AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -26%
-26% Barre de son JBL Bar 2.1 Deep Bass
Voir le deal
199 €

 reactions are instant if emotions are constant (amos #6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cían Atwood
Cían Atwood
le raz de marée
Voir le profil de l'utilisateur
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) MTtf4TM ÂGE : 41 ans - (21.04.1980)
SURNOM : cici par sa nièce (et le reste de la planète), mais Cían c'est très bien.
STATUT : il a perdu la mémoire et plus rien ne fait sens.
MÉTIER : amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale. en arrêt prolongé suite à son accident
LOGEMENT : actuellement une chambre d'hôpital au St Vincent, sinon un loft à spring hill, #51
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Tumblr_mkjkzhCtg71qgbguro1_250
POSTS : 4700 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : amnésique, il ne se souvient pas des deux dernières années de sa vie › Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis 1996 › a perdu sa petite sœur il y a 27 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis, ses remords alimente une colère qu'il ne sait plus gérer › parle gaélique et jure constamment dans cette langue › considère sa nièce comme sa fille › a fait le tour du monde en naviguant avec la navy › il n'a jamais eu de chance en amour › les enfants de ses amis tiennent une place toute particulière dans sa vie
RPs EN COURS : (06)holden #1amos #6autumn #3thomas #17matilda #1

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Tumblr_inline_o7yka4eNBo1szaa83_250
matilda ☽ all i want, is someone when the night is long. half a lonely soul to make me whole. 'cause everybody needs someone. that's it all it takes, a simple little twist of fate, a little spark, some strength to keep your heart from breakin'. when you get so close, 'cause breakin' comes and breakin' goes.

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) DoNsL59
atwoods ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there.

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
thomas ☽ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.


RPs TERMINÉS : thomas #1 (fb)thomas #2 (fb)charlie #1freya #1léo #1john #1charlie #2clément #1charlie #3thomas #3eavan #1clément #2eavan & freyajessian #1thomas #4clément #3thomas #6eavan #3oakley #1clément #4charlie #4thomas #7charlie #5eavan #4thomas #8eavan #5oakley #2charlie #6eavan #6chloe #1charlie #7thomas #9eavan #7léo #3timoakley #3thomas #10oakley #4tom&allanamos #1louisa #1oakley #5amos #3charlie #8oakley #6oakley #7charlie #9thomas #11oakley #8chloe #1enoch #1thomas #12clément #6jean #1thomas #13oakley #9charlie #11jean #2thomas #14autumn #1louisa #3amos #5thomas #15autumn #2trent #1clément #7thomas #16charlie #12
AVATAR : ryan gosling
CRÉDITS : (avatar) iconscuzbored-blog (ub) loonywaltz (gifs) grcywiind
DC : shiloh, wyatt & arthur
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 26/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian https://www.30yearsstillyoung.com/t41644-cian-i-used-to-recognize-myself-it-s-funny-how-reflections-change https://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood https://www.30yearsstillyoung.com/t24715-cian-atwood

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Empty
Message(#) Sujet: reactions are instant if emotions are constant (amos #6) reactions are instant if emotions are constant (amos #6) EmptyMar 8 Mar 2022 - 16:37


« Où est-ce que vous allez comme ça Monsieur Atwood. » Je roule des yeux avec force avant de me tourner lentement vers la femme d’un certain âge assise de l’autre côté du comptoir. Elle se tient droite sur son siège, dominant les lieux telle la doyenne que tout le monde se doit de respecter. « Juste faire un tour dans le parc Rosa. » Ses yeux se plissent, marquant toutes les rides de son visage, laissant surtout la trace d’un doute palpable face à mes propos. « Vous ne prenez pas les deux béquilles aujourd’hui ? » - « Non pas aujourd’hui Rosa. » Dire que je pensais m’échapper vers l’extérieur sans me faire repérer. Autant dire que ma tentative se voue à un véritable échec. Malgré tout, je garde appui sur ma béquille et continue mon chemin à un rythme qui se veut bien trop lent à mon goût pour correspondre au plan que j’échafaude depuis des jours. Ce n’est pas que l’on m’interdit les sorties sans accompagnement, mais il faut passer par un processus incroyablement long qui implique l’avis de tous les professionnels qui suive mon évolution. Autant dire que c’est bien trop d’énergie dépenser pour une simple sortie et que de mon avis personnel, il est bien plus intéressant de se tirer sans rien dire à personne. Si ce n’est le regard de Rosa qui me brûle le dos, j’ai la sensation que je vais pouvoir m’en sortir sans trop d’encombre. Je me sens tel un adolescent qui désobéit à ses parents pour la première fois. C’est probablement l’adrénaline que je cherchais en contournant le process habituel et en prenant mes propres décisions pour la première fois depuis ce qui me semble être une véritable éternité. Je me sens pousser des ailes, ignorant ma démarche instable, la douleur qui me lance déjà dans l’aine alors que je viens tout juste d’atteindre la rue.

La sensation est inexplicable dès l’instant où je prends place à l’arrière d’un taxi. Ma première véritable sortie depuis l’accident. Je redeviens maître de mes actions, donnant une adresse au chauffeur qui me réponds par un sourire chaleureux. Fenêtre ouverte, j’apprécie la brise légère qui vient contraster avec les rayons du soleil qui réchauffe ma peau. Lentement, mes yeux redécouvrent la ville, impressionner par les moindre détails, à l’affût d’un quelconque changement dans le paysage. Soudainement, j’ai presque la sensation d’aller mieux, de réaliser que tout n’est pas encore perdu. Je prends une nouvelle perspective avec la sensation d’avoir un réel but pour faire de cette journée un instant différent au sein de cette routine que je suis venu à haïr. Loin du centre, des conversations médicalisés et de l’obsession autour de ma progression, je me surprends à chantonner en rythme avec la radio tandis que le taxi pénètre dans le cœur de la ville.

La douleur dans ma jambe se veut de plus en plus intense après avoir vagabondé dans quelques magasins, m’être perdu à South Bank pour redécouvrir la plage artificielle et prendre le temps de déguster un véritable café. Mais l’heure a tourné à une vitesse fulgurante m’amenant à ma dernière destination de la journée. Sortir du taxi est une véritable épreuve en soi. Je manque de m’étaler sur le trottoir, mais je me retiens à la portière tandis que le chauffeur fait le tour de son véhicule pour m’aider. « Ça ira merci. » Il comprend l’homme, que je voudrais m’en sortir seul. Qu’importe si j’ai une main prise par un sachet, je cherche mon équilibre sur la béquille et m’avance vers l’immeuble décrit par Amos. Je ne flancherai pas, je vais arriver jusque devant sa porte sur mes deux jambes, je veux lui prouver que j’en suis capable, qu’importe la douleur. Je vais rencontrer ma filleule, debout et fier.

Lorsque Amos ouvre la porte, je lui adresse un immense sourire. « J’ai su t’écouter. » Pour une fois. Il a été la voix qui m’a motivé à prendre les choses sous un tout nouvel angle. Sans le savoir, il est devenu ma motivation avec la promesse de rencontrer Micah sans être complètement au fond du trou. Rien n’est parfaitement résolu, il serait parfaitement idiot d’ignorer complètement cette douleur vive qui m’assaille, mais je resterais derrière mon masque. « Maintenant, t’es bien beau, j’ai hâte de discuter avec toi, mais c’est pas ta tronche que je viens voir. » Je retiens un rire alors que je trépigne presque d’impatience à l’idée de rencontrer Micah.

@amos taylor :l:



reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Gbqg95q
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) 2P7Cr0f
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) YfUNI2o
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) L95P7ms

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) IAeu3cF ÂGE : 45 ans (02/05/1977)
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour. Elle est sa renaissance, son renouveau et, aujourd'hui, ils sont ensemble parents d'une petite Micah née en décembre 2021.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus". Bras droit de Raelyn au Club, il gère l'acheminement et la revente des armes illégales.
LOGEMENT : Il vit depuis janvier 2021 avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse. Il possède également un catamaran dans un emplacement privé et, lui aussi, inconnu tous. Rae et lui, pour leur couverture, louent aussi un appartement "témoin" pour recevoir leurs proches et, de cette manière, conserver le secret de leur adresse.
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) YS7j0mgb_o
POSTS : 4238 POINTS : 350

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il l'admet et essaie de se soigner après que les médecins lui ont promis une mort anticipée s'il n'arrêtait pas › La mauvaise foi est son arme préférée › Il fume beaucoup trop pour son bien › Il est obsédé par la sécurité de Raelyn, mais aussi celle de Micah. Sa peur de la perdre est grandissante et ne semble pas vouloir s'éteindre.
RPs EN COURS :
(10)
Amelyn #73Amelyn #75Kelly #3Cian #6Chad #3Midas #2Anwar #1Russel #1Finnley #1Kathleen #1

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) 0ca41f4f930cbaeae8e9a2d29a926cecd384086c
Amelyn #73 & #75 › ⊹ I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. ☽ 123456789101112131415161718192021222324252627282930313233343536373839404142434445464748495051525354555657585960616263646566676869707172737475

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Cc6e20169c0c44ac49d73c58a4263156ee40cd2f
Cian #6I am the key to the lock in your house. That keeps your toys in the basement. Do not cry out or hit the alarm, you know we're friends till we die.

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Tumblr_nm1d3lw4051qg8dzlo4_r1_250
Taylor & Sterling Chad #3 & Midas #2By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) 6WnmoiTv_o
Russel #1Hey, Mr. Tambourine Man, play a song for me. I'm not sleepy and there is no place I'm going to. Hey, Mr. Tambourine Man, play a song for me. In the jingle jangle morning I'll come following you

UNIVERS ALTERNATIFS :


reactions are instant if emotions are constant (amos #6) B95081923810bf11362b65f208b84becdf7a1a7c
Amelyn UAchp 11Everybody knows that baby's got new clothes, but lately I see her ribbons and her bows have fallen from her curls. She takes just like a woman. She makes love just like a woman and she aches just like a woman. But she breaks just like a little girl. ☽ 1234567891011

RPs EN ATTENTE : Olive
RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : atlantis (avatar), Harley (crackships profil), WALDOSIA. (code signature)
DC : Joshua Tennenbaum
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: reactions are instant if emotions are constant (amos #6) reactions are instant if emotions are constant (amos #6) EmptyVen 1 Avr 2022 - 11:19






REACTIONS ARE INSTANT IF EMOTIONS ARE CONSTANT
Cian#6

@Cían Atwood  
Je ne m’attendais pas à ce qu’on frappe de l’appartement témoin loué avec Raelyn, celui où nous recevons le courrier et dans lequel je passe régulièrement pour le ramasser, pour ouvrir à la femme d’ouvrage, où je ne m’éternise jamais. Celui qui se cache derrière la porte est forcément un chanceux, un petit veinard qui, en passant à l’improviste, prenait le risque de tomber nez à nez avec une porte de bois. C’est ce que je souffle à ma fille que je m’apprêtais à rhabiller de son manteau tandis que je la redépose dans son maxi-cosi. Je lui chuchote qu’elle a de la visite, mais que papa ignore qui est si pressé de la rencontré, pressé et couillu de ne pas avoir prévenu au préalable. Des hypothèses sur son identité se bousculent dans ma tête. D’aucunes ne me semblent viables : tous auraient envoyé un message pour m’avertir. Aussi, je n’ouvre pas la porte en grand de suite. Je l’entrebâille sur les traits fatigués de Cian, parrain de mon poupon, et un sourire étiré et heureux – il est debout – qu’il ait pu quitté l’hôpital pour rencontrer sa filleule, je me précipite à lui offrir un accueil plus chaleureux : je l’invite à rentrer. « Et tu as bien fait. Ça fait plaisir de te voir avancer sur tes deux jambes. » Quoique je suis convaincu qu’il souffre. Je la devine sa douleur : elle a été mienne à une époque alors que mes blessures physiques étaient moins graves que les siennes. Je ne relève donc pas les grimaces éventuelles que je lirais sur ses traits. Je ne le fixe pas non plus pour les distinguer. Je fais place a l’allégresse et aux rires tandis qu’il admet sans honte qu’il n’est pas la pour moi. « Oh, je me doute bien... » Déjà, je me penche sur ma petite fille pour la tendre, sans angoisse, à celui qui se substituera à moi si, d’aventure, il m’arrivait quelque chose. « Je te présente, Micah. » Fier, je me prépare à recevoir tous les compliments d’usage qu’elle soulève tant elle est belle. Je suis prêt bien que pensif à la fois. J’ai choisi Cian parce qu’il est quelqu’un de confiance à mes yeux. Il sait aimer sans condition. Sa loyauté est sans faille. Accident ou non, j’aurais auréolé la même personne. Aussi, me suis-je demandé s’il en est conscient ou s’il s’eqt imaginé que ce n’était qu’une manœuvre pour accomplir le miracle d’exécuter plus de deux pas d’affilée sans vaciller. Ce serait triste : je note dans un coin de ma tête de lever le possible malentendu. « Je te sers quelque chose ? » Je ne l’accompagnerai pas pour une bière, mais je peux observer les autres en train de boire. Les conséquences sur mon sevrage le compliquent beaucoup plus. « Comment tu vas ? Mieux, visiblement. Et ça, je n’en doutais pas. Mais, moralement ? Ta mémoire ? » Est-elle toujours aussi trouée qu’un manteau mité ? « Thomas est passé me voir après que j’ai essayé de combler les trous. C’était musclé… J’ai essayé de faire au mieux pour ne pas alourdir le problème entre vous. Vous vous êtes revus depuis ? » ai-je demandé en m’asseyant dans ce sofa qui n’a rien de familier et le regard braqué, mais partagé, entre mon bébé et ce membre de sa famille par extension.





--- and suddenly
i was there, caught up in a dream, running after a new reality.

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) JLuMeCF
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) TiuE8UW
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) B2ZhCTC

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) MjUFQYH
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Hod8yO6
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Qsba
Revenir en haut Aller en bas
Cían Atwood
Cían Atwood
le raz de marée
Voir le profil de l'utilisateur
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) MTtf4TM ÂGE : 41 ans - (21.04.1980)
SURNOM : cici par sa nièce (et le reste de la planète), mais Cían c'est très bien.
STATUT : il a perdu la mémoire et plus rien ne fait sens.
MÉTIER : amiral au sein de la Royal Navy, pilote de l'aéronautique navale. en arrêt prolongé suite à son accident
LOGEMENT : actuellement une chambre d'hôpital au St Vincent, sinon un loft à spring hill, #51
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Tumblr_mkjkzhCtg71qgbguro1_250
POSTS : 4700 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : amnésique, il ne se souvient pas des deux dernières années de sa vie › Irlandais pur souche, est à Brisbane depuis 1996 › a perdu sa petite sœur il y a 27 ans. c’était un accident, mais Cian se sent responsable et ne s’en ai jamais réellement remis, ses remords alimente une colère qu'il ne sait plus gérer › parle gaélique et jure constamment dans cette langue › considère sa nièce comme sa fille › a fait le tour du monde en naviguant avec la navy › il n'a jamais eu de chance en amour › les enfants de ses amis tiennent une place toute particulière dans sa vie
RPs EN COURS : (06)holden #1amos #6autumn #3thomas #17matilda #1

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Tumblr_inline_o7yka4eNBo1szaa83_250
matilda ☽ all i want, is someone when the night is long. half a lonely soul to make me whole. 'cause everybody needs someone. that's it all it takes, a simple little twist of fate, a little spark, some strength to keep your heart from breakin'. when you get so close, 'cause breakin' comes and breakin' goes.

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) DoNsL59
atwoods ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there.

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Tumblr_o8iw5ws4Q11ra8x1ao4_500
thomas ☽ if i was dying on my knees. you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.


RPs TERMINÉS : thomas #1 (fb)thomas #2 (fb)charlie #1freya #1léo #1john #1charlie #2clément #1charlie #3thomas #3eavan #1clément #2eavan & freyajessian #1thomas #4clément #3thomas #6eavan #3oakley #1clément #4charlie #4thomas #7charlie #5eavan #4thomas #8eavan #5oakley #2charlie #6eavan #6chloe #1charlie #7thomas #9eavan #7léo #3timoakley #3thomas #10oakley #4tom&allanamos #1louisa #1oakley #5amos #3charlie #8oakley #6oakley #7charlie #9thomas #11oakley #8chloe #1enoch #1thomas #12clément #6jean #1thomas #13oakley #9charlie #11jean #2thomas #14autumn #1louisa #3amos #5thomas #15autumn #2trent #1clément #7thomas #16charlie #12
AVATAR : ryan gosling
CRÉDITS : (avatar) iconscuzbored-blog (ub) loonywaltz (gifs) grcywiind
DC : shiloh, wyatt & arthur
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 26/12/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t24111-craving-something-i-can-feel-cian https://www.30yearsstillyoung.com/t41644-cian-i-used-to-recognize-myself-it-s-funny-how-reflections-change https://www.30yearsstillyoung.com/t24301-cian-atwood https://www.30yearsstillyoung.com/t24715-cian-atwood

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: reactions are instant if emotions are constant (amos #6) reactions are instant if emotions are constant (amos #6) EmptyMer 4 Mai 2022 - 16:04


À mesure que les secondes s’écoulent, je me demande si la visite par surprise s’avérait être une bonne idée. D’une main, je me tiens à l’encadrement de la porte, conscient que si cette dernière reste close, il me faudra faire chemin inverse qu’importe la douleur qui me lance dans toute la jambe. Mon esprit cherche à s’occuper ailleurs, à imaginer le visage du poupon que je m’apprête probablement à découvrir. Ressemble-t-elle à Amos ou bien plus à sa mère ? Je ne me souviens plus vraiment de la manière idéale pour porter un nouveau-né. Je devrais savoir pourtant, de manière instinctive, entre les enfants de Charlie et cette petite Ailis qui visiblement a fait partie de ma vie. Le panneau de bois s’entrouvre avant que mon esprit ne se fasse assaillir par mes pensées. Amos m’offre la parfaite distraction, juste ce qu’il faut pour me redresser un peu sur mes béquilles et coller un sourire joyeux sur mes lèvres. Je ne suis là que pour passer un bon moment et rencontrer ma filleule, le reste n’a plus aucune importance dès l’instant où Amos me laisse entrer dans l’appartement.

« Et tu as bien fait. Ça fait plaisir de te voir avancer sur tes deux jambes. » D’un geste peu assuré, je me redresse bien plus droit sur mes jambes. La posture ne se tient qu’une seconde, mais c’est simplement pour lui montrer que je n’ai pas baissé les bras, que j’ai entendu tout ce qu’il avait su me dire la dernière fois. Il me faut tout de même un peu de temps pour quitter l’entrée et rejoindre le salon. Juste assez pour remarquer le couffin déposé sur le canapé, sans pour autant pouvoir deviner la silhouette du poupon installé à l’intérieur. « Oh, je me doute bien... » Un sourire se dessine sur mes lèvres tandis qu'Amos se penche pour récupérer sa fille. L’espace d’un instant, une image se superposait à une autre. Ma mémoire a beau être défaillante, je me souviens parfaitement du jour où mon ami m’a présenté sa première fille, Sophia. Il avait ce même sourire fier sur les lèvres, cette même attention délicate envers sa progéniture. « Attends, je vais m’asseoir. » Conscient de ma faiblesse, je préfère ne pas me surestimer et profiter pleinement de cette rencontre. « Je te présente, Micah. » Et dans la seconde, je me retrouve avec ce minuscule bébé entre les bras. « Bonjour toi. » Je me perds à observer chaque trait de son visage, tandis que la petite s’agite légèrement avant d’ouvrir les yeux pour mieux m’observer à son tour. « C’est parrain qui vient enfin te voir. » Je me perds littéralement dans mon monde, venant lentement caresser sa petite joue et surtout ignorant royalement son père.

Il me faudra plusieurs minutes avant de relever les yeux vers Amos. « Elle est si belle. » Mais je ne saurais réellement dire à qui elle ressemble le plus. « Et si petite. » que je plaisante un peu alors que je n’ose même plus bouger de ma position depuis que Micah semble s’être bien installé dans mon étreinte. « Comment ça se passe pour vous l’adaptation ? » Il paraît qu’un nouveau-né cela chamboule votre vie. C’est ce que j’ai toujours entendu dire et c’est ce que j’ai toujours voulu expérimenter sans jamais en parler à personne, d’aussi loin que je m’en souvienne. C’est un manque qui persiste depuis plusieurs années, un sentiment qui réveille bien des questions sur les révélations des dernières semaines, mais que je préfère taire entre quelques gazouillis pour ma jolie filleule. « Je te sers quelque chose ? » - « Juste un verre d’eau, s’il te plaît. » Le cocktail de médicaments qui font désormais partie de mon régime quotidien m’empêche de boire autre chose et il faut dire que j’ai pris un coup de chaud à vouloir marcher sans assistance. Il semble l’avoir noté, Amos. « Comment tu vas ? Mieux, visiblement. Et ça, je n’en doutais pas. Mais, moralement ? Ta mémoire ? » Je hausse les épaules, je préférais encore quand je pouvais me perdre à observer le bébé endormi dans mes bras. « C’est toujours le trou noir, malheureusement. » Rien ne me vient, j’ai beau faire tous les exercices que l’on me propose, me présenter à chacun des rendez-vous avec la psy, rien ne semble avancer. Les douleurs sont toujours présentes et le brouillard de ma mémoire ne cesse de s’épaissir un peu plus à mesure que je tente de comprendre les tenants et les aboutissants de ces deux dernières années. « Thomas est passé me voir après que j’aie essayé de combler les trous. C’était musclé… J’ai essayé de faire au mieux pour ne pas alourdir le problème entre vous. Vous vous êtes revus depuis ? » - « Non. » La réponse est sans appel, le ton est bien trop froid envers celui qui n’avait rien demandé. « Il ne répond pas aux questions que je pose et cherche juste à se justifier vaguement. » Ce n’est pas ce que je lui demande, ce n’est pas ce qui m’importe. « Qu’est-ce que tu sais toi ? » Est-ce qu’il pourrait répondre à mes questions ? Est-ce qu’il voudrait me tendre cette main là pour m’aider, pour me guider vers un chemin qui fera plus de sens. « J’ai besoin qu’on m’aide un peu Amos. » que je murmure lentement préférant me concentrer sur sa fille plutôt que croiser son regard à lui.



reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Gbqg95q
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) 2P7Cr0f
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) YfUNI2o
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) L95P7ms

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) IAeu3cF ÂGE : 45 ans (02/05/1977)
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour. Elle est sa renaissance, son renouveau et, aujourd'hui, ils sont ensemble parents d'une petite Micah née en décembre 2021.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus". Bras droit de Raelyn au Club, il gère l'acheminement et la revente des armes illégales.
LOGEMENT : Il vit depuis janvier 2021 avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse. Il possède également un catamaran dans un emplacement privé et, lui aussi, inconnu tous. Rae et lui, pour leur couverture, louent aussi un appartement "témoin" pour recevoir leurs proches et, de cette manière, conserver le secret de leur adresse.
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) YS7j0mgb_o
POSTS : 4238 POINTS : 350

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il l'admet et essaie de se soigner après que les médecins lui ont promis une mort anticipée s'il n'arrêtait pas › La mauvaise foi est son arme préférée › Il fume beaucoup trop pour son bien › Il est obsédé par la sécurité de Raelyn, mais aussi celle de Micah. Sa peur de la perdre est grandissante et ne semble pas vouloir s'éteindre.
RPs EN COURS :
(10)
Amelyn #73Amelyn #75Kelly #3Cian #6Chad #3Midas #2Anwar #1Russel #1Finnley #1Kathleen #1

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) 0ca41f4f930cbaeae8e9a2d29a926cecd384086c
Amelyn #73 & #75 › ⊹ I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. ☽ 123456789101112131415161718192021222324252627282930313233343536373839404142434445464748495051525354555657585960616263646566676869707172737475

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Cc6e20169c0c44ac49d73c58a4263156ee40cd2f
Cian #6I am the key to the lock in your house. That keeps your toys in the basement. Do not cry out or hit the alarm, you know we're friends till we die.

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Tumblr_nm1d3lw4051qg8dzlo4_r1_250
Taylor & Sterling Chad #3 & Midas #2By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) 6WnmoiTv_o
Russel #1Hey, Mr. Tambourine Man, play a song for me. I'm not sleepy and there is no place I'm going to. Hey, Mr. Tambourine Man, play a song for me. In the jingle jangle morning I'll come following you

UNIVERS ALTERNATIFS :


reactions are instant if emotions are constant (amos #6) B95081923810bf11362b65f208b84becdf7a1a7c
Amelyn UAchp 11Everybody knows that baby's got new clothes, but lately I see her ribbons and her bows have fallen from her curls. She takes just like a woman. She makes love just like a woman and she aches just like a woman. But she breaks just like a little girl. ☽ 1234567891011

RPs EN ATTENTE : Olive
RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : atlantis (avatar), Harley (crackships profil), WALDOSIA. (code signature)
DC : Joshua Tennenbaum
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: reactions are instant if emotions are constant (amos #6) reactions are instant if emotions are constant (amos #6) EmptyMer 18 Mai 2022 - 11:30






REACTIONS ARE INSTANT IF EMOTIONS ARE CONSTANT
Cian#6

@Cían Atwood  
De deux raisons découle ma joie de trouver Cian dans l’embrasure de “ma” porte. La première, c’est que je ne me lasse pas de présenter mon bébé aux gens voués à prendre une place privilégiée dans son existence. La seconde, c’est de le retrouver sur ses deux jambes, droit commun I et fier comme un coq. Il m’a entendu, le bougre têtu comme un âne à ses heures. Il m’a écouté et il s’est battu, aujourd’hui, pour rencontrer sa filleule. D’instinct, je me demande combien d’infirmières il a rencardé sur le banc de touche afin de quitter l'hôpital. Je m’amuse en imaginant sa répartie pour leur couper le sifflet et je souris. Je nourris un sentiment de satisfaction envers mon ami et vis-à-vis de moi qui l’ai choisi comme partenaire dans l’éducation de Micah. C’était la meilleure option, je n’en ai jamais douté. Je n’avais donc pas besoin de preuve, mais j’aime qu’il en épingle une sur les valves de mes certitudes. Micah. La prunelle de mes yeux. C’est elle qu’il est venue voir d’ailleurs. Les regards frénétiques qu’il jette vers le berceau sont univoques. Aussi n’ai-je pas prolongé l’attente. j’ai ramassé dans son moïse mon poupon et, une fois son parrain prêt à se présenter lui-même, je la lui ai confiée. Dès la première seconde, l’émotion m'envahit et elle a enflé tant ian est ému lui-même. Il a ouvert une parenthèse dans laquelle il s’est enfermé avec mon bébé et, moi, plutôt que de la possessivité, c’est de l’admiration qui me chatouille. Je me fais aussitôt minuscule. Je recule de plusieurs pas de loup en direction de la cuisine et, j’attends, sagement. J’attends que le marin se reconnecte à la réalité à laquelle j’appartiens avec une patience inouïe. Sa source est cette tendresse qui brûle dans les pupilles de mon frère d’armes qui ne retient plus ses compliments. «Belle et petite comme sa maman.» ai-je répliqué sans jalousie tandis que le décor est moins flou pour mon visiteur : j’existe à nouveau. «C'est ce que je voulais, qu’elle soit son copier-coller. Rae, elle aurait préféré qu’elle me ressemble, alors on tombe pas souvent d’accord sur le sujet.» Je ricane en songeant à toutes ces fois où j’ai grincé des dents quand le pronostic sur la couleur de ses yeux tend largement vers le bleu et non pas vers le vert. Dieu que je râle en silence dans ces conditions. «Pour le reste, on se débrouille. Ce n’est pas toujours facile, surtout que je ne bois plus pour le moment et j’espère pour longtemps. Genre, très longtemps.» Je dénombre mes jours d'abstinence et je me félicite sans crier victoire pour autant. «Disons qu'on a du mal à trouver du temps pour nous et que c’est parfois pesant.» Pour cause, Rae et moi avons construit notre couple autour de la présence de l’autre. Nous sommes de ceux jugés malsains tellement nous sommes fusionnels. Il traîne dès lors un soupçon d’amertume dans mes savates tandis que je chemine du salon à la cuisine et vice versa.

Les deux verres d’eau sur la table basse, je m’assois dans le fauteuil en face de Cian et j’inverse les rôles. Je ne suis plus l’interrogé à présent : je questionne et regrette l’aveu de mon interlocuteur. Pas de progrès en matière de souvenirs. Pas de réconciliation en vue avec Thomas. En résumé, rien ne roule comme sur des roulettes. Il y a plus qu’un grain de sable dans la mécanique, mais un énorme caillou. Il ne cache pas son impact d’ailleurs : il a besoin de ses souvenirs et m’adresse un appel à l’aide pour reconstituer son puzzle. «Je peux essayer de t’aider…» ai-je promis en soupirant. Tant pis si je récolte à nouveau en cadeau la colère de Beauregard. «Pose-moi tes questions et je ferai de mon mieux, mais si tu veux mon avis…» A priori, il n’est pas là pour ça. Toutefois, il sait ce qu’implique ma franchise. Elle nous a souvent soudés et jamais séparés. Je parle donc sans crainte. «Tomas, moi, ou n’importe qui d’autres autour de toi, on ne les aura pas toutes les réponses. Tu ne frappes pas à la bonne porte parce que tu ne nous as pas confié tous tes secrets. La clé, c’est Eavan. C’est elle qui peut t’en dire le plus sur ton passé. et, on sait comment la trouver… Tu avais pris un avocat, tu te souviens Lui, il doit avoir les coordonnées du sien et un sacré début de piste. Quand tu seras prêt, je t’accompagnerai dans cette démarche. En attendant, je t’écoute. Que veux-tu savoir ?» Grave, je pense que nous avons au minimum le temps de la sieste de Micah qui, en sécurité, dort paisiblement aux creux des bras de son parrain et qu’il convient d’en profiter.





--- and suddenly
i was there, caught up in a dream, running after a new reality.

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) JLuMeCF
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) TiuE8UW
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) B2ZhCTC

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) MjUFQYH
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Hod8yO6
reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Qsba
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: reactions are instant if emotions are constant (amos #6) reactions are instant if emotions are constant (amos #6) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

reactions are instant if emotions are constant (amos #6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-