AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 ...
Voir le deal
564 €

 i've never been sorry (alma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rudy Gutiérrez
Rudy Gutiérrez
la conscience fugitive
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, la trentaine arrive à grands pas : il la pense encore lointaine, pourtant, persuadé que ses deux années et demi derrière les barreaux ne comptent pas.
SURNOM : il a l'habitude qu'on l'appelle par son nom de famille, l'intonation l'aide à savoir si ça se veut amical ou s'il doit se préparer à riposter.
STATUT : père plus qu'homme. célibataire, pas forcément heureux de cette situation.
MÉTIER : apprenti dans une pâtisserie, le little paris.
LOGEMENT : il squatte chez may à bayside depuis décembre, il a enfin osé lui ramener son fils en mars.
i've never been sorry (alma) 0a0fb2f73d72c8ede38e405cf48204d2d4dd5480
POSTS : 1616 POINTS : 1690

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
i've never been sorry (alma) Azxn
gutiérrez#2 you show me love then spit in my face, making your money off all of my pain. you put an eagle inside of a cage and you think i'm not strong enough to escape. but i refuse to let you make me feel like i can't fly. not only will i soar again, i'll own the fucking sky

i've never been sorry (alma) 4b01a20d8e248b1b3290c7c16fd75657d1104ae1
lendy #6, #10, #11 (UA) you just need a better life than this, you need somethin' i can never give. sometimes, all i think about is you, late nights in the middle of june. heat waves been fakin' me out, can't make you happier now. you can't fight it, you can't breathe, you say somethin' so lovin', but now i gotta let you go. you'll be better off in someone new, i don't wanna be alone, you know it hurts me too. you look so broken when you cry, one more and then i say goodbye

i've never been sorry (alma) Rudybird
birdy#4 i want to reconcile the violence in your heart. i want to recognise your beauty is not just a mask. i want to exorcise the demons from your past. i want to satisfy the undisclosed desires in your heart

(18)
jessalynmay#3macowen & julessamanthaadèlezoyazoya#2 (fb 2015)maisieadriana#3birdie#4alyssa

(univers alternatifs)
murphylena#11winston#2winston#3jina

RPs EN ATTENTE :
i've never been sorry (alma) Tumblr_ns5eamHjcU1sgb9kvo2_250
rudika (scénario libre) › would you tell me pretty lies, look me in my face, tell me that you love me even though it's fucking fake. i don't fucking care at all. and you've been out all night, i don't know where you've been, you're probably getting fucked, you're probably giving head. and i don't fucking care at all. cause i have hella feelings for you, i'm only a fool for you and maybe you're too good for me

i've never been sorry (alma) CyYV
andrea (scénario libre) › all my friends are toxic, all ambitionless, so rude and always negative. i need new friends, but it's not that quick and easy, oh, i'm drowning, let me breathe. i'm better off all by myself though i'm feeling kinda empty without somebody else. oh, i hear you crying out for help but you never showed for me when i was ringing your cell phone. oh, you don't know how it feels to be alone, oh, i'll make you know
RPs TERMINÉS : chronologie des rps maintenue à jour dans ma fiche de liens.
AVATAR : maxi iglesias.
CRÉDITS : harley (ava), astra (signa), loonywaltz (ub), harley (gifs).
DC : jake vaughan & jacob copeland.
PSEUDO : momo.
INSCRIT LE : 25/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t42137-i-think-i-ve-seen-this-film-before-and-i-didn-t-like-the-ending https://www.30yearsstillyoung.com/t42209-damaged-finds-damaged-rudy https://www.30yearsstillyoung.com/t42210-rudy-gutierrez

i've never been sorry (alma) Empty
Message(#) Sujet: i've never been sorry (alma) i've never been sorry (alma) EmptyMer 29 Déc - 21:41



Il avait promis qu’il serait sage et qu’il ne s’embrouillerait pas avec Diego. Il n’a pas promis qu’il ne partirait pas comme un voleur si jamais leur père se pointait au milieu de la fête – en même temps, jamais il n’aurait imaginé ça possible. Alors, est-ce qu’il doit vraiment s’en vouloir de ne pas avoir célébré correctement son anniversaire ? Est-ce qu’il doit s’excuser d’être parti ce jour-là et de ne revenir que six mois après, parce qu’il a été emprisonné entre-temps ? Non, sûrement pas. C’est même elle qui lui doit des excuses. Il ne sait pas encore pour quelle raison exactement, mais il trouvera au moment où il lui fera face. Il trouve toujours. Faire culpabiliser sa petite sœur pour des broutilles était le passe-temps favori de Rudy quand ils étaient plus jeunes, ça n’a pas changé en grandissant, malheureusement pour elle. Retourner chez eux et s’assurer qu’elle n’a pas dix poupées vaudou à son effigie n’a pas été la première chose faite en retrouvant sa liberté. Il est d’abord allé chez le coiffeur et, après avoir confié sa tête à une fille qui est tout sauf coiffeuse, il est allé voler sa propre moto. Elle avait été emmenée à la fourrière après avoir été l’objet de plusieurs plaintes. Il paraît que lorsqu’on laisse un véhicule garé pendant plusieurs mois, ça finit par embêter les autres riverains. Rudy ne l’ignorait pas mais, étrangement, il pensait passer au-dessus de cette règle stupide et la retrouver là où il l’avait garée six mois plus tôt. Ce n’est pas la première fois que le Gutiérrez tombe de haut après s’être pris pour le roi du monde. Au contraire, c’est même une énième fois : la dernière en date était justement liée à son emprisonnement. Il se croyait tout-puissant avec ses photos et son chantage, jamais il n’aurait imaginé se faire arrêter et enfermer aussi facilement. Comme quoi, les illusions sont souvent trompeuses – celles de Rudy plus que celles des autres.

Il est déjà tard quand il arrive devant l’immeuble. Vingt-deux heures précisément. Il avait besoin de boire un coup avant de venir, tant cet endroit le dégoûte. Il a envie d’aller chercher un bidon d’essence et de l’asperger dans tous les étages pour ensuite le faire cramer. Et là encore, le châtiment ne serait pas suffisant à son goût. En entrant dans le hall, il se remémore ses premières impressions, ses premières craintes. Il le trouvait beau mais pensait qu’elle l’emmenait ici pour le narguer car non, il n’aurait jamais eu les moyens de se le payer sans elle. Elle, c’est Erika. Et quand il entre dans l’ascenseur, il ressent toute la tension partagée avec elle la première fois qu’ils sont montés dedans. Ils n’étaient encore qu’un serveur et qu’une cliente, à ce moment-là. C’est derrière la porte d’entrée que tout a dérapé, qu’il a laissé parler son corps et ses émotions. Il pensait que ce n’était que pour son chantage et qu’il ne ressentait rien pour elle : il se trompait et se l’est prouvé à lui-même, plusieurs fois, après ça. Il se le prouve aujourd’hui encore en sentant son cœur se serrer dans sa poitrine alors qu’il insère ses clés dans la porte. Il est rassuré, elle rentre encore parfaitement : sa sœur n’a pas eu idée farfelue de faire changer les serrures – elle aurait pu, honnêtement. Quand il referme la porte derrière lui, il reste quelques secondes face à celle-ci. Il ne veut pas se retourner et faire face à la scène qu’il a fuie, six mois plus tôt. Son père, son frère et ses sœurs, réunis. Il ne sait pas comment ça s’est passé après son départ. Il ne sait pas s’il a réussi à s’immiscer dans leurs vies ou s’il s’est heurté à un mur. Il ne sait rien. Et puisqu’il ne peut pas le deviner, il se retourne enfin. La lumière est allumée et Alma, elle, est dans la cuisine. Rudy la regarde durant de longues secondes, muet durant ce temps-là : il cherche une phrase suffisante pour expliquer son absence. « Salut. J'sais que j'arrive un peu tard mais j’étais allé acheter des clopes. Comment ça va ? » Il passe une main dans sa barbe et étouffe un léger rire en se rendant compte d’à quel point cette excuse est bidon. Il grimace légèrement en sentant l’odeur d’alcool. Ça, elle ne risque pas de le laisser passer. Ça et tout le reste, en vérité. Il a merdé avec elle, il le sait, et il est encore temps de s’excuser. Il pose son casque dans l’entrée et balance ses clés sur la table en s’approchant de la cuisine, les yeux rivés sur sa sœur. Etrangement, c’est de sa réaction à elle dont il a le plus peur. Sa mère ? Elle le déteste probablement. Sara ? C’est une petite conne qui a ramené leur père dans leur vie. Ses frères ? Les avis des hommes comptent toujours moins que ceux des femmes. Qu’il veuille l’assumer ou non : Alma l’effraie plus qu’il ne l’aurait imaginé.

@Alma Gutiérrez :l:


this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. i got that adrenaline momentum. and i'm not knowin' when i'm ever gonna slow up and i'm ready to snap any momen. i'm thinkin' it's time to go get 'em, they ain't gonna know what hit 'em

i've never been sorry (alma) StIpa4L
i've never been sorry (alma) K4p2tel
i've never been sorry (alma) RhAmSZr
i've never been sorry (alma) WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Alma Gutiérrez
Alma Gutiérrez
les ambitions refoulées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt cinq ans. 23/06/1996
SURNOM : personne n'a trouvé la meilleure façon de raccourcir son prénom.
STATUT : célibataire depuis plusieurs mois, elle à du mal à vivre avec sa solitude mais essaie de voir le bon côté des choses.
MÉTIER : sa formation d'agent immobilier est enfin terminée, elle gère ses propres clients maintenant.
LOGEMENT : un appartement au n°67 sur st pauls terrace, dans le quartier de spring hill.
i've never been sorry (alma) Tumblr_ooku6yUeWD1t4mreyo1_540
POSTS : 1493 POINTS : 135

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : son plus grand regret est de ne pas avoir pu continuer ses études en sciences politiques, d'avoir vu sa carrière s'essouffler avant même d'avoir commencé › elle aime sa famille plus que tout, mais la pense responsable de tous ses maux aussi › grande fan de cuisine, elle aime réunir les gens autour de ses plats.
RPs EN COURS : i've never been sorry (alma) Azxn
gutiérrez 2dysfunctional as fuck but it's not because we're wasted that love doesn't exist. we're a family first of all, there's no excuses for treason.
cesarsergiorudy #3cesar 2

i've never been sorry (alma) Tumblr_pnexfogRTd1w7qlg9o2_500
wilma 2you've had a chance to stay with me, now we have only regrets left. go, stay away from me, i've been hurt enough.



RPs EN ATTENTE : Nino
RPs TERMINÉS : maxenceavaevemaxence·2charlierudystaceyeveezradanikamartinmatthiasmaxence·3diegogutiérrezwinstonriley
AVATAR : camila mendes.
CRÉDITS : hn (avatar) mayoosh (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & eliot chapman.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33860-no-place-like-home-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster https://www.30yearsstillyoung.com/t33957-alma-gutierrez#1507092 https://www.30yearsstillyoung.com/t34955-alma-gutierrez#1573423

i've never been sorry (alma) Empty
Message(#) Sujet: Re: i've never been sorry (alma) i've never been sorry (alma) EmptyDim 9 Jan - 20:35



i've never been sorry
@Rudy Gutiérrez & Alma Gutiérrez
Elle l'avait fait. Après tout les efforts que ça lui avait demandé, Alma avait compris qu'elle était en partie fautive de sa situation. Se plaindre et se complaire dans son malheur en jouant à la victime n'avait jamais aidé personne à avancer, elle aurait aimé l'avoir assimilé plus tôt. C'était fait désormais, et elle s'était remis sur la bonne route et désormais elle pouvait être fière d'elle. Si pour sa vie professionnelle les résultats étaient là, personnellement parlant, on ne pouvait pas dire qu'elle soit sur la même voie. Que ce soit amoureusement ou en lien avec sa famille, elle avait du mal à pardonner son entourage, même pour des petites fautes. Elle essayait, pourtant, du plus profond de son âme. Elle avait même promis à Sergio de le laisser s'immiscer dans la famille, de passer du temps avec elle sans continuer sans cesse de le repousser, tout ça pour le bien de leur famille. Comme si le bonheur des Gutiérrez dépendait d'elle et de sa capacité à les réunir tous - sur ce point là, elle se fourvoyait totalement. Là où elle s'était amélioré, en revanche, c'était sur le fait de lâcher prise. Au moins, elle arrivait à ne plus passer constamment son temps à culpabiliser pour un rien toute la journée, elle arrivait à ne pas penser à la maladie de Maria toute la nuit avant de s'endormir ou à s'en vouloir de ne pas être assez présente pour ses frères et sœurs. Et elle aurait pu faire la même chose ce soir en allant tranquillement se coucher comme tous les autres soirs. Mais c'était sans compter sur le fait qu'elle entendait une clé tourner dans la serrure de la porte d'entrée, qu'elle voyait Rudy entrer dans l'appartement comme si de rien était. Salut. J'sais que j'arrive un peu tard mais j’étais allé acheter des clopes. Comment ça va ? Elle restait bouche bée face à son frère qu'elle pensait toujours derrière les barreaux. Quand était-il sorti au juste ? Elle avait un million de questions en tête après six mois sans l'avoir vu, un million d'insultes à lui envoyer au visage d'avoir ainsi disparu, pour ainsi dire, sans un au revoir. Les circonstances avaient rendues son arrestation encore pire qu'elle n'aurait pu l'être étant donné qu'il était parti en furie le jour de son anniversaire, à cause de leur père fraîchement débarqué, sans explications. Et si Alma n'avait aucune idée de ce qui l'avait envoyé en prison une nouvelle fois, elle s'en était presque voulue pendant plusieurs semaines. Elle s'est demandé plusieurs fois s'il avait fait une connerie à cause de la colère que Sergio lui aurait fait remonté, craignait qu'il ne se soit défoulé sur un inconnu parce qu'Alma n'avait pas demandé immédiatement à leur paternel de s'en aller. Elle était dans le flou, la brune, et ça l'exaspérait. Même à distance, il jouait avec ses nerfs. T'es au courant que ça se fait de prévenir les gens avant de débarquer comme ça ? Techniquement, il était chez lui. C'est là qu'il vivait avant son incarcération, là qu'une bonne partie de ses affaires se trouvaient encore, traînant dans la chambre qu'il occupait avant de disparaître - encore. Aussi conflictuelle qu'était leur relation ils avaient fini par s'entendre et vivre ensemble, question de praticité financière surtout. Au final, Alma s'était faite à sa présence, et depuis six mois qu'elle était seule en ces murs, elle s'était surprise plusieurs fois à penser à son frère, à se dire qu'il lui manquait. Aucun Gutiérrez ne connaissait les raisons de son incarcération, il avait gardé cette information précieusement. Peut-être par honte qu'ils se mettent tous à le juger, parce qu'il avait sans doute dépassé des limites innommables - quoi qu'en étant libéré seulement au bout de six mois, il n'avait pas dû commettre l'irréparable. Ça va, enfin j'avais pas prévu d'avoir une visite ce soir. Pour tout dire elle s'apprêtait à aller se coucher en vu de se lever tôt demain pour une visite de maison qui pourrait se conclure sur une vente. S'il s'attendait à un accueil en grande pompe, celui qu'Alma lui offrait devait être loin de ses espérances. Elle s'avançait vers lui, l'observait sans s'en cacher de bas en haut. Depuis quand t'as de la barbe ? A croire que ceux qui disent que la prison vous change un homme ont raison de bien des façons différentes, à croire qu'Alma n'avait toujours pas de répartie intéressante face à son frère.



i've never been sorry (alma) RhAmSZr
i've never been sorry (alma) YMgvr6O
i've never been sorry (alma) DVuguDb
i've never been sorry (alma) QqLqwzn
i've never been sorry (alma) A7lPtC7
i've never been sorry (alma) IfjSGV7
trust me now before i go away, he's outraged but he wants to do well. it's insane, baby, but if you trust, everything's gonna be okay. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Rudy Gutiérrez
Rudy Gutiérrez
la conscience fugitive
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, la trentaine arrive à grands pas : il la pense encore lointaine, pourtant, persuadé que ses deux années et demi derrière les barreaux ne comptent pas.
SURNOM : il a l'habitude qu'on l'appelle par son nom de famille, l'intonation l'aide à savoir si ça se veut amical ou s'il doit se préparer à riposter.
STATUT : père plus qu'homme. célibataire, pas forcément heureux de cette situation.
MÉTIER : apprenti dans une pâtisserie, le little paris.
LOGEMENT : il squatte chez may à bayside depuis décembre, il a enfin osé lui ramener son fils en mars.
i've never been sorry (alma) 0a0fb2f73d72c8ede38e405cf48204d2d4dd5480
POSTS : 1616 POINTS : 1690

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
i've never been sorry (alma) Azxn
gutiérrez#2 you show me love then spit in my face, making your money off all of my pain. you put an eagle inside of a cage and you think i'm not strong enough to escape. but i refuse to let you make me feel like i can't fly. not only will i soar again, i'll own the fucking sky

i've never been sorry (alma) 4b01a20d8e248b1b3290c7c16fd75657d1104ae1
lendy #6, #10, #11 (UA) you just need a better life than this, you need somethin' i can never give. sometimes, all i think about is you, late nights in the middle of june. heat waves been fakin' me out, can't make you happier now. you can't fight it, you can't breathe, you say somethin' so lovin', but now i gotta let you go. you'll be better off in someone new, i don't wanna be alone, you know it hurts me too. you look so broken when you cry, one more and then i say goodbye

i've never been sorry (alma) Rudybird
birdy#4 i want to reconcile the violence in your heart. i want to recognise your beauty is not just a mask. i want to exorcise the demons from your past. i want to satisfy the undisclosed desires in your heart

(18)
jessalynmay#3macowen & julessamanthaadèlezoyazoya#2 (fb 2015)maisieadriana#3birdie#4alyssa

(univers alternatifs)
murphylena#11winston#2winston#3jina

RPs EN ATTENTE :
i've never been sorry (alma) Tumblr_ns5eamHjcU1sgb9kvo2_250
rudika (scénario libre) › would you tell me pretty lies, look me in my face, tell me that you love me even though it's fucking fake. i don't fucking care at all. and you've been out all night, i don't know where you've been, you're probably getting fucked, you're probably giving head. and i don't fucking care at all. cause i have hella feelings for you, i'm only a fool for you and maybe you're too good for me

i've never been sorry (alma) CyYV
andrea (scénario libre) › all my friends are toxic, all ambitionless, so rude and always negative. i need new friends, but it's not that quick and easy, oh, i'm drowning, let me breathe. i'm better off all by myself though i'm feeling kinda empty without somebody else. oh, i hear you crying out for help but you never showed for me when i was ringing your cell phone. oh, you don't know how it feels to be alone, oh, i'll make you know
RPs TERMINÉS : chronologie des rps maintenue à jour dans ma fiche de liens.
AVATAR : maxi iglesias.
CRÉDITS : harley (ava), astra (signa), loonywaltz (ub), harley (gifs).
DC : jake vaughan & jacob copeland.
PSEUDO : momo.
INSCRIT LE : 25/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t42137-i-think-i-ve-seen-this-film-before-and-i-didn-t-like-the-ending https://www.30yearsstillyoung.com/t42209-damaged-finds-damaged-rudy https://www.30yearsstillyoung.com/t42210-rudy-gutierrez

i've never been sorry (alma) Empty
Message(#) Sujet: Re: i've never been sorry (alma) i've never been sorry (alma) EmptySam 22 Jan - 19:21



Intérieurement, ça le fait marrer de sortir cette phrase : c’est l’un des clichés les plus connus, c’est celui utilisé par certains des Gutiérrez pour expliquer l’absence de Sergio. Oh, il est sorti acheter du lait et reviendra d’une minute à l’autre. C’était il y a quatre ans mais je vous jure, il est en route. Rudy a trouvé tout un tas d’excuses plus stupides les unes que les autres pour expliquer l’absence de son paternel, durant des années, n’acceptant pas l’idée qu’il les avait simplement abandonnés. Il a fini par le dire haut et fort quand il a été obligé de s’immiscer entre lui et sa mère, pour qu’il arrête de lui faire de nouveaux enfants sans accepter de les assumer, ensuite. Il ne comprend pas comment un homme aussi peu responsable envers sa progéniture a pu se reproduire sept fois, sans que quelqu’un vienne lui arracher ce qu’il a entre les jambes. Mais ce sujet n’est pas à aborder, ce soir, ça fait juste sourire Rudy de reprendre cette vieille histoire de clopes achetées, de se l’approprier. D’une certaine manière, il est parti, lui aussi. Il a abandonné tout et tout le monde : la seule différence entre lui et Gutiérrez premier du nom, c’est que l’un a été enfermé, l’autre l’a fait par choix. « T’es au courant que ça se fait de prévenir les gens avant de débarquer comme ça ? » Il secoue son visage de gauche à droite. « Bah, j’suis chez moi, non ? » En réalité, non. Il n’a pas l’intention de revenir habiter ici. Cet endroit lui rappelle trop Erika. Il se remémore le soir où elle lui a fait visiter l’appartement, en n’y croyant pas ses yeux : c’est également ce soir-là qu’il a compris avoir des sentiments pour elle et que mettre son plan à exécution allait être difficile. C’est ce soir-là que tout a dérapé, qu’il est passé de petit ami à connard infidèle, qu’il est passé d’aventure à futur extorqueur. Il s’en veut encore de ne pas avoir su se contrôler, de ne pas avoir su le faire dès le départ. Il aurait évité bien des souffrances et, en jouant sur la surprise et non sur les sentiments, il aurait peut-être obtenu ce qu’il désirait. Attendre un mois supplémentaire n’était pas bien malin de sa part, il s’en mord les doigts aujourd’hui. « Ça va, enfin j’avais pas prévu d’avoir une visite ce soir. » Il hausse ses épaules. « J’avais pas prévu d’passer les six derniers mois dans une cellule, comme quoi on a pas toujours c’qu’on veut. » Il peut utiliser cet argument s’il le souhaite. Qu’elle lève les yeux au ciel comme elle le fait si bien habituellement, ça n’y changera rien. « J’ai juste b’soin de passer la nuit ici mais j’me trouve un endroit où vivre, dès demain. » Sa sœur se rapproche de lui. « Depuis quand t’as de la barbe ? » Il passe une main dans sa barbe comme pour vérifier qu’elle est toujours là, avant de sourire en la regardant. « Depuis quelques années déjà. Mais jamais si longue, j’avoue, j’me suis laissé emporter. » Il doit la tailler, l’entretenir : il se rend compte que ça lui va mieux qu’il ne l’imaginait. Il a décidé d’arrêter de se raser de près et de la laisser vivre durant ces six derniers mois, en la coupant de temps en temps et, réellement, il ne regrette rien. Il s’approche d’elle d’un pas et, sans trop savoir pourquoi, la prend dans ses bras. « J’pars pas parce que j’veux t’fuir mais j’peux pas rester ici. » Il parle de l’appartement alors qu’il serre sa sœur contre lui. Cette étreinte est à la fois étrange et rassurante, voilà bien des années qu’il n’a pas eu un geste tendre comme celui-ci envers elle. Quand ils étaient plus jeunes, ça arrivait déjà bien plus régulièrement. Il la relâche et se recule d’un pas en plantant ses yeux dans les siens. « J’suis pas du genre démonstratif mais j’peux t’le dire, tu m’as manqué. » Rudy n’a pas énormément de regrets mais celui d’avoir quitté son anniversaire précipitamment sans pouvoir le lui célébrer en est un. Lui qui voulait la faire culpabiliser avant d’arriver se rend bien compte que, finalement, c’est lui qui culpabilise de l’avoir laissée là, en plan. « Joyeux anniversaire en retard, hein, du coup. » Il soupire légèrement et la délaisse de quelques pas pour aller s’installer dans le canapé. « Quoi d’neuf ? » Il ne sait pas ce qu’il s’est passé ces six derniers mois dans la famille Gutiérrez, à elle de lui expliquer. « Il s’est installé, l’autre, là ? » L’autre étant Sergio. Il ne compte pas l’appeler papa et n’a même pas envie de prononcer son prénom, elle sait de qui il parle.

@Alma Gutiérrez :l:


this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. i got that adrenaline momentum. and i'm not knowin' when i'm ever gonna slow up and i'm ready to snap any momen. i'm thinkin' it's time to go get 'em, they ain't gonna know what hit 'em

i've never been sorry (alma) StIpa4L
i've never been sorry (alma) K4p2tel
i've never been sorry (alma) RhAmSZr
i've never been sorry (alma) WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Alma Gutiérrez
Alma Gutiérrez
les ambitions refoulées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt cinq ans. 23/06/1996
SURNOM : personne n'a trouvé la meilleure façon de raccourcir son prénom.
STATUT : célibataire depuis plusieurs mois, elle à du mal à vivre avec sa solitude mais essaie de voir le bon côté des choses.
MÉTIER : sa formation d'agent immobilier est enfin terminée, elle gère ses propres clients maintenant.
LOGEMENT : un appartement au n°67 sur st pauls terrace, dans le quartier de spring hill.
i've never been sorry (alma) Tumblr_ooku6yUeWD1t4mreyo1_540
POSTS : 1493 POINTS : 135

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : son plus grand regret est de ne pas avoir pu continuer ses études en sciences politiques, d'avoir vu sa carrière s'essouffler avant même d'avoir commencé › elle aime sa famille plus que tout, mais la pense responsable de tous ses maux aussi › grande fan de cuisine, elle aime réunir les gens autour de ses plats.
RPs EN COURS : i've never been sorry (alma) Azxn
gutiérrez 2dysfunctional as fuck but it's not because we're wasted that love doesn't exist. we're a family first of all, there's no excuses for treason.
cesarsergiorudy #3cesar 2

i've never been sorry (alma) Tumblr_pnexfogRTd1w7qlg9o2_500
wilma 2you've had a chance to stay with me, now we have only regrets left. go, stay away from me, i've been hurt enough.



RPs EN ATTENTE : Nino
RPs TERMINÉS : maxenceavaevemaxence·2charlierudystaceyeveezradanikamartinmatthiasmaxence·3diegogutiérrezwinstonriley
AVATAR : camila mendes.
CRÉDITS : hn (avatar) mayoosh (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & eliot chapman.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33860-no-place-like-home-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster https://www.30yearsstillyoung.com/t33957-alma-gutierrez#1507092 https://www.30yearsstillyoung.com/t34955-alma-gutierrez#1573423

i've never been sorry (alma) Empty
Message(#) Sujet: Re: i've never been sorry (alma) i've never been sorry (alma) EmptyMar 22 Mar - 21:45



i've never been sorry
@Rudy Gutiérrez & Alma Gutiérrez
Alma avait une mauvaise opinion de son aîné depuis bien longtemps maintenant. Il aurait pu en être autrement : ça l'avait été à une époque, d'ailleurs. Plus jeune, elle avait envie d'être avec lui sans arrêt et de le suivre sur tous les aspects de sa vie, de le prendre en exemple : heureusement pour elle, il aura su mettre des limites avant qu'elle ne s'embourbe dans les mêmes histoires et le même mode de vie que lui. De toute manière, elle aurait fini par ne pas accepter les actes de son grand frère, puisqu'ils étaient visiblement destinés à être différents l'un de l'autre, et depuis toujours. Rudy était tout l'opposé de ce que la brune aimait et voulait dans la vie, et il était difficile à concevoir que deux personnes diamétralement opposées pourraient s'entendre à nouveau un jour. Non pas qu'elle haïssait son frère, Alma. En réalité, il s'agissait plutôt d'une déception profonde de voir ce qu'il était devenu au fil des années - et d'une jalousie de savoir qu'il resterait malgré tout l'enfant préféré de leur mère. Et si elle ne s'attendait jamais à sa prochaine erreur, elle ne s'était pas attendue non plus à le voir revenir comme une fleur ce soir, dans son appartement. Bah, j’suis chez moi, non ? Ah, oui, elle l'aurait presque oublié après ces mois d'absence. Quoi que la solitude avait été difficile à gérer, au départ. Mais elle avait bien fini par s'y faire. C'est pas faux. Mais c'était pour autant loin d'être vrai. Il avait perdu le droit de s'immiscer ainsi dans sa vie et dans cet appartement à l'instant où il avait encore disparu sans laisser de trace. Heureusement pour elle, Alma n'avait pas de visite ce soir. J’avais pas prévu d’passer les six derniers mois dans une cellule, comme quoi on a pas toujours c’qu’on veut. Elle levait les yeux au ciel, notant que Rudy n'avait toujours pas compris qu'il était le seul responsable de ses actes et donc, par extensions, de leurs conséquences. Elle n'entrerait pas dans un tel débat alors qu'elle n'avait même aucune idée du pourquoi il avait été incarcéré, cette fois ci. J’ai juste b’soin de passer la nuit ici mais j’me trouve un endroit où vivre, dès demain. Elle se demandait pourquoi cette envie de partir de leur appartement : oui, elle lui en voulait, mais elle lui en voulait souvent pour toujours plus de raisons. Elle avait prit cet appartement avec lui en toute connaissance de cause, et, aussi surprise avait-elle été de le revoir sur le palier, elle n'aurait jamais eu le cœur à le mettre à la porte de chez eux. Tu peux rester aussi longtemps que t'en auras besoin, tu sais. Les désaccords et les disputes n'entacheront jamais la bienveillance d'Alma envers sa famille. Elles n'auront pas entaché son sens de l'observation non plus, surtout qu'elle n'avait jamais vu son frère aussi barbu. Elle ne pu s'empêcher de lui faire la réflexion. Depuis quelques années déjà. Mais jamais si longue, j’avoue, j’me suis laissé emporter. En même temps il fallait bien se douter que son deuxième passage en prison aurait changé Rudy. Deux ans d'incarcération c'était long, mais retourner derrière les barreaux à peine six moi après sa libération avait dû lui donner envier de changement - et, elle l'espérait, de s'améliorer. Ça te va bien. Elle n'aurait su dire si c'était l'émotion des retrouvailles, de sa liberté retrouvée ou de son compliment sur sa nouvelle pilosité faciale, mais il s'approchait d'elle pour la prendre dans ses bras. Elle avait failli reculer d'un pas, par méfiance, mais se surprenait à apprécier ce moment, juste une seconde. Ce n'était pas dans les habitudes de Rudy de montrer une quelconque sensibilité, encore moins avec Alma. J’pars pas parce que j’veux t’fuir mais j’peux pas rester ici. Elle le regardait désormais dans les yeux, encore surprise de son comportement qu'elle avait du mal à comprendre. Elle ne connaissait rien de ses problèmes actuels et préférait de toute manière en rester le plus loin possible. Mais cet élan d'amour fraternel eu le don de faire fondre le coeur de la brune. J’suis pas du genre démonstratif mais j’peux t’le dire, tu m’as manqué. La réciproque était en partie vraie, mais les mots restaient bloqués à ses lèvres. Ils ne franchiraient jamais leur seuil, mais son regard parlait pour elle. Joyeux anniversaire en retard, hein, du coup. Gâche pas tout avec ce genre de commentaires, je commençais à t'apprécier. Qu'elle répondait de but en blanc, un sourire narquois sur son visage. Quoi d’neuf ? En six mois, rien n'avait réellement changé. Je passe mon temps à bosser, j'ai presque fini ma formation d'agent immobilier. Mais Rudy n'était pas du genre très intéressé par les ambitions professionnelles de son entourage, elle le savait bien, alors elle donnait d'autres nouvelles. Tout le monde va bien. Par contre tout le monde en veut à Sara. Inutile de préciser pourquoi, il avait été spectateur de la scène, en juin. Il s’est installé, l’autre, là ? Elle secouait la tête négativement, mais dû préciser ses propos juste après. Il traîne toujours autour de la famille, il a pas l'air de vouloir lâcher le morceau. Et elle aurait bien voulu lui répondre qu'elle attendait qu'il les abandonne à nouveau pour qu'ils soient tous tranquilles, mais en réalité, elle avait fini par presque apprécié le fait que la démarche de Sergio paraisse sincère. Mais t'en fais pas, Cesar et Diego lui en ont bien fait baver en ton absence. Et en même temps, personne ne pouvait leur en vouloir de montrer leur mécontentement face à ce revirement de situation. Pourquoi t'as pas donné plus de nouvelles avant ?



i've never been sorry (alma) RhAmSZr
i've never been sorry (alma) YMgvr6O
i've never been sorry (alma) DVuguDb
i've never been sorry (alma) QqLqwzn
i've never been sorry (alma) A7lPtC7
i've never been sorry (alma) IfjSGV7
trust me now before i go away, he's outraged but he wants to do well. it's insane, baby, but if you trust, everything's gonna be okay. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Rudy Gutiérrez
Rudy Gutiérrez
la conscience fugitive
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, la trentaine arrive à grands pas : il la pense encore lointaine, pourtant, persuadé que ses deux années et demi derrière les barreaux ne comptent pas.
SURNOM : il a l'habitude qu'on l'appelle par son nom de famille, l'intonation l'aide à savoir si ça se veut amical ou s'il doit se préparer à riposter.
STATUT : père plus qu'homme. célibataire, pas forcément heureux de cette situation.
MÉTIER : apprenti dans une pâtisserie, le little paris.
LOGEMENT : il squatte chez may à bayside depuis décembre, il a enfin osé lui ramener son fils en mars.
i've never been sorry (alma) 0a0fb2f73d72c8ede38e405cf48204d2d4dd5480
POSTS : 1616 POINTS : 1690

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
i've never been sorry (alma) Azxn
gutiérrez#2 you show me love then spit in my face, making your money off all of my pain. you put an eagle inside of a cage and you think i'm not strong enough to escape. but i refuse to let you make me feel like i can't fly. not only will i soar again, i'll own the fucking sky

i've never been sorry (alma) 4b01a20d8e248b1b3290c7c16fd75657d1104ae1
lendy #6, #10, #11 (UA) you just need a better life than this, you need somethin' i can never give. sometimes, all i think about is you, late nights in the middle of june. heat waves been fakin' me out, can't make you happier now. you can't fight it, you can't breathe, you say somethin' so lovin', but now i gotta let you go. you'll be better off in someone new, i don't wanna be alone, you know it hurts me too. you look so broken when you cry, one more and then i say goodbye

i've never been sorry (alma) Rudybird
birdy#4 i want to reconcile the violence in your heart. i want to recognise your beauty is not just a mask. i want to exorcise the demons from your past. i want to satisfy the undisclosed desires in your heart

(18)
jessalynmay#3macowen & julessamanthaadèlezoyazoya#2 (fb 2015)maisieadriana#3birdie#4alyssa

(univers alternatifs)
murphylena#11winston#2winston#3jina

RPs EN ATTENTE :
i've never been sorry (alma) Tumblr_ns5eamHjcU1sgb9kvo2_250
rudika (scénario libre) › would you tell me pretty lies, look me in my face, tell me that you love me even though it's fucking fake. i don't fucking care at all. and you've been out all night, i don't know where you've been, you're probably getting fucked, you're probably giving head. and i don't fucking care at all. cause i have hella feelings for you, i'm only a fool for you and maybe you're too good for me

i've never been sorry (alma) CyYV
andrea (scénario libre) › all my friends are toxic, all ambitionless, so rude and always negative. i need new friends, but it's not that quick and easy, oh, i'm drowning, let me breathe. i'm better off all by myself though i'm feeling kinda empty without somebody else. oh, i hear you crying out for help but you never showed for me when i was ringing your cell phone. oh, you don't know how it feels to be alone, oh, i'll make you know
RPs TERMINÉS : chronologie des rps maintenue à jour dans ma fiche de liens.
AVATAR : maxi iglesias.
CRÉDITS : harley (ava), astra (signa), loonywaltz (ub), harley (gifs).
DC : jake vaughan & jacob copeland.
PSEUDO : momo.
INSCRIT LE : 25/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t42137-i-think-i-ve-seen-this-film-before-and-i-didn-t-like-the-ending https://www.30yearsstillyoung.com/t42209-damaged-finds-damaged-rudy https://www.30yearsstillyoung.com/t42210-rudy-gutierrez

i've never been sorry (alma) Empty
Message(#) Sujet: Re: i've never been sorry (alma) i've never been sorry (alma) EmptyVen 15 Avr - 15:59


« C’est pas faux. » Ils savent tous les deux que ce n’est pas forcément vrai non plus. Après six mois d’absence, il ne peut pas se pointer et dire que cet appartement lui appartient. Il n’a pas payé de loyer depuis tout ce temps et n’a vraiment pas l’intention de la rembourser. Alors non, il n’est pas chez lui. Mais il fallait qu’il le dise car, à une époque, c’était vrai. Il lui explique qu’il n’a pas l’intention de squatter trop longtemps, qu’il a juste besoin de passer la nuit ici. Il est sorti ce matin et n’a nulle part d’autre où aller. Cette nuit, il fera en sorte de trouver l’adresse de May et ira forcer les choses pour réussir à vivre chez elle. En attendant, il veut récupérer le confort de sa chambre et passer une bonne nuit – en oubliant le lit trop dur de sa cellule. « Tu peux rester aussi longtemps que t’en auras besoin, tu sais. » Il hoche son visage. Oui, il le sait. Mais il ne se voit pas rester dans cet appartement, confié par Erika. Ce serait ressasser trop de souvenirs. Et si Rudy ne s’attache pas à ces choses-là, cette fois, il trouve que c’est un peu trop abusé. C’est elle qui lui a montré les pièces, c’est là qu’ils se sont prouvés l’un à l’autre qu’il y avait quelque chose entre eux pour la première fois. Non, vraiment, il ne s’en sent pas capable. Et pour l’heure, il pense bien qu’il ne restera pas en liberté très longtemps. Il ne veut pas donner de faux espoirs à sa sœur en s’installant de nouveau pour repartir aussitôt derrière les barreaux, il ne veut pas la perturber plus qu’il ne l’a déjà fait au cours de ces dernières années. « Merci mais nan. » Il part demain, comme il vient de le lui annoncer. Elle lui fait un commentaire sur sa barbe et Rudy lui rappelle en avoir toujours eu une. Seulement, il ne la laissait pas trop pousser, se rasait constamment. Il a trouvé un nouveau style en prison. « Ça te va bien. » Un sourire s’installe sur ses lèvres et, allez savoir pourquoi, il vient l’étreindre. Parce qu’elle lui a manqué, d’abord ; il le lui dit. Lui qui n’a pas l’habitude d’étaler ses sentiments se retrouve à le faire, là. Sa sœur obtient ce que toute sa famille attend de lui, elle sera bien la seule à avoir droit à ça. C’est un moment de faiblesse pour le mexicain, qu’il se laisse vivre volontiers. Il peut bien profiter d’un instant comme celui-ci avant de plonger une dernière fois dans les ténèbres. Alma ne répond pas mais son regard parle à sa place. Si elle ne le dira jamais, il sait qu’il a laissé un vide dans cet appartement et qu’elle n’a toujours pas réussi à le combler. Ils peuvent se détester autant qu’ils peuvent s’aimer, c’est la beauté des Gutiérrez. « Gâche pas tout avec ce genre de commentaires, je commençais à t’apprécier. » Il secoue son visage. Il ne dira plus rien sur ce qu’il s’est passé ce soir-là. Il ne pensait vraiment pas finir en prison juste après cette soirée. Il aurait aimé être là pour voir leur père faire son trou à côté d’eux. Il aurait aimé être là pour le repousser et lui dire une bonne fois pour toutes de laisser sa famille tranquille. Parce que maintenant, les Gutiérrez sont totalement désunis ; il y a ceux de Sergio, sa fratrie et sa vie, et il y a ses enfants et son ex-femme. Deux familles dissociées. « Je passe mon temps à bosser, j’ai presque fini ma formation d’agent immobilier. » Il comprend, à travers cette phrase, qu’Alma est toujours en contact avec Erika. Il n’aime pas tellement ça. Au moins, elle a su apprendre un métier à sa sœur. Elle n’a pas que des décisions de merde, c’est déjà ça. « Tout le monde va bien. Par contre tout le monde en veut à Sara. » Rudy se range dans cette catégorie. « Moi aussi. J’comprends pas sa putain d’logique. » Il ne la comprendra jamais. Ils ont toujours tout fait pour s’occuper d’elle et, pourtant, elle a réussi à aller retrouver leur père pour le ramener. Alors qu’elle savait toute la souffrance qu’il a causé en partant. « Il traîne toujours autour de la famille, il a pas l’air de vouloir lâcher le morceau. » Cette phrase fait soupirer Rudy. Il comprend donc que s’il veut voir sa famille à Noël dans quelques jours, il y a de fortes chances qu’il tombe également sur Sergio. Il préfère ne pas trop y penser, il verra à ce moment-là comment il réagira. Partir a été la chose à faire il y a six mois, mais maintenant ? Il ne peut pas s’avancer là-dessus, il faut le vivre. « Mais t’en fais pas, Cesar et Diego lui en ont bien fait baver en ton absence. » « Pour une fois que j’suis fier d’mes frères. » Il aurait aimé être là, avec eux, pour faire comprendre à Sergio que sa venue n’était pas la bienvenue. Il est au moins content que ceux-ci ne se soient pas laissé berner par leur père. « Pourquoi t’as pas donné plus de nouvelles avant ? » Il regarde sa sœur, sans trop savoir ce qu’il est supposé répondre à ça. « J’pensais pas être libéré de sitôt. » Il n’a pas l’intention de lui dire ce qu’il l’a conduit en prison cette fois-ci. « Et j’avais pas envie d’face à face au parloir où j’m’en prends plein la gueule comme la première fois. » Parce qu’il a déjà eu énormément de mal à accepter cette peine. Il a eu du mal la première fois mais la savait méritée, là, il n’arrive pas à la justifier convenablement. « Alors j’ai préféré rester dans mon coin. J’voulais pas qu’ça s’sache, à la base, en plus. » Il n’a pas eu le choix. « Puis bon, des nouvelles… En prison, t’as pas tellement de nouveaux trucs à raconter, hein. A part la barbe. » Il passe une main sur son visage, se gratte les yeux. « J’suis crevé. » Il a envie de dormir – ou du moins de faire semblant pour ensuite partir à l’agence immobilière.


this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. i got that adrenaline momentum. and i'm not knowin' when i'm ever gonna slow up and i'm ready to snap any momen. i'm thinkin' it's time to go get 'em, they ain't gonna know what hit 'em

i've never been sorry (alma) StIpa4L
i've never been sorry (alma) K4p2tel
i've never been sorry (alma) RhAmSZr
i've never been sorry (alma) WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

i've never been sorry (alma) Empty
Message(#) Sujet: Re: i've never been sorry (alma) i've never been sorry (alma) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

i've never been sorry (alma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-