AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% Lego Classic – La valisette de construction – 10713 à ...
10.49 € 14.99 €
Voir le deal

 [ELIZABETH] ❝ Back to the Future

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Jax ou J.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Président de l'association RUN FOR JUDY qu'il co-gère avec Joy, sur son temps personnel. Agent fédéral en convalescence (prépare son examen de réintégration prévu pour sept. 22) et garde du corps d'Andrew Livingstone, à titre intérimaire (la presse people vous dira qu'ils sont en couple et ça les fait beaucoup rire !)
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Fa20883744142f15efef66a460aad73eadf76363
POSTS : 9772 POINTS : 470

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amnésique suite à un tire à la tête (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve peu à peu la mémoire (black out de février à décembre 2020). Un poil paranoïaque concernant son passé oublié, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Parle peu mais frappe fort. Instinctif, impulsif et téméraire.
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

ANWAR #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future PSI
EPSILON PROJECT - NEO #1 - SPARROW #1 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Gfi2
DEBSON #3 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

ALIA #1 - YASMINE #1 - SOFIA #2 - JOY #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future JAXEW
JAXEW #2 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future MILOU
MILOU #5 - I wished you the best of all this world could give and I told you when you left me there's nothing to forgive but I always thought you'd come back, tell me all you found was heartbreak and misery. It's hard for me to say : I'm jealous of the way you're happy without me

FLASHBACK :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Elisonfinal
ELIZABETH #6 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 67beXmM
JAXY #2 - The faster we're falling, we're stopping and stalling, we're running in circles again. Just as things we're looking up you said it wasn't good enough but still we're trying one more time ...
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / EDGE / REVA / ELIZABETH / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : blaz / tumbex / memecenter / postmalone / myuu.BANG
DC : Antone Sisco
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyMar 14 Déc 2021 - 7:22





Juillet 2021


Elizabeth & Jackson





« J'ai son nom. » Après plus d'un mois de collaboration, les pauses repas étaient devenues un petit rituel fort bien huilé entre la directrice de la programmation et son garde du corps. Tacitement, tantôt l'un, tantôt l'autre commandait la nourriture et, s'ils n'avaient pas vraiment avancé sur le rafraichissement de la mémoire de Mills depuis que Warren avait demandé du temps d'acceptation concernant la lettre, il fallait bien reconnaître qu'ils s'étaient hissés au top de ce qu'un binôme pouvait espérer de connaissance de l'autre d'un point de vue culinaire. Pas de sauce trop piquante pour elle ; jamais d'anchois pour lui. Une affection pour les textures fondantes chez la brune, une aversion pour les mets gluants chez l'agent. Cet amas de savoir aurait pu leur être utile s'ils avaient espéré gagner un quizz quelconque mais le but de leur collaboration était tout autre et, ce jour-là, Jackson comptait bien le rappeler à Eli.

Cette dernière lui jetait un regard interrogatif depuis l'autre côté de son bureau. Elle avait à la main une paire de baguettes dont le bois était gravé du nom de son restaurant asiatique préféré. En la voyant réagir de la sorte, Mills ne put retenir un rictus. Boucler la boucle de cette manière lui paraissait à la fois parfaitement à propos et un tantinet mesquin mais il n'avait pas choisit le timing et s'était retrouvé aussi intrigué qu'elle, la veille au soir, lorsque Widow en personne était venue lui rendre visite afin de lui annoncer la nouvelle : la cible était enfin identifiée. Preston Hoover, un nom que Warren ne connaissait probablement pas mais sur lequel les membres du PSI, eux, pouvaient parfaitement mettre un visage désormais : celui de la traitrise. « Mais je pense qu'il va me falloir un peu de temps pour accepter l'idée de te le révéler. » Levant le nez, Jax attrapa le même plat que celui qu'il avait mangé sans appétit une trentaine de jours auparavant, alors qu'Elizabeth le condamnait à ronger sans frein sans savoir jusqu'à quand. Fier de son effet, il lui accorda un sourire ostensiblement hypocrite, celui-là même qu'il avait appris à son contact, imitant de manière suffisamment convaincante la directrice de la programmation dans toute sa rigueur professionnelle pour lui donner l'opportunité de se reconnaître à travers sa parodie. La savoir dotée d'un sang froid à toute épreuve avait ceci de bien que Jackson ne craignait pas de se recevoir une gifle en guise de réponse.

Il fut d'ailleurs ravi de constater que cette pique avait porté ses fruits et incité Elizabeth à se mettre en action car, au moment de se quitter comme ils avaient pris l'habitude de le faire sur le parking de la ABC, la jeune femme l'invita à se rendre chez elle un peu plus tard dans la soirée. Elle avait quelque chose à lui faire lire. Jackson s'était contenté d'accepter sans jeter d'huile sur le feu, conscient d'avoir été insolent lors du déjeuner mais pas au point d'en culpabiliser. Un mois d'attente, c'était plus que raisonnable et Elizabeth Warren, toute directrice qu'elle soit, allait devoir accepter l'idée que Jackson Mills n'était pas l'un de ses employés prêts à se coucher au moindre de ses désirs.


* * * * * *

Il tient une bouteille de vin à la main et a troqué son costume noir contre un jean/t-shirt beaucoup moins stricts. Ce soir, Jax n'hésitera pas à boire un verre ou deux pour se détendre. Depuis la veille, il sent gonfler en lui une colère autrement plus violente que celle qu'il nourrit envers son amnésie et, accessoirement, le silence de celle à laquelle il est venu rendre visite. Cette colère là, il le sait, ne sera pas gérable. Elle lui glisse comme du savon entre les doigts, s'échappe et rebondit contre les parois de son corps en cabossant tout à l'intérieur, une vrai vipère. Mills se doute qu'il devra y faire face tôt ou tard mais la laisse grossir et prendre en inertie avec un seul objectif en tête : la faire exploser au visage de Hoover, son ennemi numéro 1 désormais.

Après avoir sonné, par réflexe professionnel, Jackson se risque à tester la solidité de la poignée de porte et constate avec stupéfaction de cette dernière s'actionne sans difficulté. Sourcils froncés, il ouvre le battant et se retrouve nez à nez avec une Elizabeth qui était sur le point de l'accueillir. « Sérieusement ?  » Relève-t-il, préférant le rire dépité à l'exaspération accusatrice. « Des semaines de garde rapprochée au bureau pour ne pas prendre la peine de verrouiller ta porte ? » Il secoue la tête, résigné, puis tend la bouteille de vin à la brune tout en refermant (à clé) derrière lui.

(c) sweet.lips





WOULD YOU MAC’N’CHEESE ME ?
I want you out of my head. I want you out of my bedroom tonight. There's no way I could save you, ´cause I need to be saved too. I'm no good at goodbyes.


:dislike: Love failures :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Signature-JACKSON


Dernière édition par Jackson Mills le Dim 8 Mai 2022 - 8:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Giphy
POSTS : 1814 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
RPs EN COURS : 6/7 :
Tommy n°3, Scarlett n°4, Jackson n°6, Wolfie n°1, Marius n°5.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 4ty0

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Caelan n°4, Alfie n°1.



RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Aucun
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyDim 9 Jan 2022 - 18:17


Elle s’était enfin décidée. Après avoir fait mariner Jackson pendant de longues semaines, du moins elles avaient du être longues pour lui, elle avait enfin pris la décision de lui révéler la lettre. Elle savait qu’il n’y trouverait pas d’indice particulier pour son enquête mais elle comprenait bel et bien son besoin d’en découvrir plus sur l’homme qu’il était. Ou incarnait, en fonction du point de vue duquel on se place. Elizabeth avait donc pris son courage à deux mains, après une nième provocation de Jackson. Il avait le don de venir le titiller là où il fallait, de la pousser dans les challenges. Et dans le fond, elle aimait ça, avoir en face d’elle un homme avec autant de détermination, quelqu’un qui n’avait pas peur de la repousser dans ses retranchements. Il réveillait en elle sa fibre combattante. Et ce soir, elle était prête à se rendre sur le champ de bataille.

Elle se regarda dans le miroir pour se remaquiller. Elle appliqua son rouge à lèvre préféré, celui d’un rouge pourpre, un symbole de féminité et de force. Elizabeth pensait souvent à l’une de ses idoles, Marilyn Monroe, qui s’était battue avec ses armes du mieux qu’elle pouvait dans un monde d’hommes assoiffés de pouvoir et de sexe. La célèbre blonde était loin d’être naïve ou idiote comme beaucoup le pensait. Mais son ambition avait fini par la ronger et la pauvre femme avait terminé folle. Elizabeth se demandait souvent si elle était destinée à terminer de la même façon. Aucun homme ne pouvait l’atteindre et pourtant tous pouvaient la blesser. Etait-ce vraiment un choix judicieux de fermer autant les portes de son cœur ? La réussite professionnelle était-elle réellement ce qui l’épanouirait jusqu’à la fin de ses jours ? Et en même temps, ce n’était pas comme si elle avait le choix. Aucun homme n’était assez courageux ou audacieux pour tenter de gagner le cœur de la célèbre directrice. Elle soupira, accablée par ses pensées déprimantes. Et son humeur risquait bien de s’empirer car dans quelques minutes, Jackson serait sans doute en train de passer le pas de la porte et d’aller prendre ses aises sur le canapé. Et cela l’agacerait tout autant que cela le ferait sourire à l’intérieur. S’il y avait bien une chose qu’on ne pouvait pas retirer à l’agent fédéral, c’était qu’il était une excellente distraction. En sa présence, elle était obligée d’éloigner sa noirceur interne, pour ne pas révéler ses faiblesses. N’était-ce pas ainsi que l’ennemi finissait par gagner, en découvrait les failles de l'autre ? Même s’il était évident que l’on pouvait se demander s’il était réellement son ennemi le plus redoutable…Ou même son ennemi tout court. Il l’était sans doute au début mais maintenant…Les dernières semaines passées ensemble les avaient rapprochés, c’était certain. En restant coller l’un à l’autre toute la journée, c’était impossible de ne pas développer d’affect. Oui, elle s’était attachée à sa présence, peu à peu devenue sécurisante. C’était d’ailleurs l’une des raisons qui la poussait à se livrer davantage ce soir. Dans le fond, elle commençait vraiment à avoir confiance en lui. Elle entendit la sonnette, indiquant l'arrivée de Jackson. Elle prit le temps de terminer sa retouche maquillage malgré le fait d’avoir entendu la sonnette. Il pouvait bien attendre un peu. Mais Jackson en avait décidé autrement, comme bien souvent. Parfois, elle se disait que leur entente était fragile. Qu’en dehors du lieu de la ABC, où il était obligé de suivre certains de ses ordres, leur lien, peu importe le qualificatif de celui-ci, ne tiendrait pas. Que cet homme la rendrait dingue en allant contre tout ce qu’elle attendait de lui.

« Sérieusement ?  »

Elle était nez à nez avec Jackson, prête à l’accueillir.

« Des semaines de garde rapprochée au bureau pour ne pas prendre la peine de verrouiller ta porte ? »

Elle ne put s’empêcher de sortir un sourire narquois. Pour une fois que cela venait d’elle.

« Oui, ce n’est pas comme si mon garde du corps personnalisé était en route vers mon lieu de résidence. Et puis, si un fou furieux était venu m’agresser, on aurait eu un peu plus de piment dans notre soirée »

Elle savait surtout que très peu de personnes connaissaient son adresse et que Jackson était effectivement en route. Et cet homme-là, il n’était pas du genre à trainer. Donc quand il disait qu’il partait, ce n’était pas le genre à aller étendre son linge avant de réellement partir…

« Et je sais que tu aimes ça. Le piment »

Elle faisait référence à ses goûts culinaires, qu’elle avait appris à découvrir. Mais aussi bien évidemment à son tempérament de feu, même si il essayait tant bien que mal de le contenir. Certaines fois, elle se demandait ce que cela lui procurerait, de se faire dévorer par un tel feu. Un mélange de jouissance et de torture sans doute...Elle décida que ce n’était certainement pas le moment de répondre à cette question. Maintenant ou jamais d’ailleurs.

« Allez, installe-toi. J’ai pris tout ce qu’il fallait »

Et elle lui prit des mains la bouteille de vin qu'il avait apportée, le défiant du regard au passage. Au fond, l’un comme l’autre finissait par y devenir accro, à ses confrontations visuelles. Jackson concéda et se tourna vers le canapé pour y constater que leur repas les attendait sur la table basse. Elizabeth avait été récupéré leur repas, prenant soigneusement l’attention de choisir ce chacun préférait. Elle avait installé la table, avec la lettre déposée dans un tiroir de la commode de son salon, encore cachée pour l’instant. Elle se dirigea vers la cuisine pour ouvrir la bouteille. Ils allaient en avoir besoin, de l’alcool…


@Jackson Mills




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Jax ou J.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Président de l'association RUN FOR JUDY qu'il co-gère avec Joy, sur son temps personnel. Agent fédéral en convalescence (prépare son examen de réintégration prévu pour sept. 22) et garde du corps d'Andrew Livingstone, à titre intérimaire (la presse people vous dira qu'ils sont en couple et ça les fait beaucoup rire !)
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Fa20883744142f15efef66a460aad73eadf76363
POSTS : 9772 POINTS : 470

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amnésique suite à un tire à la tête (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve peu à peu la mémoire (black out de février à décembre 2020). Un poil paranoïaque concernant son passé oublié, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Parle peu mais frappe fort. Instinctif, impulsif et téméraire.
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

ANWAR #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future PSI
EPSILON PROJECT - NEO #1 - SPARROW #1 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Gfi2
DEBSON #3 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

ALIA #1 - YASMINE #1 - SOFIA #2 - JOY #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future JAXEW
JAXEW #2 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future MILOU
MILOU #5 - I wished you the best of all this world could give and I told you when you left me there's nothing to forgive but I always thought you'd come back, tell me all you found was heartbreak and misery. It's hard for me to say : I'm jealous of the way you're happy without me

FLASHBACK :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Elisonfinal
ELIZABETH #6 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 67beXmM
JAXY #2 - The faster we're falling, we're stopping and stalling, we're running in circles again. Just as things we're looking up you said it wasn't good enough but still we're trying one more time ...
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / EDGE / REVA / ELIZABETH / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : blaz / tumbex / memecenter / postmalone / myuu.BANG
DC : Antone Sisco
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyLun 10 Jan 2022 - 8:51





Juillet 2021


Elizabeth & Jackson





Du piment. Il lui en foutrait, tiens ! Cependant, Jax s'avance, retire sa veste qu'il accroche au porte manteau puis suit la direction d'Elizabeth après qu'elle l'ait invité à s'installer dans le canapé. Avant de s'exécuter, il prend le temps d'inspecter les lieux du regard. Repérer les sorties et les fenêtres exposées - encore une fois ses réflexes professionnels lui font défaut - mais aussi la déco, l'agencement et tous les détails discrets mais bel et bien présents faisant de cet intérieur celui de Warren et de personne d'autre. Première fois qu'il pénètre ses lieux, son regard est aussi curieux que ne l'était celui de la directrice lors de son passage matinal chez lui, quelques mois plus tôt. S'il se garde de tout commentaire, Jax enregistre. Il analysera plus tard, conscient d'avoir des préoccupations plus urgentes à gérer.

Lorsqu'il s'assied enfin dans le canapé, un sourire en demi-teinte éclaire son visage toujours incroyablement sérieux des qu'il est en présence de la brune. Le fait que cette dernière ait pris soin de commander sa version favorite du Mac'n'Cheese séduit son estomac, organe à l'importance non négligeable chez cet ogre des temps modernes. Attiré par le plat, Jax se penche pour en renifler le contenu. L'odeur est prometteuse. Tandis qu'il se redresse, Elizabeth revient de la cuisine accompagnée de deux verres de vin généreusement remplis. L'agent récupère le sien et attend que son hôte ait pris place à ses côtés pour aller, comme à son habitude, droit au but : « Alors c'est le grand soir. » S'il ne compte pas lui mettre la pression, Jax n'envisage pas non plus de la laisser dominer la soirée. Il pressent les tourments et les interrogations que la lecture de la lettre pourrait faire naître en son for intérieur et se blinde à sa façon, comme il sait Elizabeth capable de le faire, elle aussi, lorsqu'elle le sent trop proche des vérités qu'elle ne souhaite pas lui avouer. Jeu de chat et de la souris ou de démineur, difficile à dire, mais Mills est un homme que les risques n'effraient pas. Au contraire, ils le stimulent. Aussi lève-t-il son verre pour trinquer avec Eli, le regard perçant et la poigne ferme : « Aux promesses tenues et à celles que l'on enterre. » Ses mots sont mystérieux, plein du sens que chacun d'entre eux voudra bien leur donner et résolument teintés d'acceptation en ce qui le concerne.

Le fait est que, des promesses, Jax s'en est fait beaucoup depuis sa sortie de l'hôpital. Probablement plus qu'il n'a pu en faire à la directrice de la programmation avant son accident, quand bien même il ne se souvient pas de tout ce qu'ils ont partagé en 2020. Et parmi toutes ces promesses, certaines sont passées à la trappe par la force des choses, qu'il l'ait voulu ou qu'il ait du s'y résigner car, parfois, la vie ne laisse pas d'autre choix que de se trahir pour avancer. Derrière son apparente tranquillité, Mills cicatrise encore et les fils des ses points de sutures mentaux ne tiennent qu'à la détermination qu'il met à s'épuiser chaque jours que Dieu fait afin de ne pas se laisser l'occasion d'exploser en plein vol. Il y pense en portant le verre à ses lèvres. Toute cette frustration qu'il se traine et qui met à terre à la fois ses envies de calme et ses tentatives de tourner la page ...

Une fois sa gorgée de vin avalée Jackson s'enfonce un peu plus dans le dossier, toujours très à l'aise lorsqu'il s'agit de s'avachir quelque part. Si le gouffre entre son esprit et son corps donnerait le vertige aux équilibristes les plus endurcis, c'est parce que l'agent a tout fait pour couper les ponts capables de faire circuler les tensions de l'un à l'autre. Sa masse musculaire, toute aussi solide et entraînée qu'elle puisse être, ne supporterait pas la déferlante de colère et de haine qu'il refoule jusqu'à s'en asphyxier le cerveau. Jax a bon espoir que les effets de l'alcool l'aideront à parler des sujets qui fâchent sans sortir de ses gonds.

(c) sweet.lips





WOULD YOU MAC’N’CHEESE ME ?
I want you out of my head. I want you out of my bedroom tonight. There's no way I could save you, ´cause I need to be saved too. I'm no good at goodbyes.


:dislike: Love failures :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Signature-JACKSON


Dernière édition par Jackson Mills le Mer 16 Mar 2022 - 4:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Giphy
POSTS : 1814 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
RPs EN COURS : 6/7 :
Tommy n°3, Scarlett n°4, Jackson n°6, Wolfie n°1, Marius n°5.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 4ty0

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Caelan n°4, Alfie n°1.



RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Aucun
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyMar 25 Jan 2022 - 12:34


Elizabeth posa la bouteille sur le comptoir de sa cuisine et s’attela à l’ouvrir. Elle prit son temps, bien consciente que Jackson devait être en train d’épier le moindre détail de chez elle étant donné que c’était la première fois qu’il pénétrait dans son antre. Mais l'excuse d'ouvrir la bouteille lui laissait le temps de respirer. Dès qu’elle se retrouvait seule avec Jackson dans une pièce, elle sentait toujours son cœur accélérer et sa respiration plus difficile à équilibrer qu’en temps normal, comme si elle était constamment en apnée à ses côté, avec des petites zones de grandes inspirations par moments. Elle s’habituait petit à petit à ce fonctionnement avec les semaines qui passaient mais cela n’en restait pas moins éprouvant. Pourquoi ce lien avec cet homme était toujours aussi viscéral ? Elle se battait autant qu’elle le pouvait, en bonne guerrière qu’elle avait toujours été, mais l’attraction restait toujours intacte. Elle soupira en attrapant les deux verres et en y versant la liqueur bordeaux dedans. Elle se demanda ce que Jackson pouvait relever comme information dans son salon. Elle n’était pas vraiment sûre d’être à l’aise avec le fait de l’avoir chez elle mais elle se laissait porter par le courant. De toute façon, avec lui, c’était toujours comme ça : un pas après l’autre et on adapte. Elle s’apprêta à le rejoindre dans le salon mais elle s'arrêta en l’apercevant prendre ses aises sur le canapé. Son canapé à elle. L’image vint la choquer et pendant un instant elle imagina qu’il s’agissait de Connor et qu’elle vivait une scène d’une vie qu’elle aurait pu avoir. Une vie qu'elle aurait du avoir. Elle se visualisa en train de le rejoindre, de sentir la douceur de ses lèvres sur les siennes…Cette image était toute aussi plaisante que perturbante. Elle eut une grosse déglutition, orienta son regard sur les verres. Il fallait les remplir davantage. Elle fit demi tour et s'exécuta de suite. Elle allait définitivement avoir besoin d’un coup de main ce soir.

Elle retourna en présence de son invité et lui transmit son verre. Elle s’installa juste à côté de lui, inspirant au passage son odeur enivrante. Il avait pris le temps de se doucher avant de la rejoindre. Difficile d’évaluer la distance à laquelle elle se tenait de lui mais il lui semblait qu’elle était correcte, pas trop loin mais pas trop près non plus.

« Alors c'est le grand soir. »

Comme à son habitude, Jackson n’avait pas peur de mettre les pieds dans le plat. Mais elle appréciait ce trait de caractère chez lui. Elle était pareille, très franche et parfois trop directe.

« Oui, c’est le grand soir »

Il leva son verre, prêt à trinquer, toujours avec son air sûr de lui et provocateur.

« Aux promesses tenues et à celles que l'on enterre. »

Cette phrase voulait tout dire et rien dire…Tenaient-ils réellement leurs promesses, l’un comme l’autre ? Et en enterraient-ils vraiment aussi ? Jackson jouait parfaitement son rôle, installant confusion pour pouvoir mieux atteindre son objectif. Ils fixèrent leur regard l’un dans l’autre avant de trinquer. La tension était palpable. Jackson se demandait d’ailleurs certainement si elle allait au bout de sa promesse ou se rétracter au dernier moment. Elle, elle le savait qu’elle irait au bout mais rien n’empêchait de le faire mariner un peu, n’est-ce pas ?

« Avant de digérer les mots de la lettre, occupons nous de la nourriture. Une chose après l’autre, n’est-ce pas ? »

Il n’eut pas d’autre choix que d’accepter, il n’était pas en position de force. Et puis Elizabeth savait très bien qu’elle titillait l’un des points faibles de l’agent : son estomac. Sa belle carrure musclée demandait définitivement de l’énergie pour être entretenue. Le bolide avait donc besoin de carburant et le Mac’n’Cheese prévu en détenait tout à fait. Elizabeth sourit, elle comptait bien prendre son temps pour manger. Ca l'amusait de le faire attendre encore...ou peut-être qu'elle avait juste peur mais qu'elle était incapable de se l'admettre.


@Jackson Mills




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Jax ou J.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Président de l'association RUN FOR JUDY qu'il co-gère avec Joy, sur son temps personnel. Agent fédéral en convalescence (prépare son examen de réintégration prévu pour sept. 22) et garde du corps d'Andrew Livingstone, à titre intérimaire (la presse people vous dira qu'ils sont en couple et ça les fait beaucoup rire !)
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Fa20883744142f15efef66a460aad73eadf76363
POSTS : 9772 POINTS : 470

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amnésique suite à un tire à la tête (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve peu à peu la mémoire (black out de février à décembre 2020). Un poil paranoïaque concernant son passé oublié, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Parle peu mais frappe fort. Instinctif, impulsif et téméraire.
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

ANWAR #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future PSI
EPSILON PROJECT - NEO #1 - SPARROW #1 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Gfi2
DEBSON #3 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

ALIA #1 - YASMINE #1 - SOFIA #2 - JOY #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future JAXEW
JAXEW #2 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future MILOU
MILOU #5 - I wished you the best of all this world could give and I told you when you left me there's nothing to forgive but I always thought you'd come back, tell me all you found was heartbreak and misery. It's hard for me to say : I'm jealous of the way you're happy without me

FLASHBACK :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Elisonfinal
ELIZABETH #6 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 67beXmM
JAXY #2 - The faster we're falling, we're stopping and stalling, we're running in circles again. Just as things we're looking up you said it wasn't good enough but still we're trying one more time ...
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / EDGE / REVA / ELIZABETH / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : blaz / tumbex / memecenter / postmalone / myuu.BANG
DC : Antone Sisco
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyDim 30 Jan 2022 - 18:04





Juillet 2021


Elizabeth & Jackson





'' Une chose après l'autre '', Jackson acquiesce, trop séduit par l'odeur du Mac'n'Cheese pour contester. Il est de toute façon conscient que la lecture de la lettre ne sera pas une partie de plaisir et que se mettre dans les meilleures conditions possibles avant de s'y atteler - bien nourri et détendu par le vin - est le choix le plus astucieux qu'il puisse faire. Aussi attrape-t-il sa fourchette avant de tirer le plat jusqu'à lui, le regard gourmand. « Bon app'. »

Les premières bouchées s'accompagnent d'un grognement de plaisir que l'agent n'essaye même pas de camoufler. Les yeux fermés, il secoue la tête de droite à gauche en signe d'appréciation. Son rapport à la nourriture a quelque chose d'animal, de viscéralement bien trop instinctif pour qu'il cherche à contrôler ses réactions lorsqu'il mange. A dire vrai, Jackson se fout de l'image qu'il renvoie en ce moment. Sa relation avec Elizabeth n'est peut-être pas des plus simples ni des plus fluides, mais elle a au moins le mérite d'être dénuée de jugement. Tout du moins jusqu'à présent.

« Je veux l'adresse de ce restaurant ! » Reprend-il après avoir avalé, conquis par le goût du plat. Puis, relevant le regard en direction de Warren, « A moins que tu ne me fasses du chantage pour ça aussi, dans ce cas tu peux le garder. » Sa franchise percutante passerait presque pour de l'impolitesse s'il n'affichait pas ce sourire provoquant devenu routinier à force de ne communiquer avec la brune que de cette manière.

Loin de s'en plaindre, Jackson s'en accommode. Rentrer dans le tas est un exercice dans lequel il se sait plutôt doué et le fait d'avoir constamment à s'en abstenir avec la psy, sa hiérarchie et le neurologue depuis prés d'un an le pousse à ne se mettre aucune limite en dehors de ces cadres là. Qu'Eli en fasse les frais ne le culpabilise pas. Il estime qu'elle a suffisamment profité de la situation pour ne pas lui faire de cadeau et n'est d'ailleurs pas dupe quand au fait qu'elle récidive à l'instant même. Jouer de son appétit incurable pour repousser l'instant fatidique ou ses yeux se poseront sur la lettre n'a rien de subtile, n'en déplaise à ce que la jeune femme pense être en le menant ainsi par le bout du nez.


(c) sweet.lips





WOULD YOU MAC’N’CHEESE ME ?
I want you out of my head. I want you out of my bedroom tonight. There's no way I could save you, ´cause I need to be saved too. I'm no good at goodbyes.


:dislike: Love failures :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Signature-JACKSON
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Giphy
POSTS : 1814 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
RPs EN COURS : 6/7 :
Tommy n°3, Scarlett n°4, Jackson n°6, Wolfie n°1, Marius n°5.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 4ty0

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Caelan n°4, Alfie n°1.



RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Aucun
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyMer 16 Fév 2022 - 17:03


Même si elle savait qu’il n’avait pas réellement d’autres choix que de se soumettre à la volonté d’Elizabeth, et aussi à celle de son ventre, elle fut soulagée d’entendre le « Bon app’ » qu’il lâcha. Elle l’observa manger du coin de l’œil. Il y avait réellement quelque chose de sauvage dans sa façon de dévorer. Elle ne put s'empêcher de se dire que cela serait si facile de se laisser dévorer par lui, de lui laisser le contrôle, de tout oublier dans cette perdition la plus totale dans l’autre, dans le plaisir de la chair, dans l’enfer de la vulnérabilité. Pourquoi les relations humaines sont-elles si compliquées ? Chaque jour elle se posait la question. Celle-ci allait d’ailleurs peut-être même davantage se compliquer après la lecture de cette fameuse lettre. Et si le regard de Jackson changeait ? Finalement, elle s’était accommodée à cet animal. Il était ce qu’il était, pénible, dominant et têtu mais au moins, il ne cherchait pas à être quelqu’un d’autre. Il se présentait tel quel et qu’importe si on le jugeait.

Elizabeth grignota son repas mais sans grande faim. Son estomac était définitivement noué. Jackson, lui, s'était régalé à vue d’œil. A un tel point qu’il voulu connaître l’adresse à laquelle elle avait récupéré son plat préféré. Elle s’apprêtait à lui répondre quand il rajouta une phrase à sa question.

« A moins que tu ne me fasses du chantage pour ça aussi, dans ce cas tu peux le garder. »

C’était très Jackson ce genre de réflexion. Elle n’en était plus étonnée et ne se laissa pas désarçonnée mais cela aurait pu la faire rager au début de leur relation…Leur relation...En était-ce réellement une ? Oui, quelque part, c’en était bien une. Une particulière, peu commune, mais ils partageaient désormais bel et bien un lien. Qu’elle le veuille ou non. Qu’il le veuille ou non. Et ce fut cette pensée qui l’encouragea à aller de l’avant. Peu importe la réaction qu’il aurait, elle savait au fond d’elle qu’ils n’auraient pas d’autres choix que de composer avec, que ce soit lui ou elle. Car très certainement que lui non plus ne savait pas comment il réagirait. Même le meilleur des agents ne peut prédire les émotions, que ce soit celles des autres ou les siennes.

« Pas besoin de me protéger sur ce sujet-là donc tu es safe »

Et comme à son habitue à elle aussi, elle le défia du regard. Quelques secondes s’écoulèrent dans ce contact visuel. Ils savaient que c’était le calme avant la tempête. Et dans la continuité de ce silence, Elizabeth se leva et ouvrit le tiroir de la commode du salon dans lequel se trouvait la lettre pour l’en sortir. Jackson pouvait tout voir de là où il était et très certainement qu’il n’en perdait pas une miette, comme pour son burger. Elle se rassit à côté de lui, peut-être plus proche de lui sans s’en rendre compte. Elle conserva la main sur l'enveloppe qui avait bien vieillie depuis pendant quelques instants en la regardant. Son cœur se resserra. La partager semblait si intime. Elle avait tant pleuré à la lecture de ces mots…Aucun d’eux ne lâcha un son. Le silence était d’or. Et soudain, de façon tout à fait surprenante, Jackson vint placer sa main sur celle d’Elizabeth. Elle fut obligée de fermer ses yeux, se battant pour chasser les souvenirs qui l’envahissaient qu’elle pensait avoir digéré. A croire qu’elle se trompait. Comme sur beaucoup de choses dans sa vie. Le contact de Jackson était chaleureux, le message d’encouragement était évident. Il pouvait très certainement sentir la peine envahir la directrice, tant habituée à conserver son masque de force et d’autorité. Elle prit son temps, avala sa salive et lui tendit l’objet tant désiré par l’agent. Il plongea ses yeux dans les siens, cherchant une approbation pour pouvoir s’en saisir et elle lui offrit la confirmation avec la parole.

« Vas-y. »

Et Jackson se retrouva enfin avec la lettre uniquement dans ses mains à lui.


Ma très chère et tendre Elizabeth,

Je préfère te prévenir dès le début de cette lettre, les mots qui vont suivre vont être douleureux, potentiellement difficiles à accepter. Sache qu'au moment où j'écris ces quelques lignes, j'ai les larmes aux yeux, conscient que la décision que je suis en train de prendre aura très probablement des conséquences sur le reste de nos vies.

Avant toute chose, je veux que tu saches qu'à la seconde où j'ai posé les yeux sur toi, j'ai su que tu étais celle que j'attendais depuis si longtemps. Celle qui m'ouvrirait les yeux sur les priorités que je me suis fixé, me faisant comprendre que l'essentiel pouvait très bien être ailleurs. J'ai rencontré une femme incroyable, dotée d'une force de caractère hors du commun, d'une beauté et d'une élégance absoluement divines. Tout me plait chez toi, et c'est assez incroyable de se dire que pour moi, tu es la femme parfaite. La femme idéale. Pendant les quelques semaines où je t'ai cherché, je n'ai pas arrêté de me projeter dans un avenir où nous serions tout les deux, dans une belle maison, posés au bord de la piscine, cocktails à la main, en train de refaire le film de notre vie commune. Pour toi, j'étais prêt à faire tout les sacrifices du monde car à mes yeux, tu en vaux largement la peine.

Et puis il y a quelques jours, j'ai reçu cette proposition de travail absolument folle. Le genre de train qu'il ne faut pas laisser passer, au risque de s'en mordre les doigts. Je ne sais pas par quel miracle cela est arrivé, mais la police de New York m'a contacté afin que je devienne le capitaine de l'un de leur districts, ce qui aboutirait très probablement plus tard à un poste en direction, un poste très haut gradé, et pourquoi pas me hisser jusqu'au sommet de cette institution et devenir le chef de la police de New York ? Je serai probablement le plus jeune capitaine en poste, venant de l'étranger avec tout un tas de méthodes différentes. C'est une opportunité que je ne peux pas rater. Et je pense que tu seras d'accord avec moi, même si cela implique de ne plus se voir.

Ce n'est pas un adieu que je te fais Elizabeth. Personne ne sait de quoi l'avenir sera fait et du sort qu'il nous réserve. Seulement, je sais que tu ne peux pas me suivre dans cette aventure aux Etats-Unis, bien que l'idée m'a traversé l'esprit de t'embarquer de force dans mes valises. Tu es faite pour ton métier. Tout un tas de gens comptent sur toi, et c'est pour cela que je ne veux pas que tu sacrifies ton métier pour moi. Et en même temps, je ne peux pas te demander d'accepter une relation à distance, avec des milliers de kilomètres entre nous. Et même si cela me déchire le coeur, je préfère te laisser ta liberté, vivre ta vie comme tu l'as si bien fait durant toutes ces années précédant notre rencontre. Un jour, peut-être, je reviendrais en Australie. Ou toi, tu viendras aux Etats-Unis. Ne crois pas un seul instant que par cette décision je cherche à te fuir. Bien au contraire. J'ai cherché des tas et des tas de solutions pour concilier cette proposition et notre relation. Mais malheureusement, la seule issue est de se séparer. Pour mieux se retrouver plus tard, qui sait ?

Je te souhaite le meilleur dans ta vie professionnelle et personnelle. Sache que même si la vie décide que nos chemins ne se recroisent plus jamais, je garderai toujours cette marque que tu as faite dans mon coeur et qui me rappellera à quel point tu auras été ce petit rayon de soleil dans un coin de mon esprit. Je t'aime pour toujours ma déesse.

Connor.


@Jackson Mills




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Jax ou J.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Président de l'association RUN FOR JUDY qu'il co-gère avec Joy, sur son temps personnel. Agent fédéral en convalescence (prépare son examen de réintégration prévu pour sept. 22) et garde du corps d'Andrew Livingstone, à titre intérimaire (la presse people vous dira qu'ils sont en couple et ça les fait beaucoup rire !)
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Fa20883744142f15efef66a460aad73eadf76363
POSTS : 9772 POINTS : 470

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amnésique suite à un tire à la tête (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve peu à peu la mémoire (black out de février à décembre 2020). Un poil paranoïaque concernant son passé oublié, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Parle peu mais frappe fort. Instinctif, impulsif et téméraire.
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

ANWAR #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future PSI
EPSILON PROJECT - NEO #1 - SPARROW #1 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Gfi2
DEBSON #3 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

ALIA #1 - YASMINE #1 - SOFIA #2 - JOY #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future JAXEW
JAXEW #2 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future MILOU
MILOU #5 - I wished you the best of all this world could give and I told you when you left me there's nothing to forgive but I always thought you'd come back, tell me all you found was heartbreak and misery. It's hard for me to say : I'm jealous of the way you're happy without me

FLASHBACK :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Elisonfinal
ELIZABETH #6 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 67beXmM
JAXY #2 - The faster we're falling, we're stopping and stalling, we're running in circles again. Just as things we're looking up you said it wasn't good enough but still we're trying one more time ...
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / EDGE / REVA / ELIZABETH / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : blaz / tumbex / memecenter / postmalone / myuu.BANG
DC : Antone Sisco
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyJeu 17 Fév 2022 - 5:52





Juillet 2021


Elizabeth & Jackson





« Pas besoin de me protéger sur ce sujet-là donc tu es safe » Jax ne pipe mot, muré dans un silence lourd de non-dits et d'interrogations jamais formulées - confidentialité oblige. Depuis qu'il connait l'identité de son agresseur, les spéculations vont bon train dans son esprit en constante interrogation. Et si protéger Warren avait été l'une de ses priorités avant même de devenir son garde du corps ? Si lui épargner des tourments encore plus rudes que ceux d'une rupture avait en fait été au cœur de ses préoccupations au moment de disparaître de sa vie ? S'il avait tout simplement choisi de deux maux le moindre, tout en sachant qu'elle y laisserait des larmes mais que cela valait tout de même mieux que d'y laisser sa carrière au sein de la ABC ou, pire, sa vie ? Après avoir manqué de pousser son dernier soupire sur ce trottoir crasseux de Sydney, le crâne troué et le corps fracturé, Jax est bien placé pour savoir que son ennemi ne plaisante pas. Suivre la piste de Hoover n'avait pas été simple mais cela lui avait permis de deviner certaines choses, comme, par exemple, le fait qu'il avait pris beaucoup de précautions au moment de quitter Brisbane pour mener à bien sa mission avec le PSI. Derrière lui, il n'avait dû laisser aucune trace capable de remonter jusqu'à sa véritable identité et, plus important encore, aucune perche tendue à d'éventuelles menaces ou chantages affectifs. Ne souffrir d'aucun moyen de pression a toujours un prix. Les êtres chers sont d'excellentes cibles pour les gens mal intentionnés. Pas pour rien qu'il s'applique à mettre de la distance avec ses parents depuis son réveil. Mills refuse de se faire prendre par les sentiments.

Il a encore de la sauce de Mac'n'Cheese sur les lèvres et des points d'interrogation plein les yeux lorsque Eli se lève pour se rendre jusqu'à la commode. D'un coup de serviette, Jackson s'essuie les babines tandis que la brune sort du meuble une enveloppe ne pouvant signifier qu'une chose : la lettre leur tiendra lieu de dessert. L'heure d'en apprendre d'avantage sur toute cette histoire est enfin arrivée. Satisfait, il se redresse quelque peu, se tient plus droit et plus alerte tandis que sa correspondante revient s'asseoir à ses côtés. Le silence épais qui entoure ce moment ne manque pas de lui vriller les oreilles. Jax entend ses propres pulsations cardiaques battre à ses tympans qu'aucun autre son ne vient stimuler, si ce n'est la respiration courte d'Elizabeth. Instinctivement, sa main se pose sur celle de la brune. Il sait que ses mots sont un poison dont elle se méfie et préfère les gestes aux paroles. Il n'est pas venu ici ce soir pour la blesser d'une quelconque manière que ce soit. Pas besoin d'ouvrir la bouche pour sentir la montée l'émotions qu'engendre la présence de ce morceau de papier entre eux. Elle, la tristesse ; lui, le doute. Dans le regard qu'ils échangent au moment du transfert de possession, l'agent comprend qu'ils partagent également la même crainte : celle de voir le regard de l'autre changer après cette lecture. Ses doigts se referment sur la lettre. La poigne est ferme malgré la fébrilité de l'esprit. Mills me cèdera pas à la pression que lui imposent ses démons personnels. Il refuse de se laisser effrayer par ses spéculations et ouvre l'enveloppe afin de mieux y plonger, sans flotteurs ni tuba.

Ses yeux passent d'une ligne à l'autre. La lecture est lente, attentive, répétitive parfois. C'est évident qu'il accorde à chacun des mots couchés sous ses yeux une importance particulière, comme s'il cherchait à décoder le sens caché derrière les phrases réconfortantes et les mensonges calligraphiés. En premier lieu, la forme des lettres l'interpelle. Mills s'étonne de voir une écriture penchée et serrée alors que celle qui est désormais la sienne est beaucoup plus droite et cubique, quasiment méconnaissable. Le coma et la perte de capacités cérébrales sont la cause de ce changement, il le sait pour se souvenir parfaitement des longues heures passées à réapprendre à écrire après son accident mais le constat reste le même : l'impression qu'un autre que lui est à l'origine de cette missive le prend à la gorge. Malgré tout, Jax continue sa lecture, bien décidé à affronter l'intégralité de ses écris. Des maux de tête font leur apparition, annonçant le retour caractéristique et imminent de souvenirs jusqu'alors refoulés. Mills fronce alors les sourcils, prêt à se prendre la décharge, pour ne pas dire habitué au phénomène.

'' ... me projeter dans un avenir où nous serions tous les deux ... '' Son estomac se contracte. Jax persévère, faisant abstraction de ce signal physique pour mieux continuer à lire tout l'amour qu'il semblait ressentir à l'égare de la brune et qu'il s'étonne d'être parvenu à rédiger de la sorte, lui, la brique, le mur, l'impénétrable homme de terrain aux secrets si bien gardés, qu'ils soient de cœur ou d'esprit. '' Et puis il y a quelques jours, j'ai reçu cette proposition de travail absolument folle ... '' Ses dents se serrent, sa mâchoire se crispe. Jackson ferme les yeux et détourne inconsciemment la tête pour ne pas s'exposer au regard de Warren toujours assise à ses côtés. Il sent qu'elle l'observe mais se doit de dealer avec sa mémoire qui, comme il l'avait anticipé, refait surface à la lecture de la lettre :

***


« Je passe te prendre dans une heure, sois prêt à partir, les autres nous rejoignent à l'aéroport. » « Combien de temps ? » « Le temps qu'il faudra. » Autrement dit : retour indéterminé. Mills raccroche. Il cherche inconsciemment à plonger le portable dans la poche arrière de son jean mais réalise que le pantalon qu'il porte n'en dispose pas. Relevant le regard, il fait face à son reflet dans le miroir de la boutique de vêtements. Chemise, veste, chaussures de ville, le tout flambant neuf, il a sorti le grand jeu pour faire craquer Elizabeth. Sa barbe fraichement taillée, sa coiffure top stylée et le parfum qu'il porte suffisent à dissuader les vendeuses de venir le draguer. Depuis le rayon t-shirts, les deux employées se contentent de soupirer d'envie en lui jetant des regards furtifs. Cet homme là, c'est évident qu'il se prépare pour une rendez-vous romantique et que la place est prise par celle qu'il s'apprête à rejoindre. « Merde ! » S'exclame-t-il soudain en ramassant ses fringues à la hâte. Pas le temps de se changer, Jax se précipite vers la caisse pour régler ses achats sans même avoir eu l'occasion de choisir une cravate. Surprises, les vendeuses le voient courir à peine a-t-il posé un pied sur le trottoir. Dans cette tenue, Mills n'est pas au meilleur de son rendement kilométrique mais la performance reste honorable : il arrive à sa voiture en moins de temps qu'il n'en faut à son portable pour sonner à nouveau. Pressé, il enclenche la marche arrière en même temps que le kit main libre. « Il s'est barré ! » « Je sais, Widow vient de m'appeler ! » Répondit-il, exaspéré. « Ou on va ? » Les bruits de clavier résonnent dans l'habitacle de la Jeep. Au bout du fil, l'informaticien tape plus vite que l'éclair. « Je sais pas encore, je triangule mais c'est bizarre, ça passe en mode crypté et ... » « ... et quoi ? » Jax donne un violent coup de frein pour éviter un accident. Il vient de rater un stop. « Écoute, fais gaffe en rentrant chez toi, ok ? J'arrive pas à remonter la source, ça sent mauvais. » Néo raccroche sans autre forme de procès. Jax comprend qu'il a mieux à faire que de le materner mais le remercie intérieurement pour cet appel. Il sait ce que cela veut dire : son collègue s'inquiète pour sa sécurité. Être l'élément de terrain de l'équipe a ses risques, Mills les connait, il a signé pour ça en plus du reste.

Le reste, c'est tout ce à quoi il pense en faisant son sac avec la précision militaire des soldats. Le stress a beau submerger le navire de la mission que ses collègues du PSI et lui portent à bout de bras depuis plusieurs mois, l'agent n'en reste pas moins un professionnel entraîné à réagir dans ce cas de figure. Jackson sait parfaitement ce qu'il fait, ce qu'il doit prendre avec lui et ce qu'il va laisser comme vide durant son absence. Soudain, son mode pilote automatique s'interrompt. Il sort de sa transe, observe le sac baillant sur son lit puis tourne le regard en direction de l'horloge. Il ne lui reste plus que dix minutes pour tenter d'anesthésier la zone avant amputation. Aussi choisit-il de s'asseoir à son bureau pour rédiger une lettre. Bruts et directs, les mots peinent à s'écrire dans un premier temps. Mills renifle comme un ado enrhumé à la fin du premier paragraphe qu'il relit en serrant les dents. Puis il se penche à nouveau, plus déterminé. Les mensonges viennent aussi facilement que s'ils étaient des réalités. Il lui suffit de changer quelques détails pour donner à cette histoire de promotion inopinée des allures de chant de sirène auquel un carriériste ne peut résister. Jax ne se donne pas le temps de trouver mieux. Il sait qu'Elizabeth a besoin d'être déçue pour cicatriser et mise sur le fait qu'en tant que carriériste elle-même, l'argument sera pour ainsi dire irréfutable. La pointe de son crayon hésite sur les dernières phrases. L'agent n'a pas le temps de réfléchir au bien fondé de sa conclusion, à la part de mensonge et à celle de vérité, aux sentiments qui l'habitent à l'idée que toute cette histoire s'arrête avant même d'avoir commencée. Il est bientôt l'heure et Widow déteste les retards ... Signer '' Connor '' n'a jamais été aussi difficile. Au moment de mettre le point final derrière son nom, Jax sait qu'il vient de gâcher sa chance de vivre quelque chose de bien avec cette femme.

« Fais un détour à cette adresse. » Dit-il au moment de prendre place côté passager. Sur la banquette arrière, un arsenal de matériel tactique et d'espionnage témoigne de la gravité de la situation. Ils partent en chasse et la cheffe de leur milice s'attend visiblement à ce que le gibier soit bien plus gros que prévu ... Widow l'observe, interdite. Mills a oublié de se changer, arbore toujours ses fringues sexy et ses airs de beau gosse de magasine. « S'il te plait. » Ton ferme, regard dur. Widow comprend instantanément de quoi il retourne. Autoritaire mais humaine, elle accepte de passer par le logement de Warren avant de se rendre à l'aéroport. Ca ne prend pas plus d'une dizaine de secondes à Jax pour sauter du véhicule, glisser la lettre sous la porte et revenir en retirant sa veste qu'il jette sans ménagement par dessus le siège. « Soldat, quel est ton nom ? » « Connor Barrett, lieutenant de police, brigade des homicides de Brisbane, Queensland, Australie. » Rituel du leader : garder ses hommes focus. Lorsque le véhicule se remet en mouvement direction l'inconnu, Elizabeth Warren a disparu du champ de ses préoccupations. Rompre était ce qu'il y avait de plus safe pour elle, pour lui, pour eux.


***


Jackson revient à la réalité sans savoir comment il s'est retrouvé au sol, les mains si fermement agrippées à sa tête qu'il sent ses ongles s'enfoncer dans la peau de son crâne. Désorienté, il repousse brusquement la tentative d'Elizabeth de le relever. Son regard est celui d'un animal sauvage auquel on vient de faire subir une expérience de laboratoire. Il est prostré, agressif, perdu. Seul signe montrant que l'homme subsiste derrière cette façade bestiale : Mills tend le bras en guise de mise en garde. Une distance de sécurité pour avertir la brune : il ne supportera pas qu'elle le touche à nouveau. Pas tant qu'il n'aura pas retrouvé son calme. « Jackson Mills, agent fédéral, formateur au MOSC, Brisbane, Queensland, Australie. » Répète-t-il mécaniquement, plusieurs fois, comme pour se convaincre lui-même tandis qu'il tache de contrôler sa respiration et de revenir dans le présent.


(c) sweet.lips





WOULD YOU MAC’N’CHEESE ME ?
I want you out of my head. I want you out of my bedroom tonight. There's no way I could save you, ´cause I need to be saved too. I'm no good at goodbyes.


:dislike: Love failures :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Signature-JACKSON


Dernière édition par Jackson Mills le Sam 16 Avr 2022 - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Giphy
POSTS : 1814 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
RPs EN COURS : 6/7 :
Tommy n°3, Scarlett n°4, Jackson n°6, Wolfie n°1, Marius n°5.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 4ty0

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Caelan n°4, Alfie n°1.



RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Aucun
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyMar 8 Mar 2022 - 22:45


Si une partie d’elle avait envie de choisir l’évitement, ce n’était pas celle qui l’emporta à la fin du combat. Bien trop curieuse de découvrir chaque détail de la réaction de Jackson, elle ne put retenir son regard de se promener sur le visage de l’agent. Elle avait pourtant envisagé de le laisser seul, face à son intimité de la lettre, mais celle-ci la concernait également et par conséquent, elle ne pouvait pas lâcher prise sur son besoin habituel et viscéral de connaissance pour tenter de maîtriser son environnement et les personnes dedans. Quoique avec l'homme qu'elle avait en face d'elle, la question du contrôle était loin d'être aisée...

Jackson semblait impénétrable, concentré sur sa tâche, à l’image d’un agent sur un terrain miné. Il faisait promener les mots dans ses pupilles, avides de vérité. Mais soudain, sa mâchoire se resserra et il détourna la tête. Elizabeth était mal à l’aise. Pourtant, cela ne lui arrivait pas souvent mais là, elle avait le sentiment de pénétrer dans le cercle émotionnel de Jackson. Autant cela avait un côté jouissif d’enfin y parvenir, autant cela avait aussi un côté culpabilisant. C’était le même sentiment que de manger de la glace à 3H du matin en rentrant de soirée: vous savez que c’est mal mais vous en retirez un plaisir tellement intense que vous ne pouvez pas le regretter. Voilà, c’était exactement ça qu’elle ressentait en cet instant. Elle avait envie de voir une autre facette de Jackson, de l’apercevoir enfin plus vulnérable, même si elle savait que c’était presque interdit par l’agent. Presque…car s’il avait vraiment voulu être seul, elle le connaissait désormais suffisamment pour savoir que cette tête brûlée l’aurait fait. Il voulait donc sa présence, elle en était sûre. Et c’est pour cette conviction profonde qu’elle resta à côté de lui au fur et à mesure que la lecture se déroulait.

Mais approchant de la fin de la lettre, Elizabeth entendit la respiration de Jackson accélérer, puis se saccader. Elle fronça ses sourcils légèrement, commençant à sentir une pointe d’inquiétude lui chatouiller l’esprit. Ce fut bien pire lorsqu’elle assista à la perte de contrôle de Jackson sur la réalité. Il se jeta littéralement sur le sol, agrippant sa tête comme si elle allait tomber, se détacher de son corps. Il était complètement ailleurs, dans un autre monde et la directrice fit l’hypothèse que c’était celui de ses souvenirs. Ne sachant pas comment réagir, elle tenta un contact pour le ramener avec douceur dans le présent mais il la repoussa brusquement. Elle ne le prit aucunement mal et garda son calme, même si son cœur battait à en rompre face à la détresse presque animale de Jackson. Oui, comme un animal sans défense au sol qui attendait qu'on l'achève. Elle ressentait une profonde peine à le voir aussi vulnérable, étalé sur le tapis de son salon. Il semblait terrorisé dans son regard, perdu mais prêt à attaquer quiconque s’approcherait de lui. L’option de retenter le toucher ne semblait clairement pas une bonne idée et elle fut définitivement écarter de la liste des choix lorsque Jackson fit apparaître un bras pour la stopper dans toute tentative.

« Jackson Mills, agent fédéral, formateur au MOSC, Brisbane, Queensland, Australie. »

Il répétait cette phrase, peut-être comme un mantra pour se faire revenir ? Mais la crise ne semblait pas se stopper pour autant et Jackson était visiblement à l’agonie. Elle ne pouvait pas ne rien faire. Elle sentait les larmes monter en elle. Le voir dans cet état provoquait un tsunami émotionnel, cela lui déchirait le cœur. Elle ne le réalisait pas en cet instant, trop préoccupée par la scène qui se déroulait sous ses yeux, mais la vraie raison de sa souffrance à elle c’était qu’elle s’était trop attachée à lui pour le laisser souffrir…Car s'il y a bien quelque chose qui faisait partie profondément du fonctionnement de miss Warren, c'était ce besoin presque incontrôlable de protection de ses proches. Mais l’heure n’était pas à cette réflexion. L’heure n’était pas du tout à la réflexion d’ailleurs, mais à l’action. Elle eut une idée. Bonne ou pas bonne, il fallait qu’elle fasse quelque chose. Alors, elle se saisit d’un verre d’eau sur la table et le lança sur le visage de Jackson. Pas de contact mais un élément qui pourrait le ramener à la réalité. A sa réalité à elle en tous cas.


@Jackson Mills




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Jax ou J.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Président de l'association RUN FOR JUDY qu'il co-gère avec Joy, sur son temps personnel. Agent fédéral en convalescence (prépare son examen de réintégration prévu pour sept. 22) et garde du corps d'Andrew Livingstone, à titre intérimaire (la presse people vous dira qu'ils sont en couple et ça les fait beaucoup rire !)
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Fa20883744142f15efef66a460aad73eadf76363
POSTS : 9772 POINTS : 470

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amnésique suite à un tire à la tête (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve peu à peu la mémoire (black out de février à décembre 2020). Un poil paranoïaque concernant son passé oublié, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Parle peu mais frappe fort. Instinctif, impulsif et téméraire.
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

ANWAR #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future PSI
EPSILON PROJECT - NEO #1 - SPARROW #1 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Gfi2
DEBSON #3 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

ALIA #1 - YASMINE #1 - SOFIA #2 - JOY #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future JAXEW
JAXEW #2 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future MILOU
MILOU #5 - I wished you the best of all this world could give and I told you when you left me there's nothing to forgive but I always thought you'd come back, tell me all you found was heartbreak and misery. It's hard for me to say : I'm jealous of the way you're happy without me

FLASHBACK :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Elisonfinal
ELIZABETH #6 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 67beXmM
JAXY #2 - The faster we're falling, we're stopping and stalling, we're running in circles again. Just as things we're looking up you said it wasn't good enough but still we're trying one more time ...
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / EDGE / REVA / ELIZABETH / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : blaz / tumbex / memecenter / postmalone / myuu.BANG
DC : Antone Sisco
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptySam 12 Mar 2022 - 3:32





Juillet 2021


Elizabeth & Jackson





Le temps n'a plus la même consistance quand il est dans cet état là. Pris entre deux eaux, assommé par la migraine, Jackson voit passer les secondes comme autant d'heures de calvaire. Chaque micromouvement de l'aiguille sur le cadran de l'horloge est une éternité dans laquelle il se noie, buvant la tasse sans jamais atteindre la surface. Du moins jusqu'à ce qu'Eli lui jette ce verre d'eau au visage.

D'abord sous le choc, l'agent secoue la tête. Si le liquide n'a pas lavé l'intégralité de la douleur, il a tout de même emporté sur son passage le pic d'insupportable. Sans un mot, fébrile, Mills se redresse. Il se hisse jusqu'au canapé pour s'y avachir. La position est la même que celle qu'il adoptait avant de manger, mais les émotions, elles, sont toutes autres. Son regard remarquant les verres de vin abandonnés sur la table basse, Mills se saisit du sien et le termine d'une seule traite. Doucement, il sent le curseur de sa panique redescendre à un niveau acceptable. A force de vivre ce genre de flash, l'agent finit par trouver une routine, à l'instar de celle qu'il s'est créé pour survivre aux cauchemars hantant ses nuits depuis l'accident.

Dans un premier temps, Jackson ferme les yeux. Le goût du vin tapisse sa bouche tandis qu'il prête attention à l'écho de sa pulsation cardiaque. Il peut l'entendre juste derrière ses tympans, encore affolée de l'épisode traumatisant venant de se produire. Tranquillement, il inspire et tâche de gonfler sa cage thoracique au maximum de ce que ses muscles crispés acceptent de lui donner en amplitude. Puis il expire, longuement, le yeux toujours fermés, posant une main sur sa nuque histoire de la déraidir un peu. Lorsqu'il rouvre les paupières, les souvenirs de cette soirée de 2020 ne sont plus que des empruntes dans le sable de sa mémoire. Un jour sûrement, il les oubliera à nouveau, non pas par l'amnésie mais par la vieillesse et le temps qui passe ...

« Tu parles d'un dessert ... » Ricane-t-il alors, complétement hors sujet, seulement satisfait de sentir son corps et son esprit se calmer. Puis il réalise qu'Elizabeth le regarde, debout à quelques mètres de lui, le verre d'eau vidé de son contenu toujours à la main. « Tu rêvais de faire ça depuis longtemps, avoue. » Jax fait de l'humour parce qu'il n'a pour le moment pas la force de parler de ce qu'il vient de se passer. Lui-même, derrière le sourire faible qu'il adresse à la brune, tente de recoudre les morceaux de la frise chronologique de sa vie que chaque nouveau souvenir vient redéchirer. Ajouter de nouveaux segments à son passé oublié est une entreprise paradoxale de destruction et de reconstruction aussi permanente que fortuite.

Comme il s'y attendait en acceptant l'invitation : Jackson paye le prix fort pour la lecture de cette lettre. Maintenant c'est certain, il n'acceptera plus qu'Elizabeth se place en seule victime de cette histoire. Rétroactivement peut-être, mais il paye sa part, ça elle ne pourra pas le nier. « T'as le droit de jubiler d'me voir à terre. » Repend-il, un peu plus sérieux. Maintenant qu'il sait comment ça s'est fini, qu'il a eu une version de l'histoire vue à travers ses propres yeux, Mills reconnait qu'Eli a toutes les raisons de lui en vouloir. Il a tout fait pour ça. Sciemment.


(c) sweet.lips





WOULD YOU MAC’N’CHEESE ME ?
I want you out of my head. I want you out of my bedroom tonight. There's no way I could save you, ´cause I need to be saved too. I'm no good at goodbyes.


:dislike: Love failures :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Signature-JACKSON
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Giphy
POSTS : 1814 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
RPs EN COURS : 6/7 :
Tommy n°3, Scarlett n°4, Jackson n°6, Wolfie n°1, Marius n°5.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 4ty0

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Caelan n°4, Alfie n°1.



RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Aucun
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyDim 3 Avr 2022 - 2:51



Jackson secoua la tête et se releva doucement jusqu’à atteindre le canapé. Elizabeth n’osa pas poser la main sur lui donc elle se contenta d’observer, prête à intervenir si besoin. Et elle se disait aussi que l’ego de l’agent en serait froissé si elle était celle qui venait l’aider à se remettre debout. Il se saisit de son verre et le termina d’un coup vif. La déglutition en était pénible et rude, à l’image de la scène qui venait de se produire.

Jackson ferma ses yeux et Elizabeth resta prostrée debout en attendant. Pas par panique mais par choix. Un rien pourrait en rajouter sur ce que gérait l’agent. Il n’avait pas besoin de se sentir davantage secoué à l’écoute et à la vue de l’agitation physique de la belle brune. Car en bon agent qui perçoit du mouvement autour de lui, il serait sûrement de nouveau vigilant à son environnement et plus à lui, ce qui n’était pas pertinent pour son état.

Jackson emplit ses poumons d’air. C’était sans surprise car le pauvre avait bien besoin de reconnecter avec son corps et de retrouver un équilibre intérieur. Elizabeth était toujours à l’affût et pendant que l’agent tentait de retrouver ses esprits, de sortir de son état de torpeur, la directrice tentait d’imaginer ce que cela pouvait faire de vivre un épisode traumatisant de cet ordre. La scène avait été choquante et maintenant que l’ambiance se calmait, elle pouvait laisser place à la réflexion. Elle réalisait l’ampleur des difficultés de Jackson, plus doué pour dissimuler que ce qu'elle n'aurait pu imaginer. Partageait-il sa peine et son fardeau avec quelqu’un ?

« Tu parles d'un dessert ... »

Ce trait d’humour était, autant pour elle que pour lui, un soulagement. C’était le signal d’un retour à la normale avec une communication biaisée par de l’humour et de l’ironie. Elle retrouvait bien là son compère et elle comprenait désormais parfaitement pourquoi il agissait ainsi. C’était même la première fois qu’elle pouvait dire qu'elle voyait en lui comme dans un livre ouvert. Il se cachait. Et elle le percevait très bien car elle se reconnaissait dans ce comportement.

« Une explosion de saveurs, mais pas forcément agréables. Comme quand on tombe sur un mauvais chocolat dans une boîte »

Et elle lui adressa un sourire sincère, lui signifiant qu’elle était prête à le suivre dans le registre qu’il choisirait pour la suite de cette soirée.

« Tu rêvais de faire ça depuis longtemps, avoue. »

Elizabeth se pinça légèrement les lèvres avec ses fossettes qui se redressèrent. Ca, c’était clair qu’elle en avait eu envie plus d’une fois.

« C’est certain. Mais je pensais que ça m’apporterait plus de jouissance que ça »

Et elle s’approcha de lui, s’asseyant à ses côtés. Il ne rechigna pas. Il avait sûrement désormais besoin de sentir de la chaleur humaine, ce qu’elle était étonnamment heureuse de pouvoir lui offrir. Après toute la frustration, la colère et le tourment que lui avait offert cet homme. Mais plus elle passait de temps avec lui et plus elle commençait à saisir les nuances de ce personnage. Il n'avait pas un mauvais fond et il ne méritait certainement pas d’être seul après un épisode aussi tumultueux. Et d’ailleurs, sans doute l’avait-il été plusieurs fois et le cœur d’Elizabeth se resserra en pensant à la solitude qui avait du l’envahir. C’était un sentiment avec lequel elle était familière et elle ne le souhaitait à personne. Au final, ils se ressemblaient plus qu'ils ne le pensaient. Une surface froide et distante mais avec derrière un coeur esseulé.

« T'as le droit de jubiler d'me voir à terre. »

Cette fois-ci, il était plus sérieux. La proximité avec la directrice l’avait en effet incité à s’ouvrir un peu. Et à nouveau, Elizabeth suivit le tempo de Jackson, répondant sur un ton sérieux.

« Il n’y a aucune satisfaction à voir un adversaire à terre quand le jeu n’était pas fairplay »

Et avant qu’il ne puisse ajouter quoique ce soit, elle poursuivit.

« Et puis, franchement, tu ne penses pas qu’on n’est plus vraiment adversaires toi et moi »

Et elle déposa délicatement sa main sur son épaule. Un geste tout simplement rempli de tendresse. Cette scène...et le voir aussi vulnérable dedans avait aussi été un rappel à la réalité pour elle. Lui aussi souffrait, lui aussi était une victime de son passé. Et ce fait-là, il changeait la donne.


@Jackson Mills




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Jax ou J.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Président de l'association RUN FOR JUDY qu'il co-gère avec Joy, sur son temps personnel. Agent fédéral en convalescence (prépare son examen de réintégration prévu pour sept. 22) et garde du corps d'Andrew Livingstone, à titre intérimaire (la presse people vous dira qu'ils sont en couple et ça les fait beaucoup rire !)
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Fa20883744142f15efef66a460aad73eadf76363
POSTS : 9772 POINTS : 470

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amnésique suite à un tire à la tête (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve peu à peu la mémoire (black out de février à décembre 2020). Un poil paranoïaque concernant son passé oublié, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Parle peu mais frappe fort. Instinctif, impulsif et téméraire.
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

ANWAR #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future PSI
EPSILON PROJECT - NEO #1 - SPARROW #1 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Gfi2
DEBSON #3 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

ALIA #1 - YASMINE #1 - SOFIA #2 - JOY #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future JAXEW
JAXEW #2 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future MILOU
MILOU #5 - I wished you the best of all this world could give and I told you when you left me there's nothing to forgive but I always thought you'd come back, tell me all you found was heartbreak and misery. It's hard for me to say : I'm jealous of the way you're happy without me

FLASHBACK :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Elisonfinal
ELIZABETH #6 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 67beXmM
JAXY #2 - The faster we're falling, we're stopping and stalling, we're running in circles again. Just as things we're looking up you said it wasn't good enough but still we're trying one more time ...
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / EDGE / REVA / ELIZABETH / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : blaz / tumbex / memecenter / postmalone / myuu.BANG
DC : Antone Sisco
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyDim 3 Avr 2022 - 11:34





Juillet 2021


Elizabeth & Jackson





« Il n’y a aucune satisfaction à voir un adversaire à terre quand le jeu n’était pas fairplay »

Jackson laisse échapper une expiration dédaigneuse. Malgré l'état de mal dans lequel il se trouve après avoir été secoué de la sorte, il préfère avoir à faire à la répartie de sa comparse plutôt qu'à sa pitié et l'exprime à sa manière : sans les mots, avec l'attitude. Lorsqu'elle pose la main sur son épaule, c'est la même chose : Mills réagit plus qu'il ne parle. D'abord ses deltoïdes se contractent, signe qu'il a bel et bien reprit contact avec la réalité, que ses capteurs sont de nouveau en service et qu'il perçoit l'information dans ce qu'elle a de plus subtile : du touché délicat de la brune à la douceur de sa voix, l'agent s'imprègne de la tendresse qu'Elizabeth lui offre. Des mois de violences physiques et mentales l'ont rendu hyper sensible aux gestes d'affection. Quand son premier réflexe est de se détester de ne pas être à la hauteur, il devient tout de suite évident que recevoir du soutien et de la confiance sincères pèsent lourd dans la balance de ses réactions.

Ensuite il cille, réalisant que sa main est venue se poser par dessus celle de la brune sans qu'il le conscientise. Son regard est profond, encore teinté des images mentales dont les contours ont été redessinés par la lecture de la lettre. Jackson s'imagine un instant le visage de Warren face à l'enveloppe glissée sous sa porte. S'était-elle effondrée à même ce canapé sur lequel ils semblent enfin prêts à enterrer la hache de guerre ? Il réprime un frisson. Le genre de picotement que seule la culpabilité fait naître à même la moelle osseuse.

Enfin, Jax consent à ouvrir la bouche, toujours aussi soucieux d'être efficace en plus d'aller droit au but : « Hoover. » Lâche-t-il, sans détour. Ses sourcils se froncent, signe que le nom est associé à des émotions négatives, pour ne pas dire dangereusement destructrices. « C'est le nom du coupable. » Jackson n'a pas besoin d'être juge pour l'affirmer. La Justice, il n'en a plus rien à foutre depuis qu'il sait que la tentative de meurtre vient de l'interne et que le drapeau pour lequel il a juré de mourir au combat si cela s'avère un jour nécessaire n'est en réalité rien de plus qu'un drap sous lequel des fantômes corrompus se cachent pour descendre les mecs comme lui. « J'suis désolé pour tout ça, Elizabeth ... » Finit-il par avouer. Ses propos ne peuvent plus passer pour de creuses paroles ; pas après qu'il se soit roulé de la sorte sur le tapis du salon. « ... Je ... J'crois sincèrement que tu devrais fermer ton verrou quand t'es chez toi. »

Ce qu'il veut dire par là ? Qu'ils ne sont effectivement plus des adversaires ; que leur partenariat crève les yeux ; qu'il a rompu parce qu'ils étaient en danger ; que ce '' pourquoi '' auquel il faisait référence lorsqu'il était venu la convaincre de lui laisser une chance est désormais clair et limpide : la directrice de la programmation n'est pas en sécurité tant qu'elle représente pour le colonel Hoover un risque d'être percé à jour. Une femme de média flirtant avec un lieutenant de police trop curieux, il n'en fallait pas plus pour qu'un gradé au bras long se mette à envisager ce rapprochement comme un problème à régler et quelque chose pousse Jax à croire que cet espion dont Néo n'a pas su remonter la trace n'est autre que le même que celui à la poursuite duquel ils se lançaient le soir de l'écriture de la lettre. Connor à beau être officiellement mort et enterré à Sydney, l'œil du meurtrier reste ouvert pour surveiller celle qui - peut-être - aurait pu être mise au courant des suspicions de Barrett.

Boucler la boucle : un étrange sentiment de satisfaction et de vide à la fois. Là, dans le silence interne qui l'habite, tandis que son cerveau connecte toutes les pièces du puzzle, l'agent sent la corde sensible de sa paranoïa vibrer en toute impudence. Et s'ils étaient sur écoute ? Devait-il se mettre à tout retourner chez Eli dans l'espoir de déloger d'éventuels micros ? Passerait-il pour un fou de souligner cette éventualité ? Le staff de la ABC était-il foncièrement fiable où fallait-il dés à présent missionner ses collègues sur l'épluchage minutieux des comptes bancaires des collaborateurs de Warren à la recherche d'un virement anonyme ou d'une quelconque autre preuve de pot de vin ?


(c) sweet.lips





WOULD YOU MAC’N’CHEESE ME ?
I want you out of my head. I want you out of my bedroom tonight. There's no way I could save you, ´cause I need to be saved too. I'm no good at goodbyes.


:dislike: Love failures :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Signature-JACKSON
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Giphy
POSTS : 1814 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
RPs EN COURS : 6/7 :
Tommy n°3, Scarlett n°4, Jackson n°6, Wolfie n°1, Marius n°5.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 4ty0

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Caelan n°4, Alfie n°1.



RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Aucun
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyMar 12 Avr 2022 - 22:53



Lorsqu’elle sentit le contact de la main de Jackson, Elizabeth sentit un frisson la parcourir. Mais elle n’en fut pas si surprise que cela. Quelque part, elle commençait à s’habituer au fait que son corps réagisse dès qu’il entrait au contact de Jackson. L’agent ne remarqua rien. Il avait le regard profond. Il était là sans être réellement présent. Un tas d’images devaient encore sans doute se balader dans son esprit. Elizabeth le laissa gérer son retour à la réalité à son rythme et continua de l’observer de près en attendant, en silence. Pour une raison totalement inconnue, elle fixa sur la peau de l’agent. Elle avait envie de caresser sa joue avec l’extrémité des doigts de sa main libre. Juste pour toucher, voir ce que ça lui ferait. Cette idée la perturba. Pourquoi tant d’envie de contact soudainement ? Etait-ce du à l’état fragile de l’agent ? Il était clair qu’il avait été contraint d’abaisser des barrières... Est-ce qu’Elizabeth agissait par effet miroir ? Alors qu’elle sentait des démangeaisons traverser sa main, par envie de mouvement, elle entendit Jackson prononcer un nom et n’en fit rien. Et ce geste-là, ce geste d’intimité, ne verrait pas le jour.

« C'est le nom du coupable. »

Il lui fallut un moment avant de comprendre ce que disait Jackson. Elle avait retiré sa main de son épaule et se figea le temps d’assimiler. Le coupable. D’avoir endommagé le cerveau de Jackson. D’avoir brisé leur avenir. Elle sentit son cœur se serrer. Et si ce fameux Hoover n’était pas intervenu ? Et si Jackson était resté près d’elle ? Où en seraient-ils aujourd’hui ? Seraient-ils toujours ensemble ou au contraire séparés ? Et s’ils avaient pu être réellement heureux ensemble ?

« J'suis désolé pour tout ça, Elizabeth ... »

Elle le croyait. Après avoir vécu cette scène ensemble, elle ne pouvait que compatir à son état, qu’elle n’avait d’ailleurs jamais réellement pris la peine de considérer, comme si Jackson sortait d’une mauvaise télénovela ou pire, mentait sur son état. Ce qui aurait pu être possible mais elle ne le pensait pas aussi mauvais. Elle ne le pensait pas mauvais du tout en réalité. Elle avait juste trop de colère concernant le fait d’avoir été abandonnée et réduite à la souffrance. Car c’était bien de cet événement qu’avait découlé sa dépression. Mais de l'avoir vu dans cet état, aussi vulnérable, victime de son passé à lui aussi...Elle n'avait juste plus envie de lui en vouloir.

« ... Je ... »

Elizabeth était pendue à ses lèvres.

« J'crois sincèrement que tu devrais fermer ton verrou quand t'es chez toi. »

Elle fut un peu déçue du dénouement de cette phrase. Mais à quoi s'attendait-elle ? Elle acquiesça de la tête, lui indiquant qu’elle avait compris et que, cette fois-ci, elle s’exécuterai. Le danger était réel. Elle était désormais convaincue qu’il ne voulait que son bien. Et l’inverse était devenu vrai également.

Et soudain, elle vit le regard de Jackson s’assombrir. Il repartait ailleurs. Mais elle voulait le garder ici avec elle cette fois-ci. Elle ne voulait pas le laisser s’échapper dans les méandres angoissantes de son esprit. Car toute cette affaire devait être bien lourde à porter, même pour un agent aussi compétent que lui. La réalité était que cet homme était seul. Et là, tout de suite, elle ne voulait pas qu’il le soit. Elle mit délicatement, mais de façon décidée, sa main derrière la nuque de l’agent pour le forcer à le connecter au présent, à elle, avec ses deux yeux perçants de féline.

« Hey, quoiqu’il se passe, on y fera face ensemble »

L’air se faisait plus lourd. La phrase était pleine de sens et d’honnêteté. Elle était sans doute inconsciente de s’engager à le soutenir dans une affaire qui la dépassait totalement. Et pourtant, elle le fit tout de même. De toute façon, tout ce qui tournait autour de cet homme la dépassait totalement.


@Jackson Mills




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Jax ou J.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Président de l'association RUN FOR JUDY qu'il co-gère avec Joy, sur son temps personnel. Agent fédéral en convalescence (prépare son examen de réintégration prévu pour sept. 22) et garde du corps d'Andrew Livingstone, à titre intérimaire (la presse people vous dira qu'ils sont en couple et ça les fait beaucoup rire !)
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Fa20883744142f15efef66a460aad73eadf76363
POSTS : 9772 POINTS : 470

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amnésique suite à un tire à la tête (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve peu à peu la mémoire (black out de février à décembre 2020). Un poil paranoïaque concernant son passé oublié, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Parle peu mais frappe fort. Instinctif, impulsif et téméraire.
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

ANWAR #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future PSI
EPSILON PROJECT - NEO #1 - SPARROW #1 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Gfi2
DEBSON #3 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

ALIA #1 - YASMINE #1 - SOFIA #2 - JOY #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future JAXEW
JAXEW #2 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future MILOU
MILOU #5 - I wished you the best of all this world could give and I told you when you left me there's nothing to forgive but I always thought you'd come back, tell me all you found was heartbreak and misery. It's hard for me to say : I'm jealous of the way you're happy without me

FLASHBACK :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Elisonfinal
ELIZABETH #6 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 67beXmM
JAXY #2 - The faster we're falling, we're stopping and stalling, we're running in circles again. Just as things we're looking up you said it wasn't good enough but still we're trying one more time ...
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / EDGE / REVA / ELIZABETH / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : blaz / tumbex / memecenter / postmalone / myuu.BANG
DC : Antone Sisco
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyJeu 14 Avr 2022 - 6:33





Juillet 2021


Elizabeth & Jackson





L'augmentation soudaine de son rythme cardiaque n'a rien à voir avec la peur, quand bien même Jax est inquiet ; jouet tourmenté de ses propres raisonnements paranoïaques. Elle s'explique par l'apparition de la main d'Elizabeth contre sa nuque tandis qu'il sursaute à nouveau, ramené à l'instant présent par ce geste d'une efficacité redoutable.

L'agent se perd dans le regard de Warren. Il est encore un peu déboussolé de la tournure que prennent les événements et des rebondissements de cette soirée qu'il s'était imaginée éprouvante mais pas au point de perdre le fil. Suffisamment en tout cas pour se sentir bancal, comme tiraillé entre deux mondes. D'une part leur passé crucifié, de l'autre leur futur incertain. Dans cette zone de gris et d'incertitude, la première chose qui le frappe c'est le calme paradoxal que cette ancre lui apporte.

« Hey, quoiqu’il se passe, on y fera face ensemble »

Depuis combien de secondes n'a-t-il plus battu des cils ? Mills peine à prendre en considération le gouffre vertigineux du temps s'égrainant au ralenti tandis qu'il rapproche inexorablement son visage de celui de la brune. Lorsque le bout de son nez n'est plus qu'à une dizaine de centimètres de celui d'Elizabeth, Jackson stoppe sa progression et sourit.

« C'est pas des choses qu'on dit à un homme en lui jetant ce genre de regard ... »

Au même titre que le whisky qu'il avait gobé cul sec le soir de sa visite de persuasion dans le bureau de la directrice de la programmation, le verre de vin fini d'une traite le rend joueur. Son sourire s'agrandit, devient même un tantinet sale gosse tandis que Jax s'humecte les lèvres. « Tu les sens ? » Murmure-t-il, plus bas, sur le ton de la confidence. Il laisse un silence alourdir sa question et chatouiller la curiosité de Warren avant de reprendre, sûr de lui : « Les frissons. »

Lui les perçoit sans aucun mal le long de sa colonne vertébrale. Ces derniers prennent racine au creux de la paume d'Elizabeth autour de ses cervicales et plongent sans retenue jusqu'au creux de ses reins, électrisant tout sur leur passage. Le corps de Jax est plus ferme, plus tendu : il répond à l'appel silencieux des ondes émanant de celui de la jeune femme. C'est subtile et délicat, surprenant, presque, pour la brute qu'il semble être au premier coup d'œil. Pourtant, toujours penché beaucoup trop prés de la belle, l'agent contrôle ses pulsions. Lentement, sa main s'élève entre leurs corps assis l'un à côté de l'autre et se rapproche de celui de la brune. Il dessine sans les toucher les contours des courbes féminines, visualisant comme s'il l'avait véritablement sous les yeux sa peau nue et pâle. « Je t'ai déjà caressée comme ça ... » Affirme-t-il afin d'attirer l'attention de Warren sur le mouvement de ses doigts à proximité de ses côtes. Mills serait capable de deviner la courbe de son sein et celle de sa taille sans avoir à réfléchir. Sa mémoire a peut-être oublié mais ses mains se souviennent.


(c) sweet.lips





WOULD YOU MAC’N’CHEESE ME ?
I want you out of my head. I want you out of my bedroom tonight. There's no way I could save you, ´cause I need to be saved too. I'm no good at goodbyes.


:dislike: Love failures :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Signature-JACKSON
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Warren
Elizabeth Warren
la main de fer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (05/05/83)
SURNOM : Eli pour les amis proches, Beth pour la famille
STATUT : Quand le célibat frappe de nouveau à la porte...
MÉTIER : Directrice de la programmation pour la chaîne ABC (Queensland)
LOGEMENT : Spring Hill, Edward Street, #127
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Giphy
POSTS : 1814 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Caractère: franche - très grosse bosseuse - séductrice - têtue - pas très bavarde - féministe - loyale - autoritaire - déterminée - control freak - esprit critique - négociatrice hors-pair - rigoureuse - audacieuse - ambitieuse - impatiente - directe - réfléchie - réaliste - consciencieuse - prudente - à l'écoute - solitaire - méfiante - sportive - féminine - mauvaise perdante - dépensière - ponctuelle - apparence froide - très polie
RPs EN COURS : 6/7 :
Tommy n°3, Scarlett n°4, Jackson n°6, Wolfie n°1, Marius n°5.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 4ty0

RPs EN ATTENTE : Je ne vous oublie pas, promis je reviendrai vers vous dès que je peux <3

Caelan n°4, Alfie n°1.



RPs TERMINÉS : Voir Ma fiche de liens
AVATAR : Anne Hathaway
CRÉDITS : Dessin signature: Joseph Keegan
DC : Aucun
PSEUDO : Pinkie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 25/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28120-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again https://www.30yearsstillyoung.com/t28188-elizabeth-warren-fight-until-you-re-exhausted-rest-then-fight-again#1219639 https://www.30yearsstillyoung.com/t28190-elizabeth-warren#1219658

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyDim 17 Avr 2022 - 18:32


It's music time baby:


Jackson était dans un premier temps figé, probablement surpris par le geste d’Elizabeth. Il ne battait plus des cils, il avait bloqué sa respiration. Et pourtant, il réussit à redevenir ancré avec elle en quelques secondes et approcha alors son visage dangereusement de celui d’Elizabeth. Il se stoppa dans sa lancée, armé d’un sourire.

« C'est pas des choses qu'on dit à un homme en lui jetant ce genre de regard ... »

Il s’humecta les lèvres et leva encore plus haut ses fossettes, se transformant d’une âme perdue en un diable expérimenté en à peine quelques secondes. L’ambiance avait changé en un claquement de doigts. Elizabeth ne put s’empêcher de penser que cela lui ressemblait bien. A force de côtoyer Jackson, elle commençait à comprendre que sa labilité était habituelle. Un homme aux milles nuances, comme elle les aimait, alors qu’elle ne devrait pas. Elle voulait se persuader qu’elle avait besoin de stabilité, à l’image du discours de sa mère qui attendait en vain que la directrice se marie et fonde une famille. Mais Elizabeth avait tant vécu selon ce qu’on attendait d’elle, selon les codes, qu’elle avait toujours eu grande peine à résister à l’adrénaline, aux choix osés. Sa vie sexuelle diversifiée en était un excellent exemple mais on pouvait aussi observer certaines positions culottées qu’elle avait prises dans le cadre de sa carrière. Oui, le danger, elle aimait ça, malgré elle. Et elle s’était toujours persuadée qu’elle arrivait très bien à le gérer.

« Tu devrais savoir que je suis du genre à dire ce que je veux, quand je le veux. »

Elle ne put retenir un sourire mais qui disparut rapidement quand elle perçut l'intensité des billes de Jackson. Cet homme là...il la pouvait la transporter en une seconde avec son regard complexe et troublé. Et ce regard était à l’image de sa personnalité.

« Tu les sens ? »

Le silence était d’or et cet or-là pesait lourd.

« Les frissons. »

Il la rendait dingue. Si ce n'était pas en la provoquant dans des affrontements dignes d’une arène, c'était en l'excitant à un tel point qu'il fallait qu'elle s'en soulage rapidement. Elle s'était menti à elle même en pensant pouvoir contrôler leur attraction. Elle avait pensé à lui dans ses rêves. Elle avait pensé à lui sous la douche. Elle avait pensé à lui dans son lit. Et malgré toutes ses tentatives d'effacer, de réfuter ou de détourner, la réalité était toute autre que ce qu’elle souhaitait. Que faire désormais ? Elle se contenta pour l’instant de se taire. C’était inutile de nier de toute façon. Elle savait qu’il savait qu’elle les ressentait également. Et l’agent poursuivit son jeu. Il fit promener sa main extrêmement proche de la partie de la silhouette d’Elizabeth accessible en position assise, s’attardant sur ses côtes. Impossible de continuer à respirer normalement pour Elizabeth et très certainement pour Jackson aussi mais elle n’y prêtait pas attention, concentrée sur son propre désir naissant au sein de son bas ventre.

« Je t'ai déjà caressée comme ça ... »

Elle prit son temps pour répondre, bien consciente que sa réponse aurait un impact sur la suite.

« Non. Mais j'aime ca »

Ok, bon, elle n'avait pas pu s'empêcher de le provoquer...Mais elle aussi voulait le rendre dingue, le pousser dans ses retranchements. Si elle plongeait, il plongeait. S'il jouait avec elle, elle jouait avec lui. Elle plaça délicatement à son tour ses doigts extrêmement proches de la peau de Jackson. Elle aussi ne le touchait pas et pourtant, elle pouvait sentir la chaleur brûler ses doigts. C’était sans doute un avertissement, celui qui indiquait qu’elle s'approchait trop proche du Soleil. Le Soleil, c’est beau, attrayant, lumineux, mais ca fait mal. Très mal. Et les conséquences peuvent être irréparables pour certaines plaies. Cependant, en cet instant, elle était incapable de se raisonner.

« Tu la sens » et elle laissa volontairement à son tour un silence, sur le même modèle de Jackson « Cette envie dévorante »

C'était si bon. Un pur shot d'adrénaline. Elle avait envie de tout envoyer valser, la table comme ses principes, pour sauter sur lui et se délecter de toutes ces sensations indescriptibles. Elle les connaissait pourtant bien ces sensations, elle les avait déjà ressenties lors de leur première nuit ensemble. Mais elle les avait tant réprimées qu’elle avait fini par les oublier. Mais ce plaisir délicieux et destructeur à la fois était toujours présent avec lui. Et elle en avait peur. Mais la peur est laissée de côté quand on a de l'adrénaline en soi. Comme une droguée en pleine session, elle planait et avait perdu tout sens des conséquences. Elle en voulait juste plus.


@Jackson Mills




« What I've learn is that real change is very, very hard. But I've also learned that change is possible - if you fight for it »

Elizabeth Warren (the real one)
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Jax ou J.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Président de l'association RUN FOR JUDY qu'il co-gère avec Joy, sur son temps personnel. Agent fédéral en convalescence (prépare son examen de réintégration prévu pour sept. 22) et garde du corps d'Andrew Livingstone, à titre intérimaire (la presse people vous dira qu'ils sont en couple et ça les fait beaucoup rire !)
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Fa20883744142f15efef66a460aad73eadf76363
POSTS : 9772 POINTS : 470

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Amnésique suite à un tire à la tête (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve peu à peu la mémoire (black out de février à décembre 2020). Un poil paranoïaque concernant son passé oublié, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Parle peu mais frappe fort. Instinctif, impulsif et téméraire.
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

ANWAR #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future PSI
EPSILON PROJECT - NEO #1 - SPARROW #1 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Gfi2
DEBSON #3 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

ALIA #1 - YASMINE #1 - SOFIA #2 - JOY #3

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future JAXEW
JAXEW #2 - texte uc

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future MILOU
MILOU #5 - I wished you the best of all this world could give and I told you when you left me there's nothing to forgive but I always thought you'd come back, tell me all you found was heartbreak and misery. It's hard for me to say : I'm jealous of the way you're happy without me

FLASHBACK :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Elisonfinal
ELIZABETH #6 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future 67beXmM
JAXY #2 - The faster we're falling, we're stopping and stalling, we're running in circles again. Just as things we're looking up you said it wasn't good enough but still we're trying one more time ...
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / EDGE / REVA / ELIZABETH / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : blaz / tumbex / memecenter / postmalone / myuu.BANG
DC : Antone Sisco
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future EmptyMar 19 Avr 2022 - 6:19





Juillet 2021


Elizabeth & Jackson





'' Non. Mais j’aime ça. '' Les sourcils de Jackson tressautent d’appréciation. Ce qu’elle veut, quand elle veut, Elizabeth donne le ton et renvoie la balle sans se montrer plus mauvaise que lui au petit jeu de la frustration. Le souffle court, il la laisse rendre la pareille, ne bouge pas, observe et se montre attentif au moindre détail. Curieux, l'animal se demande jusqu'ou ira la panthère pour se prouver qu'elle fait le poids. Sur le passage des doigts féminins à proximité de sa peau, Jax peut sentir la chair de poule lui hérisser le poil, preuve que son corps s’étire au maximum de ses capacités afin de rencontrer celui de Warren. Un phénomène qui se propage rapidement jusqu’à avoir des conséquences directes sur le reste de son anatomie. Inconfortable et délicieuse à la fois, une tension sous la ceinture l’oblige à ajuster sa position : Mills écarte un peu plus les jambes.

'' Tu la sens … '' Dans le silence propice aux interprétations scabreuses, le rictus de l’agent bascule définitivement dans la concupiscence. Entendre l’écho de ses propres provocations dans la bouche de la brune lui donne chaud, '' ... cette envie débordante. '' Séducteur, Jax accueille le fait qu'Eli assume enfin son attirance envers lui comme une flatterie plus efficace que n’importe quel compliment. Son ego ronronne de satisfaction. « Le choix des mots ... » Relève-t-il en expirant son amusement par le nez.

A nouveau, le silence enrobe de son nappage fantasmagorique la sauvagerie les regards qu'ils s'échangent. Sans équivoques, assurément, avec une pointe d'urgence rendant chaque seconde beaucoup plus longue que la précédente. Encore une fois, l'agent inspire profondément. La sensation étrange de s'enivrer de l'odeur de la brune se mêle à celle de se calmer par le travail respiratoire. Jax fait appel à sa maîtrise de la technique, à défaut de parvenir à contrôler la dérive de son systéme hormonal.« Troisiémement ...» Récite-t-il sans la quitter des yeux, «  ... '' pas de sexe (clic) ''. » L'expression de son visage se veut la réplique de la suffisance affichée par Elizabeth le matin de sa visite chez lui, alors qu'elle était venue accepter l'offre de collaboration dans la recherche de réponses mais aussi - et surtout - le tourmenter au point qu'il en devienne gentiment rancunier. Il avait bien dit qu'elle pouvait compter sur lui pour le lui rappeler.

Mills n'a pas oublié le mal de chien qu'il a eu à se la sortir de la tête. S'il n'a pas la chance de se souvenir d'elle gémissant sous ses coups de reins, il se souvient en revanche parfaitement du sentiment de dépit détestable qu'il avait ressenti sous la douche tandis qu'il prenait son mal en patience de la même main utilisée ce soir pour feindre ses caresses. C'est pourquoi il ajoute, s'approchant cette fois-ci jusqu'à frôler les lèvres de la brune avec les siennes : « Demande-moi de désobéir. »

(c) sweet.lips





WOULD YOU MAC’N’CHEESE ME ?
I want you out of my head. I want you out of my bedroom tonight. There's no way I could save you, ´cause I need to be saved too. I'm no good at goodbyes.


:dislike: Love failures :

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Signature-JACKSON
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty
Message(#) Sujet: Re: [ELIZABETH] ❝ Back to the Future [ELIZABETH] ❝ Back to the Future Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

[ELIZABETH] ❝ Back to the Future

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-