AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -64%
Centrale Vapeur PHILIPS GC8735/80 PerfectCare Performer
Voir le deal
99.99 €

 (williagni #1) young and innocent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eliana Ferragni
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans, elle te pique comme un scorpion.
SURNOM : Madame Ferragni pour ceux qui ont peur d'elle, Ana par ses parents ou ses amis proches, Nana par ses frères.
STATUT : Divorcée, elle n'a pas le time pour les relations, être sentimentale c'est démodé selon elle.
MÉTIER : lorsqu'elle ne sème pas la terreur, elle est directrice commerciale à la Maison Weatherton.
LOGEMENT : implore le grand Dieu d'avoir un manoir aussi grand que celui en Italie, mais ce n'est pas possible à Brisbane City.
(williagni #1) young and innocent 82d3a259c0a9984e1b6b48e8fa7ef62df94bdf39
POSTS : 42 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS :
(williagni #1) young and innocent C0fa9b689aa9865b569c81dc608406f8
WilliagniYou made a really deep cut and baby now we got bad blood.

(williagni #1) young and innocent Bf0j
DamonYou were my town now I'm in exile seein' you out I think I've seen this film before.

(5 - full)
Auden 1Jenson 1Megan 1Elinee 1Damon 1

RPs EN ATTENTE : James, Elise, Saül, Shiloh.
AVATAR : Eva Green
DC : Dani & Maddy
INSCRIT LE : 17/11/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41578-le-diable-s-habille-en-weatherton-eliana https://www.30yearsstillyoung.com/t41614-eliana-carnet-de-priere https://www.30yearsstillyoung.com/t41622-eliana-ferragni#2073699

(williagni #1) young and innocent Empty
Message(#) Sujet: (williagni #1) young and innocent (williagni #1) young and innocent EmptyMar 23 Nov - 18:18




young and innocent
Italie ~ fin 1999

***

Elle avait fui depuis une bonne semaine le manoir familial. La jeune italienne avait perdu toutes notions du temps et des règles. Sa confiance envers ses parents et surtout sa mère avait été brisée. Quand elle avait appris la nouvelle, on avait entendu un énorme cri dans la maison. Les fenêtres avaient tremblé. Son grand frère s’était reçu un coup de sa petite sœur qui était sortie de ses gonds. Ana était devenue incontrôlable, presque méconnaissable, alors qu’elle avait toujours été la plus « sage » de la fratrie. L’enfant parfaite des Ferragni. Suite à l’annonce, elle avait refoulé ses obligations de fille parfaite, malgré le froid de l’hiver qui approchait à grand pas. Elle avait enfilé son pull le plus chaud et son grand manteau. Elle avait mis ses affaires les plus importantes dans un sac à dos qu’elle avait piqué à l'un de ses frères. Elle s’était servie dans la cachette d’un autre pour lui piquer des cigarettes et un briquet. Finalement, elle était passée dans le bureau de son père. Elle connaissait le code secret de son coffre-fort où il gardait ses précieux billets pour ses jeux d’argent. C’était facile, c’était la date de naissance de sa fille préférée. Qu’ils aillent tous en enfers, si Eliana était véritablement son enfant  préféré, il ne l’aurait jamais promise à un homme qu’elle ne connaissait pas. Une fois son kit de survie confectionné, Ana avait fait un dernier passage dans les cuisines pour piquer de quoi manger et surtout se servir dans la cave à vins. Elle avait besoin de boire, boire pour oublier, car après la colère venait la triste. Elle avait passé son temps à pleurer, dans ce wagon de train qui l'avait emmené à l’autre bout de l’Italie, loin de Milan, loin de manoir, loin de cette prison dorée, et par-dessus tout, loin de la Maison de Dieu qu’il l’avait vu grandir. Eliana en avait marre d’être la petite fille modèle. Pour une fois, elle avait envie de voir à quoi ressemblé la vie d’une femme libérée, même si elle avait conscience que tôt ou tard, ils viendraient la chercher.

Voilà sept jours qu’Eliana vagabondait d'un village à un autre. Elle avait fait tout un tas de rencontres. Elle s’était mise à fumer, alors qu’elle avait toujours refusé de le faire auparavant avec ses frères. Elle s’était prise quelques cuites aussi, mais heureusement, il ne lui était rien arrivé de grave. Pour l’instant. Depuis la veille, elle avait élu domicile dans une nouvelle auberge de jeunesse. Elle aimait bien ses endroits conviviaux, où elle faisait la rencontre de jeunes de son âge. Parmi eux, elle n'était plus obligée de porter le masque de sainte Eliana, elle pouvait être elle-même. Elle s’occupait autant que possible pour essayer d’oublier ce mariage arrangé qui l’attendait à Milan. Sur la route, Eliana s’était achetée une jolie robe, qu’elle n’avait pas encore portée. Les pulls c’étaient sympa, mais ce n’est pas vraiment au gout d’Eliana. Malgré sa fugue, certaines de ses habitudes la suivaient. L’italienne restait coquette. La jeune femme avait sympathisé avec un groupe de jeunes la veille. Avec les filles de la bande, elles s’étaient préparées ensemble. L'une d'entre elles, lui avait prêté son rouge à lèvres. C’était la première fois qu’elle mettait une teinte aussi flamboyante. Le maquillage tape à l’œil avait toujours été proscrit à la maison. Si elle voulait se maquiller, les teintes devaient toujours être discrètes pour ne pas choquer les personnes à l’Eglise. En se regardant dans le miroir, elle s’était trouvée jolie. Magnifique même. Pourquoi gâcher un tel potentiel dans un mariage arrangé ?

La soirée était déjà bien entamée au bar se situant à proximité de l’auberge de jeunesse. Le groupe rigolait à cœur joie, l’alcool coulait à flot. Et dès qu’il n’y en avait plus, il fallait refaire les stocks. C’est au tour d’Eliana d’aller chercher la prochaine tournée. Joyeusement, elle se rend au comptoir pour commander des nouvelles bières au barman. Elle attend patiemment les pintes et regarde autour d’elle. C’est là que son regard se pose sur un jeune homme assis à l'autre bout du comptoir, son carnet à la main et son crayon dans l’autre. Son cœur loupe un battement. Il est vraiment beau. C’est sans doute le garçon le plus beau qu’elle ait vu depuis le début de son « voyage ». Ana se pince les lèvres, elle y va ou elle n’y va pas ? Eh puis merde, elle n’a qu’une vie. Si dans trois mois, elle doit être mariée autant profiter maintenant, non ? Elle s’approche du jeune homme, jouant nerveusement avec ses mains. Elle finit par s’assoir à côté de lui sur une chaise haute. Elle s’éclaircit doucement la voix, Ana a toujours annoncé sa présence de la sorte. « Tu t’ennuie pas tout seul ? » qu’elle lui demande avec un sourire. « Si tu veux, tu peux te joindre à nous. » Elle montre son groupe du bout du doigt avant de reporter ses yeux bleus sur le carnet du jeune homme. « C’est joli ce que tu dessines. » qu’elle complimente en observant avec plus d’attention les dessins du garçon.




eliana — Le problème de la vie c'est qu'il y en a qu'une. on soignera jamais la dépression comme on soigne un rhume.

(williagni #1) young and innocent 4t8obn7
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans. (25/12/1980)
SURNOM : A troqué 'Dieu' pour 'papa' lorsqu'il s'adresse à Sloan, histoire d'être certain que ce soit bien son premier mot.
STATUT : Marié à une femme qui le déteste sûrement. Il a retiré son alliance, le sujet est tabou.
MÉTIER : Il crève d'envie de peindre de nouveau depuis que son état de santé l'en empêche. Le meilleur peintre d'Australie reprend du poil de la bête.
LOGEMENT : Jusqu'à la fin décembre, une hideuse chambre d'hôpital ce sera. Sinon, il habite au #517 à Bayside.
(williagni #1) young and innocent 0d86a937ef566decd0d83bc62ae5a94dafe286b0
POSTS : 13370 POINTS : 1245

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Italo-américain, regroupe les défauts de chaque pays › Handicapé sentimental › Ne vit que pour l’art, sous toutes ses formes › Ne boit pas, ne fume pas › Ambidextre › A reçu un enseignement religieux et passe son temps à l’outrepasser › Père de Damon (2000) et Sloan (2020) › Peur des hauteurs, claustrophobie › Un poil misanthrope › Tatoué › Incapable de rester en place › (trop) Rancunier, s'exprime par les poings au lieu des mots › N'a aimé qu'une seule femme, elle lui a brisé le coeur (et lui l'omoplate) › A toujours fui les hommes qu'il commençait à apprécier de trop
RPs EN COURS : (11)marius #4léo #11giovanni #3cesar #2james #1eliana (fb 1999)francessaül #22ezra #9damon #10 › basile



(williagni #1) young and innocent 2dydfr70
(williagni #1) young and innocent 4tjovbu8

(williagni #1) young and innocent 210129021645793185
famiglia › i will take the blow for you and i've had recurring nightmares that i was loved for who i am, but missed the opportunity to be a better man.

(williagni #1) young and innocent Tumblr_mu2413iIyP1qkq70so1_500
williagni › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

(williagni #1) young and innocent 710803fc1f446e75d209db209e32c9a009e50e07
willton › io, ho scritto pagine e pagine, ho visto sale poi lacrime. questi uomini in macchina non scalare le rapide. scritto sopra una lapide 'in casa mia non c'è dio'. del vento senti l'ebrezza con ali in cera alla schiena.

RPs EN ATTENTE : otto #3

RPs TERMINÉS : (williagni #1) young and innocent 25dxp5w4

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : frenchandfurious (avatar) › harley (gif profil, williams & willton) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(williagni #1) young and innocent Empty
Message(#) Sujet: Re: (williagni #1) young and innocent (williagni #1) young and innocent EmptyMer 24 Nov - 9:43



Elle a des yeux bleus qui provoqueraient des guerres, l’inconnue. Si j’avais une Pomme de Discorde à donner, je le ferais envers elle, peu importe les cadeaux que les autres prétendantes seraient prêtes à m’offrir. Mieux encore, j’imagine qu’elle représente même Hélène de Troie, la plus belle femme du monde et la véritable source d’une guerre sanglante. Elle a la capacité rare de me faire relever la tête de mon dessin, chose que je n’avais pas faite depuis des heures, trop occupé à redessiner de mémoire chaque particularité des statues de la Piazza della Signoria. Elles le fruit d’un talent rare et me fascinent mais le soleil tombe bien trop vite à ce moment de l’année et j’avais besoin de la lumière d’une salle pour continuer à dessiner. Mon poignet est douloureux, depuis, mais osez me demander si j’en ai quoi que ce soit à faire. J’ai commandé un verre et un seul, je provoque l’agacement des serveurs à qui je bloque une place près du bar mais qui n’ont pas le droit de m’envoyer chier. C’est eux qui me font chier, de toute façon, avec leurs regards en coin et leurs jugements. Ratto delle Sabine est la statue dont je reprends encore et encore les détails, la forme. Cette torsade élancée de trois corps me fascine particulièrement, en témoigne le papier qui se voit encore et encore grisé par le même modèle et mes yeux de gamin fatigué qui n’attendent déjà que le lever de soleil du lendemain pour retourner sur place et gâcher absolument toutes les photos de touristes.

C’est de ce spectacle que l’inconnu m’éloigne par sa simple présence, gagnant mon attention à la seconde même où je remarque sa présence à mes côtés. Mes prunelles balayent rapidement son visage comme si elle était elle aussi une oeuvre d’art et, dans un sens, ce n’est pas une idée bien éloignée de la réalité. « Tu t’ennuie pas tout seul ? » Ses questions sont ennuyantes mais je décide de ne pas déjà l’accabler et d’au moins lui donner le bénéfice du doute. “Je le suis plus.” Ses signes de stress sont évidents et je ne lui ai même pas précisé que je mordais encore ; ce ne peut donc être que parce qu’elle n’a pas l’habitude de ce genre de scène. Moi si, ironiquement, mais je n’avais pas la tête à ça ce soir. Il faut pourtant croire qu’elle a un don certain pour faire revoir ses plans à autrui. J’esquisse un sourire en sa direction, relevant mon crayon parallèlement à la feuille pour ne pas risquer un coup de graphite malheureux contre cette dernière. « Si tu veux, tu peux te joindre à nous. » Mon regard suit le chemin tracé par son index, allant finalement se poser sur un groupe bien trop bruyant dans lequel je sais déjà que je m’ennuierai, qu’ils me rendront fou et qu’en plus de cela, je ne pourrai même plus dessiner. Ce ne sont pas leurs visages que je risque de vouloir imprimer sur mon précieux carnet. “Je préfère pas.” Ma réponse est abrupte et je le sais, ne me prenez pas pour une brute sans coeur. Ok, oui, d’accord, c’est peut-être ce que je suis parfois, mais je suis une brute sans cœur avec un cerveau dont elle sait se servir. Ainsi, après une seule seconde de silence entre nous, je mets l’emphase sur ce qui importe réellement. “Mais tu peux rester ici, je suis sûr que tes amis ne t’en voudront pas.” Et si tel était le cas, mes poings me démangent et je serais ravi de régler ce petit problème à l’extérieur - ou à même le bar, mais dans ce cas là, les serveurs auront une véritable raison de me renvoyer. « C’est joli ce que tu dessines. » De nouvelles secondes s’égrainent encore, laissant à mes yeux davantage le temps encore de s’approprier les traits de son visage et ses différentes teintes. “Tu t’y connais en art ?” J’embraye, je pousse des portes ouvertes, je ne prends pas même la peine de la gratifier d’un ‘merci’ alors que je n’ai à remercier rien ni personne pour toutes mes heures d’entraînement et de pratique. “D’où est-ce que tu viens ? Tu n’as pas l’accent de la région.” Et, surtout, elle me semble jeune et sans la moindre fougue, alors je me demande ce qui a pu la pousser à s’éloigner de papa maman.



(williagni #1) young and innocent 1542980520:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eliana Ferragni
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans, elle te pique comme un scorpion.
SURNOM : Madame Ferragni pour ceux qui ont peur d'elle, Ana par ses parents ou ses amis proches, Nana par ses frères.
STATUT : Divorcée, elle n'a pas le time pour les relations, être sentimentale c'est démodé selon elle.
MÉTIER : lorsqu'elle ne sème pas la terreur, elle est directrice commerciale à la Maison Weatherton.
LOGEMENT : implore le grand Dieu d'avoir un manoir aussi grand que celui en Italie, mais ce n'est pas possible à Brisbane City.
(williagni #1) young and innocent 82d3a259c0a9984e1b6b48e8fa7ef62df94bdf39
POSTS : 42 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS :
(williagni #1) young and innocent C0fa9b689aa9865b569c81dc608406f8
WilliagniYou made a really deep cut and baby now we got bad blood.

(williagni #1) young and innocent Bf0j
DamonYou were my town now I'm in exile seein' you out I think I've seen this film before.

(5 - full)
Auden 1Jenson 1Megan 1Elinee 1Damon 1

RPs EN ATTENTE : James, Elise, Saül, Shiloh.
AVATAR : Eva Green
DC : Dani & Maddy
INSCRIT LE : 17/11/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41578-le-diable-s-habille-en-weatherton-eliana https://www.30yearsstillyoung.com/t41614-eliana-carnet-de-priere https://www.30yearsstillyoung.com/t41622-eliana-ferragni#2073699

(williagni #1) young and innocent Empty
Message(#) Sujet: Re: (williagni #1) young and innocent (williagni #1) young and innocent EmptyMer 24 Nov - 23:45




young and innocent
Italie ~ fin 1999

***

Mystérieux et solitaire, voici les premières impressions qu’elle a concernant le garçon. Par automatisme, l’adolescente lui propose de se joindre à eux. Cependant elle fait face à un refus inattendu. C’est bien la première fois qu’on dit « non » à Eliana, elle qui est habituée à mener par le bout du nez ses quatre frères. Cependant, le visage de l’italienne reste imperceptible, elle n’a pas envie de montrer sa déception. Eliana est d’un naturel bien déterminé, quand elle aime quelque chose, elle l’obtient, quels que soient les moyens employés. Elle s’apprête à répliquer mais elle se fait devancer par le jeune homme. Il a du répondant, elle aime bien. Elle aime encore plus sa proposition. Elle regarde ses « amis » un instant et hausse les épaules sans un mot avant de reporter son attention sur le beau brun. Elle engage naturellement la conversation, elle est un peu plus détendue désormais. Elle le complimente sur ses dessins. Même si entre les croquis et le jeune homme, c’est lui qu’elle trouve le plus beau. Sans hésitation. Il lui demande alors si elle s’y connaît en art. « Un peu. Ratto delle Sabine, bon choix. » Elle jette un regard en bias, observant avec plus d’attention son esquisse. Elle est impressionnée par les détails du croquis. Le jeune homme a le coup de main. Et l’oeil pour les jolies choses au passage. Ses iris bleutées se relèvent en sa direction, alors qu’il lui demande d’où elle vient. C’est comme si en un battement de cils, il a deviné qu’elle n’était pas du coin. « Ça se voit tant que ça ? » Ana esquisse un sourire amusé avant de répliquer. « Je viens de loin. » Elle n’a pas envie de s’étendre sur le sujet. Elle a quitté les hauteurs de Milan pour venir se réfugier dans le sud. Tout est plus au sud que Milan de toute façon. Pour l’instant, elle ne préfère pas en dévoiler trop sur elle, son identité, ses origines, son histoire, sa religion. La simple sonorité de son prénom donne des indices sur son statut social. Elle n’a pas envie qu’on la juge, déjà que sa simple apparence physique peut lui porter défaut. Ses cheveux sont longs et soyeux. Ils sont d’un noir profond, presque envoûtant. Sa peau blanche immaculée montre qu’elle passe bien trop de temps enfermée dans une Eglise ou dans son manoir. Les seules nuances de couleurs sur son visage sont ses grands yeux bleus. Eliana a définitivement hérité de portrait de la Grande Dame Ferragni, sa mère. Dans les rues de Milan, elle est très facilement reconnaissable. Pourtant, ici, perdue dans un coin de l’Italie, elle est une simple inconnue aux yeux de tous. Y compris face au charmant garçon. Ses yeux innocents se noient dans sa beauté, et cela sera sans doute sa plus grande faiblesse ce soir. Son innocence. « Toi non plus, tu ne sembles pas d’ici. » Son regard azuré prend le temps de l’observer, comme s’il était l’un de ses tableaux qu’elle admirait. Elle reste silencieuse. Un silence qui n’est pas gênant pour autant, car elle sent le regard du jeune homme s’attarder sur elle. Un jeu de regards qui se révèle captivant. Il est bien trop pâle pour être quelqu’un du coin. Ses mains ne sont pas abîmées comme s’il travaillait dans les champs. Elles sont plutôt fatiguées par les nombreuses heures à tenir ce crayon entre les doigts. Doucement ses iris remontent vers le regard masculin. Ses yeux sont sombres, dégageant quelque chose de mystérieux, presque dangereux. Elle note ce rictus au coin de ses lèvres, celui qui se dessine sur le visage de quelqu’un qui aime emmerder le monde. Mais quelles sont ses raisons à lui ? Ana a une excellente idée pour le deviner, elle va se donner le droit. Ça passe ou ça casse. Les dessins sont un excellent moyen de connaître l’univers d’autrui. « Tu permets. » Ce n’est pas une question mais un droit qu’elle s’octroie pour saisir son carnet et tourner les pages avec précaution. Dans son mouvement, elle s’approche de lui, ses longs cheveux effleurant quelque peu le garçon. Elle y découvre de nombreuses esquisses. Plus sombres les une que les autres. « Tu aimes le chaos. » qu’elle formule à voix haute sans trop de difficulté. « Dois-je me méfier de toi ? » qu’elle lui demande en redressant son nez du carnet. Une question qui pourrait être anodine pour sainte Eliana à qui on a appris à ne jamais parler aux inconnus. Pourtant ce soir, elle transgresse une nouvelle règle. Encore. Donnant une autre interprétation à sa dernière phrase. Hormis ses frères, Ana n’a jamais eu le droit d’approcher d’aussi près les autres hommes. Celui sous ses yeux avec ses airs d’artiste est à son goût. Pourquoi chercher ailleurs ? Elle a envie d’en apprendre plus sur lui, passer un bout de sa soirée en sa compagnie, découvrir si elle peut être autre chose que la gentille fille de bonne famille. Attention Eliana, la gourmandise est un vilain pêché.




eliana — Le problème de la vie c'est qu'il y en a qu'une. on soignera jamais la dépression comme on soigne un rhume.

(williagni #1) young and innocent 4t8obn7
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans. (25/12/1980)
SURNOM : A troqué 'Dieu' pour 'papa' lorsqu'il s'adresse à Sloan, histoire d'être certain que ce soit bien son premier mot.
STATUT : Marié à une femme qui le déteste sûrement. Il a retiré son alliance, le sujet est tabou.
MÉTIER : Il crève d'envie de peindre de nouveau depuis que son état de santé l'en empêche. Le meilleur peintre d'Australie reprend du poil de la bête.
LOGEMENT : Jusqu'à la fin décembre, une hideuse chambre d'hôpital ce sera. Sinon, il habite au #517 à Bayside.
(williagni #1) young and innocent 0d86a937ef566decd0d83bc62ae5a94dafe286b0
POSTS : 13370 POINTS : 1245

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Italo-américain, regroupe les défauts de chaque pays › Handicapé sentimental › Ne vit que pour l’art, sous toutes ses formes › Ne boit pas, ne fume pas › Ambidextre › A reçu un enseignement religieux et passe son temps à l’outrepasser › Père de Damon (2000) et Sloan (2020) › Peur des hauteurs, claustrophobie › Un poil misanthrope › Tatoué › Incapable de rester en place › (trop) Rancunier, s'exprime par les poings au lieu des mots › N'a aimé qu'une seule femme, elle lui a brisé le coeur (et lui l'omoplate) › A toujours fui les hommes qu'il commençait à apprécier de trop
RPs EN COURS : (11)marius #4léo #11giovanni #3cesar #2james #1eliana (fb 1999)francessaül #22ezra #9damon #10 › basile



(williagni #1) young and innocent 2dydfr70
(williagni #1) young and innocent 4tjovbu8

(williagni #1) young and innocent 210129021645793185
famiglia › i will take the blow for you and i've had recurring nightmares that i was loved for who i am, but missed the opportunity to be a better man.

(williagni #1) young and innocent Tumblr_mu2413iIyP1qkq70so1_500
williagni › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

(williagni #1) young and innocent 710803fc1f446e75d209db209e32c9a009e50e07
willton › io, ho scritto pagine e pagine, ho visto sale poi lacrime. questi uomini in macchina non scalare le rapide. scritto sopra una lapide 'in casa mia non c'è dio'. del vento senti l'ebrezza con ali in cera alla schiena.

RPs EN ATTENTE : otto #3

RPs TERMINÉS : (williagni #1) young and innocent 25dxp5w4

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : frenchandfurious (avatar) › harley (gif profil, williams & willton) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(williagni #1) young and innocent Empty
Message(#) Sujet: Re: (williagni #1) young and innocent (williagni #1) young and innocent EmptyVen 26 Nov - 18:34



J’écoute ses réponses comme si je m’intéressais réellement à ce qu’elle pouvait dire, comme si j’avais réellement posé mes questions en pensant que tout serait intéressant ensuite. Ce n’est pas le cas, bien sûr, pas alors que chaque nouveau mot de sa part me procure des nouvelles envies, des nouvelles idées que ma mère aurait détesté. Elle se serait bouché les oreilles à s’en crever les tympans et que je trouve le moyen de penser à elle dans un instant tel que celui-ci éveillerait sans doute la curiosité de bon nombre de psychologues. Pourtant, ils n’ont pas leur mot à dire, tout comme je n’impose pas même les miens lorsque c’est elle qui parle et se dégage du brouhaha ambiant du bar que je déteste déjà - comme tous les autres. « Un peu. Ratto delle Sabine, bon choix. » Ses prunelles observent le papier ; les miennes ne quittent pas les siennes. Elle ne marque pas de point mais, plus important encore, elle n’en perd en réalité pas. L'œuvre est assez connue pour que tout le monde en connaisse son nom, cela ne fait pas d’elle une amatrice d’art mais au moins je sais qu’elle n’est pas une inculte. Tant mieux, je préfère savoir les choses ainsi, tout comme savoir qu’elle ne vient pas de cette ville est quelque chose que je trouve intéressant et qu’elle vient rapidement confirmer. « Ça se voit tant que ça ? » Ca s’entend, surtout, mais je ne suis pas stupide au point de croire que sa question attend véritablement une réponse de ma part. Elle ne ressemble pas aux autres femmes de la région.

« Je viens de loin. » Je n’en demanderai pas plus, cette simple annonce me suffisant tout à fait. J’ai un fin sourire qui se fait écho au sien. « Toi non plus, tu ne sembles pas d’ici. » - “Alors ça doit vouloir dire quelque chose qu’on se retrouve aujourd’hui.” Ici, maintenant, nous deux bien loin de notre maison. Son histoire ne m’intéresse pas, la mienne ne l’intéresse pas non plus. Elle aime bien le grand gaillard qui dessine des traits faits, et moi j’aime la jeune femme aux bonnes manières qui franchit déjà les limites imposées. Mes paroles se font plus aventureuses mais je ne vais pas plus loin, bien décidé à ne pas me brûler les ailes à peine cette discussion entamée. Vous voyez, que je suis pas totalement con, parfois ; elle, par contre, est parfaitement semblable aux canons de la beauté contemporains. Pas aux femmes peintes sur des tableaux il y a des centaines d’années, oh non, je ne lui ferai pas cet affront.

Nos regards se confondent un instant, je pense qu’elle pourrait être un dessin, un jour. Pas pour le moment, pas tout de suite. Je ne veux pas la dessiner à vif mais j’y pense déjà, je veux savoir si je me souviendrai toujours d’elle et de ses traits après quelques temps. La jeune femme m’analyse sans aucun doute en retour et je trouve l’idée amusante, sachant pourtant par avance qu’elle ne tirera rien de moi sans me poser des questions - auxquelles je ne répondrai pas. « Tu permets. » Si j’en avais eu le temps, je lui aurais répondu non. Personne ne touche à mon carnet et personne n’a encore moins le droit de le feuilleter. Il est mon histoire, mon passé et mon futur, il représente mon journal intime sans que j’ai à y écrire en rose bonbon à l’intérieur. Ses gestes assurés me font serrer la mâchoire, je prends garde à ce que sa curiosité soit un minimum assouvie sans qu’elle ne s’aventure trop loin, perdant soudainement toute envie de jouer avec elle, malgré son parfum désormais omniprésent à mes côtés. « Tu aimes le chaos. » Je souffle en rigolant, ne m’étant certainement pas attendu à une telle réponse. mes empreintes se reposent sur les feuilles parfaitement blanches. « Dois-je me méfier de toi ? » Et déjà, je ramène le carnet de l’autre côté de la table et le referme. Fin de ce jeu-là. “Oui, mais la vraie question c’est de savoir est-ce que tu vas vraiment le faire ?” Je repousse l’attention sur le carnet et me fais centre de l’attention à moi seul, mon sourire en coin comme seul accessoire. Personne ne pourrait me reprocher mon manque de sincérité mais tous finissent toujours pas se plaindre de mon attitude, quoique je dise, quoique je fasse. “T’es curieuse, c’est bien pire encore que d’aimer le chaos.” Et pourtant, de ma bouche, cela ne sonne pas comme un défaut. J’esquisse toujours le même sourire, replace une mèche de cheveux derrière son oreille. “Je déteste cet endroit, pas toi ?” Elle avait déjà commencé à abandonner ses amis ; ne faîtes pas déjà de moi le méchant de l’histoire, je tiendrai bien mieux ce rôle par la suite.



(williagni #1) young and innocent 1542980520:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eliana Ferragni
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans, elle te pique comme un scorpion.
SURNOM : Madame Ferragni pour ceux qui ont peur d'elle, Ana par ses parents ou ses amis proches, Nana par ses frères.
STATUT : Divorcée, elle n'a pas le time pour les relations, être sentimentale c'est démodé selon elle.
MÉTIER : lorsqu'elle ne sème pas la terreur, elle est directrice commerciale à la Maison Weatherton.
LOGEMENT : implore le grand Dieu d'avoir un manoir aussi grand que celui en Italie, mais ce n'est pas possible à Brisbane City.
(williagni #1) young and innocent 82d3a259c0a9984e1b6b48e8fa7ef62df94bdf39
POSTS : 42 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS :
(williagni #1) young and innocent C0fa9b689aa9865b569c81dc608406f8
WilliagniYou made a really deep cut and baby now we got bad blood.

(williagni #1) young and innocent Bf0j
DamonYou were my town now I'm in exile seein' you out I think I've seen this film before.

(5 - full)
Auden 1Jenson 1Megan 1Elinee 1Damon 1

RPs EN ATTENTE : James, Elise, Saül, Shiloh.
AVATAR : Eva Green
DC : Dani & Maddy
INSCRIT LE : 17/11/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41578-le-diable-s-habille-en-weatherton-eliana https://www.30yearsstillyoung.com/t41614-eliana-carnet-de-priere https://www.30yearsstillyoung.com/t41622-eliana-ferragni#2073699

(williagni #1) young and innocent Empty
Message(#) Sujet: Re: (williagni #1) young and innocent (williagni #1) young and innocent EmptyLun 29 Nov - 9:41




young and innocent
Italie ~ fin 1999

***

« Alors ça doit vouloir dire quelque chose qu’on se retrouve aujourd’hui. » « Peut-être. » A défaut de connaître le prénom de l’artiste, elle ne sait pas si elle a envie de le savoir d’ailleurs, cela serait une information encombrante dans son esprit déjà trop agité ces derniers jours, ils partagent un point en commun. La jeune italienne n’a même pas voulu savoir le nom de son futur époux, elle est dans le déni le plus total. Ce déni est accompagné d’un côté rebelle qu’elle se découvre en dehors des murs de l’immense manoir familial. En plus de naître avec une incroyable beauté, Eliana a hérité d’une personnalité particulière. Elle sait manier l’air des faux-semblants. Etre aussi douce que piquante selon de son auditoire. Elle aime jouer avec ses grands yeux bleus. Ils sont sans doute sa meilleure arme pour séduire.

Eliana profite d’un moment d’égarement du garçon dans ses yeux pour lui prendre son carnet des mains. Quelques mots, un ordre, un laisser passer quelle que soit la réponse de son interlocuteur, et la voilà entre train de découvrir ses croquis. Malgré son côté désinvolte, elle a un minimum de respect pour le travail du jeune homme. Elle feuillette avec précaution les feuilles griffonnées, avant d’émettre son verdict. Le chaos. Il est doué, c’est vrai. Cependant ce qui est intéresse véritablement l’italienne c’est ce qu’elle a sous ses yeux. La réaction masculine ne tarde pas, il lui reprend le carnet des mains, effleure un instant ses doigts et prononce. « Oui, mais la vraie question c’est de savoir est-ce que tu vas vraiment le faire ? » Un léger rire s’échappe des lèvres carmin. Elle aime le danger l’italienne. Pourtant elle ne répond pas. Parfois il n’y a pas besoin de mot pour communiquer, un simple regard fait l’affaire. « T’es curieuse, c’est bien pire encore que d’aimer le chaos. » Sa main glisse sur le comptoir du bar, elle tapote doucement des doigts une mélodie inaudible, dans l’attente de paroles un peu plus captivantes, ou de gestes. Ce que le beau brun ne tarde pas à faire, replaçant une mèche rebelle derrière son oreille. Tout comme son carnet, Eliana n’aime pas qu’on la touche. Elle est bien trop « précieuse » pour ça. Pourtant elle ne le repousse pas, il est peut-être une exception ce soir dans cette nuit froide d'hiver. « Je déteste cet endroit, pas toi ? » Elle rompt le contact visuel et l’oriente vers son groupe « d’amis » déjà bien alcoolisé. Son absence est passée inaperçue. Ils l'auront oublié depuis demain. Pas grave. Elle aurait moins de comptes à rendre. « Hm… » qu’elle prononce en haussant les épaules, avant de reposer ses iris bleutées sur l’artiste. « Et qu’est-ce que tu me proposes de mieux ? » Elle croise ses bras sur sa poitrine, le défiant du regard. L'artiste est-il créatif ? « Il est hors de question que je me caille dehors. » Elle annonce la couleur, abandonnant complètement ses bonnes manières. Ses frères l’enfermeraient dans un placard s’ils entendaient de telles paroles. Des pensées si peu catholiques. Sa mère la punirait pendant un mois au manoir. Et son père, elle ne préfère pas savoir. Après sa curiosité, son autorité lui fait défaut. Enfin, cela dépend du point de vue de la personne en face. Elle ne connait pas son nom, elle peut deviner assez facilement son âge, quant à leurs attentions, elles sont peut-être les mêmes. Dépasser les limites, être déraisonnables. Elle ne connait pas les motivations du jeune homme, mais il doit être suffisamment intelligent pour savoir utiliser ses mains avec autre chose qu’un simple crayon en bois. Dessiner c’est bien, mais c’est vite ennuyant, l’italienne est très facilement distraite s’il n’y a pas un minimum d’actions. C’est bien pour ça qu’elle change régulièrement de point de chute depuis une bonne semaine. De un, parce qu’elle se lasse facilement de quelque chose. De deux, parce qu’elle sait que sa famille la recherche. Son « voyage » a des impressions de cavale, et l’italienne compte bien découvrir la vraie vie avant de devoir retourner dans sa cage dorée.





eliana — Le problème de la vie c'est qu'il y en a qu'une. on soignera jamais la dépression comme on soigne un rhume.

(williagni #1) young and innocent 4t8obn7
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans. (25/12/1980)
SURNOM : A troqué 'Dieu' pour 'papa' lorsqu'il s'adresse à Sloan, histoire d'être certain que ce soit bien son premier mot.
STATUT : Marié à une femme qui le déteste sûrement. Il a retiré son alliance, le sujet est tabou.
MÉTIER : Il crève d'envie de peindre de nouveau depuis que son état de santé l'en empêche. Le meilleur peintre d'Australie reprend du poil de la bête.
LOGEMENT : Jusqu'à la fin décembre, une hideuse chambre d'hôpital ce sera. Sinon, il habite au #517 à Bayside.
(williagni #1) young and innocent 0d86a937ef566decd0d83bc62ae5a94dafe286b0
POSTS : 13370 POINTS : 1245

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Italo-américain, regroupe les défauts de chaque pays › Handicapé sentimental › Ne vit que pour l’art, sous toutes ses formes › Ne boit pas, ne fume pas › Ambidextre › A reçu un enseignement religieux et passe son temps à l’outrepasser › Père de Damon (2000) et Sloan (2020) › Peur des hauteurs, claustrophobie › Un poil misanthrope › Tatoué › Incapable de rester en place › (trop) Rancunier, s'exprime par les poings au lieu des mots › N'a aimé qu'une seule femme, elle lui a brisé le coeur (et lui l'omoplate) › A toujours fui les hommes qu'il commençait à apprécier de trop
RPs EN COURS : (11)marius #4léo #11giovanni #3cesar #2james #1eliana (fb 1999)francessaül #22ezra #9damon #10 › basile



(williagni #1) young and innocent 2dydfr70
(williagni #1) young and innocent 4tjovbu8

(williagni #1) young and innocent 210129021645793185
famiglia › i will take the blow for you and i've had recurring nightmares that i was loved for who i am, but missed the opportunity to be a better man.

(williagni #1) young and innocent Tumblr_mu2413iIyP1qkq70so1_500
williagni › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

(williagni #1) young and innocent 710803fc1f446e75d209db209e32c9a009e50e07
willton › io, ho scritto pagine e pagine, ho visto sale poi lacrime. questi uomini in macchina non scalare le rapide. scritto sopra una lapide 'in casa mia non c'è dio'. del vento senti l'ebrezza con ali in cera alla schiena.

RPs EN ATTENTE : otto #3

RPs TERMINÉS : (williagni #1) young and innocent 25dxp5w4

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : frenchandfurious (avatar) › harley (gif profil, williams & willton) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(williagni #1) young and innocent Empty
Message(#) Sujet: Re: (williagni #1) young and innocent (williagni #1) young and innocent EmptyMer 1 Déc - 17:15



Alors ça doit vouloir dire quelque chose qu’on se retrouve aujourd’hui. « Peut-être. » Oh, elle manque de fougue l’italienne. Ce n’est pas grave, si elle n’en a pas naturellement alors je saurai lui en insuffler sans problème. Tout ce dont j’ai besoin, c’est de quelques paroles bien placées, de quelques mots doux aussi. Elle a l’air malléable à souhait et ce que j’associe bien souvent à un défaut ennuyant s’avère ce soir se montrer très intéressant et, surtout, arrangeant. Ses grands yeux bleus sont ravissants, ils me feraient sans mal oublier ma préférence pour les courbes masculines, bien plus nombreuses que dans notre sud de l’Italie. Ici, tout est bien plus beau, tout est bien plus grand, tout est bien plus accessible aussi. La vie d’artiste s’offre à moi tout autant que les plaisirs de la chair au quotidien.

Devrait-elle se méfier de moi ? Oui, absolument. Elle devrait fuir, je suis le grand méchant loup dont tous les contes relatent l’histoire. Je ne lui ressemble simplement pas, la faute à des traits juvéniles qui sont encore les miens alors que j’ai à peine la majorité, mais cela ne me différencie pas assez de lui pour que je devienne une personne en qui on peut avoir confiance. J’agis selon mes désirs et mes envies et, surtout, j’omets toujours ceux des autres, qu’ils me soient proches ou inconnus. On m’associe une ribambelle d’insultes et, tout ça, je ne cherche pas à le lui cacher. Je lui annonce qu’elle fonce droit dans la gueule du loup, lui demande si cela lui fait peur. Sa première réponse consistant en un rire de sa part, j’ai tendance à croire que non. Un sourire illumine petit à petit mon visage. C’est un oui qui n’en a pas le son, et cela ne me dérange en rien de ne pas l’entendre. Sa curiosité la perdra, je le sais déjà et c’est ironique parce que de son côté, elle, l’ignore parfaitement. Mes doigts replacent précautionneusement une mèche derrière son oreille, geste qu’elle ne refuse pas, ce qui me laisse d’autant plus penser que nous sommes sur la même longueur d’onde.

Quoi qu’il en soit, je ne m’imagine pas continuer la soirée ici. À ses côtés, oui, mais certainement pas dans un bar aussi miteux et sonore que celui-ci. Ses amis n’en ont que faire d’elle et moi, de toute façon, je suis venu seul. Personne ne manquera à personne, la nuit est à nous et la ville tout autant. « Hm… » Mon attention reste posée sur ses lèvres, leur couleur autant que le moindre son qui pourrait en sortir. « Et qu’est-ce que tu me proposes de mieux ? » Oh, saleté d’italienne rebelle au tempérament digne de notre pays. Je le déteste autant que je le trouve intéressant, ce caractère ne pouvant se résoudre à ployer le genou face à autrui, quel qu’il soit. Mon regard ne se dérobe pas du sien, sans doute bien trop occupé à retrouver le nom de chaque nuance de ses iris. « Il est hors de question que je me caille dehors. » Oh, c’est qu’elle se montre soudainement bien compliquée, l’étrangère. “Je sors de toute façon. Fais ton choix.” Moi et tous les mystères que je représente ou ses amis, et tout l’ennui qui tourne autour de leur table, de leurs faux rires, de leurs anecdotes volées ici et là pour faire semblant d’avoir une vie intéressante. “Ne me laisse pas croire que tu es aussi précieuse que ton visage le fait penser.” Parce qu’elle est belle, douce, délicate, et qu’elle a l’air aussi fragile qu’une rose. Je sais qu’il n’y a pas que de ça, je dois simplement en avoir le cœur net et pouvoir le lui prouver, à elle autant qu’à moi, une bonne fois pour toutes. La ville est bien plus belle une fois la nuit tombée et je suis certain qu’elle ne le sait même pas, occupée à se terrer près d’un radiateur pour pallier à la fraîcheur de la nuit. “Je te fais découvrir la ville, tu fais ce que tu veux ensuite.” Cela n’engage à rien, elle aura tout le loisir de me détester ensuite et de raconter l’anecdote de cet homme qui l’a faite marcher pendant des heures sans but particulier. Avec un peu de chance, cependant, j’imagine sans le moindre mal que mon lit sera le sien pour la nuit, et ce n’est même pas une possibilité que je cherche à garder pour moi, en témoignent mes yeux peinant à quitter les siens.



(williagni #1) young and innocent 1542980520:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eliana Ferragni
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans, elle te pique comme un scorpion.
SURNOM : Madame Ferragni pour ceux qui ont peur d'elle, Ana par ses parents ou ses amis proches, Nana par ses frères.
STATUT : Divorcée, elle n'a pas le time pour les relations, être sentimentale c'est démodé selon elle.
MÉTIER : lorsqu'elle ne sème pas la terreur, elle est directrice commerciale à la Maison Weatherton.
LOGEMENT : implore le grand Dieu d'avoir un manoir aussi grand que celui en Italie, mais ce n'est pas possible à Brisbane City.
(williagni #1) young and innocent 82d3a259c0a9984e1b6b48e8fa7ef62df94bdf39
POSTS : 42 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS :
(williagni #1) young and innocent C0fa9b689aa9865b569c81dc608406f8
WilliagniYou made a really deep cut and baby now we got bad blood.

(williagni #1) young and innocent Bf0j
DamonYou were my town now I'm in exile seein' you out I think I've seen this film before.

(5 - full)
Auden 1Jenson 1Megan 1Elinee 1Damon 1

RPs EN ATTENTE : James, Elise, Saül, Shiloh.
AVATAR : Eva Green
DC : Dani & Maddy
INSCRIT LE : 17/11/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41578-le-diable-s-habille-en-weatherton-eliana https://www.30yearsstillyoung.com/t41614-eliana-carnet-de-priere https://www.30yearsstillyoung.com/t41622-eliana-ferragni#2073699

(williagni #1) young and innocent Empty
Message(#) Sujet: Re: (williagni #1) young and innocent (williagni #1) young and innocent EmptyJeu 2 Déc - 16:34




young and innocent
Italie ~ fin 1999

***

« Je sors de toute façon. Fais ton choix. » A choisir, elle préfère l’artiste que sa bande de potes éméchés. Eliana a assez bu depuis une semaine, elle continue à allonger la liste de ses péchés. L’alcool la rend déjà plus avenante que son habitude, moins coincée qu’à l’Eglise. En temps normal, elle n’a jamais abordé un jeune garçon de la sorte. Elle les a toujours repoussé les hommes, surtout ceux avec qui on lui arrange des coups foireux. « Ne me laisse pas croire que tu es aussi précieuse que ton visage le fait penser. » Tss… Il est insupportable de lire en elle comme dans une bible ouverte. Ça doit être ses fichus talents d’artiste, il voit les petits détails sur lesquels les autres ne font pas attention. « Et toi tu es aussi talentueux que tes dessins le montrent ? » Elle marque une pause avant de compléter sa réflexion. « Ou je dirais chaotique ou peut-être même dangereux… Je n’ai pas encore fait mon choix sur toi. » Pourtant, elle s’en fiche bien qu’il soit dangereux, artiste ou non croyant. Il est mignon, agréable à regarder, il a de la répartie et ça lui suffit pour le reste de la soirée. « Je te fais découvrir la ville, tu fais ce que tu veux ensuite. » Ana ne dit rien de plus. Elle regarde une dernière fois son groupe « d’amis » et termine son verre qui traine sur le bar. « J’arrive. » qu’elle annonce avant de rejoindre sa « bande », inventer deux-trois mensonges et prendre son manteau. Comme une voleuse, elle s’enfuie pour rejoindre le garçon qu’elle retrouve à l’extérieur du bar. Elle enfile sa veste et commence à suivre le jeune homme, qui semble avoir une idée bien précise dans la tête. Une visite guidée de la vie, elle est curieuse l’italienne et elle veut voir à quel point elle sera attentive ou distraite durant cette épopée nocturne.

Ils marchent dans le froid de l’hiver, les rues sont calmes. Un silence religieux que la demoiselle apprécie. Les seuls « bruits » sont ceux qui proviennent des quelques bars encore ouverts dans la ville. Les seules lumières sont celles des lampadaires ou des maisons qui ne sont pas encore endormies. Les mains d’Ana sont nichées dans les poches de son manteau, alors que de la buée se dégage de leurs bouches. Malgré les températures en chute, c’est un froid sec et agréable. Leur balade improvisée a le don de réchauffer un peu les muscles de l’italienne qui n’est pas franchement couverte avec sa robe et ses collants. « Alors tu comptes me faire découvrir quoi de la ville ? » Ils continuent à marcher dans les rues. Si les parents Ferragni la voyaient, il la frapperait c’est certain, alors qu’on lui a formellement interdit de suivre des inconnus, encore plus en pleine nuit. Pourtant la Ferragni elle s’en fiche, elle profite de sa liberté éphémère, et son tempérament capricieux revient bien vite au galop. Quand ce n’est pas ses frères à qui elle mène la vie dure, c’est les autres. L’artiste n’échappe pas à la règle. « Je te préviens, je m’ennuie rapidement. » et facilement. Les monuments, les statues, l’art et tout le tralala, c’est bien dix minutes, mais dans le froid de l’hiver, Ana est bien trop précieuse pour cela. Puis elle n’a pas envie de tomber malade. Après si l’italien a d’autres idées plus captivantes, elle n’est pas contre pour l’écouter un peu plus, voir toute la soirée. Elle le laisse mener la danse, elle suivra si elle en a envie, sinon elle partira. A prendre ou à laisser.





eliana — Le problème de la vie c'est qu'il y en a qu'une. on soignera jamais la dépression comme on soigne un rhume.

(williagni #1) young and innocent 4t8obn7
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans. (25/12/1980)
SURNOM : A troqué 'Dieu' pour 'papa' lorsqu'il s'adresse à Sloan, histoire d'être certain que ce soit bien son premier mot.
STATUT : Marié à une femme qui le déteste sûrement. Il a retiré son alliance, le sujet est tabou.
MÉTIER : Il crève d'envie de peindre de nouveau depuis que son état de santé l'en empêche. Le meilleur peintre d'Australie reprend du poil de la bête.
LOGEMENT : Jusqu'à la fin décembre, une hideuse chambre d'hôpital ce sera. Sinon, il habite au #517 à Bayside.
(williagni #1) young and innocent 0d86a937ef566decd0d83bc62ae5a94dafe286b0
POSTS : 13370 POINTS : 1245

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Italo-américain, regroupe les défauts de chaque pays › Handicapé sentimental › Ne vit que pour l’art, sous toutes ses formes › Ne boit pas, ne fume pas › Ambidextre › A reçu un enseignement religieux et passe son temps à l’outrepasser › Père de Damon (2000) et Sloan (2020) › Peur des hauteurs, claustrophobie › Un poil misanthrope › Tatoué › Incapable de rester en place › (trop) Rancunier, s'exprime par les poings au lieu des mots › N'a aimé qu'une seule femme, elle lui a brisé le coeur (et lui l'omoplate) › A toujours fui les hommes qu'il commençait à apprécier de trop
RPs EN COURS : (11)marius #4léo #11giovanni #3cesar #2james #1eliana (fb 1999)francessaül #22ezra #9damon #10 › basile



(williagni #1) young and innocent 2dydfr70
(williagni #1) young and innocent 4tjovbu8

(williagni #1) young and innocent 210129021645793185
famiglia › i will take the blow for you and i've had recurring nightmares that i was loved for who i am, but missed the opportunity to be a better man.

(williagni #1) young and innocent Tumblr_mu2413iIyP1qkq70so1_500
williagni › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

(williagni #1) young and innocent 710803fc1f446e75d209db209e32c9a009e50e07
willton › io, ho scritto pagine e pagine, ho visto sale poi lacrime. questi uomini in macchina non scalare le rapide. scritto sopra una lapide 'in casa mia non c'è dio'. del vento senti l'ebrezza con ali in cera alla schiena.

RPs EN ATTENTE : otto #3

RPs TERMINÉS : (williagni #1) young and innocent 25dxp5w4

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : frenchandfurious (avatar) › harley (gif profil, williams & willton) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(williagni #1) young and innocent Empty
Message(#) Sujet: Re: (williagni #1) young and innocent (williagni #1) young and innocent EmptyVen 3 Déc - 16:17



« Et toi tu es aussi talentueux que tes dessins le montrent ? » - “Bien sûr.” Parce qu’à la différence de ses traits de visage, mon coup de crayon n’a rien à voir avec la génétique, je ne le dois à personne si ce n'est qu'à moi-même. Mon ton est arrogant mais jamais autant que peut l’être mon sourire assuré. S’étant prise au jeu, l’italienne tente à son tour de dresser mon portrait, chose qui a le don de m’amuser. « Ou je dirais chaotique ou peut-être même dangereux… Je n’ai pas encore fait mon choix sur toi. » Tout, sûrement. Talentueux, chaotique, dangereux. Tous ces adjectifs me correspondent sans le moindre mal mais nous ne nous connaîtrons jamais assez pour qu’elle puisse en avoir le cœur net. L’absence de réponse en est une en soi, mon regard joue avec le sien alors que j’esquisse un sourire inégal, énième preuve d’arrogance de ma part. « J’arrive. » Elle n’avait pas besoin de me le préciser, je m’en doutais déjà. Elle cherche l’aventure et cela la mènera sans aucun doute à sa perte. De mon côté, cela me permet de m’amuser et de passer du bon temps - je ne fais qu’anticiper la suite des événements. Deux-trois banalités échangées avec ses amis plus tard, et voilà la jolie jeune femme de porcelaine à mes côtés plutôt qu’aux siens. Ils diront que ce n’est pas un concours, je dis que j’ai gagné.

« Alors tu comptes me faire découvrir quoi de la ville ? » Elle est aussi impatiente qu’une enfant, c’est à peine croyable. « Je te préviens, je m’ennuie rapidement. » Étonnamment, je m’en serais douté. Non pas que je cherche à la connaître, mais certains traits de caractère sont rapidement discernables dans la masse. Je sais par avance que rien ne l’intéressera et que les quelques centaines de mètres passés à arpenter la ville représentent déjà le maximum de ses compétences. “T’as fini ?” T’as fini de te plaindre, petite poupée de perfection ? Je me retourne vers elle, sourire aux lèvres, venant mettre un terme à notre marche qui ne fait que l’impatienter davantage encore. Mes mains sortent de mes poches et bravent le froid de la nuit uniquement pour venir retrouver ses joues contre lesquelles je fais doucement reposer mes doigts, ramenant son visage près du mien, apposant ses lèvres contre les siennes avec une lenteur et une délicatesse qui ne me correspond généralement pas - sauf lorsqu’il est question de dessiner. Le baiser ne dure qu’un instant, je reprends ma place presque aussi rapidement. “Est-ce que ça vient suffisamment pallier à ton ennui ?” Je m’amuse d’un rien, la bouche en cœur, les yeux brillants et le même sourire éternellement imprimé sur mes lèvres. La suite des événements était plus que prévisible mais je n’avais pas moi-même anticipé qu’elle se présenterait aussi rapidement. Ma foi, je n’y vois pas non plus le mal, vous savez. “Je dors chez un ami, je suis sûr que je peux trouver de quoi jouer le professionnel d’art chez lui.” Parce que l’appartement est immense, magnifique, et bien au-delà de tous mes moyens puisque de toute façon je ne gagne pas un rond. Tout n’a été qu’une question de chance, sur ce coup-là, et je ne cherche désormais plus à lui cacher le fond de mes pensées, estimant que nous avons tous deux franchi le cap.



(williagni #1) young and innocent 1542980520:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eliana Ferragni
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans, elle te pique comme un scorpion.
SURNOM : Madame Ferragni pour ceux qui ont peur d'elle, Ana par ses parents ou ses amis proches, Nana par ses frères.
STATUT : Divorcée, elle n'a pas le time pour les relations, être sentimentale c'est démodé selon elle.
MÉTIER : lorsqu'elle ne sème pas la terreur, elle est directrice commerciale à la Maison Weatherton.
LOGEMENT : implore le grand Dieu d'avoir un manoir aussi grand que celui en Italie, mais ce n'est pas possible à Brisbane City.
(williagni #1) young and innocent 82d3a259c0a9984e1b6b48e8fa7ef62df94bdf39
POSTS : 42 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS :
(williagni #1) young and innocent C0fa9b689aa9865b569c81dc608406f8
WilliagniYou made a really deep cut and baby now we got bad blood.

(williagni #1) young and innocent Bf0j
DamonYou were my town now I'm in exile seein' you out I think I've seen this film before.

(5 - full)
Auden 1Jenson 1Megan 1Elinee 1Damon 1

RPs EN ATTENTE : James, Elise, Saül, Shiloh.
AVATAR : Eva Green
DC : Dani & Maddy
INSCRIT LE : 17/11/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41578-le-diable-s-habille-en-weatherton-eliana https://www.30yearsstillyoung.com/t41614-eliana-carnet-de-priere https://www.30yearsstillyoung.com/t41622-eliana-ferragni#2073699

(williagni #1) young and innocent Empty
Message(#) Sujet: Re: (williagni #1) young and innocent (williagni #1) young and innocent EmptyVen 3 Déc - 18:37




young and innocent
Italie ~ fin 1999

***

Le froid rend impatiente l’italienne, un poil capricieuse même, cela dépend des perceptions. Comme elle le peut, elle essaye de se réchauffer en glissant ses mains dans les poches de son manteau. Pendant un instant, elle regrette presque la chaleur émanant de la cheminée principale du manoir des Ferragni. Pourtant la simple pensée vagabonde concernant sa famille lui étire une grimace. Ils la dégoutent. Elle se sent trahie, tout particulièrement par sa mère, l’unique membre de sa famille en qui elle avait une confiance aveugle. Elle s’est bien faite bernée l’italienne. Ils l’ont bien façonné à leur image de fille parfaite, frôlant les allures d’une sainte, d’une poupée à la peau immaculée sortant de l’Eglise devant les regards émerveillés des gens de leur « secte ». Car oui, Eliana possédait une grande beauté qui attisait la jalousie de nombreuses filles. Pourtant Eliana est révoltée -voir terrifiée- à l’idée de sortir en robe de mariée la prochaine fois qu’elle mettra un pied dans la maison de Dieu. Elle bouillonne de l’intérieur, elle a envie de se défaire de ses liens sacrés qui serrent fort ses poignées. Alors Eliana dévoile -un peu trop vite- la partie la moins flatteuse de sa personnalité. Elle en a assez qu’on la prenne pour la gentille fille de bonne famille. Qu’ils aillent tous au diable. Qu’ils brulent en enfers d’avoir vendu leur fille au diable. Elle s’en fiche de la famille Valentino, les rares fois où elle a croisé le regard de leur héritier, elle l’a ignoré. Ce soir, elle a choisi son temps et suit un autre petit diable en personne symbolisé par l’artiste aux allures rebelles.

« T’as fini ? » Elle veut lui répondre, mais le froid engourdit ses membres, rend muet ses mots. Il se retourne, un peu trop soudainement, fait un pas vers elle, puis un deuxième. Ses yeux s’arrondissent alors qu’ils déposent ses mains de part et d’autre de ses joues qui sont devenues légèrement roses à cause du froid ambiant. Il l’embrasse d’une lenteur incroyablement… chiante. Pourtant Ana ne fait aucune remarque et lui rend son baiser. Elle aurait imaginé leur premier baiser plus fougueux. Au moins, l’échange aura eu le mérite de réchauffer son être frigorifié par la nuit. « Est-ce que ça vient suffisamment pallier à ton ennui ? » « C’est un début. » qu’elle répond avec un rictus amusé, même si elle est intimement convaincue qu’il peut faire bien mieux. « Je dors chez un ami, je suis sûr que je peux trouver de quoi jouer le professionnel d’art chez lui. » Les propos masculins font un instant penser à l’italienne à un célèbre film américain qui est sorti deux années plus tôt. Vous savez celui où Jack se prend pour un pseudo-artiste pour sauter, pardon courtiser Rose. Elle a trouvé cette œuvre cinématographique d’un ennui mortel. Elle ne comprend pas comment des millions de personnes, et des filles ont versé des larmes inutiles devant cette romance dramatique. Eliana n’a même pas pu regarder jusqu’à la fin, de toute façon elle a trouvé Léo moche, le jeune homme devant elle est bien plus à son goût. Et elle souhaite manifester son intérêt. « Là, tu commences à devenir intéressant. » Elle se dit qu’ils seront bien mieux dans la maison de son soi-disant ami que dans la chambre partagée de l’italienne à l’auberge. « D’accord je te suis. » Elle n’est pas difficile à convaincre la demoiselle, c’est sans doute parce qu’elle n’est pas encore assez âgée. Elle n’est pas encore mature pour différencier les bons des mauvais garçons. Elle n’a pas envie de se méfier du grand méchant loup, alors qu’elle profite de sa liberté éphémère depuis une semaine déjà. Ce qui se passera ce soir, restera entre eux, elle l’a décidé dans un coin de sa tête.

Après quelques minutes de marche, ils sont arrivés à destination. « C’est ici ? » Ses grands yeux regardent la bâtisse. Elle se mord discrètement l’intérieur des joues. Tout à l’heure, elle faisait la maligne, l’alcool lui a fait prendre la confiance. Désormais elle est face à l’interdit, elle a pleinement conscience des prochains actes qui vont se dérouler en ces lieux tout sauf sacrés. Lorsqu’elle repassera le pas de la porte, elle ne sera plus sainte Eliana.





eliana — Le problème de la vie c'est qu'il y en a qu'une. on soignera jamais la dépression comme on soigne un rhume.

(williagni #1) young and innocent 4t8obn7
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(williagni #1) young and innocent Empty
Message(#) Sujet: Re: (williagni #1) young and innocent (williagni #1) young and innocent Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(williagni #1) young and innocent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-