AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 Can we skip to the good part? (Hassan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sohan Khadji
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 bywong street à Toowong.
Can we skip to the good part? (Hassan) C9db47b46ee65a45ce0eb93f441c6745
POSTS : 2582 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne boit pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
RPs EN COURS : Can we skip to the good part? (Hassan) B8fc3e46356c54b34d780d368edf0ee5c1266c8d
KHADJI² ❥ There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home

Can we skip to the good part? (Hassan) 419f8d72b1589cd92759d2c3fcab5cd04c76e404
SOHASSAN ❥ Can you imagine us, years from today, sharing a park bench quietly? How terribly strange to be seventy. Old friends, memory brushes the same years, silently sharing the same fear.

Can we skip to the good part? (Hassan) Tumblr_inline_p7xxdg3HsH1sogdxr_250
CHARLIE ❥ When we grew up, our shadows grew up too. But they're just some old ghosts that we grew attached to. The tragic flaw is that they hide the truth. That you're enough, you're enough, you're enough.

Hélène&Ian - Yasmine#8 - Hassan#5

RPs EN ATTENTE : Rory#3 - Sawyer - Charlie#4 - Edge#6
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2 - Hassan#2 - Yasmine#3 - Caleb - Lukà - Wren - Edge - Yasmine#4 - Edge#2 - Hassan#3 - Nino - Aaron - Yasmine#5 - Loan - Khadjaafari#1 - Knox - Edge#3 - Rory#1 - Knox#2 - Yasmine#6 (FB) - Charlie#1 - Eve#1 - Hassan#4 - Rory#2 - Priadji - Charlie#2 - Sawyer (FB) - Charlie#3 - Yasmine#7 - Edge#4 - Edge#5
AVATAR : Rami Malek.
CRÉDITS : Loonywaltz (UB) Avenged in Chains (avatar) Joseph (dessin) Dawn of sanity (gifs).
DC : Itziar & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose https://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

Can we skip to the good part? (Hassan) Empty
Message(#) Sujet: Can we skip to the good part? (Hassan) Can we skip to the good part? (Hassan) EmptyJeu 3 Mar - 21:32


Les derniers mois n'avaient rien été d'autre qu'un grand huit émotionnel pour Sohan. Entre les problèmes de santé de Amjad et la réconciliation qui avait été entamée avec ses parents. Ca paraissait peut-être peu d'un point de vue extérieur, mais pour lui c'était beaucoup. Il avait quelques sentiments contradictoires. Il ne pouvait s'empêcher que sans cette frayeur que leur avait causé le patriarche, les choses n'auraient pas changé. Il aurait passé les dernières fêtes de famille tout seul comme les années passées. Comme il avait l'habitude de le faire depuis qu'il avait été exclu du cercle familial par ses parents, pas prêts à accepter que leur fils n'épousera jamais une belle femme avec qui il aura une tripotée d'enfants. Il s'y était habitué. C'était triste à dire, mais c'était le cas. Avec les années il avait appris à ne pas prendre la situation pour une fatalité. Il y avait bien pire dans la vie. Il y en avait des biens plus malheureux que lui aussi. Alors, il avait fait avec, pendant toutes ses années. Il avait toujours gardé un espoir, cela dit, que les liens avec ses parents finissent par se resserrer. Que ces derniers laissent un petit peu de côté les traditions qui leur tenaient tellement à coeur pour se rendre compte que leur fils comptait bien plus que cela. Ce serait mentir cependant, de dire que cet espoir ne s'était pas amoindri avec les années. A mesure que les liens se faisaient de plus en plus distants. De ses parents, il n'avait pas de nouvelles autres que celles que Yasmine lui donnait à chaque fois qu'il se voyait. Il obtenait tous les détails de la bouche de sa sœur, mais n'avait aucun contact quel qu'il soit autant avec Fatima qu'avec Amjad, chaque partie, visiblement pas décidée à faire un pas vers l'autre. Il ne leur en voulait pas. Il aurait pu agir autrement. Il aurait pu se cacher. Il aurait pu ne rien leur dire. Il aurait aussi pu accepter de faire comme si de rien était. Il aurait pu insister pour maintenir un quelconque lien. A la place, il avait choisi de ne rien dire, de vivre avec le fait que ses parents ne l'acceptaient pas tel qu'il était.

Les choses avaient plus évolué en quelques mois que depuis ces cinq dernières années. Il avait retrouvé sa place autour de la table de ses parents. Il était invité pour venir dîner, déjeuner, prendre le thé quasiment toutes les semaines et même s'il y avait tout de même une certaine gêne, palpable, il pouvait réellement voir que ses parents faisaient des efforts. Il appréciait cela et il leur laissait le temps de reprendre leurs marques. Il laissait les liens se tisser de nouveau sans forcer. A l'image du chemin qu'il avait parcouru avec Hassan depuis qu'ils avaient repris contact presque quatre ans plus tôt. Hassan, qu'il avait convié à venir se balader au parc avec lui. Ils avaient emmené les chiens, Winston, le border collie, plus qu'heureux de retrouver ses compères. Il avait trouvé un bâton, bien plus grand que lui qu'il ne lâchait que pour le déposer aux pieds de Sohan qui prenait soin de ne blesser personne en le lui lançant. Il avait pensé à le casser en deux, puis avait renoncé à cette idée, ne voulant passer pour le plus grand des traîtres devant son ami à quatre pattes. “On aurait pas atteint le sommet de l'âge adulte là ?” demande-t-il à Hassan. Ils avaient trouvé un banc où s'asseoir après avoir fait le tour du parc. Les chiens jouant dans l'herbe. Il était persuadé que si quelqu'un lui avait dit, il y a vingt ans de cela qu'ils se retrouveraient un jour à passer leur après midi comme cela, plutôt qu'à jouer aux jeux vidéos, il ne l'aurait probablement pas cru. “Je dois passer chez les parents tout à l'heure. Ils ont besoin d'aide pour déplacer quelques meubles dans le salon. Tu veux venir avec moi ?” propose-t-il ensuite avant d'ajouter. “Je sais que ça leur ferait plaisir de te voir. Puis apparemment, il y aura des petites douceurs et du thé pour nous remercier. Le réconfort après l'effort.” Il n'avait pas besoin d'en dire plus. Hassan connaissait assez Fatima pour savoir qu'il y aurait de quoi nourrir une dizaine de personnes et que les pâtisseries qui les attendaient en feraient pâlir plus d'un.




Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
Can we skip to the good part? (Hassan) FQgUS3L ÂGE : 40 ans, ohgod how do we stop this (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : il swipe à droite avec ennui, et perd l'espoir que les perches tendues à sa jolie voisine ne soient saisies un jour
MÉTIER : doyen du pôle de sciences humaines et sociales & professeur de géopolitique et relations internationales @ university of Queensland ~ consultant géopolitique et Moyen-Orient @ ABC studios, présent chaque jeudi à 18h à la table des débats de l'hebdo politique d'ABC News24 (vous vous demandez quand il trouve le temps de dormir et manger ? lui aussi)
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), l'ancienne maison de son enfance qu'il retape avec application, partage avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes, et dont la chambre d'amis est actuellement occupée par Owen
Can we skip to the good part? (Hassan) A04c67559d08d931a48005c3ab1c6e940183c152
POSTS : 18568 POINTS : 1855

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : cap des cinq (six) ans, la rémission est (enfin) une guérison ☆ bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ iranien d'origine ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle le farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide en 2016, une dépression (pas toujours) en sommeil ☆ ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005), coach des 8-12 ans @ logan city rugby club ☆ tatoué 5 fois ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
RPs EN COURS : owen #4 ☆ ethel ☆ rhett #4leilanisohan #6samanthamabel ☆ juliet #2juliana #2lawrence #2 (10/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : angus (2017)rhett (au 2023)jamie (au)kyte (au)

Can we skip to the good part? (Hassan) HideousNiftyCommongonolek-max-1mb
SOHASSAN › we're lost in the playground, late night nostalgia, friends round the fire outside in december, open the sky for me now

Can we skip to the good part? (Hassan) RLNTA9v
YASSAN › i've been sleeping with my soul, won't hide my pride, and i remember every song you used to sing along, but i forgot you changed at all

Can we skip to the good part? (Hassan) Ac644c55c5b4c8b16641aea0a4c1c471ffb58ac1
KELLSSAN › believe me i'm trying to move on, it's complicated but understand me 'cause i need time, my heart is numb, has no feeling, so while i'm still healing just try and have a little patience

Can we skip to the good part? (Hassan) 03b867830f038f34f37ee65228f290b678946a43
LEILASSAN › i hope you still feel small when you stand beside the ocean, whenever one door closes i hope one more opens, promise me that you'll give faith a fighting chance, and if you get the chance to sing it out and dance, i hope you dance

Can we skip to the good part? (Hassan) A4ed7455c8e653280dc1cc333b0cc942e8dfcd62
RHESSAN › we drew up a landscape, we climbed down a ladder carved out a memory to follow the pattern, and now on a clear glass wall i can see our faith, you know it's never too late

Can we skip to the good part? (Hassan) 1aeb6c64c74170aae6dd23013861db8a26d6e083
OWASSAN › i know we got it good, but they got it made and their grass is getting greener each day, i know things are looking up, but soon they'll take us down before anybody's knowin' our name

RPs EN ATTENTE : camil #3 ☆ isaac ☆ chad #3 ☆ kelly #8
RPs TERMINÉS :
Can we skip to the good part? (Hassan) 4021ad1ee0b0124b239792bcb6d9677b6f82bd9d
JAAFARIS › so if no one else believes in you i'm completely yours, and i've got so much faith in you. no matter what this life puts in front of you, you can save this world, i've got so much faith in you

Can we skip to the good part? (Hassan) Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400
JOASSAN › it feels as though we've made amends, like we found a way eventually. i don't wanna hurt you, i don't wanna make you sway like i know i've done before, i will not do it anymore

Can we skip to the good part? (Hassan) Tumblr_inline_pgigvqdodA1tvq6hz_250
JENNASSAN (scénario) › oh no, it's not me, i just forgot to tell you, didn't mean, it seems obscene, we just lost track along the way, i'm coming to terms and starting to learn, this ain't all it's cracked up to be

2022owen #3

2021rhett #3rhett #2yasmine #18kelly #7chad #2lawrence #1joanne #20

2020sawyer #1kelly #6camil #2sohan #5joanne #19kelly #5colleen #1yasmine #17jenna #2sixtine #1khadjaafari #1edge #1joanne #18golden four #1

2019yasmine #16juliet #1kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2juliana #1jenna #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)joanne (2004)

Can we skip to the good part? (Hassan) Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@mistspell & sign@harley + prima luce & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

Can we skip to the good part? (Hassan) Empty
Message(#) Sujet: Re: Can we skip to the good part? (Hassan) Can we skip to the good part? (Hassan) EmptySam 5 Mar - 23:56



Il y avait eu cette lumière-là, au milieu du chaos. La frayeur que leur avait fait la santé d’Amjad l’année précédente leur avait rappelé à tous comme la vie pouvait basculer sans crier gare, du jour au lendemain, mais elle avait aussi permis de remettre certaines choses en perspectives. Tous savaient que s’était matérialisée ce jour-là l’une des plus grandes peurs de Yasmine : celle qu’il faille attendre un malheur pour que Sohan, elle, leur mère et leur père ne se trouvent à nouveau réunis dans une même pièce. Des mois plus tard néanmoins, parents et enfants semblaient avoir communément décidé de fermer un chapitre pour tenter d’en ouvrir un nouveau. Et si la chose manquait parfois encore un peu de naturel et de spontanéité, revoir la silhouette de Sohan déambuler dans le décor de cette maison de Logan City où il avait grandi leur donnait à chacun du baume au cœur – Hassan y compris. Sans jamais remettre en cause les raisons sommes toutes légitimes pour lesquelles son ami avait un temps préféré s’éloigner de ses parents et de leurs opinions pour se préserver, le brun avait durant des années nourri l’angoisse sourde que de part et d’autre de la clôture on ne regrette ce status quo que trop tard – lorsqu’il n’y aurait plus rien à sauver. Fatima et Amjad n’étaient pas les parents dont Sohan aurait rêvé, mais ils aimaient leur fils ; Sohan n’était pas le fils dont Fatima et Amjad auraient rêvé, mais le Khadji ne les aimait pas moins. C’était à la fois tellement compliqué et tellement simple, et assis sur la même rive des orphelins que Lawrence et Stacey, Hassan aurait parfois simplement voulu leur rappeler à tous qu’avoir encore ses parents n’allait pas de soi, et que voir grandir ses enfants était une chance trop précieuse pour la gâcher à ne pas les accepter tel qu’ils étaient.

Rome ne s’était pas faite en un jour et le retour à la normale des relations entre les membres de cette famille ne le serait probablement pas non plus, mais ils essayaient tous, et chacun derrière y mettait du sien pour pousser les élans de spontanéité encore timides. Yasmine visitait une maison avec Edge et se devait donc de laisser Sohan et leurs parents en tête-à-tête, Hassan profitait de la disponibilité d’Owen pour réparer les quelques tuiles abimées sur son toit par la dernière tempête, devait urgemment rapporter à Juliet ce livre qu’elle avait oublié chez lui, ou avait déjà rendez-vous avec Rhett et n’aimait pas annuler au dernier moment. Tant d’excuses trop simples face auxquelles Sohan n’était probablement pas dupe, mais dont il semblait profiter pour retisser fil après fil sa relation avec ses parents. Lorsque l’informaticien avait indiqué « Je dois passer chez les parents tout à l'heure. Ils ont besoin d'aide pour déplacer quelques meubles dans le salon. Tu veux venir avec moi ? » la question de décliner ou non s’était donc à nouveau posée, et s’il n’avait pas eu un peu mauvais conscience Hassan aurait peut-être passé son tour à nouveau, mais en ajoutant « Je sais que ça leur ferait plaisir de te voir. Puis apparemment, il y aura des petites douceurs et du thé pour nous remercier. Le réconfort après l'effort. » Sohan était parvenu à faire pencher la balance : pas parce que « C’est bien parce qu’il y a un goûter à la clef, alors. » comme il l’avait aussitôt prétendu d’un ton amusé, mais parce qu’à force d’alterner fausses excuses et véritables indisponibilités il réalisait n’avoir pas revu les parents Khadji une seule fois depuis la fin des vacances d’été et le retour d’Olivia, Qasim et des enfants à Sydney. « Et parle pour toi, môssieur l’adulte, moi je continue de rouler exprès à vélo dans les flaques de boue comme si c’était toujours ma mère qui faisait la lessive. » avait-il par ailleurs fini par rebondir d’un ton narquois, pour faire écho à la première remarque de Sohan quant au fait qu’ils avaient visiblement atteint le pic de leur aura d’adulte.

Force était pourtant de constater que son ami avait raison : l’un et l’autre n’avaient peut-être pas d’enfant à accompagner au parc le dimanche après-midi, mais d’avoir tous les deux sauté le pas d’adopter un chien (et même deux dans le cas d’Hassan) pour se retrouver assis sur ce banc, à les regarder gambader comme des coqs en pâtes, ils avaient tout de même atteint un certain niveau de daronnerie. « On a encore de la marge, cela dit … » Admettant sans le dire que le point de Sohan se valait malgré tout, voilà qu’il tentait tout de même de leur donner un peu de répit avant de ressembler à leurs propres pères : « Le jour où on se pointera au parc avec le tablier de backgammon, on pourra dire qu’on a définitivement basculé de l’autre côté. » D’ici là, ils pourraient toujours continuer de se rassurer en se rappelant qu’à ce sujet Qasim aurait toujours une longueur (et quelques cheveux blancs) d’avance sur eux. Les interrompant un instant, Winston était revenu en trottinant rapporter son bâton dans l’espoir de se le voir lancer à nouveau et Hassan avait posé sur l’animal un sourire bienveillant. « Sans regret, alors ? » qu’il avait finalement demandé au maître, déjà presque certain de la réponse qu’il obtiendrait. Il n’aurait pas pensé être aussi catégorique à ce sujet lorsqu’il avait adopté Spike sept ans auparavant, mais le brun avait aujourd’hui la certitude que sur bien des points, le berger allemand lui avait probablement sauvé la vie. En se rajoutant à l’équation ensuite Bandit n’avait fait que confirmer à l’enseignant comme il avait été bête de ne pas se laisser convaincre plus tôt, et il ne pouvait pas imaginer qu’il en soit autrement pour quiconque décidait de sauter le pas à son tour. Chad serait probablement le suivant, poussé par le vide laissé par Tobey lorsque Kelly et lui avaient dû décider qui d’elle ou de lui en aurait la garde attitrée, et qu’il ait mentionné l’idée à voix-haute ne faisait selon Hassan que confirmer qu’au fond de lui, sa décision était déjà prise au même titre que celle de Sohan l’avait probablement été dès l’instant où il avait posé le pied au refuge.




Can we skip to the good part? (Hassan) 763064237  Can we skip to the good part? (Hassan) 1949770018:

Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 bywong street à Toowong.
Can we skip to the good part? (Hassan) C9db47b46ee65a45ce0eb93f441c6745
POSTS : 2582 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne boit pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
RPs EN COURS : Can we skip to the good part? (Hassan) B8fc3e46356c54b34d780d368edf0ee5c1266c8d
KHADJI² ❥ There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home

Can we skip to the good part? (Hassan) 419f8d72b1589cd92759d2c3fcab5cd04c76e404
SOHASSAN ❥ Can you imagine us, years from today, sharing a park bench quietly? How terribly strange to be seventy. Old friends, memory brushes the same years, silently sharing the same fear.

Can we skip to the good part? (Hassan) Tumblr_inline_p7xxdg3HsH1sogdxr_250
CHARLIE ❥ When we grew up, our shadows grew up too. But they're just some old ghosts that we grew attached to. The tragic flaw is that they hide the truth. That you're enough, you're enough, you're enough.

Hélène&Ian - Yasmine#8 - Hassan#5

RPs EN ATTENTE : Rory#3 - Sawyer - Charlie#4 - Edge#6
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2 - Hassan#2 - Yasmine#3 - Caleb - Lukà - Wren - Edge - Yasmine#4 - Edge#2 - Hassan#3 - Nino - Aaron - Yasmine#5 - Loan - Khadjaafari#1 - Knox - Edge#3 - Rory#1 - Knox#2 - Yasmine#6 (FB) - Charlie#1 - Eve#1 - Hassan#4 - Rory#2 - Priadji - Charlie#2 - Sawyer (FB) - Charlie#3 - Yasmine#7 - Edge#4 - Edge#5
AVATAR : Rami Malek.
CRÉDITS : Loonywaltz (UB) Avenged in Chains (avatar) Joseph (dessin) Dawn of sanity (gifs).
DC : Itziar & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose https://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

Can we skip to the good part? (Hassan) Empty
Message(#) Sujet: Re: Can we skip to the good part? (Hassan) Can we skip to the good part? (Hassan) EmptyMer 16 Mar - 18:46



Il ne peut s'empêcher de sourire, Sohan, se tournant vers Hassan. Il lui adresse un regard qui veut dire ‘vraiment ?' quand il entend la réponse de son ami. “J'ai toujours su que la cuisine de ma mère était ta seule motivation.” Lui rétorque-t-il en riant. “Figure toi que tout était prévu, je lui ai même dit que tu ne viendrais pas s'il n'y avait pas quelques petites douceurs à la clé.” Ajoute-t-il. Il plaisante et le rire qu'il laisse échapper en est témoin. Il a bien compris que la réponse de Hassan était une plaisanterie, au même titre que la sienne. Il savait que le Jaafari considérait les parents Khadji comme ses propres parents. L'inverse était vrai également. Les Khadji avaient toujours accueilli les frères Jaafari comme s'ils faisaient partie de la famille. Dès leur plus jeune âge. Ça n'avait pas changé avec le temps et il était toujours évident que si un repas de famille devait avoir lieu pour une quelconque occasion, Hassan était toujours invité. Tout comme l'était Qasim lorsqu'il habitait encore à Brisbane. Ils n'étaient rien d'autre qu'une grande famille recomposée. Ils n'étaient peut-être pas liés par le sang, mais ce qu'ils partageaient était bien plus fort. C'était donc pour cela que Sohan pouvait le taquiner de la sorte, sans avoir peur de le blesser. Parce qu'il savait que si Hassan venait donner un coup de main chez Amjad et Fatima, ce n'était pas seulement pour les délicieuses pâtisseries de la matriarche, c'était parce que ça lui faisait réellement plaisir. Les pâtisseries, elles, n'étaient qu'un avantage non négligeable dont il pourrait profiter une fois le travail fini. Il savait aussi qu'Hassan n'avait pas eu l'occasion de voir les parents Khadji depuis un moment. C'était ce que Fatima lui avait confié la dernière fois qu'il était venu dîner. Aujourd'hui était donc l'occasion parfaite pour remédier à tout cela et faire plaisir à tout le monde.

Son sourire ne le quitte pas quand il entend la remarque suivante sortir de la bouche de son ami. "T'emballe pas trop, si on demande aux gamins que t'entraine s'ils pensent que t'es l'un des leurs, tu tomberais de haut.” Lui rétorque-t-il, aussi narquois. A croire qu'il n'avait peut-être pas atteint le sommet de l'âge adulte comme Sohan l'avait insinué quelques instants auparavant, mais ils avaient en tout cas atteint ce moment dans leur vie où ils ne pouvaient pas passer un seul moment sans se voir sans se taquiner l'un l'autre par rapport à leur âge. Comme s'il y avait une espèce de guéguerre entre eux afin de déterminer lequel des deux était plus qu'en passe de devenir un vieux, la carte du troisième âge déjà prête. Si on demandait à Sohan, cependant, son avis était tout tranché : Hassan était le vieux. Pour preuve, il avait un argument irréfutable qu'il aimait mettre en avant dès que l'occasion se présentait. “Tes cheveux blancs ne trompent personne.” C'était petit. C'était aussi à prévoir, même si le Khadji savait parfaitement que les cheveux blancs n'avaient pas grand-chose à voir avec l'âge que quelqu'un pouvait avoir. Le tablier de backgammon au parc, cela dit, était un élément bien plus parlant et ne laissant absolument pas de doute quant à l'âge avancé de ses joueurs. “Non, non, on sera plus intelligents que ça nous.” Déclare-t-il en riant. “On viendra pas jouer au backgammon au parc, on gardera ça pour chez nous, au soleil, dans le jardin avec nos tasses de café qu'on aura bien du mal à pas renverser. Pour le parc, on emmènera quand même un ballon de rugby ou un truc du genre.” Explique-t-il, marquant une courte pause avant d'ajouter. “On sera peut-être trop vieux pour jouer, alors on s'assiéra sur le banc pour discuter, mais les gens qui passeront à côté auront aucun moyen de savoir depuis combien de temps on sera assis là. Ils penseront qu'on s'est fait des passes avant de se reposer. Ça nous rendra impressionnants.” Finit-il par expliquer, son sourire prouvant qu'il était plutôt fier de la bêtise qu'il venait d'inventer. Comme si jamais il ne prendrait la place de ces personnes âgées qui passent leurs après-midis au parc à discuter en jouant aux dés. Il sait qu'il sera à cette place, à un moment où un autre. Il sait aussi qu'il ne s'en rendra pas forcément compte et ne fera rien pour y échapper. Parce que c'était la continuité de la vie et que c'était tout à fait normal. Pour l'heure, il n'en était pas là. Même s'il avait passé un nouveau cap, comme pouvait le démontrer le border collie qui courait joyeusement avec son bâton dans la bouche. “A ton avis ?” Répond-il à Hassan. Lui qui était peut-être le mieux placé pour comprendre. “Je me dis que j'aurais dû sauter le pas bien plus tôt. J'sais pas ce qui me retenait.” Ajoute-t-il. Après tout, il avait trouvé un job pour la police de Brisbane à la sortie de l'université, son diplôme à peine en poche et n'avait plus bougé depuis. Ce qui lui avait permis, par la même occasion, de devenir propriétaire de sa maison rapidement. Il n'avait donc pas eu de problème de place qui l'aurait freiné quant à la décision d'adopter une boule de poils. Il ne savait pas pourquoi il avait attendu si longtemps. Peut-être que ça avait été le destin, ou quelque chose du genre. Peut-être qu'il avait eu besoin de faire mûrir l'idée parce qu'il était comme ça, Sohan. “Je pense que je manque un peu d'autorité par contre et donc j'ai de la chance qu'il soit facile à vivre. Sinon ce serait un peu compliqué à mon avis.” Il n'avait pas le cœur à le disputer et l'avait laissé prendre possession de la maison à l'instant où il était arrivé. “Et toi ? Toujours pas tenté par un de plus ?” demande-t-il en souriant.




Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
Can we skip to the good part? (Hassan) FQgUS3L ÂGE : 40 ans, ohgod how do we stop this (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : il swipe à droite avec ennui, et perd l'espoir que les perches tendues à sa jolie voisine ne soient saisies un jour
MÉTIER : doyen du pôle de sciences humaines et sociales & professeur de géopolitique et relations internationales @ university of Queensland ~ consultant géopolitique et Moyen-Orient @ ABC studios, présent chaque jeudi à 18h à la table des débats de l'hebdo politique d'ABC News24 (vous vous demandez quand il trouve le temps de dormir et manger ? lui aussi)
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), l'ancienne maison de son enfance qu'il retape avec application, partage avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes, et dont la chambre d'amis est actuellement occupée par Owen
Can we skip to the good part? (Hassan) A04c67559d08d931a48005c3ab1c6e940183c152
POSTS : 18568 POINTS : 1855

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : cap des cinq (six) ans, la rémission est (enfin) une guérison ☆ bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ iranien d'origine ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle le farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide en 2016, une dépression (pas toujours) en sommeil ☆ ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005), coach des 8-12 ans @ logan city rugby club ☆ tatoué 5 fois ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
RPs EN COURS : owen #4 ☆ ethel ☆ rhett #4leilanisohan #6samanthamabel ☆ juliet #2juliana #2lawrence #2 (10/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : angus (2017)rhett (au 2023)jamie (au)kyte (au)

Can we skip to the good part? (Hassan) HideousNiftyCommongonolek-max-1mb
SOHASSAN › we're lost in the playground, late night nostalgia, friends round the fire outside in december, open the sky for me now

Can we skip to the good part? (Hassan) RLNTA9v
YASSAN › i've been sleeping with my soul, won't hide my pride, and i remember every song you used to sing along, but i forgot you changed at all

Can we skip to the good part? (Hassan) Ac644c55c5b4c8b16641aea0a4c1c471ffb58ac1
KELLSSAN › believe me i'm trying to move on, it's complicated but understand me 'cause i need time, my heart is numb, has no feeling, so while i'm still healing just try and have a little patience

Can we skip to the good part? (Hassan) 03b867830f038f34f37ee65228f290b678946a43
LEILASSAN › i hope you still feel small when you stand beside the ocean, whenever one door closes i hope one more opens, promise me that you'll give faith a fighting chance, and if you get the chance to sing it out and dance, i hope you dance

Can we skip to the good part? (Hassan) A4ed7455c8e653280dc1cc333b0cc942e8dfcd62
RHESSAN › we drew up a landscape, we climbed down a ladder carved out a memory to follow the pattern, and now on a clear glass wall i can see our faith, you know it's never too late

Can we skip to the good part? (Hassan) 1aeb6c64c74170aae6dd23013861db8a26d6e083
OWASSAN › i know we got it good, but they got it made and their grass is getting greener each day, i know things are looking up, but soon they'll take us down before anybody's knowin' our name

RPs EN ATTENTE : camil #3 ☆ isaac ☆ chad #3 ☆ kelly #8
RPs TERMINÉS :
Can we skip to the good part? (Hassan) 4021ad1ee0b0124b239792bcb6d9677b6f82bd9d
JAAFARIS › so if no one else believes in you i'm completely yours, and i've got so much faith in you. no matter what this life puts in front of you, you can save this world, i've got so much faith in you

Can we skip to the good part? (Hassan) Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400
JOASSAN › it feels as though we've made amends, like we found a way eventually. i don't wanna hurt you, i don't wanna make you sway like i know i've done before, i will not do it anymore

Can we skip to the good part? (Hassan) Tumblr_inline_pgigvqdodA1tvq6hz_250
JENNASSAN (scénario) › oh no, it's not me, i just forgot to tell you, didn't mean, it seems obscene, we just lost track along the way, i'm coming to terms and starting to learn, this ain't all it's cracked up to be

2022owen #3

2021rhett #3rhett #2yasmine #18kelly #7chad #2lawrence #1joanne #20

2020sawyer #1kelly #6camil #2sohan #5joanne #19kelly #5colleen #1yasmine #17jenna #2sixtine #1khadjaafari #1edge #1joanne #18golden four #1

2019yasmine #16juliet #1kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2juliana #1jenna #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)joanne (2004)

Can we skip to the good part? (Hassan) Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@mistspell & sign@harley + prima luce & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

Can we skip to the good part? (Hassan) Empty
Message(#) Sujet: Re: Can we skip to the good part? (Hassan) Can we skip to the good part? (Hassan) EmptyMer 20 Avr - 19:07


Est-ce qu'il prenait le temps de manger, même ? C'était probablement l'une des premières questions que lui poserait Fatima à la seconde où il aurait mis un pied chez elle, le toisant des pieds à la tête de son regard perçant, capable même à travers un blouson ou un jean neuf de voir si l'une de ses ouailles avait négligé trop longtemps son hygiène alimentaire. Mais Hassan avait toujours quelque chose à faire, Hassan avait toujours mieux à faire, et sa pause déjeuner souvent se résumait à un sandwich triangle englouti entre deux cours, entre deux réunions, voire même au volant de sa voiture s’il avait à faire en dehors du campus. Il ne s’en plaignait pas, il l’avait voulu, mais le jour où Fatima cesserait de lui faire remarquer qu’il n’avait “que la peau sur les os” avec un brin de dramaturgie n’était pas encore prêt d’arriver. « J'ai toujours su que la cuisine de ma mère était ta seule motivation. » s’était quant à lui moqué Sohan, lorsqu’il avait fait mine d’accepter son offre pour l’unique perspective d’être récompensé par les pâtisseries de sa mère. « Figure toi que tout était prévu, je lui ai même dit que tu ne viendrais pas s'il n'y avait pas quelques petites douceurs à la clé. » Plissant les yeux et affichant aussitôt une moue (faussement) boudeuse, Hassan avait rétorqué « Est-ce que t’es en train de me dire que je suis à ce point prévisible ? » tout en sachant bien qu’en réalité, oui, il l’était probablement. Presque autant que ne l’étaient d’ailleurs Sohan et Yasmine lorsqu’il s’agissait de titiller les frères Jaafari sur leur âge, avec à leur avantage le fait que peu importe le nombre d’années qui passeraient, les deux Khadji gagneraient toujours indubitablement la bataille de la jeunesse. « T'emballe pas trop, si on demande aux gamins que t'entraine s'ils pensent que t'es l'un des leurs, tu tomberais de haut. » La remarque avait un goût de trahison, et portant la main à son cœur dans un élan dramatique Hassan avait fait mine de capituler lorsque son ami avait enfoncé le clou une bonne fois pour toute en ajoutant « Tes cheveux blancs ne trompent personne. » A ce jeu-là pourtant, et malgré les quelques années qui les séparaient toujours, Sohan n’avait plus rien à envier à son acolyte, et tous les deux comptaient suffisamment de dissidents blancs sur leurs tempes pour que le déni ne suffise plus. « La jeunesse c’est dans la tête, mon cher. » Et dans le niveau de difficulté à se remettre debout sans grimacer quand on quittait son canapé ou son lit, aussi … Pour le reste, ils n'avaient pas encore adopté les habitudes de leurs aînés, et pouvaient donc se convaincre qu'ils n'étaient pas concernés. « Non, non, on sera plus intelligents que ça nous. On viendra pas jouer au backgammon au parc, on gardera ça pour chez nous, au soleil, dans le jardin avec nos tasses de café qu'on aura bien du mal à pas renverser. » Déjà prêt à arguer que même la vieillesse ne lui ferait pas perdre le goût pour le spectacle des gens qui passaient, des enfants qui jouaient et des canards qui séchaient au soleil, il avait été coupé dans son élan lorsque Sohan avait ajouté « Pour le parc, on emmènera quand même un ballon de rugby ou un truc du genre. On sera peut-être trop vieux pour jouer, alors on s'assiéra sur le banc pour discuter, mais les gens qui passeront à côté auront aucun moyen de savoir depuis combien de temps on sera assis là. Ils penseront qu'on s'est fait des passes avant de se reposer. Ça nous rendra impressionnants. » et finalement l'idée l'avait fait rire, et lui avait rappelé les mots de Rhett lorsqu'il était venu lui donner un coup de main à l'atelier de rugby organisé par le Logan City Rugby à l'occasion de l'obtention des jeux olympiques. « Ou alors Rhett aura enfin de quoi monter son équipe de papys rugbymen. Sa patte folle, tes futurs rhumatismes, mon épaule en vrac … Gros potentiel. J'suis sûr qu'on pourrait même convaincre Owen. » Quel âge auraient-ils pour les JO de Brisbane ? Il ne voulait même pas y repenser, tout ce qui allait plus loin que la fin de l'année scolaire en cours n'avait désormais plus lieu d'être à ses yeux. « J'espère qu'on deviendra pas des vieux cons. » avait-il finalement ajouté, l'air songeur et le ton à demi-sérieux seulement. Qu'on lui donne un coup de canne s'il devenait un jour comme ces personnes âgées qui se plaignaient de la jeunesse, et rabâchaient que "de leur temps, les choses se passaient autrement".

Armé de l'énergie de ses ancêtres gardiens de troupeaux, Winston était revenu à toute allure ramener le bâton qu'il venait de trouver, trépignant d'aller le récupérer avant même que Sohan ne le lui ait lancé, et Spike déjà sur les talons pour tenter d'aller s'en emparer le premier. La quatrième patte lui manquant pour espérer concourir lui aussi, Bandit préférait aboyer contre les écureuils qui le narguaient depuis les arbres, et quittant finalement des yeux leur ménagerie Hassan avait recueilli les impressions de son ami, maintenant qu'il appartenait lui aussi au cercle des propriétaires de chiens et depuis suffisamment longtemps pour s'être fait un début d'avis sur la question. « À ton avis ? » Le même que Qasim après l'avoir poussé à adopter Spike, probablement. « Je me dis que j'aurais dû sauter le pas bien plus tôt. J'sais pas ce qui me retenait. » Le brun avait hoché la tête, signe qu'il comprenait. Il comprenait même très bien, pour être passé par exactement les mêmes étapes et l'élément raisonnement sept ans plus tôt. « Les inconvénients viennent plus vite à l'esprit que les avantages tant qu'on n'y connait rien, j'suppose. » Un chien c'était une responsabilité, c'était un budget, il fallait le sortir même les jours de pluie, l'emmener chez le vétérinaire en cas de pépin, trouver quelqu'un pour le garder si l'on devait s'absenter, adapter sa voiture, ses vacances, son emploi du temps … Tant que l'on n'avait pas eu de chien, on pensait d'abord à tout cela, et si tout était vrai ce n'était plus du tout les premières choses à venir à l'esprit d'Hassan lorsqu'il était question de ses animaux. « Je pense que je manque un peu d'autorité par contre et donc j'ai de la chance qu'il soit facile à vivre. Sinon ce serait un peu compliqué à mon avis. » Sohan et son âme de gentil, incapable de résister au regard de chien battu et aux oreilles basses ? Qui était surpris ? « Maintenant qu'il a compris que t'étais une guimauve, t'es fichu mec. Y'a plus de retour en arrière possible. » s'en était-il alors moqué gentiment. D'abord c'était le fond du pot de yaourt, après c'était le canapé, et finalement un beau jour on se retrouvait à ne pas avoir le coeur à pousser l'animal hors du lit s'il sautait dessus un matin pour vous réveiller, à une heure bien trop matinale pour que cela soit raisonnable. « Et toi ? Toujours pas tenté par un de plus ? » Jamais deux sans trois ? « Non non, ça ira. » avait-il néanmoins répondu en laissant échapper un rire, avant d'étendre ses jambes en s'appuyant contre le dossier du banc. « Trois c'est marrant sur une courte période, comme quand j'ai gardé celui de Kelly, mais j'étais malgré tout pas mécontent de lui rendre quand elle est rentrée. » Il faut dire que le Beagle de sa voisine, bien que d'un certain âge, avait encore toute l'énergie du chien de chasse qu'il était. « Pendant un moment j'avais hésité à postuler pour être à nouveau famille d'accueil, mais on voit bien ce que ça a donné avec celui-là … » Du menton, il avait désigné Bandit et sa démarche claudiquante. Le bouvier australien était le premier chien qu'il avait accepté de garder "temporairement" … et il avait aussi été le dernier, puisque le brun s'y était finalement trop attaché pour le laisser repartir. « Y’a un côté rassurant dans le fait qu’ils soient toujours là pour t’accueillir quand tu rentres. » avait-il finalement commenté, pensif, les années n’ayant pas rendu plus facile pour lui l’idée de vivre seul, après avoir successivement partagé le toit de ses parents, de son frère, de Joanne. Owen était venu interrompre momentanément sa vie solitaire, sans que ni l’un ni l’autre ne sachent combien de temps cela durerait, mais tout cela restait temporaire. Sur ce point-là cependant, Hassan savait que Sohan et lui divergeaient un peu, ce dernier ayant à l’inverse une âme plutôt solitaire et ne donnant pas l’impression de beaucoup pousser pour y changer quelque chose.




Can we skip to the good part? (Hassan) 763064237  Can we skip to the good part? (Hassan) 1949770018:

Revenir en haut Aller en bas
Sohan Khadji
Sohan Khadji
la tête dans les pixels
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (24.05.1983)
SURNOM : So'.
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Analyste informatique pour la police de Brisbane à temps plein et dépanneur freelance à ses heures perdues.
LOGEMENT : #70 bywong street à Toowong.
Can we skip to the good part? (Hassan) C9db47b46ee65a45ce0eb93f441c6745
POSTS : 2582 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Né à Brisbane de parents marocains - Parle Anglais, Amazighe et Arabe standard - Passionné d'informatique et de technologie - Très bon cuisinier - Va courir régulièrement - Très réservé au premier abord - Ne boit pas d'alcool - Homosexuel qui ne s'assume qu'à moitié.
RPs EN COURS : Can we skip to the good part? (Hassan) B8fc3e46356c54b34d780d368edf0ee5c1266c8d
KHADJI² ❥ There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home

Can we skip to the good part? (Hassan) 419f8d72b1589cd92759d2c3fcab5cd04c76e404
SOHASSAN ❥ Can you imagine us, years from today, sharing a park bench quietly? How terribly strange to be seventy. Old friends, memory brushes the same years, silently sharing the same fear.

Can we skip to the good part? (Hassan) Tumblr_inline_p7xxdg3HsH1sogdxr_250
CHARLIE ❥ When we grew up, our shadows grew up too. But they're just some old ghosts that we grew attached to. The tragic flaw is that they hide the truth. That you're enough, you're enough, you're enough.

Hélène&Ian - Yasmine#8 - Hassan#5

RPs EN ATTENTE : Rory#3 - Sawyer - Charlie#4 - Edge#6
RPs TERMINÉS : Andy - Chadna - Yasmine - Phoebe - Hassan - Dimension fantôme - Kane - Nadia (Fantôme) - Yasmine#2 - Hassan#2 - Yasmine#3 - Caleb - Lukà - Wren - Edge - Yasmine#4 - Edge#2 - Hassan#3 - Nino - Aaron - Yasmine#5 - Loan - Khadjaafari#1 - Knox - Edge#3 - Rory#1 - Knox#2 - Yasmine#6 (FB) - Charlie#1 - Eve#1 - Hassan#4 - Rory#2 - Priadji - Charlie#2 - Sawyer (FB) - Charlie#3 - Yasmine#7 - Edge#4 - Edge#5
AVATAR : Rami Malek.
CRÉDITS : Loonywaltz (UB) Avenged in Chains (avatar) Joseph (dessin) Dawn of sanity (gifs).
DC : Itziar & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t20629-sohan-tu-seras-viril-mon-kid-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t20694-sohan-friends-are-the-family-you-choose https://www.30yearsstillyoung.com/t20695-sohan-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t20698-sohan-khadji

Can we skip to the good part? (Hassan) Empty
Message(#) Sujet: Re: Can we skip to the good part? (Hassan) Can we skip to the good part? (Hassan) EmptyDim 8 Mai - 21:56


Il était d'accord avec Hassan. La jeunesse, c'était dans la tête et ce n'était pas parce que les années défilaient, parfois à une vitesse folle, qu'il fallait s'en plaindre ou vivre cela comme une fatalité. Ils avaient beau ne plus avoir vingt-ans, ils n'avaient pas pour autant déjà un pied dans la tombe. Bien au contraire. Et même si Sohan aimait mettre en avant les cheveux blancs de son ami comme une manière de la taquiner, la vérité était qu'il ne se rendait pas vraiment compte qu'ils vieillissaient tous les deux. Ce n'était pas comme s'il s'était réveillé un matin en se rendant compte qu'Hassan et lui avaient vieilli de dix ans. Ca s'était fait petit à petit, comme pour tout le monde et il n'y avait pas vraiment un jour où il avait regardé le Jaafari en se disant qu'il avait pris un sacré coup de vieux. S'il était honnête d'ailleurs, il avouerait qu'ils font sans doute plus jeunes que leur âge et qu'il y en a bien d'autres, plus jeunes qui paraissent avoir dix ans de plus. Il savait qu'il y avait une part de génétique là-dedans et que pour commencer, Hassan et lui pouvaient remercier leurs parents de leur avoir transmis leurs gènes, mais il savait aussi que ça ne faisait pas tout. Il savait que certaines personnes avaient des vies bien plus compliquées que la sienne et que par conséquent, cela pouvait se répercuter sur leur santé, ou sur leur apparence en général. Alors, même s'il était du genre à taquiner Hassan, cela s'arrêtait là. Il n'était pas du genre à apporter beaucoup d'importance aux apparences et de ce fait, se passait toujours de tout jugement sur les gens qui pouvaient être amenés à croiser son chemin. Il ne se fait pas d'illusion, il sait qu'un jour ils seront vieux. Hassan, lui, Rhett, Owen même et tous les autres. Ils auront cependant de quoi occuper leur journée avec des activités toutes trouvées. “J'crois qu'on pourrait même inventer une autre variante du sport. Genre, on réduit la taille du terrain pour commencer afin que ce soit adapté à nos âges avancés et puis pour le reste on fait en sorte que ce soit facile à jouer pour tout le monde, sans pour autant avoir à rester assis sur un banc tout du long.” Répond-il en souriant. Leur club du troisième âge n'avait pas à se résumer à des activités ennuyeuses qui ne donnent pas vraiment envie de se bouger. Ils pouvaient réinventer leurs propres activités afin de les adapter à leurs capacités. Ca lui semblait bien plus fun. “Bien sûr qu'on sera pas des vieux cons ! Pourquoi on le serait ? On a toujours tout fait pour ne pas l'être, c'est pas pour commencer une fois vieux.” Ajoute-t-il. Il ne voulait pas être de ces vieux qui râlent pour un oui ou pour un non et ne sont jamais contents de rien. Ces personnes qui disent s'ennuyer, mais refusent aussi toute activité qui pourrait se présenter à eux. Il ne voulait pas être comme cela et il était persuadé que tant qu'il gardait cette volonté, il n'en arriverait jamais là.

Cependant, il savait aussi qu'il était du genre à changer d'avis, même si parfois il lui fallait un moment pour se faire à l'idée. Ça avait été pareil avec Winston. Ou plutôt avec son envie d'adopter un chien qui avait mis quelques années à germer pour enfin se concrétiser, lui faisant finalement se dire qu'il n'y avait pas vraiment de raison d'attendre aussi longtemps qu'il l'avait fait. "Je ne sais même pas si c'était une question d'inconvénients. J'avais juste l'impression que c'était pas le bon moment, puis l'idée me revenait et je me disais qu'il fallait que j'y réfléchisse sérieusement. Avec tout ça, on en arrive là, des années plus tard.” Conclut-il en laissant échapper un rire. “C'est sûr que c'était pas un choix à prendre à la légère, finalement ça implique beaucoup de choses d'avoir un animal, ou tout du moins, d'avoir un animal et bien s'en occuper. Mais bon les avantages valent le coup faut le dire.” Parce que oui, il y avait des responsabilités qui n'étaient pas moindres, mais la récompense était sans aucun doute la relation qu'il entretenait avec le border collie, d'une fidélité sans pareille. Que Sohan lui rendait par un manque d'autorité effarant. Une chance que le chien ne soit pas du genre à faire des bêtises ou à tenter de se faire la mal à la moindre occasion. “Oh crois moi, ça je l'ai compris bien vite. On est passé de ‘tu montes pas sur le canapé' à ‘tiens ton coussin est sur le canapé' bien plus vite que je l'aurai imaginé. Et si c'était que ça en plus …” Répond-il en souriant. Il aurait pu se montrer un peu plus autoritaire. Il savait que ça n'aurait pas rendu Winston malheureux, mais il n'avait jamais eu le cœur, ni même l'envie de le faire. Il ne savait pas comment Hassan faisait, avec deux chiens. Il avait du mal à imaginer avoir le double des responsabilités qu'il avait actuellement avec Winston, cependant ça ne l'empêchait pas de demander si son ami avait en tête d'agrandir la meute. Il comprenait cependant que cela ajoutait automatiquement une charge de travail en plus. Une charge considérable, qui plus est et même si ça valait sans doute le coup, il comprenait parfaitement la position du Jaafari. “Dans ton cas, être famille d'accueil c'est un peu comme une excuse pour adopter un animal, l'air de rien. Je comprends cela dit, j'aimerai bien faire famille d'accueil, que ce soit pour des chiens ou des chats, mais je sais que quand il faudra s'en séparer ce sera terrible.” Déclare-t-il, marquant une courte pause avant d'ajouter. “Et je compte pas transformer la maison en arche de Noé alors je m'abstiens.” Et c'était peut-être mieux comme ça. Ainsi, il pouvait se consacrer pleinement à Winston sans avoir l'impression de délaisser un animal au profit d'un autre. Même si ça n'avait pas de sens et que dans les faits, les choses seraient différentes. “Tu te dis qu'il y aura toujours au moins une personne pour t'attendre. Quoi que tu fasses, quoi que tu dises aussi. Tu sais pas trop s'ils comprennent tout ce que tu dis, mais parfois t'as l'impression que oui. Alors, j'sais pas. Peut-être que c'est dans ma tête ou que je me dis ça parce que j'ai envie d'y croire, mais je trouve ça plutôt vrai quand on dit qu'il leur manque que la parole.” Dit-il ensuite. “Ou alors, on les humanise trop et ils nous regardent juste parce qu'ils se demandent ce qu'on veut au lieu d'aller chercher une balle pour jouer.” Il rit parce que parfois, avec Winston, il doit bien avouer qu'il ne sait pas dans quel cas de figure il se trouve.




Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Can we skip to the good part? (Hassan) Empty
Message(#) Sujet: Re: Can we skip to the good part? (Hassan) Can we skip to the good part? (Hassan) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Can we skip to the good part? (Hassan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: oates park
-