AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 there is no end (River)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le gars qui fera plus confiance à une femme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-deux ans (20 Juin 1979) .
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf - Célibataire - Attaché. Il ne sait pas trop en réalité.
MÉTIER : Il tente de laisser le crime derrière lui, il s’est lancé dans le projet d’ouvrir un bar, quelque chose de complètement légal, hallucinant !
LOGEMENT : Il s'est installé à Spring Hill dans l'appartement qui lui avait longtemps servit de planque pour les soirées poker, il a laissé son appartement à fortitude en plan.
there is no end (River) WeSy7TGN_o
POSTS : 1018 POINTS : 305

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
there is no end (River) Giphy.gif?cid=790b7611298e65af837101dabe63b0938e889cd6f41abf40&rid=giphy
F A M I L Y I S P O W E R
Family makes you weak, maybe, but family is power.
I need you by my side, i need you in my life sister.
Family is all i need.

there is no end (River) P9mCRZAn_o
→ S T R A N G E R L I N E
Before you embark on a journey of revenge, dig two graves.

there is no end (River) YZd8Fy7
S O F E L L
RPs EN ATTENTE : Meryl - Gabrielle
RPs TERMINÉS : Voir fiche de lien ici
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Elialola (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Aucun
PSEUDO : London
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

there is no end (River) Empty
Message(#) Sujet: there is no end (River) there is no end (River) EmptyDim 7 Nov - 1:06



There is no end
River & Mitchell #1



«J'ai suivi la meuf comme tu me l'a demandé, elle a peur de rien !» Mitchell fronçait les sourcils en entendant cela alors qu'il dégustait son verre de whisky près des bai vitré donnant sur la ville de Brisbane. «Je sais pas ce qu'elle t'a fait, mais si tu ne la tue pas ...» Il ne lui laissait pas le temps de finir et posait son verre sur la table basse assez bruyamment. «C'est ma sœur crétin !» Il récupérait le dossier que son informateur lui tendant et lui balança quelques billets à la figure. «Je te ferai part de la suite rapidement, maintenant dégage !» L'Américain ne manquait pas de soupier fortement avant de se plonger dans le dossier. Un rapport, des notes sur les habitudes de Gabrielle et des photos. Il culpabilisait presque d'espionner sa sœur, mais après toutes les révélations lors de son anniversaire, elle refusait de le voir et c'était la seule façon pour lui de rester informé sur les risques qu'elle prenait. Il feuilletait les photos en détail et fut interpellé lorsqu'il tomba sur une photo de sa sœur en compagnie d'une femme au visage très familier. Il approcha la photo de son visage, constatant qu'il n'était pas entrain de rêver et qu'il s'agissait pas de River Shears, la journaliste qui avait enquêté sur lui avant de finalement l'accompagné lors d'un voyage en Europe, voulant fuir son quotidien. Sa relation avec River avait été à la fois intense et mystérieuse, leur rapprochement ne s'était pas fait attendre et pourtant lorsque l'Américain eut l'occasion de franchir le pas il recula. Un choix qu'il pouvait regretter quelque fois, mais qu'il assumait. Il avait considéré River, il n'avait pas voulu profiter de sa faiblesse, de sa fragilité. Il avait envie d'en savoir plus sur son retour, de comprendre ce qu'il se passait dans sa vie actuellement. La dernière fois qu'ils s'étaient vu Mitchell faisait le deuil de sa femme, Mavis. Une période sombre pour l'Américain, une période qui n'avait cessé d'être catastrophique au fil des semaines et qui avait en partie causer sa perte. Le decès de sa femme l'avait chagriné et ce malgré le fait le peu de sentiments qu'il ressentait à son égard. La retrouver sans vie sur le carrelage de la salle de bain l'avait clairement marque, presque traumatisé et pourtant du sang il en avait sur les mains. Quitter l'Australie un temps avait été comme une échappatoire et ce moment d'égarement avait été nourrit par la présence de River qui elle aussi avait besoin de fuir son quotidien, son mariage, sa vie.

Après un passage dans la salle de bain il rejoignait sa moto dans le parking sous terrain et prenait la route jusqu'à ce motel que la journaliste occupait. Il observait le batiment face à lui en grimaçant tout en avançant jusqu'à la porte de la chambre qu'occupait River et sans aucune hésitation il toqua. Quelques secondes passèrent jusqu'à que la porte s'ouvrit. Il posa son regard sur la brune avec un sourire. «Tu es de retour et tu ne m'a même pas invité à aller boire un verre  en souvenir de ce que nous avons vécu ?» Qu'il disait avec une pointe d'humour. «Comment tu vas ?» Qu'il demandait plus sérieusement plongeant son regard dans le sien, cherchant à décrypter son état d'esprit, une chose qu'il n'avait jamais vraiment réussi à faire avec la journaliste sauf quelques fois, lorsque l'alcool faisait parti de l'équation. Il la surnommait secrètement la reine des glaces et elle devait sûrement avoir un préjugé du même genre sur lui, le mêlant à l'enfer ou autre. Il s'en était passé des choses depuis leur dernière rencontre et elle avait sûrement du prendre connaissance des mésaventure qu'il avait vécu comme son évincement du Club ou principalement sa cavale qui avait duré plusieurs mois. Ce qu'il se demandait à présent c'était : Allait-elle lui ouvrir sa porte comme autrefois ?

(c) DΛNDELION


@River Shears :l:




IT'S ABOUT TIME
Le temps ferme toutes les blessures, même s'il ne nous épargne pas quelques cicatrices..


there is no end (River) JL89r1l
there is no end (River) MRLaeuk
there is no end (River) 981744criminal
there is no end (River) 4dcIXIB


Spoiler:


Dernière édition par Mitchell Strange le Dim 28 Nov - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
River Shears
River Shears
le canard déchaîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (27.07.85 : leo sun, virgo rising, aquarius moon)
SURNOM : Riv pour certains, Rivie pour de rares autres
STATUT : en instance de divorce après 11 ans de mariage, n'a pas vu son fils, Liberty (4ans), depuis plus d'un an
MÉTIER : journaliste d'investigation indépendante
LOGEMENT : officiellement domiciliée à logan city, occupe une chambre chez Jamie en attendant de prendre une décision
there is no end (River) Tumblr_inline_ogugqjff191qlt39u_250
POSTS : 794 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : froide d'apparence et d'attitude, ses fossettes réchauffent son sourire ◊ a travaillé pour The Australian ◊ n'a jamais quitté son orb de V.Westwood ◊ roulait en SUV blanc avant de perdre son permis pour quelques mois ◊ végé ◊ serpentard et lannister, paradoxalement pas une peste ◊ son père est député à la Chambre des Représentants depuis les élections fédérales australiennes de 2019 ◊ allure fière et introvertie à la fois ◊ s'est fait tatouer un petit croissant de lune sur la fesse pendant sa fugue
RPs EN COURS : 6/5

there is no end (River) F97480e3974a8f77af9d586cec425653f96e6ac9
j a m i e :: the daylight's fading slowly. The time with you is standing still. I cannot lie. From you, I cannot hide, I'm losing will to try. Can't hide it, can't fight it. And if there's no tomorrow and all we have is here and now I'm happy just to have you


there is no end (River) Chienchien
m i t c h e l l :: driving faster in my car falling farther from just what we are. Smoke a cigarette and lie some more these conversations kill. Falling faster in my car


there is no end (River) A5e3746d6fbc1df941be88ca620822a2a67c281d
s o l a s :: gimme danger, little stranger and I feel with you at ease
Gimme danger, little stranger and I'll feel your disease. There's nothing in my dreams just some ugly memories. There's nothing left alive but a pair of glassy eyes. Raise my feelings one more time. Swear you're gonna feel my hand


gabrielle 1 :: auden 1


RPs EN ATTENTE : anwar
AVATAR : rooney mara
CRÉDITS : viceroy ◊ loonywaltz ◊
DC : nn
PSEUDO : scarlet rot ◊ lagression
Femme (elle)
INSCRIT LE : 23/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40617-ungodly-hour https://www.30yearsstillyoung.com/t42731-pendant-que-les-champs-brulent#2147159

there is no end (River) Empty
Message(#) Sujet: Re: there is no end (River) there is no end (River) EmptyMer 24 Nov - 20:56




there is no end
⤜⤐⤞

Une question sans réponse. Plusieurs questions, comme c'est toujours le cas avec River. Luke avait-il le droit de changer les serrures ? Pas sûr. L'empêcher de voir Liberty ? Certainement que non. Pour autant, faisait-il vraiment obstacle ? River se basait sur la seule fois où elle avait eut assez de culot pour tenter de rentrer chez elle et réaliser que la clef ne correspondait plus, ainsi que sur les dires des Shears, pour faire son constat. Depuis, la journaliste n'avait rien tenté de plus. Peut-être que si elle faisait preuve de bonne volonté son mari lui concèderait au moins une rencontre avec son fils. C'était un gentil, Luke, mais sans doute que cet adjectif l'avait épuisé, pris pour une bonne poire pendant près de deux ans, sa colère devait être à la hauteur de la bonté dont il avait fait preuve pendant une décennie. A moins que ce ne soit l'indifférence qui l'étouffe, mêlée à des jeux vicieux il pourrait prouver à la justice que River n'a de maternel que le nom, combien de retards et d'absences pouvait-il prouver ? Si ça ne suffisait pas, les potiches du quartiers témoigneraient volontiers contre elle, ça la brune en était certaine. Cette pensée, ce constat, l'énerve. Moins elle agit, plus elle est coupable, et son cœur semble couler dans sa poitrine, fallait-il le supplier ? Porter plainte ? Lancer la première pierre, rameuter qui peut pour la suivre ? Ce cirque l'épuisait d'avance et la question principale demeurait alors. En avait-elle vraiment envie ?

Oui, Liberty lui manquait, se sentait-elle toutefois d'endosser le rôle de mère ? Pas vraiment. Et cet instant de sincérité avec-elle même la foudroya. Qu'est-ce que tu fous là River, du coup ? C'est un rire stressé qui s'échappa de sa gorge, interrompu par les coups sur la porte de la chambre. Était-ce le concierge ou un "voisin" qui venait lui reprocher de rire trop fort ? Était-il même assez tard pour ne pas pouvoir rire de désespoir à son aise gorge déployée ? Tu es de retour et tu ne m'a même pas invité à aller boire un verre  en souvenir de ce que nous avons vécu ? River est figée sur place, les larmes qui hésitaient à couler sont rentrées se réfugier au chaud, laissant la place entière à la surprise, la stupeur, l'inquiétude ? Finalement, elle se mit à rire de nouveau. River avait rencontré une jolie jeune femme, teint laiteux, visage angulaire, crinière sombre, Gabrielle Strange apparemment. En entendant ce nom la journaliste avait prit la fuite. Non pas ses jambes à son cou, mais presque; épuisée, ne souhaitant pas complexifier son retour à parler de nouveaux aux mauvaises personnes. Préférant aussi ne pas faire face à une affaire juteuse qu'elle avait jetée à la poubelle pour un caprice éphémère, cramant carrière et foyer d'un même feu. Alors, voir Le Strange en personne ne peut que faire déconner ses fusibles, n'était-il pas censé être parti à l'autre bout du monde ? Ah oui, elle aussi. Qu'est-ce qu'on a vécu ? Répond River le plus sérieusement du monde après s'être recomposée. Qui répond là ? Celle qui veut eNtErrEr lE pAsSé ? Celle qui craint une vengeance retardée de Mitchell, avec honoraires et tout ça ? Il y avait-il vraiment quelque chose à craindre ? Rien sur le visage du mafieux n'allait en ce sens, et rien dans ce qu'ils avaient bel et bien vécu ne le signifiait non plus. Je vais bien. Plus monotone le ton. River s'est décalée pour laisser entrer son invité surprise dans son adorable (non) chambre de motel. J'appelle pas ça un retour. Ironisa-t-elle avec un signe extravagant de présentation de la pièce. Comment tu m'as trouvé ? Et pourquoi ? Si Mitchell blaguait sur son retour à elle, le sien posait plus de questions. Si la tristesse et les crimes l'avaient poussé à changer de continent, son retour pouvait-il réellement impliquer un semblant de "bonnes nouvelles" ? De ce qu'elle avait réussit à trouver, Strange était loin d'être un enfant de chœur. Et si sa détresse momentanée l'avait poussée à faire fit de ses méfaits, un an plus tard River ne savait plus vraiment où se positionner. Qu'est-ce que tu fais à Brisbane Mitchell ? Ajouta-t-elle, toujours debout, adossée à la porte.

⇜ code by bat'phanie ⇝


:l:
@Mitchell Strange






demain est une autre nuit

there is no end (River) Diamond
there is no end (River) YtxTUla
there is no end (River) MUoDGko
there is no end (River) Smokers
there is no end (River) R5x0JQM
Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le gars qui fera plus confiance à une femme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-deux ans (20 Juin 1979) .
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf - Célibataire - Attaché. Il ne sait pas trop en réalité.
MÉTIER : Il tente de laisser le crime derrière lui, il s’est lancé dans le projet d’ouvrir un bar, quelque chose de complètement légal, hallucinant !
LOGEMENT : Il s'est installé à Spring Hill dans l'appartement qui lui avait longtemps servit de planque pour les soirées poker, il a laissé son appartement à fortitude en plan.
there is no end (River) WeSy7TGN_o
POSTS : 1018 POINTS : 305

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
there is no end (River) Giphy.gif?cid=790b7611298e65af837101dabe63b0938e889cd6f41abf40&rid=giphy
F A M I L Y I S P O W E R
Family makes you weak, maybe, but family is power.
I need you by my side, i need you in my life sister.
Family is all i need.

there is no end (River) P9mCRZAn_o
→ S T R A N G E R L I N E
Before you embark on a journey of revenge, dig two graves.

there is no end (River) YZd8Fy7
S O F E L L
RPs EN ATTENTE : Meryl - Gabrielle
RPs TERMINÉS : Voir fiche de lien ici
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Elialola (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Aucun
PSEUDO : London
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

there is no end (River) Empty
Message(#) Sujet: Re: there is no end (River) there is no end (River) EmptyLun 13 Déc - 0:15



There is no end
River & Mitchell #1


River faisait partie des femmes qui aurait pu profiter de la vulnérabilité de l'Américain face à un beau sourire. Elle avait eu toutes les clés en main pour le faire tomber sans même que Raelyn ou quiconque lève le petit doigt et pourtant elle s'était rétracté après avoir ce trésor en main pour son intérêt, pour fuit cette vie qu'elle menait qui ne lui convenait plus. Ils avaient un point en commun bien plus fort qu'ils ne l'auraient pensé tous les deux et ce choix, celui de s'allier avec un criminel pour fuir avait sûrement été un grand pas pour elle. Mitchell avait songé à deux options lorsqu'elle lui avait proposé le fait de lui donner le dossier qu'elle avait sur lui en échange d'une aide de sa part. L'aider ou la tuer. Pour un homme comme lui, quiconque avait de nombreux renseignements sur lui devait finir six pied sous terre, à quelques exceptions près, ou alors il pouvait l'aider, écouter cette faiblesse qu'il avait au fond de lui le forçant à aider des âmes en détresses, mais surtout cette faiblesse qu'il a pour les femmes. River l'avait fortement intéressé, elle avait réussi à obtenir tout ce qu'elle souhaitait de lui pour au final rompre cette confiance qui s'était installé lorsqu'elle lui avoua écrire un article sur lui pour révéler au grand chose quel type d'homme il est. «Tu me déçois River !» Il prenait un air théâtrale comme à son habitude. «Mais vraiment ! Je pensais que ces jours passé en Europe ...» Il ne continuait pas sa phrase et rebondissait aussitôt. « Ton doux visage me manquait, puis quand j'ai su que tu étais de retour à Brisbane je me suis dis pourquoi pas venir te rendre une petite visite !» qu’il disait perdant aussitôt le sourire pour montrer plus de sérieux à cette conversation qui était destiné à être tout autre chose que de simples retrouvailles. « Je voulais justement te retourner la question. «  il fronçait les sourcils sans attendre. Sa présence à Brisbane était presque évidente, alors pourquoi lui poser la question ? « Au dernière nouvelle tu voulais fuir cette ville et te voilà, dans un motel ici-même, c’est intriguant» qu'il disait sans attendre. «  tu as décidé de faire face à tes problèmes? » Qu'il demandait sans attendre avant de se justifier sur sa propre présence à Brisbane. « Je suis nostalgique, Brisbane c’est ma deuxième maison et je ne voulais pas recommencer ailleurs alors que j’ai laissé derrière moi tant d’opportunités, je ne te fais pas de dessin hin » La vengeance plutôt. Bien qu'elle devait déjà savoir ce qui lui était arrivé et devait avoir hâte d’en savoir plus. L’américain lui, ne souhaitait pas lui servir son histoire sur un plateau, oh non, il ne voulait pas se faire avoir. Sa paranoïa prenait une fois encore le dessus. River avait prit la décision de ne pas aller plus loin sur l’article vérité de son interlocuteur il y a plus d’un an, mais qu’est-ce qui pouvait confirmer le fait qu’elle n’avait pas l’idée de remettre ça surtout après son entretien avec la cadette des Strange et surtout après le fiasco qu'avait été sa vie aux dernières nouvelles. « Qu’est-ce que tu veux à Gabrielle ? » Qu'il ne tardait pas à lui demander sans entrer dans les détails. Il ne connaissait pas la raison qui avait poussé les deux femmes à se rencontrer, seul des photos existait à sa connaissance. « Je pensais qu’on avait dépassé ça et que je pouvais te faire confiance.» Le manque de confiance, une maladie chez lui, sûrement la pire. River avait été réglo avec lui l'an passé et pourtant en observant la brune, il ne pouvait s'empêcher de se méfier, comme s'il avait un mauvais pressentiment sur ses intentions. Il avait observé brièvement la chambre du motel, c'était loin de ce qu'elle pouvait s'offrir avant de fuir. Il plissait les yeux. «Tu as besoin d'argent c'est ça ?» Qu'il demandait sans trop réfléchir alors qu'il prenait place au bord du lit sans la quitter des yeux. «Allez River ! Dis-moi tout, tu sais que je suis de très bonne écoute !» Sourire en coin sur le visage, il comptait bien obtenir toutes les informations qu'il était venu chercher.



(c) DΛNDELION


@River Shears :l:




IT'S ABOUT TIME
Le temps ferme toutes les blessures, même s'il ne nous épargne pas quelques cicatrices..


there is no end (River) JL89r1l
there is no end (River) MRLaeuk
there is no end (River) 981744criminal
there is no end (River) 4dcIXIB


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
River Shears
River Shears
le canard déchaîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (27.07.85 : leo sun, virgo rising, aquarius moon)
SURNOM : Riv pour certains, Rivie pour de rares autres
STATUT : en instance de divorce après 11 ans de mariage, n'a pas vu son fils, Liberty (4ans), depuis plus d'un an
MÉTIER : journaliste d'investigation indépendante
LOGEMENT : officiellement domiciliée à logan city, occupe une chambre chez Jamie en attendant de prendre une décision
there is no end (River) Tumblr_inline_ogugqjff191qlt39u_250
POSTS : 794 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : froide d'apparence et d'attitude, ses fossettes réchauffent son sourire ◊ a travaillé pour The Australian ◊ n'a jamais quitté son orb de V.Westwood ◊ roulait en SUV blanc avant de perdre son permis pour quelques mois ◊ végé ◊ serpentard et lannister, paradoxalement pas une peste ◊ son père est député à la Chambre des Représentants depuis les élections fédérales australiennes de 2019 ◊ allure fière et introvertie à la fois ◊ s'est fait tatouer un petit croissant de lune sur la fesse pendant sa fugue
RPs EN COURS : 6/5

there is no end (River) F97480e3974a8f77af9d586cec425653f96e6ac9
j a m i e :: the daylight's fading slowly. The time with you is standing still. I cannot lie. From you, I cannot hide, I'm losing will to try. Can't hide it, can't fight it. And if there's no tomorrow and all we have is here and now I'm happy just to have you


there is no end (River) Chienchien
m i t c h e l l :: driving faster in my car falling farther from just what we are. Smoke a cigarette and lie some more these conversations kill. Falling faster in my car


there is no end (River) A5e3746d6fbc1df941be88ca620822a2a67c281d
s o l a s :: gimme danger, little stranger and I feel with you at ease
Gimme danger, little stranger and I'll feel your disease. There's nothing in my dreams just some ugly memories. There's nothing left alive but a pair of glassy eyes. Raise my feelings one more time. Swear you're gonna feel my hand


gabrielle 1 :: auden 1


RPs EN ATTENTE : anwar
AVATAR : rooney mara
CRÉDITS : viceroy ◊ loonywaltz ◊
DC : nn
PSEUDO : scarlet rot ◊ lagression
Femme (elle)
INSCRIT LE : 23/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40617-ungodly-hour https://www.30yearsstillyoung.com/t42731-pendant-que-les-champs-brulent#2147159

there is no end (River) Empty
Message(#) Sujet: Re: there is no end (River) there is no end (River) EmptyMer 15 Déc - 23:33




there is no end
⤜⤐⤞


Il ne se démonte pas. Il tourne ça à la dérision, se met presque en scène, exactement comme quand elle l’a rencontré la première fois, la deuxième fois aussi en fait, peut-être même toutes les autres fois aussi d’ailleurs, et ce jusqu’à ce que River échange ses cartes contre son aide. Il y avait eu, dans les mois “d’infiltration” passés aux côtés de Strange des nuances dans son comportement, presque imperceptibles mais la brune avait appris à les repérer sans vraiment savoir qu’en faire. Subissait-il une sorte de malédiction du “méchant malgré lui” ? Cette idée l’agace, mais son sourire lui donne envie d’imaginer le mieux, comme elle l’avait fait auparavant pour d’autres. Mais les images fabriquées par son esprit après avoir découvert des facettes sombres de Mitchell interrompent toute volonté de voir le meilleur en lui. C’était facile ailleurs, sur la route, en fuite, il n’y avait qu’eux, et River voyait en son propre départ un tel monstre que celui à ses côtés lui avait presque parut être un ange. Si ce criminel avait eut un fils, l’aurait-il abandonné pour quelques émois ? Sans doute se serait-il battu encore plus fort pour le futur de ce dernier, s’enfonçant plus encore dans le crime ne serait-ce que pour assurer futur et réussite à sa progéniture. Ou alors il se serait peut-être rangé ? Idée farfelue, mais River dans tout son sarcasme, sa froideur et sa misanthropie, pense parfois étrangement que derrière les histoires les plus sordides se cachent les plus belles pierres précieuses. Les mots de l’Américain iraient presque à la conforter dans cette idée, mais peut-être mal lunée, ou seulement sauvage comme à son habitude, elle y voit un certain égocentrisme de la part de celui qui l’avait pourtant extrêmement bien traitée. Avait-elle honte de se retrouver face à celui qu’elle aurait dû aider à foutre en taule et pour qui elle avait ouvert les jambes plus tard par désespoir ? Se sentait-elle honteuse de l’avoir mis dans la posture de celui qui est raisonnable, qui refuse, qui sait mieux qu’elle ce qui est intelligent de faire ou non ? C’est encore trop de questions balancées dans tous les sens qui s’accumulent. Le retour à Brisbane n’a rien de léger. Moi je te manquais ? Aucune volonté de prendre ça trop à coeur, juste l’incompréhension. Elle l’avait remarqué que la faiblesse de Mitchell se situait dans l’autre genre, mais pas à ce point. Belles paroles sans doute, elle ne sait plus si elle doit s’inquiéter ou rigoler. Finalement, elle avait peut-être gratté du papier sur son dos, River n’avait jamais vu Strange procéder. C’était peut-être sa routine : s’imposer chez ses victimes avec un sourire accueillant, des mots doux, puis une balle dans la tête ?
Plantée là, River fronce les sourcils presque par mimétisme avec le visage de son interlocuteur. Je n’ai pas de problèmes… Avant même de pouvoir développer sa pensée, Mitchell se mit finalement à lui répondre et… plaisanter ? Je crois pourtant qu’un dessin m’aiderait bien… à se décider si elle devait l’éviter pour toujours à l’avenir. Je sais plus pourquoi je suis revenue. Et c’est la plus honnête qu’elle puisse être, ce qui l’avait motivée à l’origine ne semblant plus vraiment peser. Gabrielle ? La véritable raison de sa venue donc. River fixa longuement son invité surprise avant de s’asseoir sur le fauteuil face à lui pour attraper son paquet de cigarettes et la canette de redbull qui lui servait de cendrier. Les hypothèses de Mitchell la fit rire légèrement, constat de la situation étrange dans laquelle ils se retrouvaient maintenant qu’ils étaient tous deux revenus à Brisbane. Constat du manque de confiance qu’il avait en elle, à raison, et c’était réciproque. Tu as de l’argent à me donner ? Siffle-t-elle, indolente, allumant sa clope avant de recracher la fumée avec lenteur. Fixant celle-ci faire des rosaces jusqu’au plafond, la brune s’exprime enfin. C’est elle qui est venue me voir, me concernant j’espérais mettre une pierre sur le nom Strange et ne plus jamais y penser. Pause. Sans vouloir t’offenser. Le calme qu’elle s’imposait s’effritait petit à petit qu’elle se refaisait le film de ces derniers mois.  J’ai corrompu mon intégrité en te demandant de l’aide, je pensais pouvoir au moins rattraper le coche en récupérant ma famille, mais… Ils ne veulent plus de moi. J’en ai pas envie. Ca veut dire quoi ça Riv’ ? Je sais le respect que tu me portes, mais je ne suis pas certaine de finir mieux que les autres (aka les cadavres) si je me lançais sur ta piste à nouveau. Sans battre un cil. Et j’en ai pas envie non plus. J’ai envie de plus Mitchell, alors détends toi s’il te plaît. Il avait beau sourire, glisser quelques vannes, se montrer aussi charmant qu’il savait le faire, le fait même qu’il lui posait ces questions sans détours en disant long sur son état d’esprit : troublé.
⇜ code by bat'phanie ⇝


:l:
@Mitchell Strange






demain est une autre nuit

there is no end (River) Diamond
there is no end (River) YtxTUla
there is no end (River) MUoDGko
there is no end (River) Smokers
there is no end (River) R5x0JQM
Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le gars qui fera plus confiance à une femme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-deux ans (20 Juin 1979) .
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf - Célibataire - Attaché. Il ne sait pas trop en réalité.
MÉTIER : Il tente de laisser le crime derrière lui, il s’est lancé dans le projet d’ouvrir un bar, quelque chose de complètement légal, hallucinant !
LOGEMENT : Il s'est installé à Spring Hill dans l'appartement qui lui avait longtemps servit de planque pour les soirées poker, il a laissé son appartement à fortitude en plan.
there is no end (River) WeSy7TGN_o
POSTS : 1018 POINTS : 305

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
there is no end (River) Giphy.gif?cid=790b7611298e65af837101dabe63b0938e889cd6f41abf40&rid=giphy
F A M I L Y I S P O W E R
Family makes you weak, maybe, but family is power.
I need you by my side, i need you in my life sister.
Family is all i need.

there is no end (River) P9mCRZAn_o
→ S T R A N G E R L I N E
Before you embark on a journey of revenge, dig two graves.

there is no end (River) YZd8Fy7
S O F E L L
RPs EN ATTENTE : Meryl - Gabrielle
RPs TERMINÉS : Voir fiche de lien ici
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Elialola (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Aucun
PSEUDO : London
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

there is no end (River) Empty
Message(#) Sujet: Re: there is no end (River) there is no end (River) EmptyJeu 13 Jan - 23:42



There is no end
River & Mitchell #1


Cela pouvait paraître dingue, mais Mitchell avait été vrai avec River, bien plus vrai qu'avec quiconque durant ces dernières années. Il avait collecté les ennemies, les problèmes, les alliances et les conquêtes, mais avec River ça ne s'était pas passé comme il l'avait prédit. Il avait apprécié le temps passé avec elle, il s'était confié à elle, bien plus qu'il l'aurait voulu et cela lui rappelait l'époque ou il en avait fait de même avec Aberline, avant que tout tourne au vinaigre. Il s'était attaché à la jeune femme, mais c'était forcé de le cacher et lorsqu'il avait eu l'occasion de passer un moment intime en sa compagnie il s'était tout simplement défilé. Il avait aussitôt remis son masque et se présentait face à elle comme étant celui qui était détestable à souhait. «Bien sûr que tu m'as manqué ! » Qu'il disait un peu trop fièrement. «Et j'aimerai vraiment comprendre ce que tu fais ici, dans ce motel.» Il cherchait à comprendre, à savoir pourquoi elle était ici et non avec sa famille, son enfant.

«dis clairement que tu ne veux rien avoir à faire avec le monstre que je suis.» Il traduisait ses paroles à sa façon et même si elle ne disait pas clairement ce qu'elle pensait de son interlocuteur, elle laissait entrevoir le fait qu'elle le considérait comme tel, comme un monstre et qu'elle regrettait l'alliance qu'elle avait faite avec lui, son silence contre son aide, du déjà vu pour l'Américain qui n'hésitait pas contre le silence sur ses affaires, sur sa personne à rendre service. River savait presque tout sur lui, merci aux soirées alcoolisé qu'ils avaient partagé en Europe de l'est. En savait-elle trop ? Peut-être oui, à vrai dire il ne se rappelait pas de tout ce qu'il avait pu lui raconter durant ces instants, mais il était persuadé qu'il en avait trop, bien trop pour la laisser vivre sa vie sans y avoir un œil. Un mot de travers et sa vie pouvait être foutue, bien plus foutue qu'actuellement. Il ne craignait plus le fait d'être vu comme un criminel, le pays entier l'avait vu, tous le monde savait que Mitchell Strange était un mafieux avec les mains rempli de sang, mais personne connaissait son passé et c'était un secret qu'il comptait bien gardé, sa vie à Las vegas, l'histoire avec son père, tout ce passé qui rimait le mot chaos. Il voulait aller de l'avant et ce genre d'informations pouvait lui mettre des bâtons dans les roues, pouvait freiner son ascension vers cette nouvelle vie qu'il osait s'imaginer. Il ne voulait plus de scandal et en se rendant compte qu'il avait confié plus de la moitié de sa vie à une journaliste. Il s'en mordait les doigts, bien que le visage de River adoucissait son esprit toujours autant, il était arrivé dans ce motel sans savoir sur quel pied danser. River Shears était-elle à considérer comme une alliée ou une ennemie ? Il ne savait pas trop. Elle lui affirmait pourtant ne pas vouloir se mêler à tout ça, elle voulait avancer (comme lui), mais il n'acceptait pas aussi facilement ses dires et ne manquait pas le fait de froncer les sourcils face à tout ça. « J'espère juste que tu ne le feras pas, mauvaise idée.» Si ça lui traversait l'esprit à un moment donnée. Puis il craignait surtout le fait qu'elle soit approcher par des ennemies, des curieux, d'autres journalistes voulant en savoir plus sur l'Américain, car même si elle n'avait pas publié son article révélateur, elle avait publiée un article sur cet homme, ce monstre et c'était une porte ouverte pour obtenir des infos, la petite sœur Strange n'avait d'ailleurs pas loupé cette opportunité puisqu'elle avait approché River pour en savoir plus sur son grand frère. Il en revenait à ses moutons. «Tu lui as dit quelque chose que je devrais savoir ? » Qu'il demandait. Gabrielle avait fouiné, un peu trop et il avait peur qu'elle découvre toute la vérité. Cette vérité que les frères Strange c'était donné tant de mal à cacher durant toutes ces années. «River ...» Qu'il soupirait. «Si tu as besoin d'argent ...» Il ne poursuivait pas sa phrase, mais son regard voulait tout dire. Il avait peur qu'elle succombe au fait de donner trop d'informations face à un beau chèque, le manque de confiance, la paranoïa, la routine pour l'Américain. Il voulait lui faire savoir qu'il pouvait l'aider. (contre son silence) «Tu sais que je peux t'aider et tu devrais savoir que tout … mon passé, est derrière moi, je ne mène plus la même vie depuis mon retour.» Il avait même de nouveaux projets qui s'éloignait du monde dans lequel il avait évolué et comptait bien les mettre en œuvre pour -paraitre- être loin du côté illégal. Il avait besoin d'une pause, il devait se faire discret pour ne plus attirer le regard sur lui.


(c) DΛNDELION


@River Shears :l:




IT'S ABOUT TIME
Le temps ferme toutes les blessures, même s'il ne nous épargne pas quelques cicatrices..


there is no end (River) JL89r1l
there is no end (River) MRLaeuk
there is no end (River) 981744criminal
there is no end (River) 4dcIXIB


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
River Shears
River Shears
le canard déchaîné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (27.07.85 : leo sun, virgo rising, aquarius moon)
SURNOM : Riv pour certains, Rivie pour de rares autres
STATUT : en instance de divorce après 11 ans de mariage, n'a pas vu son fils, Liberty (4ans), depuis plus d'un an
MÉTIER : journaliste d'investigation indépendante
LOGEMENT : officiellement domiciliée à logan city, occupe une chambre chez Jamie en attendant de prendre une décision
there is no end (River) Tumblr_inline_ogugqjff191qlt39u_250
POSTS : 794 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : froide d'apparence et d'attitude, ses fossettes réchauffent son sourire ◊ a travaillé pour The Australian ◊ n'a jamais quitté son orb de V.Westwood ◊ roulait en SUV blanc avant de perdre son permis pour quelques mois ◊ végé ◊ serpentard et lannister, paradoxalement pas une peste ◊ son père est député à la Chambre des Représentants depuis les élections fédérales australiennes de 2019 ◊ allure fière et introvertie à la fois ◊ s'est fait tatouer un petit croissant de lune sur la fesse pendant sa fugue
RPs EN COURS : 6/5

there is no end (River) F97480e3974a8f77af9d586cec425653f96e6ac9
j a m i e :: the daylight's fading slowly. The time with you is standing still. I cannot lie. From you, I cannot hide, I'm losing will to try. Can't hide it, can't fight it. And if there's no tomorrow and all we have is here and now I'm happy just to have you


there is no end (River) Chienchien
m i t c h e l l :: driving faster in my car falling farther from just what we are. Smoke a cigarette and lie some more these conversations kill. Falling faster in my car


there is no end (River) A5e3746d6fbc1df941be88ca620822a2a67c281d
s o l a s :: gimme danger, little stranger and I feel with you at ease
Gimme danger, little stranger and I'll feel your disease. There's nothing in my dreams just some ugly memories. There's nothing left alive but a pair of glassy eyes. Raise my feelings one more time. Swear you're gonna feel my hand


gabrielle 1 :: auden 1


RPs EN ATTENTE : anwar
AVATAR : rooney mara
CRÉDITS : viceroy ◊ loonywaltz ◊
DC : nn
PSEUDO : scarlet rot ◊ lagression
Femme (elle)
INSCRIT LE : 23/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40617-ungodly-hour https://www.30yearsstillyoung.com/t42731-pendant-que-les-champs-brulent#2147159

there is no end (River) Empty
Message(#) Sujet: Re: there is no end (River) there is no end (River) EmptySam 5 Fév - 15:30




there is no end
⤜⤐⤞


River n'apprécie les questions que lorsque c'est elle qui les pose. De manière professionnelle comme personnelle, mais après avoir passé près d'un an à travailler Mitchell et son entourage au corps, livré des demi-mensonges pour se couvrir, elle voit un juste retour des choses légitime mais agaçant face aux questionnements de l'Américain. Et moi j'aimerais comprendre comment tu m'as retrouvé. Glisse-t-elle, comme pour sous entendre l'aspect... suspect de la démarche de son interlocuteur. Si il s'était pointé à son adresse, elle ne l'aurait pas apprécié, mais aurait compris. Mais venir jusqu'à elle dans cette chambre déprimante et éloignée des siens illustrait une volonté très -trop?- affirmée de la part de Mitchell que de vouloir la contacter. Dis clairement que tu ne veux rien avoir à faire avec le monstre que je suis. elle soupire. C'est pas tout à fait ça, même si c'est un peu vrai aussi. Le monstre que River évite c'est le miroir que lui renvoie le mafieux, c'est le reflet d'elle-même dans ce qu'elle a vécu à partir du moment où elle a décidé de le suivre à la trace et pire encore une fois qu'elle a abandonné son objectif premier pour prendre la fuite. C'est un déni de ses propres émotions, les rejetant avec amertume pour avoir déçu plus ou moins tout le monde, au lieu d'embrasser la stricte vérité : hors de Brisbane River s'est sentie libre. J'étais déjà au fait de tes agissements quand on est partis je te rappelle. La formule peut paraître sèche, mais ce sont les seuls mots qu'elle a trouvé pour contredire Mitchell, culpabilisant étrangement de l'avoir instantanément rejeté une fois que c'est lui que le formule.  J'espère juste que tu ne le feras pas, mauvaise idée C'est une menace ? Un étrange sourire s'installe dans le regard de Shears, presque comme la lueur d'adrénaline qui traverse un enfant à qui on interdit quelque chose et qui pour cette exacte raison a soudainement envie de le faire. Elle laisse tomber son mégot dans la canette qu'elle secoue pour s'assurer que le liquide restant éteindra bien la fraise. Sa posture s'apaise, River s'affale un peu plus dans son fauteuil après s'être étirée.Tu lui as dit quelque chose que je devrais savoir ? Rien qu'elle ne sache déjà. Vous devriez tenter de communiquer la prochaine fois, j'ai pas signé pour être médiatrice familiale. River fronce les sourcils avant de rire. J'ai pas besoin d'argent Mitchell. Elle se rallume finalement une cigarette avant de tendre le paquet à son invité surprise, puis de lui lancer. Lequel de passé ? Répond-t-elle l'air de rien en allumant sa clope avant d'ajouter : Et tu mènes quelle vie maintenant ? T'es rentré quand et pourquoi ? River n'apprécie les questions que lorsque c'est elle qui les pose.
⇜ code by bat'phanie ⇝


:l:
@Mitchell Strange






demain est une autre nuit

there is no end (River) Diamond
there is no end (River) YtxTUla
there is no end (River) MUoDGko
there is no end (River) Smokers
there is no end (River) R5x0JQM
Revenir en haut Aller en bas
Mitchell Strange
Mitchell Strange
le gars qui fera plus confiance à une femme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-deux ans (20 Juin 1979) .
SURNOM : Mitch. Diminutif de son faux non. Les plus intimes l'appel Alex, de son vrai nom.
STATUT : Veuf - Célibataire - Attaché. Il ne sait pas trop en réalité.
MÉTIER : Il tente de laisser le crime derrière lui, il s’est lancé dans le projet d’ouvrir un bar, quelque chose de complètement légal, hallucinant !
LOGEMENT : Il s'est installé à Spring Hill dans l'appartement qui lui avait longtemps servit de planque pour les soirées poker, il a laissé son appartement à fortitude en plan.
there is no end (River) WeSy7TGN_o
POSTS : 1018 POINTS : 305

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
there is no end (River) Giphy.gif?cid=790b7611298e65af837101dabe63b0938e889cd6f41abf40&rid=giphy
F A M I L Y I S P O W E R
Family makes you weak, maybe, but family is power.
I need you by my side, i need you in my life sister.
Family is all i need.

there is no end (River) P9mCRZAn_o
→ S T R A N G E R L I N E
Before you embark on a journey of revenge, dig two graves.

there is no end (River) YZd8Fy7
S O F E L L
RPs EN ATTENTE : Meryl - Gabrielle
RPs TERMINÉS : Voir fiche de lien ici
AVATAR : Tom Hardy
CRÉDITS : Elialola (avatar) London (crackships) signature Cyndel icon signature : miserunt Userbar : Loonywaltz
DC : Aucun
PSEUDO : London
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t22907-i-m-not-the-devil-but-i-serve-him-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t22999-dance-with-me-in-the-dark-mitchell https://www.30yearsstillyoung.com/t23736-mitchell-strange#966794

there is no end (River) Empty
Message(#) Sujet: Re: there is no end (River) there is no end (River) EmptyMar 15 Fév - 0:42


There is no end
River & Mitchell #1


«Tu sais que j'obtiens toujours ce que je veux, donc te trouver c'était assez simple, comme 1+1=2.» Elle voulait quoi ? Qu'il lui dévoile les détails du processus pour la retrouver ? C'était assez simple en réalité, un peu d'argent, un homme de main, de la patience et il avait l'adresse qu'il souhaitait avoir. «Si tu veux savoir tu n'étais pas celle que je faisais suivre initialement, mais après avoir apprit pour ta rencontre avec Gabrielle, j'étais obligé. » La famille, rien de plus sacré pour le mafieux, cliché non ? Son frère et ses deux sœurs c'était la seule chose qu'il avait de vrai dans ce monde, les seules à lui porter de l'amour, bien que ces derniers temps les Strange étaient en conflit, principalement à cause du mensonge des frères sur la vie qu'ils menaient réellement. Gabrielle avait assez facilement pardonné à Alec, mais envers Mitch c'était plus compliqué. Il se retrouvait seul, tentant de recoller les morceaux à sa façon. -sûrement la mauvaise- La seule qui était resté en-dehors de tout ça depuis tout ce temps c'était bien Léo et il espérait que ça allait rester ainsi. Family makes you weak. Il levait les yeux au ciel, ou du moins au plafond un petit instant. «La famille … toute une histoire.» Il grimaçait légèrement avant de retrouver son grand sourire. «D'ailleurs il y a une chose que je n'ai jamais compris ! » Qu'il s'exclamait avec un sourire malicieux. «Que tu veuilles fuir ta vie, ta famille c'était une chose, on avait un accord, tu aurais eu tes billets d'avions, tout ce qu'il te faut pour fuir, mais pourquoi être partie avec moi ?» Il voulait la provoquer, il voulait au fond lui faire admettre qu'elle avait apprécié partir en sa compagnie et non l'inverse, puis il rebondissait très vite sur le sujet qui l'avait poussé à venir à sa rencntre. Gaby, les confessions qu'aurait pu avoir Shears au sujet de l'ainé des Strange. Elle lui coupait l'herbe sous le pied en avouant être partie avec lui en connaissance de cause. Touché ! Il fronçait les sourcils alors qu'elle lui demandait ensuite s'il la menaçait. En quelque sorte oui, mais il n'allait pas le lui dire, non, il était venu en ami et non en ennemi. «Bien sûr que non ! Tu crois vraiment que je serai capable de te menacer River ?» Qu'il lui demandait sans perdre le sourire tout en insistant sur son prénom à la fin de sa phrase, lui laissant champ libre sur sa façon d'interpreter les dires de Mitchell.

Ce passé qu'il avait tenté de laisser derrière lui toute sa vie. Ce passé qui lui collait à la peau depuis bien trop longtemps et qui faisait de lui une mauvaise personne, un monstre, le disable en personne, un meurtrier et tant bien de choses. Fuir lorsque Mavis avait rendu l'âme était une chose, mais depuis la vie de l'Américain n'avait pas été de tout repos et il avait du faire face à de nombreux obstacles. Il avait évité la prison de peu après plusieurs semaines de cavales, cherchant à tout prix une solution pour se sortir du merdier dans lequel il s'étai mis tout seul. Il récoltait ce qu'il avait semé, mais il ne comptait pas rester à terre et le fait d'avoir été innocenté avait été une première victoire. A présent il voulait s'assurer pouvoir mener sa barque sans embûche et rendre visite à River faisait partie des cases à cocher avant de pouvoir entamer sa nouvelle vie. River en savait beaucoup sur lui, puis sa sœur Gabrielle s'était approché d'elle et l'idée même que la journaliste ouvre sa bouche pour trop en dire à sa cadette lui donnait des boutons. River ne tardait pas à porter le bon masque, celui de la journaliste qui pose beaucoup trop de questions. Mitchell ne pu s'empêcher de sourire face à cela. Il ne savait pas trop sur quel pied danser. Avait-elle loupé les dernières nouvelles sur l'Américain ou faisait-elle semblant ?« Je suis revenu parce que ma place était en jeu, suite à mon départ tout s'est effondré, tout ne tenait qu'à un fil et j'ai tout perdu, j'ai été désigné par la justice et les media comme un homme dangereux, comme un monstre. Tu as vraiment loupé quelque chose, mon visage était partout, si j'avais su je serai resté en Europe avec toi, mais visiblement je ne suis pas le seul à m'accrocher à Brisbane.» Il s'allumait une cigarette après avoir en avoir saisi une dans le paquet de la brune. «J'ai été en cavale durant des semaines, j'ai prouvé mon innocence auprès de la justice et à présent j'essaye de me construire une nouvelle vie, loin de tout ça. Donc je tiens à m'assurer d'avoir aucun obstacle sur mon chemin, car je ne veux plus être cet homme Riv, je ne veux plus être le méchant de l'histoire.» Elle ne lui avait pas demandé autant de détail, mais il se laissait aller sur ce qui était sa réelle motivation. Suspecté le fait qu'elle pourrait pondre un article vérité sur lui l'effrayait et la savoir en contact avec Gabrielle ne le rassurait pas du tout et ce même si c'était sa petite sœur qui avait été à l'initiative de la rencontre avec la journaliste.


(c) DΛNDELION


@River Shears :l:




IT'S ABOUT TIME
Le temps ferme toutes les blessures, même s'il ne nous épargne pas quelques cicatrices..


there is no end (River) JL89r1l
there is no end (River) MRLaeuk
there is no end (River) 981744criminal
there is no end (River) 4dcIXIB


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

there is no end (River) Empty
Message(#) Sujet: Re: there is no end (River) there is no end (River) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

there is no end (River)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-