AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 (alfly) losing touch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alfie Maslow
Alfie Maslow
le jardin du vice
le jardin du vice
Voir le profil de l'utilisateur
(alfly) losing touch Hu5cwsy ÂGE : trente-sept ans (01.11).
SURNOM : alfie en est déjà un.
STATUT : célibataire qui en profite allègrement.
MÉTIER : anthropologue de formation ; consultant à l’occasion. actuellement en pause : détruire sa vie est une occupation à plein temps.
LOGEMENT : une maison parfaite à logan city avec la toute aussi parfaite lily. il met donc beaucoup d’énergie à contrebalancer tout ça en pissant sur les bégonias de la voisine de droite et en étant l’amant de celui de gauche.
(alfly) losing touch Tumblr_pbx42cb5Ec1rtzvrno2_r1_400
POSTS : 2385 POINTS : 160

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : enfant unique, parents très religieux ≈ rescapé d’un accident de voiture qui a tué son premier amour ≈ passionné par son métier, le vrai (anthropologue de terrain) ≈ se déplace en skate ou vélo ≈ excellent pianiste ≈ trouble tdah jamais diagnostiqué ≈ impulsif, borderline, toxique, tout est un jeu pour lui ≈ cicatrices le long du dos, sur le torse et brûlure sur l’entier de la paume gauche ≈ de retour à brisbane depuis trois ans, il rêve de fuir à nouveau ≈ deux agressions en deux ans et un ptsd qui prend de plus en plus de place au quotidien ≈ addict, a replongé début 2021.
RPs EN COURS : (alfly) losing touch Ezgif-3-8c97fd1bd3
rhodlow #2 ⊹ i'm sliding into something you won't understand, but don't give up on me 'cause i'm just in a rut, i'm climbing but the walls keep stacking up.

(alfly) losing touch Tumblr_pvwcka9G841r057rfo6_400
anabel ⊹ no matter how big and bad you are, when a six year old hands you a toy phone, you answer it.

(alfly) losing touch Tumblr_inline_pd4ll4BeHh1t8bm8b_540
aleph ⊹ i know i'll be alright, but i'm not tonight, i'll be lying awake counting all the mistakes i've made, replaying fights. i know i'll be alright, but i'm not tonight, i lost a friend.

(alfly) losing touch Tumblr_nwoy2qOjJq1qc354ro8_r2_250
alfly #9, alfly 10 (fb 2009) & alfly 11 ⊹ y'know, i always try to settle you when i'm away 'cause we struggle sometimes, if it means that we get through.

(alfly) losing touch Ruwz
malfie ⊹ when you tell me i'm a wreck, you say that i'm a mess. how could you expect anything less?

(05/06)alexandra #2
RPs TERMINÉS : lily & joseph (ua)joseph #5 (1994)
lily (1998)lily #3 (2001)harvey #3 (2001) lily #6 (2009)ariane #2 (2010) norah #2 (2015)halsey(2012)stephen #1 (2017)evaariane #1 (& jules)leonardojoeyjules #1joseph & julesnorah #1tad #1harvey #1tad #2hassanharvey #2kanejules #2jules, leah & stephen jules #3joseph #2anwarjules #4alex #1dimitri joseph #3leah #1emmanorah #3elwynjules #5diana #1lily #2joseph #4lily #4norah #4jules #6edward #1nathanaeljules #7norah #5lily #7lily #8maze #1juliet #1

(abandonnés)
romy (au)james (1994)calie (2006)nadia eleonoralily stephen #2leah eirlystad #3leah #2tad #4jacob
AVATAR : brandon cutie pie flowers.
CRÉDITS : myself (ava), pressure-machine (gifs), loonywaltz (ub), jojo rabbit (dessin).
DC : finnley coverdale, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23106-alfie-just-lean-into-the-light https://www.30yearsstillyoung.com/t23175-alfie-smile-like-you-mean-it https://www.30yearsstillyoung.com/t23176-alfie-maslow https://www.30yearsstillyoung.com/t23177-alfie-maslow

(alfly) losing touch Empty
Message(#) Sujet: (alfly) losing touch (alfly) losing touch EmptyDim 8 Mai 2022 - 21:07




@LILY KEEGAN & ALFIE MASLOW ⊹⊹⊹ console me in my darkest hour, could this be that the truth is always gray. caress me in your velvet chair, conceal me from the ghost you cast away.

Six semaines. Six semaines que les sourires adressés à Lily sonnent de plus en plus faux, que ses regards sont de plus en plus noirs, que ses intentions se veulent toujours plus mauvaises à l’intention de la brune qui partage, en quelque sorte, son quotidien. Une brune qui n’en remplace pas une autre, quoi que ses draps puissent en penser, quoi que sa présence quotidienne puisse laisser croire. Lily n’est pas Juliet ; il n’a jamais cherché à remplacer cette dernière – bien au contraire, il n’a eu de cesse d'essayer de l’oublier, mais force est de constater qu’un an après la rupture, elle s’impose toujours aussi régulièrement dans ses pensées. Lily aussi s’y est fait une place. D’abord de manière innocente, suite à cette colocation surprenante, mais pas incohérente. De manière plus intime, par la suite, quand leurs deux corps ne se croisaient pas seulement dans l’espace de cette maison à la lumière du jour, mais qu’ils se rapprochaient une fois la nuit tombée. Désormais, si Lily peut se féliciter d’avoir pris une grande place dans ses pensées, elle ne peut se vanter que ce soit pour les bonnes raisons. C’est désormais de manière obsessionnelle qu’il pense à elle. Lily n’est plus un passe-temps, un réconfort, une amante, peu importe le mot qui pourrait lui être associé suite à ce qu’ils ont partagé pas si rarement depuis quelques semaines, Lily est redevenue ce qu’elle a trop souvent été : une cible. Mais cette fois, les motivations d’Alfie semblent parfaitement raisonnées ; alors qu’il a appris de la part de Jules que les deux jeunes femmes s’étaient côtoyées, et, entre les lignes, que certaines révélations avaient pu être faites. Il n’en connait pas la teneur, mais il n’est pas stupide, Alfie, et Lily ne s’est probablement pas privée de faire l’inventaire de ses conquêtes seulement pour s’assurer que Juliet ne traînera plus dans les parages, elle qui n’a jamais vraiment fait partie de leur monde. Quoi qu’en dise Alfie, les mensonges dont il s’est rendu coupable à l’égard de son ancienne petite amie est la preuve qu’il ne lui a jamais laissé la même place qu’à Lily, quand bien même son amour pour elle était bien plus profond et sincère que pour la seconde. Il aurait pu sonder Juliet afin d’avoir de plus amples détails, il n’aurait pas été difficile d’user de chantage, échangeant des confessions contre d’autres – ou, à en croire son air désespéré au moment de sa visite, contre un peu d’attention de la part d’Alfie. Ce n’est pas qu’il ne veut pas lui offrir, c’est qu’il ne peut plus le faire. Il n’est plus supposé s’intéresser à elle, il a mis fin à cette relation un an plus tôt et il y a un aspect sur lequel il n’est pas de mauvaise foi : il veut la protéger. Peu importe s’il souffre autant qu’elle dans le processus, son seul objectif est cette finalité que, pourtant, il n’a pas réussie à concrétiser à en croire l’inquiétude sur son visage lors de leurs retrouvailles dans ce contexte particulier.

Six semaines. Six semaines qu’il serre le poing dans sa poche dès que Lily est dans la même pièce que lui, l’accalmie n’ayant lieu que sous les draps, la colère s’exprimant sous couvert de fantasmes que Lily a quelque peu appris à tolérer depuis qu’elle y participe. Six semaines, c’est long. Encore plus venant d’Alfred Maslow, peu réputé pour sa patience et sa capacité à se résonner. Il n’a jamais été de ceux qui pèsent le pour et le contre avant d’agir, qui n’ont pas une once d’impulsivité dans les veines. Bien au contraire, la situation aurait été différente que cette confrontation aurait déjà eu lieu le soir même des révélations de Jules. Mais, pour une fois, il a compris qu’il n’était pas invincible, et que son overdose le privait d’un répondant qu’il se doit d’avoir face à Lily, autant que de ses capacités de réflexion, celles dont il doit user pour s’assurer de battre Lily à son propre jeu. Les semaines ont passé, autant qu’une multitude d’idées qu’il a eu à l’égard de la jeune femme. D’une vengeance au sens propre du terme, visant à aller mettre le nez dans ses affaires, auprès de proches qu’il aurait su identifier. Mais ça aurait été trop doux, trop simple, trop similaire pour qu’il se vante d’un tel acte et qu’il reprenne l’avantage. Il aurait pu user des grands moyens, la blesser d’une quelconque façon, mais la violence n’a jamais vraiment fait partie de ses habitudes, sauf en cas de force majeure – et dans ce cas-là, il s’agit plutôt du frère Keegan. Il a cogité, Alfie, il a mijoté pour trouver un plan digne de ceux qu’il a toujours su mettre en place quand son désir d’égalité primait sur toute once de raison. Sa convalescence lui a offert un temps considérable pour y réfléchir, mais, finalement, c’est la perspective la plus simple de toutes qui s’est imposé à lui, aussi surprenant que ça puisse paraître. Une discussion. Une simple discussion, ou plutôt une confrontation, là où d’ordinaire il aurait réfléchi et peser ses mots des semaines à l’avance pour mettre une place une idée tordue dont il a le secret. Il ne l’a pas fait, parce qu’il se doit aussi d’innover quand il s’agit de Lily, qui le connaît probablement mieux qu’il ne se connaît lui-même. Il aurait été trop prévisible de soudainement lui poser des questions innocentes pour retracer son emploi du temps – ou pour fouiller dans ses affaires pour l’obtenir, car il connait suffisamment ses tendances bordéliques, opposées à celles, perfectionnistes, de Lily pour qu’il soit grillé en un rien de temps. Alors il a fait ce qu’il fait de mieux, il a prétendu. Il a joué avec ses nerfs exactement de la même manière qu’il ne le fait au quotidien, il a volé ses lèvres avec la même passion qu’il ne le faisait quelques nuits par mois, il l’a ignorée avec le même dédain dont elle a l’habitude quand les inévitables tensions de cette colocation bancale reprennent le dessus. Il a attendu, avec une patience qui ne lui ressemble pas, mais dont il est désormais habitué à force de mettre ainsi son corps et son esprit à l’épreuve, jusqu’à ce qu’il se sente en mesure de gagner le combat, le plus important parmi tous ceux qui les a déjà opposés, parce qu’il concerne Jules, parce qu’il s’agit du seul terrain dont elle n’aurait jamais, jamais, dû s’approcher.

C’est un jour comme un autre. Il n’avait pas prévu au préalable le moment d’attaquer, il n’a pas anticipé des jours à l’avance, ni même des heures à l’avance. Quand il s’est réveillé, il n’avait même pas l’idée en tête, comme souvent avec Alfie, les choses se veulent impulsives, spontanées, alors qu’elle s’apprête à quitter la maison. Pour le travail, pour des occupations personnelles, il se fiche bien, tout ce qu’il sait, c’est qu’elle n’a pas intérêt à partir, alors que ses pas se font plus rapides pour la rejoindre, son poing qui vient claquer fermement la porte d’entrée qu’elle vient d’ouvrir, sa main entourant encore la poignée. Elle se referme aussitôt tandis que ses yeux trouvent ceux de la jeune femme et que le regard qu’il lui adresse est celui qu’il a contenu des semaines durant, celui des mauvaises périodes, celui qu’elle est la mieux placée pour interpréter. « Tu vas aller nulle part, aujourd’hui, Lily. » Et tu as trente secondes pour faire marcher ton cerveau et t’offrir une porte de sortie en évitant de jouer à l’innocente. Mais tu le fais toujours, n’est-ce pas ?



(alfly) losing touch Spg7okK (alfly) losing touch 8XKLS6S
(alfly) losing touch M0CxiX6
(alfly) losing touch YtxTUla
(alfly) losing touch YnbqR4c
(alfly) losing touch FOO2y3e
(alfly) losing touch 335306globetrotter
(alfly) losing touch 908854lgbt
(alfly) losing touch 0f0M9Ir
:l::

Revenir en haut Aller en bas
Lily Keegan
Lily Keegan
la pomme de discorde
Voir le profil de l'utilisateur
(alfly) losing touch IAeu3cF ÂGE : 36 ans (16.03.1986)
SURNOM : "Maman" est celui dont elle rêve et celui qu'elle aura, coûte que coûte.
STATUT : Veuve de Matt. Enceinte d'Ezra. Jouet favori d'Alfie.
MÉTIER : Nouvelle directrice de l'Association Beauregard. A la mort de Matt, elle a décidé de reprendre le flambeau et devenir la propriétaire du DBD.
LOGEMENT : #469 Logan City, avec Alfie. Surprise. (send help)
(alfly) losing touch Tumblr_pwnj2axkRB1xabvlbo2_400
POSTS : 10312 POINTS : 735

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Menteuse compulsive › A toujours raison et quiconque affirme le contraire a tort › Ultra-conformiste › A seulement l’air d’un ange mais est loin d’en être un › “Famille” est tatoué en morse sur son poignet droit, symbole qu'elle partageait avec son mari › Rêve de fonder une famille › A longtemps nié l’existence de son frère Joseph parce qu’il est un junkie que leur père battait
RPs EN COURS : (07)alfie #10 (fb 2009)adèleezra #11joseph #13 (fb 1994)alfie #12ezra #12autumn & dani (event)


(alfly) losing touch 3f4c76a769dfc3bb575bd0d898948ce4
keegans › hey brother, there's an endless road to re-discover. hey brother, do you still believe in one another? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world i wouldn't do.

(alfly) losing touch Tumblr_inline_o3u5oj210F1rqq37j_400
mc(do)regard › standing still in a stampede. can you spare me all of the ceremony? let's not pretend because i don't even know me. i've been dead on my feet. this is déjà vu, still sinking like a stone.

(alfly) losing touch E45e2b80d2f735a69e7ed8a2f769c8c80d39631b
alfly › bursting through a blood red sky, a slow landslide and the world we leave behind. when i fall to my feet wearin' my heart on my sleeve, all i see just don't make sense. you are the port of my call, you shot and leavin' me raw. now i know you're amazing.

(alfly) losing touch Fe01d1ee404797daefa0cfaf757c9cc1767851e3
carl › no question on which way to go, it doesn't matter now. i take a step, whichever destination, i'll be runnin'. straighten up your posture and walk 'cause in the end you're unstoppable. stand up wherever you go, you'll make it with no trouble.

RPs EN ATTENTE : eliot #3 › juliet #2 › carl #2 › deklan #2 › scarlett #4

RPs TERMINÉS : (alfly) losing touch 8conP1m
(alfly) losing touch UxS2GXo

(2022) deklan #1juliet #1nino #1

(2021) matt #26jacksonmatt #27alfie #5 & joseph #7 (hannibal)joseph #8matt #28scarlettdani'seddie #1alfie #4noa #1cleo'smatt #29lilymatt'sjoseph #9 & matt #32matt #31 & scarlett #2ezra #5alfie #7noa #2joseph #11archiedbd creweliot #1ezra #8alfie #8ezra #9joseph #12ezra #10robin-hopeeliot #2carl #1alfie #9scarlett #3

(2020) matt #23matt #24lucia #2matt #25joy #1lucia #1peter #2penny #1norah #1matt #22le royaume enchantésid #2 & joseph #7matt #21matt #18matt #19rory #1caelanmatt #15matt #16alfie #2ezra #2matt #17ezra #1matt #13pete #1matt #14 & joseph #4olivia #1 & joseph #3lola #2matt #11matt #12romywill #1 & matt #17matt #6, ginny #2 &comatt #7sid #1ginny #3wren & matt #10ezechielmatt #8 & ginny #4matt #9matt #3matt #4matt #5adèle #2, murphy, elia & wyldajordanjoseph #2lola #1colleennorah #2

(2019) léoeveryoneeveryoneelwyn #1joseph #1liam & martinkanemay #1

(flashbacks) matt #1adèle #1ginny #1joseph #5joseph #6milaezra #3nolanalfie #1alfie #3serena #1alfie #6

(ua) matt #20

AVATAR : Alexandra Daddario
CRÉDITS : tearsflight (avatar) › tcssathompsom (gif) › harley (gif carl) › mapartche (dessins licorne & keegan) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26809-you-are-the-sun-and-i-m-just-the-planets-lily https://www.30yearsstillyoung.com/t41168-lily-i-ll-be-watching-you https://www.30yearsstillyoung.com/t26992-lily-keegan https://www.30yearsstillyoung.com/t27098-lily-keegan

(alfly) losing touch Empty
Message(#) Sujet: Re: (alfly) losing touch (alfly) losing touch EmptyMar 10 Mai 2022 - 18:34



Enceinte. C’est ce que le premier test lui a appris, et les deux suivants ont confirmé. Sait-on jamais. Elle a connu bien trop de faux espoirs à ce sujet pour tomber dans le piège d’un faux positif. Pas alors qu’elle commençait pourtant à désespérer, neuf mois après la mort de Matt et son ventre éternellement vide de tout enfant à venir. Aujourd’hui, enfin, les choses changent. Aujourd’hui, enfin, elle retrouve un véritable sourire et des joues gonflées par le bonheur. Elle va être maman. Dans huit mois, neuf peut-être, elle va être maman. Enfin.

Lily descend les marches deux à deux, prenant pourtant grand soin de ne pas tomber. Elle doit prévenir Ezra, elle doit lui dire que lui aussi sera père, à nouveau, dans moins d’un an. Parce que oui, cette grossesse se passera bien. Cette grossesse doit bien se passer, parce qu’elle a déchanté à de trop nombreuses reprises pour accepter l’idée de recommencer cette descente infernale aux Enfers. Elle est bien trop parfaite pour avoir sa place aux Enfers.

Ses affaires sont rassemblées avec hâte mais sans précipitation ; elle a désormais toute une vie pour être heureuse et observer son ventre s’arrondir au fil des mois. En fond sonore, le pas lourd d’Alfie, éternellement incapable de se faire discret dans une maison pourtant bien assez grande pour deux, et même pour tous ses invités nocturnes. Elle le trouve changé sans pour autant en connaître la raison, sans doute parce qu’elle n’a de toute façon pas cherché à creuser: Alfie est Alfie et même pour elle, il reste un véritable mystère. Tout ce qu’elle fait, à sa manière, c’est s’assurer qu’il ne fasse pas de nouveau séjour à l’hôpital, sans doute en l’ayant constamment à l'œil. C’est une partie de leur colocation qu’elle s’assure bien de taire, certaine que ce qu’il se passe entre ces quatre murs ne regarde qu’eux. Et de toute façon, ce n’est pas une image qu’elle souhaite renvoyer, déjà bien au fait qu’elle aura du mal à jongler avec les jugements liés à son nouveau statut de femme enceinte et pourtant célibataire. Encore une fois, ce sera un problème pour plus tard, pour le moment encore occupée à gommer la distance la séparant de la porte d’entrée. Ezra va être père pour la seconde fois, et il sera terriblement formidable dans ce rôle.

D’une façon douloureusement inattendue, le poing d’Alfie vient refermer la porte et faire sursauter Lily par la même occasion, surprise par un tel geste de sa part. Elle n’avait pas entendu son pas se rapprocher, elle s’était encore moins attendue à une telle réaction de sa part. Le regard qu’elle lui tend, immense et clair, animé uniquement par la surprise, se heurte à celui toujours plus noir d’Alfie, hurlant d’une colère sourde qu’elle ne comprend pas. Ce n’est pas pour l’avoir observé pendant des semaines que cela change quoi que ce soit, de toute façon certaine que tout ceci n’est dû qu’à un de ses gigolos ayant refusé ses avances ou Dieu sait quoi dans le genre. Comment cela pourrait-il être la faute de Lily elle-même, de toute façon ? Elle n’a rien à se reprocher, comme à son habitude. « Tu vas aller nulle part, aujourd’hui, Lily. » Le premier réflexe de la jeune femme se résume à un soupir alors qu’elle ferme les yeux et détourne brièvement le regard pour le reposer sur la poignée de porte. “Alfie, j’ai pas le temps pour ça aujourd’hui.Ça, ce moment d’un soir engagé le soir de Noël, un soir s’étant transformé en une certaine récurrence après qu’il ait finalement abandonné l’idée de connaître les véritables intentions de Lily à son égard. Elle reste persuadée qu’il sait pourtant très bien ce qu’elle veut, cette unique chose qu’elle ne peut pas gagner en usant et abusant de son visage angélique et de ses tactiques machiavéliques - ou presque. Il sait très bien ce dont il en retourne mais feindre l’ignorance permet au moins encore de le rassurer sur l’idée que lui aussi, puisse finir par être père. Ce n’est pas le cas. Cela ne le sera pas.

Sa main se pose sur la poignée qu’elle tourne, se heurtant pourtant à nouveau aux idées contraires du brun. “Je sais pas pourquoi t’as décidé d’être en colère mais on en parlera ce soir, d’accord ? J’ai des choses à faire, là.” Elle doit aller annoncer à Ezra que sa vie va changer, alors peu importe quelle mouche vient de piquer Alfie, cela ne fait pas le poids. Et si elle feint l’innocence, alors tout ne peut que bien se passer et il en oubliera la raison de sa colère pour la laisser partir, n’est-ce pas ? "Tu as toujours ta main sur la porte." Laisse moi passer. Parce que ce geste n’était qu’un malheureux réflexe et que même s’il a bien des défauts, elle sait qu’elle ne craint absolument rien en sa présence et bien au contraire: il sera toujours là pour elle. Il l'a toujours été.


(alfly) losing touch 1thrvMD
(alfly) losing touch 2KQIJk4
(alfly) losing touch YnbqR4c
(alfly) losing touch Ibeu91X
(alfly) losing touch 872289volunteer

(alfly) losing touch EoAF5nG
(alfly) losing touch Bt1g
(alfly) losing touch 763064237 :
Revenir en haut Aller en bas
 

(alfly) losing touch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-