AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
One Piece : pas de tome Collector 25 ans prévu chez Glénat ?
Voir le deal

 Eternise moi (Rudy #4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cesar Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (12 janvier 2001)
SURNOM : Sûrement "sale gosse" pour son père, Cesar pour les autres c'est très bien comme ça
STATUT : Allergique à une relation amoureuse, a fui une relation avec Bailey pour retrouver le célibat.
MÉTIER : Apprenti maçon (qui l'ennuie profondément) et artiste sur Instagram (sa plus grande fierté).
LOGEMENT : #64, Kent Street (Fortitude Valley) avec sa mère, Sara, son petit frère et sa petite sœur
Eternise moi (Rudy #4) 37cf546c0febf47674d81ecd686b9f98f96f7e81
POSTS : 986 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cinquième enfant de la famille Gutiérrez il est le dernier des grands à vivre dans la maison familiale. Actuellement en formation pour être maçon il ne rêve que d'une chose : tout plaquer pour se consacrer à l'art. Il monte en parallèle de sa formation un petit business autour de son talent (fait des dessins sur commande et s'est inscrit sur Patreon). S'il est persuadé de pouvoir faire carrière sur Instagram ce n'est pas l'avis de ses proches qui le traitent d'idiot. Toujours planqué dans sa bulle pour échapper aux problèmes du quotidien qui l'affectent plus qu'il ne le laisse paraître.
RPs EN COURS : Les problèmes, La famille

Eternise moi (Rudy #4) Azxn

Noël; Alma (1) (2); Rudy (3); Sergio (3)

***

Emery (1)

Eternise moi (Rudy #4) Giphy

***

Art relatedEternise moi (Rudy #4) Giphy.gif?cid=790b7611d99142050a0f5f6e9adcd234f1da4d9897248273&rid=giphy

Auden (3); Lexie (1) (2)

Autres rps en cours :

Bailey (1),(2); Riley (1), Lena (1), Freddy, Murphy
Vernissage de la galerie
RPs TERMINÉS : Maddy#1
Maddy 2
gugus
Auden #2
Léo #1
Maddy, Sergio
Auden#1
Never there (Gugu)
AVATAR : Itzan Escamilla
CRÉDITS : Harley (avatar), Saturdcys (gif)
DC : Melchior et Russell
PSEUDO : Aligot
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39895-cesar-dans-ma-bulle https://www.30yearsstillyoung.com/t39961-cesar-so-confortable-we-re-living-in-a-bubble-so-confortable-we-cannot-see-the-trouble https://www.30yearsstillyoung.com/t41358-cesar-gutierrez?highlight=cesar https://www.30yearsstillyoung.com/t41369-cesar-gutierrez?highlight=cesar

Eternise moi (Rudy #4) Empty
Message(#) Sujet: Eternise moi (Rudy #4) Eternise moi (Rudy #4) EmptySam 7 Mai - 14:21



@Rudy Gutiérrez Eternise moi (Rudy #4) 3258319053


Écouteurs dans les oreilles et musique à fond, je bosse à mon bureau depuis plusieurs heures déjà. Je balance légèrement la tête sur les côtés au rythme de la musique et je termine une esquisse. Je jette un coup d’oeil rapide sur mon téléphone et je vois qu’il est déjà plus de 19h, merde. Comme c’est le cas quand je suis en train de dessiner j’ai complètement perdu la notion du temps mais là je dois me bouger. Rudy vient manger à la maison ce soir et Maman m’a demandé de lui filer un coup de main. Inutile de demander à Sara qui est encore en train de traîner on ne sait pas où -et je pense qu’on ne veut pas savoir ce qu’elle fiche-. J’avais pas vu l’heure et alors que je commence à me lever la porte de ma chambre s’ouvre et Maman me demande de descendre pour l’aider. “J’arrive.” J’éteins ma lampe de bureau et je me lève pour de bon cette fois. Je regarde l’état de la cuisine et effectivement tout est à faire. Je retiens un soupir, je n’aime pas cuisiner alors je ne suis pas franchement ravi de devoir m'occuper de cette corvée mais il faut bien que je mette la main à la pâte.

J’ouvre le tiroir et j’attrape le premier tablier qui me passe sous la main, un tablier avec des motifs assez ridicules -mais qui a acheté un truc pareil?-, je lève les yeux au ciel, bon tant pis on repassera pour le style. Maman s’occupe des petits et je commence à couper les oignons. Mes yeux brûlent et je commence à pleurer, foutus oignons. Je lâche un juron en espagnol parce que je suis en train de me faire malmener par le repas de ce soir. J’essuie mes larmes d’un revers de la main et je peste après Sara qui devrait être là pour m’aider. A ce moment-là, quelqu’un sonne à la porte et je l’entends s’ouvrir juste après. Je n’ai pas besoin d’aller voir qui est là, je sais que c’est Rudy. Il entre toujours ici comme dans un moulin sans attendre qu’on vienne lui ouvrir. Maman est à l’étage avec les petits alors je le hèle “Je suis dans la cuisine.” J’entends les pas se rapprocher et je continue de hacher les oignons -et de pleurer-. Je me tourne vers Rudy “Salut”. Je dois avoir les yeux rouges comme si j’avais fumé ou pleuré toute la nuit alors je précise “C’est à cause de ces saletés d’oignons là.” Je me décale pour montrer les coupables sur la planche à découper. Je repense à la dernière fois que Rudy et moi étions dans la cuisine, la dernière fois les débris d’assiettes recouvraient le sol et l’ambiance était bien plus tendue. Alors c’est agréable de se retrouver dans un cadre plus calme cette fois. Je n’ai pas oublié qu’il était là pour m’aider, m’écouter et sans me passer un savon comme je l’imaginais. J’interromps la préparation du repas le temps de prendre de ses nouvelles. “Comment tu vas ?


Eternise moi (Rudy #4) RhAmSZr
Eternise moi (Rudy #4) DukhMfv
Eternise moi (Rudy #4) EmnXD0b
Eternise moi (Rudy #4) QIDiPqb
Eternise moi (Rudy #4) 383200artist

Revenir en haut Aller en bas
Rudy Gutiérrez
Rudy Gutiérrez
la conscience fugitive
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, la trentaine arrive à grands pas : il la pense encore lointaine, pourtant, persuadé que ses deux années et demi derrière les barreaux ne comptent pas.
SURNOM : il a l'habitude qu'on l'appelle par son nom de famille, l'intonation l'aide à savoir si ça se veut amical ou s'il doit se préparer à riposter.
STATUT : père plus qu'homme. célibataire, pas forcément heureux de cette situation.
MÉTIER : apprenti dans une pâtisserie, le little paris.
LOGEMENT : il squatte chez may à bayside depuis décembre, il a enfin osé lui ramener son fils en mars.
Eternise moi (Rudy #4) 3db5facc88fc50453486fa3752f538b0b4047a33
POSTS : 1678 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
Eternise moi (Rudy #4) Azxn
gutiérrezyou show me love then spit in my face, making your money off all of my pain. you put an eagle inside of a cage and you think i'm not strong enough to escape. but i refuse to let you make me feel like i can't fly. not only will i soar again, i'll own the fucking sky


Eternise moi (Rudy #4) 4b01a20d8e248b1b3290c7c16fd75657d1104ae1
lendy 10, 11 (UA)i saw you dancing in a crowded room, you look so happy when i'm not with you. but then you saw me, caught you by surprise, a single teardrop falling from your eye. you could've asked me why i broke your heart, you could've told me that you fell apart. but you walked past me like i wasn't there and just pretended like you didn't care. i made you think that i would always stay, i said some things that i should never say. yeah, i broke your heart like someone did to mine and now you won't love me for a second time

Eternise moi (Rudy #4) Rudybird
birdy 4i want to reconcile the violence in your heart. i want to recognise your beauty is not just a mask. i want to exorcise the demons from your past. i want to satisfy the undisclosed desires in your heart
RPs EN ATTENTE :
Eternise moi (Rudy #4) Tumblr_ns5eamHjcU1sgb9kvo2_250
rudikawould you tell me pretty lies, look me in my face, tell me that you love me even though it's fucking fake. i don't fucking care at all. and you've been out all night, i don't know where you've been, you're probably getting fucked, you're probably giving head. and i don't fucking care at all. cause i have hella feelings for you, i'm only a fool for you and maybe you're too good for me (scénario libre)
RPs TERMINÉS : chronologie des rps maintenue à jour dans ma fiche de liens.
AVATAR : maxi iglesias.
CRÉDITS : harley (ava), astra (signa), loonywaltz (ub), harley (gifs).
DC : jake vaughan & jacob copeland.
PSEUDO : momo.
INSCRIT LE : 25/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t42137-i-think-i-ve-seen-this-film-before-and-i-didn-t-like-the-ending https://www.30yearsstillyoung.com/t42209-damaged-finds-damaged-rudy https://www.30yearsstillyoung.com/t42210-rudy-gutierrez

Eternise moi (Rudy #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: Eternise moi (Rudy #4) Eternise moi (Rudy #4) EmptyLun 9 Mai - 17:52



eternise moi
Rudy Gutiérrez & @cesar gutiérrez
« Je suis dans la cuisine. » Il n’a même pas le temps d’entrer à l’intérieur que la voix de Cesar l’interpelle. Il y a eu une amélioration depuis ses dernières visites : il a pris le temps de sonner, cette fois-ci. Il préfère toquer en temps normal mais l’une de ses mains est prise par le cosy dans lequel est endormi Jaime, l’autre était enfouie au fond de sa poche. Et cet argument n’a déjà plus aucun sens puisqu’il a dû la sortir pour sonner autant que pour toquer. Règle numéro un : ne jamais chercher une logique chez Rudy Gutiérrez, il n’y en a aucune, à aucun moment. Il s’avance dans l’entrée et rejoint directement la cuisine, du coup, puisque son frère l’a appelé. « Salut. » « Salut. » Il répond sur le même ton en posant le cosy par terre, dans un coin, là où personne ne risque de trébucher dessus. Jaime n’a pas bronché entre le moment où il s’est endormi dans la voiture et le moment où ils sont arrivés, il espère qu’il restera aussi calme durant encore de longues minutes. « C’est à cause de ces saletés d’oignons là. » Il voit les yeux rougis de son frère, voit les coupables. « Tu veux que j’les menace d’aller les taper à la sortie de l’école ? » Autrement dit : personne n’a le droit de faire pleurer mon frangin, pas même des oignons. Le sourire sur Rudy montre bien qu’il se fout de lui. Mais pour une fois – et mieux vaut pas trop s’habituer – il rigole avec lui et non pas simplement de lui. « Comment tu vas ? » Il s’arrête dans sa découpe, Rudy s’avance pour qu’il puisse continuer même s’ils commencent à discuter. Le repas ne va pas se faire seul et le mexicain a faim. Enfin, il a surtout envie de manger tranquillement avant que son fils ne se réveille. « Tranquille. La routine. Et toi ? » La routine étant : trop de travail, trop de responsabilités, trop envie de péter un câble mais obligé de rester sage. « J’commence vraiment à en avoir plein le cul qu’Erika ne revienne pas. » Erika étant la mère de Jaime, il a déjà prononcé son nom devant toutes et tous. Surtout depuis qu’elle a trouvé judicieux de se tirer on ne sait où en lui laissant la garde exclusive. C’est fou comme il la déteste. Il jette un coup d’œil vers son fils. C’est fou comme il l’aime, lui, mais il commence à ne plus pouvoir se le blairer. Chasse le naturel et il revient au galop : Rudy n’a jamais eu l’étoffe d’un père, voyez par vous-mêmes. « C’est quoi l’programme ? J’te file un coup d’main. » Il dit en s’approchant de l’évier pour se laver les mains. Ils ont un cuisinier – pâtissier pour l’instant – dans la famille, autant s’en servir lorsque c’est nécessaire.  


this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. i got that adrenaline momentum. and i'm not knowin' when i'm ever gonna slow up and i'm ready to snap any momen. i'm thinkin' it's time to go get 'em, they ain't gonna know what hit 'em

Eternise moi (Rudy #4) StIpa4L
Eternise moi (Rudy #4) K4p2tel
Eternise moi (Rudy #4) RhAmSZr
Eternise moi (Rudy #4) WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas
Cesar Gutiérrez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 21 ans (12 janvier 2001)
SURNOM : Sûrement "sale gosse" pour son père, Cesar pour les autres c'est très bien comme ça
STATUT : Allergique à une relation amoureuse, a fui une relation avec Bailey pour retrouver le célibat.
MÉTIER : Apprenti maçon (qui l'ennuie profondément) et artiste sur Instagram (sa plus grande fierté).
LOGEMENT : #64, Kent Street (Fortitude Valley) avec sa mère, Sara, son petit frère et sa petite sœur
Eternise moi (Rudy #4) 37cf546c0febf47674d81ecd686b9f98f96f7e81
POSTS : 986 POINTS : 50

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cinquième enfant de la famille Gutiérrez il est le dernier des grands à vivre dans la maison familiale. Actuellement en formation pour être maçon il ne rêve que d'une chose : tout plaquer pour se consacrer à l'art. Il monte en parallèle de sa formation un petit business autour de son talent (fait des dessins sur commande et s'est inscrit sur Patreon). S'il est persuadé de pouvoir faire carrière sur Instagram ce n'est pas l'avis de ses proches qui le traitent d'idiot. Toujours planqué dans sa bulle pour échapper aux problèmes du quotidien qui l'affectent plus qu'il ne le laisse paraître.
RPs EN COURS : Les problèmes, La famille

Eternise moi (Rudy #4) Azxn

Noël; Alma (1) (2); Rudy (3); Sergio (3)

***

Emery (1)

Eternise moi (Rudy #4) Giphy

***

Art relatedEternise moi (Rudy #4) Giphy.gif?cid=790b7611d99142050a0f5f6e9adcd234f1da4d9897248273&rid=giphy

Auden (3); Lexie (1) (2)

Autres rps en cours :

Bailey (1),(2); Riley (1), Lena (1), Freddy, Murphy
Vernissage de la galerie
RPs TERMINÉS : Maddy#1
Maddy 2
gugus
Auden #2
Léo #1
Maddy, Sergio
Auden#1
Never there (Gugu)
AVATAR : Itzan Escamilla
CRÉDITS : Harley (avatar), Saturdcys (gif)
DC : Melchior et Russell
PSEUDO : Aligot
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39895-cesar-dans-ma-bulle https://www.30yearsstillyoung.com/t39961-cesar-so-confortable-we-re-living-in-a-bubble-so-confortable-we-cannot-see-the-trouble https://www.30yearsstillyoung.com/t41358-cesar-gutierrez?highlight=cesar https://www.30yearsstillyoung.com/t41369-cesar-gutierrez?highlight=cesar

Eternise moi (Rudy #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: Eternise moi (Rudy #4) Eternise moi (Rudy #4) EmptySam 21 Mai - 19:24



@Rudy Gutiérrez :l:



J’entends qu’on sonne à la porte avant que celle-ci s’ouvre tout de suite après sans qu’aucune réponse n’ait été donnée, pas de doutes, c’est bien Rudy qui vient d’entrer. Je lui indique que je suis dans la cuisine et au moment où je commence à cuisiner je le vois entrer dans la cuisine avec un cosy. « Salut. » Je réponds à son salut et je baisse mon regard vers le cosy pour dire bonjour à Jaime même s’il est en train de dormir. “Et salut à toi aussi.” Je renifle juste après et mes yeux me brûlent toujours à cause des oignons. Je montre les coupables et je précise à Rudy que c’est à cause d’eux. J’ai pas envie qu’il s’imagine que je fume ou un truc du genre. Fumer ça n’a jamais été mon truc. J’a déjà tenté l’expérience il y a quelques années avec des potes du lycée mais je n’ai pas du tout aimé et je ne comprends absolument pas toute la hype qu’il peut y avoir autour de tout ça. Et puis je préfère que mon fric aille autre part que dans un truc aussi inutile. « Tu veux que j’les menace d’aller les taper à la sortie de l’école ? » Il me lance ça avec un sourire moqueur et ça me fait rire aussi. Ce genre de complicité m’avait manqué et je suis ravi de voir qu’on peut se voir et discuter sans se hurler dessus, juste en se taquinant. “Ouais ça m’arrangerait, j’en ai un peu marre là.” Je déteste cuisiner et couper les oignons et sûrement dans le top 1 des choses qui m’agacent le plus en cuisine, juste après la tonne de vaisselle qui suit chaque préparation. La cuisine, ça a toujours été une perte de temps de mon point de vue. J’adore bien manger mais j’ai toujours une flemme immense pour la cuisine parce que je n’ai pas envie de passer deux heures à faire cuire à petit feu des carottes pour passer seulement cinq minutes à manger puis 20 minutes pour faire toute la vaisselle. Je suis plutôt dans la team four à micro-ondes et des plats réchauffés. Je lui demande comment il va, je suis curieux de savoir comment il s’en sort dans sa nouvelle vie de papa. « Tranquille. La routine. Et toi ? » C’est du Rudy tout craché ça ou une caractéristique commune aux Gutiérrez, le fait de ne jamais trop s’ouvrir et se livrer. Je hoche la tête, s’il n’a pas envie de m’en dire plus je n’ai pas envie de le forcer. “La routine aussi. Maman est en haut avec les petits. Depuis qu’ils savent que tu viennes ils sont intenables.” Depuis au moins 8h ce matin ils courent partout et moi qui rêvais d’une grasse matinée c’était mission impossible avec eux. Mais bon même si ça m’agace un peu ça me fait plaisir de voir que les tensions s’apaisent et que le retour de Rudy se passe plutôt bien même si on a connu un début difficile. Je n’en reviens toujours pas de voir à quel point il s’est assagi depuis qu’il a un gamin. « J’commence vraiment à en avoir plein le cul qu’Erika ne revienne pas. » J’ai perdu la notion du temps mais j’ai l’impression qu’elle est partie il y a un long moment déjà et ça m’inquiète qu’elle ne donne aucune nouvelle. “Elle t’a appelé ou toujours pas ?” Qu’elle ne donne aucun signe de vie et qu’elle laisse à Rudy la charge de s’occuper de Jaime tout seul ça me met en rogne. Un enfant ça se fait à deux alors qu’elle se barre pour faire je ne sais quoi sans donner de date de retour ou de nouvelles c’est plus que gonflé. Même si Rudy a fait énormément d’erreurs dans le passé et qu’il est très loin d’être parfait, il ne mérite pas de se retrouver dans une situation comme ça. Je contemple ma planche à découper et je lâche un soupir à la vue des oignons, je n’ai aucune motivation pour préparer ce fichu repas. Rudy a senti mon désarroi puisqu’il se dirige vers l’évier pour se laver les mains et me demande. « C’est quoi l’programme ? J’te file un coup d’main. » Je suis ravi qu’il propose de m’aider, après tout c’est lui le roi des fourneaux de la famille, chacun son truc. “Bah comme tu peux le voir y a tout à faire. J’ai pas trop avancé.” Si Sara était là elle aurait pu m’aider et le repas serait presque prêt. Mais non, encore une fois Sara a décidé de s’absenter, elle a dit à Maman qu’elle avait quelque chose à régler à la fac avant de rentrer à la maison pour déjeuner. Je ne crois pas à son excuse, je ne veux pas trop savoir ce qu’elle fait ou avec qui mais je suis presque sûr qu’elle nous a encore menti. “J’attendais Sara mais bon je sais pas ce qu’elle fout, pour changer.” Je soupire mais je décide de changer de sujet pour que l’ambiance de cet atelier cuisine improvisé soit un peu meilleure. “Euh occupe toi de la viande peut-être, je m’occupe des légumes.” Couper des légumes ça reste dans mes cordes, cuire une viande correctement c’est moins sûr. “Enfin si ça te va, c’est toi le cuistot de la famille.” Je me remets à la découpe des oignons qui me provoquent une nouvelle fois des sanglots mais je me dépêche de terminer pour préparer les légumes. Je jette un rapide coup d'œil sur le cosy et je suis surpris de voir à quel point ce bébé est calme. “Avec Jaime ça va ?



Eternise moi (Rudy #4) RhAmSZr
Eternise moi (Rudy #4) DukhMfv
Eternise moi (Rudy #4) EmnXD0b
Eternise moi (Rudy #4) QIDiPqb
Eternise moi (Rudy #4) 383200artist

Revenir en haut Aller en bas
Rudy Gutiérrez
Rudy Gutiérrez
la conscience fugitive
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, la trentaine arrive à grands pas : il la pense encore lointaine, pourtant, persuadé que ses deux années et demi derrière les barreaux ne comptent pas.
SURNOM : il a l'habitude qu'on l'appelle par son nom de famille, l'intonation l'aide à savoir si ça se veut amical ou s'il doit se préparer à riposter.
STATUT : père plus qu'homme. célibataire, pas forcément heureux de cette situation.
MÉTIER : apprenti dans une pâtisserie, le little paris.
LOGEMENT : il squatte chez may à bayside depuis décembre, il a enfin osé lui ramener son fils en mars.
Eternise moi (Rudy #4) 3db5facc88fc50453486fa3752f538b0b4047a33
POSTS : 1678 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS :
Eternise moi (Rudy #4) Azxn
gutiérrezyou show me love then spit in my face, making your money off all of my pain. you put an eagle inside of a cage and you think i'm not strong enough to escape. but i refuse to let you make me feel like i can't fly. not only will i soar again, i'll own the fucking sky


Eternise moi (Rudy #4) 4b01a20d8e248b1b3290c7c16fd75657d1104ae1
lendy 10, 11 (UA)i saw you dancing in a crowded room, you look so happy when i'm not with you. but then you saw me, caught you by surprise, a single teardrop falling from your eye. you could've asked me why i broke your heart, you could've told me that you fell apart. but you walked past me like i wasn't there and just pretended like you didn't care. i made you think that i would always stay, i said some things that i should never say. yeah, i broke your heart like someone did to mine and now you won't love me for a second time

Eternise moi (Rudy #4) Rudybird
birdy 4i want to reconcile the violence in your heart. i want to recognise your beauty is not just a mask. i want to exorcise the demons from your past. i want to satisfy the undisclosed desires in your heart
RPs EN ATTENTE :
Eternise moi (Rudy #4) Tumblr_ns5eamHjcU1sgb9kvo2_250
rudikawould you tell me pretty lies, look me in my face, tell me that you love me even though it's fucking fake. i don't fucking care at all. and you've been out all night, i don't know where you've been, you're probably getting fucked, you're probably giving head. and i don't fucking care at all. cause i have hella feelings for you, i'm only a fool for you and maybe you're too good for me (scénario libre)
RPs TERMINÉS : chronologie des rps maintenue à jour dans ma fiche de liens.
AVATAR : maxi iglesias.
CRÉDITS : harley (ava), astra (signa), loonywaltz (ub), harley (gifs).
DC : jake vaughan & jacob copeland.
PSEUDO : momo.
INSCRIT LE : 25/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t42137-i-think-i-ve-seen-this-film-before-and-i-didn-t-like-the-ending https://www.30yearsstillyoung.com/t42209-damaged-finds-damaged-rudy https://www.30yearsstillyoung.com/t42210-rudy-gutierrez

Eternise moi (Rudy #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: Eternise moi (Rudy #4) Eternise moi (Rudy #4) EmptyMer 1 Juin - 23:21



« Et salut toi aussi. » Rudy aime toujours autant lorsque les membres de sa famille s’adressent à son fils. Ça lui donne un sentiment de réussite instantanée, comme s’il venait de gagner un prix Nobel. C’est vrai qu’il aimerait beaucoup être bien perçu pour d’autres raisons que son gamin mais il ne fait pas la remarque, il prend. Il sait qu’il a déçu beaucoup de monde avec ses deux arrestations et n’a plus vraiment la foi de se lancer dans ces débats avec eux. Ils ne comprennent pas, il n’arrive pas à les comprendre : fin de la conversation. Il pose son fils dans un coin de la pièce, celui-ci étant endormi, et se rapproche de Cesar pour voir ce qu’il est en train de faire. Apparemment, les oignons lui mènent la vie dure. Rudy ne peut s’empêcher une petite blague à ce sujet, le sarcasme étant son meilleur ami depuis toujours. « Ouais ça m’arrangerait, j’en ai un peu marre là. » Tout le monde peut comprendre la souffrance de Cesar. Toute personne ayant un jour coupé un oignon sait ce que ça fait, et sait à quel point c’est chiant de ne pas pouvoir le contrôler. Il y a tout un tas de techniques plus ou moins fiables qui traînent sur le net, il aurait pu en essayer une – ça n’aurait sûrement rien changé, qu’on se le dise. Cesar lui demande comment il va, un échange de banalités qui n’a jamais réellement intéressé Rudy. Inutile de mettre des mots sur ce qu’il ressent réellement au fond de lui, il a un peu l’impression que personne ne peut le comprendre et ça l’emmerde de s’ouvrir à ce point. Alors il retourne la question, préfère entendre ce que les autres ont dans la tête plutôt qu’écouter ses propres pensées. « La routine aussi. Maman est en haut avec les petits. Depuis qu’ils savent que tu viens ils sont intenables. » Comme à chaque fois qu’il vient, oui. « T’auras l’même accueil quand tu vivras ailleurs. » Ils s’en foutent quand t’es là, te réclament quand t’es parti. Ça vaut autant pour les gosses que pour les adultes, ça. On ne dit pas que les gens se rendent compte de la valeur des choses qu’une fois celles-ci parties ? C’est le cas pour le Gutiérrez. Enfin, c’est ce qu’il pense. D’ailleurs, il se rend un peu compte de la valeur d’Erika maintenant que celle-ci est on ne sait où. Pas pour lui, non, mais pour leur fils. « Elle t’a appelé ou toujours pas ? » Il secoue son visage. « Nan. » Et elle ne le fera pas, il l’a bien compris. « Elle m’les brise. » Elle le sentira passer le jour où elle reviendra, Rudy se l’est promis à lui-même. Il ne sait pas encore comme il l’accueillera mais ça ne sera pas les bras ouverts en lui disant qu’elle lui a manqué. Loin de là. Il s’approche pour se laver les mains et déjà se changer les idées en faisant quelque chose qu’il apprécie. « Bah comme tu peux le voir y a tout à faire. J’ai pas trop avancé. J’attendais Sara mais bon je sais pas trop ce qu’elle fout, pour changer. » Il s’en tape un peu, Rudy, de ce que fait sa petite sœur. « Boh, fous-lui la paix. » Sa présence ne change pas grand-chose finalement. « Si elle avait été là elle nous aurait pas aidé davantage. » La cuisine ce n’est pas son truc, à elle. Rien n’est réellement son truc quand il faut fournir un effort, en fait. « Euh occupe-toi de la viande peut-être, je m’occupe des légumes. Enfin si ça te va, c’est toi le cuistot de la famille. » « Ouais, t’inquiète. » Rudy attrape la barquette avec la viande et se place derrière la plaque de cuisson pour s’occuper de celle-ci. « Avec Jaime ça va ? » Il regarde la viande, plus son frère, et se perd un peu dans ses pensées. « Ouais. » Enfin… « Ouais, bof. Je sais pas trop. J’suis pas fait pour être père en solo, clairement. » Il le dit depuis le début, ça. « J’l’aime mais ça m’gave et ça m’fait presque culpabiliser d’me dire que j’ressens ça. Genre j’devrais être content mais nan, ça m’gonfle. » Il aimerait des moments à lui, pour lui. « Et toi, ça a donné quoi ton vernissage alors ? » Rudy y est passé mais n’a pas pu rester, n’a pas pu discuter avec lui. Il a fait en sorte d’être vu par son frère pour que celui-ci sache qu’il est venu mais c’est tout, il n’a pas fait plus d’efforts que ça. Les efforts sont faits ici : il prend des nouvelles, s’intéresse réellement.


this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. i got that adrenaline momentum. and i'm not knowin' when i'm ever gonna slow up and i'm ready to snap any momen. i'm thinkin' it's time to go get 'em, they ain't gonna know what hit 'em

Eternise moi (Rudy #4) StIpa4L
Eternise moi (Rudy #4) K4p2tel
Eternise moi (Rudy #4) RhAmSZr
Eternise moi (Rudy #4) WwvEdsJ
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Eternise moi (Rudy #4) Empty
Message(#) Sujet: Re: Eternise moi (Rudy #4) Eternise moi (Rudy #4) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Eternise moi (Rudy #4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-