AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : she would've made such a lovely bride what a shame she's fucked in her head, they said
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels. enfin pas en ce moment ; elle est trop occupée à cacher ses bleus pour avoir le temps de jouer au professeur
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Y5Nutv3Z_o
POSTS : 4966 POINTS : 485

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 56e594eaea3a41a61088ac87fd89fd2c473d42b1
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down D3qUgLdb_o
EVERLEY ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o9_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 3k4QeT0n_o
EVERHETT ◦ dive bar on the east side where you at? phone lights up my nightstand in the black come here you can meet me in the back dark jeans and your nikes look at you oh damn never seen that color blue just think of the fun things we could do

ruben#2 rhett#5chad#5lara#11anouch#1 (fb 2005)isla#1bambi#5owen#10

RPs EN ATTENTE : nicholas#6 ◦ finnley#2
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs sign&profil) ◦ ©gwensgifs&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter & laila ferrer
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Empty
Message(#) Sujet: (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down EmptyMer 20 Avr 2022 - 4:15




≈ ≈ ≈
{and it gets colder and colder when the sun goes down}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Lara Pearson  (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 873483867  
"Hmm, dans combien de temps exactement ?" s’entendit-elle demander d’une voix un peu trop autoritaire, une main posée sur sa hanche droite, échevelée par la gymnastique impromptue qu’elle venait d’opérer en faisant passer son énorme valise de sa chambre au vestibule de l’appartement qu’elle partageait avec Lara. Chad était à l’autre bout du combiné de son téléphone portable, à se trouver des excuses pour expliquer son retard monstre. Il lui avait pourtant promis d’être là à l’heure tandis qu’elle lui avait explicitement demandé d’être son chauffeur, délaissant ses habitudes en la matière pour remettre son trajet entre les mains de quelqu’un en qui elle avait confiance.
Elle partait, Evelyn. Pas très loin, juste à un tour complet des aiguilles d’une montre sur son cadran, mais c’était déjà un pas à faire vers un besoin évident de prendre le large, de se départir de la tension qui régnait sans cesse quand elle rentrait dans une pièce. Maze avait entendu ses arguments quand elle lui avait glissé l’idée de prendre congés, tout comme ses clients qui s’en remettraient à l’énergie de sa collaboratrice le temps qu’elle se sente un peu mieux, moins soumise à ses propres émotions. Ce n’était probablement pas une bonne chose d’aller s’enfermer dans la luxueuse villa que sa famille possédait sur la Cold Coast, seulement ça avait toujours été à cet endroit qu’elle s’était senti le mieux ici, en Australie. Cette maison, son domaine luxuriant et sa vue sur la plage, refoulait de souvenirs au même rythme que l’océan refoulait son écume, et si elle avait besoin de ça pour faire la paix avec elle-même et ce qu’elle cachait, grand bien lui faisait.

Elle partait seule. Peut-être que Chad resterait quelques temps à ses côtés pour reprendre le rôle qu'il avait joué fût un temps, petite souris dévouée à ce qu’elle se sente le mieux, ainsi loin de tout et de tous ; même de Lara. L’ambiance n’était toujours pas au beau fixe entre elles, et si elle n’avait fait aucun effort pour régler les choses, entendant encore les reproches sous couvert d’inquiétude de sa cousine, on ne pouvait pas dire que cette dernière en avait fait elle aussi "Je t’attends, ne traîne pas. Merci." finit-elle par dire au jeune homme, éteignant dans la foulée l’écran de son téléphone pour le mettre en veille et l’ajouter à son sac à main qu’elle ouvrit pour y dénicher un bloc-note et un stylo. Avant de s’installer sur la causeuse, elle vérifia qu’elle n’avait rien oublié dans tout ce qu’elle apportait avec elle, ressassant la liste mentale qu’elle s’était faite quand elle avait décidé de s’en aller. Elle avait tendance à pécher dans l’organisation carrée de sa vie ces derniers temps, mais la certitude d’avoir tout emporté était assez prégnante à ce moment-là pour qu’elle décide de ne pas en faire une compulsion, et elle s’assit doucement  tout au bord de l’assise, presque en équilibre, pour poser son bloc-note sur la table-basse du salon.
Elle actionna son stylo, prête à être concise dans la note délicatement tracée qu’elle rédigea pour sa cousine, la sommant de ne pas s’inquiéter, qu’elle reviendrait probablement avant même qu’elle ne se soit rendu compte qu’elle était partie. Ça lui serrait le coeur, cette manière qu’elle avait de ne pas vouloir l’affronter davantage, remettant au lendemain ce qui lui tournait dans la tête et qui partait de l’action de la prendre dans ses bras pour lui murmurer que ce n’était rien, juste une mauvaise passe. Mais elle avait trop longtemps ployé face à la volonté des autres d’obtenir ce qu’ils voulaient d’elle et quelque part, c’était Lara qui en payait le prix alors qu’elle campait sur ses positions et ne tenait pas à faire le premier pas vers elle pour faire quoi, d’ailleurs ? Pour s’excuser de ne pas aller bien, pour s’excuser d’avoir voulu faire passer son ressenti avant le sien ? Evie s’arrêta dans sa rédaction, fronçant les sourcils en jetant à sa propre écriture un regard peu amène, peu convaincue que cette note ne fasse du bien à la jeune femme. Finalement, elle l’arracha sans plus de cérémonie, roulant en boule les vestiges de sa maigre bonne foi et rétracta la mine de son stylo quand elle se leva d’un bond.
Elle fourra de nouveau le tout dans son sac à main avant de toupiller sur elle-même pour enfiler ses chaussures plates et empoigner son manteau qu’elle passa lui aussi, avec une élégance chargée d’un empressement de quitter cet endroit dans lequel elle s’était trop souvent terrée ces temps-ci — au point d’en être écoeurée, elle ne saurait le dire, aussi l’envie d’y échapper était aussi présente qu’elle était vitale pour qu’elle reprenne pieds, pour qu’elle oublie, ne serait-ce qu’un peu, ce qui lui était arrivée. Elle sortit de sa rêverie quand elle entendit la poignée de la porte s’actionner et que s’attendant à ce que ce soit Chad, elle dit à la volée "Ce n’est pas trop tôt." Mais quand elle se tourna vers la silhouette de la nouvelle arrivante, elle remarqua qu’il s’agissait de Lara. Evelyn se corrigea immédiatement, dégageant le col de son manteau des cheveux qui y étaient coincés et qu’elle replaça convenablement sur ses épaules "Désolée, je pensais que c’était Chad." Rien de plus, rien de moins. Un sourire lui échappa néanmoins, mais il fila aussi vite qu’elle se courba pour tracter sa valise un peu plus loin dans le vestibule, vers la sortie qu’elle laissa ouverte en posant une main sur la battant quand Lara, de son côté, s’enfonçait dans l’appartement.


    we're all bored, we're also tired of everything, we wait for train that just aren't coming, we show off our different scarlet letters, trust me mine is better.

    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Xc1pTzg
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 3T1X3Vb
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down QoPDAKU
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Pf8cX3Q
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down QqLqwzn
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Q8kNWrA


Dernière édition par Evelyn Pearson le Sam 30 Avr 2022 - 7:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : no heart, no keys, no patience...
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, tu touches un peu à tout au sein de ton club : chorégraphe & danseuse, tout cela sur une paire de talons très haut; tu donnes également des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down QmGefUI
POSTS : 528 POINTS : 210

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
RPs EN COURS :
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down QTGPOMw
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Tumblr_inline_pt09vlo9n41vjg4rh_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Tumblr_inline_p7hu3ujYkc1sccn28_250
naomi • She walked in the club like nobody's business, goddamn, she murdered everybody and I was her witness. She's stacking money, money everywhere she goes, you know, pesos out of Mexico, de uno, commas and them decimals. She don't gotta give it up, she professional. She mixing up that Ace with that Hennessy, she love the way it tastes, that's her recipe...

rose#2eleonora#1jo#1itziar#8sergio#2finnley#2pearsons#11

RPs EN ATTENTE : bailey • naomi#5 • diana#3 •


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu; (gif profil & sign) ssoveia, perriedward/tumblr & keetikagifs/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Empty
Message(#) Sujet: Re: (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down EmptyJeu 28 Avr 2022 - 6:45




≈ ≈ ≈
{and it gets colder and colder when the sun goes down}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Evelyn Pearson  (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 873483867  
"Rentre chez toi, Lara."
Ce sont les mots de Duran qui te sortent de ta torpeur et tu réalises, quand l'agent de sécurité te parle, que tu regardais dans le vide et que le début de conversation que tu avais lancé avec un autre employé ne s'est pas vraiment terminé. Parce que tu as fini par tourner la tête vers le club vide, par adresser un hochement de tête à l'adresse d'une des femmes de ménages et que tu t'es encore perdue dans tes pensées. Parce que le club a vraiment des allures de vaisseau fantôme sous la lumière du jour, tout parait un peu plus morne et terne sans les néons, sans la musique, sans un corps presque dénudé sur la scène, sans les clients et le bruit si caractéristique des verres qui claquent tandis que l'on trinque et qu'on essaye d'oublier ses problèmes. La liste des tiens commence à devenir longue et la boule que tu as au creux de l'estomac s'alourdit de jour en jour et il est impossible d'ignorer que tu n'es pas là où tu voulais te trouver. Avec un business plus florissant que cela, avec des gens qui t'entourent et qui t'acceptent pour ce que tu es et pas obligée de te cacher et de te réfugier ici.
Par pur esprit de contradiction, tu fronces les sourcils face à Duran, le gratifie d'un, et c'est comme ça qu'on parle à sa patronne, sans vraiment être sérieuse et il le sait, il hoche la tête, te souhaite une bonne journée et après un hochement de tête, emprunte le chemin de la zone unique réservée aux employés. Tu regardes sa silhouette disparaitre et tu croises les bras sur ta poitrine, baillant malgré toi, ton corps commençant à lui aussi te trahir et te rappelant que tu ne peux pas passer tout ton temps ici. A danser, à t'inquiéter, à forcer des sourires pour les clients, à échanger des regards qui se veulent rassurants avec Izzie et à regarder le chiffre d'affaires grossir certains soirs et d'autres non. Ce n'est que le début, le club est nouveau, rien ne se fait en une seule soirée, tu le sais et tu devrais vraiment rentrer chez toi. Tu restes installée sur le long tabouret quelques minutes de plus, parce que tout le monde semble avoir un endroit où aller se réfugier sauf toi. Tes bras sont trop lourds pour aller sur scène et tu pousses un long soupir avant d'enfin bouger. Tu vas récupérer ton sac dans le bureau rapidement et ta veste en denim dans une main, tu balances ton sac sur une épaule et enfin, tu affrontes les rues de Brisbane. Qui ne sont pas plus accueillantes que cela et tu fais même un arrêt dans un Starbucks pour acheter la boisson la plus rose et la plus sucrée qu'ils peuvent te donner, te disant qu'au-moins, même si cela ne reflète pas ton humeur, ça ne serait pas perdu.
Et enfin, tu prends un taxi pour rentrer chez toi. Un coup d'œil à l'heure et tu sais que les chances que tu croises Evelyn sont très minces, tu ne sais pas si cela t'enchante ou pas, si tu as envie de la voir ou pas. C'est triste d'en arriver là, à être autant sur tes gardes quand Evelyn est la dernière personne avec qui tu as envie de faire cela. Enfin, tu es devant la porte de l'appartement que vous partagez et le cœur lourd, tu rentres chez toi, chez vous, déjà préparée au pire. Evelyn est là, elle attendait clairement quelqu'un d'autre et tu hoches négativement la tête, marmonnant un :"Non, c'est juste moi." Est-ce que Maze doit passer la prendre pour aller règler une urgence pour une cérémonie ? Ou alors ta tante ? Tu n'en sais rien, cela ne te regarde pas au final et, plus pour être polie qu'autre chose, tu reprends. "Je peux laisser la porte ouverte si tu attends quelq..." Sauf que c'est avant que ton regard ne croise celui d'Evelyn, son sourire qui disparait déjà, son manteau, son sac, sa valise. Tu manques de lâcher ton gobelet en plastique quand tes yeux se posent sur cette valise. "Tu vas quelque part ?" Tu ne suis même pas ta propre règle, posant des questions à ton aînée, c'est plus fort que toi, tu parles sans réfléchir encore une fois, parce que ce n'est pas une vision anodine. La valise te parait de taille trop importante pour une urgence, elle te parait même de taille double tandis que tu sens ton cœur s'accélérer, que les scénarios affluent dans ton esprit et tous te mène à la même conclusion : Evie part.
Tu l'as perdue pour de bon, elle ne peut plus gérer sa petite cousine trop immature et trop caractérielle, qui pourrait lui en vouloir après tout ? Ce n'est pas comme si tu lui donnais des raisons de rester ou que tu étais capable de faire quoi que ce soit de bien. "... Evelyn, est-ce que tu pars de l'app... de notre appartement ? Si c'est à cause de moi, on peut faire l'inverse, tu peux rester et je peux faire mes valises en dix minutes, si quelqu'un doit aller vivre ailleurs, c'est bien moi. Tout ce que tu fais depuis le début c'est gérer le chaos que je sème et ce, sans rien demander en retour." Tu ne fais pas de sens, tu balbuties les mots sans prendre le temps de respirer et sans même prendre le temps de penser.



She give tenfold, come here, papa, plant your seed, She can grow it from her womb, a family, Provide lovin' overlooked and unappreciated, you see, You can reciprocate, I got delicious taste, You need a woman's touch in your place...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : she would've made such a lovely bride what a shame she's fucked in her head, they said
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels. enfin pas en ce moment ; elle est trop occupée à cacher ses bleus pour avoir le temps de jouer au professeur
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Y5Nutv3Z_o
POSTS : 4966 POINTS : 485

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 56e594eaea3a41a61088ac87fd89fd2c473d42b1
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down D3qUgLdb_o
EVERLEY ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o9_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 3k4QeT0n_o
EVERHETT ◦ dive bar on the east side where you at? phone lights up my nightstand in the black come here you can meet me in the back dark jeans and your nikes look at you oh damn never seen that color blue just think of the fun things we could do

ruben#2 rhett#5chad#5lara#11anouch#1 (fb 2005)isla#1bambi#5owen#10

RPs EN ATTENTE : nicholas#6 ◦ finnley#2
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs sign&profil) ◦ ©gwensgifs&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter & laila ferrer
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Empty
Message(#) Sujet: Re: (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down EmptyVen 6 Mai 2022 - 7:56




≈ ≈ ≈
{and it gets colder and colder when the sun goes down}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Lara Pearson  (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 873483867  
La rebuffade était mentale, seulement elle apparut dans l’esprit d’Evelyn comme le slogan d’une  mauvaise publicité martelée pour entrer de force dans les têtes : qu’est-ce que ça peut bien te faire, Lara ? Vraiment, qu’est-ce que ça lui apporterait vraiment de savoir où elle allait alors qu’elle avait passé les derniers temps à souffler le froid, étant plus à l’extérieur de l’appartement qu’à l’intérieur, sans doute pour éviter de s’arrêter sur les dégâts causés par la dispute qu’elles avaient eues, il y avait déjà des semaines de ça. Ce n’était pas dans l’urgence qu’il fallait réparer les choses, ce n’était pas non plus quand on avait la sensation que tout nous échappe qu’il fallait reconnaître ses torts : c’était bien avant ça, quand les reliefs fumants de la bataille était encore à embaumer la pièce et pas des semaines après, quand la rancœur avait pris place, enroulant ses doigts crochus autour des cœurs, pour s’installer sur la durée, faisant camper sur des positions plus ou moins valables, toutes les plus personnelles les unes que les autres. Elle aurait pu verbaliser sa rebuffade, la lui cracher au visage pour enfin mettre un terme à tout ça et établir pour de bon le pont qui s’était dressé entre elles, mais elle était plus mature que ça et elle ne lui répondit pas sur le moment, trop occupée à tirer sa valise pour lui faire traverser le vestibule et la sortir de l’appartement.
Son téléphone portable se mit à vibrer dans son sac, la forçant à détourner son attention de l’agitation qu’elle sentit soudain émaner de Lara. Quand Evelyn alla pêcher son appareil dans son sac à main et qu’elle consulta le message que le jeune homme lui envoya pour lui indiquer qu'il était bien là, elle faillit dire à la jeune femme qu’elle était déjà en retard, qu’elles parleraient à son retour — ou pas, pour ce que ça réglerait maintenant de toute façon, autant s’exempter de la corvée de s’adresser à un mur. Elle revint sur sa décision cependant, confrontée au discours de la jeune femme vers qui elle releva la tête pour la voir se placer en seule responsable de quelque chose qui les concernait toutes les deux. Son égocentrisme était assez prégnant pour que ça l’agace dans le fond ; encore une fois, elle estimait que les faits et gestes d’Evie étaient entièrement dus à ce qu’elle faisait ou ne faisait pas, et quelque part, elle regretta de ne pas s’être rendue compte qu’elle avait tendance à se placer au centre de l’attention même dans sa vie privée.

C’était la rancœur qui parlait, c’était une certitude qu’elle regretta immédiatement, pas le moins émue par ce que laissait transparaître sa cousine pourtant. Néanmoins, Evelyn n’avait pas la capacité de chasser d’un geste de la main ce qu’elle ressentait pour autrui. En fait si, elle avait cette capacité là, c’était bien pour ça que quitter Brisbane avait été si facile pour elle  ; elle pourrait faire la même chose avec Lara, entretenir la culpabilité qu’elle lui laissait entrevoir sans lui donner d’explications et tourner les talons sans attendre qu’elle ne la retienne. Mais c’était Lara, c’était différent, et parce qu’elle avait appris à la connaître et à la considérer comme une sœur, elle mit sa fierté de côté pour ne pas enfoncer le clou et la rassurer — sans déroger à son attitude toutefois, ne voulant pas faire dans l’excès de sentimentalisme alors que la jeune femme lui avait donné toutes les raisons de lui en vouloir comme elle lui en voulait maintenant.
A distance, elle lui dit, glissant de nouveau son téléphone dans son sac et rabattant son pli pour le fermer, sentant peser son poids contre sa hanche pour mieux l’ancrer dans la réalité "Je ne pars pas de notre appartement, je pars juste en vacances quelques temps." commença-t-elle avant de redresser la tête et d’ajouter "Mais si tu considères qu’on doit chacune avoir notre espace, je peux me lancer dans une recherche une fois que je serais rentrée." Elle se trouva très dure, presque robotique, une caractéristique qu’on lui avait souvent reproché quand elle travaillait, si portée sur l’organisation qu’elle donnait parfois l’impression de fonctionner sous l’autorité d’un code ou d’une charte compliquée, manoeuvrée par des scientifiques chevronnées "Personne ne mérite plus de rester ici et je ne te demande pas de partir de mon côté, donc inutile de t’affoler." fit-elle en la regardant de plein fouet, tâtant le devant de son manteau pour y dénicher sa ceinture qu’elle noua finalement, sans doute un peu trop serrée d’ailleurs tandis qu’elle retenait sa propre émotion sous un masque stoïque qui n’était pas sans rappeler Celie — les chiens ne font pas des chats, c’était connu. Presque avec désinvolture, elle renchérit doucement, avec une sorte de conviction aussi solide que son ton "Ce n’est qu’une mauvaise passe. On en connaîtra d’autres, ce n’est pas forcé de bien s’entendre tout le temps et si ça peut te rassurer, mon départ en vacances n’a rien à avoir avec toi. J’en ai juste besoin." Une clarification qui était teintée d’une part de vérité, mais d’une part de mensonge également, et qu’elle ne se sentit pas coupable de prononcer sans ciller.


    we're all bored, we're also tired of everything, we wait for train that just aren't coming, we show off our different scarlet letters, trust me mine is better.

    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Xc1pTzg
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 3T1X3Vb
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down QoPDAKU
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Pf8cX3Q
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down QqLqwzn
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Q8kNWrA


Dernière édition par Evelyn Pearson le Lun 16 Mai 2022 - 4:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : no heart, no keys, no patience...
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, tu touches un peu à tout au sein de ton club : chorégraphe & danseuse, tout cela sur une paire de talons très haut; tu donnes également des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down QmGefUI
POSTS : 528 POINTS : 210

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
RPs EN COURS :
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down QTGPOMw
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Tumblr_inline_pt09vlo9n41vjg4rh_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Tumblr_inline_p7hu3ujYkc1sccn28_250
naomi • She walked in the club like nobody's business, goddamn, she murdered everybody and I was her witness. She's stacking money, money everywhere she goes, you know, pesos out of Mexico, de uno, commas and them decimals. She don't gotta give it up, she professional. She mixing up that Ace with that Hennessy, she love the way it tastes, that's her recipe...

rose#2eleonora#1jo#1itziar#8sergio#2finnley#2pearsons#11

RPs EN ATTENTE : bailey • naomi#5 • diana#3 •


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu; (gif profil & sign) ssoveia, perriedward/tumblr & keetikagifs/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Empty
Message(#) Sujet: Re: (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down EmptyMer 11 Mai 2022 - 21:41




≈ ≈ ≈
{and it gets colder and colder when the sun goes down}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Evelyn Pearson  (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 873483867  
Tu réalises avec une seconde de retard qu'Evelyn aurait juste pu t'annoncer qu'elle allait faire les courses ou même sortir la poubelle, tu aurais sûrement eu une réaction aussi excessive. Tu n'y peux rien, tu te détestes un peu pour cela, c'est ce qui te caractérise le mieux au final et si tu fais de ton mieux pour devenir une jeune femme un peu plus responsable et mesurée, tu mets les pieds dans le plat à chaque fois. Tu te forces à prendre une profonde inspiration tandis que tu vois l'autre brune fouiller dans son sac à main, tandis que vos regards se croisent et encore une fois, il n'y a qu'un mètre qui vous sépare, tu as l'impression que c'est plus. Que la distance est même infranchissable et que cela ne sert à rien d'essayer, qu'il vaut mieux tourner la page. Est-ce que tu as envie de le faire ? Non, c'est Evie, tu te soucies d'elle au point de dire des bêtises, au point de lui poser des questions et de faire des suppositions nerveuses, avec une grande partie de ta famille, tu as laissé tomber, tes silences parlent d'eux-mêmes, les sourires hypocrites que tu fais aux rares fonctions de familles auxquelles tu apparais creusent tes joues et tu n'imposes vraiment pas ta présence quand elle n'est pas désirée. Tu ne veux pas que cela devienne pareil entre Evie et toi.
"Tu pars en vacances. Okay. Je vois." Tu murmures les mots, plus pour toi que pour elle, comme pour en saisir le sens et comprendre que oui, tu en as vraiment trop fait et qu'elle ne prend pas la fuite. Elle ne disparaitrait pas comme ça, elle te l'annoncerait très certainement et il y aurait tout un tas de paperasse à remplir la connaissant. Le ton d'Evie est un peu trop plat pour que tu ne le remarques pas, elle ne s'adresse pas ainsi à toi d'habitude et si tu avais déjà la désagréable sensation d'avoir le cœur écorché à vif il y a quelques secondes de cela, c'est un autre coup que tu ressens et tu fais non de la tête, toujours aussi crispée, ta main sur ton gobelet en plastique fait perdre l'objet sa forme de secondes en secondes et tu vas sûrement devoir nettoyer tout cela dans quelques instants. "Et non, ce n'est pas ce que je voulais dire. Je ne mets pas à la porte et je ne te mets pas non plus à la porte, j'ai juste vue ta valise et..." Et tu as fait ce que tu sais faire de mieux, n'est-ce pas ? Tu ne l'expliques pas, elle mérite sûrement mieux que cela et tu voudrais retourner en arrière, à il y a des semaines de cela, où tu serais rentrée fatiguée, où tu aurais dit à Evie que tu as compris son absence et que tu espères qu'elle va bien et après l'avoir gratifiée d'une courte étreinte, tu lui aurais dit que tu as besoin d'une bonne nuit de sommeil et tu pourras tout lui raconter plus tard. Tu l'aurais fait dans le salon ou dans la cuisine, non dans la cuisine, tandis que ton aînée aurait tenté encore une fois de te faire avaler un repas équilibré, tu aurais fait la grimace avant de lui parler du client enthousiaste qui est monté sur scène, avant de lui parler de toutes les danses que tu as chorégraphiées qui ont été très bien exécutées...
Evie aurait écouté, et tu aurais pris de ses nouvelles aussi, veillant vraiment sur elle et lui demandant si la presse la tanne toujours, si elle a pu reparler à sa propre mère calmement, ce genre de choses. Mais non, cela ne s'est malheureusement pas passé comme cela et vous en êtes là aujourd'hui. Et elle te ment, la seconde suivante, en reprenant la parole, c'est presque imperceptible, mais tu as passé suffisamment de temps en sa compagnie pour savoir quand elle force le ton et quand elle essaye de faire bonne figure, Evelyn est une excellente actrice, elle a passé toute sa vie à se protéger de la sorte et elle continue de le faire, tu ne pensais pas juste pas qu'elle aurait besoin de le faire ici. Tu ne relèves cependant pas, tu hoches la tête un peu plus résolument, reprenant ses mots à elle. "Une mauvaise passe... j'espère que ce n'est que cela, et je suis sincère, je n'ai vraiment pas envie d'être en froid avec toi. Et je ne suis pas en train de t'accuser, je sais que je m'y suis très mal prise la dernière fois." Il faudrait être une idiote pour ne pas le reconnaitre, oui, vraiment. "Et je ne suis pas en train d'essayer de te faire culpabiliser ou de me positionner en victime, c'est juste la vérité... je t'ai parlée comme si tu étais une étrangère et comme si on ne partageait pas le même appartement depuis... longtemps." Elle n'est pas juste une autre Pearson à tes yeux, tu espères qu'elle le sait vraiment, tu as été très maladroite, parce que son avis compte beaucoup, parce que tu as besoin de la savoir en sécurité, et c'est sûrement la pire façon d'exprimer son affection ça, de blesser la personne concernée. Tu ne t'étais jamais vu dans ce rôle-là, cependant, c'est bien le cas.
"Je suis sincèrement désolée Evie, et je veux vraiment mettre les choses à plat." Voilà, c'est tout ce que tu veux faire juste une conversation entre vous deux, sans craindre le pire et en espérant aller dans le bon sens. Dans un futur proche. "A ton retour et si tu le souhaites également... je ne veux pas te retenir plus, tu attendais quelqu'un, non ?" Tu as un coup de tête vers la porte, histoire de ne pas la mettre en retard en plus de tout.



She give tenfold, come here, papa, plant your seed, She can grow it from her womb, a family, Provide lovin' overlooked and unappreciated, you see, You can reciprocate, I got delicious taste, You need a woman's touch in your place...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : she would've made such a lovely bride what a shame she's fucked in her head, they said
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels. enfin pas en ce moment ; elle est trop occupée à cacher ses bleus pour avoir le temps de jouer au professeur
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Y5Nutv3Z_o
POSTS : 4966 POINTS : 485

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 56e594eaea3a41a61088ac87fd89fd2c473d42b1
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down D3qUgLdb_o
EVERLEY ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o9_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 3k4QeT0n_o
EVERHETT ◦ dive bar on the east side where you at? phone lights up my nightstand in the black come here you can meet me in the back dark jeans and your nikes look at you oh damn never seen that color blue just think of the fun things we could do

ruben#2 rhett#5chad#5lara#11anouch#1 (fb 2005)isla#1bambi#5owen#10

RPs EN ATTENTE : nicholas#6 ◦ finnley#2
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs sign&profil) ◦ ©gwensgifs&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter & laila ferrer
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Empty
Message(#) Sujet: Re: (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down EmptyLun 16 Mai 2022 - 5:32




≈ ≈ ≈
{and it gets colder and colder when the sun goes down}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Lara Pearson  (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 873483867  
Evelyn ne se savait pas rancunière. Elle avait tendance à jeter l’éponge assez facilement, pas tellement bâtie pour garder en elle l’acidité des reproches à l’égard d’autrui. Elle avait appris à transférer ce genre de sentiments pour en faire de la bonne énergie, préférant rester aussi positive que possible alors que toute sa vie durant, elle avait eu vent des choses dites à son sujet, des ragots colportés et de la manière dont la voyait sa propre famille. Quitter la ville, ça lui avait permis de travailler sur son tempérament à aller de l’avant. Elle n’en voulait pas vraiment à sa mère, elle regrettait juste la manière dont leurs rapports avaient évolués dans le temps, elle n’en voulait pas à ses sœurs non plus pour les mêmes raisons ; il y avait des familles dysfonctionnelles, c’était comme ça, et quelque chose lui disait que dans tous les cas, elles l’étaient toutes à leur manière. Elle ne se faisait plus de soucis pour ça, ça ne représentait plus vraiment un objectif à atteindre que de désépaissir la tension qui régnait quand elles se retrouvaient en famille, surtout quand elle apparaissait et que l’attention était soudaine dirigée vers elle. Elle faisait simplement avec, se pliant au jeu des convenances avec un talent certain, dérogeant à peine du rôle qu’on lui demandait de tenir en se tenant à l’écart, en s’occupant de sa propre vie. Alors pourquoi en voulait-elle autant à Lara à ce moment ? Evelyn ne se posa pas la question, connaissant déjà la réponse et ne tenant pas tellement à ressasser ce à quoi elle avait pensé ces semaines durant.
Elle lui en voulait parce qu’elle était différente de sa mère, de ses sœurs et qu’elle avait été plus proche d’elle que n’importe qui portant leur nom de famille. C’était un sentiment de déception qui s’était soumise à elle quand elle s’était aperçue que, comme tout le monde dans cette famille,  dans leur famille, Lara lui demandait des comptes. Ce n’était pas agréable, de voir ses certitudes éteintes par la volonté de quelqu’un à vous faire endosser le mauvais rôle, et tandis qu’elle avait toujours été certaine qu’entre elles, tout se passait assez bien pour qu’elle ne se sente jamais acculée, Lara l’avait prise à son propre jeu en démontant la totalité de la confiance qu’elle lui portait en la mettant face à ses décisions. Ça l’avait blessée, ça la blessait encore suffisamment pour qu’elle se comporte comme elle le faisait maintenant, ne faisant rien transparaître de plus que son irritation face à la propension de la jeune femme à se placer en seule responsable.

Elle prit une légère inspiration "Et tu as sauté aux conclusions." Comme la dernière fois, aurait-elle pu ajouter sans pour autant le faire. Ce n’était même pas prononcé sur le ton des reproches, c’était simplement une constatation qu’elle se permit de faire parce que pouvait-elle dire d’autre ? Elle arqua un sourcil, replaçant la bordure de la manche du chemisier qu’elle portait sous son manteau pour que leur liseré respectif correspondent au millimètre près "Je comptais te prévenir une fois arrivée. Je ne savais pas quand tu rentrerais, ni même si tu rentrerais d’ailleurs." Un moyen de lui faire comprendre qu’elle avait deviné qu’elle évitait de se retrouver à l’appartement quand elle y était. Mais là encore, ce n’était pas un reproche, seulement une constatation qu’elle prononça en relevant la tête, tenant à accrocher le regard de sa cousine à qui elle précisa, gardant la face "Je ne pars pas très loin et je reste joignable en cas de besoin." Elle aurait pu lui dire qu’elle partait au domaine, elle l’aurait très bien compris. Seulement, elle ne voulait pas que ses explications passent pour une invitation à la rejoindre. Evelyn avait besoin de prendre du temps seule pour réfléchir, pour remettre en perspective ce qui l’attendrait une fois qu’elle rentrerait tandis qu’elle avait des décisions à prendre et des actions à mener.
De nouveau, elle prit une légère inspiration, un peu plus reconnaissante vis-à-vis de Lara lorsqu’elle reprit ses paroles. Evie enchaîna "C’est bien de le reconnaître." Certainement qu’elle avait ses torts également. Mais l’admettre aurait été ouvrir la porte à d’autres questions alors que quand leur discussion s’était terminée l’autre fois, elle lui avait demi-mots avoué que quelque chose s’était passé. Lara n’avait pas cherché à en savoir davantage, elle avait juste tourné les talons et c’était ce qu’elle n’avait cessé de faire depuis. Ça mettait en avant plusieurs choses sur lesquelles Evie ne tenait pas à s’appesantir, préférant dire à la place "Personne n’est parfait, Lara. Et je crois pouvoir dire qu’on a toutes les deux eu de mauvais modèles en la matière, alors on a droit à un peu de marge pour réparer nos erreurs." Et mettre du baume sur leurs rancœurs. Mais encore une fois, elle préféra ne pas amplifier sa pensée sous la menace de l’orage qui était toujours là, prêt à éclater.
Néanmoins, elle ne put s’empêcher de laisser filer un mince sourire quand Lara reprit la parole et que légèrement agacée, elle devait bien l’avouer, elle lui demanda suite à ses excuses et son envie de mettre les choses à plat "Pourquoi maintenant, parce que tu as cru que je m’en allais comme une voleuse ?" Niveau image qu’elle avait d’elle, c’était encore une fois affreusement blessant "Je ne sais pas combien de temps je pars exactement. Si tu veux qu’on le fasse maintenant pour alléger ta conscience et tourner la page, je peux dire à Chad de patienter encore quelques minutes." finit-elle par lui proposer sans réelle conviction cependant, sentant ses mâchoires se crisper et la douleur de son épaule se réveiller et lui faisant regretter d’avoir tracté seule sa valise quand en réalité, c’était la tension qu’elle ressentait qui réveillait ses vieilles blessures. Dans tous les sens du terme.


    we're all bored, we're also tired of everything, we wait for train that just aren't coming, we show off our different scarlet letters, trust me mine is better.

    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Xc1pTzg
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down 3T1X3Vb
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down QoPDAKU
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Pf8cX3Q
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down QqLqwzn
    (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Empty
Message(#) Sujet: Re: (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down (pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(pearsons) and it gets colder and colder when the sun goes down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-