AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-47%
Le deal à ne pas rater :
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
7.99 € 14.99 €
Voir le deal

 (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3049 POINTS : 315

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage La chasse aux oeufsNicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2LeviCharlieDamon #5Spencer
(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery › Primrose ›
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere XIqbFEx
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1630788408-tamagotchi

RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)Dinis


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilan
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Empty
Message(#) Sujet: (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere EmptyMar 19 Avr 2022, 22:05




You got a fast car and I want a ticket to anywhere.
◊ ◊ ◊

Ça fait trente-minutes que je suis assis dans ma voiture à me demander ce que je peux bien foutre devant l’appartement de Maisie, alors que je pourrais être en train de frapper à la porte de Penny ou me réfugier dans celui de Lexie. Je sais qu’Esmée se ferait un plaisir de me servir quelques cookies et un verre de lait chaud, pourtant c’est jusqu’ici que je me suis mis à rouler en quittant la caserne et son reflet du passé. C’est dans des moments comme celui-ci que je me rends compte à quel point je suis plutôt bien entouré et qu’avec les années, Sam et moi, nous avons réussi à construire une forteresse pleine de gens sur qui nous pouvons désormais compter. Des personnes qui tiennent à nous autant que ce qu’on peut tenir à eux, qui répondent toujours présents pour prendre soin de Samuel lorsque je ne suis pas en position de le faire, comme ce soir par exemple. Alors pourquoi Maisie ? Sûrement parce que Lexie et Penny attendent un bébé quant à Esmée, elle est trop âgée pour avoir à s'inquiéter. Peut-être aussi parce qu’ils me connaissent trop bien pour croire à mes bobards et qu’à voir ma gueule dans le rétroviseur, il me faudrait bien plus que des belles paroles pour leur ôter tout soupçon. Je suis pas en mesure d’en parler, c’est à peine si j’arrive à me faire à l’idée de vivre dans un monde où elle ne figure plus. Y’a tout qui s’est enchainé trop vite : les paroles de l’urgentiste; la paperasse à compléter comme s’il ne suffisait que d’une simple signature pour tirer un trait sur ce qu’elle était; toutes ces informations données et que je ne suis pas en mesure d'assimiler. Et puis, y’a eu les retrouvailles à la caserne des pompiers, c’est là où tout a vraiment dégénéré. Je sais que je peux pas me permettre de flancher une seconde fois, qu’elle n’aurait pas voulu me voir dans cet état, rongé par la colère comme après le départ de mon grand-père ou celui de Russell.  Elle a toujours détesté les conflits, c'est pas pour rien qu'elle a fait le choix de les fuir. Pourtant, ce soir, j'ai bien du mal à lui faire honneur. Les traces de sang séchées sur mes phalanges en sont la preuve et même si je ne regrette pas mon geste, je suis conscient que le coup n'a pas seulement été porté contre lui, mais aussi et surtout contre moi. J'arrive plus à me souvenir, je sais plus si j'ai bien mis les boites de médicaments en sécurité. Je ne me revois pas fermer l'étagère à clé, ni même les prendre pour les ranger et les mettre hors de sa portée. Ça faisait pourtant partie des automatismes de la journée, ceux qu'il m'était impossible de louper, mais je ne me souviens pas l'avoir fait alors peut-être que c'est ma faute si elle nous a quitté en plus du fait de ne pas avoir su l'aider. C'est mon père qui a mis le feu aux poudres en décidant de la quitter, mais je suis celui qui n'a pas su mettre fin aux flammes. Donc, ouais, j'ai déraillé complet, j'ai pas pensé plus loin que la colère, mais le problème avec l'agressivité, c'est que plus on la laisse s'installer et plus c'est difficile de s'en défaire. Alors pourquoi Maisie ? Sans doute parce que c'est la seule personne que je connaisse -en dehors de son frère- qui me déteste assez pour ne pas me prendre en pitié. La seule envers qui le fait de me montrer exécrable n'a rien d'anormal et qui saura accueillir mes silences comme une bénédiction et non pas comme un signal d'alerte. C'est finalement tout ce dont j'ai besoin là, tout de suite. Je veux pourvoir prétendre que rien n'a changé jusqu'à ce que je sois obligé d'annoncer l'insurmontable à celui qui passe le week-end chez les Hurley.

Mon portable se met à vibrer à plusieurs reprises après avoir envoyé quelques messages à Moriarty pour lui proposer de prendre son van et de quitter la ville. Une idée prise sur un coup de tête, j'étais pas sûr qu'elle accepte, mais faut croire qu'elle a aussi besoin de prendre l'air sans quoi elle aurait sans doute refusée de se retrouver coincée avec moi pendant plus d'une journée. Je jette un dernier coup d'oeil dans le rétroviseur intérieur et ouvre la boite à gants pour en sortir les lunettes de soleil que m'a offert Samuel pour qu'elles puissent matcher avec les siennes. C'est pas ce qu'il y a de plus classe, mais ce sera toujours mieux que les rétines marquées par son départ. Je quitte le véhicule pour venir ouvrir le coffre lorsque je la vois enfin sortir de son appartement. "Bon, avant que tu me poses la question : Oui c'est des dinosaures et si je les porte c'est parce que t'as le don de m'éblouir."   La disquette est à l'image du faux petit-copain parfait que je suis depuis à peu près quatre mois. J'attrape les sacs plastiques à l'effigie de l'épicerie du coin et les dépose à mes pieds pour prendre le plaid que je passe sur mon épaule. "J'ai pris de quoi survivre." On devrait pouvoir tenir une journée voire deux si tant est qu'on ne se soit pas entretuer avant même de s'être mis en route.  "Il est garé où ton van ?" Je demande, pour être sûr qu'elle n'ait rien raté du message que je lui ai envoyé. Non, parce que techniquement elle n'a pas dit oui. Il se pourrait même qu'elle soit sortie pour me foutre la raclée de ma vie ou m'incendier de l'avoir réveillé, dérangé ou que sais-je encore, interrompu devant un épisode de Bob le bricoleur. "Tu viens ?" Je lui lance en commençant à marcher vers une direction qui m'est encore inconnue, les bras chargés de paquets de bouffes que je n'ai même pas envie de manger. Heureusement qu'il y a l'alcool, c'est peut-être ce qui pèse le plus lourd, mais c'est aussi ce qui me fait le plus envie.

 


BY PHANTASMAGORIA



    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.



Dernière édition par Angus Sutton le Dim 05 Juin 2022, 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : la blague dure depuis des mois. ce qui est moins drôle, c’est qu’angus devient presque supportable.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, avec angus & sam. c’est uniquement par obligation, évidemment.
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere E20a32854bdf3ceafc759deec393cde999132886
POSTS : 423 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
RPs EN COURS : (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 5tnu
seth #3 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Maisie
angus #5, #6, #7 #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Original
aiden (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(20/06 - *cries in overbookée*)halston (fb)raphaeloxtormswann #2arthurninoangus #4 & seth #2muiredachamayatheorudylailavivian

RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › mara
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1angus #3carl #1

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofia
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : harley (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Empty
Message(#) Sujet: Re: (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere EmptySam 30 Avr 2022, 00:42



@ANGUS SUTTON & MAISIE MORIARTY ⊹⊹⊹ You got a fast car, I want a ticket to anywhere. Maybe we make a deal, Maybe together we can get somewhere, Any place is better. (c) hvkate-a&mulligxns.

Je vais le tuer. C’est une pensée que j’ai régulièrement quand il s’agit d’Angus, mais je crois que cette fois-ci, c’est la bonne. Je vais le tuer et je m’occuperai plus tard de réfléchir à comment cacher son corps. Là, tout de suite, j’ai juste envie de le tuer, alors qu’il m’annonce, l’air de rien, être devant chez moi. C’est encore plus creepy que ce que Carl est capable de faire – et Dieu sait qu’il peut aller loin quand il a une nana dans le viseur. Mais Angus le fait délibérément, il n’a aucune excuse à son comportement, c’est juste un imbécile qui ne respecte pas les limites... Oui, bon, des limites qu’on a pas fixé officiellement quand on s’est lancé dans ce plan foireux de faire croire qu’on était ensemble pour agacer mon frère, mais vu nos affinités, je pensais que c’était assez clair qu’on évitait de se rendre chez l’autre sauf en cas d’extrême nécessité. Et j’ai beau réfléchir, je vois pas pour quelle raison Angus est devant chez moi, parce que Lee n’était pas avec lui et Samuel et qu’il dort (j’espère, vu l’heure) paisiblement chez notre mère, parce que Seth ne squatte pas le canapé et que j’ai pas besoin de son aide pour le faire déguerpir et que jusqu’à preuve du contraire, on a remis les compteurs à zéro concernant nos petites vengeances respectives. Je me doute bien qu’il va me faire payer mon intrusion à MHI, mais je pense aussi qu’il a dû comprendre ce que ça faisait, d’être confronté sur son lieu de travail et qu’il a peut-être (ouais, j’ai un doute vu son manque de neurones) compris la leçon. Mais à part une envie fulgurante de me rendre la monnaie de sa pièce (ok, j’ai pas cinq ans, mais quand même... c’est lui qui a commencé), je ne vois vraiment pas ce qu’il fout là et je compte bien le découvrir. Surtout, si j’ai effectivement raison, il faut que j’essaie d’arrêter les frais le plus vite possible, parce qu’il est presque minuit, parce que mes colocataires dorment déjà (la vieillesse, je suppose, ça va se coucher avec les poules) et que mes voisins m’ont déjà sermonné à plusieurs reprises sur le volume sonore de la radio de mon « copain » quand il vient me chercher. Ils sont à deux doigts de porter plainte et si ça venait à se produire, je peux être sûre que Swann et Sofia, eux, ne seront pas seulement à deux doigts de me virer de la maison. Et je trouverai pas mieux pour un tel prix sur le marché, encore moins avec la possibilité d’héberger mon frère de temps à autre (je parle du petit, le grand faisait pas partie du lot, à la base). J’ai aucune envie d’élire domicile dans mon van en bout de course, parce que si c’est une solution que j’apprécie quand je pars en week-end, je suis pas sûre que ce soit vivable à l’année, hein, entre le manque de sanitaire et le frigo modèle réduit. Je vois déjà l’état de ma vie dans deux semaines si Angus décide de faire des siennes, et c’est la raison pour laquelle j’ai pas le temps de tergiverser et j’essaie pas de m’arranger avant de quitter ma chambre, de dévaler les escaliers quatre à quatre, ouvrant la porte à la volée – si Swann et Sofia dormaient, ils sont maintenant réveillés.

"Bon, avant que tu me poses la question : Oui c'est des dinosaures et si je les porte c'est parce que t'as le don de m'éblouir." Il a les mains dans le coffre et des lunettes de soleil sur la gueule et j’imagine le pire. Je le vois déjà sortir un projecteur pour illuminer tout le quartier, histoire de joindre l’image au son, parce que pourquoi se contenter d’un quand il peut faire les deux. Je sens la tension dans tous mes muscles alors qu’il sort des sacs plastiques ? Un plaid ? Il va me tuer c’est ça ? Il m’a devancé, il va me tuer, transporter mon sac dans le plaid avant de me découper en morceaux et de me jeter dans des sacs plastiques. C’est évident que ça allait se faire dans ce sens, je suis peut-être plus maligne que lui, mais il est plus fort, c’est sûr. "J'ai pris de quoi survivre." - « De quoi survivre... ? » Je répète, surprise. Donc il va pas seulement me tuer, il va aussi me bouffer et m’agrémenter de sauce piquante achetée à l’épicerie du coin, c’est ça ? "Il est garé où ton van ?" Et me rouler dessus, pour conclure le tout, histoire d’être sûr que j’ai du goût ou que je suis bien morte, dépend de l’ordre dans laquelle il réalisera les choses (ou alors il est vraiment creepy, mais là j’suis qu’à moitié étonnée). « Mon van ? » J’ai l’impression d’être un perroquet et j’y peux rien, il y a un truc louche dans tout ça. Angus a presque l’air... normal. Comme si ses messages étaient vrais, comme s’il attendait réellement que je l’emmène quelque part avec mon van. Mais c’est Angus. Il y a jamais rien qui va dans sa tête, alors je crois pas qu’aujourd’hui fasse exception à la règle. "Tu viens ?" Il commence même à marcher. C’est pas un truc de tueur en série, ça, normalement il m’aurait déjà assommé pour me traîner. « J'vais nulle part, Angus ! » Je hausse le ton un peu malgré moi alors que je le rattrape et que je me pose devant lui pour l’obliger à s’arrêter. « Il est presque minuit, j’suis en pyjama et t’es Angus Sutton, jamais de la vie je te suis pour aller je ne sais où. » Il y a trop d’éléments foireux dans ce constat, ça me fait trop peur. « Sérieusement, Sutton, abrège et dis-moi quelle petite vengeance à la con t’as prévu. » Il y en a une, je suis sûre. « Tu veux m’asperger d’un truc dégueulasse ? » Je demande en jetant un œil aux sacs. « Tu veux me kidnapper et me déposer à des dizaines de kilomètres et voir comment je survis ? » Cette fois-ci, mon regard se pose sur le plaid. « Me priver de la vue ? » Que je conclus en revenant à ses lunettes de soleil que j’ai envie d’arracher – mais eh, plus de violence, c’est la bonne résolution prise quatre mois trop tard. « Vas-y, qu’on en finisse. » Je serre les dents et ferme les yeux alors que je relève mes bras, façon épouvantail, prête à accepter la sentence – parce qu’il y en a une, il y a aucune autre raison pour qu’il se soit déplacé jusqu’à moi.


Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3049 POINTS : 315

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage La chasse aux oeufsNicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2LeviCharlieDamon #5Spencer
(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery › Primrose ›
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere XIqbFEx
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1630788408-tamagotchi

RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)Dinis


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilan
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Empty
Message(#) Sujet: Re: (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere EmptySam 14 Mai 2022, 23:38




You got a fast car and I want a ticket to anywhere.
◊ ◊ ◊

Elle me dévisage tandis que je m’attèle à récupérer le kit de survie pour notre petite escapade. Je n’ai jamais fait ça : quitter Brisbane. Encore moins sur un coup de tête, je sais pas trop dans quoi je m’embarque et je n’ai franchement pas la tête à y songer davantage. Je veux juste me barrer d’ici, dépasser la frontière invisible, celle qui m’a longtemps séparé du reste du monde et découvrir autre chose que tous les endroits d’une ville que je connais comme ma poche. « De quoi survivre... ? » Elle a l’air surprise, c’est pas ce que font les jeunes quand ils s’apprêtent à partir à l'aventure ? Remplir le coffre de choses utiles comme : un sac de bouffe ; de quoi s'hydrater ; une couverture et puis de quoi passer le temps comme le vieux jeu de cartes que je fourre dans la poche arrière de mon pantalon. Ça me parait être le strict minimum, je ne pense pas en faire trop, je suis même persuadé qu’il me manque des choses essentiels comme : un briquet pour pouvoir faire un feu de camp ; un aspire venin (hors de question d'utiliser ma bouche si elle se fait mordre par un serpent, plutôt crever !) et un lance-pierre pour pouvoir se protéger en cas de légitime défense, c'est pas commode le dingo, voyez-vous. En gros, on est dans la merde sauf si elle à tout ce qu'il faut dans son van.  « Mon van ? » Je baisse un peu mes lunettes de soleil pour la dévisager un instant avant de les remettre rapidement sur le nez. À quoi elle joue ? C'est quoi, une nouvelle lubie ? Imiter l'écho de ma propre voix pour me donner un avant-goût de ce à quoi pourrait ressembler une nuit passée en sa compagnie au fin fond d'une des grottes de l'Australie ? Non parce que si j'avais eu envie de passer le week-end avec un perroquet, je me serais démerder pour en trouver un. « J'vais nulle part, Angus ! » Elle vient se positionner devant moi pour me barrer le chemin. J'ai du mal à comprendre sa réaction, mes messages étaient pourtant clairs et ses réponses l’étaient tout autant. Je pensais qu’on avait un deal et que, pour une fois, on avait réussi à se mettre d'accord. « Il est presque minuit, j’suis en pyjama et t’es Angus Sutton, jamais de la vie je te suis pour aller je ne sais où. » Tout compte fait, Maisie n'est pas si différente des autres. Elle utilise les gens comme des objets jusqu’à ce qu’elle n’ait plus rien à en tirer."Je suis fréquentable seulement quand ça t'arrange. "Je lâche, exaspéré par sa réaction mélodramatique. Sincèrement, ça me dépasse. C'est elle qui m'a proposé de jouer les faux petits-amis. Elle aurait pu choisir n'importe qui, c'est pas les connards qui manquent sur Brisbane pourtant c'est bien à moi qu’elle s’est empressée de demander service donc qu'elle arrête de faire comme si c'était une véritable corvée que d'avoir à passer du temps en ma compagnie. L’excuse du frère, ça va deux minutes, mais faudrait vraiment qu'elle se déteste pour s’infliger une pseudo relation pendant des mois avec le dernier des bouffons dans l'unique but de faire chier son frère ainé. Dans tous les cas cette supercherie s'arrête ici. "Qu'est-ce que tu fous là, alors ? T'es venue pour me montrer ton magnifique pyjama ?" Je crache parce qu'il est là, le véritable venin et qu'on a pas besoin de partir camper pour qu'elle se fasse mordre par un serpent. «Sérieusement, Sutton, abrège et dis-moi quelle petite vengeance à la con t’as prévu. » J’ai pas le temps d’en placer une qu’elle prend les devants en se lançant dans un monologue digne d’une pièce de théâtre. «Tu veux m’asperger d’un truc dégueulasse ? »C’est vrai qu’on est le premier avril et que j’aurais très bien pu utiliser cette date comme excuse pour me foutre un peu plus de sa gueule, mais non. Je n'ai pas la tête à rire ce qui est assez ironique pour un premier avril, c'est quand même le seul jour de l'année où il est socialement acceptable de se laisser aller à quelques blagues enfantines.   « Tu veux me kidnapper et me déposer à des dizaines de kilomètres et voir comment je survis ? »  Je fronce les sourcils, elle part loin dans ses hypothèses surtout que si j’avais eu envie de la kidnapper je m’y serais pris autrement. J’ai bingwatché bien trop de séries criminelles pour savoir que : 1) Envoyer des messages à sa future victime le soir même dudit kidnapping n’est pas la plus futée des idées. 2) Gaspiller son argent dans des provisions pour la laisser mourir de faim quelques kilomètres plus loin, non plus. 3) Autant se rendre directement au poste de police si c'est pour venir la chercher devant son domicile. Je veux bien qu’elle me pense con, mais quand même pas à ce point.    « Me priver de la vue ? »  En quoi ça m’aiderait au juste ? Je suis perdu. Sans parler du fait que c'est Maisie qui a essayé de me rendre aveugle en débarquant sur mon lieu de travail en robe rose bonbon. Mes yeux s’en souviennent encore et il m’arrive même d’en faire des cauchemars.  « Vas-y, qu’on en finisse. »  Elle ferme les yeux et mime une version minable du Christ juste après avoir été crucifié tandis que je me penche pour attraper les sacs de provisions. "Rentre chez toi, Maisie. Je conclus, parce que j’en ai ras-le-cul de toujours devoir courir après les gens. C’est plus fatiguant qu’avoir à courir derrière un ballon pourtant c’est pas le cardio qui me manque, mais j’ai plus envie de me battre pour que les gens aient envie de rester. Elle ne veut pas venir ? Aucun problème, mais j'ai autre chose à faire que de la regarder faire son cinéma. « Trouve-toi quelqu’un d’autre pour jouer ton mec, j’arrête.» Je lance, sans prendre la peine de me retourner, les sacs dans les mains, je fais marche arrière pour retourner à mon véhicule. C’est Samuel qui risque d’en avoir le cœur brisé et le timing est sûrement médiocre, mais au moins je me dis qu’il n’aura pas à subir deux peines en l’espace de quelques mois. « T’auras qu’à dire à Seth que je t’ai trompé ou une connerie du genre, c’est pas l’imagination qui te manque. » Ça m'évitera d'avoir à faire face à son regard plein de pitié quand elle apprendra le décès de ma mère par le biais de son petit-frère. Je préfère encore qu'elle me déteste plutôt que de la voir compatir à mon sujet.
 


BY PHANTASMAGORIA




    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : la blague dure depuis des mois. ce qui est moins drôle, c’est qu’angus devient presque supportable.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, avec angus & sam. c’est uniquement par obligation, évidemment.
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere E20a32854bdf3ceafc759deec393cde999132886
POSTS : 423 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
RPs EN COURS : (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 5tnu
seth #3 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Maisie
angus #5, #6, #7 #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Original
aiden (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(20/06 - *cries in overbookée*)halston (fb)raphaeloxtormswann #2arthurninoangus #4 & seth #2muiredachamayatheorudylailavivian

RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › mara
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1angus #3carl #1

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofia
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : harley (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Empty
Message(#) Sujet: Re: (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere EmptyVen 27 Mai 2022, 23:03


Je n’ai jamais compris Angus. Ce n’est pas nouveau ; pourtant ce soir, alors que je suis face à lui et l’énigme qu’il représente, cette idée me dérange plus que d’ordinaire. Mon regard ne cesse de le dévisager malgré la pénombre, mes mots n’arrêtent pas de répéter les siens tandis que je ne comprends pas ce qu’il recherche en se pointant devant chez moi comme il vient de le faire. Je ne suis même pas surprise, en réalité, parce que c’est tout à fait le genre de comportement qui lui ressemble, qui nous ressemble, de s’imposer chez l’autre pour l’emmerder. Mais Angus a l’air sérieux. Il a des sacs dans les mains, il y a un air déterminé sur le visage et, surtout, aucune pique. Non, il a préféré l’humour. Ça ne lui ressemble pas et à vrai dire, plus les minutes passent, plus j’ai l’impression que le Angus devant moi n’a rien à voir avec celui que je côtoie et exècre depuis des mois. Il ne m’attaque pas alors qu’il aurait toutes les raisons de le faire, moi qui me suis pointée au milieu de la rue en pyjama et cheveux en bataille. Je me suis offusquée de son intrusion dans mon téléphone pour accoler des emojis ridicules à son nom, je l’ai menacé pour mieux qu’il me rappelle mon statut de naine face à lui ; je lui ai tout donné pour qu’il se foute de moi comme il sait si bien le faire et pourtant il ne saisit pas la perche. Et, un instant, je me demande si je préfère réellement cette version calme de mon meilleur ennemi, nettement plus inquiétante que la version arrogante et agaçante que je fréquente en temps normal. Parce qu’il est inquiétant, c’est tout – c’est pas moi qui m’inquiète, non, encore moins quand il baisse ses lunettes un instant et que ce que je crois y voir me terrorise un instant. Parce que c’est pas son regard, c’est pas le regard du Angus qui ne manque jamais une occasion de me rabaisser ou de me narguer, non, c’est une toute autre personne que j’ai devant moi, qui m’est totalement inconnue et je ne sais absolument pas comment m’adresser à elle. Je ne sais pas à quoi il joue, s’il a décidé de se lancer dans une reconversion d’acteur pour mieux me surprendre et reprendre l’avantage dans notre petite guerre sans fin. Après le coup que je lui ai fait à la MHI, je ne serais pas étonnée – je ne pourrais même pas lui en vouloir tant c’est logique. Même si c’est lui qui a commencé (argument ô combien recevable) il n’empêche que j’ai probablement dû le mettre hors de lui ce jour-là et qu’il ne cherche qu’à se venger. Et vu l’heure, vu l’urgence que j’ai décelée dans ses messages, son plan est inévitablement foireux. Si je dois reconnaître que d’ordinaire une certaine curiosité s’empare de moi à l’idée de savoir ce qu’il prépare pour continuer d’être un adversaire à la hauteur, aujourd’hui je ne suis pas sûre d’avoir la même assurance. "Je suis fréquentable seulement quand ça t'arrange." Il doit probablement lire l’incompréhension dans mon regard alors que je suis plantée devant lui. « Et pas moi, peut-être ? » Je lui demande, légèrement agacée. Question rhétorique ; moi-aussi je suis là quand ça l’arrange, quand il a besoin d’une potiche pour son bal des anciens – alors qu’il ne vienne pas jouer aux offusqués parce que j’en fais de même. Et même si je retrouve peu à peu le Angus que j’ai toujours connu (ou presque), je ne suis pas sereine pour autant. C’est pas que je me sens menacée, je ne lui prête pas des intentions qui ne lui ressemblent pas, mais je n’arrive toujours pas à mettre le doigt sur ce qui me dérange. "Qu'est-ce que tu fous là, alors ? T'es venue pour me montrer ton magnifique pyjama ?" Dans d’autres circonstances, j’aurais tourné sur moi-même pour approuver son propos. Mais Angus n’est pas moqueur, ni même arrogant. Il est juste acerbe et fulminant, ce qui ne lui ressemble pas. Même quand j’ai débarqué chez Michael Hills il n’était pas ainsi. Parce que ce n’est peut-être pas de la colère dans ses yeux, même si je n’arrive pas encore à identifier ce dont il s’agit.

J’émets des hypothèses quant à ce qu’il prévoit, je provoque, encore et encore, jusqu’à être dans le juste – mais Angus ne rebondit pas, ne réagit pas et je peine toujours à comprendre le fond du problème. "Rentre chez toi, Maisie.’’ Encore une fois, il n’a saisi aucune de mes perches et cette fois-ci, je reconnais que je suis peut-être dans le tort ; que c’est moi qui me fais des idées et que je vais trop loin. « Trouve-toi quelqu’un d’autre pour jouer ton mec, j’arrête. » C’est pas le souci à cet instant, je m’en fiche bien de cette histoire. Je devrais m’en ficher aussi de son attitude, mais j’y arrive pas et il m’énerve encore plus alors qu’il n’a rien fait. C’est tordu cette histoire. « T’auras qu’à dire à Seth que je t’ai trompé ou une connerie du genre, c’est pas l’imagination qui te manque. » Ah, le voilà, l’uppercut dans la figure parce que je l’ai vexé et ça ressemble déjà plus à ce que je connais. « C’est bon, calme toi Meryl Streep. » Que je soupire alors que son attitude dramatique ne lui apportera pas d’oscar, désolée pour lui. J’ai encore un instant d’hésitation alors que je ne suis pas sûre qu’accéder à sa demande soit une bonne idée. On va s’entretuer, c’est certain. Mais il y a cette petite voix dans ma tête qui me dit que je lui dois bien ça. Elle a évidemment tort, hein, qu’on se le dise, et si j’accepte, ce n’est pas du tout parce que je lui suis redevable ou quoi que ce soit, j’ai seulement une once de gentillesse bien cachée qui a décidé de s’exprimer cette nuit. J’ai juste envie de savoir quel plan tordu il a prévu pour justifier un tel acting – même si ses yeux me semblaient sincères – c’est la curiosité qui me pousse à revenir sur ma décision et rien d’autre, qu’il ne se fasse pas d’idée. « Laisse-moi aller me changer et prendre mes clés. » Que je lui concède en me tournant et en rejoignant l’intérieur de la maison. Une fois dedans, mes pas se veulent bien plus rapides tandis que je me précipite dans ma chambre pour enfiler les premières fringues qui me viennent sous la main et que j’en fourre de rechange dans un sac. Revenue au rez, je gribouille un mot à mes colocataires avant de me saisir de mes clés et de claquer la porte. Mon pas se veut normal tandis que je constate qu’Angus n’en a pas profité pour déguerpir. Je dois éclaircir cette histoire et surtout faire taire cette foutue voix qui n’arrête pas de s’inquiéter concernant Angus. S’il y avait quelque chose de plus que son envie de m’emmerder, ce n’est pas chez moi qu’il se serait pointé ou alors il m’aurait déjà explosé au visage, que je tente de la faire taire. « J’ai le droit de savoir quelle mouche t’a piquée ? » Je l’interroge alors que d’un signe de la tête, je lui demande de me suivre. Qu’il se débrouille avec ses sacs, après tout, si je conduis, lui n’a qu’à s’occuper du reste. « Et que tu saches, j’fais pas ça parce que j’ai peur que tu me largues. » Je dis en lui adressant un coup d’œil et en faisant mine de m’essuyer une fausse larme qui roule le long de ma joue. « Et on est supposé aller où, au juste ? » Je conclus alors qu’après quelques minutes de marche, nous voilà devant le van où je vais peut-être vivre mes dernières heures – oui, bon, promis, j’arrête.

@Angus Sutton  (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1949770018


Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3049 POINTS : 315

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage La chasse aux oeufsNicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2LeviCharlieDamon #5Spencer
(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery › Primrose ›
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere XIqbFEx
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1630788408-tamagotchi

RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)Dinis


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilan
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Empty
Message(#) Sujet: Re: (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere EmptyLun 06 Juin 2022, 22:41




You got a fast car and I want a ticket to anywhere.
◊ ◊ ◊

Je pensais qu'on avait dépassé le stade des prises de tête depuis mon intervention au ciné et sa petite vengeance sur mon lieu de travail mais faut croire que la partie de ping-pong est toujours d'actualité sauf que ce soir je préfère déclarer forfait. Est-ce que c'est ça, être en couple ? Non parce qu'on ne l'est pas vraiment alors j'ose même pas imaginer à quoi nos embrouilles ressembleraient si c'était vraiment le cas.  Maisie ne le sait sûrement pas, mais cette relation, aussi fictive soit-elle, est la plus longe qu'il m'ait été donné d'avoir jusqu'à présent. « Et pas moi, peut-être ? » Elle me demande sur un ton qui révèle son agacement. C'est pas pareil. Premièrement parce que je ne l'ai jamais utilisé pour faire chier quelqu'un, deuxièmement parce que même si je l'ai invité à la réunion des anciens élèves, je ne l'ai pas fait dans l'unique but de louer ses services, mais aussi parce que j'étais certain qu'il y aurait moyen de s'amuser et pour finir, je ne suis pas sans cesse en train de la rabaisser. Ok, peut-être que si, mais contrairement à elle, il m'arrive parfois de nuancer mes propos quand elle n'a que des trucs péjoratifs à me foutre en pleine gueule. Comme d'habitude, et surtout parce que ma patience ne tient plus qu'à un fil, elle finit par me faire cracher un venin que j'aurais préféré économiser pour plus tard. Elle en prend pour son grade, Maisie et son pyjama aussi. Je ne laisse rien passer à la trappe jusqu'à ce qu'elle se lance dans un monologue mélodramatique et que je lui demande de rentrer chez elle après avoir mis un terme à notre fausse relation. Gentil comme je suis, je lui donne même carte blanche quant au motif de la rupture, elle pourra dire ce qu'elle veut, ce soir y'a rien qui m'importe plus que de me tirer d'ici. « C’est bon, calme toi Meryl Streep. » Je dois avouer que la comparaison est loin de me déplaire. J'ai pas vu autant de films qu'elle, mais "le diable s'habille en Prada" fait partie de ceux que j'ai regardé plus d'une fois. Qu'on soit clair, je l'ai visionné à des fins analytiques et non pas pour le plaisir. C'est un excellent film pour décortiquer les lois qui gravitent autour du concept de la hiérarchie, mais pas que, ça illustre aussi parfaitement les inégalités sociales qu'on peut retrouver dans le domaine du travail ou dans la vie en général. Miranda, le personnage interprété par ladite Meryl Strip est la copie conforme de Saül au féminin tandis que moi, je me rapproche plus du personnage incarné par Anne Hathaway, tout comme Maisie d'ailleurs. Néanmoins, je prends ça comme un compliment parce que je préfère de loin être comparé à une rédactrice en chef plutôt qu'à Oliver Twist. « Laisse-moi aller me changer et prendre mes clés. » Je parie deux mars que c'est juste un prétexte pour se faire la malle et me laisser en plan."Dépêche-toi, y'a pas de place pour la sloth life ce soir." Je dis en pointant son pyjama du doigt. Non mais vraiment, elle l'a trouvé au rayon enfant ou ça se passe comment ? Je suis sûr qu'il plairait à Samuel, mais mon petit-frère a neuf ans et il a tendance à aimer tout ce qui peut être considéré comme étant atypique. Je la regarde s'en aller puis m'assois sur le trottoir en sortant une bouteille de bière que je ne mets pas longtemps à décapsuler. Qu'elle se grouille, j'ai pas le cœur à être seul une minute de plus et je préfère l'entendre râler plutôt que d'avoir à cogiter. Je porte le goulot à mes lèvres pour boire une gorgée de ma boisson en grimaçant, puis une deuxième pour m'habituer au goût amer causé par le brassage.

La bouteille à moitié vide, je suis trop concentré à visionner la toute nouvelle publicité d'une marque concurrente pour l'entendre arriver. « J’ai le droit de savoir quelle mouche t’a piquée ? » Je fais pivoter mon poignet pour jeter un coup d'oeil à ma montre avant de lever les yeux vers elle. "C'est l'amour, que veux-tu ça ne s'explique pas. J'y peux rien si je suis piqué." Je dis en posant une main sur le cœur, organe qui ne bat toujours pas pour elle soit dit en passant. Je me relève et termine ma boisson d'une traite avant de la balancer dans la poubelle. Elle me fait signe de la suivre et, pour une fois, je ne me fais pas prier pour lui enjamber le pas sans oublier de prendre les sacs qu'elle n'a pas l'air de vouloir m'aider à porter. Tant pis pour elle, ça fera plus de bouffe pour moi. « Et que tu saches, j’fais pas ça parce que j’ai peur que tu me largues. » Mais oui, à d'autres. Elle fait semblant d'essuyer une larme imaginaire, sauf que je reste persuadé que sa vie serait beaucoup plus barbante si je venais à en sortir. Heureusement pour elle, ce n'est pas le cas."Et que tu saches, c'était juste un poisson d'avril, t'es toujours en couple et je suis toujours ton chaton d'amour." Je dis en passant ma main de libre sous mon t-shirt pour mimer les battements de mon cœur. C'était pas du tout un poisson d'avril, du moins j'étais on ne peut plus sérieux jusqu'à ce qu'elle change d'avis et finisse par accepter de partir en road-trip avec moi. « Et on est supposé aller où, au juste ? »Aucune idée, partout sauf ici. J'hausse les épaules alors que nous arrivons enfin devant son bolide. Je n'ai jamais quitté la ville, pas même lors de sorties scolaires donc j'ai tout à découvrir."En dehors de la ville, pour le reste c'est toi qui décide." Question d'équité puisque madame adore ça et que je n'ai aucune destination à lui fournir. Je prends place côté passager et en profite pour jeter un coup d'oeil à l'arrière du van lorsque je me retourne pour y déposer les sacs. Je remarque directement qu'il n'y a qu'une seule et unique banquette, je sais pas à quoi je m'attendais en embarquant dans son véhicule de hippie, mais hors de question qu'elle me laisse dormir à la belle étoile. Ceci dit, il est encore trop tôt pour lui en faire part, j'ai pas non plus envie qu'elle me laisse sur le rebord de la route alors je compte bien profiter du trajet pour élaborer un plan qui la poussera peut-être à me céder sa place dans le mini dortoir aménagé. "Ta chambre est dans le même état ?" Je demande en pointant du doigt ce qui ressemble plus à un fourre-tout qu'à l'intérieur d'un van. Et qu'elle me sorte pas l'excuse du bordel organisé, parce que je suis sûr qu'elle serait incapable de trouver le kit de sécurité si on se retrouvait coincé au beau milieu de la route ce qui est loin d'être rassurant. "Bon, j'ai un jeu à te proposer pour faire passer le temps durant le trajet." Et pour éviter d'avoir envie de s'entretuer.  "Deux mensonges, une vérité. Ça te dit ?" Je sais bien que normalement c'est "deux vérités, un mensonge" mais on a jamais fait les choses dans le bon ordre avec Maisie  donc c'est pas maintenant que ça va commencer et puis à passer du temps ensemble, autant en profiter pour apprendre à se connaitre. 
 


BY PHANTASMAGORIA



    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : la blague dure depuis des mois. ce qui est moins drôle, c’est qu’angus devient presque supportable.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, avec angus & sam. c’est uniquement par obligation, évidemment.
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere E20a32854bdf3ceafc759deec393cde999132886
POSTS : 423 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
RPs EN COURS : (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 5tnu
seth #3 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Maisie
angus #5, #6, #7 #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Original
aiden (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(20/06 - *cries in overbookée*)halston (fb)raphaeloxtormswann #2arthurninoangus #4 & seth #2muiredachamayatheorudylailavivian

RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › mara
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1angus #3carl #1

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofia
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : harley (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Empty
Message(#) Sujet: Re: (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere EmptyJeu 16 Juin 2022, 00:17



Bien sûr qu’il est fréquentable quand ça m’arrange ; n’est-ce pas le but de notre « relation » ? Composer le numéro de l’autre quand on a besoin d’un dépannage pour faire bonne figure devant des anciens camarades de promo ou sa propre famille ; alors qu’il s’offusque que je l’utilise me fait sourire : c’est là le but précis de cette mascarade. Il sait très bien pourquoi il a signé, Angus, je lui ai jamais promis de sentiments (bien au contraire), de gestes tendres et de mots doux pour le remercier du service rendu, seulement des dédommagements qui consistent à quelques séances de cinéma à l’œil et au fait de garder Sam de temps à autre (même si c’était déjà le cas avant cet arrangement bancal). J’ai jamais fait semblant de l’apprécier et d’être reconnaissante comme il ne l’a jamais fait non plus de son côté, alors ce soudain revirement de situation a le don de m’agacer autant que de me perturber. On a pas signé de contrat sur papier, je ne pensais pas que les règles avaient besoin d’être explicites, mais il semblerait qu’une mise au point soit à envisager s’il se sent aussi manipulé. La vérité c’est que je ne le manipule pas, pas plus qu’il ne me manipule et que c’est bien nous, ensemble, qui nous jouons des autres et non pas l’un de l’autre. Mais ce soir, j’ai pourtant l’impression d’être le dindon de la farce alors que je ne comprends rien à l’attitude d’Angus. Rien de ce qu’il dit n’a de sens, lui qui est bien trop habitué à prendre plaisir à me lancer un nombre incalculable de piques, souvent sur mon manque d’éducation ou sur mon sale caractère, tandis qu’aujourd’hui il n’attaque pas ; il se contente de s’en plaindre et ça n’a pas de sens. Parce que je peux lui reprocher beaucoup de choses, mais il ne m’a pas habitué aux plaintes, d’autant plus quand elles sont aussi tranchantes. Sa vanne sur mon pyjama n’est même pas à la hauteur de ce qu’il a l’habitude de m’adresser et ce n’est pas parce que je le côtoie plus régulièrement que je ne le voudrais que je peux prétendre le connaître : je réalise à quel point ce type est une énigme que je ne saurai probablement jamais résoudre, autant parce que je m’en donne pas les moyens que parce qu’il ne me laisserait pas faire si je le voulais.

Monsieur veut rompre et c’est loin de m’inquiéter autant qu’il n’a l’air de le penser. Notre stratagème a duré suffisamment longtemps pour que la rupture soit l’étape suivante la plus évidente et que je m’assure de continuer à bénéficier de cette tranquillité que je recherchais en premier lieu en lui proposant ce plan foireux. Je voulais qu’on arrête de m’interroger sur le néant qu’était ma vie amoureuse – qui l’est toujours – et c’est chose faite ; ce sera tout autant chose faite si j’invente une rupture douloureuse qui m’a brisé le cœur en mille morceaux et vidé de toutes mes larmes. Alors pourquoi est-ce qu’on s’arrêterait pas là, dans le fond ? Pourquoi j’en profiterais pas pour saisir cette perche et lui souhaiter bonne continuation en le supprimant de ma vie dont il fait désormais bien trop partie ? Je le retiens pas parce que j’ai peur de la rupture, non, seulement parce que j’ai décelé quelque chose dans son regard qui, ajouté à ses propos, ressemblent à un Angus que je ne connais pas. Et je ne suis pas sûre de vouloir connaître cette version-là, mais quelque chose me pousse à m’y essayer. Pas forcément parce que j’en ai envie, mais parce que j’ai la sensation que c’est une nécessité. Et parce que je continue de croire qu’il y a quelque chose derrière sa demande qui n’a rien d’innocente et que ça aussi, c’est un mystère que j’ai envie de percer. Alors j’abdique. "Dépêche-toi, y'a pas de place pour la sloth life ce soir." Et le voilà qui refait une apparition, le Angus dont j’ai l’habitude, ravi de vous retrouver (non). « Désolée, il y a que ma version Michael Hills qui se pointe en sous-vêtements. » Que je souligne, moqueuse à mon tour, une piqûre de rappel quant au sale coup que je lui ai fait (et qui était en réalité amplement mérité). Pour le provoquer, oui, pour obtenir une réaction de sa part, pour estimer quel part de cet Angus-là est encore parmi nous ce soir et avec lequel je vais devoir apprendre à composer durant les prochains heures ; le petit-ami ou l’inconnu ?

Je jure que j’ai mis que quelques minutes à le rejoindre, mais ce sont des minutes qui lui ont suffi à commencer la soirée sans moi. Pas que je sois jalouse qu’il ne m’ait pas proposé une bière ; non, je prends juste note que c’est bien la première fois que je le vois boire et que même à son foutu bal des anciens il a préféré un jus d’orange quand tout le monde carburait au punch, ce qu’il aurait dû logiquement faire pour se mêler à cette foule qu’il voulait désespérément impressionner. Mais même ce soir-là il n’a pas céder à l’appel de l’alcool, alors pourquoi ce soir, devant chez moi ? Pour mieux me supporter ? Dans ce cas-là, il aurait été constamment ivre depuis le temps qu’on se fréquente. "C'est l'amour, que veux-tu ça ne s'explique pas. J'y peux rien si je suis piqué." - « Vivement la demande en mariage. » Ce jour n’arrivera jamais, mais si « l’amour » dicte sa venue dans de telles conditions, j’ose même pas imaginer ce qu’il en serait si cet acte devait exister dans notre merveilleuse pièce de théâtre. Il termine la bière d’un coup sec et je fronce les sourcils alors que je garde ma curiosité pour moi ; il sera capable de me la renvoyer en pleine figure et je ne sais pas vraiment quel est le degré de méchanceté de cet Angus-là. "Et que tu saches, c'était juste un poisson d'avril, t'es toujours en couple et je suis toujours ton chaton d'amour." Putain, c’est ça ! La date ! J’ai même pas capté et je me retourne vers lui. « C’est ce que je disais, tout ça, là, ma clé dans la main qui me sert à désigner sa dégaine autant que ses sacs, c’est une blague. » Il a prévu un truc, ça me paraît évident. Alors si c’est aussi évident, pourquoi je ne suis pas aussi certaine que je ne le voudrais ? Il mime les battements de son cœur et je lève les yeux au ciel. « Personne nous regarde, Angus, tu peux arrêter ton cinéma. » Je souligne, saluant quand même son jeu d’acteur même sans témoins ; mais il peut s’épargner la théâtralité puisque personne n’est là pour en profiter.

Devant mon van, je finis par l’interroger sur la fameuse destination. "En dehors de la ville, pour le reste c'est toi qui décide." Pardon ? Il se pointe chez moi et réclame qu’on se barre, sans savoir où exactement ? C’est quel genre de vanne, ça ? « T’as coupé les freins avant de te pointer devant ma porte ? » J’interroge, alors que ça me paraît pas si farfelu s’il n’a même pas idée de la destination alors qu’il est bien celui qui demande à partir. Et depuis quand il me laisse prendre les décisions ? Depuis quand on se met sur le siège passager quand on prévoit un sale coup du genre ? Je reste un instant de plus que lui à l’extérieur, seule avec mes questions qui continuent de ne pas trouver de réponses. "Ta chambre est dans le même état ?" - « Tu veux que je te laisse sur le bord de la route ? » Je demande avec un sourire angélique ; j’ai peut-être abdiqué, mais ça ne veut pas dire que je n’ai plus le droit de changer d’avis. Ma chambre est en très bon état, merci pour elle. Mon van est un lieu de vie temporaire avec un espace restreint, il s’attend à quoi ? À ce que je fasse les vitres tous les jours et que j’oublie pas de  faire mon lit ? "Bon, j'ai un jeu à te proposer pour faire passer le temps durant le trajet." Trajet dont je n’ai toujours pas décidé de l’arrivée ; j’ai aucune foutue d’idée d’où aller, même si le fait de sortir de la ville réduit déjà les possibilités. "Deux mensonges, une vérité. Ça te dit ?" Je crois que c’est la chose la plus gentille qu’il m’ait dit depuis qu’on se connaît, cette proposition de jeu qui semble relever du drapeau blanc que de la guerre qu’on se fait depuis des mois. « Euh, ouais ? » Je démarre le moteur, mais je me retourne un instant vers lui, l’observant malgré la pénombre, pour poser la question qui me brûle les lèvres depuis de longues minutes. « Est-ce que ça va Angus ? » Je m’inquiète. Je m’inquiète et je ne peux même pas le dire, ni même l’assumer, parce que c’est pas ainsi que ça doit se faire. Je suis pas censée m’inquiéter quand je suis avec lui, non, je suis censée laisser de côté ce sentiment dominant dans mon quotidien, je suis censée passer du temps à essayer de le rendre fou, à inventer de nouvelles idées pour ça, à oublier toute notion de responsabilité et à juste être la teigne que je n’ai pas pu être à l’adolescente – ou pas comme je l’aurais voulu. Et parce que ma question est sincère, sûrement trop sincère compte tenu du ton de ma voix, je m’empresse de coller le plat de ma main contre son front pour rétablir l’ordre des choses, en ajoutant : « Parce que ça fait deux phrases sans te foutre de moi. » C’est beaucoup, c’est énorme ; c’est bizarre. Ma main quitte son front pour se poser sur le volant, alors que j’embraye enfin pour démarrer. « J’ai pas mon permis, j’ai un accident par semaine au volant et ce van est mon bien le plus précieux. » La vérité est facile à déceler et il comprendra par la même occasion de mesurer ses réflexions sur l’état du véhicule, non mais.

@Angus Sutton (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1949770018


Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3049 POINTS : 315

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage La chasse aux oeufsNicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2LeviCharlieDamon #5Spencer
(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery › Primrose ›
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere XIqbFEx
(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere 1630788408-tamagotchi

RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)Dinis


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilan
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Empty
Message(#) Sujet: Re: (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere EmptyVen 24 Juin 2022, 20:33




You got a fast car and I want a ticket to anywhere.
◊ ◊ ◊

Je sais même pas l'heure qu'il est, assez tard pour que toutes les lumières du voisinage soient éteintes. Aucune trace du couple de vieux d'à côté, aucune trace de vie tout court, si ce n'est Maisie qui se tient devant moi, vêtue d'un pyjama pour gamine. J'ai perdu la notion du temps en franchissant les portes de l'hôpital, le temps, parlons-en. Y'a pas plus contradictoire que ça, non ? On en a trop quand on en voudrait moins et on en a moins quand on en voudrait plus. Et malgré tout, on pense toujours qu'on en aura assez sauf qu'à un moment donné même le temps fini par s'épuiser et lorsque c'est le cas, lorsqu'on arrête de mettre les choses à demain pour jeter un coup d'oeil au sablier, on s'aperçoit que le dernier grain vient de tomber et qu'il ne reste plus rien si ce n'est des regrets.« Désolée, il y a que ma version Michael Hills qui se pointe en sous-vêtements. » Je préfère encore son pyjama pro-paresseux que la tenue rose bonbon de la MHI. Je me demande si elle a réussi à se la faire rembourser où si la tenue se trouve encore dans sa garde-robe. J'hausse les épaules avant de poser mon cul sur le trottoir, notre altercation sur mon lieu de travail me parait si futile désormais qu'elle pourrait ressasser l'histoire un bon nombre de fois sans que ça ne puisse m'affecter davantage. Elle se dépêche de rentrer se changer et je la regarde disparaître derrière la porte de son domicile sans être certain de la voir revenir. Pourtant, je prends mon mal en patience et troque sa compagnie contre celle d'une bouteille de bière. Bien moins bavarde que Maisie, mais tout aussi amer.

« Vivement la demande en mariage. » Ja-mais. Le mariage a été inventé pour vendre toutes les choses qui peuvent faire croire à l'amour. Les livres, les films, les chansons, les bijoux, l'amour est devenu un business pour les gens comme moi. Des personnes qui l'utilisent au quotidien pour créer des publicités, augmenter le taux des ventes et dévaliser le compte en banque de gens bien trop naïfs pour croire encore aux histoires d'amour qui sont bonnes pour durer jusqu'à la fin des jours. À votre avis pourquoi existe-t-il un délai de trois mois entre un compromis de vente et la signature définitive pour l'achat d'une maison, quatorze jours pour pouvoir se faire rembourser, mais aucun délai de rétraction quand cela concerne le mariage ? Je descend le reste de ma bière cul sec et me relève pour la suivre alors qu'elle tente de se justifier comme s'il lui fallait à tout prix trouver une raison valable pour passer deux jours entier avec moi. C'est pas comme si on passait jamais de temps ensemble, Maisie est même devenue la personne que je vois le plus si on fait abstraction de Samuel et des guignols de la MHI. « C’est ce que je disais, tout ça, là, Elle me braque avec sa clé, puis c'est au tour des sacs que je tiens dans la main d'être visés par l'arme en métal. c’est une blague. » Je penche la tête en arrière tout en lâchant un énième soupire d'exasperation. Je pensais qu'il n'y aurait pas de suite au premier acte, mais voilà qu'elle entame le second et sincèrement, j'ai pas envie d'alimenter son délire de conspiration alors je dis rien pour ne pas prononcer une autre phrase qu'elle pourrait prendre comme un affront. Au lieu de quoi, je décide de faire le pitre en passant ma main sous mon t-shirt pour mimer les battements d'un coeur dans un rythme bien plus rapide que les pulsations de celui qui se cache réellement derrière ma cage thoracique. « Personne nous regarde, Angus, tu peux arrêter ton cinéma. » Je commence à regretter d'être venu la trouver. C'est qu'elle est loin d'être drôle, ce soir. Je retire la main de dessous mon t-shirt et me remet à marcher sans ajouter un mot de plus.

« T’as coupé les freins avant de te pointer devant ma porte ? » Je fourre les sacs à l'arrière du van et grimpe sur le siège passager sans prendre le temps de répondre à sa question. Je tiens autant à Samuel que ce qu'elle peut tenir à Lee alors non, j'ai pas coupé les freins de son van parce que : 1) je ne suis pas un meurtrier et 2) je tiens trop à mon frangin pour prendre le risque de mourir durant le week-end, mourrir tout court, en fait. Elle a l'air d'avoir oublié que je l'ai presque supplié de partir avec moi en vadrouille. Son raisonnement est juste biaisé ou alors c'est qu'elle n'a pas assez joué au Cluedo durant son enfance pour pouvoir faire des théories qui tiennent la route. Je me contente de comparer l'arrière de son van à l'état de sa propre chambre, y'a qu'une fille comme Maisie pour foutre un bordel pareil. « Tu veux que je te laisse sur le bord de la route ? » Je verrouille la portière en lui rendant son sourire et me dépêche d'attacher ma ceinture de sécurité. Il est trop tard pour faire machine arrière maintenant que j'ai les fesses bien enfoncées dans le siège de son van. "Tu serais loin d'être la première à le faire." Je rétorque tout en étendant mes jambes au maximum pour prendre mes aises parce que le voyage risque d'être long. « Euh, ouais ? » J'hausse un sourcil quand elle accepte de jouer au jeu que je viens de lui proposer. Étrange de la voir accepter aussi facilement alors qu'elle ne fait que me remballer depuis le début de la soirée, depuis qu'on s'est rencontré. « Est-ce que ça va Angus ? » Elle se tourne pour me regarder tandis que je viens poser ma tête contre la vitre sale de son véhicule. C'est dans ces moments là que je suis bien content de porter des lunettes de soleil, parce que j'ai pas à dévier le regard et que je pourrais lui sortir le plus gros des mensonges qu'elle n'aurait pas de mal à y croire. Elle passe sa main sur mon front comme avait l'habitude de faire ma mère lorsque j'étais trop malade pour me rendre à l'école alors que d'un geste de la main, je viens ôter la sienne pour effacer ce souvenir de ma mémoire. « Parce que ça fait deux phrases sans te foutre de moi. » Pour simple réponse, je mets une musique sur mon portable à défaut de pouvoir connecter mon appareil à son autoradio. Je me mets à chanter les premières paroles en souriant parce qu'un sourire est plus trompeur qu'un regard caché derrière de vieux verres teintés. "What's wrong? You've been askin' but I don't have an answer." Je lui fais signe d'appuyer sur le champignon. Je suis pas venu ici pour passer la soirée dans un van à l'arrêt, je veux voir le paysage défile pour avoir l'impression d'avancer.« J’ai pas mon permis, j’ai un accident par semaine au volant et ce van est mon bien le plus précieux. » Cette fois-ci c'est moi qui me tourne vers elle pour l'observer. "Je crois que t'as pas compris les règles du jeu." Je dis en baissant le son de mon téléphone. "C'est deux mensonges, une vérité. Pas trois vérité." J'ajoute pour clarifier les règles. Maisie n'a pas les moyens de se payer le permis, elle est assez maladroite pour pouvoir causer un accident par semaine -ou plus-  et malgré l'état lamentable de son van, je suis sûr que ça reste son bolide préféré. "Qu'est-ce qui fait que c'est ton bien le plus précieux ?" Je demande en me tournant vers l'arrière du véhicule pour attraper les sacs et en sortir un paquet de chips et une bière. "Et t'as fait comment pour te le payer ?" C'est que ça doit coûter un max d'argent et qu'elle est loin d'en avoir autant. Je fais exploser le paquet au lieu de l'ouvrir comme l'adulte que je suis et fourre ma main à l'intérieur pour en prendre une poignée. J'essaye de penser à trois anecdotes que je pourrais dire, des trucs superficiels qui ne dirait rien sur moi ou très peu de chose comme ce qu'elle a pu sortir, mais y'a rien qui me vient. Pourtant, j'ai l'habitude d'en dire des mensonges et pas qu'un peu, mais là tout de suite je trouve rien à sortir. "Seth est mon meilleur ami; chaque année, j'enregistre une vidéo pour l'anniversaire de Samuel que je garde dans une boite dans le cas où un truc venait à m'arriver et j'habite une grand maison sur Bayside." Finalement, je me mouille un peu plus qu'elle, mais c'est aussi pour cette raison que j'ai proposé le jeu. Je vois pas l'intérêt de jouer si c'est pour apprendre des futilités à son sujet. Non pas que je considère son van comme étant quelque chose de peu important, c'est quand même aussi grâce à lui que je vais pouvoir rayer un truc de ma bucketlist. La première anecdote est cadeau quant à la troisième, je suis sûr que Samuel m'a déjà trahi en donnant notre adresse à son meilleur ami.  
 


BY PHANTASMAGORIA


    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Empty
Message(#) Sujet: Re: (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere (Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Maisie #7) You got a fast car and I want a ticket to anywhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-