AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

 (rosalie #6) we trust the siren song to call us home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. IAeu3cF ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : Swann le rend un peu plus heureux chaque jour, il n'a jamais été aussi sûr de vouloir faire sa vie auprès de lui.
MÉTIER : acteur, il s'apprête à reprendre le chemin des plateaux de tournage après une convalescence de plusieurs semaines supervisée par son petit-ami et kiné personnel.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 9yn9Ybg
POSTS : 8071 POINTS : 1665

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. DNTTQtYr_o
rowann #26it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 4kgk
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. NEPb15bt_o
lewaine #2she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/07) murphy #2arthurrubenrosalie #6gracewendyswann #26zoya #2 (fb 2021)

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › zoya #3
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @acydic, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Empty
Message(#) Sujet: (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. EmptyMer 9 Mar - 18:58



we trust the siren song to call us home.

(ce rp se déroule avant sa blessure)

C'est sans la moindre surprise que Rory avait accepté de passer une partie de la soirée auprès de sa sœur aînée, après que Rosalie l'ait contacté un peu plus tôt dans la semaine pour lui proposer de passer voir son neveu. S'il ne renoncerait habituellement pour rien au monde à une soirée en tête à tête avec Swann, l'idée de profiter de Rosalie et Gabriel légitimait pour une fois qu'il quitte le loft pour quelques heures, non sans promettre à son petit-ami de lui envoyer un millier de photos du bébé, sachant par avance qu'il n'attendait que ça. Ils avaient pour l'occasion convenu que Swann passerait la soirée à la coloc' avec Maisie, Sofia et Arthur, Rory dès lors rassuré de savoir qu'il ne passerait pas les prochaines heures tout seul à regarder un épisode de Doctor Who – pour ça, l'acteur insistait dorénavant pour qu'ils le regardent ensemble. C'est finalement aux alentours de dix-neuf heures qu'il déposa Swann à Toowong et après un énième baiser échangé qu'il prit congé de l'anglais, d'ors et déjà heureux à l'idée de pouvoir le noyer de détails sur combien Gabriel avait probablement grandi et combien il lui ressemblait évidemment. De retour à Spring Hill, Rory se présenta à l'adresse indiquée par sa sœur après lui avoir indiqué par message qu'il se trouvait en bas de chez elle. De chez eux, en vérité, bien qu'il semble peu probable qu'il croise Wyatt à l'occasion de cette visite – sans doute Rosalie avait-elle fait en sorte que les deux hommes s'évitent encore un peu, par précaution. Il ne pourrait pas lui en tenir rigueur.

La porte s'ouvrit sur la silhouette de sa sœur, et c'est un sourire chaleureux qui trouva aussitôt sa place sur les lèvres du brun. « Salut Rosie. » C'est sans attendre qu'il s'approcha de sa sœur pour la serrer contre lui, le cœur rempli de joie autant que de soulagement de passer un moment avec elle maintenant que les choses s'apaisaient durablement. Tout n'était pas encore réglé avec Garrett, avec leurs parents, mais les choses suivaient leur court. Tout finirait par s'arranger. « Ton message m'a vraiment fait plaisir, je me faisais une joie de vous voir. » Retrouver deux des personnes les plus chères à son cœur n'aurait pas pu le mettre dans un état différent, qui plus est alors que l'une de ces deux personnes était son neveu de quelques semaines. Autant dire que Rory devait se faire violence pour ne pas demander à Rosalie de passer les voir plusieurs fois par jour, alors chacune de ses invitations était accueillie avec le plus grand bonheur par son cadet. Il était peut être rien qu'un peu gaga de son neveu, oui. « Eh, salut toi. Tu sais que t'es vraiment le plus craquant des bébés ? » Son sourire s'étira comme chaque fois qu'il s'approchait de l'enfant, les yeux emplis d'une émotion sans pareil depuis le jour de sa naissance. Ses doigts s'approchèrent doucement de son visage pour cajoler sa joue, aussitôt attendri d'entendre l'enfant gazouiller et de le voir répondre à son sourire. « Des filleuls. Le plus craquant des filleuls. » Parce que la précision était importante et qu'il était évident qu'il ne passerait pas à coté de l'occasion de le rappeler, juste au cas où. Il songeait honnêtement à se faire fabriquer un pin's sur-mesure pour que tous ceux qu'il rencontrait sache qu'il était désormais parrain. Too much ? « Promis, je me vante encore un peu d'être son parrain et ensuite j'arrête. Swann supporte déjà ça du matin au soir, je sais pas comment il fait. » D'accord, il exagérait rien qu'un peu et son rire en était la preuve, mais personne ne s'attendait sans doute à ce qu'il accueille la nouvelle avec autre chose qu'un enthousiasme débordant. Être le parrain de Gabriel lui procurait non seulement une joie immense mais une profonde fierté : celle que sa sœur lui fasse suffisamment confiance pour lui confier un rôle aussi important – un rôle auquel il comptait bien faire honneur.

« Il grandit déjà si vite, c'est fou. Je le revois encore tout minuscule à la maternité. » Des images auxquelles il repensait non pas pour les moments d'incertitude qui lui avaient retourné le ventre des heures durant quand tout le monde ignorait encore si Rosalie et le bébé s'en sortiraient, mais plutôt pour l'immense joie qui avait accompagné sa rencontre avec son neveu et les retrouvailles avec sa sœur, une fois le pire enfin derrière eux. Rory sentait encore l'émotion lui chatouiller la gorge, alors qu'il posait un regard immensément attendri sur le si doux visage du nourrisson. Les Craine avaient traversé tant d'épreuves ces derniers mois mais l'acteur aimait penser qu'ils auraient de plus en plus d'heureux événements à fêter tous ensemble dans les prochains mois. « Tout se passe bien pour vous deux, ici ? Vous avez l'air bien installés. » Et parce qu'il n'était pas sans savoir qu'il s'agissait de l'appartement de Wyatt, que Rosalie avait investi pour simplifier les choses maintenant que Gabriel faisait partie de leurs vies, il s'abstiendrait pour l'heure de lui demander si la situation était vouée à durer. Et si elle le souhaitait, de son coté, alors qu'il n'avait qu'à l'observer pour deviner que Rosalie se plaisait dans cet endroit. Qu'elle aimait être ici, probablement parce que sa place avait toujours été auprès du père de son enfant, peu importe à quel point ils avaient tous pu être aveugles pour l'ignorer aussi longtemps.



(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. JTdVfXP
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. QqLqwzn
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. QoPDAKU
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. E0B9M70
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. HZjB4DU
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 872289volunteer
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. KPZB94a
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Lcds5AP
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
les mélodies inavouées
les mélodies inavouées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans (08.04.1985)
SURNOM : Rosie pour presque tout le monde, elle rêve déjà du jour où elle entendra son fils chantonner "maman".
STATUT : ils nieront absolument tout si quelqu'un pose la question, mais ils ressemblent de plus en plus à un couple qui se donne une nouvelle chance avec chaque jour qui passe.
MÉTIER : écrivaine de métier, elle s'accorde enfin cette pause qui perdure pourtant depuis plusieurs mois.
LOGEMENT : le loft sur parkland blvd est officiellement délaissé pour l'appartement sur water street, là où elle a enfin osé défaire sa valise.
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. B870d4fc1acb2fb88d4e225051bbd96b3417ea0b
POSTS : 2137 POINTS : 360

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : maman de Gabriel Oscar Parker, né le 20.11.2021 › souffre de dépression post-partum suite à son accouchement chaotique › seconde née d’une famille de cinq, en froid avec ses parents et son aîné › mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être › menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer › passionnée de littérature, écrit des romans de suspense › souffre du syndrôme de la page blanche depuis presqu'un an.
RPs EN COURS :
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Eada7ab2e195b27c1aa90b0d2d28382a31af0091
craker ☽ how can someone stand so damn close and feel like they're worlds away? i can see your sad story eyes. so how do you have no words to say? all i want is to fall in deeper than i've ever been, why won't you let me? i can handle your heart, so help me. here you are, next to me. so much beauty at my feet all i wanna do is swim. but the waves keep crashing in. no, i'm not afraid to drown. take me out, take me down. i'm so tired of the shore, let me in, baby. you're an ocean beautiful and blue. i wanna swim in you.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Ne9c
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 7y5i
talie ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

(12)alexandraanwardavegaïagracemabel #2 & maddy #2rory #6talia #4wendywyatt #19 (ua)wyatt #24 (ff)wyatt #25.
RPs EN ATTENTE : juliet › you?
RPs TERMINÉS :
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 0c04ce36e537f043c9c27ede565d2ff4d58cb4eb
crakerc'est quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore. serait-ce possible alors?
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21#22#23#24 (ff)#25.


(2022)mabel #1.

(2021)rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiahwendy #2garrett #2talia #2raelynmilo #2talia #3rory #4.

flashbacksmilo #1miaariane #1jordanmaddy #1.
AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. tearsflight) › (sign. siren charms) › (icons. pinterest) › (gifs orlando/mandy. harley ♡) › (crackship talie. mandown ♡ ) › (crackship craines. nairobi ♡ ) › (ubs. loonywaltz)
DC : penny › autumn › trent › eleonora.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. EmptySam 19 Mar - 15:35



we trust the siren song to call us home

ROSALIE CRAINE & @RORY CRAINE

Il y a les bons jours, et puis il y a les moins bons jours. Il y a ceux où tu te sens en contrôle, où tu sais que ce lien tant désiré entre Gabriel et toi se crée petit à petit, bien moins vite que tu ne l’aurais espéré, mais qu’il existe tout de même et que ce n’est qu’une question de temps. Et puis il y a ceux où tout t’échappe complètement, quand tu te sens complètement déconnecté de ta propre vie, où ce petit-être dans tes bras, ce petit garçon qui pleure constamment et qui ne dort jamais te semble n’être qu’un étranger, que tu ne ressens rien, ou plutôt que tu te sens vide. D’un sentiment qui t’apporte toujours une grosse vague de culpabilité, qui te fait douter de tout. De toi, de ta place ici, dans cette famille, de cette vie dont tu as pourtant toujours rêvé. Rien ne s’est passé comme tu te l’étais imaginée pourtant et tu ne peux que vivre avec le contre-coup des traumatismes qui ont accompagné la naissance de ton fils. Plusieurs mois ont passé depuis pourtant, tu devrais aller mieux. Tu voudrais aller mieux, vraiment, mais la marge entre le vouloir et l’être ne s’équivaut pas et tu ne peux que faire de ton mieux avec chaque jour qui passe. Wyatt a suggéré une fois que tu consultes, et si l’idée se fait tranquillement un chemin dans ta tête, tu ne te sens pas prête pour ça. Pas encore. Peut-être que le jour ne viendra jamais, tu ne sais pas. Mais aujourd’hui, c’est un bon jour et Rory vient vous voir, Gabriel et toi. Peut-être que tu arriveras à lui parler, à Rory. Lui qui a toujours été le plus à l’écoute de toute ta famille, lui qui a toujours fait preuve d’une compréhension et d’une compassion que tu ne comprends pas toujours mais que tu ne peux t’empêcher de lui envier. Lui qui demeure l’un des seuls liens que tu possèdes encore avec ta famille, avec toute cette partie de toi qui semble plus floue que jamais depuis quelques mois.

Tu avais habillé Gabriel dans un des nombreux habits que Rory lui avait offert depuis sa naissance, et tu avais même trouvé assez d’énergie pour échanger ton chandail tâché de vomi et de lait et ton jogging contre quelque chose d’un peu plus propre. Malgré tout, elle semblait terriblement loin et disparue définitivement, la Rosalie à l’apparence toujours irréprochable. Tu ne savais pas comment elle faisait, ces mères qui prenaient le temps de bien s’habiller, de bien se coiffer, de se maquiller même avec leurs tout-petits alors que tu peinais à faire le moindre effort. Tu savais toutefois que Rory ne serait pas celui qui porterait le moindre jugement, tu aurais été plus méfiante si c’était Grace qui s’était trouvée de l’autre côté de la porte, ou même Garrett, bien que cette possibilité était tout simplement inexistante depuis de nombreux mois déjà. « Salut Rosie. » Un sourire sincère s’installe sur tes lèvres alors que tu découvres la silhouette de Rory, qu’il s’approche pour te prendre dans ses bras et que tu lui rends son étreinte. « Viens rentre. » que tu l’intimes aussitôt, refermant la porte derrière lui. Est-ce que tu aurais cru un jour accueillir Rory dans l’appartement que tu partages (oui, non, peut-être?) avec Wyatt? Absolument pas. Tout comme tu ne pensais pas un jour vivre à nouveau au quotidien avec le Parker, encore moins avec un petit être qui est le parfait mélange de lui et toi. Et pourtant, c’est bien ce qui se passe, quand Gabriel gazouille pour attirer l’attention et que ton regard passe rapidement de ton frère à ton fils, un moment des plus simples et pourtant des plus précieux à tes yeux. « Ton message m’a vraiment fait plaisir, je me faisais une joie de vous voir. » « Tu sais que tu es toujours la bienvenue. » que tu lui rappelles. Si tu trouvais difficile de vivre avec le fait que ton aîné et tes parents n’aient toujours pas rencontrer Gabriel, tu te délectais de la présence que Rory et Wendy voulaient prendre dans la vie du mini Parker. Pour ce qui était de Grace, c’était toujours aussi compliquée et tu ne savais toujours pas comment te positionner face à la blonde, ce qui n’avait finalement rien de bien surprenant quand l’on connaissait la relation toujours tumultueuse que tu entretiens avec elle. « Eh, salut toi. Tu sais que t’es vraiment le plus craquant des bébés? » Tu échappes un léger rire. Il n’y avait personne qui devenait plus gaga face à ton fils que Rory, ce qui te faisait toujours aussi plaisir à chaque visite. « Des filleuls. Le plus craquant des filleuls. Promis, je me vante encore un peu d’être son parrain et ensuite j’arrête. Swann supporte déjà ça du matin au soir, je sais pas comment il fait. » « C’est simplement la preuve qu’on a fait le meilleur choix. » Tu te souvenais encore quand tu avais demandé à ton frère s’il te ferait l’honneur de devenir le parrain de Gabriel, alors que vous étiez tous les deux encore à l’hôpital. Tu savais qu’il prendrait ce rôle à cœur et il ne manquait pas de te le prouver par toutes ses petites attentions au quotidien. « Comment va Swann? » que tu demandes, profitant de la mention de l’anglais pour venir aux nouvelles, même s’il suffisait de poser les yeux sur ton cadet pour voir tout le bonheur qui émanait de lui depuis plusieurs mois déjà et ce, grâce à la présence de l’homme dans son quotidien.

« Il grandit déjà si vite, c’est fou. Je le revois encore tout minuscule à la maternité… » Ton sourire s’évapore légèrement à la mention de ces premiers jours des plus éprouvants. Tu n’aimais pas repenser à Gabriel dans sa couveuse, entourés de fils de tout genre avec de l’oxygène sous le nez pour l’aider à respirer, même si tu savais que c’était à ce moment ce qu’il y avait de mieux pour lui. Repenser à ça t’obligeait inévitablement à repenser à ton propre séjour à l’hôpital, tes propres complications alors que tu t’étais retrouvée malgré ton gré entre la vie et la mort, perdant ainsi tout contrôle. Tu t’efforces de chasser les images, même si tout se lit trop facilement sur ton visage alors que tu jettes un nouveau coup d’œil à Gabriel qui se trouve dans tes bras. « Tu veux le prendre? » que tu proposes, dans une tentative maladroite de changer le sujet. « Tout se passe bien pour vous deux, ici? Vous avez l’air bien installés. » Tu hoches doucement la tête. Tout s’était fait naturellement, à la sortie de l’hôpital. Vous n’en aviez même pas vraiment discuté que ça avait été décidé que Gabriel et toi deviez rester avec Wyatt, du moins le temps que tu te remettes de ta césarienne d’urgence et des autres complications, comme il était simplement censé que vous soyez ensemble pour répondre aux besoins de tous les jours de votre fils. Tout le reste semblait encore dans les airs, même si vous vous étiez tranquillement rapprochés depuis l’anniversaire de Wyatt. « Oui, la cohabitation se passe mieux que je me l’imaginais. » que tu lui admets avec un léger sourire. « Je sais pas encore si ce sera à long terme, mais pour l’instant disons que j’ai pas mis les pieds dans mon loft depuis un moment. » Une ou deux fois depuis votre sortie de l’hôpital, et toujours simplement pour aller chercher des trucs chez toi qui te manquaient. Des mois que tu dors dans le même lit que Wyatt, des mois que vous avez vraiment l’air d’une famille tous les trois et des mois que tu te demandes si ça peut vraiment fonctionner sur le long terme, tout ça. Tu te râcles doucement la gorge, hésites quelques secondes avant de demander : « Est-ce que les parents ont demandé des nouvelles? » De toi, de Gabriel. Est-ce qu’ils savent ce qui s’est passé? Tu n’oses pas appeler et tu te dis que c’est sûrement la même chose de leur côté et cette situation, elle te pèse de plus en plus au quotidien.



(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. P0rWgDf(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. J36iNh6(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. FyMeElc
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 9jl4mY1
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Lcds5AP
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. OV4BS2P
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 7ZWT0EU
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. YlMyvG3
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. YtxTUla
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. FximBIO

:l::


Dernière édition par Rosalie Craine le Ven 29 Avr - 8:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. IAeu3cF ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : Swann le rend un peu plus heureux chaque jour, il n'a jamais été aussi sûr de vouloir faire sa vie auprès de lui.
MÉTIER : acteur, il s'apprête à reprendre le chemin des plateaux de tournage après une convalescence de plusieurs semaines supervisée par son petit-ami et kiné personnel.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 9yn9Ybg
POSTS : 8071 POINTS : 1665

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. DNTTQtYr_o
rowann #26it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 4kgk
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. NEPb15bt_o
lewaine #2she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/07) murphy #2arthurrubenrosalie #6gracewendyswann #26zoya #2 (fb 2021)

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › zoya #3
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @acydic, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. EmptyMar 5 Avr - 20:44



we trust the siren song to call us home.

Difficile de faire plus heureux que Rory à l'instant où ses yeux découvrirent la silhouette de sa sœur, dans les bras de qui gazouillait son neveu. Il lui semblait déjà tellement plus grand que la dernière fois qu'il l'avait vu, mais les vêtements qu'il lui avait offert à sa naissance et que Rosalie avait veillé à lui mettre semblaient lui aller parfaitement. Cette vision suffit à répandre une joie indescriptible dans le cœur de l'acteur, qui n'attendait déjà plus que de pouvoir dévaliser à nouveau ces interminables rayons pour bébés où Swann et lui passaient toujours beaucoup trop de temps. « Viens rentre. » Autrefois nerveux à la seule idée qu'il pourrait croiser Wyatt au détour d'un couloir sans savoir de quelle façon les choses pourraient bien se passer entre eux, Rory était aujourd'hui plus serein en posant un pied à l'intérieur de l'appartement que sa sœur partageait avec l'écrivain. Que Wyatt soit là ou non, il n'y avait aucune raison pour que la situation ne reste pas paisible et agréable pour tout le monde. « Tu sais que tu es toujours le bienvenu. » Oh, voilà une chose à ne pas lui dire à la légère ou il pourrait bien décider de s'inviter beaucoup plus souvent. « C'est pratique, de pas vivre très loin l'un de l'autre. Un peu plus et on serait presque voisins. » A quelques pâtés de maison près, Rosalie et lui ne vivaient effectivement qu'à quelques minutes l'un de l'autre et cette idée réjouissait sincèrement Rory. Plus près de sa sœur et de Gabriel, il pouvait passer plus fréquemment les voir. Ce qui avait tout d'une bénédiction puisqu'il avait toujours à peine le temps d'entrer que Rory était déjà incapable de résister à l'adorable frimousse de son neveu. Les bébés avaient toujours eu cet effet là sur lui, il l'avait après tout prouvé une nouvelle fois durant le mariage d'Alex et Caleb, lorsque son cœur s'était emballé chaque fois que les deux filles du couple étaient apparues dans son champ de vision. Mais tout était encore plus particulier maintenant qu'il était question de son neveu, surtout alors que Rosalie lui avait aussi fait l'honneur de lui demander d'être son parrain. « C’est simplement la preuve qu’on a fait le meilleur choix. » Une chance que l'enthousiasme débordant qu'il montrait depuis que sa sœur lui avait fait part de la nouvelle n'ait pas donné envie à Rosalie de revenir sur sa décision. « Je pourrai jamais assez te remercier de m'avoir fait confiance, tu sais. J'espère être toujours à la hauteur pour lui. » Il souffla entre deux sourires échangés avec son neveu. Il comptait prendre son rôle très à cœur, sans que ça n'ait rien d'une surprise, et s'assurer que Rosalie puisse compter sur lui à tout instant.

« Comment va Swann? » Son sourire s'étira tendrement à la mention de son petit-ami, lequel avait aussi montré beaucoup d'enthousiasme à l'idée que Rory leur rende visite aujourd'hui. « Il va bien, il vous embrasse tous les deux d'ailleurs. » Sans surprise, l'arrivée de Gabriel dans la famille avait aussi été source de joie pour l'anglais, qui ne résistait jamais longtemps lui non plus face au minois d'un nourrisson et n'ignorait pas que cette naissance était aussi synonyme d'espoir pour Rory. Celui de voir sa famille se rapprocher, dans un avenir qu'il espérait proche. Une famille dont l'anglais savait qu'elle n'avait pas toujours été la plus unie mais où il n'ignorait pas qu'il avait toujours régné beaucoup d'amour, malgré tout. « Swann et moi on passe de plus en plus de temps ensemble au loft, même s'il conserve pour l'instant sa place dans la coloc' où il vit depuis l'année dernière. On a décidé de faire les choses pas à pas, mais j'ai particulièrement hâte qu'on ré-emménage officiellement ensemble. » Cette idée ne pourrait à vrai dire le rendre plus heureux, tant le loft leur avait toujours appartenu à part égale à ses yeux. C'était là que son petit-ami et lui avaient vécu leurs plus beaux moments, là où il espérait de nouveau écrire plusieurs chapitres de leur nouvelle vie, ainsi s'y réinstaller ensemble serait hautement symbolique pour lui. Mais Rory avait promis de se montrer patient et de ne rien précipiter : il ne voulait pas bousculer les repères de Swann et encore moins le priver de la présence de ses amis et colocataires. Ils lui apportaient beaucoup, et grâce à eux l'anglais avait retrouvé le sourire au cours des derniers mois.

Attendri par le si doux visage de Gabriel, Rory en oublia pour un instant les dernières semaines et toute l'angoisse qu'elles avaient apporté. La longue nuit passée à l'hôpital à attendre des nouvelles de sa sœur, les heures interminables à se demander si elle et le bébé s'en sortiraient. Ce n'était pas des souvenirs que Rosalie et lui se remémoreraient un jour avec du baume au cœur et c'est pour ça qu'il avait pris soin d'éviter le sujet autant que possible depuis la naissance de Gabriel. Il n'était pas certain qu'elle soit prête à en parler, pourtant chaque pan de son être s'inquiétait pour sa sœur. Allait-elle vraiment aussi bien qu'elle le laissait paraître ? La fatigue apparente de ses traits était-elle uniquement le résultat de nuits trop courtes ? « Tu veux le prendre? » Ses mots le tirèrent de ses pensées et il fallut quelques secondes à Rory pour se reconnecter au moment présent. Mais dès qu'il reposa son regard sur Gabriel, les yeux brillants de joie, il n'hésita pas une seconde sur la réponse à apporter à sa sœur. « Oh, j'adorerais oui. » Ce n'était pas la première fois qu'il tiendrait un bébé dans ses bras mais ça n'empêchait pas son cœur de chavirer et son visage de se recouvrir d'une authentique émotion. Il était tellement fier, aussi bien en tant qu'oncle, que parrain et frère. Il comptait bien veiller sur son neveu comme sur la prunelle de ses yeux, espérant plus que tout pouvoir un jour témoigner la même tendresse à ses propres enfants. « Oui, la cohabitation se passe mieux que je me l’imaginais. » Et Rory était évidemment heureux de l'entendre, comme en attestait le sourire fendant ses lèvres. « Je sais pas encore si ce sera à long terme, mais pour l’instant disons que j’ai pas mis les pieds dans mon loft depuis un moment. » La situation de Rosalie et Wyatt n'avait rien d'ordinaire, si on considérait tout ce que la naissance de Gabriel avait certainement bouleversé après une année déjà mouvementée à l'échelle de leur relation. Rory n'avait pas toujours approuvé cette dernière, aveuglé par sa loyauté à l'égard d'un homme qu'il pensait fait pour sa sœur avant de s'avouer que le seul qui ait sûrement jamais compté aux yeux de Rosalie était le père de son fils. Aujourd'hui tout ça l'aidait à voir les choses bien différemment et à accueillir l'idée d'un nouveau rapprochement entre Wyatt et sa sœur avec beaucoup plus d'enthousiasme et de bienveillance. Après tout, il n'avait toujours voulu que son bonheur. « Je crois vraiment que c'était la meilleure chose à faire pour vous trois, de vivre sous le même toit à l'arrivée du bébé. » Parce qu'ainsi Gabriel avait l'occasion de nouer un lien avec ses deux parents, ce qui était probablement le plus important dans toute cette histoire. Il savait que c'était le cas aux yeux de Rosalie, qui n'avait jamais cessé de penser au bien-être de son enfant et à ce qui serait le meilleur pour son fils. « C'est pas trop... étrange, entre Wyatt et toi ? Je veux dire, vous savez où vous en êtes tous les deux ? » La colocation se passait bien et c'était déjà une bonne nouvelle, mais Rory pouvait imaginer que de partager le même toit qu'un homme dont sa sœur était peut être toujours amoureuse devait s'avérer compliqué. « Vous arrivez à vous parler, au milieu de tout ça ? » Ou était-il pour l'instant plus simple de se focaliser sur Gabriel pour ne pas avoir certaines discussions au sujet de ce qu'ils étaient, l'un et l'autre ?

« Est-ce que les parents ont demandé des nouvelles? » Cette question, une part de lui redoutait de se la voir poser chaque fois qu'il retrouvait sa sœur, et alors que la situation avec leurs parents n'était qu'à peine plus simple que quelques mois plus tôt. Ces derniers pratiquaient l'omerta depuis l'annulation des fiançailles de Rosalie et pourtant, Rory avait envie de voir du positif dans les petits détails qui lui semblaient relever d'une avancée plus positive. « Ils savent que l'accouchement a été très compliqué, et depuis maman cherche souvent à savoir si vous allez bien, le bébé et toi. Papa est plus difficile à cerner, je pense qu'il s'inquiète mais qu'il a trop de fierté pour le dire aussi clairement. » Leur père n'avait jamais été quelqu'un de particulièrement démonstratif, ou seulement avec Wendy, et sans doute aussi qu'une partie de lui ne se sentait pas en droit d'émettre trop clairement un avis sur toute cette situation. Lui aussi avait fait des erreurs, des erreurs qui avaient même coûté beaucoup à leur famille à l'époque. « Je pensais leur donner ta nouvelle adresse, au cas où ça faciliterait les choses. Tu connais assez maman pour savoir qu'elle peut décider d'une chose sur un coup de tête, alors je me suis dit qu'elle passerait peut être vous voir quand elle se sentirait prête. » Rory avait envie de croire que cette issue était possible, percevant dans l'attitude de leur mère des signes d'amélioration. Elle n'en était peut être pas encore à traverser toute la ville pour sonner à la porte de sa fille et lui apporter un panier garni de muffins, mais tôt ou tard les choses finiraient par s'arranger. Et s'il leur fallait reconstruire leur famille brique après brique, alors c'est ce qu'ils feraient. « Mais je voulais rien faire avant de t'en avoir parlé. Si tu préfères que je leur dise rien pour l'instant, je garderai le secret. » C'est ce que Rosalie lui avait fait promettre avant son accouchement, de les garder dans l'ignorance de tout ce qui la concernait. Rory s'était contenté de leur dire le minimum que des parents étaient en droit de savoir dès lors qu'il était question de la vie de leur fille et de leur petit-fils. Cependant il ne ferait rien de plus si Rosalie n'était pas à l'aise à cette idée. C'était à elle d'en décider.



(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. JTdVfXP
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. QqLqwzn
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. QoPDAKU
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. E0B9M70
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. HZjB4DU
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 872289volunteer
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. KPZB94a
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Lcds5AP
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
les mélodies inavouées
les mélodies inavouées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-sept ans (08.04.1985)
SURNOM : Rosie pour presque tout le monde, elle rêve déjà du jour où elle entendra son fils chantonner "maman".
STATUT : ils nieront absolument tout si quelqu'un pose la question, mais ils ressemblent de plus en plus à un couple qui se donne une nouvelle chance avec chaque jour qui passe.
MÉTIER : écrivaine de métier, elle s'accorde enfin cette pause qui perdure pourtant depuis plusieurs mois.
LOGEMENT : le loft sur parkland blvd est officiellement délaissé pour l'appartement sur water street, là où elle a enfin osé défaire sa valise.
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. B870d4fc1acb2fb88d4e225051bbd96b3417ea0b
POSTS : 2137 POINTS : 360

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : maman de Gabriel Oscar Parker, né le 20.11.2021 › souffre de dépression post-partum suite à son accouchement chaotique › seconde née d’une famille de cinq, en froid avec ses parents et son aîné › mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être › menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer › passionnée de littérature, écrit des romans de suspense › souffre du syndrôme de la page blanche depuis presqu'un an.
RPs EN COURS :
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Eada7ab2e195b27c1aa90b0d2d28382a31af0091
craker ☽ how can someone stand so damn close and feel like they're worlds away? i can see your sad story eyes. so how do you have no words to say? all i want is to fall in deeper than i've ever been, why won't you let me? i can handle your heart, so help me. here you are, next to me. so much beauty at my feet all i wanna do is swim. but the waves keep crashing in. no, i'm not afraid to drown. take me out, take me down. i'm so tired of the shore, let me in, baby. you're an ocean beautiful and blue. i wanna swim in you.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Ne9c
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 7y5i
talie ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

(12)alexandraanwardavegaïagracemabel #2 & maddy #2rory #6talia #4wendywyatt #19 (ua)wyatt #24 (ff)wyatt #25.
RPs EN ATTENTE : juliet › you?
RPs TERMINÉS :
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 0c04ce36e537f043c9c27ede565d2ff4d58cb4eb
crakerc'est quelqu'un qui m'a dit que tu m'aimais encore. serait-ce possible alors?
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21#22#23#24 (ff)#25.


(2022)mabel #1.

(2021)rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiahwendy #2garrett #2talia #2raelynmilo #2talia #3rory #4.

flashbacksmilo #1miaariane #1jordanmaddy #1.
AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. tearsflight) › (sign. siren charms) › (icons. pinterest) › (gifs orlando/mandy. harley ♡) › (crackship talie. mandown ♡ ) › (crackship craines. nairobi ♡ ) › (ubs. loonywaltz)
DC : penny › autumn › trent › eleonora.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. EmptyVen 29 Avr - 8:28



we trust the siren song to call us home

ROSALIE CRAINE & @RORY CRAINE

« C’est pratique, de pas vivre très loin l’un de l’autre. Un peu plus et on serait presque voisins. » La remarque te fait sourire. C’est vrai que le loft de ton frère n’est pas très loin de l’appartement que tu partages depuis quelques mois – officieusement parlant – avec Wyatt. Tu considères que c’est un point positif d’ailleurs que Rory soit celui de ta fratrie qui vit le plus près de toi désormais, puisqu’il est sans doute le seul, avec Wendy, avec qui tu conserves une bonne relation. Pour ce qui est de ta plus jeune sœur, elle savait qu’elle pouvait toujours compter sur toi, sauf s’il s’agissait d’aller lui rendre visite au manoir des Craine. Le plus loin tu tenais de l’autre extrémité de la ville, le mieux tu te sentais. Du moins, c’est ce dont tu t’étais convaincue pour combler le vide que cette cassure avec ta famille avait laissé dans ta vie. Ta famille n’étant d’ailleurs pas la seule raison pour laquelle tu préférais éviter Bayside depuis plusieurs mois. « Lachlan a mis la maison en vente. » Ton ancienne maison. Celle que vous avez partagé pendant quatre ans, celle dans laquelle tu t’étais bien trop souvent sentie prisonnière sans être capable de l’expliquer, encore moins de le verbaliser. Tu ne sais pas trop pourquoi tu partages ce détail à ton frère, peut-être ce besoin de prouver que cette autre vie, cette autre toi, tu l’as réellement laissée derrière. « Je risque pas de repartir de sitôt. » De cet appartement ou de Spring Hill? Ça, tu ne pouvais pas le savoir avec certitude, même si tu espérais sincèrement que ta place ici, celle de Gabriel aussi était permanente parce que pour la première fois depuis trop longtemps, tu ne voulais être nulle part ailleurs. Surtout que cette proximité avec Rory était un bonus non-négligeable pour qu’il puisse créer ce lien si important avec ton fils. Le rôle de parrain lui était revenu comme une évidence et tu ne regrettais pas un seul instant ton choix, simplement contente de ne pas avoir eu à travailler trop fort pour convaincre Wyatt de lui donner ce rôle. « Je pourrai jamais assez te remercier de m’avoir fait confiance, tu sais. J’espère toujours être à la hauteur pour lui. » « Je sais que tu le seras. » Rory et son grand cœur. Rory et son écoute. Tu n’avais aucun doute que peu importe ce que la vie avait de prévu pour vous deux, pour le reste de votre famille, il saurait toujours être présent pour ton fils, coûte que coûte.

« Il va bien, il vous embrasse tous les deux. » Le sourire qui apparaît sur le visage de ton frère à la mention de son petit-ami ne ment pas : il est vraiment heureux. Tu te demandais même comment tu avais pu faire pour ne rien voir de leur relation, il y a quelques années de ça. Ça importait peu désormais, quand il ne restait plus aucun secret entre Rory et toi et que tu avais la ferme intention de garder ça ainsi. Vous aviez, toi plus spécialement, assez donné dans les prétentions et les faux-semblants, et si tu n’étais pas encore prête à t’exposer de la sorte devant tes parents, ni même devant le reste de ta fratrie, tu savais que tu n’avais rien à craindre de l’opinion de ton frère. Vos froids et vos différends désormais derrière vous, tu voulais tout simplement t’assurer de ne pas refaire les mêmes erreurs, même si certaines habitudes étaient difficiles à faire disparaître. « Swann et moi on passe de plus en plus de temps ensemble au loft, même s’il conserve pour l’instant sa place dans la coloc’ où il vit depuis l’année dernière. On a décidé de faire les choses pas à pas, mais j’ai particulièrement hâte qu’on réemménage officiellement ensemble. » « Tu penses que ce sera pour bientôt? » Certes, ils étaient de nouveau ensemble depuis quelques mois seulement, mais tu savais pertinemment que cela n’effaçait pas les années passées ensemble auparavant. Après tout, tu avais toi-même les pieds dans une situation similaire, tout en étant complètement différente ne serait-ce que par la présence du petit garçon dans tes bras qui était venue chambouler absolument tout ce que vous pensiez finalement avoir compris, voulu, chacun de votre côté.

Petit garçon que tu vins placer dans les bras de ton frère qui semblait toujours aussi conquis par son filleul à chaque fois qu’il posait son regard sur lui. Il n’y avait aucun doute sur l’amour que Rory lui portait et cela te faisait constamment chaud au cœur, autant que de savoir que malgré tout ce qui s’était passé entre lui et Wyatt, il continuait de vouloir ce qu’il y a de mieux pour toi et pour ta famille, même si cela va trop souvent à l’encontre de la manière dont vous avez été élevé, de ce que vous devriez vouloir dans la vie. « Je crois vraiment que c’était la meilleure chose à faire pour vous trois, de vivre sous le même toit à l’arrivée du bébé. » Tu acquiesces d’un léger mouvement de la tête, ton regard toujours posé sur le regard curieux de ton fils qui ne lâche pas son oncle des yeux. « On a même pas vraiment discuté, ça s’est fait naturellement. Surtout après ce qui s’est passé. » Tu te râcles la gorge et baisses le regard sur le sol. Ce qui s’est passé, ce dont tu ne veux jamais vraiment parler mais qui fini toujours par prendre toute la place. Fort heureusement, Rory semble plus curieux sur ton arrangement avec Wyatt que de revisiter le pire jour de ta vie, même si ce dernier a aussi apporté l’élément le plus heureux de ton univers. Un parallèle qui est encore très difficile pour toi à accepter, à comprendre aussi. « C’est pas trop… étrange, entre Wyatt et toi? Je veux dire, vous savez où vous en êtes tous les deux. » Tu relèves doucement la tête, échappes un petit rire avant de hausser machinalement les épaules. Ah, cette fameuse question. « On sait jamais vraiment où en est, tous les deux. » Ce n’est pas comme s’il existait un manuel quelconque pour bien faire les choses dans une relation aussi compliquée que la vôtre, malheureusement. « Vous arrivez à vous parler, au milieu de tout ça? » Si c’était n’importe qui d’autre, tu te serais contentée de la réponse qui dit que vous êtes tout simplement des co-parents qui tentent de faire de leur mieux pour que leur fils ne grandisse pas avec les mêmes blessures que vous transportez encore à chaque jour. Mais c’est Rory et tu t’es promis d’être plus transparente avec lui, plus vraie aussi. C’est pour ça que les mots prennent du temps à venir, que le silence s’allonge encore un peu alors que tu échappes un léger soupir. « Gabriel est notre priorité, toujours, mais la porte est pas fermée, pour nous deux. » Tu devrais même plutôt dire qu’elle est volontairement ouverte depuis son anniversaire, mais partagé les détails, ça n’a jamais vraiment été ton fort et ça, ton frère le sait pertinemment. « On se donne le temps, de voir si c’est possible. J’ai beaucoup de choses à me faire pardonner. » Et sa confiance à regagner, tu en es cruellement consciente désormais.

C’est sans grande surprise que tu viens prendre des nouvelles d’une autre relation brisée dans ta vie, celle que tu n’as pas encore vraiment entrepris de réparer de quelconque manière qui soit, pas complètement certaine que tu portes totalement le blâme de ce qui s’est passé entre tes parents et toi. Tu vois le visage de ton frère qui change légèrement alors que tu approches le sujet. Tu sais que tu le mets dans une position inconfortable en lui posant cette question, mais tu as besoin de savoir et de ça, tu espères qu’il ne te blâmera pas. « Ils savent que l’accouchement a été très compliqué, et depuis maman cherche souvent à savoir si vous allez bien, le bébé et toi. Papa est plus difficile à cerner, je pense qu’il s’inquiète mais qu’il a trop de fierté pour le dire aussi clairement. » Tu hoches la tête, ton cœur qui se serre à l’entente de ses mots. Tu ne sais pas ce qui te chavire le plus, d’entendre que ta mère prend quand même de tes nouvelles ou que ton père se complaît dans ce déni qui ne le représente que trop bien? « Laisse-moi deviner, il est parti encore plus souvent qu’avant? » C’est comme ça qu’il prend le contrôle Mark Craine : en s’éloignant de la situation autant que possible, ce qui rend tout encore bien plus difficile pour ta mère qui généralement, s’enfonce un peu plus dans sa consommation. « Je pensais leur donner ta nouvelle adresse, au cas où ça faciliterait les choses. Tu connais assez maman pour savoir qu’elle peut décider d’une chose sur un coup de tête, alors je me suis dit qu’elle passerait peut-être vous voir quand elle se sentirait prête. » Tu n’es pas certaine que ce soit une bonne idée, même si une part de toi ne demande que ça, de la voir finalement faire un premier pas vers toi. « Mais je voulais rien faire avant de t’en avoir parlé. Si tu préfères que je leur dise rien pour l’instant, je garderai le secret. » « Je sais pas Rory, c’est compliqué. » Tu ne sais pas ce que ton frère sait de ce qui s’est dit lors de ta dernière confrontation avec tes parents, mais les mots employés n’ont pas été doux, ni d’un côté, ni de l’autre. « J’ai peur que si tu lui donnes mon adresse, elle décide de venir sur un coup de tête… complètement intoxiquée. » Tu ne veux pas soumettre Gabriel ni Wyatt à cette possibilité. Ce n’est pas juste, ni pour eux, ni pour toi. « Comment elle va, vraiment? » Tu as besoin de savoir pour vraiment pouvoir évaluer ce que Rory te demande. Pour savoir si tu es toi-même prête à faire ce pas dans sa direction, indirectement.



(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. P0rWgDf(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. J36iNh6(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. FyMeElc
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 9jl4mY1
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Lcds5AP
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. OV4BS2P
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 7ZWT0EU
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. YlMyvG3
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. YtxTUla
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. FximBIO

:l::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. IAeu3cF ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : Swann le rend un peu plus heureux chaque jour, il n'a jamais été aussi sûr de vouloir faire sa vie auprès de lui.
MÉTIER : acteur, il s'apprête à reprendre le chemin des plateaux de tournage après une convalescence de plusieurs semaines supervisée par son petit-ami et kiné personnel.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 9yn9Ybg
POSTS : 8071 POINTS : 1665

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. DNTTQtYr_o
rowann #26it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 4kgk
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. NEPb15bt_o
lewaine #2she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/07) murphy #2arthurrubenrosalie #6gracewendyswann #26zoya #2 (fb 2021)

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › zoya #3
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @acydic, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. EmptyDim 15 Mai - 2:04



we trust the siren song to call us home.

Ne pas vivre loin de chez Rosalie, de cet appartement qu'elle partageait avec Wyatt, c'était pour Rory la certitude de se savoir proche de sa sœur et de son neveu s'ils avaient un jour besoin de lui. Et même sans ça, ils savaient l'un comme l'autre qu'il trouverait mille et uns prétextes pour leur rendre visite et s'assurer que tout se passait bien pour eux, quand bien même il n'en doutait pas vraiment. Si ça lui aurait été difficile à reconnaître quelques mois en arrière, aujourd'hui Rory était capable de voir que la présence de Wyatt dans le quotidien de sa sœur lui était profondément bénéfique. C'est en tout cas ce qu'il avait perçu en passant le seuil de la porte, pourtant inquiet dès l'instant où son regard s'était posé sur ses traits fatigués. « Lachlan a mis la maison en vente. » Rory secoua la tête, comprenant que ce n'était pas tout à fait anodin pour elle, qui avait vécu plusieurs années sous ce toit avec un homme qui en définitive ne l'avait jamais vraiment rendue heureuse. « Comment tu le vis ? » Il reposa sur elle un regard concerné. « Tu as le droit de te sentir soulagée. » Elle en avait le droit, parce que cet endroit n'était probablement pas celui où elle aurait voulu vivre tout ce temps, si l'homme qui faisait véritablement battre son cœur vivait hors de ces murs. Rory ne pouvait qu'imaginer ce qu'elle avait du ressentir, asservie à une existence qui n'était sans doute pas épanouissante pour elle. Tant de fois il aurait peut être pu percevoir quelque chose, deviner que tout ça ne la rendait pas heureuse. Mais s'il y a une chose que les Craine savaient faire à la perfection et que Rosalie avait hérité directement de leurs parents, c'était bien l'art de faire semblant. « Je risque pas de repartir de sitôt. » Finalement c'était comme si les choses rentraient enfin dans l'ordre, quand bien même il savait que sa sœur les aurait peut être faites différemment si elle avait eu le choix. « Je dirais que c'est une bonne chose, si cet endroit te réussit. » Elle n'avait aucun besoin de chercher autre chose dans l'immédiat si elle se sentait bien dans cet endroit, auprès de Wyatt et de Gabriel. Elle n'avait même aucun besoin de le faire un jour, si son bonheur avait une chance de se trouver ici. « Et je vois bien que c'est le cas. Je suis content pour toi. » Il souffla sincèrement, touché dans son cœur de frère par l'idée que Rosalie ait aujourd'hui la famille qu'elle avait si longtemps voulu. Tout avait suivi une trajectoire peu commune et finalement, ça n'en était que plus précieux encore. « Je sais que tu le seras. » Et c'est vrai, il prendrait son rôle de parrain très à cœur et ferait tout pour que Gabriel puisse compter sur lui en toutes circonstances, en plus de jouer les tontons cool qui lui paieraient une glace quand il serait assez grand pour aller se balader sur la plage, évidemment. Il serait multi-fonctions, voilà tout.

Son sourire au moment où il évoqua Swann trahissait sans doute mieux que n'importe quoi d'autre à quel point la présence de l'anglais dans sa vie suffisait elle aussi à son bonheur. Il n'avait même jamais été aussi épanoui qu'à ce jour, alors que plus aucun secret ne régissait leur relation et que leur amour pouvait être vécu librement, enfin. C'était tout ce qu'il avait toujours voulu, être pleinement libre de faire une infinité de projets avec lui. Il en rêvait déjà, à vrai dire, se languissant d'une vie longue et heureuse à ses cotés. « Tu penses que ce sera pour bientôt? » Déménager n'était pas encore pleinement d'actualité mais ils y pensaient, de plus en plus, et sauteraient probablement le pas d'ici quelques temps. « Je pense, oui. A terme, je sais qu'on aura l'un et l'autre envie d'écrire cette nouvelle page ailleurs, dans un endroit qu'on aura choisi. » Un endroit qui en plus de leur ressembler ferait le parfait cocon pour la famille qu'ils avaient à cœur de construire ensemble. Cette partie-là aussi, Rory avait profondément hâte de l'écrire avec Swann, sans que ça n'ait rien d'étonnant. « Même après toutes ces années, je sais que Swann se sent pas tout à fait chez lui au loft. Enfin, je sais qu'il s'y sent à sa place mais j'ai toujours l'impression qu'il considère que c'est chez moi avant d'être chez nous. » Et ce n'était pas une chose qu'il pourrait un seul instant lui reprocher, moins encore après que Rory ait continué de vivre au loft après leur rupture. Il avait simplement envie que Swann puisse oublier ces détails et simplement s'installer dans un endroit qui serait pleinement chez lui également. Dans leur futur foyer, là où tout se conjuguerait au pluriel et où toutes les décisions se prendraient à deux. « Je veux vivre avec lui quelque part où il se sentira autant propriétaire que moi. » C'était ce qui lui tenait profondément à cœur, d'offrir ce cadeau à Swann et de vivre heureux avec lui dans un endroit qui porterait leur empreinte à tous les deux.

Accueillant précautionneusement Gabriel entre ses bras, Rory s'attendrit aussitôt devant le visage si adorable de son neveu, incapable de réprimer l'immense sourire qui étirait ses lèvres. A le voir si paisible, on imaginerait pas ce par quoi était passée Rosalie au moment de son accouchement, pourtant les souvenirs de cette nuit n'avaient cessé de le tourmenter depuis. Rory s'était fait tellement de souci pour sa sœur qu'il avait bien cru les avoir perdu tous les deux. Il n'aurait pas pu le supporter si tel avait été le cas. « On a même pas vraiment discuté, ça s’est fait naturellement. Surtout après ce qui s’est passé. » Son cœur se serra au moment où il remonta son regard vers le sien, capable de lire dans ses yeux que tout ça la remuait encore profondément. Et il n'y avait rien de plus normal après ce qu'elle avait traversé. Cette nuit avait été terriblement angoissante pour elle aussi, et il n'osait pas même imaginer ce qu'elle avait du éprouver. « Est-ce que tu veux... qu'on en parle ? De ce qui s'est passé. » Il souffla, son inquiétude se reflétant dans le son de sa voix tandis qu'il tentait pourtant de garder le contrôle de ses émotions pour que son neveu, toujours dans ses bras, n'en ressente rien. Peut être les nourrissons n'étaient-ils pas réellement des éponges à émotions, tel qu'on nous le disait, mais Rory prenait le parti de croire que si. « Je veux pas remuer de douloureux souvenirs, surtout si tu t'y sens pas prête. Mais j'ai peur que garder ça pour toi ne soit pas bon non plus. » Il avait peur, surtout, que Rosalie n'ose pas se confier et que ces traumatismes finissent par altérer très durement son moral. Gabriel était encore tout petit et l'accouchement récent, Rory ne pouvait s'empêcher de redouter qu'une dépression post partum s'installe si sa sœur gardait trop de choses pour elle. Ça le terrifiait, à vrai dire. « Tu sais que je suis là, et que si y'a certaines choses que t'oses peut être pas évoquer avec les autres... je peux les entendre. » Il n'était pas seulement l'oncle et le parrain de Gabriel, il était aussi son frère. Au diable sa position de cadet, c'était aussi son rôle de veiller sur elle et de la soutenir lorsqu'elle en avait besoin.

« On sait jamais vraiment où en est, tous les deux. » Il accueillit cette fois ses confessions en silence, comprenant que les choses restaient un peu compliquées avec Wyatt mais se déroulaient pour autant sans encombre, surtout depuis l'arrivée du bébé. Et c'était tout ce qui comptait à ses yeux, que Rosalie puisse se remettre dans un environnement aussi sain que possible. « Gabriel est notre priorité, toujours, mais la porte est pas fermée, pour nous deux. » Un léger sourire étira cette fois le coin de ses lèvres. Rosalie n'était peut être pas encore prête à prendre un nouveau départ avec le père de son fils, mais il pouvait voir dans son regard autant que dans sa façon de parler de Wyatt qu'elle en avait envie, qu'en tout cas elle ne s'y refusait plus. « On se donne le temps, de voir si c’est possible. J’ai beaucoup de choses à me faire pardonner. » Les derniers mois avaient été très compliqués à beaucoup de niveaux et Rory n'était pas sans savoir que Wyatt et Rosalie avaient un passif, et qu'il leur faudrait reconstruire une relation sur des bases plus saines. Mais il ne doutait pas qu'ils en soient capables, surtout maintenant que Gabriel les unissait pour de bon. « Je connais pas Wyatt aussi bien que toi, mais je suis à peu près sûr qu'il serait pas aussi présent dans ta vie si une partie de lui au moins avait pas envie de te pardonner ces choses. » Il pourrait très bien se contenter d'être un père pour Gabriel, faire comme certains types qui honoraient leur droit de visite sans s'impliquer outre mesure dans la vie de leur ex-compagne. Il pourrait se contenter de ça et pourtant, Rory pressentait que Wyatt désirait beaucoup plus et que l'idée de former une famille à part entière avec Rosalie et le bébé devait lui faire envie. « Du temps, c'est parfois tout ce dont on a besoin pour se rendre compte qu'on peut pas vivre l'un sans l'autre. » Et il parlait par expérience, n'ayant eu besoin que de quelques mois loin de Swann pour comprendre qu'il ne trouverait pas le bonheur sans lui, qu'il était l'amour de sa vie et l'unique personne près de qui elle avait tout son sens. « On a jamais été très accueillants avec Wyatt, je m'en rends compte aujourd'hui. Et je sais que mes excuses, que nos excuses ne changeraient pas grand chose aujourd'hui... mais je veux que tu saches que je regrette. » Cette fois Rory pesa chacun de ses mots pour tenter de lui montrer qu'il était sincère, et bien décidé à accepter que des erreurs aient pu être commises. « De pas avoir compris à temps qu'il te rendait heureuse. C'était parfois plus simple de croire que Lachlan et toi formiez un couple aussi épanoui que tout le monde s'en était convaincu. C'est ce qui manquait cruellement à notre famille. » A l'époque, les Craine n'avaient pas beaucoup d'autres exemples de couples heureux et pour quelqu'un d'aussi rêveur et idéaliste que lui, celui de sa sœur était rapidement devenu un modèle. « C'est ma manière de te dire que je vous souhaite d'être heureux, à votre rythme, si c'est ce que tu veux. » Et il était déjà convaincu que c'était ce qu'elle voulait.

Si les tensions existant entre Rosalie et leurs parents dataient depuis déjà plusieurs mois, ça n'était pour autant jamais un sujet que Rory évoquait avec plaisir ou sans éprouver le sentiment d'un immense gâchis. « Laisse-moi deviner, il est parti encore plus souvent qu’avant? » Leur père avait comme qui dirait toujours eu la bougeotte, ça n'avait assurément pas aidé à maintenir son mariage à flot, mais les derniers mois l'avaient effectivement éloigné un peu plus. « C'est à peine s'il m'arrive de le croiser, et ça fait plusieurs mois que ça dure. » Alors Rory n'insistait pas, il s'estimait simplement heureux lorsqu'il lui arrivait de croiser son père ou de dîner à la même table que lui – mais ça arrivait bien trop rarement pour qu'il puisse seulement se rappeler la dernière fois qu'ils avaient partagé une vraie conversation tous les deux. « Pour un peu je soupçonnerais presque Maman de l'avoir mis dehors, mais on sait tous les deux qu'elle saurait pas vivre sans lui. » Parce qu'aussi bancal soit devenu le mariage de leurs parents, ils restaient attachés l'un à l'autre, les années et leurs caractère difficiles faisant simplement qu'ils étaient de moins en moins doués pour se le prouver. « Je sais pas Rory, c’est compliqué. » Et il comprenait les hésitations de sa sœur, bien sûr, sachant combien la situation de leur mère était compliquée. Et préoccupante à plus d'un titre. « J’ai peur que si tu lui donnes mon adresse, elle décide de venir sur un coup de tête… complètement intoxiquée. » « Je comprends, oui. On peut attendre un peu, pour ça, c'est pas un souci. Je la garderai à distance. » Ils attendraient tout le temps nécessaire, et même après ça rien n'obligerait Rosalie à lui faire une place dans sa vie si elle jugeait que les risques étaient trop importants que sa mère vienne tout gâcher. Elle avait un nourrisson qui ne méritait pas d'être exposé à tout ça, il fallait qu'elle pense à sa famille avant tout. « Comment elle va, vraiment? » Oh, comme il aimerait avoir de bonnes nouvelles à lui partager, rien qu'une fois quand il s'agissait de leur mère. « On est passés plusieurs fois à deux doigts de la catastrophe. Certains jours, elle est purement ingérable, et elle refuse toujours de se faire aider. J'ai insisté plusieurs fois, je l'ai même déjà conduit moi-même aux alcooliques anonymes, mais elle renonce toujours aussitôt. » Il arrivait qu'elle reste le temps d'une réunion, ou qu'elle trouve le moyen d'échapper à sa surveillance dès qu'il avait le dos tourné. Ces petits jeux duraient depuis longtemps, ce n'était pas la première fois. « Je sais pas comment l'aider si elle veut pas s'aider elle-même. » Et ça le désespérait, qu'elle estime ne pas avoir la moindre raison de se battre contre ce qui la rongeait. « Et je veux pas demander à Garrett, Grace ou Wendy de me filer un coup de main. Ils ont tous beaucoup à penser, je veux pas leur en rajouter. » Quand bien même c'était aussi leur mère, ils avaient tous subi cette situation durant assez d'années pour qu'il veuille les ménager.



(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. JTdVfXP
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. QqLqwzn
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. QoPDAKU
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. E0B9M70
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. HZjB4DU
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. 872289volunteer
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. KPZB94a
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Lcds5AP
(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Empty
Message(#) Sujet: Re: (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. (rosalie #6) we trust the siren song to call us home. Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(rosalie #6) we trust the siren song to call us home.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-