AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

 (LAILA) nothing good starts in a getaway car

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laila Ferrer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (29.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’interrogation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1# sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(LAILA) nothing good starts in a getaway car 113dc7eb7d5decd6cfacf3d19bce48c472623e37
POSTS : 77 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : teen-mom n’ayant pas élevée sa fille, ne la connaît même pas de toute façon ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre, mais c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route vu qu’elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge
RPs EN COURS :
(LAILA) nothing good starts in a getaway car 5831540b4737a8a1551524412a365a3dc800b10f
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever i should be over all the butterflies but i'm into you and baby even on our worst nights i'm into you (scénario libre)

nicholas#1hunter#1zoya#1nino#1ezra#1

RPs EN ATTENTE : maisie#1 ◦ kieran#1
AVATAR : adria arjona
CRÉDITS : ©ssoveia (av) ◦ ©horrorhooligans&©baharsahins (gifs sign&profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbar)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-libre-kerem-bursin

(LAILA) nothing good starts in a getaway car Empty
Message(#) Sujet: (LAILA) nothing good starts in a getaway car (LAILA) nothing good starts in a getaway car EmptySam 12 Fév 2022 - 10:19





LAILA CAROLINA MANUELA FERRER




Pièce d'identité

ÂGE ≈ 29 ans, née le 31 décembre 1992.
LIEU DE NAISSANCE ≈ Chimaltenango, Guatemala.
STATUT SOCIAL ≈ Célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question, sans rien attendre en retour, et ça lui suffit.
MÉTIER ≈ Mécanicienne automobile et bras-droit d’Ezra chez Mecanor. Star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage.
QUARTIER ≈ 1# Sherwood Road, Toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de Mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. C’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien.
ORIENTATION SEXUELLE ≈ Hétérosexuelle.
GROUPE ≈ 30 ans sinon rien.

En RP

STYLE ≈ J'écris à la 3éme personne du singulier et j'écris au passé.
NBR DE MOTS ≈ Entre 800 et 1800 mots. C'est assez aléatoire, considérant que ça vient à l'inspiration.
FREQUENCE ≈ Je fournis en moyenne une réponse par semaine. J'essaye de répondre dans l'ordre chronologique pour n'importuner personne, mais je me réserve le droit de bousculer mon ordre de réponse, notamment quand elle concerne mes scénarios ou mes pré-liens occupés. Après tout, les membres intéressés ont pris ces personnages en particulier pour faire avancer l'intrigue et jouer les liens proposés, alors ce n'est que logique – à mes yeux, du moins. En revanche, je tiens à insister sur le fait que ça ne veut pas dire que je vais répondre un mois après à une autre réponse : je ne mets, je le répète, pas plus d'une semaine à répondre à un rp. Je suis aussi très disponible par mp.

Story Outline

1. D’une famille considérée comme étant nombreuse, Laila occupe la dernière place. Elle a longtemps éprouvé le sentiment d’être celle sur qui on fonde le plus d’espoir à cause de sa bonne nature et de son caractère facile à vivre. En comparaison, Mateo, Cristobal et Dania, ses frères et sa sœur paraissaient bien turbulents à ses côtés. 2. Portoricains et Guatémaltèques, les Ferrer refusent cependant d’être associés à un quelconque cliché xénophobe sous le prétexte qu’ils viennent d’ailleurs, un ailleurs qu’ils ont laissé derrière eux pour maximiser leurs chances de s’en sortir, pour échapper à une forme de pauvreté trop révoltante pour qu’on la supporte. Personne n’a jamais manqué de rien tandis que sa mère, Antonia, gérait sa petite affaire de services à la personne, s’occupant du linge de ses voisins avec un soin propre, qui lui a valu un bouche-à-oreille exponentiel durant de très nombreuses années. Ça lui a permis de se mettre à son compte et d’agrandir son entreprise pour ouvrir son propre pressing. Julián, son père, à son contraire, n’a jamais été particulièrement courageux, et c’est à cause de lui qu’à l’adolescence, voyant les difficultés de sa mère à éponger les crédits liés au pressing, Laila a compris que, malgré ce qu’elle avait toujours pensé, elle faisait partie d’un foyer plutôt pauvre en définitive. Ça n’a jamais été un problème pour elle, ça l’a simplement poussé à envisager de faire mieux. 3. Sauf qu’avec elle, mieux, ça veut aussi dire jamais assez. Elle est victime d’une malédiction étrange, de celle qu’on croit venir d’un présage dicté par la colère d'un ennemi mortel. Elle ne parvient jamais vraiment à aller au-delà de ce qu’elle se sent capable de faire, il y a toujours quelque chose qui l’empêche d’exceller; c’est un comique de répétition qui amuse beaucoup son entourage, mais qui a surtout tendance à peser lourd sur sa conscience. 4. Il n’y a pas grand-chose à dire sur la vie de Laila avant ses 16 ans si ce n’est que quelques années avant ce point décisif, elle a commencé à ressentir un profond dégoût pour son propre père après s’être aperçue qu’il trompait allègrement sa mère, en plus d’être un intolérable feignant. Quand elle lui en a parlé, à Antonia, de l’infidélité de Juliàn, cette dernière l’a giflée en prétendant que ça ne la regardait pas, et que parce qu’il était le chef de famille, il avait tous les droits sous son toit, incluant de choyer ses maîtresses à ses frais. 5. On a souvent loué son intelligence, à Laila. On a souvent prétendu qu’elle deviendrait quelqu’un de bien et qu’elle ne vrillerait jamais de son chemin tant elle paraissait déterminée à faire quelque chose de sa vie au détriment des bâtons que le Destin lui mettait constamment dans les roues. Elle a toujours beaucoup lu, elle s’est toujours beaucoup intéressée au monde et à ses possibilités… et puis, elle s’est mise à côtoyer le meilleur ami de sa sœur, Dania, et sa vie a changé. 6. Nate, c’était le bel-opposé, celui qui réussissait à se faire aimer de tous sans même essayer, juste grâce à sa répartie et à sa façon particulière de voir le monde et de l’envisager sans avoir peur de ne pas en être capable. Elle était beaucoup plus jeune que lui, elle n’avait pas la sensation qu’il en tirait un quelconque avantage. Et il n’en tirait aucun, si ce n’était un lien fort qu’ils avaient fini par sceller par une promesse stupide: si aucun de nous n’est marié quand j’aurais 30 ans, tu me demanderas ma main ? Ils avaient craché par terre et ils s’étaient serrés la main solennellement en continuant de se voir en secret. Parce qu’elle avait 16 ans et qu’il en avait 22… et que sitôt qu’elle tomba enceinte, et qu’elle se contraignit à en parler à ses parents, il était soudainement devenu le Diable à chasser de la maison. 7. Inutile de songer à un avortement, l’adoption était apparue à Laila comme le meilleur choix à considérer. Encore qu’il n’avait pas vraiment été le sien. On la musela presque, et la fille de laquelle elle accoucha, elle l’avait laissée s’en aller en gardant à l’esprit les mots doux qu’elle lui murmurait le soir, une main posée sur l’abdomen, lui promettant que tout irait bien sans même en avoir l’assurance, privée du droit qu’on la réconforte à l’instant-même où chaque membre de sa famille avait pris conscience qu’elle n’était plus une enfant. 8. Chaque membre de sa famille, non. Andrea, son oncle, le frère de sa mère qui l’avait suivi dès lors qu’il avait été décidé qu’elle partirait avec son époux pour l’Australie, il ne l’avait jamais considéré comme une enfant, plutôt comme la fille qu’il n’avait jamais eu. Quand elle a décidé de quitter le foyer familial, acculée par les reproches, surtout ceux de Julián, après son accouchement, et que mal en point, elle avait abandonné l’école parce que si elle peut démouler un gamin, elle peut bien aller au turbin, c’est le gîte et le couvert qu’il lui a offert sans rien lui demander en retour qu’elle prenne soin d’elle et qu’elle retourne à l’école. Et bien plus que ça encore, parce que leur connivence était telle, qu’il était devenu rapidement un formateur de génie qui alimenta sa passion pour la mécanique et les vieilles voitures. Il a été le père qu’elle n’avait jamais tout à fait eu, tandis qu’elle devait faire le deuil de sa propre maternité. 9. Ce qu’elle lui doit est tel, que lorsque qu’il a prit sa retraite bien méritée, propriétaire du Mecanor, son garage-automobile qu’il a géré durant de très nombreuses années, elle lui jura, à lui aussi, qu’elle serait celle qui veillerait à ce que le nouveau propriétaire traite bien ce pourquoi il a tant bataillé. 10. Aujourd’hui, sa vie est bonne, Laila s’en sort. Sa famille, elle la voit bien sûr, et si la tension reste palpable, elle fait l’effort de participer aux fêtes et autres réunions pour sa mère qui porte sur son visage les marques du regret qu’elle nourrit à propos de la seule fois où elle a giflé sa fille. Elle apprend à connaître ses neveux et nièces; elle est tía, la représentation parfaite de la liberté à leurs yeux, alors qu’ils ignorent en vérité combien elle a pu souffrir de la domination parentale à une époque de sa vie qui correspond à la leur, pour certains d’entre eux. Ils la soupçonnent d’avoir des secrets, et elle en a quelques-uns, c’est ce qui la rend si intrigante à leurs yeux, et presque comme une icône, ils s’adressent à elle avec un respect qui fait rire ses frères et sa sœur qui savent à quel point elle a toujours été transparente pour eux, à quel point ça n’est pas lui faire honneur que de croire qu’elle est capable de tant de mystères. 11. Cette vision des membres de sa fratrie qui deviennent tour à tour parent est parfois difficile à gérer. Mais encore une fois, elle s’en sort, puisqu’au détriment de la malédiction qui semble peser sur ses épaules, elle a toujours réussi à remonter à la surface chaque fois qu’on tentait de la faire couler. 12. Nate, il a disparu avec leur fille. Métaphoriquement parlant, étant donné que lui non plus ne l’a jamais rencontrée, il a en fait à peine participé à la grossesse qu’elle a mené, étouffée par les siens. Elle sait que dans le fond, il s’en est toujours voulu de ne pas avoir affirmé ce qu’il ressentait pour elle en se battant pour qu’elle gagne le droit de choisir comment gérer sa grossesse, et que c’est cette honte qui l’a poussé à honorer la distance qu’on lui a imposé. Du moins, elle l’espère, assez naïve pour prétendre l’avoir bien connu pour savoir qu’il regrettera toute sa vie, tout comme elle. Ils ne sont jamais revus depuis tout ça, elle sait pourtant qu’il vit toujours là, à quelques pas; et le temps est passé aussi lentement que les pensées immédiates de Laila se sont bloquées pour qu’elle évite de songer à ce que sa vie aurait été si elle avait gardé sa fille.

THINGS YOU NEED TO KNOW (OR NOT)

1. Même si elle s’entend à peine avec lui, Laila a hérité de son père un amour infini pour la musique rock. Led Zeppelin II, c’était son chant du coq le dimanche matin, quand il décidait que ses enfants avaient assez dormi, et qu'il était l’heure de se préparer pour l’office hebdomadaire — on est très pieux, chez les Ferrer. C’est presque naturellement qu’elle a gardé cette habitude, aussi bien l’église que le rock. Alors Whole Lotta Love résonne encore aujourd’hui pour la tirer de ses songes les plus profonds, et la croix bénite qu’elle porte au cou la protège de ses — trop — nombreuses erreurs. A savoir que son frère ainé, Cristobal, a longtemps été roadie avant de se poser pour élever ses enfants. Comme quoi, malgré les coups de ceinture qu’ils ont tous reçus à un moment où un autre de leur vie, ils ont gardé quelque chose du patriarche Ferrer. Inspiré par la crainte ou pas, toujours est-il que c’est là, et que même si ça les accablent au plus profond, ils ne peuvent pas renier leur ADN. 2. Sa façon de s’habiller, elle a presque entièrement été influencée par cet amour pour cette musique d’ailleurs. Si sa féminité n’est plus à prouver, et qu’au-delà de la simplicité basique de sa manière de se mettre en valeur fait des siennes chez la gent masculine qui voit en la longue cascade brune de ses cheveux une opportunité de passer un bon moment, elle laisse souvent robes et jupes au placard pour se glisser dans ses éternelles paires de jeans usés et ses band tees ou vintage tees. Elle a une collection assez impressionnante; elle en porte du soir au matin, sur un jean donc, ou sur une culotte en dentelle, ça va avec tout. 3. Elle est myope comme une taupe. Dans son boulot, elle a besoin d’y voir près, pas de loin, aussi elle s’obstine à ne pas consulter. Ça voudrait dire qu’elle prend de l’âge, et que la trentaine est en train de débouler avec toutes les émotions qu’elle réserve à ce passage de sa vie en particulier. Un jour où l’autre, ça lui causera du souci de voir flou. En attendant, vous la verrez souvent plisser les paupières. 4. Elle est affreusement bordélique, mais tant qu’elle s’y retrouve, peu importe. Autres choses qui témoigne de son mode de vie légèrement chaotique: elle fume parfois, elle boit beaucoup, aussi bien de l’alcool fort que du soda et du café noir, sans sucre, elle mange de la viande rouge quand ça lui chante, et consomme du fast-food plusieurs fois par semaine, et pour couronner le tout, elle ne fait pas d’exercice — réparer des voitures, c’est assez physique pour qu’elle s’exempte de la corvée d’aller suer à la salle. Si vous tenez à lui faire la morale à propos de tout ça, allez-y… elle vous répondra sereinement qu’il faut bien mourir de quelque chose et qu’à choisir, elle préfère que ce soit de cette manière plutôt qu’en ressassant tous ses regrets au point de se provoque des maux d’estomac. 5. Elle a une dizaine de neveux et de nièces qu’elle a tendance à appeler par des numéros pour les faire rire, surjouant l’idée qu’elle ne retient pas leurs prénoms tant ils sont nombreux. C’est faux, elle les connaît par cœur, même leurs seconds. Elle fronce le nez pour faire croire qu’elle ne les supporte pas, juste parce que ça lui fait mal de penser que sa fille aurait fait partie de l’essaim de mioches lors des fêtes de famille, tous agglutinés pour avoir plus de jus et de gâteau. Souvent, elle s’accuse de ne pas être douée avec les petits, sauf qu’elle ne veut simplement pas s’en laisser les moyens par peur de faire remonter à la surface son plus gros regret. 6. L’un des plus jeunes de tous, de ses neveux, sept, qui est aussi son filleul, tient un compte TikTok secret, @tiasgarage, dont sa tante est la protagoniste; il la filme en train de travailler, mais surtout de retaper la Ford Bronco 1969 rouge qu’elle compte bien conduire à la place de la Volkswagen Coccinelle jaune que son oncle lui a donné dès l’obtention de son permis. Ce profil cartonne assez pour qu’il soit suivi par des millions de personnes… sans qu’elle ne le sache. La technologie et Laila, ça fait trop de choses pour qu’elle s’en sente flattée. Elle a toujours un téléphone à clapet, sans écran tactile, qu’elle utilise que quand elle y pense; c’est-à-dire pas très souvent. 7. Elle pense et elle s’énerve en espagnol, comme tout bon bilingue qui se respecte. Ses racines, elle les porte fièrement sur son visage, et ne renie pas l’héritage qui est le sien. Elle regrette un peu parfois de ne pas avoir pu beaucoup voyager pour s’immerger dans cette culture dans laquelle elle a pourtant baignée toute sa vie durant. Elle sait que de ce côté-là, il lui manque surement quelque chose qu’elle espère combler un de ses jours, sans pour autant en vouloir à ses parents de ne pas avoir été assez stables financièrement pour les emmener plus souvent à Porto-Rico et au Guatemala, elle, ses frères et sa sœur. Elle leur en veut pour  tout un tas d’autres choses, c’est suffisant comme ça. 8. Elle ne vit plus avec lui aujourd’hui, mais son oncle Andrea a été, de ses 17 à ses 21 ans, le seul colocataire qu’elle a su supporter. Plus que ça, il a été un père de substitution qui l’a soutenue sans faillir, lui apportant plus que ce que ses propres parents ne lui ont jamais apportée. Elle lui doit son éducation, elle lui doit son travail, elle lui doit sa santé mentale aussi; elle lui doit presque tout, et elle s’en montre reconnaissante plus souvent qu’à son tour. 9. Sa passion pour la mécanique et les voitures, elle la doit à son oncle, elle aussi. Elle l’a toujours vu traficoter sous des capots, allongé sous une voiture à rouspéter pour dire de, le sachant bien incapable d’élever la voix autrement que pour rappeler à Julián qu’il n’est qu’un bon à rien. C’est l’odeur de Mecanor, c’est l’ambiance, et le cambouis sur les doigts qui prouve qu’on s’est donné pour obtenir l’étincelle qui fera redémarrer le moteur, c’est la bouteille de Coca-Cola fraîche et les récits qui vont avec, assise sur l’établi sale de graisse, les pieds remuant dans le vide, la sucette à la cerise à la bouche… c’est tout ça, et la simplicité de tous les instants qu’elle y a passé en étant plus jeune; c’est aussi les balades en voiture avec Nate, supervisées par Andrea, qui les laissaient tester les véhicules qu’il avait réparé et la musique qui sortait de l’autoradio, bande-son se superposant aux paysages de Brisbane, et qui lui laissait le sentiment d’être la protagoniste de son histoire. Plus que son intérêt pour les voitures, c’est tout ça qui l’a menée vers ce métier-là. 10. Quand elle a accouché, la sage-femme qui s’est occupée d’elle lui a conseillé de donner un prénom à son bébé; un prénom rien que pour elle, qui la réconforterait quand elle penserait à elle, et qu’elle pourrait murmurer pour soulager son cœur. Elle n’a jamais pu le faire. Pourtant, elle pense à elle souvent, et elle lui présume un avenir plus prospère que celui qu’elle et Nate auraient été capables de lui donner si, au-dessus de sa tête, il n’avait pas toujours plané cette espèce d’épée qui la force parfois à admettre qu’elle n’est pas assez bien pour  tout ça.




    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (LAILA) nothing good starts in a getaway car 607594mecanor


Dernière édition par Laila Ferrer le Ven 22 Avr 2022 - 10:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laila Ferrer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (29.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’interrogation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1# sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(LAILA) nothing good starts in a getaway car 113dc7eb7d5decd6cfacf3d19bce48c472623e37
POSTS : 77 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : teen-mom n’ayant pas élevée sa fille, ne la connaît même pas de toute façon ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre, mais c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route vu qu’elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge
RPs EN COURS :
(LAILA) nothing good starts in a getaway car 5831540b4737a8a1551524412a365a3dc800b10f
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever i should be over all the butterflies but i'm into you and baby even on our worst nights i'm into you (scénario libre)

nicholas#1hunter#1zoya#1nino#1ezra#1

RPs EN ATTENTE : maisie#1 ◦ kieran#1
AVATAR : adria arjona
CRÉDITS : ©ssoveia (av) ◦ ©horrorhooligans&©baharsahins (gifs sign&profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbar)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-libre-kerem-bursin

(LAILA) nothing good starts in a getaway car Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAILA) nothing good starts in a getaway car (LAILA) nothing good starts in a getaway car EmptySam 12 Fév 2022 - 10:20




Évolution du personnage
31 décembre 1992 ∆
Spoiler:

De 1992 à 2008 ∆
Spoiler:

De 2009 à 2021 ∆
Mise à la porte et en décrochage scolaire, c'est vers son oncle Andrea que la jeune fille se tourne. Il lui apporte tout ce dont elle a besoin, un toit au-dessus de la tête et trois repas par jour, mais aussi un avenir qui la force enfin à admettre son intérêt grandissant pour la mécanique automobile. S'accrocher à la promesse de son oncle de lui faire hériter du garage qu'il a fondé, le Mecanor, ça lui permet d'oublier sa fille, d'oublier Nate, et de pardonner à ses parents qu'elle continue à côtoyer malgré tout. Sa vie n'est qu'une succession de taches qu'elle opère parce qu'il faut bien vivre, et quand l'heure est venue pour Andrea de partir à la retraite, elle prend peur ; ce n'est que quelques temps après, sa formation terminée et dument obtenue, qu'elle consent à enfin à prendre les rennes du garage avec le nouveau propriétaire des lieux, Ezra, avec qui une relation de confiance se créée. Encore aujourd'hui, ils sont complémentaires dans le travail... et le travail, c'est ce qui aide Laila à s'en sortir la tête haute, idole invétérée de ses neveux et nièces qui accepte sa coolittude comme un cadeau à partager avec le monde entier. Elle devient sans le savoir la protagoniste d'aventures sur le compte TikTok de son filleul rebaptisé @tiasgarage et mène sa barque sans oublier que quelque part, il y aurait eu une autre vie qui l'attendait si les choses avaient été différentes.

2022 ∆
— En cours.



Répertoire des sujets


mars 2022
6. communication breakdown ≈ Nicholas Hurley#1

mars 2022
5. smile like you mean it ≈ Hunter Stringer#1

février 2022
4. good times bad times ≈ Nino Marchetti#1
3. it's that type of day where to be continued ≈ Zoya Lewis#1

janvier 2022
2. twenty stitches in a hospital room ≈ Ezra Beauregard#1

mai 2017
1. after hours ≈ Edge Price#1







    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (LAILA) nothing good starts in a getaway car 607594mecanor


Dernière édition par Laila Ferrer le Sam 30 Avr 2022 - 16:57, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laila Ferrer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (29.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’interrogation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1# sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(LAILA) nothing good starts in a getaway car 113dc7eb7d5decd6cfacf3d19bce48c472623e37
POSTS : 77 POINTS : 180

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : teen-mom n’ayant pas élevée sa fille, ne la connaît même pas de toute façon ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre, mais c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route vu qu’elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge
RPs EN COURS :
(LAILA) nothing good starts in a getaway car 5831540b4737a8a1551524412a365a3dc800b10f
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever i should be over all the butterflies but i'm into you and baby even on our worst nights i'm into you (scénario libre)

nicholas#1hunter#1zoya#1nino#1ezra#1

RPs EN ATTENTE : maisie#1 ◦ kieran#1
AVATAR : adria arjona
CRÉDITS : ©ssoveia (av) ◦ ©horrorhooligans&©baharsahins (gifs sign&profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbar)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-libre-kerem-bursin

(LAILA) nothing good starts in a getaway car Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAILA) nothing good starts in a getaway car (LAILA) nothing good starts in a getaway car EmptySam 12 Fév 2022 - 10:21




répertoire de liens

Nate Turner-Boyle ft. Kerem Bürsin
— l'inoubliable (scénario libre) : Il est le père de sa fille, celui qu'elle considérera toujours comme l'amour de sa vie. Ils ne se sont pas revus depuis 13 ans, mais le souvenir de l'histoire qu'ils ont vécue tous les deux est encore assez vivace pour que ça lui fasse du bien comme du mal d'y penser.

@Ezra Beauregard ft. Sam Claflin
— le mari de boulot : Nouveau propriétaire du Mecarno, il a la confiance entière de son oncle, Andrea, le propriétaire d'origine. Ils se connaissent depuis trop de temps pour qu'elle ne puisse le compter, et parce qu'ils passent autant de temps ensemble qu'un vieux couple, ils n'ont pas besoin de communiquer pour se comprendre. Laila a une confiance aveugle en Ezra.

@Zoya Lewis ft. Phoebe Tonkin
— la meilleure amie : Trop souvent, les sentiments que Laila éprouvent pour Zoya sont mitigés. Si quand elles étaient jeunes, elle l'admirait beaucoup, il y a aujourd'hui une ressentiment à son égard qu'elle n'explique pas vraiment. Ou peut-être que si... par le simple fait que la jeune femme est devenue maman à son tour, et qu'elle n'a pas su gérer sa maternité alors que le choix lui a été laissé.

@Edge Price ft. Ricky Whittle
— le coup de plusieurs soirs : Pas bien farouche, Laila n'hésite pas à traîner les bars pour mettre le grappin sur une bonne distraction. Edge en est une, alors quand ils se rencontrent, elle n'attend rien de moins de lui qu'il la fasse oublier ce qu'elle cache profondément en elle. Les choses ont tout de suite été claires entre eux, et même si de l'eau a coulé sous les ponts, et que le jeune homme est désormais aux portes du mariage après des années à errer tout comme elle, ils sont restés amis. Sans plus d'affinités. Tout ça c'est fini.

@Hunter Stringer ft. Cole Sprouse
— le mecano (trop) discret : Gérer une escouade de bonhommes, c'est parfois compliqué. Certains sont plus loquaces que d'autres. Hunter fait définitivement partie de la catégorie des discrets, voire des fermés à toute connexion avec ses collègues. Ça dérange un peu Laila, d'autant qu'elle entend des bruits désagréables de la part des autres gars qui considèrent Hunter comme un buzzkiller, celui qui tire la tronche beaucoup trop souvent pour qu'on ne le convie à faire partie de la bande.

@Nino Marchetti ft. Casey Deidrick
— le date macho :

@Nicholas Hurley ft. Ed Skrein
— le :

Andrea (pnj)
— l'oncle-papa : Elle lui doit une bonne partie de tout ce qu'elle sait aujourd'hui tandis que son propre père n'a fait que la descendre en flèche depuis qu'elle est tombée enceinte. Il l'a accueillie, nourrie, logée, blanchie en la sommant de ne pas se laisser rattraper par sa tristesse après avoir fait adopter sa fille Andrea, c'est son ancre, celui à qui elle s'accroche farouchement depuis des années maintenant. Il la considère comme sa fille, celle à qui il a légué son garage.

À ajouter:
+ @Kieran Halstead ft. Dan Smith
+ @Maisie Moriarty ft. Daisy Edgar-Jones



    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (LAILA) nothing good starts in a getaway car 607594mecanor
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(LAILA) nothing good starts in a getaway car Empty
Message(#) Sujet: Re: (LAILA) nothing good starts in a getaway car (LAILA) nothing good starts in a getaway car Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(LAILA) nothing good starts in a getaway car

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: tisser des liens
-