AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 (amaya) all the good girls go to hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus joue le fake boyfriend pour qu’on la laisse tranquille. en plus, ça fait enrager son frère : c’est tout bénéf (sauf pour ses nerfs parce qu'angus est détestable, oops).
MÉTIER : employée dans un cinéma de quartier, sert le popcorn avant d'aller récurer les toilettes (ou inversement selon la politesse) ; un compte onlyfans où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds, parce qu'il n'y a pas de petits profits.
LOGEMENT : #400 carmody road, toowong, pour le plus grand bonheur de sofia & swann (non).
(amaya) all the good girls go to hell 27608a4d7ea69b94f274c1ec6833ab0cc8136b6c
POSTS : 383 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
RPs EN COURS : (amaya) all the good girls go to hell Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(amaya) all the good girls go to hell 5tnu
seth #3 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(amaya) all the good girls go to hell Maisie
angus #5, #6 & #7 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(amaya) all the good girls go to hell Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(amaya) all the good girls go to hell Original
aiden (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(18/06 - *cries in overbookée*)halston (fb)raphaeloxtormsofiaswann #2arthurninoangus #4 & seth #2muiredachamayatheorudy

RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › laila
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1angus #3carl #1

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaiden
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : laserquest (ava), aliciavikander & kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

(amaya) all the good girls go to hell Empty
Message(#) Sujet: (amaya) all the good girls go to hell (amaya) all the good girls go to hell EmptySam 22 Jan 2022 - 21:48




@AMAYA SPELLMAN & MAISIE MORIARTY ⊹⊹⊹ All the good girls go to hell 'cause even God herself has enemies And once the water starts to rise, And heaven's out of sight, She'll want the devil on her team.

J’allonge mon majeur en direction de l’idiot ayant bien dix ans de plus que moi et qui n’a rien trouvé de mieux que de me siffler après une blague graveleuse quant à la boutique devant laquelle je me trouve. Je détaille cette vitrine depuis une bonne dizaine de minutes, m’en fichant bien de l’impression que je dois donner ou des moqueries que je dois provoquer. Je ne suis ni embarrassée par mon intérêt, ni gênée par les quelques regards que je sens sur ma silhouette. Je suis une adulte qui fait du shopping et je ne vois pas le problème là-dedans. La boutique en question est un sex-shop, soit, nous sommes en 2022 et ce serait appréciable que le commun des mortels se mette à jour quant au fait que du moment que les pratiques sont légales et consentantes, il n’y a aucun jugement à avoir. Le sexe est tabou dans une société qui pourtant ne cesse de prôner l’anormalité de ceux qui ne le pratiquent pas – ou trop tard, pas assez souvent, de manière trop banale, avec le même partenaire depuis quinze ans, etc. Dans tous les cas, il y aura toujours quelque chose à redire ; que je sois à l’extérieur ou à l’intérieur de cette boutique ; autant prendre mon temps pour étudier la gamme de prix qu’ils pratiquent. Je pose mon regard sur le corset parmi les quelques affaires mises discrètement en avant, je le détaille jusqu’à m’avancer légèrement et tendre le cou en direction de la vitrine. Les coutures sont invisibles et le tissu de qualité ; un rouge soyeux qui invite à la passion sans donner l’impression d’avoir été découpé dans les nappes de grand-maman. Mon regard dérive vers la petite étiquette indiquant le prix et j’esquisse une moue de surprise. Je commence à m’y connaître en sous-vêtements, et j’aurais parié qu’il coûtait bien trente dollars de plus ; c’est le dernier élément qui me convainc de franchir le seuil de la boutique. Le rapport qualité-prix me semble convenable, et, après tout, je peux toujours quitter les lieux si je me rends compte que je vais vider mes poches plus que je ne vais les remplir en revendant ces sous-vêtements bien plus chers sous prétexte qu’ils ont été porté plusieurs jours de suite. Business is business, aussi dégueulasse qu’il puisse paraître.

En vérité, ça va bien au-delà des clichés sur les culottes sales, les odeurs dégoûtantes et les vieux pervers qui les reniflent à pleins poumons. J’ignore beaucoup de choses de mes acheteurs et, dans le fond, je m’en fiche bien : ce n’est pas eux qui m’intéressent, ni même leur argent, mais tout ce que cela m’apporte. Certains diraient que c’est dégradant, que je ne me respecte pas et qu’en plus de tout, je suis dégueulasse et écœurante. Moi, je vois mon compte OnlyFans comme une thérapie et mon psychiatre serait fier de moi, s’il savait à quel point j’ai pris au pied de la lettre le fait de m’investir dans une activité qui me plaît. Ce ne sont pas les échanges qui me vivifient, mais bien la confiance que je gagne à me sentir désirée de la sorte, même si c’est pour une histoire de règles ou d’odeurs – oh, je suis trop directe ? De la même manière que les passants n’ont pas à juger de ma présence devant la boutique, je n’ai pas à me sentir gênée de mener ma vie de la sorte et de de recomposer mon amour à mon corps en m’emparant de quelques bribes où je le peux. Le virtuel m’en donne quelques pièces à chaque fois qui, misent ensemble, peuvent devenir un trésor. J’ai besoin d’y croire, du moins.

Je fais l’impasse sur les rayons qui ne concernent pas mon business et qui ont peu de chance de le concerner un jour pour me rendre vers les dessous, observant et fouillant parmi ceux-ci avec concentration. Il y a des culottes fendues qui pourraient assurément rajouter un zéro aux versements que l’on me fait et j’hésite un instant, n’étant pas sûre d’être prête à franchir cette étape, mais gardant néanmoins l’idée dans un coin de ma tête. J’ai besoin d’argent, autant que j’ai besoin de retrouver ma confiance ; et du moment que je suis à l’aise avec ce que j’offre, je n’ai pas à ressentir la moindre honte – et ça n’a jamais été le cas depuis que j’ai créé mon compte. J’écume les rayons, avant d’apercevoir une vendeuse à quelques mètres, vers laquelle je m’approche avec un sourire sur les lèvres. « Bonjour, excusez-moi, je peux vous poser une question ? » Je débute, avant de glisser mon regard sur l’étalage de culottes en tout genre. « C’est lesquelles, vos bestsellers ? » Je l’interroge en désignant du doigt les sous-vêtements, avant de me retourner vers elle. « Et c’est encore mieux si vous pouvez me dire celles qui sont les plus achetées pour être offertes. » J’ajouterais bien « et par vos clients fétichistes qui les gardent pour eux », mais je ne suis pas certaine que ce soit une information qu’elle puisse partager, hm. Peut-être plus tard.


Revenir en haut Aller en bas
Amaya Spellman
Amaya Spellman
l'innocente gourgandine
l'innocente gourgandine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (06.10.1990)
SURNOM : Amy, Maya
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Gérante du Sex-shop l'Aphrodite
LOGEMENT : #126 Redcliff
(amaya) all the good girls go to hell Srj8
POSTS : 5532 POINTS : 70

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Cosplayeuse à ses heures perdues ≈ Elle pâtisse dès qu'elle peut ≈ A un tatouage relique de la mort dans le cou ≈ Demisexuelle ≈ Vierge ≈ A un chat qui s'appelle Salem ≈ Préfère les soirées chill à la maison qu'à l'extérieur ≈ Passe son temps à grignoter ≈ Bénévole active dans une association LGBTQ+
RPs EN COURS : (amaya) all the good girls go to hell B6a5fec55b1d5e08030fd3db69e54683d5d8e5ee
Prim 2

(amaya) all the good girls go to hell Qmjz
Will 2


(amaya) all the good girls go to hell Fjvs
Asher 3

Jessalyn, Riley, Mabel, Regan, Nico, Maisie


RPs TERMINÉS : Wendy 1 (fb), Asher, Will, Asher 2, Prim, Wendy 2 & Scarlett, Vladilena
AVATAR : Melissa Benoist
CRÉDITS : Cristalline (always ♥)
DC : Heather Harris
PSEUDO : Kinderette
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38496-sometimes-dreams-aren-t-what-we-expect-amaya-spellman https://www.30yearsstillyoung.com/t38502-amaya-sometimes-i-prefer-people-to-my-computer https://www.30yearsstillyoung.com/t38503-amaya-spellman

(amaya) all the good girls go to hell Empty
Message(#) Sujet: Re: (amaya) all the good girls go to hell (amaya) all the good girls go to hell EmptySam 29 Jan 2022 - 22:38




     

@Maisie Moriarty
&
Amaya Spellman
all the good girls go to hell
Amaya était tranquillement en train de regarder les rayons pour voir s’il y’avait des endroits où il fallait rajouter des produits ou s’il fallait qu’elle en commande des nouveaux. La matinée et le début d’après-midi était toujours des moments tranquilles de la journée. A part les habitués, il était un peu plus rare d’avoir de nouveaux clients sur ses horaires là. Souvent les gens venaient plus en fin d’après-midi ou en soirée surement par peur d’être trop observée à la lumière du jour. Il y’avait toujours ce petit secret honteux de venir ici ou la peur de passer pour un gros pervers. Amaya mentirait si elle disait qu’elle n’avait pas eu ce sentiment là au début et cette honte. Honte qu’elle avait toujours un peu car elle était incapable de dire à son entourage proche, le genre de magasin qu’elle tenait et encore moins à sa famille qui pensait qu’elle l’avait fermé pour ouvrir un magasin de jeux vidéo. Mais avec le temps elle n’avait plus honte quand elle était dans le magasin, ses yeux s’étaient habitués aux objets qu’elle vendait, ce qui la faisait énormément rougir au début, commençaient à être normal pour elle. Sa mentalité avait beaucoup évolué, si à l’époque elle se sentait ouverte d’esprit, elle s’était rendue compte qu’elle avait encore un long chemin à faire. Reprendre ce magasin lui avait permis de s’enlever beaucoup de clichés de sa tête et elle prenait beaucoup plus ce magasin comme un magasin normal mais qui vendait des produits plus osés. La blonde trouvait qu’elle s’en sortait de mieux en mieux pour ne plus rougir dès qu’une question un peu pointue sur certains sujets et certaines pratiques lui était demandée. Elle sentait qu’elle avait changé et elle aimait ça, c’était surement la meilleure décision qu’elle ait prise pour elle au lieu de le transformer en magasin de jeu vidéo. Il ne restait plus qu’à l’avouer à sa famille et prendre le risque de se faire renier. Mais ça ce n’était pas une étape qu’elle était encore prête à franchir. Concentrée dans sa tâche, Amaya n’entendit pas qu’une nouvelle cliente venait de rentrer dans son magasin. Alors quand elle entendit quelqu’un lui demander des conseils, elle sursauta avant de se remettre les lunettes en place et de sourire.

- Bonjour, excusez-moi je ne vous avais pas entendu rentrer. Bien sûr dites-moi en quoi je peux vous aider.

Elle suivi son regard pour voir qu’elle était intéressée pour des sous-vêtements. Une petite partie d’elle fut soulagée, elle se dit que ça allait être une vente tranquille pour elle et qu’elle n’allait pas à avoir à se faire trop de soucis. Elle prit quelques produits qui se vendaient le mieux, il y’avait plusieurs style, des résilles, de la dentelle, une qui faisait effet satin. Son magasin n’était pas spécialisé comme un magasin de lingerie, le choix était beaucoup plus réduit mais elle trouvait qu’ils avaient quand même quelques modèles sympas qui avaient souvent l’air de plaire.

- On a celles-là qui sont celles qui ont le plus de succès. Surtout le modèle en dentelles rouges, je sais que beaucoup l’apprécie. Après les ensembles une pièce comme le violet et noir se vendent bien, je le trouve très jolie aussi personnellement.

Amaya réfléchit un petit peu sur quels modèles lui proposer car cela dépendait vraiment des goûts à ses yeux. Elle voulait la renseigner les mieux possible mais après rien que le meilleur de ses ventes cela restaient un peu vague.

- C’est pour offrir à quelqu’un ? Vous savez ce que cette personne préfère ? Je pourrais vous aider à trouver ce qui pourrait lui plaire le plus ! Mais déjà rien que l’ensemble rouge pour commencer, je pense que c’est un début.



CODE BY MAY




(amaya) all the good girls go to hell Pfed6Eg
(amaya) all the good girls go to hell WQ88QdS
(amaya) all the good girls go to hell Q3KDf73
(amaya) all the good girls go to hell ZtkTGot
(amaya) all the good girls go to hell T8X2F7q

(amaya) all the good girls go to hell Cn4FJZV
(amaya) all the good girls go to hell Q1pHpcC
(amaya) all the good girls go to hell 908854lgbt

(amaya) all the good girls go to hell IRHkpzQ(amaya) all the good girls go to hell Mk4b
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus joue le fake boyfriend pour qu’on la laisse tranquille. en plus, ça fait enrager son frère : c’est tout bénéf (sauf pour ses nerfs parce qu'angus est détestable, oops).
MÉTIER : employée dans un cinéma de quartier, sert le popcorn avant d'aller récurer les toilettes (ou inversement selon la politesse) ; un compte onlyfans où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds, parce qu'il n'y a pas de petits profits.
LOGEMENT : #400 carmody road, toowong, pour le plus grand bonheur de sofia & swann (non).
(amaya) all the good girls go to hell 27608a4d7ea69b94f274c1ec6833ab0cc8136b6c
POSTS : 383 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
RPs EN COURS : (amaya) all the good girls go to hell Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(amaya) all the good girls go to hell 5tnu
seth #3 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(amaya) all the good girls go to hell Maisie
angus #5, #6 & #7 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(amaya) all the good girls go to hell Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(amaya) all the good girls go to hell Original
aiden (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(18/06 - *cries in overbookée*)halston (fb)raphaeloxtormsofiaswann #2arthurninoangus #4 & seth #2muiredachamayatheorudy

RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › laila
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1angus #3carl #1

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaiden
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : laserquest (ava), aliciavikander & kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

(amaya) all the good girls go to hell Empty
Message(#) Sujet: Re: (amaya) all the good girls go to hell (amaya) all the good girls go to hell EmptyMer 9 Mar 2022 - 1:18



Theo dirait que je prends les choses trop à cœur, que je devrais me rendre dans une friperie pour acheter mes culottes à un dollar (qui achète des culottes d’occasion ? bweh), que les acheteurs n’y verraient que du feu. Et si j’avais bien essayé d’économiser sur le « matériel » quand j’ai lancé mon compte OnlyFans, je me suis vite rendue compte que c’est pourtant ce qui faisait la différence. C’est logique, dans le fond, puisque la majorité de mes clients plongent leurs nez dans mes sous-vêtements sales ; le tissu frotte leur peau comme il a frotté la mienne auparavant et en ce sens je peux témoigner du fait qu’on remarque la différence entre du cheap et de la qualité. Or, ce second détail amène une rentrée d’argent supplémentaire puisque le prix de vente peut logiquement être augmenté ; business is business. Et, à de rares occasions, quand je conçois à envoyer une ou deux photos, c’est là-aussi un élément important pour fidéliser certains clients. Mon carnet d’adresse n’est pas aussi fourni que Theo pourrait le croire ; mais j’ai quelques habitués maintenant, de ceux que je ne peux pas décevoir pour toujours en tirer un meilleur profit. Mon amie se moquerait de ma dévotion pour quelque chose d’aussi improbable qu’un compte qui m’oblige à baigner dans ma crasse pendant quelques jours, mais j’ai toujours pris les choses à cœur et ça n’en fait pas exception. Ça peut sembler ridicule pour certains, mais je me suis prise au jeu avec le temps et j’aime faire les choses correctement. Je n’ai pas honte de franchir les portes de ce magasin en ce sens, ni de ne pas perdre de temps pour m’adresser à la vendeuse et lui demander des conseils – de toute évidence, elle doit probablement voir bien pire que ce que je lui demande à cet instant.

C’est peut-être cliché de m’intéresser à ses ventes les plus populaires, néanmoins d’expérience je ne peux qu’admettre que c’est ce qui marche le mieux ; il y a bien une raison pour que ce soit en tête des ventes, justement. L’ensemble rouge m’a fait de l’œil et je suis sûre que je pourrai en tirer un bon prix, mais quitte à avoir fait le déplacement, autant remplir ma penderie. - On a celles-là qui sont celles qui ont le plus de succès. Surtout le modèle en dentelles rouges, je sais que beaucoup l’apprécie. Après les ensembles une pièce comme le violet et noir se vendent bien, je le trouve très jolie aussi personnellement. Mon regard suit ses indications et je reconnais que l’ensemble qu’elle désigne est beau – mais c’est un body une pièce et ça, de mon côté, ce n’est pas ce qui fait partie de mes ventes les plus populaires. À méditer, hm. « Vous avez pas, genre, une offre ? Je vous en prends plusieurs et vous me faites un prix ? » Je demande avec un léger sourire, bien que je sois parfaitement sérieuse. Ouais, je sais, on est pas au marché, mais eh, ça se tente. Si j’étais plus libérée – et je le suis déjà pas mal – je serais presque tentée de lui proposer une sorte de partenariat. Vous savez, je fais « maladroitement » apparaître l’étiquette de sa boutique et hop, elle me fait une réduction car j’aurai potentiellement envoyé un fétichiste faire ses emplettes ici – oui bon, je résume la situation, ça a une chance sur cent de se produire, mais c’est déjà mieux que rien, non ? - C’est pour offrir à quelqu’un ? Vous savez ce que cette personne préfère ? Je pourrais vous aider à trouver ce qui pourrait lui plaire le plus ! Mais déjà rien que l’ensemble rouge pour commencer, je pense que c’est un début. J’hésite un instant quant à la réponse à donner, avant de sourire en acquiescer. « C’est pour offrir, exactement ! » Bah quoi ? C’est le cas. Moyennant finances, mais ça reste une offrande, dans un sens. « Le truc, c’est que je sais pas vraiment ce qu’ils aiment. » Ouais, j’aurais pu jouer le politiquement correct et prétendre que je veux offrir un joli ensemble à ma copine, à une amie, à ma mère, tiens allez (oui, bon, on s’éloigne du politiquement correct dans ce cas), mais je ne me fatigue pas à inventer un mensonge que j’aurai oublié dans dix secondes. Elle n’a qu’à déterminer elle-même qui sont ces « ils », peu importe, c’est même amusant d’observer son visage afin de savoir si cela la fait tiquer d’une manière ou d’une autre. « J’y vais un peu à l’aveugle. » Que j’ajoute en haussant les épaules. « C’est pour ça que je pensais juste suivre les tendances. » Je justifie en affichant un sourire. « Oh, d’ailleurs, vous avez des huiles, des parfums ou ce genre de trucs ? » J’enchaîne, soudainement prise d’une illumination. Ouais, ouais, le but c’est de salir les sous-vêtements, mais eh, le mélange des odeurs, c’est important pour une clientèle ravie. De la même manière qu’on sent les divers arômes d’un bon vin, j’y vois une manière de satisfaire mes clients, hm, la bonne odeur de rose avant celle de cyprine, délicieux.

@Amaya Spellman (amaya) all the good girls go to hell 1949770018


Revenir en haut Aller en bas
Amaya Spellman
Amaya Spellman
l'innocente gourgandine
l'innocente gourgandine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (06.10.1990)
SURNOM : Amy, Maya
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Gérante du Sex-shop l'Aphrodite
LOGEMENT : #126 Redcliff
(amaya) all the good girls go to hell Srj8
POSTS : 5532 POINTS : 70

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Cosplayeuse à ses heures perdues ≈ Elle pâtisse dès qu'elle peut ≈ A un tatouage relique de la mort dans le cou ≈ Demisexuelle ≈ Vierge ≈ A un chat qui s'appelle Salem ≈ Préfère les soirées chill à la maison qu'à l'extérieur ≈ Passe son temps à grignoter ≈ Bénévole active dans une association LGBTQ+
RPs EN COURS : (amaya) all the good girls go to hell B6a5fec55b1d5e08030fd3db69e54683d5d8e5ee
Prim 2

(amaya) all the good girls go to hell Qmjz
Will 2


(amaya) all the good girls go to hell Fjvs
Asher 3

Jessalyn, Riley, Mabel, Regan, Nico, Maisie


RPs TERMINÉS : Wendy 1 (fb), Asher, Will, Asher 2, Prim, Wendy 2 & Scarlett, Vladilena
AVATAR : Melissa Benoist
CRÉDITS : Cristalline (always ♥)
DC : Heather Harris
PSEUDO : Kinderette
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38496-sometimes-dreams-aren-t-what-we-expect-amaya-spellman https://www.30yearsstillyoung.com/t38502-amaya-sometimes-i-prefer-people-to-my-computer https://www.30yearsstillyoung.com/t38503-amaya-spellman

(amaya) all the good girls go to hell Empty
Message(#) Sujet: Re: (amaya) all the good girls go to hell (amaya) all the good girls go to hell EmptyVen 25 Mar 2022 - 21:50




     

@Maisie Moriarty
&
Amaya Spellman
all the good girls go to hell
Amaya avait en tête que cela serait une vente facile et sans prise de tête. Lorsqu’elle vendait des sous-vêtements elle était toujours beaucoup plus à l’aise. Cela ne nécessitait pas une énorme expertise et il n’y avait pas vraiment de kink particulier la faisant rougir qui était lié à ça. Enfin c’est ce qu’elle se disait en toute innocence, c’était le plus souvent des couples qui cherchaient à se faire un petit plaisir ou un cadeau ou encore quelqu’un qui voulait se faire plaisir ou faire plaisir à son partenaire en mettant des beaux morceaux de tissu sur son corps. Alors elle ne s’imaginait pas du tout les raisons des achats de sa nouvelle cliente et à part pour l’aider dans sa recherche, elle ne chercherait pas vraiment à savoir. Plus elle pouvait rester à l’aise et donner l’impression d’être un minimum crédible dans son métier plus Amaya en était reconnaissante. Elle la guida vers le bon rayon et commença à lui montrer les modèles qui se vendaient le mieux. La blonde regarda la brune pour voir si elle avait l’air convaincue mais elle pouvait voir la réflexion sur le visage de la demoiselle. Elle commença à en chercher d’autres espérant qu’elle puisse trouver son bonheur. Un petit sourire amusé se dessina sur son visage en voyant la brune marchander, peut-être qu’au final elle n’arrivait pas à faire son choix. Elle secoua la tête et lui fit un sourire désolé.

- Non pas en ce moment, ça nous arrive pendant les soldes ou quand on n’arrive vraiment pas à vendre certains modèles et que l’on veut renouveler les propositions mais non en ce moment il n’y en a pas, désolée.

Elle espérait que cela n’empêcherait pas la jeune femme d’acheter quelque chose sinon elle lui proposerait de lui de suivre leur page instagram pour savoir les dates des promotions. D’ailleurs elle n’en revenait toujours pas d’avoir lancer une page pareil, elle était habituée à le faire pour ses cosplays mais là c’était toujours différent et cela l’embarrassait un peu. Elle essaya d’en savoir un peu plus pour l’aider et la regarder de manière un peu intriguée sur le fait que la demoiselle avait l’air un peu hésitante avant d’acquiescer et qu’elle rajouta « ce qu’ils aiment ». Ça sentait mauvais l’histoire (sans mauvais jeu de mot), finalement ça n’était pas une vente habituelle. Mais elle décida de ne pas chercher plus loin après tout chacun avait son jardin secret et qui était-elle pour juger. Elle se racla la gorge pour faire comme si de rien n’était et enchaina en sortant des modèles cette fois-ci qui n’était pas des une pièce mais deux. Elle essaya de s’imaginer qu’elle voulait peut-être offrir ça à un couple d’amis, la blonde avait toujours le chic de se trouver des explications tout à fait innocente et garder le peu de pureté qu’il lui restait encore.

- Hum vous voulez en acheter combien ? Car je peux vous proposer les meilleurs ventes dans chaque tissu différent comme ça vous pourrez être certaine de leur en offrir au moins un qui plaise.

Puis elle hocha la tête lorsqu’elle lui demanda d’autre type de produit. Vraiment l’association semblait un peu étrange et elle ne comprenait pas tout. Une partie d’elle avait vraiment envie d’en savoir plus et une autre lui disait qu’elle allait encore se retrouver dans une situation qu’elle allait avoir du mal à gérer.


- J’ai des huiles de massages, du parfum aussi, des paillettes pour le corps si jamais. Je suis certaine qu’on va réussir à trouver quelque chose qui plaira à vos amis.


CODE BY MAY




(amaya) all the good girls go to hell Pfed6Eg
(amaya) all the good girls go to hell WQ88QdS
(amaya) all the good girls go to hell Q3KDf73
(amaya) all the good girls go to hell ZtkTGot
(amaya) all the good girls go to hell T8X2F7q

(amaya) all the good girls go to hell Cn4FJZV
(amaya) all the good girls go to hell Q1pHpcC
(amaya) all the good girls go to hell 908854lgbt

(amaya) all the good girls go to hell IRHkpzQ(amaya) all the good girls go to hell Mk4b
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus joue le fake boyfriend pour qu’on la laisse tranquille. en plus, ça fait enrager son frère : c’est tout bénéf (sauf pour ses nerfs parce qu'angus est détestable, oops).
MÉTIER : employée dans un cinéma de quartier, sert le popcorn avant d'aller récurer les toilettes (ou inversement selon la politesse) ; un compte onlyfans où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds, parce qu'il n'y a pas de petits profits.
LOGEMENT : #400 carmody road, toowong, pour le plus grand bonheur de sofia & swann (non).
(amaya) all the good girls go to hell 27608a4d7ea69b94f274c1ec6833ab0cc8136b6c
POSTS : 383 POINTS : 320

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
RPs EN COURS : (amaya) all the good girls go to hell Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(amaya) all the good girls go to hell 5tnu
seth #3 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(amaya) all the good girls go to hell Maisie
angus #5, #6 & #7 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(amaya) all the good girls go to hell Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(amaya) all the good girls go to hell Original
aiden (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(18/06 - *cries in overbookée*)halston (fb)raphaeloxtormsofiaswann #2arthurninoangus #4 & seth #2muiredachamayatheorudy

RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › laila
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1angus #3carl #1

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaiden
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : laserquest (ava), aliciavikander & kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

(amaya) all the good girls go to hell Empty
Message(#) Sujet: Re: (amaya) all the good girls go to hell (amaya) all the good girls go to hell EmptyVen 15 Avr 2022 - 20:45



Mes yeux défilent sur les modèles devant lesquelles la jeune femme m’a amenée et j’essaie de jauger du succès que je pourrais en tirer. La tâche s’avère parfois plus difficile que prévue, car même si j’ai conscience de la beauté de la plupart des ensembles qui s’offrent à moi, je suis plus mitigée quand il s’agit de les revêtir, bien peu à l’aise dans des ensembles qui me transforment en rôti de porc ficelé, mais néanmoins très professionnelle (on s’accroche à ce qu’on peut). On peut juger de ma petite activité exercée sous le manteau, toujours est-il que je tiens à considérer celle-ci avec sérieux, même si elle se prête évidemment à rire (c’est peut-être la raison pour laquelle je m’abstiens d’en parler). L’ensemble rouge est celui qui m’a appâté dans cette boutique en premier lieu et la situation d’avoir à acheter de nouveaux sous-vêtements s’est présentée de nombreuses fois pour que je sois consciente que le premier avis est le bon ; je repartirai avec lui, mais aussi avec d’autres – tant qu’à faire, hein. Il faut juste que je trouve les bons modèles, ceux qui ne vont pas rester dans ma penderie parce qu’ils sont trop difficiles à vendre. Vous allez me dire, le modèle ne devrait pas importer tant que ça dans un tel business, mais si. Les culottes seules fonctionnent bien mieux que les ensembles, parce qu’elles sont plus discrètes, plus faciles à ranger, cacher, emporter, j’en sais foutrement rien de la manière dont elles sont utilisées après leur envoi (et je préfère ne pas savoir). Je pense pouvoir tirer un certain bénéfice de l’ensemble rouge, mais même si son prix est avantageux par rapport à la qualité que je perçois, ça reste un certain investissement et je reste une jeune adulte fauchée la plupart du temps – autant essayer de joindre l’utile à l’agréable en demander un geste. Bon, évidemment que ça marche pas, j’ai jamais essayé de marchander comme ils le font dans les films et à vrai dire, ce n’est pas aujourd’hui que je compte commencer. C’est pas mon domaine et je crois que cette femme s’en rendrait compte bien avant moi si je me lançais – autant dire qu’il faudra jamais me mettre sur un marché à Marrakech, je repars avec deux chameaux pour le prix de huit, hein. - Non pas en ce moment, ça nous arrive pendant les soldes ou quand on n’arrive vraiment pas à vendre certains modèles et que l’on veut renouveler les propositions mais non en ce moment il n’y en a pas, désolée. Je pince les lèvres, l’important c’est d’essayer, comme on dit. « Et vous en prévoyez, prochainement ? » C’est pas parce que je n’ai pas un diplôme de commerce ou un truc dans le genre que je suis pas un minimum profiteuse, hm. Comme ma grand-mère disait, un centime c’est déjà le début de la fortune. La vendeuse m’interroge un peu plus sur mes intentions et je ne m’amuse pas à dissimuler la vérité (même si je m’abstiens de la crier sur tous les toits). C’est pour offrir, oui, le public est seulement différent de celui qu’elle s’imagine. À vrai dire, je ne sais même pas ce qu’elle imagine, je vois juste qu’elle a l’air soudainement un peu plus gênée, trahie par son raclement de gorge, et moi, ça me fait sourire de plus belle. - Hum vous voulez en acheter combien ? Car je peux vous proposer les meilleurs ventes dans chaque tissu différent comme ça vous pourrez être certaine de leur en offrir au moins un qui plaise. C’est le moment où je lui dis que j’achète le rayon complet juste pour voir sa réaction et la voir s’étouffer ? Oui, bon, non. « Je pensais à une petite dizaine. » Oui, une dizaine c’est bien, ça me permet d’avoir un peu d’avance en cas de commande inattendue, ça m’évite d’avoir à m’organiser pour repasser par une boutique alors que mon emploi du temps est de plus en plus serré entre le cinéma et la garde de mon petit frère. Mon regard se plante dans le sien, déjà amusée, alors que mes lèvres peinent à retenir un rictus. - J’ai des huiles de massages, du parfum aussi, des paillettes pour le corps si jamais. Je suis certaine qu’on va réussir à trouver quelque chose qui plaira à vos amis. J’étouffe un rire. « Ce sont pas vraiment des amis. » Ou disons que je n’ai pas vraiment envie d’être amie avec eux, oui, c’est mieux. Pour certains, la réciproque ne s’applique pas, c’est peut-être le seul truc qui peut me retenir à m’investir sérieusement pour ce job. « Mais je veux bien voir vos paillettes pour le corps, l’idée est géniale, j’suis sûre que ça leur plaira. » J’y avais même pas pensé et mes yeux s’illuminent. J’imagine déjà le pactole en proposant cette petite nouveauté ; à défaut d’avoir des paillettes dans ma vie, j’en aurai au moins dans ma culotte. « Et si vous avez d’autres trucs dans le genre, je prends. » J’ai aucune foutue idée de ce que sont ces « autres trucs dans le genre », parce que tout ça, à part les culottes, c’est pas mon truc, mais ça doit l’être pour la vendeuse (par obligation) alors autant profiter de la visite pour élargir mes horizons, hein. Certains diront les ouvrir, mais on est pas là pour faire ces blagues-là.

@Amaya Spellman (amaya) all the good girls go to hell 1949770018


Revenir en haut Aller en bas
Amaya Spellman
Amaya Spellman
l'innocente gourgandine
l'innocente gourgandine
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (06.10.1990)
SURNOM : Amy, Maya
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Gérante du Sex-shop l'Aphrodite
LOGEMENT : #126 Redcliff
(amaya) all the good girls go to hell Srj8
POSTS : 5532 POINTS : 70

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Cosplayeuse à ses heures perdues ≈ Elle pâtisse dès qu'elle peut ≈ A un tatouage relique de la mort dans le cou ≈ Demisexuelle ≈ Vierge ≈ A un chat qui s'appelle Salem ≈ Préfère les soirées chill à la maison qu'à l'extérieur ≈ Passe son temps à grignoter ≈ Bénévole active dans une association LGBTQ+
RPs EN COURS : (amaya) all the good girls go to hell B6a5fec55b1d5e08030fd3db69e54683d5d8e5ee
Prim 2

(amaya) all the good girls go to hell Qmjz
Will 2


(amaya) all the good girls go to hell Fjvs
Asher 3

Jessalyn, Riley, Mabel, Regan, Nico, Maisie


RPs TERMINÉS : Wendy 1 (fb), Asher, Will, Asher 2, Prim, Wendy 2 & Scarlett, Vladilena
AVATAR : Melissa Benoist
CRÉDITS : Cristalline (always ♥)
DC : Heather Harris
PSEUDO : Kinderette
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38496-sometimes-dreams-aren-t-what-we-expect-amaya-spellman https://www.30yearsstillyoung.com/t38502-amaya-sometimes-i-prefer-people-to-my-computer https://www.30yearsstillyoung.com/t38503-amaya-spellman

(amaya) all the good girls go to hell Empty
Message(#) Sujet: Re: (amaya) all the good girls go to hell (amaya) all the good girls go to hell EmptyDim 8 Mai 2022 - 22:13




     

@Maisie Moriarty
&
Amaya Spellman
all the good girls go to hell
Amaya essayait autant qu’elle pouvait de répondre au mieux à la demande de sa nouvelle cliente mais elle avait un peu de mal à la cerner. Elle essayait de lui proposer des modèles assez populaires qui plaisaient à peu près à tout le monde, sans être trop osés non plus. Elle avait l’impression qu’elle voulait plus rester dans le classique sans trop d’ouverte mais malgré tout la brune n’avait pas l’air très convaincu. Alors qu’elle pensait que cela allait être une vente assez facile, elle allait se retrouver à être un peu plus ardue que prévue. Pour le moment au moins, elle n’avait aucune gêne pendant leurs échanges, elle ne comprenait juste pas vraiment pour qui c’était. Au début elle pensait que c’était pour un couple d’amis mais ses réponses remettaient un peu en doute sa pensée. Surtout qu’elle voulait déjà essayer de négocier des prix alors qu’elle n’avait rien choisi pour le moment. C’était vraiment confus pour Amaya.

- Hum non pas tout de suite. Mais si vous voulez je peux vous montrer les moins chers. Après si jamais vous ouvrez un compte client chez nous, vous serez prévenu si y’en a et il y’a même une réduction de 10% après un certain montant d’achat.

Elle lui fit un sourire, ça pouvait paraitre bizarre pour quelqu’un qui n’avait pas l’habitude de s’imaginer qu’il puisse y avoir un compte de fidélité dans ce genre de magasin. Enfin c’est ce qu’elle avait ressenti au début mais après il y’avait pas mal d’habitués et pas que des gens creepy. Après avoir pensé que c’était pour la jeune femme elle découvrit que c’était pour offrir. C’était original d’offrir ça à un couple d’amis mais bon elle avait vu pire. Alors qu’elle lui demandait combien elle en voulait en pensant qu’elle allait lui répondre un ou deux. Elle n’arriva pas à se retenir d’écarquiller les yeux quand elle lui dit une dizaine.

- Une dizaine ? Elle se reprit pour ne pas garder son ton surpris. Hum d’accord… Et bien j’espère qu’on va trouver tout ça.

Elle lui montra d’autres modèles en espérant trouver des sous-vêtements qui lui plairaient. Cette conversation devenait vraiment de plus en plus bizarre. Vraiment Amaya ne comprenait pas toute la situation et elle se disait qu’elle allait encore tomber sur une requête plus bizarre qu’elle ne le pensait. Ou peut-être même que c’était une caméra cachée et qu’elle se moquait d’elle. Amaya essayait de rester impassible car elle ne devait pas juger mais là elle ne comprenait plus rien. Surtout qu’elle lui avoua que ce n’était pas des amis. Mais pour qui elle voulait offrir ça ? Son esprit se faisait des nœuds dans la tête. Ce n’était pas pour sa famille au moins ? Car sinon ça serait encore pire, la blonde se faisait plein de scénarios dans sa tête et tenta de ne pas être horrifiée. Elle sourit de manière un peu gênée mais contente que l’idée des paillettes lui plaisent. Au moins elle arrivait à trouver des idées qui marchaient. Amaya était bien trop innocente pour deviner les vrais raisons de Maisie, son esprit n’allait vraiment jamais vers ce genre d’endroit. Elle alla chercher les paillettes pour le corps et revint avec d’autres produits.

- J’ai aussi des huiles pour le corps et pour faire des massages, je sais que les gens aiment beaucoup. Sinon j’ai aussi un kit de peinture de peintures sensuelles que certains couples aiment bien. Il faut se mettre sur la toile blanche qui est fournie avec et il faut s’en mettre dessus comme ça ça fait une toile pendant que vous… enfin voilà quoi. Elle rougit un petit peu, ayant toujours du mal à dire certains mots. Mais pour les sous-vêtements si vous ne savez pas quoi choisir, je vous conseille vraiment les plus populaire, ils font vraiment leur effet.



CODE BY MAY




(amaya) all the good girls go to hell Pfed6Eg
(amaya) all the good girls go to hell WQ88QdS
(amaya) all the good girls go to hell Q3KDf73
(amaya) all the good girls go to hell ZtkTGot
(amaya) all the good girls go to hell T8X2F7q

(amaya) all the good girls go to hell Cn4FJZV
(amaya) all the good girls go to hell Q1pHpcC
(amaya) all the good girls go to hell 908854lgbt

(amaya) all the good girls go to hell IRHkpzQ(amaya) all the good girls go to hell Mk4b
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(amaya) all the good girls go to hell Empty
Message(#) Sujet: Re: (amaya) all the good girls go to hell (amaya) all the good girls go to hell Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(amaya) all the good girls go to hell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-