AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

 We are equal and deserve equal opportunitie || James #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrew Livingstone
Andrew Livingstone
le survivant
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
SURNOM : Elliott, Andy, Drew
STATUT : célibataire
MÉTIER : Acteur, mannequin, motivational speaker, militant pour l'acceptation des handicapés dans et par la société. Un homme fort occupé mais épanoui et doué
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Tumblr_inline_nncdkgsxTj1s62py7_250
POSTS : 415 POINTS : 415

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Amputé transtibial gauche + cancer survivor + en rémission depuis 3 ans + nouveau père qui se pose beaucoup trop de question + acteur et mannequin mondialement connu + motivational speaker
RPs EN COURS : Kieran #1James #1Scott #1Theo #1Nephtys #1Micah #1Mabel #1Jackson #1
RPs TERMINÉS : Drew #1Loan #1
AVATAR : Justice Joslin
DC : Tom, Clément, Louisa & Martin
PSEUDO : sundae
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43500-andrew-i-used-to-be-5-7-ft-but-now-i-am-one-foot-shorter https://www.30yearsstillyoung.com/t43569-andrew-whenn-career-and-passion-come-together https://www.30yearsstillyoung.com/t43850-andrew-livingstone https://www.30yearsstillyoung.com/t43849-andrew-livingstone

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Empty
Message(#) Sujet: We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 EmptyDim 20 Mar 2022 - 7:58



e retiens un soupir lorsque le photographe d'aujourd'hui n'est, encore une fois, pas content avec le résultat sur moi. Un coup on voit trop la prothèse, un coup, on ne la voit pas assez, puis le blaser est trop grand et le pantalon trop petit, faisant des plis soit disant dégueulasses au niveau du genou et maintenant, ce sont les couleurs de l'habillage de ce qui me sert de pied qui jure de trop avec les vêtements proposés. Ainsi, donc, je me retrouve debout au milieu de la pièce, me balançant sur une jambe le temps que le prothésiste qui s'occupe de moi change la coque de façon à ce que Monsieur Lloyd-Picket, le photographe, soit enfin heureux. Les bras croisés, j'attends tranquillement sans oser aller m'asseoir, car on m'a dit de ne pas bouger et je fais toujours ce qu'on me dit de faire.

Sauf qu'aujourd'hui, j'aurais au moins dû me mettre un peu de côté. Ça m'aurait évité une collision frontale avec une jeune femme qui ne regardait pas où elle allait. Heureusement que j'ai appris à gérer mon équilibre sur un pied, si bien que je parviens à me rattraper sans trop de problèmes. La jeune couturière se confond instantanément en excuse, me demandant pardon une bonne centaine de fois et tremblant comme si j'allais entrer dans une colère noire. Sauf qu'il n'en est rien. Si je lève les yeux au ciel, c'est surtout parce que ses paroles à répétitions m'agacent tout doucement, autant que le fait que le shooting semble s'éterniser. Alors qu'elle allait ouvrir à nouveau la bouche, je pose brusquement mes deux mains sur ses épaules, la faisant tressaillir assez pour qu'elle en perde l'usage de la parole pendant quelques secondes «C'est bon, y a absolument aucun souci » lui assurais-je sur le ton le plus calme possible « ça arrive à tout le monde ici d'être perdu dans ses pensées et ne pas regarder où on va» «oui, mais vous, vous êtes ... » «Aucun souci. Ok ? » répétais-je sur un ton un peu plus forcé espérant qu'elle comprenne enfin qu' elle doit se taire et reprendre son chemin. Elle m'observe encore quelques instants puis déglutis difficilement et fini par hocher la tête « o..ok... Pardon, bonne journée» je la gratifie d'un hochement de tête et d'un sourire puis laisse échapper un plus lourd soupir lorsqu'elle se détourne pour traverser la pièce.

Voyant que le photographe n'est toujours pas revenu entre temps, je décide de finalement quitter le set et allez m'installer dans ma chaise. Soufflant doucement, je retire le manchon et c'est un soulagement sans nom qui se répartit en moi quand enfin mon moignon est à nouveau libre et non entravé d'une contention aussi serrée. Alors que je commence à me masser le genou, je me dis intérieurement qu'il serait grand temps que j'aille de nouveau faire un tour chez Robert, mon orthoprothésiste, pour qu'il me mette au courant des nouveautés, mais aussi pour qu'il règle quelques petits détails au niveau de lame de course et mon pied de marche. Le regard fixé vers le set et mes mains faisant des mouvements circulaires sur mon articulation, mon esprit, lui, se met brusquement en route pour réfléchir à quand je pourrais avoir un trou dans mon emploi du temps très chargé ou si je ne peux pas faire une impasse sur un prochain rendez-vous.

@James Weatherton We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 1949770018


sometimes you're wrong, sometimes you're right
Guess you might say I'm a little intense I'm on the bright side of being hell-bent. So, take it from me, you're not the only one who can't see straight. Don't sell yourself short, you might be bulletproof, hard to move mountains when you're paralyzed. But you gotta try.


We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Lbjcusp

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
James Weatherton
James Weatherton
le gant de velours
Voir le profil de l'utilisateur
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 7vHkInU ÂGE : trente-et-un ans (17/08/90 - lion)
SURNOM : Birdie le surnomme Dracula, il est vrai qu'il ne prend pas souvent le soleil.
STATUT : il s'insinue constamment dans ses pensées. lui, sa plus grande faiblesse.
MÉTIER : styliste et directeur artistique d'une maison de haute couture, Weatherton.
LOGEMENT : #40 Latimer Road, une maison de caractère à Logan City. son chat réserve en général un accueil chaleureux (non) à ses visiteurs.
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Dbma
POSTS : 2825 POINTS : 985

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australien par son père, canadien par sa mère › compte les personnes dont il est vraiment proche sur les doigts d'une main mais ne donne pas sa confiance à la légère › son compagnon est mort trois ans plus tôt dans un accident de moto, il vit depuis un deuil silencieux › peu enclin à montrer ce qu'il ressent, il s'est forgé une carapace dont il est difficile de venir à bout › les femmes le fascinent et lui inspirent la majeure partie de ses créations › plus souvent fourré dans son atelier que n'importe où ailleurs › se sent seul mais préférerait se faire couper une jambe que de l'admettre.
RPs EN COURS :
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 WPl6oUeK_o
jarchie #15i think i'm drowning, asphyxiated. i wanna break this spell that you've created. you're something beautiful, a contradiction. i wanna play the game, i want the friction. you will be the death of me.

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Tumblr_o06tf1jYZZ1qcyv1eo1_250
gina (scénario libre)everyone has to feel loneliness, are we the ones who create this? i can steal the pain in your heart. i steal in the running night. i swim in the lakes of tears on your face. be the only sound in silence and let me be your voice forever.

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Fd05031346e34131768052492a7c784936669773
willton #4faces in the crowd will smile again and the devil may cry at the end of the night. they will parade upon your victory, you'll put a smile upon their faces. the world will be yours for the taking, the story you birth will be ageless. just learn to love pain and be patient.

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Ricr
adèle #1our paths have crossed in the order of things, we're just so lost. and closer still if we think with our heads we can feel so high. and losing ground so the distance between us can keep us alive. are we only a few lonely hearts killing time in an empty jar? are we ever apart? a delusion much greater than we first thought.

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Omzv
weatherburry #2remember those walls i built? well, baby they're tumbling down. and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. i found a way to let you in, but i never really had a doubt. standing in the light of your halo, i got my angel now.

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 CGMzpgAG_o
weatherton (pré-liens libres)fashion should be a form of escapism, and not a form of imprisonment. - Alexander McQueen


(10/07) shiloh #2adèleandrewauden #4archie #15halston #3 (fb jan. 2022)mabel #2 & alyssa (event)elianabirdie #2

(ua) swann (bébou)

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 L086dhuy_o

RPs EN ATTENTE : itziar #2 › lou #3
RPs TERMINÉS : (2022) auden #3dianaarchie #14mabel

(2021) archie #4archie #6archie #7shiloh #1archie #8event open houseraphael #1archie #9 & mad #1archie #10channing #1mila #1eddie #1 & gabrielle #1archie #11lou #2raphael #2birthday party (halston #2 & eddie #2)auden #1archie #13madison #2

(2020) archie #1archie #3itziar #1 (secret santa)lou #1birdie #1

(flashbacks & ua) archie #2 (2007)dani #1 (juillet 2018)archie #5 (ua sorciers)jordan #1 (2014)halston #1 (2019)archie #12 (2007)

(ua slasher) eddie #3michaelaauden #2


rps abandonnés:

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 4tta

AVATAR : cody fern.
CRÉDITS : avatar @selfmade, crackships jarchie & willton @harley, crackship weatherburry @cristalline, dessin @mapartche, userbars @loonywaltz.
DC : rory craine & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 26/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35205-don-t-study-me-you-won-t-graduate-james https://www.30yearsstillyoung.com/t39541-james-you-ll-turn-out-ordinary-if-you-re-not-careful https://www.30yearsstillyoung.com/t35336-james-weatherton https://www.30yearsstillyoung.com/t35337-james-weatherton

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 EmptyJeu 7 Avr 2022 - 21:08



we are equal and deserve equal opportunitie.

Superviser les shootings était chose courante pour James, quand bien même il avait bien assez de boulot pour l'occuper à l'atelier et n’enchaînait les allers-retours que parce qu'il ne pouvait pas s'empêcher de mettre son nez partout. Plus à cran que jamais depuis le cambriolage, il comptait moins encore ses heures que d'habitude et se surprenait à rallonger plus encore ses journées que ça n'était déjà le cas – car qui avait besoin de six heures de sommeil quand il pouvait se contenter de quatre ? Aujourd'hui était une journée d'autant plus particulière que Weatherton recevait un acteur de renom pour amorcer une toute nouvelle campagne de promotion autour de leurs dernières collections masculines. Le nom et le charisme de Channing Walker avaient assuré le succès de leurs dernières créations mais cette fois, c'est une démarche d'inclusion visant à bousculer les codes de la Haute Couture qui avait conduit ses équipes à solliciter la présence d'Andrew Livingstone, personnalité en situation de handicap. James ne prétendrait pas que l'idée venait de lui, c'est en réalité son père qui le premier avait soumis l'idée, convaincu qu'ils pourraient ainsi prouver leur ouverture d'esprit et montrer, à l'instar de plusieurs autres marques avant eux, que Weatherton entendait créer des collections auxquelles tout le monde pouvait s'identifier. Offrir plus de visibilité à des modèles touchés par le handicap pour changer le regard que le milieu de la mode posait sur ces derniers, telle était l'approche de cette campagne. Et James devait le reconnaître, ce nouveau défi apportait un nouveau souffle à Weatherton après quelques semaines compliquées.

Arrivé aux abords du studio photo, son téléphone à l'oreille comme chaque fois qu'il profitait d'une pause pour passer un coup de fil important, James surprit une scène surréaliste au moment de poser les yeux sur la silhouette d'Andrew, à quelques mètres de là. L'une de leurs couturières lui était visiblement rentrée dedans et voilà qu'elle se confondait maintenant en excuses. Il ne répétait visiblement pas encore assez à quel point il était entouré d'incapables. « C'est bon, y a absolument aucun souci. Ça arrive à tout le monde ici d'être perdu dans ses pensées et ne pas regarder où on va. » Andrew était de toute évidence un homme patient et civilisé, ce genre de choses n'auraient pas été accueillies avec la même indulgence par le styliste et ça ses employés le savaient. « Oui, mais vous, vous êtes ... » Mais quelle idiote. « Aucun souci. Ok ? » « O..ok... Pardon, bonne journée. » Par chance la jeune femme quitta les lieux dans la direction opposée à la sienne, sinon il y avait fort à parier pour que James l'ait interceptée et lui ait fait passer l'envie de révasser la prochaine fois qu'elle se baladerait dans les couloirs.

« Andrew, c'est justement vous que j'espérais trouver. » Il fallut quelques enjambées à James pour réduire la distance qui le séparait de l'acteur et s'il aurait pu feindre de ne pas avoir surpris la scène qui venait de se dérouler juste sous ses yeux, le créateur opta pour la stratégie inverse. « J'espère qu'Emily ne vous a pas importuné. Elle n'aurait jamais du se trouver ici, c'est pourtant pas faute de demander à ce que personne ne dérange le photographe pendant les shootings. » James ne pouvait pas avoir les yeux rivés sur ses recrues en permanence et le fait est que plus elles étaient jeunes, plus elles avaient aussi tendance à se disperser. Les couturières n'étaient pas censées quitter l'atelier pour autre chose que se ravitailler en tissus et subvenir à des besoins naturels – lesquels comprenaient uniquement le fait de s'alimenter et d'aller aux toilettes. James tenait à renvoyer l'image d'une équipe efficace et professionnelle, mais de toute évidence c'était encore trop demander. « Où est-il d'ailleurs ? Vous ne devriez pas avoir fini ? » En rejoignant le studio photo, le styliste s'attendait à les surprendre en plein shooting et à pouvoir ainsi juger du travail de leur photographe. Au lieu de ça, il découvrait Andrew assis seul, sa prothèse à la main, attendant probablement que l'équipe ait fini de mettre au point certains détails, ce qui dénotait à ses yeux d'un manque criant de professionnalisme. Tout aurait du être vu en amont pour que leur invité n'ait à pas à patienter dans un coin, et c'était d'autant plus vrai que l'acteur n'était pas exactement dans la même situation que les personnalités qu'ils recevaient habituellement. Nul doute qu'Andrew ne voulait pas de discrimination positive et ça tombait bien, James n'était pas le mieux placé pour ça. Pour autant il savait reconnaître quand le savoir vivre de ses équipes laissait à désirer et qu'un homme aussi rustre que lui s'en fasse la remarque n'était jamais bon signe, en général. « Dites-le moi, si quelque chose n'est pas à votre convenance. Je les ai embauchés pour la plupart et j'hésiterai pas à les virer si nécessaire. » Weatherton était déjà ébranlée par cette histoire de cambriolage, ce n'était pas un licenciement qui changerait quoi que ce soit et un ou deux bras cassés en moins ne pourrait pas faire de mal.



We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 NAJk0oI
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 InF9M6m
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 KHoP2yg
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 B4vxCfg
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 GzA2Yx9
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 QCgMcBR
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 OBCGg4U
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Livingstone
Andrew Livingstone
le survivant
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
SURNOM : Elliott, Andy, Drew
STATUT : célibataire
MÉTIER : Acteur, mannequin, motivational speaker, militant pour l'acceptation des handicapés dans et par la société. Un homme fort occupé mais épanoui et doué
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Tumblr_inline_nncdkgsxTj1s62py7_250
POSTS : 415 POINTS : 415

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Amputé transtibial gauche + cancer survivor + en rémission depuis 3 ans + nouveau père qui se pose beaucoup trop de question + acteur et mannequin mondialement connu + motivational speaker
RPs EN COURS : Kieran #1James #1Scott #1Theo #1Nephtys #1Micah #1Mabel #1Jackson #1
RPs TERMINÉS : Drew #1Loan #1
AVATAR : Justice Joslin
DC : Tom, Clément, Louisa & Martin
PSEUDO : sundae
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43500-andrew-i-used-to-be-5-7-ft-but-now-i-am-one-foot-shorter https://www.30yearsstillyoung.com/t43569-andrew-whenn-career-and-passion-come-together https://www.30yearsstillyoung.com/t43850-andrew-livingstone https://www.30yearsstillyoung.com/t43849-andrew-livingstone

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 EmptyVen 8 Avr 2022 - 7:40



Installé sur le fauteuil, me massant le genou, j'essaie de ne pas me laisser submerger par l'impatience qui me guette. Ce n'est clairement pas un trait de caractère qui m'abrite, mais par moment le temps devient long, d'autant plus qu'au final je n'ai pas que ce shooting à faire aujourd'hui et que mon emploi de temps est assez serrer en ce jour, donc chaque minute compte et chaque minute de plus peu me mettre en retard au prochain rendez-vous. Et plus j'ai de retard, plus tard, je rentrerais chez moi et moins j'aurais de temps de repos. Toutefois, ne connaissant encore pas grand monde ici et voulant à tout prix rester professionnel, je n'ai pas le choix que de prendre mon mal en patience.

C'était sans compter sur James Weatherton en personne ! Lorsque celui-ci m'interpelle, je dois avouer ressentir, pendant une seconde, un pic de stress tant je me sens con d'être assis ici alors que les autres sont affairé à je ne sais quoi. Toutefois, le styliste ne semble pas être venu pour me dire ça et fini simplement par s'excuser -plus ou moins- au nom d'Emily, la couturière qui n'aurait pas dû être là où elle m'a percuté. « Oh non, ne vous inquiétez pas» je secoue la tête et balaie les excuses du jeune homme du revers de la main « Il y a pire que ça. Imaginez, elle portait un gobelet de café !» je laisse échapper un petit rire afin de dédramatiser la situation « J'aurais un peu moins rigolé, je dois avouer, mais là, ce n'est rien, vraiment» assurais-je, espérant quelque part que James ne soit pas assez rancunier pour virer Emily juste parce qu'elle n'a pas été attentive une fois.

Au final, je suis assez content qu'il décide de changer de sujet, se demandant où est le photographe, car nous aurions déjà dû avoir fini « Il est perfectionniste » expliquais-je «TROP perfectionniste, chaque détail compte et ça fait donc 10 minutes qu'il essaie de trouver ce qui ne lui plaît » je laisse échapper un soupire et me frotte le front avec ma main gauche alors que James reprend, espérant que tout est à ma convenance et que je ne devais pas hésiter me dire si quelque chose ne me convenait pas.

Pinçant les lèvres, j'hésite un instant, avant de me dire que la sincérité a toujours été plus agréable à entendre qu'un mensonge qui se transforme en frustration «Entre nous, Mr Lloyd-Picket est loin d'être le photographe le plus professionnel que je connaisse » dis-je en lançant un coup d'oeil vers le set «être perfectionniste c'est très bien, vous savez aussi bien que moi que les détails sont important, mais en 1h il m'a obligé à me changer une bonne cinquantaine de fois car d'après lui aucun vêtement ne m’allait, ensuite il n'était pas content avec le look de ma prothèse et ça doit être la 10e fois que quelqu'un part avec pour en changer l'habillage » je hausse les épaules «Je vous avoue que je n'ai pas trop de temps et que dans trente minutes au plus tard faut que je sois sorti d'ici ... » je pince les lèvres et hausse les épaules « En plus de ça le photographe est ...Bizarre. Il contrôle tout, ne laisse absolument aucune place à l'improvisation ou aux recommandations et clairement je ne le sens pas ...'safe' comme on dit» ajoutais-je en me redressant « Moi ça va, j'ai assez d'amour propre et de confiance et d'expérience pour ne pas me laisser faire, mais j'imagine que quelqu'un d'autre qui débute dans le métier risque d'être vraiment très mal à l'aise» je n'aime pas trop accusé les gens comme ça, mais c'est mon ressenti. Et j'ai appris que mon ressenti, en général, était bien souvent partagé. Autant, donc, être sincère, encore plus si ça pouvait éviter de mauvaises expériences à d'autres consœurs et confrères.

@James Weatherton We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 1949770018


sometimes you're wrong, sometimes you're right
Guess you might say I'm a little intense I'm on the bright side of being hell-bent. So, take it from me, you're not the only one who can't see straight. Don't sell yourself short, you might be bulletproof, hard to move mountains when you're paralyzed. But you gotta try.


We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Lbjcusp

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
James Weatherton
James Weatherton
le gant de velours
Voir le profil de l'utilisateur
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 7vHkInU ÂGE : trente-et-un ans (17/08/90 - lion)
SURNOM : Birdie le surnomme Dracula, il est vrai qu'il ne prend pas souvent le soleil.
STATUT : il s'insinue constamment dans ses pensées. lui, sa plus grande faiblesse.
MÉTIER : styliste et directeur artistique d'une maison de haute couture, Weatherton.
LOGEMENT : #40 Latimer Road, une maison de caractère à Logan City. son chat réserve en général un accueil chaleureux (non) à ses visiteurs.
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Dbma
POSTS : 2825 POINTS : 985

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australien par son père, canadien par sa mère › compte les personnes dont il est vraiment proche sur les doigts d'une main mais ne donne pas sa confiance à la légère › son compagnon est mort trois ans plus tôt dans un accident de moto, il vit depuis un deuil silencieux › peu enclin à montrer ce qu'il ressent, il s'est forgé une carapace dont il est difficile de venir à bout › les femmes le fascinent et lui inspirent la majeure partie de ses créations › plus souvent fourré dans son atelier que n'importe où ailleurs › se sent seul mais préférerait se faire couper une jambe que de l'admettre.
RPs EN COURS :
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 WPl6oUeK_o
jarchie #15i think i'm drowning, asphyxiated. i wanna break this spell that you've created. you're something beautiful, a contradiction. i wanna play the game, i want the friction. you will be the death of me.

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Tumblr_o06tf1jYZZ1qcyv1eo1_250
gina (scénario libre)everyone has to feel loneliness, are we the ones who create this? i can steal the pain in your heart. i steal in the running night. i swim in the lakes of tears on your face. be the only sound in silence and let me be your voice forever.

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Fd05031346e34131768052492a7c784936669773
willton #4faces in the crowd will smile again and the devil may cry at the end of the night. they will parade upon your victory, you'll put a smile upon their faces. the world will be yours for the taking, the story you birth will be ageless. just learn to love pain and be patient.

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Ricr
adèle #1our paths have crossed in the order of things, we're just so lost. and closer still if we think with our heads we can feel so high. and losing ground so the distance between us can keep us alive. are we only a few lonely hearts killing time in an empty jar? are we ever apart? a delusion much greater than we first thought.

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Omzv
weatherburry #2remember those walls i built? well, baby they're tumbling down. and they didn't even put up a fight, they didn't even make a sound. i found a way to let you in, but i never really had a doubt. standing in the light of your halo, i got my angel now.

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 CGMzpgAG_o
weatherton (pré-liens libres)fashion should be a form of escapism, and not a form of imprisonment. - Alexander McQueen


(10/07) shiloh #2adèleandrewauden #4archie #15halston #3 (fb jan. 2022)mabel #2 & alyssa (event)elianabirdie #2

(ua) swann (bébou)

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 L086dhuy_o

RPs EN ATTENTE : itziar #2 › lou #3
RPs TERMINÉS : (2022) auden #3dianaarchie #14mabel

(2021) archie #4archie #6archie #7shiloh #1archie #8event open houseraphael #1archie #9 & mad #1archie #10channing #1mila #1eddie #1 & gabrielle #1archie #11lou #2raphael #2birthday party (halston #2 & eddie #2)auden #1archie #13madison #2

(2020) archie #1archie #3itziar #1 (secret santa)lou #1birdie #1

(flashbacks & ua) archie #2 (2007)dani #1 (juillet 2018)archie #5 (ua sorciers)jordan #1 (2014)halston #1 (2019)archie #12 (2007)

(ua slasher) eddie #3michaelaauden #2


rps abandonnés:

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 4tta

AVATAR : cody fern.
CRÉDITS : avatar @selfmade, crackships jarchie & willton @harley, crackship weatherburry @cristalline, dessin @mapartche, userbars @loonywaltz.
DC : rory craine & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 26/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35205-don-t-study-me-you-won-t-graduate-james https://www.30yearsstillyoung.com/t39541-james-you-ll-turn-out-ordinary-if-you-re-not-careful https://www.30yearsstillyoung.com/t35336-james-weatherton https://www.30yearsstillyoung.com/t35337-james-weatherton

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 EmptySam 30 Avr 2022 - 19:14



we are equal and deserve equal opportunitie.

Surprendre une de ses employées à deux doigts de la catastrophe avec leur nouvelle égérie n'était pas ce que James espérait en se rendant au studio photo, mais après un cambriolage qui avait souligné d'impardonnables failles en matière de sécurité il n'y avait sans doute plus rien qui puisse l'étonner. Quiconque le disait cynique avant ça risquait de découvrir qu'il pouvait toujours être bien pire. « Oh non, ne vous inquiétez pas. » Ce n'était pas dans la nature de James de s'inquiéter, en revanche il dramatisait souvent tout ce qui avait trait à son travail et l'attitude de ses employées en faisait partie. Si quelqu'un échouait à faire bonne impression à un client ou un collaborateur, il est certain qu'il le prenait toujours personnellement et réprimait aussitôt une colère vive. « Il y a pire que ça. Imaginez, elle portait un gobelet de café ! » James n'eut aucun mal à imaginer que les choses auraient effectivement pu être plus dommageables. Et on ne parlait pas cette fois d'un costume tâché – bien que ce soit aussi la source de la grimace qui déforma un instant ses traits. « Encore une chose qu'elle n'était pas censée faire. J'imagine que certains pensent que le règlement ne s'appliquent pas à eux. » Se balader dans les couloirs de Weatherton avec un gobelet de café faisait partie des choses que James interdisait à ses équipes, pour la simple et bonne raison qu'on transportait régulièrement des chariots remplis de robes qui ne sauraient en aucun cas être les victimes d'un accident. La cafétéria et les coins repos étaient des lieux bien plus sûrs. « J'aurais un peu moins rigolé, je dois avouer, mais là, ce n'est rien, vraiment. » Pour un peu, James envierait presque la patience d'Andrew. « Elle aurait quand même du regarder où elle allait. Je vous prie de croire que ce genre de choses ne se reproduiront pas. »

Mais s'il y a une chose à laquelle James ne s'attendait pas à apprendre en interrogeant Andrew sur l'absence du photographe, c'est que la collision survenue avec leur couturière était loin d'être la pire chose qui soit survenue aujourd'hui. « Il est perfectionniste. TROP perfectionniste, chaque détail compte et ça fait donc 10 minutes qu'il essaie de trouver ce qui ne lui plaît. » Si le professionnalisme n'avait jamais été une tare aux yeux de James, et bien au contraire, le couturier se retint pour autant de le faire remarquer à Andrew. Il n'était pas seulement un interlocuteur qu'il pouvait se permettre de reprendre au beau milieu d'un déjeuner ennuyeux où James n'aurait que faire de passer pour un rabat-joie : il était leur nouveau modèle, et quelqu'un qui ne lui donnait pas l'impression de juger sans un minimum d'objectivité. « Entre nous, Mr Lloyd-Picket est loin d'être le photographe le plus professionnel que je connaisse. » Voilà ce que James redoutait d'entendre, parmi toutes les choses peu agréables que personne ne voudrait assurément constater sur la personne qu'il avait contribué à embaucher. « Vous voulez dire qu'il vous donne l'impression de ne pas savoir où il veut aller avec ce photoshoot ? » De tatillonner, de changer d'avis en cours de route comme s'il ne savait pas le moins du monde ce qu'il voulait faire. Ce photographe avait beaucoup d'expérience mais James n'était pas sans savoir que c'était l'une des premières fois qu'il travaillait avec un modèle porteur d'une prothèse, ainsi il prenait pas la réputation de cet homme pour acquise : il avait pu commettre des erreurs. « Être perfectionniste c'est très bien, vous savez aussi bien que moi que les détails sont important, mais en 1h il m'a obligé à me changer une bonne cinquantaine de fois car d'après lui aucun vêtement ne m’allait, ensuite il n'était pas content avec le look de ma prothèse et ça doit être la 10e fois que quelqu'un part avec pour en changer l'habillage. » James ne put cette fois retenir un soupire, atterré d'apprendre que rien ne s'était passé comme prévu et qu'il n'en aurait peut être pas été informé immédiatement s'il n'avait pas fait le déplacement jusqu'au studio. Andrew s'en serait-il seulement plaint, s'il ne l'avait pas abordé ? « Je vois. Je suis désolé que votre expérience parmi nous soit entachée de la sorte. Je vous assure que des consignes ont été données pour que tout se passe au mieux. » Des consignes qui, de toute évidence, n'avaient pas été respectées. C'était tout bonnement la Bérézina, il n'y avait pas d'autre mot pour qualifier ce fiasco et James s'assurerait personnellement que le photographe ait à répondre de ces nombreux manquements. « Mr Lloyd-Picket et son équipe travaillent pour nous depuis des années et nous n'avons jamais eu à nous en plaindre, mais nous savons tous les deux que ça n'empêche pas d'avoir de mauvaises surprises de temps à autres. » Aujourd'hui, l'homme en qui James avait confiance pour mener cette campagne à bien avait déçu sa confiance. Et le pire, c'est qu'il n'était même pas dans les parages pour constater la colère du créateur ou pour répondre de ses actes. « Ils m'avaient assuré qu'ils auraient pris leurs dispositions pour que votre expérience soit la plus agréable possible. Je regrette que ce ne soit pas le cas. » Andrew semblait être quelqu'un de patient et James n'avait aucun doute qu'il ne voulait causer d'ennuis à personne, qu'il semble à ce point désemparé n'en était que plus révélateur sur l'absence de professionnalisme des personnes autour de lui. « Je vous avoue que je n'ai pas trop de temps et que dans trente minutes au plus tard faut que je sois sorti d'ici... » James secoua la tête. « Je vais en toucher deux mots au photographe. Je vous assure que vous ne serez pas en retard. » Il ne manquerait plus que ça.

Mais le pire était peut être encore à venir, comme le constata finalement James lorsqu'Andrew reprit la parole. « En plus de ça le photographe est ...Bizarre. Il contrôle tout, ne laisse absolument aucune place à l'improvisation ou aux recommandations et clairement je ne le sens pas ...'safe' comme on dit. » De mieux en mieux. Si James sentit une pointe d'agacement lui chatouiller la gorge à l'idée que le photographe fasse perdre du temps à tout le monde. Comme si ce qu'il venait d'apprendre ne le contrariait pas déjà au plus haut point. « Moi ça va, j'ai assez d'amour propre et de confiance et d'expérience pour ne pas me laisser faire, mais j'imagine que quelqu'un d'autre qui débute dans le métier risque d'être vraiment très mal à l'aise. » Andrew allait finir par croire qu'ils l'avaient embauché dans la rue sans même penser à vérifier ses références ou à s'assurer de son professionnalisme, et ce n'était évidemment pas concevable. « Je peux vous assurer que ce n'est pas notre façon de travailler et que nous n'approuvons pas cette façon de faire. » Quand bien même James était lui-même loin d'être un patron facile ou conciliant, c'était une chose de mener son atelier à la baguette et une autre de faire subir des traitements inhumains à des modèles. Lorsque James haussait le ton, c'était sur des couturières qui en dépit de nombreux sermons n'avaient jamais à se plaindre de leurs conditions de travail. « Est-ce qu'il vous a au moins proposé des pauses, en dehors de l'attente que vous subissez depuis tout à l'heure ? » Une attente en elle-même déjà disproportionnée et qui leur faisait perdre un temps précieux. Un temps qui pourrait à lui seul porter préjudice à toute la campagne. « Ou est-ce que lui ou un de ses assistants vous a proposé à boire ? » Les shootings s'éternisaient parfois en plus d'être facilement sources de stress quand un minimum de conditions n'étaient pas réunies pour vous aider à vous détendre, comme ici. « Je ne peux pas toujours me libérer pour assister à ces séances photo mais je tenais à être présent pour votre première fois avec nous. » Pas uniquement parce que le profil d'Andrew se voulait légèrement différent de leurs modèles habituels, aussi parce que James prenait cette peine avec toutes leurs nouvelles égéries, qu'il choisissait la plupart du temps lui-même ou dont il approuvait directement la candidature. « Alors si le comportement de notre photographe laisse réellement à désirer, je me dois de faire remonter l'information à mon père. » Est-ce que ce qu'il pourrait rapporter à la direction pourrait compromettre la carrière de ce type ? C'était plus qu'un risque, mais ils ne pouvaient pas risquer que leur réputation pâtisse de ses méthodes. « Je ne veux pas vous placer dans une situation inconfortable, mais comme vous dites tous nos modèles n'ont pas tous votre expérience ou votre force de caractère. Beaucoup n'oseront pas me le dire si Mr Lloyd-Picket se montre trop rigide. » Et Andrew autant que lui avaient commencé jeunes dans des milieux réputés pour être oppressants et compétitifs : beaucoup n'oseraient pas même se plaindre à leur agente de peur de se fermer la porte à de nombreuses opportunités. James n'était pas connu pour être fin psychologue mais il avait toujours pris extrêmement soin de ses modèles, portant parfois en haute estime ceux que beaucoup considéraient avec un mépris certain.



We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 NAJk0oI
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 InF9M6m
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 KHoP2yg
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 B4vxCfg
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 GzA2Yx9
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 QCgMcBR
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 OBCGg4U
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Andrew Livingstone
Andrew Livingstone
le survivant
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
SURNOM : Elliott, Andy, Drew
STATUT : célibataire
MÉTIER : Acteur, mannequin, motivational speaker, militant pour l'acceptation des handicapés dans et par la société. Un homme fort occupé mais épanoui et doué
We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Tumblr_inline_nncdkgsxTj1s62py7_250
POSTS : 415 POINTS : 415

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Amputé transtibial gauche + cancer survivor + en rémission depuis 3 ans + nouveau père qui se pose beaucoup trop de question + acteur et mannequin mondialement connu + motivational speaker
RPs EN COURS : Kieran #1James #1Scott #1Theo #1Nephtys #1Micah #1Mabel #1Jackson #1
RPs TERMINÉS : Drew #1Loan #1
AVATAR : Justice Joslin
DC : Tom, Clément, Louisa & Martin
PSEUDO : sundae
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43500-andrew-i-used-to-be-5-7-ft-but-now-i-am-one-foot-shorter https://www.30yearsstillyoung.com/t43569-andrew-whenn-career-and-passion-come-together https://www.30yearsstillyoung.com/t43850-andrew-livingstone https://www.30yearsstillyoung.com/t43849-andrew-livingstone

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 EmptySam 14 Mai 2022 - 21:23


Je suis loin, très loin, du fait de m'énerver pour un rien. Si dans ma jeunesse, j'aurais pu partir au quart de tour bien plus facilement, je remarque de plus en plus qu'il m'en faut vraiment beaucoup pour perdre patience. Et cette petite altercation avec une couturière ne m'atteint qu'à peine. Cela dit, j'ai bien l'impression qu'elle puisse s'estimer heureuse qu'elle soit tomber sur moi et non sur quelqu'un d'autre, car d'après les paroles de James, il n'en ferait qu'une bouchée. Emily ne semble pas bien méchante, juste un peu maladroite. Peut-être est-ce son premier job ou son premier jour dans cette maison de couture ? Dans tous les cas, je me dois de prendre sa défense et dédramatise rapidement la situation. Et je crois bien que j'y parviens, car au final, James s'excuse -de façon détournée- des agissements de la couturière, disant qu'elle aurait du regarder où elle allait. « Je pense qu'elle fera plus attention dorénavant » ajoutais-je en souriant doucement, priant quelque peu pour que James ne met pas ses menaces à exécution et qu'il ait compris que la jeune femme ne pensait pas à mal.

Au final, le sujet se tourne vers ce pourquoi je suis ici, installé sur ce fauteuil. Alors que j'explique rapidement que le shooting ne se passe pas vraiment comme prévu, le styliste s'étonne de savoir que la cession ne prend pas la direction escomptée et va même jusqu'à se demander si le photographe ne saurait pas dans quelle direction aller avec le shooting. « je ne dirais pas ça» expliquais-je sur un ton posé « C'est juste que...» que quoi ? Que le photographe manque de professionnalisme ? Qu'il ne me met pas à en confiance ? «Il semble être All over the place. Après, c'est peut-être sa façon personnelle de travailler et je respecte cela. Ce sera une habitude à prendre si dorénavant, je devais collaborer avec vous et donc lui de façon régulière. »

Encore une fois, James s'excuse en pensant que mon expérience parmi eux soit entachée de la sorte, me faisant la promesse solennelle que les consignes aient été données, que l'équipe de Lloyd-Picket les suit depuis des années et qu'il n'y a jamais eu de plainte. Toutefois -et c'est là que je me rends réellement compte à quel point James est un être fabuleux- il comprend totalement qu'on puisse vivre des expériences moins agréables. Le stylise m'écoute et me croit et c'est ce qui fait de lui quelqu'un de confiance. « Je ne souhaite pas dramatiser la situation, car clairement, j'ai déjà connu bien pire comme expérience. C'est juste que vous m'avez demandé mon avis et j'ai pour habitude d'être toujours à 100 % sincère  » expliquais-je rapidement. Dans ce métier, il ne sert à rien de paraphraser encore et encore, le meilleur respect étant de toute manière la sincérité.

Ainsi, je me permets une réflexion sur le côté 'Safe' du photographe. Précisant que j'ai, pour ma part, assez d'expérience en la matière pour ne pas me laisser faire, j'avoue avoir un sentiment étrange à l'égard de cet homme, me disant qu'un modèle plus jeune pourrait se laisser impressionner. Encore une fois, James m'assure que ce n'est pas leur façon de travailler et qu'il n'approuve en rien cette façon d'agir. « Je m'en doute » hochais-je la tête «Et, je ne dénigre en aucun cas son travail. Lloyd-Picket est un photographe de grande renommée et de grand talent et il se peut très bien qu'il n'ait jamais eu un mot de travers ou quoi que ce soit de ce genre, mais ... encore une fois, ce n'est qu'une impression que j'ai eue » et un avis négatif parmi tant de positif n'a que très peu de valeur dans ce milieu.

Weatherton finis par dévier légèrement du sujet et me demande si j'ai quand même eu droit à des pauses, s’inquiétant aussi de savoir si le photographe ou une de ses assistantes m'aient proposer à boire entre temps. « Oui et non» répondais-je «je n'ai pas eu de pause, mais j'ai eu droit à une petite bouteille d'eau » heureusement que j'ai ramené moi-même mon petit stock, sinon j'aurais fini assoiffé. « Je pense que le photographe c'est typiquement le genre de personne qui sait parfaitement qu'elle a réussie à se faire un sacré nom dans le milieu et qui fini par croire que tout lui est permis car elle pense que rien ni personne ne pourra lui arriver » je hausse les épaules « Nul besoin de faire remonter l'information pour l'instant. J'aimerais finir ce shooting et pouvoir me faire un deuxième avis lors d'une prochaine collaboration» affirmais-je en me redressant lorsque, du coin de l’œil, je vois l'assistant revenir avec ma prothèse « Peut-être que lui comme moi avons passé une mauvaise nuit et un mauvais début de journée» assumais-je avec un sourire «Et que la prochaine fois sera meilleure et totalement différente » laisser une deuxième chance, voire une troisième, est une habitude chez moi : je n'aime fixer mon avis sur une seule et unique expérience.

Dans un sourire, j'attrape la prothèse et gratifie le jeune homme d'un hochement de tête «Si je puis me permettre aussi » reprenais-je en relevant mon regard sur James «Je pense qu'il serait intéressant pour vous de faire des pantalons asymétriques qui permettrait une mise en place plus pratique de la prothèse » expliquais-je en montrant la jambe de tissus qui pendouille en dessous de mon moignon « On peut se dire qu'on aurait envie de cacher la prothèse et tout ça et c'est le cas pour 85% des amputés, mais les 15% restant ne voient pas d’inconvénient à montrer leur différence» ce qui est absolument mon cas « La plupart des habits que je met dans la vie de tous les jours on été modifier par mes soins de manière à ce que la jambe du pantalon s'arrête du moignon et puisse se glisser dans l’emboîture» je démontre rapidement ce que je veux dire par là en relevant le pantalon « Vous voyez ce que je veux dire ? Évidemment, le niveau d'amputation dépend vraiment de beaucoup de facteurs, mais il existe quelques règles que chaque chirurgien doit suivre avec des termes précis. Donc si c'est le genre de projets qui pourrait vous intéresser, je serai absolument et totalement partant pour vous aider dans cette réalisation.»


sometimes you're wrong, sometimes you're right
Guess you might say I'm a little intense I'm on the bright side of being hell-bent. So, take it from me, you're not the only one who can't see straight. Don't sell yourself short, you might be bulletproof, hard to move mountains when you're paralyzed. But you gotta try.


We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Lbjcusp

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 We are equal and deserve equal opportunitie || James #1 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

We are equal and deserve equal opportunitie || James #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-