AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-30%
Le deal à ne pas rater :
WD Blue™ – Disque SSD Interne – SN550 – 1To
69.99 € 99.99 €
Voir le deal

 casey #2 + we stood and talked like this before

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kelly Ward
Kelly Ward
le second souffle
le second souffle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (30/09/83), ne lui mentionnez même pas la quarantaine
SURNOM : Lee, elle préférera d'ailleurs cela à son prénom complet, un brin trop fifille à son goût
STATUT : divorcée de Chad début 2017, elle oscille entre son besoin d'introspection et des sentiments d'antan, jamais oubliés, éternellement à sens unique
MÉTIER : host de son talk show culinaire "Chop & Talk with Kelly Ward", vous pouvez la voir tous les vendredis sur Network 10. Sommelière de métier, elle a ouvert sa propre cave à vins, Divino, en centre-ville en mars.
LOGEMENT : #24 latimer road, logan city, un voisinage (presque) irréprochable
casey #2 + we stood and talked like this before Ae3029745962621b344a4646e91ba9de5aa94cdb
POSTS : 1677 POINTS : 140

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Banale, conformiste, sans faux plis, sans drama. Fille unique, ses parents sont témoins de Jéhovah. Vit dans une bulle de clichés et de stéréotypes. Traverse une foule de remises en question liées à son divorce et sa stérilité. Souriante, trop gentille, ne sait pas dire non. Ne donne jamais son avis, n’aime pas débattre. Elle conçoit une partie de ses robes, ne le mentionne jamais. A une incroyable mémoire. Maîtrise le small talk comme personne. A un chien, Tobey le Beagle. Excommuniée, elle n'a plus le droit de parler à ses parents.
RPs EN COURS :
casey #2 + we stood and talked like this before PQOw3qX
CHELLY + You start to wonder why you're here not there and you'd give anything to get what's fair, but fair ain't what you really need.
Chad #5

casey #2 + we stood and talked like this before RhHPkt3
KELLSSAN + Now my heart feel like an ember and it's lighting up the dark, I'll carry these torches for ya that you know I'll never drop.
Hassan #7

casey #2 + we stood and talked like this before B5ZT2i7
KELLOAN + We're the best of friends Insisting that the world keep turning our way And our way, is on the road again
Kelloan #11

casey #2 + we stood and talked like this before 6prs
NEIGHBOURHOOD DRAMA + Lenore

casey #2 + we stood and talked like this before Q74MaY5
CHOP & TALK +
Sofia #2

Amos #3 - Casey #2

(7/5)

casey #2 + we stood and talked like this before 0eef

RPs EN ATTENTE : Marius
RPs TERMINÉS : Kane #1 - Joanne - Hassan #1 - Leena #1 - Chad #1 - Kane #2 - Casey - Kane #3 - Hassan #2 - Evelyn - Joanne #2 - Hassan #3 - Chad #2 - Casey - Amos - Hassan #4 - Spencer - Chad #3 - Kane #4 - Leena #2 - Amos #2 - Hassan #5 - Chad #4 - Hassan #6 - Bennett - Emily - Sofia

casey #2 + we stood and talked like this before Rn9djud
ROA : Kelloan #1 - Kelloan &Kane &Liam - Kelloan #2 - Kelloan #3 - Kelloan #4 - Kelloan #5 - Kelloan #6 - Kelloan #7 - Kelleen - Kelloan #8 - Kelloan #9 - Kelloan & Friends - Kelloan #10 - WE WON !

abandonnés : Clarence
AVATAR : keira knightley
CRÉDITS : loonywaltz - joseph pour le beagle ♥
DC : jamie, lou & marcus
PSEUDO : loonywaltz
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 21/10/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17234-kelly-you-look-so-fresh-from-the-cleaner https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-i-feel-safe-in-the-5-am-light https://www.30yearsstillyoung.com/t21065-kelly-ward#837692 https://www.30yearsstillyoung.com/t18695-kelly-ward

casey #2 + we stood and talked like this before Empty
Message(#) Sujet: casey #2 + we stood and talked like this before casey #2 + we stood and talked like this before EmptyMar 9 Nov 2021 - 11:17


► we stood and talked like this before
@Casey Hanson & KELLY WARD

We looked at each other in the same way then But I can't remember where or when

Petit à petit, Kelly avait coché toutes les cases de sa liste de bonnes résolutions post-Race of Australia. La plus importante, dès le début, avait été de se réconcilier avec son ex-mari après avoir eu la réalisation, au cours du voyage, de l’injustice dont elle avait fait preuve avec lui. A deux reprises avait-elle été entourée d’homosexuels sans le savoir et les avait-elle aimés de tout son cœur ; à deux reprises, en le découvrant, les avait-elle repoussés violemment avec peur et dégoût, oubliant tout ce qu’elle savait d’eux, l’immuable. Le regret de les perdre était plus fort, lui avait permis de se faire une raison. On ne lui ferait pas dire qu’il était parfaitement naturel pour deux hommes -ou deux femmes- d’être attirés l’un envers l’autre, ce chemin restait encore à faire -si elle souhaitait le faire. Un pas devant l’autre. La seconde résolution avait été de se lancer dans son projet de longue date, celui d’ouvrir sa propre cave à vin. Et là encore, l’intervention de Loan avait été cruciale pour insuffler le courage nécessaire à Kelly ; elle le réalisait seulement, qu’elle lui en devait autant. Divino avait ouvert ses portes en début d’année et, porté par le succès discret de l’émission de télévision dont elle était devenue l’hôte entre-temps, le commerce se portait à merveille. De la liste de la sommelière, il ne restait qu’une ligne. L’étape qu’elle redoutait le plus et, de fait, avait repoussé le plus possible. Elle avait pourtant donné sa parole à Chad qu’elle ferait le nécessaire auprès de son nouveau compagnon pour apaiser les tensions entre eux ; heureusement, elle n’avait pas précisé quand elle se donnerait cette peine. Mais elle n’avait pas l’intention de décevoir son ami, encore moins de se décevoir elle-même en esquivant éternellement ces excuses qu’elle devait présenter. Ce n’était pas une question de fierté, non -quoique. C’était la peur du revers, que Casey lui recrache son propre poison au moment où elle se montrerait la plus vulnérable. Elle le mériterait, Kelly en avait conscience, et cela n’apaisait pas ses appréhensions. Elle avait fait rayer sa voiture, vandaliser sa boîte aux lettres, taguer sur la porte de son garage, jeter des oeufs dans l’allée ; et par-dessus ces déconvenues, son seul regard noir au moindre passage de l’un des jeunes que le photographe accueillait sous son toit formait une persécution intolérable. S’excuser pouvait-il être suffisant ? D’après ce en quoi l’australienne avait toujours cru, c’était un premier pas. Au fond, les bienfaits de la confession ne s’arrêtaient pas à une grosse boîte en bois ; admettre ses erreurs menait au pardon. Et si Casey ne voulait pas de ses excuses, au moins sa conscience serait plus légère.

Lee visualisait sa liste imaginaire, cette dernière ligne tant redoutée, tandis qu’elle se tenait devant la porte de la maison de Casey, le fameux 505. Cette fois, elle n’avait pas apporté de cookies, de brownies ou tout autre offrande derrière laquelle se cacher comme elle le faisait habituellement. Il n’y avait qu’elle et ce courage qu’elle tentait tant bien que mal de réunir entre ses mains vides aux ongles peints d’un discret rose poudré. Ses lèvres pincées et ses sourcils froncés nerveusement plissaient toutes les ridules qui trahissaient la quarantaine approchante. Ses escarpins piétinaient sur place comme si ses jambes hésitaient encore à lui faire faire demi-tour. Peut-être lui fallait-il encore une semaine, un mois, un an pour être prête. Elle jeta un regard par-dessus son épaule, vers la voiture du photographe garée dans l’allée. La carrosserie préparée à grands frais, le pavé nettoyé, l’ombre du graffiti encore discernable selon l’angle du soleil. Un soupir traversa ses lèvres. A son tour de réparer ce qu’elle avait endommagé. Cette fois, Kelly appuya sur la sonnette. C’était fait, pas de retour en arrière. Son coeur avait rarement tambouriné aussi fort. Ses pommettes avaient rosi instantanément. Il lui parut attendre la dizaine de secondes la plus longue de sa vie jusqu’à ce que la porte ne s’ouvre enfin face à elle. “Bonjour Casey.” souffla-t-elle. “Tu as une minute ?”






I just want to be someone that somebody needs I just want to be more than a drop in the sea







:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Casey Hanson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente sept ans
STATUT : en couple avec chad taylor, l'homme de sa vie
MÉTIER : il est photographe freelance et gère une association venant en aide aux jeunes lgbtqia+
LOGEMENT : il habite dans le quartier de logan city, rue daisy hill road au 505 dans une belle villa
casey #2 + we stood and talked like this before Tumblr_inline_p7wt8yV6191rt2432_540
POSTS : 250 POINTS : 185

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : il a une peur bleue des canards
RPs EN COURS : sujet de groupe #2 - robin #1 - libre - chad #3 -quinn, ellie, chad #1
RPs EN ATTENTE : wren - alfie
RPs TERMINÉS : violet #1 - quinn #1 - aaron #1 - kelly #1 - chad #1 quinn #2 ange #1 - chad #2 - victoire #1 - sujet de groupe #1 - nicholas #1 - chad #3 - quinn #3
AVATAR : charlie cox
CRÉDITS : juice
DC : non
PSEUDO : emma
Femme (elle)
INSCRIT LE : 03/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t27278-when-life-throws-lemons-at-you-make-a-lemonade https://www.30yearsstillyoung.com/t27526-casey-when-life-throws-lemons-at-you-make-a-lemonade https://www.30yearsstillyoung.com/t30876-casey-hanson

casey #2 + we stood and talked like this before Empty
Message(#) Sujet: Re: casey #2 + we stood and talked like this before casey #2 + we stood and talked like this before EmptyMer 17 Nov 2021 - 9:13


Pour une rare fois dans la semaine, Casey se trouvait chez lui, à réaliser quelques petits travaux dans une des chambres des jeunes qu'il devait refaire suite au départ de l'un d'entre eux qui pouvait, après plusieurs mois passés au foyer, emménager dans son propre appartement. Il avait du lui proposer cette chambre en urgences, et avec tout ce qu'il avait déjà sur les bras, il n'avait pas eu le temps de s'occuper de donner un coup de neuf sur les murs. Le sol pourrait attendre plus tard, d'autant qu'il avait déjà des demandes de diverses associations pour loger quelqu'un. Même si les choses ne semblaient pas s'améliorer dans le monde, Casey avait quand même l'impression d'apporter sa propre pierre à cet édifice monumental. Petite la pierre, mais là quand même. Cela faisait presque un an déjà qu'il avait emménagé dans le quartier, un an que certains voisins lui faisaient la guerre, et continuaient même aujourd'hui. Le photographe avait apprit à ne pas laisser ce genre de choses le toucher, et il essayait d'en faire de même avec ses jeunes, essayant de leur montrer qu'il n'y avait pas que ce genre de personnes qui existaient, et qu'ils pouvaient être acceptés dans la société. Un travail de longue haleine qui apprenait à Casey à rester maitre de ses émotions et de son langage. Ce qui parfois n'était pas aisé mais nécessaire. Il était donc vêtu de vêtements larges, pantalon de sport et tshirt noir qui avait connus de meilleurs jours, avec quelques traces de peinture qui n'avaient pas voulu partir à la machine lorsqu'il entendit la sonnette de la porte. Il termina son trait de peinture avant de s'essuyer les mains avec un chiffon pour rejoindre l'entrée et découvrir son visiteur. Et autant dire qu'il fut surprit de découvrir Kelly en ouvrant la porte. Ils étaient voisins depuis son arrivée et le brun l'évitait activement dès qu'il sortait de chez lui. Elle n'avait pas vraiment été accueillante au vu de leur passé commun concernant un homme que tous deux avaient aimé et qui avait fait partie de leurs vies respectives. Il se tendit, se préparant au pire même si quelque chose lui disait que si elle se présentait à lui aujourd'hui, ce n'était pas pour ça. Son attitude ainsi que l'expression de son visage laissaient croire à Casey qu'elle n'était pas en mode 'attaque'. Il hésita un instant à la laisser entrer tout en sachant que tôt ou tard, cette question de voisinage devrait être réglée, pour le bien de tous, et surtout des jeunes. Il hocha la tête, s'effaçant pour qu'elle puisse entrer. "Bonjour Kelly...entre je t'en prie." répondit il, le plus poliment qu'il le pouvait bien que sa voix restait neutre. "La cuisine est juste là, suis moi." Il se montrait civil, pour plusieurs raisons, notamment parce qu'il savait que Kelly était proche de son ex-belle famille et le brun voulait montrer que l'eau était passée sous les ponts et qu'il était capable de s'entendre avec l'ex-femme de son compagnon. Du moins autant que possible. "Tu veux boire un café ? Un thé ?" lui offrit il alors qu'il s'en servait un dans un mug. Il essayait de retarder le moment où elle lui exposerait la raison de sa venue, craignant un nouvel affrontement. Heureusement il était seul ce matin là à la maison. Il se tourna ensuite vers elle, son mug à la main, son coeur battant un peu plus vite que la normale à cause de l'appréhension. "Tu souhaitais me parler ?" demanda le photographe, se mordant la lèvre inférieure nerveusement.
Revenir en haut Aller en bas
 

casey #2 + we stood and talked like this before

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-