AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 o holy night (les gugus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alma Gutiérrez
Alma Gutiérrez
les ambitions refoulées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt six ans et traumatisée des fêtes d'anniversaire depuis que l'une d'elles s'est soldée en véritable drame familial. (23/06/1996)
SURNOM : personne n'a trouvé la meilleure façon de raccourcir son prénom, bien que les deux benjamins de la fratrie gutiérrez l'aient tourné dans tous les sens au fil des années.
STATUT : ses rêves de fonder une famille animent toujours ses pensées malgré le célibat. elle à du mal à vivre avec sa solitude mais essaie de voir le bon côté des choses, ce qui est difficile quand même s'inscrire sur tinder se solde par un échec.
MÉTIER : après l'abandon de ses études à sciences po et une errance professionnelle, elle se plaît à vendre des biens immobiliers pour copeland estate. elle en vient à rêver de diriger sa propre agence un jour.
LOGEMENT : depuis le dernier passage en prison de son aîné elle vit seule dans un appartement plutôt moderne au n°67 sur st pauls terrace, dans le quartier de spring hill.
o holy night (les gugus) - Page 2 74c2ebb5547edb05d0ab2ffc7a9f3d2ae01cc989
POSTS : 1554 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ce qui restera pour toujours son plus grand regret est de ne pas avoir pu continuer ses études en sciences politiques, d'avoir vu sa carrière s'essouffler avant même d'avoir commencé › elle aime sa famille plus que tout, mais la pense responsable de tous ses maux aussi › grande fan de cuisine, elle aime réunir les gens autour de ses plats.
RPs EN COURS : o holy night (les gugus) - Page 2 Azxn
gutiérrez 2dysfunctional as fuck but it's not because we're wasted that love doesn't exist. we're a family first of all, there's no excuses for treason.
cesarsergiorudy #3cesar 2

o holy night (les gugus) - Page 2 Tumblr_pnexfogRTd1w7qlg9o2_500
wilma 2 3you've had a chance to stay with me, now we have only regrets left. go, stay away from me, i've been hurt enough.



RPs EN ATTENTE : cesar
RPs TERMINÉS : maxenceavaevemaxence·2charlierudystaceyeveezradanikamartinmatthiasmaxence·3diegogutiérrezwinstonrileyjake
AVATAR : camila mendes.
CRÉDITS : cristalline (avatar) mayoosh (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & eliot chapman.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33860-no-place-like-home-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster https://www.30yearsstillyoung.com/t33957-alma-gutierrez#1507092 https://www.30yearsstillyoung.com/t34955-alma-gutierrez#1573423

o holy night (les gugus) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) - Page 2 EmptyLun 30 Mai - 22:20


o holy night
@Cesar Gutiérrez @Sergio Gutiérrez @Rudy Gutiérrez & Alma Gutiérrez
Leur portrait dépeignait presque une famille idéale, à cet instant précis. Maria et Alejandro qui jouaient gaiement dans un coin de la pièce ; Maritza affairée en cuisine pour offrir à ses proches le meilleur des dîners ; Alma entourée de son aîné et de ses cadets, portant un toast en leur nom à tous. Ils auraient mérité qu'on vienne les prendre en photo à cet instant, et à coup sûr le cliché aurait été tout à fait réussi aux premiers abords. C'est en se concentrant sur les détails de la scène que les incohérences risquaient de se laisser démasquer : un père un peu trop tendu d'être entouré de ses enfants, des fils le regardant l'air plein de colère, s'échangeant des blagues de mauvais goût au sujet de celui qui n'avait, selon leurs dires, rien à faire parmi eux. Seule l'innocence des deux plus jeunes Gutiérrez paraissait pure et sincère. Et aussi fort qu'Alma espérait qu'ils puissent un jour réellement ressembler au portrait d'une famille idéale, elle ne pouvait s'empêcher d'anticiper le moindre faits et gestes des personnes présentes dans la pièce, essayant d'éviter une énième catastrophe. Même son sourire au moment de trinquer s'était teinté d'une ombre d'inquiétude ; qui s'estompait alors qu'Alejandro et Maria tournaient déjà autour de leurs cadeaux pour essayer d'en déceler les contours sous le papier décoré. L'amertume de Cesar se faisait à peine ressentir alors qu'il répondait aux deux plus naïfs qu'il n'était que fatigué - plutôt qu'agacé - mais personne n'osa relever le sarcasme de sa réponse. Puis, Maritza fut incapable de leur refuser d'entamer l'ouverture de leurs présents. Peut-être était-ce qu'elle ne pouvait rien leur refuser, peut-être aussi dans une tentative de plus d'alléger l'atmosphère entre chacun des Gutiérrez : ce qui n'aura duré qu'une seconde et demi au total, Rudy ayant ressorti sa langue de vipère un peu trop rapidement. Le regard qu'Alma lui avait lancé à ce moment précis ne semblait pas le contrarier plus que ça tant il était fier de sa blague. Elle offrait le même à Cesar lorsque lui aussi s'était mis à rire un peu trop de la situation, mais heureusement, Sergio et Maritza contenaient la situation comme deux parents devraient gérer leurs enfants - du jamais vu jusqu'ici d'ailleurs. Alma s'épuisait en silence, assistant aux échanges comme à un match de tennis duquel la balle aurait été remplacée par des piques vicieuses. Ça c’est pour maman ! Maria vint sortir Alma de ses pensées, et visiblement tous les autres aussi. Ils la regardaient tous fixement, puis ne lâchaient pas des yeux leur mère en train de déballer cette petite boîte rouge et or pour en sortir un trousseau de clé. Les visages se crispaient les uns après les autres, à l'instar de celui de Sergio qui mêlait une tension certaine et un sourire fier de lui. Deux émotions qu'on ne voit que rarement unies en même temps et qui lui conféraient une tête surprenante. Pas aussi surprenante, cependant, que les mots qu'il s'apprêtait à prononcer. C’est à Spring Hill. Chacun aura sa chambre, et il y a un grand jardin. Je me suis dit que vous y seriez plus à l’aise que dans cet appartement. Même Maritza restait sans voix. Cet appartement nous a plus vu grandir que toi. Rudy lui coupait à moitié la parole, empêchant quiconque de réagir. De toute manière, Alma n'aurait absolument pas su quoi dire ou faire. Elle se contentait de faire un pas vers son aîné. Calme toi, s'il te plaît... Elle sentait la tension monter et refusait de gâcher le moment d'Alejandro, qui venait de comprendre la situation. On va avoir un jardin ? C'est ce qu'il a dit oui. Tu veux aller lui dire merci ? La situation était clairement particulière, mais il était hors de question que les petits subissent les tensions. Ils en avaient déjà été trop témoin. Alors après avoir mis en pagaille les cheveux d'Alejandro, elle relâchait son petit frère de son emprise pour qu'il aille remercier Sergio. Je ne sais pas quoi dire Sergio, c'est incroyable, merci. Il serait difficile pour Maritza de refuser son cadeau après ça - chose qu'elle aurait dû faire d'après Alma - ça ne les regardait qu'eux deux. Bon ça m’concerne pas. Elle non plus en réalité : elle ne vivait plus chez sa mère depuis un bon moment. Et peu importe les efforts de Sergio pour retrouver sa famille, elle aurait refusé de vivre dans un logement offert en contrepartie d'années d'absence : l'un ne rattrapait pas l'autre. J’ai dit que j’restais pas, j’crois que c’est l’moment. Profitez bien. Salut. Et comme trop souvent, il claquait la porte en partant. Et comme d'habitude, personne n'essayait de le retenir : ç'aurait été en vain. C'est énorme comme cadeau, très généreux. Tu me diras par quelle agence tu es passé ? Ça m'intéresse. Qu'elle commentait alors ; elle était sincère, mais dubitative aussi. Le regard croisant celui de Cesar, elle se servait encore du ponche pour en boire la moitié d'un verre d'un coup : il lui faudrait bien ça pour survivre à cette soirée. Tout ça m'a ouvert l'appétit. On peut se mettre à table ? Passer à autre chose semblait être la meilleure des choses à faire à présent.


o holy night (les gugus) - Page 2 RhAmSZr
o holy night (les gugus) - Page 2 YMgvr6O
o holy night (les gugus) - Page 2 DVuguDb
o holy night (les gugus) - Page 2 QqLqwzn
o holy night (les gugus) - Page 2 A7lPtC7
o holy night (les gugus) - Page 2 IfjSGV7
trust me now before i go away, he's outraged but he wants to do well. it's insane, baby, but if you trust, everything's gonna be okay. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Cesar Gutiérrez
o holy night (les gugus) - Page 2 AORSTAd
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (12 janvier 2001)
SURNOM : Sûrement "sale gosse" pour son père, Cesar pour les autres c'est très bien comme ça
STATUT : Un peu en train de craquer pour Em mais encore célibataire
MÉTIER : Apprenti maçon (qui l'ennuie profondément) et artiste sur Instagram (sa plus grande fierté).
LOGEMENT : #32 Parkland Boulevard (Spring Hill) avec sa mère, Sara, Alejandro et Maria dans une maison offerte par Sergio à Noël
o holy night (les gugus) - Page 2 37cf546c0febf47674d81ecd686b9f98f96f7e81
POSTS : 1019 POINTS : 150

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cinquième enfant de la famille Gutiérrez il est le dernier des grands à vivre dans la maison familiale. Actuellement en formation pour être maçon il ne rêve que d'une chose : tout plaquer pour se consacrer à l'art. Il monte en parallèle de sa formation un petit business autour de son talent (fait des dessins sur commande et s'est inscrit sur Patreon). S'il est persuadé de pouvoir faire carrière sur Instagram ce n'est pas l'avis de ses proches qui le traitent d'idiot. Toujours planqué dans sa bulle pour échapper aux problèmes du quotidien qui l'affectent plus qu'il ne le laisse paraître.
RPs EN COURS : Les problèmes, La famille

o holy night (les gugus) - Page 2 Azxn

Noël; Alma (1) (2); Rudy (3); Sergio (3)

***

Emery (1)

o holy night (les gugus) - Page 2 Giphy

***

Art relatedo holy night (les gugus) - Page 2 Giphy.gif?cid=790b7611d99142050a0f5f6e9adcd234f1da4d9897248273&rid=giphy

Auden (3); Lexie (1) (2)

Autres rps en cours :

Bailey (1),(2); Riley (1), Lena (1), Freddy, Murphy
Vernissage de la galerie
RPs TERMINÉS : Maddy#1
Maddy 2
gugus
Auden #2
Léo #1
Maddy, Sergio
Auden#1
Never there (Gugu)
AVATAR : Itzan Escamilla
CRÉDITS : Harley (avatar), Saturdcys (gif)
DC : Melchior et Russell
PSEUDO : Aligot
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39895-cesar-dans-ma-bulle https://www.30yearsstillyoung.com/t39961-cesar-so-confortable-we-re-living-in-a-bubble-so-confortable-we-cannot-see-the-trouble https://www.30yearsstillyoung.com/t41358-cesar-gutierrez?highlight=cesar https://www.30yearsstillyoung.com/t41369-cesar-gutierrez?highlight=cesar

o holy night (les gugus) - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: o holy night (les gugus) o holy night (les gugus) - Page 2 EmptyVen 1 Juil - 17:44






A chaque fois que mon regard se pose sur Sergio je dois retenir un soupir. Le voir se tenir au milieu de notre salon et se mélanger au reste de la famille comme si tout était normal à de quoi donner la nausée. Sa seule présence vient gâcher le tableau de ce repas de famille qui pour une fois ne se déroulait pas si mal. Pour l’instant il se comporte comme le père parfait et je crois que c’est ça qui me fait chier. Il ne bronche pas, il encaisse nos blagues à Rudy et à moi, il essaie de se montrer agréable et ça m’agace. Je crois que j’aurais préféré qu’il fasse un faux pas, une erreur, quelque chose qui suffise à l’accabler et à ce que Maman le foute dehors. On aurait pu être entre nous comme ça, comme on l’a toujours été. On a jamais été les rois de la communication, des preuves d’amour et de la tendresse mais on a toujours été une famille soudée et lui ce n’est qu’un élément perturbateur qui va venir foutre notre équilibre -déjà fragile- en l’air. On a pas besoin de lui et de voir que les petits sont aussi contents de le voir dans les parages ça me rend dingue. Que Maria et Alejandro l’acceptent je peux le comprendre, que Sara l’idolâtre je peux comprendre aussi c’est pas le cerveau de la famille mais ce qui me déçoit c’est la réaction d’Alma et de Maman. Elles ont l’air de tout lui pardonner et ça m’attriste parce que si elles ont oublié tout le mal qu’il a pu nous faire, moi je n’ai pas oublié toute la souffrance que son absence a causée. Heureusement que Rudy est là et qu’il a l’air d’être le seul dans ce salon qui n’a pas oublié non plus. Rudy fait une blague sur le contenu du cadeau et je le suis avec une pique dans le même genre mais une petite attaque qui fait référence à son comportement avec Maddy. Je l’ai vu à l'œuvre, je l’ai vu lui mettre la pression pour qu’elle signe son contrat. Je glisse à Rudy que si ce qu’il a amené ce soir c’est un chèque ça me va aussi, on a besoin d’argent et je me fiche un peu d’où il peut venir. Ma remarque n’a pas l’air de lui plaire et je sens bien qu’il est tendu même s’il reste silencieux. « Les garçons. » C’est avec un petit sourire très arrogant que je lui réponds. “On plaisante Maman t’en fais pas.” Je regarde Sergio et je peux sentir qu’il serre les dents et qu’il se contient pour ne pas nous faire une leçon de morale. « Si c’est tout ce qui te ferait plaisir Cesar, on peut régler ça à la fin du repas. » Je n’ai pas peur de lui donc je le regarde droit dans les yeux avec un petit sourire avant de lui répondre. “Avec grand plaisir.” La tension qui commençait à s’accroître est interrompue par une petite voix, celle de Maria qui exhibe fièrement une petite boîte. “Ça c’est pour maman !” Je baisse les yeux pour jeter un coup d’oeil à ce que ça peut bien être. J’en ai aucune idée, la boite est vraiment minuscule, un bijou peut-être ? Ce serait quand même vachement déplacé d’offrir une bague ou un bijou à Maman après toutes les crasses qu’il lui a faites. Le couvercle de la boite se soulève et c’est un trousseau de clés. Alors là va falloir on va avoir besoin de davantage d’explications. “C’est à Spring Hill. Chacun aura sa chambre, et il y a un grand jardin. Je me suis dit que vous y seriez plus à l’aise que dans cet appartement.” Une maison, wow.Alors là wow.” J’ai pas d’autres mots, c’est plutôt très inattendu comme surprise et je vais avoir besoin d’un peu de temps pour encaisser l’information. Je n’ai pas le temps de m’exprimer davantage sur le sujet puisque Rudy est le premier à s’exprimer sur ce cadeau plus que surprise. « Cet appartement nous a plus vu grandir que toi. » Il marque un point, on vit ici depuis toujours. J’ai des souvenirs à la pelle dans ces murs, comme en témoigne les marques sur le pas de la porte de la cuisine qui sont les témoins de la croissance de chacun des enfants Gutiérrez. « Calme toi, s'il te plaît... » Rien de surprenant, Alma nous fait une Alma en essayant d’apaiser la situation alors que Rudy a raison d’une certaine façon. Alejandro nous interrompt et il réussit à temporairement à détourner l’attention du cadeau controversé. « On va avoir un jardin ? » Il ne se rend pas bien compte d’à quel point la maison est un cadeau difficile à accepter, il ne voit que les bons côtés, mais qui pourrait lui en vouloir ? « C'est ce qu'il a dit oui. Tu veux aller lui dire merci ? » Je ne bouge pas et j’observe un peu Maman. Je me demande ce qu’elle trouvera bien à répondre, c’est à elle de décider d’accepter ou non. « Je ne sais pas quoi dire Sergio, c'est incroyable, merci. » Incroyable c’est peut-être pas le mot que j’aurais choisi. “C’est….surprenant oui.” Oui c’est incroyablement généreux, c’est indéniable, on est loin d’une carte de vœu ou d’un billet de vingt dollars. Mais Sergio n’est pas le genre de type qui avance dans la vie le cœur sur la main. Au royaume des altruistes il est loin d’être le roi. J’ai du mal à imaginer qu’il fasse ça sans rien attendre en retour, par pure gentillesse. Non c’est forcément quelque chose de calculé, il essaie d’acheter notre amour et je trouve ça plutôt pitoyable. Mais quand on vit dans un appartement minuscule depuis toujours et que chaque mois passé sans être dans le rouge est un exploit alors je crois qu’on a pas vraiment le choix. Alejandro et Maria méritent de grandir dans de bonnes conditions, de s’amuser dans un jardin et d’avoir chacun leur chambre comme le font les gosses de riches. « C'est énorme comme cadeau, très généreux. Tu me diras par quelle agence tu es passé ? Ça m'intéresse. » Je reste silencieux et je bois une gorgée de mon verre pour n’avoir rien à dire. Je ne me vois pas le remercier à coups de « merci papa chéri ». Oui c’est une bonne action mais ça n’efface pas tout de mon côté. Je me contente d’accepter la nouvelle -je n’ai pas trop le choix- sans critiquer la surprise. « Tout ça m'a ouvert l'appétit. On peut se mettre à table ? » Heureusement qu’Alma le propose ça permettra de changer de sujet et manger ça permettra de supporter Sergio plus facilement. “Je meurs de faim oui.” Chacun s’installe à table, les yeux des petits brillent et les visages des plus âgés sont plus détendus. C’est bien pour les petits et ce qui me fait le plus mal pendant cette soirée c’est que j’aurais aimé être à leur place. J’aurais voulu grandir innocemment et profiter d’un noël sans pleurs, sans cris et je suis un petit peu jaloux de ne pas avoir eu cette chance. Même si deux enfants Gutiérrez manquent à l’appel le tableau est beau. On a presque l’air d’une famille normale comme ça, c’est sans doute grâce à la magie de noël ou une connerie dans le genre.


@Sergio Gutiérrez @Alma Gutiérrez @Rudy Gutiérrez


o holy night (les gugus) - Page 2 RhAmSZr
o holy night (les gugus) - Page 2 DukhMfv
o holy night (les gugus) - Page 2 EmnXD0b
o holy night (les gugus) - Page 2 QIDiPqb
o holy night (les gugus) - Page 2 383200artist

Revenir en haut Aller en bas
 

o holy night (les gugus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-