AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

 o holy night (les gugus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alma Gutiérrez
Alma Gutiérrez
les ambitions refoulées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt six ans et traumatisée des fêtes d'anniversaire depuis que l'une d'elles s'est soldée en véritable drame familial. (23/06/1996)
SURNOM : personne n'a trouvé la meilleure façon de raccourcir son prénom, bien que les deux benjamins de la fratrie gutiérrez l'aient tourné dans tous les sens au fil des années.
STATUT : ses rêves de fonder une famille animent toujours ses pensées malgré le célibat. elle à du mal à vivre avec sa solitude mais essaie de voir le bon côté des choses, ce qui est difficile quand même s'inscrire sur tinder se solde par un échec.
MÉTIER : après l'abandon de ses études à sciences po et une errance professionnelle, elle se plaît à vendre des biens immobiliers pour copeland estate. elle en vient à rêver de diriger sa propre agence un jour.
LOGEMENT : depuis le dernier passage en prison de son aîné elle vit seule dans un appartement plutôt moderne au n°67 sur st pauls terrace, dans le quartier de spring hill.
o holy night (les gugus) 74c2ebb5547edb05d0ab2ffc7a9f3d2ae01cc989
POSTS : 1529 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ce qui restera pour toujours son plus grand regret est de ne pas avoir pu continuer ses études en sciences politiques, d'avoir vu sa carrière s'essouffler avant même d'avoir commencé › elle aime sa famille plus que tout, mais la pense responsable de tous ses maux aussi › grande fan de cuisine, elle aime réunir les gens autour de ses plats.
RPs EN COURS : o holy night (les gugus) Azxn
gutiérrez 2dysfunctional as fuck but it's not because we're wasted that love doesn't exist. we're a family first of all, there's no excuses for treason.
cesarsergiorudy #3cesar 2

o holy night (les gugus) Tumblr_pnexfogRTd1w7qlg9o2_500
wilma 2 3you've had a chance to stay with me, now we have only regrets left. go, stay away from me, i've been hurt enough.



RPs EN ATTENTE : cesar
RPs TERMINÉS : maxenceavaevemaxence·2charlierudystaceyeveezradanikamartinmatthiasmaxence·3diegogutiérrezwinstonrileyjake
AVATAR : camila mendes.
CRÉDITS : cristalline (avatar) mayoosh (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & eliot chapman.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33860-no-place-like-home-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster https://www.30yearsstillyoung.com/t33957-alma-gutierrez#1507092 https://www.30yearsstillyoung.com/t34955-alma-gutierrez#1573423

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyVen 24 Déc - 13:58



o holy night
@Cesar Gutiérrez @Sergio Gutiérrez @Rudy Gutiérrez & Alma Gutiérrez
Le réveillon de noël est un instant magique lors duquel tous les conflits s'effacent pour ne laisser paraître que la beauté des liens familiaux, l'amour et la bienveillance. C'est ce dont Alma avait essayé de se convaincre depuis qu'elle avait appris que Sergio serait présent pour le soir de Noël. Elle comprenait, Alma, à quel point il était important pour les petits et pour Maritza de voir leur famille réunie en ce soir particulièrement sacré. Elle n'avait pas pu s'empêcher, malgré tout, de se demander qui allait quitter le dîner sans prévenir dans une crise de colère. Depuis son anniversaire, la brune avait compris les réactions de ses frères et sœurs et les avaient acceptées même si elle leur en avait longtemps voulu. Aujourd'hui, elle essayait simplement de reconstruire un schéma familial à peu près stable pour qu'ils puissent tous passer à autre chose un jour. Mais malgré les efforts, la tâche s'avérait plus compliquée que prévu. Pardonner à Sergio n'était pas chose aisée, peu importe à quel point il essayait d'être présent. Que Rudy tout juste sorti de prison y soit retourné en à peine quelques mois n'avait en rien aidé à la situation conflictuelle qui régnait entre les aînés, au grand damne de Sara qui payait encore les pots cassés de sa mauvaise surprise d'anniversaire. Mais qu'importe, la brune avait réussi à se convaincre que ce soir tout serait différent : les Gutiérrez passeraient une bonne soirée, c'était sûr et certain. Un dernier coup d'oeil dans le four pour s'assurer que le repas était prêt et Alma se dirigeait dans la pièce à vivre, un verre de vin à la main. Maritza s'était clairement améliorée au fil des années en cuisine, et la jeune femme était ravie de n'avoir rien eu à faire, pour une fois. Elle n'avait pu s'empêcher de traîner dans la cuisine pour s'assurer que la dinde ne brûlerait pas, mais cette crainte effacée, elle était sûre que le dîner serait délicieux. Depuis tout l'après midi, Alejandro ne quittait pas son bonnet de noël lumineux tandis que Maria, particulièrement en forme, ne cessait de tournoyer sur elle même à la moindre occasion qu'elle avait d'exprimer sa joie. Les deux plus jeunes étaient clairement surexcités à l'idée de pouvoir ouvrir leurs cadeaux et de passer un moment en famille. C'est à côté de Cesar qu'elle s'installait, sur le canapé, le sourire aux lèvres. Il sont adorables. Qu'elle s'amusait à commenter, son regard porté sur les deux benjamins de la fratrie avant de poser son regard sur Cesar. Tu sais qu'il va arriver bientôt.. ça va aller ? Sur ce coup ci, l'arrivée de Sergio lors de leur soirée de noël avait été parfaitement prévue. Ils étaient tous au courant, et plus ou moins à l'aise avec cette idée. Ils s'étaient promis de ne pas faire d'esclandre, et Alma s'était donné pour mission de faire en sorte que tout se déroule comme il le fallait - mieux qu'à leur dernier repas, en tout cas. Elle savait pertinemment qu'en présence des petits et de Maritza, les choses seraient plus simples malgré tout. Il n'empêche qu'Alma s'inquiétait pour Cesar, qui était celui qui avait la relation la plus compliquée avec leur père.. Quoi que Rudy était certainement en première place de ce classement ci, mais au moins, il n'avait pas prévu de venir, lui.


o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) YMgvr6O
o holy night (les gugus) DVuguDb
o holy night (les gugus) QqLqwzn
o holy night (les gugus) A7lPtC7
o holy night (les gugus) IfjSGV7
trust me now before i go away, he's outraged but he wants to do well. it's insane, baby, but if you trust, everything's gonna be okay. ☽



Dernière édition par Alma Gutiérrez le Ven 28 Jan - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cesar Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (12 janvier 2001)
SURNOM : Sûrement "sale gosse" pour son père, Cesar pour les autres c'est très bien comme ça
STATUT : Allergique à une relation amoureuse, a fui une relation avec Bailey pour retrouver le célibat.
MÉTIER : Apprenti maçon (qui l'ennuie profondément) et artiste sur Instagram (sa plus grande fierté).
LOGEMENT : #64, Kent Street (Fortitude Valley) avec sa mère, Sara, son petit frère et sa petite sœur
o holy night (les gugus) 37cf546c0febf47674d81ecd686b9f98f96f7e81
POSTS : 985 POINTS : 40

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cinquième enfant de la famille Gutiérrez il est le dernier des grands à vivre dans la maison familiale. Actuellement en formation pour être maçon il ne rêve que d'une chose : tout plaquer pour se consacrer à l'art. Il monte en parallèle de sa formation un petit business autour de son talent (fait des dessins sur commande et s'est inscrit sur Patreon). S'il est persuadé de pouvoir faire carrière sur Instagram ce n'est pas l'avis de ses proches qui le traitent d'idiot. Toujours planqué dans sa bulle pour échapper aux problèmes du quotidien qui l'affectent plus qu'il ne le laisse paraître.
RPs EN COURS : Les problèmes, La famille

o holy night (les gugus) Azxn

Noël; Alma (1) (2); Rudy (3); Sergio (3)

***

Emery (1)

o holy night (les gugus) Giphy

***

Art relatedo holy night (les gugus) Giphy.gif?cid=790b7611d99142050a0f5f6e9adcd234f1da4d9897248273&rid=giphy

Auden (3); Lexie (1) (2)

Autres rps en cours :

Bailey (1),(2); Riley (1), Lena (1), Freddy, Murphy
Vernissage de la galerie
RPs TERMINÉS : Maddy#1
Maddy 2
gugus
Auden #2
Léo #1
Maddy, Sergio
Auden#1
Never there (Gugu)
AVATAR : Itzan Escamilla
CRÉDITS : Harley (avatar), Saturdcys (gif)
DC : Melchior et Russell
PSEUDO : Aligot
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39895-cesar-dans-ma-bulle https://www.30yearsstillyoung.com/t39961-cesar-so-confortable-we-re-living-in-a-bubble-so-confortable-we-cannot-see-the-trouble https://www.30yearsstillyoung.com/t41358-cesar-gutierrez?highlight=cesar https://www.30yearsstillyoung.com/t41369-cesar-gutierrez?highlight=cesar

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyVen 24 Déc - 17:27






J’ouvre les yeux difficilement et en déverrouillant mon téléphone la date s’affiche : 24 décembre. J’inspire un grand coup, le réveillon c’est aujourd’hui. J’ai toujours apprécié noël, en étant enfant c’était un moment magique et même si en grandissant cette magie a un disparu j’appréciais toujours le fait qu’on soit tous là et qu’on passe un moment ensemble. C’est une des rares soirées où l’on essaie de ne pas penser à tous les problèmes que nous devons affronter et on essaie de passer une soirée normale, comme une famille classique, c’est-à-dire sans grands cris et crises de larmes pour une fois. Cette année c’est différent. Tout le monde ne sera pas là : Diego travaille -pour changer-, Rudy ne sera pas là non plus et surtout le pire dans cette histoire c’est la présence d’un invité indésirable. Sergio sera là et cette seule nouvelle a réussi à me tendre et à me faire appréhender la soirée.

Cette année c’est Maritza qui a cuisiné, Alma est arrivée plus tard que d’habitude et ça aussi c’est un changement, j’ai l’impression de l’avoir toujours vue cuisiner pour noël. Je m’occupe de finir de mettre la table dans le salon pendant que les petits jouent dans le salon. « Il sont adorables. » Je hoche la tête. « Ah ils débordent d’énergie ça c’est clair. » Ils sont debout depuis 7h et moi avec puisqu’il est impossible de dormir dans cette maison, encore moins un matin de réveillon. « Tu sais qu'il va arriver bientôt.. ça va aller ? » Je me crispe légèrement à la seule mention de Sergio. Je ne l’ai vu que deux fois mais chaque discussion est pire que la précédente et plus je le côtoie et plus je suis déçu. Je le déteste profondément et je sais que je ne serai pas le seul à être déstabilisé par sa présence. Il n’y a qu’à voir comment le repas d’anniversaire d’Alma s’est déroulé, enfin non il ne s’est rien passé puisqu’on est tous partis comme des voleurs. Je me dis que là c’est un peu différent, tout le monde est prévenu, il n’y aura pas cet effet de surprise qui nous avait tous pris de court et qui était trop difficile à supporter « Je suis pas serein mais ça va. » . J’ai déjà gâché l’anniversaire d’Alma en partant alors cette fois je ferai des efforts. Je ne promets pas de ne pas être énervé par les propos ou le comportement de Sergio mais j’essaierai de ne pas m’énerver. Pas devant les petits et pas à table. J’espère qu’il fera aussi un effort de son côté et qu’il n’essaiera pas de tout gâcher comme ça a l’air d’être une habitude chez lui.  « J’ai pas envie de m’énerver contre lui, je vais l’ignorer et puis c’est tout. On va pas le laisser nous gâcher le réveillon. » L'ignorance est le meilleur des mépris. Nous sommes interrompus par les cris des petits qui sont en train de courir et de sauter partout dans le salon. « Hé vous deux doucement vous allez faire tomber le sapin si vous continuez. » Maritza est dans la cuisine et Sara est encore dans sa chambre, elle finit de se préparer donc je prends le relais et je veille sur les petits, comme d’habitude. « Mais on était en train de faire la course. »  Je regarde Alejandro qui prend son plus bel air déçu pour m'amadouer, mais je maintiens ma position. « Faites ça plus loin, sinon je dirai au père noël que vous avez pas été sages. » La menace est un peu facile mais elle est redoutable, Alejandro et Maria arrêtent de courir et se mettent à jouer un peu plus loin et plus calmement cette fois. Le calme ne durera pas mais j’ai envie de pouvoir discuter un peu avec Alma avant que Sergio arrive. Je sais que ce n’est pas vraiment mon rôle de les reprendre comme ça mais il faut bien que quelqu’un le fasse quand Maritza n’est pas là. Je reporte mon regard sur Alma et je lui dis avec un petit sourire. « Désolé ils sont surexcités depuis au moins une semaine. » Et je reprends le fil de notre discussion, je suis curieux de savoir comment elle perçoit l’arrivée très prochaine de Sergio. Je pense que la nouvelle ne fait plaisir à personne mais certains l’accepteront mieux que d’autres. « Et toi comment tu te sens ? »


@Alma Gutiérrez @Sergio Gutiérrez @"Rudy Gutiérrez" o holy night (les gugus) 2891754501


o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) DukhMfv
o holy night (les gugus) EmnXD0b
o holy night (les gugus) QIDiPqb
o holy night (les gugus) 383200artist

Revenir en haut Aller en bas
Alma Gutiérrez
Alma Gutiérrez
les ambitions refoulées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt six ans et traumatisée des fêtes d'anniversaire depuis que l'une d'elles s'est soldée en véritable drame familial. (23/06/1996)
SURNOM : personne n'a trouvé la meilleure façon de raccourcir son prénom, bien que les deux benjamins de la fratrie gutiérrez l'aient tourné dans tous les sens au fil des années.
STATUT : ses rêves de fonder une famille animent toujours ses pensées malgré le célibat. elle à du mal à vivre avec sa solitude mais essaie de voir le bon côté des choses, ce qui est difficile quand même s'inscrire sur tinder se solde par un échec.
MÉTIER : après l'abandon de ses études à sciences po et une errance professionnelle, elle se plaît à vendre des biens immobiliers pour copeland estate. elle en vient à rêver de diriger sa propre agence un jour.
LOGEMENT : depuis le dernier passage en prison de son aîné elle vit seule dans un appartement plutôt moderne au n°67 sur st pauls terrace, dans le quartier de spring hill.
o holy night (les gugus) 74c2ebb5547edb05d0ab2ffc7a9f3d2ae01cc989
POSTS : 1529 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ce qui restera pour toujours son plus grand regret est de ne pas avoir pu continuer ses études en sciences politiques, d'avoir vu sa carrière s'essouffler avant même d'avoir commencé › elle aime sa famille plus que tout, mais la pense responsable de tous ses maux aussi › grande fan de cuisine, elle aime réunir les gens autour de ses plats.
RPs EN COURS : o holy night (les gugus) Azxn
gutiérrez 2dysfunctional as fuck but it's not because we're wasted that love doesn't exist. we're a family first of all, there's no excuses for treason.
cesarsergiorudy #3cesar 2

o holy night (les gugus) Tumblr_pnexfogRTd1w7qlg9o2_500
wilma 2 3you've had a chance to stay with me, now we have only regrets left. go, stay away from me, i've been hurt enough.



RPs EN ATTENTE : cesar
RPs TERMINÉS : maxenceavaevemaxence·2charlierudystaceyeveezradanikamartinmatthiasmaxence·3diegogutiérrezwinstonrileyjake
AVATAR : camila mendes.
CRÉDITS : cristalline (avatar) mayoosh (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & eliot chapman.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33860-no-place-like-home-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster https://www.30yearsstillyoung.com/t33957-alma-gutierrez#1507092 https://www.30yearsstillyoung.com/t34955-alma-gutierrez#1573423

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyJeu 30 Déc - 22:12



o holy night
@Cesar Gutiérrez @Sergio Gutiérrez @Rudy Gutiérrez & Alma Gutiérrez
Les fêtes de fin d'année étaient des toujours des instants merveilleux, mais épuisants aussi. Alma avait beau aimer sa famille par dessus tout, elle ne cachait pas le fait que passer du temps avec sa famille était bien souvent épuisant, surtout émotionnellement parlant. Ah ils débordent d’énergie ça c’est clair. La brune aurait aimé avoir encore cette naïveté en elle, cette capacité à s'amuser envers et contre tout. Elle aimait par dessus tout voir les plus jeunes de la famille profiter encore de ces instants temps qu'ils le pouvaient. Alma avait fait attention de ne pas prononcer le nom de Sergio et pourtant rien qu'à sous entendre sa venue, elle voyait bien que Cesar se tendait sur place. Elle ignorait ce qu'il s'était passé lors de leur dernière rencontre, n'ayant pas envie de se mêler d'histoires qui n'avaient rien à voir avec elle. Tout ce qu'elle savait c'est qu'ils étaient loin d'avoir une relation père-fils très saine. Elle était, à vrai dire, plus inexistante qu'autre chose. Je suis pas serein mais ça va. Son regard ne quittait pas celui de Cesar pour s'assuer qu'il ne mentait pas sur ses états d'âme. Garder pour soi des rancœurs et des frustrations était certainement la chose la plus destructrice au monde, et Alma l'avait bien compris. J’ai pas envie de m’énerver contre lui, je vais l’ignorer et puis c’est tout. On va pas le laisser nous gâcher le réveillon. Avoir deux invités qui ne s'adressent pas la parole risquait de gâcher l'ambiance, mais s'ils pouvaient déjà éviter une dispute, la soirée serait réussie. Bon état d'esprit, c'est bien. Elle ne doutait pas que leur géniteur viendrait les rejoindre avec les mêmes intentions pacifiques, mais elle ne baisserait pas sa garde, sachant pertinemment qu'il ne manquait qu'une étincelle pour faire exploser la bombe Gutiérrez. Hé vous deux doucement vous allez faire tomber le sapin si vous continuez. Elle riait, Alma, de voir Cesar prendre son rôle de grand frère autant au sérieux. Maintenant que les aînés avaient tous quitté la maison, c'était à Sara et lui de gérer les petits. Mais on était en train de faire la course. Qu'Alejandro rétorquait, déçu de la réprimande. Faites ça plus loin, sinon je dirai au père noël que vous avez pas été sages. La menace lancée, les deux benjamins s'éloignaient sans rechigner. Désolé ils sont surexcités depuis au moins une semaine. Son sourire se faisait plus large. Oh tu sais, Sara et toi vous étiez pareils. Alma était clairement nostalgique de cette époque. Ils étaient loin de partager la même complicité aujourd'hui, mais Alma était certaine qu'ils pourraient la retrouver un jour. Après tout, ils finissaient toujours tous par se pardonner dans la famille, non ? Et toi comment tu te sens ? La question était vaste et Alma n'avait aucune envie de se perdre en explications. Ça va. Je ne dirais pas que je suis une grande fan de Sergio, mais au moins je peux supporter une soirée avec lui sans avoir à l'ignorer. Elle avait promis de lui laisser une chance, et bien qu'elle lui en voulait évidemment toujours de les avoir abandonnés, elle avait accepté le fait qu'il avait le droit d'avoir une place dans leur famille. Je suis déçue qu'on soit pas au complet malgré tout. Rudy était sorti de prison mais avait prévu de ne pas venir et elle était certaine que c'était la meilleure décision à prendre. Diego, de son côté, avait été forcé de travaillé pour la soirée, et même si son absence attristait la brune, c'était sans doute pour le mieux aussi. Je rêve d'un noël où on serait tous là, où on s'entendrait tous. Mais cette vision était clairement utopique. Je crois qu'il arrive. Qu'elle lançait en tournant la tête vers la porte d'entrée qui s'ouvrait doucement.


o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) YMgvr6O
o holy night (les gugus) DVuguDb
o holy night (les gugus) QqLqwzn
o holy night (les gugus) A7lPtC7
o holy night (les gugus) IfjSGV7
trust me now before i go away, he's outraged but he wants to do well. it's insane, baby, but if you trust, everything's gonna be okay. ☽



Dernière édition par Alma Gutiérrez le Ven 28 Jan - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
o holy night (les gugus) 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, ce qui n'a pas empêché un 8ème enfant de se mettre en route.
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, le temps de sa grossesse.
o holy night (les gugus) Tumblr_poh1msMNkZ1wl2x0ro1_400
POSTS : 1128 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, un huitième est en route à son grand malheur. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
RPs EN COURS : o holy night (les gugus) 4hy7

Alma + Lena #2 + Gugu family #2 + Tiago + Scott + Lara #2 + Rudy #4 + Diego + Maze #2 + Maddy #8 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + fpjonez (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane) et emery (aka boxing barbie)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyMar 4 Jan - 22:47



La vie de Sergio tournait autour de son travail. Il n’y avait rien de nouveau ici, ce fait ayant été une réalité depuis près de vingt ans. Car il était passionné et ambitieux d’une part, mais aussi parce qu’il n’avait que ça. Lorsqu’il avait choisi de déserter son rôle de père, le mexicain avait bien dû remplir ces heures qu’il ne passait désormais plus auprès de sa femme et de ses enfants. Mais ces derniers mois, les événements avaient changé la donne. Il était de retour dans la vie de la fratrie Gutiérrez, malgré les accrocs qui ne manquaient pas. Il avait doucement renoué avec Maritza, qui malgré sa bienveillance naturelle, faisait de chacun de ses efforts un chemin de croix. Il avait rencontré Maria et Alejandro, sous l’œil protecteur de leur mère. Et puis, il y avait l’enfant de Maddy. Un autre secret à porter, l’un de plus que l’homme avait décidé de garder sous silence encore un peu. La situation continuait d’être surréaliste et même s’il avait promis d’être présent, il n’était pas décidé à annoncer la nouvelle aujourd’hui. Pas alors que les Gutiérrez s’apprêtaient à passer leur premier Noël réunis après autant d’années. Pas au complet de ce qu’il savait, Diego étant occupé au travail et Rudy en train de payer ses erreurs. Mais pour Sergio, cet événement était aussi symbolique qu’important. Au point d’avoir senti l’impatience naître au fur et à mesure que les jours défilaient. Cela leur avait valu une discussion interminable avec Mari pour déterminer ou non s’il méritait sa place à cette table. Il fallait croire que le fait qu’il n’ait pas encore pris la fuite avait fini par payer.

Ce fut donc à la porte de leur appartement qu’il se présenta ce soir-là, la poussant comme s’il était chez lui. « Bonsoir. » Il fit quelques pas dans la pièce, refermant la porte derrière eux. Les deux plus jeunes, attirés par la présence d’un nouvel invité, furent les deux premiers à se précipiter jusqu’à lui. « Vous ne devinerez jamais ce que j’ai trouvé en venant. Je crois que le Père-Noël a eu un petit accident de traîneau. » Sur son épaule, Sergio tenait une hotte de Noël en tissu, remplie d’un tas de cadeaux sur lesquelles figuraient des noms. Il la posa au sol, et les deux cadets en oublièrent jusqu’à sa présence en réalisant le tas de cadeaux qui s’amoncelaient. « Allez les poser au pied du sapin. Les lutins seraient certainement très mécontents si vous y touchiez maintenant. » Tester la patience d’enfants aussi jeunes était certainement difficile mais la menace fut pleinement considérée, les poussant à s’éloigner pour obéir à leur mère. Un fin sourire aux lèvres, Sergio en profita pour déposer un baiser sur la joue de Maritza, complice de ce piège depuis le moment où elle avait accepté de l’accompagner pour faire les courses de cadeaux de Noël quelques semaines plus tôt.
Dans le salon, Alma et Cesar étaient présents. L’homme n’eut aucun mal à ressentir l’animosité de son fils, chose qu’il prétendit ignorer. S’il avait mis un point d’honneur à faire des efforts pour passer du temps avec la plupart de ses enfants, dont Alma, le cinquième de la fratrie et lui n’avaient pas eu l’occasion de mettre leurs différends sur le tapis. Néanmoins, il ne comptait pas se pencher sur le sujet, pas alors qu’il avait juré de faire ce qu’il faudrait pour qu’ils passent un bon Noël tous ensemble. « Bonsoir vous deux. » Il était souriant. Pas par provocation, mais juste par simple bonheur d’être ici ce soir. « Et merci d’avoir accepté que je vienne ce soir. Ça représente beaucoup. » Pour lui, pour Mari. Pour les plus jeunes, il n’était pas encore très sûr. Maria était timide à ses côtés mais Alejandro, lui, adorait l’idée d’avoir ce nouvel homme qui était son père dans sa vie. « J’ai apporté du Ponche Navideño. La recette de votre grand-mère. De quoi honorer les traditions et alléger un peu la soirée si besoin. » Ce punch de Noël avait toujours été sur la table de la famille à Acapulco. Pouvoir le partager avec ses enfants était un avantage à ce qu’ils soient si grands, aujourd’hui. « Sara n’est pas là ? »



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

o holy night (les gugus) ZPuukcL
o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) IfjSGV7
o holy night (les gugus) NJB97Z9
o holy night (les gugus) 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Alma Gutiérrez
Alma Gutiérrez
les ambitions refoulées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt six ans et traumatisée des fêtes d'anniversaire depuis que l'une d'elles s'est soldée en véritable drame familial. (23/06/1996)
SURNOM : personne n'a trouvé la meilleure façon de raccourcir son prénom, bien que les deux benjamins de la fratrie gutiérrez l'aient tourné dans tous les sens au fil des années.
STATUT : ses rêves de fonder une famille animent toujours ses pensées malgré le célibat. elle à du mal à vivre avec sa solitude mais essaie de voir le bon côté des choses, ce qui est difficile quand même s'inscrire sur tinder se solde par un échec.
MÉTIER : après l'abandon de ses études à sciences po et une errance professionnelle, elle se plaît à vendre des biens immobiliers pour copeland estate. elle en vient à rêver de diriger sa propre agence un jour.
LOGEMENT : depuis le dernier passage en prison de son aîné elle vit seule dans un appartement plutôt moderne au n°67 sur st pauls terrace, dans le quartier de spring hill.
o holy night (les gugus) 74c2ebb5547edb05d0ab2ffc7a9f3d2ae01cc989
POSTS : 1529 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ce qui restera pour toujours son plus grand regret est de ne pas avoir pu continuer ses études en sciences politiques, d'avoir vu sa carrière s'essouffler avant même d'avoir commencé › elle aime sa famille plus que tout, mais la pense responsable de tous ses maux aussi › grande fan de cuisine, elle aime réunir les gens autour de ses plats.
RPs EN COURS : o holy night (les gugus) Azxn
gutiérrez 2dysfunctional as fuck but it's not because we're wasted that love doesn't exist. we're a family first of all, there's no excuses for treason.
cesarsergiorudy #3cesar 2

o holy night (les gugus) Tumblr_pnexfogRTd1w7qlg9o2_500
wilma 2 3you've had a chance to stay with me, now we have only regrets left. go, stay away from me, i've been hurt enough.



RPs EN ATTENTE : cesar
RPs TERMINÉS : maxenceavaevemaxence·2charlierudystaceyeveezradanikamartinmatthiasmaxence·3diegogutiérrezwinstonrileyjake
AVATAR : camila mendes.
CRÉDITS : cristalline (avatar) mayoosh (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & eliot chapman.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33860-no-place-like-home-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster https://www.30yearsstillyoung.com/t33957-alma-gutierrez#1507092 https://www.30yearsstillyoung.com/t34955-alma-gutierrez#1573423

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyVen 7 Jan - 11:35



o holy night
@Cesar Gutiérrez @Sergio Gutiérrez @Rudy Gutiérrez & Alma Gutiérrez
Bon nombre de catastrophes n'avaient rien de prévisible. C'est bien ce qui faisait en sorte que des situations compliquées finissent toujours par imploser : l'effet de surprise, les réactions impulsives. Rien de tel ne devait se produire aujourd'hui, puisqu'ils avaient beau avoir prévu de réunir plusieurs éléments hautement dangereux dans un même appartement, rien dans le programme n'avait été laissé au hasard. Alma était arrivée tôt, comme prévu, pour faire la médiatrice au moment où Sergio entrerait dans la pièce. Pour Cesar, c'était le mieux qu'ils avaient trouvé afin de faire en sorte qu'il survive à cette veille de noël sans encombre. Leurs états d'âmes échangés sur le canapé, elle se rendait bien compte qu'elle avait eu raison de s'inquiéter, mais croyait sincèrement son petit frère lorsqu'il disait qu'il n'était pas là pour créer un quelconque conflit. En réalité, personne dans la famille de souhaitait vraiment mettre les Gutiérrez à feu et à sang constamment. Ils avaient tous plus ou moins des bonnes intentions. Le problème c'est qu'ils étaient, pour la majorité, foncièrement incompatibles dans leur façon de penser, et qu'ils étaient parfois autant des ennemis mortels que des membres d'une famille unie. Alma ne comprenait jamais Sara, encore moins Rudy. Elle qui pensait tout savoir de Diego s'était rendue compte qu'ils avaient aussi leurs désaccords. Avec Cesar, tout avait l'air d'être simple mais ça ne les avait pas empêchés de s'éviter durant plusieurs semaines après le retour de Sergio qui, lui, de son côté, n'arrivait même pas à faire en sorte qu'elle l'appelle papa. Aucun lien n'est plus fort qu'un lien du sang, mais aucun lien n'est plus complexe. Les Gutiérrez s'apprêtaient encore à le prouver alors que la porte d'entrée s'ouvrait sur un Sergio les bras pleins de cadeaux : la soirée pouvait enfin réellement commencer. Bonsoir. Alors qu'Alejandro et Maria accouraient vers lui pour le saluer, Alma adressait un dernier sourire de soutien à Cesar. Il comprendrait parfaitement son regard, saurait qu'elle serait là pour l'aider tout au long de la soirée à subir son calvaire. Vous ne devinerez jamais ce que j’ai trouvé en venant. Je crois que le Père-Noël a eu un petit accident de traîneau. Les deux plus jeunes, tout excités, avaient déjà les yeux brillants de hâte. Allez les poser au pied du sapin. Les lutins seraient certainement très mécontents si vous y touchiez maintenant. La scène était presque digne d'un film de noël américain, touchante au possible. Alma était convaincue qu'Alejandro finirait pas ouvrir juste le coin d'un paquet pour en vérifier son contenu, mais elle gardait ça pour elle. Bonsoir vous deux. Il s'était mis face à Cesar et elle, le sourire aux lèvres. Son expression semblait sincère, ce qui avait toujours don de surprendre la mexicaine a qui on avait dépeint son père comme un horrible homme durant des années. Salut. Elle lui répondait avec la même ferveur, d'humeur joyeuse grâce aux fêtes, bien qu'angoissée du déroulé de la soirée. Et merci d’avoir accepté que je vienne ce soir. Ça représente beaucoup. Avant que Cesar ne réponde un malpoli "on avait pas le choix", Alma s'empressait de prendre la parole. Ça nous fait plaisir d'être tous réunis. Presque tous, mais c'était un détail car les deux absents auraient fini par mettre le feu aux poudres. J’ai apporté du Ponche Navideño. La recette de votre grand-mère. De quoi honorer les traditions et alléger un peu la soirée si besoin. Et ils en avaient bien besoin : tant d'honorer les traditions pour retrouver leurs racines que du ponche en lui même. C'est une bonne idée ça, je vais nous en servir. Se lever pour aller chercher des verres n'était sans doute pas la meilleure idée qu'elle avait eue, puisqu'elle venait sans doute de laisser les deux hommes dans un silence plutôt gêné. Heureusement, elle revenait bien vite poser assez de verres sur la table à manger pour qu'ils puissent boire un coup. Sara n’est pas là ? Elle était là, simplement encore cachée dans sa chambre, probablement des écouteurs aux oreilles. Elle est dans sa chambre, elle ne devrait pas tarder. Essayait-elle de fuir Cesar ? Sans doute que oui. Lui était bien présent, mais fuyait la conversation avec son air mutique. Elle n'aura qu'à finir de mettre la table en arrivant, ça lui apprendra à mettre deux heures à se préparer. Qu'elle lançait, taquine. La brune s'afférait à servir quatre verres de ponche : ce soir, ils en avaient tous besoin. Elle retournait s'installer sur le canapé à côté de Cesar, lui tendant un verre. Je sais pas si t'aimes bien le ponche, mais tu devrais le gouter, il est super bon. Même si ça venait de Sergio.


o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) YMgvr6O
o holy night (les gugus) DVuguDb
o holy night (les gugus) QqLqwzn
o holy night (les gugus) A7lPtC7
o holy night (les gugus) IfjSGV7
trust me now before i go away, he's outraged but he wants to do well. it's insane, baby, but if you trust, everything's gonna be okay. ☽



Dernière édition par Alma Gutiérrez le Ven 28 Jan - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cesar Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (12 janvier 2001)
SURNOM : Sûrement "sale gosse" pour son père, Cesar pour les autres c'est très bien comme ça
STATUT : Allergique à une relation amoureuse, a fui une relation avec Bailey pour retrouver le célibat.
MÉTIER : Apprenti maçon (qui l'ennuie profondément) et artiste sur Instagram (sa plus grande fierté).
LOGEMENT : #64, Kent Street (Fortitude Valley) avec sa mère, Sara, son petit frère et sa petite sœur
o holy night (les gugus) 37cf546c0febf47674d81ecd686b9f98f96f7e81
POSTS : 985 POINTS : 40

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cinquième enfant de la famille Gutiérrez il est le dernier des grands à vivre dans la maison familiale. Actuellement en formation pour être maçon il ne rêve que d'une chose : tout plaquer pour se consacrer à l'art. Il monte en parallèle de sa formation un petit business autour de son talent (fait des dessins sur commande et s'est inscrit sur Patreon). S'il est persuadé de pouvoir faire carrière sur Instagram ce n'est pas l'avis de ses proches qui le traitent d'idiot. Toujours planqué dans sa bulle pour échapper aux problèmes du quotidien qui l'affectent plus qu'il ne le laisse paraître.
RPs EN COURS : Les problèmes, La famille

o holy night (les gugus) Azxn

Noël; Alma (1) (2); Rudy (3); Sergio (3)

***

Emery (1)

o holy night (les gugus) Giphy

***

Art relatedo holy night (les gugus) Giphy.gif?cid=790b7611d99142050a0f5f6e9adcd234f1da4d9897248273&rid=giphy

Auden (3); Lexie (1) (2)

Autres rps en cours :

Bailey (1),(2); Riley (1), Lena (1), Freddy, Murphy
Vernissage de la galerie
RPs TERMINÉS : Maddy#1
Maddy 2
gugus
Auden #2
Léo #1
Maddy, Sergio
Auden#1
Never there (Gugu)
AVATAR : Itzan Escamilla
CRÉDITS : Harley (avatar), Saturdcys (gif)
DC : Melchior et Russell
PSEUDO : Aligot
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39895-cesar-dans-ma-bulle https://www.30yearsstillyoung.com/t39961-cesar-so-confortable-we-re-living-in-a-bubble-so-confortable-we-cannot-see-the-trouble https://www.30yearsstillyoung.com/t41358-cesar-gutierrez?highlight=cesar https://www.30yearsstillyoung.com/t41369-cesar-gutierrez?highlight=cesar

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyMar 11 Jan - 23:54






« Bon état d'esprit, c'est bien. » Je ne sais pas si on peut considérer qu’ignorer quelqu’un est un bon état d’esprit mais c’est le maximum d’efforts que je puisse faire. Efforts que je fais pour nous, pour notre famille, un tableau dont Sergio n’a jamais fait partie et ça n’est pas prêt de changer. « Je vais faire des efforts, pour vous, lui j’en ai rien à faire de ce qu’il pense, je sais déjà qu’il ne m’aime pas. » Et c’est réciproque, je ne l’ai vu que deux fois mais ça m’a suffit pour que je puisse me faire un avis : je ne m’attendais à rien mais j’ai quand même été déçu. Nous sommes interrompus par les petits qui courent partout et qui frôlent dangereusement le sapin et toute la décoration. Je perds patience et je les reprends, ils ont été surexcités toute la semaine et ils sont intenables ce matin ce qui m’agace un peu. Je m’excuse auprès d’Alma et je vois que la situation la fait sourire. « Oh tu sais, Sara et toi vous étiez pareils. » La situation doit lui sembler familière et j’aimerais pouvoir retourner à cette époque. C’était bien quand on était petits, il n’y avait pas tous ces problèmes, la vie était plus simple et on était heureux. Enfin c’est comme ça que je le voyais, maintenant plus j’avance, plus je grandis et plus je comprends rien. J’ai l’impression que chaque année qui passe c’est forcément accompagnée de son lot de problèmes et qu’on ne sortira jamais de ce cercle vicieux. Leur innocence me fait rêver un petit peu aussi et j’aimerais être à leur place. « ça devait être drôle à voir. » Je lui retourne la question, réellement inquiet de savoir comment elle va depuis sa soirée d’anniversaire qui a tourné au fiasco. « Ça va. Je ne dirais pas que je suis une grande fan de Sergio, mais au moins je peux supporter une soirée avec lui sans avoir à l'ignorer. » Ca me fait sourire, ici on n’apprécie pas Sergio, on le déteste plus ou moins fort. « C’est déjà pas mal. » « Je suis déçue qu'on soit pas au complet malgré tout. » Je sais qu’elle ne parle pas seulement de Diego qui est encore coincé à l’hôpital. Mais après ce qui s’est passé avec Rudy je n’ai plus envie de penser à lui. Il est sorti de prison, quel soulaement. Sauf que non rien n’a changé, c’est toujours une brute égoïste alors ça ne me déçoit pas qu’il ne soit pas présent ce soir, au contraire. « Je suis déçu aussi pour Diego, ça sera bizarre de pas le voir ce soir. » Avec Alma on a pas vraiment reparlé de ce qu’il s’est passé avec Rudy. Je lui ai expliqué la situation par sms l’autre jour, c’était une réaction à chaud et je me dis que j’aurais peut-être pas dû lui raconter. Je ne sais pas si elle a parlé à Rudy, je ne lui ai pas demandé de le faire mais surtout j’ai pas envie qu’il me retombe dessus en disant que je suis allé cafter auprès d’Alma. Mais j’avais besoin de vider mon sac, de parler de ça à quelqu’un et Alma c’est la première personne à qui j’ai pensé. « Je rêve d'un noël où on serait tous là, où on s'entendrait tous. » C’est impossible et on le sait tous mais bon c’est noël alors on peut toujours croiser les doigts et espérer un miracle un jour ou l’autre. Qui sait, la magie de noël rendra peut-être Sergio moins con et détestable. Il faudrait quand même une sacrée dose de magie pour accomplir un miracle pareil et je crois que même le stock tout entier du père noël ne serait pas suffisant. « Un jour peut-être, on peut toujours rêver. » La porte d’entrée s’ouvre lentement et je tourne la tête pour observer le désastre ambulant qui est sur le point de franchir notre porte. « Je crois qu'il arrive. » Je soupire discrètement et je lui réponds à voix-basse. « Super. » Les bras chargés de cadeaux il est accueilli par les petits qui ont l’air émerveillés par le nombre de paquets. Je ne dis rien mais je trouve ça franchement excessif, ce n’est pas parce qu’il débarque avec toute la collection d’un magasin de jouets qu’il pourra acheter notre amour et notre estime. Si les petits sont ravis, je sens que ce petit numéro va très vite m’agacer. « Bonsoir vous deux. » Il y a du progrès depuis la dernière fois, il remarque ma présence. Je dois avouer que ça me change de notre « discussion » chez Maddy où il avait comparé ma voix à un écho qu’il avait fait semblant de ne pas entendre. Une blague hilarante qu’il avait pris soin de ponctuer de phrases condescendantes du genre « laisse les adultes discuter », une vraie phrase de vieux aigri. Je n’oublie pas ce qu’il m’a dit, je n’oublie jamais ceux qui m’ont fait du mal. « Bonsoir. » Le ton est glacial mais au moins je reste poli, mon poing s’est serré naturellement en le voyant mais je reste discret. « Et merci d’avoir accepté que je vienne ce soir. Ça représente beaucoup. » Blablabla. Je fais comme si je n’avais pas entendu et à la place je réarrange les couverts sur la table. Je laisse Alma lui faire la discussion, je ne me vois pas lui dire avec un grand sourire que je suis ravi de le voir ce soir parce que ce serait un mensonge que je suis incapable de tenir. « Ça nous fait plaisir d'être tous réunis. » Nous ? Si Alma le tolère et Sara est sûrement ravie de revoir Sergio à notre table je ne me sens pas concerné par concerné par ce « nous ». « J’ai apporté du Ponche Navideño. La recette de votre grand-mère. De quoi honorer les traditions et alléger un peu la soirée si besoin. » Voilà une nouvelle plus intéressante, je n’ai jamais eu l’occasion de goûter ça. Alma propose de nous servir un verre mais avant qu’elle n’en ait eu l’occasion Sergio s’inquiète de ne pas voir Sara. Sara qui est enfermée dans sa chambre et dans la salle de bain depuis des heures, ça aussi ça commence à me m’énerver elle n’a pas levé le petit doigt pour nous aider aujourd’hui. « Elle n'aura qu'à finir de mettre la table en arrivant, ça lui apprendra à mettre deux heures à se préparer. » Je suis bien d’accord mais je me contente d’hocher la tête, je n’ai pas envie de participer à cette discussion. Je vais m’asseoir sur le canapé, un bon moyen de fuir cette discussion. Alma me rejoint et me tend un verre que je saisis sans hésiter. « Je sais pas si t'aimes bien le ponche, mais tu devrais le gouter, il est super bon. » Je crois que je vais avoir besoin d’un verre ou deux pour supporter cette soirée qui s’annonce interminable. « Je veux bien un verre oui s’il te plaît, ça rendra la soirée moins longue. Enfin j’espère. » Je lui dis suffisamment discrètement pour que monsieur aimable ne l’entende pas. Alors qu’Alma remplit mon verre, la poignée de la porte se remet à bouger. « On attend personne d’autre non ? » J’espère au fond de moi que c’est Diego, c’est le seul invité surprise que je tolèrerais, mais je sens que c’est une très mauvaise surprise qui se cache de l’autre côté de la porte.


@Rudy Gutiérrez @Alma Gutiérrez @Sergio Gutiérrez o holy night (les gugus) 2524836188


o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) DukhMfv
o holy night (les gugus) EmnXD0b
o holy night (les gugus) QIDiPqb
o holy night (les gugus) 383200artist

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyVen 14 Jan - 10:49


Noël, les fêtes de fin d’année, ces moments à vivre en famille, pour Sara tout ça était à chaque fois très compliqué. Quand elle voit ces familles unies pour le meilleur et pour le pire célébrer ensemble, elle ne peut s’empêcher de rêver à vouloir la même chose. Des parents unis, des frères et sœurs heureux d’être ensemble, ce n’est pourtant pas compliqué à avoir, pourtant chez les Gutiérrez si. Un père absent depuis des années, un frère qui a été absent car en prison, une petite sœur malade, de quoi souffrir à chaque fin d’année. 2021, un Noël qui sera pourtant différent des années précédentes mais pourtant qui n’atteindra pas le but ultime de la jeune femme. Bien que cette année son père soit présents, 2 de ses frères manqueront à l’appel. Son envie de fêter Noël était aussi forte que son envie de sauter par la fenêtre de sa chambre. Appuyée contre celle-ci, la jeune femme regarde l’extérieur, où elle voit son père arriver au loin les bras chargés de cadeaux. Cigarette qui se consume, elle était prête physiquement, maquillée, habillée, mais mentalement c’était autre chose. Pour Alejandro et Maria elle tenterait de ne pas montrer à quel point la situation avec Cesar, seul frère qui sera présent ce soir, était compliqué pour elle à vivre. Eux qui étaient pourtant si proches avant, depuis 6 mois, un vent glacial régnait entre eux. Sara fini par éteindre sa cigarette qu’elle venait de terminer avant de la jeter dehors recrachant sa fumée laissant encore quelques instants la fenêtre ouverte pour faire évacuer un peu l’odeur de sa chambre. Mettant la dernière touche de parfum sur elle, elle ferme sa fenêtre et sort enfin de son havre de paix. Sourire aux lèvres elle vient déposer un baiser sur la tête de Alejandro et Maria entrain de vider la hotte pleine de cadeaux que Sergio avait ramené « Mais waoooooou c’est qu’il y en a des cadeaux dis donc ! » S’écartant d’eux, elle les laisse finir de décharger le tout avant de se rapprocher des plus grands. « Papa ! » dit-elle venant alors le prendre dans les bras pour lui déposer un tendre baiser sur la joue. « Je suis contente que tu sois là » Malgré qu’il soit la raison de toute cette tension qui règne dans la maison, il était son père et elle l’aimait malgré tout. Son regard se tourne vers Alma et Cesar assis ensemble dans le canapé leur faisant un petit signe de tête pour les saluer « Il y a encore quelque chose à faire ? » S’excuser de ne pas avoir donné un coup de main de toute la journée ? Non c’était un peu trop fort pour elle, il faut dire que la veille elle était encore rentrée bien tard d’une soirée avec ses amis, le réveil fut un peu difficile ce matin. Alors qu'elle s’apprête à finir de mettre la table comme Alma lui indique, elle entend la poignée de porte d’entrée s’agiter. Elle se tourne alors vers sa sœur et Cesar alors qu’il prend la parole « On attend personne d’autre non ? » Secouant la tête, Sara se demande bien de qui il pouvait s’agir « Vous croyez que Diego a pu se libérer au final ? » Dans le fond, elle l’espérait, elle espère que Diego et même Rudy passe leur nez par cette porte même si l’un ne lui adressait plus la parole depuis 6 mois et que le second avait disparu de la circulation et qu’elle ne savait pas trop si il la détestait ou non, bien qu’elle pense que ce soit le cas sinon, elle aurait eu de ses nouvelles.

@Alma Gutiérrez  @Cesar Gutiérrez  @Sergio Gutiérrez  @Rudy Gutiérrez  o holy night (les gugus) 873483867
Revenir en haut Aller en bas
Rudy Gutiérrez
Rudy Gutiérrez
la conscience fugitive
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, la trentaine arrive à grands pas : il la pense encore lointaine, pourtant, persuadé que ses deux années et demi derrière les barreaux ne comptent pas.
SURNOM : il a l'habitude qu'on l'appelle par son nom de famille, l'intonation l'aide à savoir si ça se veut amical ou s'il doit se préparer à riposter.
STATUT : père plus qu'homme. célibataire, pas forcément heureux de cette situation.
MÉTIER : apprenti dans une pâtisserie, le little paris.
LOGEMENT : il squatte chez may à bayside depuis décembre, il a enfin osé lui ramener son fils en mars.
o holy night (les gugus) 3db5facc88fc50453486fa3752f538b0b4047a33
POSTS : 1673 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
o holy night (les gugus) Azxn
gutiérrezyou show me love then spit in my face, making your money off all of my pain. you put an eagle inside of a cage and you think i'm not strong enough to escape. but i refuse to let you make me feel like i can't fly. not only will i soar again, i'll own the fucking sky


o holy night (les gugus) 4b01a20d8e248b1b3290c7c16fd75657d1104ae1
lendy 10, 11 (UA)i saw you dancing in a crowded room, you look so happy when i'm not with you. but then you saw me, caught you by surprise, a single teardrop falling from your eye. you could've asked me why i broke your heart, you could've told me that you fell apart. but you walked past me like i wasn't there and just pretended like you didn't care. i made you think that i would always stay, i said some things that i should never say. yeah, i broke your heart like someone did to mine and now you won't love me for a second time

o holy night (les gugus) Rudybird
birdy 4i want to reconcile the violence in your heart. i want to recognise your beauty is not just a mask. i want to exorcise the demons from your past. i want to satisfy the undisclosed desires in your heart
RPs EN ATTENTE :
o holy night (les gugus) Tumblr_ns5eamHjcU1sgb9kvo2_250
rudikawould you tell me pretty lies, look me in my face, tell me that you love me even though it's fucking fake. i don't fucking care at all. and you've been out all night, i don't know where you've been, you're probably getting fucked, you're probably giving head. and i don't fucking care at all. cause i have hella feelings for you, i'm only a fool for you and maybe you're too good for me (scénario libre)
RPs TERMINÉS : chronologie des rps maintenue à jour dans ma fiche de liens.
AVATAR : maxi iglesias.
CRÉDITS : harley (ava), astra (signa), loonywaltz (ub), harley (gifs).
DC : jake vaughan & jacob copeland.
PSEUDO : momo.
INSCRIT LE : 25/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t42137-i-think-i-ve-seen-this-film-before-and-i-didn-t-like-the-ending https://www.30yearsstillyoung.com/t42209-damaged-finds-damaged-rudy https://www.30yearsstillyoung.com/t42210-rudy-gutierrez

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyVen 21 Jan - 11:00



Il ne vient pas pour faire un scandale et dire à Sergio que sa place n’est pas chez eux. Ça, il s’en occupera quand ils ne seront que tous les deux. S’il a décidé de faire une apparition – même s’il avait dit à Alma qu’il ne le ferait pas – ce n’est que pour sa mère et les petits. Alma ne semble plus le détester autant qu’avant mais leur entente est encore fragile, Cesar est un petit con, Sara n’est pas un sujet à aborder et il paraît que Diego travaille. C’est dommage, pour ce dernier, car il est sûrement le seul des aînés que Rudy n’a pas envie de cogner ou d’insulter. Il ne vient pas pour faire un scandale – mieux vaut le répéter – mais pour les saluer et leur souhaiter de passer un bon réveillon. Il pense que c’est la dernière fois qu’il pourra le faire car, avec ce qu’il a prévu en allant chez Erika, il doute de passer ses prochains Noël en liberté. Il va éviter de leur dire, ça, car il sait déjà ce qu’ils diront : premièrement qu’il est fou, deuxièmement qu’il est égoïste, troisièmement qu’il n’a plus rien à faire dans cette famille. De l’aîné au rejeton, il n’y a qu’un pas. Sa moto soigneusement garée dans la rue et son casque sous le bras, Rudy s’avance vers l’immeuble qui l’a vu grandir. Ce même appartement qu’il a quitté il y a des années pour aller squatter chez sa petite amie, qu’il n’a pas eu le droit de retrouver quand il a quitté sa cellule. Ça lui fait toujours bizarre de revenir ici, même s’il y passe le plus de temps possible : il veut profiter de chaque instant auprès de Maria, d’Alejandro et de sa mère. Ayant habité ici durant tellement d’années, Rudy ne prend pas la peine de toquer. Il ouvre la porte après avoir pris une grande inspiration et entre dans la demeure des Gutiérrez. Il croise le regard des uns et des autres qui, de toute évidence, ne s’attendaient pas à le voir arriver. Il avait dit qu’il ne le ferait pas – il faut être stupide pour croire ce que Rudy raconte, après toutes ces années. « Salut. » Il referme la porte derrière lui et pose son casque sur le meuble de l’entrée, en s’avançant dans la pièce. Ses yeux se posent sur Sergio en priorité. Il a envie de l’insulter plus que de lui dire bonsoir mais ne fait rien de ces deux options, préférant détourner le regard pour quelqu’un d’autre. C’est Sara qu’il trouve la première et, là encore, il n’a pas envie d’être sympathique. Il soupire et s’avance juste pour s’installer sur le canapé, comme s’il avait été invité, comme s’il était chez lui, comme si personne n’avait le droit d’en dire quoi que ce soit. « J’vais pas rester longtemps, j’viens juste pour vous dire bonsoir et souhaiter un joyeux Noël. Et oui j’suis sorti, pour ceux qui savaient pas encore. » Cesar est au courant – la droite qu’il s’est prise en témoigne. Alma a eu droit à une visite nocturne dans leur appartement. Maritza et les petits, eux, ont droit à des visites régulières. Il n’y a que Sara qu’il n’a pas encore croisée et, évidemment, leur père. « M’faites pas un silence religieux que parce que j’viens d’arriver, vous parliez d’quoi ? » Il ne peut pas s’empêcher de regarder Sergio. Il aimerait pouvoir passer au-delà de ce qu’il ressent et simplement l’ignorer mais non, il n’y arrive pas. Sa présence le dérange autant qu’elle le fascine : il n’avait pas vu son père depuis des années. Et contrairement aux autres, il ne l’a pas connu que dégoûté de ses enfants et de sa famille. Il a eu le droit à un père, pour de vrai, pendant quelque temps. Et c’est quelque chose qu’il n’a jamais réussi à oublier et qui remonte un peu trop dans ses pensées, en le voyant là, entouré de tous ses frères et sœurs. Leur famille est réunie, oui, mais est-ce qu’il apprécie vraiment cet instant ? Il ne veut pas dire non, il ne sait pas s’il peut dire oui.


this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. i got that adrenaline momentum. and i'm not knowin' when i'm ever gonna slow up and i'm ready to snap any momen. i'm thinkin' it's time to go get 'em, they ain't gonna know what hit 'em

o holy night (les gugus) StIpa4L
o holy night (les gugus) K4p2tel
o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Alma Gutiérrez
Alma Gutiérrez
les ambitions refoulées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt six ans et traumatisée des fêtes d'anniversaire depuis que l'une d'elles s'est soldée en véritable drame familial. (23/06/1996)
SURNOM : personne n'a trouvé la meilleure façon de raccourcir son prénom, bien que les deux benjamins de la fratrie gutiérrez l'aient tourné dans tous les sens au fil des années.
STATUT : ses rêves de fonder une famille animent toujours ses pensées malgré le célibat. elle à du mal à vivre avec sa solitude mais essaie de voir le bon côté des choses, ce qui est difficile quand même s'inscrire sur tinder se solde par un échec.
MÉTIER : après l'abandon de ses études à sciences po et une errance professionnelle, elle se plaît à vendre des biens immobiliers pour copeland estate. elle en vient à rêver de diriger sa propre agence un jour.
LOGEMENT : depuis le dernier passage en prison de son aîné elle vit seule dans un appartement plutôt moderne au n°67 sur st pauls terrace, dans le quartier de spring hill.
o holy night (les gugus) 74c2ebb5547edb05d0ab2ffc7a9f3d2ae01cc989
POSTS : 1529 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ce qui restera pour toujours son plus grand regret est de ne pas avoir pu continuer ses études en sciences politiques, d'avoir vu sa carrière s'essouffler avant même d'avoir commencé › elle aime sa famille plus que tout, mais la pense responsable de tous ses maux aussi › grande fan de cuisine, elle aime réunir les gens autour de ses plats.
RPs EN COURS : o holy night (les gugus) Azxn
gutiérrez 2dysfunctional as fuck but it's not because we're wasted that love doesn't exist. we're a family first of all, there's no excuses for treason.
cesarsergiorudy #3cesar 2

o holy night (les gugus) Tumblr_pnexfogRTd1w7qlg9o2_500
wilma 2 3you've had a chance to stay with me, now we have only regrets left. go, stay away from me, i've been hurt enough.



RPs EN ATTENTE : cesar
RPs TERMINÉS : maxenceavaevemaxence·2charlierudystaceyeveezradanikamartinmatthiasmaxence·3diegogutiérrezwinstonrileyjake
AVATAR : camila mendes.
CRÉDITS : cristalline (avatar) mayoosh (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & eliot chapman.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33860-no-place-like-home-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster https://www.30yearsstillyoung.com/t33957-alma-gutierrez#1507092 https://www.30yearsstillyoung.com/t34955-alma-gutierrez#1573423

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyDim 30 Jan - 9:48



o holy night
@Cesar Gutiérrez @Sergio Gutiérrez @Rudy Gutiérrez & Alma Gutiérrez
Je vais faire des efforts, pour vous, lui j’en ai rien à faire de ce qu’il pense, je sais déjà qu’il ne m’aime pas. Personne ne pouvait comprendre la relation que chacun entretenait avec Sergio. Ils l'avaient tous plus ou moins connu, avaient tous une opinion bien tranchée sur leur géniteur/père/lâche connard inconnu - à adapter selon le point de vu. ça devait être drôle à voir. Et drôle à vivre. Un élan de nostalgie s'emparait d'Alma qui regrettait l'époque où ils n'étaient tous que d'innocents enfants, comme Maria et Alejandro. Mais si même là leur père s'était vite montré absent, il faut dire qu'Alma arrivait à supporter sa présence. C’est déjà pas mal. Elle hochait la tête, ne pouvant qu'être d'accord avec Cesar. Je suis déçu aussi pour Diego, ça sera bizarre de pas le voir ce soir. Un jour peut-être, on peut toujours rêver. En attendant de rêver, le dernier invité entrait dans la pièce. Super. Alma donnait une légère tape sur l'épaule de son frère comme pour qu'il se souvienne de ses résolutions pour la soirée. Bonsoir. Au moins il était poli et n'avait pas sauté à la gorge de Sergio à peine était il arrivé : un point positif. Je veux bien un verre oui s’il te plaît, ça rendra la soirée moins longue. Enfin j’espère. La brune s'empressait d'aller servir plusieurs verres et de revenir sur le canapé avec le sien en main et celui de Cesar pour le lui apporter. Elle s'installait juste avant que Sara ne les rejoigne. Mais waoooooou c’est qu’il y en a des cadeaux dis donc ! Son enthousiasme faisait plaisir à voir - il était aussi un peu agaçant. Papa ! Les yeux d'Alma vinrent se lever naturellement tant entendre ce mot dans cette famille était inimaginable pour elle. Elle se retenait un commentaire déplacé. Je suis contente que tu sois là Elle devait bien être la plus heureuse de tous de cette configuration. Il y a encore quelque chose à faire ? Alma s'empressait d'hocher la tête. Il reste la table à mettre s'il te plaît. Elle pouvait bien participer comme out le monde, non ? On attend personne d’autre non ? Non, personne n'était attendu. Mais Alma n'avait pas besoin de réfléchir bien longtemps pour savoir qui se trouvait de l'autre côté de la porte. Vous croyez que Diego a pu se libérer au final ? Il était certain que non, le programme de l'hôpital était fait et une absence supplémentaire sur l'équipe n'était probablement par envisageable. Salut. J’vais pas rester longtemps, j’viens juste pour vous dire bonsoir et souhaiter un joyeux Noël. Et oui j’suis sorti, pour ceux qui savaient pas encore. Y avait-il encore des personnes qui n'étaient pas au courant ? Alma n'avait parlé de lui qu'à Cesar parce qu'il avait visiblement eu la joie de le retrouver, mais la brune se demandait qui pouvait bien être resté dans l'ignorance de cette information. Sergio, sans doute. Sara, peut-être. M’faites pas un silence religieux que parce que j’viens d’arriver, vous parliez d’quoi ? Il avait le chic pour mettre le monde à l'aise. On parlait ponche, t'en veux ? Qu'elle lançait en désignant leurs verres à elle et Cesar, installés sur le canapé avec lui. Quelqu'un finirait bien par se désigner pour lui apporter à boire, ou il finirait bien par se lever pour se servir comme il savait si bien le faire. Elle se penchait vers Par pitié dis moi que t'as pas prévu de venir pour frapper quelqu'un. La question pouvait légitimement se poser. Maritza vint rejoindre le reste de la famille au salon et en un regard surpris elle venait de résumer la situation. Sers toi un verre maman. Un conseil ou un ordre ? Alma ne savait plus trop, mais elle voulait faire quelque chose pour essayer de réchauffer l'atmosphère glaciale qui régnait dans l'appartement. Bon je crois que c'est le moment où on trinque.. Elle levait son verre, cherchant l'inspiration. A la famille ! Elle manquait de s'étouffer mais vint vite se cacher en avalant deux gorgées de ponche, se promettant que la prochaine fois, elle éviterait ce genre de commentaires.


o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) YMgvr6O
o holy night (les gugus) DVuguDb
o holy night (les gugus) QqLqwzn
o holy night (les gugus) A7lPtC7
o holy night (les gugus) IfjSGV7
trust me now before i go away, he's outraged but he wants to do well. it's insane, baby, but if you trust, everything's gonna be okay. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Cesar Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (12 janvier 2001)
SURNOM : Sûrement "sale gosse" pour son père, Cesar pour les autres c'est très bien comme ça
STATUT : Allergique à une relation amoureuse, a fui une relation avec Bailey pour retrouver le célibat.
MÉTIER : Apprenti maçon (qui l'ennuie profondément) et artiste sur Instagram (sa plus grande fierté).
LOGEMENT : #64, Kent Street (Fortitude Valley) avec sa mère, Sara, son petit frère et sa petite sœur
o holy night (les gugus) 37cf546c0febf47674d81ecd686b9f98f96f7e81
POSTS : 985 POINTS : 40

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cinquième enfant de la famille Gutiérrez il est le dernier des grands à vivre dans la maison familiale. Actuellement en formation pour être maçon il ne rêve que d'une chose : tout plaquer pour se consacrer à l'art. Il monte en parallèle de sa formation un petit business autour de son talent (fait des dessins sur commande et s'est inscrit sur Patreon). S'il est persuadé de pouvoir faire carrière sur Instagram ce n'est pas l'avis de ses proches qui le traitent d'idiot. Toujours planqué dans sa bulle pour échapper aux problèmes du quotidien qui l'affectent plus qu'il ne le laisse paraître.
RPs EN COURS : Les problèmes, La famille

o holy night (les gugus) Azxn

Noël; Alma (1) (2); Rudy (3); Sergio (3)

***

Emery (1)

o holy night (les gugus) Giphy

***

Art relatedo holy night (les gugus) Giphy.gif?cid=790b7611d99142050a0f5f6e9adcd234f1da4d9897248273&rid=giphy

Auden (3); Lexie (1) (2)

Autres rps en cours :

Bailey (1),(2); Riley (1), Lena (1), Freddy, Murphy
Vernissage de la galerie
RPs TERMINÉS : Maddy#1
Maddy 2
gugus
Auden #2
Léo #1
Maddy, Sergio
Auden#1
Never there (Gugu)
AVATAR : Itzan Escamilla
CRÉDITS : Harley (avatar), Saturdcys (gif)
DC : Melchior et Russell
PSEUDO : Aligot
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39895-cesar-dans-ma-bulle https://www.30yearsstillyoung.com/t39961-cesar-so-confortable-we-re-living-in-a-bubble-so-confortable-we-cannot-see-the-trouble https://www.30yearsstillyoung.com/t41358-cesar-gutierrez?highlight=cesar https://www.30yearsstillyoung.com/t41369-cesar-gutierrez?highlight=cesar

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyMar 1 Fév - 23:28



Dans la famille Gugu le père @Sergio Gutiérrez, la grande sœur adorée @Alma Gutiérrez, l'intrus l'invité surprise @Rudy Gutiérrez et la chieuse @Sara Gutiérrez :OO:


« Mais waoooooou c’est qu’il y en a des cadeaux dis donc ! » Sara a enfin fait refait surface après avoir passé une éternité dans la salle de bain -encore une fois-. Je crois que la prochaine fois qu’elle nous refait un coup comme ça je couperai l’électricité ou l’eau chaude parce que c’est pas normal qu’on passe la journée en cuisine à tout préparer et qu’elle débarque comme une fleur quand tout est terminé. La porte s’ouvre et Sergio fait son apparition. Je me retiens de faire une remarque négative et je me contente d’un soupir. « Papa ! » Alma lève les yeux au ciel et je fais de même. Je lui dis à voix basse. « Non mais elle est sérieuse ? » J’évite soigneusement le regard de Sergio mais j’accepte un verre pour que la soirée soit moins désagréable à supporter. « Je suis contente que tu sois là » Pas nous. Sergio est vraiment la dernière personne que j’aurais voulu voir à la table de ce réveillon. Sara a au moins eu l’intelligence de ne pas nous inclure en disant qu’elle était heureuse de le voir. Ce soir je tolère Sergio mais ça s’arrête là, il ne faudra pas compter sur moi pour que je lui fasse la conversation ou quelque chose dans le genre. Je ne comprends toujours pas pourquoi Sara est aussi heureuse de le voir. Elle a vraiment des œillères pour ne pas voir à quel point il est malsain. « On est tous ravis oui. » Et j’affiche le sourire le plus hypocrite possible. Je peux sentir sans la regarder qu’Alma est en train de me tuer du regard mais bon je suis resté très poli, faire une pique sans insultes c’est encore autorisé non ? « Il y a encore quelque chose à faire ? » Sara change de sujet et Alma lui demande de mettre la table, je sens bien que je ne suis pas le seul à être agacé par le fait qu’elle arrive une fois que tout est terminé. La porte s’ouvre et on se regarde tous sans comprendre puisque nous n’attendons personne d’autre. « Vous croyez que Diego a pu se libérer au final ? » J’ai un gros doute, je comprends pas grand-chose aux plannings de l’hôpital mais je ne pense pas qu’ils aient laissé Diego partir un jour de fêtes. « ça m’étonnerait. » Et ça ne loupe pas puisque la porte s’ouvre et Rudy fait son entrée.  « Salut. J’vais pas rester longtemps, j’viens juste pour vous dire bonsoir et souhaiter un joyeux Noël. Et oui j’suis sorti, pour ceux qui savaient pas encore. » Tout le monde est au courant ça ne sert à rien de le rappeler. Impossible d’oublier que Rudy est de retour, le souvenir de nos retrouvailles est encore douloureux. Alma est la seule à qui j’en ai parlé, j’étais trop en colère pour garder cette information pour moi et je ne lui ai toujours pas pardonné. J’espère qu’il dit vrai et qu’il ne compte pas s’incruster pour tout le repas. Je vais déjà devoir supporter Sara et Sergio alors si Rudy s’ajoute à l’équation la soirée promet d’être très longue. Je vais avoir besoin de plus d’un verre pour supporter ça. « M’faites pas un silence religieux que parce que j’viens d’arriver, vous parliez d’quoi ? » On parlait pas. Enfin je parlais de rien parce que j’ai pas envie d’être là. Je suis là pour faire plaisir à Alma, Maman et les petits mais c’est tout. Je fais acte de présence mais c’est un peu tout, si je commence à ouvrir ma gueule je sens que le repas pourrait très vite mal tourner et j’ai déjà trop merdé la dernière fois à l’anniversaire d’Alma pour gâcher encore un repas. « On parlait ponche, t'en veux ? » Je ne me lève pas pour aller le servir, s’il veut un verre il n’a qu’à venir le chercher. Maman nous rejoint et elle découvre à son tour avec surprise l’arrivée de Rudy. « Sers toi un verre maman. » Je regarde mon verre, j’ai hâte de le vider et de me pouvoir me resservir. « Bon je crois que c'est le moment où on trinque.. » Super, à quoi on va bien pouvoir trinquer cette année ? Au retour de Sergio ? A celui de Rudy ? A notre belle famille enfin réunie ? Franchement je vois pas ce qu’il y aurait de réjouissant à fêter aujourd’hui. « A la famille ! » Je lève mon verre et j’ai un petit rictus parce que la situation est assez risible, porter un toast à une famille en pièces détachées c’était pas forcément la meilleure idée qu’Alma ait eue. Je balaie la pièce du regard : tout le monde ici ou presque se déteste et on passe notre temps à se crier dessus ou à se critiquer alors non je n’ai pas envie de porter un toast à notre belle famille unie et pleine d’harmonie. Je lève mon verre mais je reste silencieux. « Cesar pourquoi tu fais la tête ? » Je baisse la tête vers Alejandro qui a bien remarqué que j’étais tendu. Pas besoin d’être très observateur pour lire dans mon attitude que j’aimerais être n’importe où plutôt qu’ici. « T’es fâché ? » Maria surenchérit et je me dis que les enfants n’ont vraiment aucun filtres. « Mais non je fais pas la tête, je suis un peu fatigué c’est tout. » Un joli petit mensonge mais je ne veux pas leur gâcher noël. Ils n’ont rien demandé et ils méritent d’avoir une enfance normale loin des problèmes d’adultes et des conflits qui nous opposent tous. Alors ce soir devant eux tout ira bien et on se comportera comme une famille normale pour une fois. « Maman on peut ouvrir les cadeaux ? » Je souris face à la question d’Alejandro, les enfants sont vraiment extraordinaires, ils passent très vite à autre chose et nous surprennent toujours. Je regarde la pile de cadeaux posés au pied du sapin et je peux comprendre leur impatience. « Vous perdez pas de temps vous. »



o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) DukhMfv
o holy night (les gugus) EmnXD0b
o holy night (les gugus) QIDiPqb
o holy night (les gugus) 383200artist

Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
o holy night (les gugus) 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, ce qui n'a pas empêché un 8ème enfant de se mettre en route.
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, le temps de sa grossesse.
o holy night (les gugus) Tumblr_poh1msMNkZ1wl2x0ro1_400
POSTS : 1128 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, un huitième est en route à son grand malheur. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
RPs EN COURS : o holy night (les gugus) 4hy7

Alma + Lena #2 + Gugu family #2 + Tiago + Scott + Lara #2 + Rudy #4 + Diego + Maze #2 + Maddy #8 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + fpjonez (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane) et emery (aka boxing barbie)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyDim 6 Fév - 14:43



Il y avait quelque chose de surréaliste à les voir tous réunis dans cette pièce comme si la situation était même normale. Pourtant, en l’espace de quelques mois, on ne pouvait pas dire que la situation avait tant évolué. Alma était toujours sur la réserve, Cesar ne pouvait pas supporter son père malgré sa retenue apparente. Maritza surveillait du coin de l’œil, même s’il savait qu’elle était heureuse qu’il semble enfin décidé à faire un effort pour être présent pour ses enfants. Les petits, eux, étaient les plus résilients, trop obsédés par l’idée que ce soit Noël pour réfléchir à s’ils avaient vraiment envie que leur père soit là ou non. Tout était dans le paraître ici et Sergio ne se faisait pas d’illusions, la montagne de non-dits et de rancœur pourrait transformer cette soirée de célébration en un cauchemar en l’espace d’une poignée de secondes. Pour cette raison, le patriarche ne comptait pas réellement s’imposer, prêt à ignorer jusqu’aux réflexions les plus acerbes s’il en rencontrait. Pour autant, il ne cacha pas sa joie à voir Sara sortir de sa chambre, se pointer comme une fleur dans le salon, elle aussi imperméable à la particularité de l’ambiance. « Bonsoir Sara. » Il serra sa fille dans ses bras en retour avec un sourire, lui rendit le baiser avant de la laisser s’échapper. Lui était prêt à aller s’installer sur le canapé pour se servir à son tour un verre de punch, étant donné qu’ils étaient tous réunions.

La porte qui s’ouvrit lui fit tourner la tête, à l’instar de sa famille. Il n’en pensa rien sur la seconde, ne sachant pas qui de plus pourrait venir se rajouter. Il ne pouvait pas dire que voir le visage de Rudy représenta une bonne nouvelle, loin de là. Fraîchement sorti de prison, pile à temps pour les fêtes. Sergio avait suivi l’affaire de loin, savait déjà qu’Erika avait laissé tomber les charges. Il était au courant que le procès n’irait pas plus loin. En revanche, il ne savait pas qu’il était déjà sorti. C’était ironique, dans un sens. Les deux hommes étaient probablement les moins légitimes à être dans ce salon ce soir, fières représentations de combien leur famille était brisée. L’agent avait beau avoir promis de faire des efforts, il savait aussi à quoi s’en tenir et préféra opter pour le silence et l’ignorance, laissant la fratrie graviter autour de lui. Sergio fit plutôt mine de s’intéresser à la table basse, prenant place dans le fauteuil en attendant que tout le monde soit installé. Puis, finalement, vint le moment de trinquer, de laisser place au tempérament visiblement pacifiste d’Alma de s’exprimer. A la famille… sacrément ironique. Pour le coup, son rictus fit écho à celui de Cesar. Elle n’aurait pas pu trouver pire formulation. Seule Maritza sembla s’en contenter. « A la famille. » répéta-t-il en étouffant son avis sur la question dans une gorgée alcoolisée.

Heureusement, les petits leur offrirent une distraction plus que bienvenue. Si Alejandro semblait trembler d’impatience, sa sœur n’en menait pas large non plus. « Vous ne voulez pas plutôt venir prendre un soda avec nous ? » Les têtes se secouèrent en signe de négation avec une telle rapidité qu’il ne put s’empêcher de rire. « Si vous réussissez à trouver vos cadeaux dans la pile, vous avez le droit de les ouvrir. » finit par céder Mari, attendrie par l’excitation de ses plus petits. Il n’y eut pas besoin de le répéter deux fois que les enfants étaient à genoux à attraper paquet par paquet pour scanner l’étiquette et voir si leur nom y était. « J’en ai un ! » « Moi aussi ! » Et ainsi, Alejandro et Maria se retrouvèrent à déballer avidement les cadeaux. Une voiture télécommandée pour l’un, une maison polly pocket pour l’autre. « Vous voulez peut-être les rejoindre ? » demanda-t-il au reste de ses enfants. Peut-être était-ce mieux d’écarter cet aspect de Noël maintenant, avant que les choses tournent au vinaigre. Si Sergio s’était assuré de garnir le sapin, le principal cadeau était dans sa poche. Et celui-là, il le redoutait, réellement incertain de comment il serait accueilli.

@Alma Gutiérrez @Sara Gutiérrez @Rudy Gutiérrez @Cesar Gutiérrez



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

o holy night (les gugus) ZPuukcL
o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) IfjSGV7
o holy night (les gugus) NJB97Z9
o holy night (les gugus) 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Rudy Gutiérrez
Rudy Gutiérrez
la conscience fugitive
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, la trentaine arrive à grands pas : il la pense encore lointaine, pourtant, persuadé que ses deux années et demi derrière les barreaux ne comptent pas.
SURNOM : il a l'habitude qu'on l'appelle par son nom de famille, l'intonation l'aide à savoir si ça se veut amical ou s'il doit se préparer à riposter.
STATUT : père plus qu'homme. célibataire, pas forcément heureux de cette situation.
MÉTIER : apprenti dans une pâtisserie, le little paris.
LOGEMENT : il squatte chez may à bayside depuis décembre, il a enfin osé lui ramener son fils en mars.
o holy night (les gugus) 3db5facc88fc50453486fa3752f538b0b4047a33
POSTS : 1673 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
o holy night (les gugus) Azxn
gutiérrezyou show me love then spit in my face, making your money off all of my pain. you put an eagle inside of a cage and you think i'm not strong enough to escape. but i refuse to let you make me feel like i can't fly. not only will i soar again, i'll own the fucking sky


o holy night (les gugus) 4b01a20d8e248b1b3290c7c16fd75657d1104ae1
lendy 10, 11 (UA)i saw you dancing in a crowded room, you look so happy when i'm not with you. but then you saw me, caught you by surprise, a single teardrop falling from your eye. you could've asked me why i broke your heart, you could've told me that you fell apart. but you walked past me like i wasn't there and just pretended like you didn't care. i made you think that i would always stay, i said some things that i should never say. yeah, i broke your heart like someone did to mine and now you won't love me for a second time

o holy night (les gugus) Rudybird
birdy 4i want to reconcile the violence in your heart. i want to recognise your beauty is not just a mask. i want to exorcise the demons from your past. i want to satisfy the undisclosed desires in your heart
RPs EN ATTENTE :
o holy night (les gugus) Tumblr_ns5eamHjcU1sgb9kvo2_250
rudikawould you tell me pretty lies, look me in my face, tell me that you love me even though it's fucking fake. i don't fucking care at all. and you've been out all night, i don't know where you've been, you're probably getting fucked, you're probably giving head. and i don't fucking care at all. cause i have hella feelings for you, i'm only a fool for you and maybe you're too good for me (scénario libre)
RPs TERMINÉS : chronologie des rps maintenue à jour dans ma fiche de liens.
AVATAR : maxi iglesias.
CRÉDITS : harley (ava), astra (signa), loonywaltz (ub), harley (gifs).
DC : jake vaughan & jacob copeland.
PSEUDO : momo.
INSCRIT LE : 25/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t42137-i-think-i-ve-seen-this-film-before-and-i-didn-t-like-the-ending https://www.30yearsstillyoung.com/t42209-damaged-finds-damaged-rudy https://www.30yearsstillyoung.com/t42210-rudy-gutierrez

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyDim 27 Fév - 14:04



« Par pitié dis-moi que t’as pas prévu de venir pour frapper quelqu’un. » Et aussi simplement que ça, cette phrase résume toutes les dernières arrivées de Rudy. A l’anniversaire d’Alma, il a fait de son mieux pour ne pas frapper qui que ce soit. Il était en guerre continuelle avec Diego et a pris sur lui, c’est finalement leur père qui l’a fait s’enfuir. En sortant de prison une seconde fois, c’est Cesar qui a eu droit aux énervements de Rudy et qui a fini par s’en prendre une. Ce soir, il promet de ranger les mains dans ses poches et de ne faire de mal à personne. Ils s’en font tous déjà bien assez, inconsciemment, en n’osant pas délier leurs langues. Les non-dits bouffent et blessent bien plus que quelques coups. Les hématomes s’en vont, les pensées, elles, restent incrustées. « J’vais être sage comme une image. » Oh non, ça ne ressemble pas à Rudy, ça. Mais il est venu pour observer et se rendre compte de ce qu’il a loupé. Regarder les sourires sur les visages et, surtout, analyser comment se comporte le patriarche maintenant qu’il a retrouvé sa famille. Rudy s’approche du canapé et se sert un verre à son tour, avant de s’y installer auprès de son frère et de sa sœur. Rapidement, c’est l’heure de porter un toast. On fait ça dans tous les dîners importants, sans jamais vraiment le penser. Ce soir plus que jamais. « A la famille ! » Et quelle famille, bordel. La réaction de Cesar et celle de Sergio sont similaires, c’est ça qui fait sourire Rudy et non pas la formulation. Finalement, ils se ressemblent plus qu’ils ne veulent l’admettre. « A la famille. » Il confirme et tout le monde trinque, Rudy boit une gorgée – deux ou trois, plutôt.

Alejandro s’inquiète de l’état de Cesar, celui-ci met tout sur le compte de la fatigue. Elle a bon dos, celle-là. Dès que quelque chose ne va pas, on peut être sûr que le sommeil est blâmé. En réalité, Cesar n’a aucune envie d’être ici, il n’y a pas besoin d’être devin pour le savoir. Les yeux du mexicain passent de Maria à Alejandro et, aussi facilement que ça, il arrive à se plonger dans ses lointains souvenirs. Il avait cinq ans, ils étaient encore à Acapulco, la vie était totalement différente et leur famille était unie. Il y avait des couacs, c’est certain, mais Rudy était trop petit pour les assimiler complètement. C’est avec du recul et beaucoup d’années qu’il a compris que les absences de son père – déjà récurrentes à l’époque – n’étaient qu’annonciatrices de ce qui allait se passer bien des années plus tard. L’innocence de l’enfance le faisait fermer les yeux sur tout ça pour apprécier tous les moments avec son géniteur. Et là, en voyant ses frangins, il se remémore l’époque où c’était à lui d’ouvrir des cadeaux. Il avait insisté longuement pour que sa mère lui achète un garage en bois, dans un magasin, et n’avait obtenu qu’une réponse négative. Sergio avait regardé longuement l’étiquette et n’avait rien ajouté de plus, laissant sa femme imposer son autorité. Ils n’avaient pas tellement d’argent que ça, à ce moment-là. Parce que Sergio le perdait dès qu’il le pouvait, et parce qu’ils avaient eu des enfants en étant bien trop jeunes. Et pourtant, quelques semaines plus tard, Rudy avait pu déballer ledit garage et avait d’abord retrouvé les bras de son père avant d’aller remercier sa mère. Il était persuadé que le cadeau était de lui et près de vingt-quatre ans plus tard, Rudy le pense encore. La joie qu’il a ressentie à ce moment-là, il arrive encore à la percevoir quand il regarde son père, là, alors qu’il est supposé le détester. Il n’a aucune idée de ce qu’il a offert à Maria et Alejandro cette année, mais il est persuadé que les petits ressentiront la même satisfaction que lui lorsqu’il était gamin. Et peut-être que dans quelques années, quand ils l’auront en horreur – parce que ça arrivera forcément – ils arriveront à relativiser en pensant à ce cadeau reçu. « Vous voulez peut-être les rejoindre ? » Rudy retrouve le monde réel et secoue légèrement son visage pour bien reprendre ses esprits. Maria et Alejandro découvrent les jouets qui feront leur joie pour les prochaines semaines, tandis que les plus grands attendent sans trop savoir quoi. Il sait déjà qu’il n’a rien à son nom, lui, dans la pile qui est installée à côté du sapin. « Parce qu’il a un cadeau, en plus. » Il commente, avant de tourner son visage vers leur père. « Qu’est-ce que c’est ? Un test de paternité ? » Il trouve sa blague franchement drôle, lui.


this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. i got that adrenaline momentum. and i'm not knowin' when i'm ever gonna slow up and i'm ready to snap any momen. i'm thinkin' it's time to go get 'em, they ain't gonna know what hit 'em

o holy night (les gugus) StIpa4L
o holy night (les gugus) K4p2tel
o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Cesar Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (12 janvier 2001)
SURNOM : Sûrement "sale gosse" pour son père, Cesar pour les autres c'est très bien comme ça
STATUT : Allergique à une relation amoureuse, a fui une relation avec Bailey pour retrouver le célibat.
MÉTIER : Apprenti maçon (qui l'ennuie profondément) et artiste sur Instagram (sa plus grande fierté).
LOGEMENT : #64, Kent Street (Fortitude Valley) avec sa mère, Sara, son petit frère et sa petite sœur
o holy night (les gugus) 37cf546c0febf47674d81ecd686b9f98f96f7e81
POSTS : 985 POINTS : 40

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cinquième enfant de la famille Gutiérrez il est le dernier des grands à vivre dans la maison familiale. Actuellement en formation pour être maçon il ne rêve que d'une chose : tout plaquer pour se consacrer à l'art. Il monte en parallèle de sa formation un petit business autour de son talent (fait des dessins sur commande et s'est inscrit sur Patreon). S'il est persuadé de pouvoir faire carrière sur Instagram ce n'est pas l'avis de ses proches qui le traitent d'idiot. Toujours planqué dans sa bulle pour échapper aux problèmes du quotidien qui l'affectent plus qu'il ne le laisse paraître.
RPs EN COURS : Les problèmes, La famille

o holy night (les gugus) Azxn

Noël; Alma (1) (2); Rudy (3); Sergio (3)

***

Emery (1)

o holy night (les gugus) Giphy

***

Art relatedo holy night (les gugus) Giphy.gif?cid=790b7611d99142050a0f5f6e9adcd234f1da4d9897248273&rid=giphy

Auden (3); Lexie (1) (2)

Autres rps en cours :

Bailey (1),(2); Riley (1), Lena (1), Freddy, Murphy
Vernissage de la galerie
RPs TERMINÉS : Maddy#1
Maddy 2
gugus
Auden #2
Léo #1
Maddy, Sergio
Auden#1
Never there (Gugu)
AVATAR : Itzan Escamilla
CRÉDITS : Harley (avatar), Saturdcys (gif)
DC : Melchior et Russell
PSEUDO : Aligot
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39895-cesar-dans-ma-bulle https://www.30yearsstillyoung.com/t39961-cesar-so-confortable-we-re-living-in-a-bubble-so-confortable-we-cannot-see-the-trouble https://www.30yearsstillyoung.com/t41358-cesar-gutierrez?highlight=cesar https://www.30yearsstillyoung.com/t41369-cesar-gutierrez?highlight=cesar

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyVen 6 Mai - 20:26



@Rudy Gutiérrez @Sergio Gutiérrez @Alma Gutiérrez :OO:



La soirée ne fait que commencer et je me fais déjà chier comme un rat mort. J’ai pas envie d’être là et ça se voit d’ailleurs. D’habitude j’aime bien noël, voir les petits enthousiastes et manger en famille c’est toujours bien. Mais là avec Sergio et Rudy qui s’invitent à la fête j’ai de très sérieuses raisons de faire la tête. Je sais que mon attitude est immature et que je ne suis plus un ado pour faire une crise comme ça mais je m’en fiche royalement. Sergio a la première place du classement des personnes que je déteste le plus au monde et Rudy a énormément baissé dans mon estime depuis notre dernière dispute. Enfin, si on peut appeler ça une dispute, je lui ai dis ce que je pensais et il a répondu par la violence, comme toujours. Sara est là aussi, après des heures passées dans la salle de bain sans nous donner un coup de main, comme d’habitude. Rien de nouveau sous le soleil finalement, Sara est toujours insupportable, Diego travaille, Alma et Maman essaient de réconcilier tout le monde, Sergio est détestable et Rudy nous fait du grand Rudy en s’invitant sans prévenir personne. Je suis fermé comme une huître et je sens bien que ça agace Alma, les petits ont senti que j’étais tendu et ils ne manquent pas de me le faire remarquer. Ils me demandent pourquoi je fais la tête, je mens en disant que tout est de la faute de la fatigue, c’est mon excuse préférée d’ailleurs. Mais c’est un mensonge utile, si je commence à dire à voix haute ce que je pense tout bas je suis sûr de gâcher noël et c’est hors de question. Je laisse les autres faire et je me demande qui gâchera le repas en premier. Les petits demandent à Maman s’ils peuvent ouvrir les cadeaux et leur impatience m’arrache un sourire. « Vous ne voulez pas plutôt venir prendre un soda avec nous ? » Je les regarde faire non de la tête et Maman cède face à leurs bouilles d’anges. « Si vous réussissez à trouver vos cadeaux dans la pile, vous avez le droit de les ouvrir. » A la vitesse de l’éclair, j’observe Alejandro et Maria foncer sous le sapin pour déballer les cadeaux qu’ils exhibent fièrement. C’est une scène attendrissante et je me dis que je dois prendre sur moi pour qu’ils aient un noël normal pour une fois. « Vous voulez peut-être les rejoindre ? » Sergio nous pose une question mais  je reste silencieux, j’attends de voir ce que les autres décident de faire. Je ne suis là qu’en spectateur ce soir, je l’ai promis à Alma. Finalement c’est Rudy qui brise le silence. « Parce qu’il a un cadeau, en plus. » Je les observe et je vois Rudy se tourner vers Sergio pour lui dire avec un petit sourire provocateur. « Qu’est-ce que c’est ? Un test de paternité ? » Je ne sais pas comment réagir entre cette blague. D’un côté elle me fait rire mais c’est un rire jaune. Je regarde Rudy et je luis dis en haussant légèrement les épaules. “Ou un contrat pour renoncer à l’héritage peut-être.” Ma réponse est sortie toute seule mais je n’ai pas pu m’en empêcher. Rudy a commencé sur ce terrain là alors je le suis même si en ce moment je ne le supporte pas. Je sens tout de suite Alma me faire les gros yeux mais tant pis, ce type ne m’aime pas alors un peu plus ou peu moins. Je glisse à voix basse à Alma “Boh en vrai si c’est un chèque ça me va.” L’argent ne fait pas le bonheur mais je préfère détester Sergio avec une liasse de billets dans les mains plutôt que tout seul comme un con.



o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) DukhMfv
o holy night (les gugus) EmnXD0b
o holy night (les gugus) QIDiPqb
o holy night (les gugus) 383200artist

Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
o holy night (les gugus) 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, ce qui n'a pas empêché un 8ème enfant de se mettre en route.
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, le temps de sa grossesse.
o holy night (les gugus) Tumblr_poh1msMNkZ1wl2x0ro1_400
POSTS : 1128 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, un huitième est en route à son grand malheur. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
RPs EN COURS : o holy night (les gugus) 4hy7

Alma + Lena #2 + Gugu family #2 + Tiago + Scott + Lara #2 + Rudy #4 + Diego + Maze #2 + Maddy #8 +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + fpjonez (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane) et emery (aka boxing barbie)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptyMer 11 Mai - 12:44



Le constat de son retour dans la famille était loin d’être brillant. Sergio le sentait bien à l’ambiance électrique qui habitait la pièce. Il était exempté de regards meurtriers, d’insultes, et aucun de ses gamins ne semblait vouloir en découdre pour la soirée. Pour autant, il ne se faisait pas d’illusions ; c’était certainement juste par respect pour leur mère et pour les plus petits qui étaient complètement imperméables à ce qui se déroulait ici, obnubilés par le sapin et les cadeaux. Ils étaient bien loin de l’esprit de Noël attendu, où ils mettraient des musiques de Noël, partageraient un bon moment et seraient juste reconnaissants de pouvoir être ensemble. A quand remontait leurs dernières fêtes de fin d’année tous ensemble ? Vingt-et-un, vingt-deux ans ? Sara était trop jeune pour s’en souvenir, Alma et Diego étaient encore tout jeunes, et Rudy commençait à remettre en question l’existence du Père-Noël. Ils étaient bien plus heureux à l’époque, c’était un fait. Mais cela remontait à tellement loin que Sergio avait l’impression qu’il s’agissait d’une autre vie, une qui ne lui appartenait plus aujourd’hui. Il avait décidé de renoncer à tout cela dès le jour où il était parti et ce soir, il était confronté de plein fouet à ce qu’il avait accepté de manquer. Certaines choses ne pouvaient pas être rattrapées.
Devant eux, Maria et Alejandro s’en donnaient à cœur joie, emplissant l’espace de papier cadeau déchiré dans tous les sens. Ils étaient surexcités. Mais toute la pile de cadeaux n’était pas pour eux. Maritza avait voulu faire les choses en grand cette année puisque la présence du paternel rendait cela possible. La question financière était bien évidemment sur le tapis, elle avait juste préféré le voir comme une opportunité de gâter tous ses enfants sans exceptions. Une participation pour laquelle il n’attendait aucun crédit. Il fallut juste que Rudy ruine le moment, à faire un commentaire fidèle à lui-même. Bientôt rejoint par Cesar. Un sarcasme joint qui lui aurait fait grincer les dents en temps normal, et il fallut à Sergio un effort considérable pour ne laisser filtrer aucune réaction. C’était ironique dans un sens, que cela vienne des deux fils qui lui ressemblaient le plus dans leur tempérament. Le test de paternité était néanmoins une insulte directe envers Maritza, un comportement qu’il aurait adoré reprendre. « Très drôle. » La mention du contrat, elle, lui fit finalement lever les yeux au ciel. Il savait de quoi Cesar voulait parler et ce à quoi il faisait référence. Une fois où il s’était sciemment immiscé dans ce qui ne le regardait pas. « Les garçons. » Le ton de remontrance maternel qui sortit de la bouche de son ex-femme servit d’unique commentaire. Ils n’avaient pas à s’aventurer sur ce terrain, pas alors qu’ils étaient en train d’essayer de profiter d’une des plus belles fêtes de l’année. « Si c’est tout ce qui te ferait plaisir Cesar, on peut régler ça à la fin du repas. » Que ce soit la question de l’héritage ou le chèque.
« Ça c’est pour maman ! » La voix de Maria leur vit relever la tête, sa silhouette se frayant un chemin parmi les emballages pour venir jusqu’au canapé et tendre une petite boîte à Mari, emballée dans un papier cadeau rouge et or. Il n’y avait qu’à ouvrir le couvercle pour en dévoiler le contenu, et le sourire de Sergio se fit un peu plus tendu. Ils arrivaient donc directement à l’essentiel. Ce cadeau, l’homme avait eu le temps d’y réfléchir et de le préparer depuis plusieurs semaines, mais il redoutait sincèrement l’accueil qu’il recevrait parmi les Gutiérrez. Silencieusement, il observa son ex-femme l’ouvrir, découvrir le trousseau de clé qui s’y trouvait. Il y avait un porte-clé en forme de maison qui allait avec, donnant un indice sur l’usage du trousseau. « C’est à Spring Hill. Chacun aura sa chambre, et il y a un grand jardin. Je me suis dit que vous y seriez certainement plus à l’aise que dans cet appartement. » Il pouvait se permettre de leur offrir ce genre de bien. Alors pourquoi ne pas le faire ?

@Rudy Gutiérrez  @Alma Gutiérrez  @Cesar Gutiérrez



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

o holy night (les gugus) ZPuukcL
o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) IfjSGV7
o holy night (les gugus) NJB97Z9
o holy night (les gugus) 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Rudy Gutiérrez
Rudy Gutiérrez
la conscience fugitive
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, la trentaine arrive à grands pas : il la pense encore lointaine, pourtant, persuadé que ses deux années et demi derrière les barreaux ne comptent pas.
SURNOM : il a l'habitude qu'on l'appelle par son nom de famille, l'intonation l'aide à savoir si ça se veut amical ou s'il doit se préparer à riposter.
STATUT : père plus qu'homme. célibataire, pas forcément heureux de cette situation.
MÉTIER : apprenti dans une pâtisserie, le little paris.
LOGEMENT : il squatte chez may à bayside depuis décembre, il a enfin osé lui ramener son fils en mars.
o holy night (les gugus) 3db5facc88fc50453486fa3752f538b0b4047a33
POSTS : 1673 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
o holy night (les gugus) Azxn
gutiérrezyou show me love then spit in my face, making your money off all of my pain. you put an eagle inside of a cage and you think i'm not strong enough to escape. but i refuse to let you make me feel like i can't fly. not only will i soar again, i'll own the fucking sky


o holy night (les gugus) 4b01a20d8e248b1b3290c7c16fd75657d1104ae1
lendy 10, 11 (UA)i saw you dancing in a crowded room, you look so happy when i'm not with you. but then you saw me, caught you by surprise, a single teardrop falling from your eye. you could've asked me why i broke your heart, you could've told me that you fell apart. but you walked past me like i wasn't there and just pretended like you didn't care. i made you think that i would always stay, i said some things that i should never say. yeah, i broke your heart like someone did to mine and now you won't love me for a second time

o holy night (les gugus) Rudybird
birdy 4i want to reconcile the violence in your heart. i want to recognise your beauty is not just a mask. i want to exorcise the demons from your past. i want to satisfy the undisclosed desires in your heart
RPs EN ATTENTE :
o holy night (les gugus) Tumblr_ns5eamHjcU1sgb9kvo2_250
rudikawould you tell me pretty lies, look me in my face, tell me that you love me even though it's fucking fake. i don't fucking care at all. and you've been out all night, i don't know where you've been, you're probably getting fucked, you're probably giving head. and i don't fucking care at all. cause i have hella feelings for you, i'm only a fool for you and maybe you're too good for me (scénario libre)
RPs TERMINÉS : chronologie des rps maintenue à jour dans ma fiche de liens.
AVATAR : maxi iglesias.
CRÉDITS : harley (ava), astra (signa), loonywaltz (ub), harley (gifs).
DC : jake vaughan & jacob copeland.
PSEUDO : momo.
INSCRIT LE : 25/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t42137-i-think-i-ve-seen-this-film-before-and-i-didn-t-like-the-ending https://www.30yearsstillyoung.com/t42209-damaged-finds-damaged-rudy https://www.30yearsstillyoung.com/t42210-rudy-gutierrez

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) EmptySam 14 Mai - 9:44


Rudy savait en venant jusqu’ici qu’il allait passer au second plan. Ce qu’il n’imaginait pas, c’est que son père ait déjà réussi à prendre une si grande place parmi les Gutiérrez. Cesar continue de le bloquer dans tout ce qu’il dit et tout ce qu’il fait, mais il semble avoir été adopté par les plus petits – toujours aussi ironique comme situation étant donné qu’il les a tous abandonnés sans se retourner. Il est venu les mains vides et le cœur lourd : il sait déjà qu’il repartira de la même manière. C’est le moment des cadeaux et si les petits sont concentrés surtout sur les leurs, l’aîné des Gutiérrez doit bien admettre qu’il a un intérêt tout particulier pour celui de Sergio. Ou ceux ? Il ne saurait dire. Il a simplement compris qu’il gagne bien sa vie, désormais, et qu’il ne crachera pas sur une opportunité de les acheter. Ça ne marchera pas avec lui, ça risque de fonctionner avec les autres. Alors Rudy commente, sans trop se soucier de ce que sa phrase sous-entend réellement. Cesar le suit et ça le fait sourire. « Ou un contrat pour renoncer à l’héritage peut-être. » Rudy secoue son visage mais ne dit pas le fond de sa pensée. Il a été inutile de son vivant, autant qu’il leur serve en étant mort, non ? L’héritage tombera bien. « Boh en vrai si c’est un chèque ça me va. » Ses lèvres se pincent, il espérait que Cesar également refuse tous les cadeaux possibles. Mais non, en disant ça, il prouve que se faire acheter par leur géniteur lui convient. Stupide. « Très drôle. » « Les garçons. » Il regarde sa mère, son père, se dit qu’on dirait presque un vrai couple. Ça a mal tourné quand, déjà ? « Si c’est tout ce qui te ferait plaisir Cesar, on peut régler ça à la fin du repas. »  Rudy vient de sortir de prison, n’a vu personne de sa famille depuis des mois, a donc promis d’être sage. Mais s’il n’y avait pas eu ces premiers paramètres, il aurait tenté le coup en disant à Sergio que la seule chose pouvant lui faire plaisir serait qu’il se casse. Si on obtient tout ce qu’on veut rien qu’en le demandant, ça aurait marché, non ? « Ça c’est pour maman ! » Les yeux de toutes et tous sont posés sur le cadeau que Maritza déballe. Un trousseau de clés. « C’est à Spring Hill. Chacun aura sa chambre, et il y a un grand jardin. Je me suis dit que vous y seriez plus à l’aise que dans cet appartement. » « Cet appartement nous a plus vu grandir que toi. » Simple détail mais Rudy est un peu obligé de réagir, cette fois. A terme il comprendra peut-être que la démarche n’est pas mauvaise mais là… Non, flemme. « Bon ça m’concerne pas. » Il hausse ses épaules et se lève en regardant le porte-clé. Il a raison : il ne vit plus chez Maritza depuis des années et ne compte pas y revenir. Il n’aura pas sa chambre, lui, le cadeau n’est absolument pas pour lui. « J’ai dit que j’restais pas, j’crois que c’est l’moment. Profitez bien. Salut. » Il les regarde tous – sauf Sergio – et quitte la pièce sans en rajouter. Il préfère aller s’énerver ailleurs qu’ici, Sergio comme Rudy savent très bien à quel point ça peut dégénérer entre eux.


this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. i got that adrenaline momentum. and i'm not knowin' when i'm ever gonna slow up and i'm ready to snap any momen. i'm thinkin' it's time to go get 'em, they ain't gonna know what hit 'em

o holy night (les gugus) StIpa4L
o holy night (les gugus) K4p2tel
o holy night (les gugus) RhAmSZr
o holy night (les gugus) WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

o holy night (les gugus) Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

o holy night (les gugus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-