AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

 Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jules Royer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans
SURNOM : Juju
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Depuis 1 an, travaille à mi temps dans un sex-shop et dans un cinéma.
Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior Tumblr_o4wtxmqK8l1v4lxllo6_400
POSTS : 50 POINTS : 550

RPs EN COURS : OwenandRudyDaniRhett
AVATAR : Pierre Niney
CRÉDITS : lilousilvercreations (avatar)
DC : Winston Ackerman
PSEUDO : Syno
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42554-i-wanna-be-that-guy-jules https://www.30yearsstillyoung.com/t42620-jules-du-feu-dans-la-voix

Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior Empty
Message(#) Sujet: Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior EmptyMer 11 Mai - 21:44




GOODBYE MY LOVER, GOODBYE MY FRIEN. YOU HAVE BEEN THE ONE, YOU HAVE BEEN THE ONE FOR ME.

ϟ
-T- u entres dans l’appartement tout en baillant à gorge déployée. Tu n’avais pas beaucoup dormi cette nuit et tu comptais bien profiter de ta pause déjeuner pour faire un sieste, histoire de ne pas passer le reste de ton après midi à lutter pour garder les yeux ouverts pendant que tu serviras du pop corn. T’es presque certain que le voisin a un chien sait parfaitement lorsque tu vas t’endormir. Puisqu’il s’est mis à aboyer à cet instant précis, te privant de sommeil pour les trois heures suivantes tant l’énervement s’était emparé de toi. Alors tu avais tourné dans ton lit, tenté de regarder des vidéos sur YouTube pour t’occuper, t’as même tapé: musique pour s’endormir rapidement, dans l’espoir désespéré que ça ait un réel effet sur toi. Tu as du attendre une bonne heure avant que tu ne fermes les yeux.

A peine la porte ouverte que tu aperçois Mel dans la cuisine. Tu lui fais un signe de la main. « Hey. » Tu le rejoins, déposant ta veste sur une chaise. Tu t’étais trimballé cette veste sur l’épaule toute la matinée, parce que finalement, t’avais trop chaud. Comme toujours. « Ça a été ce matin? Qu’est ce que tu avais à faire? » Ça ne faisait pas longtemps que tu vivais avec eux, et tu crois avoir retenu qu’il était musicien. Alors tu ne sais pas vraiment comment un violoniste occupait ses journées. A jouer? « [color:9ffc=darkcya,]Ce matin c’était plutôt calme... » Tu constates. Si cet après midi tu vas travailler au cinéma, ce matin, tu étais au sex shop. Tu cumulais les deux jobs à mi temps pour avoir un salaire décent. Mais tu avais moins de temps à consacrer pour tes activités et tes passions. Tu ne postais plus aucune vidéo, c’est à peine si tu sortais faire du roller le week end. L’avantage était qu’à présent, tu passais très peu de temps seul. Au travail il y avait souvent des collègues, et depuis quelques jours si ce n’était semaines, l’appartement était rarement vide.
Tu avais pu profiter du temps libre ce matin pour faire le stock, ranger des commandes, modifier certains présentoirs. T’avais pu aussi te renseigner sur certains objets qui te paraissaient bien étranges, et dont la forme te mettait certains doutes. Tu ne savais pas où était l’endroit et où étaient l’envers. Il y avait parfois des choses vraiment surprenantes et pas toujours intuitives. T’avais franchement besoin d’une remise à niveau, ou d’une longue formation pour comprendre l’utilité de chaque objet.

Tu t’avances vers la cuisine. Tu bailles de nouveau, tes yeux s’humidifient à force de répéter cette action. Soudainement, tu entends un bruit aigu. Et puis ça te revient, comme une claque vertigineuse. Tes yeux s’ouvrent en grand, tu relèves légèrement un pied et tu te figes, n’osant pas bouger. Elle t’avait bien dit, Emery, de faire attention en rentrant. « Mel... » Tu souffles, posant tes opales terrifiées sur lui. Tu sais très bien ce qu’il vient de se passer. « Dis moi que c’est le bruit d'une peluche. » Tu fermes très fort les yeux, une légère grimace s’emparant de ton visage, et après quelques secondes, tu te décides à enfin poser tes yeux sur le cadavre du cochon d’inde. Tes traits sont choqués, alors que tu places tes mains au niveau de ta bouche, et tu fais un pas en arrière. Puis tu t’accroupis et tentes un massage cardiaque. Alors, un médecin dirait que tu étais plus en train de l’achever que de le sauver mais, au moins, tu essayais. « Comment on fait du bouche à bouche à un cochon d’inde? » Que tu demandes précipitamment, en état de panique complet. L’animal était déjà irrécupérable mais t’es assez désespéré pour essayer. T’as trop peur de la réaction d’Emery.


 


your name is
the strongest
positive and negative
connotation in any langage
© SIAL ; icon tumblr




@Melchior Nicholls :OO:
( @Emery Dawson juste pour que tu saches :OO: )


Revenir en haut Aller en bas
Melchior Nicholls
Melchior Nicholls
l'oreille musicale
l'oreille musicale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (4/07/1996)
SURNOM : Mel
STATUT : Célibataire, sa relation avec Eden n'a pas marché
MÉTIER : Violoniste du groupe Oxtorm, Mel donne quelques cours de violons à côté de ça
LOGEMENT : Chez Jake en attendant de trouver une autre solution
Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior 85378387da6a5fef442d8dcd79e4b66ccece849b
POSTS : 866 POINTS : 190

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Violoniste membre du groupe Oxtorm depuis quelques mois et depuis plusieurs années à l’Orchestre symphonique de Brisbane. A lâché fin décembre son job de serveur pour se lancer uniquement dans la musique. Fini le placard, il sort avec Eden de qui il est tombé fou amoureux. Vrai cinnamon roll, -trop- gentil il se laisse parfois marcher sur les pieds mais c'est quelqu'un de très sensible et empathique. Pas très doué pour les excuses et sa pizza préférée a des ananas dessus.
RPs EN COURS : Riley;Oxtorm
Spencer
Jake 2
Confessions nocturnes : Albane, Dani
Eden #3
Merry christmas, Jake/Albane
Max
Jake1
Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior 8ajs
RPs TERMINÉS : Garret ♯1
Meliana 3
Drama party
Eden#2
Adriana
Lincoln ♯1
Helena 1
Eden
AVATAR : *Nicholas Galitzine
CRÉDITS : Harley
DC : La salade Cesar et le Chou de Russell
PSEUDO : Aligot
Femme (elle)
INSCRIT LE : 26/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37831-melchior-rhodes-le-passage-a-l-age-adulte-est-glissant-dans-les-virages https://www.30yearsstillyoung.com/t37998-melchior-rhodes-le-passage-a-l-age-adulte-est-glissant-dans-les-virages

Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior Empty
Message(#) Sujet: Re: Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior EmptyVen 20 Mai - 15:02


@Jules Royer :l:


C’est le réveil qui me fait sursauter et ce dernier m’arrache un léger grognement. Je suis crevé, j’ai dormi quelques heures à peine et cette nuit, ou plutôt cette sieste est bien trop courte à mon goût. J’ai l’habitude de beaucoup dormir, il y a des fois où je me dis que je suis un peu comme un chat, si je n’ai pas mes huit heures de sommeil je n’arrive pas à être efficace. Je suis rentré très tard hier soir, vers quatre heures du matin si mes souvenirs sont bons. Le concert avec Oxtorm s’est prolongé et je suis sorti boire un coup avec eux. J’ai un peu perdu la notion du temps mais c’était une excellente soirée. C’est pendant ces soirées là que je me sens réellement vivant et que je me dis que j’ai fait le bon choix en démissionnant du Ras le bol. J’aime voir la foule danser au rythme de nos chansons et les voir chanter. J’aime toute cette énergie qui se dégage et tout ça me rend heureux. Mais voilà dormir à peine quatre heures quand on est pas habitué ça fait mal et là tout de suite je rêverais de me faufiler sous ma couette pour dormir quelques heures de plus. Je n’ai pas ce luxe puisque j’ai un cours de violon à donner ce matin, pas le choix, je dois me lever pour essayer d’avoir l’air présentable et en forme face à mon élève. Je me lève donc tant bien que mal et je me mets en route pour la maison de Lena où je passe la matinée.

Je rentre à la maison pour la pause déjeuner et je me dirige vers la cuisine pour me préparer un encas avant de repartir chez un autre élève. Quand j’ouvre les placards j’ai toujours un petit mouvement d’hésitation pour savoir où sont rangées les assiettes, je ne suis là que depuis quelques jours. Ce déménagement est un grand pas pour moi. J’ai beaucoup apprécié de vivre avec Jake, je n’aurais pas pu rêver mieux. Il a toujours été présent pour moi, pour me soutenir et me remonter le moral quand j’étais au fond du trou à cause du désastre qu’est ma vie amoureuse. J’ai trouvé refuge chez lui et en même temps j’ai trouvé l’amour d’un père et ça, ça n’a pas de prix. Mais je suis un adulte, même si Jake ne me l’a jamais fait ressentir j’ai l’impression d’être un boulet et je ne pouvais pas me résoudre à vivre toute ma vie chez mon père. J’ai 25 ans, il était temps que je prenne un nouveau départ et que je vole de mes propres ailes. Je n’avais pas envie au départ d’une colocation, ma dernière expérience avait été assez catastrophique puisque c’était avec Adriana qui m’a mis dehors après avoir appris que j’avais embrassé Eden. J’avais épluché toutes les annonces et les loyers des studios étaient trop élevés, alors je me suis résolu à tenter une colocation. J’avais répondu à la petite annonce d’Emery et après l’avoir rencontrée ainsi que les trois autres colocataires je me suis dit qu’ils avaient l’air plutôt sympa et que ça valait le coup de tenter. Je fouille donc dans les placards à la recherche d’une assiette et j’entends des pas. Je me retourne et je tombe sur Jules qui a l’air d’avoir eu une nuit difficile. Il pose sa veste et me salue, je lui souris et je lui adresse un “Hey” en retour aussi. « Ça a été ce matin? Qu’est ce que tu avais à faire? » J’ai passé la matinée avec Lena, cela fait déjà quelques mois que je lui donne des cours et ça me fait plaisir de voir qu’elle est de plus en plus à l’aise et surtout qu’elle joue avec plaisir. “Un réveil un peu difficile mais ça a été, j’ai donné un cours de violon ce matin. Et toi au magasin ?” Je suis toujours un peu gêné quand je pense au magasin, je suis assez pudique alors me dire que je partage l’appart avec trois employés d’un sexshop c’est pas évident. Je pense qu’il me faudra un peu de temps pour être à l’aise avec ça. Ce n’est pas que je les juge ou quoi que ce soit, mais plutôt que le sujet me met assez mal à l’aise.  « Ce matin c’était plutôt calme... » Je lui fais un petit sourire et je m’apprête à lui demander s’il va bien, il a l’air plutôt crevé. “Bon tant mieux a…” lors. Un petit cri strident m’interromps et je le vois faire les gros yeux. « Mel... » Je le regarde aussi avec un air très surpris et je le vois lever son pied et se figer instantanément. “Oh merde c’était quoi ça ?” Le petit cri ne laisse rien présager de bon. « Dis moi que c’est le bruit d'une peluche. »  Au fond je sais très bien ce qui a pu provoquer un tel bruit mais je refuse de croire que Jules a marché sur le cochon d’inde d’Emery. “Non c’est quand même pas le... ?” Visiblement je ne suis pas le seul à avoir oublié la présence de l’animal mais si c’est bien Hobbs qui se trouve sous le pied de Jules alors c’est la catastrophe. “Oh non t’as pas fait ça.” Je me penche pour regarder par terre et je mets une main devant ma bouche en voyant le cadavre du cochon d’inde sur le sol de la cuisine. “Oh mon dieu, Hobbs.” Alors là on est tous les deux dans une galère monstre. Mais qu’est-ce qu’on va faire ? Je reste figé, incapable de savoir ce qu’on est censés faire quand quelqu’un écrase un rongeur. Jules, très choqué aussi par l’accident s’accroupit et je le vois tenter un massage cardiaque sur ce pauvre animal plus que mal en point.  « Comment on fait du bouche à bouche à un cochon d’inde?” J’essaie de ne pas céder à la panique mais franchement je n’ai aucune idée de comment aider un cochon d’inde aplati comme une crêpe. “Mais j’en sais rien moi, j’ai jamais fait de formation de premier secours pour rongeurs moi.” Je vois le désespoir dans le regard de Jules et j’essaie de me calmer sans trop de succès. Je le vois tenter encore et toujours cette réanimation qui ne fonctionne pas et je décide de prendre le relais même si je n’y crois pas. “Je vais essayer on sait jamais.” Les mains tremblantes je m’approche de son petit corps et avec deux doigts je tente aussi un massage cardiaque qui n’aboutit à rien. Je penche ma tête pour écouter sa respiration mais il n’y a rien, plus de pouls, plus de respiration. “Non mais il respire plus. En plus, regarde il est…plus très vif, y a plus rien à faire.” Pour ne pas dire “tu l’as complètement aplati”. Je me dis que c’est le genre de situation qui aurait pu m’arriver aussi avec ma maladresse légendaire. Il faut qu’on se décide maintenant, il faudra sûrement tout dire à Emery mais je n’ose même pas imaginer la tristesse qu’elle ressentira. “Merde, qu’est-ce qu’on va faire ?”


(et @Emery Dawson :OO:)



Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior XTL1gBj
Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior Bbi5jU8
Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior IopoGjc
Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior QqLqwzn
Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior Lb0cWSf
Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior LLynPRd
Revenir en haut Aller en bas
 

Goodbye my lover, goodbye my friend ☽ Melchior

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-