AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 don’t blame me (rory)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
don’t blame me (rory) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyLun 14 Fév - 17:06



@rory Craine
+ @grace craine la fouine


Ruben avait les mains moites et tremblantes. C’était déjà ridicule dans le contexte dans lequel il se trouvait, mais ça en devenait presque risible lorsqu’il était mis de nouveau en avant le fait qu’il était neurochirurgien après tout. Il passait une bonne partie de ses journées et de ses nuits à venir opérer des parties du corps humain qui nécessitaient stabilité et maîtrise, et venait se comporter comme une biche prise entre les feux d’une voiture arrivant un peu trop vite. C’était ridicule - heureusement que personne n’était avec lui pour le moment pour venir observer ce tableau. Il y avait de quoi se payer une bonne tranche de rire pendant un petit temps. S’il n’était pas autant stressé, Ruben aurait peut-être pu venir rire de lui-même en cet instant. Mais c’était là la source de cette attitude portée par le jeune homme en cet instant, et il n’arrivait ni à se détendre, ni à venir faire quoi que ce soit d’autre que de penser à la rencontre qu’il était sur le point de faire ce soir, alors que sa propre bière se réchauffait déjà entre ses mains.

Il connaissait Rory depuis quoi, quinze ans désormais ? Les deux jeunes hommes avaient dû vivre des situations bien pires et surtout bien plus stressantes que celle qui s’avançait devant eux. Et pourtant, jamais le Hartfield ne s’était senti de la sorte à l’idée de se retrouver face à son ami. Car aujourd’hui était un moment important dans leurs deux vies et Ruben en était parfaitement conscient: il s’apprêtait à dire à Rory qu’il avait demandé la main de sa sœur et qu’elle avait dit oui. Dans quelques mois, ils ne seraient plus de simples amis, ils seraient en plus des frères. Et vraiment, cela ravissait au plus au point Ruben, â ne pas se méprendre sur cette partie là de l’histoire. Mais il avait l’impression qu’il s’apprêtait à avouer à Rory qu’il avait fait une énorme bêtise et qu’il n’allait jamais lui pardonner.

Peut-être parce-qu’il avait effectivement fait une énorme bêtise et que cette demande en mariage n’était qu’une diversion ? Peut-être parce-que, même si personne n’était au courant de la véritable version des faits, Ruben avait bel et bien fauté. Rien qu’à l’idée d’y repenser, son cœur vint manquer un battement. Il avait été le pire des imbéciles et maintenant il tentait de venir réparer des pots cassés dont personne n’avait entendu parler. Et il comptait vraiment que ça continue dans ce chemin là, il comptait vraiment faire en sorte de se rattraper afin que Grace ne découvre jamais les horreurs qu’il avait fait dans son dos, un jour où tout semblait aussi simple que le fait de venir terminer sa nuit dans le lit d’une autre.

Il vint secouer la tête. Il devait se ressaisir, ou sinon tout le bar allait finir par voir dans les traits de son visage que quelque-chose ne tournait pas rond - et surtout que la porte de ce dernier venait d’être poussée, et qu’elle venait de révéler le visage de Rory. Il ne pouvait plus se permettre de reculer devant quoi que ce soit désormais, et se devait de venir étirer un sourire de circonstances. Il était heureux de venir partager un verre avec son ami, mais bon Dieu qu’il aurait préféré ne pas avoir à lui dire qu’il s’apprêtait à épouser sa petite sœur. Ruben savait parfaitement que si la moindre chose tournait mal - ou pire, s’il en venait à apprendre le moindre détail sur les activités extra-scolaires du Hartfield -, le Craine ne mettrait qu’un instant avant de venir le démolir. Il l’aurait mérité, que ce soit dit, mais vraiment il ne souhaitait pas voir cette scène arriver - ni aujourd’hui, ni jamais. « C’est moi qui était très avance ou t’es en retard Craine ? » Ruben vint se lever de la table derrière laquelle il s’était assis, pour venir donner une accolade à Rory. « Je t’ai rien commandé, tu prendras ce que tu veux comme un grand. » Parce-que venir dans un bar avait été l’idée de Ruben, mais ce n’était pas pour rien: au moins, si la nouvelle qu’il s’apprêtait à annoncer à Rory ne lui plaisait pas, ils seraient entourés de témoins qui éviteraient qui le réduise en miettes.





Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
don’t blame me (rory) IAeu3cF ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur, il reprend le chemin des plateaux après une convalescence de plusieurs semaines supervisée par son fiancé et kiné personnel.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill où Swann l'a rejoint. son fiancé et lui y vivent heureux avec leur chiot, Brownie.
don’t blame me (rory) 5rbz
POSTS : 8521 POINTS : 1205

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
don’t blame me (rory) DNTTQtYr_o
rowann #28 (ua) & #29 & #30 & #31it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)293031

don’t blame me (rory) Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

don’t blame me (rory) PC8GJaYC_o
cringer #10i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

don’t blame me (rory) NEPb15bt_o
lewaine #2she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

don’t blame me (rory) Aee4eab5b7e4bf9a993982b131dd2d6f83036fb0
royit took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.


(11) arthurgracewendyzoya #2 (fb 2021)penny #10rosalie #7swann #29shining stars agencyfamily chaos & swann #30swann #31

(ua) swann #28

don’t blame me (rory) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:

don’t blame me (rory) B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @valruna, banns profil @zaja, gifs profil & sign @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptySam 5 Mar - 20:04



don't blame me.

A voir Rory remonter la rue à toute allure pour rejoindre la devanture du Canvas, on devinait sans mal qu'il se faisait une joie d'y retrouver Ruben, son ami de longue date. En vérité, l'acteur s'était surtout mis en retard, mais ça n’enlevait bien évidemment rien à l'enthousiasme qu'il éprouvait à l'idée d'une soirée avec le brun. Comme au bon vieux temps, diraient-ils, alors qu'ils ne comptaient pratiquement plus les années qu'ils avaient vu défiler depuis les prémices de leur amitié, qui leur semblaient parfois remonter à une autre vie. C'était quasiment le cas, au moins pour Rory, qui aspirait à des rêves bien différents de ceux qu'il poursuivait aujourd'hui à l'époque où sa seule obsession était de devenir le meilleur joueur de son équipe de foot. Bien loin de monter sur les planches, bien loin d'entrer dans le champ d'une caméra, bien loin aussi de vivre un amour aussi profond qu'épanouissant avec l'homme de sa vie. Ils étaient encore des gosses, quand ils s'étaient connus, et aujourd'hui ce sont bien deux adultes radicalement transformés par la vie – pour le meilleur, essentiellement – qui se retrouveraient comme souvent autour d'un verre. Deux adultes dont les sujets de conservation s’avéreraient eux aussi bien différents, quand bien même ils n'en étaient pas (encore) à parler monospaces et petits pots. Ce jour arriverait bien assez vite, et Rory mentirait s'il prétendrait qu'il ne lui tardait pas que ce soit le cas. D'une part parce qu'il voulait plus que tout fonder une famille avec Swann, et d'autre part parce que les futurs enfants de Ruben seraient aussi ses neveux. Et voir leurs deux familles n'en former plus qu'une seule était un souhait qu'il avait pratiquement nourri toute sa vie, telle une évidence.

Poussant la porte du bar, Rory ne mit qu'une seconde à identifier Ruben et son sourire s'étira aussitôt. Avec un peu de chance, son ami ne serait lui aussi arrivé que depuis une ou deux minutes, pas beaucoup plus. De toute façon, qu'étaient quelques minutes de retard à l'échelle de quinze ans d'amitié ? Sans doute pas grand chose, hm ? « C’est moi qui était très en avance ou t’es en retard Craine ? » Aie, raté. Ses lèvres se retroussèrent cette fois avec malice lorsque son regard dévisagea pour un instant les traits de Ruben, répondant avec enthousiasme et chaleur à son accolade. « Un peu des deux ? » Oh, pour connaître Ruben par cœur il savait qu'il ne lui tiendrait pas autant rigueur de son retard que l'aurait sans doute fait Donna ou Grace, ce qui n'empêcha pourtant pas Rory de s'excuser si tôt assis en face de lui. « Désolé, j'ai un peu laissé passer l'heure. On est dans les préparatifs de notre voyage avec Swann et ça m'occupe pas mal l'esprit. » Pour aucune mauvaise raison, bien loin de là, simplement c'était la première fois depuis que Swann et lui s'étaient retrouvés qu'ils s'autorisaient un vrai voyage rien que tous les deux, et Rory veillait juste à ce que tout soit parfait. Il s'en faisait une joie, sans que ça n'ait rien d'une surprise. Mais promis, il ne passerait pas toute la soirée à parler de son petit-ami – Wendy se portait toujours volontaire pour ça, jamais à court de questions toutes plus indiscrètes les unes que les autres dès qu'il était question de l'anglais. Ruben, lui, avait mérité qu'il lui épargne ses monologues sentimentaux. « Je t’ai rien commandé, tu prendras ce que tu veux comme un grand. » « Je vais prendre comme toi, dans ce cas. » Une bière, donc, tel qu'il en informa poliment la serveuse lorsqu'elle s'arrêta à leur table pour prendre sa commande. En si bonne compagnie et avec de quoi s'hydrater – oui, oui – la soirée ne pouvait définitivement qu'être excellente.

« Je suis content de te voir. C'était une bonne idée, cette soirée entre mecs. J'ai l'impression qu'on a pas fait ça depuis un bail. » Depuis assez longtemps du moins pour que la perspective de passer la soirée avec son ami, à refaire le monde et à discuter de tout et de rien sans filtre ni langue de bois, l'enchante au plus haut point. Leurs emplois du temps se voulaient chargés et il n'était plus toujours aussi simple pour eux de se réunir autour d'un verre comme par le passé. Une chose que Rory déplorait d'autant plus depuis que Ruben partageait la vie de sa sœur, dont il aimait aussi prendre des nouvelles par le biais du brun, à défaut que Grace apprécie particulièrement l'idée qu'il l'appelle tous les jours pour le faire directement. Ils étaient assez différents, tous les deux, mais ça n'avait jamais empêché Rory de veiller sur elle comme sur la prunelle de ses yeux. Il ferait tout pour ses sœurs, ce n'était pas une chose que Ruben risquait d'ignorer en connaissant les Craine depuis autant d'années. « Ça va, toi ? T'as l'air livide. » Il s'enquit après une seconde, reposant son regard dans celui de son ami. Ruben avait les traits fatigués et tirés, probablement à cause de ses longues gardes à l'hôpital et d'un capital sommeil insuffisant. Il avait toujours été comme ça, extrêmement bosseur et inarrêtable. L'une des nombreuses raisons pour lesquelles Rory l'admirait mais ne pouvait aussi s'empêcher d'envier la fierté qu'il suscitait depuis toujours chez ses propres parents – son père, en particulier, qui aurait sans doute volontiers échangé un fils acteur contre un fils neurochirurgien. Rory n'en ignorait rien. « Quand t'as proposé qu'on se voit, j'avoue que je me suis demandé si t'avais pas quelque chose à me dire. J'espère que y'a rien de grave. » Ruben avait la tête de quelqu'un qui avait besoin de vider son sac, mais peut être voulait-il simplement déconnecter de son travail à l'hôpital et de relâcher la pression. Il avait toqué à la bonne porte pour ça, Rory étant plus qu'heureux de pouvoir lui offrir une soirée détente pour se vider la tête.



don’t blame me (rory) JTdVfXP
don’t blame me (rory) QqLqwzn
don’t blame me (rory) QoPDAKU
don’t blame me (rory) E0B9M70
don’t blame me (rory) HZjB4DU
don’t blame me (rory) 872289volunteer
don’t blame me (rory) KPZB94a
don’t blame me (rory) Lcds5AP
don’t blame me (rory) Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
don’t blame me (rory) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyJeu 17 Mar - 8:35



Bien sur que Ruben venait là taquiner Rory, en venant pointer du doigt le regard qu’avait ce dernier sur leur heure de rendez-vous. Ses mots étaient quelque-chose, mais le ton pris, insufflé d’humour, et le sourire allait parfaitement de paire avec prouvaient à quel point il ne prêtait en réalité que peu d’importance à la ponctualité du brun. « Un peu des deux ? » Un léger rire vint s’échapper d’entre les lèvres du Hartfield alors qu’il se reculait pour reprendre sa place à table. Rory n’avait pas tort: il était plutôt du genre à arriver en avant partout où il se rendait, ce qui donnait l’air aux autres d’arriver toujours en retard. « Désolé, j'ai un peu laissé passer l'heure. On est dans les préparatifs de notre voyage avec Swann et ça m'occupe pas mal l'esprit. » D’un revers de la main, il vint balayer les excuses de son ami. « T’as pas à t’excuser, je te taquine Craine. » Il vint faire un clin d’œil pour appuyer ses mots. « Mais un voyage alors ? Vous partez où comme ça, bande de chanceux ? » Oh, pas qu’il se privait de ce genre de plaisir, Ruben. Simplement, la tête éternellement enfoncée dans le guidon et l’esprit au travail, il ne se laissait pas le temps de profiter de telles choses - quand était-ce la dernière fois qu’il avait pris le temps de partir ne serait-ce qu’un week-end en dehors de la ville ?

« Je vais prendre comme toi, dans ce cas. » - « Copieur. » Ruben vint étirer un sourire. C’était si simple, avec Rory - pourquoi était-il nerveux de la sorte, alors ? Pourquoi cette discussion pourtant si simple lui paraissait d’avance un enchevêtrement de complexités inutiles ?

« Je suis content de te voir. C'était une bonne idée, cette soirée entre mecs. J'ai l'impression qu'on a pas fait ça depuis un bail. » Reposant sa bière de laquelle il venait de boire une gorgée, le jeune homme vint hocher la tête. « Ca fait un bail, ouais. » Et pourtant, ils en avaient plus d’une soirée ensemble à leur actif. Les années ne les avaient pas épargnés, mais marquaient également le lien qui les unissaient - et si Ruben était à deux doigts de tout gâché de ce côté là en essayant de venir anticiper des fissures dans sa relation avec l’une des sœurs de Rory, sa nouvellement fiancée, Grace ? « Ça va, toi ? T'as l'air livide. » Le regard du Ben vint accrocher celui que le Craine lui donnait en retour, avant qu’il ne vienne s’illuminer du sourire qui venait étirer ses lèvres. « Tu me connais, je passe trop de temps à la lumière du bloc opératoire. » Et pourtant, qu’il aimait prendre le soleil et la lumière naturelle, Ruben. Mais il passait tant de temps à exercer ce métier dont il était si passionné qu’il n’avait plus autant de temps qu’avant de venir profiter de l’air frais et des rayons de soleil en cet été tirant sur ses derniers jours. « Quand t'as proposé qu'on se voit, j'avoue que je me suis demandé si t'avais pas quelque chose à me dire. J'espère que y'a rien de grave. » Crap. Il vint froncer le nez en première réponse aux paroles de Rory. « C’est si évident que ça ? » Car à en croire son ami face à lui, c’était écrit en lettres rouges sur son front qu’il n’avait pas proposé de boire ce verre juste pour rattraper le temps perdu.

Venant s’éclaircir la gorge, Ruben laissa son regard se perdre un instant dans la mousse de sa bière. Il était venu se refaire la scène au moins mille fois dans son esprit, durant la journée écoulée. Il connaissait les mots qu’il se devait de faire entendre à Rory, mais il avait surtout l’impression d’être complètement ridicule désormais. « Ca fait quoi, quinze ans qu’on se connaît maintenant ? C’est pas rien, tu sais. » Il tentait de gagner du temps, de venir trouver le courage de se jeter à l’eau comme s’il apprenait à nager pour la première fois. « C’est vraiment pas rien et tu sais que ça compte pour moi. Notre amitié. » T’as l’air idiot, là, Ruben. Mais venir exposer des faits importants pour les deux hommes avant de risquer que le premier vienne refaire le portrait de l’autre, ce n’était pas une mauvaise technique - non ? « Alors j’espère que ça va être gâché si je te dis que je vais épouser ta sœur ? » Et promis, dans le regard que vint accorder Ruben à Rory, on pouvait y voir tout l’amour qu’il éprouvait pour Grace, ainsi que tout le respect qu’il réservait à l’homme face à lui. Ce n’était pas souvent, qu’il se trouvait hésitant de la sorte, le Hartfield - lui qui était toujours si sur de lui, de ses choix et de sa façon d’appréhender la vie. Mais son amitié avec Rory était vraiment quelque-chose de très important à ses yeux, et il ne désirait en rien gâcher quoi que ce soit.





Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
don’t blame me (rory) IAeu3cF ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur, il reprend le chemin des plateaux après une convalescence de plusieurs semaines supervisée par son fiancé et kiné personnel.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill où Swann l'a rejoint. son fiancé et lui y vivent heureux avec leur chiot, Brownie.
don’t blame me (rory) 5rbz
POSTS : 8521 POINTS : 1205

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
don’t blame me (rory) DNTTQtYr_o
rowann #28 (ua) & #29 & #30 & #31it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)293031

don’t blame me (rory) Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

don’t blame me (rory) PC8GJaYC_o
cringer #10i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

don’t blame me (rory) NEPb15bt_o
lewaine #2she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

don’t blame me (rory) Aee4eab5b7e4bf9a993982b131dd2d6f83036fb0
royit took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.


(11) arthurgracewendyzoya #2 (fb 2021)penny #10rosalie #7swann #29shining stars agencyfamily chaos & swann #30swann #31

(ua) swann #28

don’t blame me (rory) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:

don’t blame me (rory) B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @valruna, banns profil @zaja, gifs profil & sign @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyLun 4 Avr - 22:18



don't blame me.

De toutes les choses qui manquaient à Rory depuis l'époque où Ruben et lui avaient l'habitude de se voir bien plus souvent pour prendre un verre, la légèreté et l'inconséquence de ce genre de sorties entre mecs faisaient incontestablement partie de celles qui lui inspiraient la plus grande nostalgie. En compagnie de son ami Rory jurerait avoir vingt ans à nouveau, et s'il n'était peut être pas aussi épanoui à l'époque qu'il pouvait l'être aujourd'hui, ses jeunes années restaient associées à d'inoubliables moments partagés avec le jeune médecin. « T’as pas à t’excuser, je te taquine Craine. » Oh il n'en avait pas douté, pour le connaître par cœur et savoir que Ruben n'était pas le genre à vous reprocher d'avoir cinq ou dix minutes de retard, alors même qu'il était souvent le plus pressé des deux. Son boulot à l'hôpital lui prenait beaucoup de temps et incitait Rory à profiter deux fois plus de ce genre de soirées. L'acteur répondit alors par un sourire complice, de ceux qu'ils s'échangeaient depuis qu'ils avaient une quinzaine d'années. Et oui, ça ne les rajeunissait décidément pas. « Mais un voyage alors ? Vous partez où comme ça, bande de chanceux ? » Son regard s'éclaira à cette seule pensée, preuve que rien ne pouvait le rendre plus heureux que l'idée de ce voyage avec Swann. Ils en avaient tant parlé que la perspective de bientôt boucler leurs valises lui mettait véritablement du baume au cœur. « En Nouvelle Zélande, pour quelques jours tout au plus. On a envie de s'éloigner de la ville et de prendre le temps de vraiment nous retrouver. De toute façon, c'est pas si loin. » Pas aussi loin qu'un voyage en Europe mais sans doute tout aussi dépaysant, à en juger par le programme auquel ils avaient déjà commencé à réfléchir. La vérité, c'est que Rory espérait leur offrir une occasion d'oublier les dernières semaines et cet incident avec Murphy survenu pendant les fêtes de fin d'année. Ainsi l'année ne pourrait que commencer sous les meilleurs auspices et annoncer le meilleur pour les mois à venir.

« Copieur. » Son sourire se retroussa cette fois avec amusement et alors qu'il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'il lui emboîte le pas et se commande une bière lui aussi. On ne changeait pas de vieilles habitudes et on ne changeait pas non plus une équipe qui gagne, voilà pourquoi cette soirée était aussi précieuse. Depuis le temps, beaucoup de choses avaient peut être changé mais une chose demeurait intacte : leur complicité. « Ça fait un bail, ouais. » Forcément, l'idée de ne plus pouvoir se retrouver aussi souvent qu'ils en avaient l'habitude lui inspirait quelques regrets, mais ils savaient l'un comme l'autre que c'était aussi dans l'ordre des choses. Avec les années, leurs priorités venaient à changer et leur temps à être consacré à d'autres choses, toutes aussi importantes. « 'Faut en profiter tant qu'on est jeunes et fringants, un jour c'est à la cafétéria de la maison de retraite qu'on prendra un verre. » Une image qui lui tira sur le coup une légère grimace : il n'était pas spécialement impatient de troquer le confort de ce bar pour un décor moins idyllique, et puis Ruben et lui avaient encore beaucoup de choses à vivre ensemble et séparément avant ça. Raison pour laquelle Rory reposa sur son ami un regard plus soucieux. « Tu me connais, je passe trop de temps à la lumière du bloc opératoire. » Il n'était pas sans savoir que Ruben enchaînait de longues journées à l'hôpital et ne prenait que rarement le temps de se reposer, ce qui avait toujours suscité son admiration. « Je me demande parfois s'il t'arrive de voir la lumière du jour. » Il souffla doucement, espérant que Ruben n'en oubliait pas de souffler et de penser à lui. Force de la nature ou pas, Rory ne voudrait pas le voir y laisser sa santé même pour aider les autres. « Ils ont vraiment beaucoup de chance de t'avoir, à l'hôpital. Tu fais un boulot formidable. » Et il le pensait, peu importe à quel point l'idée que sa propre famille puisse en être arrivée à la même conclusion pouvait à une époque susciter chez lui une jalousie dont Rory avait aujourd'hui honte. Ça ne l'avait jamais empêché d'être immensément fier de Ruben, qui méritait la brillante carrière qu'il avait aujourd'hui.

D'abord soucieux de voir ses traits tirés par la fatigue, Rory était maintenant curieux de connaître la raison derrière cette invitation. Y en avait-il seulement une, ou bien Ruben s'était-il simplement dit que ça leur ferait le plus grand bien de se réunir comme à l'époque ? Rory n'avait pas envie de se montrer suspicieux, mais quelque chose dans l'attitude de son ami dénotait une nervosité inhabituelle chez ce dernier. Peut être en revanche que ça n'avait rien à voir avec cette soirée et qu'il tirait simplement des conclusions hâtives. « C’est si évident que ça ? » Amusé, Rory lui glissa un regard lourd de sens. « Sans vouloir t'effrayer, je te connais un peu trop bien pour que tu puisses me cacher quoi que ce soit. » Ça avait toujours été le cas et ça avait aussi toujours été réciproque, raison pour laquelle ils n'avaient jamais vraiment pu avoir de secrets l'un pour l'autre. Ils finissaient toujours par tout se dire, incapables de se faire la moindre cachotterie. Et ça avait toujours été l'un des meilleurs aspects de cette amitié qui les unissait depuis tout ce temps. Rory n'y renoncerait pour rien au monde. « Mais si tu me dis que t'avais simplement hâte qu'on boive un coup et discute du temps qui passe, promis je te croirai sans poser de questions. » Parce qu'il avait toute confiance en Ruben et n'irait jamais douter de sa parole, encore moins alors qu'il se faisait lui aussi une joie de cette soirée.

Pourtant, à sa façon de garder le silence pendant plusieurs secondes d'un air qui lui parut pensif, Ruben donnait l'impression d'avoir quelque chose sur le cœur. Tout ce que Rory espérait, c'est que ce n'était pas une mauvaise nouvelle. Il pouvait tout entendre, mais pas ça. « Ça fait quoi, quinze ans qu’on se connaît maintenant ? C’est pas rien, tu sais. » « Quinze ans ouais, c'est fou. » Quinze années passées en un éclair, alors qu'il se revoyait encore traîner avec lui aux quatre coins de la ville, des années avant qu'ils ne deviennent les hommes raisonnables et posés qu'ils étaient aujourd'hui. « C’est vraiment pas rien et tu sais que ça compte pour moi. Notre amitié. » D'abord teinté d'une légère surprise – il s'agissait du genre d'évidences qu'ils ne prenaient pas si souvent la peine de formuler entre eux – son sourire laissa finalement entrevoir une sincère émotion. « Bien sûr que je le sais. Tout comme tu sais que ça compte tout autant pour moi. » Leur amitié avait toujours représenté énormément à ses yeux et Ruben n'était pas l'un de ses plus proches amis sans raison, quelqu'un pour qui il répondrait toujours présent et sans qui Rory ne se verrait pas non plus avancer. Il l'avait toujours dit, Ruben était un peu comme le deuxième frère qu'il n'avait jamais eu, à ceci près que cette pensée était devenue un peu plus perturbante quand il avait commencé à sortir avec sa sœur. Et à ce propos, justement... « Alors j’espère que ça va être gâché si je te dis que je vais épouser ta sœur ? » Les lèvres trempées dans sa bière, Rory faillit avaler une gorgée de travers tant la nouvelle le laissa pantois de surprise. Yeux écarquillées et bouche à demi-ouverte, il le fixa en silence une bonne minute avant de s'entendre souffler. « Quoi ? Attends. » Ses pensées étaient à cet instant sujette à une totale confusion, ainsi il lui était plus difficile qu'il ne le voudrait de les exprimer clairement. « Tu veux dire que... ? » Tu veux dire que tu vas devenir mon beau-frère ? Ruben, est-ce que c'est ce que je devrais comprendre ? « C'est pas vrai, t'as fait ta demande à Grace ? Et elle a dit oui ? » Si une seconde plus tôt ses traits étaient figés par la stupéfaction, à cet instant c'est son sourire que l'acteur ne pouvait empêcher de grandir. « Putain Ben, vous allez vous marier ? » Oui, c'est précisément ce que Ruben venait de dire, mais il lui fallait l'entendre en des termes encore plus limpides pour en être absolument sûr. « T'as pas intérêt à ce que ce soit une blague parce que je supporterais pas un tel ascenseur émotionnel. » Et il songerait sérieusement à l'attraper par le col s'il s'avérait qu'il lui avait fait une fausse joie – car oui, bien sûr que c'est la joie qui primait sur l'ensemble des émotions qui ici le submergeaient.



don’t blame me (rory) JTdVfXP
don’t blame me (rory) QqLqwzn
don’t blame me (rory) QoPDAKU
don’t blame me (rory) E0B9M70
don’t blame me (rory) HZjB4DU
don’t blame me (rory) 872289volunteer
don’t blame me (rory) KPZB94a
don’t blame me (rory) Lcds5AP
don’t blame me (rory) Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
don’t blame me (rory) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyMar 3 Mai - 14:47



L’étincelle fut plus que perceptible dans les yeux de Rory, avant même qu’il ne vienne répondre à son ami. Ruben n’avait besoin de venir parier sur leur relation, il savait d’avance que Swann et lui filaient un amour qui faisait presque mal aux yeux à voir tellement il semblait parfait. Notez bien: Ben savait pertinemment que les histoires d’amour pouvaient être aussi belles que celle là, mais il connaissait également parfaitement bien la réalité des choses - que trop bien, malheureusement. Il savait que cette dernière, lorsqu’elle vous rattrapait, ne faisait que trop mal et qu’on s’en serait bien passé. D’un côté, il était presque admiratif des deux jeunes hommes qui étaient encore dans cette état de légèreté dans leur histoire. « En Nouvelle Zélande, pour quelques jours tout au plus. On a envie de s'éloigner de la ville et de prendre le temps de vraiment nous retrouver. De toute façon, c'est pas si loin. » Bien sur que Ruben vint étirer un petit sourire. « Juste assez loin pour changer d’air et profiter. » Peut-être était-ce quelque-chose qu’il pourrait proposer à Grace également, de son côté, que de partir quelques jours rien que tous les deux et profiter. Il avait l’impression que cela ne leur était pas arrivé depuis des lustres, tellement pris chacun de leur côté dans leur emploi du temps respectif - Ruben le premier, il l’admettait. « Vous faites bien. » 

« 'Faut en profiter tant qu'on est jeunes et fringants, un jour c'est à la cafétéria de la maison de retraite qu'on prendra un verre. » Un petit rire s’échappa d’entre les lèvres de Ruben. « On sera même devenus insupportables entre temps et ils seront obligés de nous asseoir à deux tables différentes pour pas perturber le silence de la salle à manger. » Parce-qu’ils finiraient peut-être effectivement tous les deux au même endroit, et l’idée ne semblait pas déplaisante aux yeux de Ruben. Il y avait pire que de terminer ses vieux jours auprès d’un ami de toujours. Mais ils avaient encore un sacré parcours à faire avant d’en arriver là - les années pouvaient se compter par dizaine avec une facilité déconcertante. « Je me demande parfois s'il t'arrive de voir la lumière du jour. » Rory, qui venait formuler à haute voix son inquiétude quant à la santé actuelle de son ami. Effectivement, Ben ne mentait pas: il passait peut-être trope temps à la lumière du bloc opératoire, peut-être il travaillait avec un acharnement qui était un brin trop développé, peut-être qu’il devrait penser un peu plus à lui et aux effets néfastes de ce mode de vie sur sa santé. Cependant, lorsqu’il venait penser de la sorte, cela lui donnait la chair de poule et pas d’excitation, mais d’appréhension. Dans sa vision des choses, il n’y avait pas la place pour se laisser aller de la sorte, et le futur qu’il prévoyait comportait une grande partie d’heures passées à l’hôpital. « Promis, je prends le soleil dès que je peux. » S’il n’avait pas la chance d’aller prendre l’air en fin de journée, cette dernière s’éternisant dans les couloirs aseptisés, il venait mettre son réveil une heure plus tôt le lendemain pour aller profiter de l’air frais du lever du soleil. Il était amoureux des rayons de l’astre et de la vitamine naturelle qu’il procurait, Ruben, et il n’était pas question pour lui de s’en priver même pour toute l’humanité du monde. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il courait tous les jours en extérieur, pour pouvoir faire une pierre deux coups. «  Ils ont vraiment beaucoup de chance de t'avoir, à l'hôpital. Tu fais un boulot formidable. » Il étira un fin sourire. « Merci, Rory. » Il n’avait pas besoin que son ami, qui ne l’avait en réalité jamais vu à l’oeuvre, vienne lui faire de tels compliments mais ils étaient toujours agréables à entendre.

Cependant, ce sourire bien que sincère fut de courte durée, étant donné que le Craine mit avec un peu plus d’instance le doigt sur ce qui travaillait Ruben depuis quelques jours et d’autant plus depuis son arrivée dans le bar. « Sans vouloir t'effrayer, je te connais un peu trop bien pour que tu puisses me cacher quoi que ce soit. » Le regard qui lui portait, lourd de sens, lui soulignait d’autant plus à quel point le jeune médecin n’avait pas été très doué pour venir dissimuler la réelle intention de ces retrouvailles. Effectivement: il ne le connaissait que trop bien. « Mais si tu me dis que t'avais simplement hâte qu'on boive un coup et discute du temps qui passe, promis je te croirai sans poser de questions. » Ruben aurait pu choisir cette solution de facilité, prendre la tangente et laisser tomber. Cependant, l’amitié qu’ils avaient entre eux depuis « Quinze ans ouais, c'est fou. » était trop importante à ses yeux et il ne se voyait en aucun cas faire machine arrière. « Bien sûr que je le sais. Tout comme tu sais que ça compte tout autant pour moi. » Il devait à Rory de man-up et de lui annoncer lui-même la nouvelle qui ne le concernait pas uniquement lui mais également quelqu’un de qui le Craine était proche - relié par le sang. Et il serait d’autant plus efficace et honnête en laissant aller son instinct et en se jetant à l’eau, sans artifice, en exposant juste la vérité au jeune homme. Il s’attendait à n’importe quel réaction de la part du Craine, désormais. Après tout, ce dernier pouvait apprécier l’idée que sa soeur se fiance à Ruben comme l’avoir en horreur. Jusque maintenant, il avait toujours été d’un grand soutien pour les deux jeunes gens, mais le Hartfield savait également que les choses devenant autant sérieuses pouvaient changer des perspectives - et puis surtout, Ben n’avait jamais caché à Rory également qu’il n’était pas spécialement pressé de venir passer la bague au doigt à Grace. Alors, lorsque le grand frère Craine resta pendant une longue minute sans prononcer mot, une expression de surprise sur son visage, Ruben se trouva plus nerveux que jamais. « Dis quelque-chose ? » Il fronçait même quelque peu les sourcils, plissait le bout du nez, tant que la nervosité de la réaction de son ami se lisait sur son visage désormais comme s'il était un livre ouvert. « Quoi ? Attends. Tu veux dire que... ? » Doucement, même hésitant, Ruben opina du chef. « C'est pas vrai, t'as fait ta demande à Grace ? Et elle a dit oui ? » Et alors, les traits du visage de Rory se détendirent, changèrent du tout au tout - et ceux de Ruben de paire avec. Car désormais, il pouvait clairement lire sur le visage de son ami que, l’étonnement de l’annonce passé, il semblait être heureux de l’idée qu’il avait devant lui. « Putain Ben, vous allez vous marier ? » Parce-qu’il eut beau avoir dit mille fois qu’il ne souhaitait pas réellement se marier, ce fut avec un sourire sincère que le Hartfield vint dans un premier temps répondre au jeune homme. Ils allaient se marier, oui, et cela le rendait réellement heureux.

« T'as pas intérêt à ce que ce soit une blague parce que je supporterais pas un tel ascenseur émotionnel. » Il vint secouer quelque peu la tête. « Elle a vraiment dit oui, on va vraiment se marier, et promis c’est pas une blague du tout. » Même si les raisons qui avaient poussé Ruben à venir poser la questions à Grace n’étaient pas les bonnes, personne n’était obligé de savoir ça. Et de toutes façons, il tentait de se convaincre qu’en ne pensant pas, en n’en parlant pas, les dégâts de son infidélité et même cette dernière finiraient pas disparaitre. Et, demander la main de la Craine était un bon moyen d’enterrer le moindre doute qu’elle pourrait avoir un jour à l’encontre de l’amour de son petit-ami. Quel type de personne viendrait agir de la sorte, après tout ? Pas Ruben, et beaucoup seraient prêts à mettre leur main à couper pour prouver qu’il n’était pas pensable qu’il vienne être tant calculateur. Cependant, c’était bien lui qui avait agi de la sorte, c’était bien lui qui venait s’embourber dans cette situation comme un grand, et lui-même avait du mal à reconnaître son reflet dans le miroir. Mais il ne pouvait pas avoir fauté, il ne pouvait pas avoir échoué - ce n’était pas dans son sang, ce n’était pas dans ses habitudes, ça ne pouvait être tout court. « J’ai acheté la bague y’a quelques semaines déjà, et puis l’autre jour le moment m’a semblé être le bon. On était assis dans un couloir de l’hôpital, mais il a toujours été la cinquième roue du carrosse alors j’ai pas trouvé ça si déplacé que ça. » Et alors qu'il venait se rappeler le moment, qu’il venait le décrire, ses yeux se perdaient dans le vide. Parce-qu’il avait éprouvé une réellement sentiment de plénitude lorsqu’il avait entendu Grace accepter sa proposition. C’était peut-être ça le pire: se rendre comptes pour les mauvaises raisons également qu’il était finalement heureux du rendu de la situation. Peut-être s’était-il fourvoyé à mettre cette idée de mariage à distance. Il savait que cela allait venir se mettre en travers de bien des choses, mais il y avait un petit côté baume au coeur de savoir qu’une personne que vous aimez de tout votre coeur ressent la même chose. Finalement, il vint plonger son regard de nouveau dans celui de Rory. « On va enfin être de vrais frères, Craine. » Parce-que venir épouser Grace impliquait bien plus que de partager le reste de ses jours avec la même personne: il venait également mêler de façon officielle son existence à une famille qui l’avait vu grandir et devenir l’homme qu’il était désormais.





Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
don’t blame me (rory) IAeu3cF ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur, il reprend le chemin des plateaux après une convalescence de plusieurs semaines supervisée par son fiancé et kiné personnel.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill où Swann l'a rejoint. son fiancé et lui y vivent heureux avec leur chiot, Brownie.
don’t blame me (rory) 5rbz
POSTS : 8521 POINTS : 1205

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
don’t blame me (rory) DNTTQtYr_o
rowann #28 (ua) & #29 & #30 & #31it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)293031

don’t blame me (rory) Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

don’t blame me (rory) PC8GJaYC_o
cringer #10i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

don’t blame me (rory) NEPb15bt_o
lewaine #2she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

don’t blame me (rory) Aee4eab5b7e4bf9a993982b131dd2d6f83036fb0
royit took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.


(11) arthurgracewendyzoya #2 (fb 2021)penny #10rosalie #7swann #29shining stars agencyfamily chaos & swann #30swann #31

(ua) swann #28

don’t blame me (rory) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:

don’t blame me (rory) B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @valruna, banns profil @zaja, gifs profil & sign @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyVen 20 Mai - 19:48



don't blame me.

Ces vacances en Nouvelle-Zélande tomberaient à point nommé et seraient l'occasion pour Rory et Swann de s'isoler loin de Brisbane pour la première fois depuis qu'ils s'étaient retrouvés. Et c'était forcément d'autant plus précieux maintenant que l'anglais et lui n'avaient plus à se cacher pour être ensemble, et ça où qu'ils se trouvent. « Juste assez loin pour changer d’air et profiter. » Son sourire répondit au sien et Rory hocha doucement la tête, impatient de goûter à un peu de dépaysement avec son petit-ami, chose dont ils pourraient facilement prendre l'habitude s'ils ne prenaient pas gare. « Vous faites bien. » Et c'est cette fois une pointe de malice qui traversa le regard de l'acteur tandis qu'il le reposa sur son ami. « Je te raconterai, si tu veux. Des fois que ça puisse te donner des idées. » Oh, bien sûr qu'il ne disait pas ça sans raison et qu'une part de lui espérait le convaincre un jour de lever le pied et de profiter de vacances plus que méritées avec Grace, parce qu'il n'était pas sans savoir que ça leur ferait le plus grand bien. Sa sœur et Ruben passaient tellement de temps entre les murs de l'hôpital qu'ils devaient à peine avoir le temps de profiter de leurs week-ends, et si Rory admirait évidemment leur dévotion sans égal pour leurs patients, il ne pouvait pas s'empêcher de leur souhaiter de prendre aussi un peu de temps pour eux. Ils lui avaient toujours paru heureux ainsi, et c'était de loin l'essentiel, mais en tant que frère et ami il craignait parfois de les voir en faire trop.

« On sera même devenus insupportables entre temps et ils seront obligés de nous asseoir à deux tables différentes pour pas perturber le silence de la salle à manger. » Il était toujours si facile de retrouver l'ambiance décontractée et bon enfant de ses échanges avec Ruben, comme si près de quinze ans n'avaient pas passé et eux n'avaient pas vogué de l'adolescence vers l'âge adulte. Leurs vies et leurs priorités avaient peut être changé, mais eux étaient définitivement restés les mêmes. « Sauf qu'on s'enverra des avions en papier sur lesquels on se sera écrit des petits mots. Il en faudra plus pour nous arrêter. » Et il avait beau le souligner avec un sourire amusé au coin des lèvres, leur amitié était après tout la preuve que le temps n'altérait en rien leur complicité de toujours, celle-là même qu'il était convaincu qu'ils partageraient de façon intacte d'ici plusieurs décennies, lorsqu'il leur faudrait peut être une canne pour se déplacer mais que leurs traits d'humour, eux, seraient toujours présents. « Promis, je prends le soleil dès que je peux. » Et il retrouva un sourire plus paisible, ne pouvant faire autrement que de le croire même s'il savait que Ruben ferait toujours passer les autres bien avant lui. Leur bien-être, surtout, quand certains jours il imaginait bien que prendre le soleil devait lui paraître dérisoire en comparaison de tout ce qu'il pouvait faire pour des personnes qui avaient besoin de lui. « Tu sors toujours courir le matin ? » Il demanda, avec il est vrai une petite idée derrière la tête. « Si oui, je pourrais t'accompagner à l'occasion. J'ai une revanche à prendre sur toutes les fois où on a fait la course et où tu m'as coiffé au poteau. » Un comble, n'est-ce pas, pour un ancien sportif. La vérité est que Rory n'avait jamais complètement récupéré le niveau qu'il avait avant l'accident qui lui avait coûté sa passion pour le football, à la fin de l'adolescence, ce qui ne l'empêchait pas de faire toujours autant de sport sur son temps libre. Tout restait parfaitement sous contrôle tant qu'il ne forçait pas sur son genou, et dans le pire des cas il savait qu'il retrouverait les massages de son petit-ami en rentrant au loft – ce qui serait  presque une excuse pour forcer un peu trop, justement. « Merci, Rory. » Ruben savait qu'il pensait chaque mot qu'il venait de prononcer et qu'il serait le premier à mettre sa vie entre ses mains sans même hésiter une seconde.

Les prochaines minutes semblèrent presque se dérouler dans un autre espace-temps, et il fallut bien plusieurs secondes à Rory pour se reconnecter à la réalité et assimiler les paroles de Ruben. « Dis quelque-chose ? » Plusieurs secondes qui paraîtraient presque ridiculement longues tant cette annonce ne devrait pas le surprendre, en réalité. Pas quand il était question de deux personnes qui s'aimaient comme pouvaient le faire Ruben et Grace, deux personnes que Rory lui-même avait toujours pensé faites l'une pour l'autre. Pourtant c'est bien la surprise qui s'était dessinée sur ses traits et une profonde inspiration qu'il dut prendre pour s'assurer qu'il ne rêvait pas. Parce que s'il lui avait fallu un instant pour rassembler ses esprits et laisser s'afficher un sourire qui laissait bien peu de doute sur la joie qu'il éprouvait à la simple idée que tout ça puisse être vrai, il redoutait justement que Ruben puisse simplement le faire marcher. Ce serait probablement la seule fois où une de ses blagues ne le ferait pas rire, et pourtant ils savaient tous les deux combien Rory était généralement bon public. « Elle a vraiment dit oui, on va vraiment se marier, et promis c’est pas une blague du tout. » Il n'en fallut pas plus pour que le sourire de Rory s'étire pour de bon, achevant de convaincre Ruben – si tant est qu'il ait encore le moindre doute sur la question – que tout ça le rendait véritablement heureux. « Tu réalises que j'attendais ça depuis des années ? Non attends, qu'on attendait tous que tu te décides à la demander en mariage. » Et il exagérait à peine, le couple formé par Ruben et sa sœur ayant tout naturellement trouvé grâce aux yeux de leurs parents et du reste de leur famille, notamment parce qu'ils avaient tous le sentiment d'avoir toujours connu le jeune médecin comme un membre à part entière de leur famille. Bientôt, il en ferait officiellement partie et de ça Rory ne pouvait que se réjouir. « J’ai acheté la bague y’a quelques semaines déjà, et puis l’autre jour le moment m’a semblé être le bon. On était assis dans un couloir de l’hôpital, mais il a toujours été la cinquième roue du carrosse alors j’ai pas trouvé ça si déplacé que ça. » Une précision qui tira un léger rire à l'acteur, qui reconnaissait bien là son souci du détail. « Je suis sûr que Grace a du adorer le clin d’œil. » Et que ça avait du être beaucoup plus romantique qu'on était tenté de se l'imaginer, l'hôpital tenant après tout un rôle majeur dans la relation des deux futurs mariés et s'étant tout naturellement illustré comme un lieu de choix pour cette demande. Rory ne trouvait pas ça absurde, bien au contraire, il était un peu trop sentimental pour ne pas s'émouvoir de ce genre de détails.

« On va enfin être de vrais frères, Craine. » Et à l'instar de ses confessions sur la façon dont il elle avait demandé la main de sa sœur, les mots de Ruben répandirent à nouveau une émotion immense dans le regard de Rory. « Depuis le temps que j'espérais t'entendre dire ça un jour. » Oh il s'était souvent pris à l'imaginer rejoindre la famille, sans le moindre doute, et cette annonce ne venait finalement qu’exaucer un souhait que l'acteur avait fait de nombreuses années en arrière. « Je suis tellement content pour vous, Ben. Vous méritez d'être heureux, et je sais qu'avec toi ma sœur le sera. » Parce qu'il suffisait de l'entendre parler d'elle pour comprendre que Ruben aimait sa sœur et la rendrait heureuse. Après l'annulation des fiançailles de Rosalie, leur famille n'avait jamais autant eu besoin de ce genre de bonnes nouvelles. « Tu sais comment tu comptes l'annoncer à Garrett ? » Ah, oui, voilà qu'il était forcé d'aborder un sujet un peu plus épineux. « Tu sais qu'il risque de jouer les aînés protecteurs sur le coup, mais au fond je suis sûr qu'il a toujours espéré que tu serais celui qui passerait la bague au doigt à Grace. » Garrett était simplement Garrett, il aimait intimider les petits-amis de ses sœurs (et de son frère) mais il ne voulait pas moins leur bonheur à tous, ça Rory en était convaincu. Ruben était loin d'être un inconnu, ils savaient tous qu'ils pouvaient se fier entièrement à lui. « M'enfin si j'étais toi, j'éviterais quand même de boire ce qu'il me sert pendant quelques jours, juste histoire de. » Rory se fendit un léger rire, préférant quand même lever tout malentendu au cas où Ruben serait tenté de le croire. « Je plaisante. Et puis tu l'auras sûrement remarqué mais nous les garçons Craine on souffre d'un léger désavantage numérique, alors avec toi dans la famille on va enfin rattraper les filles. » Et il espérait du fond du cœur que Swann, à son tour, viendrait bientôt gonfler les rangs des frères et beaux-frères de leur famille, ce qui avait déjà un goût d'évidence aux yeux d'un Rory rêvant depuis des années de l'épouser et ne pouvant que s'imaginer en retour le jour où il annoncerait ses fiançailles à Ruben. « Plus sérieusement, moi aussi je suis vraiment content que ce soit toi. » Parce qu'il était comme un deuxième frère pour lui depuis toutes ces années, qu'il le connaissait par cœur et savait qu'ils étaient tous incroyablement chanceux de pouvoir bientôt le compter parmi eux. Pas simplement parce qu'il était aussi respectable que ce qu'un frère était en droit d'espérer du fiancé de sa petite sœur, aussi parce qu'il était un type bien et que Rory n'avait jamais eu à en douter.



don’t blame me (rory) JTdVfXP
don’t blame me (rory) QqLqwzn
don’t blame me (rory) QoPDAKU
don’t blame me (rory) E0B9M70
don’t blame me (rory) HZjB4DU
don’t blame me (rory) 872289volunteer
don’t blame me (rory) KPZB94a
don’t blame me (rory) Lcds5AP
don’t blame me (rory) Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
don’t blame me (rory) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyLun 23 Mai - 14:52



« Je te raconterai, si tu veux. Des fois que ça puisse te donner des idées. » Le sourire de Ruben faisait parfaitement écho au regard emprunt de malice de Rory. Il comprenait où il voulait en venir et savait également qu’il lui faudrait une bonne excuse pour prendre de vraies vacances de la sorte - Ben ne savait pas en cet instant à quel point cela était vrai et que surtout cela arriverait bien plus tôt qu’il ne l’aurait imaginé. Ce ne fut pas sur ce sujet là qu’il choisit de rebondir cependant, préférant la légèreté qu'offrait l’idée de rire de leur futur dans une maison de retraite commune. « Sauf qu'on s'enverra des avions en papier sur lesquels on se sera écrit des petits mots. Il en faudra plus pour nous arrêter. » Un petit rire s’échappa d’entre les lèvres de Ruben, alors qu’il buvait une nouvelle gorgée de bière. Il en faudrait plus pour les séparer, le temps n’ayant jamais réussi à en faire autant - et c’était d’ailleurs ce dernier qui faisait pencher d’autant plus dans la balance aujourd’hui. Savoir que Rory le connaissait depuis tant de temps était l’élément qui faisait que Ruben doutait de tout et de rien en cet instant - le Craine avait d’ailleurs remarqué qu’il n’était pas dans son état normal, et s'inquiétait désormais de son état de santé, inquiétude qu’il tenta de balayer car il ne voulait en rien l’inquiéter inutilement. « Tu sors toujours courir le matin ? Si oui, je pourrais t'accompagner à l'occasion. J'ai une revanche à prendre sur toutes les fois où on a fait la course et où tu m'as coiffé au poteau. » Un bref sourire s’attacha au coin des lèvres du Hartfield. « Toujours, oui. » Il n’y avait qu’avec le temps que ce genre de détails étaient connus des proches. « Tu peux m’accompagner quand tu veux. Je te laisserai pas gagner la moindre course, mais j’irai courir avec toi avec plaisir. » Et puis, un petit peu de compétition ne faisait jamais de mal, surtout lorsqu’elle était basée sur de la bienveillance - car clairement, Rory demandait à l’accompagner pour prendre de ses nouvelles et pour pouvoir avoir d’une façon un oeil sur lui, Ruben n’était pas dupe.

Voudrait-il toujours le faire lorsqu’il aurait intégré la nouvelle qu’il venait de lui avouer, cependant ? Serait-il toujours d’accord pour porter le Hartfield dans son coeur quand il aurait compris que sa petite soeur était désormais sa fiancée, et prochainement sa femme ? Pour le moment, la surprise était de mise et elle prenait le dessus sur toute autre réaction de la part de Rory - ce qui ne rassurait en rien Ruben, loin de là. Il voulait l’entendre dire que tout irait bien et que leur amitié ne viendrait pas pâtir du fait qu’il ait mis un genou à terre devant Grace. « Tu réalises que j'attendais ça depuis des années ? Non attends, qu’on attendait tous que tu te décides à la demander en mariage. » Malgré la situation, malgré tout, Ben était soulagé d’entendre ces paroles sortir de la bouche de son ami - si bien qu’il ne sut réfréner un petit soupire, s’échappant là d’entre ses lèvres. Sans s’en rendre compte, au fil du temps qui était passé, l’avis de la famille Craine avait tout autant compté que celui de ses propres proches - et cela était devenu d’autant plus vrai lorsqu’il avait commencé à fréquenter l’une de leurs. « Je suis sûr que Grace a du adorer le clin d’œil. » Ben se contenta de répondre avec un petit sourire - en tous cas, elle avait fait un scène bien plus discrète à l’hôpital lorsqu’il avait sorti la bague de la poche de sa blouse plutôt qu’à la suite de la belle demande qu’il s’était démené à faire au restaurant, champagne et tout ce qui fallait inclus - cependant, là étaient des détails dont il n’était pas particulièrement fier et dont il tairait l’existence pour aujourd’hui; les choses avaient déjà été assez compliquées entre Grace et lui pour qu’il vienne partager cette expérience à haute voix pour le moment.

« Depuis le temps que j'espérais t'entendre dire ça un jour. » Qu’ils allaient finalement devenir frères, alors qu’ils avaient été de proches amis pendant des années et des années. Rory faisait partie des rares personnes à connaître si bien Ruben, étant quelqu’un d’ouvert mais pourtant de très pudique sur la personne qu’il était réellement; seule une brochette de personnes pouvaient prétendre réellement le connaitre et il avait fallu que deux de ces dernières soient de la même famille. « Je suis tellement content pour vous, Ben. Vous méritez d'être heureux, et je sais qu'avec toi ma sœur le sera. » Le petit sourire qui s’esquissa sur les lèvres de Ben était teinté d’une tristesse qu’il aurait aimé ne jamais connaître - mais il était le seul à blâmer dans toute cette histoire. Si Rory venait le remarquer et le pointer du doigt, il n’aurait qu’à prétendre que les émotions le rendaient toute chose et qu’il avait bien du mal à les maîtriser - il avait simplement les pensées ailleurs, à une autre soirée qu'il regrettait désormais amèrement. « Merci, Rory. Tu peux pas savoir à quel point ça fait du bien te t’entendre dire ça. » Plutôt que de se retrouver le nez cassé d’un coup de poing parti trop rapidement ou n’importe quoi dans ce domaine. « Tu sais comment tu comptes l'annoncer à Garrett ? » Un instant, un seul, il fronça les sourcils et se trouva dans une confusion qui n’était pourtant pas d’aujourd’hui - avant d’étirer un petit sourire. Garrett, comme dans Garrett Craine et non Garrett Hartfield; quelle était la probabilité pour que deux de leurs frères portent le même prénom, après tout ? Pourtant, celui de Ben avait fait l’effort de diminuer son prénom en un surnom peu commun - le plus jeune passait son temps à ignorer cette information, la plupart du temps pourtant, préférant continuer d’employer le prénom complet de son aîné. Une fois de plus cependant, cela portait à confusion aujourd’hui car Ruben s’était vraiment demandé pourquoi Rory apportait sur le tapis le sujet Rhett alors qu’il n’en avait que faire de l’avis de son frère sur la question ? « Tu sais qu'il risque de jouer les aînés protecteurs sur le coup, mais au fond je suis sûr qu'il a toujours espéré que tu serais celui qui passerait la bague au doigt à Grace. » Il esquissa un petit sourire, un brin malicieux, secouant un instant la tête de gauche à droite. « Je compte laisser Grace lui annoncer la nouvelle, comme ça je risque moi qu’il joue son petit numéro de suite. » Un petit clin d’oeil appuya ses paroles - mais il était vrai que l’idée que ce soit la demoiselle se chargeant d’annoncer la nouvelle au reste de sa famille n’était pas une mauvaise idée. Rory était un cas à part aux yeux de Ben. « M'enfin si j'étais toi, j'éviterais quand même de boire ce qu'il me sert pendant quelques jours, juste histoire de. » Le Craine laissa échapper un petit rire et Ruben en fit de même, de concert. Peut-être prendrait-il ce conseil au pied de la lettre, pour vrai. « Je plaisante. Et puis tu l'auras sûrement remarqué mais nous les garçons Craine on souffre d'un léger désavantage numérique, alors avec toi dans la famille on va enfin rattraper les filles. » - « Ca fait un bout de temps que j'ai remarque oui, tu sais. » Parce-que cela faisait tout autant de temps qu’ils les côtoyaient, les Craine, et qu’il connaissait presque par coeur la dynamique de la famille.

« Plus sérieusement, moi aussi je suis vraiment content que ce soit toi. » Le regard de Ruben s’arrêta sur les traits du visage de son ami un instant, alors qu’un sourire véritablement attendri s’étirait sur ses lèvres à lui. Il se trouvait idiot d’être arrivé ici avec la boule au ventre, quelque peu anxieux à l’idée de mettre au courant le Craine des plans que sa soeur et lui-même avaient pour l’avenir. Après tout, jusque quelques semaines auparavant, sur le papier Ruben avait tout du gendre parfait - et remplissait toutes les cases en tous temps. Les aventures des dernières semaines n’étaient connues de personne d’autre que lui-même et de Mavis, si bien qu’il n’y avait en réalité aucune raison pour que Rory ne soit pas heureux de la nouvelle. « Tu m’en veux pas de pas t’en avoir parlé avant ? » Il restait toujours ce petit détail là, alors que pourtant il n’était jamais rien venu cacher à son ami pendant toutes ces années de connaissance. « Je trouvais ça trop délicat de t’en parler avant sachant que j’étais pas sur de la réponse de ta soeur, et que je voulais pas te mettre dans une situation où t’aurais eu à lui mentir. » Et puis surtout: il n’aurait pu lui en parler plus tôt car l’idée de demander en mariage Grace ne lui était apparue que lorsqu’il s’était retrouvé au pied du mur, voulant à tout prix faire en sorte que la jeune femme ne puisse douter de son amour pour elle. Il aimait Grace, de tout son coeur, mais il ne saurait se pardonner du mal qu’il lui avait fait dans son dos - alors, à défaut de pouvoir exposer ce qu’il avait réellement sur le coeur à n’importe qui, il prenait des détours et des décisions dont il n’était pas totalement convaincu, mais qui sur le papier semblaient être la bonne chose à faire.





Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
don’t blame me (rory) IAeu3cF ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur, il reprend le chemin des plateaux après une convalescence de plusieurs semaines supervisée par son fiancé et kiné personnel.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill où Swann l'a rejoint. son fiancé et lui y vivent heureux avec leur chiot, Brownie.
don’t blame me (rory) 5rbz
POSTS : 8521 POINTS : 1205

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
don’t blame me (rory) DNTTQtYr_o
rowann #28 (ua) & #29 & #30 & #31it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)293031

don’t blame me (rory) Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

don’t blame me (rory) PC8GJaYC_o
cringer #10i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

don’t blame me (rory) NEPb15bt_o
lewaine #2she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

don’t blame me (rory) Aee4eab5b7e4bf9a993982b131dd2d6f83036fb0
royit took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.


(11) arthurgracewendyzoya #2 (fb 2021)penny #10rosalie #7swann #29shining stars agencyfamily chaos & swann #30swann #31

(ua) swann #28

don’t blame me (rory) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:

don’t blame me (rory) B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @valruna, banns profil @zaja, gifs profil & sign @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyLun 6 Juin - 20:39



don't blame me.

L'époque où Ruben et Rory passaient le plus clair de leur temps ensemble à refaire le monde et profiter de leur jeunesse pouvait paraître loin, mais ça n'était pas le fait d'entrer dans la trentaine qui changeait quoi que ce soit à l'amitié inébranlable qui les unissait depuis tout ce temps. Cette soirée en était après tout la preuve, et l'acteur était convaincu qu'il leur suffisait de se créer d'autres occasions pour se voir davantage. « Toujours, oui. » Courir ensemble, tel qu'ils pouvaient fréquemment le faire à l'époque, était une idée comme une autre. Mais elle aurait le mérite de leur rappeler le bon vieux temps. « Tu peux m’accompagner quand tu veux. Je te laisserai pas gagner la moindre course, mais j’irai courir avec toi avec plaisir. » Rory étira un franc sourire, pas surpris et clairement amusé que l'esprit compétiteur de Ruben ressorte à cette occasion. Il avait toujours été un excellent coureur, particulièrement endurant, et Rory savait déjà que le suivre ne serait pas de tout repos. Mais ça lui ferait le plus grand bien, à vrai dire, de se défouler pleinement. Sportif de nature, il ne pouvait pas seulement compter sur les entraînements en salle pour garder la forme, et sa profession nécessitait qu'il continue à prendre soin de lui. « Prépare-toi à mordre la poussière, Ben. » Si Rory lui-même avait toujours été un compétiteur né, notamment à l'époque où il donnait tout ce qu'il avait pour être le meilleur de son équipe de football, ici son sourire en coin prouverait à Ben qu'il ne le pensait pas vraiment. Ou qu'en tout cas, il serait bien plus heureux de partager ça avec lui que réellement soucieux de gagner. « Le perdant paiera un verre à l'autre la prochaine fois qu'on remettra ça. » Ce serait un deal honnête, mais aussi la garantie qu'ils n'auraient pas d'excuse pour se retrouver autour d'un verre un peu plus souvent à l'avenir. « Pas question de laisser à nouveau passer plusieurs semaines avant de s'organiser ce genre de soirée. » Il y tenait sincèrement.

Si les deux amis avaient vécu beaucoup de choses ensemble, la nouvelle que lui partagea Ruben leur prouva une fois de plus qu'ils n'étaient plus des adolescents depuis longtemps. Et qu'aujourd'hui Ruben ne lui demandait plus seulement sa bénédiction pour sortir avec sa sœur, mais bel et bien pour faire d'elle sa femme. Les choses avaient bien changé depuis l'époque où Rory les admirait d'un air attendri, songeant depuis le premier jour qu'ils étaient faits l'un pour l'autre et avaient toutes les chances d'être heureux ensemble. Que le temps lui ait finalement donné raison et que Ruben exauce aujourd'hui toutes ses prières ne pourrait donc pas le rendre plus fier : ils allaient se marier, et c'était certainement la plus belle nouvelle qu'il aurait pu lui partager. Parce que Ruben était Ruben, et que si quelqu'un était capable de faire le bonheur de Grace, il savait que c'était lui. Il le connaissait depuis assez longtemps pour ne pas avoir le moindre doute : il aimait sa sœur, et quand bien même Grace ne s'étendait pas souvent sur ce qu'elle éprouvait devant ses proches, il savait qu'elle était aussi épanouie auprès de Ruben que n'importe quel frère le voudrait pour sa sœur. « Merci, Rory. Tu peux pas savoir à quel point ça fait du bien te t’entendre dire ça. » Ruben semblait sincèrement touché, c'est en tout cas ce que songea Rory lorsqu'il perçut cette émotion si particulière dans son regard. Ému, l'acteur l'était lui aussi et ce moment, il avait attendu bien longtemps de pouvoir le partager avec son ami. Comme si tout ça était finalement l'évidence depuis le départ. « Je le pense vraiment. » Il lui assura dans un sourire. « Je sais que mes parents ont tendance à accorder de l'importance aux études, au boulot que tu peux faire et à tous ces trucs qui font de toi le meilleur parti à des kilomètres à la ronde à leurs yeux. » Il y avait bien sûr une pointe d'amusement dans sa voix, tandis qu'il pointait du doigt ce dont Ruben était sans doute conscient depuis des années, lui que ses parents n'avaient mis qu'une seconde à considérer comme l'un des leurs. Il y avait pourtant aussi une grande part de vérité là-dessous, et c'était aussi son rôle d'ami de lui assurer que ce n'était pas ce qui faisait de lui le beau-frère idéal à ses yeux. « Mais moi ce qui m'importe vraiment, c'est que tu sois l'une des personnes les plus honnêtes et les plus bienveillantes que je connaisse. Quelqu'un qui saura prendre soin de ma sœur. C'est même la seule qui compte vraiment à mes yeux. » Parce qu'il se fichait du reste, que ce n'était pas son cursus ou le prestige derrière sa profession qui faisait de lui l'un de ses amis les plus proches depuis autant d'années. De la même façon, il avait bien plus à cœur le bonheur de Grace que quoi que ce soit d'autre. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il ne pouvait pas s'empêcher d'appréhender (rien qu'un peu) la réaction de Garrett face à cette nouvelle. Il y avait toutes les chances pour qu'il se réjouisse que leur cadette épouse un type comme Ruben – pour le coup, ses standards étaient aussi élevés que ceux de leurs parents – quand bien même il se montrerait sûrement protecteur pour la forme. Et parce qu'il avait de toute façon toujours émis un avis sur tout sans même qu'on le lui demande. « Je compte laisser Grace lui annoncer la nouvelle, comme ça je risque moins qu’il joue son petit numéro de suite. » Une alternative plutôt convaincante aux yeux de Rory, conscient que si quelqu'un saurait prédire les réactions de leur aîné, c'était bien Grace. « Bonne idée, il aura le temps de digérer la nouvelle lorsque vous vous verrez. Mieux vaut prendre aucun risque. » Il gardait néanmoins ce petit sourire malicieux, preuve qu'il en rajoutait et que Ruben n'avait pas de vraie raison de s'en faire. Et même si c'avait du être le cas, il serait montré au créneau pour le défendre comme il en prenait de plus en plus souvent l'habitude face à son frère. « Ça fait un bout de temps que j'ai remarqué oui, tu sais. » Mais d'ici peu Ruben rejoindrait à son tour les hommes du clan Craine et ainsi ce désavantage numérique ne serait bientôt plus qu'un lointain souvenir. Une autre raison de se réjouir de cette union, mais évidemment pas la plus importante – et loin de là.

« Tu m’en veux pas de pas t’en avoir parlé avant ? » S'il est vrai que les deux hommes ne s'étaient jamais rien cachés, Rory n'aurait jamais dans l'idée de lui reprocher d'avoir gardé le silence, même sur une nouvelle aussi importante. « Je trouvais ça trop délicat de t’en parler avant sachant que j’étais pas sur de la réponse de ta sœur, et que je voulais pas te mettre dans une situation où t’aurais eu à lui mentir. » Ainsi il secoua doucement la tête, souhaitant rassurer Ruben avant toute autre chose. « Non bien sûr, je comprends que tu aies préféré attendre. » Qu'il ait préféré connaître la réponse de sa sœur avant de lui annoncer les choses était parfaitement compréhensible et Rory en aurait probablement fait de même à sa place, ne serait-ce que pour lui épargner une fausse joie. « J'aurais éventuellement trouvé à redire si tu m'avais prévenu la veille de ton mariage, mais... » Il retrouva un sourire plus amusé. « Pour le reste, je peux pas t'en vouloir d'avoir voulu faire les choses dans l'ordre. » Ça lui ressemblait bien et ça n'était pas une chose que Rory aurait la moindre envie de lui reprocher. Ruben était un type fiable, carré, qui avait tout naturellement choisi le meilleur moment pour lui partager cette nouvelle. Loin de lui en vouloir, Rory n'en était que plus convaincu qu'il ferait un parfait époux pour sa sœur, et pas uniquement parce que tous les deux s'étaient toujours beaucoup ressemblés. « D'ailleurs, j'espère que tu sais que tu peux compter sur moi pour aider, quoi que vous ayez précisément en tête. » Qu'ils optent pour un grand mariage ou quelque chose de beaucoup plus intimiste, il serait plus qu'heureux de pouvoir participer aux préparatifs d'une manière ou d'une autre. Ce n'était pas d'hier que Rory aimait les mariages, il suffisait de voir le nombre de cérémonies auxquelles il avait assisté rien que ces derniers mois. Celle-ci aurait pourtant une symbolique toute particulière à ses yeux, pour des raisons plus qu'évidentes. « Et non, je parle pas seulement de l'enterrement de vie de garçon, même si pour ça aussi je peux être mis à contribution. » Est-ce qu'il allait un peu trop vite ? Peut être, mais l'enthousiasme se lisait dans le regard brillant d'un Rory incapable de ne pas se projeter. Il était simplement heureux pour Ruben et pour Grace, qui méritaient que le plus beau jour de leur vie soit mémorable. Heureux et probablement envieux, aussi, sachant combien il attendait lui-même le jour où il pourrait se fiancer avec Swann et partager à son tour la bonne nouvelle avec son ami.



don’t blame me (rory) JTdVfXP
don’t blame me (rory) QqLqwzn
don’t blame me (rory) QoPDAKU
don’t blame me (rory) E0B9M70
don’t blame me (rory) HZjB4DU
don’t blame me (rory) 872289volunteer
don’t blame me (rory) KPZB94a
don’t blame me (rory) Lcds5AP
don’t blame me (rory) Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
don’t blame me (rory) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptySam 11 Juin - 17:56



« Prépare-toi à mordre la poussière, Ben. » - « J’ai peur d’avance. » - « Le perdant paiera un verre à l'autre la prochaine fois qu'on remettra ça. Pas question de laisser à nouveau passer plusieurs semaines avant de s'organiser ce genre de soirée. » - « T’as fini de me convaincre. » Il était de toutes façons d’accord sur le fait qu’ils ne prenaient malheureusement pas assez le temps de passer du temps ensemble, si bien que de tourner ça en petite compétition avec comme récompense le fait de se voir plus régulièrement paraissait être idéal, à Ruben. Parce-que avant d’être son beau-frère, Rory était surtout un de ses plus vieux amis et qu’il tenait réellement à lui.

Et c’était pour toutes ces raisons là également que l’avis de ce dernier sur la future union du Hartfield à Grace était d’autant plus important. « Je le pense vraiment. » Ruben sourit de façon miroir face à Rory. « Je sais que mes parents ont tendance à accorder de l'importance aux études, au boulot que tu peux faire et à tous ces trucs qui font de toi le meilleur parti à des kilomètres à la ronde à leurs yeux. » Il eut un petit rire, aux dernières paroles du Craine. Il était vrai que les parents de Grace et Rory - et du reste de la fratrie, cela allait de soi -, avaient toujours porté un intérêt particulier au parcourir professionnel et personnel des personnes qui gravitaient autour de leurs enfants. Ruben avait eu la chance, si on pouvait dire, de cocher toutes les cases depuis qu’il était jeune et d’avoir été accepté comme quelqu’un de bien et de fréquentable par les parents Craine bien même avant qu’il ne commence à fréquenter l’une de leur fille. Il avait gagné l’accès privilégié depuis longtemps, Ruben, et le pire étant qu’il ne forçait aucun trait pour en arriver à un tel résultat. « Mais moi ce qui m'importe vraiment, c'est que tu sois l'une des personnes les plus honnêtes et les plus bienveillantes que je connaisse. Quelqu'un qui saura prendre soin de ma sœur. C'est même la seule qui compte vraiment à mes yeux. » Aux mots du jeune homme, cependant cette fois ci, Ruben ne sut faire autrement que de baisser le regard. Avant, il aurait été fier d’être vu de la sorte et que ce soit là les pensées qu’on ait de lui. Peu de temps avant cette discussion, il aurait été heureux même de pouvoir sourire en entendant de tels adjectifs le décrivant. Aujourd’hui cependant, c’était une vague de honte qui chargeait émotionnellement son coeur - et il peinait à ne pas montrer que cela l’atteignait de cette façon. S’il y avait bien une personne qui ne pouvait être au courant de ce qu’il ressentait à l’idée qu’on le traite d’honnête personne, c’était Rory. Il préféra se concentrer sur la seconde partie des paroles du Craine. « Bien sur que je prendrai soin de ta soeur, Rory. » Après tout, il ne mentait pas: cela avait toujours été une priorité pour lui. Cependant, il s’était égaré un instant, un seul, et il y avait fort à parier qu’il ne puisse plus aussi facilement honorer ses paroles par la suite malheureusement. Il ne désirait faire aucun mal à Gracie, mais il lui en ferait malgré lui lorsque son véritable comportement serait révélé aux yeux du monde - Dieu qu’il en désirait pas être ce jour là, ni aujourd’hui ni jamais.

« Bonne idée, il aura le temps de digérer la nouvelle lorsque vous vous verrez. Mieux vaut prendre aucun risque. » - « Ca me laisse une meilleure chance de survivre jusqu’au mariage. »

Ce n’était cependant pas la réaction de l’ainé des frères Craine qui importait aux yeux de Ruben - de toutes façons, Grace et lui n’avaient pas à attendre après l’avis de Garrett pour savoir s’ils pouvaient unir leurs destins ou non -. En revanche, Ben n’était jamais venu jusque là cacher des choses à Rory et d’un côté, il s’en voulait d’avoir agi de la sorte. Le contraire lui semblait être impossible, dans cette situation cependant, et il s’en excusait réellement auprès du jeune homme. « Non bien sûr, je comprends que tu aies préféré attendre. » Un léger soupire de soulagement - qu’il ne savait pas retenir -, s’échappa d’entre les lèvres du Hartfield. Il se sentait idiot à autant appréhender une si simple conversation avec Rory; jamais auparavant il ne s’était retrouvé dans cette situation et il était quelque peu déboussoler. Comme quoi, il existait des choses qui réussissaient à lui faire remettre ses pensées en question. « J'aurais éventuellement trouvé à redire si tu m'avais prévenu la veille de ton mariage, mais… Pour le reste, je peux pas t'en vouloir d'avoir voulu faire les choses dans l’ordre. Le petit rire de Rory arracha un franc sourire à Ben, qui leva les yeux au ciel. « Bien sur que j’allais attendre le dernier moment pour te prévenir voyons. » Quelques jours lui avait déjà paru une éternité, alors agir autrement, il n’imaginait même pas. « D'ailleurs, j'espère que tu sais que tu peux compter sur moi pour aider, quoi que vous ayez précisément en tête. Et non, je parle pas seulement de l'enterrement de vie de garçon, même si pour ça aussi je peux être mis à contribution. » - « Oh, je comptais bien te mettre à contribution pour ça oui, tu y échapperas pas crois moi. » Qui d’autre en réalité pour s’occuper d’une telle soirée, que Rory ? Ruben comptait bien que le jeune homme participe aussi activement que possible à cette partie là du mariage - si on pouvait appeler ça une réelle partie de ce dernier -, mais ce n’était pas vers ça que ses pensées s’étaient d’abord dirigées en entendant la première partie de l’affirmation du brun. C’était vers une partie qui, à ses yeux, était bien plus importante; et pour ça, il n’avait à attendre après personne et ne comptait commencer par personne d’autre que Rory. « Mais c’est pas que pour ça que je vais avoir besoin de toi. » Le sérieux n’était qu’à moitié de mise dans ses paroles, tout comme son sourire était autant concentré qu’amusé. Il ajoutait ici un léger suspense qui n’était en rien nécessaire mais simplement pour embêter gratuitement son ami. « Tu voudras être mon témoin ? » Parce-que qui d’autre que l’homme face à lui à qui poser en premier la question ? Bien sur, il n’écarterait pas son frère de ce rôle qui semblait lui revenir presque de droit également, mais les deux hommes seraient un duo indispensable aux yeux de Ruben auprès de lui, le jour où il viendrait dire je le veux devant l'autel et devant Grace.





Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
don’t blame me (rory) IAeu3cF ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur, il reprend le chemin des plateaux après une convalescence de plusieurs semaines supervisée par son fiancé et kiné personnel.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill où Swann l'a rejoint. son fiancé et lui y vivent heureux avec leur chiot, Brownie.
don’t blame me (rory) 5rbz
POSTS : 8521 POINTS : 1205

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
don’t blame me (rory) DNTTQtYr_o
rowann #28 (ua) & #29 & #30 & #31it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)293031

don’t blame me (rory) Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

don’t blame me (rory) PC8GJaYC_o
cringer #10i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

don’t blame me (rory) NEPb15bt_o
lewaine #2she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

don’t blame me (rory) Aee4eab5b7e4bf9a993982b131dd2d6f83036fb0
royit took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.


(11) arthurgracewendyzoya #2 (fb 2021)penny #10rosalie #7swann #29shining stars agencyfamily chaos & swann #30swann #31

(ua) swann #28

don’t blame me (rory) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:

don’t blame me (rory) B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @valruna, banns profil @zaja, gifs profil & sign @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyMer 29 Juin - 20:53



don't blame me.

« J'ai peur d'avance. » Comme si ça pouvait suffire à effrayer un joggeur tel que Ruben, qui était déjà de toutes les courses lorsqu'ils avaient dix années de moins et un peu plus de temps pour s'adonner à ce genre d'activités. « T’as fini de me convaincre. » Le voilà, le Ruben qu'il connaissait et qu'il était particulièrement heureux de retrouver, l'acteur se réjouissant à l'avance de ce petit aller-retour dans le passé, à suer à grosses gouttes et à refaire le monde entre deux récupérations. « J'étais sûr que je te prendrais par les sentiments. » Il le connaissait trop bien, et ça n'avait rien d'étonnant quand on traînait comme eux ensemble depuis autant d'années. Il l'avait vu passer de l'adolescence à l'âge adulte, réussir ses études et devenir le brillant chirurgien qu'il était aujourd'hui. Il n'y avait presque rien de la vie de Ruben que Rory puisse prétendre ignorer, quand bien même ils avaient moins d'occasions de passer des soirées comme celles-ci. Raison de plus pour en faire l'enjeu de leur prochaine course, et s'assurer qu'ils remettraient ça au plus vite.

Pour l'heure cependant, Rory avait encore plus important à penser et pour cause : Ruben allait épouser sa sœur et ça ne pourrait pas le rendre plus heureux et impatient. Ce n'était pas d'hier que Rory espérait voir les choses prendre ce chemin, ayant toujours répété à qui voulait l'entendre que Ruben était parfait pour Grace et qu'il ferait aussi un beau-frère idéal. Il n'était pas seulement son ami depuis de nombreuses années et quelqu'un en qui Rory avait toute confiance, il était aussi l'homme que sa sœur avait choisi pour partager sa vie et quelqu'un qu'il n'imaginait pas un seul instant lui faire du mal. Bien loin de là, Ruben avait toujours eu à cœur de rendre sa sœur heureuse et cette union ne ferait que confirmer ce dont Rory n'avait jamais douté : ces deux-là étaient faits l'un pour l'autre, et pour une fois ce n'était pas son romantisme exacerbé qui s'exprimait. Ou pas seulement, en tout cas. « Bien sur que je prendrai soin de ta sœur, Rory. » De telles paroles avaient toute leur place dans la bouche de Ruben et pourtant, Rory n'en était pas moins ému d'entendre à quel point il aimait sincèrement sa sœur. A quel point il ferait tout pour elle, et à quel point la perspective d'appartenir bientôt à leur famille – tout du moins de manière officielle, sa place au sein du clan Craine étant après tout acquise depuis des années – semblait compter à ses yeux. Il faut dire que ses parents adoraient Ruben, qu'il s'était non seulement illustré comme le parfait petit-ami pour sa sœur mais aussi comme un ami que la plupart d'entre eux avait appris à apprécier, à l'époque où ils passaient déjà le plus clair de leur temps ensemble. Dire que Rory était prêt à mettre le bonheur de sa sœur entre ses mains était un euphémisme, tant il avait confiance en lui. « Eh, j'en ai jamais douté tu sais. J'ai pas attendu que tu la demandes en mariage pour en être sûr. » Il souffla dans un sourire tout ce qu'il y a de plus sincère, pourtant conscient que ça n'avait pas du empêcher Ruben d'angoisser avant de lui annoncer pour leur mariage. Parce qu'il n'était pas sans savoir combien Rory était protecteur avec ses sœurs et que c'est précisément le fait que Ruben en ait tenu compte qui le touchait autant.

« Ça me laisse une meilleure chance de survivre jusqu’au mariage. »
« Disons que ton absence risquerait de poser problème. »

Et quand bien même il ne croyait pas réellement Garrett capable d'intimider Ruben, il valait toujours mieux être prudent. Ruben ne saurait manquer le plus beau jour de sa vie, et le moment où Grace et lui célébreraient leur amour. Rory en était ému d'avance, éternellement rêveur chaque fois qu'il assistait à un mariage et s'attendrissant du bonheur des principaux concernés. Cette fois pourtant, tout serait encore plus symbolique et lui certainement incapable de contenir son émotion si tôt qu'il verrait sa sœur avancer jusqu'à son futur époux. Précisément parce que c'était Ruben, et pas n'importe qui. Ruben qui n'avait pas à s'en vouloir d'avoir gardé le secret jusque là, et surtout pas alors qu'il avait voulu bien faire les choses. « Bien sur que j’allais attendre le dernier moment pour te prévenir voyons. » Et bien sûr qu'ils savaient tous les deux qu'il n'en aurait rien fait, en réalité, étant bien trop attaché aux traditions et soucieux de ne froisser personne, quand bien même il en faudrait beaucoup pour que Rory lui tienne rigueur de quoi que ce soit. Une chose est sûre, Ruben pouvait compter sur lui pour l'épauler dans les grands préparatifs et Rory s'y mettrait même de bon cœur, d'ors et déjà rempli d'impatience. « Oh, je comptais bien te mettre à contribution pour ça oui, tu y échapperas pas crois moi. » « Tu n'as qu'un mot à dire et je te concocte un plan à la Very Bad Trip. » Bien sûr, et parce que c'était totalement dans le genre de Rory d'improviser des beuveries et de se réveiller avec un black out total le lendemain matin. Son rire, en réalité, viendrait confirmer à son ami que ça ne pourrait pas être plus éloigné de la vérité et qu'il ne lui ferait jamais un coup pareil, peu importe à quel point il aurait à cœur de rendre cette soirée mémorable. Tout scénario impliquant que Ruben se réveille avec la gueule de bois dans une chambre d'hôtel en désordre étant d'ors et déjà exclus, sans doute pour le grand soulagement du futur marié. « Mais c’est pas que pour ça que je vais avoir besoin de toi. » Cette fois, Rory leva ses deux mains devant lui, éprouvant le besoin de procéder à un rapide rappel des faits. « Avant que tu me dises ce que t'as en tête, laisse-moi te rappeler que je suis maladroit et que je danse très mal. Mais vraiment, très, très mal. » Juste au cas où il lui viendrait ce genre d'idée, ça ne coûtait sans doute rien de le prévenir.

« Tu voudras être mon témoin ? » Ces mots-là, Rory ne les avait pas vu venir, pourtant c'était loin d'être la première fois qu'il s'imaginait lui-même tenir ce rôle pour Ruben un jour, simplement parce que ça prendrait tout son sens au regard de la longue amitié qui les unissait. Mais parce qu'il n'aurait jamais pu prédire que cette sortie en ville prendrait cette tournure et que Ruben lui annoncerait ses fiançailles, Rory en était à nouveau pétri de surprise. « Oh. » L'acteur était incroyablement touché, presque muet d'émotion. Que Ruben soit sur le point d'épouser sa sœur était déjà une merveilleuse nouvelle, mais c'était encore bien plus précieux que son ami veuille faire de lui son témoin pour un jour aussi important. « Ruben, c'est... ce serait un honneur, tu sais bien. » Il ne saurait rêver tenir un plus beau rôle à ce mariage, et ça représenterait vraiment tout à ses yeux de les épauler. En tant qu'ami et frère des mariés, il aurait probablement insisté pour tenir ce rôle coûte que coûte, avec ou sans étiquette de témoin. Une étiquette qui pourtant changeait tout à ses yeux. « Bien sûr que j'accepte d'être ton témoin. Je serais vraiment heureux de tenir ce rôle là pour toi, ça compterait beaucoup à mes yeux. » Et s'il n'avait pas peur d'en faire trop et de s'abandonner à une de ces effusions qui mettaient parfois son entourage un peu mal à l'aise, Rory lui sauterait probablement au cou au beau milieu du bar. A la place, il déposa sa paume sur l'avant-bras de son ami, dans un geste affectueux et reconnaissant. « J'ai précisé que je savais pas danser, mais pour tout le reste tu peux compter sur moi. Alors s'il faut que je te traîne dans toutes les boutiques de costumes de la ville ou que je goûte vingt wedding cakes pour que vous preniez pas un gramme, tu peux compter sur moi. » Son enthousiasme parlait déjà pour lui, il n'y a rien qu'il rechignerait à faire, surtout si ça pouvait les aider à aborder les préparatifs dans la sérénité. « Et puis, ça me permettra de passer un peu plus de temps avec Rhett. Parce que j'imagine qu'il est ton deuxième témoin. » Il trouverait ça vraiment bien, comme en témoignait son sourire. Rory connaissait moins bien Rhett qu'il connaissait son cadet mais il était convaincu qu'il voudrait s'investir dans les préparatifs de cette union et que ça compterait pour lui aussi de tenir ce rôle. Tous les deux, ils pourraient faire équipe et débattre des heures sur la couleur d'une nappe ou d'une enveloppe – un débat constructif et ô combien fondamental.



don’t blame me (rory) JTdVfXP
don’t blame me (rory) QqLqwzn
don’t blame me (rory) QoPDAKU
don’t blame me (rory) E0B9M70
don’t blame me (rory) HZjB4DU
don’t blame me (rory) 872289volunteer
don’t blame me (rory) KPZB94a
don’t blame me (rory) Lcds5AP
don’t blame me (rory) Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
don’t blame me (rory) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyVen 8 Juil - 0:21



« Eh, j'en ai jamais douté tu sais. J'ai pas attendu que tu la demandes en mariage pour en être sûr. » Le sourire de Ruben faisait désormais écho à celui de Rory; il n’en avait jamais douté et même si c’était là quelque-chose dont il s’était douté, il était content d’entendre son vieille ami lui dire à haute voix. « Et je suis toujours en vie, donc je suppose que je fais les choses bien jusque maintenant. » Il lui accorda un petit clin d’oeil, reprenant une gorgée de sa bière, taquin sur les bords comme il savait parfaitement le faire.

« Disons que ton absence risquerait de poser problème. » - « N’oublie pas que tu ne retrouveras jamais meilleur beau-frère que moi, aussi. »

Cependant, à travers toutes ces taquineries et ces plaisanteries qu’ils s’échangeaient comme s’ils étaient en train de faire un ping-pong, il y avait bien un point en particulier vers lequel Ben emmenait doucement Rory. Toute cette discussion était montée à l’initiative du Hartfield, si bien que son ami ne devait pas se douter du point qu’il comptait aborder par la suite; ils en avaient peut-être parlé durant leurs jeunes années en rigolant, comme s’ils parlaient de sujets qui n’étaient pas prêts d’arriver de si tôt, et il y avait fort à parier que le Craine avait tout oublié depuis. « Tu n'as qu'un mot à dire et je te concocte un plan à la Very Bad Trip. » Un rire s’échappa d’entre les lèvres de Ben. L’image de son ami et lui, à enchainer les verres et les shots était tentante à réaliser, mais ce n’étiat pas du tout ce qu’il avait en tête pour toute cette partie là des préparatifs du mariage - comme si tout le plan était prêt en amont pour lui, alors que c’était loin d’être le cas. Il avait toujours vu Grace comme l’amour de sa vie et celle avec qui il finirait ses jours; mais de là à se voir mariés, quelques semaines plus tôt il n’aurait pas accordé à la question plus qu’un revers de la main pour éloigner le sujet de lui. Aujourd’hui, les choses étaient bien sûr différentes mais Ruben savait sans l’ombre d’un doute par contre que son enterrement de vie de jeune garçon ne se ferait pas à la Very Bad Trip. « T’as de la chance que je te prenne pas au mot, Craine, tu ferais beaucoup moins le malin si c’était le cas. » Il ne voyait pas Rory tenir plus de deux tournées de shooters avant de regretter amèrement sa décision. Là n’était pas le sujet de discussion de toutes façons. « Avant que tu me dises ce que t'as en tête, laisse-moi te rappeler que je suis maladroit et que je danse très mal. Mais vraiment, très, très mal. » Un sourire amusé traversait le visage du jeune Hartfield - un brin attendri, même, il fallait l’avouer. « Je sais, je compte pas sur tes talents de danseur, t’en fais pas. Y’a que Swann pour trouver que tu danses bien et c’est parce-que l’amour le rend aveugle lui qu’il dit ça. » Toute personne n’étant pas follement amoureuse de Rory Craine et son sourire charmeur pouvait voir sans soucis qu’il dansait comme un pied.

Non, Ruben désirait lui demander si Rory accepterait d’être son témoin. « Oh. » Il pouvait voir la sincérité dans la surprise qui avait pris par des traits de son amis, et Ben avouerait trop sans mal qu’il trouvait ça touchant. Il se contenta de continuer de sourire doucement, attendant que l’étonnement se soit quelque peu dissipé chez Rory. « Ruben, c'est... ce serait un honneur, tu sais bien. » - « Bien sûr que j'accepte d'être ton témoin. Je serais vraiment heureux de tenir ce rôle là pour toi, ça compterait beaucoup à mes yeux. » La main de Rory se posa sur l’avant-bras de Ruben, et ce dernier posa à son tour sa main libre sur celle de son ami. « Pleure pas ma poule, ça va bien se passer. » Il le taquinait, mais parce-que dans le cas du Hartfield, c’était plus facile pour lui de jouer sur l’humour que de montrer à quel point la réaction de Rory le touchait réellement. Leur amitié était façonnée qu’il le considérait comme un frère, et de savoir que ce dernier était autant heureux que lui - voire même bien plus heureux, en réalité - à l’annonce des événements futurs lui faisait chaud au coeur. « Heureusement que t’es ravi de remplir ce rôle, parce-que je te laisse pas le choix de toutes façons. » Le sourire de Ruben était autant empreint d’émotion que de malice. « J'ai précisé que je savais pas danser, mais pour tout le reste tu peux compter sur moi. Alors s'il faut que je te traîne dans toutes les boutiques de costumes de la ville ou que je goûte vingt wedding cakes pour que vous preniez pas un gramme, tu peux compter sur moi. » Le brun leva les yeux au ciel - il allait trop vite en besogne, l’ami. « On est en pas là, t’as encore le temps avant de te goinfrer si c’est ce que tu veux faire. » En réalité, avec le rythme de travail et de sport que Ruben s’imposait au quotidien, il ne se faisait pas trop de soucis quant à l’idée de devoir gouter plats et desserts en quantités astronomiques lorsque le mariage approcherait. Mais, comme dit, ils n’en étaient pas encore là - Grace avait dit oui et c’était déjà un grand pas en avant.

« Et puis, ça me permettra de passer un peu plus de temps avec Rhett. Parce que j'imagine qu'il est ton deuxième témoin. » Et si à cette mention le sourire de Rory était toujours au top de sa forme, celui de Ruben se fit un poil moins étincelant. Si son ami n’avait pas anticipé le fait qu’il allait lui demander d’être son témoin ce soir, Ben n’avait pas prévu qu’il mentionne son frère de cette façon - et surtout pour ce rôle. Disons que la relation établie entre les deux hommes Hartfield était conflictuelle, peu stable et surtout explosive… Autant dire qu’ils ne s’entendaient que peu, en réalité. Et si l’idée lui avait bien sur déjà travers l’esprit, pour le moment il s’était contenté de l’envoyer paître d’un revers de la main et avait décidé de prendre cette décision plus tard, lorsqu’il serait au pied du mur. Maintenant que Rory mettait les pieds dans le plat et le sujet sur le tapis, les choses changeaient de formes. « J’ai pas encore statué sur la question, à vrai dire. » Décrochant son regard du Craine, il le laissa plonger de nouveau dans son verre devenu entre temps bien vide, malheureusement. « J’ai le temps avant le mariage, donc j’ai le temps pour me décider et tout. Mais bon, disons qu’en ce moment Rhett et moi on est pas dans une bonne passe. » Il ne savait même plus la dernière fois qu’ils s’étaient adressés la parole sans arrière pensée et de leur propre chef, à dire vrai. « Et j’ai toujours ce sale goût en bouche de si je demande à Rhett d’être témoin, je trahis en réalité Jackson et j’aime pas ça. » Ruben était honnête, il était franc, et il n’avait jamais caché que de ses deux frères, c’était feu-Jackson son préféré. Si en public il avait paru solide et fort lorsque ce dernier avait disparu, en privé cela avait été bien différent et le deuil de Ruben n’était toujours pas complètement achevé.





Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
don’t blame me (rory) IAeu3cF ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur, il reprend le chemin des plateaux après une convalescence de plusieurs semaines supervisée par son fiancé et kiné personnel.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill où Swann l'a rejoint. son fiancé et lui y vivent heureux avec leur chiot, Brownie.
don’t blame me (rory) 5rbz
POSTS : 8521 POINTS : 1205

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
don’t blame me (rory) DNTTQtYr_o
rowann #28 (ua) & #29 & #30 & #31it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)293031

don’t blame me (rory) Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

don’t blame me (rory) PC8GJaYC_o
cringer #10i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

don’t blame me (rory) NEPb15bt_o
lewaine #2she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.

don’t blame me (rory) Aee4eab5b7e4bf9a993982b131dd2d6f83036fb0
royit took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.


(11) arthurgracewendyzoya #2 (fb 2021)penny #10rosalie #7swann #29shining stars agencyfamily chaos & swann #30swann #31

(ua) swann #28

don’t blame me (rory) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:

don’t blame me (rory) B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @valruna, banns profil @zaja, gifs profil & sign @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyVen 22 Juil - 20:38



don't blame me.

« Et je suis toujours en vie, donc je suppose que je fais les choses bien jusque maintenant. »
« Plus que bien, même. »

Ce n'était pas d'hier qu'à ses yeux Ruben cochait toutes les cases et ce depuis le départ, étant non seulement un ami fidèle après toutes ces années mais aussi un compagnon parfait pour sa sœur, et pas juste parce que ces deux bourreaux de travail s'étaient vraiment bien trouvés. Ruben était le genre d'homme que n'importe quel père ou n'importe quel frère ne pouvait qu'approuver, et l'acteur restait objectif malgré son affection pour son ami de toujours. « N’oublie pas que tu ne retrouveras jamais meilleur beau-frère que moi, aussi. » Il avait parfaitement raison, à vrai dire, Rory se réjouissant depuis le premier jour qu'il soit celui qui ait su conquérir le cœur de Grace. Un autre aurait certainement su la rendre heureuse, mais il doutait que quiconque en ce monde soit plus à même de combler sa sœur que lui. « Tu sais bien que j'aurais essayé de te maquer avec un autre membre de ma famille si ça n'avait pas duré avec Grace. » Il glissa sur le ton de la plaisanterie, conscient que les options n'auraient pas été si nombreuses : Wendy était un peu trop jeune à l'époque, Garrett un peu trop hétéro, Rosalie déjà aux prises avec son histoire compliquée mais passionnelle avec Wyatt. Non, vraiment, Grace et lui sonnaient l'évidence à ses yeux. « Mais j'ai jamais douté que vous étiez faits l'un pour l'autre, alors c'est pas comme si j'avais réellement envisagé cette idée. » Et de toute manière, il évoquait le sujet avec tant de sérénité qu'on irait pas croire un seul instant qu'il s'inquiétait pour leur couple. Ils étaient fiancés et paraissaient plus heureux que jamais, ce mariage était la preuve à ses yeux que leur bonheur avait de beaux jours devant lui.

Mariage qui impliquerait forcément un enterrement de vie de célibataire, et Rory comptait d'ors et déjà s'imposer comme l'un des organisateurs de l'évènement. Après tout, ils se connaissaient depuis tant d'années qu'ils avaient presque fait les 400 coups ensemble, à l'époque. « T’as de la chance que je te prenne pas au mot, Craine, tu ferais beaucoup moins le malin si c’était le cas. » D'accord, l'idée d'un remake de Very Bad Trip n'était sûrement pas la meilleure sur laquelle il puisse tabler, mais ça n'était pas comme s'il était de toute façon sérieux un seul instant. « C'est clair, j'ai aucune envie que Grace me poursuive partout avec une hache. Mais ça va pas m'empêcher de te concocter un enterrement de vie de célibataire mémorable, sois-en sûr. » Il ne serait simplement pas question d'alcool à foison et de black out le lendemain matin, ce qui ne pouvait qu'être une bonne chose. Ruben n'avait pas vingt ans, il ne se mariait pas à Las Vegas avec une fille rencontrée la veille au soir alors ce genre de choses ne colleraient de toute façon pas avec la personnalité de son ami, dont il devinait qu'il voudrait goûter à quelque chose de plus classique. Il trouverait, sans l'ombre d'un doute. « Je sais, je compte pas sur tes talents de danseur, t’en fais pas. Y’a que Swann pour trouver que tu danses bien et c’est parce-que l’amour le rend aveugle lui qu’il dit ça. » Des paroles qui tirèrent à l'acteur un rire spontané, un peu plus bruyant qu'il ne l'aurait voulu. « Alors là ! C'est... parfaitement vrai, hélas. » Il confessa entre deux rires, bien conscient que si Swann ne le regardait pas avec les yeux de l'amour, il verrait certainement lui aussi combien l'acteur était dépourvu de la moindre grâce. « Mais ça me plaît, qu'il soit le seul à trouver que je me débrouille pas trop mal. Au moins dans ses yeux j'ai toujours l'impression d'être la meilleure version de moi-même. » Et il n'y avait sans doute pas de plus beau sentiment au monde, chaque regard de l'anglais le faisant se sentir plus spécial qu'aucun rôle, aucun succès ne le pourrait jamais. C'était l'amour qui parlait, oui, et une autre raison pour laquelle aimer et être aimé était incomparable au reste à ses yeux.

L'idée d'être le témoin de Ruben pour un jour aussi important que son mariage, elle, laissa Rory si ému qu'il ne put s'empêcher de se laisser aller à quelques effusions inévitables. Le genre de choses qui ne mettaient pas toujours son entourage très à l'aise, mais auxquelles ils avaient tous fini par s'habituer. « Pleure pas ma poule, ça va bien se passer. » D'accord, l'émotion l'avait assailli avant qu'il ne soit même en mesure de la contrôler, mais il ne pourrait pas être plus heureux de se voir confier une telle responsabilité. A ses yeux, ça représentait tout, et il ne pouvait qu'espérer être à la hauteur du rôle qui lui incomberait. « Heureusement que t’es ravi de remplir ce rôle, parce-que je te laisse pas le choix de toutes façons. » « Tu me connais trop bien pour savoir que j'aurais jamais pu te refuser ça. » Et pas seulement parce qu'ils étaient amis depuis toujours à ses yeux, aussi parce qu'il n'aurait pas pu s'imaginer tenir un autre rôle pour un jour aussi important. Et il comptait évidemment y mettre tout son cœur pour devenir un témoin sur lequel Ruben pourrait compter en toutes circonstances. Que ce soit pour gérer des formalités à la place des mariés ou régler des problèmes beaucoup plus techniques, il tâcherait de leur épargner la moindre source de stress. « On en est pas là, t’as encore le temps avant de te goinfrer si c’est ce que tu veux faire. » Le rire de l'acteur résonna autour d'eux tandis qu'il hocha la tête, convaincu qu'ils auraient des centaines d'occasions d'en reparler d'ici là. « T'as raison, rien ne presse. Plus vous prendrez le temps de préparer les choses, plus ce mariage ressemblera à ce dont vous rêvez. » Et s'il y avait bien un événement qui méritait qu'on s'y attarde et qu'on ne précipite pas les choses, c'était un mariage. Ils auraient tant à faire, tant à organiser, qu'ils voudraient probablement prendre le temps de tout dans l'ordre et avec le plus de sérénité possible. « Grace fera vraiment la plus belle des mariées. Et je dis pas seulement ça parce qu'elle passera probablement des heures à choisir sa robe. » Il s'amusa, d'un ton attendri à la seule idée d'imaginer sa sœur dans sa robe de mariée. S'il avait toujours cru que Rosalie serait la première à se marier, ce serait finalement sa sœur cadette et il ne pouvait contenir son impatience.

La question du deuxième témoin, elle, ne paraissait pas si tendue jusqu'à ce que Rory réalise qu'il avait peut être présumé un peu vite de l'envie de Ruben de choisir son frère. Si ça pourrait sembler logique pour beaucoup de familles, il n'était pas sans savoir que leurs rapports avaient toujours été compliqués, plus encore depuis le décès de leur frère. « J’ai pas encore statué sur la question, à vrai dire. J’ai le temps avant le mariage, donc j’ai le temps pour me décider et tout. Mais bon, disons qu’en ce moment Rhett et moi on est pas dans une bonne passe. » Rory secoua doucement la tête, confus d'avoir tiré des conclusions avant l'heure. Il espérait tant voir les deux frères se rapprocher qu'il en avait oublié que tout n'était pas toujours si simple et qu'il était lui-même bien placé pour le savoir, après tout. Les choses n'avaient pas toujours été idylliques dans sa propre fratrie, bien qu'elles tendent enfin à s'arranger. « Oh. Oui, bien sûr, pour ça aussi tu as tout le temps. » La question ne se poserait réellement que dans plusieurs mois, alors il n'avait strictement aucune obligation d'y songer maintenant. « J'espère vraiment que les choses s'apaiseront entre vous. Et pour ce que ça vaut, je pense que si une chose peut rapprocher une famille, c'est bien un mariage. » Mais il n'était pas entrain de lui dire que c'était une raison suffisante de faire de Rhett son témoin, surtout si ça devait le mettre mal à l'aise. Simplement, il était convaincu au fond de lui que l’aîné Hartfield voudrait être présent un jour comme celui-ci, peu importe à quelle place. « Et j’ai toujours ce sale goût en bouche de si je demande à Rhett d’être témoin, je trahis en réalité Jackson et j’aime pas ça. » Soudain, le cœur de Rory se serra de culpabilité. S'il avait simplement tenu sa langue, la discussion ne se serait jamais engagée dans cette voie, qu'il savait particulièrement douloureuse pour Ruben. « Ben... » S'il résista à l'envie de reposer sa main sur son bras, c'est uniquement pour ne pas l'embarrasser. Un réflexe qu'il aurait tout naturellement eu avec Swann mais qui pourrait gêner son ami, ce qui était bien le dernier de ses souhaits. « Je suis certain qu'il serait la dernière personne à vouloir que tu te tortures avec ce genre d'idées. Et que ce qui lui importerait avant tout, c'est ton bonheur. » Alors il ne trahirait personne, à ses yeux, pas même Jackson qui avait toujours eu tant d'importance aux yeux de Ben et dont la mort avait été un véritablement cataclysme pour son cadet. Rory savait tout ça, ayant été aux premières loges de cette terrible période pour le jeune médecin. C'est bien pour ça qu'il se devait de le rassurer : son frère comprendrait, bien sûr que oui. « Je... je voulais pas réveiller tous ces souvenirs, je suis désolé. C'est un grand jour aujourd'hui, et on devrait simplement pouvoir se réjouir. » Il tenta ainsi un sourire apaisé, espérant le redonner à son tour à son ami. « Qu'est-ce que tu dirais de reprendre une tournée ? Je t'invite. Ça aussi, on peut en quelques sortes considérer que ça fait partie de mon rôle de témoin. » Et à travers le regard complice qu'il lui adressa, Rory lui fit aussi comprendre qu'il trouverait toujours en lui une oreille attentive, s'il éprouvait le besoin de se confier sur son frère et de laisser parler le poids qui pesait sur son cœur. Ce soir Ruben avait sûrement à cœur de célébrer ses fiançailles, mais Rory serait toujours là pour écouter. Qu'importe le moment.



don’t blame me (rory) JTdVfXP
don’t blame me (rory) QqLqwzn
don’t blame me (rory) QoPDAKU
don’t blame me (rory) E0B9M70
don’t blame me (rory) HZjB4DU
don’t blame me (rory) 872289volunteer
don’t blame me (rory) KPZB94a
don’t blame me (rory) Lcds5AP
don’t blame me (rory) Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
don’t blame me (rory) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) EmptyLun 25 Juil - 15:40



« Tu sais bien que j'aurais essayé de te maquer avec un autre membre de ma famille si ça n'avait pas duré avec Grace. Mais j'ai jamais douté que vous étiez faits l'un pour l'autre, alors c'est pas comme si j'avais réellement envisagé cette idée. » Bien sur qu’un petit rire qu’il ne sut contenir s’échappa d’entre les lèvres de Ruben. « T’es complètement fêlé Craine, tu le sais ça hein ? » Un sourire aux lèvres, il secouait son visage de gauche à droite. « Le seul qui aurait été capable de me supporter du reste d’entre vous, c’est toi et t’as beau être très mignon, je préfère quand même ta soeur. » Il ajouta un petit clin d’oeil.

Pour organiser une partie de ses noces et respecter certaines traditions après des fiançailles, cependant, ça allait effectivement bien être sur Rory qu’il allait compter. L’enterrement de vie de jeune garçon serait une étape à franchir, même si cette dernière ne ressemblerait surement en rien à ce que les films modernes pouvaient montrer. « C'est clair, j'ai aucune envie que Grace me poursuive partout avec une hache. Mais ça va pas m'empêcher de te concocter un enterrement de vie de célibataire mémorable, sois-en sûr. » Et il en était sur: il avait toute confiance en son ami pour organiser quelque-chose qui lui donnerait le sourire pendant encore des années lorsqu’il y repenserait. Tout comme imaginer Rory danser pouvait donner le sourire. « Alors là ! C'est... parfaitement vrai, hélas. » Le rire du Craine ne faisait entendre entre deux de ses paroles, alors que le sourire de Ruben s’agrandit légèrement, content de sa blague. « Mais ça me plaît, qu'il soit le seul à trouver que je me débrouille pas trop mal. Au moins dans ses yeux j'ai toujours l'impression d'être la meilleure version de moi-même. » Les deux jeunes hommes étaient si amoureux l’un de l’autre que parfois, cela faisait presque mal à voir. Ils s’étaient trouvés, et désormais avaient décidé de ne plus se lâcher - et ce n’était pas Ruben qui allait contredire cette idée, étant donné qu’il n’avait jamais vu son ami autant heureux que depuis que son chemin avait recroisé celui de Swann. Ils s’aimaient, le doute n’avait pas sa place ici; et même si cela se résumait au fait que l’anglais ne savait voir à quel point Rory ne savait en réalité pas danser, c’était déjà assez beau pour ne rien modifier.

Les deux hommes seraient bien sur de la partie pour le mariage entre la jeune Craine et le Hartfield, mais Ben n’avait pas l’intention d’attendre les mêmes choses de Swann et de Rory: pour  ce dernier, une place spéciale était toute prête pour lui, et il n’avait plus qu’à dire oui lorsque Ruben lui demandait s’il voulait bien être son témoin pour qu’elle lui revienne. Un sourire tendre étirait les lèvres du brun, heureux de voir que son ami considérait cette proposition comme une bonne nouvelle. « Tu me connais trop bien pour savoir que j'aurais jamais pu te refuser ça. » De toutes façons, il ne l’aurait pas laissé refuser: il ne voyait pas son mariage se dérouler autrement qu’en pouvant compter sur son ami à ses côtés. Ce n’était certes pas pour la bonne raison que Ruben s’était décidé à se marier, cependant il avait toujours su que lorsque ce jour là arriverait, il ferait en sortes que toutes les bonnes conditions soient réunies. « T'as raison, rien ne presse. Plus vous prendrez le temps de préparer les choses, plus ce mariage ressemblera à ce dont vous rêvez. Grace fera vraiment la plus belle des mariées. Et je dis pas seulement ça parce qu'elle passera probablement des heures à choisir sa robe. » Ruben eut un petit rire. « Avantage pour moi: j’aurais pas à assister à ça. » Mais il avait tout de même une petite pensée pour toutes les personnes travaillant dans les magasins spécialisés en tenues de mariage, qui allaient passer de sales moments lorsqu’elle se mettrait en quête de la tenue parfaite.

C’était légitime, de la part de Rory, maintenant que la question des témoins de son ami avait été mise en avant qu’il se demande qui serait à ses côtés pour cette journée spéciale. Cependant, Ruben ne s’attendait pas à affronter un tel sujet de conversation ce soir, et cela se ressentit dans sa façon de participer à cette conversation: son sourire perdit un peu d’éclat, son regard se délogea de celui de Rory, et l’une de ses mains s’occupait en faisant tourner le reste de sa bière dans le fond de son verre. « Oh. Oui, bien sûr, pour ça aussi tu as tout le temps. J'espère vraiment que les choses s'apaiseront entre vous. Et pour ce que ça vaut, je pense que si une chose peut rapprocher une famille, c'est bien un mariage. » Ou la détruire complètement - mais ce n’était pas la direction que Ben voulait voir se réaliser en pensant à comment son mariage allait se dérouler. Même si les choses étaient compliquées, et qu’elles n’étaient pas au beau fixe entre tout le monde, il voulait tout de même se souvenir de cette journée comme une célébration de l’amour que Grace et lui se portaient mutuellement et rien d’autre; il n’avait pas envie que ce soit l’occasion parfaite pour que Rhett et lui se prennent la tête, pour que d’autres mauvais souvenirs refassent surface, ou toute chose se rapportant à cette catégorie là qu’il ne saurait anticiper pour le moment. La seule partie dont il était certain, c’était que si cette conversation entre Rory et lui était arrivée deux ans plus tôt, il n’aurait pas hésité à lui annoncer que son autre témoin serait Jackson et il aurait annoncé cette nouvelle avec le sourire. Aujourd’hui, il avait l’impression de trahir ce dernier rien qu’en imaginant Garrett à sa place. « Ben… Je suis certain qu'il serait la dernière personne à vouloir que tu te tortures avec ce genre d'idées. Et que ce qui lui importerait avant tout, c'est ton bonheur. » Le Hartfield lâcha un petit soupire. « Je sais, je sais. » C’était tout ce que Jackson avait jamais voulu, que ses proches soient heureux. « Je... je voulais pas réveiller tous ces souvenirs, je suis désolé. C'est un grand jour aujourd'hui, et on devrait simplement pouvoir se réjouir. » Le regard de Ruben se redressa pour rencontrer les yeux clairs du Craine, et il ne put s’empêcher tout de même de porter une petite moue attendrie. Rory faisait vraiment partie des bonnes personnes de ce monde - à quel moment avait-il eu la chance de se faire un ami en or comme ça ? « Je sais que c’était pas ton intention, Craine, t’en fais pas. Mais c’est quand même une question qui va me poser soucis assez rapidement, je me rends compte. » Il avait encore le temps, certes, avant le mariage - mais il savait d’avance que les choses ne seraient pas plus simples à affronter d’ici à quelques temps. Au moins, il aurait le temps d’effectivement se convaincre qu’il ne trahissait personne qu’importe qui prenait la seconde place aux côtés de Rory. « Qu'est-ce que tu dirais de reprendre une tournée ? Je t'invite. Ça aussi, on peut en quelques sortes considérer que ça fait partie de mon rôle de témoin. » Alors, même si le coeur avait un peu plus de mal à repartir dans cette direction, il s’autorisa un petit rire amusé. « Si ton rôle de témoin consiste à m’inviter à boire un coup dès qu’on parle mariage, je vais vite pouvoir te ruiner alors. » Pas que ce serait de quoi il aurait envie de parler à longueur de journée - loin de là en réalité -, mais rien que pour embêter le jeune homme face à lui, il serait apte à remettre le sujet sur la table un peu plus souvent. Pour conclure cette discussion, il approuva les paroles de Rory d’un hochement de tête, finissant d’une gorgée le peu de bière qui restait dans son premier verre. Après tout, ce soir était supposée être une soirée de célébration - ce n’était pas en anticipant des sujets qui avaient le potentiel de ruiner son moral qu’ils arriveraient à ce résultat là. Alors, Ruben rejoignit Rory dans l’idée de mettre tout ça de côté et de profiter de l’instant présent pour le moment.





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

don’t blame me (rory) Empty
Message(#) Sujet: Re: don’t blame me (rory) don’t blame me (rory) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

don’t blame me (rory)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-