AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 you play with the echoes you never let go | otto #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saül Williams
Saül Williams
le glaive de justice
le glaive de justice
Voir le profil de l'utilisateur
you play with the echoes you never let go | otto #2 IAeu3cF ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Le 'crocodile' reprend du service. Pourvu qu'Abel l'appelle 'papa', quand il aura cessé de chercher sa maman des yeux.
STATUT : Elle est revenue - mais pas pour lui.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde. Fausse les comptes et tourne doucement ses yeux vers un trafic juteux de diamants importés illégalement depuis l'étranger.
LOGEMENT : Propriétaire du #04 Redcliffe, un appartement que lui et Ariane appelaient 'La Serre'. Depuis qu'elle est partie, Saül n'a plus osé y remettre les pieds. Il vit désormais au #666, Spring Hill avec Abel la terreur et Titus le chien qui a échoué aux tests de la brigade cynophile.
you play with the echoes you never let go | otto #2 4a90950134c5f1f02d03efc20472d0b9
POSTS : 2346 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ a appris qu'il n'est pas l'enfant biologique de ses parents à l'âge de 45 ans ✵ plutôt solitaire, s'entoure peu, surtout depuis le départ de sa femme ✵ addict aux jeux d'argent ✵ a un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ papa d'Abel (Satan) Williams (17.02.21), petit garçon qu'il élève tout seul ✵ frère biologique de Otto Lazzari, actuellement recherché pour tentative d'assassinat ✵ propriétaire de Titus, le chien recalé de la police cynophile qui retourne l'appartement en quête de cocaïne
RPs EN COURS :
you play with the echoes you never let go | otto #2 Tumblr_oiei4rbywt1tt2n2ao2_250
WILLER ✵ You told me you'd be coming back again for me, but you're not, you're going way out where the world will never find you. You made a claim that you would dance until we're bones. You told me you would never leave me all alone, but you lied.

willer : #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 (ua) - #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14 - #15 - #16 (ff) - #17 - #18 - #19 (fb) - #20 - #21 - #22 (fb) - #23 - #24 (fb) - #25 - #26 (ua) - #27 (ua) - #28 (ua) - #29 (ua) - #30 (ua) -#31 (ua) - #32 - #33 - #34 - #35 - #36 (ff) - #37 - #38 - #39 (fb) - #40 (fb) - #41 - #42 (ua) - #43 (naissance de Abel) - #44 - #45 (mariage willer) - #46 - #47 (ua) - one shot départ d'ariane - #48 - #49 - #50 - #51 - #52 - #53

you play with the echoes you never let go | otto #2 9b0840a521339058d55484e6d0c5a764fb3020cb
SAÜLMON ✵ I knew a boy once, a towhead blond with eyes of salt. His parents cared more about the Bible than being good to their own child. He wore long sleeves 'cause of his dad ; and somehow, we fell out of touch.

you play with the echoes you never let go | otto #2 200729120509389952
FAMIGLIA ✵ Why does the sun go on shining? Why does the sea rush to shore? Don't they know it's the end of the world?

you play with the echoes you never let go | otto #2 Fc27f21338ac9c526ea4e14845b9a2dc
SAÜLO ✵ Early this morning, you knocked upon my door. And I say, "Hello Satan, I believe that it's time to go". Me and the Devil, walking side by side.

you play with the echoes you never let go | otto #2 65cf0a1363fe201b115ff9d7d40bf736431cf19b
MEGAN ✵ I don't fucking know if’s a lie or it's a fact, all your little fake friends will sell your secrets for some cash. I knew a girl just like you, she was vain just like you, such a pain just like you - and everybody knows the truth.

you play with the echoes you never let go | otto #2 12be093229fce5af235ae7ef4d505420f6e4990c
SAÜLISE ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.
RPs EN ATTENTE : Scénario libre

you play with the echoes you never let go | otto #2 70b8639ad0eda977270a81f6912a1d89c38c8b6a
Federico ; Eric Dane ✵ Does this make sense to you? 'Cause it doesn't make sense to me. Does this have weight for you? 'Cause it doesn't have weight for me.

you play with the echoes you never let go | otto #2 4yVz
THE YŌNKOpré-liens libres
RPs TERMINÉS : you play with the echoes you never let go | otto #2 Mummy10

adeliaauden #22elise #20marcus #4saülise #21federico #1wyatt #2elise & damonashley #1amos #2ariane #48solveig #1jeanmarcus #3elise #19sasha #1famiglia #4angus #1auden #21wyatt #3damon #6damon #4pirates #2versaillesclydeana#4ana #5mes gants #4mes gants #1saülise #14saülise #17 (fb)willer noblesseff mariagejauloverchlaulmariage willersaülinny #5gio/arisaülden #18tes gants #2saülmon #5saülise #18willer/jelisejet #3saülden #17testamentmacroco #2savannah #1solveigsaülden #15saulmon #2jaül #1macroco #1famiglia #2anastasia #2saülden #12soppy #2saülinny #2saulmon #1bro's parkerrepas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1saülden&anastasialcdf #1saülise #9saülden #10saülise #5soppy #1chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynsaülise #4saülise #2saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

Abandonnés:


you play with the echoes you never let go | otto #2 Tumblr_n2p4dghMfH1rxfo1ho3_250
AVATAR : Leonardo DiCrabio (from Pinception)
CRÉDITS : jamie (ub) + wildgifs (gif) + ethereal (av).
DC : Grace la renarde & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t41752- https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

you play with the echoes you never let go | otto #2 Empty
Message(#) Sujet: you play with the echoes you never let go | otto #2 you play with the echoes you never let go | otto #2 EmptyMer 5 Jan - 18:03



Le mariage a viré à la catastrophe. Après la dispute douce-amère avec Elise, Saül s'est dépêché d'ingurgiter tout l'alcool présent sur les tables à la réception. Très vite, ca a été l'escalade. D'abord, il n'a jamais trouvé Angus, le petit salaud qui souhaite se taper son fils. Ensuite, il y a eu l'incident Auden. Le frère retrouvé dans les vignes est vivant, fort heureusement. Saül a bien cru qu'il allait y passer, cet abruti. Mais après quelques hurlements et le massage cardiaque étant déjà commencé, les ouailles ont accouru pour soutenir l'italien. Cela n'a eu pour effet que de le dessoûler un grand coup, comme un jet d'eau froide balancé sur le visage.

Auden a bien vite été emmené par les personnes compétentes à l'hôpital le plus proche mais Saül ne l'a pas lâché pour autant. La veste et la chemise couvertes de sang, l'italien s'est précipité à la suite de l'ambulance et a conduit comme un forcené jusqu'à l'hôpital, lequel était en plus de ça très loin du lieu de réception. Fort heureusement, la maréchaussée ne s'est pas mise en travers de sa route. Une fois Auden à bon port et après avoir récupéré Abel d'Anja, c'est chez lui que Saül doit rentrer. Chez lui pour de vrai, dans l'appartement qu'il n'a pas occupé depuis quelques semaines déjà. Chez Auden, c'était jusque là son chez lui. Un logement qu'il occupait avec son frère depuis le départ de leurs femmes respectives.

Mais ce soir, il y a quelqu'un sur le pas de la porte qui mène à l'appartement de l'italien. Clefs en main et Abel dormant entre les bras, Saül s'arrête. Il dévisage celui qui se tient assis contre sa porte, se fige en sachant déjà à qui il a affaire. « Otto ? » Ce type rencontré au bar et qui lui a proposé de la cocaïne, ce type qui en sait beaucoup plus qu'il n'a bien voulu en dire. Quelle erreur, ce jour là, de boire en sa compagnie. Entre les bras de Saül, Abel s'agite et se met à geindre. Décontenancé, Saül protège la tête du bambin pour ne pas qu'il risque d'ouvrir les yeux sur l'homme qui fait face à son père. Lui aussi est tâché de sang, quelques gouttelettes éparses ruinent la blancheur de sa chemise. C'est un ange de la mort, qu'il voit, Saül. Et il est déjà épuisé à l'idée de gérer ses pulsions meurtrières.

@otto lazzari you play with the echoes you never let go | otto #2 3258319053 j'ai essayé de te tagger sous "otto lasagne" mais ça n'a pas marché, je comprends pas. :face:


    And I don't talk shit about you on the internet, never told anyone anything bad. 'Cause that shit's embarrassing, you were my everything, and all that you did was make me fuckin' sad. So don't waste the time I don't have, and don't try to make me feel bad. You ruined everything good, always said you were misunderstood. Made all my moments your own, just fuckin' leave me alone.









Revenir en haut Aller en bas
Otto Lazzari
Otto Lazzari
la mort dans la peau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans (02.06).
SURNOM : bus.
STATUT : marié, la nostalgie ayant remplacé l'amour depuis bien longtemps.
MÉTIER : responsable de la branche cambriolage pour le club (quand il est pas trop occupé à fuir les forces de l’ordre).
LOGEMENT : #666, carmody road (toowong), avec une chambre de trop.
you play with the echoes you never let go | otto #2 Ffb5474b3dedf880c449f70ae17c1de32c0e2a9e
POSTS : 423 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : italien exilé en australie depuis 2015 › marié à la femme de sa vie, à son âme sœur, mais ne sait plus agir pour la faire rester à ses côtés › a perdu sa fille unique dans un accident de la route en 2017, alors qu’un chauffeur ivre a percuté la voiture dans laquelle ils se trouvaient tous les deux › addict à la cocaïne et à l’alcool depuis, les chemins qu’il a choisi pour s’en sortir dans la vie ne sont pas sans conséquences sur sa santé › frère biologique de saül, a décidé de se débarrasser de l’'autre' frère de son aîné à coup d’une balle dans l’abdomen (échec total).
RPs EN COURS : (cinq) present: raelyn #3serena | past: murphy #3saülsaül #2
RPs EN ATTENTE : channing #2 › spencer #2
RPs TERMINÉS :
look at all the lonely people:

auden › auden #2channingkieran › murphymurphy #2 › raelynraelyn #2spencerdon't call me at all

oh no:

AVATAR : robert pattinson.
CRÉDITS : corleone (avatar), nobodys (profil gif), RENEGADE (signature icons).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield (ft. harry styles).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39133-

you play with the echoes you never let go | otto #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: you play with the echoes you never let go | otto #2 you play with the echoes you never let go | otto #2 EmptyDim 16 Jan - 5:07




Mais ce soir, ce n’était pas dans l’appartement que Serena et moi partagions que je me rendrais en dernier lieu. J’y avais déjà fait un saut, juste pour venir me procurer les sachets de cocaïne que j’avais pris soin d’y laisser, afin de ne pas les emporter avec moi sur le lieu des festivités. Je n’étais pas assez idiot pour venir les transporter avec moi - si les choses avaient malheureusement mal tourné, les sachets de drogue dans mes poches n’auraient pas joué en ma faveur. Heureusement pour moi, en suivant scrupuleusement mes plans à la lettre, tout s’était déroulé comme sur du papier à musique. Le monde était désormais perfection, depuis que j’avais éliminé la dernière particule venant polluer son air. Rien que d’y repenser, un sourire satisfait vint s’étirer sur mes lèvres. Pour fêter ça, je pouvais bien prendre un nouveau rail de cocaïne - à l’arrache, sur ce pas de porte qui n’était pas le mien, devant une porte que je connaissais pourtant déjà par cœur.

Il en mît un temps fou, avant de venir se pointer chez lui. Les premières lueurs du matin n’allaient pas tarder à venir se faire voir, et lui se prenait pour un petit prince à prendre son temps. Je n’avais pas que ça à faire - pas réellement, du moins. Pour commencer, il me fallait passer par le pressing, étant donne que les taches sur ma chemise blanche n’allaient disparaître toutes seules, et que le sang était un merdier sans nom à venir retirer des tissus. Heureusement, je connaissais une ou deux personnes dans ce milieu qui pourraient me donner un coup de main afin de faire disparaître les preuves, sans jamais poser une seule question. De toutes façons, des personnes que je côtoyais, aucune ne serait assez folle pour tenter quoi que ce soit allant à l’encontre des paroles que je pouvais prononcer; il n’y avait qu’à voir comment la soirée s’était terminée pour Auden, pour comprendre de quoi il en advenait. Un énième sourire satisfait vint illuminer mon visage. J’entendais encore des insultes à travers les rires qui comblaient l’absence de pensées dans ma tête; je pouvais encore entendre son souffle se faire de plus en plus rare, de plus en plus discret. J’aurais aimé pouvoir entendre son dernier souffle, celui qui viendrait marquer un terme définitif à toutes ces emmerdes, mais j’avais pu faire encore mieux: laisser Orso écouter le dernier souffle de ce soi-disant frère, afin de lui faire comprendre que son existence allait vers un avenir bien plus supportable et agréable.

« Otto ? » Était-ce mon propre rire que j’entendais, ou celui de Orso venant compléter mon prénom qui sonnait si juste lorsqu’il était prononcé par lui ? « Orso, t’en as mis du temps à rentrer. Je pensais que tu viendrais plus tôt. » J’avais eu autant l’impression de l’attendre depuis une poignée de minutes, comme j’aurais pu l’attendre depuis des heures - là où je l’attendais depuis toute une vie. Ce ne fut pas sur lui que mes yeux vinrent se poser à la suite de mes mots, cependant, puisque le bambin dans ses bras venant signaler désormais sa présence était bien plus intéressant. « C’est le petit Abel ? J’avais si hâte de le rencontrer. » Je ne pourrais jamais, à l’instar de ceux de Valentina, connaître la couleur des yeux du gamin, mais je mettais d’avance ma main à couper qu’il avait des nuances comme celles qui se transmettaient dans notre famille - un bleu, un vert, selon les personnes. Je ne pouvais pas venir confirmer ma théorie, d’où je me trouvais; il fallait que je m’approche d’Orso et du petit pour venir voir si j’avais bien raison. Il fallait que je me lève du pas de la porte, que je vienne remettre mes fringues droites - était-ce moi ou le monde autour de moi qui tournait légèrement lorsque je me remettais sur mes pieds ? L’ivresse était une vieille amie - et ce soir j’étais ivre d’accomplissement. Etait-ce de nouveau mon rire que j’entendais résonner ? Il avait absent depuis tant de temps, tant d’années, je ne savais même plus à quoi il ressemblait.

« Je peux le prendre dans mes bras ? » Si je venais le faire sans demander l’autorisation, Orso se transformerait en ours mal léché - lui et moi étions faits du même bois, et c’était exactement comme ça que j’agissais à l’époque lorsque quelqu’un en venait à s’approcher de Valentina sans ma permission.

@Saül Williams pompe à miel va you play with the echoes you never let go | otto #2 3258319053


Revenir en haut Aller en bas
Saül Williams
Saül Williams
le glaive de justice
le glaive de justice
Voir le profil de l'utilisateur
you play with the echoes you never let go | otto #2 IAeu3cF ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Le 'crocodile' reprend du service. Pourvu qu'Abel l'appelle 'papa', quand il aura cessé de chercher sa maman des yeux.
STATUT : Elle est revenue - mais pas pour lui.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde. Fausse les comptes et tourne doucement ses yeux vers un trafic juteux de diamants importés illégalement depuis l'étranger.
LOGEMENT : Propriétaire du #04 Redcliffe, un appartement que lui et Ariane appelaient 'La Serre'. Depuis qu'elle est partie, Saül n'a plus osé y remettre les pieds. Il vit désormais au #666, Spring Hill avec Abel la terreur et Titus le chien qui a échoué aux tests de la brigade cynophile.
you play with the echoes you never let go | otto #2 4a90950134c5f1f02d03efc20472d0b9
POSTS : 2346 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ a appris qu'il n'est pas l'enfant biologique de ses parents à l'âge de 45 ans ✵ plutôt solitaire, s'entoure peu, surtout depuis le départ de sa femme ✵ addict aux jeux d'argent ✵ a un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ papa d'Abel (Satan) Williams (17.02.21), petit garçon qu'il élève tout seul ✵ frère biologique de Otto Lazzari, actuellement recherché pour tentative d'assassinat ✵ propriétaire de Titus, le chien recalé de la police cynophile qui retourne l'appartement en quête de cocaïne
RPs EN COURS :
you play with the echoes you never let go | otto #2 Tumblr_oiei4rbywt1tt2n2ao2_250
WILLER ✵ You told me you'd be coming back again for me, but you're not, you're going way out where the world will never find you. You made a claim that you would dance until we're bones. You told me you would never leave me all alone, but you lied.

willer : #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 (ua) - #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14 - #15 - #16 (ff) - #17 - #18 - #19 (fb) - #20 - #21 - #22 (fb) - #23 - #24 (fb) - #25 - #26 (ua) - #27 (ua) - #28 (ua) - #29 (ua) - #30 (ua) -#31 (ua) - #32 - #33 - #34 - #35 - #36 (ff) - #37 - #38 - #39 (fb) - #40 (fb) - #41 - #42 (ua) - #43 (naissance de Abel) - #44 - #45 (mariage willer) - #46 - #47 (ua) - one shot départ d'ariane - #48 - #49 - #50 - #51 - #52 - #53

you play with the echoes you never let go | otto #2 9b0840a521339058d55484e6d0c5a764fb3020cb
SAÜLMON ✵ I knew a boy once, a towhead blond with eyes of salt. His parents cared more about the Bible than being good to their own child. He wore long sleeves 'cause of his dad ; and somehow, we fell out of touch.

you play with the echoes you never let go | otto #2 200729120509389952
FAMIGLIA ✵ Why does the sun go on shining? Why does the sea rush to shore? Don't they know it's the end of the world?

you play with the echoes you never let go | otto #2 Fc27f21338ac9c526ea4e14845b9a2dc
SAÜLO ✵ Early this morning, you knocked upon my door. And I say, "Hello Satan, I believe that it's time to go". Me and the Devil, walking side by side.

you play with the echoes you never let go | otto #2 65cf0a1363fe201b115ff9d7d40bf736431cf19b
MEGAN ✵ I don't fucking know if’s a lie or it's a fact, all your little fake friends will sell your secrets for some cash. I knew a girl just like you, she was vain just like you, such a pain just like you - and everybody knows the truth.

you play with the echoes you never let go | otto #2 12be093229fce5af235ae7ef4d505420f6e4990c
SAÜLISE ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.
RPs EN ATTENTE : Scénario libre

you play with the echoes you never let go | otto #2 70b8639ad0eda977270a81f6912a1d89c38c8b6a
Federico ; Eric Dane ✵ Does this make sense to you? 'Cause it doesn't make sense to me. Does this have weight for you? 'Cause it doesn't have weight for me.

you play with the echoes you never let go | otto #2 4yVz
THE YŌNKOpré-liens libres
RPs TERMINÉS : you play with the echoes you never let go | otto #2 Mummy10

adeliaauden #22elise #20marcus #4saülise #21federico #1wyatt #2elise & damonashley #1amos #2ariane #48solveig #1jeanmarcus #3elise #19sasha #1famiglia #4angus #1auden #21wyatt #3damon #6damon #4pirates #2versaillesclydeana#4ana #5mes gants #4mes gants #1saülise #14saülise #17 (fb)willer noblesseff mariagejauloverchlaulmariage willersaülinny #5gio/arisaülden #18tes gants #2saülmon #5saülise #18willer/jelisejet #3saülden #17testamentmacroco #2savannah #1solveigsaülden #15saulmon #2jaül #1macroco #1famiglia #2anastasia #2saülden #12soppy #2saülinny #2saulmon #1bro's parkerrepas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1saülden&anastasialcdf #1saülise #9saülden #10saülise #5soppy #1chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynsaülise #4saülise #2saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

Abandonnés:


you play with the echoes you never let go | otto #2 Tumblr_n2p4dghMfH1rxfo1ho3_250
AVATAR : Leonardo DiCrabio (from Pinception)
CRÉDITS : jamie (ub) + wildgifs (gif) + ethereal (av).
DC : Grace la renarde & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t41752- https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

you play with the echoes you never let go | otto #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: you play with the echoes you never let go | otto #2 you play with the echoes you never let go | otto #2 EmptyMar 1 Fév - 20:32



Il n'y a rien de plus emmerdant que de trouver quelqu'un sur le pas de sa porte alors qu'on espère le repos. Saül, couvert du sang de son cadet, s'arrête devant Otto à la chemise d'une blancheur exaltée par la nuit noire. Dans le couloir, les faibles lumières rendent justice à l'aspect terrifiant de son visage. Des yeux, Otto dévore le petit des yeux. Saül a apposé une main sur la nuque d'Abel, le protégeant symboliquement de ce diable farceur. « Orso, t’en as mis du temps à rentrer. Je pensais que tu viendrais plus tôt. » L'italien. « J'ai été retenu. » Par qui, par quoi ? L'homme d'affaires ne sait pas encore qu'il a devant lui le responsable de tous ses maux. La soirée fut longue, au mariage. On n'a plus vu si tragique union depuis l'ère des Borgia, desquels les Williams descendent certainement au vu de leur goût pour le mélodrame, les empoisonnements et les meurtres en tous genres. Bien sûr, Saül a rassuré les invités. Le responsable serait attrapé avant la fin de la nuit. Beaucoup d'entre eux avaient déjà perdu des affaires - qui de sa montre, qui de son collier - et le crime perpétré contre Auden était certainement l'œuvre d'un voleur particulièrement audacieux. La version officielle, c'est que Auden s'est défendu comme un beau diable et que le malotru, armé jusqu'aux dents, l'a assez blessé pour manquer de le tuer. Manquer seulement.

La version officieuse est différente, plus nuancée et plus obscure aussi. Le crime est probablement celui d'un dérangé. Un fou, que Saül a devant lui. En chair et en os. Bien qu'il ne connaisse pas tous les tenants et les aboutissants, le quarantenaire peut percevoir que quelque chose cloche avec Otto. Déjà, l'utilisation du prénom Orso lui a agressé l'oreille. Seuls les proches de l'italien sont autorisés à employer cette appellation et peu d'entre eux s'y risquent encore. Il y a bien la mère de Saül, oui, qui écrit encore à son fils et l'appelle par ce prénom là. Depuis le départ d'Ariane, mère et fils correspondent secrètement, sans vraiment se livrer à des confidences très personnelles. Ils se racontent la pluie et le beau temps, voilà tout. « C’est le petit Abel ? J’avais si hâte de le rencontrer. » A cette répliqué, Saül serre doucement sa prise sur le corps de l'enfant, qui geint et s'accroche d'autant mieux aux habits de son géniteur. Non, il ne le lâchera pas. Otto n'aura pas le droit de le contempler, pas tant qu'il se fait si menaçant. Si étrangement calme. On n'attend pas les gens à leur domicile, certainement pas pour discuter en italien après une nuit pareille. « Je peux le prendre dans mes bras ? » « Non. » C'est un vilain chien de garde qui se tient désormais devant Otto, le regard furibond et la mine contrite. Ce n'est pas vraiment contre Otto. Ils sont peu nombreux à avoir l'autorisation de serrer contre eux le petit Abel, cadeau précieux de Dieu lui-même déposé dans les bras d'un père trop longtemps absent pour le premier de ses fils. Il y a Anja, bien sûr, qui passe un temps fou à garder le bambin lorsque son père est en réunion. Il y a Auden, évidemment, en qui Saül place toute sa confiance. Et il y a Damon, le fils prodigue, à qui Saül confierait tout - même les rênes de sa propre entreprise. Otto n'est pas nommé, pas compté. Bien sûr, Saül ne connait pas encore le lien de parenté qui les unit - dans le sang.

« Il dort. » qu'il assène seulement, sentant que provoquer la colère d'Otto n'est pas une chose à faire. Méfiant, l'italien l'est. Surpris aussi, assurément. « Que fais-tu devant ma porte à une heure pareille ? » J'ai eu une nuit compliquée, laisse nous passer et ne reviens pas. Qu'aurait fait Ariane dans une telle situation ? Se serait-elle battue avec ce type ? Grâce à Dieu, Ariane n'est pas là. Elle n'a pas à souffrir du dérangement ni même à voir son époux couvert du sang de son propre frère. « Il y a quelque chose d'urgent dont tu souhaitais me parler, Otto ? » Quelque chose qui requiert l'usage de son prénom, le vrai. Il fait mine de ne pas relever, l'italien, mais la scène lui donne des sueurs froides. Soudain, le passé refait surface, d'une manière à laquelle personne ne pouvait vraiment s'attendre.


    And I don't talk shit about you on the internet, never told anyone anything bad. 'Cause that shit's embarrassing, you were my everything, and all that you did was make me fuckin' sad. So don't waste the time I don't have, and don't try to make me feel bad. You ruined everything good, always said you were misunderstood. Made all my moments your own, just fuckin' leave me alone.









Revenir en haut Aller en bas
Otto Lazzari
Otto Lazzari
la mort dans la peau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans (02.06).
SURNOM : bus.
STATUT : marié, la nostalgie ayant remplacé l'amour depuis bien longtemps.
MÉTIER : responsable de la branche cambriolage pour le club (quand il est pas trop occupé à fuir les forces de l’ordre).
LOGEMENT : #666, carmody road (toowong), avec une chambre de trop.
you play with the echoes you never let go | otto #2 Ffb5474b3dedf880c449f70ae17c1de32c0e2a9e
POSTS : 423 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : italien exilé en australie depuis 2015 › marié à la femme de sa vie, à son âme sœur, mais ne sait plus agir pour la faire rester à ses côtés › a perdu sa fille unique dans un accident de la route en 2017, alors qu’un chauffeur ivre a percuté la voiture dans laquelle ils se trouvaient tous les deux › addict à la cocaïne et à l’alcool depuis, les chemins qu’il a choisi pour s’en sortir dans la vie ne sont pas sans conséquences sur sa santé › frère biologique de saül, a décidé de se débarrasser de l’'autre' frère de son aîné à coup d’une balle dans l’abdomen (échec total).
RPs EN COURS : (cinq) present: raelyn #3serena | past: murphy #3saülsaül #2
RPs EN ATTENTE : channing #2 › spencer #2
RPs TERMINÉS :
look at all the lonely people:

auden › auden #2channingkieran › murphymurphy #2 › raelynraelyn #2spencerdon't call me at all

oh no:

AVATAR : robert pattinson.
CRÉDITS : corleone (avatar), nobodys (profil gif), RENEGADE (signature icons).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield (ft. harry styles).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39133-

you play with the echoes you never let go | otto #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: you play with the echoes you never let go | otto #2 you play with the echoes you never let go | otto #2 EmptyLun 7 Fév - 4:27


« J'ai été retenu. » Bien sur qu’il avait été retenu, Orso. Après tout, je ne pouvais pas attendre de lui qu’il vienne tourner une page de son histoire en une fraction de seconde, il avait le droit de venir dire au revoir à cette putain d’enflure qu’avait été Auden - je l’avais peut-être libéré d’une présence nuisible, mais il mettrait un peu plus de temps que moi à comprendre à quel point cela avait été nécessaire. Ce n’était pas de sa faute à lui, à Orso, s’il s’était habitué avec le temps à ce faux-frère, plutôt que de pouvoir profiter de ma présence à la place. Les adultes avaient pris des décisions qui ne les regardaient en rien, comme d’habitude. Mais désormais, ce n’était plus à l’ordre du jour de venir s’inquiéter pour de telles futilités. A partir d’aujourd’hui, de beaux jours nous attendaient tous.

A commencer par un moment que j’avais attendu avec une impatience difficile à dissimuler: la rencontre avec mon neveu, le plus petit des deux. Abel, qu’il avait été nommé - j’en étais venu à aimer ce prénom parce-que c’était Orso qui avait choisi de venir le donner à sa progéniture. Allait-il aimer Valentina comme j’avais toujours aimé l’entendre chanter à mon oreille ? Allait-il pleurer, ressentir de la peine ah moins, lorsque je lui apprendrais que ma petite princesse m’avait été injustement retirée, bien trop tôt ? Il semblerait que le rire que j’entendais jusque maintenant avait cessé. Était-ce le sérieux sur les traits du visage de Orso qui étaient à l’origine de ce nouveau silence, ou était-ce toujours mon propre rire qui venait d’un coup de s’arrêter ? Lorsque je Zoe sais à Valentina, souvent, je n’avais plus envie de rire - j’avais plutôt tendance à avoir envie de mourir; malheureusement cet extra ne m’avait pas été octroyé lorsque l’accident était arrivé, ce qui voulait dire que je ne méritais pas de rejoindre ma petite fille. Pouvais-je en revanche venir prendre le petit Abel dans mes bras, afin de ressentir cette émotion toute particulière qu’il était possible de percevoir lorsque vous portiez un enfant tout contre votre cœur ? « Non. » Comment ça, non ? La réponse que Orso venait de me fournir venait agir telle une épée à travers mon cœur. Je ne comprenais pas où il voulait en venir. Pourquoi voulait-il me refuser de venir faire connaissance avec Abel ? Pourquoi ne voulait-il pas me faire confiance ? Après tout, je venais de risquer ma vie pour pouvoir rendre la sienne meilleure; il pouvait me faire confiance les yeux fermés. « Il dort. » Ah. « Oh. » Le petit dormait et son père ne voulait pas le réveiller, veillant à son bien-être - je n’avais pas anticipé cette réponse, je devais l’avouer. « D’accord. » Je venais baisser le regard un instant, comme un enfant qu’on viendrait de gronder. J’avais quelque peu honte d’avoir remis en question la confiance de Orso, mais il était vrai que sa réponse additionnée à son comportement avait quelque peu porté à confusion. Au moins, je savais désormais qu’il ne faisait pas ça contre moi mais pour Abel. Tout allait bien - hein que tout allait bien ?

« Que fais-tu devant ma porte à une heure pareille ? » Quelle heure pouvait-il bien être, pour qu’il vienne la mentionner ? J’avais perdu la notion du temps depuis bien des jours et des semaines, il me semblait. Peut-être même depuis des années, si j’étais tout à fait honnête avec moi-même. « Il y a quelque chose d'urgent dont tu souhaitais me parler, Otto ? » Il me semblait que mon visage vint s’illuminer, alors que mon regard remontait dans celui de mon frère. Il se souvenait parfaitement de moi - avait-il même déjà oublié l’imposteur qui avait pris ma place pendant tout ce temps ? Bientôt, les taches de sang sur sa chemise comme sur la mienne seraient qu’un lointain souvenir - de ceux dont on ne manquait pas de se rappeler un noël sur deux pour se rappeler de la chance d’avoir les choses que nous possédions. « Je nous en ai débarrassé. » Cette fois-ci, j’étais bien au fait du petit rire qui venait s’échapper d’entrer de mes lèvres, de mon sourire amusé et satisfait. « Je sais que Modesto était un poids pour toi, alors je l’ai tué. » Oh, je ne cherchais pas à m’en cacher - pas aux yeux d’Orso, du seul qui comptait vraiment en réalité -, des actes que j’avais commis. J’avais même une certaine hâte de voir dans ses yeux la fierté d’avoir un petit frère si courageux. « Il avait rien à faire dans ta vie, alors j’ai fait en sorte de l’éliminer. » Cela ne serait pas une grande nouvelle pour Orso: c’était lui qui avait découvert le corps de Modesto. Se doutait-il que c’était moi, l’ombre s’envolant à la fin du spectacle, lorsqu’il était arrivé sur les lieux ? « Mais t’as pas à me dire merci, je sais que t’aurais fait pareil pour moi. Après tout, c’est ce qu’on fait pour sa famille, hein. On serait prêt à tout, pour sa famille. » J’étais prêt à tout pour ma famille; j’étais prêt à n’importe quoi pour Orso.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

you play with the echoes you never let go | otto #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: you play with the echoes you never let go | otto #2 you play with the echoes you never let go | otto #2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

you play with the echoes you never let go | otto #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-