AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Sexy Cosplay Doll : Tome 8 Collector de Sexy Cosplay ...
Voir le deal
10.80 €

 holdin' on too tight | carl #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Murphy Rowe
Murphy Rowe
l'horloge de l'apocalypse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre ans, née un vingt-huit mars. Bélier ascendant bélier lune en bélier, she came here to fight.
SURNOM : Murphy, c'est assez court - et ça pourrit assez la vie de tout le monde.
STATUT : En "couple" avec Seth, pour frimer et pouvoir dire qu'elle s'est enfin posée.
MÉTIER : Parasite professionnel et testeuse de petits-déjeuners - au lit, s'il vous plaît. Cambrioleuse du dimanche en duo avec Spencer Blackwell.
LOGEMENT : #96 st pauls terrace, spring hill. Elle a squatté dans l'ordre chez Megan et Damon puis chez Rory, chez Aiden et chez Jasper. Elle tire désormais sur la corde auprès d'un logeur véreux.
holdin' on too tight | carl #2 653a14340f5811d413d007b45428b206
POSTS : 830 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : égoïste & auto-centrée - tout un programme ✧ rêve de paillettes et de scène ✧ a une sœur jumelle qui n'est pas sa famille - si elle l'a dit, ça doit être vrai ✧ de la poudre blanche au coin du nez ou dans la poche, son surnom devient "cours!" quand la police débarque ✧ influençable, elle reflète ce que pense son interlocuteur - à condition qu'il attire assez la lumière ✧ elle vole dans les magasins, chez ses amis et partout où elle en sent l'irrépressible envie
RPs EN COURS : arthurrory #2spencer #2otto #3carl #2rubenseth #6 | ua : rudyarthur #2kieran

holdin' on too tight | carl #2 A46426a8e92ac468b5a599face3c3f8bc274012b
MEGAN ✧ I'm not angry anymore - well, sometimes I am. I don't think badly of you - well, sometimes I do. I rot your teeth down to their core if I'm really happy. Well, I'm not angry, I'm not totally angry, I'm not all that angry anymore.

holdin' on too tight | carl #2 1638993418-123
RORY ✧ That's the way every day goes, if the sky is pink and white, if the ground is black and yellow. It's the same way you showed me, nod my head, don't close my eyes. Still, I'm someone to hold true - keep you cool when it's still alive, won't let you down when it's all ruin.

holdin' on too tight | carl #2 Original
CARL ✧ Something bad is 'bout to happen to me, I don't know what, but I feel it coming. Might be so sad, might leave my nose running. I just hope he don't wanna leave me. Don't you give me up, please don't give up on me.

holdin' on too tight | carl #2 Tumblr_inline_oz348rBNLg1rmgnb5_400
SETH ✧ It's always easy the first way around, I told you I'd never let you down. You don't remember when it hurts. I told you somehow we'll make it work.

holdin' on too tight | carl #2 New-york-city-robert-pattinson
OTTO ✧ Hoping for the best but expecting the worst - are you gonna drop the bomb or not ? Let us die young or let us live forever, we don't have the power but we never say never. Sitting in a sandpit, life is a short trip, the music's for the sad men.

holdin' on too tight | carl #2 2578cf3ee708e13a3ccb005abf5c003bf80ed3d7
ARTHUR ✧ I can't help from asking, "Are you bored yet ?" And if you're feeling lonely you should tell me before this ends up as another memory. Will you tell the truth so I don't have to lie?
RPs EN ATTENTE :
scénarios libres

holdin' on too tight | carl #2 Tumblr_inline_peib1a85Nm1u9urvd_400
Zion ; austin butler ✧ I run from the liars, the fuel on the fire I know I created myself. I know I can't fight the sad days and bad nights but I never asked for your help.

holdin' on too tight | carl #2 Eccc5db4602c5b9c109bfd66a5024ab9
JUDE ; andrew garfield ✧ You don't have a clue; sometimes they just get caught in the eye. You're pulling him through : needle in the hay.

holdin' on too tight | carl #2 8eab1c2f4bd9202aa6c899de813965207fe7511f
RPs TERMINÉS : seth #5freddyalbaseth #4oliviajaspercesaranguslena #1juderhett #1aiden #1lena #2 (ua hg)jina (ua)caitriona (ua)yamaëlotto #2seth #2carl #1spencer #1megan #4megan #3rory #1 & swann #1mariage cosiganshilohotto #1damon (slasher #1)megan #1seth
AVATAR : (oh my) Lorde
CRÉDITS : @harley (gif.) + @stairsjumper (av.) + jamie (ub.)
DC : Grace la renarde & Saül le crocodile.
PSEUDO : Ocy aka ravioli zinzin
INSCRIT LE : 13/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40465-you-re-gonna-watch-me-disappear-into-the-sun-murphy https://www.30yearsstillyoung.com/t41713- https://www.30yearsstillyoung.com/t40502-murphy-rowe https://www.30yearsstillyoung.com/t40501-murphy-rowe

holdin' on too tight | carl #2 Empty
Message(#) Sujet: holdin' on too tight | carl #2 holdin' on too tight | carl #2 EmptyVen 28 Jan 2022 - 17:01



Elle aurait dû y penser. A ces mains qui ont attrapé celles de Carl dans l'entrée de l'appartement où elle habite avec son père - qui n'est pas là ce soir, Dieu soit loué. A ses yeux qui ont capturé les yeux du jeune homme, dans la pénombre. Elle l'a laissé monter à l'étage sans se poser de questions, a laissé la porte grande ouverte pour qu'il trouve le chemin et l'a attendu dans l'entrée, mains croisées dans le dos. Alors qu'elle l'attire dans le corridor qui mène à sa chambre, la porte claque derrière Carl. C'est là qu'elle roule son corps contre celui du brun, collant sa poitrine au torse de ce dernier. « What the fuck are we talking for... Tu la connais celle là ? » qu'elle fredonne, ivre de.. de quoi au juste? L'alcool a eu le temps de redescendre et c'est d'adrénaline qu'elle se sent enivrée. Si proche de Carl, elle peut enfin respirer. C'est lui ôter son air que d'essayer de la décoller de son sauveur du soir, de l'amant qu'elle semble avoir toujours attendu.

Avec une lenteur terrible, elle écrase ses lèvres sont celles de Carl. Combien étaient-ils à le regarder, dans ce club ? Des dizaines. Il était si lumineux, en cet instant. Si brillant. Brillant d'une mauvaise lumière mais brillant quand même, attirant rires et moqueries. Et la lumière, comme un papillon de nuit. Murphy aussi s'est laissée tenter. Au final, elle ne vaut pas mieux que la foule qui s'agglutinait autour du phénomène que représente le brun. Elle ne vaut pas mieux que ce type qui voulait le tuer. Elle ne vaut pas mieux que tous ceux qui ont sorti leurs caméras pour faire du sensationnalisme avec du rien. Et pourtant, ce soir, elle réussit à l'avoir pour elle. Tout pour elle. Kidnappé du monde, retiré de l'environnement, volé aux yeux de ses détracteurs et de ses adorateurs - s'il en reste. Ses déboires sont oubliés pour un temps, contre les lèvres de la jeune femme, qui s'empresse d'attraper de ses doigts cheveux, peau et tout ce qui passe sous ses griffes.

Ils sont encore dans le couloir lorsque Murphy décide d'aller nicher son nez dans le cou de Carl. Les baisers qui suivent sont doux, ô combien délicats. La jeune femme a accroché ses doigts au haut du brun et savoure désormais toute la place qu'il lui laisse, vierge de toute marque. C'est sur cette page blanche qu'elle laisse les traces de son passage. « Défais ma robe. » L'œil brillant, le ton bas, c'est à l'oreille de Carl qu'elle a chuchoté ses derniers mots.

@carl flanagan holdin' on too tight | carl #2 3070942404


    Hey Lord, you know I'm tired of tears, Hey Lord, just cut me loose. Hey Lord, you know I'm fighting. I'm sure this world is done with me - Hey Lord, you know it's true. How long can I stay? In the place that can't contain me.









Revenir en haut Aller en bas
Carl Flanagan
Carl Flanagan
les romances imaginaires
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22 ans (04.01.2000) ♑︎
SURNOM : Carlito quand il a de la chance (autrement dit jamais), Wacko Carlito pour ses haters des réseaux sociaux - et le sympathique hashtag allant avec.
STATUT : chaque rechute fait plus mal que la précédente mais il n'a toujours pas trouvé l'issue de ce foutu one itis qui lui gâche l'existence. il se console en se disant qu'au moins, il ne mourra pas puceau.
MÉTIER : garçon au pair et serveur au Death Before Decaf', quand ses frasques télévisuelles ne le rattrapent pas d'un côté ou de l'autre.
LOGEMENT : #530 Wellington Street (Bayside) avec Talia, son compagnon et leur fille Maya. un équilibre fragile qu'il préserve tant bien que mal.
holdin' on too tight | carl #2 AukZ6uUA_o
POSTS : 1405 POINTS : 350

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : irlandais dépaysé ☆ famille disloquée dont il est le chat noir : père parti, mère dépressive depuis sa naissance remariée avec une brute et frère qui aurait pu finir paraplégique par sa faute ☆ prêt à tout pour exister dans la vie de son père, cette recherche d'attention l'a mené trop loin ☆ incapable de faire parler de lui autrement qu'en mal, une sinistre réputation lui colle à la peau depuis que son one itis et ses pratiques de stalker ont été dévoilés au grand jour ☆ zéro confiance en lui et une paranoïa de tous les instants, rempli de doutes et de contradictions
RPs EN COURS :
holdin' on too tight | carl #2 GOsyIzCT_o
flanagans (scénario libre) › can we work it out ? can we be a family ? i promise i'll be better, mommy i'll do anything, daddy please don't leave. i ran away today, ran from the noise, ran away. don't wanna go back to that place, but don't have no choice, no way. it ain't easy growin up in world war III.

holdin' on too tight | carl #2 9GzCnU2
maisie #2 › when i am down and, oh my soul, so weary. when troubles come and my heart burdened be. then, i am still and wait here in the silence, until you come and sit awhile with me. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 Ezk8M42
wendy #1 › just when i thought all was lost, you changed my mind. you gave me hope, you showed that we could learn to share in time. when we sing another little victory song, precious friend, you will be there, singing in harmony.

holdin' on too tight | carl #2 V3pq2Qe
murphy #2 › ah, dreamy lips, set in motion, flashing. ah, breathless hush, a-poundin' soft, lasting. oh, glossy mouth, a taste untamed, a-moving. carousel, up and down, just like you. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 OpiywuIN_o
naomi #2 › running fast through a fairy tale, dark woods, starless night. feel cold air in my lungs, full moon, you follow me. pierce me like an arrow, beneath the blanket of night, longing for flight. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 Bjk7MBT
talia › the life i lead is not the kind that gives a woman peace of mind, i only hope someday you'll find that you can believe in me. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 MdZFUl2
lily › closer to the edge tonight, standin' on the ledge, so why. hold you, reach out your hand to save me, i'm damaged if you dare tonight but it feels like no one cares, so why. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 ZWFOg8D
faust (scénario libre) › i don't know what it's like to be you, i don't know what it's like but i'm dying to. if i could put myself in your shoes, then i know what it's like to be... you.


house of secrets (télé-réalité)
› préliens disponibles ici

(12)
raphaelmaymurphy #2 (fb)tommymarcelinenaomi #2wendy #1 (fb)maisie #2carly #1colinkittyle drama (vernissage) › naomi #3


holdin' on too tight | carl #2 UqYgz4b

RPs EN ATTENTE :
(naomi #3, marceline #2, talia #2, murphy #3, amaya, lily #2, you ?)


RPs TERMINÉS : (2022) murphy #1 (fb)naomi #1lily #1talia #1maisie #1mitsuko

ab. connorneil

AVATAR : fionn whitehead
CRÉDITS : @acydic (avatar) + @loonywaltz (userbars) + @harley (gifs) + @ethereal (bannières profil)
DC : eddie yang (ft. lee know)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41966-carl-merry-crisis-and-happy-new-fear https://www.30yearsstillyoung.com/t42089-carl-one-thousand-lonely-stars-hiding-in-the-cold https://www.30yearsstillyoung.com/t42109-carl-flanagan https://www.30yearsstillyoung.com/t42110-carl-flanagan https://ladyfamestuff.tumblr.com/

holdin' on too tight | carl #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: holdin' on too tight | carl #2 holdin' on too tight | carl #2 EmptyMar 1 Fév 2022 - 20:27




☾ holdin' on too tight
I got my obsession, can you tell me if you got one too ? I need a little something before I turn blue. Now tell me, how could I resist ? There's so many things to know about you. You got a face like the sweetest poison I still ain't have learned my lesson.
@MURPHY ROWE ☆ CARL FLANAGAN
gif by (c) harley


Carl a la tête et le cœur en vrac lorsqu’il effectue ses premiers pas dans l’appartement de Murphy, vide de toute présence autre que la leur ce soir d’après ce qu’il comprend. Il n’a pas bien saisi comment il en était arrivé là, comment cette soirée qui débutait si mal avait pu connaitre un tel revirement. Le type qui voulait le massacrer, tout ce monde qui a ri de lui.. il croyait nager en plein cauchemar un peu plus tôt mais la donne à changé, pas l’impression de se trouver en plein rêve en revanche. Le baiser de tout à l’heure semblait déjà provenir d’un autre monde et le voilà maintenant plus proche de Murphy qu’il ne l’a jamais été, il rêvait d’un peu d’intimité avec elle et c’est comme si tout lui était subitement offert sur un plateau. Et ça, Carl, c’est évident que ça le perturbe parce qu’il n’avait pas prévu une telle évolution des choses et se serait certainement brossé les dents s’il avait su qu’il aurait la moindre chance de goûter aux lèvres de la brune ce soir. Le garçon ne partait pas avec trop d’attentes car en temps normal la fille qu’il convoite ne s’attarde pas autant sur lui, alors Murphy est peut-être bien en train de lui prouver qu’elle est vraiment différente des autres. « What the fuck are we talking for... Tu la connais celle là ? » Il est incapable de formuler le moindre mot en sentant son corps se presser contre le sien, cette proximité inattendue le paralyse même sur le moment. La respiration de Carl s’accélère, tout va très vite et il peine déjà à suivre la cadence de Murphy qui semble n’avoir aucune seconde à perdre. Il n’est pas bien sûr de comprendre ce qui l’attend mais il présume qu’elle ne tardera pas à l’emmener dans sa chambre maintenant qu'ils ont gagné l'étage, et cette idée l’affole.

Ce nouveau baiser qu’elle lui offre Carl ne le voit pas davantage venir que le premier, mais il tâche d’en profiter beaucoup plus. Il y a encore une heure il n’avait jamais embrassé qui que ce soit et à présent il s’accroche aux lèvres de Murphy comme si sa vie en dépendait. Il aime et prolonge ce contact même s’il s’y prend sûrement très mal, son inexpérience se devine mais le garçon veut bien faire. Ses mains hésitantes glissent jusqu’à la taille de la brune pour s’y ancrer et c’est là qu'il se laisse submerger par ces baisers dans son cou. Carl découvre une sensation exquise qui le fait soupirer, il ne savait pas que cette zone chez lui était aussi sensible mais il s’en rend bien compte aux frissons qu’il récolte et à ces papillons grouillant dans son ventre. « Hmm. C’est trop agréable. » il laisse même échapper entre deux nouveaux soupirs, ses mains remontant fébrilement dans le dos de Murphy juste avant qu’elle n’émette à son oreille une demande.. déconcertante. Le genre de demande que Carl n’aurait vraiment jamais cru recevoir un jour. « Défais ma robe. » Aussitôt le garçon se raidit car il se sent officiellement perdu quant aux intentions de la brune. Il pensait - naïvement - n’échanger rien d’autre que des baisers avec elle ce soir et ça l’arrangeait bien Carl, parce qu’il ne se sent absolument pas prêt pour entreprendre plus. Ce n’est pas une question d’envie, c’est une question de peur et elle est tenace en ce qui le concerne. « T’es sûre ? » il demande au lieu de lui confier ses craintes, qu’elle n’aurait peut-être même pas envie d’entendre. Alors Carl finit par s’exécuter, il libère Murphy de sa robe puis se tourne pour ne pas affronter une vision susceptible de le chambouler plus qu’il ne l’est déjà. « Voilà.. » Sa mission est accomplie, oui, et maintenant ? C'est simple, il ne sait plus du tout où se mettre ni où poser ses yeux. Même respirer Carl n'ose plus vraiment, et quand finalement Murphy le convie dans sa chambre son premier réflexe à l’intérieur de celle-ci est étonnant. Il saisit le premier coussin qu’il trouve et le place entre ses jambes pour dissimuler l’effet que ses baisers lui ont fait, mais comme à son habitude en voulant détourner l’attention Carl l’attire précisément sur ce qu’il ne faut pas. Il trouve refuge dans un coin de la pièce, terrorisé par ce qu’il devine être la suite logique après ça. Terrorisé aussi par la perspective de s’ouvrir à elle de cette façon, car c’est beaucoup trop soudain en plus de ne pas faire partie de son petit scénario interne. That escalated quickly, il se revoit encore courir pour échapper au type du club et grimper à toute vitesse dans le taxi sans avoir conscience à ce moment-là qu'il finirait chez Murphy avec un accès privilégié à sa chambre et.. visiblement à elle, aussi. « Tu.. tu vas attraper froid si tu restes comme ça. » il lui fait bêtement remarquer, toujours réfugié à l’extrémité de la pièce avec le coussin qu’il ne quitte plus et demeurant à un endroit très stratégique.








holdin' on too tight | carl #2 3282948665:

Revenir en haut Aller en bas
Murphy Rowe
Murphy Rowe
l'horloge de l'apocalypse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre ans, née un vingt-huit mars. Bélier ascendant bélier lune en bélier, she came here to fight.
SURNOM : Murphy, c'est assez court - et ça pourrit assez la vie de tout le monde.
STATUT : En "couple" avec Seth, pour frimer et pouvoir dire qu'elle s'est enfin posée.
MÉTIER : Parasite professionnel et testeuse de petits-déjeuners - au lit, s'il vous plaît. Cambrioleuse du dimanche en duo avec Spencer Blackwell.
LOGEMENT : #96 st pauls terrace, spring hill. Elle a squatté dans l'ordre chez Megan et Damon puis chez Rory, chez Aiden et chez Jasper. Elle tire désormais sur la corde auprès d'un logeur véreux.
holdin' on too tight | carl #2 653a14340f5811d413d007b45428b206
POSTS : 830 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : égoïste & auto-centrée - tout un programme ✧ rêve de paillettes et de scène ✧ a une sœur jumelle qui n'est pas sa famille - si elle l'a dit, ça doit être vrai ✧ de la poudre blanche au coin du nez ou dans la poche, son surnom devient "cours!" quand la police débarque ✧ influençable, elle reflète ce que pense son interlocuteur - à condition qu'il attire assez la lumière ✧ elle vole dans les magasins, chez ses amis et partout où elle en sent l'irrépressible envie
RPs EN COURS : arthurrory #2spencer #2otto #3carl #2rubenseth #6 | ua : rudyarthur #2kieran

holdin' on too tight | carl #2 A46426a8e92ac468b5a599face3c3f8bc274012b
MEGAN ✧ I'm not angry anymore - well, sometimes I am. I don't think badly of you - well, sometimes I do. I rot your teeth down to their core if I'm really happy. Well, I'm not angry, I'm not totally angry, I'm not all that angry anymore.

holdin' on too tight | carl #2 1638993418-123
RORY ✧ That's the way every day goes, if the sky is pink and white, if the ground is black and yellow. It's the same way you showed me, nod my head, don't close my eyes. Still, I'm someone to hold true - keep you cool when it's still alive, won't let you down when it's all ruin.

holdin' on too tight | carl #2 Original
CARL ✧ Something bad is 'bout to happen to me, I don't know what, but I feel it coming. Might be so sad, might leave my nose running. I just hope he don't wanna leave me. Don't you give me up, please don't give up on me.

holdin' on too tight | carl #2 Tumblr_inline_oz348rBNLg1rmgnb5_400
SETH ✧ It's always easy the first way around, I told you I'd never let you down. You don't remember when it hurts. I told you somehow we'll make it work.

holdin' on too tight | carl #2 New-york-city-robert-pattinson
OTTO ✧ Hoping for the best but expecting the worst - are you gonna drop the bomb or not ? Let us die young or let us live forever, we don't have the power but we never say never. Sitting in a sandpit, life is a short trip, the music's for the sad men.

holdin' on too tight | carl #2 2578cf3ee708e13a3ccb005abf5c003bf80ed3d7
ARTHUR ✧ I can't help from asking, "Are you bored yet ?" And if you're feeling lonely you should tell me before this ends up as another memory. Will you tell the truth so I don't have to lie?
RPs EN ATTENTE :
scénarios libres

holdin' on too tight | carl #2 Tumblr_inline_peib1a85Nm1u9urvd_400
Zion ; austin butler ✧ I run from the liars, the fuel on the fire I know I created myself. I know I can't fight the sad days and bad nights but I never asked for your help.

holdin' on too tight | carl #2 Eccc5db4602c5b9c109bfd66a5024ab9
JUDE ; andrew garfield ✧ You don't have a clue; sometimes they just get caught in the eye. You're pulling him through : needle in the hay.

holdin' on too tight | carl #2 8eab1c2f4bd9202aa6c899de813965207fe7511f
RPs TERMINÉS : seth #5freddyalbaseth #4oliviajaspercesaranguslena #1juderhett #1aiden #1lena #2 (ua hg)jina (ua)caitriona (ua)yamaëlotto #2seth #2carl #1spencer #1megan #4megan #3rory #1 & swann #1mariage cosiganshilohotto #1damon (slasher #1)megan #1seth
AVATAR : (oh my) Lorde
CRÉDITS : @harley (gif.) + @stairsjumper (av.) + jamie (ub.)
DC : Grace la renarde & Saül le crocodile.
PSEUDO : Ocy aka ravioli zinzin
INSCRIT LE : 13/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40465-you-re-gonna-watch-me-disappear-into-the-sun-murphy https://www.30yearsstillyoung.com/t41713- https://www.30yearsstillyoung.com/t40502-murphy-rowe https://www.30yearsstillyoung.com/t40501-murphy-rowe

holdin' on too tight | carl #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: holdin' on too tight | carl #2 holdin' on too tight | carl #2 EmptyMar 8 Fév 2022 - 22:00



Peut-être qu'il n'a pas l'habitude d'avoir les commandes. Peut-être que c'est mieux si elle entre en piste pour mieux prendre le contrôle du déroulement des choses. Carl n'aura rien à faire sinon suivre les instructions de la jeune femme qui, déjà, lui demande de défaire sa robe. L'instruction n'étais pas compliquée à comprendre. Le sous-entendu non plus. Les baisers étaient agréables. Ils ont donné à Murphy autant d'envolées de papillons qu'elle a pris de respiration entre les embrassades. C'est dire. D'habitude, les baisers n'ont pas cet effet là. Pas avec les pigeons gras qu'elle saigne à longueur de temps entre deux vols de portefeuilles. Rien n'égale pourtant cette sensation de chaleur qui vient se loger au fond de son ventre et au creux de ses reins. Rien ne vient non plus la gâcher et ce n'est certainement pas la maladresse de Carl qui changera quoi que ce soit à tout cela. La jeune femme agrippe les cheveux de son partenaire de la soirée, lui susurrant à l'oreille de sensuelles instructions qu'il suit à la lettre. Enfin, pas tout de suite. « T’es sûre ? » « Oui Carl. Je suis sûre. » Qu'il questionne son consentement serait touchant si ça ne cachait pas autre chose. Une gêne plus profonde. Un dérangement visible. Et dans le clair-obscur, Murphy est certaine de l'avoir vu rougir. Elle n'en fait pas cas, prolongeant les embrassades jusqu'à ce que Carl se décide enfin à la débarrasser de son carcan de tissu.

« Voilà.. » La jeune femme glousse et l'embrasse à nouveau, un baiser moins ardent qu'elle dépose au coin de ses lèvres. Carl est touchant d'embarras et Murphy n'a aucun soucis à le guider au travers de l'appartement. L'endroit est à peine éclairé. Seules irradient les lumières de la ville au travers des fenêtres. Au dernier étage, la ville est splendide. L'appartement est un joyau de calme au milieu de la tempête qu'est la vie de la petite australienne. Ses doigts sont emmêlés à ceux de Carl, et alors qu'elle le guide jusqu'à sa chambre d'adolescente - désormais remplie de plantes - Murphy fredonne quelque paroles de chanson volée au club d'où les deux tourtereaux viennent de s'échapper. Un enfer contre un paradis, n'est-ce pas le meilleur deal ? Et il est gêné, Carl. Il est gêné par la vision qu'il a devant les yeux. Ce ne sont pourtant que des sous-vêtements couverts de fleurs qui couvrent la peau de la jeune femme. Alors qu'elle détache ses cheveux, Murphy arbore un sourire mutin qui ne la quittera pas de la soirée.

Se détachant de Carl, Murphy se glisse sur le lit entouré d'une jungle de plantes en tous genres. C'est ici qu'est sa forêt, son espace, sa bulle privée à laquelle personne n'a accès. Un genoux plié contre la peau de son ventre, Murphy dévore Carl des yeux. elle n'a pas bu grand chose ce soir et elle a eu le temps de dégriser. Pourtant, une lueur ivre habite son regard. Ivre de quoi ? « Tu.. tu vas attraper froid si tu restes comme ça. » « J'aurais pas froid si tu venais contre moi. » Pour toute illustration, Murphy ouvre ses bras et désigne du menton le coussin qui sert à Carl de protection contre... contre quoi d'ailleurs ? « Retire ton bouclier soldat, personne ne se moquera de ta lance sous ce toit ! » qu'elle ordonne, rieuse. « T'as peur de quoi ? T'as peut-être raison. Je vais te manger tout cru. » Illustrant à nouveau son propos, la jeune femme se mordille la lèvre inférieure. Ses doigts s'agitent, essayant d'attirer Carl jusque dans son giron. Peut-être pourrait-elle... « Tu veux que je t'aide à te détendre ? » qu'elle lance, démoniaque petit ange, le regard plein de sous-entendus.


    Hey Lord, you know I'm tired of tears, Hey Lord, just cut me loose. Hey Lord, you know I'm fighting. I'm sure this world is done with me - Hey Lord, you know it's true. How long can I stay? In the place that can't contain me.









Revenir en haut Aller en bas
Carl Flanagan
Carl Flanagan
les romances imaginaires
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22 ans (04.01.2000) ♑︎
SURNOM : Carlito quand il a de la chance (autrement dit jamais), Wacko Carlito pour ses haters des réseaux sociaux - et le sympathique hashtag allant avec.
STATUT : chaque rechute fait plus mal que la précédente mais il n'a toujours pas trouvé l'issue de ce foutu one itis qui lui gâche l'existence. il se console en se disant qu'au moins, il ne mourra pas puceau.
MÉTIER : garçon au pair et serveur au Death Before Decaf', quand ses frasques télévisuelles ne le rattrapent pas d'un côté ou de l'autre.
LOGEMENT : #530 Wellington Street (Bayside) avec Talia, son compagnon et leur fille Maya. un équilibre fragile qu'il préserve tant bien que mal.
holdin' on too tight | carl #2 AukZ6uUA_o
POSTS : 1405 POINTS : 350

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : irlandais dépaysé ☆ famille disloquée dont il est le chat noir : père parti, mère dépressive depuis sa naissance remariée avec une brute et frère qui aurait pu finir paraplégique par sa faute ☆ prêt à tout pour exister dans la vie de son père, cette recherche d'attention l'a mené trop loin ☆ incapable de faire parler de lui autrement qu'en mal, une sinistre réputation lui colle à la peau depuis que son one itis et ses pratiques de stalker ont été dévoilés au grand jour ☆ zéro confiance en lui et une paranoïa de tous les instants, rempli de doutes et de contradictions
RPs EN COURS :
holdin' on too tight | carl #2 GOsyIzCT_o
flanagans (scénario libre) › can we work it out ? can we be a family ? i promise i'll be better, mommy i'll do anything, daddy please don't leave. i ran away today, ran from the noise, ran away. don't wanna go back to that place, but don't have no choice, no way. it ain't easy growin up in world war III.

holdin' on too tight | carl #2 9GzCnU2
maisie #2 › when i am down and, oh my soul, so weary. when troubles come and my heart burdened be. then, i am still and wait here in the silence, until you come and sit awhile with me. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 Ezk8M42
wendy #1 › just when i thought all was lost, you changed my mind. you gave me hope, you showed that we could learn to share in time. when we sing another little victory song, precious friend, you will be there, singing in harmony.

holdin' on too tight | carl #2 V3pq2Qe
murphy #2 › ah, dreamy lips, set in motion, flashing. ah, breathless hush, a-poundin' soft, lasting. oh, glossy mouth, a taste untamed, a-moving. carousel, up and down, just like you. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 OpiywuIN_o
naomi #2 › running fast through a fairy tale, dark woods, starless night. feel cold air in my lungs, full moon, you follow me. pierce me like an arrow, beneath the blanket of night, longing for flight. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 Bjk7MBT
talia › the life i lead is not the kind that gives a woman peace of mind, i only hope someday you'll find that you can believe in me. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 MdZFUl2
lily › closer to the edge tonight, standin' on the ledge, so why. hold you, reach out your hand to save me, i'm damaged if you dare tonight but it feels like no one cares, so why. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 ZWFOg8D
faust (scénario libre) › i don't know what it's like to be you, i don't know what it's like but i'm dying to. if i could put myself in your shoes, then i know what it's like to be... you.


house of secrets (télé-réalité)
› préliens disponibles ici

(12)
raphaelmaymurphy #2 (fb)tommymarcelinenaomi #2wendy #1 (fb)maisie #2carly #1colinkittyle drama (vernissage) › naomi #3


holdin' on too tight | carl #2 UqYgz4b

RPs EN ATTENTE :
(naomi #3, marceline #2, talia #2, murphy #3, amaya, lily #2, you ?)


RPs TERMINÉS : (2022) murphy #1 (fb)naomi #1lily #1talia #1maisie #1mitsuko

ab. connorneil

AVATAR : fionn whitehead
CRÉDITS : @acydic (avatar) + @loonywaltz (userbars) + @harley (gifs) + @ethereal (bannières profil)
DC : eddie yang (ft. lee know)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41966-carl-merry-crisis-and-happy-new-fear https://www.30yearsstillyoung.com/t42089-carl-one-thousand-lonely-stars-hiding-in-the-cold https://www.30yearsstillyoung.com/t42109-carl-flanagan https://www.30yearsstillyoung.com/t42110-carl-flanagan https://ladyfamestuff.tumblr.com/

holdin' on too tight | carl #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: holdin' on too tight | carl #2 holdin' on too tight | carl #2 EmptyDim 13 Fév 2022 - 19:02




☾ holdin' on too tight
I got my obsession, can you tell me if you got one too ? I need a little something before I turn blue. Now tell me, how could I resist ? There's so many things to know about you. You got a face like the sweetest poison I still ain't have learned my lesson.
@MURPHY ROWE ☆ CARL FLANAGAN
gif by (c) harley


Il n’a presque jamais le contrôle sur rien Carl, toute sa vie n’est qu’une succession d’événements qui le dépassent bien souvent. Parce qu’il ne voit jamais rien venir, et quand les choses dérapent à une vitesse folle comme ce soir le garçon se perd en route. Il ne comprend rien à ce qui lui arrive dès lors qu’il se retrouve entre les mains de Murphy, ces baisers qu’ils échangent sont particulièrement délectables mais depuis quand la fille qu’il convoite est aussi accessible ? Aucune proie n’a jamais démontré un tel intérêt pour lui ni recherché une telle proximité, ce qu’il vit actuellement Carl l’a jusqu’ici toujours vécu dans sa tête et ce plongeon de son imaginaire vers la réalité est certainement la raison pour laquelle le garçon est à la fois comblé et pétrifié. Il voudrait l’embrasser des heures durant mais il n’est pas certain de vouloir plus, pas aussi soudainement. Murphy lui plait c’est indéniable, tout chez elle l’envoûte et l’obsède, et Carl a encore des étoiles plein les yeux après que celle-ci lui ait offert son tout premier baiser. Mais ce soir Murphy le terrifie aussi par son côté imprévisible, il était un héros à ses yeux il n’y a encore pas si longtemps et voilà qu’à présent elle en ferait bien son dîner. C’est ce qu’il comprend à ses lèvres avides des siennes et à ses mains qui se baladent, et Carl est officiellement perdu entre le plaisir qu’il y prend et cet effrayant inconnu qui lui tend les bras. Alors quand elle lui demande de la débarrasser de sa robe le garçon est hésitant, tout simplement parce qu’il n’a jamais fait ça. Déshabiller quelqu’un, c’est encore très inédit pour lui et c'est aussi un pas colossal à franchir pour un bonhomme qui s’est toujours mis en tête qu’aucune femme ne le laisserait jamais la toucher. Elles seraient nombreuses à prendre la fuite si elles se retrouvaient dans une chambre avec lui mais étrangement pas Murphy, à ses yeux il faut croire qu'il n'est pas aussi monstrueux. Avant d’entreprendre quoi que ce soit Carl a besoin de s’assurer qu’il a bien compris le message, parce qu’il ne sait plus très bien ce qui est réel et ce qui ne l’est pas, ce soir. « Oui Carl. Je suis sûre. » C’est la confirmation qu’il attendait mais ça ne le rassure pas pour autant, son cœur s’affole même un bon coup lorsque son cerveau imprime ce qui est attendu de lui. Ce n’est qu’un bout de tissu à faire voler mais Carl arrive à se dire qu’il peut se rater là-dessus, comme s’il y avait une bonne et une mauvaise façon de dévêtir quelqu’un. La robe termine finalement sa course au sol et Carl, lui, n’est déjà plus capable de grand-chose après ça.

Ce qu’il ressent est très paradoxal. Les lèvres de Murphy lui manquent une fois détachées des siennes mais son cœur risque l’implosion dès qu’elle l’approche d’un peu trop près, le faisant osciller entre l’envie de retrouver sa chaleur et celle de tout arrêter sur le champ. Carl se rend bien compte des réactions que tout ça lui provoque, son bas-ventre menaçait déjà de prendre feu lorsqu’ils ne faisaient que s’embrasser mais cette toute nouvelle vue débloquée sur Murphy ne l’aide pas à garder les idées claires. Et il n’aime pas ça Carl que son corps le trahisse de cette façon, il craint d’envoyer les mauvais signaux et de passer pour un mec terriblement faible qui ne répond plus de rien face à une demoiselle un peu dénudée. Mais c’est sûrement ce qu’il est, comme tant d'autres, derrière son côté idéaliste et intensément romantique. Ce désir brûle bel et bien en lui même s’il tente de le dissimuler derrière le premier rempart qu’il trouve. « J'aurais pas froid si tu venais contre moi. » Ce regard qu’elle lui jette le fait violemment frissonner. Le sien doit témoigner de la peur qui le gagne de plus en plus face à la perspective de se retrouver dans ce lit avec elle, car il commence à se dire qu'il n'y échappera pas. « Retire ton bouclier soldat, personne ne se moquera de ta lance sous ce toit ! » Carl est bien incapable d’en rire lui, cette réplique le pousse même à resserrer le coussin contre son entrejambe tandis qu’il ne bouge pas d’un centimètre. « T'as peur de quoi ? T'as peut-être raison. Je vais te manger tout cru. » Et c’est peut-être bien ce qu’il redoute, que Murphy le dévore tout entier. « J’ai pas peur. » qu’il souffle en baissant les yeux pour regarder ses pieds alors qu’en réalité, bien sûr, le garçon est mort de trouille. « C’est juste que.. ça va un peu vite, j’arrive pas bien à suivre, et.. » Il tremble comme une feuille alors que le coussin lui glisse peu à peu des mains. C’est trop intense pour lui, trop rapide aussi. Ce premier baiser suivi d’aussi près par cette invitation à passer aux choses sérieuses, il n’a même pas le temps d’appréhender ce qui lui arrive et au milieu de tout ça Carl a l’impression de brûler toutes les étapes. « Et peut-être que toi non plus tu sais plus trop ce que tu fais là. » Elle l’a embrassé après tout, ce doit être la preuve que Murphy est un peu dans le coaltar elle aussi car ce n’est pas le genre d’envies qu’il inspire habituellement aux filles qui le côtoient. « Tu veux que je t'aide à te détendre ? » Oh, quelque chose lui dit que ce qu'elle a en tête n’aura pas vraiment l’effet attendu sur lui. « Me détendre co-comment ? » il ose quand même demander, rougissant tout seul en tentant d’imaginer ce qu’elle peut bien lui réserver. « Si je viens est-ce que je peux garder mes vêtements ? » Peu à peu le garçon se rapproche lentement du lit, à force de voir et d’entendre Murphy le réclamer auprès d’elle. Il semble doucement lui céder mais continue d’angoisser à l’idée de sauter dans le grand bain ce soir, d’où cette condition qu’il laisse entendre, s’accompagnant bientôt d’une excuse. « J’suis super frileux. » Ce qui n’est pas faux en soi, c’est juste beaucoup plus facile à dire que d’admettre qu’il n’a jamais entrepris quoi que ce soit avec une fille. Murphy trouverait peut-être ça bizarre, voire même ridicule, et un jugement de sa part là-dessus lui ferait beaucoup trop mal. « Mais je veux bien un câlin. » il souffle enfin tout en se glissant dans le lit à ses côtés, prenant soin d’instaurer une légère distance qui ne va pas vraiment de paire avec la requête qu'il vient d'émettre.








holdin' on too tight | carl #2 3282948665:

Revenir en haut Aller en bas
Murphy Rowe
Murphy Rowe
l'horloge de l'apocalypse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-quatre ans, née un vingt-huit mars. Bélier ascendant bélier lune en bélier, she came here to fight.
SURNOM : Murphy, c'est assez court - et ça pourrit assez la vie de tout le monde.
STATUT : En "couple" avec Seth, pour frimer et pouvoir dire qu'elle s'est enfin posée.
MÉTIER : Parasite professionnel et testeuse de petits-déjeuners - au lit, s'il vous plaît. Cambrioleuse du dimanche en duo avec Spencer Blackwell.
LOGEMENT : #96 st pauls terrace, spring hill. Elle a squatté dans l'ordre chez Megan et Damon puis chez Rory, chez Aiden et chez Jasper. Elle tire désormais sur la corde auprès d'un logeur véreux.
holdin' on too tight | carl #2 653a14340f5811d413d007b45428b206
POSTS : 830 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : égoïste & auto-centrée - tout un programme ✧ rêve de paillettes et de scène ✧ a une sœur jumelle qui n'est pas sa famille - si elle l'a dit, ça doit être vrai ✧ de la poudre blanche au coin du nez ou dans la poche, son surnom devient "cours!" quand la police débarque ✧ influençable, elle reflète ce que pense son interlocuteur - à condition qu'il attire assez la lumière ✧ elle vole dans les magasins, chez ses amis et partout où elle en sent l'irrépressible envie
RPs EN COURS : arthurrory #2spencer #2otto #3carl #2rubenseth #6 | ua : rudyarthur #2kieran

holdin' on too tight | carl #2 A46426a8e92ac468b5a599face3c3f8bc274012b
MEGAN ✧ I'm not angry anymore - well, sometimes I am. I don't think badly of you - well, sometimes I do. I rot your teeth down to their core if I'm really happy. Well, I'm not angry, I'm not totally angry, I'm not all that angry anymore.

holdin' on too tight | carl #2 1638993418-123
RORY ✧ That's the way every day goes, if the sky is pink and white, if the ground is black and yellow. It's the same way you showed me, nod my head, don't close my eyes. Still, I'm someone to hold true - keep you cool when it's still alive, won't let you down when it's all ruin.

holdin' on too tight | carl #2 Original
CARL ✧ Something bad is 'bout to happen to me, I don't know what, but I feel it coming. Might be so sad, might leave my nose running. I just hope he don't wanna leave me. Don't you give me up, please don't give up on me.

holdin' on too tight | carl #2 Tumblr_inline_oz348rBNLg1rmgnb5_400
SETH ✧ It's always easy the first way around, I told you I'd never let you down. You don't remember when it hurts. I told you somehow we'll make it work.

holdin' on too tight | carl #2 New-york-city-robert-pattinson
OTTO ✧ Hoping for the best but expecting the worst - are you gonna drop the bomb or not ? Let us die young or let us live forever, we don't have the power but we never say never. Sitting in a sandpit, life is a short trip, the music's for the sad men.

holdin' on too tight | carl #2 2578cf3ee708e13a3ccb005abf5c003bf80ed3d7
ARTHUR ✧ I can't help from asking, "Are you bored yet ?" And if you're feeling lonely you should tell me before this ends up as another memory. Will you tell the truth so I don't have to lie?
RPs EN ATTENTE :
scénarios libres

holdin' on too tight | carl #2 Tumblr_inline_peib1a85Nm1u9urvd_400
Zion ; austin butler ✧ I run from the liars, the fuel on the fire I know I created myself. I know I can't fight the sad days and bad nights but I never asked for your help.

holdin' on too tight | carl #2 Eccc5db4602c5b9c109bfd66a5024ab9
JUDE ; andrew garfield ✧ You don't have a clue; sometimes they just get caught in the eye. You're pulling him through : needle in the hay.

holdin' on too tight | carl #2 8eab1c2f4bd9202aa6c899de813965207fe7511f
RPs TERMINÉS : seth #5freddyalbaseth #4oliviajaspercesaranguslena #1juderhett #1aiden #1lena #2 (ua hg)jina (ua)caitriona (ua)yamaëlotto #2seth #2carl #1spencer #1megan #4megan #3rory #1 & swann #1mariage cosiganshilohotto #1damon (slasher #1)megan #1seth
AVATAR : (oh my) Lorde
CRÉDITS : @harley (gif.) + @stairsjumper (av.) + jamie (ub.)
DC : Grace la renarde & Saül le crocodile.
PSEUDO : Ocy aka ravioli zinzin
INSCRIT LE : 13/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40465-you-re-gonna-watch-me-disappear-into-the-sun-murphy https://www.30yearsstillyoung.com/t41713- https://www.30yearsstillyoung.com/t40502-murphy-rowe https://www.30yearsstillyoung.com/t40501-murphy-rowe

holdin' on too tight | carl #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: holdin' on too tight | carl #2 holdin' on too tight | carl #2 EmptySam 5 Mar 2022 - 22:42



Elle n'a pas froid, Murphy, ni aux yeux ni nulle part, pas alors que le regard de Carl lui réchauffe la peau. Elle n'est pas glacée par les regards timides que le jeune homme lui jette, caché derrière des rougissements et des balbutiements dignes d'un mauvais show télévisés. La main tendue vers Carl, Murphy attend, tranquillement allongée sur le flanc, que le brun vienne la rejoindre. Il n'a pas l'air d'avoir de mauvaises idées en tête, Carl. Il n'impressionne pas beaucoup la brune qui, loin de lui trouver l'air idiot, s'est doucement attachée à sa mine renfrognée et parfois admirative. Ce soir, pourtant, toutes ces expressions sont au placard. Ne subsiste plus que cet air vivement angoissé, que Murphy accueille d'un grand sourire. Si Murphy n'est pas directement moqueuse, elle ne résiste pourtant pas à l'envie de doucement piquer son sauveur, qui prend les répliques comme autant de petites attaques contre lesquelles il se protège d'un oreiller. Oh elle sait ce qu'il divulgue, il n'a pas besoin d'en faire autant. Des garçons timides, Murphy n'en a pas connu beaucoup. Ils sont d'habitude très entreprenants, ceux qu'elle rencontre dans les clubs et dans les soirées privées auxquelles elle parvient à s'incruster. Leurs mains calleuses sont souvent baladeuses, trop fermes, trop rapides, trop pénibles à supporter. Mais pour quelques dollars, elle ne crache pas dans la soupe, la gamine. Elle a assez trinqué avec les types des bas-étages. Les hommes de la haute ne sont pas moins violents, mais sont au moins toujours inquiétés de leur réputation et de ce que leurs coucheries pourraient avoir comme conséquences. C'est au moins la protection dont Murphy peut se targuer.

Mais avec Carl, les choses sont différentes. « J’ai pas peur. » Le sourire de Murphy ne se fait que plus large, alors qu'elle tapote la surface du lit pour inviter Carl à la rejoindre. Oh qu'il est mort de trouille et la brune est certaine de le voir trembler. Le coussin, contre son entrejambe, n'a pas reculé d'un centimètre. « C’est juste que.. ça va un peu vite, j’arrive pas bien à suivre, et.. » Ses yeux papillonnent, filent chercher ceux du brun, alors qu'elle s'accoude au matelas. Dans ce lit là, Murphy n'a connu personne ou presque. Juste des garçons de confiance, des gens pour lesquels elle avait autrefois une véritable attirance. Ils sont peu nombreux à avoir eu ce privilège et aucun ne l'a connu depuis bien longtemps. Murphy est une habituée des hôtels, pas des coucheries dans ses propres draps, sous ce propre toit qu'elle réserve à certains... et aux garçons timides, visiblement. « Et peut-être que toi non plus tu sais plus trop ce que tu fais là. » La principale intéressée lâche un petit rire, soupir diffus qui s'entend à peine. « Tu trouve que j'ai l'air de ne pas savoir ? » qu'elle demande, sourcil haussé, risette encore accrochée aux lèvres. Alors, elle propose, la diablesse, quelque chose qui n'a pour effet que de désarçonner encore plus son interlocuteur. « Me détendre co-comment ? » « Je connais plus d'une façon. »

C'est docilement qu'elle attend, Murphy, que la prise sur l'oreiller se desserre. « Si je viens est-ce que je peux garder mes vêtements ? » « Bien sûr. » Et elle ouvre à nouveau les bras alors que Carl s'approche, animal timide, de la tanière du loup. « J’suis super frileux. » Elle tait la manière dont elle entend le réchauffer, préférant à défaut le gratifier d'un nouveau sourire. « Mais je veux bien un câlin. » Ce n'est pas ce qu'elle prévoyait, mais après tout pourquoi pas. Ou peut-être que "câlin" est un énième nom de code qu'elle ne connaît pas encore ? De toute manière, Murphy entend respecter les demandes de Carl et enroule simplement ses bras autour de lui, alors qu'il vient d'instaurer une distance de sécurité. Avec douceur, les doigts de la jeune femme écartent quelques mèches de cheveux bruns de devant les yeux du jeune homme. Sa jambe gauche est, quant à elle, judicieusement placée entre celles de Carl. « T'es beau quand tu rougis. » qu'elle murmure, pouvant enfin apercevoir dans la pénombre les petites marques de pigmentation sur le visage du jeune homme. « C'est dans tes habitudes de draguer les filles en les sauvant dans les clubs ? » Et sa main gauche, habile, fait son chemin jusqu'au torse de Carl. Elle parade, glisse sur le tissu jusqu'à arriver sur son plexus. « Parce que tu fais ça merveilleusement bien. » qu'elle plaisante, sourire mutin aux lèvres.

Ses doigts d'immobilisent sur le torse de Carl alors qu'elle redresse un peu la tête, chassant au passage une mèche rebelle tombée en désuétude devant son regard. « T'as le droit de m'embrasser, tu sais. Si t'en as envie. » Après tout, elle ne sait pas vraiment ce que "câlin" signifie pour lui. « Et toi, tu dois me dire si t'as pas envie que je descende plus bas. » Sa main, délicate, a repris sa vertigineuse descente.


    Hey Lord, you know I'm tired of tears, Hey Lord, just cut me loose. Hey Lord, you know I'm fighting. I'm sure this world is done with me - Hey Lord, you know it's true. How long can I stay? In the place that can't contain me.









Revenir en haut Aller en bas
Carl Flanagan
Carl Flanagan
les romances imaginaires
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22 ans (04.01.2000) ♑︎
SURNOM : Carlito quand il a de la chance (autrement dit jamais), Wacko Carlito pour ses haters des réseaux sociaux - et le sympathique hashtag allant avec.
STATUT : chaque rechute fait plus mal que la précédente mais il n'a toujours pas trouvé l'issue de ce foutu one itis qui lui gâche l'existence. il se console en se disant qu'au moins, il ne mourra pas puceau.
MÉTIER : garçon au pair et serveur au Death Before Decaf', quand ses frasques télévisuelles ne le rattrapent pas d'un côté ou de l'autre.
LOGEMENT : #530 Wellington Street (Bayside) avec Talia, son compagnon et leur fille Maya. un équilibre fragile qu'il préserve tant bien que mal.
holdin' on too tight | carl #2 AukZ6uUA_o
POSTS : 1405 POINTS : 350

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : irlandais dépaysé ☆ famille disloquée dont il est le chat noir : père parti, mère dépressive depuis sa naissance remariée avec une brute et frère qui aurait pu finir paraplégique par sa faute ☆ prêt à tout pour exister dans la vie de son père, cette recherche d'attention l'a mené trop loin ☆ incapable de faire parler de lui autrement qu'en mal, une sinistre réputation lui colle à la peau depuis que son one itis et ses pratiques de stalker ont été dévoilés au grand jour ☆ zéro confiance en lui et une paranoïa de tous les instants, rempli de doutes et de contradictions
RPs EN COURS :
holdin' on too tight | carl #2 GOsyIzCT_o
flanagans (scénario libre) › can we work it out ? can we be a family ? i promise i'll be better, mommy i'll do anything, daddy please don't leave. i ran away today, ran from the noise, ran away. don't wanna go back to that place, but don't have no choice, no way. it ain't easy growin up in world war III.

holdin' on too tight | carl #2 9GzCnU2
maisie #2 › when i am down and, oh my soul, so weary. when troubles come and my heart burdened be. then, i am still and wait here in the silence, until you come and sit awhile with me. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 Ezk8M42
wendy #1 › just when i thought all was lost, you changed my mind. you gave me hope, you showed that we could learn to share in time. when we sing another little victory song, precious friend, you will be there, singing in harmony.

holdin' on too tight | carl #2 V3pq2Qe
murphy #2 › ah, dreamy lips, set in motion, flashing. ah, breathless hush, a-poundin' soft, lasting. oh, glossy mouth, a taste untamed, a-moving. carousel, up and down, just like you. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 OpiywuIN_o
naomi #2 › running fast through a fairy tale, dark woods, starless night. feel cold air in my lungs, full moon, you follow me. pierce me like an arrow, beneath the blanket of night, longing for flight. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 Bjk7MBT
talia › the life i lead is not the kind that gives a woman peace of mind, i only hope someday you'll find that you can believe in me. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 MdZFUl2
lily › closer to the edge tonight, standin' on the ledge, so why. hold you, reach out your hand to save me, i'm damaged if you dare tonight but it feels like no one cares, so why. ☆ 1

holdin' on too tight | carl #2 ZWFOg8D
faust (scénario libre) › i don't know what it's like to be you, i don't know what it's like but i'm dying to. if i could put myself in your shoes, then i know what it's like to be... you.


house of secrets (télé-réalité)
› préliens disponibles ici

(12)
raphaelmaymurphy #2 (fb)tommymarcelinenaomi #2wendy #1 (fb)maisie #2carly #1colinkittyle drama (vernissage) › naomi #3


holdin' on too tight | carl #2 UqYgz4b

RPs EN ATTENTE :
(naomi #3, marceline #2, talia #2, murphy #3, amaya, lily #2, you ?)


RPs TERMINÉS : (2022) murphy #1 (fb)naomi #1lily #1talia #1maisie #1mitsuko

ab. connorneil

AVATAR : fionn whitehead
CRÉDITS : @acydic (avatar) + @loonywaltz (userbars) + @harley (gifs) + @ethereal (bannières profil)
DC : eddie yang (ft. lee know)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41966-carl-merry-crisis-and-happy-new-fear https://www.30yearsstillyoung.com/t42089-carl-one-thousand-lonely-stars-hiding-in-the-cold https://www.30yearsstillyoung.com/t42109-carl-flanagan https://www.30yearsstillyoung.com/t42110-carl-flanagan https://ladyfamestuff.tumblr.com/

holdin' on too tight | carl #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: holdin' on too tight | carl #2 holdin' on too tight | carl #2 EmptyLun 14 Mar 2022 - 21:17




☾ holdin' on too tight
I got my obsession, can you tell me if you got one too ? I need a little something before I turn blue. Now tell me, how could I resist ? There's so many things to know about you. You got a face like the sweetest poison I still ain't have learned my lesson.
@MURPHY ROWE ☆ CARL FLANAGAN
gif by (c) harley


Il n'a pas peur, qu'il ose dire. Avec un mensonge aussi énorme Carl ne doit pouvoir berner personne si ce n'est peut-être lui-même, alors qu'il serait finalement peu capable de dire de quoi il a vraiment peur dans toute cette histoire. De Murphy, ou bien de ce qu'elle pourrait lui faire ce soir ? Il n'a déjà pas l'habitude de se retrouver dans une chambre avec une fille mais c'est hautement plus perturbant encore quand il s'agit de la fille, qu'il n'est censé pouvoir approcher et toucher que dans ses rêves. Carl se demande s'il n'est pas tombé dans une réalité parallèle sans s'en rendre compte ce soir, il arrive même à se dire qu'il s'est peut-être endormi dans le taxi et que tout ça, là, n'est qu'un rêve conscient dont il se réveillera bien vite. Le bonhomme est présent physiquement mais mentalement il doit s'être perdu quelque part entre le club et l'appartement de Murphy, c'est peut-être bien là qu'il a égaré son cerveau puisqu'il éprouve toutes les difficultés du monde pour réfléchir à présent. Quand il dit que tout va très vite il pourrait aussi ajouter que plus rien n'a de sens, autour de lui. Murphy l'attendant sagement sur ce lit face à lui a tout d'une vision délirante pour le garçon, ça ressemble à un piège et son esprit paranoïaque ne devrait d'ailleurs pas tarder à se convaincre que c'en est un. Mais la brune n'a pas l'air animée de mauvaises intentions, elle le laisse même approcher de lui-même comme si elle avait tout le temps du monde devant elle. Carl n'est pas à brusquer dans un moment pareil et ça Murphy doit l'avoir bien compris, elle ne dirait d'ailleurs pas non au fait de contribuer à sa détente et une telle proposition ne peut évidemment que mettre les pensées du bonhomme en vrac. Car comment compte-t-elle s'y prendre pour ça, il ose le demander alors que la réponse sera certainement aussi perturbante que le reste. « Je connais plus d'une façon. » Des façons qu'il peut tenter d'imaginer mais pas sans devenir aussi rouge qu'une pivoine. Il est donc un peu conscient de ce que cette fin de soirée pourrait lui réserver même si une part de lui ne peut toujours pas croire que tout ceci est bien réel. Car il va bientôt se réveiller, n'est-ce pas ?

Murphy lui donne en tout cas le feu vert pour garder ses vêtements et elle ne doit pas avoir idée du poids qu'elle lui retire avec ça. Sa frilosité, bien qu'avérée, est évidemment une excuse car ce qui le terrifie vraiment ici est que la brune puisse voir ce qu'il cache sous toutes ces couches de vêtements. Un corps chétif que Carl trouve plus repoussant que tout, et dont il n'arrive même pas affronter lui-même la vision dans le miroir. Si Murphy a envie de se rapprocher de lui ce soir il est convaincu qu'elle changera d'avis à la seconde même où elle le verra dévêtu, une idée qui n'a jamais pu être vérifiée puisqu'il n'a encore jamais fait tomber ses vêtements devant qui que ce soit, mais ça ne l'empêche pas d'y croire dur comme fer. C'est pour protéger ses yeux qu'il préfère lui épargner ça, oui, et parce qu'il est de toute façon incapable de retirer autre chose que ses chaussettes devant quelqu'un. Un câlin ne lui déplairait pas en revanche, ce serait même assez réconfortant après cette soirée survoltée dont il s'étonne encore d'avoir pu ressortir en un seul morceau. Carl est encore tout retourné par les récents rebondissements dont il a clairement perdu le fil entre deux montées d'adrénaline, il nage en pleine confusion depuis qu'ils ont grimpé dans le taxi et il ne sait pas si son cœur pourra supporter beaucoup plus de choses ce soir. Mais un câlin ça ne mange pas de pain, c'est ce qu'il répète dans sa tête pour se rassurer alors qu'il se glisse délicatement dans le lit pour y rejoindre Murphy. Et maintenant ? Il ne saurait pas trop dire comment il se sent mais les doigts de la brune dégageant quelques mèches de ses cheveux suffisent déjà à relancer l'emballement de son cœur alors que celui-ci n'a décidément pas connu beaucoup de répit ce soir. « T'es beau quand tu rougis. » Carl déglutit pendant que ses yeux cherchent un endroit où se poser qui ne serait pas sur elle, et l'exercice s'avérant compliqué pour ne pas dire impossible il finit par les fermer le temps de quelques secondes. « Tu dis ça parce que tu me vois pas très bien. » Il fait sombre alors Murphy ne doit pas pouvoir distinguer grand-chose, ou juste ce qu'il faut pour comprendre que le bonhomme a effectivement les joues écarlate. « C'est dans tes habitudes de draguer les filles en les sauvant dans les clubs ? » Cette fois Carl se redresse légèrement, surpris par cette question ou plutôt par ce que la brune insinue à travers celle-ci, qu'il interprète comme à son habitude au premier degré. « Pas du tout je.. je sais même pas draguer. » Il n'a d'ailleurs pas la prétention d'avoir sauvé qui que ce soit ce soir car il n'est pas capable de dire ce que le grand type de tout à l'heure voulait à Murphy, il sait juste qu'il était très mal à l'aise à l'idée de la laisser avec lui – et affreusement jaloux, aussi. « Parce que tu fais ça merveilleusement bien. » Carl est trop occupé à frissonner de tout son long au contact de cette main sur son torse pour dire ce qu'il en pense, une main qui se fraie un chemin à même le tissu de sa chemise pendant que lui retient son souffle. C'est plutôt agréable il ne dira pas le contraire, mais cette main lui fait aussi très peur parce qu'il ne contrôle pas ses déplacements sur lui et ne peut pas les anticiper.

« T'as le droit de m'embrasser, tu sais. Si t'en as envie. » Si son cœur n'était pas aussi bien accroché il pourrait sortir de sa poitrine à cet instant tant il se met à tambouriner fort à l'intérieur de celle-ci. Murphy lui donne l'autorisation de l'embrasser, pourquoi est-ce que ça sonne aussi improbable à son oreille ? Sans doute parce qu'aucune fille n'a jamais manifesté l'envie de recevoir le moindre baiser de sa part, et qu'il pensait déjà avoir eu la chance de sa vie ce soir lorsque Murphy l'a embrassé d'elle-même, un peu plus tôt. C'est le genre de chose que Carl n'imagine pas voir se reproduire deux fois dans la même vie, alors comment croire que ça puisse être le cas dans la même soirée ? Nichant d'abord son visage dans le creux de son cou pour s'imprégner de son odeur, le garçon remonte finalement pour déposer un chaste baiser sur son nez parce qu'elle n'a pas précisé qu'il devait obligatoirement l'embrasser sur les lèvres, après tout. « Voilà. » Et.. c'est tout ? Oh, Carl ne serait pas contre un vrai baiser comme on en voit dans les films mais il ne sait pas vraiment faire ça, et il ne veut pas que Murphy se rende compte de l'amateur qu'il est. Ce n'est pourtant pas faute d'en avoir envie, de ça comme du reste d'ailleurs, mais les choses ne suivent pas le schéma établi dans sa tête et Carl a très peur de franchir ce pas imprévu. Ce qui lui fait pourtant plus peur encore c'est de vexer Murphy en lui donnant l'impression qu'il ne veut rien de tout ça car ce n'est pas elle le problème, mais bien ces fichues barrières qu'il se sent encore incapable d'enjamber. Alors Carl met plus d'entrain dans le prochain baiser qu'il dépose, cette fois, au coin de ses lèvres et même si sa maladresse ressort grandement lorsqu'il manque au passage de cogner leurs deux mâchoires. « Et toi, tu dois me dire si t'as pas envie que je descende plus bas. » Lui dire qu'il n'en pas envie serait comme lui dire de tout arrêter, non ? C'est en tout cas ce que Carl se dit et s'il est sûr d'une chose c'est qu'il ne veut pas qu'un tel moment s'arrête. Il veut la tendresse et la chaleur de Murphy sans que ça ne devienne trop intime mais il s'imagine qu'il n'a pas le choix, qu'il ne pourra pas avoir les uns sans l'autre. « Si, j'ai envie. » En vérité non. Ou juste pas comme ça. Plus bas il y a son entrejambe en effervescence et toute main se promenant près de celle-ci qui ne serait pas sa main à lui sera forcément perçue comme une menace, c'est bien pour ça que le garçon s'agite avant d'être pris d'un violent sursaut quand Murphy laisse finalement s'aventurer sa main aussi bas qu'annoncé. « En fait non !.. Finalement je- je veux pas. » Il ne gère pas cette soudaine intrusion alors Carl s'éloigne précipitamment pour se placer à l'extrémité du lit avant de lui tourner le dos, tremblotant et honteux de ne jamais savoir dire non quand il le faudrait. « Je suis désolé, j'y arrive pas. » il souffle d'une voix étouffée avant de cacher son visage entre ses mains, en colère contre lui-même parce qu'il ne fait qu'envoyer des signaux et leur contraire à Murphy et qu'à force elle va sûrement se demander ce qui déconne chez lui. Et elle aurait raison, lui-même n'arrête pas de se poser la question.








holdin' on too tight | carl #2 3282948665:

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

holdin' on too tight | carl #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: holdin' on too tight | carl #2 holdin' on too tight | carl #2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

holdin' on too tight | carl #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-