AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
One Piece TCG: où précommander la ...
Voir le deal

 (grace) we're walking a tightrope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosalie Craine
Rosalie Craine
les mélodies inavouées
les mélodies inavouées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans (08.04.1985)
SURNOM : Rosie pour presque tout le monde, elle rêve déjà du jour où elle entendra son fils chantonner "maman".
STATUT : forever ain’t forever if we’re not together.
MÉTIER : écrivaine de métier, elle s'accorde enfin cette pause qui perdure pourtant depuis plusieurs mois.
LOGEMENT : le loft sur parkland blvd est officiellement délaissé pour l'appartement sur st. paul’s terrace, là où elle a enfin osé défaire sa valise.
(grace) we're walking a tightrope C4369e12a2b941fc2d1d908339ae7d0ed358cdc0
POSTS : 2186 POINTS : 0

TW IN RP : dépression post-partum, alcoolisme, famille toxique, adultère (passé), parentalité.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : maman de Gabriel Oscar Parker, né le 20.11.2021 › souffre de dépression post-partum suite à son accouchement chaotique › seconde née d’une famille de cinq, en froid avec ses parents et son aîné › mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être › menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer › passionnée de littérature, écrit des romans de suspense › souffre du syndrôme de la page blanche depuis presqu'un an.
RPs EN COURS : (07)alexandraanwarfamily chaosrory #7wyatt #26

univers alternatifswyatt #19 (ua)wyatt #24 (ff).

(grace) we're walking a tightrope Eada7ab2e195b27c1aa90b0d2d28382a31af0091
craker ☽ the best thing about tonight's that we're not fighting. it couldn't be that we have been this way before. i know you don't think that i am trying. i know you're wearing thin down to the core. but hold your breath because tonight will be the night that i will fall for you over again. don't make me change my mind or i won't live to see another day. this is not what i intended. i always swore to you i'd never fall apart. you always thought that i was stronger. i may have failed but i have loved you from the start.

(grace) we're walking a tightrope Ne9c
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

(grace) we're walking a tightrope 7y5i
talie ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

RPs EN ATTENTE : wendy #2 › you?
RPs TERMINÉS :
(grace) we're walking a tightrope 0c04ce36e537f043c9c27ede565d2ff4d58cb4eb
crakerc'est quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore. serait-ce possible alors?
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21#22#23#24 (ff)#25#26.


(2022)mabel #1rory #6swanngaïa.

(2021)rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiahwendy #2garrett #2talia #2raelynmilo #2talia #3rory #4talia #4.

flashbacksmilo #1miaariane #1jordanmaddy #1wendy #1
AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. carole71) › (sign. siren charms) › (icons. pinterest) › (gifs orlando/mandy. harley ♡) › (crackship talie. mandown ♡ ) › (crackship craines. nairobi ♡ ) › (ubs. loonywaltz)
DC : penny › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

(grace) we're walking a tightrope Empty
Message(#) Sujet: (grace) we're walking a tightrope (grace) we're walking a tightrope EmptyJeu 17 Fév - 12:32



Des dix minutes de silence. C’est tout ce à quoi tu as droit chaque fois que tu réussis à endormir Gabriel. Dix minutes, pas une de plus. Dix minutes et il se réveille en hurlant à nouveau, dix minutes et il agit comme s’il était affamé même s’il a été nourri il n’y a même pas une heure, dix minutes et il faut absolument que tu le reprennes dans tes bras sinon c’est la fin du monde qui s’en suit. Ce n’est pas très surprenant que Wyatt ait décidé qu’ailleurs serait donc un meilleur endroit pour aller écrire. Tu ne te souviens même plus s’il t’a dit où il allait, tu n’écoutais qu’à moitié entre deux crises de larmes de votre progéniture. Chaque fois que tu réussis enfin à endormir le petit garçon, tu oses espérer que cette fois-ci sera la bonne. Que cette fois-ci, il fera une sieste, une bonne, une vraie, une longue surtout. Une qui te permettra de t’asseoir pour boire un café qui est encore chaud. Ou une qui te permettra de laver les biberons sales qui se sont accumulés sur le comptoir dans les dernières vingt-quatre heures. Ou une qui te permettra enfin de prendre une douche. C’est qu’elle est cruellement loin, la Rosalie qui avait toujours fière allure. Elle qui n’avait jamais un cheveu de travers. Elle qui avait toujours un maquillage appliqué à la perfection et un look qui ne mettait jamais en doute la prestance et l’importance qu’elle peut avoir. Aujourd’hui, tu n’es que l’ombre de cette Rosalie. On dit que c’est un contre-coup de la maternité, mais tu sais bien que c’est plus que ça. Que ce n’est pas seulement un manque de temps, mais c’est un manque d’énergie aussi. C’est la dépression qui rend la moindre des tâches du quotidien un vrai calvaire, quand ça semble inutile de s’habiller ou de mettre le moindre effort sur ton look quand la plupart du temps, tu ne trouves même pas le courage de sortir de l’appartement. Tu voudrais plus que dix minutes pour oublier que ça ne va aussi bien que tu le laisses entendre à quiconque te pose la question, mais ça non plus, ça ne semble pas faire parti des plans de la journée.

Tu as finalement abandonné l’idée que Gabriel puisse dormir seul dans son berceau alors c’est contre toi que tu le laisses faire sa sieste, assise aussi confortablement que tu puisses l’être sur le divan, avec seulement un café froid à proximité et la télécommande trop loin pour que tu ne puisses l’atteindre et changer le poste, n’ayant rien d’autre pour te distraire que des annonces publicitaires pour des trucs plus insignifiants les uns des autres. Au moins Gabriel semble enfin profondément endormi et confortable et tu ne souhaites pas briser ça pour rien au monde. Mais c’est l’univers qui semble s’acharner quand c’est la sonnette qui réveille Gabriel et que tu les obligée de te lever. Tu maudis d’avance la personne qui se retrouve derrière la porte, n’attendant aucune visite, et le sentiment ne fait que s’accentuer quand tu aperçois la silhouette familière de ta sœur. « Grace. » Pas de bonjour, pas de sourire, pas d’accueil chaleureux. Si ta relation avec la seule blonde du clan Craine n’a jamais été au beau fixe, les choses sont plus compliquées que jamais depuis l’annulation de tes fiançailles et depuis que tes conflits avec vos parents et votre aîné a pris des proportions démesurées. Si elle clame ne prendre aucun parti prix, si elle demeure moindrement présente dans ta vie, surtout depuis la naissance de ton fils, tu sais pourtant qu’elle te juge, Grace. Par la manière qu’elle a de te regarder, par la manière qu’elle a de lancer des piques juste assez pour te rappeler toutes les conneries que tu as faite, ta chute magistrale dans l’estime de cette haute société que vos parents ont toujours privilégiée par-dessus tout. « Qu’est-ce que tu fais là? » Tu te pinces les lèvres pour retenir un commentaire désobligeant sur votre mère, l’impression constante que si la plus jeune vient te voir, c’est seulement pour pouvoir faire un compte-rendu à Frances Craine, quelque chose qui est loin de te faire plaisir. Gabriel est réveillé, mais ne pleure pas pour une fois, son regard tourné vers sa tante. « T’aurais dû appeler avant de venir. » Parce qu’évidemment, si elle avait appelé, tu te serais arrangée pour ne pas être là, et ça, tu n'as pas besoin de le dire à voix haute pour qu’elle le comprenne. Mais d’un léger mouvement, tu l’invites tout de même à rentrer, tu lui offres même un semblant de sourire parce que c’est ta petite sœur et un peu de compagnie ne peut pas te faire de tort.
@Grace Craine :l:



(grace) we're walking a tightrope P0rWgDf(grace) we're walking a tightrope J36iNh6(grace) we're walking a tightrope FyMeElc
(grace) we're walking a tightrope 9jl4mY1
(grace) we're walking a tightrope Lcds5AP
(grace) we're walking a tightrope OV4BS2P
(grace) we're walking a tightrope 7ZWT0EU
(grace) we're walking a tightrope YlMyvG3
(grace) we're walking a tightrope YtxTUla
(grace) we're walking a tightrope FximBIO

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Grace Craine
Grace Craine
le meilleur des mondes
Voir le profil de l'utilisateur
(grace) we're walking a tightrope Hu5cwsy ÂGE : 30 ans (10.06). La trentaine est là. Au secours.
SURNOM : Gracie par Ruben. Personne ne se risque à lui donner de surnom.
STATUT : Fiancée à un infidèle. Grace n'a aucune idée qu'elle est cocue.
MÉTIER : Chirurgien pédiatrique au St. Vincent Hospital. Ne vous mettez pas entre elle et sa carrière.
LOGEMENT : Un somptueux loft au #404 Water Street, avec Ruben et deux chats terribles. C'est déjà mieux que rien, même si elle rêve de voir grandir un enfant entre les murs de son foyer.
(grace) we're walking a tightrope Ad5f1e0769aabf6d6147b81d73d93beb11b0c2b9
POSTS : 3565 POINTS : 0

TW IN RP : perception du corps & avortement.
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : cocue jusqu'à l'os • n'a jamais aimé personne d'autre que son fiancé • taiseuse, autoritaire, droite dans ses bottes • d'apparence froide, un vrai petit rayon de soleil dans le cœur • observatrice, attention à vos secrets • méprise une bonne partie de sa famille • sportive convaincue, s'est remise à l'exercice en force après son avortement, début 2022.
RPs EN COURS : rosalieruben #2rory #1axel #1family chaosruben #6ruben #7

(grace) we're walking a tightrope Uopj
RUBEN ☾ You live in my dream state, relocate my fantasy. I stay in reality. You live in my dream state. Any time I count sheep, that's the only time we make up, make up. You exist behind my eyelids, my eyelids - now, I don't wanna wake up.

(grace) we're walking a tightrope PTG0MPpE_o
CRAINES ☾ And I wonder why I tear myself down to be built back up again. Oh, I hope somehow, I'll wake up young again. All that's left of myself, holes in my false confidence. And now I lay myself down and hope I wake up young again.
RPs EN ATTENTE : (grace) we're walking a tightrope 68f65d129f3131223898ab1fe0304900

(grace) we're walking a tightrope Yagaw4lr
RPs TERMINÉS : mavisruben #4ruben #3ruben #1
AVATAR : Suki Water(melon sugar)house
CRÉDITS : @loudsilence (av.) + jamie (ub)
DC : Saül le crocodile & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy aka ravioli zinzin
INSCRIT LE : 22/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t43187- https://www.30yearsstillyoung.com/t43208- https://www.30yearsstillyoung.com/t43517-grace-craine

(grace) we're walking a tightrope Empty
Message(#) Sujet: Re: (grace) we're walking a tightrope (grace) we're walking a tightrope EmptyDim 27 Fév - 14:04



Grace rêve de neige et de froid. Grace rêve d'une pause bien méritée, loin de l'agitation australienne. Grace rêve de sports d'hiver, de tout sauf de rester en Australie. Elle qui, prisonnière depuis trop longtemps dans ce pays, commence doucement à ne plus savoir comment en réchapper. Dans la rue, elle toise son voisin, dévisage sa voisine, et juge cette fille trop légèrement habillée qu'elle croise sur le trottoir. Grace n'a pourtant pas de temps à perdre. C'est sa sœur qu'elle court retrouver, après un accouchement chaotique et une suite d'événements malheureux qu'elle n'aurait su prédire. C'est pourtant son métier, de prime abord. Gérer les événements malheureux pour que les parents n'aient pas à le faire. Le visage fermé, Grace frappe de son petit poing contre la porte et finit par y sonner, interrompue seulement par les bruits de la rue dans laquelle elle se trouve. Cheveux attachés bien haut, elle ressemble à une inspectrice des impôts ou à un médecin qui sort de garde. Il y a plus de vingt-quatre heures qu'elle n'a pas dormi, la blonde, enchaînant, sous supervision, les interventions risquées. Ses supérieurs ont de quoi se méfier. Elle vient pour prendre leur place, pour tout balayer.

« Grace. » « Rosalie. » Pas de surnom entre elles. De simples politesses. Elle a remarqué, Grace, les traits tirés de sa sœur. Un rictus transperce son masque d'indifférence alors qu'elle jette un regard derrière sa soeur. Est-il ici, le grand méchant loup ? Le responsable de tous les maux de l'aînée, de ce polichinelle qu'elle a vu grandir sous son nombril et qui déchire désormais ses nuits en huit petits morceaux ? Les yeux plantés dans ceux de Rosalie, Grace trépigne. Va-t-elle pouvoir entrer ? « Qu’est-ce que tu fais là? » « L'assistante sociale. A ton avis ? » qu'elle pique, grinçant des dents. Une visite surprise, ça n'a jamais été quelque chose d'apprécié, dans la famille Craine. Grace elle-même déteste qu'on vienne l'interrompre dans sa bulle. Elle déteste entendre frapper à sa porte, déteste recevoir malgré les sourires aimables dont elle gratifie ses invités. Ruben est beaucoup plus doué qu'elle pour les relations humaines. En pensant à lui, Grace triture la bague de fiançailles qui est désormais attachée à son annulaire. L'aura-t-elle remarquée, Rosalie ?

« T’aurais dû appeler avant de venir. » Balayant les mots de sa soeur comme si elle n'en avait rien à faire - parce qu'elle n'en a rien à faire - Grace continue de jeter des regards derrière son aînée. « Il te rend la vie dure. » dit-elle en désignant le bébé entre les bras de sa sœur. Ce n'est pas une question, mais plutôt un fait. Battant des cils, Grace se faufile entre les murs de la demeure de Rosalie. « Et son père ? » Est-il ici, à planer sous ce toit qui n'était originellement pas le sien ? Ce n'était pas sa place, ça ne l'a jamais été. Elle est du côté des parents, Grace, même si elle ne le dira jamais à haute voix. Elle le dit assez dans son attitude, dans la manière qu'elle a de regarder Rosalie - et bientôt, ce bébé. Elle n'a jamais beaucoup aimé Wyatt, ne l'a jamais beaucoup côtoyé non plus. Elle ne le connaît pas, pour ainsi dire, elle qui n'a jamais cherché à se sociabiliser outre mesure avec cet homme qu'elle qualifie sans mal de fantôme. « Il ne te ressemble pas. » qu'elle postule, posant ses yeux sur le bambin en lui tendant un index. Ses yeux de médecin évaluent déjà tout ce qu'il y a à savoir.

Entre les murs, la tranquillité devait être de mise, juste avant que Grace ne s'acharne sur la sonnette. Le bébé a pourtant achevé sa plainte, et c'est rougeaud qu'il babille entre les bras de sa mère. « Il ne ressemble pas à son père non plus. » Et finalement, un sourire lumineux - adressé au bébé, il ne faut pas déconner - se glisse sur le visage de Grace. C'est comme un rayon de soleil qui pointe le bout de son nez parmi les nuages.


You, the last speaker of your language. One day, I might understand it. This old heart won't turn into another. This old life won't take me to another. You, the last musing of the morning when the world no longer is calling. Send me into the long night with all your little joys, little joys, see you in the sunlight, I don't wanna cry this time. I wanna fight.




(grace) we're walking a tightrope 3972209998:
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
les mélodies inavouées
les mélodies inavouées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans (08.04.1985)
SURNOM : Rosie pour presque tout le monde, elle rêve déjà du jour où elle entendra son fils chantonner "maman".
STATUT : forever ain’t forever if we’re not together.
MÉTIER : écrivaine de métier, elle s'accorde enfin cette pause qui perdure pourtant depuis plusieurs mois.
LOGEMENT : le loft sur parkland blvd est officiellement délaissé pour l'appartement sur st. paul’s terrace, là où elle a enfin osé défaire sa valise.
(grace) we're walking a tightrope C4369e12a2b941fc2d1d908339ae7d0ed358cdc0
POSTS : 2186 POINTS : 0

TW IN RP : dépression post-partum, alcoolisme, famille toxique, adultère (passé), parentalité.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : maman de Gabriel Oscar Parker, né le 20.11.2021 › souffre de dépression post-partum suite à son accouchement chaotique › seconde née d’une famille de cinq, en froid avec ses parents et son aîné › mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être › menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer › passionnée de littérature, écrit des romans de suspense › souffre du syndrôme de la page blanche depuis presqu'un an.
RPs EN COURS : (07)alexandraanwarfamily chaosrory #7wyatt #26

univers alternatifswyatt #19 (ua)wyatt #24 (ff).

(grace) we're walking a tightrope Eada7ab2e195b27c1aa90b0d2d28382a31af0091
craker ☽ the best thing about tonight's that we're not fighting. it couldn't be that we have been this way before. i know you don't think that i am trying. i know you're wearing thin down to the core. but hold your breath because tonight will be the night that i will fall for you over again. don't make me change my mind or i won't live to see another day. this is not what i intended. i always swore to you i'd never fall apart. you always thought that i was stronger. i may have failed but i have loved you from the start.

(grace) we're walking a tightrope Ne9c
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

(grace) we're walking a tightrope 7y5i
talie ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

RPs EN ATTENTE : wendy #2 › you?
RPs TERMINÉS :
(grace) we're walking a tightrope 0c04ce36e537f043c9c27ede565d2ff4d58cb4eb
crakerc'est quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore. serait-ce possible alors?
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21#22#23#24 (ff)#25#26.


(2022)mabel #1rory #6swanngaïa.

(2021)rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiahwendy #2garrett #2talia #2raelynmilo #2talia #3rory #4talia #4.

flashbacksmilo #1miaariane #1jordanmaddy #1wendy #1
AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. carole71) › (sign. siren charms) › (icons. pinterest) › (gifs orlando/mandy. harley ♡) › (crackship talie. mandown ♡ ) › (crackship craines. nairobi ♡ ) › (ubs. loonywaltz)
DC : penny › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

(grace) we're walking a tightrope Empty
Message(#) Sujet: Re: (grace) we're walking a tightrope (grace) we're walking a tightrope EmptyVen 4 Mar - 3:16



« L’assistante sociale. À ton avis? » Oh mais c’est que l’assistante sociale te ferait moins peur que Grace, en toute honnêteté. Elle viendrait pour juger de tes compétences parentales, que tu considères inexistantes dans tes pires jours, et encore, elle te jugerait moins fort que peut le faire ta petite sœur, avec ses regards toujours un peu plus inquisiteurs, sa manie de ne jamais rien délaisser et ses petites lèvres pincées. Tu le connais parfaitement le look qui va avec la manière de faire, tu es celle qui a d’abord perfectionner la méthode après tout. L’observation se fait dans les deux sens toutefois, et même si tu sembles bien moins alerte qu’elle, tu la vois triturer avec cette nouvelle bague qui a fait apparition sur sa main gauche. Bien sûr que tu en reconnais immédiatement la signification et si tu n’es pas choquée de la voir là, tu restes un peu surprise, peut-être même un peu déçue de réaliser que ta sœur n’ait pas cherché à partager cette nouvelle-là avec toi. « C’est nouveau ça. » que tu te contentes donc d’observer en pointant du doigt cette bague et tout ce qu’elle veut dire. Tu n’oses pas demander de détails, tu connais assez Grace. Elle ne te les donnera que si elle y voit un intérêt, et présentement, tu n’as pas grand-chose à offrir au clan Craine.

« Il te rend la vie dure. »
« Comme un nouveau-né. »

Comme un enfant né il y a trois mois à peine qui cherche encore à se faire au vrai monde, avec une mère qui ne sait pas trop s’y prendre et un père qui fait de son mieux. « Et son père? » En pensant au père, tiens donc. « Présent. » que tu réponds aussitôt parce que tu sais que ça va l’agacé Grace, de penser ne serait-ce qu’une seule seconde qu’elle fait complètement fausse route lorsqu’il s’agit de Wyatt, qu’il n’est pas qu’un pauvre petit voyou qui n’a jamais eu sa place dans ton décor malgré ce que tes parents ont si souvent affirmé. Qu’il va à l’encontre de tous les jugements et les préjugés que ta famille a contre lui, qu’il prouve jour après jour à quel point il est un bon père pour Gabriel quand toi, tu n’es pas certaine d’être à la hauteur dans ton rôle de mère. « Mais pas en ce moment. Il est sorti. » que tu ajoutes parce que c’est ce qu’elle demandait vraiment ta sœur, à savoir s’il est dans les parages ou non, son regard qui inspecte comme si elle s’attendait à le voir sortir du couloir d’un instant à l’autre. Tu voudrais lui dire de baisser sa garde. Que ça n’a pas à être ainsi, si tendu, si froid et impersonnel et pourtant, aucun mot ne s’échappe de tes lèvres. Elle ne saura jamais que tu trouves ça lourd, l’ambiance. Désagréable même. Tant pis. « Il ne te ressemble pas. » Tu baisses les yeux sur Gabriel. C’est vrai, qu’il ne te ressemble pas du tout. Il semble avoir oublié de prendre toute part des gènes Craine quand c’est des Parker qu’il tient le plus. Ça fait longtemps que tu n’as pas vu Abel, mais tu jurerais qu’il lui ressemble. Ça te fait sourire. Mais ce n’est que temporaire, quand tu aurais dû te douter que le commentaire cachait autre chose et surtout, qu’il ne viendrait pas seul.

« Il ne ressemble pas à son père non plus. » Le commentaire t’arrache aussitôt un rire mauvais. Il y a longtemps qu’elle n’a pas posé les yeux sur Wyatt pour dire ça, quand ton fils est en tout point sa copie conforme. L’a-t-elle seulement déjà regardé autrement qu’avec ses lunettes de jugements, assez pour réellement s’attarder à ses traits et pouvoir clamer de telles conneries? Non, bien sûr que non. Elle ne dit pas ça avec le moindre fait pour appuyer ce qu’elle dit, Grace. Elle dit ça pour provoquer, pour appuyer là où elle pense pouvoir prendre le dessus, comme en témoigne ce sourire qu’elle offre à ton fils et le contrôle de soi que tu dois user pour ne pas retirer Gabriel de sa portée est exponentiel. Tu voudrais le protéger de tout ça, d’une Grace qui te semble plus que jamais malintentionné, d’une Grace qui te semble plus loin que jamais alors que le fossé continue de se creuser sans que l’une de vous ne soit réellement prête à revenir sur ses positions. « Ça te va pas bien au teint, les sous-entendus. » Non, ça la rend même carrément hideuse, sous cette nouvelle lumière, qui n’est peut-être pas si nouvelle que ça, à bien y réfléchir. « T’espérais quoi? Pouvoir rapporter aux parents que je sais pas compter et que Gabriel n’est pas le fils de Wyatt, mais celui de Lachlan? » Ou peut-être bien qu’elle pense que tu couchais avec les deux dans la même période de temps (ce qui est arrivé bien trop souvent par le passé, faut tout de même l’admettre) et que t’as choisi de mettre la paternité sur le dos de Wyatt parce que c’est ce qui t’arrangeait le mieux? Please. Elle devrait savoir que si t’étais pour mentir, préserver les apparences auprès de Lachlan aurait été le choix logique. La chose à faire pour garder l’estime de vos parents, pour continuer de te faire une place dans cette haute société dans laquelle tu voulais tellement te fondre alors qu’en vérité, tu ne supportes pas ce monde et tout ce dont il est composé. « T’as un sacré culot quand même, de venir chez moi sans t’annoncer et d’insinuer quelque chose du genre. » Mais est-ce que tu en es réellement surprise, Rosie?

Pas le moins du monde.



(grace) we're walking a tightrope P0rWgDf(grace) we're walking a tightrope J36iNh6(grace) we're walking a tightrope FyMeElc
(grace) we're walking a tightrope 9jl4mY1
(grace) we're walking a tightrope Lcds5AP
(grace) we're walking a tightrope OV4BS2P
(grace) we're walking a tightrope 7ZWT0EU
(grace) we're walking a tightrope YlMyvG3
(grace) we're walking a tightrope YtxTUla
(grace) we're walking a tightrope FximBIO

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Grace Craine
Grace Craine
le meilleur des mondes
Voir le profil de l'utilisateur
(grace) we're walking a tightrope Hu5cwsy ÂGE : 30 ans (10.06). La trentaine est là. Au secours.
SURNOM : Gracie par Ruben. Personne ne se risque à lui donner de surnom.
STATUT : Fiancée à un infidèle. Grace n'a aucune idée qu'elle est cocue.
MÉTIER : Chirurgien pédiatrique au St. Vincent Hospital. Ne vous mettez pas entre elle et sa carrière.
LOGEMENT : Un somptueux loft au #404 Water Street, avec Ruben et deux chats terribles. C'est déjà mieux que rien, même si elle rêve de voir grandir un enfant entre les murs de son foyer.
(grace) we're walking a tightrope Ad5f1e0769aabf6d6147b81d73d93beb11b0c2b9
POSTS : 3565 POINTS : 0

TW IN RP : perception du corps & avortement.
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : cocue jusqu'à l'os • n'a jamais aimé personne d'autre que son fiancé • taiseuse, autoritaire, droite dans ses bottes • d'apparence froide, un vrai petit rayon de soleil dans le cœur • observatrice, attention à vos secrets • méprise une bonne partie de sa famille • sportive convaincue, s'est remise à l'exercice en force après son avortement, début 2022.
RPs EN COURS : rosalieruben #2rory #1axel #1family chaosruben #6ruben #7

(grace) we're walking a tightrope Uopj
RUBEN ☾ You live in my dream state, relocate my fantasy. I stay in reality. You live in my dream state. Any time I count sheep, that's the only time we make up, make up. You exist behind my eyelids, my eyelids - now, I don't wanna wake up.

(grace) we're walking a tightrope PTG0MPpE_o
CRAINES ☾ And I wonder why I tear myself down to be built back up again. Oh, I hope somehow, I'll wake up young again. All that's left of myself, holes in my false confidence. And now I lay myself down and hope I wake up young again.
RPs EN ATTENTE : (grace) we're walking a tightrope 68f65d129f3131223898ab1fe0304900

(grace) we're walking a tightrope Yagaw4lr
RPs TERMINÉS : mavisruben #4ruben #3ruben #1
AVATAR : Suki Water(melon sugar)house
CRÉDITS : @loudsilence (av.) + jamie (ub)
DC : Saül le crocodile & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy aka ravioli zinzin
INSCRIT LE : 22/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t43187- https://www.30yearsstillyoung.com/t43208- https://www.30yearsstillyoung.com/t43517-grace-craine

(grace) we're walking a tightrope Empty
Message(#) Sujet: Re: (grace) we're walking a tightrope (grace) we're walking a tightrope EmptyDim 10 Juil - 2:38



Peut-être est-ce parce qu'elle est jalouse. Peut-être est-ce parce qu'elle l'envie au possible. Elle ne peut pas trouver de la joie dans le fait de voir sa sœur avec ce nourrisson. Elle ne peut pas décemment le regarder et trouver juste sa place de jeune tante. Elle ne sait pas trouver des similitudes entre l'enfant et sa mère - son père ? - sans être piquée par l'envie que le bambin disparaisse. Grace aimerait peut-être qu'il soit dans ses bras. Elle est partagée entre l'envie que le bambin crève sur place et celle que ce soit Rosalie qui disparaisse. Avec un peu de chance, elle est désignée comme celle qui gardera l'enfant à la disparition des parents. Ne restera que le père à pousser du haut des escaliers - un accident est si vite arrivé. La blonde frissonne, redescend sur Terre loin de ses idées folles. Elle est ici, maintenant. Devant sa sœur qui n'a pas l'air contente de la voir. Grace croise les bras et rien de gentil ne sort de sa bouche. Rien de gentil n'est jamais sorti de sa bouche, de toute façon.

Les yeux de Rosalie se posent sur les mains de sa sœur. Grace malmène, sans s'en rendre compte, la bague qu'elle porte au doigt. « C’est nouveau ça. » Au tour de Grace de regarder ce qui a attiré l'œil de Rosalie. « Oui. » Elle a une moue impassible, comme si la bague n'évoquait rien. Comme si elle n'était pas venue pour ça. Elle n'est pas venue pour ça, voilà pourquoi. « C'est Ruben. Je vais me marier avec Ruben. » Peut-être. Un jour. La promesse est faite, du moins. Avec qui d'autre cela aurait-il pu arriver ? Personne ne supporterait Grace assez longtemps pour mettre un genou à terre, voilà la vérité. Il n'y a que Ruben qui soit assez fou, Ruben qui ait assez d'endurance. Voilà pourquoi. Grace n'épiloguera pas, elle n'est pas ici pour parler d'elle; elle est ici pour parler de sa sœur. Elle est ici pour avoir de quoi critiquer sa sœur, surtout. Oh, elle est heureuse pour elle, un peu - juste un peu.

Elle a passé l'entrée, désormais. Et l'enfant entre les bras de Rosalie semble calme. Grace lui adresse un grand sourire, alors qu'elle dit des choses hideuses à la mère du nourrisson. Elle a toujours eu un don avec les bébés. La pédiatrie s'est imposée d'elle-même, depuis qu'elle est petite. Elle veut s'occuper des bébés, même si cela signifie parfois les perdre. Même si cela doit aussi vouloir dire qu'elle n'aura jamais le sien, qu'elle doit observer au travers des yeux des autres. Elle ne veut jamais connaître le désespoir que certains parents connaissent lorsque leur enfant se retrouve entre les murs d'un hôpital, mais elle rêve tout de même de ressentir un jour la joie procurée par le simple fait de poser ses yeux sur un enfant sorti de son ventre. En attendant, elle observe l'enfant de sa sœur, petit soleil qui rend la vie dure à Rosalie - et à Wyatt. D'ailleurs, où est Wyatt ? Fait-il partie du parfait portrait de famille ? Est-il en train de traîner quelque part ? S'occupe-t-il d'affaires dans lesquelles il ne devrait pas fourrer son nez ? « Ça te va pas bien au teint, les sous-entendus. » Grace se redresse, repose son regard pensif dans celui, plus hargneux, de son aînée. « Je ne vois pas de quoi tu parles. » Elle joue à la parfaite petite innocente, brûle de tendre les bras pour arracher l'enfant à Rosalie. « T’espérais quoi? Pouvoir rapporter aux parents que je sais pas compter et que Gabriel n’est pas le fils de Wyatt, mais celui de Lachlan? » Là, Grace prend une mine outrée. Elle incline même la tête, histoire de rendre plus crédible son expression touchée. « C'est toi qui le dis. » « T’as un sacré culot quand même, de venir chez moi sans t’annoncer et d’insinuer quelque chose du genre. » « Tu es épuisée. Tu prends les choses trop à cœur. » qu'elle argue, un brin tranchante. Peut-être que la maternité ne sied pas tant que ça à la brune.

Grace ose tendre son index en direction du bambin, espère qu'il tendra sa main en retour. Il faudra qu'elle ose déposer les armes face à son aînée avant d'espérer construire quoi que ce soit avec son précieux petit bébé. « Je voulais t'offrir quelque chose pour la naissance. De quoi as-tu besoin ? » Pitié, demande de l'aide. Demande du repos. Tends une perche. Elle supplie intérieurement, abaisse son ego sans rien laisser paraître sur son visage. Et puis, sans attendre la réponse, elle ose enfin poser la question qui lui brûle les lèvres depuis un moment déjà : « Je peux le prendre dans mes bras ? » Elle s'en cogne, de Rosalie. La personne qu'elle est venue voir, elle a déjà accroché son regard au sien, comme si sa mère n'était personne d'important.


You, the last speaker of your language. One day, I might understand it. This old heart won't turn into another. This old life won't take me to another. You, the last musing of the morning when the world no longer is calling. Send me into the long night with all your little joys, little joys, see you in the sunlight, I don't wanna cry this time. I wanna fight.




(grace) we're walking a tightrope 3972209998:
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
les mélodies inavouées
les mélodies inavouées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans (08.04.1985)
SURNOM : Rosie pour presque tout le monde, elle rêve déjà du jour où elle entendra son fils chantonner "maman".
STATUT : forever ain’t forever if we’re not together.
MÉTIER : écrivaine de métier, elle s'accorde enfin cette pause qui perdure pourtant depuis plusieurs mois.
LOGEMENT : le loft sur parkland blvd est officiellement délaissé pour l'appartement sur st. paul’s terrace, là où elle a enfin osé défaire sa valise.
(grace) we're walking a tightrope C4369e12a2b941fc2d1d908339ae7d0ed358cdc0
POSTS : 2186 POINTS : 0

TW IN RP : dépression post-partum, alcoolisme, famille toxique, adultère (passé), parentalité.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : maman de Gabriel Oscar Parker, né le 20.11.2021 › souffre de dépression post-partum suite à son accouchement chaotique › seconde née d’une famille de cinq, en froid avec ses parents et son aîné › mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être › menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer › passionnée de littérature, écrit des romans de suspense › souffre du syndrôme de la page blanche depuis presqu'un an.
RPs EN COURS : (07)alexandraanwarfamily chaosrory #7wyatt #26

univers alternatifswyatt #19 (ua)wyatt #24 (ff).

(grace) we're walking a tightrope Eada7ab2e195b27c1aa90b0d2d28382a31af0091
craker ☽ the best thing about tonight's that we're not fighting. it couldn't be that we have been this way before. i know you don't think that i am trying. i know you're wearing thin down to the core. but hold your breath because tonight will be the night that i will fall for you over again. don't make me change my mind or i won't live to see another day. this is not what i intended. i always swore to you i'd never fall apart. you always thought that i was stronger. i may have failed but i have loved you from the start.

(grace) we're walking a tightrope Ne9c
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

(grace) we're walking a tightrope 7y5i
talie ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

RPs EN ATTENTE : wendy #2 › you?
RPs TERMINÉS :
(grace) we're walking a tightrope 0c04ce36e537f043c9c27ede565d2ff4d58cb4eb
crakerc'est quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore. serait-ce possible alors?
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21#22#23#24 (ff)#25#26.


(2022)mabel #1rory #6swanngaïa.

(2021)rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiahwendy #2garrett #2talia #2raelynmilo #2talia #3rory #4talia #4.

flashbacksmilo #1miaariane #1jordanmaddy #1wendy #1
AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. carole71) › (sign. siren charms) › (icons. pinterest) › (gifs orlando/mandy. harley ♡) › (crackship talie. mandown ♡ ) › (crackship craines. nairobi ♡ ) › (ubs. loonywaltz)
DC : penny › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

(grace) we're walking a tightrope Empty
Message(#) Sujet: Re: (grace) we're walking a tightrope (grace) we're walking a tightrope EmptyDim 24 Juil - 13:46



Ça a toujours été difficile de prétendre que vous étiez en mesure de vous comprendre, Grace et toi. Ça aurait dû être l’évidence même pourtant, avec les mêmes ambitions et ce même besoin constant de perfection, vous auriez pu être la meilleure alliée l’une de l’autre. Mais ça n’a jamais été aussi simple. Ce l’est encore moins depuis que tu as tourné le dos à tout ce qui faisait de toi une membre réputée de la société, une membre appréciée du clan Craine. Il n’y a plus que les regards qui en disent trop long et les remarques pleines de sous-entendues pour sauver les apparences d’une relation dont il ne reste absolument rien, peut-être parce que vous n’avez jamais pris la peine d’en bâtir une, de relation. Alors les choses se font de manière décousue, informelle. Tu voudrais pouvoir te réjouir pour cette bague autour de son doigt, c’est à peine si tu arrives à feindre un sourire alors que tu la mentionnes. « Oui. » Et le ton neutre de ta sœur explique bien pourquoi tout est toujours si compliqué, si difficile. « C’est Ruben. Je vais me marier avec Ruben. » « Je me doutais, oui. » On se croirait presque dans un concours de celle qui peut rester le plus impassible face à l’autre. C’est ridicule autant que c’est atrocement triste, à bien y penser. Il n’y aura pas d’accolades, pas de petite larme de joie qui coule le long de ta joue, pas même une poignée de main maladroitement offerte. Il n’y aura qu’un « Félicitations. » lancé sans cœur, sans émotion, alors que tu replaces Gabriel contre toi, préférant lui accorder toute ton attention à défaut de savoir comment l’offrir à ta petite sœur.

Elle agit comme si de rien était, Grace, sourit à Gabriel comme si elle ne venait pas de faire des sous-entendus qui sont tous ce qu’il y a de plus déplacés et toi, tu bouilles. C’est sans doute le mélange de la fatigue et des hormones qui te rendent plus agressive, plus virulente, prête à passer de 0 à 100 sans prendre la peine de graduer le tout. Ou peut-être que c’est seulement que tu refuses d’écouter les insinuations et les insultes à moitié déguisées que ta sœur ose se permettre sous ton toit, comme si c’était la plus grande des normalités dans l’univers de Grace Craine. « Je ne vois pas de quoi tu parles. » Non, bien sûr que non. Elle est l’innocence même, ta sœur, et ton regard se fait plus mauvais avec chaque seconde qui passe. « C’est toi qui le dis. » « Cesse ton petit numéro avec moi, ça prend pas. » que tu rouspètes sans jamais prendre le temps de respirer un bon coup avant de laisser les mots filés. C’est que ça lui ferait bien trop plaisir, à ta petite sœur chérie, de rapporter que la fatigue te fait délirer et que tu n’as rien de la mère parfaite que Grace saura être un jour. Oh si seulement il n’y avait pas une part de vérité dans tout ça. « Tu es épuisée. Tu prends les choses trop à cœur. » Et elle te prend vraiment pour une conne, si elle pense que tu vas avaler ça comme si de rien était. « Qu’est-ce que tu veux, Grace? » Si ce n’est une raison de plus de creuser un peu plus profond le fossé qui existe déjà entre vous. Elle est venue jusqu’ici, elle doit bien avoir une raison. Ce n’est pas la bague, alors qu’est-ce que c’est vraiment?

Et tu aurais dû le comprendre bien plus tôt, quand son regard ne lâche jamais ton fils, quand il est bien le seul à pouvoir provoquer l’étirement des lèvres de ta cadette. Elle tend un doigt vers Gabriel, dont le regard est attiré par le mouvement. Tu le serres plus fort contre toi. Ça fait mal de le réaliser, mais c’est à peine si tu lui fais confiance au fond, à ta sœur. « Je voulais t’offrir quelque chose pour la naissance. De quoi as-tu besoin? » L’attention devrait te faire plaisir. Tu la connais assez pour savoir qu’elle n’est pas complètement sincère, et certainement pas complètement pour toi. Tu as besoin de support, de soutien, des choses que ta sœur ne saurait pas t’offrir sans attendre quelque chose en retour. Elle n’a pas la moindre idée, comment le froid qui existe entre toi et elle, entre toi et le reste de votre famille te bouffe. Elle n’a pas la moindre idée, s’imagine sûrement que tu n’as que ce que tu mérites, pense peut-être que tu t’amuses de tout ça alors que tu ne rêverais pourtant que d’une chose : de lever un drapeau blanc. Mais elle ne t’en donne pas l’occasion Grace, ne cherche même pas à ce que tu la fasses vraiment, quand elle te garde constamment sur la défensive de part ses quelques regards et commentaires. Tu soupires, prête à lui répondre que tu n’as besoin de rien alors qu’elle enchaîne. « Je peux le prendre dans mes bras? » Ton premier réflexe est de le serrer un peu plus fort contre toi, tout ton être qui voudrait déjà refuser la requête. Mais ce n’est pas si simple que de dire non et de lui montrer la porte. Parce qu’elle existe toujours, l’envie d’apaiser. L’envie de croire qu’il pourrait y avoir plus que de la simple hargne, entre elle et toi. Alors hésitante, Gabriel toujours pressé contre ta poitrine, tu fais enfin un pas vers elle, et puis un autre avant de lui tendre le petit garçon âgé d’à peine quelques mois. « Attention à son cou. » que tu ne peux t’empêcher de commenter, comme si ta sœur n’avait pas déjà l’habitude de s’occuper d’enfants bien plus petits que ton fils. Tu te sens pire que tendue dès l’instant où Gabriel n’est plus contre toi, mais plutôt dans les bras de Grace qui en oublie complètement ta présence. « Comment va maman? » que tu demandes alors, espérant que peut-être, la distraction qu’est Gabriel te vaudra une réponse avec un peu moins de retenu et de sarcasme, et un peu plus de sincérité.



(grace) we're walking a tightrope P0rWgDf(grace) we're walking a tightrope J36iNh6(grace) we're walking a tightrope FyMeElc
(grace) we're walking a tightrope 9jl4mY1
(grace) we're walking a tightrope Lcds5AP
(grace) we're walking a tightrope OV4BS2P
(grace) we're walking a tightrope 7ZWT0EU
(grace) we're walking a tightrope YlMyvG3
(grace) we're walking a tightrope YtxTUla
(grace) we're walking a tightrope FximBIO

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Grace Craine
Grace Craine
le meilleur des mondes
Voir le profil de l'utilisateur
(grace) we're walking a tightrope Hu5cwsy ÂGE : 30 ans (10.06). La trentaine est là. Au secours.
SURNOM : Gracie par Ruben. Personne ne se risque à lui donner de surnom.
STATUT : Fiancée à un infidèle. Grace n'a aucune idée qu'elle est cocue.
MÉTIER : Chirurgien pédiatrique au St. Vincent Hospital. Ne vous mettez pas entre elle et sa carrière.
LOGEMENT : Un somptueux loft au #404 Water Street, avec Ruben et deux chats terribles. C'est déjà mieux que rien, même si elle rêve de voir grandir un enfant entre les murs de son foyer.
(grace) we're walking a tightrope Ad5f1e0769aabf6d6147b81d73d93beb11b0c2b9
POSTS : 3565 POINTS : 0

TW IN RP : perception du corps & avortement.
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : cocue jusqu'à l'os • n'a jamais aimé personne d'autre que son fiancé • taiseuse, autoritaire, droite dans ses bottes • d'apparence froide, un vrai petit rayon de soleil dans le cœur • observatrice, attention à vos secrets • méprise une bonne partie de sa famille • sportive convaincue, s'est remise à l'exercice en force après son avortement, début 2022.
RPs EN COURS : rosalieruben #2rory #1axel #1family chaosruben #6ruben #7

(grace) we're walking a tightrope Uopj
RUBEN ☾ You live in my dream state, relocate my fantasy. I stay in reality. You live in my dream state. Any time I count sheep, that's the only time we make up, make up. You exist behind my eyelids, my eyelids - now, I don't wanna wake up.

(grace) we're walking a tightrope PTG0MPpE_o
CRAINES ☾ And I wonder why I tear myself down to be built back up again. Oh, I hope somehow, I'll wake up young again. All that's left of myself, holes in my false confidence. And now I lay myself down and hope I wake up young again.
RPs EN ATTENTE : (grace) we're walking a tightrope 68f65d129f3131223898ab1fe0304900

(grace) we're walking a tightrope Yagaw4lr
RPs TERMINÉS : mavisruben #4ruben #3ruben #1
AVATAR : Suki Water(melon sugar)house
CRÉDITS : @loudsilence (av.) + jamie (ub)
DC : Saül le crocodile & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy aka ravioli zinzin
INSCRIT LE : 22/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t43187- https://www.30yearsstillyoung.com/t43208- https://www.30yearsstillyoung.com/t43517-grace-craine

(grace) we're walking a tightrope Empty
Message(#) Sujet: Re: (grace) we're walking a tightrope (grace) we're walking a tightrope EmptySam 6 Aoû - 0:50



Voilà, les fiançailles sont annoncées et ça n'a pas l'air de rendre Grace plus euphorique que cela. Cela ne la rend rien du tout, d'ailleurs. Pas de colère. Pas de surprise. Pas de tristesse mais pas de joie non plus. Absolument rien. Le néant. « Félicitations. » « Merci. » On croirait qu'elles parlent d'une promotion et c'est peut-être ça, au fond. Juste une sorte de promotion de couple. Rien n'a changé, sinon qu'elle porte maintenant une jolie bague avec de jolies pierres en son centre. Une pierre qui reflète bien la lumière, mais pas assez l'état de la relation qu'elle entretient avec Ruben en ce moment. L'accalmie est bientôt terminée, avec sa sœur. La bataille reprend aussitôt là où elle (ne) s'était (jamais) arrêtée. Rosalie tient son bébé contre elle et Grace donnerait tout pour ressentir le poids de ce petit être entre ses bras. Elle voudrait tant tendre les bras et que l'enfant la demande et vienne de lui-même. Tout serait plus facile si Rosalie et elle n'étaient pas en si mauvais termes. Tout serait plus facile si Grace était plus affable et Rosalie moins... Rosalie. « Cesse ton petit numéro avec moi, ça prend pas. » Oui maman, qu'elle rétorque presque, insolente. Ce n'est pourtant pas son genre, à Grace, l'insolence. Elle a depuis longtemps appris à garder ses piques pour elle. Les plus directes, elle ne les balance que dans sa tête. Pour le reste, elle est passée maître en agressivité passive. De quoi secouer un peu les plus ramollis des moutons.

« Qu’est-ce que tu veux, Grace? » L'intéressée cille et pose son regard sur le bambin. Voilà ce qu'elle veut. Un giron rempli de vie et un bébé à tenir entre ses bras. Des couches, l'odeur de la crème et du lait, les rires d'un bambin qui découvre le son de sa propre voix. Voilà ce qu'elle veut. Voilà ce qu'on lui refuse et ce dont elle ressent le poids tous les jours. Peut-être que de toute façon, elle ne peut pas. Peut-être qu'elle se fait des nœuds au cerveau et que son utérus est tout simplement hostile. Peut-être que Ruben ne peut pas non plus, que son refus est simplement motivé par un peu de biologie. Peut-être qu'ils devront un jour se tourner vers d'autres services - et que le ventre de Grace restera éternellement vide, source de mort. « Rien. Juste voir le bébé. » Et pour la première fois depuis de longues minutes, la blonde est honnête. Elle désigne de l'index l'enfant que tient Rosalie, priant en secret pour que ce dernier lui tende la main en retour. Il n'est peut-être pas assez éveillé pour ça.

C'est avec douleur que Grace se rend compte que plutôt que de tendre l'enfant vers elle, Rosalie le serre un peu plus contre elle. C'est normal. Tous les parents font ainsi. Même à l'hôpital. Certains ne veulent pas lâcher le fruit de leurs entrailles alors qu'ils sont déjà grands. Rosalie a de la chance que son bébé ne soit pas encore en mesure de lui échapper des bras. Voilà la deuxième plus grande crainte de la cadette : qu'un jour, l'enfant qu'elle mettra au monde ne lui échappe. Qu'il parte loin. Qu'il fasse des études. Qu'il ne pense plus à elle. « Attention à son cou. » Et finalement, c'est la délivrance. La trentenaire ne cache pas son sourire lorsque, par miracle, Rosalie lui tend le bambin. Grace en a presque les yeux humides. Elle raconterait ce merveilleux évènements à Ruben s'il n'était pas aussi borné. Pourtant, elle en a dans les bras souvent, des bébés. Celui-ci est spécial. Elle est certaine de déceler chez lui certains de ses traits. Déjà, la présence de Rosalie est oubliée. Rien qu'un instant - et sans vraiment le conscientiser - Grace s'imagine pleinement à sa place. Le bambin est léger, dans ses bras. Il attrape les cheveux qui tombent devant le visage de la blonde, qui le couve d'un regard bienveillant.

« ...va maman? » Grace lève à peine les yeux. La question la tire de son rêve éveillé. Elle n'en a pas entendu le début, mais cela ne doit pas être très intéressant. Rien qui parle de sa mère n'est très intéressant et ce depuis des années déjà. « Oh, elle a fait une chute il y a quelques temps. Tu sais. Le bourbon. » La phrase est prononcée avec un sourire immense tout destiné à Gabriel. « Mais tu ne devrais pas avoir à t'en soucier. Je gère. » Elle n'a pas mis un pied dans cette chambre d'hôpital après l'admission de sa mère. Elle n'était là que pour Rory, quelques minutes à peine. Le reste, il y a longtemps que Grace s'en est détachée. « Ce qui est important, c'est comment va ce petit ange. » Un pincement au cœur lui permet de se rattraper au vol, alors qu'elle détache enfin les yeux de Gabriel pour les poser dans ceux de sa sœur. « Et toi, bien sûr. J'espère que toi ça va. » Comment peut-elle aller mal, avec un si précieux petit cadeau du ciel sous son toit ?


You, the last speaker of your language. One day, I might understand it. This old heart won't turn into another. This old life won't take me to another. You, the last musing of the morning when the world no longer is calling. Send me into the long night with all your little joys, little joys, see you in the sunlight, I don't wanna cry this time. I wanna fight.




(grace) we're walking a tightrope 3972209998:
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
les mélodies inavouées
les mélodies inavouées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans (08.04.1985)
SURNOM : Rosie pour presque tout le monde, elle rêve déjà du jour où elle entendra son fils chantonner "maman".
STATUT : forever ain’t forever if we’re not together.
MÉTIER : écrivaine de métier, elle s'accorde enfin cette pause qui perdure pourtant depuis plusieurs mois.
LOGEMENT : le loft sur parkland blvd est officiellement délaissé pour l'appartement sur st. paul’s terrace, là où elle a enfin osé défaire sa valise.
(grace) we're walking a tightrope C4369e12a2b941fc2d1d908339ae7d0ed358cdc0
POSTS : 2186 POINTS : 0

TW IN RP : dépression post-partum, alcoolisme, famille toxique, adultère (passé), parentalité.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : maman de Gabriel Oscar Parker, né le 20.11.2021 › souffre de dépression post-partum suite à son accouchement chaotique › seconde née d’une famille de cinq, en froid avec ses parents et son aîné › mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être › menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer › passionnée de littérature, écrit des romans de suspense › souffre du syndrôme de la page blanche depuis presqu'un an.
RPs EN COURS : (07)alexandraanwarfamily chaosrory #7wyatt #26

univers alternatifswyatt #19 (ua)wyatt #24 (ff).

(grace) we're walking a tightrope Eada7ab2e195b27c1aa90b0d2d28382a31af0091
craker ☽ the best thing about tonight's that we're not fighting. it couldn't be that we have been this way before. i know you don't think that i am trying. i know you're wearing thin down to the core. but hold your breath because tonight will be the night that i will fall for you over again. don't make me change my mind or i won't live to see another day. this is not what i intended. i always swore to you i'd never fall apart. you always thought that i was stronger. i may have failed but i have loved you from the start.

(grace) we're walking a tightrope Ne9c
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

(grace) we're walking a tightrope 7y5i
talie ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

RPs EN ATTENTE : wendy #2 › you?
RPs TERMINÉS :
(grace) we're walking a tightrope 0c04ce36e537f043c9c27ede565d2ff4d58cb4eb
crakerc'est quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore. serait-ce possible alors?
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21#22#23#24 (ff)#25#26.


(2022)mabel #1rory #6swanngaïa.

(2021)rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiahwendy #2garrett #2talia #2raelynmilo #2talia #3rory #4talia #4.

flashbacksmilo #1miaariane #1jordanmaddy #1wendy #1
AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. carole71) › (sign. siren charms) › (icons. pinterest) › (gifs orlando/mandy. harley ♡) › (crackship talie. mandown ♡ ) › (crackship craines. nairobi ♡ ) › (ubs. loonywaltz)
DC : penny › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

(grace) we're walking a tightrope Empty
Message(#) Sujet: Re: (grace) we're walking a tightrope (grace) we're walking a tightrope EmptyMer 14 Sep - 8:06



« Merci. » Il y a le flash d’un sourire qui apparaît sur tes lèvres, quelques secondes à peine. Sur les lèvres de Grace toutefois, il n’y a rien du tout. Pas d’éclat de joie dans le fond de ses yeux, pas de lèvres qui s’étirent pour laisser croire qu’une once de bonheur s’empare d’elle à l’idée de marier Ruben. Tu pourrais poser des questions, essayer de creuser, la faire dire ce qu’elle tait derrière cette réaction typiquement Grace-like, mais tu ne fais rien de tout ça. Tu restes silencieuse, parce que ça a toujours été comme ça. C’est pire que jamais, depuis quelques mois, quand plus rien ne semble vous rattacher l’une à l’autre, si ce n’est un nom de famille que bientôt (peut-être?) la cadette ne portera plus. Elle pique, tu rétorques, mais jamais rien n’avance alors qu’elle se contente d’agir aussi nonchalamment que possible et que tu es déjà prête à mordre pour protéger ton fils, pour protéger ta famille. « Rien. Juste voir le bébé. » Le bébé. Pas ton fils. Pas son neveu. Tu fronces les sourcils, incertaine de savoir comment réagir face à ça. Elle est venue les mains vides, ta sœur, mais certainement pas sans une idée bien précise derrière la tête.

Si tu hésites pendant plusieurs secondes, tu laisses enfin ta soeur prendre Gabriel dans ses bras. C’est aisé pour Grace, de tenir le petit contre elle, et ça pince plus que tu ne voudrais l’admettre, de voir tous les sourires qu’elle offre à ton fils alors qu’elle peine à te regarder en gardant un air complètement neutre. Mais ça lui va bien, un bébé dans les bras. « Vous parlez d’en avoir bientôt, Ruben et toi? » que tu oses lui demander, fine ligne qui s’étire sur tes lèvres à nouveau, pas que Grace risque de l’apercevoir tant elle semble captivée par ton fils qui s’amuse à tirer doucement sur les mèches de ses cheveux. Ça fait longtemps qu’ils sont ensemble, les études bientôt derrière eux, la bague au doigt. Exactement tout ce qui est attendu d’une Craine, tout ce que tu n’as pas su suivre à la perfection. Ta prochaine question est celle que tu poses chaque fois que tu vois l’un des membres de ta famille et chaque fois, ils semblent tous déterminés à éviter de rentrer dans les détails. « Oh, elle a fait une chute il y a quelques temps. Tu sais. Le bourbon. » « Une chute? » que tu répètes, très peu satisfaite de la légèreté avec laquelle ta sœur balaie le tout. « Rien de grave? » Tu n’as pas besoin d’un dessin pour savoir comment elle est tombée, ça tu l’as très bien saisi. Mais s’était-elle gravement fait mal dans le processus? « Mais tu ne devrais pas avoir à t’en soucier. Je gère. » « Tu gères ou tu ignores? » C’est sorti tout seul, tu le jures. Mais c’est ce qu’elle fait de mieux Grace, ignorer pour mieux prétendre que tout est parfait. Tu le sais, t’étais excellente toi aussi à ce jeu-là, fut un temps. « Ce qui est important, c’est comment va ce petit ange. » De toute évidence, Grace a une nouvelle raison de venir te voir, et elle n’a absolument rien à voir avec toi, qu’importe ce qu’elle essaye de faire croire ensuite. « Et toi, bien sûr. J’espère que toi ça va. » « Bien sûr. » que tu répètes, même si tu n’en crois pas un mot. « On va bien. Gabriel développe normalement, malgré sa prématurité. Et moi je me suis remise de l’opération. » Physiquement parlant, peut-être. Ce qui se passe dans ta tête toutefois laisse croire que tu n’es pas si bien remise que ça, tout compte fait. « Tes collègues se sont très bien occupés de lui, à sa naissance. » Façon détournée de demander si elle était là, elle aussi, quand toi, tu étais inconsciente ou alors incapable de te rendre à lui. Un fardeau qui te pèse encore à chaque jour qui passe.



(grace) we're walking a tightrope P0rWgDf(grace) we're walking a tightrope J36iNh6(grace) we're walking a tightrope FyMeElc
(grace) we're walking a tightrope 9jl4mY1
(grace) we're walking a tightrope Lcds5AP
(grace) we're walking a tightrope OV4BS2P
(grace) we're walking a tightrope 7ZWT0EU
(grace) we're walking a tightrope YlMyvG3
(grace) we're walking a tightrope YtxTUla
(grace) we're walking a tightrope FximBIO

:l::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(grace) we're walking a tightrope Empty
Message(#) Sujet: Re: (grace) we're walking a tightrope (grace) we're walking a tightrope Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(grace) we're walking a tightrope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-