AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 (Megan & Aiden) desperate for a new connection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Megan Williams
Megan Williams
la chute d'Icare
la chute d'Icare
Voir le profil de l'utilisateur
(Megan & Aiden) desperate for a new connection IAeu3cF ÂGE : 24 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Meg généralement, "Barbie les emmerdes" pour Joséphine.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Autrefois paparazzi, elle a pour l'instant raccroché les gants. Elle est à présent employée au "Mirages", studio photo ouvert en avril 2022 par Edgerton. Egérie de la nouvelle collection de Michael Hills, on dit merci beau-papa.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace, à Spring Hill, avec Damon, son époux qui dort dans la chambre d'à côté, et Bowie, le chien récemment adopté pour l'aider à se sentir en sécurité.
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Rsum
POSTS : 3455 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritablement obsédée par l'idée de s'élever dans l'échelle sociale, elle s'y emploie sans penser aux dommages collatéraux › forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › spécialiste des fausses bonnes idées, Megan agit avant et réfléchit après › elle a un grand coeur, pourtant elle n'hésite pas à laisser derrière elle ceux qui deviennent pour elle des "poids morts"
RPs EN COURS :
(09)
damon #11wendy & macaiden (2019)saül #6scott #2damon #14shiloh #7jo #5jasper

(Megan & Aiden) desperate for a new connection 6e1f685e0af5309f2ccd3a189746eb733608a278
cosigan #11 & #14 ⊹ I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 1234567891011121314

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Dd8244143fdb9b9d4b9cc987e5aae6e227d55678
scogan #2 ⊹ You don't own me, I'm not just one of your many toys. You don't own me, don't say I can't go with other boys. You don't own me, don't try to change me in any way. You don't own me, don't tie me down 'cause I'd never stay. I don't tell you what to say, I don't tell you what to do. So just let me be myself, that's all I ask of you.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Ec0v
misfits #4 ⊹ Are you a stranger ? But you seem so familiar, it's hard to explain. And maybe I'm broken, but my arms are wide open for you. And you'll never know it, but you're just like me. Now you can't deny the times you lied and cried, you missed your mother. And I know, the story goes, you say you really tried, you didn't try at all. So now you hate the world, it hates you back is your excuse to fall.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Kl4a
meloh #7 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection F5d98bd5c340fa12dd59720d30849c332fa38085
joseegan #5 ⊹ Sometimes, baby, I'm so carefree, with a joy that's hard to hide. And then, sometimes, again it seems that all I have is worry, and then, you're bound to see my other side. But I'm just a soul whose intentions are good. Oh Lord, please don't let me be misunderstood.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection 8cfeb39614d4b7948b153340e7201903ce8a763d
aiden #1 ⊹ Now I'm worried for my soul, and I'm still scared of growin' old. You were good to me. And I'm so used to letting go, but I don't wanna be alone. Still, no matter where I go, at the end of every road, you were good to me.
RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en darkgoldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : stairsjumper (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty
Message(#) Sujet: (Megan & Aiden) desperate for a new connection (Megan & Aiden) desperate for a new connection EmptyDim 17 Avr 2022, 15:50




Desperate for a new connection
Megan Williams & @Aiden Turner - 2019, 21 ans  (Megan & Aiden) desperate for a new connection 873483867

Je ne bois jamais à outrance. Hantée par l’image de ma mère endormie, parfois à la limite de l’inconscience, dans son propre vomi, je n’ai jamais été capable de boire jusqu’à perdre le contrôle de mes actions. Je ne me souviens que trop bien des conséquences des siennes, je n’ai rien oublié de ses yeux vitreux ou ses paroles sans aucun sens. Toutefois, je reste une jeune femme à l’image de sa génération : j’aime tout ce qui brille, j’aime les soirées où chacun se met sur son trente et un et j’aime être insouciante le temps d’une soirée. J’aime le goût des cocktails trop sucrés pour qu’il soit possible de sentir le goût de l’alcool et j’aime cet instant où, sans vous faire perdre le contrôle de vous même, ce dernier vous aide à vous sentir désinhibée. Je n’ai pas besoin de grand chose pour ça cela dit : l’adolescence m’a dotée d’un corps de femme avant l’heure, l’âge adulte n’a pas affecté mes traits de poupées et de gamine quelconque je suis devenue une sublime jeune femme. Je le sais et je n’ai pas peur de m’en servir pour arriver à mes fins. Je le sais et je ne suis pas de celles qui semblent ressentir le besoin de s’excuser pour ça. J’ai pris un mauvais démarrage dans la vie, mais je compte bien inverser la tendance avec les armes que j’ai en ma possession.

Ce soir, je n’assiste pas à la soirée organisée par Label Magazine, journal de mode australien, en tant que paparazzi. Ce soir, j’y ai été invitée en tant que photographe indépendante et parce que, à l’occasion et pour arrondir mes fins de mois, il m’arrive de me glisser dans la peau d’une photographe de shooting pour le journal. Ici, pas de stars à la renommée internationale, mais plutôt quelques étoiles montantes de la scène australienne. Certains visage seront oubliés d’ici six mois et seuls les plus chanceux réussiront à percer. Je ne suis pas pessimiste : je suis lucide et je commence à connaître ce milieu que j’observe depuis les gradins.  Même moi, plutôt bien au fait de qui intéresse le public et qui est un anonyme, je ne reconnais pas tous les invités. C’est le cas du jeune homme qui m’aborde alors que je me tiens droite, les coudes appuyés sur le mange debout où est posé un verre de cosmo que je n’ai pas encore touché. Il n’a pas l’arrogance de ceux qui pensent que tout leur est dû, mais il semble tout de même se sentir bien plus à se place que ceux qui, comme moi, ont été invités par courtoisie. « Je suis désolée, je suis censée savoir qui t’es ? » Amusée et peu farouche, j’esquisse un sourire espiègle avant de porter mon cocktail à mes lèvres. Pas assez sucré. « Généralement on se présente quand on aborde quelqu’un. » Je plisse les lèvres en l’observant, un air de défi dans le fond de l'œil. « Je vais te montrer. » Sans me départir de mon grand sourire, je tends une main dans sa direction. « Megan. Photographe de mode. Ou en tout cas c’est ce que j’aime croire. »





(Megan & Aiden) desperate for a new connection A44L8rk
(Megan & Aiden) desperate for a new connection VsgJxpQ
(Megan & Aiden) desperate for a new connection AybYaOa
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Fqo0cUp
(Megan & Aiden) desperate for a new connection LKqJkYj
(Megan & Aiden) desperate for a new connection FWfVJqn
(Megan & Aiden) desperate for a new connection YwJSohR
:l::

Revenir en haut Aller en bas
Aiden Turner
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois années au compteur déjà, il lui a semblé n’avoir fermé les yeux qu’une demi seconde depuis ses vingt ans pourtant
SURNOM : Ady reviens le plus souvent malgré ses protestations
STATUT : Célibataire, il fuit l’amour autant que l’ananas sur les pizzas, parce que dans les deux cas on fini écœuré
MÉTIER : Aiden se décrirait lui-même comme une étoile filante sur le point de se casser la gueule, mais son publiciste lui a demandé plusieurs fois de s’en tenir à « acteur »
LOGEMENT : Un luxueux appartement qui domine Srping Hill, bien trop de place pour un seul homme qui a installer un bowling dans une chambre
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 2684d68e3129682e6f4d9183096b1d191ef9e553
POSTS : 218 POINTS : 65

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ambidextre - allergique à la banane - ce genre de comportement silencieux qui fait toujours penser qu'il est en colère contre le monde - sourire faux 20/24h - adepte des questionnement sous la douche et des argumentaires devant le miroir - si vous ne trouvez plus de noix de pécan dans les épiceries c'est qu'il a tout dévalisé - un léger cheveu sur la langue quand il est énervé - portefeuille fendu en deux, souvenir de son grand-père dont il ne se sépare pas
RPs EN COURS :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 10e9f3631cfa1b25b8697d3f8636fd94

RPs EN ATTENTE :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Original
MAIDEN ☽ They say bad things happen for a reason. But no wise words gonna stop the bleeding 'cause she's moved on while I'm still grieving, and when a heart breaks no it don't break even.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection D6928017c3826e20629dcdf0dfe3641c
MEGAN ☽ You were good to me. Leavin' isn't better than tryin', growin', but I'm just growin' tired. Now I'm worried for my soul and I'm still scared of growin' old. You were good to me.
RPs TERMINÉS :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection B5538d4c994b2dc152eb5c83527335c73d356abb

AVATAR : Paul Mescal
CRÉDITS : dovakhiin (avatar)
DC : none
PSEUDO : Schopenhoeur
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/03/2022

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Aiden) desperate for a new connection (Megan & Aiden) desperate for a new connection EmptyMar 26 Avr 2022, 11:33



@Megan Williams & Aiden Turner These days my waves get lost in the oceans. Seven billion swimmers, man I'm going through the motions. Sent up a flare, I need love and devotion

Il a l'image de son paternel coincé dans la tête alors que le verre vient titiller sa lèvre inférieure d'un geste bien trop répétitif ce soir. Son vieux, le cul coincé dans un fauteuil qui porte maintenant son empreinte indélébile, un énième whisky entre les doigts, le regarde dans le miroir alors qu'Aiden devrait y trouver son propre reflet cerné et consterné. C'est pas qu'il n'aime pas les soirées, enfin il ne les apprécie pas outre mesure, mais disons qu'il est toujours compliqué pour l'acteur de se fondre dans une masse qu'il ne connait pas encore, qu'il regardait du coin de l'oeil en évitant tout contact, la langue acérée de moqueries et de paroles disgracieuses. Il est temps de faire bonne impression, de bomber le torse et de jouer des coudes pour se faire une place dans un univers aussi serré que les jambes d'une nonne, et comme son agent le disait si bien "tant que tu ne te fais pas remarquer, tu n'aura rien d'autre que des petits rôles à la con". Se faire remarquer était une chose, finir complètement éclaté au beau milieu des stars montantes du cinéma australien en était une autre. Alors le liquide s'était répandu dans le lavabo, les yeux hagards du Turner avait un instant flirté avec son image renvoyée avant que ses paumes ne viennent écraser ses joues pour se donner un peu de constante, une épaisseur qu'il devait montrer au reste du monde sans pour autant attirer la pitié dans un regard de chien battu. Bomber le torse comme un coq, le plus gros coq de la basse-cour, se faire entendre au-dessus des autres sans surjouer un rôle qu'on ne sait pas encore mener parfaitement. Aiden arpente les allées, va de groupe en groupe pour y placer un petit rire ou une parole sage avant de changer de crémerie pour recommencer à nouveau. Il a mis son beau smoking, tiré les pans de sa chemise blanche pour y déposer des boutons de manchette achetés spécialement pour l'occasion, et pourtant il se retrouve avec une tâche de sauce cocktail sur la manche droite. "Bordel, pas ce soir." Aiden frotte la manche de son pouce sec, puis de son pouce mouillé, avant de comprendre que rien ne fera disparaître la preuve de son affront au pressing à haute pression.

« Je suis désolée, je suis censée savoir qui t’es ? » Hein ? Tout ce qu'il voulait c'était un peu d'eau froide pour essayer d'enlever cette tâche, rien de plus, pas de contact avec le reste de la population pour ne pas avoir à sympathiser, mais son chemin avant croisé celui qu'une magnifique blonde tenue à l'écart du reste. "Juste un gars qui cherche de quoi enlever cette tâche avant que mon agent ne décide de m'enfermer dans une cave pour me punir". Halston ne ferait jamais ça, enfin sans doute. Un sourire enfantin sur les lèvres Aiden avait franchi le mange debout alors le haut de son corps, frôlant la jeune femme de la pointe de l'épaule, pour y trouver un morceau de chiffon. « Généralement on se présente quand on aborde quelqu’un.» Elle présente un petit air de défis qui le fait sourire, un pas grand chose qui la distingue du reste des gens, un beaucoup qui attire l'attention de tout le monde sans qu'elle ne le veuille forcément. « Je vais te montrer. » Et elle tends une main dans sa direction, lui offre la chance de pouvoir engager une conversation bien plus profonde que tout ce qu'il a eu ce soir. « Megan. Photographe de mode. Ou en tout cas c’est ce que j’aime croire. » L'acteur en oublie le chiffon, la tâche, le reste des regards qui pourraient se tourner vers eux. "Aiden Turner. Acteur, ou du moins c'est ce qu'on me fait croire depuis quelques temps." Pas encore assez connu pour se vanter mais nécessiteux de le faire pour être connu. "Tu as d'autres choses à me montrer Megan photographe de mode ?" Le ton joueur, un peu bercé par l'alcool qui se dilapide dans son organisme ou par l'excitation de pouvoir enfin parler d'autres choses que de second rôles et d'actor studio, Aiden se laisse porter par la légèreté de la conversation. "Non parce que c'est de loin la discussion la plus intéressante que j'ai eu de la soirée, si on ne compte pas Gil là-bas qui a tenté de me vendre sa technique pour améliorer mes scènes de sexe." Il se pince les lèvres, ose un sourire sans jamais quitter des jeux la jeune femme, celle qui a réussi à lui décroche la première phrase complète de la soirée.



┗ NEVER TEARS US APART ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.


(Megan & Aiden) desperate for a new connection FximBIO
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 2eDseF9
(Megan & Aiden) desperate for a new connection QqLqwzn
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Qi7UeVN
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
la chute d'Icare
la chute d'Icare
Voir le profil de l'utilisateur
(Megan & Aiden) desperate for a new connection IAeu3cF ÂGE : 24 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Meg généralement, "Barbie les emmerdes" pour Joséphine.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Autrefois paparazzi, elle a pour l'instant raccroché les gants. Elle est à présent employée au "Mirages", studio photo ouvert en avril 2022 par Edgerton. Egérie de la nouvelle collection de Michael Hills, on dit merci beau-papa.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace, à Spring Hill, avec Damon, son époux qui dort dans la chambre d'à côté, et Bowie, le chien récemment adopté pour l'aider à se sentir en sécurité.
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Rsum
POSTS : 3455 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritablement obsédée par l'idée de s'élever dans l'échelle sociale, elle s'y emploie sans penser aux dommages collatéraux › forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › spécialiste des fausses bonnes idées, Megan agit avant et réfléchit après › elle a un grand coeur, pourtant elle n'hésite pas à laisser derrière elle ceux qui deviennent pour elle des "poids morts"
RPs EN COURS :
(09)
damon #11wendy & macaiden (2019)saül #6scott #2damon #14shiloh #7jo #5jasper

(Megan & Aiden) desperate for a new connection 6e1f685e0af5309f2ccd3a189746eb733608a278
cosigan #11 & #14 ⊹ I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 1234567891011121314

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Dd8244143fdb9b9d4b9cc987e5aae6e227d55678
scogan #2 ⊹ You don't own me, I'm not just one of your many toys. You don't own me, don't say I can't go with other boys. You don't own me, don't try to change me in any way. You don't own me, don't tie me down 'cause I'd never stay. I don't tell you what to say, I don't tell you what to do. So just let me be myself, that's all I ask of you.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Ec0v
misfits #4 ⊹ Are you a stranger ? But you seem so familiar, it's hard to explain. And maybe I'm broken, but my arms are wide open for you. And you'll never know it, but you're just like me. Now you can't deny the times you lied and cried, you missed your mother. And I know, the story goes, you say you really tried, you didn't try at all. So now you hate the world, it hates you back is your excuse to fall.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Kl4a
meloh #7 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection F5d98bd5c340fa12dd59720d30849c332fa38085
joseegan #5 ⊹ Sometimes, baby, I'm so carefree, with a joy that's hard to hide. And then, sometimes, again it seems that all I have is worry, and then, you're bound to see my other side. But I'm just a soul whose intentions are good. Oh Lord, please don't let me be misunderstood.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection 8cfeb39614d4b7948b153340e7201903ce8a763d
aiden #1 ⊹ Now I'm worried for my soul, and I'm still scared of growin' old. You were good to me. And I'm so used to letting go, but I don't wanna be alone. Still, no matter where I go, at the end of every road, you were good to me.
RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en darkgoldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : stairsjumper (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Aiden) desperate for a new connection (Megan & Aiden) desperate for a new connection EmptyMar 26 Avr 2022, 15:45



Desperate for a new connection
Megan Williams & @Aiden Turner - 2019, 21ans  (Megan & Aiden) desperate for a new connection 873483867

« Juste un gars qui cherche de quoi enlever cette tâche avant que mon agent ne décide de m'enfermer dans une cave pour me punir. » J’observe le jeune homme en fronçant les yeux, à la recherche de la moindre technique d’approche fumeuse ou de la moindre réplique de drague foireuse et préparée à l’avance. Il tient sa manche surélevée de sa peau entre ses doigts et mon regard est attiré par le tissu noir de son smoking, en effet taché d’une sauce à la couleur douteuse. « Personne mange à ce genre d’événement. Les gens font semblant, c’est ça le secret. » Parce que la moitié des actrices et modèles aspirantes souffrent de toute façon de troubles de l’alimentation et que le reste de l’assemblé a bien trop peur de tâcher sa robe ou son costard de créateur. « Toutes les starlettes ont peur que la presse les qualifie d’anorexiques, c’est pour ça qu'elles ont un petit four à la main. Mais il s’agirait surtout pas de prendre le risque de passer pour un pique-assiette, alors faut pas non plus être scotché au buffet. » Pour lui montrer que moi je n’en ai rien à foutre, j’attrappe mon petit four entre mes doigts pour le porter à mes lèvres et l’avaler de deux bouchées, avant de boire une gorgée de champagne. « Les seuls qui profitent vraiment de ce genre de soirée, ce sont ceux qui se foutent de l’image qu’ils renvoient. » Je lui adresse un clin d'œil destiné à appuyer le fait que je fais partie de cette dernière catégorie. Je ne suis pas là pour me montrer : je participe à cette économie juteuse sans en être une victime. Je m’enrichis sur le dos de tous ces mannequins squelettiques.

« Aiden Turner. Acteur, ou du moins c'est ce qu'on me fait croire depuis quelque temps. » - « Bein voyons. Tout le monde est acteur, ici. » Ou plutôt, chacun aime le croire. Le brun, je ne me souviens pas l’avoir vu quelque part, pas même dans les séries débiles dont s’abreuve ma meilleure amie. « On peut te voir dans quoi, monsieur l’acteur ? » Ne me dites pas qu’il fait dans la télé-réalité. Personnellement, j’abhorre ce genre télévisuel mais force est de constater qu’il fait vendre des journaux et, par conséquent, des clichés volés comme ceux que je prends. « Laisse-moi deviner… Le sidekick un peu naïf de l’antagoniste ? Le meilleur ami du héros ? » Amusée par cette conversation, je l’observe impunément de haut en bas, plissant les yeux à chaque proposition. Le fait est qu’avec ces yeux particuliers, il joue certainement souvent le personnage secondaire un peu stone. « Tu as d'autres choses à me montrer Megan photographe de mode ? Non parce que c'est de loin la discussion la plus intéressante que j'ai eu de la soirée, si on ne compte pas Gil là-bas qui a tenté de me vendre sa technique pour améliorer mes scènes de sexe. » Il ne se vexe pas et c’est tout à son honneur : je déteste la susceptibilité quand elle est apportée comme réponse à la provocation ou des traits d’esprits. « C’est peut-être pour ça que je t’ai pas reconnu. Je regarde pas de porno et j’ai entendu dire que les images sont tout le temps retouchées en post production. » J’esquisse un sourire provocateur en portant mon verre à mes lèvres. Oh, je doute qu’il mange de ce pain là : ce n’est pas ce genre de soirée. Ici, chacun espère devenir une star, une vraie.

« Ça dépend pourquoi t’es là. Ce que tu cherches en venant à ce genre de soirée. » J’appuie mes coudes sur le mange-debout, et je dépose mon menton entre mes mains. Parfaitement concentrée, je l’observe d’un regard voué à le déstabiliser. « La visibilité ? T’es à la recherche de ton prochain rôle ou tu veux simplement ta photo dans un joli costume dans le prochain numéro de Label Magazine à défaut de pouvoir faire la couverture de Vogue Australia ? »





(Megan & Aiden) desperate for a new connection A44L8rk
(Megan & Aiden) desperate for a new connection VsgJxpQ
(Megan & Aiden) desperate for a new connection AybYaOa
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Fqo0cUp
(Megan & Aiden) desperate for a new connection LKqJkYj
(Megan & Aiden) desperate for a new connection FWfVJqn
(Megan & Aiden) desperate for a new connection YwJSohR
:l::

Revenir en haut Aller en bas
Aiden Turner
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois années au compteur déjà, il lui a semblé n’avoir fermé les yeux qu’une demi seconde depuis ses vingt ans pourtant
SURNOM : Ady reviens le plus souvent malgré ses protestations
STATUT : Célibataire, il fuit l’amour autant que l’ananas sur les pizzas, parce que dans les deux cas on fini écœuré
MÉTIER : Aiden se décrirait lui-même comme une étoile filante sur le point de se casser la gueule, mais son publiciste lui a demandé plusieurs fois de s’en tenir à « acteur »
LOGEMENT : Un luxueux appartement qui domine Srping Hill, bien trop de place pour un seul homme qui a installer un bowling dans une chambre
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 2684d68e3129682e6f4d9183096b1d191ef9e553
POSTS : 218 POINTS : 65

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ambidextre - allergique à la banane - ce genre de comportement silencieux qui fait toujours penser qu'il est en colère contre le monde - sourire faux 20/24h - adepte des questionnement sous la douche et des argumentaires devant le miroir - si vous ne trouvez plus de noix de pécan dans les épiceries c'est qu'il a tout dévalisé - un léger cheveu sur la langue quand il est énervé - portefeuille fendu en deux, souvenir de son grand-père dont il ne se sépare pas
RPs EN COURS :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 10e9f3631cfa1b25b8697d3f8636fd94

RPs EN ATTENTE :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Original
MAIDEN ☽ They say bad things happen for a reason. But no wise words gonna stop the bleeding 'cause she's moved on while I'm still grieving, and when a heart breaks no it don't break even.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection D6928017c3826e20629dcdf0dfe3641c
MEGAN ☽ You were good to me. Leavin' isn't better than tryin', growin', but I'm just growin' tired. Now I'm worried for my soul and I'm still scared of growin' old. You were good to me.
RPs TERMINÉS :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection B5538d4c994b2dc152eb5c83527335c73d356abb

AVATAR : Paul Mescal
CRÉDITS : dovakhiin (avatar)
DC : none
PSEUDO : Schopenhoeur
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/03/2022

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Aiden) desperate for a new connection (Megan & Aiden) desperate for a new connection EmptyMar 10 Mai 2022, 19:00



@Megan Williams & Aiden Turner These days my waves get lost in the oceans. Seven billion swimmers, man I'm going through the motions. Sent up a flare, I need love and devotion

Aiden ne pouvait nier ni cette monstrueuse tâche de sauce crevette sur la manche de sa chemise, ni la façon dont la blonde exprimait ses mots avec ses yeux plutôt qu'avec sa bouche. De haut en bas elle l'avait dévisagé avant de faire claquer les mots contre son palais, faisant d'elle la conversation la plus agréable de toute la soirée quand bien même elle en laissait croire le contraire. « Personne mange à ce genre d’événement. Les gens font semblant, c’est ça le secret. » Alors il était le seul être humain encore capable d'agir comme tel ? Les sourcils surélevés en guise de point d'interrogation, l'acteur s'était penché pour mettre la main sur une serviette capable de lui venir en aide. « C'est donc ça... moi qui pensais qu'on avait juste à se faire vomir dans les toilettes entre deux petits fours. » Encore un point du métier qu'il avait en horreur, c'était à se demander ce qu'il foutait encore là alors qu'aucune passion ne l'animait. « Toutes les starlettes ont peur que la presse les qualifie d’anorexiques, c’est pour ça qu'elles ont un petit four à la main. Mais il s’agirait surtout pas de prendre le risque de passer pour un pique-assiette, alors faut pas non plus être scotché au buffet. » Alliant le geste à la parole dans un pied de nez qu'elle voulait rebelle et désinvolte, elle avait glissé un feuilleté entre ses lèvres avant de le noyer dans une lampée de champagne. « Déjà qu'on me qualifie de petit con il ne faudrait pas non plus que je rajoute anorexique à la liste, je prend bonne note de tes conseils. »

Aiden n'était plus accoudé au comptoir mais debout devant la blonde qu'il surplombait de quelques bons centimètres, maintenant complètement désintéressé de la tâche rougeâtre sur son poignet. « Les seuls qui profitent vraiment de ce genre de soirée, ce sont ceux qui se foutent de l’image qu’ils renvoient. » Son clin d'oeil est lourd de sens, ses mots également. Elle se fiche bien des sobriquets que l'on pourrait lui donner durant cette soirée à la con, des regards qu'ils verseront sur elle en la pointant du bout du menton, le genre de situation dans laquelle il se retrouve aussi plongé parfois. Comme un doigt d'honneur bien dressé Aiden accompagne la jeune femme en substituant une bouteille de champagne des mains d'un serveur. « Et ça te dirait de n'en avoir rien à foutre avec moi ? » Un haussement d'épaule, un petit sourire en coin, cette impression d'avoir enfin trouvé quelqu'un non obnubilé par son propre nombril. « Bein voyons. Tout le monde est acteur, ici.» Vrai. Une déduction qu'elle avait simplement pu faire au vu du nombre de personnes présente ici qui se vantait d'être le nouveau grand nom du cinéma. « On peut te voir dans quoi, monsieur l’acteur ? Laisse-moi deviner… Le sidekick un peu naïf de l’antagoniste ? Le meilleur ami du héros ? » Outch, sans le vouloir Megan touchait des points sensibles qui rendaient Aiden encore plus triste alors qu'il buvait une lampée de champagne à même le goulot. « Pas loin, vraiment je suis impressionné. Mais non, je suis plus du genre petit ami qu'on plaque pour le bad boys dont les tatouages sont le seul trait de personnalité ou encore, fils qui déteste son père mais qui réalise à la fin que la vie est courte et qu'il faut pas tout gâcher. » La carrière du Turner décrite en quelques mots pour Megan, rien d'extraordinaire, rien qui ne le poussait à se lever du lit tous les matins, rien qui ne l'animait vraiment.

« C’est peut-être pour ça que je t’ai pas reconnu. Je regarde pas de porno et j’ai entendu dire que les images sont tout le temps retouchées en post production. » Aiden recrache le champagne entre ses lèvres, faisait s'écraser au sol des petites gouttes dorées alors qu'il étouffe un rire pour ne pas se faire remarquer. Elle à de l'humour, elle est la plus belle chose qu'il ait vu ce soir, alors il était hors de question pour le Turner de quitter cet endroit maintenant qu'il l'avait trouvé. « Dommage, je joue un super rôle dans 'Les touristes se perdent en forêt volume 2'. Et puis ils pouvaient rien retoucher avec moi, déjà que ça rentrait pas dans le cadre. » Aiden en rajoute pour que cette conversation ne s'épuise jamais, source intarissable de paroles acerbes quand on avait assez d'autodérision pour les accepter. Il n’avait rien à faire ici et Megan le savait très bien, figeant l’instant entre Aiden et elle pour le confronter à la dure réalité de sa présence dans cette pièce, le fait qu’il devait décrocher d’autres rôles que les habituels en se montrant des plus intéressés devant des réalisateurs dont il ne connaissait même pas le prénom. « Ça dépend pourquoi t’es là. Ce que tu cherches en venant à ce genre de soirée. » Elle s’appuie sur le comptoir avant de faire défiler ses yeux sur la silhouette vacillante de l’acteur intoxiqué au champagne.

« La visibilité ? T’es à la recherche de ton prochain rôle ou tu veux simplement ta photo dans un joli costume dans le prochain numéro de Label Magazine à défaut de pouvoir faire la couverture de Vogue Australia ? » Megan ne devait rien connaître d’autre que les paroles qui claquent, définissant son personnage autours de ce franc parlé qui plaisait à un Aiden bien trop souvent bercé par des léchages de cul en bonne et due forme. « Tu veux la vérité Megan ? » Une gorgée de champagne à moitié avalée de travers, des mains qui essuient péniblement les gouttes sur son menton, Aiden se reproche de la blonde sans pour autant envahir son espace. « Mon agent m’a fait venir ici pour décrocher de nouveaux rôles, elle a peur que je je perde la passion pour le métier et que je tombe dans l’oubli… mais la vérité c’est que je suis pas sûr que ce boulot soit fait pour moi…» C’est la première fois qu’il mets des mots sur ce qu’il ressens, la première fois qu’il avoue ses fissures, et ça devant la plus parfaite des inconnues.

 



┗ NEVER TEARS US APART ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.


(Megan & Aiden) desperate for a new connection FximBIO
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 2eDseF9
(Megan & Aiden) desperate for a new connection QqLqwzn
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Qi7UeVN
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
la chute d'Icare
la chute d'Icare
Voir le profil de l'utilisateur
(Megan & Aiden) desperate for a new connection IAeu3cF ÂGE : 24 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Meg généralement, "Barbie les emmerdes" pour Joséphine.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Autrefois paparazzi, elle a pour l'instant raccroché les gants. Elle est à présent employée au "Mirages", studio photo ouvert en avril 2022 par Edgerton. Egérie de la nouvelle collection de Michael Hills, on dit merci beau-papa.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace, à Spring Hill, avec Damon, son époux qui dort dans la chambre d'à côté, et Bowie, le chien récemment adopté pour l'aider à se sentir en sécurité.
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Rsum
POSTS : 3455 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritablement obsédée par l'idée de s'élever dans l'échelle sociale, elle s'y emploie sans penser aux dommages collatéraux › forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › spécialiste des fausses bonnes idées, Megan agit avant et réfléchit après › elle a un grand coeur, pourtant elle n'hésite pas à laisser derrière elle ceux qui deviennent pour elle des "poids morts"
RPs EN COURS :
(09)
damon #11wendy & macaiden (2019)saül #6scott #2damon #14shiloh #7jo #5jasper

(Megan & Aiden) desperate for a new connection 6e1f685e0af5309f2ccd3a189746eb733608a278
cosigan #11 & #14 ⊹ I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 1234567891011121314

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Dd8244143fdb9b9d4b9cc987e5aae6e227d55678
scogan #2 ⊹ You don't own me, I'm not just one of your many toys. You don't own me, don't say I can't go with other boys. You don't own me, don't try to change me in any way. You don't own me, don't tie me down 'cause I'd never stay. I don't tell you what to say, I don't tell you what to do. So just let me be myself, that's all I ask of you.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Ec0v
misfits #4 ⊹ Are you a stranger ? But you seem so familiar, it's hard to explain. And maybe I'm broken, but my arms are wide open for you. And you'll never know it, but you're just like me. Now you can't deny the times you lied and cried, you missed your mother. And I know, the story goes, you say you really tried, you didn't try at all. So now you hate the world, it hates you back is your excuse to fall.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Kl4a
meloh #7 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection F5d98bd5c340fa12dd59720d30849c332fa38085
joseegan #5 ⊹ Sometimes, baby, I'm so carefree, with a joy that's hard to hide. And then, sometimes, again it seems that all I have is worry, and then, you're bound to see my other side. But I'm just a soul whose intentions are good. Oh Lord, please don't let me be misunderstood.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection 8cfeb39614d4b7948b153340e7201903ce8a763d
aiden #1 ⊹ Now I'm worried for my soul, and I'm still scared of growin' old. You were good to me. And I'm so used to letting go, but I don't wanna be alone. Still, no matter where I go, at the end of every road, you were good to me.
RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en darkgoldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : stairsjumper (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Aiden) desperate for a new connection (Megan & Aiden) desperate for a new connection EmptyMer 18 Mai 2022, 19:45




Desperate for a new connection
Megan Williams & @Aiden Turner - 2019, 21ans  (Megan & Aiden) desperate for a new connection 873483867

« C’est donc ça… Moi qui pensais qu’on avait juste à se faire voir dans les toilettes entre deux petits fours. » Je laisse échapper un rire amusé, teinté d’une pointe de sarcasme qui en dit long sur ce que je pense de la plupart des gens présents ici. Je n’ai aucun respect pour ces pseudos it-girls qui ne rêvent que de célébrité sans posséder le moindre talent, aucun pour ces apollons qui veulent qu’on les adule mais n’aspirent à aucune grandeur. Je les méprise puisque, depuis toujours, j’aspire à m’élever dans l’échelle sociale, à devenir quelqu’un mais pas de la façon superficielle qu’ils adoptent. La facilité, si elle est séduisante, m’intéresse moins que l’authenticité et le mérite. Je crois que, si j’admirais ces gens d’une quelconque manière, je ne serais pas aussi douée dans mon job. Cela demande du détachement que de ruiner la vie ou en tout cas l’image parfaite de ces inconnus tout sauf anonymes. « Surtout pas. Elles attendent d’être rentrées à l’hôtel ou à la maison pour ça. Malheureux, jamais en public. » Les troubles alimentaires ne font pas gagner d’abonnés sur Instagram. « Déjà qu’on me qualifie de petit con il ne faudrait pas non plus que je rajoute anorexique à la liste, je prends note de tes conseils. » - « Ta chemise me dit que tu fais pas partie du lot. » Je désigne du bout du menton la tâche de sauce cocktail qui s’étale sur le blanc autrefois immaculé du vêtement. « Et ça te dirait de n’en avoir rien à foutre avec moi ? » - « T’es pas supposé faire partie de ceux qui en ont rien à foutre Aiden, acteur. » On ne décroche pas des rôles avec une image ternie. Pourtant, je le sens honnête et il pique mon intérêt. Que fait-il ici ce soir s’il se moque de toutes ces conneries ? Je l’observe avec attention, avec intensité.

« Pas loin, vraiment je suis impressionné. Mais non, je suis plus du genre petit ami qu’on plaque pour le bad boy dont les tatouages sont le seul trait de personnalité ou encore, fils qui déteste son père mais qui réalise à la fin que la vie est courte et qu’il faut pas tout gâcher. » - « Un habitué des seconds rôles donc. » D’une certaine façon, ce sont souvent les pires. Ils touchent du doigt le rêve, ils peuvent parfois côtoyer la sphère des stars du petit et grand écran mais sans jamais appartenir à leur caste. Pour cette raison, ils sont bien souvent aigris et jaloux de la réussite de personnes plus talentueuses ou, plus souvent, plus chanceuses qu’eux. Mais quelque chose me dit qu’Aiden est différent, il a l’air différent en tout cas. « Dommage, je joue un super rôle dans “Les touristes se perdent en forêt volume 2“. Et puis ils pouvaient rien retoucher avec moi, déjà que ça rentrait pas dans le cadre. » Il rentre dans mon jeu, il a du répondant et ça me plait : j’explose de rire, un rire franc, un rire qui n’a rien à voir avec l’espèce de hoquet contrôlé des mannequins anorexiques qui cherchent à tout contrôler, à tout calculer, même leur euphorie. « T’es même pas capable d’inventer un titre de film porno crédible. Je sais pas si c’est rassurant ou ridicule. » Mon visage répond à cette question pour moi : c’est vivifiant, tout l’est dans cette conversation. « Tu veux la vérité Megan ? » - « Aussi longtemps que je serais en vie, je répondrai toujours oui à cette question. » La vérité ou plutôt la lutte contre les mensonges est mon cheval de bataille, la pierre angulaire de mon existence. Les mensonges détruisent des vies et je les abhorre. Peut-être est-ce pour ça que je ne ressens aucune culpabilité à l’idée d’exposer au grand jour ceux des célébrités que le public adule. « Mon agent m’a fait venir ici pour décrocher de nouveaux rôles, elle a peur que je perde la passion pour le métier et que je tombe dans l’oubli… Mais la vérité c’est que je suis pas sûr que ce boulot soit fait pour moi… » Je hoche la tête, avant d’esquisser un sourire et de hausser les épaules. « C’est peut-être ton agent qui est pas fait pour toi. C’est peut-être ça que tu devrais changer, pas ton choix de carrière. » Je jette un coup d’œil circulaire à la foule, avant de me concentrer à nouveau sur mon interlocuteur. « Elle est là ce soir ? » La réponse est certainement non. Je doute qu’il soit le genre de client assez important pour être suivi de près, baby-sitté comme s’il était un enfant incapable de s’occuper de lui-même. « Si elle est pas là, rien t’empêche de te tirer. Tu t’es fait voir et je suis prête à parier que ton portrait a déjà été tiré sous tous ses angles : tu seras dans le prochain numéro du magazine, sans l’ombre d’un doute. » Même si, malheureusement pour lui, je doute qu’il occupe autre chose que le pied d’une page consacrée aux célébrités de seconde zone. « Qu’est-ce que t’en dis ? On se tire et on va chercher autre chose que des petits fours décongelés en ville ? » J’ignore tout de ce qui me pousse à lui faire ce genre de proposition. Ce que je sais, c’est que j’ai besoin d’un vent de nouveauté, de fraicheur, et que cette conversation me pousse à avoir envie de le découvrir, au moins le temps d’une soirée.




(Megan & Aiden) desperate for a new connection A44L8rk
(Megan & Aiden) desperate for a new connection VsgJxpQ
(Megan & Aiden) desperate for a new connection AybYaOa
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Fqo0cUp
(Megan & Aiden) desperate for a new connection LKqJkYj
(Megan & Aiden) desperate for a new connection FWfVJqn
(Megan & Aiden) desperate for a new connection YwJSohR
:l::

Revenir en haut Aller en bas
Aiden Turner
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois années au compteur déjà, il lui a semblé n’avoir fermé les yeux qu’une demi seconde depuis ses vingt ans pourtant
SURNOM : Ady reviens le plus souvent malgré ses protestations
STATUT : Célibataire, il fuit l’amour autant que l’ananas sur les pizzas, parce que dans les deux cas on fini écœuré
MÉTIER : Aiden se décrirait lui-même comme une étoile filante sur le point de se casser la gueule, mais son publiciste lui a demandé plusieurs fois de s’en tenir à « acteur »
LOGEMENT : Un luxueux appartement qui domine Srping Hill, bien trop de place pour un seul homme qui a installer un bowling dans une chambre
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 2684d68e3129682e6f4d9183096b1d191ef9e553
POSTS : 218 POINTS : 65

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ambidextre - allergique à la banane - ce genre de comportement silencieux qui fait toujours penser qu'il est en colère contre le monde - sourire faux 20/24h - adepte des questionnement sous la douche et des argumentaires devant le miroir - si vous ne trouvez plus de noix de pécan dans les épiceries c'est qu'il a tout dévalisé - un léger cheveu sur la langue quand il est énervé - portefeuille fendu en deux, souvenir de son grand-père dont il ne se sépare pas
RPs EN COURS :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 10e9f3631cfa1b25b8697d3f8636fd94

RPs EN ATTENTE :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Original
MAIDEN ☽ They say bad things happen for a reason. But no wise words gonna stop the bleeding 'cause she's moved on while I'm still grieving, and when a heart breaks no it don't break even.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection D6928017c3826e20629dcdf0dfe3641c
MEGAN ☽ You were good to me. Leavin' isn't better than tryin', growin', but I'm just growin' tired. Now I'm worried for my soul and I'm still scared of growin' old. You were good to me.
RPs TERMINÉS :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection B5538d4c994b2dc152eb5c83527335c73d356abb

AVATAR : Paul Mescal
CRÉDITS : dovakhiin (avatar)
DC : none
PSEUDO : Schopenhoeur
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/03/2022

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Aiden) desperate for a new connection (Megan & Aiden) desperate for a new connection EmptyMar 14 Juin 2022, 12:47



@Megan Williams & Aiden Turner These days my waves get lost in the oceans. Seven billion swimmers, man I'm going through the motions. Sent up a flare, I need love and devotion

« Surtout pas. Elles attendent d’être rentrées à l’hôtel ou à la maison pour ça. Malheureux, jamais en public. » Un rire s'échappe des lèvres du pseudo acteur alors que du coin de l'oeil il remarque très clairement la file indienne de jeunes femmes qui se tiennent la main sur le ventre comme si leurs estomacs allaient soudainement se décrocher sur le sol. Elle était un vent de légèreté dans un environnement rendu aseptique par les faux semblants, des sourires hypocrites aux tapes dans le dos d'une main couverte d'épines, Megan avait rendu la soirée agréable pour le jeune acteur qui se pouvait s'empêcher de lui jeter des coups d'œil qui se veulent discrets. "T'as du passer de nombreuses heures à les observer pour en tirer toutes ces conclusions." Mais là c'était lui qui l'observait en se mordant la lèvre, rendu fier par les quelques verres qu'il avait pris avant d'entamer la conversation, oubliant presque qu'il s'était rendu à cette soirée sous les ordres de son agent qui ne manquait pas de lui lancer des regards remplis d'éclairs. « Ta chemise me dit que tu fais pas partie du lot. » La blonde pointe le bout de son menton sur la tâche de sauce cocktail qui orne la chemise du Turner, ne lui faisant ainsi pas cocher la case des anorexiques qui se feront vomir à peine rentrés à la maison. "Ma chemise me dis surtout que je vais encore devoir en racheter une car je sais pas faire de lessive." Il était encore un jeune garçon qu'on avait foutu dans la vie sans prendre le temps de lui expliquer, avec un petit paquet d'argent en prime pour ne pas qu'il pose de questions sur le pourquoi du comment. « T’es pas supposé faire partie de ceux qui en ont rien à foutre Aiden, acteur. » Emphasis on the 'acteur' qu'elle avait appuyé d'un mouvement de langue contre son palais pour marquer le fait qu'il était tout le contraire de ce qu'il était supposé être entre ces murs. "Mais si j'étais comme tous les autres je n'aurai pas piqué ta curiosité Megan, photographe de mode." Un haussement de sourcil et un sourire en coin avait fait de lui un nouvel homme, le genre qu'on accepte ou qu'on repousse directement sans rien au milieu.

« Un habitué des seconds rôles donc. » Elle avait touché en plein de mille sans prendre de pincettes, avec cette sincérité qu'Aiden avait fini par cernes au bout de quelques précieuses minutes de discussion, et si Megan trouvait les bonnes cibles avec ses mots c'est bien parce qu'il avait à cœur cette histoire de seconds rôles qu'on lui offrait à tour de bras. "Il paraît que je les joue très bien, mes seconds rôles. Tu viendra sur un plateau pour me voir et dans quelques années quand je serais super connu tu pourra revendre l'emballage du tacos que je t'offrirai ce jour là." Déjà convaincu que la blonde donnerait de son temps pour venir le voir souffrir sous les paroles agressives d'un réalisateur snobinard, Aiden joue cartes sur table en se montrant des plus honnêtes avec Megan, franchissant même les barrières de la pudeur en évoquant les films pornographique, et ça en plein milieu d'une soirée mondaine où plusieurs des regards étaient braqués sur lui. « T’es même pas capable d’inventer un titre de film porno crédible. Je sais pas si c’est rassurant ou ridicule. » Le rire de Megan avait aussitôt déclenché celui de l'acteur qui avait écopé de regards appuyés de la part du reste de la foule. Fuck them all après tout. "Prend le côté rassurant si ça me permet de te revoir après cette soirée." Aucune autre personne n'avait maintenant plus d'importance que Megan alors même que tout le monde faisait semblant de s'intéresser aux autres pour gratter quelques noms en plus dans un répertoire vide d'âmes. « Aussi longtemps que je serais en vie, je répondrai toujours oui à cette question. » La question de la vérité que l'acteur cherche à fuir encore et toujours, petit oisillon coincé que l'on a poussé du nid trop tôt et dont on s'étonne encore qu'il ne sache pas voler.

Besoin de ce défaire de cette vie mais aucunement l'envie de reprendre à zéro une existence qui n'a jamais été glorieuse. Aiden avait beau dénigrer son emploi, penser que l'herbe est plus verte chez les autres, il n'en reste pas moins qu'il ne sait rien faire d'autres que ça. « C’est peut-être ton agent qui est pas fait pour toi. C’est peut-être ça que tu devrais changer, pas ton choix de carrière. Elle est là ce soir ? » Oh il n'était pas encore assez important pour être suivi à la trace, ni par les photographes ni par son agent qui avait sans doute mieux à faire que de le surveiller pour qu'il se fasse des copains. Aiden avait secoué le menton à la négative tout en avalant les dernières gorgées de son verre, faisant monter l'alcool à ses joues alors même qu'il rougissait déjà. "Tu penses bien qu'elle a d'autres chats à fouetter que de regarder si j'accepte de lécher des culs en échange d'un rôle seconde dans une sitcom." Un haussement de sourcil suivi d'un hoquet un chouïa alcoolisé avait rendu Aiden prêt à tout pour se barrer d'ici, simplement si elle le lui demandait. Etrange façon de faire que de s'enticher de la première inconnue qui apportait un brin d'attention, mais le courant avait filé entre les deux sans même qu'il ne s'en rende compte, lui laissant un goût d'aventure sur les lèvres. «Si elle est pas là, rien t’empêche de te tirer. Tu t’es fait voir et je suis prête à parier que ton portrait a déjà été tiré sous tous ses angles : tu seras dans le prochain numéro du magazine, sans l’ombre d’un doute. » Le Turner avait bombé le torse sans le vouloir, transis par l'idée de voir son nom figurer sur autre chose qu'une amende pour excès de vitesse. Peut-être qu'il n'aimait pas cette vie mais que cette vie l'adorait, avec sa gueule de jeune premier qui ne disait jamais non à rien par peur de ne plus être apprécié. "Je suis simplement un peu déçu que ça ne soit pas ton objectif qui m'ait pris en photo mais la nuit est encore longue et je suis un pro des selfies flous." Il avait subtilement glissé l'invitation sans trop en ajouter, en appuyant simplement sur le fait qu'ils avaient encore du temps devant eux pour profiter de cette alchimie naissante qui lui avait redonné le sourire.  « Qu’est-ce que t’en dis ? On se tire et on va chercher autre chose que des petits fours décongelés en ville ? » Les lèvres pincées pour s'éviter un rictus bien trop grand pour la taille de son visage Aiden avait dodeliné de la tête pour simple réponse, embarquant au passage une bouteille derrière le bar qui atterrirait directement sur une facture quelconque. "Emmène moi où tu veux du moment que ça ne soit pas un autre tapis rouge ou une soirée de lancement." A vrai dire il aurait été prêt à la suivre à l'autre bout de la ville pour fuir cet événement et les gens sans âmes qui la peuplait. "J'ai pas de limousine mais un scooter qui tiens à peu près la route si t'as pas peur." D'un doigt assuré Aiden avait appeler l'ascenseur pour fuir la scène de crime au plus vite, conscient qu'il serait obligé de se justifier le lendemain auprès de son agent pour avoir agis avec son cœur plutôt qu'avec sa tête.

 



┗ NEVER TEARS US APART ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.


(Megan & Aiden) desperate for a new connection FximBIO
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 2eDseF9
(Megan & Aiden) desperate for a new connection QqLqwzn
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Qi7UeVN
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
la chute d'Icare
la chute d'Icare
Voir le profil de l'utilisateur
(Megan & Aiden) desperate for a new connection IAeu3cF ÂGE : 24 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Meg généralement, "Barbie les emmerdes" pour Joséphine.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Autrefois paparazzi, elle a pour l'instant raccroché les gants. Elle est à présent employée au "Mirages", studio photo ouvert en avril 2022 par Edgerton. Egérie de la nouvelle collection de Michael Hills, on dit merci beau-papa.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace, à Spring Hill, avec Damon, son époux qui dort dans la chambre d'à côté, et Bowie, le chien récemment adopté pour l'aider à se sentir en sécurité.
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Rsum
POSTS : 3455 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritablement obsédée par l'idée de s'élever dans l'échelle sociale, elle s'y emploie sans penser aux dommages collatéraux › forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › spécialiste des fausses bonnes idées, Megan agit avant et réfléchit après › elle a un grand coeur, pourtant elle n'hésite pas à laisser derrière elle ceux qui deviennent pour elle des "poids morts"
RPs EN COURS :
(09)
damon #11wendy & macaiden (2019)saül #6scott #2damon #14shiloh #7jo #5jasper

(Megan & Aiden) desperate for a new connection 6e1f685e0af5309f2ccd3a189746eb733608a278
cosigan #11 & #14 ⊹ I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 1234567891011121314

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Dd8244143fdb9b9d4b9cc987e5aae6e227d55678
scogan #2 ⊹ You don't own me, I'm not just one of your many toys. You don't own me, don't say I can't go with other boys. You don't own me, don't try to change me in any way. You don't own me, don't tie me down 'cause I'd never stay. I don't tell you what to say, I don't tell you what to do. So just let me be myself, that's all I ask of you.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Ec0v
misfits #4 ⊹ Are you a stranger ? But you seem so familiar, it's hard to explain. And maybe I'm broken, but my arms are wide open for you. And you'll never know it, but you're just like me. Now you can't deny the times you lied and cried, you missed your mother. And I know, the story goes, you say you really tried, you didn't try at all. So now you hate the world, it hates you back is your excuse to fall.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Kl4a
meloh #7 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection F5d98bd5c340fa12dd59720d30849c332fa38085
joseegan #5 ⊹ Sometimes, baby, I'm so carefree, with a joy that's hard to hide. And then, sometimes, again it seems that all I have is worry, and then, you're bound to see my other side. But I'm just a soul whose intentions are good. Oh Lord, please don't let me be misunderstood.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection 8cfeb39614d4b7948b153340e7201903ce8a763d
aiden #1 ⊹ Now I'm worried for my soul, and I'm still scared of growin' old. You were good to me. And I'm so used to letting go, but I don't wanna be alone. Still, no matter where I go, at the end of every road, you were good to me.
RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en darkgoldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : stairsjumper (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Aiden) desperate for a new connection (Megan & Aiden) desperate for a new connection EmptyMar 14 Juin 2022, 17:08




Desperate for a new connection
Megan Williams & @Aiden Turner - 2019, 21ans  (Megan & Aiden) desperate for a new connection 873483867

« T'as dû passer de nombreuses heures à les observer pour en tirer toutes ces conclusions. » - « C’est mon boulot de les observer tenter de briller un peu plus que la voisine. » Derrière le terme photographe de presse peuvent se cacher beaucoup de choses et que l’on parle de mon boulot inavouable ou des shootings sur lesquels il m’arrive de travailler, ce que je dis reste vrai. C’est usant de réserver mon objectif à aux starlettes Australiennes. C’est usant parce que la plupart ne sont rien de plus que des coquilles vides, capturer leur image ne m’apporte rien. Ce n’est pas stimulant, pas plaisant, ce n’est qu’un moyen de payer mes factures. Les clichés volés me permettent au moins de les surprendre quand elles pensent que personne ne les regarde et, encore là, elles restent prévisibles et peu dignes d’intérêt. Tout le monde boit. Tout le monde couche pour réussir, se fait vomir et beaucoup n’hésitent pas à se poudrer le nez à l’occasion. Je ne ressens rien à l’idée de blesser ces gens là avec mes photos, avec le fait de vendre leurs secrets à la presse.

Mais Aiden a l’air différent. Il a l’air de ne pas trop savoir ce qu’il fait là et de s’en moquer à la fois. Il a capté mon attention et, si j’en crois la façon dont il me dévore des yeux sans subtilité, j’ai capté la sienne. « Ma chemise me dit surtout que je vais encore devoir en racheter une car je sais pas faire de lessive. » J’éclate de rire, en frôlant sa manche de mes doigts. « T’es pas encore assez blindé pour jeter tous tes vêtements après les avoir portés ? C’est triste. » Je m’exprime comme si j’évoquais une normalité, alors qu’elle n’est pas la mienne. Je loue beaucoup des tenues que je porte à ce genre d’événement, n’ayant pas du tout les moyens de m’acheter des robes de créateur. « Mais si j'étais comme tous les autres je n'aurai pas piqué ta curiosité Megan, photographe de mode. » - « Qui te dit que t’as piqué ma curiosité ? » J’étire un sourire amusé, pourtant parfaitement consciente qu’il a raison. « Peut-être que je suis uniquement là pour récolter des secrets juteux et pouvoir écrire un article sur la façon dont tu t’empiffres aux buffets à volonté. » Il n’en est rien et ma remarque n’appelle même pas de réponse. Maintenant que je semble avoir attiré son attention, il est différent Aiden. Plus sûr de lui. Plus intéressant, plus séduisant.

« Il paraît que je les joue très bien, mes seconds rôles. Tu viendras sur un plateau pour me voir et dans quelques années quand je serais super connu tu pourras revendre l'emballage du tacos que je t'offrirais ce jour-là. » - « J’espère surtout qu’à ce moment là tu te souviendras de ta super amie Megan et que tu me décrocheras un rôle dans un blockbuster Marvel ou DC. J’ai toujours pensé que je ferais une super Harley Quinn. » Je n’aspire pas à voir mon image sur grand écran, pourtant. Mais j’admets que je jalouse en secret l’attention que reçoivent ces idiots et idiotes qui, à mon sens, ne la méritent pas. « Prend le côté rassurant si ça me permet de te revoir après cette soirée. » - « Peut-être que j’aurais préféré que tu t’y connaisse, t’en sais rien. » J’éclate de rire avant de dissiper tout malentendu : je n’ai pas envie de passer pour une folle furieuse trop entreprenante non plus.

Il n’a pas envie d’être là, l’acteur, et je commence aussi sérieusement à penser que je me suis montrée et que plus rien ne m’oblige à rester. Ma question concernant son agent est donc loin d’être innocente. « Tu penses bien qu'elle a d'autres chats à fouetter que de regarder si j'accepte de lécher des culs en échange d'un rôle secondaire dans une sitcom. » Parfait. « Pas de collègues de plateaux qui te retiennent ? De petite amie ? » J’ai déjà ce qu’il faut en terme d’amant marié, j’ai envie de ressentir quelque chose de différent, de plus simple ce soir. Quelle que soit la façon dont se termine la soirée d’ailleurs, manger des burger en compagnie de quelqu’un qui n’a pas peur d’être vu avec moi suffira à me donner l’impression de vivre une vie rangée, normale, agréable. « Je suis simplement un peu déçu que ça ne soit pas ton objectif qui m'ait pris en photo mais la nuit est encore longue et je suis un pro des selfies flous. » Je lève les mains devant moi en signe d’innocence. « Pas d’appareil photo caché sur moi. Je suis là pour profiter, ce soir. » Et de préférence, j’ai l’intention de continuer à profiter loin d’ici. « Emmène moi où tu veux du moment que ça ne soit pas un autre tapis rouge ou une soirée de lancement. » - « J’en déduis que t’as rien contre une rave party ou un salon de tatouage ? » Des choix bien trop audacieux pour coller à ma personnalité. « Je plaisante. Ce que j’ai en tête est bien plus simple, certainement trop pour une star comme toi. » La star dont je n’avais jamais entendu parler avant ce soir, la belle affaire. « J'ai pas de limousine mais un scooter qui tient à peu près la route si t'as pas peur. » - « Malin le scooter. » On sait tous comment je vais être obligée de me tenir, non ? C’est loin de m’effrayer ou de me repousser et je m’engouffre la première dans l’ascenseur. En bas de l’immeuble, j’attrape le casque qu’il me tend. « Tu me files le tien ou t’avais tout prévu depuis le début ? » Se déplace-t-il toujours avec deux casques dans le coffre de son scooter au cas où il ramènerait une jeune femme chez lui ? Mes lèvres esquissent un sourire éclatant et j’accroche moi même le casque, avant d’enjamber le scooter pour m’installer derrière lui, en tirant le plus possible sur ma robe pour éviter qu’elle ne remonte trop. « Direction Fortitude. Brunswick Street, tu connais ? » Moi, je fréquente souvent le Baja Modern Mexican, restaurant de Tacos traditionnels qui s’y trouve. « On a d’autres tâches à faire sur ta chemise, que je te la lave pas pour rien. » Il ne peut pas me voir, puisque je suis derrière lui, les bras autour de sa taille. S’il pouvait, il verrait que j’ai un immense sourire sur le visage.





(Megan & Aiden) desperate for a new connection A44L8rk
(Megan & Aiden) desperate for a new connection VsgJxpQ
(Megan & Aiden) desperate for a new connection AybYaOa
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Fqo0cUp
(Megan & Aiden) desperate for a new connection LKqJkYj
(Megan & Aiden) desperate for a new connection FWfVJqn
(Megan & Aiden) desperate for a new connection YwJSohR
:l::

Revenir en haut Aller en bas
Aiden Turner
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois années au compteur déjà, il lui a semblé n’avoir fermé les yeux qu’une demi seconde depuis ses vingt ans pourtant
SURNOM : Ady reviens le plus souvent malgré ses protestations
STATUT : Célibataire, il fuit l’amour autant que l’ananas sur les pizzas, parce que dans les deux cas on fini écœuré
MÉTIER : Aiden se décrirait lui-même comme une étoile filante sur le point de se casser la gueule, mais son publiciste lui a demandé plusieurs fois de s’en tenir à « acteur »
LOGEMENT : Un luxueux appartement qui domine Srping Hill, bien trop de place pour un seul homme qui a installer un bowling dans une chambre
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 2684d68e3129682e6f4d9183096b1d191ef9e553
POSTS : 218 POINTS : 65

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ambidextre - allergique à la banane - ce genre de comportement silencieux qui fait toujours penser qu'il est en colère contre le monde - sourire faux 20/24h - adepte des questionnement sous la douche et des argumentaires devant le miroir - si vous ne trouvez plus de noix de pécan dans les épiceries c'est qu'il a tout dévalisé - un léger cheveu sur la langue quand il est énervé - portefeuille fendu en deux, souvenir de son grand-père dont il ne se sépare pas
RPs EN COURS :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 10e9f3631cfa1b25b8697d3f8636fd94

RPs EN ATTENTE :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Original
MAIDEN ☽ They say bad things happen for a reason. But no wise words gonna stop the bleeding 'cause she's moved on while I'm still grieving, and when a heart breaks no it don't break even.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection D6928017c3826e20629dcdf0dfe3641c
MEGAN ☽ You were good to me. Leavin' isn't better than tryin', growin', but I'm just growin' tired. Now I'm worried for my soul and I'm still scared of growin' old. You were good to me.
RPs TERMINÉS :
(Megan & Aiden) desperate for a new connection B5538d4c994b2dc152eb5c83527335c73d356abb

AVATAR : Paul Mescal
CRÉDITS : dovakhiin (avatar)
DC : none
PSEUDO : Schopenhoeur
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/03/2022

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Aiden) desperate for a new connection (Megan & Aiden) desperate for a new connection EmptyJeu 23 Juin 2022, 09:11



@Megan Williams & Aiden Turner These days my waves get lost in the oceans. Seven billion swimmers, man I'm going through the motions. Sent up a flare, I need love and devotion

« C’est mon boulot de les observer tenter de briller un peu plus que la voisine. » Et il fallait de la dévotion pour se rendre dans ce genre de soirée afin de photographier des midinettes en tenues de gala cherchant tous les moyens possibles pour se faire remarquer. Le beurre dans des épinards bien fades qui servaient uniquement à régler les factures, à moins que Megan ne tire satisfaction de se rendre dans ce genre de lieux, profitant de cet instant pour se faire briller elle aussi. "On dirait un peu des paroles de psychopathe quand même. T'as déjà été confronté à des scandales ? Genre deux nanas qui ont la même tenue ou bien un vieux pervers de producteur qui mets une main au cul ?" Elle avait du être témoin de beaucoup de choses dans le cadre de son boulot, des plus mauvaises indignations aux moments plus doux d'une découverte fantastique dans les yeux des minots qui débutent dans le métier. Accoudé au bar Aiden faisait parti de ceux qui auraient tout à gagné de jouer les lèche cul pour se tailler une réputation, c'était d'ailleurs ce qu'on attendait de lui dans ce genre d'événement, mais sa rencontre avec la blonde l'avait complétement dissuadé de se mêler aux autres, préférant de loin le sarcasme et les sourires dissimulés de cette conversation légère. Un peu de vraie vie, au milieu d'un foutoir sans nom.

« T’es pas encore assez blindé pour jeter tous tes vêtements après les avoir portés ? C’est triste. » Une bouffée d'air embrasse les poumons du Turner alors qu'il laisse échappe un rire qui se fait retourner une petite poignée de personne assez proches d'eux pour les entendre. Mais il n'en avait rien à foutre. D'eux, de cette soirée, de l'ambiance sentant l'hypocrisie à plein nez. "La vénalité de tes propos m'offusquent, il faudra pas venir pleurer quand j'aurai une piscine remplie de caïmans et que tu pourra pas jouer avec." Aiden s'inventait une vie pour tenter de la faire rire, imposant son humour à défaut d'être le gars le plus riche de la pièce, encore moins le plus désirable comparé aux Ken qui se trimballaient en jetant des regards lourds de sens à Megan. Mais il était vrai, elle pouvait difficilement le nier. « Qui te dit que t’as piqué ma curiosité ? » Outch. La main sur le coeur pour imager sa déception Aiden n'avait quand même pas pu s'empêcher de sourire en réponse au rictus de la jeune femme, conscient que tout ce sarcasme était bien plus plaisant que la plupart des conversations qu'il entretenait au quotidien. « Peut-être que je suis uniquement là pour récolter des secrets juteux et pouvoir écrire un article sur la façon dont tu t’empiffres aux buffets à volonté. » L'acteur avait baissé les yeux pour fixer ses chaussures, empêchant un nouveau rire de venir troubler la soirée des futurs starlettes qu'on oublierait d'un claquement de doigts. "Si tu veux je te laisserai même me prendre en photo pendant que je me cure le nez, on trouvera un gros titre ensemble comme quoi j'ai une obsession déplacée pour les mucosités." Rien de plus excitant pour une jolie blonde que de se retrouver face à un homme capable de se livrer de cette façon, à cœur ouvert, les émotions marquées sur le visage tout comme la rougeur qui s'installe sur ses pommettes depuis son dernier verre d'alcool. On dira de lui qu'il a gâché l'opportunité de cette soirée, il répondra qu'il avait plus important à faire ce soir-là.

« J’espère surtout qu’à ce moment là tu te souviendras de ta super amie Megan et que tu me décrocheras un rôle dans un blockbuster Marvel ou DC. J’ai toujours pensé que je ferais une super Harley Quinn. » Un hochement de tête honnête avait suffit pour que le Turner se rende ridicule, les yeux perdus à force d'imaginer, des joues qui prenaient feu alors qu'elle appuyait chacune de ses syllabes. "Qui voudrait de moi dans le rôle Batman sil te plaît ? Encore Robin je dirai pas non, mais je pourrai pas gagner 30 kilos de muscles en un an, j'aime trop la vie pour me faire souffrir." Si l'idée de jouer un super-héros n'avait jamais franchi l'esprit du jeune homme c'était sans doute à cause de la très mauvaise représentation qu'il avait de son corps. Incapable de se trouver désirable, évitant de près ou de loin les miroirs, Aiden détestait l'idée d'exposer son intimité aux yeux du public, craignant les jugements et les doigts levés. « Peut-être que j’aurais préféré que tu t’y connaisse, t’en sais rien. » Les paroles de la blonde le prive de cette pensée, son rire le ramène à la réalité alors qu'il se pince les lèvres pour ne pas rajouter au boucan qu'ils font déjà. "Peut-être que moi je t'ai menti alors." Il avait haussé les sourcils pour se montrer convaincant quand bien même tout ça le rendait ridicule. « Pas de collègues de plateaux qui te retiennent ? De petite amie ? » Même si son agent avait été présente, munie de menottes afin de l'emprisonner au bar pour qu'il évite de s'échapper, Aiden aurait trouvé un moyen de quitter cette soirée quitte à se couper une main. "Rien de tout ça non." Sur son visage rougi un sourire en coin, seul témoin de cette scène innocente qui fait battre son coeur encore adolescent. Pas une seule chose aurait pu l'empêcher de profiter du reste de la soirée en compagnie de Megan, ni les regards qu'on pourrait lui jeter ni les soupirs accusateurs de son agent qui finirait bien par apprendre sa disparition de la soirée. « Pas d’appareil photo caché sur moi. Je suis là pour profiter, ce soir. » Alors ils avaient tout le temps de se faire des souvenirs plutôt que des post sur Instagram, fabuleux.

« J’en déduis que t’as rien contre une rave party ou un salon de tatouage ? » Peut-être ? Peut-être pas ? L'alcool aidant la prise de décision grotesque Aiden avait répondu par un hochement d'épaules. « Je plaisante. Ce que j’ai en tête est bien plus simple, certainement trop pour une star comme toi. » La star avait soufflé un rire nerveux, préférant de loin vivre incognito dans une marrée humaine plutôt que tout en haut de l'affiche mais seul comme un con. "C'est dommage pour le salon de tatouage, j'aurai pu avoir ton portrait sur la poitrine en souvenir de cette soirée." Encore une bonne chance pour que le monde du cinéma lui tourne complètement le dos, et inconsciemment Aiden avait sans doute envie qu'on lui enlève les paillettes collées sur son front et les langues pendues à son cul. « Malin le scooter. » Une main sur la poignée du coffre pour en tirer le casque Aiden avait répond par un sourire. "Disons que je mets toutes les chances de mon côté seulement." Mais qui était cet homme dont les mots aguicheurs n'étaient en rien semblables aux paroles dénuées de sens qu'il avait l'habitude de sortir ? De quelle manière le Turner avait-il réussi à se muer en un homme rempli de confiance alors qu'il avait encore du mal à appeler le médecin pour prendre rendez-vous ? « Tu me files le tien ou t’avais tout prévu depuis le début ?[/color] » "Tu crois que je me balade toujours avec deux casques alors que je fais des tâches sur ma chemise en mangeant des crevettes ? Tu surestimes mon pouvoir d'attraction, qui est proche du néant." Elle avait enfilé le casque avant de nouer l'attache, enjambant le scooter rafistolé avec une grâce certaine qui n'était pas à la portée de tout le monde. « Direction Fortitude. Brunswick Street, tu connais ? On a d’autres tâches à faire sur ta chemise, que je te la lave pas pour rien. » Les bras de la blonde autours de sa taille Aiden avait esquissé un sourire grandiose d'oreilles en oreilles, profitant de la légère brise sur son visage, bien heureux d'avoir quitté cette soirée pour ce goût de liberté. "Vos désirs sont des ordres, et pour le lavage il faut prendre la lessive douce sinon ça me gratte." Sans doute qu'elle n'avait rien entendu de cette phrase, mais ses bras serrés autours du torse de l'acteur suffisait pour le rendre heureux, quand bien même ce bonheur était éphémère.

 



┗ NEVER TEARS US APART ┛
ஃ Days, gone by, Come back as the morning light. A colourless demise rises and the only shelter I used to know, is gone lost out of sight.


(Megan & Aiden) desperate for a new connection FximBIO
(Megan & Aiden) desperate for a new connection 2eDseF9
(Megan & Aiden) desperate for a new connection QqLqwzn
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Qi7UeVN
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
la chute d'Icare
la chute d'Icare
Voir le profil de l'utilisateur
(Megan & Aiden) desperate for a new connection IAeu3cF ÂGE : 24 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Meg généralement, "Barbie les emmerdes" pour Joséphine.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Autrefois paparazzi, elle a pour l'instant raccroché les gants. Elle est à présent employée au "Mirages", studio photo ouvert en avril 2022 par Edgerton. Egérie de la nouvelle collection de Michael Hills, on dit merci beau-papa.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace, à Spring Hill, avec Damon, son époux qui dort dans la chambre d'à côté, et Bowie, le chien récemment adopté pour l'aider à se sentir en sécurité.
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Rsum
POSTS : 3455 POINTS : 415

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritablement obsédée par l'idée de s'élever dans l'échelle sociale, elle s'y emploie sans penser aux dommages collatéraux › forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › spécialiste des fausses bonnes idées, Megan agit avant et réfléchit après › elle a un grand coeur, pourtant elle n'hésite pas à laisser derrière elle ceux qui deviennent pour elle des "poids morts"
RPs EN COURS :
(09)
damon #11wendy & macaiden (2019)saül #6scott #2damon #14shiloh #7jo #5jasper

(Megan & Aiden) desperate for a new connection 6e1f685e0af5309f2ccd3a189746eb733608a278
cosigan #11 & #14 ⊹ I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 1234567891011121314

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Dd8244143fdb9b9d4b9cc987e5aae6e227d55678
scogan #2 ⊹ You don't own me, I'm not just one of your many toys. You don't own me, don't say I can't go with other boys. You don't own me, don't try to change me in any way. You don't own me, don't tie me down 'cause I'd never stay. I don't tell you what to say, I don't tell you what to do. So just let me be myself, that's all I ask of you.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Ec0v
misfits #4 ⊹ Are you a stranger ? But you seem so familiar, it's hard to explain. And maybe I'm broken, but my arms are wide open for you. And you'll never know it, but you're just like me. Now you can't deny the times you lied and cried, you missed your mother. And I know, the story goes, you say you really tried, you didn't try at all. So now you hate the world, it hates you back is your excuse to fall.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Kl4a
meloh #7 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection F5d98bd5c340fa12dd59720d30849c332fa38085
joseegan #5 ⊹ Sometimes, baby, I'm so carefree, with a joy that's hard to hide. And then, sometimes, again it seems that all I have is worry, and then, you're bound to see my other side. But I'm just a soul whose intentions are good. Oh Lord, please don't let me be misunderstood.

(Megan & Aiden) desperate for a new connection 8cfeb39614d4b7948b153340e7201903ce8a763d
aiden #1 ⊹ Now I'm worried for my soul, and I'm still scared of growin' old. You were good to me. And I'm so used to letting go, but I don't wanna be alone. Still, no matter where I go, at the end of every road, you were good to me.
RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en darkgoldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : stairsjumper (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Aiden) desperate for a new connection (Megan & Aiden) desperate for a new connection EmptyDim 26 Juin 2022, 16:51



Desperate for a new connection
Megan Williams & @Aiden Turner - 2019, 21ans  (Megan & Aiden) desperate for a new connection 873483867

« On dirait un peu des paroles de psychopathe quand même. T'as déjà été confronté à des scandales ? Genre deux nanas qui ont la même tenue ou bien un vieux pervers de producteur qui met une main au cul ? » Oh si seulement il savait. Les scandales sont mon métier, même si je ne l’avoue pas au premier venu. Les scandales, ils sont autant ce qui met du beurre dans les épinards à la fin du mois que ce qui me fait vibrer puisqu’une part de moi adore découvrir et dévoiler ce qu’il se passe une fois que les volets sont fermés. « Tu mets réellement ça au même niveau, la même tenue et la main aux fesses ? » J’éclate de rire, avant d’ajouter. « Si seulement tu savais. Personne voit le photographe, on est invisible pour eux. Peut-être qu’un jour je te raconterai toutes les situations lunaires auxquelles j’ai assisté. » Bien sûr, il ne saura jamais tout. Tout, ça s’achète un prix d’or, c’est mon gagne-pain.

« La vénalité de tes propos s'offusque, il faudra pas venir pleurer quand j'aurai une piscine remplie de caïmans et que tu pourras pas jouer avec. » Il est rafraîchissant Aiden et je ne me souviens pas avoir déjà autant ri en présence d’une starlette. C’est exactement ce qu’il est, un aspirant influenceur, mais il semble si différent du genre d’individus que je croise habituellement à ce genre de soirée, de ces idiots imbus de leur personne, que j’ai envie de passer un peu plus de temps avec lui. Je ne sais pas si je pourrais lutter contre ce sentiment, mais je n’en ai de toute façon pas envie. « Tu feras moins le malin quand j’aurais décroché le numéro de Steven Spielberg après un shooting et que je partagerai pas avec toi. » Je lui adresse un clin d’oeil avant d’attraper une seconde coupe de champagne au vol sur le plateau de l’un des serveurs. « Si tu veux je te laisserai même me prendre en photo pendant que je me cure le nez, on trouvera un gros titre ensemble comme quoi j'ai une obsession déplacée pour les mucosités. » - « Je suis désolée, mais tu feras pas le poids contre elle. » Je pointe du doigt une influenceuse en vogue qui sirote un cocktail en minaudant auprès d’homme qui ont deux fois son âge et peut-être le pouvoir de donner un coup de boost à sa popularité. « Soit elle a une obsession pour la farine, soit l’image de fit-girl healthy qu’elle montre à ses abonnés est montée de toutes pièces. » Puisque j’ai pris en début de semaine un cliché d’elle en train de s’enfiler un rail de cocaïne en boîte de nuit, quand elle pensait que personne ne l’observait et que toutes les personnes présentes dans le carré VIP étaient des personnes de confiance. L’avantage d’avoir mon visage d’ange, c’est que je peux entrer partout. « Achète le People Magazine de la semaine prochaine si tu la trouves un peu trop parfaite. »

« Qui voudrait de moi dans le rôle Batman s'il te plaît ? Encore Robin je dirai pas non, mais je pourrai pas gagner 30 kilos de muscles en un an, j'aime trop la vie pour me faire souffrir. » - « Qui a dit que je voulais de toi comme co-star ? Non je pensais plus à un des frères Hemsworth, ou bien Ryan Gosling. » Je le provoque, un immense sourire sur le visage. Je lui plais, c’est une évidence, et comme à chaque fois que je sens que j’attire l’attention d’un homme et que je lui fais briller les yeux, je me sens pousser des ailes. Elles poussent au point que je me renseigne sur son statut civil sans la moindre subtilité. « Rien de tout ça non. » Pas de petite amie donc : le reste ne m’importait que peu et, comme seule réponse, je lui offre un sourire ravageur et un hochement de tête, signe que l’information ne tombe pas dans l’oreille d’une sourde. « C'est dommage pour le salon de tatouage, j'aurais pu avoir ton portrait sur la poitrine en souvenir de cette soirée. » - « Tu peux être sûr que ton agente t’aurais remercié. » Théâtralement, je pose une main sur mon cœur et prends un air affligé. « Je veux pas me mettre en travers de ta carrière. » Même si j’ai un beau visage : au diable la fausse modestie. « Disons que je mets toutes les chances de mon côté seulement. » - « Et qu’est ce que tu fais de l’énorme tâche de sauce cocktail sur ta chemise ? » Tâche que je désigne du menton avec un sourire mutin sur les lèvres, avant de m’éclipser et de l’entraîner dans mon sillage.

« Tu crois que je me balade toujours avec deux casques alors que je fais des tâches sur ma chemise en mangeant des crevettes ? Tu surestimes mon pouvoir d'attraction, qui est proche du néant. » Il me tend donc l’unique casque que j’enfile, songeant que son pouvoir d’attraction me semble bien loin du néant ce soir. Est-ce parce que j’ai un peu bu et que je n’ai pas l’habitude ? Est-ce parce que je suis à un tournant de ma vie ou je crains de n’intéresser que des types que Scott, marié et plus intéressés par l’idée de se faufiler entre mes cuisses que par ce que j’ai à dire ? Je l’ignore mais ce que je sais, c’est que je n’hésite pas une seule seconde avant de nouer mes bras autour de sa taille. Je ne fais rien de mal : je ne dois rine à personne. « Vos désirs sont des ordres, et pour le lavage il faut prendre la lessive douce sinon ça me gratte. » Mon rire éclate dans la nuit, à peine audible à cause du bruit généré par le moteur de la moto et celui des klaxons qui troublent la quiétude de la ville. « De la lessive douce, c’est noté ! » J’ai presque besoin de crier pour faire entendre le son de ma voix, et je ne sais même pas si elle lui parvient tout à fait. Quand la moto arrive au niveau du restaurant mexicain où j’ai mes habitudes, je le lui indique d’une pression un peu plus forte autour de sa taille et, lorsqu’il s’arrête et que je retire mon casque il me retrouve telle il m’a quittée : hilare. « T’es prêt à manger les meilleurs tacos de la ville ? » J’attrape sans main sans trop réfléchir à ce que je suis en train de faire, avant de l’entraîner à l’intérieur du bar-restaurant et de m’adresser au serveur. « Je veux vous prendre des Mushroom tacos, des chicken tacos, des carnitas tacos... Vous savez quoi ? Mettez moi aussi celui au poisson et au bœuf. » Une fois tous les tacos de la carte commandés, je me tourne vers mon complice avec un immense sourire sur les lèvres. « Tu pourras pas dire que t’as pas testé la carte. Tu verras, tu pourras plus non plus aller ailleurs après ça.[/i] » Sa main toujours prisonnière de la mienne je l’attire vers une table où nous nous installons. « Alors Aiden Turner, acteur, qu’est ce que tu cherches en t'enfuyant avec une inconnue ? Qu’est ce que t’attends de cette soirée ? »





(Megan & Aiden) desperate for a new connection A44L8rk
(Megan & Aiden) desperate for a new connection VsgJxpQ
(Megan & Aiden) desperate for a new connection AybYaOa
(Megan & Aiden) desperate for a new connection Fqo0cUp
(Megan & Aiden) desperate for a new connection LKqJkYj
(Megan & Aiden) desperate for a new connection FWfVJqn
(Megan & Aiden) desperate for a new connection YwJSohR
:l::

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Aiden) desperate for a new connection (Megan & Aiden) desperate for a new connection Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Megan & Aiden) desperate for a new connection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-