AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 ...
Voir le deal
564 €

 close encounters (emery)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scarlett Warren
Scarlett Warren
le fantasme numérique
Voir le profil de l'utilisateur
close encounters (emery) Hu5cwsy ÂGE : 34 ans (30 Dec 1987)
SURNOM : Scar
STATUT : il parait qu'elle est mariée
MÉTIER : a repris ses fonctions au Death Before Decaf. Elle a mis sur pause son compte Onlyfans, où elle monétisait les fantasmes de ses abonnés. Elle a aussi réalisé des tutos "plaisir" en partenariat avec le sexshop Aphrodite. Tout ça en ayant fait vœu d'abstinence le temps de reprendre le contrôle de sa vie...
LOGEMENT : elle a lâché son studio de Fortitude au début de l'année et a débuté une colocation avec Emery au retour de son road trip
close encounters (emery) 2697a1bb48e3413d445b05647b0f953ff96bf1a5
POSTS : 778 POINTS : 80

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petite dernière de la fratrie Warren, Scar n'a pas la langue dans sa poche, ni ses poings. Elle adore provoquer, tester les gens, mais n'a que rarement dépassé les bornes... de son point de vue.
RPs EN COURS : (5/5)
Tommy#4Finn#2Beth#5 (fb)DeklanEmery

close encounters (emery) Udv22bR
RPs TERMINÉS : Matt#1Tommy#1Matt#2Marius#2Beth#2Jill#2Tommy#2Matt#3 (FB)Marius#3Jill#3Beth#3 (FB)Jill#4ColleenWarrens Christmas ShowLily#1Matt#4LilymattTommy#3Beth#4DBD familyFinn#1Selly#1Lily#3

abandonnés : Jill & MarcoJill#1Marius#1MarcoBeth#1Harvey (fb)Lucia/LeahEllisonPeterAidenJill#5DeklanAphrodite crewMarius#4Maxwell
AVATAR : Gemma Arterton
CRÉDITS : (c) lux aeterna (avatar)
DC : Chad Taylor & Micah Tomlinson
PSEUDO : Timba
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 11/10/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21784-scar-misery-business https://www.30yearsstillyoung.com/t21854-scar-the-best-damn-thing

close encounters (emery) Empty
Message(#) Sujet: close encounters (emery) close encounters (emery) EmptyLun 9 Mai - 15:31


A l'exception d'une colocation éclair avec Lucia, dans un appartement fleuri et lumineux aux allures de salon de thé, cela faisait bien longtemps que Scarlett ne s'était pas senti à l'aise chez elle. Andrew, qui était devenu son psy bénévole, lui avait répété que la façon dont on traitait son foyer était le reflet de nos sentiments intérieurs. Elle lui avait ri au nez, comme toujours, l'avait peut-être traité de Marie Kondo à la manque, trop fière pour admettre qu'il avait raison, et que de toute évidence elle avait cessé d'être totalement épanouie dans sa vie bien avant le décès brutal de Matt dix mois plus tôt. Si le temps avait filé à une vitesse folle, la brune était bien loin d'imaginer que l'anniversaire tragique de la mort de son ami s'approchait dangereusement, menaçant de foutre en l'air tout ce qu'elle avait reconstruit depuis le début de l'année. Deux mois auparavant elle sillonnait encore le pays, des rêves et plusieurs milliers de dollars en poche, et des cartons de mauvais souvenirs abandonnés chez Tommy. Lui aussi avait déménagé récemment, et peut-être bien qu'il l'avait inspirée à voir plus grand, comme l'avait exigé le reste de sa famille depuis toujours. A son retour à Brisbane, Scar n'avait pas renié ses problèmes. Elle les avait réglés dans un ordre précis, avait trouvé un toit sous lequel elle ne se sentait pas oppressée, avait repris son travail et avait même pu avoir une discussion apaisée avec sa mère. C'était bien évidemment sans compter sur son mariage avec Finnley, dont elle n'avait encore mis personne dans la confidence. Elle ne pouvait pas être parfaite non plus. Retourner à Logan City, où elle avait grandi et développé un évident complexe d'infériorité, fut une tâche étonnament facile. Scarlett n'avait pas non plus appris la sagesse en quelques semaines d'un voyage initiatique, mais elle était au moins rentrée au bercail avec une certaine nostalgie et l'ambition de repartir du bon pied.

L'automne était doux ici. Bien moins morne et gris qu'à Fortitude. A croire que la lumière avait un instinct, lui intimant de se diriger tout droit sur les quartiers privilégiés de la ville, l'attirant vers ce qui pouvait lui rendre son éclat. En fait, ce n'était rien d'autre que l'avantage de vivre en hauteur, avec une bonne exposition et aucun bâtiment en face pour bloquer la trajectoire du soleil. Scar vivait de petits plaisirs désormais. Elle adorait se poser devant sa coiffeuse le soir, comme elle s'imaginait les gens importants le faire, pour se débarrasser de ses bijoux et des vestiges de son maquillage. Elle avait chiné des tas d'autres meubles qu'elle n'avait jamais eu la place d'intégrer chez elle avant, notamment un miroir immense en paulownia qu'elle avait déposé contre le mur, juste en face de son lit, et dont elle avait vernis le cadre. Si elle avait renoncé à s'exhiber en ligne, Scar avait ce besoin étrange et malsain de se sentir observée, même si ce n'était qu'au travers son propre regard. Ce miroir dégageait quelque chose de mystique. Pourquoi n'avait-elle jamais mis les pieds dans une brocante auparavant ? Il y avait tellement de vieilleries gorgées d'histoire. Une nouvelle passion qu'elle partagerait son doute avec son frère Marius. Cette fois cependant, elle avait senti une autre présence que celle de son reflet dans le miroir. Quelque chose de plus petit, fouineur, intrusif. Etendue sur son lit, elle se redressa, leva les yeux, puis les promena de droite à gauche avant de se retourner. Là, paressant fièrement sur sa tête de lit, elle tomba nez à nez avec deux petites billes noires inexpressives, qui luisaient comme des pierres au fond d'une rivière. Son premier réflexe fut de hurler, comme elle avait été conditionnée à le faire en présence d'un animal indésirable. Si elle ne savait pas Emery si attachée à son cochon d'inde, elle l'aurait certainement balayé d'un revers de la main. Elle le laissa mastiquer placidement, bondit de son lit et ouvrit la porte de sa chambre à la volée pour beugler : « EMERYYY ! ». Sa colocataire accourut. Visiblement pas à son coup d'essai, elle avait une expression penaude pendue au visage. « Tu sais, j'ai aucun problème à avoir du public, mais le jour où j'amènerai un mec dans ma chambre, j'aimerais autant ne pas avoir ton pervers de hamster qui nous matte. »

@Emery Dawson :OO:
Revenir en haut Aller en bas
Emery Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 ans
SURNOM : em' en règle générale, mery christmas durant les fêtes
STATUT : célibataire à la ramasse
MÉTIER : mannequin quand elle dégote des contrats, vendeuse au sex-shop l'aphrodite le reste du temps
close encounters (emery) A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1a
POSTS : 174 POINTS : 255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : obsédée par son apparence, déformation professionnelle ≈ vit une vie de rêve selon son instagram ≈ bricoleuse talentueuse ≈ oiseau matinal ≈ court, boxe, use les bancs de la salle de sport ≈ bénévole auprès de patients atteints d'alzheimer ≈ végétarienne ≈ son passif dans le mannequinat l'a amenée à coucher, poser pour des magazines érotiques et consommer de la drogue ≈ chantonne en permanence ≈ aspire à se marier à un bon parti pour arrêter de se soucier de la vie ≈ possède un cochon d'inde nommé hobbs.
RPs EN COURS : close encounters (emery) Chaos-fire

close encounters (emery) M2qz
Theory #1 + #2 (UA) + When you say the things you say they start a little spark, ignite this small but also highly flammable heart. I smell something burning ; We're melting down tonight

close encounters (emery) Xbs0
Cemery #1 + (Vernissage) + Usually when things has gone this far, people tend to disappear. No one will surprise me unless you do. I can tell there's something goin' on, hours seems to disappear, everyone is leaving, I'm still with you

close encounters (emery) Tumblr_inline_owundwAfxk1qlt39u_250
Huntry #1 + You want me to forget you? Okay, forget me, too. You tell me you hate me, baby. Yeah, I bet you do. I'm keepin' you waiting, but I won't wait on you. Want me to forget you? Okay, forget me, too

Jina + Aleisha + Scarlett +
AVATAR : skyler samuels
CRÉDITS : (avatar) zuz (gifs) luna'spack
DC : sergio le père-du et albane la banane
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42800-emery-no-keys-to-the-kingdom-of-control https://www.30yearsstillyoung.com/t42886-emery-honey-lover-what-would-i-do-without-you https://www.30yearsstillyoung.com/t43122-emery-dawson#2170574

close encounters (emery) Empty
Message(#) Sujet: Re: close encounters (emery) close encounters (emery) EmptyLun 16 Mai - 22:11



close encounters

And if we stop to look around, there's room for all of us. So we'll find out there's love in all of us to fly, to live, to die and finally feel alive. Just stop and look around, there's room for all of us

Assise en tailleur sur son lit, son ordinateur posé sur les cuisses, Emery arpentait les tréfonds d’internet à la recherche des derniers castings dans les environs. Une playlist quelconque lancée dans le fond, elle accumulait distraitement les onglets, remplissant un à un les formulaires. C’était un rituel qu’elle connaissait par cœur, à force. Ses coordonnées, sa taille, son poids, ses mensurations, la couleur de ses yeux, cheveux. Photo de face, de profil, de plein pied. Son book quand elle le pouvait, qui contenait des photos qu’elle ne reconnaissait même plus, à force. Sa boîte mail s’alourdissait de notifications comme quoi son dossier serait bientôt traité, mais les invitations ou les réponses positives, elles, venaient à manquer. A part dans sa boîte spam. Certains jours, la blonde ne savait même pas pourquoi elle s’acharnait. Les derniers mois n’avaient pas porté leur lot de promesses. Elle savait comment attirer l’intérêt, mais elle n’était qu’un minois parmi tant d’autres, une tête qui se perdait dans la liste interminable des filles ayant le même rêve qu’elle. Peut-être qu’un jour, il faudrait se rendre à l’évidence et accepter d’en démordre. Mais pour faire quoi ? Elle n’était pas, plus à plaindre. Elle avait un boulot, pouvait se payer son loyer, son abonnement à la salle de sport, ses cafés hors de prix certains matins, et de la nourriture premium pour son cochon d’inde. Elle était bien loin de la gamine qui n’en dormait pas la nuit, à se demander ce qu’elle pourrait bien faire le lendemain. Pourtant, Em continuait d’aspirer à plus, à mieux. Il suffirait juste qu’on lui donne sa chance, rien qu’une fois, qu’elle rencontre la bonne personne. Tellement perdue dans ses pensées, elle sursauta brutalement en entendant une voix féminine crier son nom dans l’appartement. Sans trop y réfléchir, elle bondit de son lit pour courir vers la source de cet appel, à savoir la chambre de Scarlett.

Il n’y avait pas de danger imminent visible, et l’esprit de la jeune femme fit rapidement le rapprochement entre le regard sombre qui lui lançait des éclairs, et ce qu’elle aperçut par la porte. Hobbs, perché sur la tête de lit. Un « oh » penaud franchit ses lèvres alors qu’elle se permit d’entrer dans la chambre, récupérer le cochon d’inde dans ses bras. Il semblait complètement indifférent à ce qui se tramait autour de lui, pas effrayé par un sou par le cri strident qu’il venait de se prendre dans les oreilles. Rien qui ne méritait des remontrances, si ? « Donc t’es en train de me dire que je pourrais regarder, mais que Hobbs non ? » Elle jouait sur les mots, s’efforçant de dédramatiser la situation. De son point de vue, ça aurait pu être plutôt drôle. Car cette réflexion ne lui avait pas échappée quelques semaines plus tôt quand elle avait ramené Cesar à l’appartement, et avait songé une fois leurs méfaits accomplis qu’elle n’avait aucune idée d’où est-ce que le rongeur se cachait. « Et c’est un cochon d’inde, pas un hamster. J’me demande comment il est arrivé ici, par contre. » Pas tant dans la chambre ; une porte entrebâillée était synonyme d’aire de jeu accessible. Mais sur cette tête de lit ? A part éventuellement la table de chevet, elle ne voyait pas comment il aurait pu grimper jusque-là. Il y avait des jours où elle se demandait si sa bestiole n’était pas capable de se téléporter vu les situations dans lesquelles il se fourrait. Et à vrai dire, pour le moment, elle était surtout intéressée par cette réaction si soudaine. Un fin sourire finit par prendre place sur ses lèvres, accompagné d’un regard malicieux. « Puisque tu étais seule, qu’est-ce que tu étais en train de faire pour que sa présence te dérange autant ? Il ne t’a pas interrompue, j’espère ? »

@Scarlett Warren


 
© GASMASK



never gonna learn
How many times do I have to learn my lesson, before I learn my lesson ? No, somebody help me, please tell me that I'm dreaming. I keep repeating my actions expecting different reactions but the same thing keeps on happening • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
 

close encounters (emery)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-