AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 WENDY › cry me a river

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wendy Packer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans. (25/05/1988)
SURNOM : Wendy est un pseudonyme. Ils ne sont pas nombreux à connaître son vrai prénom.
STATUT : Compliqué. Depuis que son petit-ami l'a demandé en mariage, elle fuit...
MÉTIER : Ancienne strip-teaseuse qui tente de percer dans une carrière de maquilleuse
LOGEMENT : #632 daisy hill road, logan city
WENDY › cry me a river 28565d866939e29f6e9e88b6f661bc474223c13f
POSTS : 189 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS :
WENDY › cry me a river 67beXmM
Every end is the beginning of something else
You may not be her first, her last, or her only. She loved before she may love again. But if she loves you now, what else matters? She's not perfect

AVATAR : Lindsey Morgan
CRÉDITS : avatar : @olympia //
DC : No one for the moment!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40499-camille-fight-like-a-girl-who-s-been-pushed-too-far#2012789 https://www.30yearsstillyoung.com/t40509-camille-there-is-nothing-better-than-a-friend#2016602 https://www.30yearsstillyoung.com/t41855-camille-willer

WENDY › cry me a river Empty
Message(#) Sujet: WENDY › cry me a river WENDY › cry me a river EmptyMer 9 Mar 2022 - 8:31




Wendy Packer

Pièce d'identité

ÂGE ≈ Trente-trois ans. (25/05/1988).
LIEU DE NAISSANCE ≈ Auckland, New-Zeland
STATUT SOCIAL ≈ entre fiancée et célibataire
MÉTIER ≈ Anciennement strip-teaseuse nouvellement maquilleuse - ou ce qu'elle peut pour le devenir
QUARTIER ≈ logan city
ORIENTATION SEXUELLE ≈ hétérosexuelle, à priori
En RP

STYLE ≈ elle/passé parfois le "tu" pour bien appuyer sur les émotions
NBR DE MOTS ≈ entre 500 et 1200
FREQUENCE ≈ dans l'idéal deux rps par semaine. Après... entre théorie et pratique, ce n'est pas toujours aussi simple.  WENDY › cry me a river 1081788520

Les informations en vrac

C’est l’histoire d’une jeune néo-zélandaise de dix-huit ans qui débarque à Brisbane avec quelques centaines de dollars et des rêves plein la tête. ≈ Baignée dans la culture maori, Vaiana a toujours eu du mal à faire accepter à son entourage son envie de devenir une star. ≈ Dans sa tête Vaiana s’imagine être chorégraphe dans une grande troupe ou actrice dans une série qui fait carton. Bien loin du milieu modeste dans lequel elle grandit. ≈ Elle quitte l’école très tôt, dès qu’elle en a l’occasion pour essayer de ramasser quelques sous de côté pour partir loin de là. À peine de quoi économiser le billet d’avion et ses premières nuits à l’hôtel qu’elle foule pour la première fois le sol australien. ≈ Début difficile et rêve brisés, elle se trouve dans un premier temps à récurer les chiottes d’un Dinner à la sortie de la ville. ≈ Personne ne rêve d’être strip-teaseuse. La première fois c’est toujours difficile de retirer le haut devant une foule d’hommes assoiffée de chair. À la première claque sur les fesses elle a pensé partir et puis… elle a fini par s’y faire à cette vie. ≈ Adieu Vaiana et bonjour Wendy. Petit surnom qui lui a (presque) était imposé. L’exotisme paye moins que l’érotisme. Quoi qu’on dise, elle a fini par s’y faire à cette vie. ≈ Les filles sont devenues sa seconde famille. Pour ses proches, elle est maquilleuse pour de grandes stars. Elle n’a jamais eu le courage de leur avouer la vérité sur ses activités. ≈ Et un jour, il est arrivé. Difficile de passer inaperçu avec un bonnet sur la tête. Elle a craqué pour monsieur muscle lui réservant un show quasi-privé le temps d’une soirée. ≈ Si Wendy a pour principe de ne pas mélanger vie privée et vie professionnelle. Elle a dérogé à la règle plusieurs fois avec le dandy. Et puis ce qui devait arriver, arriva. ≈ Deux mois seulement. C’est le temps qu’a duré leur petite romance avant que les vieux démons de la jolie maori ne prenne le dessus. Possessivité et jalousie ne font pas bon ménage avec le métier du beau brun. Elle n’a pas supporté ses absences répétés et elle est partie ≈ La séparation a été plus que douloureuse, mais les retrouvailles se sont multipliés sans que ça n’aboutisse jamais plus loin que des étreintes affectives. Tempérament impulsif des deux côtés qui les obligent à se perdre de vue pour un temps et ainsi de suite. ≈ Deux ans et demi sans se voir ni se parler. En amour, Wendy est fidèle. Elle a rencontré l’homme de sa vie. Du moins c’est ce qu’elle espère, il a tout pour lui mais les sentiments de la jolie brune n’arrive pas. Lorsque son genou frôle le sol pour lui demander sa main, elle prend peur et s’en va. ≈ Wendy, ce nom ne l’a jamais quitté. Elle continue de se faire appeler ainsi par son entourage bien qu’elle voudrait laisser derrière elle son passé de strip-teaseuse. Ce n’est pas qu’elle a honte mais elle a du mal à tourner cette page pour se consacrer à son autre passion. Elle voudrait se lancer dans le make-up mais elle n’y arrive pas. Les portes se referment les unes après les autres et elle peine à prendre ce nouveau départ.

En vrac : diablement sexy, foutrement impulsive et profondément têtue. Bout de femme qui sait ce qu’elle veut et qui ne perd pas le nord pour arriver à ses fins. ≈ Difficile de passer à côté de ses nombreux tatouages qui recouvrent une partie de son corps. Des dessins et des symboles polynésiens qui la lie pour toujours à ses ancêtres. ≈ Elle parle couramment maori et anglais. ≈ elle fait de la danse depuis qu’elle est petite. Elle est très souple et maîtrise parfaitement les acrobaties sur barre. ≈ Quand elle le peut, elle aime courir. Elle a toujours besoin de se dépenser. ≈ Elle a travaillé presque dix ans dans le même club. En plus d’assurer les danses, elle s’occupait de maquiller les filles avant de monter en scène. Quoi qu’on dise ou qu’on pense, elle a eu beaucoup de mal à quitter cet endroit. ≈ Elle dépense la moitié de son argent en maquillage. Elle est autodidacte, et à quasiment tout appris grâce à Youtube. Elle tient une page Instagram dédié à sa passion mais ça peine à décoller.


Liens recherchés

titre du lien ≈ court descriptif
titre du lien ≈ court descriptif
titre du lien ≈ court descriptif





Dernière édition par Wendy Packer le Mer 9 Mar 2022 - 8:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Packer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans. (25/05/1988)
SURNOM : Wendy est un pseudonyme. Ils ne sont pas nombreux à connaître son vrai prénom.
STATUT : Compliqué. Depuis que son petit-ami l'a demandé en mariage, elle fuit...
MÉTIER : Ancienne strip-teaseuse qui tente de percer dans une carrière de maquilleuse
LOGEMENT : #632 daisy hill road, logan city
WENDY › cry me a river 28565d866939e29f6e9e88b6f661bc474223c13f
POSTS : 189 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS :
WENDY › cry me a river 67beXmM
Every end is the beginning of something else
You may not be her first, her last, or her only. She loved before she may love again. But if she loves you now, what else matters? She's not perfect

AVATAR : Lindsey Morgan
CRÉDITS : avatar : @olympia //
DC : No one for the moment!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40499-camille-fight-like-a-girl-who-s-been-pushed-too-far#2012789 https://www.30yearsstillyoung.com/t40509-camille-there-is-nothing-better-than-a-friend#2016602 https://www.30yearsstillyoung.com/t41855-camille-willer

WENDY › cry me a river Empty
Message(#) Sujet: Re: WENDY › cry me a river WENDY › cry me a river EmptyMer 9 Mar 2022 - 8:33




Répertoire des sujets

RP's en cours
TITRE DU SUJET ≈ pseudo.

RP's terminés
TITRE DU SUJET ≈ pseudo.

RP's en attente
∆ pseudo.




Évolution du personnage
2019 ∆

Il faut croire que t’as finalement bafoué une partie de tes principes. Luca c’est le genre de client pour qui pourrait tuer pour toi. Fidèle au poste, attablé au comptoir du bar, il attend patiemment ton petit numéro. Divorcé, trois enfants, bientôt la cinquantaine et homme d’affaire le reste du temps. Il pourrait t’offrir la lune si tu le voulais. Il n’a d’yeux que pour toi et t’aime ça te sentir désirée et aimée de cette façon. Alors tu déroges aux règles. T’accepte de l’accompagner à des dîners d’affaire. Il fait de toi sa poupée et t’acceptes un peu de jouer le jeu. Pour lui, tu finis par abandonner le club et toute ton ancienne vie dont tu voudrais te défaire. Wendy la sulfureuse est derrière toi et tu ne veux te consacrer qu’à cet homme qui semble capable de transformer tes désirs en réalité. Toi qui a toujours rêvé de percer dans le maquillage, il t’ouvre son carnet d’adresse et te permet de te former dans ta discipline. C'est lors d'un événement que tu rencontres Heather Harris qui devient très vite ton amie. Pour autant ton passé te rattrape parfois et t’as clairement du mal à percer dans le domaine. A la veille de la nouvelle année 2022, tu foules le continent américain pour la première fois de ta vie pour y passer le nouvel an avec Luca, il te demande en mariage. C’est la terre toute entière qui vient se cogner contre ta tête. T’es sonnée par la nouvelle et de retour à Brisbane et tu te rend compte que tu ne l’aimes pas de la façon qu’il voudrait et tu décides de t’en aller. T’as besoin de voler de tes propres ailes. Cela fait bien deux ans que tu n'as pas vu Jax. Et si t'étais parfaitement guérie de votre relation en te concentrant sur Luca, il faut dire que ces derniers temps, tu penses beaucoup à lui.

2012 ∆

Tu te souviens parfaitement de son bonnet rouge qui faisait contraste aux lumières bleus du club. Tu n’as eu d’yeux que pour lui le temps d’une soirée et tu t’es même offert le luxe de danser pour lui. Brun ténébreux, à la musculature imposante bien loin des hommes que tu as l’habitude de voir dans cet endroit. À la fin de ton show, vous avez pris un verre ensemble et discutez jusqu’à la fermeture de l’établissement. Il t’a laissé son numéro bien que tu n’avais pas l’intention de le revoir. Tu ne mélange pas vie perso et vie professionnel et dans le fond t’as de bonnes raisons. Quelques mois se sont écoulés avant que par erreur tu l’appel et parce que ça t’a fait quelque chose d’entendre sa voix, t’as décidé de l’allumer un peu. Après ça vous vous êtes revus et ça été très torride entre vous. Puis vous vous êtes installés ensemble, deux mois seulement avant que tes démons ne prennent le dessus. T’as jamais su faire confiance aux hommes. Tu les vois tous les soirs repartir avec d’autres filles tandis que pour la plupart femmes et enfants attendent à la maison. Ses secrets t’ont rendu complétement malade, tu ne pouvais pas juste accepter qu’il parte pour « le boulot » sans autre explication. Alors t’as fini par le quitter. Enfin… « quitter » parce que vous avez continuez à vous fréquenté ponctuellement. À chaque fois que t’avais besoin d’être entouré de bras réconfortants ou qu’il avait juste besoin d’une présence féminine. Vous vous ressemblez plus que vous ne voudriez et l’un pour l’autre êtes nocifs. Mais bon, c’est bien le genre de relation passionnelle et tumultueuse dont on arrive pas à se défaire. Si lui peut compter sur son amie Louise pour le protéger de toi, toi de ton côté tu n'as personne pour te rappeler à l'ordre. Et comme à chaque fois, tu finis par flancher et tu retournes le voir...

2007 ∆

Lorsque t’as poussé les portes du club la première fois, t’as hésité à rebrousser chemin. Ce n’est pas une histoire de pudeur mais disons que voir ces hommes assoiffées de chair ça t’a refroidi. Pour autant, tu t’es laissée séduire par l’appel du gain. Disons que tu pouvais te faire en pouvoir l’équivalent d’un mois de salaire au Dinner. Alors forcément t’as vite compris que tes faux principes ne t’amènerait à rien et que si un jour t’as envie de réaliser ton rêve il fallait te faire violence. Les changements sont toujours difficiles mais une chance, l’être humain s’habitue rapidement à ses conditions. Au départ ce n’était pas évident mais t’as fini par prendre goût à la barre. Tu t’es décoincée et ça t’a même plus de tous les allumer sans qu’il n’y ait jamais plus. T’as compris que dans l’histoire c’était toi qui avait le pouvoir et que le pouvoir c’était plus cher que l’argent. Alors t’as tortillé ton joli petit cul pour quelques billets glissé dans le string. Et puis le soir tu rentrais chez toi avec des liasses de pourboire capable de changer ta petite chambre de motel en un appartement plus grand dans un meilleur quartier de Brisbane. Donc non, t’as jamais regretté ta vie de strip-teaseuse. Les filles sont devenues ta seconde famille, entre vous, vous ne vous êtes jamais jugées.

2006 ∆

Si tes comptes sont bons, tu as à peine de quoi te payer une semaine à l’hôtel le plus piteux de la ville. Tu comprends vite que si t’as envie de survivre, il faudra te retrousser les manches. Sans le moindre diplôme, tu comprends que les possibilités ne sont pas énorme. Par chance, tu te fais embaucher dans un dinner. Ça ne paye pas des masses mais ça t’évite de dormir le ventre vide comme tes premiers jours à Brisbane. T’en es réduite à laver les carreaux de sol et des cuvettes crades. Ce n’est franchement pas comme ça que t’imaginais ta vie en Australie mais tu ne perds pas espoir. Tu te dis que c’est juste une étape à passer et que tu pourras bientôt faire ce qui te plait vraiment. Dans ton for intérieur, t’as la conviction que ce n’est qu’une question avant que tu ne perces dans ton domaine, la danse. Pourtant, t’as l’air d’être la seule à y croire. Tout le monde prend un malin plaisir à te rappeler à l’ordre. Tu n’as que dix-huit ans et t’as tout plaquer pour t’installer ici. Par fierté, t’arrives à tout surmonter parce qu’il n’est pas question de retourner en Nouvelle-Zélande la queue entre les jambes. T’es prête à souffrir et dormir sur des bancs pour ne pas donner raison à ta famille.  

2002 ∆

Tu te prépares comme tu peux pour la célébration du Waitangi Day. T’es déjà bien à la bourre et t’as du mal avec ton costume. Petit accident avec celui que tu devais porter. Une chance qu’une de tes cousines en avait un de rechange pour toi. Comme toutes les femmes de la famille, t’es plutôt excitée par ce jour de fête et t’es de mission de maquiller tout le monde. Depuis que t’as reçu en cadeau pour ton anniversaire de jolies palettes de fard à paupières, tu t’amuses à essayer de nouvelles combinaisons de couleurs et de formes. Elles sont plusieurs à faire la queue à attendre que tu les embellissent pour la journée. « Regardes toi, comme tu es magnifique. Ta grand-mère aurait été si fière de toi… » que souffle ton père, venant déposer un tendre baiser sur ton front. De tous, il est celui qui tient le plus aux traditions, regrettant secrètement que ça ne soit pas toujours le cas pour toi.

1996 ∆

« C’est pas vrai Vaiana, tu ne vas pas recommencer avec ça ! » Tu en as parlé toute la semaine mais tu n’aurais pas insisté si ce n’était pas aussi important. T’as bien conscience que ta maman est à bout mais ça n’empêche que t’as bien envie qu’elle te laisse participer aux castings. « Mais…mam’. » à son regard tu comprends que c’est peine perdu. Elle n’a pas l’air de saisir les enjeux que cela représente pour toi. Tout ce qui l’importe c’est faire manger son pot de yaourt à ton petit frère. Toi là-dedans, t’as plus ta place. Entre tes frères qui s’entrainent dans le jardin dans l’espoir de faire partie des all black et toi qui ne demande qu’à ce que ton talent de comédienne soit reconnu, tu ne t’y trouves plus. « Papa ! » que t’insiste de nouveau en jetant un œil au géant nounours. Il ne se prononce pas. Il aurait tort de contrarier ta mère parce qu’il a beau être un grand gaillard à la maison on sait qui porte la culotte. Il détourne le regard, plongeant faussement son nez dans son journal. Les négociations ne prennent pas et tu sais qu’il ne te reste plus beaucoup de temps pour t’inscrire. Tes parents ne comprennent pas ton acharnement. À les entendre, t’as déjà tout. Ce n’est rien de plus qu’un caprice d’une fillette de huit ans. Dommage pour toi, tu viens de rater l’occasion de devenir la nouvelle Hannah Montana.



Dernière édition par Wendy Packer le Mer 9 Mar 2022 - 8:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Packer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans. (25/05/1988)
SURNOM : Wendy est un pseudonyme. Ils ne sont pas nombreux à connaître son vrai prénom.
STATUT : Compliqué. Depuis que son petit-ami l'a demandé en mariage, elle fuit...
MÉTIER : Ancienne strip-teaseuse qui tente de percer dans une carrière de maquilleuse
LOGEMENT : #632 daisy hill road, logan city
WENDY › cry me a river 28565d866939e29f6e9e88b6f661bc474223c13f
POSTS : 189 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS :
WENDY › cry me a river 67beXmM
Every end is the beginning of something else
You may not be her first, her last, or her only. She loved before she may love again. But if she loves you now, what else matters? She's not perfect

AVATAR : Lindsey Morgan
CRÉDITS : avatar : @olympia //
DC : No one for the moment!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40499-camille-fight-like-a-girl-who-s-been-pushed-too-far#2012789 https://www.30yearsstillyoung.com/t40509-camille-there-is-nothing-better-than-a-friend#2016602 https://www.30yearsstillyoung.com/t41855-camille-willer

WENDY › cry me a river Empty
Message(#) Sujet: Re: WENDY › cry me a river WENDY › cry me a river EmptyMer 9 Mar 2022 - 8:44




liens



Jackson Mills
catch me if you can
description du lien.


dinis irish
I can feel the dancing beat
description du lien.


heather harris
stand by me
description du lien.



pseudo
what lies beneath
description du lien.


pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.



pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


Revenir en haut Aller en bas
Wendy Packer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-trois ans. (25/05/1988)
SURNOM : Wendy est un pseudonyme. Ils ne sont pas nombreux à connaître son vrai prénom.
STATUT : Compliqué. Depuis que son petit-ami l'a demandé en mariage, elle fuit...
MÉTIER : Ancienne strip-teaseuse qui tente de percer dans une carrière de maquilleuse
LOGEMENT : #632 daisy hill road, logan city
WENDY › cry me a river 28565d866939e29f6e9e88b6f661bc474223c13f
POSTS : 189 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS :
WENDY › cry me a river 67beXmM
Every end is the beginning of something else
You may not be her first, her last, or her only. She loved before she may love again. But if she loves you now, what else matters? She's not perfect

AVATAR : Lindsey Morgan
CRÉDITS : avatar : @olympia //
DC : No one for the moment!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40499-camille-fight-like-a-girl-who-s-been-pushed-too-far#2012789 https://www.30yearsstillyoung.com/t40509-camille-there-is-nothing-better-than-a-friend#2016602 https://www.30yearsstillyoung.com/t41855-camille-willer

WENDY › cry me a river Empty
Message(#) Sujet: Re: WENDY › cry me a river WENDY › cry me a river EmptyMer 9 Mar 2022 - 8:45




liens



pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.



pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.



pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


pseudo
TYPE DE LIEN
description du lien.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

WENDY › cry me a river Empty
Message(#) Sujet: Re: WENDY › cry me a river WENDY › cry me a river Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

WENDY › cry me a river

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: tisser des liens
-