AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-38%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
19.91 € 31.99 €
Voir le deal

 llama situation (Drew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat
llama situation (Drew) 71
POSTS : 792 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : llama situation (Drew) Angry-birds-puppy-eyes

Eliot + Lou #2 + Jake #3 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyLun 14 Fév - 0:10



llama situation

Somebody left the gate open. You know we got lost on the way, come save us a runaway train gone insane

En travaillant aux urgences, Albane avait fréquemment droit à des patients aux motifs de visite pour le moins originaux. Cela ne faisait pas tant d’années que ça qu’elle travaillait et pourtant, elle pourrait monter une encyclopédie des raisons les plus absurdes ayant poussé ces gens-là à atterrir à l’hôpital. Mais deux jours plus tôt, elle avait eu droit à une nouveauté : une morsure de koala infectée. Une histoire assez bête, à vrai dire. Un ranger qui avait voulu secourir un koala qu’il pensait blessé, et l’animal n’avait visiblement pas apprécié l’intervention, se vengeant à coups de crocs. Une blessure qui en soi n’avait rien de grave, mais sans les soins adaptés et avec les bonnes bactéries, les choses avaient vite dérapé. Albane en avait retenu deux choses : premièrement, ne jamais toucher aux animaux sauvages. Deuxièmement, il existait un sentier de randonnée accessible au public à quelques kilomètres à l’écart de la ville où des koalas se promenaient en liberté et pouvaient être aperçus. Autant dire que cela avait soldé le planning du jour de repos de la française. Depuis qu’elle était arrivée en Australie, elle avait fait quasiment toutes les activités touristiques et typiques que le pays avait à offrir. Elle avait appris à être terrorisée par les kangourous, à l’aise avec les araignées, et familière avec le Noël en été. En revanche, elle n’était jamais partie à la rencontre des koalas.

Cela expliquait qu’elle se retrouve dans une forêt d’eucalyptus, le nez en l’air, à observer chaque branche. Le sentier en lui-même n’avait rien de vraiment extraordinaire. Il était plat, facilement accessible, une végétation assez peu dense. A l’occasion, quelques ruisseaux et ponts en bois venaient ajouter au charme local. Mais ce qu’Albane préférait ici était surtout le silence. Pas une route aux alentours, assez peu de visiteurs, elle pouvait se laisser distraire par le bruit des oiseaux et du vent sur les feuilles. Elle se sentait presque sereine dans cet environnement, chose qui ne lui était plus vraiment offert ces dernières semaines entre le stress de la Ruche, du travail, les affaires familiales. Elle avait besoin d’un break, et savait que sur papier, les promenades en pleine nature pouvaient aider le moral. Le programme était donc simple : faire la boucle, essayer de voir des koalas, respirer l’air frais du début d’automne, et rentrer un peu plus tard. En pleine forêt, il n’y avait pas de place pour énormément de surprises. Du moins, c’était ce qu’elle pensait.

Jusqu’à se retrouver nez à nez avec un lama. Ou un alpaga. Elle n’était pas bien sûre de connaître la différence. Son regard s’écarquilla sous la surprise. Elle était à quelques mètres de l’animal qui l’avait déjà repérée. Elle se frotta les yeux, tourna sur elle-même pour essayer de comprendre ce qu’il se passait. L’animal semblait loin d’être farouche, mais à la manière dont il se tenait sur trois pattes, quelque chose semblait le déranger. Il s’était blessé ? Des pas dans son dos la firent se retourner. Une autre femme venait d’arriver sur cette portion du sentier. Instinctivement, Bane fit un pas vers elle. « Bonjour. Je ne sais pas si vous aussi vous cherchiez les koalas, mais tout ce que j’ai trouvé, c’est un lama. Ou un alpaga. Vous êtes du coin ? Vous savez si ça fait partie de la faune locale ? » Elle essayait d’en plaisanter, mais le fait est que rien ne l’avait préparée à ce genre de situation. Et maintenant ?

@Drew Kavanagh


 
© GASMASK



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Drew Kavanagh
Drew Kavanagh
les dialogues avec l'au-delà
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (22.11.87)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Médecin Légiste
LOGEMENT : Bayside : Appartement au #544 Wellington Street
llama situation (Drew) Ry7z
POSTS : 3153 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née a Dublin, elle y a vécu jusqu’à ses 6ans ¤ A grandit a Brisbane ¤ Est partie étudié a Sydney ¤ L’homme qu’elle aimait et avec qui elle vivait est mort tué par balle le 15.10.12 ¤ Retour à Brisbane en janvier 2020. ¤ Elle partage sa vie avec Nala, une British Shorthair depuis 2017 ¤ Elle pratique la courses a pied pour se ressourcer ¤ Elle est passionné par son métier, même si beaucoup le juge macabre ¤ Dynamique, souriante, râleuse, déterminé, douce, franche/sèche, intelligente, réfléchie, impulsive parfois, solitaire, rancunières.
RPs EN COURS : 2022
Février : Kalon ¤ Cade ¤ Albane ¤ Dae
Mars : Juliana ¤ Marvin
FB
Muiredach ¤ Théo
RPs TERMINÉS : Harold#1 ¤ Andrew

Abandonné:

AVATAR : Karen Gillan
CRÉDITS : Avatar : Pretty Girl Gif : Lolitaz & Gifhunts
DC : /
PSEUDO : Lady Bananas
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42739-drew-accueillir-toute-situation-comme-occasion-de-se-transformer-cest-grandir-veritablement https://www.30yearsstillyoung.com/t42818-drew https://www.30yearsstillyoung.com/t42841-drew-kavanagh

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyLun 14 Fév - 16:23




Llama situation
feat Albane Dumas

Le goût du grand air, je l’avais eu très jeune, c’était un héritage de mon père ou un enseignement, il était toujours en vie. Souvent, il m’emmenait avec lui a l’exploration du monde et surtout de ces créatures. La fascination qu’il avait pour chacune d’entre elle m’avait à chaque fois impressionné. Il savait parler de chaque créature que l’on rencontré et aimait raconter leur particularité. J’avais toujours écouté attentivement, que ce soit enfant, impressionné de tout ce qu’il savait ou adolescente curieuse d’en apprendre encore plus. Une fois adulte, l’occasion, c'était moins fréquemment présenté, il faut dire que j’avais vécu pendant près de 14 ans à 731 kilomètres de lui. Bien sûr, j’étais revenue lors de vacances, mais rarement était l’occasion pour nous de refaire ce genre de randonnée.

Deux ans que j’étais de retour à Brisbane. Deux ans que l’on vivait dans la même ville et de temps à autre, ils nous arrivaient de partager de nouveau ces marches. Ça restait tout de même assez rare, parce que lui comme moi, on avait un travail qui prenait beaucoup de temps et des plannings pas toujours compatible. La période où l’on avait fait le plus de marcher, c’est lorsque maman était hospitalisée. Moi, j’avais pris un congé sans solde pour rentrer de Sydney, lui avait besoin de s’occuper pour palier à son inquiétude. Alors, lorsqu’il ne travaillait pas et que nous ne pouvions aller voir sa femme à l’hôpital, nous avions repris la marche dans la nature. Honnêtement, ça avait été une thérapie pour nous deux, parce que je n’étais pas plus rassuré que lui et que je passai le reste de mes journées a pensé à toutes les conséquences de l’AVC, ainsi qu’à ces différentes étiologies. Bref, j’avais besoin de m’occuper l’esprit.

Aujourd’hui, j’étais au milieu des eucalyptus seul, mon père travaillais. Je l’avais eu au téléphone hier, il m’avait alors parlé de son travail auprès des koalas qui avait souffert des grands incendies qui avaient touché l’Australie. Une fois raccroché, j’avais eu une soudaine envie de rencontrer des koalas et comme le lendemain était un de mes jours de repos en semaine, la décision fut vite prise de partir faire une marche.

J’étais justement en train de suivre un sentier plutôt facile lorsque je me retrouvais face à une jeune femme brune qui se dirigea rapidement vers moi. « Bonjour. Je ne sais pas si vous aussi vous cherchiez les koalas, mais tout ce que j’ai trouvé, c’est un lama. Ou un alpaga. Vous êtes du coin ? Vous savez si ça fait partie de la faune locale ? » Elle enchaîna les phrases, il me fallut une seconde pour tout comprendre. Mon premier réflexe fut de regarder derrière elle, pour voir la créature dont elle m’avait parlé. Effectivement, nous avions de la compagnie. Pas commune comme rencontre sur ce trajet. Je n’avais pas souvenir de lama sauvage en Australie, il devait sûrement être un échappé d’un élevage local. Après ce rapide coup d’œil à l’animal, je reviens vers la jolie femme brune. « Bonjour à vous. C’est un lama, on le reconnaît aux oreilles, elles sont en forme de banane, contrairement à l’alpaga, elles sont droites les siennes. » Si je savais qu’écouter mon père me serait, un jour, utile, je n’aurais pas cru que ça aurait été pour différencier un lama d’un alpaga. « Et je ne crois pas que ce soit de la faune locale, plutôt un évadé d’un élevage. » Je contournais alors mon interlocuteur pour aller me placer face à la créature. Pourquoi se tenait-elle sur trois pattes ? Pas un comportement normal pour son espèce. Que lui était-il arrivé ?

M’approchant prudemment d’un pas, je fouillais mes poches. J’avais chopé un bon réflexe de mon père, toujours avoir un peu de nourriture pour animaux dans les poches lors des randonnées, ça pouvait s’avérer utile. Me tournant vers l’inconnue, je repris la parole. « De souvenir, il ne devrait pas se tenir sur trois pattes. » Sortant la main de ma poche, je m’approchais doucement de la créature. Il devait être habitué à l’homme, puisqu’il ne s’enfuyait pas, ce qui était une confirmation qu’il devait venir d’un élevage. Je m’arrêtais à distance tout de même, mieux valait être prudent. Je présentais alors ma main ouverte, paume vers le ciel à l’animal. Dedans ce trouvé des friandises pour chevaux, j’espérais que ça lui conviendrait. L’animal ne se laissa pas trop prié, il fit un pas pour s’approcher de la friandise qu’il vient recueillir dans ma main. Vraiment pas peureux cette créature. Et l’unique pas avait confirmé un problème, parce que même s’il avait su poser sa patte, j’avais distingué que celle-ci avait boité. « Je crois qu’il va falloir que nous contactions les services de protections animalières pour notre nouvel ami. » Je m’étais tournée vers la jeune femme pour dire cela. « Au fait, moi, c’est Drew. »

@Albane Dumas  llama situation (Drew) 1949770018
 

PRETTYGIRL





Dernière édition par Drew Kavanagh le Dim 6 Mar - 11:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat
llama situation (Drew) 71
POSTS : 792 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : llama situation (Drew) Angry-birds-puppy-eyes

Eliot + Lou #2 + Jake #3 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyLun 21 Fév - 22:08



llama situation

Somebody left the gate open. You know we got lost on the way, come save us a runaway train gone insane

Même quand elle avait l’esprit embrouillé, marcher en pleine nature faisait du bien à la française. Elle avait l’impression que chaque pas l’éloignait de ses ennuis, que chaque bouffée d’air frais atténuait un peu son stress. Il y avait des tas d’études qui avaient démontré les bienfaits de l’extérieur et dans ces moments-là, la jeune femme aurait aimé que les effets durent sur le long-terme et règlent tous les petits soucis. Sereine et plongée dans ses pensées, le regard se baladant de branche en branche et l’odeur d’eucalyptus emplissant ses poumons, Albane n’était tout simplement pas préparée à l’imprévisible. Car parmi tous les animaux qui pouvaient possiblement se trouver dans cette forêt, elle était vraiment certaine que le lama -ou l’alpaga- n’en faisaient pas partie. C’était la première fois qu’elle se retrouvait si proche de cet animal et sa première réaction fut d’être… pour le moins décontenancée. C’était un soulagement qu’une inconnue arrive au loin, ne la laisse pas seule à devoir gérer le cas de la créature qui semblait blessée. Surtout que la rouquine semblait être bien plus à l’aise qu’elle, ici. Instinctivement, le regard de la française se porta vers les oreilles de l’animal qui étaient pointées vers elles. Cela signifiait qu’il était attentif à leur présence ou quelque chose du genre, non ? « Je n’aurais pas pensé à regarder les oreilles pour faire la différence, j’admets. Vous m’apprenez quelque chose. » lâcha-t-elle dans un rire tout en ramenant ses cheveux derrière ses oreilles. Au moins, elles étaient d’accord sur le fait que le lama, donc, n’avait rien à faire ici. Y avait-il des élevages de lama dans les environs ? Est-ce que cela avait du succès, au moins ? « J’espère qu’il ne s’est pas fait la malle avec des copains… » Albane était déjà en train de pianoter sur son téléphone pour faire une rapide recherche à ce sujet. Il y avait bien des élevages de lamas dans le coin. Qui l’aurait cru ? mais aucun qui ne semblait bien proche. C’était curieux.

Elle finit par ranger son téléphone, son regard désormais attiré par les gestes de l’inconnue. Elle ne semblait pas intimidée le moins du monde par le lama, s’en approchant précautionneusement mais courageusement. Albane aussi avait repéré cette patte qui ne se posait pas et elle répondit à la rouquine par un sourire contrit. Ce n’était effectivement pas normal… Elle se mit à s’avancer en sa direction, comblant la distance pour la rejoindre. « Qui sait comment il s’est échappé, déjà. » S’il avait sauté par-dessus une barrière pour chuter ensuite, cela expliquerait une blessure. Elle avait vu des vidéos de lamas en train de sautiller et même si elle doutait qu’on leur fasse faire du saut d’obstacle aux prochains jeux olympiques, elle préférait ne pas les sous-estimer. Néanmoins, la blonde resta où elle était, peu sûre de ce qu’elle ferait ensuite. La rousse semblait bien mieux s’en sortir qu’elle, nourriture à la main désormais. Dans son esprit, les lamais étaient des animaux plutôt teigneux, peu amicaux. Mais ici, ce n’était pas la réputation que tenait à montrer la créature. Il était doux dans ses gestes, presque… amical, à sa manière. Si on oubliait son regard globuleux et sa taille plutôt conséquente. En fait, plus elle s’approchait, plus elle réalisait qu’il était bien plus grand qu’elle. C’était encourageant… « Donc en attendant, on se retrouve avec un lama de compagnie ? » demanda-t-elle, sa main désormais sur le dos de l’animal pour le caresser. Il avait un pelage soyeux. Elle comprenait bien tout l’engouement pour les vêtements à base de fourrure de lama. « Albane. » se présenta-t-elle en retour en tendant la main vers la fameuse Drew dans un geste aussi poli que maladroit. « On devrait peut-être éviter de le perdre dans la nature à nouveau, le pauvre… Je crois que j’ai une idée. » Elle n’avait aucune idée de comment cela se finirait mais était déjà occupée à défaire sa ceinture qu’elle vint timidement passer autour du long cou de la bête. Elle ne serra pas, mais vu qu’il ne portait aucun licol, au moins il avait désormais… une laisse. Elle tenait un lama en laisse. « Je n’ai aucune idée de ce qu’on va faire de lui maintenant… mais ça mériterait presque une photo pour immortaliser, non ? » lâcha-t-elle dans un rire en prenant des poses théâtrales à côté du lama, comme le feraient les touristes avec les koalas dans les centres de soin par exemple. Tout pour oublier qu’elle était mal à l’aise avec l’animal.

@Drew Kavanagh


 
© GASMASK



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Drew Kavanagh
Drew Kavanagh
les dialogues avec l'au-delà
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (22.11.87)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Médecin Légiste
LOGEMENT : Bayside : Appartement au #544 Wellington Street
llama situation (Drew) Ry7z
POSTS : 3153 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née a Dublin, elle y a vécu jusqu’à ses 6ans ¤ A grandit a Brisbane ¤ Est partie étudié a Sydney ¤ L’homme qu’elle aimait et avec qui elle vivait est mort tué par balle le 15.10.12 ¤ Retour à Brisbane en janvier 2020. ¤ Elle partage sa vie avec Nala, une British Shorthair depuis 2017 ¤ Elle pratique la courses a pied pour se ressourcer ¤ Elle est passionné par son métier, même si beaucoup le juge macabre ¤ Dynamique, souriante, râleuse, déterminé, douce, franche/sèche, intelligente, réfléchie, impulsive parfois, solitaire, rancunières.
RPs EN COURS : 2022
Février : Kalon ¤ Cade ¤ Albane ¤ Dae
Mars : Juliana ¤ Marvin
FB
Muiredach ¤ Théo
RPs TERMINÉS : Harold#1 ¤ Andrew

Abandonné:

AVATAR : Karen Gillan
CRÉDITS : Avatar : Pretty Girl Gif : Lolitaz & Gifhunts
DC : /
PSEUDO : Lady Bananas
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42739-drew-accueillir-toute-situation-comme-occasion-de-se-transformer-cest-grandir-veritablement https://www.30yearsstillyoung.com/t42818-drew https://www.30yearsstillyoung.com/t42841-drew-kavanagh

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyMar 22 Fév - 18:15




Llama situation
feat Albane Dumas

« Je n’aurais pas pensé à regarder les oreilles pour faire la différence, j’admets. Vous m’apprenez quelque chose. » J’avais laissé échapper un rire léger aux paroles de la femme. La phrase n’avait rien d’étonnant, elle était même tout ce qui a plus de banale. Qui sait que les oreilles des lamas et des alpagas sont différentes ? Ce n’est pas le genre de recherche que l’on fait pour tuer le temps. Quoique, je connaissais bien quelqu’un qui pourrait le faire si un jour la question lui venait à l’esprit. Mais pour moi, c’était de la culture générale, c’était le gendre de chose que j’avais apprise lorsque d’autres enfants du même âge apprenaient à faire de la pâte à crêpes. Chaque famille avait sa spécialité, pour la mienne, c'était de découvrir des choses qui ne seraient pas forcément utiles, mais qui étaient bonnes à savoir. « Ravi de partager. » Sûre, elle s’en souviendrait, peut-être inconsciemment, jusqu’au jour où elle retomberait devant un lama. Je souris à cette idée, les chances étaient minces, il était déjà rare d’en croiser un premier dans la région.

« J’espère qu’il ne s’est pas fait la malle avec des copains… » Je relevais alors la tête vers le lama. « Tu as emmené des copains avec toi ? » Pour dire vrai, l’idée ne mettait pas apparue à l'esprit avant que l’inconnue ne l'évoque. Mais c’était une forte possibilité. Peut-être avait-il profité d’une brèche dans son enclos, ou il l’avait probablement créé, ouvrant la porte de la liberté aux siens. Si sur le papier, c’était beau, en réalité, c’était dangereux. S’ils venaient d’un élevage, ils avaient leurs habitudes, mais surtout, ils ne connaissaient rien au monde réel et à ses dangers. Sa blessure a sa patte en était une illustration. « Qui sait comment il s’est échappé, déjà. » Je reviens sur mes pensées, la blessure de sa patte pouvait être aussi l’explication que recherchait la blonde. En effet, s’il avait franchi un grillage d’un enclos, ce dernier aurait ou le blesser. Mais bien sûr, ceux-ci n’était que supposition. Tellement de solutions s’offraient en réponse à l’unique question. De plus de mon point de vue, je n’avais pas de vue sur la blessure, puisque j’étais placé face à l’animal. Et même si j’aurais pu, je n’avais pas fait la bonne spécialisation pour savoir ce qui conviendrait comme soin et ce qui pourrait en être à l’origine.

« Donc en attendant, on se retrouve avec un lama de compagnie ? » Je souriais à cette idée, un lama pour animal de compagnie. C’était plutôt original, nous allions faire des jalouses avec cette histoire. Après, je savais bien que ça ne durerait pas, mais nous n’allions effectivement pas l’abandonner là, aux milieux de nulle part. N’étions-nous pas devenues responsables de ce magnifique animal, maintenant que nous l’avions trouvé ? « Je vais contacter mon père, il doit savoir qui appeler. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Je sortis mon téléphone et pianotais sur l’écran. Je préférais lui envoyer un message. Il pouvait être occupé avec un patient, je ne voulais pas le déranger pendant son examen. Ce n’est pas parce que ses patients était des quatre pattes qu’il fallait leur manquer de respect. Le temps de réaction ne me prit que quelques secondes. Il ne me restait plus qu’à attendre la réponse. Heureusement, mon père regardait son téléphone assez régulièrement, surtout depuis la maladie de maman.

« Albane. » J'eus le réflexe d’attraper la main qu’elle me tendait. Souriant à la dite Albane. « Enchanté, vous partez souvent à la découverte des koalas ? » Je me demandais l’espace d’un instant si je n’aurais pas juste dû parler de marche, puis je me souviens que c’était elle qui avait évoqué en première les petites créatures grises.

« On devrait peut-être éviter de le perdre dans la nature à nouveau, le pauvre… Je crois que j’ai une idée. » Je fus agréablement surpris par la ressource intellectuelle de la blonde. Elle semblait être plutôt débrouillarde, surtout maintenant qu’elle avait osé approché la gigantesque créature. « Idée ingénieuse. » Que je n’aurais pas pu réaliser, puisque je ne portais pas, moi-même, de ceinture. Je réfléchis alors pendant un instant à ce que j’aurais bien pu utiliser en même place. Je ne trouvais rien, finalement, heureusement qu’Albane était là.

« Je n’ai aucune idée de ce qu’on va faire de lui maintenant… mais ça mériterait presque une photo pour immortaliser, non ? » Je rigolais de bonne foi avec la blonde. « Je pense que c’est même impératif. Il nous faut des preuves de cette histoire. » Elles nous seront bien utiles, le jour, où nous raconterions cette rencontre à nos proches. Car il était indéniable, qu’il me faudrait conter cette histoire. Tandis que je présentais une nouvelle friandise à l’animal, je repris la parole. « Monsieur Lama ? Ou Madame, peut-être… » J’avoue, pour la question-là, je butais. « Seriez-vous d’accord pour prendre la pause ? » Je souriais une nouvelle fois, puis tournais mon regard vers Albane. « Je crois qu’il est d’accord en échange de friandise. »

@Albane Dumas  llama situation (Drew) 1949770018
 

PRETTYGIRL





Dernière édition par Drew Kavanagh le Dim 6 Mar - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat
llama situation (Drew) 71
POSTS : 792 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : llama situation (Drew) Angry-birds-puppy-eyes

Eliot + Lou #2 + Jake #3 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptySam 26 Fév - 15:57



llama situation

Somebody left the gate open. You know we got lost on the way, come save us a runaway train gone insane

Cette situation était complètement absurde. Pas une minute en venant se promener par ici, Albane aurait pu imaginer qu’elle se retrouverait face à un animal domestique et blessé. Elle n’était pas de ceux qui passeraient leur chemin dans ce genre de cas, mais il fallait bien admettre qu’elle était soulagée de ne pas être seule car elle n’aurait eu aucune idée de la démarche à suivre. Ce qui était certain maintenant, c’était qu’elles n’iraient nulle part tant que l’animal ne serait pas en sécurité avec ses propriétaires. Cela lui rappelait cette histoire absurde à l’hôpital où un patient avait réussi à faire rentrer une chèvre jusque dans sa chambre et avait ensuite prétendu qu’il s’agissait de son animal de soutien émotionnel. Le staff avait dû ensuite faire en sorte d’escorter la biquette vers la sortie. Elle ne se souvenait plus d’où est-ce qu’elle avait entendu l’histoire. Au détour du service de traumato, avec  @Winston Ackerman ,  @Jenson Hawkins  et  @Ian Goldschmidt ? Dans le service pédiatrique par  @Juliana Jones et  @Joy Petterson  ? Ou alors directement aux urgences avec  @Isaac Jensen ,  @Jake Vaughan ,  @Dinah Whitebird ,  @Topaze Bennett et  @Stacey Gallagher . Elle aurait bien être là pour voir ça en tout cas. La seule différence restait que là-bas, ils avaient eu le propriétaire sous la main et n’étaient pas deux âmes plantées en plein milieu d’une forêt à devoir se débrouiller. Et si Bane avait posé la question sur un ton léger, maintenant, elle se retrouvait à froncer les sourcils. Le lama n’allait pas leur répondre, mais si effectivement il y avait d’autres de ces bêtes dans les alentours… Est-ce qu’il ne faudrait pas faire un tour, juste histoire de vérifier ? Quand bien même l’animal n’avait pas l’air de souffrir le martyr, elle s’en voudrait tout de même de le faire marcher alors que l’une de ses pattes étaient en l’air. Elles risquaient donc de ne pas beaucoup bouger jusqu’à ce que quelqu’un vienne secourir l’animal.

« Heureusement que vous êtes là. » soupira la française, non sans une trace de soulagement. Elle n’avait aucune connaissance pour l’aider dans ce genre de situation, aurait probablement fini par appeler la police, qui elle-même aurait certainement dû passer des appels pour essayer de deviner quoi faire dans ce genre de cas. Cela aurait été une histoire interminable. Pendant que la rouquine envoyait le message de SOS, l’infirmière continuait de fixer le lama. Maintenant, elle savait qu’on les différentiait des alpagas grâce aux oreilles. Mais comment était-on savoir si l’animal était sur le point de devenir teigneux ? C’était peu rassurant. Elle était bien plus habituée aux humains. « C’est la première fois que je venais voir les koalas en fait. J’ai réalisé que je n’en avais jamais vu dans leur habitat naturel encore. Pour l’instant, la quête des koalas n’a pas eu les résultats escomptés. » Elle pouffa légèrement. Garder le nez en l’air n’était pas exactement la meilleure des idées désormais, si bien qu’elle se bénit intérieurement d’avoir mis une ceinture ce jour-là. Une corde aurait été bien plus pratique, aurait offert plus de latitude. Mais elle n’avait pas pensé à partir de chez elle avec un kit de survie complet. Il ne lui restait plus qu’à espérer que le lama ne déciderait pas de ruer, car elle ne savait pas si elle serait de taille.

Il était certain qu’elle comptait bien partager cette histoire une fois qu’elle serait rentrée. Elle ne voulait pas avoir l’air de passer pour ces influenceurs qui sautent sur la moindre opportunité d’une photo à likes, mais le fait que Drew soit d’accord la fit rire de bon cœur. « Comment est-ce qu’on devrait l’appeler ? A la rescousse du lama perdu ? ça fait très livre pour enfant. » Mais elle y tenait, à cette photo. Avaient-elles affaire à un mâle ou une femelle, ça… Bane se pencha pour regarder, cherchant les indices anatomiques. « Je dirais une madame. Mais vu la masse du pelage, le… l’attirail peut juste être dissimulé. » Elle se redressa en secouant la tête, sceptique sur ce genre d’expérience. Voir un phallus de lama n’était pas exactement dans la liste des choses qu’elle comptait accomplir dans sa vie. Peu importe son sexe, il n’était pas réfractaire à l’attention et comprenait parfaitement l’attrait pour les friandises. Bane tendit la laisse improvisée à la rousse avec un sourire. « C’est votre moment pour créer un lien, j’imagine. » Même si elle avait eu de quoi manger sur elle, la française n’avait pas spécialement envie d’y laisser ses doigts. A la place, elle s’éloigna de quelques pas, ressortit son téléphone pour commencer à filmer la scène. « Nous sommes actuellement dans les tréfonds de la forêt australienne, un territoire où de nombreuses féroces créatures sauvages évoluent… » commença-t-elle sur un ton rempli de suspense, comme dans ces reportages qui partent à la découverte des lions, gorilles, ou autres bêtes dangereuses. Elles n’avaient qu’un lama sous la main, cela ferait l’affaire.

@Drew Kavanagh


 
© GASMASK

Spoiler:



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Drew Kavanagh
Drew Kavanagh
les dialogues avec l'au-delà
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (22.11.87)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Médecin Légiste
LOGEMENT : Bayside : Appartement au #544 Wellington Street
llama situation (Drew) Ry7z
POSTS : 3153 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née a Dublin, elle y a vécu jusqu’à ses 6ans ¤ A grandit a Brisbane ¤ Est partie étudié a Sydney ¤ L’homme qu’elle aimait et avec qui elle vivait est mort tué par balle le 15.10.12 ¤ Retour à Brisbane en janvier 2020. ¤ Elle partage sa vie avec Nala, une British Shorthair depuis 2017 ¤ Elle pratique la courses a pied pour se ressourcer ¤ Elle est passionné par son métier, même si beaucoup le juge macabre ¤ Dynamique, souriante, râleuse, déterminé, douce, franche/sèche, intelligente, réfléchie, impulsive parfois, solitaire, rancunières.
RPs EN COURS : 2022
Février : Kalon ¤ Cade ¤ Albane ¤ Dae
Mars : Juliana ¤ Marvin
FB
Muiredach ¤ Théo
RPs TERMINÉS : Harold#1 ¤ Andrew

Abandonné:

AVATAR : Karen Gillan
CRÉDITS : Avatar : Pretty Girl Gif : Lolitaz & Gifhunts
DC : /
PSEUDO : Lady Bananas
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42739-drew-accueillir-toute-situation-comme-occasion-de-se-transformer-cest-grandir-veritablement https://www.30yearsstillyoung.com/t42818-drew https://www.30yearsstillyoung.com/t42841-drew-kavanagh

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyDim 27 Fév - 21:31




Llama situation
feat Albane Dumas

Le message que j’avais écrit à mon père était plutôt concis et surprenant. J’avais résumé ma situation en quelques mots "Je suis face à un lama blessé rencontré pendant ma randonner". Simple, efficace, il avait ce qui lui fallait du contexte, j’aurai bien du temps plus tard pour lui raconter les détails. À ça, j’avais ajouté la raison de mon message "Tu saurais qui contacter ?". Je n’avais pas besoin de dire plus, pour qu’il comprenne, je savais qu’il serait que je parlais des services d’aide aux animaux. Lorsqu’il s’agissait de la faune, il était le plus efficace. L'animal aurait été un chien, j’aurais su un peu mieux que faire. S’il se laissait approcher, il aurait été évident que je l’aurais conduit jusqu’à mon véhicule pour rejoindre les services vétérinaires en espérant qu’il soit identifié. Mais un lama, ce n’était pas la même chose. Déjà, il ne rentrerait jamais dans mon véhicule. Quant au message envoyer, j’avais eu l’intelligence d’y ajouter ma position GPS, me disant que ça pourrait être utile. Surtout, s’il essayait de contacter lui-même les services adaptés lui-même, ce qui ne m’étonnerait pas.

Je fus tiré de ma réflexion par les paroles de la jolie blonde qui félicitait le destin que je sois là. Ou un truc dans le genre. « Je suis sûr que vous vous seriez sortie aussi si je n’avais pas été là. » Preuve en était, elle avait eu le réflexe de prendre sa ceinture pour faire une laisse à notre nouvel ami. Elle était débrouillarde et c’est tout ce qui fallait dans ce genre de circonstance. Peut-être ne se serait elle pas risqué a approché l’animal, mais ça, personne n’aurait pu lui en vouloir. Il faut dire que les lamas souffrent d’une sacrée réputation de méchant cracheur. Qui n’a jamais entendu dans un zoo, un cirque ou autre un parent dire à son enfant "Ne t’approche pas trop, ils crachent !". En soi, ce n’était pas faux, si tu embêtes un lama, tu risques de te faire cracher dessus, mais seulement si tu l’emmerdes. En même temps, tu casses-les-pieds à un humain, il y a peu de chance qu’il se laisse faire. Bon, il ne crachera pas, mais il pourrait t’insulter, t’ignorer, de rembarrer, voire te frapper. Alors, l’on ne pouvait pas reprocher à un lama de se défendre, c’est normal. Le crachat est même une mise en garde, la suite pourrait être pire.

J’avais ensuite dévié la conversation sur les koalas, qui étaient apparemment la raison commune de notre présence. Nous dirons donc que nous avons été toutes deux surprises de croisé une tout autre créature. Vraisemblablement, la quête de la blonde fut vaine, tout comme la mienne. Je souriais en l’entendant le dire. « Je suis venue pour la même raison, mais je suis aussi bredouille pour le moment. Pourtant, contrairement à vous, je suis déjà venue et je sais qu’il y en a. Nous devons persévérer. »
Ensuite, nous parlions photo et j’avais ainsi demandé l’autorisation de notre nouvel ami de bien vouloir poser avec nous. Albane demandait alors quel titre l’on pouvait bien donner à cette aventure, ajoutant que ça ferait un bon livre pour enfant. J’approuvais, quel enfant n’aimait pas les histoires de rencontre hasardeuse avec des nouveaux animaux. Les paroles suivantes concernant le possible attirail de notre ami commun me firent rire. « Donc, il faut en déduire que nous sommes entre filles aujourd’hui. » Et avant que je ne comprenne, je me retrouvais avec la laisse de fortune dans les mains. J’avais été prise de vitesse. Après, ça ne me dérangeait pas, mais cette femme était décidément vive parce qu’elle avait déjà son portable à la main attaquant le tournage d’un film souvenir.

J’étais tout, sauf à l’aise face aux vidéos. J’avais bien des qualités (en tout cas, j’espérais.), mais pas celle-ci. Je trouvais ça moi-même ridicule, il suffisait de rester sois même non ? « Nous sommes actuellement dans les tréfonds de la forêt australienne, un territoire où de nombreuses féroces créatures sauvages évoluent… » J’eus encore une fois un rire franc et sincère à ces paroles. Je tâchais de prendre une voix à la journaliste parlant en off pour prononcer les paroles qui allaient suivre. « Tels les koalas, il ne faut pas croire, sous leur petite tête mignonne et sans défense, ils cachent une bonne mâchoire et des griffes acérées. Mais ce n’est pas notre sujet du jour… » Finalement, ce petit documentaire pourrait bien être drôle. En attendant la suite, je grattais la tête de l’animal qui s'était approché de ma poche magique, celle qui contenait les friandises. C’était une maline.

@Albane Dumas  llama situation (Drew) 1949770018
 

PRETTYGIRL





Dernière édition par Drew Kavanagh le Dim 6 Mar - 11:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat
llama situation (Drew) 71
POSTS : 792 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : llama situation (Drew) Angry-birds-puppy-eyes

Eliot + Lou #2 + Jake #3 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptySam 5 Mar - 14:01



llama situation

Somebody left the gate open. You know we got lost on the way, come save us a runaway train gone insane

Comment aurait-elle réagi si elle avait été seule, c’était une très bonne question. Albane était une enfant de la ville, peu habituée aux créatures sauvages. Enfin, pas que l’animal soit particulièrement fougueux, il se laissait facilement approcher et ne semblait pas nerveux, preuve de son habitude avec l’humain. Cela leur tirait déjà une bonne épine du pied. Mais elle aurait certainement passé un bon moment plantée là à tenir le lama en réfléchissant à quoi faire et à alterner entre le rire et la panique. Elle aurait probablement fini assise sur un rocher à appeler tous les élevages du coin en leur demandant de compter leurs bêtes. Elle se demandait combien de kilomètres un lama pouvait bien parcourir. Sans doute pas beaucoup en étant blessé, ce qui leur donnait déjà un indice relatif sur son lieu de provenance. Elle aurait été bien plus à l’aise avec les koalas à observer de loin. Elle avait vu quelques photos et certains d’entre eux aimaient s’installer sur les clôtures en bois qui délimitaient le sentier. Cela aurait été incroyable pour pouvoir prendre des photos… Et bien plus sécuritaire, car elle ne s’en serait certainement pas approchée de trop près. « Oh, moi je serais pour continuer ma quête des koalas, mais je ne pense pas que cette pauvre bête serait très heureuse de marcher. Et en même temps, si on avance un peu, on pourrait peut-être trouver l’endroit d’où elle vient. Peut-être que quelqu’un la cherche. » Ce serait quand même beaucoup plus pratique. Quand bien même c’était déconcernant, la situation avait quelque chose d’assez cocasse, amusant. Elles étaient entre filles, oui. « Ce n’est pas comme ça que je voyais une sortie entre filles tourner. » lâcha la française dans un rire. « Je n’avais jamais été si proche d’un lama. Ça a l’air… tellement exotique, comme un animal. Le genre qu’on n’aurait tendance à croiser que dans des zoos. Comme des coatis, des okapis, des dendrolagues, des zibelines… » Alors qu’ils étaient bien plus communs, eux. Et visiblement très à l’aise sur le territoire australien.

Pour tuer le temps, quoi de mieux qu’immortaliser le moment ? Albane aurait pu se contenter d’une photo mais elle était d’humeur joueuse, une initiative que la rousse semblait partager de bon cœur en la suivant dans ce faux documentaire. Elle dut retenir son rire pour ne pas cacher que la concernant, elle se méfiait déjà fortement des koalas. Pour avoir survécu aussi longtemps sans l’aide de l’homme, ils ne pouvaient pas être si innocents que cela. « … Notre sujet du jour est un lama, un spécimen femelle au port de tête majestueux. Une présence inhabituelle sur les sols du Queensland qui pourrait bouleverser la chaîne alimentaire locale. Mais entre les lamas et les koalas, qui sont les prédateurs ? On remarque immédiatement le côté sauvage et redoutable du camélidé… Ah. » Elle pouffa de rire en remarquant que vu la manière dont l’animal se tordait le cou pour accéder aux friandises, il n’y avait plus rien de grandiose dans le port de tête ou de redoutable. Bon. Elle ne miserait pas sur la survie de cette bête si elle se retrouvait livrée à elle-même, tout compte fait.

@Drew Kavanagh


 
© GASMASK




everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Drew Kavanagh
Drew Kavanagh
les dialogues avec l'au-delà
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (22.11.87)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Médecin Légiste
LOGEMENT : Bayside : Appartement au #544 Wellington Street
llama situation (Drew) Ry7z
POSTS : 3153 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née a Dublin, elle y a vécu jusqu’à ses 6ans ¤ A grandit a Brisbane ¤ Est partie étudié a Sydney ¤ L’homme qu’elle aimait et avec qui elle vivait est mort tué par balle le 15.10.12 ¤ Retour à Brisbane en janvier 2020. ¤ Elle partage sa vie avec Nala, une British Shorthair depuis 2017 ¤ Elle pratique la courses a pied pour se ressourcer ¤ Elle est passionné par son métier, même si beaucoup le juge macabre ¤ Dynamique, souriante, râleuse, déterminé, douce, franche/sèche, intelligente, réfléchie, impulsive parfois, solitaire, rancunières.
RPs EN COURS : 2022
Février : Kalon ¤ Cade ¤ Albane ¤ Dae
Mars : Juliana ¤ Marvin
FB
Muiredach ¤ Théo
RPs TERMINÉS : Harold#1 ¤ Andrew

Abandonné:

AVATAR : Karen Gillan
CRÉDITS : Avatar : Pretty Girl Gif : Lolitaz & Gifhunts
DC : /
PSEUDO : Lady Bananas
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42739-drew-accueillir-toute-situation-comme-occasion-de-se-transformer-cest-grandir-veritablement https://www.30yearsstillyoung.com/t42818-drew https://www.30yearsstillyoung.com/t42841-drew-kavanagh

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyDim 6 Mar - 11:58




Llama situation
feat Albane Dumas

Le plaisir de la randonnée remonté à mon plus jeune âge. Lorsque certains de mes camarades de classe joués avec leur dernier jeu fétiche, moi, je suivais mon père dans les forêts, sur les sols non goudronné. J’apprenais à poser mon pied correctement entre deux racines pour éviter la chute. Je faisais attention à faire le moindre bruit pour pouvoir m’approcher au plus près des animaux. J’avais aussi appris la persévérance et la patience. Le dernier point avait été peut-être le plus compliqué. Attendre pour pouvoir observer, j’avais bien trop d’énergie à dépenser pour simplement rester sans bouger. Mais ma grande curiosité pour la vie m’avait servie de vecteur dans cet apprentissage.
Ma randonnée du jour sortait tout de même du lot. Il faut dire que rencontrer un lama en pleine forêt de Queensland, c’était plutôt surprenant. Surtout que je savais que cet animal vivait (en dehors des élevages) en Amérique du Sud. Donc pas vraiment à côté. J’en avais donc assez vite déduit qu’il devait venir d’un élevage local. L’animal avait simplement dû aspirer un retour à la liberté. Par contre, il ne semblait pas du tout apeurer par les êtres humains que nous étions, je me permettais en conséquence de penser qu’il n’était pas mal traité là où il résidait.
Cette rencontre n’avait pas été la seule de ma randonnée. Puisqu’avant de croiser le lama, j’avais croisé une jeune femme (qui avait le croisé le lama juste avant moi). Cette dernière paraissait pas mal impressionnée par la créature. La preuve en était qu’elle ne s’en était pas tellement approchée avant que je ne le fasse. Il faut dire que la taille impressionnante d’un lama, pouvait repousser toute envie de faire connaissance, surtout lorsqu’on ne savait rien de ces créatures, on pouvait avoir facilement envie de tourner des talons.

Après l’apprivoisement de notre nouvel ami, j’avais entamé la conversation pour passer le temps. Parce qu’étrangement, le lama ne daigna pas nous raconter sa journée et comment il avait fini ici. Par contre, il avait l’air de particulièrement apprécier les friandises pour chevaux. Alba avait alors pris la parole pour dire qu’elle aurait bien continué sa quête aux koalas, mais qu’elle ne pensait que notre nouveau copain sois très heureux de nous suivre. Il faut dire que ce dernier avait l’air effectivement blessé. « Si effectivement quelqu’un le cherche, il se sera certainement adressé au service compétent. Et honnêtement, même s’il le cherche en personne, je ne suis pas sûr qu’il soit déjà près de nous. Je pense qu’il faut un petit moment pour remarquer qu’il te manque un lama. Ou alors je pense ça parce qu’une partie de moi compte sur le fait qu’il est un très grand espace pour se balader. » Et qu’il ne revenait qu'à l’heure de la distribution de nourriture. Quelques choses me disaient, qu’il connaissait les horaires des repas par cœur et ne les loupait pas. Tiens, justement, ça faisait combien de temps qu’il n’avait pas mangé ? Quoiqu’il eût peut-être grignoté des feuilles ou de l’herbe ici ou là. J’espère qu’il n’a rien mangé de mauvais pour lui.
J'eus un rire lorsque la blonde parla de soirée entre filles. Sur ce n’était pas non plus le genre de soirée qui je me serais imaginé lorsque l’on évoque ce genre de soirée. « C’est sûr qu’on est loin de la soirée au bar à laquelle je suis un peu plus habitué. » La conversation enchaînait alors sur le fait qu’Albane n’avait jamais été aussi proche d’un lama puisqu’elle ne pensait que le croisé dans un zoo. « Je dois dire que je n’aurais jamais imaginé croiser un lama un jour par hasard. En tout cas, pas en Australie. » Par contre s’il me prenait un jour d’enfin découvrir le monde, j’aurais éventuellement pu en croisé un en Amérique du Sud.

Vient le temps du reportage vidéo. À la base, ça devait être des photos, mais finalement Albane avait dégainé le format vidéo. Nous nous étions alors tous les deux lancés dans un reportage sur la faune locale. Ou pas, vraiment, puisque le lama ne faisait pas partie de la faune locale, ce qui donnait tout son charme à cette rencontre. Tandis que la blonde se plaisait à décrire la majestueuse créature, cette dernière cherchée a fouillé mes poches pour avoir plus de friandises. Bien que ça me donnait l’occasion de lui gratter la tête, je me retenais de rire du décalage entre les paroles prononcées près de moi et la situation que j’observais. J’entendis très clairement le moment où Albane se rendait compte que le lama semblait bien moins majestueux. « À l'indice que nous avons, je crois que nous pouvons qualifier le lama de gourmand. » Je fis un clin d’œil sur ces mots.
Une sonnerie de notification se fit alors entendre. « Peut-être que nous avons du nouveau. » Sortant mon portable de la poche, je pus en effet découvrir une réponse de la part de mon père. « Les services compétents sont en chemin. » Je me tournais vers notre nouvelle copine. « Il semblerait que tu sois plus très loin de rentré chez toi. » Bon, il fallait encore le temps à ses sauveurs de nous rejoindre.

@Albane Dumas  llama situation (Drew) 1949770018
 

PRETTYGIRL



Revenir en haut Aller en bas
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat
llama situation (Drew) 71
POSTS : 792 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : llama situation (Drew) Angry-birds-puppy-eyes

Eliot + Lou #2 + Jake #3 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyMer 16 Mar - 0:21


llama situation

Somebody left the gate open. You know we got lost on the way, come save us a runaway train gone insane

Si Albane avait des animaux sauvages dans un coin aussi reculé, elle n’aimerait définitivement pas se retrouver dans la situation où l’un d’eux s’enfuirait… Elles avaient beau être sur un sentier de promenade, la nature était plutôt dense dans le coin et chercher un lama serait comme chercher une aiguille dans une meule de foin. La créature avait eu de la chance de tomber sur elles plutôt que d’errer seule. Savoir si elle risquait quelque chose, c’était une autre question. De ce qu’elle savait, la brune n’était pas sûre qu’il y ait de grands prédateurs dans le coin, heureusement. « Je ne m’y connais vraiment pas en lamas mais en tout cas, ça n’a pas l’air d’être un animal maltraité. Il n’y a pas vraiment d’habitations par ici alors je ne serais pas surprise qu’il vienne d’un élevage ou d’une ferme. Auquel cas, les grands espaces ne doivent pas être un souci. Mais l’herbe est toujours plus verte de l’autre côté de la barrière, hum ? » Tout comme les chiens qui fuguaient de temps à autre pour partir à l’aventure et revenir à l’heure de la gamelle. Est-ce que cette espèce était capable de retrouver sa route, d’ailleurs ? « On l’a peut-être interrompu durant sa promenade, en fait. » Tellement d’hypothèses possibles. La française ne retint pas un rire elle non plus quand la soirée au bar fut évoquée. « Et moi donc. Je doute qu’on puisse l’y emmener… Quoique dans mon pays il y a quelques années, un lama avait fait les faits divers après avoir été kidnappé et emmené dans le tramway par des jeunes. Le transport avait l’air de s’être fait assez facilement ! » Se promener avec un lama en laisse serait certainement une expérience forte amusante. Mais elle préférait le savoir en sécurité dans son pré.

Et pour elles, c’était l’occasion de se familiariser avec cet animal qui était bien plus docile que ce que sa réputation laissait paraître. Les friandises aidaient certainement à lui faire comprendre qu’elle gagnerait à bien se comporter. « Un lama gourmand au caractère déterminé dirais-je même. » ajouta la française avec un léger rire. L’animal n’essayait pas de mériter sa friandise, bien au contraire, venait même plutôt la chercher comme si cela lui appartenait. Pour sa défense, le camélidé était le plus à même d’apprécier ce type de nourriture ici, les humains ayant des goûts quelque peu différents. La sonnerie du téléphone attira l’attention d’Albane, qui se retrouva à retenir son souffle dans l’attente des dernières nouvelles. Qui étaient plutôt bonnes. A défaut de savoir exactement à qui appartenait ce lama, une équipe pourrait venir prendre le relais et lui procurer les soins nécessaires. « C’est une super nouvelle ! Ca me soulage je dois admettre, j’aurais commencé à me sentir mal si personne ne venait le secourir d’ici la fin de la journée. » Elle n’aurait pas campé ici, après tout. Bane se rapprocha du lama pour venir lui gratter la tête, enfoncer ses doigts dans son pelage. C’était doux, touffu. « En attendant les secours, on pourrait peut-être essayer d’avancer un peu pour aller vers le ruisseau, des fois qu’elle ait soif. Ce n’est pas très loin, ça tuera le temps, et on pourra continuer la chasse aux koalas. » Car les koalas étaient après tout le but premier de cette escapade. « Vous semblez savoir y faire avec les animaux. Vous travaillez avec eux ? »

@Drew Kavanagh


 
© GASMASK


hj: pardon du retard :l:



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Drew Kavanagh
Drew Kavanagh
les dialogues avec l'au-delà
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (22.11.87)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Médecin Légiste
LOGEMENT : Bayside : Appartement au #544 Wellington Street
llama situation (Drew) Ry7z
POSTS : 3153 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née a Dublin, elle y a vécu jusqu’à ses 6ans ¤ A grandit a Brisbane ¤ Est partie étudié a Sydney ¤ L’homme qu’elle aimait et avec qui elle vivait est mort tué par balle le 15.10.12 ¤ Retour à Brisbane en janvier 2020. ¤ Elle partage sa vie avec Nala, une British Shorthair depuis 2017 ¤ Elle pratique la courses a pied pour se ressourcer ¤ Elle est passionné par son métier, même si beaucoup le juge macabre ¤ Dynamique, souriante, râleuse, déterminé, douce, franche/sèche, intelligente, réfléchie, impulsive parfois, solitaire, rancunières.
RPs EN COURS : 2022
Février : Kalon ¤ Cade ¤ Albane ¤ Dae
Mars : Juliana ¤ Marvin
FB
Muiredach ¤ Théo
RPs TERMINÉS : Harold#1 ¤ Andrew

Abandonné:

AVATAR : Karen Gillan
CRÉDITS : Avatar : Pretty Girl Gif : Lolitaz & Gifhunts
DC : /
PSEUDO : Lady Bananas
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42739-drew-accueillir-toute-situation-comme-occasion-de-se-transformer-cest-grandir-veritablement https://www.30yearsstillyoung.com/t42818-drew https://www.30yearsstillyoung.com/t42841-drew-kavanagh

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyMer 16 Mar - 22:46




Llama situation
feat @Albane Dumas  llama situation (Drew) 1949770018

Cela faisait quelques secondes que nous échangions sur la possibilité que quelqu’un soit à la recherche du lama. J’avais alors évoqué le fait que si quelqu’un recherchait cette créature, elle avait certainement du retard sur l’animal. Une partie de moi espéré que le camélidé ai de grands espaces pour se balader avec ces congénères. Mais si c’était le cas, sa disparition avait sûrement était plus compliqué a repéré pour le propriétaire. Albane rebondissait intelligemment sur mes propos en déclarant que l’animal ne semblait pas être malheureux. Je ne pouvais qu’acquiesçait de la tête, puisque moi aussi, j’avais quelque temps plus tôt eux une conclusion identique. Je m’étais basé sur le fait que la créature ne se refusait pas au contact humain, il paraissait même y être bien habitué. Puisque nous avions évoqué à plusieurs repris la possibilité qu’il venait d’un élevage, la brune fit remarquer qu’au vu des étendues qu’il y avait dans le coin, l’animal devait sûrement avoir le droit à de grands espaces. Ce n'était pas faux, c’était même tout à fait vrai. De plus, comme il avait l’air d’être plutôt bien traité, il devait avoir des éleveurs consciencieux de ces besoins. Je souriais lorsque j’entendais Albane évoquer le fait que l’herbe était peut-être plus verte de l’autre côté de la barrière. « Aaah, l’intrigue de l’inconnue, l’envie d’aventure, la méconnaissance des dangers. Petit être innocent et ignorant. Tu aurais pu finir en casse-croute pour d’autres, tu le sais ? » Je regardais le lama pendant mon explication, mais il ne semblait pas très attentif. J'eus alors un rire en entendant la suggestion de la brune sur le fait que nous avions probablement simplement interrompu la balade de la créature. « Impolie que nous sommes, mais comme elle est certainement blessée. Nous sommes excusables. »

J'eus alors le droit à une histoire de lama dans un tramway. Cela aurait pu me faire rire, mais j’étais plus intrigué qu’amusé. Pourquoi avaient-ils fait ça ? Je me demandais s’il y avait une histoire d’alcool ou de défis derrière tout ça. Pauvre lama, avait-il été traumatisé ? J’espère au moins qu’ils l’avaient bien traité. « Et c’est dans quel pays qu’on embarque les lamas en tramway ? » J’avais bien entendu remarqué l’accent particulier de la jeune femme, mais je n’avais pas su en déterminer l’origine. En même temps, je ne connaissais pas tous les accents du monde. C’était impossible. Je trouvais que j’avais déjà la chance de pouvoir reconnaître deux ou trois accents particuliers. J’en remerciais mes origines et mes retours au pays.

Par la suite, nous avions eu le plaisir de découvrir te trait de gourmandise dont était doté notre nouvelle amie. En effet, cette dernière n’avait pas tardé à trouver la poche dans laquelle je gardais quelques friandises pour chevaux. Mais ce qui fut le plus marquant, c’est qu’une fois trouver, elle montrait une obstination particulière pour essayer d’en croquer. Heureusement, elle était plutôt douce, parce qu’autrement, ma jambe aurait pu avoir quelques marques de dents. Albane fit alors remarquait que l’animal était plutôt déterminé. « Je ne peux lui reprocher, j’ai le même trait de caractère et j’en suis assez fière. » En récompense de son effort fournie, j’allais prendre l’un des biscuits dans ma poche pour lui donner.

L’aventure avait continué par un retour au message que j’avais envoyé à mon père. Les autorités compétentes avaient été prévenues et devaient nous rejoindre. Je partageais la nouvelle avec mes deux compagnes de galères pour qu’elles sachent où nous en étions. La plus poilue, se contentait de manger son biscuit, heureusement, la joie de la brune compensait l’indifférence de la première. « Moi aussi, j’aurais été embêté de devoir la laisser seule ici. » C’est que cette petite bête innocente avait su me charmer (bon, peut-être pas si petite que ça). Et puis elle était douce comme tout. « Je n’ai rien contre l’idée du ruisseau, mais j’ai joint notre position GPS actuelle et je crains que bouger ne leur facilite pas la tâche. » Et surtout, j’ignorais comment leur envoyer une nouvelle position GPS, parce que je ne savais pas à qui l’adresser. De plus, la créature étant blessée à la patte, sa démarche devait être moins assuré et je n’avais pas envie qu’elle se blesse plus.

Albane fit alors remarquer que je semblais bien me débrouiller avec les animaux avant de me demander si je travaillais avec eux. Je souriais à la question. « Pas vraiment. » Même si théoriquement l’Homme était un animal évolué. « Mon père est vétérinaire. Nous dirons qu’il a partagé aussi souvent que possible sa passion avec moi. Et j’ai retenu quelques trucs. Comme l’astuce des oreilles. Et d’autre anecdote sur d’autres animaux. » Je passais la main sur la tête de l’animal. « Mais personnellement, j’ai préféré la médecine humaine. Bon, certain jour, je me dis que vétérinaire ça aurait finalement été plus simple. » Parce qu'être confronté à l’horreur humaine, c’était parfois désolant. « Et vous, vous travaillez dans quoi ? »
 

PRETTYGIRL


Hj: Pas de souci, je n'avais même pas remarqué un retard llama situation (Drew) 394614564



Revenir en haut Aller en bas
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat
llama situation (Drew) 71
POSTS : 792 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : llama situation (Drew) Angry-birds-puppy-eyes

Eliot + Lou #2 + Jake #3 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyVen 15 Avr - 21:42


llama situation

Somebody left the gate open. You know we got lost on the way, come save us a runaway train gone insane

Quand Albane était partie en Australie avec sa sœur, elles avaient imaginé toutes les aventures qui pourraient les attendre. Et le moins que l’on puisse dire, c’était qu’elles en avaient vécues sur la route. Puis elles s’étaient installées pour de bon dans le pays, les drames avaient frappé les sœurs tour à tour. Plongée dans sa routine et obsédée par son travail, la française avait fini par oublier tout le positif qui pouvait se passer autour d’elle si elle levait le nez. Cette situation cocasse faisait partie de ces drôles de choses qui n’arrivaient qu’une fois dans une vie. C’était assez pour lui faire oublier le reste, susciter son amusement maintenant qu’elles avaient trouvé une solution pour secourir l’animal. Elle ne pouvait pas s’empêcher de rire légèrement face au lama, complètement indifférent aux conséquences de ses actions. Aurait-t-il vraiment pu finir en casse-croute ? Elle essayait de voir quels dangers pouvaient exister ici. Outre la liste interminable d’araignées et de serpents dangereux, possiblement quelques crocodiles si l’on s’enfonçait dans un coin plus marécageux, elle ne voyait vraiment pas. « Elle ne semble pas nous en tenir rigueur en tout cas. » Habituée à l’homme ou consciente de sa chance, la femelle n’avait pas l’air stressée de quelque manière que ce soit, naseaux soit en l’air, soit plongés dans la poche de la rousse en quête d’autres friandises. Elle n’avait jamais imaginé qu’un lama puisse être si grand, ce qui rendait l’histoire du lama dans le tramway d’autant plus absurde. Elle ne se souvenait pas des détails mais il fallait admettre que c’était une aventure quelque peu ambitieuse… « C’était un fait divers en France. Mais promis, on a tendance à préférer les chats et chiens comme animaux de compagnie. » De mémoire, le lama avait été « emprunté » et aucune conséquence grave n’était arrivée pour l’animal. L’accent de la brune avait tendance à la trahir sur ses origines mais avec le temps, elle avait cessé de s’en inquiéter.

Albane n’avait aucune idée de quels étaient les traits de caractère des lamas en général, mais celui-ci lui plaisait bien. Si elle devait dresser un portrait, elle imaginerait donc un animal placide, borné, gourmand, amical. Le compagnon rêvé, en somme. « Je pense que c’est une chouette qualité à avoir. » souffla-t-elle avec une bienveillance amusée. La jeune femme aurait aimé l’avoir, mais elle doutait un peu trop facilement de tout pour cela. En revanche, elle était bien déterminée à s’assurer que leur nouvelle copine se retrouve entre de bonnes mains avant de devoir repartir. Avec un peu de chance, elle saurait où était sa maison et pourrait peut-être passer lui faire un coucou avec des friandises en poche, à l’occasion. « C’est vrai, vous avez raison. On va attendre ici et tâcher d’occuper madame. » En priant pour qu’il ne soit pas nécessaire de trouver des subterfuges pour la garder en place. Qui sait la force que pouvait bien avoir cette bête, même blessée… Quand cela touchait aux animaux, Bane se sentait un peu ignare. Elle n’avait que son chat dont s’occuper, et Einstein faisait preuve d’une telle indépendance qu’elle ne ressentait pas le besoin de le superviser plus que cela. Dans un sens, elle enviait Drew pour cela. Elle aurait aimé partager des passions avec ses parents, avoir ce genre de moments précieux. Mais s’ils travaillaient beaucoup, ce n’était pas dans des domaines qui suscitaient un quelconque intérêt. Elles avaient néanmoins un point commun ici, Bane aussi s’y connaissait surtout en humains. « Quel genre d’anecdotes ? Vous avez vos préférées ? » Les anecdotes animalières que la française connaissait tournait surtout autour des créatures de l’océan, par rapport à sa passion pour la plongée. « Je suis aussi dans la médecine humaine, je suis infirmière à l’hôpital, au service des urgences. Je crois que les patients humains sont bien plus loquaces que les animaux pour dire où ils ont mal mais très honnêtement… je pense qu’ils ont le pire caractère ! » Elle pouffa de rire. Sa vie serait bien plus simple si tous ses patients étaient aussi sympathiques que Madame Lama. « Mais je n’en changerais pour rien au monde. Ça fait du bien de se sentir utile. »

@Drew Kavanagh


 
© GASMASK



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Drew Kavanagh
Drew Kavanagh
les dialogues avec l'au-delà
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (22.11.87)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Médecin Légiste
LOGEMENT : Bayside : Appartement au #544 Wellington Street
llama situation (Drew) Ry7z
POSTS : 3153 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née a Dublin, elle y a vécu jusqu’à ses 6ans ¤ A grandit a Brisbane ¤ Est partie étudié a Sydney ¤ L’homme qu’elle aimait et avec qui elle vivait est mort tué par balle le 15.10.12 ¤ Retour à Brisbane en janvier 2020. ¤ Elle partage sa vie avec Nala, une British Shorthair depuis 2017 ¤ Elle pratique la courses a pied pour se ressourcer ¤ Elle est passionné par son métier, même si beaucoup le juge macabre ¤ Dynamique, souriante, râleuse, déterminé, douce, franche/sèche, intelligente, réfléchie, impulsive parfois, solitaire, rancunières.
RPs EN COURS : 2022
Février : Kalon ¤ Cade ¤ Albane ¤ Dae
Mars : Juliana ¤ Marvin
FB
Muiredach ¤ Théo
RPs TERMINÉS : Harold#1 ¤ Andrew

Abandonné:

AVATAR : Karen Gillan
CRÉDITS : Avatar : Pretty Girl Gif : Lolitaz & Gifhunts
DC : /
PSEUDO : Lady Bananas
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42739-drew-accueillir-toute-situation-comme-occasion-de-se-transformer-cest-grandir-veritablement https://www.30yearsstillyoung.com/t42818-drew https://www.30yearsstillyoung.com/t42841-drew-kavanagh

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyLun 18 Avr - 23:16




Llama situation
feat @Albane Dumas  llama situation (Drew) 1949770018

Je pensais être quelqu’un de particulièrement ouverte d’esprits. Mais, je ne croyais pas vraiment à la divination, donc jamais je ne me ferais tirer les cartes ou lire les lignes de la main par une de ces personnes qui se disait médium ou voyant ou je ne sais quoi encore. Mais présumons, l’espace d’un instant, que je me pliais à ce genre de pratique. Je pensais très sérieusement que si la personne face à moi m’aurait parlé d’une rencontre avec un lama au plein cœur d’une forêt australienne. Je ne l’aurais pas cru. Et qui m’en aurait porté tort ? Un lama dans une forêt australienne… Ça ne s’explique pas. Surtout lorsque l’on sait que le lama est un animal que l’on retrouve essentiellement en Amérique du Sud. En-tout-cas, à l’état de "nature". Ensuite, comme dans beaucoup d’histoire, l’Homme était intervenu. Et l’Homme adore transgresser les choix de la nature pour son propre intérêt. Il avait donc exporté le lama dans plusieurs régions du monde, mais en élevage. Donc, il n’y avait toujours pas de possibilité logique de se retrouver face à un lama en pleine forêt australienne. Et pourtant… Ma route avait croisé celle d’un lama en plein milieu de mon parcours de randonner. Un lama, alors que je cherchais des koalas. Bon, si les deux finissaient tous les deux par un "a", ils n’avaient rien de plus en commun. L’un était accroché au arbre alors que l’autre avait bien ses quatre pattes sur le sol. Les deux avaient des poils, mais ils étaient radicalement différents l’un de l’autre, on ne tondait pas un koala et quelque chose me dit que les pulls en poil de koala n’auraient pas le même succès que ceux en laine de lama. Bref, mon chemin avait croisé celui d’un lama et j’avais très vite conclu ce que ceci était dû au fait que ce dernier, c'était certainement échapper d’un élevage de canidé de sa race. De plus, nos deux chemins ne s'étaient pas croisés seuls puisqu’une autre jeune femme avait eu la même surprise que nous. Trois chemins différents qui s'étaient croisés dans cette forêt. On pourrait croire le début d’un téléfilm, mais pourtant, c'était la réalité. Une partie de moi espérait que le point commun avec un scénario de téléfilm s’arrête ici. La suite risquait autrement d’être soit trop guimauve, sois trop tragique.

De cette rencontre, en découlait une conversation qui avait amené sur les raisons de la fuite du lama. Un besoin d’aventure ? De voir si l’herbe était plus verte ailleurs ? De savoir ce qu’il y avait de l’autre côté su grillage ? Tout ceci au mépris du danger des territoires étranger comme des rencontres qu’il aurait pu faire. Bon, ce n’était que supposition et notre imagination, c'était peut-être laisser emporter, mais nous en étions venus au fait que nous avions interrompu ce cher animal dans son exploration. Ce à quoi Albane faisait remarquer que la créature ne semblait pas nous en tenir rigueur. Je souris, elle n’avait pas tort. Il faut dire que depuis qu’on l’avait rencontré, nous l’avions plutôt bien traité. À coup de caresse et de bonbon pour chevaux. Et ce dernier point paraissait particulièrement plaire à la demoiselle. Et comme nous étions face à un lama, la conversation tournait bien entendu autour de ce sujet. Mes oreilles eurent alors l’amusement d’entendre une histoire de lama dans un tramway. Curieuse, j’avais demandé ou avais eu lieu ce fait divers, puisque ça semblait être aussi le lieu d’origine de l’accent de la femme. Cette dernière m’informait alors que ça, c'était produit en France, elle s’empressait tout de même de rajouter que malgré les apparences de cette histoire, les Français préférait tout de même les chats et chiens comme animaux de compagnie. Je rigolais légèrement à l’information, même si je n’en avais pas douté avant.

La conversation nous menait par la suite sur le plan les traits de caractère. Surtout un : la détermination. Puisque au vu de l’acharnement que mettait notre nouvelle amie à essayer de choper les friandises dans ma poche, elle devait avoir une certaine détermination. Je ne pouvais lui reprocher ce trait de caractère, puisque je le partageais. Parole, auquel, Albane déclarait que c’était une bonne qualité à avoir. Je souris devant cette bienveillance. Après ces mots, nous évaluons les différentes possibilités qui s’offraient à nous : rester sur place ou ce déplacé à la recherche d’une rivière. J’avais milité pour la première solution. Surtout, parce que notre position actuelle était connue de ceux qui devaient nous rejoindre pour venir réellement en aide à la créature. Non, parce que nous, nous nous contentions de faire du gardiennage en attendant que des personnes plus compétentes viennent prendre le relais. Et en attendant, nous continuions de parler. C’était ainsi que nous en étions venus au fait que mon père était vétérinaire et que j’avais donc appris auprès de lui quelques anecdotes sur les animaux. Albane me demanda des exemples. « Oh, il y a les classiques, comme le fait qu’une fourmi peut soulever cinquante fois son poids. Connu de beaucoup, il me semble. Autrement, en drôle et perturbant, il y a le fait que le lait des hippopotames est rose. J’ai beau le savoir, c’est le genre d’information qui me perturbe. » J’accompagnais ses paroles d’un haussement d’épaules. « Il y en a tellement et puis les énumérés comme ça ne leur rend pas justice, je trouve. » Je souriais une nouvelle fois à la brune avant que la conversation ne prenne un autre tournant. J’avais parlé du fait que j’avais préféré la médecine humaine, même si certain jour, je me demandais si les animaux n’aurait pas été mieux. Ne vous trompez pas, je ne changerai mon métier pour rien au monde, mais parfois l’horreur dont était capable l’Homme était fatigante. J’apprenais ainsi qu’Albane était elle-même infirmière aux urgences. Elle déclarait aussi les humains plus loquaces que les animaux, mais avec pire caractère. Je souriais, elle n’avait pas tort. La brune finissait tout de même par dire qu’elle ne changerait pour rien au monde. « Je vous comprends complètement. Se sentir utile est bien agréable. Même si parfois, ça nous épuise et qu’on ne comprend pas toujours tout. » Comme, comment certaines personnes en était venue à de tels extrêmes. « Par contre, le service des urgences, je vous dois un certain respect. J'y suis passé du temps de mon internat et j’avais un peu de mal avec comment dire ça… » Je réfléchissais l’espace d’un instant. « Je n'en sais rien, mais bref, les gens et leur comportement. Surtout dans le service des urgences. Comme si ce service les poussait à leur extrême. » Extrême d’impolitesse, d’agressivité, d’impatience,…. Car, oui, c'étaient des urgences, mais généralement, les vraies urgences dans ce service, c'étaient ceux que l’on entendait le moins.

PRETTYGIRL



Revenir en haut Aller en bas
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat
llama situation (Drew) 71
POSTS : 792 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : llama situation (Drew) Angry-birds-puppy-eyes

Eliot + Lou #2 + Jake #3 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyMar 26 Avr - 23:36



llama situation

Somebody left the gate open. You know we got lost on the way, come save us a runaway train gone insane

Albane avait fait partie de ces enfants qui voulaient devenir vétérinaire, à une époque. Parce qu’elle adorait les animaux, avait cette tendance à vouloir tous les caresser. Blanche et elle avaient supplié pendant des années pour un animal, n’importe lequel à la maison, mais elles n’avaient jamais obtenu gain de cause. C’était probablement pour cette raison que sa petite sœur s’était rattrapée en prenant un chat dès que l’occasion s’était présentée. Si cela n’avait tenu qu’à Bane, alors vu son emploi du temps, cela ne se serait sans doute jamais concrétisé. Et même si elle avait dû en prendre un, elle n’aurait jamais vu le lama comme un compagnon probable… Quand bien même la bête paraissait sympathique et plutôt sociable, se tenir à ses côtés continuait d’être impressionnant pour la française. Un peu comme un énorme cheval. Est-ce qu’un lama serait capable de survivre seul en pleine nature ? Existait-il des groupes de lamas sauvages, quelque part dans le monde ? Cela mériterait quelques recherches, à l’occasion. La brune espérait sincèrement qu’elle pourrait enfin découvrir d’où venait l’animal afin de lui rendre visite un de ces jours et s’assurer que madame était remise de cette aventure. Son côté saint-bernard, probablement. Et pour rester dans le domaine de la faune, les anecdotes que Drew avait à lui offrir attirèrent immédiatement son attention. Elle hocha la tête pour faire comprendre qu’elle savait pour les fourmis. En revanche, pour les hippopotames, son regard s’arrondit de surprise. « Effectivement, je n’en avais jamais entendu parler. Je… ne sais pas si je suis fascinée ou un chouilla dégoûtée. On dira que c’est la nature ! » Elle se mit à pouffer de rire, se refusant catégoriquement d’imaginer un hippopotame et sa traite pour le moment. Il était vrai que certains de leurs aspects était bien loin de leur faire des faveurs. « Ils restent tout de même beaucoup plus fascinants que l’espèce humaine… Mais je suis d’accord, c’est parfois peu flatteur. Par exemple, j’ai entendu dire que quand les lamas crachent, la première fois, c’est bien du crachat. La seconde fois, c’est de la bile. Je ne sais pas si c’est vrai mais… » Elle ne masqua pas sa grimace cette fois. Elle espérait ne pas tenter l’expérience aujourd’hui. Remarque, les humains aussi se prêtaient à ce genre d’actes parfois. Pas pour se défendre ceci dit, juste pour… se comporter comme des animaux, ironiquement. En travaillant aux urgences, Albane était habituée à en vivre des vertes et des pas mûres. Elle savait se faire apprécier de ses patients généralement, était appelée quand certains se montraient trop récalcitrants afin de les calmer. Elle devait faire face à la douleur, la détresse, la fatigue, la colère, la confusion, la peur. Peu importe la manière dont elle était accueillie, elle pouvait rarement en vouloir à des patients de ne pas être maîtres de leurs émotions. « Disons que le service porte bien son nom. Tout va toujours vite, tout se passe sous tension… Mais c’est là que je me sens le plus utile. Ironiquement, j’ai passé ma qualification pour être infirmière anesthésiste aussi. Mais rester debout à observer des corps ouverts pendant des heures, ce n’est vraiment pas pour moi. » Elle secoua la tête. Au début, l’augmentation de salaire et la curiosité avaient pris le dessus ; elle avait énormément appris dans les blocs, à écouter et observer en détail les opérations. Elle était juste le genre de personne à vouloir s’occuper de tout le monde à la fois, il fallait croire. « Et vous ? Vous êtes dans quelle branche de médecine ? » Elle n’était pas à l’hôpital, en tout cas. Bane l’aurait déjà croisée.

@Drew Kavanagh


 
© GASMASK



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Drew Kavanagh
Drew Kavanagh
les dialogues avec l'au-delà
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (22.11.87)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Médecin Légiste
LOGEMENT : Bayside : Appartement au #544 Wellington Street
llama situation (Drew) Ry7z
POSTS : 3153 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née a Dublin, elle y a vécu jusqu’à ses 6ans ¤ A grandit a Brisbane ¤ Est partie étudié a Sydney ¤ L’homme qu’elle aimait et avec qui elle vivait est mort tué par balle le 15.10.12 ¤ Retour à Brisbane en janvier 2020. ¤ Elle partage sa vie avec Nala, une British Shorthair depuis 2017 ¤ Elle pratique la courses a pied pour se ressourcer ¤ Elle est passionné par son métier, même si beaucoup le juge macabre ¤ Dynamique, souriante, râleuse, déterminé, douce, franche/sèche, intelligente, réfléchie, impulsive parfois, solitaire, rancunières.
RPs EN COURS : 2022
Février : Kalon ¤ Cade ¤ Albane ¤ Dae
Mars : Juliana ¤ Marvin
FB
Muiredach ¤ Théo
RPs TERMINÉS : Harold#1 ¤ Andrew

Abandonné:

AVATAR : Karen Gillan
CRÉDITS : Avatar : Pretty Girl Gif : Lolitaz & Gifhunts
DC : /
PSEUDO : Lady Bananas
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42739-drew-accueillir-toute-situation-comme-occasion-de-se-transformer-cest-grandir-veritablement https://www.30yearsstillyoung.com/t42818-drew https://www.30yearsstillyoung.com/t42841-drew-kavanagh

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyMer 27 Avr - 16:17




Llama situation
feat @Albane Dumas  llama situation (Drew) 1949770018

Il y a des informations insignifiantes qui finalement perturbent plus votre esprit que d’autres qui ont un impact bien plus important. Je ne savais pas pourquoi, mais le lait rose des hippopotames en faisait partie. En soi, que leur lait soit rose ne nous changeait absolument pas notre vie. Pourtant, mon esprit avait bien du mal à se faire à cette réalité. Pour moi, le lait, c’est blanc. En-tout-cas au naturel. Que ce soit celui des vaches, celui des chèvres, celui de lama,… Même le lait maternel était blanc. Alors faire admettre à mon esprit que celui des hippopotames était rose, c’était particulièrement compliqué. Je savais l’information, mais je demeurais un sentiment que c’était étrange. Ce qui fait que je n’avais donc aucun mal à comprendre la jeune femme brune lorsqu’elle disait qu’elle trouvait cette information fascinante, mais aussi un peu dégoutante. « Ne m'en parlez pas, vous ne verriez plus jamais le lait fraise de la même manière. » Je rigolais, parce que c’était l’effet que ça avait eu sur moi. Pire encore, je voyais le lait fraise comme un produit chimique et me dire que pour un animal cet effet chimique était naturel m’avais perturbé encore plus. J’avais alors été presque soulagé de ne pas apprécier cette boisson de base, ça m’avait évité de la regretter par dégoût. Oui, parce que l’esprit pouvait être tellement étrange que parfois juste une information quelconque pouvait vous dégoûter d’un lait fraise. Alors que je menais cette petite réflexion, Albane avait continué de parler pour évoquer le fait que les animaux resté tout de même beaucoup plus fascinant que l’espèce humaine. Elle parlait ensuite de ce qu’elle avait entendu dire sur les crachats des lamas. « Vraiment ? J’avoue que ça, je ne sais pas. Par contre, il ne crache pas aussi facilement que ce que pense les gens, ils le font seulement si on les "contrarie"/attaque ou autre. » Bref, il n’était pas aussi dégoutant que ce que laissait entendre les "on-dit". « Quant à leur fascination plus grande que les humains, je pense que c’est surtout basé sur le fait qu’ils sont bien plus nombreux et différents. Finalement, en tant qu’être humain, nous sommes juste une espèce. » Oui, seulement une sous-espèce du règne animal, qui avait su évoluer suffisamment pour faire de grandes choses ou pour détruire le monde, tout dépendait les points de vue. J’avoue que personnellement, j’étais partagé entre les deux. L’Homme avait fait de grandes choses, de grandes découvertes, mais il en avait aussi des terribles et irréparable. L’on ne pouvait nier l’impacte qu’il avait eu sur l’environnement et donc les autres espèces. Et s’il y avait des personnes comme Albane qui semblait venir en aide au lama de bon cœur, il y avait d’autres personnes bien plus sombres qui détruisaient tout sur leur passage pour une raison généralement débile. Je me laissais peut-être un peu emporter par le pessimiste-là. Secouant la tête, je revenais à la conversation pour entendre l’infirmière expliquer qu’elle adorait travailler sous la tension des services des urgences. J’appris par la même occasion qu’elle était formée pour être une infirmière anesthésiste, mais que finalement, elle ne s'était pas retrouvé dans cette spécialisation. « Je vous comprends, j’ai moi-même eu un peu de mal à trouver une spécialisation. » Et c’est comme ça que je m’étais retrouvé à étudier de la médecine interne. Je ne le regrettais pas, j’avais beaucoup appris et je pense que je n’aurais pas pu choisir la meilleure spécialité pour faire le métier que j’avais aujourd’hui. Mais à l’époque, j’avais un peu éprouvé la sensation de le faire par dépit. Justement, en parlant de métier, la brune était en train de m’interroger sur le mien. « La médecine légale, je suis médecin légiste. » Un quotidien bien loin de l’hôpital, même si j’étais parfois amené a mis rendre pour le besoin d’une enquête.

PRETTYGIRL



Revenir en haut Aller en bas
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat
llama situation (Drew) 71
POSTS : 792 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : llama situation (Drew) Angry-birds-puppy-eyes

Eliot + Lou #2 + Jake #3 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) EmptyMer 4 Mai - 22:11


llama situation

Somebody left the gate open. You know we got lost on the way, come save us a runaway train gone insane

Quand cela touchait aux anecdotes animalières, Albane pouvait séparer celles-ci en deux catégories : celles qui pouvaient être lâchées de manière divertissante en soirée, et les autres. Le lait rose des hippopotames faisait définitivement partie de la seconde catégorie et la française ne retint pas sa grimace, se refusant tout nettement à comparer cet innocent lait fraise au lait rose produit par ces énormes animaux. Elle finit par secouer la tête dans un rire, préférant se taire sur le sujet plutôt que d’ancrer cette vision dans son esprit à tout jamais. Elle avait passé l’âge de boire du lait fraise heureusement et ne devrait pas y être confrontée de sitôt. Peut-être que l’information referait surface dans quelques années si elle décidait d’avoir des enfants, que cela laisserait place à un moment relativement gênant… Qui sait. De son côté, la brune n’était pas aussi calée quand cela touchait aux animaux, et elle ne parvint qu’à puiser une information lointaine concernant les lamas. Leurs crachats étaient de notoriété commune, la nature de ces sécrétions, en revanche… Albane prenant malgré tout l’information avec des pincettes, n’excluant pas le fait qu’on ait pu se moquer d’elle. C’était ce qui se passait quand l’information était intégrée sans pouvoir en vérifier la source ! « C’est bien pour éviter cet incident que je fais en sorte de ne pas froisser Madame. » répondit-elle avec malice en jetant un œil à l’animal qui ne semblait pas se sentir attaqué ou contrarié le moins du monde. La vie devait être plutôt douce pour elle, en pleine promenade, deux copines bienveillantes à ses côtés. Même si elle boîtait, sa blessure ne devait pas être si terrible car cela ne déclenchait aucune agressivité chez elle. « Juste une espèce peut-être, mais on ne cesse jamais de surprendre. » Une simple constatation, pour le meilleur comme le pire. Le corps humain n’avait plus vraiment de secrets pour la science, mais le cerveau et ses capacités semblaient sans fin. Encore de temps à autres, Bane parvenait à être surprise des bêtises qui faisaient atterrir des patients aux urgences. Souvent du haut niveau d’imbécilité. Pour le reste, il suffisait de lire des revues de science ou de regarder les informations télévisées, selon ce que l’on pouvait bien chercher. La française était pourtant du genre optimiste en temps normal, mais elle restait convaincue que l’espèce humaine serait la seule capable à la fois de sauver l’humanité entière et de se détruire en même temps. à l’instar des pandas par exemple, ils n’étaient pas exactement une espèce que l’on pouvait lâcher en pleine nature et espérer prospérer. D’un autre côté, leurs faiblesses étaient ce qui les rendaient si fascinants. Si bien que la jeune femme ne changerait probablement jamais de vocation, peu importe ce qu’il adviendrait. Elle se demanda d’ailleurs quelle voie Drew avait choisi dans la médecin, et parmi tout ce qu’elle aurait pu lui imaginer, médecin légiste n’était clairement pas ce qu’elle aurait imaginé en premier. « Oh. C’est un choix… intéressant. » Même en étant dans le milieu médical, Bane avait beaucoup de mal à avoir une image vraiment positive de ce métier tant il était souvent accompagné de drames. Elle préférait voir ses patients repartir en vie et en bonne santé. Plus elle se tenait loin de la morgue, mieux c’était. « Comment est-ce que vous êtes arrivée à cette vocation ? C’est une branche quand même très particulière. »

@Drew Kavanagh


 
© GASMASK



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

llama situation (Drew) Empty
Message(#) Sujet: Re: llama situation (Drew) llama situation (Drew) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

llama situation (Drew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-