AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (03.11.95)
SURNOM : jo en est déjà un, elle n'en a pas besoin de plus. certains se risquent à l'appeler little miss sunshine, on ne sait pas ce qu'ils sont devenus (just kidding) (really?)
STATUT : spit me out like hot wasabi
MÉTIER : fût un temps, elle aurait répondu chanteuse, mais ce temps est révolu. elle s’est barrée de l’electric playground au nouvel an, dans ta gueule les étrennes du 1er janvier, mac-le-boss, pour mieux rejoindre l’escouade de serveuses de paradise city, un club de strip-tease fondé par lara et itziar, et qui a ouvert ses portes le 14 février 2022 (cette blague)
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava
(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall Bf2ae546f199d70356cd60e736c7b2de38ead833
POSTS : 586 POINTS : 350

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ très (trop) petite, compense avec son (trop) gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
RPs EN COURS :
(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall VZNa8uqt_o
NICKY ◦ when i'm cold and tired and so uninspired don't you know i’ll sing let it out and sing when i'm down and i feel like giving up even the easy things feel rough don't you know I’ll sing when i feel down and out up under a heavy cloud when i don't wanna talk i lay my burdens off and i sing
(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall 25e6a8bc5480db9d9ddbce896c5fbc6a2cf0c60a
ROMAN ◦ i'm down in the place where you left me i know everyone in this town you call and you talk to me calmly you're out with the sound of a crowd i'm faded in someone's apartment you'll wake to a ghost on the wall i'll stop when I know how it started i'll drop with the weight of it all
(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall E0b6efe76e08cbfa99e942c07e42d13c82ebf4fc
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall D3c74421dac43e2c4b27dc85bf76b5c7736124a8
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave
(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall A85aa75f7e89c3624008ae14d4a15e2c8ccad441
ARCHIE ◦ ain't got no riches ain't got no money that runs long but i got a heart that's strong and a love that's tall ain't got no name ain't got no fancy education but i can see right through a powdered face on a painted fool

edge#5scott#1roman#3archie#4megan#4 (bday + charlie#3)lara#1olivia#3

RPs EN ATTENTE : megan#5 ◦ micah#1 ◦ charlie#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©blondewhore&simashley&amcalisters (gifs) ◦ ©astra (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji @ laila ferrer
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall Empty
Message(#) Sujet: (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall EmptyMar 10 Mai - 11:23




≈ ≈ ≈
{give me a photograph to hang on my wall}
crédits gif & code fiche/ (ssoveia & malibu) ✰ w/ @Edge Price (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall 873483867

Les roues du vélo duquel elle descendit sans lui laisser le temps de s’arrêter émit un bruit inquiétant, qui ne l’empêcha pourtant pas de l’ignorer, le souffle court. Ce n’était pas le genre de moyen de locomotion qu’elle empruntait d’ordinaire, mais à défaut de mieux, à défaut de vouloir contacter son voisin pour la déposer, et ce pour d’obscures raisons, c’était tout ce qu’elle avait trouvé pour se rendre en ville plus ou moins rapidement sans dépenser un centime dans le processus. Passons sur le fait que le vélo était rose fushia, avec des pompons à paillettes à chaque extrémité du guidon surplombé d’une sonnette cristalline. Elle l’avait volé à sa petite voisine de 13 ans qui habitait à l’angle de la rue ; elle l’avait fait chialer pour détourner son attention en lui révélant, à tort, que son père tringlait sa coach de gymnastique rythmique à l’arrière de son monospace. Une méthode comme une autre, qui n’avait fait naître en elle aucune espèce de remords.
Nana n’était pas avec elle, Dieu merci. Elle était à la maison de retraite, à se la donner avec Richard et les autres ; elle la rejoindrait plus tard pour assister à cette journée qui serait la sienne, qui la placerait au centre du film qu’était sa vie, personnage principal d’une histoire qu’elle ne maîtrisait plus. Jo prit une grande inspiration, les mains posées sur le guidon de son vélo qu’elle tracta à côté d’elle, s’approchant de la devanture d’une enseigne neuve et qu’elle observa en roulant des yeux. Si elle n’était pas aussi fière de Megan de ne pas vouloir vivre sur la richesse de son pseudo-mari, elle lui aurait fait savoir que franchement, le nom du studio photo dans lequel elle bossait craignait grave. Du coup, elle l’avait fait savoir au propriétaire qu’elle devait rejoindre d’ailleurs, non sans grimacer parce que ça lui plaisait davantage de faire semblant de ne pas le vouloir. Comme elle lui avait dit dans les messages qu’ils avaient échangé, elle se prêtait au jeu pour sa grand-mère. Mais avant ça, il y avait des détails à voir, c’était clair. Elle ne tenait pas à retrouver sa Nana mise en scène de façon grotesque pour que l’autre taré derrière l’objectif kiffe le petit pouvoir qu’il prenait en se plaçant comme celui qui l’immortaliserait. Jo, elle savait ce que ça faisait de perdre le contrôle de son image, alors elle ne voulait pas l’imposer à sa grand-mère qui n’était maîtresse de plus grand-chose, depuis un certain temps maintenant.

Elle largua son vélo contre la façade du studio, baissa les côtés de son short en toile qui ne lui couvrait pas grand-chose et cracha son chewing-gum par terre pour faire bonne mesure, pas le moins du monde impressionnée par ce qu’Edge avait réussi à mettre sur pieds en l’espace de quelques mois seulement. Elle poussa la porte, ne s’annonçant pas en lui envoyant un message dans la foulée, préférant s’introduire dans le studio en constatant qu’il n’était pas dans la pièce principale et se baladant comme une cliente lambda qui laissait vadrouiller ses yeux à droite et à gauche dans la seule optique d’apposer des critiques arbitraires sur ce qu’elle observait. Le crissement de ses semelles sur le sol était feutré, aussi elle s’approcha d’une espèce de point de chute, un comptoir derrière lequel Edge et Meg devaient sûrement faire leurs petites affaires, et s’y appuya avec le mine faussement ingénue qui caractérisait ses sorties les plus vicieuses, celles qui étaient supposées lui attirer plus de sympathie quand on savait tous qu’elle n’était qu’une insupportable sale gosse dans le fond. Sur la pointe des pieds, son menton dans sa main, elle se hissa pour voir derrière le comptoir sans grande conviction avant de tourner la tête vers la source des pas qu’elle entendit pour mieux accueillir le jeune homme avec un sourire aussi faux qu’il était sarcastique "Salut, toi." Elle fit danser ses sourcils bien dessinés sur son front, déjà prête à faire son cinéma quand elle ajouta "Je me suis dit que c’était le temps de venir voir ce que tu me proposes pour ma grand-mère. Je t’ai pas envoyé d’autres textos, j’ai senti que ça te mettait mal à l’aise de correspondre avec une meuf qui pourrait bien être ta sœur." Là, elle battit des cils parce que ça la faisait rire, ses yeux opérant un léger mouvement pour s’arrêter sur le cliché d’une brune à la peau bronzée et aux yeux vert, qui devait faire partie des clichés les plus vendeurs que le jeune homme avait en sa possession pour montrer quel genre de choses il était capable de proposer à ses potentiels clients ; l’autre s servit de sa copine pour faire des affaires, tu parles d’une classe "Faudrait pas qu’elle se sente menacée." Peu importe son nom d’ailleurs, elle l’avait déjà oublié, et comme elle avait la capacité de concentration d’une enfant de douze ans gavée de soda et de bonbons, elle enchaîna dans la foulée "Je l’ai pas fait venir tout de suite, je voulais d’abord savoir ce que t’allais lui faire faire." A sa grand-mère, bien sûr. Elle se décolla du comptoir, prit soudain une posture plus mature, qui lui fit baisser sur ses hanches dénudées les pans du cache-cœur serré quelle portait sur le dos "Pas que j’ai pas confiance, mais j’en ai connu, des photographes pas très honnêtes." qu’elle fit sans rentrer dans les détails, plantant son regard souligné de mauve dans celui d’Edge.


    she says that she's never afraid, just picture everybody naked. she really doesn't like to wait, not really into hesitation.
    (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall 2dJk2Km
    (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall Pf8cX3Q
    (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall YwJSohR
    (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall KtpRxkJ
Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : sipping bubbly, feeling lovely, living lovely...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines, accompagné d'une certaine blonde
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, une situation pas si temporaire que ça tandis que vous enchainez les visites pour trouver un endroit qui vous correspond à tous les deux
(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall 5IYFjNd
POSTS : 868 POINTS : 290

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
RPs EN COURS :
(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall KAMALrl
priadji • Let me say I love you right now, give you all your flowers right now, I don't wanna wait 'til it's too late. Let me tell you how I'm so proud, show you how I feel, I'll scream it loud, I don't wanna wait until it's too late. 'Cause after everything you had to go through, you still had the fight within you...

jackson#2megan#2noah#1priadji#23 jo#5 finnley#2

RPs EN ATTENTE : sohan#6 •
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall Empty
Message(#) Sujet: Re: (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall EmptyHier à 14:34



≈ ≈ ≈
{give me a photograph to hang on my wall}
crédits gif & code fiche/ (caldecotts & malibu) ✰ w/ @Jo Carter (edge & jo) give me a photograph to hang on my wall 873483867

Quand est-ce que tu dors dans tout cela, voilà la question que t’a posé un de tes collègues une fois que tu es sorti du bureau de ta supérieure et que tu as eu le feu vert pour bosser sur tes clichés dans ton studio photo. Tu n’es pas vraiment demandé dans les locaux du Brisbane Times aujourd’hui et tu n’aimes pas vraiment développer des photos ici, et ce même si le département photo du prestigieux journal regorge de petits bijoux technologiques et une chambre noire plus qu’honorable, de même pour les ordinateurs et les derniers programmes du moment pour quelqu'un avec ton métier… c’est juste toi, encore une fois, qui est pointilleux à souhait et qui préfère faire les choses à ta manière. Et personne ne va argumenter avec toi si les résultats sont là, voilà ce que ta dit ta patronne et elle te laisse t’éclipser dans les locaux de Mirages pour le reste de la journée et maintenant que tu repasses à ton bureau pour récupérer tes affaires et ton thermos rempli de café, on remerciera vraiment Yasmine pour cette petite attention, tu ne peux t’empêcher de laisser échapper un léger rire et de répliquer un : oh crois-moi je dors, à ton collègue. Oui, d’un œil externe, tu peux sûrement paraitre pour le type qui en fait beaucoup, le boulot, le studio, les visites avec ta partenaire, les voyages… mais pas pour toi, c’est un rythme qui te convient parfaitement bien et tu connais une certaine brune qui dirait même que tu passes un peu trop de temps à dormir, cependant, tu as réussi à avoir un équilibre et un quotidien qui te plaise assez pour ne pas avoir à te plaindre.
Et tu conseilles juste à ton homologue masculin de revoir ses priorités, il se rendra compte que le reste suivra. Un conseil peut-être en bateau, sans doute même, mais qui fonctionne bien pour toi et sac enfin sur les épaules, la bandoulière s’enfonçant légèrement dans le tissu de ton t-shirt du jour, tu finis par disparaitre dans un coin de la ville. Megan est déjà derrière le comptoir, pour un temps, elle va sur le terrain aujourd’hui et après une brève discussion, tu es seul dans le studio, avec la promesse de ne faire fuir aucun client potentiel et tu sais que les premières heures seront consacrées à ton boulot au journal. Ensuite tu pourras te concentrer sur tes propres photos et celles de Megan. Cela te parait être un bon compromis, un très bon compromis et tu dois avouer que les photos prises pour ton boulot sont bonnes, plus que bonnes mêmes, tu pourrais t’envoyer des fleurs que tu te dis après quelques moments passés à les retoucher. Tu n’as plus qu’à les envoyer par email à ton collègue et… tu en es là dans tes pensées quand tu réalises que tu n’es plus tout seul dans le studio photo et tu renvoies un léger sourire à Jo, ne sachant pas si vous aviez quelque chose de prévu ou pas. Elle t’avait bien dit, après t’avoir remis à ta place, bien entendu, qu’elle allait passer, pour sa grand-mère et uniquement pour cette dernière. "Oh mais qui va là, c'est Josephine, je me demandais quand est-ce que tu ferais une apparition dans le coin..." Que tu dis en finissant par atteindre le comptoir, tu l’écoutes tout en continuant de bosser, la clé USB trouve l’ordinateur et tu regardes la jeune femme battre des cils et te dire qu’elle ne t’a pas envoyé d’autres messages histoire de protéger ta réputation et ton intégrité. Ou pas, tu n’y crois pas une seule seconde et tu te dis surtout qu’elle voulait jouer les intéressantes, histoire que tu ne saches pas quand est-ce qu’elle viendrait. D’ailleurs comment est-ce que la brune est venue ? De ce que tu sais, elle n’a pas de véhicule à elle et tu imagines mal Jo dans les transports publics, à devoir laisser un parfait inconnu s’asseoir sur un siège juste à côté d’elle. Impensable vraiment.
Tu roules néanmoins des yeux à la mention de ta partenaire et encore une fois, tu résistes à l’envie de demander à Jo comment elle imagine ta relation avec Yasmine. Ou même de lui demander qui a arraché son palpitant pour marcher dessus, il y a une histoire derrière son attitude de grande dame et les murs qu’elle a su ériger pour se protéger, aucun doute là-dessus. Ce n’est pas le moment, tu le sais, cela ne sera sûrement jamais le bon moment et tu prétends être blessé quand elle dénigre ta profession et parle de photographes pas très honorables, tu en as connus aussi, malheureusement. "C'est le moment où tu me dis que tous les mecs sont des porcs et que quelqu'un garde tes nudes quelque part ou ... ? Enfin bref..." Enfin bref, c’est son histoire à elle, non pas que cela soit le propos aujourd’hui, tu décides que tu enverras cet email plus tard, Jo est plus intéressante et tu finis par hausser les épaules, parce que tu n’as jamais voulu faire compliqué.
"De base, je voulais faire cela chez vous, qu'elle soit dans son élément, mais si tu préfères le studio, on fera cela ici." Tu trouves cela plus intéressant d’immortaliser les gens dans leurs éléments, de ton expérience, ils sont tout de suite beaucoup plus détendus, il n’y a aucun apriori et les choses se passent mieux. Mais, tu comprends la réticence de Jo et surtout au vu des problèmes de santé de sa grand-mère, elle n’est pas rentrée dans les détails, elle n’aura jamais besoin de le faire, le sujet est autant sensible que délicat, il n’y aura pas de blagues déplacées à ce sujet ni d’autres railleries. Tu fais signe à Jo de te suivre, histoire qu’elle ne soit pas confinée qu’au comptoir qui accueille les clients dès qu’ils rentrent, en plus de la petite chambre noire, il y a également de la place, de taille plus que raisonnable, pour faire quelque chose d’intéressant. Pour le moment, il y a les traditionnelles bâches noires et blanches et des projecteurs. "Je veux qu'elle soit confortable, on peut ramener quelques fauteuils et autres, des objets de son passé si cela lui va et je voulais la photographier en train de parler de sa vie, tout simplement." Tout comme Ava a su le faire dans sa cuisine quand elle t’a accueilli toi, un parfait inconnu, dans sa cuisine et que tu t’es tout de suite senti à l’aise, immédiatement, c’est ce sentiment que tu voudrais capturer sur la pellicule, si tu y parviens, ce qui sera un vrai défi.  "Si j'ai la permission de sa petite-fille bien entendu."



It feels so good to be alive, got all my family by my side, Couldn't wipe this black off if I tried, That's why I lift my head with pride...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
 

(edge & jo) give me a photograph to hang on my wall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: queen street mall
-