AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -41%
🚿 Lot de 12 gels douche DOP « Douceurs ...
Voir le deal
15.99 €

 (eliot) fire that burns

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(eliot) fire that burns IAeu3cF ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, commence (enfin) à comprendre qu'il doit apprendre à s'aimer avant d'aimer les autres. la tâche est plus difficile que prévue.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec raphael, dans une colocation 100% malaise.
(eliot) fire that burns 0c6fb8ac8089c22851b9f4d117390f8da04bd5f5
POSTS : 2292 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (eliot) fire that burns Ee6546671ef68fc2c744a91dcde2d42b65fd93b9
4 (noël 2016), #6 , #7 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(eliot) fire that burns Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(eliot) fire that burns 8978
kieyer #4 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(eliot) fire that burns Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #9 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(eliot) fire that burns 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #7 & kivy #8 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(eliot) fire that burns F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
aleisha #2 ⊹ uc uc uc


(23/06 - presque la date du jour !)laila (fb 2015)andrew (fb 2020)ottoeliot #2louisacarlyprimrosemay #2birdie #2 & jordan #2spencer #2jessalyn #2caitriona #2murphy (ua)

(eliot) fire that burns Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : J'EN AI PAS YOUHOU JE SUIS (presque) RAISONNABLE YEEES.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) autumn #1raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1autumn #5owen #1aleisha #1

autumn ua #1 (slasher)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreen

(eliot) fire that burns Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ssoveia (ava), dansdraw & leave (gifs), cham, harley, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(eliot) fire that burns Empty
Message(#) Sujet: (eliot) fire that burns (eliot) fire that burns EmptyDim 30 Jan 2022 - 21:50




@ELIOT CHAPMAN & KIERAN HALSTEAD ⊹⊹⊹ but i've been tied up for days and i've been thinking of the things that you say and I've been wound up each way, i need to let you know, to let you know today.

Son regard oscille entre l’horloge murale et la porte de la chambre ; entre l’heure qui n’avance pas et la crainte d’une apparition indésirable. J’aimerais lui dire qu’il s’inquiète pour rien, Kieran, mais à cette heure bien avancée de la nuit, les couloirs sont déserts, l’étage est particulièrement calme et tout se prête à faire fonctionner sa créativité à cent à l’heure. De temps à autre, Kieran sursaute lorsque l’ombre de l’infirmière passe devant la porte, se cramponne au bouton d’appel et cherche du regard la fenêtre qui pourrait lui servir d’échappatoire. Il se fait des films. C’est ce que je lui aurais dit en temps normal. C’est ce que je devrais lui dire aujourd’hui. C’est encore vrai, d’ailleurs, mais de telles pensées font sens. Il se fait des films, Kieran, oui, mais cette fois-ci, à raison. Le type responsable de son séjour ici court toujours ; le type responsable de ce séjour est surtout un désaxé qui a pris beaucoup trop de plaisir à provoquer les blessures l’ayant mené entre ces murs. Et depuis, même s’il s’agit de la raison de mon existence, je suis incapable de faire entendre raison à Kieran. Je crois qu’en réalité, je n’y arrive pas car c’est impossible de raisonner dans une telle situation. Je suis désolé de te laisser tomber, Kieran. Mais je ne crois pas que je sois capable d’atténuer la gravité de la situation. Oh, bien sûr, si l’on se base sur l’impact physique de l’agression, il s’en sort plutôt bien, le gamin. Certains diraient même très bien ; il n’a pas nécessité de soins intensifs, n’a pas été plongé dans le coma et son séjour ici ne sera que de courte durée. On s’en remet bien, de deux doigts cassés, d’une déchirure du cuir chevelu, d’une lèvre fendue, de quelques hématomes et autres points de suture sur le visage et d’un coup de couteau. Le corps s’en remet, du moins ; il gardera une cicatrice au flanc, pour le reste, on ne verra bientôt plus rien, ce sera comme si rien ne s’était jamais passé.

Sauf que ça s’est passé. Ça s’est passé et c’est encore très frais dans la mémoire de Kieran, qui ne cesse de me renvoyer à cette nuit, encore et encore, malgré ma volonté de la faire disparaître de son conscient. On pourrait presque le féliciter pour la qualité d’images qui passent en boucle là-haut ; c’est de la haute qualité, une séance 4D, même, qu’il visionne sans-cesse. Le mal de crâne est le même que si la toile était tendue devant lui ; c’est à l’intérieur que ça bouillonne, que ça brûle, que ça torture. Je voudrais la déchirer, cette toile, et lui-aussi. La déchirer pour que les images ne puissent plus être diffusées, briser le projecteur pour qu’il n’ait plus la possibilité d’accéder à la bande qui a enregistré ce moment terrible de sa vie ; que les preuves disparaissent et que les souvenirs, aussi. Par pitié. Sa voix se confond à la mienne en une énième supplication et si j’avais mon propre cœur, il me le briserait, le dessinateur. C’est drôle, quand on y pense. Je pourrais même en rire, si je le voulais. Pour quelqu’un qui pratique autant le déni, c’est un peu ironique qu’il en soit incapable, cette fois-ci, vous ne trouvez pas ? C’est trop frais, suffisamment pour qu’il s’épuise depuis deux nuits, incapable de trouver le sommeil, les yeux rivés sur cette porte, son sixième sens ne cessant de lui dire que l’inconnu n’en a pas fini avec lui. Il devait passer une soirée tranquille, seul, dans la maison qui l’a accueilli durant plusieurs années et qui fut le premier endroit qu’il a considéré comme un foyer doux, chaleureux et sécurisant. Et tout ceci a volé en éclats en quelques minutes – heures ? Il ne sait même pas combien de temps a duré le moment, il se souvient seulement d’avoir prié pour qu’il s’arrête. Une fois, deux fois. Dix fois. Cent fois. Il a supplié, aussi, mentalement et verbalement ; avant de comprendre que toute preuve de sa douleur et de son malaise était une accentuation du divertissement et de l’euphorie de son bourreau. Il a pleuré, un peu, comme il le fait à cet instant, incapable de retenir des émotions que je croyais presque perdues. Sa sensibilité est souvent pointée du doigt, pourtant il ne pleure jamais, Kieran. Il ne pleurait jamais. L’usage du passé accentue un sentiment de honte ; il s’en est moqué, ce type, de ses larmes, alors il n’a plus le droit d’en verser. Ni aujourd’hui, ni demain et encore moins pour ce qu’il s’est passé.

Sept heures. L’heure est respectable pour enfin se saisir de son portable et taper quelques mots à l’intention d’Eliot. En une nuit, il a eu le temps de réfléchir à ses mots, qu’il ne voulait pas alarmants, qu’il ne voulait pas non plus suppliants. Eliot s’en fout probablement de lui, pour être honnête et une part de Kieran croit qu’il ne fera jamais l’effort de venir. Pour Sawyer, peut-être, mais pour lui, alors là, non. Oh, vraiment ? Mémoire sélective, qu’on dira, hein. Kieran ne peut pas oublier la soirée qui l’a amenée ici, mais il parvient à oublier l’appel qu’Eliot lui a renvoyé en plein visage il n’y a pas si longtemps. C’est compliqué de te suivre, parfois, Halstead. Sept heures trente. Huit heures. Huit heures trente. Eliot ne viendra pas, il a mieux à faire. Il y a toujours mieux à faire que de lui prêter attention, Kieran pense. Il n’est pas important et un instant, il quitte la porte des yeux pour observer l’extérieur, pour songer au fait que le monde ne s’est arrêté de tourner que pour lui. Il se demande si certains se sont inquiétés de sa disparition soudaine, de ces quelques jours où il n’a pas donné de nouvelles à qui que ce soit. L’école, son colocataire, sa drôle de famille, ses proches de manière plus générale. Est-ce qu’ils ont seulement remarqué qu’il n’était plus là ? Est-ce qu’il leur manquerait, s’il venait à réellement disparaître ? Je balaye cette pensée aussi vite que je peux ; mais elles sont de plus en plus récurrentes, de plus en plus envahissantes et je n’arrive plus à suivre le rythme de leur apparition. Une disparaît ; et deux autres apparaissent.

Et jamais je n’aurais cru être aussi heureux de la présence d’Eliot quand celui-ci apparaît, obligeant Kieran à quitter la fenêtre et de telles pensées. Oh, oui, Eliot, à cet instant, tu remontes dans mon estime et même si je me doute que tu sauras tout aussi vite perdre ta place, l’espace d’un instant, t’es mon héros. « Salut. » Il se redresse dans son lit, baisse la tête pour ne pas lui laisser l’occasion de savourer pleinement l’ampleur des blessures. Il hésite un instant, Kieran, conscient que ce qu’il s’apprête à faire va à l’encontre de ce qu’il souhaite pour sa sœur ; mais il est au pied du mur et il ne voit pas d’autres solutions. « Il faut qu’on parle de Sawyer. » Il sait que ce prénom suffira à capter l’intérêt d’Eliot, à défaut d’y parvenir par lui-même. « T’as le temps ? » Oui ; et ça aussi il l’a su au moment où il a prononcé ce prénom.



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Eliot Chapman
Eliot Chapman
les sentiments ébréchés
les sentiments ébréchés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante ans et le sentiment d'avoir jeté un peu trop d'années par la fenêtre à force de faire des mauvais choix. (02/02/1982)
SURNOM : eli est réservé à sa mère depuis son enfance ; son entourage et ses collègues usent bien souvent de son nom de famille pour l'interpeller.
STATUT : célibataire et il ne peut s'en prendre qu'à lui même : c'est ce qui arrive quand on prend des décisions stupides. la rupture a été brutale et il la regrette. en pleine tentative de reconquête, même si la tâche semble impossible.
MÉTIER : les affaires intérieures lui ont rendu sa plaque d'inspecteur de police à l'unité criminelle après une suspension de quelques mois. il y travaille depuis 2014, son début carrière ayant été réalisé dans la brigade des violences domestiques.
LOGEMENT : passé d'une belle maison de famille à bayside avec sa fiancée et leur chien à un appartement mal isolé au n°433 sur orchid street, redcliffe.
(eliot) fire that burns Monophy
POSTS : 751 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ne reste jamais en place et doit toujours avoir de quoi s'occuper › pratique le baseball et s'essaie à tout un tas de sports quand l'envie lui vient › c'est le bricoleur qu'on aime avoir dans son entourage pour toutes les bricoles à réparer › il a toujours un voyagé planifié d'avance.
RPs EN COURS : (eliot) fire that burns Taking-a-picture-sienna-miller
charding 3i wasted everything and now i feel lonely. so bad i'm idiot i can't come back, sorry. just hope one day our hearts will forgive us, for now i'll take everything on me. my choice, my responsabilty.

(eliot) fire that burns Ajvc
mayotwhen the road looks rough ahead and you're miles and miles frome your nice warm bed, just remember you've got a friend in me.

(eliot) fire that burns 5prk
eliex 1nobody said it was easy, it's such a shame for us to part. nobody said it was easy, no one ever said it would be this hard. oh take me back to the start.


RPs EN ATTENTE : lily › corey
RPs TERMINÉS : lilyjake (ua)cesar (ua)normanmaycharding (ua) › › charding 2 (fb)kieranchardinglily 2adriana

PREDICTIONS 2022 :
- tu touches un héritage (plusieurs centaines de milliers d'euros)
- tu te réveilles un matin avec une famille de rat au pied de ton lit
AVATAR : zachary levi.
CRÉDITS : symphonie (avatar) janey (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & alma gutiérrez.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39052-eliot-coming-on-like-a-hurricane#1919335 https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster#1932432 https://www.30yearsstillyoung.com/t41235-eliot-chapman#2049688

(eliot) fire that burns Empty
Message(#) Sujet: Re: (eliot) fire that burns (eliot) fire that burns EmptyJeu 19 Mai 2022 - 21:45


fire that burns
@Kieran Halstead & Eliot Chapman
S'il y a bien une chose à laquelle Eliot a toujours été particulièrement sensible, c'est à ce sentiment de se sentir utile en quelque chose. Une analyse psychologique démontrerait bien facilement à quel point son enfance et la relation qu'il entretenait avec son père et sa mère influençaient aujourd'hui encore ce mode de fonctionnement, mais Eliot n'a jamais été du genre à trop se remettre en question. Il lui arrivait de le faire, lorsqu'une lueur de lucidité s'emparait de son esprit, empêchant son ego parfois surdimensionné de réfléchir sur ses propres erreurs. Ces rares instants se multipliaient de plus en plus au fil des ans, d'ailleurs. Mais sa fierté l'empêchaient d'assumer cette part de lui, la plupart du temps. La seule personne qui méritait vraiment qu'il produise des efforts n'avait pas l'intention de lui pardonner ses fautes pour le moment, peu importe à quel point il était prêt à travailler pour les lui faire oublier : autant ne réserver ces réflexions profondes qu'à l'instant où Sawyer serait ouverte à en parler. Bien qu'il n'avait pas envie d'accepter ses propres mécanismes de pensées, il y était soumis comme tout bon humain fait de chair, de sang et d'une conscience. Alors au moment où il avait reçu un message de Kieran lui demandant s'il pouvait venir le voir au centre hospitalier, Eliot n'a pas hésité une seconde. Il lui aura fallut un moment pour prendre ses dispositions, prévenir le poste qu'il ne viendrait pas ce matin là, se préparer à partir et se mettre en chemin. D'ailleurs, il se surprenait lui même à se rendre disponible aussi rapidement pour l'Halstead. Des tas de questions lui arrivaient à l'esprit alors qu'il s'inquiétait de savoir pourquoi Kieran avait atterris là-bas. Le fait qu'il l'ait contacté lui et pas quelqu'un d'autre inquiétait d'autant plus l'inspecteur qui s'attendait à tout, et surtout au pire, quant aux raisons de ce message. Ça pouvait concerner Sawyer. Il en était conscient, et craignait ce scénario. Ça pouvait être très grave. Tout était possible, mais il n'avait aucun indice pour savoir, pour l'instant, de quoi il en retournait. Ils avaient déjà vécu une situation similaire, et Eliot savait que Kieran ne ferait appel à lui qu'en cas d'extrême urgence, que s'il n'avait pas d'autre choix. Il préférait malgré tout garder son sang froid avant d'en savoir plus, habitué à rester calme dans les pires situations, ayant appris qu'il ne servait à rien de s'énerver avant de savoir exactement ce qu'il devrait affronter, tant le cerveau était le pire des ennemis lorsqu'il était soumis à des incertitudes et à des situations de stress. Il avait beau savoir cela et mettre toute sa concentration sur le fait de rester cartésien, Eliot avait largement accéléré sa marche à l'approche des portes du bâtiment. Et entre l'instant où on lui avait donné le numéro de la chambre et l'instant où il arrivait devant la porte qu'on lui avait indiqué, le temps semblait s'être arrêté. Il avait monter les marches quatre par quatre, s'était empressé d'arriver dans le bon service, et, après avoir prit une inspiration inhabituellement longue, il avait toqué et ouvert la porte qui le séparait de Kieran. Salut. Il semblait presque surpris de voir Eliot, qui lui même fut étonné de l'état dans lequel Kieran avait l'air d'être. Son côté moqueur avait envie de le taquiner en lui demandant si l'escalier qu'il avait dévalé n'avait pas souffert de sa chute, mais il préféra se taire devant l'air sérieux du blessé. Salut ? Trop de questions se bousculaient dans son esprit, et ça se ressentait dans le ton de sa voix qui était plus interrogative qu'affirmative dans sa salutation. Il avançait de quelques pas dans la pièce, vers le lit occupé par Kieran, l'observant scrupuleusement pour essayer de comprendre comment ses blessures avaient pu être faites. A bien y songer, on était loin d'une chute dans les escaliers. Il faut qu’on parle de Sawyer. L'expression déjà perplexe d'Eliot laissait désormais place à une mine déconfite. T’as le temps ? La question de se posait pas. Quoi, Sawyer ? Elle est là elle aussi ? Il lui est arrivé quelque chose ? L'inquiétude transparaissait clairement dans sa voix. Qu'est-ce qu'il s'est passé Kieran ? Il avait besoin d'explications immédiatement, et son impatience se faisait sentir.


(eliot) fire that burns KdfDWuo
(eliot) fire that burns 118942police2
(eliot) fire that burns 335306globetrotter
(eliot) fire that burns FximBIO
(eliot) fire that burns HrMCYpm
every hero ain't a hero 'til there's a theme song, so many tries but every time it just seemed wrong. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(eliot) fire that burns IAeu3cF ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, commence (enfin) à comprendre qu'il doit apprendre à s'aimer avant d'aimer les autres. la tâche est plus difficile que prévue.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec raphael, dans une colocation 100% malaise.
(eliot) fire that burns 0c6fb8ac8089c22851b9f4d117390f8da04bd5f5
POSTS : 2292 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (eliot) fire that burns Ee6546671ef68fc2c744a91dcde2d42b65fd93b9
4 (noël 2016), #6 , #7 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(eliot) fire that burns Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(eliot) fire that burns 8978
kieyer #4 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(eliot) fire that burns Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #9 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(eliot) fire that burns 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #7 & kivy #8 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(eliot) fire that burns F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
aleisha #2 ⊹ uc uc uc


(23/06 - presque la date du jour !)laila (fb 2015)andrew (fb 2020)ottoeliot #2louisacarlyprimrosemay #2birdie #2 & jordan #2spencer #2jessalyn #2caitriona #2murphy (ua)

(eliot) fire that burns Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : J'EN AI PAS YOUHOU JE SUIS (presque) RAISONNABLE YEEES.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) autumn #1raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1autumn #5owen #1aleisha #1

autumn ua #1 (slasher)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreen

(eliot) fire that burns Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ssoveia (ava), dansdraw & leave (gifs), cham, harley, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(eliot) fire that burns Empty
Message(#) Sujet: Re: (eliot) fire that burns (eliot) fire that burns EmptyMar 31 Mai 2022 - 22:05


Salut ? Il aurait bien voulu mettre la faute de son appel en détresse sur les calmants qui l’assomment continuellement depuis son arrivée ici, justifiant d’un évident manque de capacités cognitives pour en être arrivé à appeler Eliot à l’aide alors qu’il est bien la dernière personne qu’il aurait voulu à son chevet. Ça ne fait qu’une seconde que l’enquêteur est dans la pièce, mais Kieran se sent déjà dépossédé d’une assurance qu’il n’a, en réalité, jamais eue – et encore moins face au brun. Soudainement mal à l’aise face à cette visite, je suis obligé de lui rappeler les raisons pour laquelle c’est bien vers Eliot qu’il s’est tourné ; et personne d’autre. Parce que personne d’autre ne peut assumer la tâche qu’il aimerait lui confier, celle qu’il a bien conscience de mettre entre les bonnes mains malgré les tensions entre eux. Et il a encore une dernière once de scrupule, Kieran, quand il s’imagine, un instant, la réaction de Sawyer si elle savait ce qu’il prévoyait bien malgré elle. Mais la situation le nécessite, en vaut la peine et il essaie de s’en convaincre pour réussir à formuler cette demande qui peine encore à franchir le seuil de ses lèvres. Le visage d’Eliot laisse transparaître toute l’inquiètude qu’il ressent et si dans d’autres circonstances je me serais régalé de ce retournement de situation, cette prise de pouvoir de la part de Kieran, aujourd’hui il a bien plus important. Quoi, Sawyer ? Elle est là elle aussi ? Il lui est arrivé quelque chose ? Secouant rapidement la tête par la négative, il joint rapidement la parole au geste : « Non, non, Sawyer va bien. » On peut reprocher beaucoup de choses à l’homme devant lui, je suis le premier à le faire, et mais son intérêt pour Sawyer a le mérite d’être sincère – ce qui, récemment, a pourtant déplu au dessinateur. Qu'est-ce qu'il s'est passé Kieran ? Comment résumer la chose ? Il n’y a pas de bonne manière de le faire, la seule certitude pour Kieran est qu’il n’a aucune envie de détailler les événements qui l’ont emmené ici. « J’ai surpris un cambrioleur. Sawyer était pas avec moi. » Qu’il se répète, conscient que sa manière d’aborder le sujet était maladroite et souhaitant rattraper la frayeur causée à Eliot. « J’étais chez les Cornwells. » Il précise pour l’aider à comprendre pour quelle raison il mêle Sawyer à son manque de chance, en évoquant leur famille d’accueil, le seul véritable lien entre eux à défaut de celui du sang. « Je me demandais si tu pouvais, hm, garder un œil sur elle ? » Elle le tuera. Elle le tuera à la minute même où elle apprendra qu’il a demandé un tel service à Eliot, mais il préfère encore mourir sous la colère de Sawyer que de se retrouver à nouveau face à cet homme et son couteau. « Je crois pas qu’elle ait de problèmes, non, je pense pas qu’elle était visée ou... quoi, mais... » J’ai besoin d’avoir l’esprit tranquille. Il s’agace lui-même de faire des phrases courtes et ce n’est pas qu’il veut jouer le suspense inutilement, mais entre ses côtés cassées, le coup de couteau et l’opération qui a suivi, son souffle est mis à l’épreuve. « C’était bizarre. Et je-je pense pas que ce soit... juste un cambrioleur. » C’est un putain de psychopathe, Eliot. « Je voudrais juste être sûr qu’il lui arrive rien, tu vois ? Le temps que ça se tasse. » Et il ment, Kieran, bien sûr qu’il ment. Le temps que ça se tasse, quelles foutaises alors qu’il sait autant que moi que temps ne sera d’aucune aide tandis qu’il continuera de se demander si ce malade ne va pas s’en prendre à quelqu’un d’autre ou venir finir le travail. « Tu peux t’en occuper ? S’il te plait. » Et son regard suppliant ne vise pas à achever de convaincre Eliot qu’il est déjà certain d’avoir acquis à sa cause avant même de formuler les choses de manière explicite. C’est seulement sa peur qu’il n’arrive à réprimer, à l’idée que sa sœur puisse être un dommage collatéral de toutes ces choses qu’il continue de provoquer malgré lui – cet homme a été très clair sur ce fait ; s’il n’était pas aussi stupide, s’il n’était pas aussi faible, il n’en serait pas là aujourd’hui.

@Eliot Chapman (eliot) fire that burns 1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Eliot Chapman
Eliot Chapman
les sentiments ébréchés
les sentiments ébréchés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : quarante ans et le sentiment d'avoir jeté un peu trop d'années par la fenêtre à force de faire des mauvais choix. (02/02/1982)
SURNOM : eli est réservé à sa mère depuis son enfance ; son entourage et ses collègues usent bien souvent de son nom de famille pour l'interpeller.
STATUT : célibataire et il ne peut s'en prendre qu'à lui même : c'est ce qui arrive quand on prend des décisions stupides. la rupture a été brutale et il la regrette. en pleine tentative de reconquête, même si la tâche semble impossible.
MÉTIER : les affaires intérieures lui ont rendu sa plaque d'inspecteur de police à l'unité criminelle après une suspension de quelques mois. il y travaille depuis 2014, son début carrière ayant été réalisé dans la brigade des violences domestiques.
LOGEMENT : passé d'une belle maison de famille à bayside avec sa fiancée et leur chien à un appartement mal isolé au n°433 sur orchid street, redcliffe.
(eliot) fire that burns Monophy
POSTS : 751 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ne reste jamais en place et doit toujours avoir de quoi s'occuper › pratique le baseball et s'essaie à tout un tas de sports quand l'envie lui vient › c'est le bricoleur qu'on aime avoir dans son entourage pour toutes les bricoles à réparer › il a toujours un voyagé planifié d'avance.
RPs EN COURS : (eliot) fire that burns Taking-a-picture-sienna-miller
charding 3i wasted everything and now i feel lonely. so bad i'm idiot i can't come back, sorry. just hope one day our hearts will forgive us, for now i'll take everything on me. my choice, my responsabilty.

(eliot) fire that burns Ajvc
mayotwhen the road looks rough ahead and you're miles and miles frome your nice warm bed, just remember you've got a friend in me.

(eliot) fire that burns 5prk
eliex 1nobody said it was easy, it's such a shame for us to part. nobody said it was easy, no one ever said it would be this hard. oh take me back to the start.


RPs EN ATTENTE : lily › corey
RPs TERMINÉS : lilyjake (ua)cesar (ua)normanmaycharding (ua) › › charding 2 (fb)kieranchardinglily 2adriana

PREDICTIONS 2022 :
- tu touches un héritage (plusieurs centaines de milliers d'euros)
- tu te réveilles un matin avec une famille de rat au pied de ton lit
AVATAR : zachary levi.
CRÉDITS : symphonie (avatar) janey (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & alma gutiérrez.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39052-eliot-coming-on-like-a-hurricane#1919335 https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster#1932432 https://www.30yearsstillyoung.com/t41235-eliot-chapman#2049688

(eliot) fire that burns Empty
Message(#) Sujet: Re: (eliot) fire that burns (eliot) fire that burns EmptyVen 1 Juil 2022 - 12:01


fire that burns
@Kieran Halstead & Eliot Chapman
Contrairement à la majorité des personnes, Eliot n'a jamais eu d'aversion pour les hôpitaux. Là où d'autres y voyaient la mort, la maladie et le désespoir, lui voyait en ces lieux autant de chances de se reconstruire. Là, il voyait surtout face à lui un Kieran affaibli et blessé. Et aussi compliquée que leur relation était, il avait profondément de la peine pour lui, cachée quelque part sous l'inquiétude de savoir Sawyer dans le même état, de l'autre côté du couloir. Non, non, Sawyer va bien. C'est tout ce qu'Eliot avait besoin d'entendre pour souffler un coup. Il n'oubliait pas l'état piteux dans lequel Kieran se trouvait, ni le fait qu'il devrait probablement intervenir pour régler ses affaires ou l'aider de quelque manière que ce soit, mais au moins Sawyer n'avait rien. Le savoir était suffisant pour apaiser un peu l'esprit de l'inspecteur. Restait maintenant à creuser pour connaître le fond du problème, les raisons de l'appel à l'aide de Kieran, et celles qui l'avaient menées dans ce lit d'hôpital. Il n'était pas connu pour être un bagarreur, ni pour chercher les problèmes là où ils n'existent pas. Alors il posait la question simplement. J’ai surpris un cambrioleur. Sawyer était pas avec moi. Le fait qu'il le précise finissait de rassurer Eliot quant au sort de son ex fiancée. J’étais chez les Cornwells. Sans réfléchir bien longtemps Eliot prenait la parole, coupant probablement son interlocuteur dans son élan. C'était quand ? Quelqu'un d'autre a été blessé ? Son instinct refaisait rapidement surface. Si Sawyer n'était pas présente, rien n'empêchait que quelqu'un d'autre l'ait été avec lui. Les secours avaient-ils été appelés ? Une enquête était-elle en cours ? Sur ces points là, il prendrait soin de se renseigner au poste, refusant de stresser Kieran plus que ça n'était nécessaire. Leurs désaccords et différences étaient nombreux et nombreuses, mais s'il s'entêtait à être présent pour lui en cas de difficultés, c'était qu'il était capable d'avoir de l'empathie pour lui. Je me demandais si tu pouvais, hm, garder un œil sur elle ? La réaction du Chapman se faisait attendre et il restait bouche bée, surpris par cette demande. En quoi était-elle liée à tout ça ? Le cambriolage n'était pas un incident isolé ? Quelque chose ne va pas avec elle ? Si ils étaient mêlés à une histoire un peu trop sombre, il avait besoin d'être au courant de tout pour s'assurer de leur protection. Je crois pas qu’elle ait de problèmes, non, je pense pas qu’elle était visée ou... quoi, mais... C’était bizarre. Et je-je pense pas que ce soit... juste un cambrioleur. Il avançait d'un pas, se retrouvant collé aux pieds du lit médicalisé. Si ce n'est pas juste un cambrioleur, c'était quoi ? La frayeur se lisait dans ses yeux et Eliot détestait ça. Il aurait préféré pouvoir se moquer de Kieran en lui lançant qu'il n'était qu'un lâche apeuré pour pas grand chose, mais cette fois ci, à son ton, il devinait que son agression avait été très sérieuse. Je voudrais juste être sûr qu’il lui arrive rien, tu vois ? Le temps que ça se tasse. Tu peux t’en occuper ? S’il te plait. Kieran savait qu'Eliot ne pourrait jamais dire non à cette demande. Surtout pas quand elle concernait Sawyer. Il aurait presque eu envie de lui rappeler leur dernière conversation, celle où il s'était à moitié fait congédier parce que ses actes étaient impardonnables ; il savait aussi que ce n'était pas le moment pour ça. Oui, évidemment. Si ça pouvait lui donner une excuse supplémentaire de se rapprocher d'elle, il n'allait certainement pas dire non. Je suppose qu'elle n'est pas au courant de ma venue ? Elle aurait certainement tué son frère pour avoir pris cette décision. Tu veux parler de ce qu'il s'est passé ? Un cambriolage peut vite très mal tourner, et Kieran avait probablement de la chance d'être toujours en vie aujourd'hui. N'importe qui aurait eu du mal à reprendre ses esprits après un choc pareil. Que ce soit lié à ses fonctions et à l'habitude de poser des questions et d'écouter ou par affection pour Kieran, il saurait se montrer présent s'il le fallait.


(eliot) fire that burns KdfDWuo
(eliot) fire that burns 118942police2
(eliot) fire that burns 335306globetrotter
(eliot) fire that burns FximBIO
(eliot) fire that burns HrMCYpm
every hero ain't a hero 'til there's a theme song, so many tries but every time it just seemed wrong. ☽

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(eliot) fire that burns Empty
Message(#) Sujet: Re: (eliot) fire that burns (eliot) fire that burns Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(eliot) fire that burns

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-