AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-40%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur la Caméra de surveillance connectée Xiaomi Mi Home ...
29.99 € 49.99 €
Voir le deal

 le prix de la liberté ♘ lexie I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elijah Walker
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36yo
SURNOM : la cavalerie ◈ gardien de la paix ◈ hell
STATUT : natural blues ◈ officiellement célibataire ◈ il s'est pas marié lors d'une cérémonie tribale en échangeant des bouts de racines sous un arbre sacré quand même ?
MÉTIER : héritier ◈ aventurier ◈ alpiniste ◈ the bad batch a☩n
LOGEMENT : retour à la civilisation difficile, habite donc avec un autre animal ◈ deep tribal house et tapage nocturne
purple flare
POSTS : 54 POINTS : 250

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : ♘ ◈ "oh hell no" ◈ bittersweet symphony ◈ tom ford's dream come true ◈ doesn't wear a wedding ring but wears a gravitymaster casio that's always set to kathmandu ◈ never took off his family's signet ring ◈ adrenaline junkie. too much money will do that to you ◈ horse rider
RPs EN COURS : 4/5

le prix de la liberté ♘ lexie I Lc5g

ft. channing
chacun avec sa peine
ft. lexie
le prix de la liberté
ft. zoya
not everything goes as planned

RPs EN ATTENTE :

◈ rhett

AVATAR : la cavillerie ◈ henry cavill
CRÉDITS : beating heart
DC : ♞ solas
PSEUDO : aerondight ◈ benedict.e
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 18/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41111-elijah-ghost https://www.30yearsstillyoung.com/t41276-elijah-walker https://open.spotify.com/playlist/3VYkjfpvWh8nthHCsBwn4o?si=575e

le prix de la liberté ♘ lexie I Empty
Message(#) Sujet: le prix de la liberté ♘ lexie I le prix de la liberté ♘ lexie I EmptyDim 7 Nov - 1:34




le prix de la liberté
elijah & @Lexie Walker



Éviter tous les endroits qu’Elijah avait l’habitude de fréquenter à Brisbane par le passé dans la plupart des cas c’est pas compliqué. Rien de ce qu’il a envie de faire ici à besoin de se faire dans le luxe. Les salles de sport, les restaurants par exemple, tout ça c’est facilement substituable par leur version grand public. Heureusement, il y a d’irréductibles irremplaçables et sa librairie favorite en fait partie. Chercher soit même certains ouvrages reviendrait à y dédier son temps, donc tant qu’à faire à exercer le même métier que ce brave libraire.

Marathon nostalgie, au lieu de courir jusqu’à la porte de chacun des membres de sa famille en ville pour leur annoncer qu’il s’installe de nouveau à Brisbane, justement il essaye de se réconcilier avec la ville avant d’entrer officiellement dans la tourmente ? En repensant à cette librairie la veille il est allé voir en ligne et il a vu un livre qui l’intéressait c’est ce qui lui a donné l’impulsion de retourner là-bas.

Quand il ressort de cette librairie avec son livre dans un sac et l’idée de se mettre à le lire dans la tête, d’abord il ne sait pas où aller il n’a ni envie de rentrer, ni envie de trouver n’importe quel café ou banc public. Il connaît très bien le quartier, s’il choisit d’aller à gauche et de marcher une dizaine de minutes dans l’autre sens il arrivera chez lui, dans son appartement alors que c’est pas là-bas qu’il habite et qu’il n’y est pas encore retourné non plus. Sur un coup de tête il décide d’y aller maintenant, mais d’abord il doit marcher à droite, parce qu’avant de rentrer chez lui il doit retourner à sa banque, où il y a son coffre et dedans les clés de son appartement.

Elijah voit le visage de l’homme au guichet de la banque en question se décomposer au fur et à mesure qu’il a avancé sur le terrazzo. Il ne le reconnaît pas, pire il pense que cet homme s’est égaré. La porte est ouverte au tout venant certes mais bon, d'un commun accord tacite quand on cherche un endroit où dormir on entre pas par mégarde dans un palace ça brille tellement fort que c’est aveuglant.

“En quoi puis-je vous aider ?”

La tournure est pro mais le point d'interrogation est violent.

“Elijah Walker, je veux ouvrir mon coffre s’il vous plaît.”

Comme on demande pas aux employés de banque de croire les gens sur parole Élie a déjà présenté son passeport mais l’employé ne l’a pas regardé encore, en entendant “Elijah Walker” il a avancé la tête en plissant les yeux sans retenue pour essayer de voir s’il ressemble bien à Elijah Walker derrière toute cette pilosité. Ça veut dire que cet employé bien que ne l’ayant jamais rencontré sait très bien qui il est, et maintenant qu’il a l’air de se dire c’est pas un cauchemar non c’est bien lui il baisse les yeux sur le passeport pour se donner confirmation et maintenant il arque un sourcil carrément, pas parce qu’il ne le croit pas mais parce qu’il se dit no way, mon dieu mais qu’est-ce qu’il t’es arrivé ?

Heureusement il n’a pas eu plus de mal que ça pour avoir accès à son coffre. L’intérieur duquel est à l’image de tout le reste il y a des choses qu’il revient chercher comme ses clés et d’autres qui lui rappellent pourquoi il est parti et qui ne sortiront pas d’ici de si tôt, pas avant sa mort s’il faut. “Pourquoi il est parti” c’est ses lectures qui l’expliquent mieux que lui pourra jamais le faire par la parole et l’ironie c’est qu’il ai hâte d’arriver jusqu’à un appartement dans lequel il n’a pas été depuis des années pour le lire ce dernier livre maintenant qu’il quitte la banque. C’était sans compter sur “Lexie ?”

Il est obligé de poser la question la dernière fois qu’ils se sont vus en personne elle était encore une ado ça mérite des présentations Elijah: ta sœur à l'âge adulte, Lexie: ton frère à l'âge de pierre. Elle a l’air d’attendre quelqu’un à la sortie de la banque, l’air aussi de ne pas être aussi surprise que lui quand il la voit et ne la reconnaît qu’au deuxième regard. C’était beau de croire qu’il allait pouvoir continuer à vivre en ermite reclus dans on ne sait quel appartement de la ville quand il ne travaille pas mais en évitant sa famille aussi longtemps que possible car leur lien est brisé, il ne sait pas par où commencer. Ça n'arrange pas les choses d’être mit au pied du mur par surprise il ne sait pas s’il doit dire quelque chose le premier ou attendre de savoir de quelle humeur est sa sœur exactement.

“Comment tu m'as trouvé ?”

S'il n'en doute plus que c'est lui qu'elle attend dans ce cas il aurait mieux fait de se taire, exactement, Lexie à dû le chercher dans leur propre ville ça veut tout dire, ça ne lui suffisait pas de juste en être absent c’était l’ennui il s’est dit et si au lieu de partir je rentrais mais je faisais comme si j’étais pas là.



i n t o  t h i n  a i r
━ lord I want to be up in my heart ━

:headset::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lexie Walker
Lexie Walker
la fuite en avant
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans, née le 1er avril 1990
SURNOM : poupée, chérie ou même la peste, tout lui va
STATUT : célibataire, elle aime profiter des plaisirs de la vie et ne croit pas avoir déjà connu l'amour
MÉTIER : Coprésentatrice de la météo sur ABC et journaliste TV, elle participe à l'élaboration des sujets diffusés à l'antenne. Elle rêve de présenter une émission politique
LOGEMENT : Un luxueux appartement au 93 St Pauls Terrace, Spring Hill
le prix de la liberté ♘ lexie I Tumblr_inline_nqfdtpFHqR1qlt39u_250
POSTS : 807 POINTS : 530

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Plus jeune fille du Walker Group, elle est très proche de son frère Channing. * Elle perd pieds au décès de son père en 2006 et consomme toujours de la cocaïne. * Elle a une passion pour la peinture, la sculpture et la musique. * Elle a beaucoup de connaissances, mais très peu d’amis, et redoute la solitude.
RPs EN COURS : Noah * Rhett #2 * Carlisle #3 * Elijah * Dinis * Channing #5 * Freddy #2 * Angus #2

UA : #1

le prix de la liberté ♘ lexie I Walker1
Walkers * Je marche de travers, auprès de toi mon frère. Peux-tu encore me protéger ? J'me laisse aller. A nos chagrins, nos bonheurs partagés, Je lève encore mon verre, un peu comme une prière.

le prix de la liberté ♘ lexie I Lc5g
Walkers ... or not * Détruis-moi, sers-toi de moi, j'peux tenir encore, Et ça, ça vaut de l'or.

RPs TERMINÉS : Clyde #1 * Channing #1 * Birdie * Camil * Carlisle * Louisa * Joy * Maxence * Channing #3 * Camil #2 * Wim * Elizabeth * Mina * Channing #2 & Clyde #2 * Carlisle #2 * Channing #3 * Camil #3 * Sergio * Rhett * Freddy * Channing #4 * Angus * Gala des Walkers
AVATAR : Willa Holland
CRÉDITS : Tumblr
DC : La pétillante Adriana Suárez
INSCRIT LE : 26/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34861-de-part-et-dautre-de-notre-present-si-fragile-le-passe-et-lavenir-sont-des-monstres-assoiffes-de-temps https://www.30yearsstillyoung.com/t34973-lexie-walker-don-t-let-your-past-dictate-who-you-are-but-let-it-be-a-part-of-who-you-will-become

le prix de la liberté ♘ lexie I Empty
Message(#) Sujet: Re: le prix de la liberté ♘ lexie I le prix de la liberté ♘ lexie I EmptyLun 8 Nov - 15:56


@Elijah Walker - Lexie Walker



Aujourd’hui, Lexie a la chance d’être sur le terrain avec un journaliste pour interviewer des candidats en vue des prochaines élections fédérales australiennes qui auront lieu au premier semestre 2022. Elle ne pouvait pas rêver mieux comme sujet. Petit à petit, ses chefs lui accordaient leur confiance, et après l’avoir formé au journalisme, la laissait investiguer sur le terrain, en compagnie de collègues plus expérimentés. Petit à petit, elle réussissait à laisser la présentation de la météo à d’autres jeunes femmes, qui ne rêvaient que de passer à la télé, et peu importe si pour obtenir un peu de visibilité, elles devaient sourire en montrant des petits soleils sur une carte. Lexie, elle, avait fait des études de journalisme, et s’intéressait en particulier à la politique intérieure et extérieure de l’Australie ainsi qu’aux questions internationales. Travailler sur les élections australiennes, plutôt que de couvrir la dernière fête de la saucisse, était une chance et une opportunité qu’elle ne voulait pas gâcher. Ainsi, elle était arrivée à l’heure -ce qui était déjà un exploit pour la brunette- et s’était habillée sobrement, jean noir, chemisier crème à manches courtes et petites ballerines.
Rapidement, cependant, son téléphone vibra. Elle n’y prêta d’abord pas attention, désireuse de bien faire son job et de rester concentrée. Mais son interlocuteur insistait, alors elle finit par jeter un regard à l’écran du smartphone, et changea de couleur. En plein briefing avec son collègue, elle se leva, pâle comme un linge, et bégaya.

« Je … je dois y aller. »
« Quoi ? Lexie, pas aujourd’hui … »
« Urgence familiale, file-moi tes clés. »
« Quoi ? Non, hors de question que je te laisse la voiture de la société, et moi comment … »
« Jack, l’interrompit Lexie, t’auras qu’à prendre un taxi et me donner la facture, promis je te rembourserai. S’il-te-plait. »

A contrecœur, son responsable lui remit les clés de la voiture d’ABC, lui intimant d’être prudente alors que la jeune femme s’éloignait déjà au pas de course. En quelques minutes, elle avait rejoint Spring Hill, là où son frère Elijah avait, semble-t-il, était vu par l’une des connaissances de la brunette. La photo que Lexie avait réceptionné sur son téléphone ne laissait en effet que peu de doute sur l’identité de l’homme, même s’il fallait sans doute bien le connaître pour être sûr qu’il s’agissait d’Elijah, et non d’un homme des cavernes couplé d’un sans-abri. Et même si Lexie n’avait pas revu son frère depuis quinze ans, elle avait grandi avec lui, connaissait par cœur les traits de son visage, la courbure de ses épaules, son pas rapide et déterminé.
La brunette se rendit en premier lieu à l’appartement d’Elijah, celui qu’il occupait à l’époque, en vain : s’il lui appartenait toujours, il ne semblait pas y avoir mis les pieds depuis de nombreuses années. Lexie fouilla dans sa mémoire, essayant de se souvenir des habitudes de son frère, et de ses endroits préférés dans le quartier. A la librairie, on lui indiqua qu’il était passé il y avait moins de quinze minutes. Heureusement, elle eut plus de chance à la banque. Pénétrant dans le bâtiment d’un pas assuré, la brunette s’arma de son plus beau sourire qu’elle adressa à l’employé du guichet.

« Bonjour, Mademoiselle Walker. En quoi puis-je vous aider ? »

Mon Dieu, ç’en était presque trop simple. Il l’avait immédiatement reconnu, pas parce qu’elle venait souvent, mais parce qu’il avait dû la voir en photo dans la presse, ou bien à l’antenne, présenter la météo. Il devait également connaître sa mère, et porter une attention particulière à la famille Walker, l’une des plus fortunées de l’établissement.

« Bonjour … »

Elle se pencha pour lire le nom sur son badge, tout en adoptant un ton sympathique et un peu cruche.

« Barney. Je suis un peu embêtée. Mon frère Elijah m’avait donné rendez-vous devant votre banque, mais je suis légèrement en retard, et je n’arrive pas à le joindre. Est-ce que vous l’auriez vu ? »

Le visage de l’employé s’illumina, comme s’il était ravi de pouvoir aider une cliente si aisée. Peut-être espérait-il même qu’elle en toucherait un mot à son responsable, lorsqu’elle le reverrait.

« Oui, il s’est rendu dans la salle des coffres. Il y est encore. Désirez-vous que je vous prépare un café pour patienter ? »

Bingo ! Elijah était là, et il ne pourrait pas lui échapper. Des sentiments contradictoires envahirent la brunette : la joie d’avoir réussi à trouver son frère, la surprise de le savoir à Brisbane, et la colère qu’il ne les ait pas prévenus de son retour. Lexie tenta de masquer la satisfaction d’avoir gagné le jeu de piste, souriant toujours à l’employé.

« C’est très aimable à vous, Barney, mais je vais l’attendre dehors. Bonne journée. »

Arrivée dehors, Lexie s’adossa contre le mur de l’établissement, à un mètre à gauche de la sortie. Là, elle ne pourrait pas manquer son frère. Elle n’eut qu’à attendre une dizaine de minutes pour que l’intéressé fasse son apparition. La surprise se lisait sur le visage de l’aîné des Walker.

« Lexie ? »

Un éclair de tristesse traversa les traits de la jeune femme, avant que son visage ne soit à nouveau fermé à toute émotion. Elle aurait presque préféré se tromper, qu’Elijah ne soit pas en ville. Parce que si elle voulait le revoir, ce n’était pas dans ses conditions, pas alors qu’il était arrivé sans prévenir les siens et chercher à les revoir. Elle aurait même espéré qu’il la contacte elle, seulement elle, car c’était de Lexie qu’il avait été le plus proche à l’époque. Ils partageaient les mêmes rêves, les mêmes aspirations, la volonté de claquer la porte au poids de leur nom pour vivre leur vie en toute liberté.

« Comment tu m’as trouvé ? »

La jeune femme haussa un sourcil, alors qu’un rire froid s’échappait de ses lèvres.

« C’est tout ce que tu trouves à dire après toutes ces années ? »

Elle secoua la tête, s’avança de quelques pas vers son frère tout en l’observant attentivement.

« Et si on allait prendre un café, juste en face ? J’ai tout mon temps. »

C’était faux, mais au point où elle était … Ils ne pouvaient pas rattraper quinze ans sur un trottoir, et Lexie avait cinquante mille questions qui se bousculaient dans sa tête. Et surtout, elle ne voulait pas qu’ils se revoient une autre fois, de peur qu’il lui échappe à nouveau. C’était maintenant, tout de suite, et elle ne le lâcherait sans doute pas des yeux de peur qu’il s’envole jusqu’à ce qu’ils installés face à face dans le café.




De part et d'autre de votre présent si fragile, le passé et l'avenir sont des monstres assoiffés de temps
by wiise

le prix de la liberté ♘ lexie I MDGtleV
le prix de la liberté ♘ lexie I 3yMbGgA
le prix de la liberté ♘ lexie I YtxTUla
le prix de la liberté ♘ lexie I FximBIO
le prix de la liberté ♘ lexie I VuFGq53
le prix de la liberté ♘ lexie I ZsxbA8o
le prix de la liberté ♘ lexie I 4lR4VcN
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Walker
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36yo
SURNOM : la cavalerie ◈ gardien de la paix ◈ hell
STATUT : natural blues ◈ officiellement célibataire ◈ il s'est pas marié lors d'une cérémonie tribale en échangeant des bouts de racines sous un arbre sacré quand même ?
MÉTIER : héritier ◈ aventurier ◈ alpiniste ◈ the bad batch a☩n
LOGEMENT : retour à la civilisation difficile, habite donc avec un autre animal ◈ deep tribal house et tapage nocturne
purple flare
POSTS : 54 POINTS : 250

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : ♘ ◈ "oh hell no" ◈ bittersweet symphony ◈ tom ford's dream come true ◈ doesn't wear a wedding ring but wears a gravitymaster casio that's always set to kathmandu ◈ never took off his family's signet ring ◈ adrenaline junkie. too much money will do that to you ◈ horse rider
RPs EN COURS : 4/5

le prix de la liberté ♘ lexie I Lc5g

ft. channing
chacun avec sa peine
ft. lexie
le prix de la liberté
ft. zoya
not everything goes as planned

RPs EN ATTENTE :

◈ rhett

AVATAR : la cavillerie ◈ henry cavill
CRÉDITS : beating heart
DC : ♞ solas
PSEUDO : aerondight ◈ benedict.e
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 18/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41111-elijah-ghost https://www.30yearsstillyoung.com/t41276-elijah-walker https://open.spotify.com/playlist/3VYkjfpvWh8nthHCsBwn4o?si=575e

le prix de la liberté ♘ lexie I Empty
Message(#) Sujet: Re: le prix de la liberté ♘ lexie I le prix de la liberté ♘ lexie I EmptyMar 23 Nov - 14:41





“C’est tout ce que tu trouves à dire après toutes ces années ?”

“Je suis désolé.”

Dans l’immédiat par surprise oui c'est tout ce qu'il a trouvé à dire et c’est vrai que c’était pas excellent. Il se serait mieux préparé à la revoir, il aurait imaginé quelque chose de plus sensible, il aurait eu le temps de se demander par où commencer déjà rien que ça et c’est pas sûr qu’il aurait plutôt commencé par “je suis désolé” non plus, même si c’est une des premières choses qu’il a à dire. C’est comme si elle lui avait demandé de faire un effort alors il semble vouloir y réfléchir un instant avant de se dire non, tout ce qu’il y a d’important à aborder entre eux c’est vraiment une discussion qui doit avoir lieu en pleine rue ?

“Et si on allait prendre un café, juste en face ? J’ai tout mon temps.”

C’est pas proposé chaleureusement il s’en rend bien compte, mais il est soulagé Lexie n’a pas fait un pas vers lui pour lui faire la morale sur place, elle non plus n’a pas envie de rester dans la rue. Il a envie de s'asseoir maintenant c’est clair, il a dit qu’il était désolé c’est parce qu’il avait rien trouvé de mieux à dire mais aussi parce qu'il entre dans la découverte d’une infime partie des dégâts et blessures qu’il a pu lui faire en partant. Il se doutait avoir baissé dans son estime pour cette raison mais ça le touche bien mieux de le constater en personne, il remarque la déception furtive dans le regard et le ton du rire de sa sœur quand elle le voit, l’entend dire la première chose qui lui passe par la tête et réalise qu’il est à Brisbane et qu’il a prévenu personne, ce qui aggrave son cas.

Mais il est rassuré aussi d’entendre qu’elle a tout son temps, ça veut dire qu’elle est disposée à lui parler, mais est-ce que c’est vrai qu’elle a le temps ? Elle n’a pas répondu à la question il ne sait pas comment elle l’a trouvé et elle passe certainement tout son temps à faire autre chose qu’à jouer aux détectives privés pour savoir où il est en temps réel. Sa curiosité devra attendre, ce serait aussi une mauvaise idée d’entamer la première conversation au café par “alors, qu’est-ce que tu deviens ?”

“Oui, allons-y.”

Il ne pense même plus au livre qu’il vient d'acheter et pour lequel il était prêt à retourner chez lui. Par contre heureusement qu’il a le temps lui aussi, qu’il n’est pas obligé de répondre non et de se confondre en excuses hasardeuses pour courir au travail. Il y serait allé, il ne sait pas encore que Lexie est venu le trouver au détriment d’une opportunité, mais il sait déjà que si elle l’avait intercepté sur un job il aurait été obligé de la laisser en plan, réussissant l’exploit de créer un malaise encore plus grand. Heureusement, quelques minutes et la rue seulement les séparent de se retrouver vraiment, enfin de se retrouver l’un en face de l’autre avant toutes choses. Il est plus impatient de retrouver sa sœur qu’il a hâte de devoir s'expliquer, passage obligé. Il se dit qu'au moins elle lui laisse une chance, que Channing ne lui aura pas réservé la même patience c’est certain. Surtout que c’est lui qui va avoir le grand plaisir de passer après le travail n’est-ce pas ? Il reste prudent avec Lexie quand même, se dit que ça commence mal et qu’il ne faudrait pas abuser de ce qui lui reste miraculeusement de bonnes dispositions à son égard, grâce aux souvenirs qu’ils ne partagent qu’entre eux.

La surprise est passée, c’est le stress qui prend place chez Elijah un peu comme chez Lexie, il a aussi remarqué qu’elle ne le regarde pas avec curiosité mais comme s'il était un mirage, sa peur de l’abandon prenant le dessus sur ses efforts pour rester stoïque ? Il est parano lui aussi depuis qu’il est rentré à Brisbane, il a vraiment un problème avec le fait de rester confronté à Lexie sur le trottoir. Avant d’être en compagnie de sa sœur il se baladait tranquillement comptant sur son style arbitraire du moment pour passer incognito dans la rue ce qui était le cas. Mais ce n'est pas non plus des inconnus dans le quartier, la preuve comment l’a-t-elle trouvé devant cette banque cossue ? Lexie est parfaitement reconnaissable et lui est reconnaissable quand on s’y attarde. Il suffit d’une commère pour témoigner de la petite scène qui est en train d’avoir lieu et mettre le feu aux poudres. Une forme de paranoïa donc, envers les gens qui s'approchent de lui avec un téléphone sans prévenir si on en croit l’air inquiet avec lequel il suit du regard un passant qui le frôle parce qu’il est en visio sur son iPhone au lieu de regarder devant lui. Idéalement il y a un endroit à l'abri des regards et des oreilles indiscrètes dans le café.

“Je suis vraiment désolé.”

Enchaîner avec "pardonne-moi" on verra aussi bien plus tard. Il n’est toujours pas convaincu d’être crédible avant d’en avoir dit plus sur ce qu’il fabrique, il le dit pour montrer qu’il va faire mieux que ça oui, par respect pour le temps qu’elle veut bien lui accorder. Et pour qu’elle sache d'avance que la moralité de ce qu’il va dire, c’est qu'il s'en veut de l'avoir tant blessée.




i n t o  t h i n  a i r
━ lord I want to be up in my heart ━

:headset::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

le prix de la liberté ♘ lexie I Empty
Message(#) Sujet: Re: le prix de la liberté ♘ lexie I le prix de la liberté ♘ lexie I Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

le prix de la liberté ♘ lexie I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-