AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

 (primrose) lies came out of my mouth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(primrose) lies came out of my mouth  IAeu3cF ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, commence (enfin) à comprendre qu'il doit apprendre à s'aimer avant d'aimer les autres. la tâche est plus difficile que prévue.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec raphael, dans une colocation 100% malaise.
(primrose) lies came out of my mouth  Tumblr_p9757mF2QX1w9txg9o1_540
POSTS : 2266 POINTS : 495

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (primrose) lies came out of my mouth  Ee6546671ef68fc2c744a91dcde2d42b65fd93b9
4 (noël 2016), #6 , #7 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(primrose) lies came out of my mouth  Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(primrose) lies came out of my mouth  8978
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(primrose) lies came out of my mouth  Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #9 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(primrose) lies came out of my mouth  629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #7 & kivy #8 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(primrose) lies came out of my mouth  F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
aleisha #2 ⊹ uc uc uc


(21/06 - c'est pas l'homme qui prend les rps, c'est les rps qui prennent l'homme)andrew (fb)ottoeliot #2louisacarlyprimrosemay #2birdie #2 & jordan #2spencer #2jessalyn #2murphy (ua)

(primrose) lies came out of my mouth  Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) autumn #1raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1autumn #5owen #1aleisha #1

autumn ua #1 (slasher)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreen

(primrose) lies came out of my mouth  Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : cristalline (ava), bastillefillthesilence & andreeds (gifs), cham, harley, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(primrose) lies came out of my mouth  Empty
Message(#) Sujet: (primrose) lies came out of my mouth (primrose) lies came out of my mouth  EmptySam 5 Fév 2022 - 22:45




@PRIMROSE ANDERSON & KIERAN HALSTEAD ⊹⊹⊹ Lies came out my mouth, Maybe I'm forgetful, Maybe you'll forgive me, Maybe I'm still leaving, Baby, don't believe me.

Si aujourd’hui Kieran devait illustrer une expression, ce serait sans aucun doute « l’hôpital qui se fout de la charité ». L’hôpital, c’est lui, la charité, c’est Kylie – puisque c’est bien d’elle dont il se fiche. Il lui a demandé (ordonné ?) de se retrouver dans une heure au milieu de la foule de la rue commerçante. Jusqu’ici, vous me direz que vous ne voyez pas le souci. Celui-ci réside dans le fait que Kieran habite à Fortitude Valley, c’est-à-dire à une petite demi-heure à pieds du Queen Street Mall où il a donné rendez-vous à Kylie ; et qu’il a eu la bonne idée de partir de chez lui moins de dix minutes avant l’heure du rendez-vous. Vous comprenez maintenant à quel point les calculs ne sont pas bons ? Exactement. S’il y avait une médaille d’or du retard, il est certain qu’elle serait remise au jeune homme, qui n’a jamais été capable de partir à l’heure. Kieran, c’est le type qui part de chez lui cinq minutes après que son bus soit passé et qui s’étonne de l’avoir raté : aujourd’hui ne fait pas exception à la règle. Le problème, c’est que malgré son expérience catastrophique en terme de ponctualité, le dessinateur ne semble toujours pas enregistrer que, pour y parvenir, il serait préférable de partir à l’heure et de changer ses habitudes. Non, dans son raisonnement, Kieran suppose simplement qu’il lui suffit de courir plus vite. Là-aussi, un problème se pose. Kieran ne sait pas courir. Enfin, bien sûr qu’il a appris à le faire, à mettre une jambe devant l’autre, à accélérer le pas ; sauf que c’est la dernière étape qui pose problème : maintenir l’équilibre relève du défi connaissant la gaucherie du personnage. Vous voyez, il y a des individus qui sont suicidaires, il y en a d’autres qui font comme Kieran et même lorsqu’ils n’ont aucune mauvaise intention envers eux-mêmes (à qui tu mens, Kieran), ils arrivent quand même à se faire du mal. Il devrait le savoir, depuis le temps, que rattraper son retard en courant est surtout l’assurance de ne jamais arriver en un seul morceau, mais il faut croire qu’il aime le défi (ou qu’il aime souffrir), Kieran.

C’est donc sans grande surprise que la chute était inévitable. Avant de parler de la catastrophe, soulignons quand même l’effort du jeune homme, qui est parvenu à – presque – rattraper son retard pour débarquer au centre-ville avec seulement dix petites minutes (quinze, en réalité) de délai. Kylie sera contente, lui doit se faire greffer de nouveaux poumons, mais eh, c’est un détail. Dix minutes donc, on a dit, et le voilà dans la dernière ligne droite pour rejoindre la rue commerçante. Et parce qu’elle porte bien son nom, parce qu’il y a une foule compacte parmi laquelle il est presque impossible de passer à cette heure-ci, Kieran ne trouve rien de mieux à faire que de couper à travers un parking pour s’éviter la lenteur de la foule et l’attente au passage piéton. Oui, c’est pas malin. Oui, il est au courant, puisque je n’ai pas manqué de le souligner. Oui, il s’est lui-même fait des scénarios ; à savoir qu’une voiture déboulerait de nulle part pour mieux l’écraser, ou qu’un type en aurait après son portefeuille (car quitte à faire dans le cliché du parking glauque, hein). Mais certainement pas que dans la précipitation, quasiment à bout de souffle après avoir fait son meilleur sprint sur dix kilomètres (un kilomètre, en réalité, le ressenti est néanmoins différent), Kieran s'écraserait au sol dans une cascade digne des meilleurs films. C’est d’abord ses pas qui sont trop rapides dans la descente du parking ; et il se retrouve à devoir freiner des quatre fers sans grand succès. C’est ensuite sa cheville qui sort légèrement de son axe pour lui faire perdre l’équilibre (pas difficile, il n’en possède déjà pas). Ce sont ses jambes d’asperge qui tentent péniblement d’éviter la honte qui s’annonce dans sa plus belle imitation du skieur qui slalome entre les portes. Un coup de hanche à droite, le pied gauche qui se lève ; hop, repos sur le sol, hanche gauche qui tente de rattraper le coup ; pied droite qui se lève à son tour et, finalement, parce qu’il n’a jamais été foutu de coordonner ses gestes, il s’écrase au sol la tête la première. Ce ne serait pas vraiment un problème si 1) il ne venait pas de se manger le rebord du trottoir sur lequel circule une dizaine de piétons 2) il ne s’était pas magnifiquement écrasé entre deux voitures parquées côte à côte, en partant du principe que « je suis assez fin pour couper ici » au lieu de prendre le chemin prévu à cet effet. Car, il y a une sacré différence entre un Kieran debout et un Kieran à terre, désormais coincé entre les deux véhicules, la bouche légèrement en sang après s’être fendu la lèvre et, surtout, SURTOUT, ayant atteint un niveau de ridicule qui frôle les sommets. La tête contre le sol, il reste ainsi une bonne minute, pas parce qu’il n’a pas envie d’entreprendre de se relever, mais parce qu’il espère naïvement qu’on oubliera son existence et le spectacle qu’il vient d’offrir.

Bien sûr, c’est peine perdue et si pour une fois il serait interdit aux gens de faire preuve de bienveillance, c’est maintenant. Ils auraient pu le laisser mourir de honte sur ce sol. Avec un peu de chance, l’un des conducteurs du véhicule incriminé dans l’accident (oui, parce que c’est la faute des voitures, évidemment), ne remarquerait même pas sa présence et lui marcherait dessus – ça le changerait pas de d’habitude, pour être honnête. Mais non, il faut que quelques passants se précipitent à sa rescousse, à commencer par une grand-mère avec un déambulateur qui en vient même à lui le tendre pour qu’il prenne appui afin de se relever. Il ne sait pas si la larme qui roule le long de sa joue est dû au choc ou à la honte (sûrement à la honte), tandis qu’il se confond en excuses et se déteste de s’être rasé le crâne alors qu’il aurait pu (essayer) de se cacher derrière sa touffe de cheveux, mais non, il a fallu qu’il enchaîne les bonnes idées en quelques jours, vraiment, quel champion.

Je rectifie ce que j’ai annoncé plus tôt ; inutile de féliciter Kieran sur le retard qu’il a pu rattraper : il en est maintenant à une bonne demi-heure, le bas de son pull ayant servi de mouchoir tâché de sang, sa lèvre dont le sang cesse doucement de couler et une trace de saleté sur la joue. Et il se demande pourquoi il est désespérément célibataire, hm. Remis de ses émotions, il se fait la promesse de ne plus courir pour rattraper son retard (promesse tenue jusqu’à demain, donc) tandis qu’il arrive enfin au point de rendez-vous et aperçoit une Kylie qui s’impatiente, avec les deux nièces précédemment présentées par message. « Hé, Kyle ! » Kyle, Kylie, Bonnie, Jessica, bon, au final, c’est un peu égal comme il la surnomme puisqu’il ne connait même pas son vrai prénom. « Je suis vraiment, vraiment, vraiment désolé, j’ai eu un petit soucis en retard, excuse-moi, vraiment, c’était pas voulu, désolé. » Il a dit qu’il était désolé ? Finissant par reporter son attention sur les deux enfants, il affiche un sourire qui vise à les mettre en confiance (et oui, ça fait réflexion d’homme qui a beaucoup de choses à se reprocher au contact des enfants, mais il s’agit surtout de ne pas trop leur faire peur avec sa gueule cassée – il a encore les cicatrices de sa rencontre avec ce foutu cambrioleur trois mois plus tôt). « C’est laquelle la mienne ? » Il demande avec un clin d’œil adressé à Kylie, référence à leur échange de sms et car de toute évidence il ne va pas la laisser gérer les deux terreurs (le sont-elles vraiment ?) toute seule.



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Primrose Anderson
Primrose Anderson
l'insatiable
l'insatiable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (14.02)
SURNOM : prim, poppy, primsou.
STATUT : seule et résignée.
MÉTIER : assistante de jamie à la fondation et stripper au cherrybomb de la ruche.
LOGEMENT : 177 hughton avenue, @redcliffe, avec will et theodora, accompagnée de nutella son chat.
(primrose) lies came out of my mouth  D3a9
POSTS : 12330 POINTS : 530

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : acheteuse compulsive doublée d'une obsession pour le luxe › pâtissière dans l'âme › originaire de warwick, arrivée à brisbane en 2012 › son compte instagram est une façon pour elle d'exister › hypersensible, nerveuse et manque total de confiance en elle › maman d'un british shorthair appelé nutella › a l'alcool facile › rêve et s'invente une vie plus luxuriante que ce qu'elle a
RPs EN COURS :
flashback
solas 2

présentwillamaya 2lena 2deklanloujosephkieranandersonscaleb 8sanna

(primrose) lies came out of my mouth  Ppoz
andersons 1

(primrose) lies came out of my mouth  4dhr
calrose 6 ✽ and when we're in the trenches and you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother. ☾ 123456

(primrose) lies came out of my mouth  X3wz
primaya 2 ✽ i have no reason to run so will someone come and carry me home tonight the angels never arrived but I can hear the choir so will someone come and carry me home tonight we are young so let's set the world on fire we can burn brighter than the sun. ☾ 1

RPs EN ATTENTE : deborah ✽ micah ✽ sofia 2 ✽ alex 4 ✽ hh 4 ✽ alba ✽ bailey

de l'art made in HH:

RPs TERMINÉS : caleb 6solaschanningtimcaleb 3calebheathercaleb 2/alexjamielenawrentim 2heather 2tim 3danisofiatim 4tim 5caleb 4amayagaïatim 6heather 3jamie 2caleb 5alex 2mariage calexalex 3
AVATAR : natalia dyer
CRÉDITS : (avatar/crackships) me.
DC : birdie, le perroquet survitaminé.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36349-primrose-buy-her-tonight-she-s-still-shining https://www.30yearsstillyoung.com/t36424-primrose-every-little-lie-gives-me-butterflies https://www.30yearsstillyoung.com/t36448-primrose-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t36543-primrose-anderson

(primrose) lies came out of my mouth  Empty
Message(#) Sujet: Re: (primrose) lies came out of my mouth (primrose) lies came out of my mouth  EmptyMar 15 Fév 2022 - 19:47



(outfit) Tout est une question de paraître. Qu’importe où, qu’importe quand, qu’importe avec qui. Mais tu ne peux pas paraître convenablement avec deux enfants. Qui ne sont pas les tiens, soyez-en sûrs. Déjà que tu n’arrives pas à te prendre en charge toi-même, un bambin dans les bras serait bien malheureux. Tu as déjà eu une fausse alerte il y a trois mois, cela t’a suffit pour te confirmer que même si un jour tu veux des enfants un jour, ce jour n’est pas encore arrivé. Tu as le bonheur tout de même de garder tes nièces, qui ont encore poussé en un mois et tu ne comprends pas comment cela peut être possible. Lena et Lucy gigotent de plus en plus, elles vont là où il ne faut pas aller - enfin surtout Lena. L’indépendance, la téméraire, celle qui s’agite le plus, qui va explorer chacun recoin et qui a décidé de faire jouer avec la patience de sa tante. Finalement, Lucy n’est pas si pénible que ça - en tout cas dans ce sens. Si elle a piqué une crise de larmes en ne voyant ni son père ni sa mère dans la maison, elle reste près de toi malgré tout. C’est à leur comportement respectif qu’il est facile de les reconnaître. De toute façon, tu t’es facilitée la vie en fermant toutes les portes donnant sur les couloirs et autres pièces car il est hors de question que tu cours dans toute la maison pour les chercher. Tu as déjà eu à le faire avec ton bébé chat l’an dernier, tu ne comptes pas faire la même chose avec tes nièces. Tu n’es pas forcément très adroite mais tu as la volonté de leur faire passer un bon moment. Tu es censée les coucher mais ni l’une ni l’autre ne semblent le vouloir et tu te dis qu’elles dormiront mieux ce soir si elles n’ont pas de sieste dans les pattes. C’est une erreur de débutante mais tu ne les as pas vu depuis un mois ; même si tu n’as pas la fibre maternelle complète, tu n’es pas non plus une sans cœur. Et elles restent adorables quand elles ne cherchent pas à attraper tes cheveux, s’en prendre au chat ou aller baver sur le coussin du chien.

Alors les sms de Clyde sont comme un petit souffle d’air. Un rappel de la réalité du monde à l’extérieur. Non pas que tu l’ais oublié mais elles accaparent tellement ton attention. Caleb serait fier de toi. Il le sera dans tous les cas. Tu sais t’occuper de tes nièces. C’est facile, d’être tata. Il suffit de les faire rire, d’être stricte mais pas trop et d’en avoir rien à faire si elles ne veulent ni dormir ni manger. Tu n’es pas là pour l’éducation. C’est une grosse plaie en moins. Ses messages te font sourire. Même rire car les sous-entendus qu’il fait lui-même sont absurdes. Clyde est un personnage à part. Il change parfois de noms, selon les conditions. C’est marrant. Vous avez vos numéros mais pas vos réels prénoms. Il te donne un semblant d’une vie meilleure. Une vie que tu aurais aimé avoir. Celle que tu prétends avoir sur les réseaux sociaux. Heureusement que tu t’es apprêtée comme il faut. Comme si tu avais senti la chose venir. La chose étant les gros sabots de Clyde qui viennent égayer ta journée. Non pas que tu t’ennuies mais deux bambines d’un an, ce n’est pas non plus l’ambiance totale. Sans trop voir l’acheminement, voilà que tu te retrouves à avoir rendez-vous au Street Mall. Très bien, parfait, c’est à quelques pas d’ici. Il faut juste que tu amènes tes nièces. Alors s’en suit le combat de les habiller, de faire des négociations à coups de babillements, d’autoriser Lucy à prendre sa peluche du moment - car sinon, elle va tirer les grosses larmes, t’en as conscience. Tu promets à Lena une sucette si elle daigne à se mettre dans la poussette et enfin, enfin quand t’as réussi à sortir avec les deux filles dans leur poussette, tu sens déjà une petite victoire interne.

Par contre, ce n’est pas une victoire pour Clyde. Tu as eu le temps d’acheter la sucette de Lena - même si au final, tu l’as gardé pour toi car tu t’es demandée si c’était pas dangereux en voyant le bâton - finissant par leur acheter des petites glaces à toutes les deux car ça, au moins, c’est plus sûr. Ta sucette dans la bouche, les deux filles savourant leurs glaces (avec plus ou moins de succès, tu ne pourras pas le cacher à leurs parents vus les tâches qui commencent à couler sur leurs vêtements), tu es le bras sur la rembarde de l’étage supérieur, les prunelles naviguant sur la population avec un désintéressement total - il n’y a que la tête de Clyde qui t’intéresse. « Hé, Kyle ! » enfin. Tu tournes la tête en sa direction… Pour grimacer et froncer des sourcils en même temps. « Je suis vraiment, vraiment, vraiment désolé, j’ai eu un petit soucis en retard, excuse-moi, vraiment, c’était pas voulu, désolé. » mais tu vois la trace sur sa joue et le bas de son pull - en été ? - qui est dans un piteux état. « C’est laquelle la mienne ? » tu sors ta sucette de la bouche avant de sourire vers ses nièces qui regardent le nouveau venu avec un oeil curieux. “Je te présente Lena et Lucy.” que tu pointes. “Lena est avec les cheveux attachés et Lucy avec sa peluche.” histoire qu’il puisse les définir. “Je t’aurai dit Lucy mais j’ai vraiment peur qu’elle te fasse crise sur crise. Elle n’est pas très facile avec les visages inconnus.” ce qui est relativement chiant mais c’est ainsi. “Donc la ‘tienne’, tu souris en mimant les guillemets, sera Lena. Tu as intérêt à y faire attention car c’est ma préférée.” complètement objective. “Par contre, tu as une trace de saloperie sur la joue et il est arrivé quoi à ton pull ? Et à tes cheveux ?” il a quasiment la boule à zéro, c’est presque triste. Cela n’enlève rien de son charme mais il était quand même plus mignon avec les cheveux un peu plus touffus sur le sommet de son crâne.




(primrose) lies came out of my mouth  272681890 :
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(primrose) lies came out of my mouth  IAeu3cF ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, commence (enfin) à comprendre qu'il doit apprendre à s'aimer avant d'aimer les autres. la tâche est plus difficile que prévue.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec raphael, dans une colocation 100% malaise.
(primrose) lies came out of my mouth  Tumblr_p9757mF2QX1w9txg9o1_540
POSTS : 2266 POINTS : 495

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (primrose) lies came out of my mouth  Ee6546671ef68fc2c744a91dcde2d42b65fd93b9
4 (noël 2016), #6 , #7 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(primrose) lies came out of my mouth  Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(primrose) lies came out of my mouth  8978
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(primrose) lies came out of my mouth  Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #9 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(primrose) lies came out of my mouth  629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #7 & kivy #8 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(primrose) lies came out of my mouth  F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
aleisha #2 ⊹ uc uc uc


(21/06 - c'est pas l'homme qui prend les rps, c'est les rps qui prennent l'homme)andrew (fb)ottoeliot #2louisacarlyprimrosemay #2birdie #2 & jordan #2spencer #2jessalyn #2murphy (ua)

(primrose) lies came out of my mouth  Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) autumn #1raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1autumn #5owen #1aleisha #1

autumn ua #1 (slasher)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreen

(primrose) lies came out of my mouth  Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : cristalline (ava), bastillefillthesilence & andreeds (gifs), cham, harley, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(primrose) lies came out of my mouth  Empty
Message(#) Sujet: Re: (primrose) lies came out of my mouth (primrose) lies came out of my mouth  EmptyVen 25 Fév 2022 - 17:07



Parfois, il s’interroge sur les bonnes fées qui se sont penchées sur son berceau quand il était gamin, Kieran et il en vient toujours au même constat : elles ne l’aimaient pas. Il ne voit pas d’autres raisons derrière cet acharnement de malchance, car ce ne sont pas quelques poussières qui ont été déversées, mais le flacon entier qu’il s’est pris dans la figure ; tout comme il s’est pris ce trottoir en plein visage tandis qu’il prie pour ne pas avoir trop de dégâts. Mais Kieran reste Kieran et il sait qu’il aura au moins un bleu sur le visage pendant plusieurs jours, de quoi lui donner l’air badass (ou d’un idiot, plutôt), ce qui commence sérieusement à l’agacer, cette tendance qu’il a de ne jamais ressembler à rien depuis quelques semaines, toujours par malchance. Il vient à peine de cicatriser de ses blessures infligées par le cambrioleur, il aimerait autant éviter de les rappeler à son bon souvenir parce qu’il est incapable d’aligner un pas devant l’autre. Il est d’autant plus frustré qu’il était presque en avance, avant qu’il ne se ridiculise de la sorte devant des passants (et il ignore encore qu’il est loin d’être au bout de ses peines). C’est un Kieran en piteux état qui finit par rejoindre Kyle ou peu importe le prénom qu’il lui donnera aujourd’hui et il ne joue pas un rôle, quand il s’excuse à outrance. C’est une faille qu’il lui offre ; et la possibilité de voir au-delà des personnages qu’il incarne souvent en sa présence. “Je te présente Lena et Lucy.” Lena et Lucy, Lucy et Lena, a priori, il devrait s’en sortir. Même si... ouais, on va pas se mentir, un coup d’œil aux deux gamines suffit à comprendre qu’elles sont identiques et qu’il a tout intérêt à rapidement trouver un moyen de les distinguer pour ne pas passer pour un mauvais babysitter, même si Kylie lui transmet des indices de taille. “Lena est avec les cheveux attachés et Lucy avec sa peluche.” Vous allez me dire, il n’a aucune raison de se planter. Mais il n’avait pas plus de raison de finir la tête la première contre un trottoir dans un parking vétuste, alors bon, les probabilités et Kieran, hein... “Je t’aurai dit Lucy mais j’ai vraiment peur qu’elle te fasse crise sur crise. Elle n’est pas très facile avec les visages inconnus.” Kieran fronce les sourcils alors qu’il observe l’enfant en question. Ah, voilà un détail auquel tu n’as pas pensé, Kieran, n’est-ce pas ? Le fait qu’un bébé, c’est... chiant. J’ai le droit de le dire ? Boh, au pire, personne ne me lit ou m’écoute, c’est pas très grave. Mais, de vous à moi, je trouve que c’est le cas : un bébé, c’est chiant, ça hurle, ça pisse partout, ça n’est jamais content, ça ne sert pas à grand-chose et malgré cette magnifique description, Kieran continue d’en vouloir. Bon. Il ne pourra pas dire qu’il n’a pas été prévenu. Il n’est pas certain d’être prêt à supporter des hurlements de détresse ni les regards interrogateurs (pour ne pas dire de jugement) qui accompagneront ceux-ci. “Donc la ‘tienne’, sera Lena. Tu as intérêt à y faire attention car c’est ma préférée.” Ses sourcils se froncent encore un peu plus. T’es gentille, Kylie, mais ce n’est pas le genre de choses qui diminue son anxiété. Loin de là, alors qu’il sent son estomac se nouer. Ah, pourtant, Halstead, c’était ton idée, il serait peut-être question d’assumer, maintenant. « Il y en a pas une troisième quelque part, t’es sûre ? Au cas où il arrive quelque chose aux deux premières ? » Il l’interroge avec un sourire gêné. Ça marche pas comme ça, les enfants ? Ah. Dommage. “Par contre, tu as une trace de saloperie sur la joue et il est arrivé quoi à ton pull ? Et à tes cheveux ?” Kieran baisse le regard sur ses vêtements, autant qu’il essaie maladroitement d’essuyer sa joue avec sa main. « Longue histoire. » Il souligne dans un premier temps, dans l’espoir de gagner quelques minutes pour formuler un mensonge digne de ce nom. « Je peux juste te dire une chose : tu devrais voir la gueule de l’autre gars. » Il annonce, presque fier, en levant le menton. Oui, voilà, c’est une belle justification ça, ça lui donne un air badass, une importance qu’il n’a pas vraiment en temps normal, sauf aux côtés de Kylie, parce qu’il peut être qu’il désire en sa compagnie – et c’est bien pour ça qu’il l’apprécie. « Il essayait de voler le sac d’une vieille, t’imagines. » Et c’est justement parce qu’il peut être qui il veut, qu’il peut user et abuser des mensonges – parce qu’avec elle, le jeu est évident depuis le premier jour et il n’a pas besoin de réfléchir quant à la manière de lui faire gober ses exploits. Elle sait autant que lui qu’ils sont faux et, lorsque ce n’est pas le cas, ils se confondent avec le reste. « Not on my watch. » Il conclut fièrement, tel le shérif d’une série télévisée qui aurait su remettre de l’ordre dans sa ville à feu et à sang avant son intervention. Oui, dans les histoires qu’il raconte à Kylie, il a toujours le beau rôle, Kieran. Ou plutôt devrais-je dire Clyde ? « Et pour mes cheveux, c’est... » Un putain de connard qui m’a démonté la gueule et arraché la plupart de mes cheveux. Non, non, pas dans cette version-là, on a dit. « ... c’est cliché. Une rupture, un besoin de changement, tout ça. » Il souligne en haussant les épaules, n’ayant pas vraiment réfléchi à quelque chose de plus valorisant ; au pire, il peut toujours dire qu’il est celui à l’origine de la séparation pour gonfler son estime de lui-même (ce serait une bonne chose, à vrai dire). « J’ai une idée. » Qu’il annonce fièrement en observant les deux enfants, même si le masque d’assurance de Clyde est très vite rattrapé par les doutes de Kieran, qui regrette bien vite ses propos. Ah, t’as envie de te rattraper maintenant, pas vrai ? C’est trop tard, c’est dommage. Va jusqu’au bout de ton idée, Halstead, puisqu’elle avait l’air fantastique. « Tu crois qu’on pourrait avoir combien d’avantages avec des bouilles comme celles-ci ? » Il demande en continuant d’observer Lena et Lucy, se rendant vite compte qu’il passe définitivement pour un gros taré. « Je veux dire que... ça se tente de faire un concours, tu vois le truc ? » Chacune sa gamine et celui qui a récolté le plus de bons ou de cadeaux dans une heure est désigné vainqueur. Mais pour ça, il faudrait encore avoir l’aisance de surjouer en utilisant les deux enfants ; autant dire que Kieran n’est doué ni dans une catégorie, ni dans l’autre (encore heureux pour la seconde, vous me direz). Il n’arrive même plus à faire semblant alors qu’il se sent terriblement mal à l’aise et que ce pic d’anxiété (autant que son repas de midi) à des conséquences inattendues « Personne peut résister à ces grands yeux. » Qu’il lance en se baissant pour saluer Lena, sa main qui lui fait signe au même moment qu’il n’arrive pas à retenir un gaz et qu’il est aussitôt pris d’une honte monumentale, encore plus accentuée quand il relève les yeux vers Kylie. « Ah oui, d’accord, elle fait souvent ça ? » Non, Kieran, pas toi, quand même. C’est honteux, ce que tu viens de faire. Oui, bon, j’aurais fait pareil.

@Primrose Anderson (primrose) lies came out of my mouth  1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Primrose Anderson
Primrose Anderson
l'insatiable
l'insatiable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (14.02)
SURNOM : prim, poppy, primsou.
STATUT : seule et résignée.
MÉTIER : assistante de jamie à la fondation et stripper au cherrybomb de la ruche.
LOGEMENT : 177 hughton avenue, @redcliffe, avec will et theodora, accompagnée de nutella son chat.
(primrose) lies came out of my mouth  D3a9
POSTS : 12330 POINTS : 530

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : acheteuse compulsive doublée d'une obsession pour le luxe › pâtissière dans l'âme › originaire de warwick, arrivée à brisbane en 2012 › son compte instagram est une façon pour elle d'exister › hypersensible, nerveuse et manque total de confiance en elle › maman d'un british shorthair appelé nutella › a l'alcool facile › rêve et s'invente une vie plus luxuriante que ce qu'elle a
RPs EN COURS :
flashback
solas 2

présentwillamaya 2lena 2deklanloujosephkieranandersonscaleb 8sanna

(primrose) lies came out of my mouth  Ppoz
andersons 1

(primrose) lies came out of my mouth  4dhr
calrose 6 ✽ and when we're in the trenches and you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother. ☾ 123456

(primrose) lies came out of my mouth  X3wz
primaya 2 ✽ i have no reason to run so will someone come and carry me home tonight the angels never arrived but I can hear the choir so will someone come and carry me home tonight we are young so let's set the world on fire we can burn brighter than the sun. ☾ 1

RPs EN ATTENTE : deborah ✽ micah ✽ sofia 2 ✽ alex 4 ✽ hh 4 ✽ alba ✽ bailey

de l'art made in HH:

RPs TERMINÉS : caleb 6solaschanningtimcaleb 3calebheathercaleb 2/alexjamielenawrentim 2heather 2tim 3danisofiatim 4tim 5caleb 4amayagaïatim 6heather 3jamie 2caleb 5alex 2mariage calexalex 3
AVATAR : natalia dyer
CRÉDITS : (avatar/crackships) me.
DC : birdie, le perroquet survitaminé.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36349-primrose-buy-her-tonight-she-s-still-shining https://www.30yearsstillyoung.com/t36424-primrose-every-little-lie-gives-me-butterflies https://www.30yearsstillyoung.com/t36448-primrose-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t36543-primrose-anderson

(primrose) lies came out of my mouth  Empty
Message(#) Sujet: Re: (primrose) lies came out of my mouth (primrose) lies came out of my mouth  EmptyDim 3 Avr 2022 - 12:20


« Il y en a pas une troisième quelque part, t’es sûre ? Au cas où il arrive quelque chose aux deux premières ? » Le visage gêné de Clyde me prouve que mes mots ne tombent pas dans l’oreille d’un sourd. Est-ce que je me rends compte que je lui fous une certaine pression sur les épaules ? Absolument pas. A vrai dire, je ne fais qu’énumérer des faits réels. Je ne suis pas sûre qu’une troisième aurait aidée, bien au contraire. Deux est déjà une bonne limite pour le moment, c’est déjà beaucoup d’un seul coup mais vu notre famille, ce n’est pas si surprenant que cela que ce soit un jumelage qui soit sorti en premier. Je penche la tête sur le côté. “T’as peur ?” Après tout, si Primrose aurait sûrement rien dit, Kylie, elle, ose. J’ai même le sourire de coin, celui du défi parce que je ne peux pas croire que deux petites filles peuvent effrayer un adulte - oh, ou alors je me fourvois complètement dans mon rôle car au contraire, elles sont terrifiantes à souhait, ces gosses. Pourtant, voilà plus d’un an qu’elles sont dans ma vie mais elles trouvent toujours le moyen pour me faire avoir des sueurs froides. Autant dire que j’apprends le pire et le meilleur avec elles.

Mais ce n’est rien comparé à l’état de Clyde qui est, disons-le clairement, pitoyable. Le visage est une scène de crime à elle toute seule (oui, Kylie exagère un peu) et cette affreuse boule à zéro n’est pas très jolie à voir. C’est dommage parce qu’il est mignon, Clyde. « Longue histoire. » Et il maintient le mystère sur ce nouveau look, qui a l’air d’avoir une histoire derrière. A moins que ce soit les traces sur son visage ? Ou de son pull ? Il y a beaucoup trop d’interrogations mais Primrose préfère ne rien demander, Kylie suit - pour une fois. « Je peux juste te dire une chose : tu devrais voir la gueule de l’autre gars. » Là, j’arque un sourcil ; Clyde s’est donc battu ? Je ne m’y attendais pas vraiment mais mon visage exprime une certaine admiration. « Il essayait de voler le sac d’une vieille, t’imagines. » Je secoue la tête d’un air dégoûté. “Les gens n’ont plus aucun respect.” Même si les petits vieux ne sont que des boulets de société à mes yeux - jugez-moi autant que vous le souhaitez, je ne changerai pas de discours. Sauf pour paraître désolée face à Clyde qui a fait preuve d’un grand courage pour sauver le sac de cette malheureuse. « Not on my watch. » Je laisse échapper un léger rire, un peu sot, mais Kylie est sur pilote automatique ; je sais jouer des apparences et des facettes, et avec Clyde, c’est si simple et naturel. Ce n’est pas forcément vrai mais je préfère croire que ça l’est quand même car c’est ce qui compte le plus ; mentir, paraître et jouer. Ainsi, chacun peut mentir ou être honnête, ni l’un ni l’autre ne savons réellement la réalité de l’autre. Cela peut être étrange d’un point de vue externe, mais c’est assez libérateur de mon point de vue.

« Et pour mes cheveux, c’est... » J’ai remis ma sucette dans ma bouche en attendant la suite de ses histoires - il a l’air d’avoir une vie trépidante et riche en émotions, Clyde. « ... c’est cliché. Une rupture, un besoin de changement, tout ça. » Mes traits deviennent compatissants alors que ça me rappelle de mauvais souvenirs. Même si j’ignore si c’est la réalité ou non pour lui, je sais ce que ça fait. J’ai un petit sourire, plus à la Primrose qu’à la Kylie, plus sincère aussi. “Je peux comprendre.” Je n’oserai pas dire que j’ai eu une rupture il n’y a pas longtemps aussi. D’une belle histoire que je pensais voir durer pour plus de temps qu’elle n’a duré. J’ai eu les rêves beaucoup trop grands et la désillusion n’en a été que pire au final. Mais j’ai réussi à remonter la pente, plus ou moins. Avec difficulté, avec travers, et certainement pas avec brio mais j’ai remonté la pente. C’est tout ce qui compte, n’est-ce pas ? “J’aurai dû y penser aussi.” Que je dis en passant la main dans mes cheveux. “Me couper les cheveux, me les teindre peut-être… Rousse ou blonde, tu penses que ça m’irait ?” A vrai dire, je ne sais pas si un jour j’oserai changer radicalement de tête à ce point. Mais j’aimerai bien savoir un jour si ça pourrait m’aller. La curiosité est une chose, oser en est une autre. Dans ce deuxième sens, Clyde a mon admiration. Même s’il est plus simple pour un homme de se raser le crâne qu’une femme, il ne va s’en dire.

« J’ai une idée. » Clyde récupère mon attention alors que mes pensées commençaient à dériver sur un terrain non propice à l’amusement - et ça aurait été très dramatique. « Tu crois qu’on pourrait avoir combien d’avantages avec des bouilles comme celles-ci ? » Alors ça, je ne m’y attendais pas. « Je veux dire que... ça se tente de faire un concours, tu vois le truc ? » Si Primrose aurait sûrement bredouillé, je m’entends rire par cette idée si absurde et gênante mais… Assez coquace, non ? “Chacun avec notre gamine et gagner des avantages ? Cadeaux, nourriture, bonbons, jouets ?” J’ignore si vraiment c’est possible, à vrai dire, mais Kylie a envie d’essayer. Je suis fébrile et tétanisée de l’intérieur mais je me mets un coup de pied au cul ; qu’est-ce qui peut m’arriver de pire à part me prendre un stop par des employés qui ne se laisseront pas attendrir ? « Personne peut résister à ces grands yeux. » Voilà, exactement ce que je dis. Et là, alors qu’il se baisse, j’entends un pet sortir de quelque part. « Ah oui, d’accord, elle fait souvent ça ? » Mes bras se croisent sur la poussette alors que je sors ma sucette de ma bouche avec un oeil suspicieux sur Clyde. “Est-ce que tu blâmes ma nièce pour ta propre impolitesse ?” Car pour que ça soit entendu, je doute que ça vient du petit gabarit d’une des crevettes assises dans la poussette à finir leurs glaces. D’ailleurs, voilà Lena qui tend sa main remplie de glace à la vanille vers Clyde - j’ignore si elle veut lui en faire goûter mais elle finit par en mettre sur sa joue et ça me fait rire de nouveau. “Je crois que Lena est d’humeur généreuse. Ou qu’elle a pitié de toi.” Puis, d’une voix un peu plus rauque, j’ajoute ; “You’re her chosen one.” J’ignore qui j’imite mais je le fais à la perfection, non ? “Y’a déjà une alchimie entre vous. Sûrement l’effet du gaz.” Décidément… Je suis hilarante quand je m’y mets. Quand Kylie s’y met.




(primrose) lies came out of my mouth  272681890 :
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(primrose) lies came out of my mouth  IAeu3cF ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, commence (enfin) à comprendre qu'il doit apprendre à s'aimer avant d'aimer les autres. la tâche est plus difficile que prévue.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec raphael, dans une colocation 100% malaise.
(primrose) lies came out of my mouth  Tumblr_p9757mF2QX1w9txg9o1_540
POSTS : 2266 POINTS : 495

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : (primrose) lies came out of my mouth  Ee6546671ef68fc2c744a91dcde2d42b65fd93b9
4 (noël 2016), #6 , #7 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(primrose) lies came out of my mouth  Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(primrose) lies came out of my mouth  8978
kieyer #3 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(primrose) lies came out of my mouth  Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #9 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(primrose) lies came out of my mouth  629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #7 & kivy #8 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

(primrose) lies came out of my mouth  F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
aleisha #2 ⊹ uc uc uc


(21/06 - c'est pas l'homme qui prend les rps, c'est les rps qui prennent l'homme)andrew (fb)ottoeliot #2louisacarlyprimrosemay #2birdie #2 & jordan #2spencer #2jessalyn #2murphy (ua)

(primrose) lies came out of my mouth  Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) autumn #1raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1autumn #5owen #1aleisha #1

autumn ua #1 (slasher)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreen

(primrose) lies came out of my mouth  Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : cristalline (ava), bastillefillthesilence & andreeds (gifs), cham, harley, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(primrose) lies came out of my mouth  Empty
Message(#) Sujet: Re: (primrose) lies came out of my mouth (primrose) lies came out of my mouth  EmptyVen 22 Avr 2022 - 1:52



T’as peur ?” Il ricane un instant, Kieran, un bref instant, avant que je le rappelle à l’ordre. Il est parti où, Clyde, là, au milieu des doutes et de la panique ? Non, parce que, gamin, quitte à jouer un rôle, autant le faire à fond, hein. Il reprend rapidement son sérieux et le masque d’assurance qui va avec, sourire en coin en prime. Parce que Clyde est supposé avoir une vie trépidante, un égo un peu surdimensionné et avoir les sourires enjôleurs, comme s’il essayait à chaque fois de séduire son public – composé que de Kylie, bon. Clyde n’a peur de rien, et surtout par de mômes qui sont de véritables machines de destruction. « J’ai de l’expérience avec les enfants. » Et il y a Kieran qui panique quant à ses mots, mais Clyde revient vite à la charge : « J’en ai un. » Parce que Clyde se doit d’être la version optimisée et inaccessible du dessinateur, il peut s’oser à cette affirmation. C’est un peu un jeu dangereux, Kieran, parce que je te rappelle ta prédisposition à croire un peu trop à tes propres mensonges et à tomber de haut quand tu réalises que la vie que tu vends à qui veut l’entendre n’a rien à voir avec la réalité. Mais avec Kylie, c’est différent, parce que c’est assumé, parce qu’il n’y a pas d’inquiétude à avoir quant aux mensonges qui finiront toujours par lui retomber dessus – elle ment autant que lui, le but étant d’en ajouter toujours plus de couches pour masquer la vérité. Alors, aujourd’hui il a décidé qu’il a un enfant, comme demain il lui annoncera les détester et dans deux jours il lui contera les exploits de son pré-adolescent, une erreur de jeunesse qu’il ne regrette aucunement. Ce que Kieran regrette, par contre, c’est l’assurance de Clyde (ça devient compliqué cette histoire, même pour moi), alors que de son côté, oui, il a peur. Pas parce qu’il n’aime pas les enfants (il jalouse déjà la fausse paternité de Clyde), mais parce qu’on ne peut pas s’attendre à une quelconque confiance du type qui a été capable de lâcher sa filleule âgée de quelques mois à peine parce qu’elle bougeait un peu trop dans ses bras et qu’il a été pris au dépourvu – elle se porte toutefois très bien, merci pour elle. Pour autant, il aimerait autant s’abstenir de réitérer l’exploit avec l’une des nièces de Kylie et puisqu’il rejette mon idée de leur donner un léger sédatif pour s’assurer une manipulation en toute sécurité (oui, Kieran, je rajoute un peu du facteur glauque juste pour te mettre mal à l’aise), il va bien falloir qu’il se débrouille, puisque Clyde est supposé être à l’aise. Quelle idée de vouloir être ce dernier, bon sang.

Clyde qui s’assume, Clyde qui est supposé être charismatique même avec de la saleté sur le visage et des cheveux aux abonnés absents – un aspect sur lequel, par contre, il est plus difficile de convaincre Kieran. C’est logique, après tout, s’il peut inventer une toute autre personnalité au personnage qu’il décide d’être aujourd’hui, il ne peut pas en faire de même avec son physique, et c’est l’aspect où l’élan de confiance de Clyde est difficile à assumer. Autant mettre ça sur le compte d’une bagarre, parce que c’est au moins un point sur lequel il sait de quoi il parle, Kieran. Pas qu’il soit du genre à offrir son poing à la moindre contrariété, mais quand il est bourré, il se prend pour plus fort qu’il n’est réellement (peut-être est-ce la raison pour laquelle il s’offre une finalité à son avantage). “Les gens n’ont plus aucun respect.” - « Aucun. » Il répète, surjouant l’effroi que cette – fausse – situation a provoqué en lui. Vraiment, pauvre grand-mère, heureusement qu’il était là pour intervenir. Et oui, sachez que si le mensonge vient d’être verbalisé, Kieran a déjà rêvé d’un tel cas de figure, au point où si Kyle l’interrogeait plus en détail, il n’aurait aucune peine à conter le récit de son action héroïque. Il y a des variantes, parfois, où il sauve une jeune femme, un homme politique, un enfant, ça dépend un peu de son humeur mais à la fin le constat est toujours le même : il n’est un sauveur que dans sa tête. Dans la réalité, c’est plutôt le loseur qui prime, alors il n’est pas mécontent de mettre celui-ci de côté pour quelques minutes. Je l’ai dit, il va finir par croire à ses mensonges, un jour. Néanmoins, il ajoute une pointe de vrai quand il explique les raisons derrière son changement capillaire. Le besoin de changement, justement, n’est pas une mauvaise excuse et se veut assez cohérente avec ce qu’il traverse actuellement, mais il s’arrêtera-là pour les confessions et il s’assure de la mêler à une pointe d’affabulation pour cadrer avec la dynamique qui s’est installée entre eux au fil des semaines. “Je peux comprendre.” Il affiche un léger sourire, réservé, celui de Kieran qui a le cœur encore brisé, deux ans après la fameuse rupture. Clyde, lui, ne ressentirait pas les choses avec autant de violence, et il est bien jaloux de son alter-ego. “J’aurai dû y penser aussi. Me couper les cheveux, me les teindre peut-être… Rousse ou blonde, tu penses que ça m’irait ?” Ses yeux cherchent ceux de la brune alors qu’il s’interroge, comme souvent, incapable de discerner le vrai du faux. C’est très exactement ce qu’il apprécie avec Kylie, mais ça ne l’empêche pas de chercher, par moment, à satisfaire sa curiosité. « Je suis pas convaincu par le roux, mais... » Il prend le temps de la détailler un peu plus (vraiment, ce Clyde, quelle influence, jamais il n’aurait osé soutenir le regard d’une femme plus de quelques secondes dans d’autres circonstances), prétendant désormais être un expert dans le domaine, avant de poursuivre : « Je te parie ce que tu veux que le blond, ce serait une tuerie. » À bon entendeur. Il est presque tenté de souligner qu’il était coiffeur dans une autre vie, mais pour le bien capillaire de Kylie, il vaut mieux pas qu’il pousse le mensonge au point de se prétendre des capacités qu’il ne possède pas.

Il s’en prétend néanmoins quand il estime pouvoir tirer des avantages d’une sortie avec les gamines – reste à déterminer la nature de ces avantages. C’est sûr qu’il ne va pas recevoir une nouvelle paire de baskets gratos, mais eh, il est sûr qu’il peut tirer quelque chose de la présence des fillettes. Et vous voyez, c’est là que je peine à suivre le raisonnement d’un Kieran qui jamais, JAMAIS, n’aurait osé penser à cela dans d’autres circonstances. Et par rapport à celles qui se présentent à cet instant, je peine à comprendre comme il semble si à l’aise dans l’exercice. Bon, on va pas se mentir, il a le cœur qui tambourine et la goutte de sueur prête à glisser le long de son visage, parce qu’un peureux reste un peureux, mais il est comme doté d’une dose d’adrénaline qui s’exprime en compagnie de Kylie qui lui permet de s’essayer à des choses dont il ne se sent pas capable ; à commencer par jouer les intéressés auprès d’inconnus. “Chacun avec notre gamine et gagner des avantages ? Cadeaux, nourriture, bonbons, jouets ?” Il acquiesce, le sourire fier de Clyde plaqué sur les lèvres alors qu’au fond, il est déjà en train de réfléchir à une pirouette pour se sortir de cette situation qu’il a lui-même créée. « T’as tout compris. » À quel point Kylie est... Kylie ? Et si Clyde est à l’aise, la nervosité de Kieran s’exprime de la pire des façons, d’autant plus quand il est supposé garder contenance. “Est-ce que tu blâmes ma nièce pour ta propre impolitesse ?” Clyde joue les offusquées, Kieran a envie de s’enterrer. « Pour qui tu me prends ?! Je sais me tenir. » Oui, bon, non, mais eh... il a pas d’excuse suffisante et moi non plus. « Contrairement à celle-là. » Qu’il souligne, d’un air mi-dédaigneux (à la Clyde), mi-amusé (à la Kieran) alors que Lena vient ajouter sa touche à sa joue déjà bien décorée. Mais cette fois-ci, c’est avec plaisir qu’il se laisse être barbouillé. Clyde devrait s’assurer d’avoir l’air impeccable, mais c’est bien Kieran qui prend le dessus quand il regarde l’enfant avec de grands yeux brillants et qu’un large sourire se dessine sur ses lèvres. “Je crois que Lena est d’humeur généreuse. Ou qu’elle a pitié de toi.” Il préfère la première option, alors que son sourire ne diminue pas. Ça te fait rêver, Kieran, pas vrai ? “You’re her chosen one.” Un rôle qu’il prend avec un plaisir qu’il n’essaie même pas de dissimuler. Concentre-toi, Kieran, tu sors du rôle, là. “Y’a déjà une alchimie entre vous. Sûrement l’effet du gaz.” Son regard quitte l’enfant pour se détourner sur Kylie, sévère, l’air bien peu amusé avant de revenir sur Lena et de regagner son sourire. « Tu feras moins la maligne quand on vous aura rétamé avec Lena. » Qu’il souligne, son index balayant rapidement entre Kylie et Lucy. « Parce qu’on va les éclater. Hein qu’on va les éclater ? » Il s’adresse cette fois-ci à Lena d’une voix aigüe, sa main qui joue avec celle de Lena – et tant pis si elle en profite pour continuer à lui partager sa glace. Il se reprend néanmoins, se raclant la gorge, pour redevenir Clyde. « Si mesdames sont prêtes. » À être les perdantes, qu’il se retient, parce que, quand même, il y a une gosse innocente dans l’histoire. Deux, en réalité, mais puisque Lena est une gagnante, ça compte moins. On commence ?

@Primrose Anderson (primrose) lies came out of my mouth  1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Primrose Anderson
Primrose Anderson
l'insatiable
l'insatiable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (14.02)
SURNOM : prim, poppy, primsou.
STATUT : seule et résignée.
MÉTIER : assistante de jamie à la fondation et stripper au cherrybomb de la ruche.
LOGEMENT : 177 hughton avenue, @redcliffe, avec will et theodora, accompagnée de nutella son chat.
(primrose) lies came out of my mouth  D3a9
POSTS : 12330 POINTS : 530

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : acheteuse compulsive doublée d'une obsession pour le luxe › pâtissière dans l'âme › originaire de warwick, arrivée à brisbane en 2012 › son compte instagram est une façon pour elle d'exister › hypersensible, nerveuse et manque total de confiance en elle › maman d'un british shorthair appelé nutella › a l'alcool facile › rêve et s'invente une vie plus luxuriante que ce qu'elle a
RPs EN COURS :
flashback
solas 2

présentwillamaya 2lena 2deklanloujosephkieranandersonscaleb 8sanna

(primrose) lies came out of my mouth  Ppoz
andersons 1

(primrose) lies came out of my mouth  4dhr
calrose 6 ✽ and when we're in the trenches and you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother. ☾ 123456

(primrose) lies came out of my mouth  X3wz
primaya 2 ✽ i have no reason to run so will someone come and carry me home tonight the angels never arrived but I can hear the choir so will someone come and carry me home tonight we are young so let's set the world on fire we can burn brighter than the sun. ☾ 1

RPs EN ATTENTE : deborah ✽ micah ✽ sofia 2 ✽ alex 4 ✽ hh 4 ✽ alba ✽ bailey

de l'art made in HH:

RPs TERMINÉS : caleb 6solaschanningtimcaleb 3calebheathercaleb 2/alexjamielenawrentim 2heather 2tim 3danisofiatim 4tim 5caleb 4amayagaïatim 6heather 3jamie 2caleb 5alex 2mariage calexalex 3
AVATAR : natalia dyer
CRÉDITS : (avatar/crackships) me.
DC : birdie, le perroquet survitaminé.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36349-primrose-buy-her-tonight-she-s-still-shining https://www.30yearsstillyoung.com/t36424-primrose-every-little-lie-gives-me-butterflies https://www.30yearsstillyoung.com/t36448-primrose-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t36543-primrose-anderson

(primrose) lies came out of my mouth  Empty
Message(#) Sujet: Re: (primrose) lies came out of my mouth (primrose) lies came out of my mouth  EmptySam 14 Mai 2022 - 15:25


« J’ai de l’expérience avec les enfants. » Voilà un fait que je n’aurai pas pu me rendre compte en le voyant. Clyde donne plutôt l’impression d’avoir envie de fuir les enfants, je ne saurai pas vraiment dire pourquoi. Peut-être parce que je l’imagine ne pas en vouloir, un petit butineur qui papillonne et qui préfère la folie d’une vie irréelle que véritablement se caser. Je finis par me perdre dans mon propre jeu et je suis donc assez surprise de cette information. Mais ce n’est rien quand il enchaîne. « J’en ai un. » Est-ce que c’est la vérité ou une partie du mensonge ? Les lignes sont complètement floues et je me rends compte que j’ai vendu la mèche que j’avais des nièces alors que rien ne m’y obligeait. Kylie aurait pu être enfant unique. J’aurai pu prétendre que je n’ai pas de fratrie qui m’emprisonne depuis que j’ai sept ans. Pourquoi je ne l’ai pas fait ? De toute façon, ce n’est pas comme si Clyde allait me demander les papiers des filles ; elles peuvent être la progéniture d’une amie à Kylie parce que Kylie est populaire, elle a forcément plein d’amis. Mais que Clyde est un gosse me désarçonne. “C’est encore mieux!” Je fous au milieu de nos mensonges des innocentes fillettes qui sont réellement mes nièces et la prunelle de mon frère et je compte visiblement faire confiance à un homme que je ne connais finalement pas pour garder un œil sur l’une d’entre elles. Sur une échelle de zéro à dix, à combien pensez-vous cette idée complètement tordue et foireuse ? “Un garçon ou une fille ? Quel âge ?” Mais je m’intéresse malgré tout - ou plutôt Kylie s’intéresse. Primrose est plutôt sur la réserve et je me dis qu’il y a des pans de cette situation qui vont encore une fois me sauter à la figure de la plus mauvaise des façons. De toute façon, je suis douée pour m’empiéter dans des situations merdiques et pour l’instant, rien ne semble signaler que je vais dans cette direction. Je fais attention. Cependant, si j’arrivais à voir les signes d’un red flag, ça se saurait depuis le temps.

« Je suis pas convaincu par le roux, mais... » Je ne suis pas convaincue non plus, c’est beaucoup trop flamboyant, même pour Kylie. Et puis, cela ne va pas à tout le monde, je n’ai certainement pas les ovaires pour oser ce genre de coloration. Kylie joue le jeu en gigotant la tête et sa chevelure en souriant légèrement afin que Clyde puisse mieux visualiser ce qui pourrait m’aller. Il a peut-être un diplôme caché en coiffure et visagiste, après tout, qui sait ? « Je te parie ce que tu veux que le blond, ce serait une tuerie. » Je glousse légèrement. “Je prends note pour ma prochaine déception amoureuse.” Ou pas. Je ne compte pas me remettre en couple et encore moins tomber amoureuse dans un avenir proche. Je me remets à peine de l’abandon d’il y a quatre mois, j’ai besoin de temps. Et Kylie n’a pas le temps d’être amoureuse de nouveau. C’est une perte d’énergie en plus de nerfs et de son précieux temps. Non par contre, je serai capable de mettre en œuvre sa vision juste pour voir si ça pourrait m’aller. J’y pense, j’y pense, mais comme à chaque fois, j’attends. Je ne sais pas trop quoi mais j’attends. La frousse de me tromper qui me restreint à chaque fois. C’est donc toujours intéressant de voir qu’avec Clyde, je me sens libérée en étant moins moi-même. Être Kylie a un côté libérateur et thérapeutique que je n’aurai pas soupçonné au début. Mais les fils s’emmêlent et tout se confond, c’est d’une simplicité incroyable de mentir. De mettre de côté ma misérable petite existence pour s’en inventer une plus belle, plus trépidante. Tout en ayant conscience qu’il en va de même en face de moi. C’est notre échappatoire et je m’y embourbe avec plaisir.

« T’as tout compris. » Même quand Clyde propose de se séparer et d’utiliser les filles dans une compétition sordide. Si Caleb savait que je confiais une de ses gamines à quelqu’un dont je ne connais finalement rien du tout, il m’étriperait sur place. Je ne songe même pas à Alex. Mais ils ne le sauront pas car j’ai un minimum foi en Clyde pour qu’il prenne soin de Lena. Kylie n’hésitera pas à faire de sa vie un enfer s’il lui arrive quoi que ce soit. Que ce soit Primrose ou Kylie, les deux tiennent à rendre les princesses à leur père en un seul morceau et sans tracas. « Pour qui tu me prends ?! Je sais me tenir. Contrairement à celle-là. » J’arque un sourcil en le regardant, stipulant sans le dire que je n’y crois pas du tout. Et ça, ça ressemble bien à Kylie aussi - mes nièces sont irréprochables. Il n’y a ni pet, ni rot et l’odeur de leurs couches sentent la rose. Nous n'entendrons rien d’autre. « Tu feras moins la maligne quand on vous aura rétamé avec Lena. » J’ai un bref rire qui sort de mes lèvres. « Parce qu’on va les éclater. Hein qu’on va les éclater ? »Quelle confiance! On en reparlera quand Lena se mettra à gigoter dans tes bras parce qu’elle veut déambuler partout. Chose que tu ne lui laisseras pas faire, évidemment.” Bien sûr, en tant que père, Clyde doit savoir qu’on ne laisse pas une gamine de un an gambader dans un centre commercial. « Si mesdames sont prêtes. »Toujours.” Je sais que Lucy va se cramponner à moi mais ça ne sera pas un problème car “Je garde la poussette, évidemment.” Si Clyde veut partir gagnant, je ne vais certainement pas lui faciliter la vie. “On se dit dans… Mmh, quinze minutes ?” Je fais le tour de la poussette pour détacher Lena qui commence à agiter ses pieds d’excitation. “Avec le sucre qu’elle a mangé, elle va être une petite pile.” Elle ne va pas être un cadeau, oopsie. “Je compte sur toi pour me la rendre en un seul morceau.” Je préfère quand même le lui dire à voix haute. “Mais tu es père, tu sauras gérer.” Mon timbre démontre mon scepticisme mais je vais quand même au bout de notre connerie. “Tiens, cadeau!” Je lui mets Lena dans les bras avec un grand sourire. “On se revoit dans quinze minutes!” Et je file dans la première boutique de jouets afin que Clyde n’y aille pas non plus. Kylie va se montrer convaincante et Lucy encore plus, n’est-ce pas ?




(primrose) lies came out of my mouth  272681890 :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(primrose) lies came out of my mouth  Empty
Message(#) Sujet: Re: (primrose) lies came out of my mouth (primrose) lies came out of my mouth  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(primrose) lies came out of my mouth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: queen street mall
-