AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 Slave (Eddie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
Slave (Eddie) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2460 POINTS : 85

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie2 - Deb1 - Alexis1
RPs TERMINÉS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

Slave (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Slave (Eddie) Slave (Eddie) EmptySam 5 Fév 2022 - 23:39





Slave
w/ @Eddie Yang
5 février 2022.

U

ne lettre posée sur la table basse, un cadavre de bouteille de bière par terre et un homme affalé dans le canapé. Une scène digne d’un film policier. Mais dans le fond, tu fais juste pitié. Tu attends que le temps passe comme si ça allait changer quelque chose. Cette lettre ne va pas disparaitre parce que tu l’espères. A la place, tu devrais plutôt la relire, analyser ce qu’il se dit, essayer de comprendre si ta génitrice est toujours en vie ou si ce bout de papier n’est un torchon rempli de mensonges. Il faudrait que tu te demandes aussi l’avis à ta tante, après c’est elle qui te l’a donnée. Surtout qu’on parle de sa sœur dans ce papier, ça pourrait l’intéresser de savoir ce qu’il s’y raconte. Tu le feras. Bientôt. Pas aujourd’hui. Il faut que tu digères les nouvelles. La loque que tu es finit par bouger. Tu te lèves pour aller chopper ton téléphone qui se trouve dans ta piaule. Appeler Eddie, voilà ce que tu te dis. Pour une fois que tu acceptes d’avoir besoin d’aide, de te sentir soutenir.
Appel en cours, pourvu qu’il réponde sinon tu vas te morfondre. Pas de réponse, du moins pour l’instant. Il verra ton appel et le connaissant il fera le nécessaire pour te joindre à nouveau. Tu vas donc te reposer dans ton canapé, ne sachant pas quoi faire d’autre. Tu fermes alors les yeux, la nouvelle t’a bien trop assommé, tu ne veux plus vraiment affronter la réalité. Dormir, voilà ce que tu vas faire, jusqu’à ce que ton téléphone te réveille si Eddie te rappelle. Tu arrives peu à peu à te détendre, à sombrer dans le monde des rêves mais voilà que tu te retrouves coincer dans un cauchemar. Tu vois ta mère au loin, bloquée par les monstres de la secte. Ils l’empêchent de te rejoindre, tu cries son nom à plusieurs reprises comme si ça allait faire quelque chose. Mais rien, tu ne peux rien faire. Elle est restera coincée là bas. Prisonnière de ton père.
Tu te réveilles en sursaut, en sueur. Sieste de merde. Tu passes tes mains sur ton visage, soupirant puis regardes ton téléphone. Toujours pas d’Eddie. Tu essaies donc de le rappeler en espérant que cette fois ci qu’il décroche. Sortir boire un verre, c’est ce que tu comptes lui proposer. Ta flemme de sortir s’est dissipée avec ton cauchemar qui te fait maintenant broyer du noir. Tu te lèves pour te servir de l’eau puis ouvrir la fenêtre. Car d’un coup, tu étouffes, tu te sens à l’étroit. Comme là-bas.  



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Slave (Eddie) 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour laquelle il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, en attendant leur futur déménagement
Slave (Eddie) EAyD6WqC_o
POSTS : 4459 POINTS : 1380

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Slave (Eddie) YtR0nveD_o
EDDON #13#14give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

Slave (Eddie) O1o1nEs
CALLIEyang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

Slave (Eddie) PlDFaEq
CHADDIE #2i'm star lost › I miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. I miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. I miss those times, I miss those nights, I even miss our silly fights. ☆ 1

Slave (Eddie) RhyaCfe
NICKY (scénario)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Slave (Eddie) PPJ9ikW
EBBYfeel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 12

Slave (Eddie) DaUl2BP
ALEDDIEbitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.12

Slave (Eddie) 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.




RPs EN ATTENTE :
Slave (Eddie) Qn8a

(loan #2, eddon #2 ua, asher #3, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Slave (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Slave (Eddie) Slave (Eddie) EmptySam 12 Fév 2022 - 18:06




☾ slave
Wisdom is the flame, Wisdom is the brave warrior. Who will carry us into the sun, I pray that it's swift though. Tears will come that fall like rain, So many times, so many times
@SUNAN ERCKENS ☆ EDDIE YANG


Quatre jours après Seollal les festivités du nouvel an lunaire se poursuivent, avec un marathon familial auquel Eddie est bien obligé de répondre présent pour faire oublier son absence à Noël. Sa mère lui en a tenu rigueur comme il s’y attendait, s’envoler à Los Angeles sans prévenir personne n’a pas été franchement apprécié par les Yang qui comptaient bien évidemment sur lui pour honorer à leurs côtés les traditionnelles fêtes de fin d’année. Eddie ne pouvait pas en plus rater la Fête du Printemps, célébrée durant quinze jours à compter du premier du mois. Quinze jours durant lesquels le danseur enchainera donc les rassemblements familiaux, tradition oblige, jusqu’à la prochaine pleine lune qui signera sa délivrance. Le mot n’est pas trop fort parce qu’il aura plus côtoyé sa famille pendant ces deux semaines que lors des derniers mois, et que sa patience va encore être mise à rude épreuve entre les remarques désobligeantes de sa mère et la passivité de son père, lui rappelant pourquoi il n’a pas hâte de leur présenter Halston. Quand il voit comment il a été accueilli par la famille de cette dernière il se dit que cette rencontre ne servirait pas à grand-chose en ce moment, ou juste à compliquer encore plus une situation qui n’est déjà pas simple. Eddie n’a de toute façon besoin de l’approbation de personne, le temps où sa mère avait son mot à dire sur ses relations amoureuses est révolu depuis longtemps et il survivra au fait d’être une fois de plus une source de déception pour elle. Le sujet de sa vie sentimentale ne sera d’ailleurs pas évoqué pendant les festivités du nouvel an, Eddie y tient. Sun-Hi risque d’en profiter pour lui soutirer des informations mais il est décidé à préserver sa vie privée encore quelques temps, et Callie a promis de ne pas le trahir, elle qui dispose d’une exclusivité lui ayant déjà permis de rencontrer sa bien-aimée. La confiance revient peu à peu entre le frère et la sœur, Eddie sait que ses manquements ne seront pas oubliés en un claquement de doigts mais il perçoit de légères éclaircies lui donnant envie de croire que 2022 lui permettra au moins de retrouver une relation apaisée avec sa petite sœur.

La nouvelle année marque la transition entre le Buffle et le Tigre, ce dernier se retrouvant mis à l'honneur pour la première fois depuis douze ans selon les cycles du zodiaque chinois. Un animal auquel Eddie s’identifie pour son côté ambitieux et indépendant, et à travers lequel il espère profiter d’une année beaucoup plus sereine que la précédente même si c’est aussi à lui de veiller à ne pas encore faire le plein de mauvaises décisions. S’il devait miser sur une amélioration de sa personne cette année Eddie choisirait d’être moins fier dans ses relations, moins acharné dans son travail et plus raisonnable vis-à-vis de sa santé. Mais il aimerait surtout être un meilleur frère, un meilleur compagnon et un meilleur ami. Trois rôles dans lesquels il n’a pas toujours brillé l’année passée, entre ses mensonges et son manque de disponibilité. Tout ça il s’est juré que c’était terminé et il convient de se demander combien de temps dureront ses bonnes résolutions avant la reprise de ses mauvaises habitudes, qui ne le guettent jamais bien loin. Enfin, tout le monde peut changer n’est-ce pas ? Il en fait donc le pari avec lui-même pour les douze prochains mois. Néanmoins sa bonne volonté ne pèse pas lourd à côté des traditions auxquelles il doit se plier pour gagner le pardon des siens, et ce jour-là Eddie manque plusieurs appels de son vieux camarade Sunan parce qu’il est encore retenu à table et que quitter brusquement cet énième repas de fêtes ferait très mauvais genre. Ce n’est qu’une fois la famille dispersée aux quatre coins de la maison qu’Eddie perçoit le moment idéal pour s’échapper, il découvre alors plusieurs appels manqués sur son téléphone et décide d’aller trouver Sunan directement chez lui au lieu de le rappeler. Son instinct lui dit qu’il n’est pas au studio et sans attendre il enfourche sa moto direction Fortitude Valley en espérant que son ami acceptera de le voir après ce long silence. À son arrivée Eddie toque un coup, puis un deuxième, avant de réaliser en enclenchant la poignée que la porte n’est pas fermée. Il aligne donc quelques pas prudents à l’intérieur de l’appartement où il remarque une fenêtre grande ouverte, et celle-ci entraine aussitôt un puissant courant d’air faisant claquer la porte derrière lui. « Sun ? » Ses yeux examinent les lieux et ne tardent pas à le trouver, lui confirmant qu'il a bien fait de ne pas se rendre au studio où son camarade aurait aussi très bien pu se trouver. « Ah, t’es là. Désolé de pas t’avoir répondu de la journée, j’étais bloqué avec ma famille et.. » La voix du danseur reste en suspens et ses yeux raccrochés aux siens lorsqu’il se rend compte que Sunan a la tête des mauvais jours. Il y a des moments comme ça où il parait plus renfermé qu’à l’accoutumée et où son regard parait aussi plus sombre et lointain, mais il y a comme quelque chose de différent cette fois. « Ça va pas, toi. » il constate d’un air soucieux tout en retirant sa veste pour se mettre à l’aise, car il est d’ors et déjà très clair qu’il ne restera pas juste cinq minutes ici. « Qu’est-ce qui se passe Sun ? Et me dis pas rien, je le vois que t’es pas bien, là. » Ces appels qu’il lui a passés ne doivent pas être sans lien avec cette tête qu'il tire et s’il avait su Eddie aurait peut-être bien faussé compagnie aux Yang plus tôt, finalement.







glitters:


Dernière édition par Eddie Yang le Lun 16 Mai 2022 - 20:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
Slave (Eddie) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2460 POINTS : 85

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie2 - Deb1 - Alexis1
RPs TERMINÉS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

Slave (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Slave (Eddie) Slave (Eddie) EmptyDim 20 Fév 2022 - 0:58





Slave
w/ @Eddie Yang
5 février 2022.

A

vec la fenêtre ouverte, tu sens un peu mieux, le sentiment d’avoir un peu plus de liberté. Tu penses alors à ta génitrice qui, elle, n’en a pas, plus mais qui a tout fait pour que tu es aies. Tu ne la remercieras jamais assez pour ça. Alors peut-être que cette lettre pourrait être lue de manière positive, qu’elle pourrait être le début d’un nouveau contact avec ta mère. Sauf que tu as peur que cela soit aussi un moyen pour t’emprisonner encore une fois. Ils ont déjà une adresse. Celle de ta tante. Ca te fait peur, ça aussi. Ils pourraient très bien s’en prendre à elle, à ton oncle parce qu’ils t’ont sauvé quand t’étais gamin, qu’ils pourraient leur faire regretter l’acte qu’ils ont réalisé. Alors peut-être que tu devrais faire profil bas, attendre de voir si un début de harcèlement de la part de la communauté.
Plusieurs sons retentissent. Une porte qui s’ouvre et puis qui claque, te faisant sursauter par la même occasion mais il y a surtout le son d’une voix tant appréciée qui résonne dans tes oreilles. Ton sauveur est arrivé, au lieu de te rappeler, il s’est empressé de te rejoindre chez toi. Eddie a donc bien senti que le mal qui te ronge est bien trop douloureux à supporter seul. Le jeune homme considérant que les appels téléphoniques ne sont pas suffisants. Ton ami s’excuse aussitôt de ne pas être arrivé plus tôt. Tu ne lui en veux pas, surtout pas pour ça. Il a d’autres occupations dans la vie et tu ne souhaites pas en devenir sa principale. Après tout, tu gères bien tes problèmes, tout seul, d’habitude. Mais pas aujourd’hui, tu en es incapable. Pas après ce que tu as lu dans cette lettre qui présume que ta mère essaie d’avoir de tes nouvelles, qu’elle est toujours en vie, coincée là bas, en Tasmanie. "T’en fais pas, je me doutais que tu étais occupé pour ne pas répondre. J’aurais pas dû te spammer comme ça." Tu remets la faute sur toi, pensant l’avoir dérangé alors que tu cherches uniquement de l’aide.
Vu le nombre d’appels que tu lui as laissé, Eddie sait que tu vas mal, lui mentir ne servirait donc à rien. Sauf que tu te rends compte que tu vas devoir te dévoiler, lui raconter quelques éléments sur ton passé pour qu’il puisse comprendre que cette lettre te fait énormément souffrir. Tu déglutis, et lui proposes de vous s’assoir plutôt que de rester à la fenêtre. "Je confirme, ça va pas fort. J’ai reçu une lettre pas très cool…" que tu lances sans vraiment savoir comment tu vas expliquer la suite. Eddie sait très bien que tu as vécu avec ton oncle et ta tante mais il ne sait pas pour quelles raisons. Tu t’es toujours tu sur la question. Parce que tu ne souhaitais pas qu’on t’en pose et devienne le sujet de toute une conversation. "Tu veux boire un truc ?" demandes-tu tout en dirigeant vers le frigo. Tu ne vas quand même pas te reprendre une bière. Eh bah si. A croire qu’il y a que l’alcool pour oublier toutes les mauvaises pensées.  



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Slave (Eddie) 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour laquelle il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, en attendant leur futur déménagement
Slave (Eddie) EAyD6WqC_o
POSTS : 4459 POINTS : 1380

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Slave (Eddie) YtR0nveD_o
EDDON #13#14give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

Slave (Eddie) O1o1nEs
CALLIEyang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

Slave (Eddie) PlDFaEq
CHADDIE #2i'm star lost › I miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. I miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. I miss those times, I miss those nights, I even miss our silly fights. ☆ 1

Slave (Eddie) RhyaCfe
NICKY (scénario)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Slave (Eddie) PPJ9ikW
EBBYfeel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 12

Slave (Eddie) DaUl2BP
ALEDDIEbitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.12

Slave (Eddie) 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.




RPs EN ATTENTE :
Slave (Eddie) Qn8a

(loan #2, eddon #2 ua, asher #3, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Slave (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Slave (Eddie) Slave (Eddie) EmptySam 5 Mar 2022 - 18:27



☾ slave
Wisdom is the flame, Wisdom is the brave warrior. Who will carry us into the sun, I pray that it's swift though. Tears will come that fall like rain, So many times, so many times
@SUNAN ERCKENS ☆ EDDIE YANG


Eddie n’a visiblement pas appris de ses erreurs mais il vous dira que c’est pour la bonne cause s’il profite de cette porte laissée ouverte par Sunan pour entrer chez lui, parce qu’il est incapable de mesurer l’urgence de la situation à partir des appels que son ami lui a laissé. Il n’est pas du genre à s’alarmer d’un rien alors il ne s'imagine pas directement que quelque chose de grave peut lui être arrivé, mais c’est peut-être l’autre erreur qu’il commet ici en fin de compte, car ce ne serait pas la première fois qu’Eddie interprèterait mal les signaux de ses proches. Deux mois plus tôt il était déjà passé à côté du danger encouru par sa compagne lorsque celle-ci l’avait contacté après un mauvais pressentiment, il faut donc espérer que Sunan n’est pas lui aussi en mauvaise posture car Eddie a mis bien trop de temps à réagir pour lui être du moindre secours ici. Heureusement son ami semble aller bien quand il le trouve enfin, du moins physiquement Sunan tient sur ses deux jambes et parait dans un bon état général, mais s’il l’a appelé c’est bien pour une raison. Eddie s’excuse tout de même pour son temps de réaction, sa famille l’a retenu à table une partie de la journée car chez les Yang on ne plaisante pas avec les festivités du nouvel an lunaire. « T’en fais pas, je me doutais que tu étais occupé pour ne pas répondre. J’aurais pas dû te spammer comme ça. » Eddie remue lentement la tête car si quelqu’un doit se sentir fautif ici, ce n’est certainement pas son camarade et ami. « Tu me déranges pas Sun, si c’est ce que tu penses. » il lui assure dans un sourire sincère parce qu’il a beau manquer parfois de temps pour le groupe, les amitiés qui composent leur petite bande restent chères à ses yeux et Sunan pourra toujours compter sur lui. « Pour être honnête je préfère être ici avec toi, j’ai eu ma dose des rassemblements familiaux pour toute une vie là. » Il se marre doucement mais hélas le marathon reprendra dès demain, il n’y coupera pas pendant les deux prochaines semaines. Eddie y deviendrait presque allergique mais ce n’est pas comme s’il avait le choix, entre sa culture qu’il ne peut pas renier d’un claquement de doigts et le fait qu’il doive se faire pardonner pour son absence à Noël, il est comme qui dirait coincé.

Plus il observe Sunan et plus il se convainc d’une chose : son ami n'est pas dans un bon jour, il a cette mine soucieuse qui le laisse penser qu’il a peut-être appris une mauvaise nouvelle et c’est ce que Sunan ne tarde justement pas à lui avouer. « Je confirme, ça va pas fort. J’ai reçu une lettre pas très cool… » Voilà qui l’intrigue, à leur époque on envoie de plus en plus rarement des lettres car les e-mails existent alors il se demande si Sunan n’aurait pas des problèmes financiers comme lui, et reçu une lettre de sa banque comme ça a été son cas il n’y a pas très longtemps. C’est le genre de courrier que personne ne souhaite recevoir, mais il n’est pas sûr que Sunan l’aurait appelé autant de fois pour des problèmes d’argent alors qu’il sait très bien que ce n’est pas lui qui risque de pouvoir le dépanner de ce côté-là. « Une lettre ? » il préfère encore demander plutôt que de partir trop loin dans ses suppositions. Ce n’est pas dit qu’il pourra voir la lettre en question mais Sunan la lui résumera peut-être. « Tu veux boire un truc ? » Avec tout ça son pote n’en oublie pas son hospitalité, ça le ferait presque sourire s’il ne pensait pas que Sunan cherche aussi un peu à gagner du temps. « Oui, je vais prendre comme toi. » Puisqu’il le voit sortir une bière Eddie se dit qu’il peut bien s’en autoriser une aussi, malgré sa faible tolérance et le fait qu’il se remette tout juste à conduire. Il sera prudent en repartant, c’est une promesse qu’il se fait à lui-même. « Alors tu disais que cette lettre ne t’apportait pas une très bonne nouvelle. » il résume histoire d'en revenir à ce qui semble être la raison pour laquelle Sunan l’a contacté tout au long de la journée. « Est-ce que tu as besoin de quelque chose, Sun ? » La seule aide qu’il ne va pas pouvoir lui offrir est financière à moins que ce soit d’une urgence absolue, auquel cas il s’arrangera avec Halston à qui il expliquera la situation ainsi que le lien qui l’unie à Sunan, mais ça le gênerait quand même beaucoup de devoir en arriver là avec les récentes tensions dans leur couple. « Je vois bien que ça te travaille, c’est pas trop grave au moins j’espère. » Il n’est pas obligé de lui lire son contenu, Eddie cherche juste à en apprendre un minimum sur cette lettre pour comprendre ce qui tracasse autant Sunan. Ce n’est pas nouveau que ce dernier a des secrets et il a promis de ne plus jamais le brusquer par rapport à ça, alors aujourd’hui encore Eddie tâche de prendre les pincettes qui s’imposent.






glitters:


Dernière édition par Eddie Yang le Lun 16 Mai 2022 - 20:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
Slave (Eddie) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2460 POINTS : 85

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie2 - Deb1 - Alexis1
RPs TERMINÉS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

Slave (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Slave (Eddie) Slave (Eddie) EmptyDim 20 Mar 2022 - 0:00





Slave
w/ @Eddie Yang
5 février 2022.

S

oulagé le voir arriver, de passer la porte même si une petite voix te murmurait que tu pouvais très bien gérer ça tout seul. Juste pour ne pas dévoiler ton plus gros secret. Sauf que c’est bien trop intenable pour toi, tu ne peux pas te permettre de tout garder, de tout cacher. Alors Eddie a bien fait d’arriver. "Ouais, je sais bien… Mais tu me connais Eddie, tu sais comment je suis." C'est-à-dire gêné de l’avoir dérangé alors qu’il passait du bon temps avec sa famille. Du moins c’est ce que tu crois. Et pourtant… C’est le contraire, le danseur est bien heureux d’avoir trouvé une raison pour fuir ce repas de famille. Il arrive même à te faire sourire alors que la situation est délicate. Pourtant il te donnerait presque envie avec cet enchainement de réunions de famille. Tu n’as jamais vraiment connu ça, toi. Fêter des anniversaires, fêter Noël… Ca n’existe pas dans tes souvenirs. Tu as vécu d’autres choses à la place, qui laissent des traces. "La fameuse batterie sociale qui est complètement vidée." Lui réponds-tu avec un clin d’œil. Petite taquinerie qui a bien sa place venant d’un mec comme toi qui préfère davantage la solitude aux grosses foules en délire.
Tu entends bien la réaction du jeune homme quand tu parles une première fois du bout de papier que tu as reçu mais tu préfères esquiver la question, lui proposant plutôt une boisson. De toute façon, tu te doutes qu’Eddie va te relancer sur le sujet, que tu ne pourras pas l’éviter. Et c’est ainsi qu’une seconde bière sort du frigo quand Eddie te demande la même chose que toi. Décapsuleur en main et le joli son du gaz retentit dans vos oreilles. Une ambiance qui tire vers la gueule de bois mais tu n’es plus à ça prêt. Une gorgée alcoolisée pour faire passer la question de ton jeune ami. Bien sûr que tu as besoin d’un truc, tu as besoin d’aide, tu as besoin qu’on fasse des recherches pour qu’on retrouve ta mère, pour qu’on empêche ton géniteur de lui faire du mal encore et encore. Tu hoches la tête, cherchant tes mots, une boule se formant dans ta gorge. C’est bien la première depuis des années que ça te fait ça. "Comment expliquer ça… J’ai eu des nouvelles de ma mère… On pourrait croire que c’est cool dit comme ça mais non pas vraiment. Parce que c’est pas elle qui a écrit et il devait pas connaitre l’adresse de ma tante… C’est elle qui l’a reçue." C’est encore trop tôt pour lui expliquer qu’il ne s’agit pas d’une seule personne derrière cette lettre mais tout un groupe qui cherche à te ramener vers eux. "C’est hyper compliqué comme histoire, Eddie, je sais pas comment m’y prendre pour t’expliquer." Il va sans doute penser que tu veux parler d’un père qui bat sa femme et dont le gamin a été retiré à sa mère. Peut-être bien qu’il va se dire que la justice n’a jamais rien fait pour la sauver et qu’elle est toujours coincée avec ce foutu mari. Ce qui est vrai en soit, mais elle est aussi coincée avec un gourou et des croyants qui pensent bien différemment.



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Slave (Eddie) 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour laquelle il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, en attendant leur futur déménagement
Slave (Eddie) EAyD6WqC_o
POSTS : 4459 POINTS : 1380

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Slave (Eddie) YtR0nveD_o
EDDON #13#14give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

Slave (Eddie) O1o1nEs
CALLIEyang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

Slave (Eddie) PlDFaEq
CHADDIE #2i'm star lost › I miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. I miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. I miss those times, I miss those nights, I even miss our silly fights. ☆ 1

Slave (Eddie) RhyaCfe
NICKY (scénario)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Slave (Eddie) PPJ9ikW
EBBYfeel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 12

Slave (Eddie) DaUl2BP
ALEDDIEbitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.12

Slave (Eddie) 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.




RPs EN ATTENTE :
Slave (Eddie) Qn8a

(loan #2, eddon #2 ua, asher #3, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Slave (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Slave (Eddie) Slave (Eddie) EmptySam 2 Avr 2022 - 18:10



☾ slave
Wisdom is the flame, Wisdom is the brave warrior. Who will carry us into the sun, I pray that it's swift though. Tears will come that fall like rain, So many times, so many times
@SUNAN ERCKENS ☆ EDDIE YANG


« Mais tu me connais Eddie, tu sais comment je suis. » C'est vrai, après dix années d'amitié il pense pouvoir dire qu'il est un de ceux le connaissant le mieux même si Sunan renferme encore de nombreux secrets. Le fait que son pote s'inquiète de l'avoir importuné avec ses appels ne l'étonne pas parce qu'il n'a jamais voulu s'imposer ni faire perdre de temps à qui que ce soit, et parce qu'il accepte sûrement aussi difficilement l'idée d'avoir besoin de quelqu'un. Sunan fait en réalité partie de ces (rares) personnes qui ne le dérangeront jamais et il espère qu'à partir d'aujourd'hui celui-ci ne pourra plus du tout en douter. Sunan n'a pas à s'en vouloir de l'avoir arraché à sa famille, il lui a même plutôt rendu service et ça Eddie n'a aucune raison de le lui cacher. Après tout son camarade sait bien que les rapports avec sa mère, en particulier, ne sont pas au beau fixe depuis que celle-ci désapprouve le moindre choix qu'il peut faire dans sa vie, cette même vie qu'elle aimerait tant pouvoir contrôler. Admettre qu'il subit ces rassemblements familiaux fait peut-être bien de lui un fils, un frère et un cousin indigne mais Eddie s'en moque, sa patience est mise à rude épreuve dans ces moments-là parce qu'il est trop souvent celui autour duquel les questions et les remarques des uns et des autres tournent, les Yang ne pouvant pas s'empêcher de le cuisiner sur ses projets actuels et futurs en espérant toujours le voir renouer avec ces traditions qu'il a envoyé valser il y a bien longtemps. Il a cessé de les tenir à jour sur sa vie au point de leur cacher qu'il est en couple depuis plusieurs mois, car sa mère trouverait encore à redire sur sa compagne comme elle l'avait fait autrefois avec Alexis et il n'a pas envie de voir cette nouvelle relation réprouvée plus qu'elle ne l'est déjà. Qu'ils ne s'étonnent pas qu'Eddie rêve de se trouver n'importe où ailleurs plutôt qu'à leurs côtés quand cette intolérance finit toujours par ressurgir, avec Sunan au moins il peut être lui-même et n'a pas besoin de jouer un rôle. « La fameuse batterie sociale qui est complètement vidée. » Cette image l'amuse, il s'y identifie d'ailleurs plutôt bien. « On peut le voir comme ça, oui. » il lui concède dans un sourire car Eddie est effectivement arrivé au bout de l'énergie qu'il peut consacrer à sa famille en ce moment, il quitte toujours le domicile de ses parents éreinté comme après une intense répétition et c'est bien pour une raison. Le danseur n'est pourtant pas connu pour être introverti, il tolère simplement ces moments entre Yang à petite dose alors il prend beaucoup sur lui quand ils s'enchainent sur plusieurs jours comme à l'occasion de Seollal et il soupire, forcément, en songeant au fait qu'il devra y retourner demain.

Une bière ne pourra pas lui faire de mal non plus après tout ça, c'est ce qu'il se dit en voyant Sunan se rabattre sur l'une d'elles. L'alcool aidera peut-être son pote à s'ouvrir un peu à lui car il y a cette histoire de lettre qu'Eddie tente d'éclaircir, mais sans grand succès jusque là. Cette lettre semble être le déclencheur des appels que Sunan lui a passé et il sent de toute façon que le sujet est sensible, il n'a qu'à poser ses yeux sur lui pour le comprendre car là encore, il le connait assez pour reconnaitre la préoccupation sur ses traits. Depuis des années un vaste mystère subsiste au sujet de Sunan et ce n'est pourtant pas faute d'avoir tenté de le percer, ce dernier n'a pas une carapace évidente à briser et il a toujours pris soin de les tenir à l'écart – ou de les préserver – de tout ce qui pouvait composer sa vie. C'est même assez fou, quand il y pense, de connaitre à la fois aussi bien et aussi peu une personne faisant partie de sa vie depuis dix ans mais avec le temps Eddie a fini par composer avec ces secrets entourant son ami. Sunan est une énigme à lui tout seul qu'il ne désespère pas d'élucider un jour. Sentant justement son camarade sur le point de se confier Eddie délaisse un instant sa bière pour lui offrir sa pleine écoute. «J’ai eu des nouvelles de ma mère… On pourrait croire que c’est cool dit comme ça mais non pas vraiment. Parce que c’est pas elle qui a écrit et il devait pas connaitre l’adresse de ma tante… C’est elle qui l’a reçue. » Ces nouvelles informations qui lui parviennent le perdent un peu, Sunan a mentionné trois protagonistes au total mais l'un d'eux reste non identifié pour une raison qui lui échappe. Il semble être question de l'auteur de la lettre, un homme si l'on en croit le pronom employé. « Attends, attends.. il ? On parle de qui là Sun ? » Il ne peut pas retenir ses questions car tout ça l'intrigue beaucoup trop, est-il par exemple possible que cette lettre provienne du père de Sunan ? Eddie y songe inévitablement mais il est peut-être à côté de la plaque, le schéma familial de son ami demeure de toute façon très confus à ses yeux car là-dessus aussi Sunan est toujours resté très vague. « Et ces nouvelles de ta mère.. » C'est sûrement l'information la plus importante à retenir, Eddie devine juste que le sujet est très délicat et il se retrouve à ne pas trop savoir comment l'appréhender. « Elle va bien ? » Cette question s'impose avant toutes les autres, et aurait même dû être la première à lui poser. Sunan a lui-même dit qu'obtenir de ces nouvelles n'était pas forcément cool car elle n'est pas l'auteure de la fameuse lettre envoyée à sa tante, et rien ne dit jusqu'ici que les nouvelles soient bonnes. « C’est hyper compliqué comme histoire, Eddie, je sais pas comment m’y prendre pour t’expliquer. » Il l'entend bien, et il a du mal à trouver les mots pour rassurer Sunan sur le fait qu'il ne lui doit aucune vérité, surtout s'il ne se sent pas capable d'en dire beaucoup plus aujourd'hui. « T'es pas forcé de le faire tu sais, ça me frustre juste de pas pouvoir te comprendre et donc de pas pouvoir t'aider. » Car il continue de penser que son pote l'a fait venir parce qu'il a besoin de lui, que ce soit de son écoute, de son soutien ou d'une aide autre que celle-ci qu'il espère pouvoir lui apporter. Eddie aimerait tant parvenir à démêler cette histoire sans que Sunan n'ait à mettre de mots dessus, mais c'est impossible parce qu'il n'est pas dans sa tête. « Est-ce que ta mère a des ennuis Sun ? » il finit par demander, cette question rejoignant un peu la précédente même si elle s'avère plus orientée. Il se dit que Sunan n'osera peut-être pas le laisser clairement entendre alors il lui laisse la possibilité de lui confirmer ou non la chose, tout en espérant évidemment entendre qu'il n'en est rien.






glitters:


Dernière édition par Eddie Yang le Lun 16 Mai 2022 - 20:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
Slave (Eddie) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2460 POINTS : 85

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie2 - Deb1 - Alexis1
RPs TERMINÉS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

Slave (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Slave (Eddie) Slave (Eddie) EmptySam 30 Avr 2022 - 22:59





Slave
w/ @Eddie Yang
5 février 2022.

B

ruler cette lettre sans même la lire aurait peut-être été préférable. Cela t'aurait évité de nombreux questionnements et de nombreux appels et Eddie ne serait maintenant pas là, installé dans ton canapé. Tu t'en veux de lui avoir téléphoné, de lui avoir demandé de te rejoindre bien qu'il t'ait répété à plusieurs reprises que ça ne le dérangeait pas. Apparemment, il est même content de venir ici, tu l'as plus ou moins sauvé d'un énième repas de famille. Tu peux te dire au moins que tu as sauvé une personne même si ce n'est pas le sauvetage qui de te désignera héro national. Nan, en vérité, t'as juste aidé un pote à recharger cette batterie sociale, comme tu dis si bien. D'ailleurs, ça le fait sourire le jeune homme quand tu lui balances ce terme. A croire qu'il n'y a vraiment que les gens comme toi qui l'emploient, aka les associals ou presque. Chose qu'Eddie n'est pas, il resiste plus facilement aux bains de foule que toi mais peut-être que là c'était le bain de foule de trop. Sauf que le pauvre, il se retrouve maintenant à jouer au psy du quartier.
Il... On parle bien de cet homme qui te sert de géniteur, de cet homme qui a embarqué ta mère dans ce calvaire, qui t'a offert une vie qui rime avec cauchemar. Il... Cet homme qui ne se retrouvera jamais en prison parce qu'il est surement bien trop protégé par les autres. Les autres... Ce groupuscule, qui s'imagine qu'en vivant reculé dans les terres de Tasmanie, qu'en priant dieu h24 guérira le monde dans lequel on vit. Tu as fait quelques recherches sur ce groupuscule, une fois que tu as été réellement en âge ce qui t'était arrivé. Ailleurs, dans le monde, cette secte a plus ou moins disparue, les autorités ont réussis à mettre fin à l'horreur vécue par tous ces enfants coincés là bas. Sauf que ce n'est pas le cas en Tasmanie. Personne ne s'intéresse à ce camp, cette mini ville où le "maire" ose lever la main sur celui ou celle qui tentera d'empêcher ses projets peu glorieux. Alors oui, ta mère est en danger en restant là bas, coincée à ne jamais pouvoir s'enfuir au risque de mourir. D'ailleurs, peut-être qu'ils inventent tout dans cette lettre, peut-être qu'elle est morte depuis bien longemps et qu'on cherche un moyen pour te faire revenir. Tu ne sais pas donc pas si elle va vraiment bien ou pas. Tu soupires, t'en voulant un peu d'embarquer Eddie là dedans mais tu peux pas non plus tout garder pour toi. Il fallait bien que ça sorte un jour. "On parle de mon père, Eddie... Et de ses amis aussi... Ce sont des gens pas très nets mais on ne peut rien faire contre eux, ça nous retomberait forcément dessus... Pour ça aussi que je peux pas trop t'en parler, je voudrais pas non plus qu'il t'arrive un truc." A croire qu'on parle d'un goupe de mafieux mais c'est presque ça quand on y pense. Ce groupe a bien des techniques spéciales pour vous faire taire. "Je ne sais pas Eddie, dans la lettre, ça dit que oui, qu'elle va bien mais c'est suspect. D'habitude, ils n'envoient pas de lettres, ils préférèrent que les habitants coupent tout contact avec l'extérieur." Si cette information ne lui donne pas la puce à l'oreille pour comprendre que vous parlez d'une secte, tu ne sais pas comment tu vas lui expliquer la suite. Tu aimerais qu'il reflechisse de lui même sur ton histoire sans que tu lui donnes trop de détails, par peur que tu l'effraies en lui racontant ton passé jusqu'à ce que ta mère et ta tante te sauvent la vie. "Je comprends Eddie... Mais même si tu cherches à m'aider pour ce qui est en train d'arriver, j'ai bien peur qu'on se retrouve face à plusieurs échecs. On est coincé, la situation est bien trop compliquée..." Cela t'énerve, tu aimerais tant pouvoir faire quelque chose pour cette femme qui a tout donné pour t'offrir une vie meilleure. Hochement de tête en guise de réponse avant de boire une gorgée de bière. "Oui, Eddie... Comment dire ça... Je vais être cash, ça sera plus simple, je pense... Elle est bloquée dans une secte, prisonnière de mon père et de son pote le gourou..." Ca te fait mal de dire ces mots, prenant conscience encore une fois que tu es dans l'impossibilité de la sauver.



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Slave (Eddie) 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour laquelle il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, en attendant leur futur déménagement
Slave (Eddie) EAyD6WqC_o
POSTS : 4459 POINTS : 1380

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Slave (Eddie) YtR0nveD_o
EDDON #13#14give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

Slave (Eddie) O1o1nEs
CALLIEyang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

Slave (Eddie) PlDFaEq
CHADDIE #2i'm star lost › I miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. I miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. I miss those times, I miss those nights, I even miss our silly fights. ☆ 1

Slave (Eddie) RhyaCfe
NICKY (scénario)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Slave (Eddie) PPJ9ikW
EBBYfeel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 12

Slave (Eddie) DaUl2BP
ALEDDIEbitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.12

Slave (Eddie) 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.




RPs EN ATTENTE :
Slave (Eddie) Qn8a

(loan #2, eddon #2 ua, asher #3, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Slave (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Slave (Eddie) Slave (Eddie) EmptyJeu 19 Mai 2022 - 20:02



☾ slave
Wisdom is the flame, Wisdom is the brave warrior. Who will carry us into the sun, I pray that it's swift though. Tears will come that fall like rain, So many times, so many times
@SUNAN ERCKENS ☆ EDDIE YANG


Cette lettre l’intrigue, il sait qu’il ne pourra pas en lire le contenu mais le simple résumé que lui en fait Sunan suffit à capter son attention. Eddie est tout d’abord curieux d’en savoir plus, et c’est finalement soucieux que le danseur devient en apprenant que son ami a eu des nouvelles de sa mère pas franchement rassurantes. Il comprend que ce ne sont pas les nouvelles en elles-mêmes qui le perturbent mais plutôt l’auteur de la fameuse lettre, que Sunan ne nomme pas mais qui semble de toute évidence être un homme. Et celui-ci ne serait pas censé savoir comment contacter sa tante, ce qui laisse penser qu’il pourrait être le genre de personne indésirable dont on ne souhaite surtout pas le retour dans sa vie. Pourtant ce type doit être le principal lien existant aujourd’hui entre le fils et la mère, c’est l’autre constat que fait Eddie alors qu’il tente de s’y retrouver et ne tarde pas à questionner son ami quant à l’identité de l’homme en question. Parce que Sunan le connait lui visiblement, cette lettre ne parait pas provenir d’un illustre inconnu et c’est ce qu’il lui confirme bien vite. « On parle de mon père, Eddie... Et de ses amis aussi... » Il y avait évidemment songé, au fait que le père de Sunan puisse être la personne désignée mais le fait de savoir ça ne rend pas vraiment cette situation plus simple à appréhender. Demeurent encore beaucoup de zones d’ombres qu’Eddie souhaite à présent éclaircir, mais il a promis à son ami qu’il ne le brusquerait pas et il tiendra parole. « Ce sont des gens pas très nets mais on ne peut rien faire contre eux, ça nous retomberait forcément dessus... Pour ça aussi que je peux pas trop t'en parler, je voudrais pas non plus qu'il t'arrive un truc. » Sunan cherche à le protéger et ça ne lui fait pas rien de l’entendre, sur le moment Eddie est juste grandement surpris par le côté supposément dangereux de cette histoire. Il ne s’attendait pas à ça et ne se figure pas encore à quel point les choses pourraient leur retomber dessus, comme le dit si bien son ami. Que risqueraient-ils à s’en mêler, exactement ? Et dans quoi peut bien tremper le père de Sunan ? « Quand tu dis qu’ils sont pas nets ces types, qu’est-ce que tu sous-entends ? » Eddie commence à tout s’imaginer, entre un vaste trafic de drogue et une véritable mafia, voilà vers quoi vont ses pensées quand on lui parle de types possiblement dangereux auxquels il vaut mieux ne pas se frotter. Ça revient finalement à lui demander s’ils pourraient y laisser un doigt, ou toutes leurs plumes. « Je te demande juste de pas prendre de risques tout seul Sun, en tant qu’ami je me sens forcément concerné là. Tes problèmes sont mes problèmes, tu sais bien comment ça marche entre nous. » Il ne tient pas spécialement à s’attirer des ennuis quand sa vie connait enfin un soupçon d’accalmie mais ils sont aussi bien des camarades de danse que des compagnons de galères, alors si son ami doit s’embarquer dans quelque chose de périlleux il doit savoir qu’il ne sera pas tout seul. Eddie n’a aucune idée de ce qui pourrait l’attendre au tournant s’il s’intéressait à tout ça d’un peu trop près mais c’est un peu tard pour vouloir le préserver, car il est possible qu’il en sache déjà trop.

Et il s'inquiète, bien sûr, pour la mère de Sunan dont il est avant tout question ici. Eddie ne l'a jamais rencontrée cette femme au même titre que n'importe quel autre proche de son ami, parce que ce dernier a toujours été très secret sur les questions familiales et il a toujours respecté le fait qu'une grande partie de sa vie lui soit fermée. Il lui est arrivé de se demander pourquoi les parents de Sunan ne venaient pas le soutenir pendant leurs compétitions mais ce sujet n'a jamais eu sa place au sein de leur groupe, où l'amour de la danse et leur forte amitié priment sur le reste, et notamment sur ces secrets enveloppant Sunan depuis le tout premier jour. Eddie a le sentiment qu'il pourrait en apprendre plus aujourd'hui que durant les dix dernières années mais même si la porte semble doucement s'ouvrir sur les confidences de son ami il ne compte pas pour autant l'enfoncer, et reste même prudent dans ses questions dont il se met à redouter peu à peu les réponses. « Je ne sais pas Eddie, dans la lettre, ça dit que oui, qu'elle va bien mais c'est suspect. D'habitude, ils n'envoient pas de lettres, ils préférèrent que les habitants coupent tout contact avec l'extérieur. » Son regard sonde celui de Sunan comme pour tenter de comprendre à qui, et à quoi il fait précisément référence. L'évocation d'habitants coupés du monde lui inspire inévitablement des gens sous emprise, peut-être même privés de leurs libertés et à partir de là Eddie comprend que ça ne sent pas bon. « Et j’imagine que ce ne sont pas des gens dignes de confiance, hm. Tu as raison de te méfier. » C'est aussi ce qu'il ferait à sa place, il ne croirait pas tout ce que dit cette lettre parce qu'elle n'offre pas à elle seule la moindre preuve que sa mère va bien. Ça le sidère d'ailleurs que Sunan ne puisse pas compter sur autre chose pour tenter de savoir ce qu'elle devient, jamais il n'aurait pu imaginer que son ami avait ainsi évolué sans présence maternelle pendant une bonne partie de sa vie parce qu'il devine que ça ne date pas d'hier, et que la clé de ses nombreux secrets réside dans cette troublante histoire. « Je comprends Eddie... Mais même si tu cherches à m'aider pour ce qui est en train d'arriver, j'ai bien peur qu'on se retrouve face à plusieurs échecs. On est coincé, la situation est bien trop compliquée... » Sunan se montre pessimiste et il peine à trouver les mots pour lui dire que tout n'est pas perdu, alors que des éléments lui manquent forcément et que sans eux Eddie est bien incapable d'évaluer les chances qu'ils auraient de faire bouger les choses. Son ami sait mieux que lui quels sont les obstacles susceptibles de se dresser face à eux, mais ce serait tellement frustrant de ne rien pouvoir faire sous prétexte qu'ils ne sont pas de taille à se mesurer à ce qui ressemble de plus en plus à une sombre organisation. Et les mots ne sont pas trop forts, comme il s'apprête à le découvrir. « Oui, Eddie... Comment dire ça... Je vais être cash, ça sera plus simple, je pense... Elle est bloquée dans une secte, prisonnière de mon père et de son pote le gourou... » Un silence de plusieurs secondes tombe entre les deux amis, le temps pour Eddie d'intégrer cette information qui pèse quand même sensiblement lourd. « Une secte.. » qu’il souffle d'une voix désarçonnée. Il avait commencé à s'en douter au fil de la discussion, mais en avoir la confirmation donne à tout ça une dimension bien plus réelle. « Purée Sun, t’as gardé tout ça pour toi durant tout ce temps ? Je.. » ne trouve pas vraiment mes mots, là. Il pourrait se dire désolé mais franchement, quel réconfort est-ce que ça lui apporterait ? Eddie pose un regard navré sur son ami, tout paraît d'un coup bien plus clair mais cette vérité tout juste dévoilée lui fait aussi réaliser qu'ils ont eu des vies très différentes tous les deux. C'est comme s'il arrivait dix ans trop tard, un sentiment d'impuissance l'envahit mais il refuse de laisser Sunan avancer avec l'idée que ces gens-là s'en tireront, car le monde ne peut pas être aussi mal fichu. « Il doit bien y avoir quelque chose à faire. Tu sais ma meilleure amie est flic, si t’as la certitude que ta mère est en danger ça vaudrait peut-être le coup de lui en parler pour qu’au moins elle se renseigne. » Il suppose que Sunan ne voudra pas entendre parler de la moindre intervention policière mais il se doit de glisser cette possibilité. Eddie n'en parlera pas à Charlie sans l'accord de son ami, il tient juste à lui rappeler que cette option-là existe et que pour lui il n'hésitera pas à l'utiliser. « Cette secte, elle porte un nom ? Tu sais où les trouver, toi, ces types ? » Peut-être bien qu'il cherche à savoir si Sunan a pu faire partie de cette secte lui aussi, il ne se voit juste pas orienter sa question aussi clairement parce qu'il y a des façons d'amener la chose, et la subtilité n'a jamais été son fort.






glitters:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Slave (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Slave (Eddie) Slave (Eddie) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Slave (Eddie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley
-