AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 but don't you (Maddy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
le talent naturel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle joue dans une série Netflix. Ses cousines l'appellent Marcel quand elles veulent ruiner le repas de famille.
STATUT : Célibataire, amoureuse de la première qui passe et championne du surinvestissement et du coeur chamallow en mille morceaux
MÉTIER : Actrice. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle perce aujourd'hui à l'écran en étant la vedette de la dernière série Netflix à succès. Nommée pour le Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série.
LOGEMENT : Une maison au 512 Daisy Hill Road, dans le quartier de Logan City.
but don't you (Maddy) Tumblr_pyy03jVzBI1s0xkm8o1_540
POSTS : 109 POINTS : 120

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
but don't you (Maddy) G66c
Mac "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // #01 | #02

but don't you (Maddy) Ezgif-4-b0f7d35865
Maddy "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01

but don't you (Maddy) Ezgif.com-gif-maker-2ddb15c3b791e0a39
Mabel "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // #01

but don't you (Maddy) 6yvy
Deklan "Welcome to New York, welcome to New York, it's a new soundtrack, I could dance to this beat, beat forevermore, the lights are so bright, but they never blind me, me." // #01

but don't you (Maddy) 1dwc
Muiredach "The bottom's gonna drop out from under our feet, I'll catch you, I'll catch you, When people say things that bring you to your knees, I'll catch you" // #01

but don't you (Maddy) Uoni
Alba "we team up, then switch sides like a record changer, the rumors are terrible and cruel but honey, most of them are true" // #01

but don't you (Maddy) LgCG9Ne
Ysis "We were something, don't you think so? Rosé flowing with your chosen family" // #01

but don't you (Maddy) Ezgif.com-gif-maker68ab9dce17f1bd72
Carl "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01
RPs TERMINÉS : but don't you (Maddy) A4ab
Griffiths "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01

RP abandonnés :
but don't you (Maddy) Ezgif-5-08d5fa6a29
Clara "It seems like one of those nights, we ditch the whole scene, and end up dreamin' instead of sleeping, We're happy, free, confused and lonely in the best way, it's miserable and magical, oh yeah" // #01
AVATAR : Taylor Swift
DC : /
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763 https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746

but don't you (Maddy) Empty
Message(#) Sujet: but don't you (Maddy) but don't you (Maddy) EmptyJeu 7 Avr - 21:23



but don't you
Sometimes I really wish
that I could hate you
I've tried, but that's just
somethin' I can't do
My heart knows what the truth is
I swore I wouldn't do this
But don't you
Don't you smile at me
and ask me how I've been
Don't you say you've missed me
if you don't want me again


La vie suivait son court, toujours aussi animée, une effusion de couleurs, un enchainement de verres de cocktail, de rires, des nuits qui s’empilaient les unes sur les autres. J’oubliais mes peines de coeur, les glissant sous la nappe des restaurants que j’enchainais avec mes amis, payant mes tournées, les repas, les after party ; il y avait quelque chose de grisant à être si riche, bien plus que je ne l’avais jamais été. J’avais signé un nouveau contrat, j’étais castée dans la nouvelle comédie romantique queer de Netflix, la production allait durer un gros mois, et ensuite j’enchainais directement avec un film beaucoup plus artsy, une petite production indépendante avec un réalisateur adoré par les critiques de cinéma les plus pointues. J’étais aux anges, j’arrivais à allier des projets grand public et des projets qui me passionnaient, j’avais la reconnaissance des gens de l’industrie, peut-être bientôt enfin de ma famille - même si je prétendais ne pas trop m’y intéresser - et évidemment celles de mes amis, qui comptaient beaucoup plus que le reste.

Mon coeur battait la chamade, j’avais visée ma casquette sur ma tête et enfilée mes lunettes de soleil, et je pris le taxi jusqu’à la grande rue commercante, avec une envie dévorante de boire un immense bubble tea et surtout d’oublier ce qui m’attendait. Aujourd’hui, on annonçait les nominés aux Golden Globes, et d’après mon agente, Sam, et de nombreuses personnes - que je suspectais d’être juste trop polie - j’avais toutes mes chances.

Je sirotais mon bubble tea lorsque la notification apparût sur mon téléphone. Je retins ma respiration, ouvrant le message de Sam.

C’était bon.
J’étais nommée.
Catégorie : Meilleure actrice dans une mini-série.
Marceline Griffiths. Nommée comme meilleure actrice dans une mini-série.

Je manquai de vomir mon bubble tea tant l’émotion me prit aux tripes, et je sentis que j’allais me mettre à pleurer. Putain. Je l’avais fait !

Je marchai, ou peut-être que je flottai, et je faillis la rater, tant que j’étais prise dans mes pensées, mais l’éclat de ses cheveux blonds m’attrapa le coin de l’oeil. Je m’arrêtai, hésitant un instant ; je venais d’apercevoir ma chère cousine Maddy dans une boutique, et je me demandai s’il valait mieux tout simplement partir et prétendre ne l’avoir jamais vue. Je me mordillai la lèvre, sentant l’acide me prendre dans l’estomac, dissolvant les perles de tapioca qui s’y était accumulée. Je n’allais quand même pas faire semblant de ne pas avoir vu ma propre cousine ?! Pas aujourd’hui, pas alors que la vie me souriait : c’était un signe, il fallait le prendre. Je rentrai dans le magasin qui vendait visiblement des habits pour enfants, et je m’approchai de Maddy, ôtant mes lunettes de soleil.

« Eh, Maddy, » dis-je pour attirer son attention. Je lui souris poliment, mais avec sincérité. « Je me disais bien que c’était toi. Tu vas bien ? »

La conversation était rouillée, mais en même temps, je n’avais pas été seule avec elle depuis longtemps. J’essayais de ne pas penser à l’océan qui nous séparait ; des années de rancune et de non-dits. Je me demandai si elle savait que je parlais d’elle et Mabel lorsque j’allais chez le psy.

« Tu achètes des trucs pour Rosie ? » Demandai-je, essayant d’avoir l’air détachée, comme si c’était normal que j’ai stalké l’instagram de Mabel pour voir le nom de ma petite cousine que je n’avais toujours pas rencontrée. J’étais jalouse, évidemment, de voir que visiblement, Maddy était dans sa vie, dans la vie de sa soeur… Leur lien était plus fort que celui que j’avais essayé tant bien que mal de construire avec elles. Je regardai l’habit coloré que tenait Maddy dans sa main, et soudain, je ne sais pas comment, je réalisai qu’en fait, derrière ses mains, il y avait son ventre. Et que son ventre n’était pas plat, sous le tissu de son chemisier ample. Mes yeux s’écarquillèrent malgré moi. Alors là, ce n’était pas du talent d’actrice, mais une pure réaction sincère de surprise. Je relevai le regard vers elle, la bouche ouverte, cherchant mes mots un instant avant de lâcher, faute de mieux : « Mais t’es enceinte ?! »

@Maddy Griffiths I love you  


I jump from the train, I ride off alone
I've been the archer, I've been the prey
Who could ever leave me, darling?
But who could stay?



but don't you (Maddy) OBCGg4U
but don't you (Maddy) 908854lgbt
but don't you (Maddy) R3yFtxE
but don't you (Maddy) PvDC5CK
but don't you (Maddy) 7ZWT0EU
but don't you (Maddy) 9p9VwN9
but don't you (Maddy) OrLErGE
but don't you (Maddy) Qi7UeVN

Revenir en haut Aller en bas
Maddy Griffiths
Maddy Griffiths
la si-parfaite
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente cinq ans et un bébé surprise.
SURNOM : Mad, Maddy, Si-Parfaite-Maddy, Blondie.
STATUT : célibataire, quand son agent ne perturbe pas sa vie amoureuse.
MÉTIER : alterne entre son métier d’illustratrice et d'actrice, momentanément en pause suite à l'annonce de sa grossesse.
LOGEMENT : 31 Sherwood Road (Toowong) dans son petit nid douillet avec Romy, un chat persan roux. Depuis mars, elle a deux nouveaux habitants, Sergio et Etna. En espérant que cette cohabitation se passe au mieux.
but don't you (Maddy) 3a6bcce6619a99e0e0f130879ce48b38
POSTS : 1049 POINTS : 150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Allergique aux fruits de mer et crustacés ☆ Phobique des araignées pour le plus grand bonheur d’une certaine sorcière.
RPs EN COURS :
but don't you (Maddy) A4ab
GriffithsLove's a fragile little flame, it could burn out.

but don't you (Maddy) Qcpb
MaddioCross your heart and hope to die, swear that you won't tell no lie, you can run, I don't mind.

but don't you (Maddy) Caroline-forbes-candice-king
JodyLet the sky fall, when it crumbles, we will stand tall.

but don't you (Maddy) Fw4u
SwaddyI tell you how I almost died while you're bringing me back to life.

but don't you (Maddy) 6p00
IsalineHave my back every day, it's nice to have a friend.

(8)
Isaac 3Milan 1Marceline 1Mabel 4 et Sergio 8Micah 2Mabel 5 et Rosalie 2 Tommy 2 ☆ Sergio 9


RPs EN ATTENTE : May 1 ☆ Sofia 2 ☆ Penny 3

RPs TERMINÉS : (33) Swann 1Swann 2Joy 1 Sergio 1Isaac 1 Tommy 1 Cesar 1Heather 1Sergio 2 Rory 1 & Swann 3Penny 1Sergio 3 & Cesar 2Isaac 2Mabel 1Sergio 4Swann 4Micah 1Rosalie 1Joy 2Sergio 5ThanksgivingHeather 2Cesar 3Sofia 1Sergio & Cesar 2Griffiths ChristmasPenny 2Sergio 6 Cesar 4Mabel 3Joy 3Swann 5Maddio 7
but don't you (Maddy) ReYJWuY

AVATAR : Candice King Accola
CRÉDITS : lili (avatar), loonywaltz (ub), astra (signature)
DC : Dani & Eliana
PSEUDO : Drink Positive
INSCRIT LE : 14/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39146-maddy-i-m-sorry-the-old-maddy-can-t-come-to-phone-right-now-why-cause-she-s-dead https://www.30yearsstillyoung.com/t39202-maddy-breaking-free#1929731 https://www.30yearsstillyoung.com/t39215-maddy-griffiths#1930494

but don't you (Maddy) Empty
Message(#) Sujet: Re: but don't you (Maddy) but don't you (Maddy) EmptyVen 15 Avr - 18:09



but don't you
@marceline griffiths & maddy griffiths

***

L’échographie du second trimestre avait eu lieu. Incontestablement, Maddy avait attendu toute la semaine ce rendez-vous si précieux à ses yeux. Elle se languissait d’entendre battre à nouveau le cœur de son enfant, de voir qu’elle était capable de mener une grossesse à terme. Elle était désormais à plus de la moitié du chemin, elle avait réussi à vaincre pour la première fois de sa vie le risque de fausse-couche. Bébé Papaye, comme le surnommaient Sergio et Maddy grandissait gentiment dans le ventre de sa maman. Maman qui avait hâte de connaître le sexe de son enfant.

Une joie intense s’imprégna de Maddy lorsqu’elle apprit qu’elle attendait une petite fille. A tel point qu’elle avait attrapé la main de Sergio sous l’excitation avant de rapidement la retirer. Les hormones de la grossesse la rendaient encore plus affective -et émotive- qu’elle ne l’était déjà, et tout le monde y passait, y compris Sergio. Cependant la Griffiths s’était rapidement reprise. Sergio était peut-être le futur père de leur enfant, mais il restait avant tout son agent, rien de plus. Même si leur relation était extrêmement douteuse d’un point de vue extérieur.

Enfin là n’était pas la question. Maddy se promenait gentiment dans les allées du grand centre commercial, vêtue d’une robe de grossesse. Elle rentra dans un premier magasin d’habits pour bébé, un deuxième, un troisième et ce fut au quatrième qu’elle trouva son bonheur. Elle était littéralement en train de craquer devant cette grenouillère en velours avec des bébés éléphants et celle avec des imprimés fleuris. Et si elle achetait les deux ? « Eh, Maddy, » La concernée figea, elle était tellement dans ses pensées qu’elle n’avait pas vu la personne arriver. Blondie releva son regard et croisa celui de Marceline. Alors ça, pour une surprise, ça en était une. N’était-elle pas censée être sur un plateau de tournage ? « Je me disais bien que c’était toi. Tu vas bien ? » Le sourire de si-Parfaite-Maddy resta figée. Il sonnait presque faux. Elle était prise au piège, ces deux pauvres grenouillères étaient bien trop petites pour cacher son ventre prédominant. « Hey Marcel… Line ! » qu’elle se rattrapa maladroitement. Maddy ne savait pas quoi faire, ni quoi dire, sentant un grand malaise s’emparer de tout son être. Désormais elle avait annoncé sa grossesse à un bon nombre de personnes, ses amis proches, Mabel, ses parents… Sergio lui s’était occupé du volet médiatique pour préserver cette actualité croustillante. Pour l’instant, le divorce de Mabel faisait malheureusement la une des journaux. Maddy se sentait mal pour sa petite sœur. Et avec l’agitation de son quotidien, elle avait accidentellement oublié de prévenir sa petite cousine. Conséquence de leur relation qui s’était dégradée depuis New-York. Maddy préférait oublier l’épisode de repas de Noel. « Je vais bien et toi ? » qu’elle répondit par automatisme, comme si la conversation était parfaitement normale entre elles. Maddy avait bien évidement entendu parlé de la nomination de Marceline au Golden Globes. Le jour même, Sergio lui avait annoncé en rentrant à la maison après une journée de travail. « Tu achètes des trucs pour Rosie ? » Maddy serra les dents. Elle avait envie de se faire toute petite. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien répondre à cela sans qu’on la prenne pour une folle ? Alors elle ne préféra rien dire, Marceline allait le voir et sa réaction ne tarda pas. « Mais t’es enceinte ?! » « Oui. » qu’elle répondit timidement sans oser regarder sa cousine dans les yeux. « Je suis enceinte. » Elle leva les deux cintres qu’elle tenait dans ses mains, dévoilant son ventre arrondi. « De cinq mois… » Surprise. « Je suis désolée de ne pas t’avoir prévenu plus tôt... » Elle se mordit l’intérieur des joues. « Tu avais l’air bien occupé ces derniers temps. » souligna-t-elle en faisant allusion à tous les projets de sa petite cousine. Piètre excuse, très mauvaise comédienne Maddy. « Tu cherches à éviter quelqu’un ? » qu’elle demanda regardant la casquette et les lunettes de soleil sur la tête de l’actrice. Certes, Marcel devenait petit à petit connue et reconnue dans le milieu du cinéma, mais elle pouvait encore faire son shopping en toute tranquillité selon Maddy.

Spoiler:





maddy — this ain't for the best, my reputation's never been worse, so you must like me for me.
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
le talent naturel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle joue dans une série Netflix. Ses cousines l'appellent Marcel quand elles veulent ruiner le repas de famille.
STATUT : Célibataire, amoureuse de la première qui passe et championne du surinvestissement et du coeur chamallow en mille morceaux
MÉTIER : Actrice. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle perce aujourd'hui à l'écran en étant la vedette de la dernière série Netflix à succès. Nommée pour le Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série.
LOGEMENT : Une maison au 512 Daisy Hill Road, dans le quartier de Logan City.
but don't you (Maddy) Tumblr_pyy03jVzBI1s0xkm8o1_540
POSTS : 109 POINTS : 120

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
but don't you (Maddy) G66c
Mac "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // #01 | #02

but don't you (Maddy) Ezgif-4-b0f7d35865
Maddy "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01

but don't you (Maddy) Ezgif.com-gif-maker-2ddb15c3b791e0a39
Mabel "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // #01

but don't you (Maddy) 6yvy
Deklan "Welcome to New York, welcome to New York, it's a new soundtrack, I could dance to this beat, beat forevermore, the lights are so bright, but they never blind me, me." // #01

but don't you (Maddy) 1dwc
Muiredach "The bottom's gonna drop out from under our feet, I'll catch you, I'll catch you, When people say things that bring you to your knees, I'll catch you" // #01

but don't you (Maddy) Uoni
Alba "we team up, then switch sides like a record changer, the rumors are terrible and cruel but honey, most of them are true" // #01

but don't you (Maddy) LgCG9Ne
Ysis "We were something, don't you think so? Rosé flowing with your chosen family" // #01

but don't you (Maddy) Ezgif.com-gif-maker68ab9dce17f1bd72
Carl "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01
RPs TERMINÉS : but don't you (Maddy) A4ab
Griffiths "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01

RP abandonnés :
but don't you (Maddy) Ezgif-5-08d5fa6a29
Clara "It seems like one of those nights, we ditch the whole scene, and end up dreamin' instead of sleeping, We're happy, free, confused and lonely in the best way, it's miserable and magical, oh yeah" // #01
AVATAR : Taylor Swift
DC : /
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763 https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746

but don't you (Maddy) Empty
Message(#) Sujet: Re: but don't you (Maddy) but don't you (Maddy) EmptyMar 19 Avr - 14:16




but don't you
Sometimes I really wish
that I could hate you
I've tried, but that's just
somethin' I can't do
My heart knows what the truth is
I swore I wouldn't do this
But don't you
Don't you smile at me
and ask me how I've been
Don't you say you've missed me
if you don't want me again

« Hey Marcel… Line ! »

Je pinçai les lèvres - pendant des années, être appelée Marcel avait été une semi-plaisanterie dont je prétendais m’offusquer, tout en aimant secrètement avoir un surnom, mais à présent, je supportais mal que mes cousines l’utilisent encore alors que nous n’étions plus proches.

« Je vais bien et toi ? »
« Bah écoute, ça va très bien… »

Je serrai ma mâchoire pour retenir la nouvelle que je voulais faire exploser, toute fière : j’étais nommée pour un Golden Globes, alors oui, ça allait plus que bien ! Je sentais que mes joues étaient rougies par l’excitation. Mais évidemment, j’aurais dû me douter que ma cousine ne me laisserait pas être la grande star de la journée sans un peu de compétition, et il faut dire que là, elle tapait fort… Enceinte… Maddy, enceinte ?!

« Je suis enceinte. De cinq mois… »

J’étais tellement surprise que j’avais la bouche à moitié ouverte, comme une imbécile.

« Mais… Mais t’es en couple ?! » Répondis-je toujours aussi surprise.

Évidemment, on pouvait avoir un enfant seul, un accident d’un coup d’un soir, ce genre de choses, mais c’était de Maddy la si-parfaite dont on parlait là, elle n’aurait pas fait ça comme ça ?... A moins que ?!

« Je suis désolée de ne pas t’avoir prévenu plus tôt... Tu avais l’air bien occupé ces derniers temps. »

J’agitai ma main comme pour chasser ce qu’elle disait. « Non non, t’inquiète, je suppose que tu ne voulais pas que ça retombe dans les oreilles d'autres membres de la famille ensuite, » dis-je d’un air entendu. Je supposais qu’elle ne tenait pas à ce que ça s’ébruite dans la presse, mais surtout auprès de ses parents sans qu’elle ait le total contrôle sur la situation et comment le dire. C’était tout Maddy ça, le contrôle. Là où Mabel et moi étions impulsives et franchement parfois chaotiques, notre chère Maddy prenait son rôle d’ainée parfaite très à cœur. A vrai dire, je ne l’aurais jamais imaginée enceinte avant même d’être mariée… Je regardai ses mains, tout à coup inquiète d’y voir une bague dont je n’aurais pas été au courant.

« Tu cherches à éviter quelqu’un ? »

Je fronçai les sourcils, curieuse, avant de comprendre qu’elle parlait de ma tenue. Je poussai un petit soupir amusée.

« Ah, euh, oui tu sais en ce moment… » J’haussai les épaules. Je n’étais pas sûre que Maddy ait suivi quoi que ce soit de ma carrière ; elle likait mes posts instagrams de temps en temps, où je postais des interviews, des couvertures de magazines, des soirées branchées, mais je ne savais pas si elle faisait ça par automatisme ou si elle stalkait vraiment ce que je postais, comme je le faisais pour elle et Mabel - mon vilain défaut. « Et ça ne risque pas de se calmer… » J’inspirai, incapable de retenir plus longtemps la nouvelle. « Je viens d’apprendre que j’ai été nommée pour un Golden Globes. Meilleure actrice dans une mini-série. » Je sautillai sur place et retins un petit cri d’excitation. « Je l’ai appris là, à l’instant. » Je jetai un coup d'œil à mon téléphone dont l’écran était couvert de notifications instagram et de messages de mes amis et collègues. Je montrai l’écran à Maddy. « Ah, ça n’arrête pas depuis tout à l’heure ! » Riai-je, enthousiaste.

J’étais tellement de bonne humeur tout à coup, j’avais tellement envie de fêter ça, et même de fêter ça avec Maddy, elle qui avait suivi ma carrière au théâtre à New-York, au tout début, quand je commençais à peine… J’inspirai.

« En tout cas, félicitations pour le bébé, je suis sûre que tu vas être super en Maman, toi qui a toujours été si maternelle, » dis-je avec un petit sourire entendu. Décidément, maintenant je lui faisais carrément des compliments ? j’étais vraiment de bonne humeur ! « Pfiou, ça ne va pas être facile à annoncer à la famille, surtout tes parents, non ? » Je fis une petite grimace. Ses parents pouvaient être beaucoup dans le jugement, et je me demandais de quel oeil ils voyaient tout ça… Mais je regardai Maddy, et elle était bizarre, et tout à coup, je compris. Quelque chose tomba dans le fond de mon estomac. « Oooooooh. » J’eus un rire jaune. « Ils savent déjà. Je croyais que... Comme tu ne me l'avais pas dit, que... Non, c'est débile. » Je restai silencieuse quelques secondes. Tout le monde sait sauf moi. « Je suis bête, ça parait logique, ce n’est pas comme si on se parlait de toute façon. » J’inspirai et secouai la tête, reprenant mon sourire charmant, comme si de rien était. « Alors, ils l’ont pris comment ? C’est Mabel et Rosalie qui vont être ravies ! »


@Maddy Griffiths I love you  


I jump from the train, I ride off alone
I've been the archer, I've been the prey
Who could ever leave me, darling?
But who could stay?



but don't you (Maddy) OBCGg4U
but don't you (Maddy) 908854lgbt
but don't you (Maddy) R3yFtxE
but don't you (Maddy) PvDC5CK
but don't you (Maddy) 7ZWT0EU
but don't you (Maddy) 9p9VwN9
but don't you (Maddy) OrLErGE
but don't you (Maddy) Qi7UeVN

Revenir en haut Aller en bas
Maddy Griffiths
Maddy Griffiths
la si-parfaite
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente cinq ans et un bébé surprise.
SURNOM : Mad, Maddy, Si-Parfaite-Maddy, Blondie.
STATUT : célibataire, quand son agent ne perturbe pas sa vie amoureuse.
MÉTIER : alterne entre son métier d’illustratrice et d'actrice, momentanément en pause suite à l'annonce de sa grossesse.
LOGEMENT : 31 Sherwood Road (Toowong) dans son petit nid douillet avec Romy, un chat persan roux. Depuis mars, elle a deux nouveaux habitants, Sergio et Etna. En espérant que cette cohabitation se passe au mieux.
but don't you (Maddy) 3a6bcce6619a99e0e0f130879ce48b38
POSTS : 1049 POINTS : 150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Allergique aux fruits de mer et crustacés ☆ Phobique des araignées pour le plus grand bonheur d’une certaine sorcière.
RPs EN COURS :
but don't you (Maddy) A4ab
GriffithsLove's a fragile little flame, it could burn out.

but don't you (Maddy) Qcpb
MaddioCross your heart and hope to die, swear that you won't tell no lie, you can run, I don't mind.

but don't you (Maddy) Caroline-forbes-candice-king
JodyLet the sky fall, when it crumbles, we will stand tall.

but don't you (Maddy) Fw4u
SwaddyI tell you how I almost died while you're bringing me back to life.

but don't you (Maddy) 6p00
IsalineHave my back every day, it's nice to have a friend.

(8)
Isaac 3Milan 1Marceline 1Mabel 4 et Sergio 8Micah 2Mabel 5 et Rosalie 2 Tommy 2 ☆ Sergio 9


RPs EN ATTENTE : May 1 ☆ Sofia 2 ☆ Penny 3

RPs TERMINÉS : (33) Swann 1Swann 2Joy 1 Sergio 1Isaac 1 Tommy 1 Cesar 1Heather 1Sergio 2 Rory 1 & Swann 3Penny 1Sergio 3 & Cesar 2Isaac 2Mabel 1Sergio 4Swann 4Micah 1Rosalie 1Joy 2Sergio 5ThanksgivingHeather 2Cesar 3Sofia 1Sergio & Cesar 2Griffiths ChristmasPenny 2Sergio 6 Cesar 4Mabel 3Joy 3Swann 5Maddio 7
but don't you (Maddy) ReYJWuY

AVATAR : Candice King Accola
CRÉDITS : lili (avatar), loonywaltz (ub), astra (signature)
DC : Dani & Eliana
PSEUDO : Drink Positive
INSCRIT LE : 14/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39146-maddy-i-m-sorry-the-old-maddy-can-t-come-to-phone-right-now-why-cause-she-s-dead https://www.30yearsstillyoung.com/t39202-maddy-breaking-free#1929731 https://www.30yearsstillyoung.com/t39215-maddy-griffiths#1930494

but don't you (Maddy) Empty
Message(#) Sujet: Re: but don't you (Maddy) but don't you (Maddy) EmptyVen 29 Avr - 17:57



but don't you
@marceline griffiths & maddy griffiths

***

Maddy avait la fâcheuse habitude d’appeler sa petite cousine par son surnom, une vieille habitude qui ne la quittait pas. Les Griffiths avaient toujours été habiles pour manier leurs émotions à leur guise et garder un grand sourire quelles que soient les circonstances, des années d’expérience lors de repas familiaux. Elles n’étaient pas devenues actrices par hasard, un talent se transmettait chez les Griffiths, chacune avait sa spécialité. Pourtant, revoir Marceline lui rappela inévitablement le Réveillon. Maddy grimaça au souvenir du repas de Noel, un royal désastre. Le gratin de Matilda avait même cramé et Mabel avait accouché avant l’heure. C’était une scènes typique chez les Griffiths et les filles de cette famille prétendaient que tout allait bien dans ce monde faussement parfait. « Bah écoute, ça va très bien… »

Les banalités s’éclipsèrent rapidement face à l’œil aiguisée de sa cousine. Dans de grandes exclamations, Marceline remarqua le ventre arrondi de Maddy. Prise au piège, la Griffiths essaya tant bien que mal de se dépatouiller de cette délicate situation. De façon posée et contrôlée, elle confirma sa grossesse. La blonde la regarda avec ses grands yeux bleus, on aurait dit que sa mâchoire était sur le point de se tomber. « Mais… Mais t’es en couple ?! » Maddy s’éclaircit la gorge, elle avait du mal à parler de sa vie privée à Mabel, alors Marceline. C’était impossible, Madeline tenait bien trop à son image si-parfaite, si-soignée. Alors elle opta pour une formule d’excuses afin de contourner la question à laquelle elle n’avait pas envie de répondre. Maddy n’était pas en couple et elle n’assumait pas le fait d’avoir couché avec son agent. C’était bien trop scandaleux pour Si-Parfaite-Maddy.

« Non non, t’inquiète, je suppose que tu ne voulais pas que ça retombe dans les oreilles d'autres membres de la famille ensuite, » En effet, Maddy ne voulait pas que sa grossesse fasse la une des journaux. Elle s’était contentée de prévenir ses proches et accessoirement ses parents par obligation. Quant à l’aspect médiatique, Sergio et Maddy s’étaient mis d’accord : l’actrice ne répondait pas aux questions concernant sa vie privée. Et si un journal osait tenter le diable, Sergio s’en occupait. Pour une fois, la Griffiths faisait totalement confiance à son agent. « On peut dire ça. » que répondit vaguement Maddy sans pour autant épiloguer sur le sujet.

Une nouvelle fois, Maddy orienta la conversation sur sa jeune cousine. Elle était habillée d’une drôle façon. La Griffiths ne comprenait pas vraiment pourquoi. Peut-être parce qu’elle n’avait toujours pas vu la série Netflix de Marceline, et qu’elle ne s’était pas rendue compte de l’engouement autour de cette dernière. Elle vivait dans sa bulle depuis qu’elle attendait son petit bébé. Par moment, il lui arrivait de trainer sur les réseaux sociaux, elle avait remarqué que le nombre d’abonnés Instagram de sa cousine était montée en flèche, mais Maddy avait toujours été la moins intéressée par toute cette célébrité. Alors elle apprenait de la bouche de Marceline son récent succès. « Ah, euh, oui tu sais en ce moment… Et ça ne risque pas de se calmer…  » « Oh je vois… » Maddy avait vraiment été déconnectée ces derniers temps. Elle culpabilisait intérieurement. « Je viens d’apprendre que j’ai été nommée pour un Golden Globes. Meilleure actrice dans une mini-série. Je l’ai appris là, à l’instant. » Maddy fait un « o » de la bouche tandis que Marceline trépignait sur place. Sa cousine lui montra son téléphone et l’effusion de notifications. « Ah, ça n’arrête pas depuis tout à l’heure ! » « Oh ! Woah ! » s’exclama-t-elle avec surprise. « C’est vraiment super comme nouvelle ! C’est toujours un moment important dans la carrière d’une actrice. » qu’elle dit avec un mince sourire complice. Maddy avait déjà sa petite collection d’awards. Elle avait connu ses moments euphoriques. « Tu le mérites, tu as travaillé d’arrache-pied pour y arriver. » continua-t-elle avec bienveillance. A ses derniers mots, elle posa sa main sur l’épaule de Marceline et la caressa doucement, d’un geste affectueux. Maddy l’aurait bien prise dans ses bras, mais les cousines s’étaient éloignées ces dernières années. Cela aurait paru… étrange. Pourtant Maddy était réellement contente de la nomination de sa petite cousine, elle qui avait suivi ses premiers pas en tant que comédienne lorsqu’elles étaient toutes les deux à New-York. Elle était presque nostalgique de cette époque où leur relation allait encore bien.

Marceline reprit sa respiration. « En tout cas, félicitations pour le bébé, je suis sûre que tu vas être super en Maman, toi qui a toujours été si maternelle, » L’actrice rougit légèrement à ses compliments. Tout le monde lui avait toujours dit ça. Elle réalisait à peine qu’elle allait bientôt avoir son bébé dans ses bras. Elle l’imaginait déjà dans les habits qu’elle tenait dans ses mains. Elle avait déjà hâte de réfléchir aux prénoms maintenant qu’elle connaissait le sexe du bébé. « Merci Marceline, c’est gentil. » répondit-elle avec sincérité.

« Pfiou, ça ne va pas être facile à annoncer à la famille, surtout tes parents, non ? » Sans pouvoir le contrôler, une grimace se dessina sur le visage de Maddy. « En fait… » arriva-t-elle à peine à formuler que Marceline avait déjà compris. Elle était la seule de la famille à ne pas être au courant (à l’exception de Bryan). « Oooooooh. Ils savent déjà. Je croyais que... Comme tu ne me l'avais pas dit, que... Non, c'est débile. » Elle rigola nerveusement alors que le corps de Maddy se raidit. Elle se sentait tellement navrée de cette maladresse mais elle n’avait pas les mots pour l’exprimer. C’était toujours compliqué de communiquer entre Griffiths. « Je suis bête, ça parait logique, ce n’est pas comme si on se parlait de toute façon. » Elle secoua la tête, comme si de rien n’était, pourtant Maddy reconnaissait les mimiques de sa petite cousine. Elles avaient vécu sous le même toit durant leur adolescence. Elle reconnaissait quand Marcel était contrariée même si elle affirmait le contraire. « Alors, ils l’ont pris comment ? C’est Mabel et Rosalie qui vont être ravies ! » Ce fut au tour de Maddy d’expirer calmement, essayant de reprendre le contrôle d’elle-même. « Matilda est enchantée tandis que Mark n’a pas été aussi expressif. » Maddy avait l’habitude d’enjoliver la situation, une espèce de déni. En gros Mark n'avait pas du tout apprécié que le père de l’enfant soit Sergio, mais ce détail, Maddy prenait soin de ne surtout pas le mentionner. « Mabel et Rosie sont contentes. » qu’elle répondit avec un sourire plus léger cette fois-ci. Malgré le malaise entre les deux cousines, Maddy ne peut s’empêcher d’exprimer sa joie. « J’ai appris récemment que j’attendais une petite fille. » qu’elle confessa timidement. « Elles vont être cousines, comme nous. » Une maladroite tentative de communiquer avec Marceline. « Tu avais quelque chose de prévu aujourd’hui ? J’étais en train de faire du shopping pour le bébé mais on peut aussi essayer de trouver un petit quelque chose pour Rosalie, ça te dit ? » qu’elle proposa, Maddy se demandait si Mabel et Marceline s’étaient revues depuis Noel. « Ou alors, on peut faire du repérage pour la tenue que tu porteras pour les Golden Globes ? » Une Griffiths se doit d’être éblouissante et Maddy voulait bien conseiller sa petite cousine, une occasion de passer du temps ensemble.





maddy — this ain't for the best, my reputation's never been worse, so you must like me for me.
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
le talent naturel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle joue dans une série Netflix. Ses cousines l'appellent Marcel quand elles veulent ruiner le repas de famille.
STATUT : Célibataire, amoureuse de la première qui passe et championne du surinvestissement et du coeur chamallow en mille morceaux
MÉTIER : Actrice. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle perce aujourd'hui à l'écran en étant la vedette de la dernière série Netflix à succès. Nommée pour le Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série.
LOGEMENT : Une maison au 512 Daisy Hill Road, dans le quartier de Logan City.
but don't you (Maddy) Tumblr_pyy03jVzBI1s0xkm8o1_540
POSTS : 109 POINTS : 120

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
but don't you (Maddy) G66c
Mac "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // #01 | #02

but don't you (Maddy) Ezgif-4-b0f7d35865
Maddy "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01

but don't you (Maddy) Ezgif.com-gif-maker-2ddb15c3b791e0a39
Mabel "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // #01

but don't you (Maddy) 6yvy
Deklan "Welcome to New York, welcome to New York, it's a new soundtrack, I could dance to this beat, beat forevermore, the lights are so bright, but they never blind me, me." // #01

but don't you (Maddy) 1dwc
Muiredach "The bottom's gonna drop out from under our feet, I'll catch you, I'll catch you, When people say things that bring you to your knees, I'll catch you" // #01

but don't you (Maddy) Uoni
Alba "we team up, then switch sides like a record changer, the rumors are terrible and cruel but honey, most of them are true" // #01

but don't you (Maddy) LgCG9Ne
Ysis "We were something, don't you think so? Rosé flowing with your chosen family" // #01

but don't you (Maddy) Ezgif.com-gif-maker68ab9dce17f1bd72
Carl "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01
RPs TERMINÉS : but don't you (Maddy) A4ab
Griffiths "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01

RP abandonnés :
but don't you (Maddy) Ezgif-5-08d5fa6a29
Clara "It seems like one of those nights, we ditch the whole scene, and end up dreamin' instead of sleeping, We're happy, free, confused and lonely in the best way, it's miserable and magical, oh yeah" // #01
AVATAR : Taylor Swift
DC : /
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763 https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746

but don't you (Maddy) Empty
Message(#) Sujet: Re: but don't you (Maddy) but don't you (Maddy) EmptyMer 11 Mai - 12:54




but don't you
Sometimes I really wish
that I could hate you
I've tried, but that's just
somethin' I can't do
My heart knows what the truth is
I swore I wouldn't do this
But don't you
Don't you smile at me
and ask me how I've been
Don't you say you've missed me
if you don't want me again


Alors là, je n'arrivais pas à y croire. Maddy, notre Maddy si-parfaite, était enceinte en dehors d'un cadre de couple traditionnel. Et c'était Mabel qui s'était mariée et était tombée enceinte ?! J'étais vraiment dans une dimension parallèle. En grandissant, quand nous faisions les 400 coups, les parents de mes cousines s'inquiétaient sûrement que Mabel revienne un jour enceinte, c'était elle la rebelle de la famille - parfois je me demandais si c'était toute cette pression sur elle, ces regards, qui l'avait finalement fait fuir jusqu'à Londres. Elle n'avait pas jugée utile de vraiment me l'expliquer, à l'époque.

« Oh ! Woah ! C’est vraiment super comme nouvelle ! C’est toujours un moment important dans la carrière d’une actrice. Tu le mérites, tu as travaillé d’arrache-pied pour y arriver. »

Je souris, mon cœur se contractant doucement. L'approbation de mes cousines, pourtant si éloignées de moi, remuaient quelque chose dans mon estomac. J'en oubliais presque un instant d'être piquante comme j'avais pu l'être à Noël, grapillant la moindre validation familiale où je pouvais la trouver, sans manquer de prétendre au prochain dîner mouvementé que je n'avais pas besoin d'eux. Mais évidemment, ma relation avec Maddy était trop fragile, et il suffit que je comprenne que j'étais en réalité la seule à ne pas être au courant de sa grossesse, et tout à coup la petite bulle d'affection s'explosa et mes poumons se remplirent d'amertume.

« Matilda est enchantée tandis que Mark n’a pas été aussi expressif. Mabel et Rosie sont contentes. »

J'étais une bonne actrice : j'enfilais mon meilleur sourire, consciente que Maddy pouvait probablement percer le masque. Mais dans cette famille, nous préférions faire semblant, pas vrai ?

« J’ai appris récemment que j’attendais une petite fille. Elles vont être cousines, comme nous. »

Mon cœur se serra à nouveau. C'était beaucoup d'émotions dont je n'étais pas sûre de savoir me dépatouiller.... Mabel et Maddy, dont j'enviais toujours le mien, allaient maintenant pouvoir partager le fait d'être mères ensemble, leurs enfants allaient les rapprocher.... Et je serais sur le côté, comme toujours. Pourtant, la petite phrase de Maddy m'avait fait sourire, d'un petit air nostalgique que je n'arrivais pas à cacher.

« J'espère qu'elles seront plus sages que Mabel et moi, » répondis-je d'un air entendu.

J'avais envie que Mabel soit là, qu'on soit toutes les trois, comme avant, peu importe combien nous nous disputions adolescentes. Je secouais légèrement la tête, chassant mes pensées. Cette capacité que j'avais à romancer le passé ne me réussissait pas.  

« Tu avais quelque chose de prévu aujourd’hui ? J’étais en train de faire du shopping pour le bébé mais on peut aussi essayer de trouver un petit quelque chose pour Rosalie, ça te dit ? Ou alors, on peut faire du repérage pour la tenue que tu porteras pour les Golden Globes ? »

La proposition de Maddy réchauffa mon cœur. Je détestais cette façon que j'avais de rester cette petite cousine, cette Marceline en recherche constant de lien, qui aurait tout donné pour appartenir quelque part parce que mes parents n'avaient jamais veillé à le faire rentrer dans leur bulle.

« Oh, euh, oui, pourquoi pas, » répondis-je d'un air faussement détaché. Je m'étais construite une carapace, où je me cachais confortablement derrière le charme et les piques. Pas question de montrer à Maddy que ce moment avec elle comptait beaucoup pour moi. « Je n'ai pas encore rencontré Rosalie, » glissai-je, un peu amère. « Mais on ne peut pas dire que je sois très proche de Mabel non plus. » J'haussai les épaules. « Commençons par les bébés, les nouvelles stars de la famille, » dis-je. Je regardai tout autour de nous dans la boutique, avant de me retourner vers Maddy. Malgré moi, je ne pus m'empêcher de demander : « Ce n'est pas trop impressionnant d'être à une énorme cérémonie d'awards ? »

Elle avait plus d'expériences que moi sur le sujet,  et la question m'avait échappé - tout à coup, je réalisais vraiment où j'allais mettre les pieds, et le stress me prenait un peu. Je me mis à regarder les rayons de la boutique avec nonchalance, pour ne pas laisser transparaître l'émotion que je ressentais de cet après-midi, de ces discussions.

« Je ne m'y connais pas trop en bébé, tu crois qu'il faut lui prendre quoi ? » Je fronçai les sourcils devant les choix. « Pfff, qu'est-ce que ça peut être cliché les fringues d'enfants. Regarde tout ce rose versus le bleu dans le rayon garçon. » Je tirais du cintre un petit pull avec pleins d'arc-en-ciel. « Aaaaah, c'est mignon ça. » Évidemment, l'arc-en-ciel, les couleurs du drapeau LGBT+. Après tout, Mabel était bien bisexuelle.  « Tu crois que maintenant que Mabel est fraîchement célibataire, elle pourrait rencontrer une autre maman au parc...? » J'eus un petit rictus amusé, avant de me reprendre. « Elle... Elle va comment, Mabel, avec le divorce ?... »


@Maddy Griffiths I love you  


I jump from the train, I ride off alone
I've been the archer, I've been the prey
Who could ever leave me, darling?
But who could stay?



but don't you (Maddy) OBCGg4U
but don't you (Maddy) 908854lgbt
but don't you (Maddy) R3yFtxE
but don't you (Maddy) PvDC5CK
but don't you (Maddy) 7ZWT0EU
but don't you (Maddy) 9p9VwN9
but don't you (Maddy) OrLErGE
but don't you (Maddy) Qi7UeVN

Revenir en haut Aller en bas
Maddy Griffiths
Maddy Griffiths
la si-parfaite
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente cinq ans et un bébé surprise.
SURNOM : Mad, Maddy, Si-Parfaite-Maddy, Blondie.
STATUT : célibataire, quand son agent ne perturbe pas sa vie amoureuse.
MÉTIER : alterne entre son métier d’illustratrice et d'actrice, momentanément en pause suite à l'annonce de sa grossesse.
LOGEMENT : 31 Sherwood Road (Toowong) dans son petit nid douillet avec Romy, un chat persan roux. Depuis mars, elle a deux nouveaux habitants, Sergio et Etna. En espérant que cette cohabitation se passe au mieux.
but don't you (Maddy) 3a6bcce6619a99e0e0f130879ce48b38
POSTS : 1049 POINTS : 150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Allergique aux fruits de mer et crustacés ☆ Phobique des araignées pour le plus grand bonheur d’une certaine sorcière.
RPs EN COURS :
but don't you (Maddy) A4ab
GriffithsLove's a fragile little flame, it could burn out.

but don't you (Maddy) Qcpb
MaddioCross your heart and hope to die, swear that you won't tell no lie, you can run, I don't mind.

but don't you (Maddy) Caroline-forbes-candice-king
JodyLet the sky fall, when it crumbles, we will stand tall.

but don't you (Maddy) Fw4u
SwaddyI tell you how I almost died while you're bringing me back to life.

but don't you (Maddy) 6p00
IsalineHave my back every day, it's nice to have a friend.

(8)
Isaac 3Milan 1Marceline 1Mabel 4 et Sergio 8Micah 2Mabel 5 et Rosalie 2 Tommy 2 ☆ Sergio 9


RPs EN ATTENTE : May 1 ☆ Sofia 2 ☆ Penny 3

RPs TERMINÉS : (33) Swann 1Swann 2Joy 1 Sergio 1Isaac 1 Tommy 1 Cesar 1Heather 1Sergio 2 Rory 1 & Swann 3Penny 1Sergio 3 & Cesar 2Isaac 2Mabel 1Sergio 4Swann 4Micah 1Rosalie 1Joy 2Sergio 5ThanksgivingHeather 2Cesar 3Sofia 1Sergio & Cesar 2Griffiths ChristmasPenny 2Sergio 6 Cesar 4Mabel 3Joy 3Swann 5Maddio 7
but don't you (Maddy) ReYJWuY

AVATAR : Candice King Accola
CRÉDITS : lili (avatar), loonywaltz (ub), astra (signature)
DC : Dani & Eliana
PSEUDO : Drink Positive
INSCRIT LE : 14/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39146-maddy-i-m-sorry-the-old-maddy-can-t-come-to-phone-right-now-why-cause-she-s-dead https://www.30yearsstillyoung.com/t39202-maddy-breaking-free#1929731 https://www.30yearsstillyoung.com/t39215-maddy-griffiths#1930494

but don't you (Maddy) Empty
Message(#) Sujet: Re: but don't you (Maddy) but don't you (Maddy) EmptyMer 18 Mai - 22:55



but don't you
@marceline griffiths & maddy griffiths

***

Tant bien que mal, Maddy essayait de rattraper sa gourde. Elle avait malencontreusement oublié de prévenir sa petite cousine. Il faut dire que les Griffiths étaient clairement nulles pour entretenir leurs relations. Depuis qu’elles étaient devenues adultes, les drames ponctués leurs quotidiens. « J'espère qu'elles seront plus sages que Mabel et moi, » Durant un instant, elle crut percevoir un petit sourire sur les lèvres de la blonde. Un léger rire s’échappa des lèvres de l’ainée. Comment oublier les quatre cent coups de ses benjamines ? Même si Marceline et les sœurs Griffiths n’avaient pas la même maman, Maddy a toujours considéré et protégé sa cousine comme une petite sœur. Même si Mabel et Marceline étaient deux petits diablotins durant leur adolescente, Maddy avait éprouvé une certaine joie à exercer son rôle d’ainée. Même si les filles n’étaient pas toujours très attentives à ses remarques -qui étaient des conseils déguisés-, elle voulait le bien de ses cadettes. Même si elle avait pu hausser la voix sur elles, ses attentions restaient bienveillantes et honnêtes. « Mabel et toi avaient un sacré niveau à égaler en terme de bêtises. Pas d’inquiétude sur la prochaine génération, je pense qu’elles seront plus sages que vous. » plaisanta-t-elle accompagnée d’un clin d’œil complice.

De ce fait, elle proposa une virée shopping à Marceline. Maddy voulait transformer cette rencontre inopinée en un moment convivial. Le drame de Noel était loin derrière elles désormais, elle voulait repartir sur de bonnes bases. « Oh, euh, oui, pourquoi pas, » Un sourire sincère se dessina sur son visage à la réponse féminine. « Je n'ai pas encore rencontré Rosalie, » D’un côté, Maddy pouvait comprendre. Elle avait mis un temps fou avant de rendre visite à sa sœur et sa nièce. « Mais on ne peut pas dire que je sois très proche de Mabel non plus. » Le cœur de la Griffiths se pressa dans sa poitrine. Entendre cette vérité de la bouche de Marceline provoqua une certaine triste en elle, même si elle ne laissa rien transparaître. « Commençons par les bébés, les nouvelles stars de la famille, » Maddy sourit de plus belle, avant de reprendre son occupation initiale. Trouver des habits pour Rosalie et bébé papaye. « Ce n'est pas trop impressionnant d'être à une énorme cérémonie d'awards ? » Maddy s’arrêta dans ses mouvements. La question de Marceline rendit nostalgique la Griffiths. Elle était touchée que sa petite cousine brise la glace entre elles et ose lui demander des conseils. « Ta première cérémonie restera un moment inoubliable. » commença-t-elle. « Et je n’ai aucun doute que ça sera toi qui impressionnera tout le monde avec ton talent. » Les Griffiths étaient nées pour être des stars, chacune ayant son domaine de prédilection et chacune ayant une certaine affinité avec l’aspect médiatique de leurs carrières respectives. Maddy avait été peut-être la première à réussir, à marcher dans la lumière et les paillettes, mais elle n’était qu’un exemple parmi tant d’autres.

« Je ne m'y connais pas trop en bébé, tu crois qu'il faut lui prendre quoi ? » L’air de Marceline l’amusa, sans s’en rendre compte l’actrice en herbe était une reine dans le jeu des expressions. « Pfff, qu'est-ce que ça peut être cliché les fringues d'enfants. Regarde tout ce rose versus le bleu dans le rayon garçon. » C’est vrai c’était cliché et souvent de très mauvais goût. « Aaaaah, c'est mignon ça. » Elle attrapa un petit pull arc-en-ciel. « En effet, c’est adorable et coloré. » qu’elle répondit avec un petit sourire. Maddy attrapa une nouvelle tenue pour l’observer de plus près. « Tu crois que maintenant que Mabel est fraîchement célibataire, elle pourrait rencontrer une autre maman au parc...? » Le visage de Maddy se décomposa aux mots féminins, et elle reposa aussitôt le vêtement sur le portant. Ce n’était pas vraiment le moment de blaguer sur ce sujet en particulier. Pourtant Maddy ne devrait plus s’étonner des remarques de Marceline depuis le temps. « Elle... Elle va comment, Mabel, avec le divorce ?... » « Je pense que Mabel a d’autres préoccupations en ce moment que celle des rencontres. » qu’elle répondit sagement. Entre son divorce qui faisait la une des médias, les parents, sa réorganisation avec son ex-mari, et la petite Rosalie, ça ne devait pas être une mince affaire. Maddy n’était pas assez proche de Mabel pour connaître l’exactitude de la situation de sa sœur, cependant elle prendra le temps d’aller aux nouvelles. « En toute honnêteté, je ne sais pas Marceline. » Ses épaules s’affaissèrent à cette confession, laissant sous-entendre qu’elle n’avait pas contacté Mabel. Elle n’en était pas fière. « On n’en parle pas à la maison, tu connais les parents. » On ne parle pas des choses qui fâchent mais cela ne voulait pas dire que Mark et Matilda n’avaient pas d’avis sur le sujet en question. A en voir leurs visages expressifs, on pouvait comprendre qu’ils étaient grandement déçus que les jeunes parents n’aient pas fait appel aux services d’une nourrice. Cela aurait pu empêcher le drame dans cette famille parfaite à leurs yeux. Dans un autre scénario, Mabel et son mari se seraient réconciliés évitant le divorce. A la place, la benjamine était devenue une maman célibataire et la plus grande peur des parents s’étaient soudainement réveillé à nouveau, que Mabel fréquente des femmes. Même Marcel pensait à cela, les Griffiths étaient obnubilés par leur réputation, alors que Mabel souffrait. Tristement, la blonde attrapa une jolie petite robe verte. « Tu en penses quoi de cet ensemble ? Je sais que le vert est la couleur préférée de Mabel. » Demanda-t-elle à sa cousine. En plus, il y avait des roses sur les tissus de la robe, pouvant faire un petit clin d’œil au doux prénom de sa nièce.





maddy — this ain't for the best, my reputation's never been worse, so you must like me for me.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

but don't you (Maddy) Empty
Message(#) Sujet: Re: but don't you (Maddy) but don't you (Maddy) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

but don't you (Maddy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: queen street mall
-