AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -41%
Moniteur 24″ pouces HP M24F FHD
Voir le deal
99 €

 (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leto Sinclair
Leto Sinclair
la baroudeuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Let it be, Hippie ou Vegannator (par Jerica)
STATUT : En couple (ça va de mieux en mieux)
MÉTIER : Chercheuse en neurosciences, se partage entre des conférences à l'université et un poste d'adjointe au sein des services sociaux
LOGEMENT : Redcliffe, #321 Orchid Street, un appartement trop grand pour elle seule
happy girl
POSTS : 3663 POINTS : 1730

TW IN RP : Mort (d'animaux), violences familiales / abus sur mineur (protection de l'enfance)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle parle anglais, français, espagnol, a des notions de grec et d'arabe, et connaît des insultes dans presque toutes les langues. Pas vraiment des connaissances académiques, mais des apprentissages sur le tas, selon les origines des collègues de ses parents. ≈ Elle est accro au café noir. Pas un jour ne se passe sans qu'elle boive trois à quatre tasses de ce remède miracle qui l'aide à se concentrer. ≈ Elle est allergique aux sulfites et ne boit donc pas d'alcool. ≈ Elle est fan des Jonas Brothers depuis son adolescence.
CODE COULEUR : Répand de la douceur en #CC33CC
RPs EN COURS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you La84
Leden ∆ Do you remember, we were sittin', there by the water? You put your arm around me for the first time ; you made a rebel of a careless man's careful daughter. You are the best thing, that's ever been mine.

Leden#4

∆∆∆

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 1am4eqr

Freya#1Ethan#1Caitriona#2Andrea#1Nephtys#2Carina#1Maria#1Autumn#2

≈ Dimension Bunyip CaitrionaKai#2

RPs EN ATTENTE :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you YO0JrcJ

... ∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you DY50UTQ

≈ 2022 Leden#1Hunter#1Eden#1Caitriona#1Leden#2Tessa#1RefugeNephtys#1Autumn#1Hunter#2Leden#3Jolene#1Midas#1

≈ Dimension Bunyip VittorioKai#1Winston

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you B3EL4Rr

Spoiler:

AVATAR : Maia Mitchell
CRÉDITS : (Avatar by greenhouselab; Gif signa by stokelymitchell ; Gifs by celebadmiration, goodtroubledaily, viktorhargreeves & wahgifs)
DC : Dramabel (ft. Jennifer Lawrence) & Romantic Noor (ft. Naomi Scott)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42608-leto-hope-it-never-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t42651-leto-we-were-a-fresh-page-on-the-desk https://www.30yearsstillyoung.com/t42656-leto-sinclair https://www.30yearsstillyoung.com/t42657-leto-sinclair

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptyDim 23 Jan - 22:45




You have to do it yourself, no one else will do it for you
( Leto Sinclair & @Freya Vranken )

En toute honnêteté, le cours de bricolage n'était pas une très bonne idée. Elle n'avait jamais été très adroite de ses mains et monter les arbres à chat était le paroxysme de ce qu'elle savait faire avec un tournevis dans les mains. Sauf qu'elle vivait seule - et elle aurait pu appeler Holden mais il n'était pas nécessairement plus doué qu'elle -, et elle voulait savoir se débrouiller un peu dans son appart. Au moins pour accrocher les cadres qui traînaient au sol dans le couloir faute d'attaches clouées au mur.

Elle s'était donc inscrite quand elle avait vu passer l'annonce passée sur les réseaux sociaux - partagée par une de ses amies de l'université, qu'elle espérait donc croiser au cours. Même si Sarah était plus du style à tout faire réparer par son père ou ses frères, et à ne rien faire de ses dix doigts joliment manucurés. (Si Leto passait trente dollars toutes les trois semaines sur ses ongles, elle ne ferait rien non plus, en vérité.)

« Je suis Leto Sinclair, je me suis inscrite au cours de bricolage » indiqua-t-elle à la petite vendeuse qui se tenait devant ce qui ressemblait à des petits établis.

La vendeuse chercha son nom avant de lui faire signe de prendre place derrière un établi, et Leto en choisit un plutôt éloigné de ce qui serait sans aucun doute la place du formateur. Elle verrait sans doute un peu moins bien, mais elle pourrait se rater sans que personne ne la voit. Dire qu'elle avait appris à mettre en place les tentes sur les sites de fouilles, mais qu'elle était incapable de bricoler dans un appartement lambda... Des fois, sa vie lui paraissait un peu ridicule !

Elle posa sac et veste au pied de l'établi, regardant les outils qui étaient déjà installés dessus et essayant d'imaginer ce qu'ils allaient devoir faire. Sauf qu'à part identifier le marteau, les clous et un panneau de bois, le reste restait assez flou pour elle.

« Si je finis pas à l'hôpital avec un clou dans le doigt avant la fin de cet atelier, on pourra appeler ça une victoire » annonça-t-elle à la jeune femme installée à côté d'elle.

Sans doute dans le même objectif que Leto d'être assez loin du formateur pour ne pas trop avoir son regard sur leurs créations...
code by belle âme



She can tell youhow it ends
©️️ EXORDIUM.




(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you QqLqwzn
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you PtQa10x
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you MGSbLAu
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EV8FyP7
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas
Freya Vranken
Freya Vranken
l'autre moitié
l'autre moitié
Voir le profil de l'utilisateur
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 7vHkInU ÂGE : vingt-sept pétales de roses. (deux décembre)
SURNOM : frey, pour les intimes.
STATUT : célibataire, freya est incapable de se perdre dans les effluves de l'amour et s’applique à entretenir le mystère. la vérité est toute autre, son cœur n’appartient qu’à un seul homme : rafael, le grand-frère qu’elle admire au-delà du raisonnable, défend envers et contre tous et qu’elle adule de façon démesurée. il est celui qu’elle place sur un piédestal et dont personne n’arrive -et n’arrivera jamais- à la cheville.
MÉTIER : détentrice d’un diplôme en histoire de l’art, elle exerce dans le centre culturel du QAGOMA depuis 2019. chargée d'événementiel, freya a rapidement su se forger une réputation et un réseau solide dans lequel gravitent collectionneurs, journalistes, commissaires d’expositions et galeristes partenaires.
LOGEMENT : #71 st pauls terrace, dans le quartier de spring hill. un loft qu'elle occupe seule avec son chat du bengal ; zeus.
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 0b12890b1283fa5e3dcd79a708cdf45d01f71ef8
POSTS : 1660 POINTS : 485

TW IN RP : deuil, adoption.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
CODE COULEUR : #A092BE
RPs EN COURS : (07) letosimeyazoeya #3cameya #3las posadasedisonshiloh (secret santa)

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b761101cd182dfa5466bfe4ae45ebafa9341502a9ce41&rid=giphy
zoeya #3 ⊹ when i was young i would look in the mirror. didn't know it then but now it couldn't be clearer. that i remember being filled with such wonder. ☽ 12
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 0e9897d062c41d2ddd001c21c64b586e1aa990f6
cameya #3 ⊹ 'cause we were just kids when we were separated. i know we'll be alright this time. honey, just hold my hand. i see my future in your eyes. i have faith in what i see. i'm dancing in the dark, with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song. ☽ 12
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b761184d2bb20b0246704fa6165b85dbb7a7123476663&rid=giphy
simeya ⊹ uc. ☽

RPs EN ATTENTE :
(scénario & pré-lien)
rafael, le grand frère

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b7611eaaa607bcd1472c5932cc647d6bbb025ebaa115c&rid=giphy
rafael (scénario libre) ⊹ 'cause we were just kids when we were separated. i know we'll be alright this time. honey, just hold my hand. i see my future in your eyes. i have faith in what i see. i'm dancing in the dark, with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song. ☽

gaïa, jordan, you ?

RPs TERMINÉS : cameya #1zoeya #1freddya #1nanowrimoeleonora #1zoeya #2cameya #2
AVATAR : taylor marie hill.
CRÉDITS : © harleystuff (avatar) ; rampld (gif) ; vocivus (sign) loonywaltz (userbars).
DC : .
PSEUDO : itsafreenzy ; céline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41216-my-black-fire-s-burning-bright-maybe-i-ll-go-out-tonight-freya-vranken https://www.30yearsstillyoung.com/t46798-and-there-s-no-remedy-for-memory-freya https://www.30yearsstillyoung.com/t41977-freya-vranken#2099638 https://www.30yearsstillyoung.com/t42106-freya-vranken#2109377

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptyJeu 17 Fév - 20:35



You have to do it for you
No one else will do it for you

Freya Vranken & @Leto Sinclair (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 873483867

Il n’était jamais plaisant d’être privée de son libre arbitre, de ne pouvoir se déterminer par soi-même, agir ou penser selon ses propres règles ; mais cela semblait être le prix à payer lorsqu’on comptait une Mandy dans sa vie. Bien sûr qu’elle avait bataillé et s’y était opposée, bien sûr qu’elle avait tout fait pour l’éviter. Mais la rousse avait dégainé avec une telle force, une telle célérité qu’elle avait eu l’air presque convaincante. Et face à cela, Freya n’avait eu d’autre choix que de capituler. Elle avait accepté de perdre une bataille, mais pas la guerre. She’ll hold her ground. Son regard trahissait cependant le sacrifice qu’elle venait de concéder à son amie prolixe. « Je te déteste. » lui avait-elle soufflé sèchement. Elle avait beau ne pas savoir mentir, la brune avait répété ce boniment avec une telle régularité toutes ces années qu’il avait eu l’air presque naturel.

Elle ne mit pas longtemps avant de pénétrer dans la salle de cours, affichant un air aussi morne que désabusé. Elle estimait avoir le droit, entre ces quatre murs, de baisser la garde et d'être vulnérable. Après tout, elle n'avait personne à impressionner. La seule chose que la jeune femme heurtait à ce moment était sa propre fierté. Et ça aussi, elle avait le droit de la mettre de côté. She would get the final word. « N’hésitez pas à prendre les places du premier rang. Je ne vais manger personne. » lança le formateur. C’était un homme aux cheveux courts et au visage ridé — sans doute à force de rire —. Il était doté de grands yeux enfantins et d’une pilosité prononcée qui jurait avec l’aspect de ses traits juvéniles. Rien qu’à son expression, elle comprit qu’il avait escompté couper à cette question ; les établis du premier rang inlassablement vides de monde. Mais maintenant qu’elle était lancée en direction du fond, Freya n’avait pas la moindre envie de tourner les talons.

Elle avait l’impression de lutter pour garder la tête hors de l’eau, avec les poignets et les chevilles lestés. But she had more than one string to her bow. Elle contempla la planche de bois qui était posée devant elle sans grand intérêt ; elle n’avait jamais été très manuelle et, Mandy n’étant pas là, la suédoise n’avait ni à sourire, ni à afficher un air béat. C’était mieux comme ça. À sa droite, une jeune femme fixait l’établi d’un regard perplexe ou juste vide — elle n’aurait su le dire — avant de lui partager son absence de savoir-faire. Elle était frêle, largement plus petite que son mètre soixante-dix-sept, mais pleine d’entrain. Freya lui répondit par le rictus le plus convaincant à sa disposition, puis répliqua : « Si je survis simplement à ce cours, ce sera une victoire. » D’autres élèves avaient commencé à arriver, remplissant les établis restés vides jusqu’à présent. « Cela dit, le professeur devrait m’aider à rester concentrée. » indiqua-t-elle d’un ton espiègle. She wasn't going to throw in the sponge.

De l’autre côté de la salle, le quadragénaire s’éclaircissait la voix. « Bonjour à toutes. » Son regard d’ambre parcourait l’assemblée. « Je vous remercie de vous être inscrites à ce cours où nous allons apprendre comment monter un meuble. Mais avant toute chose, et parce que vous ne partez pas toutes du même point, nous allons revoir les bases. » D’un geste automatique, il posa une main sur la pièce de bois pour la maintenir en place. « Vous trouverez sur vos établis le matériel nécessaire pour planter un clou. Rien de plus simple, et pourtant, si votre technique n’est pas bonne, le montage de vos meubles sera un véritable enfer. » Elle le regardait, attentive à sa gestuelle de virtuose et ses consignes profitables — voire vitales —. L’exercice semblait facile ; pour le moment. Il trouva des clous dans sa poche et les planta l’un après l’autre, d’une main experte. « Tenez le clou bien droit entre le pouce et l’index, et donnez de petits coups avec le marteau pour l’enfoncer de quelques millimètres. » La suédoise baissa les yeux sur son matériel avant de jeter un coup d’œil à sa voisine. À un moment donné, elle n’aurait d’autre choix que se jeter à l’eau, qu’elle le veuille ou non. Fight fire with fire.



As long as i can feel the beat.
il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.  ✻ (j. vranken)

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Leto Sinclair
Leto Sinclair
la baroudeuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Let it be, Hippie ou Vegannator (par Jerica)
STATUT : En couple (ça va de mieux en mieux)
MÉTIER : Chercheuse en neurosciences, se partage entre des conférences à l'université et un poste d'adjointe au sein des services sociaux
LOGEMENT : Redcliffe, #321 Orchid Street, un appartement trop grand pour elle seule
happy girl
POSTS : 3663 POINTS : 1730

TW IN RP : Mort (d'animaux), violences familiales / abus sur mineur (protection de l'enfance)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle parle anglais, français, espagnol, a des notions de grec et d'arabe, et connaît des insultes dans presque toutes les langues. Pas vraiment des connaissances académiques, mais des apprentissages sur le tas, selon les origines des collègues de ses parents. ≈ Elle est accro au café noir. Pas un jour ne se passe sans qu'elle boive trois à quatre tasses de ce remède miracle qui l'aide à se concentrer. ≈ Elle est allergique aux sulfites et ne boit donc pas d'alcool. ≈ Elle est fan des Jonas Brothers depuis son adolescence.
CODE COULEUR : Répand de la douceur en #CC33CC
RPs EN COURS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you La84
Leden ∆ Do you remember, we were sittin', there by the water? You put your arm around me for the first time ; you made a rebel of a careless man's careful daughter. You are the best thing, that's ever been mine.

Leden#4

∆∆∆

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 1am4eqr

Freya#1Ethan#1Caitriona#2Andrea#1Nephtys#2Carina#1Maria#1Autumn#2

≈ Dimension Bunyip CaitrionaKai#2

RPs EN ATTENTE :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you YO0JrcJ

... ∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you DY50UTQ

≈ 2022 Leden#1Hunter#1Eden#1Caitriona#1Leden#2Tessa#1RefugeNephtys#1Autumn#1Hunter#2Leden#3Jolene#1Midas#1

≈ Dimension Bunyip VittorioKai#1Winston

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you B3EL4Rr

Spoiler:

AVATAR : Maia Mitchell
CRÉDITS : (Avatar by greenhouselab; Gif signa by stokelymitchell ; Gifs by celebadmiration, goodtroubledaily, viktorhargreeves & wahgifs)
DC : Dramabel (ft. Jennifer Lawrence) & Romantic Noor (ft. Naomi Scott)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42608-leto-hope-it-never-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t42651-leto-we-were-a-fresh-page-on-the-desk https://www.30yearsstillyoung.com/t42656-leto-sinclair https://www.30yearsstillyoung.com/t42657-leto-sinclair

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptyDim 20 Fév - 14:08



You have to do it yourself, no one else will do it for you
( Leto Sinclair & @Freya Vranken )

« N’hésitez pas à prendre les places du premier rang. Je ne vais manger personne. »

Que ce soit dans ses TP à la fac ou en réunion à la mairie, Leto n'avait jamais vu personne se décider subitement pour les places devant le formateur après une telle phrase. Et elle personnellement avait encore plus envie de se fondre dans le mur en entendant ça. Elle se savait déjà très peu douée en travaux manuels, mais si c'était pour se ridiculiser devant le reste du groupe... Très peu pour elle !

Et la jeune femme qui s'installait à côté d'elle semblait être du même avis : dans le fond, le plus loin possible des autres. Elles n'avaient pas envie de se faire mousser ou moquer et semblaient aussi contentes l'une que l'autre de se retrouver à ce cours.

« C'est sûr qu'il est pas du genre à déconcentrer... Mais peut-être que les pompiers qui viendront nous chercher si on se blesse seront plus mignons ? »

Quoi que toutes les fois où Leto s'était retrouvé face à un pompier, c'était généralement plus Robert, cinquantenaire avec un ventre à bière et des blagues de beauf que Liam, vingt-cinq ans et des tablettes de chocolat. Mais le cliché subsistait tout de même dans sa tête.

Le formateur commença ses explications, partant de la base des bases. Un soulagement pour Leto, qui savait à peine le nom des outils installés devant elle. Elle vit certains des participants râler et se mettre rapidement en place pour la partie pratique - sans doute n'étaient-ils pas à leur premier cours. Elle, elle était surprise du poids du marteau dans sa main, alors qu'elle le manipulait maladroitement, se demandant où placer ses doigts pour être efficace.

« La question c'est... Comment on vise le clou sans viser ses doigts ? »

Sa voisine semblait aussi perdue qu'elle. Elles faisaient un beau duo, vraiment ! Leto se força à prendre un clou entre son index et son pouce gauche, se disant que si elle restait immobile trop longtemps, le formateur risquait de venir vers elle et de lui demander de s'installer sur l'un des établis juste devant lui.

« Vous devez donner un coup sec pour bien enfoncer le clou. Une fois qu'il est fiché dans le bois, vous pourrez retirer vos doigts et l'enfoncer à l'aide du marteau. »

En théorie, c'était simple. Reposant ses outils après un tour d'horizon, Leto commença d'abord à coincer son morceau de bois dans l'étau, histoire qu'elle ne galère pas en plus à le tenir pendant qu'elle tapait dessus. Elle reprit ensuite son clou, le positionnant au milieu, avant de taper dessus. Trop faiblement d'abord, même si le coup sembla faire vibrer ses doigts. Elle reprit donc, plus fort, et eut la satisfaction d'enfoncer assez le clou pour pouvoir le lâcher et finir de l'enfoncer dans le bois sans se mettre en danger.

« Et y a des gens qui font ça par plaisir ? » demanda-t-elle, tout en reprenant un clou.

Elle refit le même enchaînement de gestes, enfonçant cette fois le clou du premier clou - même si elle fermait les yeux à l'impact, la crainte de se faire mal toujours présente. Elle s'amusa à faire la constellation de Cassiopée - assez simple puisqu'il s'agissait juste d'un W constitué de cinq étoiles. Elle était incapable de la repérer dans le ciel, malgré le fait que son petit-ami soit chercheur en astronomie, mais elle avait grandi dans les mythologies grecques et appréciait celle de la vantarde reine Cassiopée.

Elle regarda vers sa compagne d'infortune, pour voir si celle-ci avait réussi leur mission de début de cours, alors que le formateur tournait entre ses élèves pour vérifier que tout le monde y arrivait.

« Maintenant que vous savez poser un clou, on va apprendre à poser une fixation chevillée. Vous allez utiliser la brique, la perceuse-visseuse, les chevilles et les clous. »

Il expliqua comment choisir l'embout de la visseuse selon le diamètre de la cheville et du clou qu'on voulait installer, et Leto se retrouva à enlever avec difficulté l'embout déjà positionné sur sa perceuse. Soit elle manquait de force - ce qui était probablement vrai -, soit la dernière personne à avoir utiliser l'outil avait serré extrêmement fort, mais elle avait beau utiliser l'accessoire de la perceuse, elle n'arrivait à rien... Elle allait s'amuser quand elle voudrait reposer des tableaux chez elle, si elle n'arrivait même pas à utiliser sa perceuse !
code by belle âme



She can tell youhow it ends
©️️ EXORDIUM.




(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you QqLqwzn
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you PtQa10x
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you MGSbLAu
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EV8FyP7
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Mulligan
Voir le profil de l'utilisateur
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 7vHkInU ÂGE : 29 ans (5 février 1993)
SURNOM : Tess', Tessy
STATUT : De nouveau Célibataire, elle n'a pour le moment pas la foi de confier son coeur à un autre
MÉTIER : Vétérinaire éthologue, elle a sa clinique à Logan City, elle est bénévole au refuge une journée par semaine. elle fait partie d'une ONG de protection des océans. Deux fois par an, elle part étudier les grands mammifères marins pour les recenser entre autre (actuellement en suspend en raison de ses soucis de santé)
LOGEMENT : Bayside, une petite villa non loin de la mer
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 65e6172295da15d5c34ae55fe6d9d98e82540fae
POSTS : 1240 POINTS : 210

TW IN RP : Deuil périnatal - prématurité - maladie
TW IRL : /
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle aime la vie et elle a souvent un sourire vissé au visage. Elle est bienveillante, humaine, amoureuse de la nature et soucieuse des autres. ≈ elle pratique la plongée depuis toute petite ≈ Elle déteste être enfermée, l'inactivité. Elle a besoin de grands espaces, elle adore aller se perdre dans la nature ≈ Tess fait de la voile depuis des années, c'est une amoureuse de la mer, de l'océan. ≈ elle a une cardiopathie (découverte en avril 2021), mais a encore du mal à l'accepter ≈ elle veut avoir des enfants, se marier, avoir une vie de famille ≈ ses jumeaux sont décédés le 13 janvier 2022
CODE COULEUR : #003333 // #99ccff
RPs EN COURS : Novembre 2021
Amy #2

Janvier 2022
Freddy #3 | Trent #3

Février 2022
Leto #1 | Ysis #1

Mars 2022
Addie#1/Amy#3

Avril/mai 2022
Thomas #1

UA : Lawrence #2
RPs EN ATTENTE : Zoya #2 | Andy | Byron
RPs TERMINÉS : Freddy #1| Erin #1 | Amy #1 | Twins #1 | Trent #1 | Mulligan #1 | Birthday | Ash #1 | Erin #2 | Trent #2 | Lawrence #1 | Ash #2 | Freddy #2 | Twins #2 | Mulligan #2 | Zoya #1

UA : Jordan #1

Abandonnés : Adriel #1 | Andrew | Mia | Sienna #1
AVATAR : Shailene Woodley
CRÉDITS : Vesna | Dessin : ☽ Mapartche ♡
DC : Meryl, la cadette Strange
PSEUDO : Zum | Clémentine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39283-tessa-mulligan-just-breathe https://www.30yearsstillyoung.com/t39322-tessa-talking-about-revolution#1936582 https://www.30yearsstillyoung.com/t39606-tessa-mulligan#1952419

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptySam 5 Mar - 16:56





You have to do it yourself, no one else will do it for you  
Il fallait bien que ça arrive un jour, l’une des étagères fixes de son voilier avait décidé de se faire la belle dans un fracas monumental. Elle avait pesté quand c’était arrivé, et pour cause, ça faisait des mois qu’il avait montré les premiers signes de faiblesse. Mais entre la découverte de sa cardiopathie et dernièrement la perte de ses jumeaux, la brune avait un tant soit peu délaissé le «spirit of aventure» au profit de choses un peu plus terre à terre. Aujourd’hui il était grand temps pour elle de retrouver cette petite flamme, même si le moral était encore un peu en berne, elle se forçait à sortir de chez elle, poussée par son jumeau et ses proches. C’est donc avec une petite liste de fourniture à récupérer que la brune se rend au magasin de bricolage. Elle n’est pas experte en bricolage, mais disons qu’en grande habituée des escapades en solo, elle a été forcée d’apprendre les bases pour pouvoir se débrouiller en cas de soucis mineurs.

Sac à la main, la Mulligan arpente les allées à la recherche des fameuses équerres et autres attaches dont elle aura besoin pour réparer le meuble et les dégâts que sa chute a causé sur le petit évier qui lui sert de point d’eau. Elle en profite pour s’attarder un peu, cherche son chemin tout en se disant que remettre un coup de neuf sur le pont du voilier ne ferait sûrement pas de mal. Un vendeur doit voir son désarrois car déjà il apparaît en sauveur, ce qui a le don de l’amuser plutôt que de l’agacer. « Je cherche un vernis technique, je ne sais pas si vous avez possibilité de commander ça pour un voilier de 30 pieds. » L’homme la regarde curieux, avant de lui indiquer l’endroit où elle pourra trouver son bonheur, réalisant qu’il n’a pas forcément à faire à une débutante. Elle suit donc les indications du vendeur, mais au lieu de se retrouver au rayon peinture et vernis, la brune se retrouve face à ce qui ressemble à un cours de bricolage. Elle sent les regards se tourner vers elle et Mulligan ne peut s’empêcher d’afficher un sourire gêné. « C’est pas le rayon peinture... Désolée j’ai du me tromper. » Petit signe de main à Leto qu’elle reconnaît avant de s’éclipser rapidement.

Spoiler:

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





Tessa

- So cradle your head in your hands. And breathe. ☽ BASTET





Revenir en haut Aller en bas
Freya Vranken
Freya Vranken
l'autre moitié
l'autre moitié
Voir le profil de l'utilisateur
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 7vHkInU ÂGE : vingt-sept pétales de roses. (deux décembre)
SURNOM : frey, pour les intimes.
STATUT : célibataire, freya est incapable de se perdre dans les effluves de l'amour et s’applique à entretenir le mystère. la vérité est toute autre, son cœur n’appartient qu’à un seul homme : rafael, le grand-frère qu’elle admire au-delà du raisonnable, défend envers et contre tous et qu’elle adule de façon démesurée. il est celui qu’elle place sur un piédestal et dont personne n’arrive -et n’arrivera jamais- à la cheville.
MÉTIER : détentrice d’un diplôme en histoire de l’art, elle exerce dans le centre culturel du QAGOMA depuis 2019. chargée d'événementiel, freya a rapidement su se forger une réputation et un réseau solide dans lequel gravitent collectionneurs, journalistes, commissaires d’expositions et galeristes partenaires.
LOGEMENT : #71 st pauls terrace, dans le quartier de spring hill. un loft qu'elle occupe seule avec son chat du bengal ; zeus.
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 0b12890b1283fa5e3dcd79a708cdf45d01f71ef8
POSTS : 1660 POINTS : 485

TW IN RP : deuil, adoption.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
CODE COULEUR : #A092BE
RPs EN COURS : (07) letosimeyazoeya #3cameya #3las posadasedisonshiloh (secret santa)

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b761101cd182dfa5466bfe4ae45ebafa9341502a9ce41&rid=giphy
zoeya #3 ⊹ when i was young i would look in the mirror. didn't know it then but now it couldn't be clearer. that i remember being filled with such wonder. ☽ 12
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 0e9897d062c41d2ddd001c21c64b586e1aa990f6
cameya #3 ⊹ 'cause we were just kids when we were separated. i know we'll be alright this time. honey, just hold my hand. i see my future in your eyes. i have faith in what i see. i'm dancing in the dark, with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song. ☽ 12
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b761184d2bb20b0246704fa6165b85dbb7a7123476663&rid=giphy
simeya ⊹ uc. ☽

RPs EN ATTENTE :
(scénario & pré-lien)
rafael, le grand frère

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b7611eaaa607bcd1472c5932cc647d6bbb025ebaa115c&rid=giphy
rafael (scénario libre) ⊹ 'cause we were just kids when we were separated. i know we'll be alright this time. honey, just hold my hand. i see my future in your eyes. i have faith in what i see. i'm dancing in the dark, with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song. ☽

gaïa, jordan, you ?

RPs TERMINÉS : cameya #1zoeya #1freddya #1nanowrimoeleonora #1zoeya #2cameya #2
AVATAR : taylor marie hill.
CRÉDITS : © harleystuff (avatar) ; rampld (gif) ; vocivus (sign) loonywaltz (userbars).
DC : .
PSEUDO : itsafreenzy ; céline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41216-my-black-fire-s-burning-bright-maybe-i-ll-go-out-tonight-freya-vranken https://www.30yearsstillyoung.com/t46798-and-there-s-no-remedy-for-memory-freya https://www.30yearsstillyoung.com/t41977-freya-vranken#2099638 https://www.30yearsstillyoung.com/t42106-freya-vranken#2109377

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptyJeu 10 Mar - 20:26



You have to do it for you
No one else will do it for you

Freya Vranken & @Leto Sinclair (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 873483867

Quand elle entendit ‘pompiers qui viendront nous chercher’, ‘seront plus mignons’, elle faillit se tourner vers la jeune femme pour lui adresser un signe de tête complice. Mais elle se retint quand elle comprit que la teneur générale de cette proposition l’impliquait également. Pourquoi aurait-elle envie de se mutiler sciemment, alors qu’une seule victime pourrait suffire ? « Ça veut dire que tu te portes volontaire ? » demanda-t-elle en regardant sa voisine, par-dessous ses cils. Ce n’était pas l’idée d’user d’un subterfuge qui inquiétait Freya, mais la pensée d’un clou lui transperçant la peau – ou autre chose –. Elle s’efforça de ne pas grimacer sans toutefois réussir à contenir un froncement de sourcils inopiné. Cette contraction musculaire eu pour effet de tracer de légères stries sur son nez. Un nez qui serait en rupture de stock si on pouvait le commander sur des brochures de chirurgie plastique. « Je te laisserai choisir celui que tu préfères, en guise de récompense pour cette très grande prise de risque. » continua-t-elle d’une voix qui trahissait une certaine malice. Elle avait envie, d’une certaine manière, de mettre au défi la jeune femme et de voir, ses iris céruléennes plantées sur sa silhouette, ce qu’elle avait réellement dans le ventre. Était-elle prête à mettre son plan à exécution pour éviter de suivre ce cours auquel elle n’avait peut-être – certainement – pas choisi de participer ? « Mais tu pourrais aussi simplement simuler un malaise et attendre que Bryan débarque dans son uniforme ultra sexy pour te faire un bouche à bouche sensuel à en mourir. » Elle éclata d’un petit rire diaphane, imaginant la brune se lever, chancelante, et se diriger vers le centre de la pièce, marchant à tâtons le long des établis, jusqu’à feindre un vertige. « Au fait, moi c’est Freya. »

D’un geste sûr, elle arrangea sa queue de cheval. Il n’était pas dans ses habitudes d’emprisonner sa crinière brune mais, d’une manière tout à fait exceptionnelle, avec des circonstances pareilles, cela lui avait semblé tout indiqué. Elle avait le sentiment d’être entrée sur un ring, sans jamais y avoir été préparée, prête à accueillir une cuisante défaite, sans une seule once d’opposition. Les lèvres de la suédoise se pincèrent quand elle entendit la remarque perplexe de sa voisine. Puis elle éclata de rire ; tant et si bien que des larmes perlèrent aux coins de ses yeux. « Je me posais la même question ! » À l’autre extrémité de la pièce, le formateur semblait tendu – mais c’était peut-être le seul fruit de son imagination –. Freya pointa le menton en avant, employant chaque fibre de son âme et de son corps dans cet effort – celui de ne pas céder à un énième élan de gaieté – et essaya de se concentrer.

Armée de son marteau pioche et de son arsenal de clous, qu’elle manipulait précautionneusement de sa main fine et safranée, la suédoise s’évertua à représenter une lettre de l’alphabet. Elle s’empara de la petite pièce à tête ronde et l’enfonça avec une brève hésitation. Applaudissant intérieurement la précision de son geste, Freya recommença l’opération, une seconde fois, puis une troisième, jusqu’à dessiner l’esquisse – en retenant son souffle – de la lettre J. Comme Jade. Son ancienne vie. Son ancienne elle. « Vous devez donner un coup sec pour bien enfoncer le clou. Une fois qu'il est fiché dans le bois, vous pourrez retirer vos doigts et l'enfoncer à l'aide du marteau. » Elle hocha silencieusement la tête. C’était ce qu’elle venait de faire ; non pas brillamment, mais elle l’avait tout de même fait. Est-ce qu’il existait des hommes qui passaient leur temps à garnir des planches de bois de petites pièces métalliques pointues tout en pensant que c’était une chose récréative ? Elle n’en avait pas la moindre idée.

« Maintenant que vous savez poser un clou, on va apprendre à poser une fixation chevillée. Vous allez utiliser la brique, la perceuse-visseuse, les chevilles et les clous. » Elle essuya ses mains moites sur sa robe à motif fleuri. Sa tension nerveuse atteignait un stade intenable ; Freya s’attendait très franchement à ce que le formateur lui tende un panneau sur lequel serait inscrit ‘Bienvenue à Dégage ville ; population 1 habitant ; vous’. « Si tu veux mon avis, c’est le moment idéal pour te planter un clou dans le doigt ou faire semblant de t’évanouir. » Ses doigts fins replacèrent une mèche brune derrière son oreille. L’opération risquait d’être légèrement plus compliquée. Elle jeta un regard nerveux à la perceuse-visseuse avant d’en modifier l’embout, non sans anicroche. « Mais qu’est-ce qui m’a pris d’accepter de venir ici. » marmona-t-elle, tâchant de comprendre de quelle manière les quatre éléments qui trônaient à présent sur l’établi allaient pouvoir lui servir.



As long as i can feel the beat.
il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.  ✻ (j. vranken)

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Leto Sinclair
Leto Sinclair
la baroudeuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Let it be, Hippie ou Vegannator (par Jerica)
STATUT : En couple (ça va de mieux en mieux)
MÉTIER : Chercheuse en neurosciences, se partage entre des conférences à l'université et un poste d'adjointe au sein des services sociaux
LOGEMENT : Redcliffe, #321 Orchid Street, un appartement trop grand pour elle seule
happy girl
POSTS : 3663 POINTS : 1730

TW IN RP : Mort (d'animaux), violences familiales / abus sur mineur (protection de l'enfance)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle parle anglais, français, espagnol, a des notions de grec et d'arabe, et connaît des insultes dans presque toutes les langues. Pas vraiment des connaissances académiques, mais des apprentissages sur le tas, selon les origines des collègues de ses parents. ≈ Elle est accro au café noir. Pas un jour ne se passe sans qu'elle boive trois à quatre tasses de ce remède miracle qui l'aide à se concentrer. ≈ Elle est allergique aux sulfites et ne boit donc pas d'alcool. ≈ Elle est fan des Jonas Brothers depuis son adolescence.
CODE COULEUR : Répand de la douceur en #CC33CC
RPs EN COURS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you La84
Leden ∆ Do you remember, we were sittin', there by the water? You put your arm around me for the first time ; you made a rebel of a careless man's careful daughter. You are the best thing, that's ever been mine.

Leden#4

∆∆∆

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 1am4eqr

Freya#1Ethan#1Caitriona#2Andrea#1Nephtys#2Carina#1Maria#1Autumn#2

≈ Dimension Bunyip CaitrionaKai#2

RPs EN ATTENTE :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you YO0JrcJ

... ∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you DY50UTQ

≈ 2022 Leden#1Hunter#1Eden#1Caitriona#1Leden#2Tessa#1RefugeNephtys#1Autumn#1Hunter#2Leden#3Jolene#1Midas#1

≈ Dimension Bunyip VittorioKai#1Winston

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you B3EL4Rr

Spoiler:

AVATAR : Maia Mitchell
CRÉDITS : (Avatar by greenhouselab; Gif signa by stokelymitchell ; Gifs by celebadmiration, goodtroubledaily, viktorhargreeves & wahgifs)
DC : Dramabel (ft. Jennifer Lawrence) & Romantic Noor (ft. Naomi Scott)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42608-leto-hope-it-never-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t42651-leto-we-were-a-fresh-page-on-the-desk https://www.30yearsstillyoung.com/t42656-leto-sinclair https://www.30yearsstillyoung.com/t42657-leto-sinclair

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptyLun 14 Mar - 1:06




You have to do it yourself, no one else will do it for you
( Leto Sinclair & @Freya Vranken )

Leto n'avait proposé la blessure que pour plaisanter, mais les réponses de Freya la firent frissonner. Elle n'avait aucun de mal à refaire les pansements des chats ou les attraper pour leur donner leurs médicaments, mais elle avait du mal à gérer les humains qui saignaient - ce qui était complètement ridicule, et elle en avait totalement conscience. Alors jusqu'à se blesser volontairement... (Le involontairement risquait d'arriver rapidement, si elle en jugeait par les machines et les clous auxquels ils n'avaient pas encore touché mais qui étaient posés sur l'établi.)

« Je te préviens que je suis totalement nulle pour jouer la comédie, et personne ne va croire que je suis malade » avoua-t-elle en toute transparence.

Elle n'avait jamais vraiment eu besoin de mentir ou de feinter la maladie, et n'avait donc aucun talent pour faire semblant. Et de toute façon, elle n'en avait pas besoin dans sa vie quotidienne. La seule chose qu'elle aurait pu vouloir passer ou repousser était l'écriture de sa thèse - mais ça n'aurait été que reculer l'échéance, parce qu'il fallait bien qu'elle finisse de l'écrire pour pouvoir être tranquille et avoir son diplôme final.

« Et je suis Leto. Enchantée Freya ! »

Si ses souvenirs étaient bons, Freyja était une déesse nordique, même si Leto ne savait plus ce qu'elle était sensée représenter. Elle restait cependant amusée de se trouver face à quelqu'un portant aussi un prénom mythologique et sortant de l'ordinaire parmi les anglophones ! Et qui partage la même passion du bricolage qu'elle...

Parce que visiblement, elles ressentaient le même manque d'intérêt pour les clous à enfoncer. Et si Leto comprenait vaguement l'utilité de savoir le faire, elle avait du mal à comprendre ceux qui pouvaient apprécier ça, comme son collègue Sam qui avait même acheté une maison qu'il retapait lui-même. Un engagement un peu trop extrême aux yeux de Leto - l'idée de gérer aussi de la plomberie et de l'électricité suffisait à la faire paniquer.

« Le pire, c'est que je vais certainement poser trois tableaux chez moi, et tout oublier de ce que j'ai appris ici » marmonna-t-elle tout en positionnant la perceuse pour faire ses trous.

Après tout, son appartement était déjà en train d'être refait, par des professionnels mandatés par son assurance. Il ne lui resterait donc pas grand chose à faire quand elle pourrait retourner chez elle à la fin des travaux, à part de la petite décoration.

Contre toute attente, elle réussit pourtant à faire ses trous et poser les fixations. Un travail relativement propre, même si la brique avait un peu éclaté autour du point où elle avait percé - elle avait sans doute appuyé un peu fort, ne sachant pas trop la résistance de l'échantillon sur lequel elle s'entraînait.

« En vrai, ça doit être simple et assez satisfaisant quand on a le coup de main. Je vais peut-être finir par m'y mettre et vraiment apprécier de pouvoir faire des trous partout ! »

Elle se demandait comment Holden réagirait si elle commençait à faire des trous partout pour accrocher des tableaux. Partie comme elle était, elle allait certainement en mettre du sol au plafond, pour rentabiliser sa perceuse et avoir la satisfaction d'avoir tout posé elle-même !

« J'ai même plus envie de voir les pompiers, je suis juste contente d'avoir appris à faire ça toute seule, et sans m'énerver sur les tutos en ligne où tout passe trop vite et je ne vois pas les étapes ! »

Le formateur était en train de passer dans les rangs pour aider ceux qui n'y arrivait pas, donnant quelques conseils à voix haute que Leto écoutait à peine, trop occupée à regarder les fixations qu'elle venait d'installer et s'apprêtant à aller faire une razzia dans les rayons dès la fin du cours.
code by belle âme



She can tell youhow it ends
©️️ EXORDIUM.




(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you QqLqwzn
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you PtQa10x
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you MGSbLAu
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EV8FyP7
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas
Freya Vranken
Freya Vranken
l'autre moitié
l'autre moitié
Voir le profil de l'utilisateur
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 7vHkInU ÂGE : vingt-sept pétales de roses. (deux décembre)
SURNOM : frey, pour les intimes.
STATUT : célibataire, freya est incapable de se perdre dans les effluves de l'amour et s’applique à entretenir le mystère. la vérité est toute autre, son cœur n’appartient qu’à un seul homme : rafael, le grand-frère qu’elle admire au-delà du raisonnable, défend envers et contre tous et qu’elle adule de façon démesurée. il est celui qu’elle place sur un piédestal et dont personne n’arrive -et n’arrivera jamais- à la cheville.
MÉTIER : détentrice d’un diplôme en histoire de l’art, elle exerce dans le centre culturel du QAGOMA depuis 2019. chargée d'événementiel, freya a rapidement su se forger une réputation et un réseau solide dans lequel gravitent collectionneurs, journalistes, commissaires d’expositions et galeristes partenaires.
LOGEMENT : #71 st pauls terrace, dans le quartier de spring hill. un loft qu'elle occupe seule avec son chat du bengal ; zeus.
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 0b12890b1283fa5e3dcd79a708cdf45d01f71ef8
POSTS : 1660 POINTS : 485

TW IN RP : deuil, adoption.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
CODE COULEUR : #A092BE
RPs EN COURS : (07) letosimeyazoeya #3cameya #3las posadasedisonshiloh (secret santa)

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b761101cd182dfa5466bfe4ae45ebafa9341502a9ce41&rid=giphy
zoeya #3 ⊹ when i was young i would look in the mirror. didn't know it then but now it couldn't be clearer. that i remember being filled with such wonder. ☽ 12
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 0e9897d062c41d2ddd001c21c64b586e1aa990f6
cameya #3 ⊹ 'cause we were just kids when we were separated. i know we'll be alright this time. honey, just hold my hand. i see my future in your eyes. i have faith in what i see. i'm dancing in the dark, with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song. ☽ 12
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b761184d2bb20b0246704fa6165b85dbb7a7123476663&rid=giphy
simeya ⊹ uc. ☽

RPs EN ATTENTE :
(scénario & pré-lien)
rafael, le grand frère

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b7611eaaa607bcd1472c5932cc647d6bbb025ebaa115c&rid=giphy
rafael (scénario libre) ⊹ 'cause we were just kids when we were separated. i know we'll be alright this time. honey, just hold my hand. i see my future in your eyes. i have faith in what i see. i'm dancing in the dark, with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song. ☽

gaïa, jordan, you ?

RPs TERMINÉS : cameya #1zoeya #1freddya #1nanowrimoeleonora #1zoeya #2cameya #2
AVATAR : taylor marie hill.
CRÉDITS : © harleystuff (avatar) ; rampld (gif) ; vocivus (sign) loonywaltz (userbars).
DC : .
PSEUDO : itsafreenzy ; céline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41216-my-black-fire-s-burning-bright-maybe-i-ll-go-out-tonight-freya-vranken https://www.30yearsstillyoung.com/t46798-and-there-s-no-remedy-for-memory-freya https://www.30yearsstillyoung.com/t41977-freya-vranken#2099638 https://www.30yearsstillyoung.com/t42106-freya-vranken#2109377

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptyLun 4 Avr - 18:55



You have to do it for you
No one else will do it for you

Freya Vranken & @Leto Sinclair (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 873483867

De sa main libre, la suédoise replaça une indocile mèche brune derrière son oreille ; l’esquisse d’un sourire scindant sa frimousse en deux. Elle observait le formateur se muer lentement à travers la salle, ses prunelles grises rivées sur la gestuelle malhabile d’une poignée d’élèves dont elle ne tarderait sûrement pas à faire partie. Sa voix gutturale l’enveloppait, chaude et complaisante, débordante de préceptes dictés par la sagesse et l’expérience, qui lui semblaient aussi étrangers que l’ensemble des pays d’Europe – où elle n’avait jamais mis les pieds –. « Oublions cette idée. » répliqua-t-elle avant de laisser échapper un petit rire diaphane. C’était un pas dans la démence qu’il était inutile de franchir, pour Freya comme pour Leto, dont elle se questionna succinctement sur l’origine. C’était la première fois qu’elle rencontrait une jeune femme au pseudonyme aussi atypique que le sien, voire plus méconnu, d’ailleurs. « C’est joli. Qu’est-ce que ça signifie ? »

À l’extrémité de la salle se tenait une femme qui semblait à la fois faire partie de la session et n’en faire pas partie. Sa chevelure rousse ondoyait sur les épaules d’une robe de soie vert jade qui découvrait subtilement son omoplate, fine et délicate. Sa peau était aussi pâle que l’albâtre et ses lèvres aussi rouges que le sang. Mandy. Elle parcourait les établis de ses yeux vifs et perçants avant de lentement croiser les iris de la suédoise, aussi claires que la robe qu’elle portait. Un serpent doré lui entourait le haut d’un bras et un pendentif en forme de goutte dégringolait jusqu’au centre de ses clavicules osseuses. Bon dieu, mais que faisait-elle là ? Freya marmonna une kyrielle d’injures à son encontre, la suivant du regard pendant qu’elle s’évanouissait à la manière d’un spectre dans l’air, un rictus plus que satisfait sur les lèvres. La brune n’avait aucun doute quant au fait qu’elle s’était mis en tête d’épier ses moindres faits et gestes, vérifiant maladroitement qu’elle respectait le deal qu’elle avait accepté malgré elle. S’inscrire à un cours de bricolage pour ‘rencontrer quelqu’un’. Mandy était complètement givrée, ce fait n’était plus à prouver.

Elle abaissa subitement les paupières, tâchant de porter sa concentration sur les instructions du formateur et les explications données à propos de l’utilisation d’une perceuse-visseuse. Encore une fois, ce matériel lui était tout à fait étranger. « C’est pour pouvoir poser des tableaux que tu t’es inscrite à ce cours ? » demanda-t-elle en posant les yeux sur elle. Freya se sentait idiote, mais elle avait l’envie de dire quelque chose, de partager cet engouement absurde que Leto avait fini par trouver. « Tu n’as pas peur que ton appartement devienne une gigantesque tranche de gruyère ? » ironisa-t-elle avant de gigoter, mal à l’aise. Absorbée par la brève apparition de Mandy, la jeune femme n’avait pas écouté un traître mot des paroles qui s’étaient échappées de la bouche du formateur. Elle avait tant de questions, mais l’occasion de les poser s’évanouissait d’un moment à l’autre.

Ses lèvres se pincèrent en une ligne fine tandis qu’elle changeait l’embout de l’outil, les sourcils froncés par un élan de concentration. Ses poumons se gonflèrent d’air et son corps se redressa en un mouvement prompt, comme si elle émergeait à la surface de l’eau. « Je ne serai pas contre un bouche à bouche de la part de Bryan, le plus séduisant des sapeurs-pompiers de son équipe. » confessa-t-elle. D’un geste incertain, la suédoise pressa la touche ‘on’ de l’objet, déclenchant ainsi le moteur électrique tintamarresque. Elle dirigea la tige métallique vers le bloc de pierre, disposé en évidence sur son établi, pour le perforer presque aussitôt. « Est-ce la bouche de Bryan qui vous déconcentre tant ? » L’entendre prononcer cette phrase d’une voix grave et avec une telle assurance lui hérissa le poil. Elle pouvait sentir la présence du formateur, juste derrière son dos, et ses pupilles la dévisager avec autant d’ironie qu’il en avait mis dans ses propos. Merde. Elle tourna les yeux vers Leto, suppliante, priant pour qu’elle accepte de venir à son secours.



As long as i can feel the beat.
il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.  ✻ (j. vranken)

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Leto Sinclair
Leto Sinclair
la baroudeuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Let it be, Hippie ou Vegannator (par Jerica)
STATUT : En couple (ça va de mieux en mieux)
MÉTIER : Chercheuse en neurosciences, se partage entre des conférences à l'université et un poste d'adjointe au sein des services sociaux
LOGEMENT : Redcliffe, #321 Orchid Street, un appartement trop grand pour elle seule
happy girl
POSTS : 3663 POINTS : 1730

TW IN RP : Mort (d'animaux), violences familiales / abus sur mineur (protection de l'enfance)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle parle anglais, français, espagnol, a des notions de grec et d'arabe, et connaît des insultes dans presque toutes les langues. Pas vraiment des connaissances académiques, mais des apprentissages sur le tas, selon les origines des collègues de ses parents. ≈ Elle est accro au café noir. Pas un jour ne se passe sans qu'elle boive trois à quatre tasses de ce remède miracle qui l'aide à se concentrer. ≈ Elle est allergique aux sulfites et ne boit donc pas d'alcool. ≈ Elle est fan des Jonas Brothers depuis son adolescence.
CODE COULEUR : Répand de la douceur en #CC33CC
RPs EN COURS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you La84
Leden ∆ Do you remember, we were sittin', there by the water? You put your arm around me for the first time ; you made a rebel of a careless man's careful daughter. You are the best thing, that's ever been mine.

Leden#4

∆∆∆

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 1am4eqr

Freya#1Ethan#1Caitriona#2Andrea#1Nephtys#2Carina#1Maria#1Autumn#2

≈ Dimension Bunyip CaitrionaKai#2

RPs EN ATTENTE :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you YO0JrcJ

... ∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you DY50UTQ

≈ 2022 Leden#1Hunter#1Eden#1Caitriona#1Leden#2Tessa#1RefugeNephtys#1Autumn#1Hunter#2Leden#3Jolene#1Midas#1

≈ Dimension Bunyip VittorioKai#1Winston

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you B3EL4Rr

Spoiler:

AVATAR : Maia Mitchell
CRÉDITS : (Avatar by greenhouselab; Gif signa by stokelymitchell ; Gifs by celebadmiration, goodtroubledaily, viktorhargreeves & wahgifs)
DC : Dramabel (ft. Jennifer Lawrence) & Romantic Noor (ft. Naomi Scott)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42608-leto-hope-it-never-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t42651-leto-we-were-a-fresh-page-on-the-desk https://www.30yearsstillyoung.com/t42656-leto-sinclair https://www.30yearsstillyoung.com/t42657-leto-sinclair

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptySam 9 Avr - 17:08




You have to do it yourself, no one else will do it for you
( Leto Sinclair & @Freya Vranken )

Leto comprenait sans souci en quoi cet atelier allait lui être utile. C'était du bricolage de base, le minimum requis pour décorer un peu son appartement à son goût et savoir le maintenir en bon état. Surtout qu'elle vivait seule et que Holden n'était pas plus doué qu'elle avec des outils dans les mains - à part sans doute si ça concernait un ordinateur ou un télescope.

Pour autant, elle avait du mal à se dire qu'elle devait manier elle-même les perceuses et autres outils dont elle ne savait même pas le nom. Sans compter qu'elle allait devoir acheter tout ça si elle voulait pouvoir reproduire ce qu'elle apprenait chez elle. Elle avait déjà des idées pour les tableaux qu'elle accrocherait une fois les travaux finis. Un sacré investissement, pour quelque chose qui l'intéressait moins que la pâtisserie ou le surf.

Au moins, elle n'était pas la seule à avoir été embarquée dans cette aventure. Elle pouvait partager ses frustrations et ses difficultés avec Freya, qui avait le même niveau qu'elle - c'est-à-dire zéro expérience et très peu d'intérêt pour la chose. Curieusement, ça l'aidait à se sentir un peu plus motivée d'avoir quelqu'un prêt d'elle. Elles pouvaient se soutenir et s'encourager, et l'activité avait tout de suite plus d'intérêt aux yeux de la jeune femme.

« Mes parents aimaient beaucoup la mythologie grecque. Leto est une des amante de Zeus, la mère des jumeaux Apollon et Artemis. Une nana assez badass pour essayer d'échapper intelligemment aux malédictions d'Hera ! » expliqua-t-elle rapidement pour répondre à la question de Freya.

Elle pouvait remplir des pages et des pages sur la déesse à laquelle ses parents avaient voulu rendre hommage. Fille d'archéologues et ayant grandi au milieu des étudiants en histoire, elle était plus qu'au courant de chaque détail qu'on pouvait avoir sur la Leto originelle. Elle en était plutôt fière, de ce prénom rare, assez court pour marquer les esprits, et sans être trop étrange et donc sujet à moquerie.

« Freya est aussi une déesse, dans la mythologie nordique, non ? »

C'était en tout cas ce qu'il lui semblait, mais contrairement à Leto et aux autres dieux de la mythologie grecque, peut-être que les déités germaniques ou nordiques avaient donné des prénoms plus portés dans la population. Et peut-être que Freya n'avait aucune origine nord-européenne mais juste des parents tombés sous le charme de ce prénom doux et original.

Mais leurs prénoms de déesses ne les empêchaient pas de se mêler aux autres mortels pour apprendre à manier marteaux et clous, bien que Leto, pour sa plus grande surprise, ait réussi à conserver tous ses doigts intacts. Elle n'était pas spécialement adroite, et avait pensé qu'elle finirait par se blesser en voulant suivre les instructions. Pour l'instant, elle échappait à la douleur et aux pansements, à sa plus grande joie.

« Disons que mon appart est devenu un tas de cendre après que j'ai oublié une guirlande de Noël. Fin janvier, parce que j'aime trop les décos de Noël pour les ranger dès le vingt-six décembre. Au moins, même si j'ai un gruyère, ce sera toujours mieux que l'état actuel des murs... » marmonna-t-elle.

Elle n'allait pas non plus mettre des tableaux partout - visuellement, ce serait sans doute trop charger. Mais savoir faire des trous pourrait aussi l'aider à mettre des étagères là où elle en aurait besoin, une fois qu'elle aurait passé deux heures à comparer les différents bois et essayer d'imaginer lequel donnerait le mieux dans tel ou tel pièce, selon ses besoins. Ou même à refaire une bibliothèque dans l'une des pièces de son appartement. Ikea avait beau être un précieux allié pour l'ameublement, Leto n'y trouvait pas toujours le meuble idéal, et les bibliothèques coûtaient plutôt chères, surtout pour une pièce entière !

Prises dans leur conversation, et la concentration nécessaire pour armer leurs outils avec les bons embouts avant de percer, aucune des filles n'avait vu le formateur se diriger vers elles avant qu'il ne s'introduise dans la conversation. Avec une remarque qui rendit Leto nauséeuse et ne semblait pas plus avoir été appréciée par Freya...

« On reste concentrées, on essaye juste de prendre notre temps pour bien intégrer toutes les étapes. »

Elle avait intercepté le regard de Freya et faisait de son mieux pour l'aider, mais il fallait avouer qu'elle n'avait pas spécialement envie de parler au formateur elle non plus. Surtout pour être gratifiée d'autres phrases salaces.

« Je n'ai pas l'impression que ça avance beaucoup de ce côté-ci » reprit-il en jetant un œil au travail de Freya.

Moins avancé que celui de Leto, qui avait fini par trouver ça plutôt amusant de pouvoir trouer ce qu'elle voulait de manière assez simple. La satisfaction un peu primitive de contrôler son environnement et de réussir à manier un outil qui dans sa tête était bêtement un objet typiquement masculin, parce qu'elle n'avait que rarement vu des femmes bricoler.

« On y va à notre rythme, pour éviter de nous blesser » dit-elle, essayant de le divertir en montrant son propre travail et les quelques trous qui parsemaient la matière sur laquelle ils s'entraînaient. « Ce serait dommage qu'on doive tout arrêter à cause d'une blessure, non ? »
code by belle âme



She can tell youhow it ends
©️️ EXORDIUM.




(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you QqLqwzn
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you PtQa10x
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you MGSbLAu
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EV8FyP7
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas
Freya Vranken
Freya Vranken
l'autre moitié
l'autre moitié
Voir le profil de l'utilisateur
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 7vHkInU ÂGE : vingt-sept pétales de roses. (deux décembre)
SURNOM : frey, pour les intimes.
STATUT : célibataire, freya est incapable de se perdre dans les effluves de l'amour et s’applique à entretenir le mystère. la vérité est toute autre, son cœur n’appartient qu’à un seul homme : rafael, le grand-frère qu’elle admire au-delà du raisonnable, défend envers et contre tous et qu’elle adule de façon démesurée. il est celui qu’elle place sur un piédestal et dont personne n’arrive -et n’arrivera jamais- à la cheville.
MÉTIER : détentrice d’un diplôme en histoire de l’art, elle exerce dans le centre culturel du QAGOMA depuis 2019. chargée d'événementiel, freya a rapidement su se forger une réputation et un réseau solide dans lequel gravitent collectionneurs, journalistes, commissaires d’expositions et galeristes partenaires.
LOGEMENT : #71 st pauls terrace, dans le quartier de spring hill. un loft qu'elle occupe seule avec son chat du bengal ; zeus.
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 0b12890b1283fa5e3dcd79a708cdf45d01f71ef8
POSTS : 1660 POINTS : 485

TW IN RP : deuil, adoption.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
CODE COULEUR : #A092BE
RPs EN COURS : (07) letosimeyazoeya #3cameya #3las posadasedisonshiloh (secret santa)

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b761101cd182dfa5466bfe4ae45ebafa9341502a9ce41&rid=giphy
zoeya #3 ⊹ when i was young i would look in the mirror. didn't know it then but now it couldn't be clearer. that i remember being filled with such wonder. ☽ 12
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 0e9897d062c41d2ddd001c21c64b586e1aa990f6
cameya #3 ⊹ 'cause we were just kids when we were separated. i know we'll be alright this time. honey, just hold my hand. i see my future in your eyes. i have faith in what i see. i'm dancing in the dark, with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song. ☽ 12
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b761184d2bb20b0246704fa6165b85dbb7a7123476663&rid=giphy
simeya ⊹ uc. ☽

RPs EN ATTENTE :
(scénario & pré-lien)
rafael, le grand frère

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b7611eaaa607bcd1472c5932cc647d6bbb025ebaa115c&rid=giphy
rafael (scénario libre) ⊹ 'cause we were just kids when we were separated. i know we'll be alright this time. honey, just hold my hand. i see my future in your eyes. i have faith in what i see. i'm dancing in the dark, with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song. ☽

gaïa, jordan, you ?

RPs TERMINÉS : cameya #1zoeya #1freddya #1nanowrimoeleonora #1zoeya #2cameya #2
AVATAR : taylor marie hill.
CRÉDITS : © harleystuff (avatar) ; rampld (gif) ; vocivus (sign) loonywaltz (userbars).
DC : .
PSEUDO : itsafreenzy ; céline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41216-my-black-fire-s-burning-bright-maybe-i-ll-go-out-tonight-freya-vranken https://www.30yearsstillyoung.com/t46798-and-there-s-no-remedy-for-memory-freya https://www.30yearsstillyoung.com/t41977-freya-vranken#2099638 https://www.30yearsstillyoung.com/t42106-freya-vranken#2109377

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptyMer 13 Juil - 17:15



You have to do it for you
No one else will do it for you

Freya Vranken & @Leto Sinclair (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 873483867

Elle avait bu les paroles de la jeune femme avec bien plus d’entrain que les consignes données par le formateur, qui, à vrai dire, étaient entrées dans une oreille pour immédiatement ressortir par l’autre. La mythologie ancienne l’avait toujours intriguée, particulièrement depuis qu’Eleanor Vranken l’avait affublée d’un pseudonyme de déesse nordique. Cela avait sans doute été sa manière, bienveillante quoiqu’un peu maladroite, de sortir un carnet neuf pour y rédiger les lignes d’une nouvelle vie ; l’aider à se détacher de tous les souvenirs qu’elle avait en mémoire et qui n’avaient jamais tout à fait quitté ses pensées. La perte tragique de ses parents. Rafael. C’était la première fois, cependant, que la suédoise croisait la route d’une jeune femme au prénom si significatif et singulier. « Pas mal ! » s’enthousiasma-t-elle. « Est-ce qu’ils sont professeurs, archéologues ou quelque chose de ce genre ? » Elle eut envie de se mordre la langue presque instantanément. Leto avait utilisé un temps du passé pour faire référence à ses parents. Étaient-ils… ? « Je suis désolée… Je… Je ne voulais pas être maladroite. » Elle inspira profondément, soudain gagnée par une sensation de chute libre — comme celles que l’on expérimentait en sautant délibérément du haut d’un bâtiment et qui nous électrisait par une furieuse vague d’adrénaline —.

Son instinct lui conseilla de se détendre, jusqu’à ce qu’elle réalise que sa toute nouvelle connaissance ne lui en voulait pas vraiment. La brune se redressa sur son siège avant de rencontrer à nouveau les obsidiennes de sa voisine. « Oui. Dans la mythologie nordique, Freya est considérée comme la déesse de l'amour, de la terre et de la fertilité. Cela dit, elle est aussi liée à la guerre. On raconte qu’elle parcourait les champs de bataille à la recherche de guerriers morts au combat. Dans la légende, elle accueillait dans l’au-delà les guerriers décédés en protégeant leurs familles, leurs clans ou leurs biens. » expliqua-t-elle, d’une voix portée par l’admiration. Elle aurait pu la décrire encore et encore sans jamais s’en lasser. Les mythes autour de la divinité lui avaient laissé un souvenir aussi doux que précis, étaient comme imprimés de façon indélébile dans sa mémoire ; peu importait que ça ait du sens ou pas. « Je trouve qu’elle ressemble plutôt bien à Leto. Une déesse protectrice et carrément badass. » Un sourire étira le coin de ses lèvres roses. « Pour autant, je ne suis pas certaine d’être la mieux placée pour le porter… Probablement une toquade de ma famille adoptive et d’Eleanor, avec sa créativité sans limite et ses lubies d’artiste complètement perchée.  » Cette rencontre inattendue avait réveillée chez elle des pensées qu’elle avait tenté tant bien que mal de faire taire pendant des mois mais qui, en réalité, ne pourraient jamais la quitter. Pour aucune et pour mille raisons à la fois, Freya ne se sentait pas Freya ; tout comme elle ne sentait plus Jade.

D’un geste prompt, elle posa la perceuse-visseuse sur son établi et ses yeux s’agrandirent. Les mots de Leto l’avaient ébranlée de la tête au pied. Ses lèvres, quant à elles, formaient un ‘O’ plus immense que jamais. « C’est pas vrai ?! Ton appart a complètement brûlé ? » La suédoise pivota légèrement et, d’un mouvement souple, appuya l’un de ses avant-bras sur la surface en bois du plan de travail. « Est-ce que tu as pu sauver quelque chose ? » Ses prunelles devinrent plus incisives. C’était dingue d’imaginer un appartement en flammes à cause d’une malheureuse guirlande de Noël. Mais… rien. Rien sur les traits ou dans la voix de Leto ne dévoilait une quelconque émotion. « Je suis désolée si ma question te paraît intrusive. Tu as totalement le droit de pas y répondre mais, tu as trouvé un endroit où dormir, depuis ? » Ses sourcils prirent la forme d’un gigantesque accent circonflexe et sa bouche s’ouvrit, inspirant une belle goulée d’air pour immédiatement l’expulser. Freya était sans doute la plus à même de comprendre ce que l’on pouvait ressentir quand son chez soi était réduit en cendres, à néant, à l’état de particule microscopique.

Elle délira ensuite sur la possibilité de goûter aux lèvres d’un pompier ultra sexy — Bryan, de son nom illusoire — fantasme presque aussitôt avorté par le timbre guttural du formateur. Freya grimaça. L’intégralité de sa répartie semblait s’être momentanément évaporée. Très lentement, un maigre sourire se dessina sur ses lèvres. Quelle fantastique défense ! « Merci. » murmura-t-elle lorsque sa voisine se mua en une parfaite avocate. Sa parade semblait avoir suffi à distraire l’esprit rongé de questions du trentenaire. « Tu as quelque chose de prévu, après ce cours ? » s’enquit-elle, ses prunelles figées sur le dos du formateur qui s’éloignait en direction du premier rang. « Je me disais qu’on pourrait peut-être aller boire un verre quelque part, si ça te dit. Tu connais le ’Sixteen Antlers’ ? Il s’agit d’un bar rooftop assez réputé. » Véritable temple de soirées animées, de mixologie et de danse par excellence, le ‘Sixteen Antlers’ se situait au sommet de l’un des plus imposants buildings de Spring Hill. « Ça te tente ? »



As long as i can feel the beat.
il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.  ✻ (j. vranken)

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Leto Sinclair
Leto Sinclair
la baroudeuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Let it be, Hippie ou Vegannator (par Jerica)
STATUT : En couple (ça va de mieux en mieux)
MÉTIER : Chercheuse en neurosciences, se partage entre des conférences à l'université et un poste d'adjointe au sein des services sociaux
LOGEMENT : Redcliffe, #321 Orchid Street, un appartement trop grand pour elle seule
happy girl
POSTS : 3663 POINTS : 1730

TW IN RP : Mort (d'animaux), violences familiales / abus sur mineur (protection de l'enfance)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle parle anglais, français, espagnol, a des notions de grec et d'arabe, et connaît des insultes dans presque toutes les langues. Pas vraiment des connaissances académiques, mais des apprentissages sur le tas, selon les origines des collègues de ses parents. ≈ Elle est accro au café noir. Pas un jour ne se passe sans qu'elle boive trois à quatre tasses de ce remède miracle qui l'aide à se concentrer. ≈ Elle est allergique aux sulfites et ne boit donc pas d'alcool. ≈ Elle est fan des Jonas Brothers depuis son adolescence.
CODE COULEUR : Répand de la douceur en #CC33CC
RPs EN COURS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you La84
Leden ∆ Do you remember, we were sittin', there by the water? You put your arm around me for the first time ; you made a rebel of a careless man's careful daughter. You are the best thing, that's ever been mine.

Leden#4

∆∆∆

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 1am4eqr

Freya#1Ethan#1Caitriona#2Andrea#1Nephtys#2Carina#1Maria#1Autumn#2

≈ Dimension Bunyip CaitrionaKai#2

RPs EN ATTENTE :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you YO0JrcJ

... ∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you DY50UTQ

≈ 2022 Leden#1Hunter#1Eden#1Caitriona#1Leden#2Tessa#1RefugeNephtys#1Autumn#1Hunter#2Leden#3Jolene#1Midas#1

≈ Dimension Bunyip VittorioKai#1Winston

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you B3EL4Rr

Spoiler:

AVATAR : Maia Mitchell
CRÉDITS : (Avatar by greenhouselab; Gif signa by stokelymitchell ; Gifs by celebadmiration, goodtroubledaily, viktorhargreeves & wahgifs)
DC : Dramabel (ft. Jennifer Lawrence) & Romantic Noor (ft. Naomi Scott)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42608-leto-hope-it-never-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t42651-leto-we-were-a-fresh-page-on-the-desk https://www.30yearsstillyoung.com/t42656-leto-sinclair https://www.30yearsstillyoung.com/t42657-leto-sinclair

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptyDim 17 Juil - 19:29



You have to do it yourself, no one else will do it for you
( Leto Sinclair & @Freya Vranken )

« Archéologues. Je suppose qu'ils sont professeurs tout ? Enfin, ils ont des stagiaires » nota Leto, la question lui paraissant assez compliqué à répondre.

Elle n'avait jamais prêté attention aux gens gravitant autour de ses parents, à part ceux qu'elle revoyait régulièrement et finissait par faire partie de leur grande famille à travers le monde. Mais la place ou le rôle de chacun, elle aurait été bien incapable de l'expliquer - ils étaient tous là pour retrouver et étiqueter de vieilles poteries, après tout ! Les étudiants étaient faciles à repérer, jeunes et posant plein de questions, notamment sur sa présence à elle, mais ils revenaient rarement et elle n'avait jamais cherché à savoir ce qu'ils venaient faire précisément.

« T'es pas maladroite » reprit-elle, fronçant les sourcils. « Oh, tu as cru que... Parce que j'ai utilisé le passé ? Non, ils vont bien ! Ils vivent juste loin, et je les vois pas souvent... »

Ils lui manquaient beaucoup, depuis qu'ils étaient repartis en site de fouilles, la trouvant assez grande pour gérer seule la suite de ses études. Après des années à vivre ensemble sous la même temps, ça avait été étrange pour elle de se retrouver seule dans son appartement - et c'était là qu'elle avait commencé à s'investir réellement pour le refuge animalier de Brisbane, devenant famille d'accueil pour chats. Les félins lui permettaient de se sentir moins seule chez elle. Et petit à petit, elle se formait sa propre famille, rencontrant de nouvelles personnes et se sentant de moins en moins isolée en Australie.

De tous ceux qu'elle avait rencontré, elle n'avait jamais eu le plaisir de trouver quelqu'un ayant aussi hérité son prénom d'un personnage mythologique. Une curieuse coïncidence, même si elle connaissait moins les dieux nordiques que leurs équivalents grecs, avec lesquels elle avait été bercée.

« Oh, tu as été adoptée ? » réagit Leto, avant de se mordre la lèvre pour éviter de demander si Eleanor était sa mère adoptive ou faisait juste partie de cette nouvelle famille. « J'imagine que s'habituer à un nouveau prénom ne doit pas être facile. Mais Freya me semble être un bon modèle pour guider tes pas, bien qu'un brin compliqué à porter ! »

Leto avait grandi sur des sites archéologiques, où son prénom atypique attirait généralement des sourires ou des remarques ravis. Peut-être que si elle l'avait porté en allant dans une école lambda, elle aurait pu finir par le détester, et elle voyait aisément combien ça avait pu être compliqué avec un prénom si étranger et original que Freya.

« Ben, j'ai eu la chance que ça brûle quand j'étais chez le véto avec Milo. Donc lui et moi on va bien, on a pas inhalé de fumée ou rien... J'ai juste perdu mes plantes. »

Une bonne vingtaine, réparties entre le salon et le bureau, et quelques petites dans la cuisine et la salle de bain. De quoi amener un peu de la nature dans laquelle elle avait grandi dans cette appartement au cœur de la ville. Sans compter le terrain de jeu que c'était pour les chats, qui avaient tous pris un malin plaisir à jouer avec la terre, voire renverser les pots et les explosant au sol.

« Et c'est pas très intrusif comme question, mais je dors chez un pote. Il a un grand appartement et son ancien colocataire venait de partir ! »

Le hasard, vraiment, parce qu'à quelques semaines près, ça aurait été plutôt compliqué. Mais Leto avait pu poser ses bagages - et Milo - dans un endroit à peu près stable en attendant que les travaux ne se fassent. Hunter était plutôt absent, passant la journée au travail et rentrant tard la nuit, faisant qu'ils ne se croisaient pas trop et ne se gênaient pas l'un l'autre.

« Le plus dur, c'est d'avoir perdu tous les petits souvenirs irremplaçables. Les cartes postales, les bibelots ramenés d'ailleurs, les cadeaux qu'on m'a offert... »

C'était frustrant que l'appartement ait prit feu, mais refaire les peintures et racheter des meubles restait faisable. C'était plus tous les petits détails accumulés au fil des années, les objets qu'elle avait elle-même choisi ou ceux qu'on lui avait gentiment offert, qui allaient désormais lui manquer.

Mais leur conversation amicale ne semblait pas plaire au formateur du cours de bricolage. Ce que Leto comprenait assez mal, vu qu'elles faisaient les exercices - avec plus ou moins de rapidité - et qu'elles ne s'étaient pas blessées. Un combo gagnant à ses yeux d'inexpérimentée qui n'avait jamais touché une perceuse avant !

« Je bois pas d'alcool, et je n'ai jamais été dans ce bar, mais si leurs virgins cocktails sont bons, je te suis sans problème ! »

Leto se tendit un peu, détestant prononcer ce fait devant des inconnus. Elle était allergique aux sulfites, une substance présente dans la plupart des vins et spiritueux, lui rendant impossible d'en déguster. Et la majorité des gens insistaient quand même, ne semblant pas comprendre que ça la rendait malade et que boire de l'alcool ne l'intéressait de toute façon pas plus que ça ! Ça ne l'empêchait pas de profiter des soirées, et de rire de ceux qui abusaient.
code by belle âme



She can tell youhow it ends
©️️ EXORDIUM.




(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you QqLqwzn
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you PtQa10x
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you MGSbLAu
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EV8FyP7
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas
Freya Vranken
Freya Vranken
l'autre moitié
l'autre moitié
Voir le profil de l'utilisateur
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 7vHkInU ÂGE : vingt-sept pétales de roses. (deux décembre)
SURNOM : frey, pour les intimes.
STATUT : célibataire, freya est incapable de se perdre dans les effluves de l'amour et s’applique à entretenir le mystère. la vérité est toute autre, son cœur n’appartient qu’à un seul homme : rafael, le grand-frère qu’elle admire au-delà du raisonnable, défend envers et contre tous et qu’elle adule de façon démesurée. il est celui qu’elle place sur un piédestal et dont personne n’arrive -et n’arrivera jamais- à la cheville.
MÉTIER : détentrice d’un diplôme en histoire de l’art, elle exerce dans le centre culturel du QAGOMA depuis 2019. chargée d'événementiel, freya a rapidement su se forger une réputation et un réseau solide dans lequel gravitent collectionneurs, journalistes, commissaires d’expositions et galeristes partenaires.
LOGEMENT : #71 st pauls terrace, dans le quartier de spring hill. un loft qu'elle occupe seule avec son chat du bengal ; zeus.
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 0b12890b1283fa5e3dcd79a708cdf45d01f71ef8
POSTS : 1660 POINTS : 485

TW IN RP : deuil, adoption.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
CODE COULEUR : #A092BE
RPs EN COURS : (07) letosimeyazoeya #3cameya #3las posadasedisonshiloh (secret santa)

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b761101cd182dfa5466bfe4ae45ebafa9341502a9ce41&rid=giphy
zoeya #3 ⊹ when i was young i would look in the mirror. didn't know it then but now it couldn't be clearer. that i remember being filled with such wonder. ☽ 12
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 0e9897d062c41d2ddd001c21c64b586e1aa990f6
cameya #3 ⊹ 'cause we were just kids when we were separated. i know we'll be alright this time. honey, just hold my hand. i see my future in your eyes. i have faith in what i see. i'm dancing in the dark, with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song. ☽ 12
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b761184d2bb20b0246704fa6165b85dbb7a7123476663&rid=giphy
simeya ⊹ uc. ☽

RPs EN ATTENTE :
(scénario & pré-lien)
rafael, le grand frère

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Giphy.gif?cid=790b7611eaaa607bcd1472c5932cc647d6bbb025ebaa115c&rid=giphy
rafael (scénario libre) ⊹ 'cause we were just kids when we were separated. i know we'll be alright this time. honey, just hold my hand. i see my future in your eyes. i have faith in what i see. i'm dancing in the dark, with you between my arms. Barefoot on the grass, listening to our favorite song. ☽

gaïa, jordan, you ?

RPs TERMINÉS : cameya #1zoeya #1freddya #1nanowrimoeleonora #1zoeya #2cameya #2
AVATAR : taylor marie hill.
CRÉDITS : © harleystuff (avatar) ; rampld (gif) ; vocivus (sign) loonywaltz (userbars).
DC : .
PSEUDO : itsafreenzy ; céline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41216-my-black-fire-s-burning-bright-maybe-i-ll-go-out-tonight-freya-vranken https://www.30yearsstillyoung.com/t46798-and-there-s-no-remedy-for-memory-freya https://www.30yearsstillyoung.com/t41977-freya-vranken#2099638 https://www.30yearsstillyoung.com/t42106-freya-vranken#2109377

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptyMer 9 Nov - 14:10



You have to do it for you
No one else will do it for you

Freya Vranken & @Leto Sinclair (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 873483867

Freya hocha subtilement la tête. Pendant un quart de seconde, elle se représenta le couple d’archéologues, recroquevillé, s’amusant à chercher méticuleusement le témoignage d’une vie passée. Il y avait tant de choses au-delà de la terre, que la vie elle-même semblait suspendue aux misérables mais précieuses traces laissées par l’Homme. « Je comprends. J’imagine que c’est un métier très prenant. » commença-t-elle. Le soulagement se décelait, dans sa voix et son regard, depuis qu’elles utilisaient le temps du présent ; sentiment qui n’avait fait que s’affirmer au cours du récit de Leto. « Est-ce que tu sais sur quoi ils travaillent en ce moment ? » Exerçaient-ils derrière une cloison transparente qui faisait ressembler leur bureau à un aquarium ou passaient-ils le plus clair de leur temps, genoux au sol, en plein cœur d’un site de fouilles ? Dans sa représentation du métier, les trouvailles étaient étudiées dans une pièce basse de plafond, éclairée au néon, d’environ sept mètres sur onze ; stores baissés en permanence pour ne jamais laisser entrer la lumière du jour. Rien qui ne semble se conjuguer avec la personnalité enjouée de son binôme. Le son métallique des perceuses visseuses résonnait autour d’elles dans un désordre dissonant. « Tu as fait le choix de venir vivre seule à Brisbane ? » Il y avait dans son timbre comme une vibration sur une fréquence plus basse ; une fréquence émotionnelle. C’était une chose qu’elle connaissait ; vivre seule à l’autre bout de l’hémisphère, être forcée de tout abandonner, perdre son unique repère. La suédoise supportait difficilement cette double identité qui ne lui permettait de s’accrocher à rien mis à part à un écran de fumée ; Freya d’un côté, Jade de l’autre. Rien qui ne soit concret ou suffisamment solide pour lui permettre de réellement se construire. « À moins que ce ne soit eux qui soient partis vivre loin ? » considéra-t-elle, à voix haute.

Quelque part dans le couloir, à l’extérieur de la salle de cours, une femme émit un rire clair. « Oui, à l’âge de cinq ans. » Elle marqua une pause. « J’ai été placée dans un orphelinat, à New-York, au début des années 2000. » La suédoise avait la bouche sèche. À mesure qu’elle s’exprimait, Freya sentait ses souvenirs affluer exponentiellement. Elle visualisait — presque distinctement — la façade du bâtiment principal, en pierres rouges, les dortoirs aux draps froids et impersonnels, le réfectoire, le personnel aux sourires pâles, à demi mélancoliques, et son visage ; celui qui était de quelques années son aîné, Rafael. Elle leva les yeux en direction de sa voisine. Ses deux saphirs brillaient comme des bijoux anciens dans une vitrine d’antiquaire. « Eleanor Vranken est donc, officiellement, ce qui se rapproche le plus d’une mère adoptive. » Ses lèvres se refermèrent en une ligne fine. La quinquagénaire était des personnalités que l’on rencontrait, à défaut de pouvoir les décrire ; trop singulières, excentriques, en dehors des lignes. Un quintette à cordes de Boccherini. Les violons d’abord, légers comme des battements d’ailes de papillons ; puis la voix plus grave, plus profonde, plus sylvestre, du violoncelle. « Les Vranken sont… particuliers. » précisa-t-elle, un sourire timide égayant ses traits. Elle pensa à Charles, l’illustre patriarche, qui avait l’habitude de déboucher, chaque soir, la lourde carafe de cognac en cristal taillé située derrière le bar, pour se servir un verre de spiritueux -on the rocks-. « Oh… tu sais, je pense qu’on s’y fait. » La suédoise n’y avait jamais véritablement réfléchi ; elle avait simplement fini par s’habituer à devoir être Freya.

« Qui est Milo ? » demanda-t-elle en fronçant les sourcils. La jeune femme était cérébrale ; elle aimait comprendre, analyser les choses et espérait qu’il s’agisse d’une adorable petite boule de poils plutôt qu’un reptile, un batracien ou toute autre créature arachnéenne. « J’imagine que c’est le plus important, même si ça ne doit pas être simple. Tu dois avoir l’impression que le monde s’est écroulé sur toi. » Soudain, une image l’assaillit. Sa propre silhouette enfouie parmi des montagnes de coussins et de couvertures sur l’assise du salon, qu’elle n’avait quitté que pour se rendre aux toilettes. La première et unique soirée -chill- depuis le début du mois, Janvier étant une période charnière pour la branche événementielle du QAGOMA. « C’est ce qu’on appelle avoir de la chance dans son malheur. » répliqua-t-elle en reprenant l’usage de sa perceuse visseuse. « Depuis que je vis seule, je ne m’imagine pas retourner vivre dans la demeure familiale ou être hébergée par quelqu’un. Le temps doit te sembler si long. » Mais elle n’avait, malgré elle, que de très rares notions de ce qu’était le monde réel ; où des citoyens s’échinaient du matin au soir pour des salaires à peine décents, avaient des fins de mois difficiles, et ne pouvaient envoyer leurs enfants dans les meilleures écoles. « Il va te falloir combien de temps pour remettre ton appartement en état ? »

Ses iris azurées se détachèrent de l’exercice qu’elle venait de terminer, plus rapidement que le précédent mais tout aussi maladroitement. « Je n’y ai jamais été non plus, pour tout te dire. Mais je n’en entends que du bien depuis des semaines et j’ai bien envie d’aller y prendre un verre. » Elle allait poursuivre quand quelque chose vibra sur elle ou tout près. La jeune femme examina ses vêtements avant de se rendre compte qu’il s’agissait de son téléphone portable, qu’elle avait mis en mode vibreur. Un message de Zoya s’afficha sur l’écran ; une tirade de plusieurs centaines de caractères dont le but était probablement de rhabiller Cameron pour l’hiver. Un petit rire s’échappa de sa gorge et ses prunelles revinrent vers Leto. « La curiosité et le besoin de décompresser, je dirais. Et puis, ce sera sans doute plus simple de discuter là-bas qu’au milieu des établis et des caisses à outils. »



As long as i can feel the beat.
il faut être toujours ivre, tout est là ; c'est l'unique question. pour ne pas sentir l'horrible fardeau du temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.  ✻ (j. vranken)

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Leto Sinclair
Leto Sinclair
la baroudeuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Let it be, Hippie ou Vegannator (par Jerica)
STATUT : En couple (ça va de mieux en mieux)
MÉTIER : Chercheuse en neurosciences, se partage entre des conférences à l'université et un poste d'adjointe au sein des services sociaux
LOGEMENT : Redcliffe, #321 Orchid Street, un appartement trop grand pour elle seule
happy girl
POSTS : 3663 POINTS : 1730

TW IN RP : Mort (d'animaux), violences familiales / abus sur mineur (protection de l'enfance)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Elle parle anglais, français, espagnol, a des notions de grec et d'arabe, et connaît des insultes dans presque toutes les langues. Pas vraiment des connaissances académiques, mais des apprentissages sur le tas, selon les origines des collègues de ses parents. ≈ Elle est accro au café noir. Pas un jour ne se passe sans qu'elle boive trois à quatre tasses de ce remède miracle qui l'aide à se concentrer. ≈ Elle est allergique aux sulfites et ne boit donc pas d'alcool. ≈ Elle est fan des Jonas Brothers depuis son adolescence.
CODE COULEUR : Répand de la douceur en #CC33CC
RPs EN COURS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you La84
Leden ∆ Do you remember, we were sittin', there by the water? You put your arm around me for the first time ; you made a rebel of a careless man's careful daughter. You are the best thing, that's ever been mine.

Leden#4

∆∆∆

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 1am4eqr

Freya#1Ethan#1Caitriona#2Andrea#1Nephtys#2Carina#1Maria#1Autumn#2

≈ Dimension Bunyip CaitrionaKai#2

RPs EN ATTENTE :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you YO0JrcJ

... ∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you DY50UTQ

≈ 2022 Leden#1Hunter#1Eden#1Caitriona#1Leden#2Tessa#1RefugeNephtys#1Autumn#1Hunter#2Leden#3Jolene#1Midas#1

≈ Dimension Bunyip VittorioKai#1Winston

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you B3EL4Rr

Spoiler:

AVATAR : Maia Mitchell
CRÉDITS : (Avatar by greenhouselab; Gif signa by stokelymitchell ; Gifs by celebadmiration, goodtroubledaily, viktorhargreeves & wahgifs)
DC : Dramabel (ft. Jennifer Lawrence) & Romantic Noor (ft. Naomi Scott)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42608-leto-hope-it-never-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t42651-leto-we-were-a-fresh-page-on-the-desk https://www.30yearsstillyoung.com/t42656-leto-sinclair https://www.30yearsstillyoung.com/t42657-leto-sinclair

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EmptyLun 21 Nov - 17:49



You have to do it yourself, no one else will do it for you
( Leto Sinclair & @Freya Vranken )

Leto fronça les sourcils, essayant de se souvenir de l'endroit où ses parents étaient sensés être actuellement. Le décalage horaire et son emploi du temps aléatoire rendait compliqué de les avoir au téléphone régulièrement, et quand ils arrivaient enfin à se joindre, ils lui parlaient autant de leurs projets que de ceux de leurs proches amis et collègues, et elle avait tendance à un peu tout mélanger parfois. Parce qu'elle avait vécu sur la plupart des sites de fouilles dont ils lui parlaient encore, avait des souvenirs qui lui revenaient, mais n'arrivait plus à savoir qui travaillait où.

« Je crois qu'ils étaient en Egypte, sur un cimetière. Ou des sépultures en tout cas. Ma mère m'a dit qu'ils écrivaient leurs articles, et qu'ils allaient retourner en Europe pour des soutenances de mémoire, en tant que jury. Ils avaient pas encore les dates. »

Maintenant qu'elle était une adulte vivant dans son propre appartement, elle ressentait une certaine ambivalence par rapport au rythme de vie de ses parents. Enfant, elle avait adoré sa vie de nomade, et les cours qu'elle apprenait au milieu des tentes de repos, avec des étudiants toujours prêts à sortir la tête de leurs recherches quelques minutes pour lui expliquer un exercice de maths. Et puis elle était entrée à l'université, et avait violemment ressenti la différence avec ses camarades. Elle était habituée à jouer seule, avait grandi sans trop d'enfants de son âge, et elle avait eu du mal à s'habituer aux amphithéâtres bondés pendant les cours de biologie.

Elle n'avait pas vraiment eu le temps ou les finances de beaucoup voyager hors d'Australie, même si ça lui manquait de partir voir d'autres pays sur un coup de tête. Et en même temps, elle était contente d'avoir construit sa vie à un endroit, d'y avoir ses amis, son travail, ses collègues, et de ne pas devoir bouleverser sa vie tous les quelques mois.

« Pendant ma licence, on vivait tous à Brisbane. Mes parents avaient des postes de professeurs à l'université, et tout. C'est là qu'ils ont commencé à être directeurs de mémoire. Mais je crois que ça leur manquait trop de bouger, et ils ont fini par repartir ! »

Il y avait beau avoir quelques sites archéologiques en Australie, ils n'étaient pas aussi connus ou prestigieux que la Vallée des Rois ou Pompéi. Elle pouvait comprendre le besoin de retourner là où ils avaient bâti leurs carrières, même si ses parents lui manquaient. Peut-être parce qu'elle avait passé les vingt premières années de sa vie à quelques mètres d'eux, seuls repères inchangés malgré tous leurs déménagements. C'était toujours bizarre de ne pas pouvoir les joindre dès qu'elle en avait envie ou besoin, parce que c'était la nuit là où ils étaient et qu'elle ne pouvait pas les déranger n'importe quand. Ou de ne pas avoir à traverser le couloir pour leur demander un conseil. Ils échangeaient surtout par mail et par vocaux sur whatsapp, avec du décalage dans leurs réponses respectives.

Malgré tout, elle semblait plus proches d'eux que Freya ne l'était de ses propres parents. L'adoption n'était pas un sujet qu'elle maîtrisait beaucoup, mais entendre sa compagne du jour dire que celle qui l'avait élevée "se rapprochait" d'une mère... Il y avait quelque chose de dérangeant dans cette formulation, bien que Leto ne sache pas trop quoi dire ou comment le décrire.

« Tu as toujours su que tu étais adoptée ? » choisit-elle de demander, pas trop sûre de savoir comment rebondir sur ce sujet.

Freya passait des épaules tendues au sourire amusé, et Leto n'arrivait pas à savoir ce que la jeune femme pensait de sa propre situation. Elle était donc curieuse de savoir comment elle vivait son adoption, si c'était quelque chose avec lequel elle avait grandi ou si c'était une bombe qui lui était tombé dessus ces derniers mois. Mais la plupart des enfants oubliaient les souvenirs datant d'avant leurs six ans, et la petite Freya n'avait pas dû en laisser beaucoup à l'adulte qu'elle était devenue, à part ceux les plus marquants. Est-ce que la première rencontre avec ses parents adoptifs en faisait partie ?

« Milo est mon chat » reprit-elle, se retenant de dégainer son téléphone pour montrer quelques photos de la bestiole en question.

Tout le monde n'aimait pas les chats, même si c'était quelque chose qu'elle avait du mal à comprendre. Surtout son Milo, avec sa bouille toute ronde, et sa formidable capacité à se coller à elle quoi qu'elle fasse dans l'appartement.

« Et ouais, c'est bizarre de vivre en coloc... Heureusement que nos horaires font qu'on ne se voit pas très souvent. Au moins j'ai pas trop l'impression qu'on se marche dessus dans l'appart ! »

Pour autant, elle était bien contente de ne jamais avoir eu à vivre en colocation avant. Elle n'était pas sûre qu'elle aurait tenu très longtemps, pas très à l'aise à l'idée de partager son espace avec des quasi inconnus. Même avec Hunter, qu'elle connaissait depuis un moment, c'était difficile.

« Plusieurs mois sans doute, le temps que les différents artisans viennent faire leur part des travaux » soupira-t-elle. « C'est compliqué de les avoir en urgence alors qu'ils ont tous des chantiers prévus des mois à l'avance... »

Et encore, elle savait qu'elle n'était pas trop à plaindre, les premiers travaux ayant eu lieu assez rapidement après l'expertise. Plus tôt que ce que l'assurance avait annoncé, tablant probablement plus large pour qu'elle ne s'inquiète pas.

L'instructeur donnait ses derniers conseils quand Freya l'invita à aller boire un verre, et Leto accepta, ravie de pouvoir s'échapper loin du magasin de bricolage. C'était peut-être bizarrement détendant d'apprendre à faire des trous avec une perceuse, mais clairement, le bricolage n'allait pas devenir une de ses passions... Juste quelque chose qu'elle serait bien contente de savoir faire les rares fois où elle en aurait besoin.

« J'aurai aimé que mes parents m'apprennent à coudre ou à bricoler quand j'étais petite » avoua-t-elle à Freya alors qu'elles sortaient de l'atelier. « Heureusement qu'on vit à une époque où la plupart des trucs existent en tuto youtube ! »

C'était le genre de choses que leurs ancêtres se transmettaient, de génération en génération, et qui avaient soudainement disparu. Leto se rappelait encore avoir pleuré de frustration devant un bouton qui était tombé d'un de ses chemisiers favoris, avant qu'elle ne finisse par trouver une vidéo un peu aidante après une simple recherche google.
code by belle âme



She can tell youhow it ends
©️️ EXORDIUM.




(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you QqLqwzn
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you PtQa10x
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you MGSbLAu
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you EV8FyP7
(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty
Message(#) Sujet: Re: (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you (Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Leto&Freya) You have to do it yourself, no one else will do it for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: queen street mall
-