AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 i guess i should'a known from the look on your face (evelyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ruben Hartfield
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans.
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes.
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill.
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) ZAUoyMcb_o
POSTS : 949 POINTS : 6865

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (onze) - present: caitrionaevelyn #2grace #2grace #3murphyrhett #3 › rhett #4roryswannchez anggun
RPs EN ATTENTE : ethel
RPs TERMINÉS : evelyngracerhettrhett #2
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : vesnaproduction (avatar), khadijha (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptySam 12 Fév - 2:13



@evelyn pearson


Venant soupirer un bon coup, Ruben finit par venir s’asperger le visage d’eau fraîche. Il avait les yeux rouges, les veines imbibées de caféine et l’esprit qui commençait à être comme plongé dans du coton. Cela devait faire des semaines, voire même des mois, qu’il n’avait pas eu une garde à assumer de la sorte. Il avait du enchaîner deux interventions en urgences, et heureusement pour lui que la relève n’avait pas mis bien longtemps avant d’arriver, sinon il aurait du enchaîner pour un troisième round. Refermant le robinet, il finit rapidement de se changer - il ne viendrait s’octroyer le plaisir d’une douche bien chaude qu’une fois qu’il serait rentré chez lui, qu’une fois qu’il aurait réellement terminé sa journée. Car, si celle en tant que docteur Hartfield avait été pliée au moment où il avait accroché sa blouse dans le service une poignée de minutes plus tôt, celle en tant que Ruben tout court venait juste de commencer. Et ce n’était pas la partie qu’il avait hâte d’accomplir - presque il en venait à regretter de ne pas avoir été enrôlé dans une nouvelle intervention. Il ne prit pas la peine de passer prévenir Nina qu’il ne rentrerait pas de suite, étant donné que leurs gardes ne tombaient pas en même temps ni les mêmes semaines souvent, elle était déjà présente au sein de l’hôpital pour faire sa journée de son côté; ils se croiseraient ce soir lorsqu’elle rentrerait pour dîner.

Non, à défaut de pousser son chemin jusque le loft qu’il occupait avec la demoiselle, Ruben dut faire un dernier arrêt sur sa route. C’était une de ces étapes dont il se serait bien passé, surtout après une nuit comme celle écoulée. Une de ces étapes qu’il ne voudrait jamais avoir à faire, d’ailleurs, mais à laquelle il ne pouvait échapper. S’il ne venait pas pointer le bout de son nez au #9, et que ce qu’il avait entendu été vrai, Ethel allait définitivement le tuer lorsque la situation remonterait jusque elle. Et, plus que la santé de Garett, Ruben était inquiet de savoir comment allait sa sœur - et cela passait par la présence dans ce monde de leur aîné. Venant se garer le long du trottoir en face de l’immeuble où se situait l’appartement de son frère, Ruben vint couper le moteur. Il n’était en rien ravi de la conversation qui allait s’en suivre, surtout à une telle heure de la journée, mais il n’aurait pas la foi de revenir une fois qu’il aurait fait sa nuit, il se connaissait assez bien sûr ça. Un nouveau soupire, et il claquait la portière de la voiture. Pour une fois, il se montra lâche et vint monter les étages avec l’ascenseur - ses jambes commençant à réclamer un peu de repos. Il ne lui fallut donc qu’une poignée de secondes pour arriver devant la porte de l’appartement de Rhett. Une seconde, et une deuxième, afin de venir mettre ses pensées en ordre. Puis, il vint appuyer sur la sonnette. « Ouvre la porte, Garett. » Ce n’était en rien une question, bien moins une suggestion, mais bien un ordre. Il y avait bien qu’avec son aîné qu’il agissait de la sorte, au sein de son cercle privé - ce qui se passait au boulot était un monde à part. D’ordinaire, Ruben était un jeune homme poli et courtois. Avec Rhett, tout semblait perdre sens… et cela ne venait pas s’améliorer avec ce qu’il avait entendu pendant la nuit.

Des bruits de couloir - voila comment ça avait commencé. Des satanés bruits de couloir, de ceux qu’il aimait détester, surtout lorsque cela venait le toucher personnellement. La première rumeur était arrivée jusque ses oreilles alors qu’il était monté boire un café avec ses collègues, peu avant qu’il soit appelé pour la première intervention. « Vous imaginez ? J’ai eu la chance de pouvoir soigner le numéro neuf. » Il avait failli recracher son café par le nez. Des phrases de la sorte, il pourrait en entendre mille et encore une qui y ressemblait, sans jamais prêter la moindre attention. Mais là, forcément que son oreille avait été curieuse et attirée par la tournure utilisée, par les mots choisis. Il n’avait pas osé avaient été les premières pensées du Hartfield - il n’avait cependant pas pu creuser plus, puisque bipé pour descendre au bloc. Ce fut peu avant d’attaquer la seconde intervention que l’un de ses collègues, croisé dans le vestiaire, vint en rajouter une couche. « Tiens Hartfield, j’ai croisé ton frère tout à l’heure en passant aux urgences. » - « T’as croisé qui ? » - « Ton frère, là, la star du rugby. Il était venu prendre sa dose supplémentaire, tu le fournis encore ? » Comme s’il lui restait plusieurs frères. Ruben vint serrer les mâchoires. « C’était toujours pas moi, mais merci pour l’info. » A partir de ce moment là, il n’avait pas eu besoin d’informations supplémentaires: il savait où il se rendrait en sortant de sa garde. Ce n’était pas pour autant que cela l’enchantait, et le ton qu’il commençait déjà à emprunter alors que la porte s’ouvrait à peine sur lui n’était en rien commode - il n’était vraiment pas d’humeur. « Je te jure Garett que si t’étais aux urgences pour une nouvelle overdose ratée, je vais te fournir de quoi faire en sorte que la troisième soit un succès… » Ses derniers mots vinrent être presque mangés entre ses lèvres, dans sa moustache d’une journée, alors que la porte venait s’ouvrir sur quelqu’un qui n’était absolument pas Rhett.




i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 1ysriBC
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : she would've made such a lovely bride what a shame she's fucked in her head, they said
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels. enfin pas en ce moment ; elle est trop occupée à cacher ses bleus pour avoir le temps de jouer au professeur
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Y5Nutv3Z_o
POSTS : 4968 POINTS : 485

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 56e594eaea3a41a61088ac87fd89fd2c473d42b1
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) D3qUgLdb_o
EVERLEY ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o9_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3k4QeT0n_o
EVERHETT ◦ dive bar on the east side where you at? phone lights up my nightstand in the black come here you can meet me in the back dark jeans and your nikes look at you oh damn never seen that color blue just think of the fun things we could do

ruben#2 rhett#5chad#5lara#11anouch#1 (fb 2005)isla#1bambi#5owen#10

RPs EN ATTENTE : nicholas#6 ◦ finnley#2
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs sign&profil) ◦ ©gwensgifs&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter & laila ferrer
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyMer 16 Fév - 11:21



Sa nuit n’en avait pas été une. Au mieux, elle avait été une succession de songes qui l’avait fait piquer du nez quelques secondes à peine. Ça pesait sur tout ce qui constituait son corps à l’instant où elle prit conscience que ça ne servait plus à rien de fermer les yeux. Pas uniquement parce qu’il faisait jour, qu’elle voyait darder les rayons du soleil au travers des rideaux  toujours tirés et qu’elle n’avait plus à rien à craindre de l’obscurité sommaire de la chambre de Rhett. Mais parce qu’elle ne sentait plus la chaleur de ce dernier l’envelopper. Elle ne savait pas exactement depuis quand elle grelottait, c’est pourtant ce qui lui fit vraiment réaliser qu’il n’était plus là et qu’elle devait s’en remettre à son bon sens pour sortir du lit. Elle lança un regard par-dessous au réveil digital posé sur la table de chevet, et pensa immédiatement aux textos qu’elle avait dû recevoir de la part de sa cousine, de sa collaboratrice, tant il était rare qu’elle ne soit pas déjà sur le pied de guerre à cette heure-ci de la matinée. Elle retint un léger gémissement quand elle se somma d’arrêter de trembler et qu’elle se redressa dans la foulée, prise d’un élan de courage alimenté par sa seule bonne volonté.
Son corps en entier était une contusion. La douleur de son épaule n’était pas proportionnelle à celle des ecchymoses qui tachetaient son visage, et c’était cette adaptation qui était la plus difficile à faire chaque fois qu’elle faisait un mouvement et qu’elle prenait conscience qu’elle devait se faire à une autre sensation, une autre douleur. Elle oscillait entre le soulagement d’être capable de marcher et la crainte d’être trop brusque pour réveiller davantage les élancements dans chacun de ses membres; elle avait la bouche pâteuse, elle avait la tête dans le brouillard, et elle ne s’était jamais sentie aussi petite et menue de sa vie, glissée dans les vêtements trop grands de Rhett.
Elle ne savait même pas comment elle s’y était prise pour poser un pied devant l’autre, mais elle avait tout de même fini par atteindre la cuisine du loft du jeune homme. Elle ne l’appela pas, sa voix semblant éteinte quelque part au fond de sa gorge. Elle constata simplement qu’il n’était définitivement pas là; et le mot qu’elle trouva sur le comptoir du petit-déjeuner la rassura sur l’idée qu’il ne tarderait pas et qu’il se chargeait de sa prescription de médicaments. Elle resta un instant à observer les lignes de l’écriture qu’elle avait sous les yeux, sans doute pour y dénicher quelque chose à quoi s’accrocher, et termina par le laisser de côté pour mieux empoigner les bords du comptoir de sa main libre, celle qui souffrait le moins, juste de quelques entailles peu profondes, et baissa la tête pour mieux fermer les yeux.

Epuisée, elle l’était, elle était aussi honteuse d’être dans cette situation en particulier. Elle savait qu’un détour par la salle de bain était nécessaire, mais envisager de confronter son reflet, c’était une épreuve qu’elle ne consentait toujours pas à dépasser depuis la veille. Elle n’avait pas besoin de se voir pour savoir qu’elle était bien amochée, après tout elle était présente lorsqu’elle avait reçu ces coups. Evie se souvenait de la violence avec laquelle ils lui avaient été portés, elle se souvenait aussi du sang qui avait souillé ce qu’elle portait ce soir-là; et encore une fois, elle réalisa qu’à part le pantalon de sport, le t-shirt et l’écharpe qu’elle portait pour soutenir son épaule, elle n’avait rien à se mettre pour donner le change et ça lui donna envie de pleurer.
Elle n’en eut pas le temps, puisque la sonnette du loft retentit, et que prise par surprise, elle ne put retenir un sursaut. Elle le regretta, de s’être redressée aussi brusquement, se plaignant avec un léger râle quand elle sentit son épaule se réveiller sous sa réaction. Sa main posée sur le haut de son écharpe d’immobilisation, elle hésita un instant avant de s’avancer vers la porte close, ne percevant que des complaintes étouffées par-delà le panneau épais. C’était une voix d’homme, et son estomac se contracta. Elle y alla pourtant, sentant son cœur batte ses côtes, et ses pieds nus suivirent un chemin qu’elle foula prudemment pour, après s’être juchée sur la pointe des pieds, poser son œil contre le judas et reconnaître un visage qu’elle n’avait vu qu’en photo.
Elle retrouva sa taille initiale, se mordant la lèvre — ça aussi elle le regretta, elle avait failli oublier qu’elle était entaillée. Evelyn actionna la poignée pour constater que la porte était fermée à double-tours. Alors elle regarda à droite et à gauche et se permit une fouille relative de vide-poche de l’entrée pour y trouver un trousseau de secours qu’elle utilisa pour déverrouiller en ne sachant pas au fond si elle faisait bien ou pas, mais en ayant la certitude qu’elle n’était pas danger si elle laissait entrer le frère du jeune homme. Elle passa sa main balafrée dans ses cheveux, tentant une brève action de se rendre présentable, et risqua une répétition de sourire avant de se rendre compte que ça lui faisait mal; tant pis, elle s’y engagea tout de même, ouvrant pour de bon au jeune homme en espérant que son charisme ferait le travail "Ben, c’est ça ?" lui demanda-t-elle en croisant son regard et elle se décala immédiatement d’un pas pour qu’il puisse entrer en faisant comme si elle ne donnait pas l’air d’être dans l’état qu’elle était "Il n’est pas là pour le moment, mais il ne devrait pas tarder. Entre."

@Ruben Hartfield i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 873483867


    we're all bored, we're also tired of everything, we wait for train that just aren't coming, we show off our different scarlet letters, trust me mine is better.

    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Xc1pTzg
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3T1X3Vb
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QoPDAKU
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Pf8cX3Q
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QqLqwzn
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Q8kNWrA


Dernière édition par Evelyn Pearson le Ven 11 Mar - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans.
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes.
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill.
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) ZAUoyMcb_o
POSTS : 949 POINTS : 6865

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (onze) - present: caitrionaevelyn #2grace #2grace #3murphyrhett #3 › rhett #4roryswannchez anggun
RPs EN ATTENTE : ethel
RPs TERMINÉS : evelyngracerhettrhett #2
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : vesnaproduction (avatar), khadijha (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyVen 4 Mar - 8:48



Bien sur que lorsque la porte était venue s’ouvrir devant lui, Ruben s’était attendu à voir le visage de son frère apparaître. Après tout, il venait sonner à son appartement à une heure plutôt peu avancée de la matinée, il ne supposait pas que quelqu’un d’autre que le Hartfield pouvait se trouver là. Rhett faisait bien ce qu’il voulait de ses nuits, mais lorsque son frère voulait simplement venir discuter - lire ici: lui passer un savon - avec son aîné, il s’attendait à ce que ce dernier vienne au moins répondre présent. Même ça, il n’était pas apte à le faire. A la place, le jeune Hartfield vint donc faire face à une jeune femme dont les traits lui étaient inconnus mais qui étaient en revanche bien amochés. Il ne fallut pas plus d’une seule seconde pour que le visage de Ruben change du tout au tout d’expression. S’il était très énervé contre Garett l’instant d’avant, désormais on pouvait venir y lire de l’inquiétude - induite autant par son côté humain que par le médecin qu’il était. « Ben, c’est ça ? » Ce que les paroles prononcées en cet instant par la jeune femme impliquaient ne vint pas lui paraître évident de suite, alors qu’il était bien trop occupé à regarder les détails des couleurs et des marques apposées sur le visage de celle qui venait se dégager de l’entrée de l’appartement de Rhett pour lui permettre de passer. « C’est ça oui. » Il était un brin trop perdu en cet instant pour venir rectifier qu’il aurait préféré son prénom complet à ce surnom. « Il n’est pas là pour le moment, mais il ne devrait pas tarder. Entre. » Alors, il s’exécuta.

Seulement pour se laisser un instant et pour retrouver ses esprits, ainsi que la parole correcte. « Autant j’étais venu voir Rhett… » Apres avoir fait quelques pas dans l’appartement, il se tourna de nouveau vers la jeune femme qu’il ne connaissait ni d’Eve, ni d’Adam - il avait beau lui avoir jeté plus d’un coup d’œil, son visage ne lui disait rien. « … autant je suis désolé mais maintenant ce qui me préoccupe c’est l’état dans lequel tu te trouves toi. » Elle avait opté pour le tutoiement directement, il ne voyait donc pas le mal à venir emprunter le même chemin. En tous cas, le cœur du problème résidait désormais ici: Ruben ne savait se concentrer sur autre chose que sur les marques sans contester visible sur la peau de la jeune femme. « Est-ce que tu as vu un médecin ? Est-ce que je peux faire quelque-chose si c’est pas le cas ? » La voix du jeune Hartfield avait considérablement changée entre le moment où il était arrivé comme une furie devant l’appartement de son frère et maintenant désormais: il employait celle que les patients de l’hôpital avait la chance de pouvoir entendre, celle qui était pleine de compassion et prête à entendre la moindre peine, le moindre mal. Loin était la colère qui animait ses fibres nerveuses, désormais elles étaient animées d’un professionnalisme sans faille alors que ses yeux s’étaient déjà arrêtés sur la moindre parcelle de peau abîmée, sur le moindre muscle visible qui ne semblait pas à sa place. « Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Garett est au courant ? » Déjà, il venait fouiller la poche de sa veste pour venir en tirer sa petite lampe poche de secours, avant de se débarrasser du tissu sur la première surface disponible. « Je sais d’avance que la réponse sera non mais je me dois de demander quand même: c’est pas à cause de lui tout ça ? » Oh, Ruben ne pensait pas son frère capable d’une telle chose, mais il avait vu des histoires et des familles tourner mal pour bien moins que ça. Son frère avait beau être idiot, c’était quelqu’il qui avait un bon fond et un bon cœur malgré tout. Alors, même si ça lui faisait mal de demander ça - et d’en profiter que son aîné ne soit pas présent pour le faire -, il se devait d’exprimer une telle inquiétude. Et alors que le mode médecin était enclenché, il allumait déjà sa lampe de poche afin d’être prêt à s’approcher de la jeune femme si elle venait répondre par la négative quant au fait qu’elle ait déjà été assistée par un médecin.




i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 1ysriBC
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : she would've made such a lovely bride what a shame she's fucked in her head, they said
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels. enfin pas en ce moment ; elle est trop occupée à cacher ses bleus pour avoir le temps de jouer au professeur
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Y5Nutv3Z_o
POSTS : 4968 POINTS : 485

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 56e594eaea3a41a61088ac87fd89fd2c473d42b1
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) D3qUgLdb_o
EVERLEY ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o9_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3k4QeT0n_o
EVERHETT ◦ dive bar on the east side where you at? phone lights up my nightstand in the black come here you can meet me in the back dark jeans and your nikes look at you oh damn never seen that color blue just think of the fun things we could do

ruben#2 rhett#5chad#5lara#11anouch#1 (fb 2005)isla#1bambi#5owen#10

RPs EN ATTENTE : nicholas#6 ◦ finnley#2
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs sign&profil) ◦ ©gwensgifs&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter & laila ferrer
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyVen 11 Mar - 11:12



Remettre sont esprit dans le bon ordre pour mieux se souvenir de ce que Rhett lui avait dit la veille, ça relevait d’une nouvelle torture qu’Evie ne voulut pas s’imposer sur le moment, concentrée à vouloir sauver les apparences quand ces dernières ne trompaient pas. Encore une fois, elle n’avait pas besoin de voir son reflet pour savoir qu’elle faisait peine à voir, et si ça l’indisposait franchement de devoir se présenter dans ces conditions au frère de celui qui l’avait gentiment accueilli pour la nuit, elle ne pouvait pas disparaître. Alors, fermant la porte avec précaution, elle se para de sa meilleure panoplie de la femme bien élevée, celle qui savait y faire pour que chacun se sente à son aise. De toute façon, celle qui se sentait le plus mal à l’aise sur le moment, c’était elle, et davantage encore quand la voix de Ben se fit de nouveau entendre, et que flanquée derrière lui, le suivant de près quand il s’enfonça plus profondément dans l’appartement de son frère, elle tenta un léger sourire "Je sais que je ne dois pas être jolie à voir, c’est moi qui suis désolée de faire ta connaissance dans ces conditions. Evie." lui répondit-elle en laissant échapper son prénom, et cette position dans laquelle elle était, elle la força à opérer un léger pas en arrière pour lui laisser la liberté de se retourner.
Le regard qu’il posa sur elle, elle choisit de pas l’analyser, aussi confuse qu’elle était épuisée "Mais je vais bien. J’ai vu un médecin hier soir, je n’ai rien de cassé malgré les apparences." l’informa-t-elle avec une certaine monotonie dans le ton tandis qu’elle tachait de garder ses lèvres étirées pour lui adresser autre chose qu’une mine de déterrée. Elle passa sa main la moins blessée dans ses cheveux pour les repousser, et en coinça une partie derrière son oreille. Déjà tout à l’heure, elle avait ressenti l’absence de Rhett comme quelque chose à laquelle on la soumettait de force, mais désormais, confrontée à la sur-vigilance de son frère qu’elle ne connaissait pourtant pas, elle s’en désola un peu plus encore; ses souvenirs se rappelèrent à elle à ce moment-là, et elle choisit d’éluder ce qu’il proposa pour mieux lui dire avec un enthousiasme induit par l’idée qu’elle réussissait à penser correctement "Je crois qu’il avait un rendez-vous chez ABC ce matin. Il m’a laissé une note pour me prévenir qu’il passerait prendre mes médicaments sur le chemin. Tout va bien." Elle le répétait trop souvent pour que ça ne ressemble pas à une litanie avec laquelle elle tentait elle-même de se bercer pour endormir ce qu’elle ressentait. Physiquement, mais pas que.

Elle aurait aimé pouvoir se dissoudre dans les plis de la tenue trop large qu’elle portait quand dans le ton du jeune homme, elle entendit une esquisse d’inquiétude se dessiner, et qu’elle anticipa sa prochaine question avec une forme polie d’impatience qu’elle serait bientôt forcée d’user face à quiconque l’interrogerait sur son état "Je suis tombée." fit-elle sans plus d’indication, s’exemptant du devoir de répondre à sa question précédente, notant juste qu’elle connaissait si peu Rhett qu’elle ignorait qu'il se faisait appeler par son diminutif. Evelyn baissa brièvement la tête, tirant sur le col du t-shirt qu’elle avait sur le dos le temps de se donner l’impression qu’elle faisait ce qu’il fallait pour ne pas paraître fragile, et la releva une fois qu’elle constata les mouvements exécutés par Ben.
La lampe de poche qu’il sortit de sa veste, Evie la mit sur une piste qu’elle partagea à voix haute, non sans taire la surprise qui enroba sa voix "Tu es médecin?" C’était bien sa veine, et parce qu’elle ne tenait pas de nouveau à ressentir l’impression d’être passée sous microscope, elle leva une main devant elle pour l’arrêter net; aussi bien dans son ébauche d’auscultation, que dans la question qu’elle l’entendit lui poser et qui lui fit froncer difficilement les sourcils tant son visage était douloureux "Rhett est passé me prendre quand je suis sortie des urgences hier, et il a insisté pour que je reste passer la nuit sous sa surveillance. Il avait l’air aussi inquiet que toi." tint-elle à souligner pour éteindre toutes les velléités du jeune homme d’émettre d’autres présomptions de ce genre. Elle avait deviné que les rapports de Rhett avec sa fratrie était autant compliqués que ceux qu’elle entretenait avec la sienne, mais elle devait avouer que la question que lui posa son frère la laissa perplexe un court instant. Elle eut un sourire toutefois, un sourire lancinant, qu’elle accompagna d’un léger mouvement d’épaule quand elle répéta, la main qu’elle avait levé pour le stopper se baissant enfin "Je suis tombée, ça ira." Elle n’en pouvait déjà plus de se justifier. Ben n’était pourtant que le premier d’une longue liste de personnes qui jugeraient bon vouloir analyser ce qu’elle raconterait, et parce que cette pensée était aussi désagréable que ses sous-entendus qu’elle décida de balayer néanmoins, plutôt partisane du principe de laisser le bénéfice du doute, elle finit par se redresser légèrement sur ses jambes faibles et s’avança vers le coin cuisine qu’elle désigna d’un index tremblant, à l’ongle cassé par l’altercation avec son agresseur "Je peux te proposer quelque chose à boire ou à manger?"

@Ruben Hartfield i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 873483867


    we're all bored, we're also tired of everything, we wait for train that just aren't coming, we show off our different scarlet letters, trust me mine is better.

    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Xc1pTzg
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3T1X3Vb
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QoPDAKU
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Pf8cX3Q
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QqLqwzn
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans.
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes.
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill.
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) ZAUoyMcb_o
POSTS : 949 POINTS : 6865

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (onze) - present: caitrionaevelyn #2grace #2grace #3murphyrhett #3 › rhett #4roryswannchez anggun
RPs EN ATTENTE : ethel
RPs TERMINÉS : evelyngracerhettrhett #2
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : vesnaproduction (avatar), khadijha (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyVen 25 Mar - 23:14



« Je sais que je ne dois pas être jolie à voir, c’est moi qui suis désolée de faire ta connaissance dans ces conditions. Evie. » Dans toute autre situation, Ruben serait venu élargir un sourire poli, serait même venu lui serrer la main sûrement. Il en aurait peut-être également profiter pour venir glisser ici une blague ou deux pour détendre l’ambiance assez pesante et gênante qui pouvait gêner lors des premières rencontres. Aujourd’hui, cependant, il n’agissait en rien comme ça, toute son attention étant accaparée par l’aspect physique que lui présentait donc Evie devant lui. Il était clair qu’elle devait être vue par un médecin, qu’importe ce que son imbécile de frère avait pu baratiner à la jeune femme si son premier conseil n’avait pas été le même que son cadet. Ainsi, la brune devant faisait malheureusement rencontre d’abord avec le médecin, plutôt que l’homme. Mais tant qu’il n’avait pas de réponse venant le rassurer, Ruben ne changerait pas d’angle d’attaque. « Mais je vais bien. J’ai vu un médecin hier soir, je n’ai rien de cassé malgré les apparences. » Alors, le jeune homme vint se clamer quelque peu - un brin seulement. Certes, désormais il savait que les jours de la jeune femme n’étaient pas en danger - d’après ses dires à elle, mais il n’avait pas trop d’autre choix que de la croire sur parole -, mais ce n’était pas pour autant que d’autres questions ne persistaient pas. Rien que sa présence chez son frère ne faisait pas grand sens, pour commencer. Où tout du moins, pas sens aux yeux d’un homme qui ne connaissait que de trop loin la vie de son aîné. « Je crois qu’il avait un rendez-vous chez ABC ce matin. Il m’a laissé une note pour me prévenir qu’il passerait prendre mes médicaments sur le chemin. Tout va bien. » Ruben vint alors hocher la tête. Au moins, Rhett n’avait rien à voir avec l’état dans lequel se trouvait Evie et c’était une bonne chose. Ben n’aurait eu aucun mal à venir dénoncer son frère s’il avait été responsable de quoi que ce soit, mais c’était tout de même bien mieux de savoir que ce chemin là n’aurait pas besoin d’être emprunté.

« Je suis tombée. » C’était ce qu’elles disaient toutes, malheureusement. « Ça a du être une sacrée chute. » Ce n’était pas son domaine d’expertise, mais il ne fallait pas être traumatologie pour comprendre que les marques, au moins celles visibles à l’œil nu, ne correspondaient pas à un chute. Cependant, alors qu’il avait sa lampe en main, toujours prêt à venir jeter un coup d’œil s’il le fallait - alors qu’elle lui avait pourtant assuré que tout était en ordre -, Ruben ne pouvait s’empêcher de continuer d’observer les marques que la jeune femme présentait. Peut-être un peu trop, peut-être avec une insistance non nécessaire. « Tu es médecin ? » Et peut-être sans avoir prévenu que c’était normal comme comportement de sa part, aussi. Ainsi, la jeune femme et son frère n’étaient soit pas bien proches, soit ce dernier ne prenait pas la peine de venir parler de sa famille. Une partie de Ruben espérait que la première réponse soit la bonne. Étirant une petite moue désolée alors que d’la jeune femme venait lever une main devant lui pour l’arrêt en plein élan, il vint glisser la lampe dans sa poche. « Chirurgien, oui. Désolé. » Il vint hausser légèrement les épaules. « Je réagis peut être de trop, déformation professionnelle. »

« Rhett est passé me prendre quand je suis sortie des urgences hier, et il a insisté pour que je reste passer la nuit sous sa surveillance. Il avait l’air aussi inquiet que toi. » Oh. « Oh. » Ca méritait d’être dit à haute voix. Surtout que cette simple information lui permettait désormais de comprendre plusieurs choses - surtout le fait qu’il s’était mal informé sur la situation et qu’il avait mal jugé le tout. « C'est pour ça qu’il était aux urgences cette nuit alors. » Ou cette nuit, qu’importe le moment réel - tout ce mélangeait lors des gardes de toutes façons, pour Ruben. « Je suis tombée, ça ira. » Il ne croyait toujours pas un mot de cette partie là de l’histoire, mais il ne vint pas relever. « Je peux te proposer quelque chose à boire ou à manger? » Sortant de ses pensées, dans lesquelles il s’était glissé bien rapidement, Ruben vint suivre du regard l’endroit que Evie lui pointait du doigt. Il vint d’abord lui étirer un petit sourire, avant de lui prendre verbalement. « T’en fais pas, je vais me servir comme un grand. Je connais les lieux. » Pas comme sa poche, mais assez en tous cas pour pouvoir se faire un café sans que la jeune femme ait besoin de fournir un effort supplémentaire. « Tu veux quelque-chose aussi ? » Il profitait que Garett ne soit pas dans les parages pour faire comme s’il était chez lui - alors qu’il imaginait parfaitement son frère avoir cette idée en horreur; après tout, le contraire était tout aussi vrai.

« Je qui désole, j’ai réagi un peu de trop en arrivant. » Il était désormais assis dans le canapé, une tasse de café brulant à la main. Presque, il avait hâte de voir le regard effaré de son frère lorsqu’il débarquerait chez lui et le trouverait à son aise dans son appartement. « J’espère que je t’ai pas trop effrayée. Mais j’ai entendu que Rhett était passé par les urgences pendant ma garde et… » Personne ne pourrait voir le frisson qui vint parcourir son échine en cet instant, et c’était tant mieux. De toutes façons, personne ne viendrait y croire - lui-même ne pensait pas que venir parler de ce sujet là pourrait lui appéter quelconque autre réaction que de l’exaspération. « Disons que j’étais pas ravi à l’idée qu’il soit encore là bas. » La dernière fois qu’il avait été mis au courant de la présence de son frère dans l’établissement où il travaillait, il avait cru qu’il allait l’achever lui-même - déjà. « Vous êtes des amis proches, Garett et toi ? Je crois pas, désolé d’avance, mais avoir entendu parler de toi jusque maintenant. » Comme si les deux frères Hartfield étaient de toutes façons assez proches pour avoir ce type de conversations.




i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 1ysriBC
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : she would've made such a lovely bride what a shame she's fucked in her head, they said
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels. enfin pas en ce moment ; elle est trop occupée à cacher ses bleus pour avoir le temps de jouer au professeur
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Y5Nutv3Z_o
POSTS : 4968 POINTS : 485

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 56e594eaea3a41a61088ac87fd89fd2c473d42b1
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) D3qUgLdb_o
EVERLEY ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o9_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3k4QeT0n_o
EVERHETT ◦ dive bar on the east side where you at? phone lights up my nightstand in the black come here you can meet me in the back dark jeans and your nikes look at you oh damn never seen that color blue just think of the fun things we could do

ruben#2 rhett#5chad#5lara#11anouch#1 (fb 2005)isla#1bambi#5owen#10

RPs EN ATTENTE : nicholas#6 ◦ finnley#2
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs sign&profil) ◦ ©gwensgifs&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter & laila ferrer
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyLun 4 Avr - 10:30



"Je suis parfois très maladroite." Elle pouvait se permettre ce mensonge-là simplement parce que Ben ne la connaissait pas. Néanmoins, elle devrait en trouver un autre pour son entourage proche, qui savait qu’Evelyn Frances Pearson était bien des choses, mais que très maladroite ne faisait pas partie de sa ribambelle de défauts. Au contraire, elle était du genre à savoir contrôler son univers pour éviter les bévues, pas tellement du genre à se prendre les pieds dans le tapis comme elle le prétendait, se tenant fermement sur ses escarpins comme la femme active et accomplie qu’elle était. Au moins, le jeune homme ne pourrait pas la contrarier sur ce sujet, encore qu’elle décela quelque chose dans sa posture qui lui laissait penser qu’il en avait vu d’autres des femmes qui prétendaient s’être vautrées pour expliquer leurs hématomes. Elle ne préféra pas y penser, debout près de lui dans une tenue trop peu saillant pour qu’elle n’en soit pas parfaitement consciente, ayant d’autres sources de contrariétés sur le moment. C’était même puérile de vouloir faire bonne impression devant quelqu’un qu’elle ne connaissait pas étant donné l’état dans lequel elle était, mais elle estimait le devoir à Rhett qui n’était pas là pour éponger le misérabilisme associée à l’épreuve qu’elle avait vécue la veille.
Elle opina du chef quand, une main dressée devant elle pour retenir la tentative de Ben de l’ausculter, il se montra plus précis sur le genre de médecin qu’il était; pas n’importe lequel, il fallait être brillant pour être chirurgien, et là elle se dit que définitivement, elle ne pourrait pas le duper davantage avec ses explications. C’était un problème pour un autre jour, elle décida de reléguer tout ça à la dernière place de ses priorités pour lui accorder un nouveau sourire douloureux qui mit fin à l’interrogatoire qu’il lui faisait passer très subtilement, et qu’elle conclut en remettant les choses dans leur contexte tandis qu’elle sentait poindre un pic de tension chez le jeune homme. Comment pouvait-il penser de son frère qu’il puisse être le responsable de son état? Ça la dépassa sur le moment. Mais finalement, elle ne connaissait pas suffisamment Rhett pour se faire une idée précise de la relation qu’il entretenait avec son frère; en revanche, elle l’avait assez côtoyé pour savoir qu’il était bien incapable de faire subir ce genre de choses à quelqu’un en dehors du terrain. Même en ne l’ayant jamais vu jouer, elle ne pouvait pas l’imaginer se servir de la force qu’il dissimulait derrière son charisme et son charme de jeune premier pour s’en prendre de front à quelqu’un qui ne l’avait pas demandé — surtout pas une femme… mais d’autres diraient que ces hommes-là savaient bien cacher leur jeu. Elle refusait simplement de penser que Rhett puisse faire partie de ces hommes-là justement, et elle entendit contraindre Ben à la même pensée, même si deux d’eux, c’était lui qui le connaissait le mieux en réalité.

Elle se transforma soudain en maîtresse de maison, mais temporisa ses gesticulations quand il reprit la parole "Pardon, c’est vrai que tu sauras mieux situer les choses que moi." Une remise à sa place qu’elle accueillit sans se vexer quand elle lui proposa quelque chose et qu’il lui fit remarquer qu’il pouvait s’en charger "Un verre d’eau, ça suffira." lui répondit-elle quand il s’enquit de sa volonté de vouloir quelque chose, et elle se rappela qu’elle n’avait rien avaler depuis le midi de la veille; elle n’avait pas vraiment faim, ce n’était pas important, et son verre d’eau en mains, elle suivit le jeune homme jusqu’au salon dans lequel elle s’installa avec la grâce de ceux qui ne veulent pas déranger, plus que de ceux qui sont bien élevés — un peu comme si, même débarbouillée de son propre sang, elle avait peur de salir le mobilier de son hôte dont la présence se faisait nettement ressentir.
Elle sirota son verre d’eau du bout des lèvres, s’empressant d’avaler sa gorgée quand Ben reprit la parole. Une main levée devant elle, l’autre tenant son verre d’eau, elle lui dit avec douceur et compréhension "Ne t’excuses pas. Si j’avais été à ta place, j’aurais sans doute réagi de la même façon… à la différence que je n’aurais probablement pas proposé une auscultation gratuite au grand blessé en face de moi." Elle était organisatrice de mariage, pas chirurgien. Ça la fit vaguement sourire, puis pencher la tête sur le côté quand il poursuivit son discours. Face à lui, elle avait tout le loisir d’observer sa façon de se tenir, essayant de déceler chez lui une ressemblance avec son frère; elle ne réussit qu’à lui trouver les mêmes yeux, et c’était une bonne chose: c’était plutôt rassurant "Et tu t’es inquiété, c’est normal." le coupa-t-elle quand il partagea avec elle l’information qui lui était venue aux oreilles durant sa garde et qui semblait lui avoir fait peur. Une pause la força à considérer ce qu’il ajouta après qu’elle l’eut interrompu, et parce qu’elle n’était pas tellement capable de voir au-delà des informations qu’elle, elle avait en sa possession, elle lui dit "C’est le désavantage d’avoir un grand sportif dans la famille; on craint toujours les blessures. Ça aussi je le comprends, crois-moi." Plus qu’il ne l’imaginait sans aucun doute, mais ce n’était probablement pas le moment idéal pour lever le voile sur la notoriété de sa famille et du poids qui pesait sur le nom qu’elle portait.
Elle prit une nouvelle gorgée de son verre d’eau, une tactique comme une autre pour échapper à l’entrée qu’il ajouta à son questionnaire. Est-ce qu’ils étaient des amis proches, Rhett et elle? "C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup." Assez pour remettre sa sécurité entre ses mains. Elle marqua un temps, ne tenant pas à rentrer dans les détails sans passer pour quelqu’un d’autre; une femme qui s’attachait à un homme qu’elle n’avait vu que trois fois dans sa vie, et qui représentait à peu près tout ce à quoi elle avait toujours voulu échapper puisqu’il reflétait une image trop semblable à celle de son propre père pour que ce ne soit très sain en vérité. Un jour, elle penserait à la psychothérapie. Mais pas tout de suite. Tout de suite, elle posa son verre d’eau sur la table-basse, et joignit ses mains sur ses genoux nus pour demander à Ben "Tu veux que je l’appelle pour le prévenir que tu es ici? Il pourra peut-être écourter sa réunion." lui proposa-t-elle histoire de désamorcer sa propre gêne, et peut-être aussi de le faire venir, le propriétaire des lieux. Sur le coup, elle ne songea pas, anesthésiée par ses douleurs et sa confusion que Ben pouvait très bien le faire tout seul si ça lui chantait, gardant ses yeux posés sur lui avec un ersatz de sourire pénible, qui fit trembler les commissures de ses lèvres.

@Ruben Hartfield i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 873483867


    we're all bored, we're also tired of everything, we wait for train that just aren't coming, we show off our different scarlet letters, trust me mine is better.

    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Xc1pTzg
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3T1X3Vb
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QoPDAKU
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Pf8cX3Q
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QqLqwzn
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans.
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes.
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill.
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) ZAUoyMcb_o
POSTS : 949 POINTS : 6865

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (onze) - present: caitrionaevelyn #2grace #2grace #3murphyrhett #3 › rhett #4roryswannchez anggun
RPs EN ATTENTE : ethel
RPs TERMINÉS : evelyngracerhettrhett #2
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : vesnaproduction (avatar), khadijha (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptySam 23 Avr - 19:15



« Je suis parfois très maladroite. » Ben vint étirer un petit sourire, plus par politesse qu’autre chose. Si c’était là la version des faits que la demoiselle face à lui souhaitait lui servir aujourd’hui, il viendrait l’accepter - il n’était personne pour venir juger ce qu’elle désirait lui révéler ou non comme informations. Et puis, si elle était déjà passée sous l’oeil expert de l’un de ses collègues, il ne pourrait pas bien faire grand chose de plus si ce n’était que de ne pas interférer dans des affaires qui ne le regardaient en rien. Rhett étant également écarté de la liste des personnes qui pourraient avoir conduit Evelyn à se retrouver avec de tels hématomes sur le corps, Ruben pouvait se permettre de venir souffler quelque peu, laisser sa paranoïa de côté, remettre ses idées en place. Peut-être était-ce la fatigue de la garde qui venait s’ajouter à toute cette situation et qui le faisait avoir un comportement quelque peu exagéré. En tous cas, il préféra venir balayer ce début de conversation plus que catastrophique et se rendre utile à venir servir quelque-chose à boire à la brune - après tout, des deux il était celui en bonne santé et qui connaissait normalement un brin davantage les lieux. « Pardon, c’est vrai que tu sauras mieux situer les choses que moi » Il vint étirer un semblant de sourire - en réalité, peut-être qu’elle connaissait mieux les lieux que lui; Rhett et lui n’étaient pas les frères les plus proches du monde et le plus jeune des deux Hartfield n’était pas du genre à passer chez son aîné à l’improviste comment il l’avait pourtant fait en ce début de journée. « C’est surtout que je vais pas te laisser faire les efforts. » Il était peut-être le pire des vilains aux yeux de son frère, mais il n’y avait qu’à ces derniers que c’était le cas. Ben était cet être serviable et prévenant pour le reste de la planète. « Un verre d’eau, ça suffira. » Il vint hocher rapidement la tête, allant préparer les deux boissons dans la foulée. Le café de son côté serait nécessaire - il avait l’impression que le sommeil ne serait pas un allié de taille pour le reste de la journée, surtout s’il se devait d’avoir une conversation avec Rhett par la suite; une vraie, cette fois-ci, comme il était venu faire à la base.

Et maintenant que la conversation entre les deux jeunes gens pouvaient prendre une tournure plus naturelle, plus détendue - en tous cas, au moins du côté de Ruben car Evelyn semblait désirer faire en sorte de déranger le moins possible, de ce qu’il arrivait à capter de son langage corporel -, le brun vint s’excuser d’avoir réagi avec un brin d’exagération, à peine la porte de l’appartement ouverte par la jeune femme sur lui. « Ne t’excuses pas. Si j’avais été à ta place, j’aurais sans doute réagi de la même façon… à la différence que je n’aurais probablement pas proposé une auscultation gratuite au grand blessé en face de moi. » Une fois de plus, ce fut avec un petit sourire aux coins des lèvres que Ben vint réceptionner les paroles de la brune - sourire qu’il vint rapidement dissimuler dans une gorgée de café et dans de nouvelles paroles permettant d’expliquer de façon plus ou moins vague pourquoi il en était venu à agir de la sorte. « Et tu t’es inquiété, c’est normal. » L’élément que Evelyn n’avait cependant pas, c’était que Ruben s’inquiétant à propos de Rhett, ce n’était pas normal, justement. Car ce n’était pas vraiment de l’inquiétude qui était venu animer le corps du jeune chirurgien lorsqu’il avait eu vent de la visite de son aîné dans l’enceinte de l’hôpital. Non, c’était de l’agacement, de l’énervement même surement, et c’était ne sachant trop comment se dépatouiller de ce ressenti qu’il avait préféré venir l’évacuer auprès de l’élément déclencheur à peine sa garde terminée. La discussion aurait pris une direction bien différente, si ce n’était pas Evelyn qui était venue ouvrir la porte. « C’est le désavantage d’avoir un grand sportif dans la famille; on craint toujours les blessures. Ça aussi je le comprends, crois-moi. » Pinçant les lèvres un instant, il vint retenir un petit soupire. Cela venait en réalité quelque peu répondre à la question qu’il viendrait poser par la suite à la demoiselle; elle ne semblait pas au courant de ce qui pouvait venir rendre Ruben, allons-nous dire finalement, inquiet, quant à l’idée de savoir son frère aux urgences. « C’est pas tant les blessures que je crains pour lui, que de devoir lui prouver une fois de plus qu’à force d’abuser, on pourra pas toujours réussir à le sauver. » Car il était question de ça, en réalité: combien de fois Rhett allait-il venir abuser de substances quelconques avant d’y passer, pour de vrai ? Combien de fois allait-il mettre son existence en jeu, son avenir entre les mains des médecins, avant de comprendre qu’il fallait qu’il cesse un tel comportement ? Combien de fois allait-il encore faire passer Ruben pour un idiot auprès de ses collègues, ne pensant qu’à l’impact qu’une telle façon d’agir pouvait avoir sur lui-même plutôt que sur le reste de sa famille ? Combien de fois Ben allait-il entendre la voix pleine d’inquiétude de Ethel au bout du téléphone avant qu’elle ne se brise complètement, épuisée à son tour de subir autant des hauts et surtout de bas de la part de son grand frère ?

Alors peut-être que, même s’il avait deviné la réponse qui allait malgré tout s’en venir de la part de la brune, la question était importante à poser. Evelyn faisait-elle partie de ces personnes qui pourraient permettre à Rhett d’enfin voir clair sur sa situation et sur la façon dont il venait agir ces dernières années ? Serait-elle l’âme qui viendrait faire pencher la balance vers un côté plus clément, ou faisait-elle malheureusement encore partie de ces personnes ne faisant que traverser la vie de son grand frère, sans avoir un impact assez important pour qu’il se dise enfin qu’au moins une personne sur terre ne méritait pas de recevoir un coup de fil en pleine nuit pour apprendre qu’il avait rendu son dernier souffle ? « C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup. » Mais qu’elle ne connaissait pas assez, sa réponse transpirait d’une vérité que Ruben avait su lire entre les lignes depuis qu’il était arrivé. Les deux Hartfield n’étaient guère aussi proches qu’il le laissait croire à Evelyn en cet instant, mais le plus jeune pouvait deviner que Rhett n’était en rien venu discuter des sujets qui pouvaient fâcher avec la jeune femme. Ce n’était pas grave, il faisait bien ce qu’il voulait de ses relations - mais elle risquerait de tomber des nues lorsqu’elle viendrait faire face à l’autre côté du miroir que pouvait être le grand Garett Hartfield. « Il sait mettre ses qualités en avant. » Ce n’était même pas un mensonge de la part de Ben - simplement que ce dernier savait davantage voir les défauts que les qualités de son aîné. N’était-ce pas le rôle des frères et soeurs, que de venir pointer du doigt les choses dont les autres n’osaient parler que dans le dos de l’intéressé. « Tu veux que je l’appelle pour le prévenir que tu es ici? Il pourra peut-être écourter sa réunion. » Le regard du jeune homme vint se relever pour accrocher celui d’Evelyn un instant. « Il reviendra plus rapidement si c’est toi qui l’appelle, c’est pas une mauvaise idée. » Ou en tous cas, il ne reviendrait pas ici en étant autant énervé si c’était elle qui lui demandait de revenir parce-que son petit frère était dans ses pattes que si ce dernier venait lui annoncer qu’il se pavanait comme un roi dans ses quartiers. Roi qui vint avaler une nouvelle gorgée de café - ses mains pourraient trembler tant il abusait de la substance couleur nuit, si seulement il n’avait pas appris à maitriser ces derniers pour le bien de sa carrière. « Et promis, je lui dirai pas que tu m'as confié l’apprécier beaucoup. » Et alors, en plus d’un petit sourire, Ruben vint accorder à la jeune femme un petit clin d’oeil. Si Garett savait être charmeur, lui l’avait toujours été naturellement. Cependant, alors qu’il faisait face à une potentielle relation de son frère, tout était quelque peu différent: il n’était pas spécialement à l’aise dans l’idée d’abuser de son charme pour venir rendre la situation plus agréable pour tous. « Tu l’appelles un grand sportif. Tu fais partie de ceux qui ont entendu parler de sa carrière ou de ceux qui ont eu l’occasion de le voir lorsqu’il parcourait encore les terrains ? » Oh, la curiosité était un vilain défaut dont présentement Ruben ne saurait se défaire - surtout lorsqu’il s’agissait de son frère. L’un comme l’autre n’était apte à venir réellement s’épancher sur sa vie personnelle face à leur semblable, et Ethel avait ses limites quand aux informations qu’elle venait transmettre de l’un sur l’autre et inversement.




i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 1ysriBC
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : she would've made such a lovely bride what a shame she's fucked in her head, they said
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels. enfin pas en ce moment ; elle est trop occupée à cacher ses bleus pour avoir le temps de jouer au professeur
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Y5Nutv3Z_o
POSTS : 4968 POINTS : 485

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 56e594eaea3a41a61088ac87fd89fd2c473d42b1
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) D3qUgLdb_o
EVERLEY ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o9_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3k4QeT0n_o
EVERHETT ◦ dive bar on the east side where you at? phone lights up my nightstand in the black come here you can meet me in the back dark jeans and your nikes look at you oh damn never seen that color blue just think of the fun things we could do

ruben#2 rhett#5chad#5lara#11anouch#1 (fb 2005)isla#1bambi#5owen#10

RPs EN ATTENTE : nicholas#6 ◦ finnley#2
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs sign&profil) ◦ ©gwensgifs&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter & laila ferrer
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyJeu 28 Avr - 10:58



"Il s’est déjà passé quelque chose ?" Sous entendu quelque chose de grave, elle préféra ne pas expliciter en sentant la réserve de Ben de l’autre côté de la table-basse, le regard posé sur lui avec une volonté farouche de ne rien manquer de ce qu’il laissait échapper ; des micro-expressions, des sourires et des mots enrobés dans du papier d’argent. En s’adressant à elle de cette façon, Evie avait la sensation qu’il choisissait ses mots, un peu comme s’il mourrait envie de lui dire quelque chose sans savoir sur quel pied danser, usant de clair-obscur pour titiller sa curiosité naturelle et la faire aller au-delà de ce qui était raisonnable de savoir ou pas, la laissant se poser des questions qu’elle n’était pas capable de retenir. Bien sûr qu’elle l’interrogea, il s’agissait de Rhett. Dans quelques minutes à peine, elle admettrait l’apprécier beaucoup et elle ne mentirait pas. Pour autant, elle était lucide sur l’évidence, à savoir qu’ils ne se connaissaient pas tellement et que la relation dans le sens premier du terme qu’ils entretenaient était avant tout basée sur un bon feeling, une alchimie qu’elle n’expliquait pas. La conversation s’y était ajoutée assez récemment dans le fond, ils avaient sans doute mis le doigt sur d’autres traits de leur personnalité qui les poussaient l’un vers l’autre. Mais il fallait rester honnête, le tout restait assez sommaire.
Il ne le resterait peut-être pas après la soirée de la veille, elle n’avait aucune envie d’anticiper les choses, probablement à cause de la gêne qu’elle ressentait toujours à propos de tout ça. Rhett ne lui avait rien demandé, elle l’avait sollicité néanmoins, se raccrochant à ce qu’elle avait deviné de lui pour en faire son réconfort, sa garantie. C’était faire peser trop de poids sur les épaules de quelqu’un, même sur les épaules de quelqu’un d’aussi robuste qu’il l’était, elle en était persuadée. Elle ferma très brièvement les yeux après avoir posé sa question à Ben, levant doucement une main devant elle avec la nette impression de dépasser une limite encore une fois. Ça lui fit ajouter, des sourires dans la voix, sa tête se secouant de droite à gauche pour appuyer l’idée qu’elle s’autoflagellait déjà beaucoup trop à propos de son propre culot "Ne me réponds pas si tu estimes que c’est trop en dire. Il m’en parlera peut-être plus tard si c’est un sujet sensible." Elle était curieuse, c’était une certitude. Elle savait toutefois respecter les limites que s’imposait les autres. En d’autre terme, Evelyn ne tenait pas à extirper des secrets du frère du jeune homme sous le prétexte qu’il était là, volubile et charmant, à s’inquiéter pour lui — à s’inquiéter pour elle aussi, dans une certaine mesure. Elle pouvait seulement le rassurer sur ce qu’elle avait touché du doigt, sur la certitude qu’elle ressentait au fond d’elle qu’il était capable de prendre soin d’elle, même si encore une fois, elle avait l’impression que c’était trop lui en demander.
Même s’ils passèrent à autre chose, le fond de la conversation restait le même, et avec elle vint les interrogations de Ben auxquelles Evie répondit sans trop de détour, avouant donc son affection pour le propriétaire des lieux. Elle n’en dit pas plus, elle était aussi pudique qu’elle était prudente sur sa manière d’envisager les choses avec les autres, toujours déçue à un moment où à un autre. C’était sa crainte de ne pouvoir rien contrôler qui la menait souvent à revoir sa copie à ce sujet. D’aucun dirait qu’elle était trop exigeante, et c’était certainement le cas.

Rhett avait des qualités, c’était aussi indéniable que son frère le souligna sans s’offusquer de sa furtive mièvrerie, la dissimulant sous un gorgée d’eau qu’elle avala doucement avant de lui proposer de contacter le sujet de leur conversation. Parce qu’elle sentait qu’ils feraient vite le tour de la question, qu’ils n’auraient bientôt plus grand-chose à se dire sans avoir la sensation de trop en dire justement. C’était étrange comme conjoncture, et ça l’embarrassait assez pour qu’elle ne veuille pas que Ben soit lui aussi soumis à cette gêne qui la fit se lever quand il apposa son assentiment à ce qu’elle lui proposa "Je vais chercher mon téléphone, je reviens dans une minute." lui dit-elle avant de momentanément quitter la pièce, se dirigeant vers la chambre de Rhett dans l’espoir d’y dénicher le Graal, laissant la facétie de Ben derrière elle quand il lui assura qu’il garderait le secret à propos de l’affection qu’elle réservait à son frère.
Elle en sourit sur le chemin, mais s’affairant sur ses jambes endolories, elle le perdit tout aussi vite. Evelyn n’avait que de vagues souvenirs de la veille, alors elle mit un peu de temps avant de mettre la main sur son téléphone ; resté dans la salle de bain, là où Rhett l’avait aidé à se déshabiller et à se défaire des vestiges sanguinolents de la soirée qu’elle avait passée. Un instant, elle resta au seuil de la pièce, sentant son écho se réverbérer contre son corps qu’elle sentait douloureux, comme si la pesanteur était difficile à supporter ; et puis elle reprit vie quand son regard vrilla pour se poser sur l’écran éteint de son téléphone, qu’elle illumina d’un pouce, et qu’elle colla à son oreille après quelques nanosecondes de manœuvres qui le firent presser son index contre l’onglet appel estampillé sous le contact qui portait le nom de Rhett. Elle tomba directement sur sa messagerie "Hey, c’est Evie. Tout va bien, ne t’inquiète surtout pas." commença-t-elle, et le sourire qu’elle laissa échapper devait s’entendre de l’autre côté du combiné "Je m’excuse de t’appeler alors que tu es clairement occupé, mais", elle posa un doigt sur son tragus du côté opposé à l’oreille contre lequel le téléphone était collé, baissa la tête un instant et pinça les lèvres après un moment de silence à chercher ses mots quand il n’y avait pas besoin de les rendre plus jolis pour expliquer la situation en vérité "Ton frère est ici. Depuis un certain temps maintenant. Il n’a pas l’air de vouloir s’en aller avant de t’avoir vu." Elle s’arrêta, ne sachant quoi ajouter d’autres pour ne pas faire passer la situation pour quelque chose de plus critique "J’ai de la conversation, je peux encore le faire patienter quelques temps. Mais je voulais juste que tu ne sois pas surpris en rentrant. Je tache de faire bonne impression, ce n’est pas facile dans cette tenue…" ajouta-t-elle dans un semblant de rire, décollant la pulpe de son doigt de son oreille pour retrouver son sérieux et conclure, sa tête se levant quand elle murmura presque "On t’attend. Sois prudent." Sois prudent, elle se maudit d’une telle mise en garde et roula des yeux en trottinant le long du couloir pour rejoindre le salon.
Elle fit remuer son téléphone dans ses mains quand elle arriva à proximité de Ben, lui désignant la situation en se rasseyant précautionneusement "Il est sur messagerie. On n’a plus qu’à prier pour qu’il la consulte régulièrement." fit-elle, et elle reposa son regard sur le jeune homme qui n’attendit pas une seconde pour enchaîner la discussion. Evie mit un peu de temps avant de lui répondre, une grimace qui n’arrangea en rien l’état de son visage contusionné faisant s’animer ses traits quand elle décida d’être franche avec lui "Je peux te dire un secret ? Un autre, si ont fait les comptes." Si on partait du principe qu’il lui avait déjà promis de garder pour lui celui à propos de l’affection qu’elle portait à Rhett sans qu’elle ne lui ait rien demandé, elle savait qu’il ne rechignerait pas à tenir sa langue cette fois-là aussi. Posant son téléphone sur la table-basse, elle joignit ses mains entre elles, poignets posés sur ses genoux et bout des doigts se triturant l’un et l’autre, pour enfin enchaîner "Je ne l’ai jamais vu jouer, j’ai vaguement entendu parler de lui et de ses exploits. Mais ça ne m’intéresse pas vraiment tout ça." Elle fit un léger signe de tête pour marquer cette révélation et laissa un sourire poindre en poursuivant "Mon père jouait plus au moins au même niveau que Rhett. J’ai un neveu qui suit le même chemin que lui d’ailleurs… je devrais être honteuse de ne pas y accorder un grand intérêt, mais je préfère être honnête sur le sujet. Je n’accorde pas beaucoup d’importance aux coupes et aux médailles." Elle se redressa un peu, penchant la tête sur le côté quand, dans un très léger rire, elle lui dit "Je ne peux que croire ceux qui disent que ton frère a un don. Comme je n’entends que du bien de lui, je suppose que sa retraite a été une grande déception pour ses supporters." Elle haussa un peu les épaules, à l’image de la tortue qui se préserve des attaques, les couleurs sous ses yeux la rapprochant d’une imitation parfaite du reptile.

@Ruben Hartfield & @Rhett Hartfield i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 873483867


    we're all bored, we're also tired of everything, we wait for train that just aren't coming, we show off our different scarlet letters, trust me mine is better.

    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Xc1pTzg
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3T1X3Vb
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QoPDAKU
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Pf8cX3Q
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QqLqwzn
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Q8kNWrA


Dernière édition par Evelyn Pearson le Sam 7 Mai - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
l'albatros
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : neuf.
STATUT : Du genre à avoir du mal à oublier son ex, même s'il ne lui a pas parlé depuis dix ans. Il ne s'est pas excusé pour avoir embrassé Evelyn.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) KmQhkofg_o
POSTS : 5205 POINTS : 1290

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (13)julesleilaniruben #4 & ethelchad #2ruben #3hassan #4ruben #6mabel #4mitchell & sofia (event)channing #2evelyn #5channing #2may #3

uahassan #3

scenario
ft. zendaya

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_oqrz85MdbP1qiy2dro3_400
brofield › i sit and think about the day that you're gonna die, your wrinkled eyes betray the joy with which you smile. is there anybody home? who will believe me, won't deceive me, won't try to change me. ours is a family that's based upon tradition but with my careless words, i tread upon your vision.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 50865a5e692bb7bb4c2d348b18c07e79d4c8f2e0
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_inline_pafs9uPuiJ1u3u0uv_250
everhett › broken, hurtin', sufferin' from a shattered soul. i saw the fire in your eyes. i know temptation is the devil in disguise, you risk it all to feel alive and i could be the one you want just as long as you don't break my heart.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_inline_nnuz3fYTDo1snxgfy_250
jenna › i could be starring at somebody new but stuck in my head is a picture of you. you are the thunder, i was the rain. i wanna know if i'll see you again. i said i love you, you said goodbye.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Giphy
harter › uc.

RPs EN ATTENTE : ysis #2

RPs TERMINÉS : 2022mabel #3reganzoya #1isaac #1lexie #3bleuenn-leïevelyn #3eleonorachanning #1ruben #2ruben #5 & evelyn #4

2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2mabel #2joannemay #2baileychad #1hassan #2

flashbacksmay #1 (2017)ysis #1 (mars 2020)ruben #1 (fev. 2020)

uazoya #2 (slasher)isaac #2

(ab.)alecethel (fb 2020)murphy
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar) › ssoveia (gif) › ellialola (harter) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyMar 3 Mai - 17:51



La jambe tremblante sous le bureau d’un des cabinets d’ABC n’est que la preuve supplémentaire que Rhett ne s’y sent pas à sa place et qu’il estime que cette réunion aurait pu être décalée à, disons, “jamais”. Pour autant, s’il ne s’est pas porté malade pour excuser son absence, c’est parce qu’il reste persuadé qu’Evelyn a besoin d’un peu de temps pour elle et d’une certaine intimité que le simple mur séparant sa chambre du canapé du salon ne peut pas lui offrir. La soirée a été très agitée et puisqu’il ne lui arrivera jamais rien de mal dans son appartement, elle mérite bien de pouvoir s’y reposer un instant, sans personne pour la juger et encore moins l’observer, quitte à ce qu’en retour il soit incapable d’assez regrouper ses pensées pour réellement écouter la discussion sans nulle doute importante. Lorsque son téléphone sous silencieux finit par annoncer un appel en absence d’Evie suivi d’un message de sa part, il ne résiste pas une seule seconde supplémentaire avant de s’éclipser “Je reviens, excusez moi.” et quitter la pièce sans plus de cérémonie, la mine sans doute un peu trop sombre.

"Hey, c’est Evie. Tout va bien, ne t’inquiète surtout pas." Bien plus que ses mots, le ton de la jeune femme est ce qui le pousse à effectivement ne pas s’inquiéter. "Je m’excuse de t’appeler alors que tu es clairement occupé, mais" Le sourire sur le visage de Rhett est doux, simple, parfait contraste de trop longues heures passées autour de ce bureau et de ce qu’il en pense. "Ton frère est ici. Depuis un certain temps maintenant. Il n’a pas l’air de vouloir s’en aller avant de t’avoir vu." Et instantanément, son sourire se fade pour laisser place à un étonnement plein et entier, allant sans doute avec un peu de souci. Ruben ne lui rend jamais visite, et encore moins sans raison précise. Jamais il n’aurait anticipé qu’Evelyn se retrouve au milieu de ça, qui plus est, et il redoute déjà de savoir ce qu’il aurait pu lui raconter, même si le ton de la jeune femme tend à laisser croire qu’il n’y a rien d’irréversible. "J’ai de la conversation, je peux encore le faire patienter quelques temps. Mais je voulais juste que tu ne sois pas surpris en rentrant. Je tache de faire bonne impression, ce n’est pas facile dans cette tenue…" Son rire est communicatif, même au travers du téléphone et avec un certain décalage. Malheureusement, il n’a rien de plus que ses propres affaires à lui offrir, son appartement étant loin de connaître de présence féminine, encore moins au point d’y laisser des habits. Il avait pensé passer dans un magasin pour lui trouver quelque chose de basique à mettre et qui ne lui rappelle pas sa journée de la veille, mais depuis que l’équation est dotée de la variable “Ruben”, il ne s’offrira pas ce luxe. "On t’attend. Sois prudent." Sa tête tournée en direction du sol, comme si observer les jointures des carreaux avait quoi que ce soit d’apaisant, il sourit une nouvelle fois, comme s’il n’y avait rien de plus naturel après avoir entendu quelques mots de sa part. Son message ne fait que l’informer de la présence de son frère, elle est calme au possible et rien dans sa voix ne traduit une urgence, alors il se contente d’apprécier le geste visant à simplement le prévenir en amont pour ne pas tomber devant le fait accompli: son cadet faisant la discussion à Evie, chez lui, sans lui.

Alors, il a écourté sa réunion, inventé une excuse, trouvé n’importe quoi pour filer à l’anglaise sans que personne ne trouve de toute façon quoi que ce soit à redire. Il aurait dû se rendre compte avant même d’y aller qu’il ne le voulait pas et que tout ceci n’en valait pas la peine, pas alors qu’en face Evie avait besoin de lui, même à un bien moindre niveau désormais. C’est encore une fois en tapant du pied qu’il attend son taxi, le temps pour lui d’envoyer quelques messages à la jeune femme. J’ai écouté ton message. Ma réunion est terminée, je suis là dans dix minutes. Le mensonge est minuscule, il ne devrait même pas compter.

**

Le plus difficile est finalement de garder pour lui tous les reproches et toutes les répliques lui venant à l’esprit concernant son frère, ce garçon devenu homme que personne ne peut détester tant il mène une vie parfaite et observe le monde avec sa gueule d’ange. Même Rhett ne le déteste pas, en réalité, il a simplement une façon différente de lui montrer son affection, laquelle se traduit désormais par un long et noir regard uniquement dédié à sa personne alors qu’il passe à ses côtés pour venir se placer près d’Evelyn. Lorsqu’il pose ses yeux dans ceux de cette dernière, ce n’est que pour s’assurer sans un mot qu’elle va bien, ce à quoi elle pourrait se contenter de répondre par un hochement de tête. “Tu sais que je réponds encore au téléphone petit frère, pas vrai ?” Il n’avait pas à venir jusqu’ici, il le sait très bien. Il aurait pu faire sans, il aurait pu tenir Evelyn en dehors de leurs histoires pour un temps encore. Pourtant, la voix de Rhett ne porte pas autant de reproches que d’habitude, sans doute calmé par la présence de la brune et le besoin de ne pas faire une scène face à elle. “Ethel va bien ?” Parce qu’il n’y a qu’elle pour qu’ils puissent s’entendre, alors cela doit forcément avoir un rapport avec leur sœur, n’est-ce pas ? Cette fois-ci, sa voix porte un soupçon de doute et de souci alors qu’il se place à côté d’Evelyn et passe une main contre son dos, touchant la chemise avec la simple pulpe de ses doigts, soucieux de ne pas raviver une quelconque douleur.


i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) IcdDGTz
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) VuFGq53
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) ZsxbA8o
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 1ysriBC

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) HZBIitR

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans.
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes.
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill.
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) ZAUoyMcb_o
POSTS : 949 POINTS : 6865

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (onze) - present: caitrionaevelyn #2grace #2grace #3murphyrhett #3 › rhett #4roryswannchez anggun
RPs EN ATTENTE : ethel
RPs TERMINÉS : evelyngracerhettrhett #2
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : vesnaproduction (avatar), khadijha (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyJeu 5 Mai - 8:59



« Il s’est déjà passé quelque chose ? » S’il s’était déjà passé quelque-chose ? Deux options s’offraient devant eux: soit Evelyn n’était pas aussi proche que cela du grand Hartfield, et donc n’était pas au courant de son hobby - a.k.a se détruit le foie avec des médicaments -, et la curiosité de la demoiselle face à lui était réelle, en rien faussée; soit elle était au courant et elle attendait de voir ce que Ruben allait lui donner comme information, et surtout elle pourrait rappeler par la suite à Rhett que son petit frère s’amusait bien de sa situation en son absence. Les idées venaient à s’entrechoquer dans l’esprit du jeune homme, et il ne savait réellement sur quel pied danser. En arrivant ici, il était parti pour passer un savon à son frère que de s’être de nouveau retrouvé aux urgences. Devait-il continuer sur cette voie maintenant qu’il était uniquement en face de Evie ? « Ne me réponds pas si tu estimes que c’est trop en dire. Il m’en parlera peut-être plus tard si c’est un sujet sensible. » Il mit peut être un instant ou deux à se montrer, mais un sourire finit par apparaitre sur les lèvres du brun. « Et s’il t’en parle, je veux bien que tu me le dises, ce serait une première. » Parce-que Rhett ne parlait pas de ce léger soucis - alors que pourtant, Ruben était plutôt bien placé pour comprendre et pour l’aider, et que Ethel mourrait presque d’envie de réussir à faire quelque-chose pour aider son grand frère. Mais il savait qu’il n’en parlait pas, qu’il venait éviter le sujet qu’importe la personne se situant en face de lui, qu’il préférait détourner le regard plutôt que d’admettre qu’il avait un problème et surtout qu’il avait besoin d’aide. Alors, avec un quelque-chose d’alarmant dans sa voix qu’il n’avait employé jusque maintenant, Ruben était sérieux quand il disait à Evelyn vouloir savoir si Garett lui parlait de ça - qu’importe ce que c’était exactement. S’il commençait à en parler à des proches, c’était un premier pas vers la guérison. C’était un premier pas pour les Hartfield de façon générale aussi: ils pourraient tous arrêter de craindre pour leurs existences, sous diverses prises de vue.

« Je vais chercher mon téléphone, je reviens dans une minute. » Ruben hocha la tête, restant sagement dans le canapé. Il avait presque hâte de voir l’expression qui s’afficherait sur le visage de son frère lorsqu’il passerait le seuil de son propre appartement.  La jeune femme disparut de son champ de vision une poignée de minutes, tout au plus. « Il est sur messagerie. On n’a plus qu’à prier pour qu’il la consulte régulièrement. » - « Je suis sur qu’il va revenir dans pas longtemps. » Tout autant parce-que laisser une femme comme Evelyn chez lui, dans l’état dans lequel elle se trouvait, indiquait qu’il l’appréciait également mais surtout Rhett avait beau avoir beaucoup de défaut, il garderait forcément son téléphone à portée de mains pour au cas où elle ait besoin qu’on vienne l’aider. Promis, de temps en temps, Ben savait reconnaître les quelques qualités en question de son frère - mais pas trop souvent, et surtout pas devant lui. En revanche, il ne savait pas vraiment reconnaître quand sa curiosité allait trop loin, et ne se priva donc pas de continuer ses petites questions à l’intention de la demoiselle. Il aurait un avantage sur son aîné, comme ça - lui connaissait déjà l’existence de son couple, puisque Grace et lui n’avaient jamais été cachottiers sur le sujet. « Je peux te dire un secret ? Un autre, si ont fait les comptes. » Se relevant légèrement dans le canapé, Ruben était désormais dos droit, les mains resserrées sur sa tasse, les coudes posés sur ses genoux. Pour ajouter un petit peu de caractère à son attitude, il vint même froncer légèrement les sourcils. « Promis je dirai rien à Rhett. » Il ne dévoilerait pas le contenu du secret, mais ne se gênerait pas pour le narguer en disant qu’il savait quelque-chose dont lui n’avait pas la moindre idée - si jamais c’était intéressant à ce point. « Je ne l’ai jamais vu jouer, j’ai vaguement entendu parler de lui et de ses exploits. Mais ça ne m’intéresse pas vraiment tout ça. » De froncés, ses sourcils finirent haussés de surprise sur son front. « Mon père jouait plus au moins au même niveau que Rhett. J’ai un neveu qui suit le même chemin que lui d’ailleurs… je devrais être honteuse de ne pas y accorder un grand intérêt, mais je préfère être honnête sur le sujet. Je n’accorde pas beaucoup d’importance aux coupes et aux médailles. » Ainsi dont, il avait fallu que Rhett ramène chez lui la seule femme qui n’en avait rien à faire de son parcours exemplaire - un bel exploit. « Je ne peux que croire ceux qui disent que ton frère a un don. Comme je n’entends que du bien de lui, je suppose que sa retraite a été une grande déception pour ses supporters. » Alors, le jeune Hartfield s’autorisa un petit rire. « Et il est pas au courant de tout ça ? » Pour éviter que son rire ne soit trop franc et trop présent, il le noya avec une gorgée de café avant de reprendre la parole. « C’est pas un secret moi ce que je vais te dire: tant que t’as pas besoin de lui révéler ça, ne le fais pas. » Oh, qu’il était ravi de son côté de voir qu’il n’était pas le seul à ne pas mettre Rhett sur un piédestal. « Il est assez susceptible sur son image publique et sur sa renommée. » Il ajouta une petite grimace, singeant la situation; il avait toujours trouvé cela ridicule, la façon dont Rhett était autant attaché à ce que les autres pouvaient penser de lui et surtout la façon dont il était accroché au fait de rester connu, coûte que coûte.

Apparemment, prévenir que Ruben était chez lui avait d’ailleurs donné des ailes à Garett, puisque le jeune homme vint entrer dans son appartement à peine quelques minutes après leur discussion. Comme quoi, quand il voulait, il savait se faire présent lorsque c’était son petit frère qui l’attendait quelque-part. Dès qu’il entendit la clef tourner dans la serrure, le regard de Ben s’était automatiquement dirigé vers l’entrée de l’appartement, et il ne fut pas déçu de ce qu’il avait sous les yeux: le regard noir de Rhett, dirigé dans sa direction, montrait qu’il était absolument ravi de le voir chez lui. Tant mieux: ce n’était pas pour une partie de cartes qu’il était présent ici à la base. « Tu sais que je réponds encore au téléphone petit frère, pas vrai ? » Petit frère d’une voix presque mielleuse - depuis quand n’était-ce pas arrivé ? Pendant un instant, Ruben aurait largement eu de quoi se faire berner, s’il avait été un coeur sensible. Ce n’était pas le cas - il n’était pas Ethel -, et il savait que le grand Hartfield ne venait agir de la sorte uniquement que grâce - à cause ? - de la présence de la Pearson avec eux. « J’avais un peu de temps devant moi ce matin. » Pas du tout: à cette heure ci, Ruben s’était imaginé dormant à poings fermés afin de récupérer de sa nuit de boulot. « Ethel va bien ? » Il fronça quelque peu les sourcils, balayant d’un revers de la main la question de son frère avant même de venir y répondre  haute voix. « Bien sur, oui, elle va bien elle. C’était de toi que je venais prendre des nouvelles. » Se levant dans un geste exagérément lent, il finit par faire les quelques pas afin d’annihiler la distance entre son frère et lui. Il finit par venir lui faire une accolade - alors qu’ils ne se permettaient aucun geste de cette sorte d’ordinaire. Simplement, il voulait lui glisser un mot à l’oreille sans que Evelyn puisse l’entendre. « T’as eu de la chance cette fois ci, Rhett. » Comme s’il était réellement menaçant, se reculant avec un sourire parfait sur ses lèvres.




i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 1ysriBC
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : she would've made such a lovely bride what a shame she's fucked in her head, they said
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels. enfin pas en ce moment ; elle est trop occupée à cacher ses bleus pour avoir le temps de jouer au professeur
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Y5Nutv3Z_o
POSTS : 4968 POINTS : 485

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 56e594eaea3a41a61088ac87fd89fd2c473d42b1
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) D3qUgLdb_o
EVERLEY ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o9_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3k4QeT0n_o
EVERHETT ◦ dive bar on the east side where you at? phone lights up my nightstand in the black come here you can meet me in the back dark jeans and your nikes look at you oh damn never seen that color blue just think of the fun things we could do

ruben#2 rhett#5chad#5lara#11anouch#1 (fb 2005)isla#1bambi#5owen#10

RPs EN ATTENTE : nicholas#6 ◦ finnley#2
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs sign&profil) ◦ ©gwensgifs&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter & laila ferrer
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptySam 7 Mai - 11:33



C’était comme si le vent tournait, soudainement. Dans le ton de Ben, Evie décela quelque chose. Elle ne savait pas trop quoi à dire vrai, ce qu’elle avait vécu la veille avait annihilé son talent pour les sous-entendus. Mais il y avait quelque chose, une tension qui la fit froncer les sourcils et répondre, presque prudemment, au jeune homme "Si tu y tiens, tu seras le premier au courant." Des efforts de Rhett pour partager ses secrets, ce secret qui rendait Ben aussi réfractaire à l’idée qu’il puisse ne pas avoir profité de la carte de fidélité qu’il semblait avoir pour être aussi souvent fourré aux urgences. Ça la laisse perplexe, de sentir cette seconde sorte d’alerte émaner du jeune homme ; entre ça et sa propension à croire que Rhett était capable d’user de son physique pour faire du mal à une femme comme elle, c’était à se poser des questions. Mais pour Evelyn, le bénéfice du doute était vital, et la dette qu’elle avait à l’encontre de Rhett était assez grande pour qu’elle ne soit pas tentée de le placer dans un entre-deux, là où elle donnerait du crédit aux paroles de son frère qu’elle venait à peine de rencontrer. Elle connaissait les rapports que pouvaient entretenir deux membres de la même famille, elle savait que c’était souvent compliqué, basé sur des ressentis différents et sur des malentendus qui ne finissaient jamais de creuser une tranchée derrière se barricader en cas de conflit. Elle était la mieux placée pour savoir. Ce n’était pas comme si les relations qu’elle entretenait elle-même avec ses sœurs étaient au beau fixe. Prenons Ester par exemple. Elle non plus n’hésiterait pas un instant à amenuiser la personnalité de sa sœur pour la faire passer pour moins reluisante qu’elle n’était vraiment. Au moins, Ben avait le mérite de reconnaître que son aîné avec des qualités, ce qui la faisait penser que si les choses étaient tendues entre eux en ce moment, elles pouvaient tout aussi bien s’améliorer.
C’était beaucoup de données à prendre en compte. Evelyn se sentait épuisée par la veille, par ses blessures qu’elle sentait palpiter autant que son cœur dans sa poitrine, soumise aux paroles et à l’attention du jeune homme en face d’elle. Comme si elle était dans l’urgence, elle sauta presque sur son téléphone qui vibra sur la table-basse et consulta le message que Rhett lui laissa, soulageant soudain quelque chose en elle et qu’elle partagea avec Ben "Il sera là dans une dizaine de minutes." lui dit-elle, lui adressant un regard fixe qui pouvait aussi bien signifie plus que quelques minutes à tenir, je peux le faire.

Et elle le pouvait, elle l’avait promis à Rhett en vantant son talent pour la conversation qui dériva un peu, mais pas totalement, la faisant avouer que son intérêt pour le jeune homme n’avait rien à voir avec le statut accordé par sa carrière. Ben rit, Evie haussa les épaules "Je pense qu’il s’en doute." Parce qu’elle aussi jouissait d’une renommée que son nom de famille, si elle ne l’avait pas partagé avec Ben, rendait plus évidente encore. Ils n’en avaient pas vraiment discuté, mais ce n’était pas un secret que la fille Pearson qu’elle était avait toujours mis de côté le fond de commerce de sa famille pour se forger une vie à la hauteur de ce qu’elle était capable de supporter ; pas le cirque médiatique, pas le patrimoine de son père et la manière dont il était entré dans l’histoire… non, Rhett ne savait sans doute pas à quel point elle exécrait le monde dans lequel il avait évolué en tant que rugbyman, mais il n’ignorait pas que ce n’était pas pour cette raison qu’elle s’intéressait à lui — jusqu’à présent, elle n’avait même pas compris qu’elle s’intéressait autant à lui à vrai dire. Elle sourit à Ben, un sourire aussi pénible que la douleur qu’elle ressentait lui permettait de faire cet effort et fronça les sourcils en conséquence "Tu me conseilles quoi, alors ? De potasser mon sujet et de me renseigner sur ses exploits avant qu’il ne me fasse passer un test ?" Elle avait déjà passé le premier en reconnaissant les couleurs sous lesquelles il avait officié durant des années, et ce même sans avoir à vraiment y réfléchir. Si elle n’était pas aussi rebutée par l’idée, elle consentirait à étudier pour l’impressionner et définitivement entrer dans ses bonnes grâces. Mais ça ravirait trop de choses, ça lui ferait plus de mal. Et ça aussi, c’était connu : quand Evelyn n’arrivait pas à gérer ses émotions, elle fuyait sans un regard en arrière.
Elle laissa momentanément son regard flotter dans l’espace qui la séparait de Ben, ne réussissant pas tellement à le cerner au final. Elle faillit lui poser la question qui apparut soudain dans sa tête et qui partait d’un constat fait à la va-vite, à la hauteur de ses capacités sur l’instant, pourtant amoindries par tout ce qu’elle ressentait dans son corps meurtri par sa chute ; vous ne vous entendez pas aussi bien que ça, huh ? Elle fût à deux doigts de laisser ça filer, mais l’irruption de Rhett termina de la dissuader de s’y risquer et son regard dévia de celui de Ben pour s’accrocher à celui du nouvel arrivant. Elle hocha la tête à son intention, sentant sa considération poindre dans sa direction. La main qu’il posa dans son dos la poussa à poser la sienne sur son genou sans réussir à savoir si elle pouvait se le permettre, n'y réfléchissant pas vraiment non plus, et sa tête sur tourna vers Ben pour finalement dériver une nouvelle fois vers Rhett quand ils échangèrent brièvement et que son interrogation s’éclaircie d’elle-même : il y avait de la tension, ne serait-ce que dans la manière que Rhett eu de l’appeler petit-frère, mais aussi dans la manière dont celui-ci eut l’air d’être surpris par ce choix de vocabulaire.
Les doigts d’Evie, manquant de force, se contractèrent cependant sur le genou de Rhett comme pour lui insuffler une énergie qu’elle n’avait pas, sachant très bien ce que ça faisait de se sentir acculé par la présence de quelqu’un qui ne s’était pas annoncé. Elle finit par leur dire à tous les deux, se sentant de trop "Je peux vous laisser. Je vais bientôt devoir partir de toute façon." Une proposition qu’elle fit davantage à Rhett qu’à Ben, tournant la tête vers lui pour échanger un regard chargé de sa bonne volonté à le sauver s’il en avait besoin. Il n’aurait qu’un geste à faire ; un clignement d’yeux, un sourire, n’importe quoi… il n’en eut pas le temps cependant, puisque Ben s’approcha de lui pour lui donner une accolade qui manquait de chaleur, trouva-t-elle tandis qu’elle récupérait sa main pour la passer dans ses cheveux, s’occupant pour ne pas s’arrêter sur la sensation que des messes basses étaient prononcées. Quand Ben émergea de ce contact avec son frère, Evie se leva par politesse "J’espère qu’on aura encore l’occasion de discuter un peu. Avec de la chance, j’aurais meilleure allure." Elle ne savait pas dans quelles circonstances, elle ne savait même pas si elle le voulait vraiment dans le fond. Mais la bienséance lui fit ajouter, la tête penchée sur le côté, et un léger sourire faisant trembler les commissures de ses lèvres "J’ai été ravie de te rencontrer, Ben."

@Ruben Hartfield & @Rhett Hartfield i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 873483867


    we're all bored, we're also tired of everything, we wait for train that just aren't coming, we show off our different scarlet letters, trust me mine is better.

    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Xc1pTzg
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3T1X3Vb
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QoPDAKU
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Pf8cX3Q
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QqLqwzn
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Q8kNWrA


Dernière édition par Evelyn Pearson le Jeu 12 Mai - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
l'albatros
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : neuf.
STATUT : Du genre à avoir du mal à oublier son ex, même s'il ne lui a pas parlé depuis dix ans. Il ne s'est pas excusé pour avoir embrassé Evelyn.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) KmQhkofg_o
POSTS : 5205 POINTS : 1290

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (13)julesleilaniruben #4 & ethelchad #2ruben #3hassan #4ruben #6mabel #4mitchell & sofia (event)channing #2evelyn #5channing #2may #3

uahassan #3

scenario
ft. zendaya

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_oqrz85MdbP1qiy2dro3_400
brofield › i sit and think about the day that you're gonna die, your wrinkled eyes betray the joy with which you smile. is there anybody home? who will believe me, won't deceive me, won't try to change me. ours is a family that's based upon tradition but with my careless words, i tread upon your vision.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 50865a5e692bb7bb4c2d348b18c07e79d4c8f2e0
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_inline_pafs9uPuiJ1u3u0uv_250
everhett › broken, hurtin', sufferin' from a shattered soul. i saw the fire in your eyes. i know temptation is the devil in disguise, you risk it all to feel alive and i could be the one you want just as long as you don't break my heart.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_inline_nnuz3fYTDo1snxgfy_250
jenna › i could be starring at somebody new but stuck in my head is a picture of you. you are the thunder, i was the rain. i wanna know if i'll see you again. i said i love you, you said goodbye.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Giphy
harter › uc.

RPs EN ATTENTE : ysis #2

RPs TERMINÉS : 2022mabel #3reganzoya #1isaac #1lexie #3bleuenn-leïevelyn #3eleonorachanning #1ruben #2ruben #5 & evelyn #4

2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2mabel #2joannemay #2baileychad #1hassan #2

flashbacksmay #1 (2017)ysis #1 (mars 2020)ruben #1 (fev. 2020)

uazoya #2 (slasher)isaac #2

(ab.)alecethel (fb 2020)murphy
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar) › ssoveia (gif) › ellialola (harter) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptySam 7 Mai - 16:19



Le lien qui l’unit aujourd’hui à son cadet n’est pas si pire mais dès lors qu’il s’agit de le laisser seul, en tête à tête avec Evelyn, et après la soirée qu’elle vient de passer alors il ne réside plus aucune confiance envers son frère. Ruben a de -bien trop - nombreuses qualités mais il peut aussi lui dire bien trop de choses qu’elle n’a pas à savoir ou qui pourraient être déformées par les lèvres de l’australien, sans que ce ne soit dû à une certaine maladresse. « J’avais un peu de temps devant moi ce matin. » Ruben ment tout aussi bien qu’il respire. Lui qui vit une vie à cent à l’heure et manque de temps ne serait-ce pour dormir, il n’aurait jamais utilisé un peu de ses précieuses minutes pour rendre une visite inopinée à son frère, encore moins sans le prévenir, et surtout pas sans une certaine idée derrière la tête. Nul doute qu’il a dû être déçu de retrouver le visage d’Evie derrière la porte. Déçu, et intrigué, sinon il ne serait jamais resté. Rhett esquisse un faux sourire, mimant la joie bien malgré lui. Sa main passe dans le dos d’Evie, il est rassuré en retour lorsqu’elle pose la sienne contre son genou et le calme sans même le savoir, sans doute.

"Je peux vous laisser. Je vais bientôt devoir partir de toute façon." Les mots de la jeune femme viennent sûrement couper court à toute envie de meurtre, les yeux de Rhett se posant sur elle avec une délicatesse dont son frère était exempté. “Non, attends.” Le plan était sûrement qu’il acquiesce et la laisse s’en aller pour qu’ils discutent entre frère mais ce n’est en rien ce dont il a envie et, égoïstement, il ne fait qu’écouter son coeur. Pour sa part, il tente aussi de se rassurer comme il le peut, en venant rapidement à demander si sa visite a à voir avec leur sœur. « Bien sur, oui, elle va bien elle. C’était de toi que je venais prendre des nouvelles. » Et si effectivement il est rassuré de savoir qu’Ethel se porte bien, il est pourtant intrigué par le besoin soudain de son frère de venir s’assurer que lui aussi est toujours vivant. Il n’a rien fait ni rien vécu pouvant faire penser le contraire, pourtant, et toute l’incompréhension se lit encore sur son visage lorsqu’il le prend dans ses bras - et ça aussi, ça a tout de bizarre. Il pose sa main libre contre le dos de son cadet, mimant à son tour une accolade, porutant peu convaincante. « T’as eu de la chance cette fois ci, Rhett. » Et Rhett de serrer les dents par automatisme, Ben n’étant en retour que toujours plus enjoué, toujours plus parfait. Pire que d’encaisser les reproches du médecin, c’est de ne pas en comprendre la source qui a le don d’agacer Rhett. La présence d’Evelyn est leur ultime barrière contre une dispute houleuse, autant qu’elle est la raison pour laquelle Ruben fait son Ruben, voulant apparaître parfait et indestructible, comme à son habitude.

Il respire à nouveau lorsque Ben reprend sa place mais manque d’air lorsqu’Evie se relève, se préparant à s’en aller par pure politesse. "J’espère qu’on aura encore l’occasion de discuter un peu. Avec de la chance, j’aurais meilleure allure." Elle est douée pour plaire, Evie. Elle a les bons mots pour tout le monde, la meilleure intonation pour n’importe qui aussi. Si Rhett esquisse un sourire fier, il ne tarde pourtant pas davantage avant de se lever à son tour. "J’ai été ravie de te rencontrer, Ben." - “Et maintenant que mama bear est soulagée que je sois en vie, j’imagine que tu vas aller retrouver ta fiancée, pas vrai ?” Ses doigts ont trouvé le poignet d’Evelyn sans aucune force, ils se content désormais de se frayer une place entre ses doigts. Ses mots sont rapides, il ne voulait pas lui laisser le temps de trouver une excuse supplémentaire, ni que Ruben lui souhaite bon vent - en d’autres termes, Ruben oblige. “Elle est médecin aussi, on est vraiment bien entourés dans la famille.” Il confie à Evelyn dans un sourire, ne précisant pourtant pas que la spécialité de Grace soit à des années lumières de tout ce dont il pourrait avoir besoin un jour: la pédiatrie, très peu pour lui. “On s’appelle plus tard, Ben.” Aux politesses d’Evie s’opposent les mots de Rhett, tout aussi polis ou presque pour subtilement demander à son frère de rentrer chez lui.


i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) IcdDGTz
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) VuFGq53
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) ZsxbA8o
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 1ysriBC

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) HZBIitR

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans.
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes.
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill.
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) ZAUoyMcb_o
POSTS : 949 POINTS : 6865

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (onze) - present: caitrionaevelyn #2grace #2grace #3murphyrhett #3 › rhett #4roryswannchez anggun
RPs EN ATTENTE : ethel
RPs TERMINÉS : evelyngracerhettrhett #2
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : vesnaproduction (avatar), khadijha (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyDim 8 Mai - 6:48



« Si tu y tiens, tu seras le premier au courant. » Pas qu’il y tenait particulièrement, mais il était plutôt curieux de savoir si Rhett réussirait un jour à venir mettre des mots sur ses maux - et à d’autres personnes qu’aux médecins qui lui avaient sauvé la vie, à ceux de qui il était proche. Ruben se contenta de venir acquiescer d’un petit hochement de tête, et d’un sourire en demi-teinte. Il savait que Evelyn ne ferait pas en sorte de venir le prévenir spécialement lui, mais il pouvait souligner qu’il appréciait qu’elle tente de ne pas venir le froisser ou se mêler avec plus de volonté dans leurs différentes de famille - ou au moins ceux où le jeune Hartfield mettait son nez alors que ce dernier n’avait rien à y faire. Tout comme il n’avait en réalité rien à faire chez Rhett, mais qu’il s’était quand même imposé, si bien qu’il ne vint pas arrêter la demoiselle lorsqu’elle proposa d’appeler le propriétaire des lieux et l’encouragea même à le faire; ce dernier n’allait pas être ravi de voir Ben ici, mais ce n’était pas le problème du jour sur lequel se concentrer. « Il sera là dans une dizaine de minutes. » Une fois de plus, il hocha quelque peu son visage, accusant réception des informations que Evelyn lui partageait. Il avait donc une dizaine de minutes et quelques unes de plus en guise de bonus avant de décamper d’ici; il n’était pas dupe, Garett n’attendrait pas longtemps avant de le mettre à la porte. Alors, il en profita pour venir creuser un petit plus, pour avoir un peu plus d’informations sur la vie de son aîné sans les lui demander. Et il fut honnêtement surpris d’apprendre qu’elle ne connaissait rien de son palmarès; après tout, qui pouvait réellement en dire autant de nos jours ? Il n’avait jamais croisé quelqu’un qui n’avait pas au moins quelques connaissances sur les prouesse du grand numéro neuf. « Je pense qu’il s’en doute. » Une seconde seulement Ruben fut surpris de cette tournure d’événements, mais il cacha avec habilité sa surprise. « Tu me conseilles quoi, alors ? De potasser mon sujet et de me renseigner sur ses exploits avant qu’il ne me fasse passer un test ? » Cette fois-ci, son rire fut un brin plus franc et surtout, il ne cachait rien de particulier. « Au moins faire semblant que tu sais de quoi il parle, ça fera du bien à son égo. » Il souligna ses paroles d’un petit clin d’oeil en direction de la jeune femme - en réalité, Rhett ne lui dirait probablement pas grand chose si elle lui avouait ne pas connaître son palmarès, mais au moins faire semblant viendrait lui montrer qu’elle pouvait tenir à lui et qu’elle préférait ne pas froisser son égo de grande star.

Grande star qui fit enfin son entrée chez lui, refermant la porte à sa suite et ne perdant pas un instant de plus pour venir toiser son petit frère du regard. Oh, il en faudrait plus à Ruben pour prendre peur. Mais ce ne fut pas sur cette partie là des gestes de son frère qu’il s’attarda le plus, mais sur le fait qu’il semblait bien à l’aise aux côtés de Evelyn - il notait tout, ne commentait rien pour le moment, il aurait d’autres occasions de venir ressortir les questions qui se rattachaient à la scène qu’il avait sous les yeux. Surtout que, à entendre la phrase que prononça la jeune femme, il savait qu’il n’aurait le temps de venir discuter bien longtemps avec aucun des deux. « Je peux vous laisser. Je vais bientôt devoir partir de toute façon. » - « Non, attends.» Si Rhett était venu ajouter un ce n’est pas à toi de partir mais à lui, cela aurait été de trop; le sous-entendu était bien assez gros pour à lui tout seul. Alors, Ruben se fit poli et silencieusement obéissant: oui, Ethel se portait bien et il n’était ici voyons que pour prendre des nouvelles de son frère - là était la version qu’il évoquait à haute voix, alors que celle qu’il glissa à son frère à voix basse, lorsque seul lui put l’entendre, ne donnait pas le même ton à la situation. Rhett n’était peut-être pas celui ayant fini aux urgences la veille au soir, et Ruben n’aurait pas grand chose donc à lui reprocher pour aujourd’hui; ce n'était pas pour autant qu’il n’attendait pas de pied ferme le jour où cette situation se présenterait pour de vrai. « J’espère qu’on aura encore l’occasion de discuter un peu. Avec de la chance, j’aurais meilleure allure. J’ai été ravie de te rencontrer, Ben. » - « Et maintenant que mama bear est soulagée que je sois en vie, j’imagine que tu vas aller retrouver ta fiancée, pas vrai ? » Lentement, trop lentement peut-être même, il étira un petit sourire. Les mots de Garett chassaient son frère de son appartement là où sa main prenait point d’ancrage autour du poignet d’Evelyn. Il n’était pas vraiment offensé, Ben, mais disons qu’il notait qu’une fois de plus, aucun des deux Hartfield n’allait dans le sens de l’autre, que ce soit de façon ouverte, de façon franche, en face à face ou tout son contraire. « Elle est médecin aussi, on est vraiment bien entourés dans la famille. » Et pourtant, ce n’était pas Garett qui profitait de cet avantage. « T’as raison, elle doit m’attendre, je vais pas l’inquiéter plus longtemps. » Grace avait du profiter qu’il ne soit pas rentré pour s’éclipser plus tôt, de toutes façons habitude à ne pas croiser son fiancé lorsque leurs horaires étaient de la sorte inversés. « On s’appelle plus tard, Ben. » Le sourire affiché sur le visage du petit frère était désormais ouvertement forcé, alors qu’il ne répondit pas à Rhett mais porta son attention sur la jeune femme à la place. « Je suis ravi de t’avoir rencontré aussi, Evelyn. Reposes toi bien, d’accord ? » Il se passa d’ajouter de faire attention à cette maladresse qui pouvait de trop s’installer dans le temps, mais son premier discours lors de son arrivée avait déjà du faire son travail tout seul dans son coin. A Garett, avant de s’éclipser de l’appartement, il lui jeta le même regard noir qu’il lui avait réservé lors de son entré en scène.




i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 1ysriBC
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : she would've made such a lovely bride what a shame she's fucked in her head, they said
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels. enfin pas en ce moment ; elle est trop occupée à cacher ses bleus pour avoir le temps de jouer au professeur
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Y5Nutv3Z_o
POSTS : 4968 POINTS : 485

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 56e594eaea3a41a61088ac87fd89fd2c473d42b1
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) D3qUgLdb_o
EVERLEY ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o9_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3k4QeT0n_o
EVERHETT ◦ dive bar on the east side where you at? phone lights up my nightstand in the black come here you can meet me in the back dark jeans and your nikes look at you oh damn never seen that color blue just think of the fun things we could do

ruben#2 rhett#5chad#5lara#11anouch#1 (fb 2005)isla#1bambi#5owen#10

RPs EN ATTENTE : nicholas#6 ◦ finnley#2
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs sign&profil) ◦ ©gwensgifs&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter & laila ferrer
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyJeu 12 Mai - 8:28



Ce ne serait pas bien compliqué de faire semblant, elle avait des années de pratique en la matière, c’était ce qu’Evie aurait aimé répondre à Ben durant un laps de temps trop court pour qu’elle ne réussisse à le placer tandis que tout bougeait vite, beaucoup trop vite pour elle qui se sentait diminuée par son épaule. Elle la faisait souffrir, ses membres diffusant chacun une douleur différente dans son corps, rétracté sur le canapé du salon. Elle savait plus ou moins ce qu’il fallait dire ou faire quand le rugby était impliqué, on lui avait fait apprendre ses leçons avec une application aussi stricte qu’elle avait été nécessaire durant un certain nombre d’années, mais est-ce qu’elle tenait à se placer dans le même schéma avec Rhett ? Faire bonne figure et acquiescer quand il viendrait à relater ses exploits, à parler de sa carrière ? Evie n’en était pas certaine. Elle n’était peut-être pas bien fine au sujet des relations, n’importe quel genre de relation, mais elle savait faire la différence entre celles et qui comptaient et celles qui ne comptaient pas ; elle n’en était pas au point de pouvoir nettement affirmer ou infirmer la catégorie dans laquelle se plaçait celle qu’elle partageait avec Rhett, mais une chose était certaine, c’était que faire dans le paraître en prenant des allures de bonne élève, trop peu pour elle. Surtout maintenant qu’il avait assisté à ses épanchements de vulnérabilité, elle n’avait plus vraiment le luxe de pouvoir transformer qui elle était vraiment pour répondre à ses attentes et combler l’ego que son frère mettait en exergue pour lui expliquer qu’elle aurait tort de ne pas le brosser dans le sens du poil.

Quand Rhett arriva, que la tension s’épaissit davantage, mais que la fuite qu’elle engagea pour les laisser discuter tous les deux fut retenue par le plus âgé des garçons Hartfield, Evelyn ne bougea pas d’un iota, laissant ses yeux se promener à sa guise entre les deux parties. Elle assistait à une joute aussi polie qu’elle était rude dans le fond, et là encore, parce qu’elle avait un peu trop d’expérience, elle savait qu’il valait mieux ne pas intervenir et les laisser gérer les choses à leur manière. Ils avaient tous les deux leur fierté, c’est ce qu’elle constata en les voyant carrer les mâchoires, retenir des sourires serrés, et c’est ce qui lui fit réaliser qu’aucune esclandre n’éclaterait pendant qu’elle serait là, à simplement assister à la scène en faisant plus petite qu’elle ne l’était encore.
Ses doigts sur le genou de Rhett se raffermirent, puis perdirent graduellement en pression quand elle se leva pour saluer Ben et rebondir sur les paroles de son frère avec toute la bienséance qui lui était singulière, notant au passage que si Rhett et elle avaient des points communs, c’était jusque dans les professions de leur entourage proche ; d’imminents médecins, qui faisaient davantage que divertir, expliquant la manière qu’ils avaient de devoir jouer des coudes pour prouver qu’ils valaient quelque chose, eux aussi, même s’ils n’avaient pas fait de longues études "Je serais heureuse de la rencontrer." affirma-t-elle, sentant la main de Rhett se refermer sur son poignet, puis ses doigts se frayer un chemin entre les siens pendant qu’il continuait à pleuvoir des salamalecs dans l’espace qui les séparaient tous les deux d’un Ben sur le départ. Il ne partit pas avant de déverser une recommandation déguisée en politesse et qui la fit sourire, amoindrie peut-être, mais assez digne pour savoir quand faire de l’humour et faire tourner la situation à son avantage — elle avait l’habitude de gérer les imprévus, après tout "C’est un conseil avisé du médecin ?" lui demanda-t-elle avant d’opiner de haut en bas, ses doigts serrant ceux de Rhett dans les siens et son sourire tremblotant encore un peu quand elle ajouta, presque solennellement "Promis, je ferais attention. Ton frère veille sur moi." Et au frère en question, elle lui lança un regard presque doux, l’aplomb qu’elle mit dans cette promesse la surprenant elle-même. Mais elle n’en fit pas cas, accompagnant le départ de Ben d’un regard jusqu’à ce qu’il disparaisse pour de bon et qu’un court silence se répandit dans la pièce au point qu’elle eut la sensation d’entendre une forme de décompression s’évaporer du corps de Rhett à qui elle tenait toujours la main. Evie hésita, et puis après une poignée de secondes, elle tourna sa tête, son corps, et toute son attention vers le jeune homme ; elle s’exempta du geste de hausser les épaules, trop consciente de sa douleur, mais elle lui dit tout de même "Alors…" C’était parce que son visage n’était qu’un agglomérat de bleus que ce n’était pas évident d’un premier coup d’oeil, mais il y avait de la malice dans l’expression qu’elle renvoya au jeune homme quand elle lui fit face, et qu’elle poursuivit, sur le ton bas des confidences "Garret, hein ?" Ça aurait le mérite de détendre un peu l’atmosphère.

@Ruben Hartfield & @Rhett Hartfield i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 873483867


    we're all bored, we're also tired of everything, we wait for train that just aren't coming, we show off our different scarlet letters, trust me mine is better.

    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Xc1pTzg
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 3T1X3Vb
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QoPDAKU
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Pf8cX3Q
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) QqLqwzn
    i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
l'albatros
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : neuf.
STATUT : Du genre à avoir du mal à oublier son ex, même s'il ne lui a pas parlé depuis dix ans. Il ne s'est pas excusé pour avoir embrassé Evelyn.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) KmQhkofg_o
POSTS : 5205 POINTS : 1290

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (13)julesleilaniruben #4 & ethelchad #2ruben #3hassan #4ruben #6mabel #4mitchell & sofia (event)channing #2evelyn #5channing #2may #3

uahassan #3

scenario
ft. zendaya

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_oqrz85MdbP1qiy2dro3_400
brofield › i sit and think about the day that you're gonna die, your wrinkled eyes betray the joy with which you smile. is there anybody home? who will believe me, won't deceive me, won't try to change me. ours is a family that's based upon tradition but with my careless words, i tread upon your vision.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 50865a5e692bb7bb4c2d348b18c07e79d4c8f2e0
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_inline_pafs9uPuiJ1u3u0uv_250
everhett › broken, hurtin', sufferin' from a shattered soul. i saw the fire in your eyes. i know temptation is the devil in disguise, you risk it all to feel alive and i could be the one you want just as long as you don't break my heart.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Tumblr_inline_nnuz3fYTDo1snxgfy_250
jenna › i could be starring at somebody new but stuck in my head is a picture of you. you are the thunder, i was the rain. i wanna know if i'll see you again. i said i love you, you said goodbye.

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Giphy
harter › uc.

RPs EN ATTENTE : ysis #2

RPs TERMINÉS : 2022mabel #3reganzoya #1isaac #1lexie #3bleuenn-leïevelyn #3eleonorachanning #1ruben #2ruben #5 & evelyn #4

2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2mabel #2joannemay #2baileychad #1hassan #2

flashbacksmay #1 (2017)ysis #1 (mars 2020)ruben #1 (fev. 2020)

uazoya #2 (slasher)isaac #2

(ab.)alecethel (fb 2020)murphy
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar) › ssoveia (gif) › ellialola (harter) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) EmptyJeu 12 Mai - 13:44



Grace est utilisée comme un argument pour pousser Ruben vers la sortie, Evelyn joue sa part des choses en tentant d’apaiser l’atmosphère. "Je serais heureuse de la rencontrer." Et finalement, l’idée qu’elle ait envie de rencontrer les membres même de sa famille éloignée n’a rien de surprenant, comme s’il n’y avait rien de plus logique à cela. « T’as raison, elle doit m’attendre, je vais pas l’inquiéter plus longtemps. » T’as raison. Ruben joue le jeu bien malgré lui mais son aîné ne relâche pas la pression pour autant, encore occupé à observer son frère sous tous les angles pour s’assurer qu’il ne décide pas de changer d’avis. Il force un sourire, l’ancien sportif n’en fait pas autant, n’ayant de toute façon jamais été à son niveau dès qu’il s’agit de feindre des sentiments. Il se rassure et se calme seul, jouant sans un mot avec les doigts d’Evie contre les siens.

« Je suis ravi de t’avoir rencontré aussi, Evelyn. Reposes toi bien, d’accord ? »
"C’est un conseil avisé du médecin ? Promis, je ferais attention. Ton frère veille sur moi."

Déjà, et à en juger par les blessures évident de la jeune femme, Rhett sait que son frère a déjà pu penser le contraire. Il est certain d’avoir été accusé de faits qui n’auraient jamais pu être les siens, et ces pensées ne sont qu’un peu plus confirmées encore par le regard noir tendu par le visage d’ange de son petit frère. Il ne l’appelera pas, non, se contentant de continuer à vivre sa vie en attendant que Ruben revienne le voir pour lui reprocher de nouveaux faits. En attendant, c’est à Evelyn qu’il rend son sourire, soulagé qu’elle ait joué son rôle à la perfection sans jamais sortir du script. Ce n’est que lorsque son cadet est hors de vue et la porte refermée qu’il souffle longuement, laissant retomber la pression en fermant un instant ses paupières.

"Alors… Garret, hein ?" Et, sans s’y être attendu un seul instant, Garrett sourit bien volontiers, largement aidé par le regard de nouveau brillant de malice de la jeune femme. Cela l’aide un peu à oublier à quel point son corps tout entier est redéfini par les ecchymoses et, par conséquent, à quel point elle souffre en silence. “Tu veux connaître la meilleure ? C’est à cause de ce gamin que j’ai gardé le surnom de Rhett.” Sans reproches, pas même voilés, il annonce la suite dans un sourire, son coeur en proie à une certaine mélancolie. “Il arrivait pas à prononcer mon prénom, alors Rhett est resté. Enfin, c’était plutôt “ette” à l’époque, mais on s’est tous dits qu’on allait s’entendre sur Rhett.” La faute à toutes les années les séparant et le fait qu’il ait bien plus de souvenirs d’un Ruben gamin plutôt que de l’adulte qu’il est devenu. Avant, au moins, quand prononcer le son g lui posait autant de problèmes à lui et ses immenses yeux bleus, il faisait un peu moins le malin. Maintenant, il est la seule personne sur cette Terre à insister pour l’appeler de son prénom tout entier alors que Rhett s’accroche à leur passé, à cette époque où tous deux s’appelaient par leurs surnoms à longueur de journées. “Je suis désolé pour tout ça.” Il reprend pourtant bien assez vite, sur un ton plus sérieux, plus posé. Il observe ses plaies comme s’il était le médecin de la famille, en quête d’une entaille plus profonde qui serait passée inaperçue jusque là et qui mériterait davantage leur attention. Par miracle, rien de tel ne semble exister, alors il utilise cette nouvelle comme excuse pathétique pour pencher lentement sa tête en sa direction, trouvant ses lèvres avec délicatesse, le temps d’un simple baiser. “Pas pour ça.” Rhett souffle tout bas, tout aussi soulagé qu’elle ait accepté de rester un peu plus, malgré tout le reste. “Tu restes pour manger ? Je cherche plus d’excuses pour te faire rester après ça, promis.” Il lui demandera si elle veut qu’il désinfecte ses blessures mais ce ne sera que pour attendre que tout cuise, ça aussi c’est promis. Il ne veut pas être étouffant, autant qu’il a bien assez confiance en elle pour savoir qu’elle ne négligera pas sa santé. En attendant, il utilise sa main libre pour replacer une mèche de cheveux derrière son oreille, prenant soin de ne pas toucher sa peau à aucun moment de crainte qu’elle soit encore trop sensible.


i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) IcdDGTz
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) VuFGq53
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) ZsxbA8o
i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 1ysriBC

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) HZBIitR

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty
Message(#) Sujet: Re: i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) i guess i should'a known from the look on your face (evelyn) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

i guess i should'a known from the look on your face (evelyn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-