AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -20%
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
119.97 €

 This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calista Benson
Calista Benson
la faim de vie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (20/02/1985)
SURNOM : Cali pour les plus proches
STATUT : Désespérément célibataire, condamnée à enchaîner les ruptures douloureuses en attendant que son prince charmant la trouve enfin
MÉTIER : Sage-femme au St Vincent's Hospital, et travaille bénévolement au refuge de Brisbane durant son temps libre
LOGEMENT : #400 Orchid Street, Redcliffe
This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) Tumblr_pma5cm7U7Y1ruzefdo4_250
POSTS : 524 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) Tumblr_pm4mx2nuRc1ruzefdo4_250

Clément #1 + Clément (fb) #2 + Lawrence #1
RPs EN ATTENTE : Lawrence, Kieran, Penny, Rosalie
AVATAR : Nathalie Kelley
CRÉDITS : la-chonga (avatar), signa (zaja), userbar (loonywaltz), icon
DC : nobody
PSEUDO : peachy keen (Sirine)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41321-what-a-thing-to-be-human-made-her-more-of-a-woman-calista https://www.30yearsstillyoung.com/t41423-i-m-in-dance-floor-therapy-calista#2059541

This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) Empty
Message(#) Sujet: This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) EmptyVen 12 Nov 2021 - 19:52


Chaque rendez-vous chez un psy emplissait la tête de Calista d’appréhensions. Comment allait-elle en ressortir aujourd’hui ? Dévastée au point d’évacuer toutes ses larmes en restant dans sa voiture une heure après être sortie de sa consultation ? Soulagée, un poids en moins, fière d’avoir fait le vide et d’avoir compris certaines choses ? Ou blasée parce qu’elle ne voit aucune évolution depuis les fois dernières ? Tant de questions qu’elle se pose à chaque fois, comme si c’était la première fois. Techniquement ce n’était pas la première fois qu’elle voyait quelqu’un. Elle avait juste changé de psychologue et aujourd’hui était la première fois qu’elle voyait le nouveau praticien. Elle avait arrêté de voir celui qu’Isy lui avait conseillé il y a quelques années de ça. Question de bien-être. Calista avait l’impression de stagner avec ce psychiatre, et elle ressentait tout simplement le besoin de changer. Cette volonté de changement impliquait donc de tout recommencer à zéro, de tout raconter du début et c’était peut-être le seul désavantage. Remuer ses plaies du passé, elle n’y avait pas du tout songé lorsqu’elle avait décidé de ne plus renouveler ses consultations. C’est sans doute ça, qu’elle appréhendait le plus. Pourtant, elle voyait quelqu’un depuis des années. Depuis ses seize ans, pour plus de précisions. L’époque où elle était modèle pour de grandes marques de prêt-à-porter. Ces années-là étaient loin derrière, mais les séquelles qui l’ont gravement marquée sont toujours présentes vingt ans plus tard. Qui l’aurait cru ? Elle n’aurait jamais pensé que les conséquences du comportement toxique de sa mère la suivraient encore du haut de ses trente-six ans. Elle avait repris du poil de la bête, bien évidemment mais elle garde toujours cette peur de céder face à ses démons. Elle a désormais un mode de vie sain, et s’autorisant quelques écarts sans peser sans arrêt ce qu’elle mange.
La seule fois où ses maux ont repris le dessus sur sa vie fut le jour où elle a décidé de couper les ponts avec sa mère, il y a six ans : le jour de ses trente ans. Calista a décidé de briser ce lien mère-fille que l’on dit pourtant infaillible. Malheureusement le cap des trente ans fut décisif pour elle. Encore une énième réflexion, encore un énième jugement sur sa vie et sa volonté de garder une part de contrôle sur celle-ci. Le repas d’anniversaire s’était transformé en cauchemar et c’était sans doute la première fois où Calista était devenue folle de rage. C’en était suivi une énorme crise d’angoisse lorsqu’elle s’était retrouvée seule chez elle et la seule chose qu’elle avait sous les yeux était le copieux gâteau d’anniversaire qui était resté intact car l’anniversaire avait prématurément pris fin. Ce besoin profond de compensation et de réconfort lui avait fait perdre le contrôle, sans qu’elle ne s’en rende compte. Jusqu’au moment, où elle eut l’impression d’être repue, la culpabilité et la honte ne manquèrent pas à l’appel. Et la suite vous l’imaginez sans doute. Elle n’a parlé à personne de cette phase, personne, mis à part son psy de l’époque, qui a d’ailleurs jugé qu’il fallait raccourcir les délais entre chaque consultation. Il n’y a pas eu de récidives depuis ce jour, et elle s’est mise à faire tout plein de choses pour gérer son anxiété comme la méditation ou le dessin. Comme si remplir au maximum ses journées lui permettait de garder le contrôle. Mais était-ce réellement sain ? Est-ce que tout ce qu’elle s’efforçait de faire pour gérer tout ce qui se passe dans sa tête ne serait tout simplement pas des illusions ?
Assise dans la salle d’attente, sa jambe droite ne faisait que trembler d’impatience, les yeux rivés vers l’horloge. Elle avait rendez-vous à dix heures, de quoi bien commencer la journée (la blague). Elle espérait secrètement qu’il n’avait pas la manie d’être en retard comme le précédent, car au prix auquel elle payait la consultation, il avait intérêt d’être ponctuel. Il y avait un type en face d’elle, la trentaine peut-être. Elle espérait également qu’il n’avait pas rendez-vous à la même heure qu’elle sinon ça serait compliqué. La porte de la salle d’attente s’ouvrir violemment, extirpa Calista de ses appréhensions. Une femme, l’air paniqué. Au même moment, ce qui semblait être son nouveau psy ouvrit la porte de son bureau, l’air gêné. « Désolé, je vais prendre la dame en urgence, je n’en aurais pas pour longtemps, merci de patienter. » Et bam, la porte se referma tout de suite après derrière le docteur et sa patiente de dernière minute. Ce qui laissa Calista sans voix, elle n’avait prononcé aucun mot face à la scène mais on pouvait facilement lire l’étonnement sur son visage. C’était pire que ce qu’elle pensait. Elle leva les yeux sur l’homme en face d’elle, l’air indigné. « Il fait tout le temps ça ? C’est la première fois que je le vois, ça laisse une mauvaise impression... » Elle souffla. Calista n’était pas de nature râleuse ou trop exigeante mais elle savait exprimer son mécontentement lorsque c’était justifié. « Déjà que je suis pas mal stressée, je vous avoue que ça n’arrange rien à mon anxiété actuellement... » Dit-elle entre deux rires nerveux. Peut-être qu’il n’avait pas envie de parler, mais c’était plus fort qu’elle, elle avait besoin de parler pour se sentir mieux.

@Kieran Halstead This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) 1949770018 This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) 1949770018




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
When i called the mathematicians and i asked them to explain, they said love is only equal to the pain


This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) 577022hopital
This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) 872289volunteer
This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) MGSbLAu
This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran) LrTQDCk
Revenir en haut Aller en bas
 

This is just what the doctor ordered, put a gold star on my disorder (Kieran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-