AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

 (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lincoln Mulligan
le bouclé
Voir le profil de l'utilisateur
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  7vHkInU ÂGE : 29 ans (5 février 1993)
SURNOM : Boucle d'or, le mollusque, le bouclé, Gary... Si vous lui demandez son avis, il préfère Link
STATUT : Célibataire mais le coeur plein d'espoir même s'il pense que ce n'est pas réciproque
MÉTIER : Démanteleur dans un parc de ferrailles et étudiant en mécanique automobile
LOGEMENT : 23 pine street à Bayside avec Tessa
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  55629ab9db0c6ee1053510aafc96a5d11471c166
POSTS : 891 POINTS : 140

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petit frère de Freddy et frère jumeau de Tessa ☼ Jaloux de toute l’attention que leurs parents donnent à Freddy ☼ Change d’emploi comme il change de chemise ☼ N’a jamais véritablement été en couple ☼ A fait de la danse pendant toute son enfance, jusqu’à ses 16 ans ☼ Fumeur ☼ Travaille comme démanteleur dans un parc de ferrailles depuis mi-janvier ☼ A été itinérant de début mars à mi-avril 2021
RPs EN COURS : (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Giphy
Mulligan ☼ No family is perfect we argue, we fight. We even stop talking to each other at times, but in the end, family is family. The love will always be there.

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Ce36d15be9cc3ffce2b82816642e10e46819cc44
Lindy(scénario disponible) Ghosts don't haunt us. That's not how it works. They're present among us because we won't let go of them.

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  459ca5edc6e5f3c960de2c67c8d24a35250880d0
Linby ☼ Small steps in the right direction can turn out to be the biggest step of your life.

(5/6)
Freddy #3 ☼ Byron #3 ☼ Tessa #3 ☼ Dave ☼ Melchior
RPs EN ATTENTE : (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Ip02
RPs TERMINÉS : Peter #1MinaAndy #1Anniversaire LinkMelchiorAdrielAndy #2Tessa #1Byron #1MulliganAdriel #2ErinFreddy #3Andy #3 (FB)Byron #2Mulligan #2Tessa #2Freddy #2
AVATAR : Michael Vlamis
CRÉDITS : NATHOU (avatar) & Mapartche (dessin)
DC : Caelan Leckie, Lawrence Cabbott & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37528-lincoln-and-somewhere-in-this-darkness-there-s-a-light-that-i-can-t-find https://www.30yearsstillyoung.com/t37559-lincoln-j-ai-que-d-l-amour-a-partager-mais-si-j-invite-tout-l-monde-dans-mon-coeur-ils-vont-l-saccager https://www.30yearsstillyoung.com/t37560-lincoln-mulligan#1791604 https://www.30yearsstillyoung.com/t39690-lincoln-mulligan#1956006

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Empty
Message(#) Sujet: (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  EmptyMer 13 Avr 2022 - 22:25




I think about you but I don’t say it anymore -- @Byron Oberkampf
Sept mois se sont écoulés depuis notre dernière rencontre, depuis que Byron m’a fait comprendre que mes sentiments pour lui n’étaient pas réciproques. J’ai décidé de couper les ponts avec lui pour me protéger parce que jamais je n’aurais été capable de me contenter d’être seulement son ami. À chaque rencontre, j’aurais naïvement espéré que ses sentiments à mon égard changent et j’aurais souffert inutilement. Malgré ça, j’ai été incapable de m’empêcher de lui envoyer un petit message pour son anniversaire il y a quelques jours, un message qui a relancé la discussion entre nous au fil de laquelle Byron m’a demandé si on pouvait se voir. Je sais que j’aurais dû lui dire non, que ça ne sert à rien de tourner le couteau dans la plaie, mais j’en ai été incapable parce que ça me manque de passer du temps avec lui au fond. Les derniers mois ont été plutôt pénibles entre ma querelle avec Adriel et Erin, mon déménagement, la perte des jumeaux de Tessa et la mort récente d’Ash. J’ai essayé d’être là au mieux pour ma sœur malgré ma propre souffrance et je commence à me sentir un peu seul à force de ne plus voir personne. En même temps, on ne peut pas dire qu’il me reste beaucoup d’amis et ça n’a jamais été facile pour moi de sympathiser avec les autres étant donné ma nature plus timide. « T’as besoin de quelque chose avant que je parte? » Appuyé contre le cadre de porte de la chambre de Tessa, je la scrute attentivement pour me faire une idée de son état. Elle n’a pas été épargnée ces derniers mois et avec la mort récente d’Ash, j’ai peur qu’elle se jette dans l’alcool une fois de plus. Elle ne s’est pour le moment jamais rendue au point de consommer autant que notre frère, mais je ne veux pas attendre que ça se produise avant de faire quelque chose pour l’aider. Tess’ me répond finalement que non, qu’elle va se reposer aujourd’hui en rattrapant des séries sur Netflix. Je n’ai pas l’impression qu’elle me cache quelque chose alors je la laisse tranquille et je quitte notre appartement non sans vérifier les armoires de cuisine pour m’assurer qu’il n’y a aucune bouteille d’alcool qui traine.

Je n’ai même pas le temps de couper le moteur de ma voiture que j’ai le cœur qui s’affole. Nos retrouvailles sont imminentes et je me demande vraiment ce que je fais ici. Un petit coup d’œil vers le parc me confirme que Byron n’est pas encore arrivé et je ne sais pas si c’est une bonne chose. D’un côté, je me dis que ça me permettra peut-être de me calmer un peu ou, au contraire, de stresser encore plus en l’attendant. Histoire de m’occuper les mains et de me calmer, j’allume une cigarette que je coince entre mes lèvres. Lentement, je quitte le stationnement vers le parc et je prends place sur un banc libre un peu plus loin. En l’attendant, j’essaie de me changer les idées en observant les familles et les couples qui se baladent un peu partout, mais c’est loin de fonctionner. Je ne sais pas du tout pourquoi il veut me voir aujourd’hui et ça m’angoisse. Pour me calmer, je ferme les yeux un instant et je me concentre sur ma respiration. Sauf que lorsque je rouvre les yeux, il ne me faut que quelques secondes pour l’apercevoir. Avant qu’il n’arrive, je crache la fumée de ma cigarette et je me dépêche d’éteindre celle-ci dans le cendrier à proximité du banc. Les mains tremblantes, je les coince entre mes cuisses après lui avoir fait un petit signe de la main. «Hey… ça fait longtemps. » Je lui souris faiblement avant de détourner la tête pour regarder un couple qui passe tout près. « Tu as passé un bel anniversaire? » demandé-je en posant mon regard sur lui. Je préfère lui poser cette question que de lui demander comment il va parce que je n’ai pas forcément envie de répondre à cette question à mon tour parce que ma réponse risque d’être évasive.



Insecurity
Sometimes our thoughts are backed by so much insecurity, that they create lies we believe.

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  ZIx0Ffb
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  36ht
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  9kdn
Revenir en haut Aller en bas
Byron Oberkampf
Byron Oberkampf
l'arrière salle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans
SURNOM : "By' ou "Obe"
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Cuisinier (normalement), mais pour vivre, il prend tout ce qui peut faire entrer de l'argent
LOGEMENT : Spring Hill, 13 Parkland Boulevard, colocation avec Caelan Leckie, ancienne maison de Jacob et Olivia
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  D82bc4be26b62e40b6ccf5e86cbfaa6350ee058d
POSTS : 498 POINTS : 390

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : J'ai un beau petit chien, un beagle du nom de Diablo.
RPs EN COURS : Alexa #2 ; Bailey #1 ; Dave #1 ; Felix #2 ; Holden #1 ; Jordan #3 ; Jacob #6 ; Lincoln #5 ; Winston #1
RPs EN ATTENTE :

RPs TERMINÉS : RPs terminés : Simon #1 ; Chrystal #1 ; Victoire #1 ; Jacob #1 ; Dylane #1 ; Wim #1 ; Celeste #1 ; Keith #1 ; Kane #1 ; Jacob #2 ; Victoire #2 ; Ava #1 ; Jax #1 ; Alec #1 ; Camil #1 ; Dylane #2 ; Asher #1 ; Jacob #3 ; Jax #2 ; Gregory #1 ; Erin #1 ; Victoire #3 ; Noé #1 ; Jacob #4 ; Koh Lanta (ua) ; Adriel #1, Erin #2 & Lincoln #1 ; Casino ; Andy #1 ; Noa #1 ; Lincoln #2 ; Jordan #1 ; Felix #1 ; Jake #1 ; Jordan #2 ; Lincoln #4 ; Alexa #1 ; Shane #1

RPs abandonnés :Remi ; Mark ; Marcus ; Harley ; Arjun ; Wayne ; Paul ; Sacha ; Klaus ; Salomon ; Abel ; Blake ; Jacob #5 ; Noé #2 ; Gregory #2 ; Noa #2 ; Maighread ; Maxwell #1, Melchior #1 & Nicole #1 ; Adriel #2 ; Eleonor #1 ; Erin #3 ; Garret #1 ; Lincoln #3 ; Tessa #1 ; Calen #1 ; Connor #1
AVATAR : Will Higginson
CRÉDITS : Tumblr
DC : Primo-compte
PSEUDO : Dam's
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 08/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30227-byron-oberkampf-_-terminee https://www.30yearsstillyoung.com/t30368-byron-oberkampf-carnet-d-adresses https://www.30yearsstillyoung.com/t30470-byron-oberkampf

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  EmptyDim 17 Avr 2022 - 11:04






I think about you but I don’t say it anymore
Il est parti dans la nuit. Sans rien dire. Sans m'expliquer les raisons de son départ précipité. La mine défaite. Incompréhension totale. Mal au cœur. J'ai tenté de savoir. Sans succès. Mes appels ont sonné dans le vide. Mes messages sont restés lettres mortes. Les jours et les semaines sont passés. Aucun signe de vie. Rien. Je me suis senti mal. Je ne comprenais pas ce que j'avais bien pu faire. Je ne comprenais pas ce que j'avais mal fait. Pourquoi sa réaction avait été aussi radicale ? Je l'ignore encore.

Le cinq février je lui ai envoyé un message. Pour son anniversaire. Il m'a répondu. Je n'ai su interpréter son message. Un remerciement teinté de doute. Parce que le message a été envoyé à minuit. Pile. J'ai juste pensé à lui. À la première heure. Pourquoi se pose-t-il autant de question ? Ne pouvait-il pas juste se contenter de me remercier. Simplement. Je n'ai pas eu le courage de lui répondre. Et le temps est passé. Jusqu'au jour de mon anniversaire où, surprise, je reçus un message de sa part. Il me souhaitait une agréable journée, sachant que j'entrais dans une nouvelle décennie. J'ai trouvé son attention touchante, même si je n'avais pas eu d'échange avec lui depuis mon propre message pour le sien. J'étais heureux qu'il ait pensé à moi. J'en ai profité. J'ai relancé la discussion. Quelques textos échangés avant de lui proposer de nous voir. Sa réponse a tardé à me parvenir. Je perdais espoir. Je m'attendais à lire un refus radical. Que nenni. Il accepta un rendez-vous. Il proposa même le lieu en question. Oates park.

Le jour arriva. Quelques jours après que j'eus fêté mon anniversaire, mes trente ans. Avec ma famille et mes amis proches. J'eus le temps de me remettre de mes émotions. Je pus me requinquer afin de ne pas offrir au regard de Lincoln une mine affreuse. Je me suis préparé et je suis arrivé au parc à l'heure dite, emmenant Diablo avec moi, histoire que, à l'image de son maître, le chien aussi se dégourdisse les jambes. Je pénètre dans le parc. Il bruisse de conversations, de rires, de cris d'enfants. J'avance dans l'allée centrale et je le vois, lui et sa chevelure caractéristique. Il paraît tendu. Il tourne son regard vers moi, une cigarette coincé entre ses lèvres. La tension qui l'anime semble monter d'un cran. Il jette la cigarette dans le cendrier situé à côté de lui et glisse ses mains entre ses jambes tandis que je m'approche, Diablo ouvrant la marche.

Je me dresse devant lui. J'affiche un sourire. Je suis tellement heureux de le voir. Après tout ce temps passé sans nouvelle. La bride de Diablo, suffisamment longue, lui permet de venir réclamer quelques caresses en posant sa petite tête sur les genoux du bouclé. Il fait le premier pas, en m'apostrophant et en constatant que nous nous étions pas vu pendant plusieurs mois. « Effectivement ! » Je souris. Je suis crispé. Je conserve un souvenir douloureux de son départ. Je déglutis. Difficilement. Il poursuit. Il s'intéresse à mon anniversaire. « J'ai fait quelques choses de simple, sobre avec quelques amis, de la famille ! Rien au niveau de 'Projet X' ! » Finis-je, en tentant une once d'humour. Je le regarde avant de me lancer et dire les choses avec sincérité : « J'aurais aimé que tu sois là, parmi nous, pour passer ce cap de ma vie ! » Car Lincoln n'est pas n'importe qui à mes yeux. Il a sa place dans ma vie. Il a su la prendre et son charme opère sur moi. Il a quelque chose que les autres n'ont pas, n'ont jamais eu et qui me permet, petit à petit de fendre l'armure des sentiments. Même si ce processus est difficile à verbaliser. Je sais simplement que je me sens bien en sa compagnie, car il est spécial. « Toi, ça va ? Les études ça marche toujours ? » Renchéris-je, curieux de savoir ce qu'il a pu faire depuis tout ce temps.





(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  22gZxHg

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  82o0cIe
Revenir en haut Aller en bas
Lincoln Mulligan
le bouclé
Voir le profil de l'utilisateur
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  7vHkInU ÂGE : 29 ans (5 février 1993)
SURNOM : Boucle d'or, le mollusque, le bouclé, Gary... Si vous lui demandez son avis, il préfère Link
STATUT : Célibataire mais le coeur plein d'espoir même s'il pense que ce n'est pas réciproque
MÉTIER : Démanteleur dans un parc de ferrailles et étudiant en mécanique automobile
LOGEMENT : 23 pine street à Bayside avec Tessa
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  55629ab9db0c6ee1053510aafc96a5d11471c166
POSTS : 891 POINTS : 140

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petit frère de Freddy et frère jumeau de Tessa ☼ Jaloux de toute l’attention que leurs parents donnent à Freddy ☼ Change d’emploi comme il change de chemise ☼ N’a jamais véritablement été en couple ☼ A fait de la danse pendant toute son enfance, jusqu’à ses 16 ans ☼ Fumeur ☼ Travaille comme démanteleur dans un parc de ferrailles depuis mi-janvier ☼ A été itinérant de début mars à mi-avril 2021
RPs EN COURS : (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Giphy
Mulligan ☼ No family is perfect we argue, we fight. We even stop talking to each other at times, but in the end, family is family. The love will always be there.

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Ce36d15be9cc3ffce2b82816642e10e46819cc44
Lindy(scénario disponible) Ghosts don't haunt us. That's not how it works. They're present among us because we won't let go of them.

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  459ca5edc6e5f3c960de2c67c8d24a35250880d0
Linby ☼ Small steps in the right direction can turn out to be the biggest step of your life.

(5/6)
Freddy #3 ☼ Byron #3 ☼ Tessa #3 ☼ Dave ☼ Melchior
RPs EN ATTENTE : (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Ip02
RPs TERMINÉS : Peter #1MinaAndy #1Anniversaire LinkMelchiorAdrielAndy #2Tessa #1Byron #1MulliganAdriel #2ErinFreddy #3Andy #3 (FB)Byron #2Mulligan #2Tessa #2Freddy #2
AVATAR : Michael Vlamis
CRÉDITS : NATHOU (avatar) & Mapartche (dessin)
DC : Caelan Leckie, Lawrence Cabbott & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37528-lincoln-and-somewhere-in-this-darkness-there-s-a-light-that-i-can-t-find https://www.30yearsstillyoung.com/t37559-lincoln-j-ai-que-d-l-amour-a-partager-mais-si-j-invite-tout-l-monde-dans-mon-coeur-ils-vont-l-saccager https://www.30yearsstillyoung.com/t37560-lincoln-mulligan#1791604 https://www.30yearsstillyoung.com/t39690-lincoln-mulligan#1956006

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  EmptyMer 27 Avr 2022 - 23:47




I think about you but I don’t say it anymore -- @Byron Oberkampf
À défaut de fumer pour m’occuper les mains et l’esprit, je rapporte mon attention sur Diablo qui vient quémander quelques caresses de ma part en posant sa petite tête sur mes genoux. Le regarder lui plutôt que Byron me permet de me calmer et je comprends alors pourquoi la zoothérapie a autant de succès auprès des enfants et des gens anxieux. Mon regard ne le quitte que quelques secondes le temps de questionner son maître sur son anniversaire pour lancer la discussion. « J'ai fait quelques choses de simple, sobre avec quelques amis, de la famille ! Rien au niveau de 'Projet X' ! » C’était sans doute plus prudent s’il ne voulait pas que ça se termine d’une façon un peu bizarre comme à mon anniversaire l’an dernier. Au moins là, il devait se souvenir de tous les détails et je suis prêt à parier que c’était moins salissant que la dernière fois. « Je suppose que c’est mieux comme ça. Tant mieux si vous avez passé un bon moment. » J’assume que c’était bien avec la touche d’humour qu’il tente de glisser dans cette conversation qui n’a pas grand-chose de naturel pour le moment, du moins de mon côté, je me demande encore ce que je fais ici considérant le profond malaise que je ressens de me retrouver en face de lui après la façon dont notre dernière rencontre s’est terminée. « J'aurais aimé que tu sois là, parmi nous, pour passer ce cap de ma vie ! » Sans cesser de caresser Diablo, je relève la tête pour fixer Byron sans rien dire, surpris. Considérant que nous ne sommes pas sur la même longueur d’ondes l’un envers l’autre, je ne vois pas vraiment ce que j’aurais été faire à son anniversaire. Je ne me serais pas senti à ma place près de lui, surtout pas en compagnie de ses proches en plus, et je le remercie secrètement de ne pas m’avoir invité parce que je ne sais pas si j’aurais été capable de lui dire non. « Ah. Je ne sais pas, je suis sûr que c’était très bien comme ça, avec tes proches. Je n’aurais pas connu personne… » réponds-je en haussant une épaule avant de baisser les yeux en me caressant la nuque d’une main.

« Toi, ça va ? Les études ça marche toujours ? » La question que je croyais naïvement avoir évité en le questionnant sur son anniversaire, celle à laquelle je ne sais quoi répondre avec tout ce qu’il s’est passé ces derniers mois dans notre vie à Tessa et moi. Hésitant, je rebaisse les yeux en replaçant mes mains entre mes cuisses après que Diablo se soit légèrement éloigné de moi. « Ça va. » Ma réponse manque d’enthousiasme et je le sais, mais je n’ai pas envie de me retrouver une fois de plus dans une position de vulnérabilité avec lui. De toute façon, il n’était même pas au courant de la grossesse de Tessa alors je ne me vois pas vraiment lui parler de la perte de ses bébés même si le but n’est vraiment pas de faire comme s’ils n’avaient pas existé. Cette épreuve concerne ma sœur et elle lui en parlera bien si elle en a envie. « Il s’est passé pas mal de choses… Je suis déménagé avec ma sœur au début de l’année. » me contenté-je de dire sans préciser que c’est parce que les choses se sont compliquées entre Adriel et moi, l’un de mes quelques amis que j’ai perdus dernièrement en plus d’Erin et d’Ash. Autant dire que je ne côtoie pas gas grand-monde en dehors de l’école et du travail à part Tessa. « Ça va toujours bien à l’école par contre, oui. » ajouté-je en lui souriant faiblement. « Et toi la vie? » Je redoute un peu la réponse à cette question. Et s’il avait rencontré quelqu’un? Même si je sais qu’il ne se passera jamais rien entre nous parce que mes sentiments ne sont pas réciproques, ça me ferait un petit pincement au cœur de le savoir heureux avec quelqu’un d’autre même si je ne le souhaite aucun malheur.


Insecurity
Sometimes our thoughts are backed by so much insecurity, that they create lies we believe.

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  ZIx0Ffb
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  36ht
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  9kdn
Revenir en haut Aller en bas
Byron Oberkampf
Byron Oberkampf
l'arrière salle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans
SURNOM : "By' ou "Obe"
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Cuisinier (normalement), mais pour vivre, il prend tout ce qui peut faire entrer de l'argent
LOGEMENT : Spring Hill, 13 Parkland Boulevard, colocation avec Caelan Leckie, ancienne maison de Jacob et Olivia
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  D82bc4be26b62e40b6ccf5e86cbfaa6350ee058d
POSTS : 498 POINTS : 390

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : J'ai un beau petit chien, un beagle du nom de Diablo.
RPs EN COURS : Alexa #2 ; Bailey #1 ; Dave #1 ; Felix #2 ; Holden #1 ; Jordan #3 ; Jacob #6 ; Lincoln #5 ; Winston #1
RPs EN ATTENTE :

RPs TERMINÉS : RPs terminés : Simon #1 ; Chrystal #1 ; Victoire #1 ; Jacob #1 ; Dylane #1 ; Wim #1 ; Celeste #1 ; Keith #1 ; Kane #1 ; Jacob #2 ; Victoire #2 ; Ava #1 ; Jax #1 ; Alec #1 ; Camil #1 ; Dylane #2 ; Asher #1 ; Jacob #3 ; Jax #2 ; Gregory #1 ; Erin #1 ; Victoire #3 ; Noé #1 ; Jacob #4 ; Koh Lanta (ua) ; Adriel #1, Erin #2 & Lincoln #1 ; Casino ; Andy #1 ; Noa #1 ; Lincoln #2 ; Jordan #1 ; Felix #1 ; Jake #1 ; Jordan #2 ; Lincoln #4 ; Alexa #1 ; Shane #1

RPs abandonnés :Remi ; Mark ; Marcus ; Harley ; Arjun ; Wayne ; Paul ; Sacha ; Klaus ; Salomon ; Abel ; Blake ; Jacob #5 ; Noé #2 ; Gregory #2 ; Noa #2 ; Maighread ; Maxwell #1, Melchior #1 & Nicole #1 ; Adriel #2 ; Eleonor #1 ; Erin #3 ; Garret #1 ; Lincoln #3 ; Tessa #1 ; Calen #1 ; Connor #1
AVATAR : Will Higginson
CRÉDITS : Tumblr
DC : Primo-compte
PSEUDO : Dam's
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 08/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30227-byron-oberkampf-_-terminee https://www.30yearsstillyoung.com/t30368-byron-oberkampf-carnet-d-adresses https://www.30yearsstillyoung.com/t30470-byron-oberkampf

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  EmptyVen 29 Avr 2022 - 9:56






I think about you but I don’t say it anymore
Pas de chichi pour les trente ans. J'ai fait appel à un traiteur pour organiser un petit apéritif dînatoire. Moment de partage et de convivialité avec les personnes qui comptent dans ma vie. Mais une personne manquait à l'appel. Le bouclé. Compte tenu du final de notre dernière rencontre, je me suis trituré l'esprit. L'inviter ou non ? À plusieurs reprises mon regard s'est égaré dans mon répertoire téléphonique. Arrêt sur image au prénom Lincoln. Pour finalement ne pas passer le cap. Ni appel. Ni texto. De peur de me prendre une veste et qu'il refuse catégoriquement mon invitation. Jusqu'au dernier moment j'ai hésité. Je le regrette. « J'ai pu passer des moments privilégiés avec chaque invité ! C'était top ! » Mais lui n'était pas. Nos regards se croisent un instant. Je lis dans le sien un léger malaise tandis que je lui avoue que j'aurais voulu qu'il soit à mes côtés. D'un naturel réservé, je doute qu'il y aurait trouvé sa place. Au milieu de mes amis. Il me le confirme. Il se serait retrouvé seul, au milieu de parfaits inconnus. « Je comprends ! J'aurais fait les présentations. Mes amis sont très gentils ! Je ne crois pas qu'ils mordent ! » Finis-je en esquissant un petit sourire et en offrant à Lincoln un clin d’œil. Je suis persuadé qu'il aurait trouvé sa place et aurait passé une bonne soirée, même si j'ai conscience que l'intégration n'est pas toujours une chose aisée.

Ne l'ayant pas vu depuis plusieurs mois, je m'enquis de son état et de la poursuite de ses études. Déjà que son visage ne reflète pas la joie de vivre, j'ai la sensation qu'il se renferme davantage. Les mains coincées entre ses cuisses, il regarde le sol. Son langage corporel m'inquiète. Et sa réponse est laconique. Je m'approche de lui et je m'assois à ses côtés. Je n'ai pas une seconde de répit. Diablo est déjà sur mes genoux et il tente désespéramment de me lécher le visage. J'essaie de le maintenir et de le pousser à se coucher sur moi. Il finit par obtempérer. Je me tourne alors vers l'apprenti mécanicien. « T'es sûr ? » Sa réponse ne déborde pas d'enthousiasme. Il ne va pas bien. Il m'apprend alors qu'il s'est installé avec sa sœur jumelle. Suis-je réellement étonné ? Non. Vivre en colocation avec son meilleur ami alors que ce dernier est en couple, la cohabitation peut être compliquée. « Tu en avais marre de tenir la chandelle ! Je comprends ! » Avant d'ajouter : « Ils sont partis à l'étranger maintenant, non ? » J'ai vu le photographe poster quelques clichés de leur périple en amoureux. « Et ta sœur, comment va son cœur ? » Peut-être y a-t-il eu des complications d'où son installation avec elle. Je me souviens de leur soirée d'anniversaire durant lequel elle était partie prématurément, n'étant pas en grande forme. Puis Lincoln, quelques mois plus tard, m'avait révélé le lourd diagnostic. Des problèmes cardiaques. Une épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Probablement dure à gérer au quotidien. Pour elle, et pour ses proches.

Diablo toujours sur mes genoux, je m'intéresse à son parcours professionnel. Lorsque nous nous étions vu la dernière fois, avant que les choses ne dérapent, dans le mauvais sens, il venait de débuter une formation pour devenir mécanicien. Il avait du mal à reprendre le rythme des études, à trouver son rythme. « Je suis sûr que tu cartonnes et que tu en mets plein la vie à tes professeurs et tes camarades ! » Dis-je de manière enjouée, avant de mettre le doigt là où ça fait mal. « Donc il y a bien quelque chose qui ne va pas ? Tu veux en parler ? » Demande-je en tentant de trouver la profondeur de ses iris.

Je me lève sans prévenir, le beagle, surpris se trouve au sol, il me regarde avec des yeux de chien battu avant de se rapprocher de Lincoln afin de trouver du réconfort. Je m'accroupis et je pose une main sur la sienne. J'ai mal au cœur de le voir dans cet état. « Dis-moi ! ». Je perçois un profond mal être, pourtant, le bouclé botte en touche et préfère réorienter la conversation. Sur moi. Sur ma vie. « Ma vie suit son cours. Il y a des hauts. Il y a des bas. Mais je vais de l'avant. On m'a volé ma voiture en janvier dernier, mais j'ai été approché à plusieurs reprises pour organiser des repas privés ! » Silence. « Et sinon mon frère est revenu à Brisbane ! » Ajoute-je avec enthousiasme.

Un silence s'installe. Aucun de nous ne parle. Je décide de crever l'abcès. « Tu m'en veux toujours ? » D'avoir été silencieux après sa déclaration et ne pas avoir su lui dire 'Je t'aime' en retour. Même si je n'ai pas dit ces trois mots, je veux qu'il sache qu'il compte pour moi. Plus qu'il ne le crois.





(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  22gZxHg

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  82o0cIe
Revenir en haut Aller en bas
Lincoln Mulligan
le bouclé
Voir le profil de l'utilisateur
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  7vHkInU ÂGE : 29 ans (5 février 1993)
SURNOM : Boucle d'or, le mollusque, le bouclé, Gary... Si vous lui demandez son avis, il préfère Link
STATUT : Célibataire mais le coeur plein d'espoir même s'il pense que ce n'est pas réciproque
MÉTIER : Démanteleur dans un parc de ferrailles et étudiant en mécanique automobile
LOGEMENT : 23 pine street à Bayside avec Tessa
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  55629ab9db0c6ee1053510aafc96a5d11471c166
POSTS : 891 POINTS : 140

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petit frère de Freddy et frère jumeau de Tessa ☼ Jaloux de toute l’attention que leurs parents donnent à Freddy ☼ Change d’emploi comme il change de chemise ☼ N’a jamais véritablement été en couple ☼ A fait de la danse pendant toute son enfance, jusqu’à ses 16 ans ☼ Fumeur ☼ Travaille comme démanteleur dans un parc de ferrailles depuis mi-janvier ☼ A été itinérant de début mars à mi-avril 2021
RPs EN COURS : (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Giphy
Mulligan ☼ No family is perfect we argue, we fight. We even stop talking to each other at times, but in the end, family is family. The love will always be there.

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Ce36d15be9cc3ffce2b82816642e10e46819cc44
Lindy(scénario disponible) Ghosts don't haunt us. That's not how it works. They're present among us because we won't let go of them.

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  459ca5edc6e5f3c960de2c67c8d24a35250880d0
Linby ☼ Small steps in the right direction can turn out to be the biggest step of your life.

(5/6)
Freddy #3 ☼ Byron #3 ☼ Tessa #3 ☼ Dave ☼ Melchior
RPs EN ATTENTE : (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Ip02
RPs TERMINÉS : Peter #1MinaAndy #1Anniversaire LinkMelchiorAdrielAndy #2Tessa #1Byron #1MulliganAdriel #2ErinFreddy #3Andy #3 (FB)Byron #2Mulligan #2Tessa #2Freddy #2
AVATAR : Michael Vlamis
CRÉDITS : NATHOU (avatar) & Mapartche (dessin)
DC : Caelan Leckie, Lawrence Cabbott & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37528-lincoln-and-somewhere-in-this-darkness-there-s-a-light-that-i-can-t-find https://www.30yearsstillyoung.com/t37559-lincoln-j-ai-que-d-l-amour-a-partager-mais-si-j-invite-tout-l-monde-dans-mon-coeur-ils-vont-l-saccager https://www.30yearsstillyoung.com/t37560-lincoln-mulligan#1791604 https://www.30yearsstillyoung.com/t39690-lincoln-mulligan#1956006

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  EmptyMer 4 Mai 2022 - 22:18




I think about you but I don’t say it anymore -- @Byron Oberkampf
« J'ai pu passer des moments privilégiés avec chaque invité ! C'était top ! » Je suis content pour lui qu’il ait pu profiter de ce moment au maximum, il mérite d’être célébré et d’entrer dans cette nouvelle dizaine du bon pied. « C’est un peu l’avantage de garder ça petit, sinon tu n’as que peu de temps à accorder à chacun. Je suis content que tu aies passé un bon moment. » ajouté-je en lui souriant légèrement avant qu’il ne me confie qu’il aurait aimé que je sois présent, un souhait que je ne partage pas dans les circonstances. Peut-être que mon avis serait différent si nous n’aurions pas coupé contact et que j’aurais depuis rencontré certains de ses proches. « Je comprends ! J'aurais fait les présentations. Mes amis sont très gentils ! Je ne crois pas qu'ils mordent ! » Je n’ai pas de mal à le croire s’ils sont moindrement comme lui, mais en ce moment, j’ai de la difficulté à voir comment je pourrais me lier d’amitié avec ses amis alors que je ne suis même pas capable de garder les miens. Qui plus est, socialiser avec des inconnus n’est déjà pas une tâche facile pour moi en temps normal, je suis convaincu que ça aurait été encore plus difficile comme je ne suis pas au meilleur de ma forme actuellement. Et ça c’est sans parler du moment malaisant des présentations où je ne sais même pas si j’aurais été digne du titre d’ami dont je n’aurais pas voulu me contenter de toute manière pour m’éviter des souffrances inutiles. « Je te crois! Après je ne pense pas que c’était vraiment le lieu pour me présenter… À ma fête tu connaissais déjà Adriel et Erin au final, moi je n’aurais connu personne à part toi. » Mon idée est faite parce que je me doute qu’il n’aurait pas pu rester avec moi toute la journée considérant qu’il voulait passer du temps avec ses autres invités, ce que je comprends sans difficulté, mais j’aurais donc été laissé à moi-même dans un groupe de personnes qui, je suppose, se connaissent déjà. En plus, on m’aurait probablement demandé comment Byron et moi nous sommes connus et, à vrai dire, je ne sais pas vraiment ce que j’aurais répondu…

Est-ce que je croyais vraiment que je pourrais faire croire à Byron que je vais bien alors que mon visage crie tout l’inverse? Pas vraiment, mais je devais d’essayer si j’espérais moindrement avoir une chance d’éviter de parler de tout ce qui se passe dans ma vie depuis que nos chemins se sont séparés. « T'es sûr ? » Sûr que ça ne va pas, oui. Il ne me croit pas et sa question le prouve. Je tente de l’ignorer en lui expliquant que je suis déménagé avec Tessa en espérant que ça lui suffirait comme réponse et qu’on pourra continuer la discussion sans revenir sur le sujet. « Tu en avais marre de tenir la chandelle ! Je comprends ! » Si seulement ce n’était que ça. J’étais tellement content à l’idée de déménager avec Adriel et, finalement, il avait été peu présent à l’appartement à partir du moment où il avait commencé à fréquenter Erin. Je m’étais retrouvé à devoir souvent prendre soin de ses animaux, ce qui ne me dérangeait pas tant que ça, mais notre relation avait changé du tout au tout à partir de ce moment, plus particulièrement après l’annonce de la grossesse d’Erin. Je ne comprends toujours pas pourquoi il a réagi aussi fort lorsque je lui ai fait part de mes inquiétudes, j’ai vraiment l’impression qu’il s’est fait influencer par Erin qui, pourtant, était aussi une de mes amies. Un de perdu et dix de retrouvés comme ils disent, pourtant je cherche encore ceux que je suis supposé avoir retrouvés… « Ils sont partis à l'étranger maintenant, non ? » Je hausse une épaule en baissant les yeux pour fixer mes cuisses. « Aucune idée… » me contenté-je de répondre, bien conscient que ma réponse ne laisserait aucun doute sur le fait que je n’ai plus de contact avec eux. Tant pis. « Et ta sœur, comment va son cœur ? » Je hoche lentement la tête en relevant sur lui mon regard. « Ça va, pas vraiment de changements à ce niveau donc c’est rassurant. » Enfin si, la grossesse avait fatigué son cœur, mais depuis, il était redevenu à la « normale ».

« Je suis sûr que tu cartonnes et que tu en mets plein la vue à tes professeurs et tes camarades ! » Il n’a pas tout à fait tort, s’il y a bien une facette de ma vie où ça va bien, c’est étonnamment à l’école. « Le « petit vieux » se débrouille bien oui. » réponds-je avec l’esquisse d’un sourire avant de reprendre un air plus sérieux en entendant sa question suivante. « Donc il y a bien quelque chose qui ne va pas ? Tu veux en parler ? » Je suis incapable de soutenir son regard très longtemps, détournant la tête presque aussitôt que nos iris se croisent. Byron est visiblement incapable de se contenter de mon silence car il se lève pour ensuite s’accroupir devant moi comme pour capter davantage mon attention. Lorsqu’il pose sa main sur la mienne, je m’efforce de ne pas couper le contact, persuadé que tout le monde au parc nous regarde, mais je sais que ce sont mes insécurités qui me donnent cette impression et que ce n’est pas véritablement le cas. « Dis-moi ! » Je suis incapable de penser à autre chose que la chaleur de sa main contre ma peau et je le fixe longuement en silence, le cœur battant la chamade. Quand finalement j’ouvre la bouche, je préfère le questionner sur sa vie plutôt que de lui parler de la mienne. J’ai besoin d’un peu de temps. « Ma vie suit son cours. Il y a des hauts. Il y a des bas. Mais je vais de l'avant. On m'a volé ma voiture en janvier dernier, mais j'ai été approché à plusieurs reprises pour organiser des repas privés ! Et sinon mon frère est revenu à Brisbane ! » Ma tête a un mouvement de recul lorsqu’il me confie le vol de sa voiture. « Quoi?! Et elle a été retrouvée? Ou t’as pu au moins avoir l’argent des assurances pour t’en acheter une autre? » demandé-je, curieuse. « Tu dois être content que ton frère soit de retour en tout cas. » Je suppose qu’ils doivent entretenir une belle relation s’il me mentionne son retour, sinon il n’aurait pas l’air autant enchanté.

Je savais en venant ici que nous aborderions probablement le sujet de notre dernière rencontre. C’était inévitable, je le sais, mais ça ne me rend pas moins mal à l’aise de constater que ce moment est imminent, je le devine au silence qui s’installe rapidement entre nous. « Tu m'en veux toujours ? » Je me mordille nerveusement les lèvres en secouant négativement la tête, le regard fixé sur mes mains moites qui triturent le bas de mon chandail. « Non… » réponds-je d’une voix presque inaudible en me caressant la nuque d’une main. « Je ne t’en ai jamais voulu… pourquoi je t’en voudrais? » le questionné-je avant de soupirer. Les sentiments ne se contrôlent pas après tout. « C’est juste… » J’ose le regarder une fraction de seconde, mais je suis incapable de m’attarder, craignant bien trop sa réaction. « Difficile de s’ouvrir pour se rendre compte que… c’est pas réciproque. » Surtout après tout le temps que ça m’a pris pour trouver le courage de réessayer après Andy, mais ça je me retiens de lui dire pour ne pas le faire culpabiliser davantage. « C’est la vie… » Et tôt ou tard je finirai par passer par-dessus.


Insecurity
Sometimes our thoughts are backed by so much insecurity, that they create lies we believe.

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  ZIx0Ffb
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  36ht
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  9kdn


Dernière édition par Lincoln Mulligan le Lun 23 Mai 2022 - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Byron Oberkampf
Byron Oberkampf
l'arrière salle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans
SURNOM : "By' ou "Obe"
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Cuisinier (normalement), mais pour vivre, il prend tout ce qui peut faire entrer de l'argent
LOGEMENT : Spring Hill, 13 Parkland Boulevard, colocation avec Caelan Leckie, ancienne maison de Jacob et Olivia
(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  D82bc4be26b62e40b6ccf5e86cbfaa6350ee058d
POSTS : 498 POINTS : 390

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : J'ai un beau petit chien, un beagle du nom de Diablo.
RPs EN COURS : Alexa #2 ; Bailey #1 ; Dave #1 ; Felix #2 ; Holden #1 ; Jordan #3 ; Jacob #6 ; Lincoln #5 ; Winston #1
RPs EN ATTENTE :

RPs TERMINÉS : RPs terminés : Simon #1 ; Chrystal #1 ; Victoire #1 ; Jacob #1 ; Dylane #1 ; Wim #1 ; Celeste #1 ; Keith #1 ; Kane #1 ; Jacob #2 ; Victoire #2 ; Ava #1 ; Jax #1 ; Alec #1 ; Camil #1 ; Dylane #2 ; Asher #1 ; Jacob #3 ; Jax #2 ; Gregory #1 ; Erin #1 ; Victoire #3 ; Noé #1 ; Jacob #4 ; Koh Lanta (ua) ; Adriel #1, Erin #2 & Lincoln #1 ; Casino ; Andy #1 ; Noa #1 ; Lincoln #2 ; Jordan #1 ; Felix #1 ; Jake #1 ; Jordan #2 ; Lincoln #4 ; Alexa #1 ; Shane #1

RPs abandonnés :Remi ; Mark ; Marcus ; Harley ; Arjun ; Wayne ; Paul ; Sacha ; Klaus ; Salomon ; Abel ; Blake ; Jacob #5 ; Noé #2 ; Gregory #2 ; Noa #2 ; Maighread ; Maxwell #1, Melchior #1 & Nicole #1 ; Adriel #2 ; Eleonor #1 ; Erin #3 ; Garret #1 ; Lincoln #3 ; Tessa #1 ; Calen #1 ; Connor #1
AVATAR : Will Higginson
CRÉDITS : Tumblr
DC : Primo-compte
PSEUDO : Dam's
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 08/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30227-byron-oberkampf-_-terminee https://www.30yearsstillyoung.com/t30368-byron-oberkampf-carnet-d-adresses https://www.30yearsstillyoung.com/t30470-byron-oberkampf

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  EmptyDim 8 Mai 2022 - 22:54





I think about you but I don’t say it anymore
« J'aurais montré aux personnes présentes que tu comptes pour moi ! » Soufflé-je. Parce que c'est le cas. Je n'ai pas la sensation qu'il s'en rende compte. A mes yeux, il n'est pas n'importe quelle personnelle. Il est l'homme qui, à sa manière, chamboule mon petit cœur et remet en cause mes projets d'avenir, mon célibat. Néanmoins, je comprends son point de vue, reflet de son caractère. Il ne veut pas être en haut de l'affiche. Il veut rester en retrait, ne pas attirer les projecteurs sur lui. « Je connaissais Erin et Adriel, certes, mais je n'étais pas particulièrement à l'aise de débarquer à la fête d'anniversaire d'un inconnu... » Et pas n'importe quel inconnu. Je plonge mon regard dans le sien avant qu'il ne soit fuyant. Je ne suis pas dupe. Quelque chose le tracasse. Même s'il insiste pour dire le contraire. Son attitude ne trompe pas. S'il pense que je vais lâcher le morceau. Même s'il botte en touche. Même s'il garde le silence. Je vais lui tirer les vers du nez. Tôt ou tard. Je suis quelqu'un de persévérant, s'il ne le sait pas encore.

Pour ne pas le brusquer, la conversation dévie. Sur les raisons de son déménagement avec sa sœur jumelle. J'émets une hypothèse. Son refus de faire tapisserie à côté du nouveau couple Adriel-Erin. Et même là, lorsque nous les évoquons, il reste évasif. À croire qu'il n'a plus de nouvelles. J'ai la sensation d'avoir manqué un épisode. Pourtant, je n'ai pas l'envie d'insister. Je ne veux pas rajouter du malaise au malaise déjà existant. Je joue à l'équilibriste et, telle une puce, je le questionne sur sa sœur. Et son état de santé. Ses problèmes au cœur ne semblent pas s'être aggravés. « Tant mieux ! » Dis-je avant de rester silencieux quelques instants. « Ça doit vous rappeler de bons souvenirs, de vivre sous le même toit ! » J'aurais aimé pouvoir partager des moments de complicité avec mon frère, si le destin ne nous avait pas tenu éloigné l'un de l'autre pendant presque trente ans. Sans dire un mot, je l'admire. Je le jalouse un peu d'avoir une telle relation avec sa sœur. Afin de ne pas trop y penser, je préfère lui demander des nouvelles de ses études. Pour l'instant, tout semble lui réussir. « Le plus beau des « petits vieux » que je connaisse ! » Ajoute-je en lui lançant un clin d’œil avant de m'engouffrer dans la brèche qui s'offre à moi lorsqu'il me révèle qu'une chose le taraude. Égal à lui-même. Il fuit mon regard. Tout à coup, un brin d'herbe, une fourmi ou la forme d'un nuage revêtent un intérêt particulier. Pour mon plus grand désarroi. Je tente une approche corporelle. Je pose une main sur la sienne. Il me regarde enfin. Sans dire un mot. Le temps est suspendu. Je suis suspendu à ses lèvres. Prêt à l'entendre se confier. Vider son sac.

Encore une fois, il se préserve et s'intéresse à moi. À ma vie. Je ne peux cacher ma déception, pour autant, je lui résume en quelques phrases les événements qui ont marqué ce début d'année. Le vol de ma voiture. « Non toujours pas retrouvée... Si ça se trouve elle gît au fond du fleuve après avoir servi dans un braquage... Qui sait ! » Pour faire disparaître des preuves ou des personnes, le fleuve est une option privilégiée. J'en ai fait l'amer expérience lorsque, après l'incendie de notre appartement et sa disparition, le corps de Victoire fut retrouvé, quelques jours plus tard, sur les rives. Je balaie ce souvenir de la main et je poursuis. « D'ailleurs, si tu as vent d'une voiture d'occasion à vendre, je suis preneur... Parce que les assurances sont pas très généreuses ! Elles trouvent toujours un moyens de t'enfler au maximum ! » Un peu comme les banques avec leurs frais ahurissants. Je préfère partager avec lui ma joie de retrouver mon frère, de retour en ville. « Moi aussi... Même si, pour l'instant, il fait encore pas mal d'aller-retour entre Sydney et Brisbane. Il devrait définitivement poser ses valises en mai ! » Silence. « J'ai tellement hâte ! » Même si je suis enthousiaste, un silence s'installe.

Et je me jette à l'eau. Nous savons comment s'est terminé notre dernière rencontre. Il est parti précipitamment, après avoir attendu trois mots qui n'ont jamais dépassé la barrière de mes lèvres. J'ai été complètement pris au dépourvu. Pris de court par la déclaration qu'il m'a faite. Et mon silence l'a anéanti. Il est parti. Je sais que je l'ai fait souffrir. Je sais, j'en suis persuadé, qu'il a mal interprété mes propos. Il me le confirme... Lorsqu'il est convaincu que les sentiments qu'il éprouve pour ma personne ne sont pas réciproques. Je tente d'attraper son regard en vain. Je déglutis. Je le laisse terminer. Puis, doucement, je passe une main sur sa joue afin de le forcer à me regarder. « Pourquoi tu penses que ce n'est pas réciproque ? » Silence. « Lincoln, tu comptes énormément pour moi ! » Je le regarde. Je reprends ma respiration. « A mes yeux, tu es devenu plus qu'un ami, je crois... » J'approche mon visage du sien. Doucement. Je peux sentir son souffle. Extrêmement léger, avant que ses lèvres s'unissent aux miennes. Et mon cœur s'emballe tandis que les secondes s'éternisent et que je continue de l'embrasser avec fougue. Heureux de retrouver ce contact intime avec lui, je me retire mes lèvres et le regarde. Avec mon index, j'entortille une bouclette de sa chevelure autour avant d'ajouter... « Je crois que tu me fais beaucoup d'effets ! » Et je le gratifie d'un large sourire.





(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  22gZxHg

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  82o0cIe
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore (Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Byron & Lincoln) I think about you but I don’t say it anymore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: oates park
-