AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-47%
Le deal à ne pas rater :
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants de 2 à 6 ans
47.93 € 89.99 €
Voir le deal

 (halston) where the poison is

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : la blague dure depuis des mois. ce qui est moins drôle, c’est qu’angus devient presque supportable.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, avec angus & sam. c’est uniquement par obligation, évidemment.
(halston) where the poison is  E20a32854bdf3ceafc759deec393cde999132886
POSTS : 422 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
RPs EN COURS : (halston) where the poison is  Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(halston) where the poison is  5tnu
seth #3 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(halston) where the poison is  Maisie
angus #5, #6, #7 #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(halston) where the poison is  Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(halston) where the poison is  Original
aiden (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(20/06 - *cries in overbookée*)halston (fb)raphaeloxtormswann #2arthurninoangus #4 & seth #2muiredachamayatheorudylailavivian

RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › mara
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1angus #3carl #1

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofia
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : harley (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

(halston) where the poison is  Empty
Message(#) Sujet: (halston) where the poison is (halston) where the poison is  EmptyJeu 25 Nov 2021 - 19:43




@HALSTON HARGREEVES & MAISIE MORIARTY ⊹⊹⊹ Take me to the place where the poison is, To put a face to what's poisonous, To give her a little taste of her medicine. There's a snake that thinks it's the president.

J’ai quitté la colocation de bonne heure, mais pas de bonne humeur alors que je fonce à travers la ville avec mon van au risque de me prendre une amende salée pour excès de vitesse ; je m’en fiche bien, à vrai dire et si c’est le prix à payer pour parvenir à mettre la main sur cette Halston Hargreeves qui m’échappe depuis des semaines, qu’il en soit ainsi. Aiden est difficile à joindre, mais son agente encore plus et les rares fois où je suis parvenue à avoir l’agence au bout du fil, l’assistante m’a presque raccroché au nez parce que ma demande n’était pas assez explicite, parce qu’elle ne peut pas répondre à ma demande, parce qu’il s’agit d’informations qu’elle ne peut pas partager, blablabla, à chaque nouvel appel, j’ai le droit à une nouvelle excuse. Alors, aujourd’hui, j’ai décidé que c’en était terminé : si je ne peux pas obtenir ce que je souhaite par téléphone, c’est ma présence que je vais imposer. Cette Halston et son équipe sont mal tombés, je peux être chiante (très chiante) lorsque j’ai une idée en tête et je n’aurai aucun mal à rester devant leurs locaux jusqu’à ce que je croise la route de celle qui me doit des explications. J’ai tout prévu, de la manière dont je pourrais lui barrer le passage pour l’obliger à m’écouter, à celle dont je pourrais m’incruster dans son bureau dès que l’occasion se présentera en passant par toutes les excuses qu’elle me servira (au même titre que son équipe) pour ne pas avoir à répondre à mes interrogations. Ce n’en sont pas vraiment, à vrai dire, je n’ai pas besoin de l’entendre me dire qu’Aiden va bien ou qu’elle l’a vu récemment. Ce ne sont pas des questions que je vais lui poser, en réalité, mais lui faire part de certaines affirmations à côté desquelles elle semble être passée. Madame a mieux à faire que s’occuper de ses poulains et c’est un peu con, si vous voulez mon avis, puisqu’il s’agit de son travail. Un point sur lequel je compte bien insister : en signant Aiden, elle s’est engagée à prendre soin de sa carrière, oui, mais aussi de lui. Et si concernant la première force est de constater qu’elle se débrouille, concernant mon ami, elle a clairement manqué à son devoir et je serai bientôt là pour lui le rappeler.

J’ai scrollé pendant des heures, j’ai pris des captures, j’ai enregistré les vidéos qui tournent sur les réseaux, j’ai emmagasiné les preuves qui sont celles du mal-être d’Aiden autant que celles du détachement d’Halston et je ne me ferai pas prier pour lui les montrer une par une. Le problème, j’en ai aussi conscience, c’est que je suis hors de moi. Je suis en colère autant contre elle que contre lui ; il ne m’a pas donné signe de vie depuis des semaines et les rares fois où il revient à moi, c’est quand il a besoin d’une piaule où crécher pour fuir les paparazzis en face de son loft ou d’avoir de la compagnie pour un soir – même si je finis le plus souvent par veiller sur lui par peur qu’il perde connaissance. Notre amitié n’en est plus vraiment une et pour ça, je devrais apprendre à fermer ma porte autant qu’à bloquer son numéro. On ne s’apporte plus rien l’un à l’autre et si j’ai une certaine nostalgie de l’époque où je le considérais comme mon meilleur ami (et c’est encore le cas, en réalité, même si ça me fait mal) le fait est que nos vies sont désormais bien trop différentes pour que l’on se mente et s’essaie à maintenir artificiellement en vie ce lien entre nous. Mais, contrairement à cette foutue Halston, je n’ai pas le courage de l’abandonner. Je n’arrive pas à me dire qu’Aiden devra continuer seul et qu’il n’aura personne pour tenter de minimiser les conséquences de ses actes. Ces mêmes actes que Halston aurait dû, dans le cadre de son boulot, minimiser en l’accompagnant durant son ascension éclair à la gloire au lieu de se contenter d’empocher le chèque qui va avec son succès. Et maintenant qu’il se fait la réputation d’être un acteur prétentieux, arrogant et loin d’être fiable, j’imagine sans difficultés que les contrats vont se faire de plus en plus rare, que la commission touchée par Halston de plus en plus maigre et qu’elle n’aura aucune peine à se débarrasser de lui parce que c’est ainsi que ça fonctionne dans ce métier. Et qui sera là quand Aiden n’aura plus rien ? Moi. Je sais déjà que ce sera le cas, mais je n’ai aucune envie qu’on en arrive là. C’est la raison pour laquelle je prends les devants et j’espère que mon ami (il ne l’est plus, il faut que je l’intègre) arrivera à me pardonner mes actes comme j’arrive à pardonner les siens.

Il n’est pas encore huit heures que je fais déjà les cent pas devant cette agence, pour ne pas prendre le risque de manquer l’arrivée de la grande patronne, qu’elle débarque par l’entrée ou par une autre porte dérobée. Elle ne m’échappera pas, c’est la seule certitude que j’ai quant à notre rencontre ; je n’ai aucune idée de comment notre conversation va se dérouler ni même de comment elle est réellement, cette Halston. J’assume qu’il s’agit d’un vautour qui n’en a qu’après l’argent. J’assume aussi qu’elle est bien trop proche de ses protégés, pour l’avoir remarqué de mes propres yeux sur mon lieu de travail, mais ça, voilà un argument que je n’utiliserai qu’en cas d’extrême recours – parce que même si je suis prête à tout, j’ai encore un minimum de valeurs et de respect, autant que j’ai conscience qu’il peut y avoir une grande différence entre ce que j’interprète et la réalité. Je me fiche bien de sa vie privée, même si ça me donne une idée précise de sa personne : elle n’a visiblement d’intérêt pour ses protégés que lorsque ceux-ci peuvent lui servir et j’imagine qu’Aiden n’a plus vraiment d’utilité pour elle, ce qui explique qu’elle le laisse se détruire de la sorte. Et lorsque la silhouette de celle que j’attends de pied ferme apparaît enfin, je ne manque pas d’accélérer le pas pour la rejoindre. « Halston Hargreeves ? » Question rhétorique, évidemment que je sais qui elle est. « J’ai besoin de vous parler. » Je ne lui demande pas si elle a le temps ni l’envie, j’imagine que la réponse serait négative dans les deux cas. « S’il vous plaît. » Mais j’ajoute une formule de politesse parce que j’imagine aussi que les gens comme elle, de ce milieu, ont besoin de se sentir valorisés et qu’on leur lèche les pieds si ce n’est pas le reste. Tu vois, Aiden, ce que je fais pour toi, espèce de connard.


Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(halston) where the poison is  Tumblr_inline_phphjvfRfb1vtopgs_250
POSTS : 3450 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Maisie - Eddon #13 - Alexandra - Diana & Eddie - James #3 - Eddon #14

(halston) where the poison is  4S2xhADq_o
EDDON #12 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(halston) where the poison is  KnVjLzGw_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(halston) where the poison is  0y1l
HALSANA #2 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(halston) where the poison is  Mx1f
RPs EN ATTENTE : Eddon #UA 2 - Micah - Charlie
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Mooncalf (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(halston) where the poison is  Empty
Message(#) Sujet: Re: (halston) where the poison is (halston) where the poison is  EmptyMar 7 Déc 2021 - 21:13



@Maisie Moriarty & Halston Hargreeves

where the poison is


Être sur un petit nuage, une photographie du visage d’Halston pourrait être accolée à la définition de cette expression, qui était définitivement la meilleure pour décrire son état actuel. Elle qui pensait que la loi des séries ne s’appliquait pas autant pour les bonnes choses que les mauvaises choses, avait été sacrément contredite. L’agente de stars n’avait rien vu venir et pour cause, tout n’était que le fruit du hasard ou presque. Elle avait bien été à l’origine de sa rencontre avec Eddie, qu’elle avait planifié en se rendant à l’une de ses représentations, mais elle ne l’avait pas été du jour où tout avait basculé. La brune ne s’était pas doutée une seule seconde qu’il ait pu ressentir la moindre attirance pour elle, ni que l’alcool leur permettrait de sortir tous les deux de leurs ignorances, puisqu’il était tout aussi convaincu qu’elle qu’il ne se passerait rien. À présent elle se réveillait dans son lit plusieurs fois par semaine, prouvant que leur relation avait fait un bond des plus inespérés. L’agente de stars avait perdu son aisance à se lever, elle qui avait pourtant tant de facilité à le faire dès la première sonnerie de son alarme, n’avait plus qu’une seule envie : celle d’injurier cette fichue sonnerie, qui signalait la fin de son moment avec lui. La relation naissante n’était pas la seule chose avec laquelle son travail pouvait difficilement rivaliser, il y avait également le débarquement surprise de son petit frère, qui lui avait annoncé comme une fleur qu’il viendrait vivre à Brisbane. Halston était donc tout particulièrement concentrée sur les deux hommes de sa vie, pour lesquels elle essayait de se départager au mieux. Elle en oubliait ceux qu’elle appelait tendrement ses protégés, elle avait même été jusqu’à mettre en sourdine les notifications qui lui permettaient de savoir ce qui était dit sur eux en ligne, chose qu’elle n’avait jamais faite auparavant. Le soir - ni même le reste de la journée - elle n’avait plus la moindre envie de se pencher dessus, elle avait donc donné cette mission chronophage à son assistant. Déléguer ne lui avait rarement fait autant de bien que maintenant, même si elle ne l’avouait pas ouvertement, préférant laisser croire qu’elle était trop débordée pour tout gérer en même temps.

Les oreilles de l’agente de stars ne sifflaient pas, alors que son nom était sur de nombreuses langues. Les plus virulentes étaient certainement celles de ses acteurs, qui n’étaient pas habitués à ce qu’elle ne réponde pas à leurs demandes dans la journée. Il y avait aussi cette collègue qui avait la fâcheuse manie de débarquer dans son bureau en fin de journée, qui ne la trouvait plus. Elle n’était plus cette femme qu’on pouvait avoir sur demande, parce qu’elle ne se résumait plus qu’à son travail. Il n’y avait rien de mieux pour causer des interrogations sur sa personne, chose qu’elle avait sciemment cherché à éviter pendant un temps, en refusant la moindre liaison avec son danseur. Un artiste dont la notoriété était pourtant bien plus faible que celle de son ex-mari, ce qui lui donnait l’avantage non négligeable de ne pas attirer l’attention des paparazzis. Elle n’avait donc pas de raisons de s’inquiéter, n’est-ce pas ? Son histoire n’était pas si voyante que cela, elle ne le conviait même plus à son agence, parce qu’il était au repos. Halston ne pensait pas une seule seconde à la possibilité que Michaela puisse ébruiter quoique ce soir à leur sujet, même si l’actrice avait été mise au courant de leur relation durant son anniversaire. Une célébration à laquelle elle n’arrêtait pas de penser, alors qu’elle avait les mains sur son volant. Elle n’avait pas passé une journée aussi bonne depuis bien longtemps, elle n’arrivait pas à croire qu’elle était en possession du double de la clé d’Eddie depuis, alors qu’il était précieusement accroché à son trousseau. Elle songeait à l’instant où elle l’utiliserait à nouveau, alors qu’elle n’était même pas encore arrivée sur le parking de l’agence. Cette journée allait être longue, pourvu qu’elle passe vite. Une fois arrivée, elle ne quittera pas immédiatement son véhicule, préférant répondre au dernier message d’Hartley.  Action qu’elle aurait pu faire dans son bureau, mais mettre un pied à l’intérieur signifiant qu’elle rentrait dans son rôle d’agente, elle préférait le retarder quelque peu.

Les yeux de la Hargreeves se plissèrent, le soleil était beaucoup trop agressif aujourd’hui et elle n’avait même pas pris le temps de boire un café, chose à laquelle elle allait devoir remédier au plus vite. Elle s’élança donc vers son agence, mais fut stoppée en plein milieu de son chemin. Une voix féminine avait prononcé son nom complet, ce qui avait de quoi l’interloquer. Elle n’avait plus l’habitude d’entendre son patronyme depuis que les journalistes ne s’intéressaient plus à elle, ce qui lui engendra un mauvais pressentiment. « Oui ? » Dit-elle en se retournant doucement, démontrant qu’elle n’avait que moyennement envie de découvrir qui était son interlocutrice. Le jeune âge de son interlocutrice la rassura, comme si celui-ci l’empêchait d’être un requin de la presse. Elle voulait avoir une conversation avec elle, sans avoir fait la moindre présentation au préalable. Était-elle une demoiselle aspirant à devenir actrice ? Elle aurait dû le lui signifier tout de suite si c’était le cas, elle prenait toujours en considération les candidatures. « C’est à quel sujet ? » Autant le lui demander tout de suite, pour savoir si elle valait la peine qu’elle ne lui accorde de son temps. « Si c’est pour rejoindre les rangs de la Shining Stars Agency, il aurait suffit d’écrire sur notre site ou d’appeler. » Un rendez-vous lui aurait été accordé pour pouvoir en discuter tranquillement, ce qui aurait été bien mieux que de se planter ici de si bonne heure. Néanmoins elle pouvait reconnaître que cette inconnue avait fait un certain effort, que tout le monde n’aurait pas fait, l’objet de sa venue devait donc lui tenir à cœur. Méritait-il qu’elle la fasse s’installer en face d’elle ?

AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : la blague dure depuis des mois. ce qui est moins drôle, c’est qu’angus devient presque supportable.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, avec angus & sam. c’est uniquement par obligation, évidemment.
(halston) where the poison is  E20a32854bdf3ceafc759deec393cde999132886
POSTS : 422 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
RPs EN COURS : (halston) where the poison is  Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(halston) where the poison is  5tnu
seth #3 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(halston) where the poison is  Maisie
angus #5, #6, #7 #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(halston) where the poison is  Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(halston) where the poison is  Original
aiden (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(20/06 - *cries in overbookée*)halston (fb)raphaeloxtormswann #2arthurninoangus #4 & seth #2muiredachamayatheorudylailavivian

RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › mara
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1angus #3carl #1

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofia
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : harley (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

(halston) where the poison is  Empty
Message(#) Sujet: Re: (halston) where the poison is (halston) where the poison is  EmptyLun 27 Déc 2021 - 22:53


Oh qu’elle a l’air aimable, l’agente, quand on se fie à sa première impression. Elle est belle, c’est certain et les gens beaux tendent à inspirer confiance (même si c’est ridicule et injuste, évidemment). Elle a un petit sourire sur le visage que je compte bien lui faire disparaître le plus vite possible, mais qui peut donner confiance. Elle a l’air d’être le synonyme de la réussite, avec son téléphone dans une main et sa jolie tenue de circonstances ; mais je n’oublie pas qu’elle est à l’origine de ce que je considère comme un échec. Aiden en est un, que je le veuille ou non et si ça me tue d’avoir une aussi piètre opinion de mon meilleur ami, il ne me laisse pas le choix en vue de son attitude. Elle aussi, d’ailleurs, puisque son attitude est très clairement discutable, d’autant plus pour une professionnelle. Alors je ne me fie pas à cette première impression qui, dans d’autres circonstances, m’auraient fait la considérer comme une alliée, comme une personne chaleureuse du moins et je n’oublie pas qu’elle est en grande partie responsable de la déchéance d’Aiden. Sans elle, sans le fait de l’avoir poussé dans cet univers qui ne lui ressemble pas, nous serions toujours tous les deux à nous plaindre de nos familles respectives en se gavant de mal bouffe et en critiquant tout ce que l’on peut critiquer jusqu’à en rire aux larmes. Aujourd’hui, pourtant, il n’y a plus rien qui nous lie, seulement son indifférence de plus en plus dominante à mon égard et sa carrière de plus en plus à risque. Il ne veut pas agir, Halston non plus ; je n’ai pas d’autres choix que d’en faire mon affaire même s’il y a cette petite voix qui ne cesse de me murmurer que ça ne me regarde pas – et c’est le cas. « Oui ? » J’ai attiré son attention sans qu’elle n’essaie de filer dans ses locaux sans m’adresser la parole ; c’est déjà une victoire. Ce qui l’est moins, c’est la manière dont je suis déjà hésitante quant à la stratégie à adopter, à la meilleure manière d’aborder le sujet qui me tient à cœur et qu’elle essaiera très probablement de faire disparaître en réalisant que ses fautes seront pointées du doigt. Et qui suis-je pour le faire, aussi, d’autant plus que je ne fais pas l’effort de me présenter. « C’est à quel sujet ? » Je m’apprête à lui répondre tandis qu’elle enchaîne rapidement – elle veut déjà se débarrasser de moi, le bon point n’aura pas duré longtemps. « Si c’est pour rejoindre les rangs de la Shining Stars Agency, il aurait suffit d’écrire sur notre site ou d’appeler. » Je me retiens de rire pour ne pas lui donner plus de raisons de me détester, mais le cœur y est ; je n’ai absolument rien d’une célébrité et aucune envie de le devenir. Je ne suis pas le public cible, je le suis encre moins en sachant les conséquences que cela peut avoir sur une vie. « C’est au sujet d’un de vos clients. » Je débute en me rapprochant pour lui faire face, profitant de mes centimètres de plus pour la jauger. Je ne peux pas compter sur grand-chose d’autre, alors je profite de mes avantages, même si elle a également le droit à un regard moins chaleureux que le sien. « Aiden, ça vous dit quelque chose ? » Un simple prénom qui ne veut peut-être pas dire grand-chose. J’ignore la liste de ses clients, si elle en a plusieurs sous cette identité et je m’en fiche bien. Si elle est aussi professionnelle qu’elle devrait l’être, un simple prénom devrait l’aider à situer son protégé en question – c’est son boulot, j’insiste. En voulant changer leur vie, elle doit accepter le fait de tout connaître d’eux, c’est un prérequis essentiel. Elle doit aussi accepter de les aider, de leur tendre la main et pas seulement de récolter le chèque à la fin du moins ; force est de constater qu’il y a beaucoup à discuter sur ce point-là. « Si vous avez besoin de vous rafraichir la mémoire, un tour sur son tag instagram devrait vous aider. Y’en a, des choses à voir, là-dessus. » J’insinue avec un faux sourire. Elle voit où je veux en venir ? Elle commence à voir le problème ? Elle commence à comprendre son désintérêt ? « À moins que vous ne soyez plus son agent, auquel cas j’ai raté l’info. » Ce qui lui laisse cette fois-ci apercevoir le lien que j’entretiens avec lui ; ce genre de choses ne fait pas la une des journaux, si elle avait effectivement décidé de se séparer de son poulain. Même si, pour être honnête, ma proximité actuelle avec Aiden n’implique pas plus que je puisse être au courant, mais peu importe. Elle est donc encore son agent jusqu’à preuve du contraire et Dieu sait qu’elle fait mal son boulot ; alors j’essaie pour l’heure d’être subtile à défaut de lui hurler toute la rage que je ressens à son égard, même si mon attitude fermée parle pour moi.

@Halston Hargreeves (halston) where the poison is  1949770018


Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(halston) where the poison is  Tumblr_inline_phphjvfRfb1vtopgs_250
POSTS : 3450 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Maisie - Eddon #13 - Alexandra - Diana & Eddie - James #3 - Eddon #14

(halston) where the poison is  4S2xhADq_o
EDDON #12 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(halston) where the poison is  KnVjLzGw_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(halston) where the poison is  0y1l
HALSANA #2 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(halston) where the poison is  Mx1f
RPs EN ATTENTE : Eddon #UA 2 - Micah - Charlie
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Mooncalf (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(halston) where the poison is  Empty
Message(#) Sujet: Re: (halston) where the poison is (halston) where the poison is  EmptyVen 28 Jan 2022 - 22:30



@Maisie Moriarty & Halston Hargreeves

where the poison is


Aborder quelqu’un était tout un art, Halston le savait bien, plus particulièrement depuis qu’elle était agente de stars. Il fallait prendre le risque d’oser déranger, attendre que la personne soit pleinement disponible était tout bonnement risquer d’attendre une éternité. Le temps était une denrée rare, plus que jamais précieuse, elle aurait donc pu envoyer balader cette inconnue, mais heureusement pour elle l’américaine ne faisait pas partie des personnes à qui il ne fallait pas adresser la parole de bon matin. Elle ne lui avait même pas dévoilé son nom, mais cela ne l’empêchait pas d’être curieuse, que voulait-elle bien lui vouloir ? Elle avait faite la supposition qui l’arrangeait le plus, à haute voix. La brune pouvait lire sur le visage de la jeune femme ce que cela lui déplaisait, il n’y avait pourtant aucun mal à chercher à rentrer dans les rangs de l’agence. L’interlocutrice de l’agente de stars lui dévoila en partie le motif de sa venue, mais il était beaucoup trop vague, savait-elle que ses clients étaient loin de se compter sur les doigts d’une main ? En attente d’une réponse plus précise, elle cligna des yeux plusieurs fois. Le prénom d’Aiden avait à peine été prononcé, qu’elle sentit tout de suite qu’elle allait se retrouver dans une situation problématique. Il n’était pas son acteur le plus irréprochable, mais il n’était pas non plus celui qui lui causait le plus de tourments. La demoiselle ajouta une précision qui n’était pas nécessaire, mais qui tendait visiblement à lui prouver qu’elle avait bien des choses à lui reprocher. Halston pressentait qu’elle s’imaginait bien des choses, notamment qu’elle n’avait que ça à faire de suivre tous les tags qui concernaient ses protégés. « Et vous êtes ? » Si elle lui avait donné le fond de sa pensée, sa question aurait plutôt été et vous êtes qui au juste pour vous mêler de ce qui concerne Aiden ? Sa petite amie ? Une sœur ? Elle n’était peut-être même pas l’une de ses proches, elle n’était peut-être qu’une fan, mais cela lui donnerait une excellente de la renvoyer d’où elle venait. La jeune femme n’était même pas certaine d’être face à la bonne agente, ce qui prouvait qu’elle avait de bonnes raisons de douter d’elle.
 
L’attention d’Halston fut détournée par un bruit, celui du claquement d’une portière. Elle n’avait même pas besoin de se retourner pour savoir qui manquait autant de délicatesse avec sa voiture, car sa patronne arrivait souvent en même temps qu’elle et rarement de bonne humeur. S’il existait bien une personne qu’il ne fallait pas approcher avant qu’elle n’ait bu plusieurs cafés, c’était bien elle. Elle n’aurait pas d’autre choix que d’être sur son chemin, si elle ne se dépêchait pas de s’enfoncer dans l’agence. Il serait stupide de le faire en laissant l’inconnue sur le trottoir, elle savait bien que les risques qu’elle ne fasse des histoires n’en seraient que plus grands. « Discutons-en à l’intérieur. » Dit-elle en pressant le pas, elle vérifia que la demoiselle la suivait bien avant d’ouvrir la porte. La brune fit bonne figure en saluant tous les collègues qu’elle croisa avec sa mine habituelle, avant d’inviter l’inconnue dans son bureau. L’assistant d’Halston fit soudainement son interruption, avant qu’elle ne puisse s’enfermer avec elle. « Vous avez déjà un rendez ? » Elle avait envie de rouler des yeux, même s’il s’inquiétait probablement juste de la possibilité de mal connaître son agenda. « Oui, mais je n’en aurai pas pour très longtemps. » Maintenant qu’elle l’avait congédié, elle ferma la porte et déposa ses affaires avant de s’installer à son bureau. L’invitée surprise de l’agente de stars avait probablement entendu qu’elle n’allait pas s’éterniser avec elle. Elle l’avait peut-être froissé, mais elle s’en fichait un peu pour le moment, puisqu’elle ne savait même pas si sa venue était légitime ou non. Se présenter avant d’exprimer l’objet de sa venue, c’était tout de même la base. « Bien reprenons où nous en étions, qui êtes-vous pour vouloir me parler d’Aiden ? » Elle ne pouvait pas partager d’informations sur ses acteurs avec n’importe qui, elle allait donc devoir lui montrer patte blanche avant d’avoir une discussion plus creusée avec elle. Halston n’avait pas reçu de complaintes de la part des équipes qui travaillaient avec lui actuellement, elle pensait donc tout naturellement que cela ne se passait pas trop mal pour lui. Elle n’était pas au point sur les actualités de tous ses clients, mais qui le serait à sa place ? Elle ne pouvait pas avoir les yeux partout.

AVENGEDINCHAINS




Dernière édition par Halston Hargreeves le Sam 30 Avr 2022 - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : la blague dure depuis des mois. ce qui est moins drôle, c’est qu’angus devient presque supportable.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, avec angus & sam. c’est uniquement par obligation, évidemment.
(halston) where the poison is  E20a32854bdf3ceafc759deec393cde999132886
POSTS : 422 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
RPs EN COURS : (halston) where the poison is  Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(halston) where the poison is  5tnu
seth #3 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(halston) where the poison is  Maisie
angus #5, #6, #7 #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(halston) where the poison is  Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(halston) where the poison is  Original
aiden (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(20/06 - *cries in overbookée*)halston (fb)raphaeloxtormswann #2arthurninoangus #4 & seth #2muiredachamayatheorudylailavivian

RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › mara
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1angus #3carl #1

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofia
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : harley (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

(halston) where the poison is  Empty
Message(#) Sujet: Re: (halston) where the poison is (halston) where the poison is  EmptyMer 9 Mar 2022 - 1:15


Je suis peut-être hargneuse, c’est un trait de caractère qui m’est parfois associé, mais je ne regrette pas de l’être alors que j’ai cette femme sous les yeux. Non, au contraire, je me félicite d’être aussi calme (car oui, je suis encore calme), alors que j’ai envie de lui arracher les yeux – et je sais que je devrais m’en vouloir pour de telles pensées qui sont probablement dépassées, mais c’est plus fort que moi. Je n’ai pas des amis par centaines, alors je tiens à ceux qui composent mon cercle proche et cette femme est en train de se faire du bénéfice sur le dos du plus important de tous. Il y a cette petite voix dans ma tête qui me murmure que j’en fais trop, que je vais trop loin ; que j’essaie de lui mettre sur le dos la détérioration de ma relation avec Aiden et peut-être qu’il y a un fond de vérité, tout comme je pense qu’elle n’est pas innocente concernant notre éloignement. Qu’elle le veuille ou non, en le poussant dans cette carrière et en lui offrant toutes ces opportunités, elle l’a éloigné du « vrai » monde, de celui que je représente et auquel Aiden n’adhère plus, maintenant qu’il a connu les avantages d’être reconnu et la sécurité d’être riche à milliers. Peu importe si mon opinion est trop tranchée et forcément biaisée par ma propre tragédie, le fait est qu’elle y a contribué et personne n’arrivera à me faire changer d’avis. « Et vous êtes ? » J’ai eu la décence de vérifier son identité avant de lui exprimer le début de mon mécontentement, mais je n’en ai pas fait de même ; et si d’autres circonstances je m’en serais excusée, de son côté, ce sont bien des mots qu’elle n’obtiendra jamais de ma part. « Une amie. » J’ai envie de préciser que je ne suis pas juste une amie quelconque, que je suis une amie proche, mais le constat me serre le cœur alors que je réalise que c’est probablement éloigné de la vérité. Je ne suis peut-être même déjà plus qu’une vague connaissance aux yeux d’Aiden et s’il vient à apprendre cette confrontation, je passerai sûrement au statut d’illustre inconnue, mais c’est un risque que je suis prête à prendre. Il me remerciera plus tard, ou peut-être qu’il m’oubliera, mais moi, je n’oublierai pas mes efforts pour lui venir en aide qui seront beaucoup plus faciles à assumer que les regrets de n’avoir rien fait.

Une porte claque non loin de nous et je perçois l’expression de ma cible qui change, m’indiquant qu’elle n’est soudainement plus aussi à l’aise qu’elle le prétendait il y a encore quelques instants. « Discutons-en à l’intérieur. » Elle me le confirme et si un instant je suis tentée de lui demander à avoir cette discussion à l’extérieur pour le seul plaisir de la mettre mal à l’aise et de prendre l’avantage, je réalise bien vite que je suis déjà en train de trahir Aiden, autant éviter que des oreilles indiscrètes puissent en profiter. Halston se met en route et je tourne la tête un instant derrière moi dans l’espoir de découvrir la raison de sa précipitation, sans succès, alors que je reporte mon attention sur elle et claque mes pas aux siens jusqu’à ce qu’on franchisse le seuil de son bureau. Son assistance nous interrompt et si je reste muette, je ne perds pas une miette du spectacle ; j’aime le fait de la déranger et même si j’ignore comment ce business fonctionne et qu’elle a probablement l’habitude des imprévus, je me plais dans le rôle de l’agaçante complication de sa journée. Alors j’affiche un sourire amusé sur les lèvres, alors que l’assistante finit enfin par nous laisser seules – et si elle croit qu’on ne va pas s’éterniser parce qu’elle l’a décidé, elle ne connaît pas ma détermination. « Bien reprenons où nous en étions, qui êtes-vous pour vouloir me parler d’Aiden ? » Prenant mes aises sur un fauteuil à disposition, lui signifiant par la même occasion que je ne partirai pas avant d’être convaincue, j’observe un peu autour de moi pour juger et accentuer ma rancœur à son encontre – cette meuf pue le fric et le succès ; et ça me convainc toujours plus qu’elle ne voit en Aiden qu’une poule aux œufs d’or au lieu d’un être humain avec ses difficultés. « Je vous l’ai dit, une amie. » Je répète, haussant les épaules, l’air de lui dire de suivre. « Sa meilleure amie, même. Celle qui était là quand personne ne le connaissait et qui, aujourd’hui, le récupère à la petite cuillère à chaque fois qu’il rentre d’une soirée trop arrosée. » Quand il ne m’impose pas sa présence en se pointant chez moi au milieu de la nuit. « Celle qui est là pour voir qu’il ne va pas bien. » Et qu’il fout tout en l’heur même si, franchement, sa carrière est le dernier de mes soucis. Ma priorité c’est lui, et uniquement lui. « Et vous, vous êtes qui, pour lui ? » Je demande ironiquement, mon sourire narquois sur mes lèvres, alors que je m’enfonce un peu plus dans mon siège. C’est vrai, ça, Halston, vous êtes qui, vu que vous n’êtes certainement pas celle qui lui tend la main ?

@Halston Hargreeves (halston) where the poison is  1949770018


Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(halston) where the poison is  Tumblr_inline_phphjvfRfb1vtopgs_250
POSTS : 3450 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Maisie - Eddon #13 - Alexandra - Diana & Eddie - James #3 - Eddon #14

(halston) where the poison is  4S2xhADq_o
EDDON #12 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(halston) where the poison is  KnVjLzGw_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(halston) where the poison is  0y1l
HALSANA #2 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(halston) where the poison is  Mx1f
RPs EN ATTENTE : Eddon #UA 2 - Micah - Charlie
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Mooncalf (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(halston) where the poison is  Empty
Message(#) Sujet: Re: (halston) where the poison is (halston) where the poison is  EmptySam 30 Avr 2022 - 12:02



@Maisie Moriarty & Halston Hargreeves

where the poison is


Une amie, c’est de cette manière que son interlocutrice se définissait. Une amie, il était tellement facile de prétendre à ce titre, mais en avait-elle des preuves de cette relation amicale ? Des conversations ou même mieux, des photographies d’elle avec lui ? Halston ne pouvait pas lui demander ce genre d’informations en pleine rue, elle le savait bien, même si la soudaine apparition de sa patronne l’avait encouragée à passer à la vitesse supérieure. Elle ne pouvait pas se séparer d’elle maintenant, mais se retrouver face à elle dans son bureau ne lui faisait pas vraiment peur, après tout si cette demoiselle avait de l’influence, elle l’aurait contacté d’une façon bien plus officielle que celle-ci. Après toutes ces années passées dans un milieu de requins, la brune pensait savoir reconnaître les personnes dangereuses, même si les américains prétendraient probablement le contraire. Elle se fichait bien d’être perçue comme naïve par ses compatriotes à présent, tout ce qui comptait était de se faire une place pérenne parmi les australiens. L’agente de stars ne s’était jamais sentie aussi ancrée à Brisbane que maintenant, Eddie y était pour beaucoup, il avait su enterrer tous les doutes qui l’avaient assaillis sur ce fameux pont où ils s’étaient retrouvés. Cette inconnue ne lui gâcherait pas son bonheur, elle en était certaine. Elle l’avait donc invité dans son bureau, après avoir balayé son assistant, qui n’avait pas besoin de savoir quoique ce soit sur cette affaire, qui était déjà assez floue pour elle-même. Halston essaya en vain d’obtenir son nom, pour la deuxième fois. Elle testait sa patience, elle se vanta d’être la meilleure amie de l’acteur, rien que cela. L’inconnue se décrivait comme un pilier pour lui, mais pourquoi la croirait-elle sur parole ? Elle ne devait pas avoir conscience qu’elle se rendait encore plus louche, à garder son identité secrète. L’américaine tourna légèrement sa tête lorsqu’elle lui demanda ce qu’elle était pour lui. Elle avait du toupet, mais elle n’était pas la première à faire preuve d’effronterie dans ce bureau, qui restait son territoire, celui sur lequel on devait la respecter.
 
Le silence était devenu le maître des lieux, non pas parce que son interlocutrice avait pris l’ascendant, mais parce qu’Halston l’observait, elle n’hésitait pas à plonger dans son regard pour le jauger. L’agente de stars déposa ses coudes sur son bureau, croisa ses bras avant d’enlacer ses mains, sur lesquelles elle déposa son menton. Elle n’était pas impressionnée, elle pouvait le lire sur son visage qui restait impassible. « Vous venez à l’improviste devant mon agence, sans avoir la politesse de décliner votre identité et vous avez l’audace de penser que je vais vous croire, en un claquement de doigts ? » L’agente de stars avait eu à faire à de bien meilleures menteuses, elle se demandait si elle s’était vraiment préparée avant de venir ici ou si elle lui réservait des surprises. « Je suis bien placée pour savoir que la célébrité attire toutes sortes de personnes. » Pas forcément bienveillantes, elle dirait même rarement bienveillantes, mais devait-elle d’emblée la qualifier comme quelqu’un de venimeux ? La façon de sourire de son interlocutrice avait tout l’air de l’affirmer. « Vous n’obtiendrez donc rien de ma part tant que vous n’aurez pas montré patte blanche. » Elle ne serait personne si elle ne lui donnait pas satisfaction, et si elle la prenait au dépourvu en se lançant dans un interrogatoire improvisé ? « Quel est votre prénom ? Votre nom ? » Elle ne se contenterait pas d’un prénom, cela serait bien trop vague. « Depuis quand le connaissez-vous ? Comment l’avez-vous rencontré ? » Des questions plutôt faciles, puisqu’elle ne pourrait pas forcément vérifier la véracité de ses réponses, mais elle avait hâte de voir comment elle allait s’en tirer. « Parle-t-il une autre langue ? Quel est le rôle qu’il a préféré joué ? Pour quelles raisons refuse-t-il des propositions ? » Il était impossible de connaître tous les détails juste en lisant l’intégralité de ses interviews, elle en était persuadée, alors si elle le connaissait si bien que cela, elle pourrait facilement le prouver. Halston l’attendait au tournant, elle n’avait pas intérêt de se tromper, elle n’avait pas le droit à la moindre erreur.

AVENGEDINCHAINS


Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : la blague dure depuis des mois. ce qui est moins drôle, c’est qu’angus devient presque supportable.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, avec angus & sam. c’est uniquement par obligation, évidemment.
(halston) where the poison is  E20a32854bdf3ceafc759deec393cde999132886
POSTS : 422 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
RPs EN COURS : (halston) where the poison is  Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(halston) where the poison is  5tnu
seth #3 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(halston) where the poison is  Maisie
angus #5, #6, #7 #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(halston) where the poison is  Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(halston) where the poison is  Original
aiden (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(20/06 - *cries in overbookée*)halston (fb)raphaeloxtormswann #2arthurninoangus #4 & seth #2muiredachamayatheorudylailavivian

RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › mara
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1angus #3carl #1

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofia
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : harley (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

(halston) where the poison is  Empty
Message(#) Sujet: Re: (halston) where the poison is (halston) where the poison is  EmptyMer 18 Mai 2022 - 17:39


Elle peut me regarder de travers autant qu’elle veut, ça m’empêche pas d’en faire de même. Peut-être même que je suis celle qui a commencé cette bataille de regards – mais j’ai l’excuse de l’âge et d’une maturité pas encore totalement développée. Elle, de son côté, derrière quoi peut-elle se cacher ? Elle est censée être professionnelle, elle est censée avoir une bonne réputation – j’ai fait mes recherches avant de venir – et même si elle a un scandale aux fesses aux Etats-Unis (que je me ferai plaisir d’utiliser à la première occasion si nécessaire), globalement, elle s’en sort bien à l’ère de la cancel culture ; mais je veux qu’elle comprenne qu’elle ne pourra pas toujours s’en sortir ainsi. Je n’ai certes pas son carnet d’adresse, ni sa réputation, et probablement qu’elle pourrait m’écraser sans sourciller, mais pas avant d’avoir tout tenté pour Aiden, que ce soit pour qu’il puisse aller mieux ou pour le sortir des griffes de cette femme qui, visiblement, a l’air de fuir les catastrophes dont elle est en partie responsable. Mais hors de question qu’elle ne prenne pas sa part de responsabilité concernant Aiden. J’ai parfaitement conscience d’être biaisée, je suis encore plus réaliste quant à mon évident manque de connaissances dans le domaine du cinéma et l’envers du décor, mais elle est bien contente d’empocher le chèque à la fin du mois, alors autant que ce salaire exorbitant soit justifié – et ça passe par le fait de ne pas se contenter de trouver des contrats à ses protégés, mais aussi de s’assurer qu’ils vont bien. Si elle croit m’intimider à me regarder avec le même dédain que je lui offre, ou à me faire comprendre que nos statuts ne sont pas comparables, elle se trompe. Je me suis assurée que personne d’autre que moi-même soit en mesure de me mette plus bas que terre, alors ce ne sont pas ses regards de travers ni sa voix froide qui auront raison de moi. « Vous venez à l’improviste devant mon agence, sans avoir la politesse de décliner votre identité et vous avez l’audace de penser que je vais vous croire, en un claquement de doigts ? » Oh, parce qu’il faudrait en plus que je lui baise les pieds pour mieux m’annoncer ? Peut-être que c’est la routine du milieu dans lequel elle gravite, mais pas dans le mien. « On a chacune nos défauts, faut croire. » Que je rétorque avec un sourire provocateur plaqué sur les lèvres. « Je suis bien placée pour savoir que la célébrité attire toutes sortes de personnes. »  - « Et ça nous fait un point commun. » Combien de fois j’ai vu des gens se rapprocher d’Aiden, attirés par son statut ? Combien de fois en soirée d’illustres inconnues se sont approchées de lui seulement pour se vanter le lendemain ? Alors, qu’un vautour se cache parmi les professionnels, je ne suis pas plus étonnée que ça face à cette hypothèse. « Vous n’obtiendrez donc rien de ma part tant que vous n’aurez pas montré patte blanche. » Mon sourire moqueur s’agrandit. Brrr, j’en ai peur, de sa petite menace. « Quel est votre prénom ? Votre nom ? » C’est à elle de répondre aux questions, normalement et elle m’agace à jouer les directrices, quand bien même il s’agit de son bureau. « Maisie. Moriarty. Vous savez quoi ? Ouvrez son compte instagram et regardez par vous-même si on ne se connait pas. » J’ai l’honneur d’avoir ma gueule en gros plan – souvent sous mon mauvais profil – sur quelques photos, quand bien même elles ne sont pas récentes vu l’état de nos relations. « Depuis quand le connaissez-vous ? Comment l’avez-vous rencontré ? »  Les questions s’enchaînent et j’ai conscience qu’elle ne me laissera pas en placer une avant d’avoir réussi à marquer son territoire en essayant de me déstabiliser. « Parle-t-il une autre langue ? Quel est le rôle qu’il a préféré joué ? Pour quelles raisons refuse-t-il des propositions ? » J’attends un instant, bras croisés, dans l’attente d’une suite qui ne vient pas. « Parler est une bien grand mot, mais il a quelques notions de français. » J’ajoute, mon sourire satisfait qui ne quitte pas mes lèvres ; aucune de ses questions ne représente un piège. « C’est son rôle dans Lost Dream, qu’il a préféré, c’était son premier. » Je ne suis pas sûre à vrai dire, mais c’est celui qui lui a mis un pied là-dedans, celui qui date de l’époque où il était encore innocent et il avait encore du contrôle sur ce qu’il faisait. « Il refuse les propositions qui impliquent des scènes de sexe. Ou en tout cas, la majorité des propositions. » À quelques exceptions près, peut-être, une marge de manœuvre quand le script en vaut la peine. « On était dans la même école. Je le connais depuis qu’on est ados, et le Aiden qui est devenu mon meilleur ami n’a plus rien à voir avec celui que Miss Halston Hagreeves est en train de créer. » Elle a eu ses réponses et puisque je sais que j’ai passé le test, il est temps d’avoir les miennes. « Je me demande juste si c’est de l’ignorance, de la lâcheté ou de la perversité. » Vous êtes quel genre de personne, Halston ?

@Halston Hargreeves :l:


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(halston) where the poison is  Empty
Message(#) Sujet: Re: (halston) where the poison is (halston) where the poison is  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(halston) where the poison is

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-