AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

 macaelan + better days

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus Leckie
Marcus Leckie
le pilier
le pilier
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 43 ans (09/02)
SURNOM : Mac, Mackie, Mac'n cheese, affublez-le de n'importe quel surnom parce que lui n'hésitera pas à vous en donner un
STATUT : Deux pas en avant, trois pas en arrière
MÉTIER : Directeur marketing en quête d'un nouveau challenge
LOGEMENT : appartement 306 dans un immeuble fancy de Water Street, en plein centre ville
macaelan + better days F2b0a48b72a51edd07e35bf122eb636da2eb61da
POSTS : 666 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Extraverti, sociable, pile électrique et bout-en-train, il est l’ami de tout le monde et de personne à la fois ; ses véritables proches se comptent sur les doigts d’une main. Cache un naturel sensible et réservé sous sa carapace. Eternel célibataire, terrorisé par l’amour, il considère qu’une relation demande trop de temps et d’énergie. Homosexuel assumé, il a tendance à cocher toutes les cases du stéréotype. Particulièrement proche de ses sous. La famille reste la valeur la plus importante à ses yeux. Il est arrivé à Brisbane en 2017 après avoir vécu 10 ans sur la Gold Coast et 8 aux US.
RPs EN COURS : 3/5

macaelan + better days 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie Family
Caelan #4
Forget the violence, Forget the world
I see you smiling, I'm lost for words


macaelan + better days Tumblr_inline_ohb94v6Ms11txm9sv_250
Matters of the heart
Jake #2 - #3
I didn't know then what I know now And it messed me up when I found out Whatever this is, I won't let go 'Cause heaven is a hand to hold


RPs EN ATTENTE : Iris - Channing
RPs TERMINÉS : Norah - Caelan - Yele - Saül - Caelan #2 - Damon - Saül #2 - Erika - Yele #2 - Norah #2 - Saül #3 - Angus - Jake


macaelan + better days 57f0447306f295e6d076a8a51c5f5319edc1bfb1

macaelan + better days Mic5yyT
AVATAR : Daniel Brühl
CRÉDITS : loonywaltz
DC : Jamie, Lou & Kelly
PSEUDO : loonywaltz
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33676-mac-assassinate-me-with-a-smile-again https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-jamie-lou-kelly-marcus-i-feel-safe-in-the-5-am-light https://www.30yearsstillyoung.com/t36797-marcus-leckie#1729439

macaelan + better days Empty
Message(#) Sujet: macaelan + better days macaelan + better days EmptyJeu 9 Déc 2021 - 18:31



► better days
@Caelan Leckie & MARCUS LECKIE

You never count the hours until they're runnin' out, You're on the other side of the storm now, you should be so proud

S’il y avait bien quelqu’un qui prenait l’entière responsabilité d’avoir planté dans l’esprit de Caelan l’idée de se rendre à la police, c’était bien Marcus. Et bien qu’il n’eut aucune preuve pour étayer l’intuition qu’il avait depuis qu’il s’était chargé d’accompagner son frère au poste, l’ainé demeurait persuadé que le reste de la famille ressentait un début de mépris pour lui à ce sujet. Leurs parents, Norah, Percy, peut-être même les cousins éloignés, ils étaient forcément une majorité à le pointer du doigt pour avoir fait pression sur le brun. Et maintenant, il était derrière les barreaux pour quelques mois. Marcus était d’autant plus convaincu de l’amertume de ses proches au fur et à mesure que les fêtes de fin d’année approchaient. Pour cause : Caelan ne serait pas avec eux pour Noël. Il passera le réveillon dans sa cellule, aura peut-être droit à un menu spécial à peine moins infect que d’habitude à la cantine, plutôt que d’être entouré de ceux qui l’aimaient. Lui qui avait toujours eu son rôle de grand frère à coeur, qui voulait protéger sa fratrie, être le ciment de la famille ; il était non seulement parvenu à les morceler, mais aussi à placer son cadet dans le pire lieu qui soit. Qu’importe à quel point il voulait se raccrocher à l’importance de la justice, au principe fondamental d’assumer ses actes, c’était avec une culpabilité accablante qu’il vivait la situation au jour le jour. C’était un homme trop occupé pour le ruminer chaque heure de chaque jour, mais dès que l’occasion se présentait, dès que ses pensées trouvaient une ouverture dans un moment d'accalmie, le Leckie songeait à Caelan, à la vie en prison, à tout ce qu’il allait manquer en six mois. Il n’y avait pas de fatalité à la solitude du jeune homme pendant les fêtes, finit-il par réaliser. Ce pourquoi Marcus se mit en route pour le centre correctionnel afin de rendre visite à son frère.

S’asseoir autour de cette table, dans cette salle, entouré de tant d’autres visiteurs le rendait toujours mal à l’aise. Il détonnait avec son allure chic, sa chemise valant trois chiffres, ses chaussures un de plus. Il avait entre les mains une carte, bien plus à la base. Avoir les mains quasiment vides le faisait sentir penaud. Mac rebondit sur ses deux jambes lorsqu’il aperçut la silhouette de Caelan -comment le manquer ? Ses bras l’enlacèrent immédiatement avec fermeté, juste assez longtemps pour qu’il ne meure pas asphyxié par les petits bras mous mais déterminés de son aîné. Enfin, ils s'asseyaient sous le regard des gardiens de la prison. “J’avais ramené une boîte de chocolats pour Noël, je me disais que ça te ferait du bien, mais les gardiens l’ont confisquée, expliquait-il tout bas afin de ne pas leur attirer l’ire de l’un d’entre eux. Visiblement c’est interdit d’introduire quoi que ce soit de comestible dans l’enceinte de la prison.” Malgré toutes ses protestations passant de l’adulte raisonné à l’enfant en crise petit à petit pendant un bon quart d’heure, le personnel n’avait rien voulu entendre. “Je crois surtout qu’ils les ont gardés pour eux.” Il en était certain, même. “Désolé.” Ses épaules se haussèrent. Malheureusement, les règles n’étaient pas quelque chose sur lequel il avait la main. Comme tout le monde, il s’y pliait, surtout dans cet environnement. Voir son frère était plus important qu’une boîte de chocolats. “Tu tiens bon là-dedans ?” demanda-t-il. Certes, il se trouvait dans un établissement de sécurité minimum, mais le mot “prison” avait le don de rendre le séjour dramatique. Il n’empêchait que la population des lieux était ce qu’elle était, et que malgré son mètre quatre-vingt-dix, Caelan était une bonne personne avec un grand coeur. Il était difficile de se faire une image de la vie derrière cette porte qu’il avait franchie, le reste du complexe dont il n’avait pas accès. S’était-il rapproché de certaines personnes ? Avait-il des querelles ? Lui en parlerait-il si cela était le cas ? Marcus était inquiet, c’était évident. Et ce qui l’inquiétait le plus, c’était de récupérer un homme différent à la fin de son séjour dans cet endroit.





I've grow impatient for a love to call my own But when I feel that I, I can't go on Well these precious words keep me hanging on I remember mama said, "you can't hurry love"






:l: :
Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Caelan Leckie
les remises en question
les remises en question
Voir le profil de l'utilisateur
macaelan + better days 7vHkInU ÂGE : 37 ans (7 décembre 1984)
SURNOM : Cae
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Porte-manteaux personnel de Channing au Walker Group
LOGEMENT : Spring Hill, 13 parkland boulevard (avec Byron Oberkampf)
macaelan + better days 5c7837ba4cdf4465b8c95ac8a499d0850b3360d3
POSTS : 2037 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Incarcéré d'octobre 2021 à mars 2022 ≈ Il est déménagé à Brisbane avec sa famille en l’an 2000 ≈ A été en couple avec son ex-femme, de début 2005 à mars 2019. Ils se sont séparés en mars 2019. Il a caché sa rupture à ses proches pendant près d'un an, leur avouant seulement fin 2019. ≈ En janvier 2019, il a renversé un piéton et a commis un délit de fuite ≈ En février 2020, il est parti travailler à Banff au Canada. ≈ Il est revenu mi-septembre 2020 suite à un accident de voiture de sa jumelle. ≈ A un tatouage "007" en haut du mamelon gauche, une connerie faite avec des amis à 24 ans
RPs EN COURS : macaelan + better days 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie ∆ Family is supposed to be our safe haven. Very often, it's the place where we find the deepest heartache.

macaelan + better days Giphy
Caeliris ∆ I never thought you could leave me, I figured I was the one. But I understand your sadness, so I guess I should just hold my tongue.

macaelan + better days 0b67012eff2c07e928a86c876f70b423de3d95ea
Walkie ∆ We'll be friends until we're old and senile... and then we can be new friends.

macaelan + better days 74ce8973c855f35ce9e7501a72cc99778b3188f8
Stranckie ∆ Should I smile because we are friends or cry because we'll never be anything more?

(8/6)
Marcus #4Gabrielle #3Anwar #3Anwar #4Phoebe #2Channing #5Iris #2Chris
RPs TERMINÉS : Caeliris ∆
#1

Helena #1Helena #2AsherHelena #3OakleyNorah #1Jax (Plaie 1)Helena #4LilyHelena #5 (Diwali)Norah #2Anwar #1Channing #1DaniMarcus #1Elizabeth #1PeterHelena/MartinHelena #6JaxHelena #7Marcus #2HeatherChanning #2Koh Lanta (UA)Elizabeth #2Gabrielle #1Norah #3HaydenLenorePhoebeMarcus #3Gabrielle #2Anwar #2Caenny #1Channing #4LeckieAshley
AVATAR : Oliver Jackson-Cohen
CRÉDITS : ellialola (avatar) & loonywaltz (UB)
DC : Lawrence Cabbott, Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38674-caelan-nightmare-dressed-like-a-daydream#1892327 https://www.30yearsstillyoung.com/t38917-caelan-we-all-begin-as-strangers#1909649 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

macaelan + better days Empty
Message(#) Sujet: Re: macaelan + better days macaelan + better days EmptyDim 9 Jan 2022 - 22:22




Better days. -- @Marcus Leckie
Avant même d’aller se dénoncer au poste de police, Caelan savait que la prison n’était pas un endroit pour lui, bien qu’il s’agît d’un passage obligé pour pouvoir passer à autre chose. Perdre sa liberté était tout sauf facile, et il comptait les jours avant sa sortie, mais il tentait de se raccrocher au positif, au fait que son incarcération lui avait au moins permis de retrouver ses frères ainsi que plusieurs autres de ses proches qui avaient mal réagi en apprenant ce qu’il avait fait. En attendant de pouvoir les retrouver à l’extérieur du milieu carcéral, il tentait de passer inaperçu dans l’espoir de pouvoir faire son temps sans se faire embêter, mais c’était beaucoup plus facile à dire qu’à faire, d’autant plus avec la taille qu’il faisait. Pourtant, il s’en était bien tiré pendant plusieurs semaines, jusqu’à ce qu’un groupe de trois détenus commence à exiger qu’il partage avec eux ses repas. Il ne voulait pas d’ennemis, Caelan, il avait donc accepté sans trop se poser de question en se disant qu’il avait intérêt à faire ce qu’on lui demandait. Il s’était mis le doigt dans l’engrenage et ses problèmes avaient empiré la semaine dernière lorsqu’il avait enfin mis son pied à terre en refusant de partager son repas avec eux parce qu’il avait l’estomac dans les talons depuis plusieurs jours. Résultat? Deux d’entre eux l’avaient attendu dans un coin pour le tabasser tandis que le troisième montait la garde un peu plus loin. Ses côtes ne s’en étaient toujours pas totalement remises, mais au moins son visage avait été épargné. Peu importe les questions que Marcus pourrait bien lui poser aujourd’hui lors de sa visite, le cadet comptait bien garder l’état de ses côtes pour lui a fin de ne pas davantage inquiéter son ainé. Il préférait prendre l’heure qu’ils avaient devant eux pour prendre des nouvelles se ses proches et oublier un peu le milieu dans lequel il devait vivre pour encore quelques mois, même si ça le rendait triste de penser à tous les moments qu’il manquait. Le mois de décembre était particulièrement difficile pour son moral alors qu’en plus des festivités de Noël qu’il ne pourrait pas partager avec sa famille cette année, c’était aussi la première fois que Norah et lui étaient séparés pour leur anniversaire.  

« Caelan, ton visiteur est arrivé. » Il se leva prudemment en caressant ses côtes du bout des doigts à travers le tissu de ses vêtements. « J’arrive. » Il suivit le gardien jusqu’à ce qu’ils arrivent dans l’aire de visite. Dès que son regard croisa celui de Marcus, un petit sourire étira ses lèvres et il attendit impatiemment qu’on lui ouvre la porte pour qu’il puisse enfin rejoindre son frère qu’il enlaça en grimaçant discrètement par-dessus son épaule. « Merci d’être venu. » le remercia-t-il sincèrement. Derrière les barreaux, Caelan avait beaucoup de temps libre et il était conscient que ce n’était pas forcément le cas de ses proches à l’extérieur qui continuaient leur vie comme avant. Chaque fois que l’un de ses proches prenait le temps de faire la route pour venir le voir, ça le touchait et, surtout, ça l’aidait à garder la tête hors de l’eau et à rester positif malgré les difficultés qu’il rencontrait. “J’avais ramené une boîte de chocolats pour Noël, je me disais que ça te ferait du bien, mais les gardiens l’ont confisquée. Visiblement c’est interdit d’introduire quoi que ce soit de comestible dans l’enceinte de la prison.” Il n’avait jamais été du genre à vider une boîte de chocolats en une soirée, pourtant, aujourd’hui il l’aurait bien fait. « Ne t’en fais pas, c’est l’intention qui compte… » Les mains posées sur la table, il entrecroisa ses doigts ensemble. “Je crois surtout qu’ils les ont gardés pour eux. Désolé. ” Caelan lança un regard furtif en direction des gardiens avant de rapporter son attention sur son frère. « Ils mangeront à ma santé. » répondit-il en haussant une épaule en tentant du mieux qu’il le pouvait de faire celui que ça ne dérangeait pas alors qu’il se sentait bien plus affecté par l’absence de cette boîte de chocolats qu’il ne l’aurait imaginé. Il pouvait presque sentir le chocolat fondre sur le bout de sa langue s’il se concentrait suffisamment, goûté ce goût si réconfortant et auquel il ne pouvait pas avoir accès. Plus jamais il ne prendrait la vie pour acquis comme il l’avait fait dans le passé. “Tu tiens bon là-dedans ?” Il tenta d’être convainquant en hochant la tête avec vigueur malgré le poids du regard d’un détenu qu’il pouvait sentir sur lui. Il le regarda par-dessus l’épaule de Mac, mais ne s’attarda pas lorsque l’homme lui adressa un clin d’œil. « Ça va, je suis un grand garçon, ne t’inquiète pas pour moi. Bientôt je serai sorti d’ici. » Pas assez bientôt à son goût, mais bon. « J’arrive à dormir malgré le bruit, c’est un début. » Malgré les chants et les cris des autres détenus qui résonnaient dans l’établissement. Au moins, il se sentait en sécurité dans sa cellule dès que la porte de celle-ci était verrouillée, il savait à ce moment qu’il n’y avait pas de risque que quelqu’un l’attende au tournant d’un couloir. « Comment tu vas? Comment va tout le monde? Raconte ce que j’ai manqué. » Pour qu’au moins il ait un peu l’impression d’avoir été présent avec eux, lui aussi.


You hold the answers deep within your own mind. Consciously, you’ve forgotten it. That’s the way the human mind works. Whenever something is too unpleasant, too shameful for us to entertain, we reject it. We erase it from our memories. But the imprint is always there.

macaelan + better days 165911membre2
macaelan + better days KGscut4
macaelan + better days Veha
macaelan + better days FaiOtwn
macaelan + better days 6092
macaelan + better days RBHGIQ7
macaelan + better days XwQeqCNmacaelan + better days CLYvtnr


Dernière édition par Caelan Leckie le Lun 14 Fév 2022 - 1:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Leckie
Marcus Leckie
le pilier
le pilier
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 43 ans (09/02)
SURNOM : Mac, Mackie, Mac'n cheese, affublez-le de n'importe quel surnom parce que lui n'hésitera pas à vous en donner un
STATUT : Deux pas en avant, trois pas en arrière
MÉTIER : Directeur marketing en quête d'un nouveau challenge
LOGEMENT : appartement 306 dans un immeuble fancy de Water Street, en plein centre ville
macaelan + better days F2b0a48b72a51edd07e35bf122eb636da2eb61da
POSTS : 666 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Extraverti, sociable, pile électrique et bout-en-train, il est l’ami de tout le monde et de personne à la fois ; ses véritables proches se comptent sur les doigts d’une main. Cache un naturel sensible et réservé sous sa carapace. Eternel célibataire, terrorisé par l’amour, il considère qu’une relation demande trop de temps et d’énergie. Homosexuel assumé, il a tendance à cocher toutes les cases du stéréotype. Particulièrement proche de ses sous. La famille reste la valeur la plus importante à ses yeux. Il est arrivé à Brisbane en 2017 après avoir vécu 10 ans sur la Gold Coast et 8 aux US.
RPs EN COURS : 3/5

macaelan + better days 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie Family
Caelan #4
Forget the violence, Forget the world
I see you smiling, I'm lost for words


macaelan + better days Tumblr_inline_ohb94v6Ms11txm9sv_250
Matters of the heart
Jake #2 - #3
I didn't know then what I know now And it messed me up when I found out Whatever this is, I won't let go 'Cause heaven is a hand to hold


RPs EN ATTENTE : Iris - Channing
RPs TERMINÉS : Norah - Caelan - Yele - Saül - Caelan #2 - Damon - Saül #2 - Erika - Yele #2 - Norah #2 - Saül #3 - Angus - Jake


macaelan + better days 57f0447306f295e6d076a8a51c5f5319edc1bfb1

macaelan + better days Mic5yyT
AVATAR : Daniel Brühl
CRÉDITS : loonywaltz
DC : Jamie, Lou & Kelly
PSEUDO : loonywaltz
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33676-mac-assassinate-me-with-a-smile-again https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-jamie-lou-kelly-marcus-i-feel-safe-in-the-5-am-light https://www.30yearsstillyoung.com/t36797-marcus-leckie#1729439

macaelan + better days Empty
Message(#) Sujet: Re: macaelan + better days macaelan + better days EmptyMer 19 Jan 2022 - 22:44



► better days
@Caelan Leckie & MARCUS LECKIE

You never count the hours until they're runnin' out, You're on the other side of the storm now, you should be so proud

Malgré tout l’engouement dont il essayait de faire preuve, Marcus avait bien du mal à dissimuler sa déception ; c’était pourtant peu de choses, des chocolats, et c’était fort ridicule en comparaison avec un Réveillon en famille, un sapin, des cadeaux. « Ne t’en fais pas, c’est l’intention qui compte… » que disait Caelan pour dédramatiser, mais c’était justement ce qui chiffonnait son aîné. C’était un geste symbolique, c’était important pour lui, pour eux, et cela ne leur aurait rien coûté de mettre leur abus de pouvoir sur pause l’espace d’une minute. “C’est Noël, ils auraient pu faire un effort.” bougonnait le quarantenaire, certainement pas prêt d’oublier l’affront dont ils avaient été victimes. Oh, il pourrait faire une lettre à la direction de la prison, au Maire, au Ministère même -il ne fallait pas sous-estimer Marcus à ce sujet. Il n’était pas procédurier pour un sou et avait l’administration en horreur, mais s’il pouvait casser les pieds d’un manager, il s’en donnait à cœur joie sans hésiter. « Ils mangeront à ma santé. » Il se donnait des airs trop optimistes, Caelan, il pouvait le sentir. Mac connaissait sa fratrie mieux que personne et nul ne pouvait passer pour ce qu’il n’était pas face à lui. De la même manière, il n’était pas le même auprès d’eux que vis-à-vis de n’importe qui d’autre. Ils étaient en sécurité, ensemble, ils pouvaient être vrais, se dire les choses. Pourtant Caelan décidait de faire autrement, à cet instant, et cela brisait le coeur de son frère que son cadet, en prison, prenne également sur lui la responsabilité de se diminuer afin que l’on ne s’inquiète pas pour lui. « Ça va, je suis un grand garçon, ne t’inquiète pas pour moi. Bientôt je serai sorti d’ici. » Ce n’était pas si long en comparaison avec toutes les années que Marcus avait passées à l’étranger, ne revenant que pour les fêtes et les anniversaires. Cela en faisait, d’eux tous, la personne la mieux placée pour comprendre le sentiment de déracinement que cela provoquait. “C’est mon job de m’inquiéter pour toi, chip’. Maintenant plus que jamais.” Il ne pouvait pas l’empêcher, de toute manière ; tout le monde s’inquiétait, personne n’était serein, et chacun se demandait dans quel état physique et mental le jeune frère allait revenir auprès d’eux. Libre à certains de s’attendre au pire ; Marcus, lui, avait confiance en Caelan pour être plus solide que tout ceci et ne pas se laisser changer par cette expérience. « J’arrive à dormir malgré le bruit, c’est un début. » Le bruit. Il ne se l’imaginait pas. Un mélange de métal et de soupirs de bœufs peut-être. Quelque chose qui sonnait comme assez de perpétuel danger pour rappeler au détenu le privilège que cela est d’avoir un endroit à appeler chez soi. C’était le but de ce genre de lieu après tout ; ne pas donner envie d’y remettre les pieds un jour. “Est-ce qu’ils chantent du jazz la nuit tombée, comme dans les films ?” demanda Marcus afin de dédramatiser, comme toujours. Il se doutait bien que la réponse était négative, que c’était le rap, le hip-hop et autres musiques urbaines qui flottaient dans l’air, que certains se croyaient poètes, d’autres lâchaient juste des insultes sur un rythme vague. C’était sûrement cliché de sa part d’imaginer les choses ainsi. Le fait était que les prisons avaient une autre mission ; dissuader qui que ce soit d’y être enfermé un jour. Et cela fonctionnait plutôt bien sur Mac.

Les banalités ne semblaient pas avoir leur place ici, pourtant la conversation poursuivait en ce sens, en quête de naturel, de normalité. L’aîné se pinça les lèvres, songeant qu’il y avait quelque chose d’injuste à secouer sous le nez de Caelan ce qui avait lieu en dehors de ces murs, lui faire le récit de la vie dehors. Il en faisait la demande avec un fond de masochisme inconscient ; au fond, savoir lui ferait plus de mal que de bien. “Tu manques rien du tout. C’est… pas pareil sans toi. La compétition pour être l’oncle de l’année est devenue carrément déloyale, c’est même plus drôle.” Sentant qu’une dizaine de traductions nerveuses remontaient à la surface comme un tsunami prêts à lui faire gratter sa barbe inlassablement, rabattre ses cheveux en arrière une centaine de fois, frotter sa nuque, craquer ses doigts, Marcus joignit ses mains devant lui, phalanges entrecroisées -piégées. Seule sa jambe droite tremblotait sous la table comme un foutu lapin de dessin animé. “Norah m’a dit qu’Aidan a quelques soucis à l’école en ce moment. Tout le monde compte sur toi pour faire peur à ces sales gosses quand tu sortiras, il pourra dire que tonton a été en prison. Ça en impose.” Leur sœur, bien sûr, ne prenait pas cela à la rigolade. Réflexion faite, Caelan n’allait probablement pas trouver cela drôle non plus. Mac, lui, en avait vu des vertes et des pas mûres tout au long de sa scolarité sans jamais broncher, sans se plaindre, si bien qu’il se sentait en mesure de relativiser. Aidan allait survivre à quelques moqueries. “Julie va bien. Norah et Percy aussi. Enfin, tu connais Percy. En un mois sa machine à laver est tombée en panne, ce qui a causé une fuite, donc dégâts des eaux, ce qui a fait sauter l’électricité et ouvert un trou dans le plafond de la voisine.” En résumé, un lot de semaines tout à fait normales dans la vie de Perceval Leckie. “Qui a jeté le mauvais oeil à cet enfant au berceau, hein ?” Probablement leur cousin au second degré à l’air profondément bête qu’ils n’avaient vu qu’une seule fois pour le baptême du frère en question et qui avait craché dans l’eau bénite à la seconde fatidique où le nourrisson fut baigné. Ça s'appelait un présage ou une prophétie ce genre de choses. Mac lâcha un petit rire face aux images de ces souvenirs. Ses mains étaient toujours fermement jointes. “On a surtout hâte que tu rentres, il reprit. Et en un morceau. On saurait pas quoi faire d’un demi-toi. On saurait même pas quelle moitié choisir d’ailleurs entre ta tête à claques et tes grosses fesses.” Au moins t’aurais enfin une taille décente, qu’il aurait volontiers ajouté si cela n’avait pas alimenté le mythe de son complexe qu’il niait en bloc. Trop de fierté pour admettre qu’il avait cet agacement irraisonné. Trop pour épargner des vannes et des blagues tous les deux mots à son frère pour gérer son émotion.





I've grow impatient for a love to call my own But when I feel that I, I can't go on Well these precious words keep me hanging on I remember mama said, "you can't hurry love"






:l: :
Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Caelan Leckie
les remises en question
les remises en question
Voir le profil de l'utilisateur
macaelan + better days 7vHkInU ÂGE : 37 ans (7 décembre 1984)
SURNOM : Cae
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Porte-manteaux personnel de Channing au Walker Group
LOGEMENT : Spring Hill, 13 parkland boulevard (avec Byron Oberkampf)
macaelan + better days 5c7837ba4cdf4465b8c95ac8a499d0850b3360d3
POSTS : 2037 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Incarcéré d'octobre 2021 à mars 2022 ≈ Il est déménagé à Brisbane avec sa famille en l’an 2000 ≈ A été en couple avec son ex-femme, de début 2005 à mars 2019. Ils se sont séparés en mars 2019. Il a caché sa rupture à ses proches pendant près d'un an, leur avouant seulement fin 2019. ≈ En janvier 2019, il a renversé un piéton et a commis un délit de fuite ≈ En février 2020, il est parti travailler à Banff au Canada. ≈ Il est revenu mi-septembre 2020 suite à un accident de voiture de sa jumelle. ≈ A un tatouage "007" en haut du mamelon gauche, une connerie faite avec des amis à 24 ans
RPs EN COURS : macaelan + better days 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie ∆ Family is supposed to be our safe haven. Very often, it's the place where we find the deepest heartache.

macaelan + better days Giphy
Caeliris ∆ I never thought you could leave me, I figured I was the one. But I understand your sadness, so I guess I should just hold my tongue.

macaelan + better days 0b67012eff2c07e928a86c876f70b423de3d95ea
Walkie ∆ We'll be friends until we're old and senile... and then we can be new friends.

macaelan + better days 74ce8973c855f35ce9e7501a72cc99778b3188f8
Stranckie ∆ Should I smile because we are friends or cry because we'll never be anything more?

(8/6)
Marcus #4Gabrielle #3Anwar #3Anwar #4Phoebe #2Channing #5Iris #2Chris
RPs TERMINÉS : Caeliris ∆
#1

Helena #1Helena #2AsherHelena #3OakleyNorah #1Jax (Plaie 1)Helena #4LilyHelena #5 (Diwali)Norah #2Anwar #1Channing #1DaniMarcus #1Elizabeth #1PeterHelena/MartinHelena #6JaxHelena #7Marcus #2HeatherChanning #2Koh Lanta (UA)Elizabeth #2Gabrielle #1Norah #3HaydenLenorePhoebeMarcus #3Gabrielle #2Anwar #2Caenny #1Channing #4LeckieAshley
AVATAR : Oliver Jackson-Cohen
CRÉDITS : ellialola (avatar) & loonywaltz (UB)
DC : Lawrence Cabbott, Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38674-caelan-nightmare-dressed-like-a-daydream#1892327 https://www.30yearsstillyoung.com/t38917-caelan-we-all-begin-as-strangers#1909649 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

macaelan + better days Empty
Message(#) Sujet: Re: macaelan + better days macaelan + better days EmptyLun 14 Fév 2022 - 3:07




Better days. -- @Marcus Leckie
“C’est Noël, ils auraient pu faire un effort.” Malgré sa déception et toute la frustration que pouvait ressentir Marcus, Caelan essayait d’être rationnel. Il se doutait que les gardiens ne pouvaient pas faire d’exception parce que les détenus mal intentionnés en profiteraient probablement pour faire entrer des substances illicites. « Je sais… Apparemment qu’on n’est pas ici pour se faire gâter… » Les prisons étaient faites pour enlever l’envie aux détenus d’y remettre les pieds dans le futur. « J’ai le droit de m’acheter du chocolat une fois par semaine. J’irai m’en prendre, je m’imaginerai que ça vient de toi. » Il allait être probablement beaucoup moins bon que celui que son frère avait choisi pour lui, mais il s’en contenterait dans les circonstances, il n’avait pas vraiment le choix, tout comme il devrait se contenter de les déguster tout seul alors qu’il donnerait n’importe quoi pour seulement partager un repas en famille, un plaisir qu’il prenait auparavant pour acquis. “C’est mon job de m’inquiéter pour toi, chip’. Maintenant plus que jamais.” Ses traits se rembrunirent tandis qu’il coinça ses mains entre ses cuisses. « Je sais… mais je vous en ai fait assez vivre ces derniers temps. » Il avait caché sa séparation pendant de longs mois en étant distant avec eux pour qu’ils ne se doutent de rien, puis il était parti au Canada pendant des mois parce que la pression de leurs questions et de la culpabilité devenait trop importante. Lorsqu’enfin ses proches avaient appris la vérité, ça n’avait fait que briser davantage leur famille. Il n’était pas fier de ce qu’il avait fait ces dernières années, Caelan, il trouvait que sa famille avait déjà bien assez souffert avec l’accident de Norah et la séparation de Percy sans qu’il n'en rajoute une couche maintenant. “Est-ce qu’ils chantent du jazz la nuit tombée, comme dans les films ?” Il fit mine de réfléchir avant de secouer négativement la tête. « Pas vraiment, non, disons que c’est pas aussi glamour que dans les films. Les autres détenus envoient vraiment promener celui qui chante aux petites heures du matin par contre. » Et ce n’était qu’un son parmi tant d’autres qui résonnait dès que les cellules étaient verrouillées.

Ses journées au pénitencier n’avaient rien de très palpitant, au contraire, il vivait beaucoup de stresse dernièrement avec la pression que d’autres détenus lui mettaient et toutes les questions qu’il se posait quant à sa libération l’angoissaient plus le temps avançait, même s’il était impatient de retrouver ses proches dans quelques mois. Il y a bientôt trois ans, il avait sa propre maison, une femme qu’il aimait et un travail qui le passionnait. À sa sortie, il n’aurait plus rien de tout ça. Il n’avait aucun projet sur lequel se concentrer, même pas un copain canin pour lui redonner un peu le sourire. Sa carrière en ingénierie était terminée et il allait devoir se trouver un travail dans un autre domaine et très probablement apprendre à vivre avec un rythme bien différent de celui auquel il était habitué depuis qu’il était entré sur le marché du travail après sa graduation. Avec toutes ces préoccupations qui l’obsédaient dès qu’il avait un peu trop de temps pour réfléchir, et il en avait beaucoup ici, il préférait avoir des nouvelles de leurs proches même si prendre connaissance de tous ces moments qu’il manquait n’allait pas lui faire beaucoup de bien. “Tu manques rien du tout. C’est… pas pareil sans toi. La compétition pour être l’oncle de l’année est devenue carrément déloyale, c’est même plus drôle.” Il sourit tristement en fixant ses mains posées sur la table devant lui. « C’est vrai que Percy n’est pas vraiment un adversaire de taille. » ajouta-t-il en lui adressant un sourire beaucoup plus franc que les précédents alors qu’il se permettait une moquerie sur la taille de son aîné, donnant à cette discussion un semblant de normalité. « Sinon il y a toujours Anwar, tu sais, je suis certain qu’il se ferait un plaisir à argumenter avec toi… » Son incarcération lui avait permis de renouer avec de nombreux proches et il espérait peut-être naïvement que ça aurait le même effet sur Marcus et Anwar. Il comprenait la déception de son frère par rapport au fait que le meurtrier de Frank soit toujours en liberté, mais pas la responsabilité qu’il mettait sur l’inspecteur qui s’en voulait déjà bien assez. “Norah m’a dit qu’Aidan a quelques soucis à l’école en ce moment. Tout le monde compte sur toi pour faire peur à ces sales gosses quand tu sortiras, il pourra dire que tonton a été en prison. Ça en impose.” Il parut inquiet aux premières paroles de Marcus, haussant ensuite les sourcils lorsque son futur statut d’ex-détenu fut amené sur le tapis. « Si ça peut au moins servir à quelque chose… » Il se massa la nuque en détournant furtivement le regard. « Il se fait insulter à cause de la couleur de ses cheveux je suppose? » Tous les roux se faisaient traiter au moins une fois dans leur vie de poils de carotte et, sans se vanter de son statut d’ex-détenu, il n’hésiterait pas un instant à intervenir s’il le fallait comme il l’avait fait plusieurs fois pour défendre les membres de sa famille même s’il était plus jeune qu’eux. “Julie va bien. Norah et Percy aussi. Enfin, tu connais Percy. En un mois sa machine à laver est tombée en panne, ce qui a causé une fuite, donc dégâts des eaux, ce qui a fait sauter l’électricité et ouvert un trou dans le plafond de la voisine.” Il ne put s’empêcher de rire en pensant à Percy et ses mille et une mésaventures et ça lui fit du bien. “Qui a jeté le mauvais oeil à cet enfant au berceau, hein ?” Le cadet croisa les bras contre son torse en observant attentivement son ainé comme si la réponse à cette question était évidente. « Norah et moi n’étions pas nés, il ne reste qu’un seul coupable possible : toi. » Qui sait ce que Marcus avait bien pu faire par jalousie de perdre son statut d’enfant unique? Évidemment, Caelan savait qu’il n’en était rien, mais il s’était toujours fait un plaisir de taquiner son frère et retrouver cette complicité avec lui mettait un peu de baume sur son cœur en cette période difficile. “On a surtout hâte que tu rentres. Et en un morceau. On saurait pas quoi faire d’un demi-toi. On saurait même pas quelle moitié choisir d’ailleurs entre ta tête à claques et tes grosses fesses.” Caelan aussi espérait sortir en un morceau, mais il ne se faisait pas d’illusions. La vie en prison n’était pas facile, sans parler de tout ce qu’il avait perdu en allant se confesser. Il ne retrouverait jamais exactement la vie qu’il avait avant et son moral s’en voyait particulièrement affecté. Il craignait de décevoir ses proches s’il n’était pas exactement le même en sortant, il espérait au moins que leurs liens ne s’en verraient pas trop affectés. « Ça dépend… qu’est-ce qui te manque le plus? Quand je parle tout le temps ou quand je pète tout le temps? » Un rire idiot lui échappa tandis qu’il releva les yeux vers ceux de son frère, une lueur espiègle dans le regard. Au bout d’un moment, il reprit un air sérieux. « Tu as… des nouvelles d’Iris? » Il avait été la voir la veille de son incarcération pour la mettre au courant de ses intentions. Son ex l’avait rassuré et lui avait dit qu’elle serait là pour lui et qu’elle le supporterait. Les semaines avaient passé, puis les mois, et jamais elle n’était venue lui rendre visite. Caelan n’avait pas osé l’appeler, se disant qu’ils étaient après tout séparés depuis bientôt trois ans et qu’elle ne lui devait plus rien.


You hold the answers deep within your own mind. Consciously, you’ve forgotten it. That’s the way the human mind works. Whenever something is too unpleasant, too shameful for us to entertain, we reject it. We erase it from our memories. But the imprint is always there.

macaelan + better days 165911membre2
macaelan + better days KGscut4
macaelan + better days Veha
macaelan + better days FaiOtwn
macaelan + better days 6092
macaelan + better days RBHGIQ7
macaelan + better days XwQeqCNmacaelan + better days CLYvtnr
Revenir en haut Aller en bas
Marcus Leckie
Marcus Leckie
le pilier
le pilier
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 43 ans (09/02)
SURNOM : Mac, Mackie, Mac'n cheese, affublez-le de n'importe quel surnom parce que lui n'hésitera pas à vous en donner un
STATUT : Deux pas en avant, trois pas en arrière
MÉTIER : Directeur marketing en quête d'un nouveau challenge
LOGEMENT : appartement 306 dans un immeuble fancy de Water Street, en plein centre ville
macaelan + better days F2b0a48b72a51edd07e35bf122eb636da2eb61da
POSTS : 666 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Extraverti, sociable, pile électrique et bout-en-train, il est l’ami de tout le monde et de personne à la fois ; ses véritables proches se comptent sur les doigts d’une main. Cache un naturel sensible et réservé sous sa carapace. Eternel célibataire, terrorisé par l’amour, il considère qu’une relation demande trop de temps et d’énergie. Homosexuel assumé, il a tendance à cocher toutes les cases du stéréotype. Particulièrement proche de ses sous. La famille reste la valeur la plus importante à ses yeux. Il est arrivé à Brisbane en 2017 après avoir vécu 10 ans sur la Gold Coast et 8 aux US.
RPs EN COURS : 3/5

macaelan + better days 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie Family
Caelan #4
Forget the violence, Forget the world
I see you smiling, I'm lost for words


macaelan + better days Tumblr_inline_ohb94v6Ms11txm9sv_250
Matters of the heart
Jake #2 - #3
I didn't know then what I know now And it messed me up when I found out Whatever this is, I won't let go 'Cause heaven is a hand to hold


RPs EN ATTENTE : Iris - Channing
RPs TERMINÉS : Norah - Caelan - Yele - Saül - Caelan #2 - Damon - Saül #2 - Erika - Yele #2 - Norah #2 - Saül #3 - Angus - Jake


macaelan + better days 57f0447306f295e6d076a8a51c5f5319edc1bfb1

macaelan + better days Mic5yyT
AVATAR : Daniel Brühl
CRÉDITS : loonywaltz
DC : Jamie, Lou & Kelly
PSEUDO : loonywaltz
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33676-mac-assassinate-me-with-a-smile-again https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-jamie-lou-kelly-marcus-i-feel-safe-in-the-5-am-light https://www.30yearsstillyoung.com/t36797-marcus-leckie#1729439

macaelan + better days Empty
Message(#) Sujet: Re: macaelan + better days macaelan + better days EmptyDim 15 Mai 2022 - 17:06


► better days
@Caelan Leckie & MARCUS LECKIE

You never count the hours until they're runnin' out, You're on the other side of the storm now, you should be so proud

Ce n’était pas pareil sans lui. Cela résumait bien la pensée de Marcus qui, comme rarement, laissait entrevoir la manière dont la situation l’affectait. Pas seulement la famille, les proches, les amis, mais lui, l’individu qui avait pourtant insisté pour que Caelan se dénonce, pour en arriver à cet instant. Il aurait au moins pu attendre après Noël, avait-il songé avant de se raisonner ; il n’y aurait jamais eu de meilleur moment qu’un autre. Si ce n'étaient pas les fêtes de fin d'année, ç'aurait été un anniversaire, des vacances, un premier jour d’école, une quelconque célébration qu’ils fêtaient habituellement en famille. Il allait manquer des moments de vie quoi qu’il arrive. Autant que Caelan fasse les choses selon ses propres termes, son timing ; il s’était senti prêt, probablement un brin contraint, et c’était là le plus important. Marcus se raccrochait à l’idée qu’ils sortaient tous grandis de cette expérience, mais son cadet plus que n’importe qui. Il fallait bien essayer de voir la lumière au bout du tunnel. Beaucoup de personnes qu’il connaissait avaient, à un moment de leur vie, souhaité que le monde disparaisse, se dépeuple, que leur famille ne soit plus ; les événements confirmaient que l’australien n’en faisait pas partie. Avoir son frère si proche mais si loin était un tiraillement douloureux. Il avait souhaité qu’il assume ses actes, désormais il espérait que les mois passeraient le plus vite possible pour qu’il sorte de là et qu’ils soient tous réunis. Il ne pouvait se passer d’aucun d’entre eux, tout bonnement. Son lien avec Caelan avait toujours été perçu comme moindre, moins fort, moins complice, moins affectueux ; il était seulement victime de la comparaison. Marcus n’avait jamais moins aimé son cadet, il ne s’en était pas senti moins proche. Il était son comparse dans tant de domaines. Peut-être qu’ils se ressemblaient moins, se comprenaient moins, mais cela n’avait jamais eu d’importance à ses yeux. Avait-il seulement su le montrer ? Y arrivait-il aujourd’hui ? Il espérait en tout cas que Caelan percevait son respect envers son courage et son soutien indéfectible, pour ne pas dire son admiration. Peut-être qu’il le laisserait même gagner le fameux titre de tonton de l’année pour la peine. « C’est vrai que Percy n’est pas vraiment un adversaire de taille. Sinon il y a toujours Anwar, tu sais, je suis certain qu’il se ferait un plaisir à argumenter avec toi… » Mac grimaça. Il l’avait saisi, le running gag familial consistant à lui rappeler constamment que le flic raté était un facteur avec lequel il était forcé de composer malgré lui. Tous les autres semblaient l’aimer ; lui ne pouvait toujours pas pardonner. “Il est chiant comme les blés, il ferait encore moins le poids que Percy.” répondit-il avec toute l’objectivité du monde, bien sûr. Et puis, le titre était “oncle de l’année”, et pas “pièce rapportée s’étant le mieux incrusté dans la dynamique familiale”. Ils n’avaient pas abordé le sujet de l’emprisonnement de Caelan ensemble, cela ne regardait que la fratrie à ses yeux. Ce n’était pas le métier d’Anwar qui lui permettait d'avoir mot au chapitre. Qu’il gère les dysfonctionnements de sa propre famille avant de fourrer son nez dans la leur. Il avait fait assez de mal comme ça.

Naturellement, Marcus effectua l’inventaire des dernières semaines dans la vie des Leckie, résumant à Caelan tout ce qu’il manquait. Mauvaises nouvelles avant les bonnes, bien que rien de notable n’ait été à rapporter récemment dans cette dernière catégorie. « Il se fait insulter à cause de la couleur de ses cheveux je suppose ? » rebondit le brun à propos de leur neveu qui rencontrait des difficultés à l’école. “Bingo.” C’était tristement prévisible pour tout le monde excepté le petit bonhomme. Norah recueillait les larmes, mais était la première affectée par le traitement que recevait son fils. Il n’y avait pas grand-chose à faire, pour être honnête. Pas sans risquer de faire empirer la situation. Les enfants pouvaient être cruels, c’était connu. Cela ne serait pas la dernière fois qu’Aidan souffrirait de ce genre de remarques ; il devait apprendre à les laisser glisser comme sur les plumes d’un canard. Bien sûr, l’autre membre de la famille qui rencontrait des déboires n’était autre que Percy. Rire de sa malchance chronique avait quelque chose de cruel, mais Marcus devait avouer qu’entendre un éclat de voix dans la bouche de Caelan lui fit du bien. Il avait eu peur de partir d’ici sans l’avoir vu sourire franchement une seule fois. « Norah et moi n’étions pas nés, il ne reste qu’un seul coupable possible : toi. » Il leva les mains en l’air, dans le viseur des accusations. “Je jure que j’essayais seulement de prononcer le nom d’un meuble Ikea.” Après tout, Mac avait été le plus heureux des petits garçons lorsqu’on lui avait annoncé qu’il aurait un petit frère. Il aurait sans doute fait le pire des enfants uniques, dans un autre monde. Compte tenu de son caractère, il se serait transformé en tyran doublé d’une diva, et ses parents auraient eu la mauvaise surprise de ne jamais avoir de petits enfants pour assurer la continuité de la famille. Alors les choses s’étaient plutôt bien goupillées pour tout le monde.

Il sortira bien assez tôt, se disait Marcus. Ce n’était l’affaire de quelques mois ; il imaginait à peine l’épreuve que cela était de part et d'autre de ces murs pour ceux qui y logeaient des années, et ceux qui les attendaient. L’aperçu lui suffisait. Désormais, ce qui lui importait était de récupérer son frère dans le meilleur état possible. « Ça dépend… qu’est-ce qui te manque le plus? Quand je parle tout le temps ou quand je pète tout le temps ? » Se retenant de rire, l’aîné fit mine de réfléchir un court instant. “Les pets, sans hésitation. C’est ton seul talent après tout, ça serait cruel de t’en priver.” Le taquiner comme s’ils n'étaient pas au milieu d’un parloir allégeant son cœur pendant un temps, il aurait aimé qu’ils poursuivent ainsi jusqu’à la fin de la visite afin d’oublier, l’espace de quelques minutes, où ils se trouvaient. Sauf que la réalité était là, qu’ils avaient passé l’âge des subterfuges pour y échapper et que l’esprit de Caelan avait bien trop de temps pour cogiter. « Tu as… des nouvelles d’Iris? » Marcus se pinça les lèvres, les faisant disparaître dans sa barbe. Sa tête dodelina doucement, positivement. Il n’avait jamais perdu le contact avec son ancienne belle-sœur, Caelan le savait, et, compte tenu de la situation, ils avaient resserré leurs liens, se soutenant mutuellement. “Oui, elle… elle travaille dur pour sa boîte, tu sais, elle est très occupée…” fit-il, comme pour anticiper toute remarque sur le fait qu’elle ne soit pas encore venue lui rendre visite. Mac ne l’y forçait pas, estimant qu’elle n’avait aucune obligation de ce genre envers son frère, promesse ou pas. Ils n’étaient plus ensemble. Plus encore, Iris refaisait sa vie, et Caelan était potentiellement un caillou dans sa chaussure pouvant l’empêcher d’avancer. En tant que son ami, il ne pouvait pas souhaiter autre chose que son bonheur, même si cela impliquait de laisser son frère dans le passé. “Te torture pas en pensant à tout ça.” Traduction : ne t’attends pas à ce qu’elle te tombe dans les bras parce que tu as fait ce que tu avais à faire. “Concentre-toi sur toi, un jour à la fois. Fais de la gonflette, participe aux ateliers de peinture et tu sortiras peut-être comme un Picasso sous stéroïdes. Quelques récits de bagarres entre détenus et tu pourras entrer dans n’importe quel bar de Brisbane prêt à emballer n’importe qui.” Oublie-la. S’il pouvait placer son temps et son énergie dans quelque chose, c’était là-dedans.





I've grow impatient for a love to call my own But when I feel that I, I can't go on Well these precious words keep me hanging on I remember mama said, "you can't hurry love"






:l: :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

macaelan + better days Empty
Message(#) Sujet: Re: macaelan + better days macaelan + better days Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

macaelan + better days

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-