AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

 (finnley & edge) you made it this far

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(finnley & edge) you made it this far D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1055 POINTS : 110

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(finnley & edge) you made it this far Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3 • bellamy
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyJeu 12 Mai 2022 - 2:50



≈ ≈ ≈
{you made it this far}
crédit/(tumblr) ✰ w/@Finnley Coverdale
L’idée du camping n’est pas la tienne mais celle de Finnley, c’est toi qui en revanche suggérer que vous fassiez tout ceci dans les règles de l’art, en vous éloignant un peu de Brisbane, en trouvant un endroit pour faire toutes les activités qui accompagnent le camping et que vous oubliez un peu vos responsabilités pendant les deux jours du week-end. Pour revenir sur Brisbane rechargés et après avoir vraiment célébré le mois de sobriété du rouquin, qui tient bien le cap d’après ce que tu as pu comprendre. Tu veux qu’il intègre que ce n’est pas anodin, certes, des tas de personnes ne possèdent pas votre problème, cependant, s’il ne célèbre pas les petites victoires, à quoi ça sert de faire autant, d’effort hmm ? C’est ce que tu lui as soutenu, avant de poser une main sur l’épaule du jeune homme et de résister à l’envie de le secouer, autant physiquement que mentalement. Tu essayes du moins et si on t’avait dit un jour que tu jouerais les sponsors et même guide pour quelqu’un avec la vie encore plus en bordel que la tienne, tu n’y aurais même pas cru. Mais, ce n’est pas cela le plus important, non, c’est ce week-end et lui le plus important pour le moment et tu n’as même pas grogné tant que cela en entendant ton réveil ce matin, ignorant le léger rire de Yasmine parce que oui, c’était bien ton idée de partir samedi au matin pour pouvoir en profiter le plus possible.
Tu ne le regrettes pas, ton sac est fait depuis longtemps, tu as même fait le plein d’équipement histoire que vous ne vous retrouviez pas dans une impasse une fois sur place, il faut dire que tu n’as pas fait du camping depuis quelques années et sur le départ, tu écoutes avec un léger sourire la brune te répéter comment prendre soin de sa Jeep pour les prochains jours. Tu ne feras pas de folies, c’est promis, du moment qu’elle prend soin de ton bébé… de ta Mustang, l’échange de clefs se fait, c’est un peu solennel, le regard de Yasmine qui se veut autoritaire et sévère ne dure pas vraiment et tu te sépares de la brune après un très long câlin et un baiser tout aussi long. Et oui, ce n’est que deux jours mais elle va quand même te manquer. Enfin, tu démarres, la Jeep quittant l’allée de ta maison pour se diriger vers celle de Finn, tu as dit que tu allais passer le prendre et tu ne comptes pas arriver en retard, non. Un peu plus et il penserait que tu t’es défilé et oui, c’est tout à fait son genre d’imaginer que tu vas trouver une excuse pour tout annuler. Non, il voulait aller faire du camping, alors c’est ce que vous allez faire ce week-end.
Plutôt que de klaxonner, tu annonces ta présence par un sms et tu l’attends toujours au volant, le gratifiant d’un signe de la main quand il fait son apparition. "On va tout de même faire un premier arrêt pour récupérer du café, ça vaut mieux pour toi, sinon je peux devenir très insupportable." Que tu marmonnes et le premier arrêt est fait à un drive et tu laisses Finn commander ce qu’il veut, le remerciant quand il met du sucre dans ton café, tu bois une longue gorgée avant de redémarrer. Le trajet est court, seulement 45 minutes à cause du trafic et parce que vous n’allez pas bien loin de Brisbane dans le fond, hors de la ville quand même et cela compte. La réservation a été faite à ton nom et tu n’as même pas embêté le jeune homme pour régler l’addition à deux, il t’a déjà dit avoir perdu son boulot et il a bien d’autres préoccupations en tête. Tu le sais. Le soleil est bien levé dans le ciel quand vous arrivez, presque onze heures et aucun doute que tu es désormais réveillé et de bien meilleur humeur. Surtout quand vous arrivez au campement et que tu peux garer la Jeep à l’abris de la chaleur et en sécurité pour les prochains jours.
"On n'est arrivés et avec dix minutes d'avance, c'est plutôt un bon signe, non ?" Que tu lances à Finn, qui est sur le siège passager, tu fais un signe vers l’extérieur et coupant le moteur, tu sors, ouvrant déjà le coffre et prenant vos affaires pour votre petit séjour. Il s’agit d’un campement géré par une hôte aimable d’après ton échange de messages avec elle et un panneau vous indique où aller informer de votre arrivée, vous êtes en pleine nature, juste à l'entrée de la forêt et tu sais que tu vas prendre de jolis clichés. On vous salue rapidement et tout aussi rapidement, la vieille dame vous informe que vous pouvez vous débrouiller et vous installer où vous le voulez dans la propriété et que oui, tout de même pour les moins aventureux, il y a des toilettes modernes disponibles. Le détail te fait rire et après un autre échange, vous vous enfoncez un peu plus dans les bois, arrivant enfin à une clairière et un endroit clairement fait pour se poser. "Bon la logique voudrait qu'on commence par monter la tente et qu'on s'installe un minimum avant d'aller faire quoi que ce soit d'autre." Que tu suggères, abandonnant enfin tes affaires sur le sol, tes yeux marrons posés sur Finn. "T'es d'humeur à quoi ? Une randonnée ? Tenter de pêcher, je te préviens, je suis nul dans la discipline." Tu peux toujours essayer ceci dit, cela ne t’engage à rien. "C'est ton week-end Finn, c'est toi qui choisis."

les détails inutiles:



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
(finnley & edge) you made it this far 9OYzxwd ÂGE : trente-cinq ans, outch (huit août).
SURNOM : finn. ariel, aussi, par une certaine grande gueule, il ne valide pas.
STATUT : il s'est réveillé avec une gueule de bois et une alliance au doigt.
MÉTIER : s'occupe de la maintenance du paradise city. c'est pas son rêve, mais ça paie les factures.
LOGEMENT : #10 sherwood road, où jenna lui prête une chambre (elle lui doit bien ça, hm).
(finnley & edge) you made it this far A10f0dffd6e2f45a59be3bb05ced977568e643fd
POSTS : 9346 POINTS : 220

TW IN RP : alcoolisme, parent toxique, parentification adolescente, emprisonnement, deuil (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère emprisonnée, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial ≈ contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de dix-sept ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis plusieurs années, décide enfin de se reprendre en main fin 2021 ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
CODE COULEUR : finnley économise ses mots en darkmagenta.
RPs EN COURS : (finnley & edge) you made it this far C3e90771ade808bd3b9d66a2ede8c0e8325ceadb
coverdales ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

(finnley & edge) you made it this far Tumblr_inline_nsc2gzuM8G1qlt39u_400
sinn ⊹ and there's no remedy for memory, your face is like a melody, it won't leave my head, your soul is haunting me and telling me that everything is fine.

(08/06)zoya#1 (fb)edge #2evelyn #2amos #1jenna #1madison #1lara #3

(finnley & edge) you made it this far M564Z138_o

RPs EN ATTENTE : caitriona #2 › tessa #1 › edge #3
RPs TERMINÉS : (2003) evelyn (2005) mattjill #3 (2016) cora #1 (2017) lydialoucynthialou #2vittoriocora #2 (2018) bryn #2lou #3bryn #3jackcora #3jamesonjill #1lonnielou #4cora #4kane (2019) charlieromyjill #2cora #5jeremiahdanika (2020) lou #5lou #8jill #4raelynlou #6jill #5lou #7 (2021) mollylara #1scarlett #1caitriona #1 (2022) scarlett #2josephedge #1paradise citylara #2

RÉALITÉS ALTERNATIVES : event halloweensujet commun (df)clément (df)lucia (ds)

ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejeanbrynrubyfreyaconstanceheïanaaaronbrynarrowsiannatrevorluanasiennasiennalou #9poppy #1holly
AVATAR : domhnall gleeson.
CRÉDITS : visenya. (ava), harley (doggoooo), leroichevalier (gifs), loonywaltz (ub)
DC : alfie maslow, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyVen 27 Mai 2022 - 1:15




@EDGE PRICE & FINNLEY COVERDALE ⊹⊹⊹ It's crazy how far you've come, all you've done, The life that you came from. Take a step back and look at who you are, You've made it this far. (c) harlivygifs

Si sur le moment l’idée lui avait semblé excellente, avec le recul Finn en vient à regretter d’avoir soumis celle-ci à Edge. Non pas que l’implication (pour ne pas dire dévotion) dont fait preuve le trentenaire soit désagréable ou l’inquiète quant au programme qu’il leur réserve, mais... d’accord, un peu. Il n’a pas fallu plus de quelques minutes lors de leur première rencontre pour que Finn comprenne à quel point ils étaient peut-être proches de par leurs difficultés, mais totalement opposés dans leurs personnalités ; autant dire que sa notion du camping est probablement très éloignée de celle d’Edge. Et il n’est pas ingrat, Finn, alors qu’il n’a pas eu à se forcer pour apprécier Edge au fil de leurs échanges tant celui-ci possède des qualités, mais ils ne se sont jamais côtoyés de cette façon, tout un week-end durant, presque comme des amis plus que comme ce duo d’alcooliques qui cherche à se repentir. Il ne sait pas vraiment comment est Edge dans le privé, dans des moments comme celui-ci et il espère sincèrement qu’il ne leur a pas prévu un week-end placé sous le signe du sport et du dépassement de soi (deux notions qui semblent être importantes pour son parrain officieux), parce qu’il est certain que Finn n’arrivera pas à s’y tenir. Pour le dépassement, il a déjà donné alors qu’il fête son mois de sobriété et que s’il doit être honnête, il n’arrive pas encore à trouver le moindre bénéfice. Il ne peut même pas vanter l’aspect financier de l’abstinence puisqu’il s’est tout de suite jeté sur une autre drogue, peut-être plus saine et encore que. Non, désormais dès qu’il a envie de boire un verre il dévore un rouleau de réglisse et autant dire qu’il en fait une consommation bien trop élevée pour son propre bien (comme si ça n’était pas déjà le cas avant, hm, lui qui a toujours des bonbons sur lui). Quoi qu’il en soit, l’autre aspect qui lui fait reconsidérer ce week-end est le fait que le camping est une activité qu’il apprécie. Évidemment, sans quoi il ne l’aurait pas proposée à Edge comme manière de célébrer ce cap important. Mais le fait est qu’il a l’impression de se mettre une pression sur les épaules, Finn, à célébrer ainsi une abstinence qui est encore très bancale. Ce n’est pas parce qu’il a réussi à passer ces trente premiers jours qu’il peut s’imaginer continuer pour les trente prochaines années, bien au contraire. Là où il devrait y voir une forme de volonté qu’il ne soupçonnait pas et qui lui assure un meilleur pourcentage de réussite, le rouquin imagine tout l’opposé alors qu’il lutte toujours plus chaque jour pour ne pas craquer. Et craquer, il est persuadé qu’il finira par le faire ; et ce séjour n’aura alors plus aucune valeur – et en plus, il se sera dégoûté d’une des seules activités qu’il apprécie parce qu’il l’associera à ce cruel échec qui est pourtant inévitable.

Les quelques jours avant le grand départ lui ont semblé durer une éternité, alors qu’il tentait de conserver la volonté nécessaire pour ne pas gâcher ses efforts avant de retrouver Edge. De quoi est-ce qu’il aurait l’air, s’il gâche tout ? D’autant qu’il aurait trop peur de décevoir Edge, quand bien même celui-ci lui a assuré que les rechutes pouvaient faire partie du processus et qu’il devait être moins dur avec lui-même. Peu importe, aux yeux de Finn ce serait faillir à sa promesse et il s’en voudrait. Et il sait très bien ce qu’il se passe quand il s'en veut, ce qui est supposé l’aider à conserver le cap. Mais ça lui manque. Ça lui manque, c’est évident, et le cercle vicieux reprend de plus belle, ses pensées étant tournées d’une manière ou d’une autre autour de l’alcool, que ce soit en songeant directement à un verre ou à tout ce qu’il essaie de maîtriser en s’en passant. Le sms d’Edge le sort de ses derniers tourments alors qu’il boucle son sac sans prendre le temps de rappeler à sa colocataire son départ par le biais d’un mot – si elle ne s’en souvient pas, tant pis pour elle - et d’appeler Wernicke à sa suite. Il avait prévenu Edge qu’il ferait partie du voyage, condition sine qua non, quand bien même l’animal risque plus de les ralentir qu’autre chose. « On a pas le droit à la mustang ? » Qu’il se désole presque en prenant place sur le siège passager après avoir fait grimper le chien à l’arrière. Oui, cette fameuse voiture qu’il avait admirée (ou jugée, c’est selon) lors de leur première rencontre et dont il n’a même pas le droit aujourd’hui. "On va tout de même faire un premier arrêt pour récupérer du café, ça vaut mieux pour toi, sinon je peux devenir très insupportable." - « Je veux pas prendre ce risque. » Et s’il a l’air calme, Finn, prêt à supporter les sauts d’humeur des uns et des autres, sa patience a en réalité des limites et il n’est pas certain que ce soit la bonne manière de créer un lien autour de ce cap important. De son côté, il opte pour un thé et une fois la commande réceptionnée, plus rien ne leur empêche de se mettre en route.

"On n'est arrivés et avec dix minutes d'avance, c'est plutôt un bon signe, non ?" Le rouquin hausse les épaules, ne sachant pas si c’en est effectivement un ou non. « Si tu le dis. » Qu’il réagit avec néanmoins un léger sourire sur les lèvres, alors que son regard se promène sur le campement de fortune autour d’eux. Pas de quoi l’inquiéter, ceci dit, puisque c’est très exactement le genre d’ambiance qu’il apprécie. Loin de tout, perdu au milieu de la nature et si nombre de ses semblables seraient paniqués à cette idée, pour un Finnley qui n’a de toute façon aucun intérêt pour la technologie, le manque de réseau autant que de nouvelles du reste du monde ne le dérange absolument pas. Finn écoute docilement les consignes de la vieille dame qui les accueille avant de calquer son pas sur celui d’Edge pour s’enfoncer dans la forêt autour d’eux. "Bon la logique voudrait qu'on commence par monter la tente et qu'on s'installe un minimum avant d'aller faire quoi que ce soit d'autre." Effectivement, ne serait-ce que pour s’assurer d’un abri dans l’hypothèse où le temps se gâterait. M’enfin, il y a peu de chance. Il dépose à son tour ses affaires en continuant d’écouter Edge. "T'es d'humeur à quoi ? Une randonnée ? Tenter de pêcher, je te préviens, je suis nul dans la discipline." Ils seront deux. Enfin, il l’a bien fait à plusieurs reprises avec son père, mais ça remonte à des décennies, alors il doute que ça lui revienne en tête comme le vélo. "C'est ton week-end Finn, c'est toi qui choisis." Sauf que c’est bien vers un verre que son choix se porterait s’il s’écoutait. Mais ce n’est pas le genre d’envie à laquelle il peut accéder, alors il se réprime. « On va commencer par la randonnée, j’ai vraiment envie d’explorer le coin. » Il souligne tandis que son regard se porte encore autour de lui. « Je garde quand même l’idée de la pêche dans un coin de ma tête, pour te voir galérer. » Il admet avec un léger sourire pour lui confirmer qu’il ne se moque pas, promis (ou juste un peu). « À moins que ce soit notre seule source de nourriture pour le week-end ? » Il interroge, son sourire qui s’agrandit légèrement. Dans quel cas, l’activité vient de passer en tête de liste des priorités. « J’ai vu qu’ils avaient des chèvres aussi, ça par contre c’est le choix de Wernicke. » Il est bien trop sociable pour son propre bien, ce chien, ça contraste avec le maître. Et oui, il aurait très clairement dû le laisser chez lui, surtout qu’avec sa patte et son œil en moins, on ne peut vraiment pas dire que Wern soit un bon compagnon de randonnée, mais il sait aussi que l’animal tient encore à ses sorties en pleine nature. « Allez, attaquons-nous à cette tente, ça devrait être vite fait, à quatre mains expertes. » Il se penche pour commencer à déballer le matériel, non sans adresser un regard à Edge par la suite. « C’est l’impression que tu me donnes, en tout cas. » Il souligne, pour le questionner de manière indirecte. Après tout, il a décidé de jouer le jeu à fond, et il leur a dégoté ce camp loin de tout, il doit quand même avoir un minimum de connaissances en la matière, et le rouquin se demande juste d’où il les tient.


(finnley & edge) you made it this far 8XKLS6S

(finnley & edge) you made it this far MinG18P
(finnley & edge) you made it this far Leo10
(finnley & edge) you made it this far ZZBr7e1
(finnley & edge) you made it this far 872289volunteer
(finnley & edge) you made it this far YtxTUla
(finnley & edge) you made it this far FximBIO
(finnley & edge) you made it this far IDlrfYk

(finnley & edge) you made it this far 873483867:

Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(finnley & edge) you made it this far D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1055 POINTS : 110

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(finnley & edge) you made it this far Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3 • bellamy
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyMer 8 Juin 2022 - 3:26



≈ ≈ ≈
{you made it this far}
crédit/(tumblr) ✰ w/@Finnley Coverdale
Non pas de mustang, que tu as répondu d'un simple regard, la mustang reste bien en sécurité à Brisbane, au bon soin de Yasmine tandis que vous, vous éloignez pour seulement quelques jours. Et peut-être que cela en aurait effrayé un autre de partir loin de tout avec un semi-inconnu, mais tu te dis qu'après ce week-end, Finnley ne serait plus vraiment dans cette catégorie. Et est-ce qu'il y est vraiment d'ailleurs ? Il t'a confié des moments de doute et sa bataille sans fin avec l'alcool et tu en as fait de même, toi, le type avec les larges épaules qui a dû mal à partager et donner du vrai aux conversations parfois. Finnley marche dans tes pas d'une certaine façon, vous avez le même problème, quelque chose que vous ne pouvez plus faire et que vous devez surveiller pour le reste de votre vie, donc forcément, ça rapproche et ce même si de prime abord vous n'avez absolument rien en commun. Au moins, tu ne lui as pas tourné le dos quand il en avait besoin et au moins, il est honnête avec toi, du moins, tu l'espères, peut-être que tu te trompes sur ce point-là. Non, un seul coup d'œil dans la direction du rouquin et tu sais que tu n'as absolument aucune raison de te méfier, il y a certainement des choses que tu ne sais pas faire, cependant, quand il s'agit de lire les gens, tu sais que tu peux te fier à tes premières impressions et à tes tripes, cela n'a pas changé. Même pas depuis que tu es sobre et encore heureux.
Vous avez trouvé votre endroit pour les deux prochains jours et cela te va et tandis que tu délestes le poids sur tes épaules, le roux te dit ce qu'il veut faire et tu hoches la tête."Okay, cela me va et je pourrais sûrement prendre de très bonnes photos ici." Tu ne serais pas vraiment toi si tu étais sorti de chez toi sans un appareil photo, juste un appareil que tu qualifierais de basique, le but n'est pas que tu perdes du temps à tenter d'avoir la meilleure luminosité ou le meilleur angle, ce week-end est bien pour Finnley et bien pour lui. Tu as un léger rire quand il dit que tu vas galérer en tentant de pêcher et peut-être qu'il a raison, ce n'est pas ton domaine d'expertise, cela ne veut pas dire que tu ne vas pas essayer, pour lui donner raison ou non. Cela serait assez amusant de capturer votre diner, ou quoi que ce soit pour le relâcher, que tu penses la seconde suivante, et oui, ton ego s'en remettra parfaitement. Cependant, tu n'es pas venu les mains vides et tu es toujours préparé en temps normal, encore plus quand tu voyages. "Oh que non, on ne va pas se la jouer à Survivor, la glacière n'est pas là pour faire jolie, elle est remplie, de même que ce sac là si jamais tu as envie d'un snack en particulier, et même du café et du thé si c'est plus ton style." Tu pointes tout ce dont tu parles du doigts, et même si tu aimes passer du temps à faire de l'exercice physique, tu as quand même un penchant pour les snacks sucrés et tu ne comptais pas te priver ce week-end, ni même que lui se prive, il s'agit d'un week-end sous la signe de quelque chose positif. Ce serait un drame que tout s'effondre parce que tu n'as pas ta barre de mars quotidienne, vraiment.  
Il a raison, autant commencer par le début la tente et quand il te place en expert, c'est plus fort que toi, tu bombes le torse, parce que tu peux le faire et qu'il vient de te tendre une énorme perche."Je ne vois pas du tout de quoi tu parles Finn, du tout." Tu arrêtes de faire l'idiot la seconde suivante avec un léger rire, avant d'attraper la tente en question qui est encore emballée. Comment est-ce qu'il faut faire déjà ? Tu trouves la fermeture éclair très rapidement et tu commences à tout sortir du premier sac dans un tas assez ordonné histoire que vous ne perdiez rien au passage. Hors de question de juste dormir à la belle étoile dans vos sacs de couchage, il y a des limites de confort dont tu ne veux pas te passer et Finn n'a pas précisé à quel point il voulait que l'expérience soit authentique. Il semblait même surpris que tu veuilles faire quelque chose pour les jours passés sans boire de l'alcool. "Plus sérieusement, je n'ai pas fait de camping depuis longtemps, je voyage toujours autant qu'avant, souvent même, mais maintenant je préfère le confort des hôtels." Il faudrait que tu poses la question à Yasmine un jour, pour savoir si cela lui plairait de partir avec juste un sac et de voir jusqu'où vous pouvez aller. Cela pourrait être une bonne idée, pour le moment, vous vous contentez de sortir de Brisbane dès que l'air y est un peu trop lourd et que vous avez besoin de faire une pause... une sorte de remise à zéro qui fait du bien et qui est plus que nécessaire et un très bon compromis trouvé entre ta partenaire et toi parce qu'elle sait que tu as la bougeotte et que si tu t'écoutais, vous seriez tout le temps en déplacement.
"Mais tu as dit que tu voulais faire du camping alors... j'ai dû aller fouiller dans mon garage pour retrouver ma tente, mais ce n'est pas si compliqué que ça. On n'a même des instructions, regarde." Tu donnes les instructions à Finnley histoire qu'il te guide, convaincu que s'il te laisse quelques minutes de plus, tu pourras te débrouiller tout seul. Est-ce que vous avez quelque chose de mieux à faire ? Non, pas vraiment, vous êtes partis assez tôt pour profiter le plus possible du temps ici et ce avant la tombée de la nuit, ce ne sera pas avant des heures et des heures alors pas d'inquiétudes à se faire. "Et je vais poser les questions qui fâchent maintenant, comme ça on continue le week-end en paix." Que tu lances toujours en bougeant, la tente prend forme peu à peu, c'est pour deux, il y aura suffisamment de place pour toi et le rouquin, c'est lui qui a besoin de manger un ou deux sandwich de plus (des propos que tu as déjà tenus devant Yasmine en décrivant le jeune homme d'ailleurs), mais tu ralentis tout de même tes mouvements pour lui jeter un coup d'œil en biais et expliciter ta pensée. "Ce mois de sobriété, t'en as pensé quoi... honnêtement ?" Le dernier mot est important, et tu penses que c'est le bon environnement pour poser la question, vous êtes (presque) loin de tout et de tous, il n'y a que vous présentement ici et tu lui as déjà dit qu'il n'avait pas à avoir honte de ce qu'il ressentait ou vivait.



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
(finnley & edge) you made it this far 9OYzxwd ÂGE : trente-cinq ans, outch (huit août).
SURNOM : finn. ariel, aussi, par une certaine grande gueule, il ne valide pas.
STATUT : il s'est réveillé avec une gueule de bois et une alliance au doigt.
MÉTIER : s'occupe de la maintenance du paradise city. c'est pas son rêve, mais ça paie les factures.
LOGEMENT : #10 sherwood road, où jenna lui prête une chambre (elle lui doit bien ça, hm).
(finnley & edge) you made it this far A10f0dffd6e2f45a59be3bb05ced977568e643fd
POSTS : 9346 POINTS : 220

TW IN RP : alcoolisme, parent toxique, parentification adolescente, emprisonnement, deuil (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère emprisonnée, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial ≈ contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de dix-sept ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis plusieurs années, décide enfin de se reprendre en main fin 2021 ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
CODE COULEUR : finnley économise ses mots en darkmagenta.
RPs EN COURS : (finnley & edge) you made it this far C3e90771ade808bd3b9d66a2ede8c0e8325ceadb
coverdales ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

(finnley & edge) you made it this far Tumblr_inline_nsc2gzuM8G1qlt39u_400
sinn ⊹ and there's no remedy for memory, your face is like a melody, it won't leave my head, your soul is haunting me and telling me that everything is fine.

(08/06)zoya#1 (fb)edge #2evelyn #2amos #1jenna #1madison #1lara #3

(finnley & edge) you made it this far M564Z138_o

RPs EN ATTENTE : caitriona #2 › tessa #1 › edge #3
RPs TERMINÉS : (2003) evelyn (2005) mattjill #3 (2016) cora #1 (2017) lydialoucynthialou #2vittoriocora #2 (2018) bryn #2lou #3bryn #3jackcora #3jamesonjill #1lonnielou #4cora #4kane (2019) charlieromyjill #2cora #5jeremiahdanika (2020) lou #5lou #8jill #4raelynlou #6jill #5lou #7 (2021) mollylara #1scarlett #1caitriona #1 (2022) scarlett #2josephedge #1paradise citylara #2

RÉALITÉS ALTERNATIVES : event halloweensujet commun (df)clément (df)lucia (ds)

ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejeanbrynrubyfreyaconstanceheïanaaaronbrynarrowsiannatrevorluanasiennasiennalou #9poppy #1holly
AVATAR : domhnall gleeson.
CRÉDITS : visenya. (ava), harley (doggoooo), leroichevalier (gifs), loonywaltz (ub)
DC : alfie maslow, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyMar 12 Juil 2022 - 1:18



Pas de mustang, donc ; et un air de déception perceptible sur le visage de Finnley. Ou presque. Le roux n’a pas grand-chose pour lui, mais on ne pourra jamais le considérer comme quelqu’un d’intéressé – au contraire, le seul fait qu’il ait demandé une sortie camping comme récompense en dit long sur ses intérêts. Même si, pour être totalement honnête, la perspective d’un tour en mustang si l’occasion se présente n’est pas pour lui déplaire. Ce n’est pas lui qui pourra se permettre un tel achat et en vue du solde négatif de son compte et des dettes qui s’accumulent, il n’aura pas assez d’une vie pour prétendre à une telle richesse. Quoi qu’il en soit, une fois la déception passée (comme si elle était réellement au travers de sa gorge) et la destination atteinte, il comprend le choix de véhicule tant l’endroit lui semble paradoxalement reculé de toute civilisation alors qu’ils ne se sont même pas tant éloignés de Brisbane. Il doit reconnaître qu’Edge a su s’y prendre sur ce point ; pas qu’il en doutait, en réalité. S’ils ne peuvent pas encore prétendre à se connaître par cœur (et peut-être même que ce jour n’arrivera pas, d’ailleurs), il doit néanmoins reconnaître qu’Edge a une façon d’appréhender les autres qui a le mérite d’être aussi délicate qu’elle ne touche juste. Rares sont les personnes, si ce n’est pas pour dire inexistantes, qui ont su bénéficier de confessions aussi sincères qu’il n’a pu les offrir à Edge – et ce, à la première rencontre. La réserve habituelle de Finn, couplée aux mensonges dont il en a fait une habitude, ont été percé par la bienveillance d’Edge dont il profite encore aujourd’hui. Ce n’est pas qu’une sortie au camping, tous les deux le savent très bien et peu importe comment se passera la cohabitation au fil des deux jours ou la difficulté des sujets abordés, la valeur accordée à cette échappée ne saura changer.

Loin de la ville n’implique pas d’être loin de toute activité, puisque la liste ne se résume pas à camper autour d’un feu de fortune. Cette même liste aux options toutes plus intéressantes les unes que les autres, mais le choix est rapidement fait : c’est l’exploration des lieux qui prime. "Okay, cela me va et je pourrais sûrement prendre de très bonnes photos ici." Et si en plus Edge peut joindre l’utile à l’agréable, qui est-il pour contester ? « T’as toujours su que tu voulais bosser dans la photo ? » Le rouquin interroge en lui adressant un bref regard avant de reporter son attention sur leur équipement. À vrai dire, même si le week-end vise à le féliciter d’avoir tenu ce mois difficile, le fait est qu’aux yeux de Finn, ce même mois n’a pas encore la saveur de la victoire. Alors s’il peut s’abstenir de détailler ce qui lui passe par la tête et les difficultés auxquelles il a été confronté durant ces dernières semaines, il en est ravi. Et par la même occasion, s’il peut en profiter pour en apprendre plus sur Edge qu’il fréquente de plus en plus régulièrement sans pour autant connaître plus que son métier, ses vices passés et la marque de sa voiture, c’est bon à prendre. "Oh que non, on ne va pas se la jouer à Survivor, la glacière n'est pas là pour faire jolie, elle est remplie, de même que ce sac là si jamais tu as envie d'un snack en particulier, et même du café et du thé si c'est plus ton style." Affichant un sourire avant de passer le plat de sa main sur son front dans un geste théâtral, Finnley s’avoue rassuré. À vrai dire, il saurait probablement se débrouiller avec les moyens du bord si la situation l’exigeait, pour autant il ne peut pas nier qu’il n’est pas mécontent de bénéficier d’un minimum de confort. Non pas qu’il soit douillet ; mais eh, il a déjà donné bien assez en terme d’efforts ces dernières semaines pour justifier sa paresse. « Je suis admiratif de ton organisation. C’est quoi ton secret ? » Il demande sur le ton de la confidence, alors qu’il ne peut pas nier que de son côté, il s’en serait tenu à quelques portions militaires et une bouteille d’eau, avant de songer une fois sur place que ce n’est peut-être pas l’idéal, bon. Heureusement qu’il n’a pas été en charge des provisions. « De mon côté, j’ai un assortiment de bonbons. Si ça te tente, c’est ma tournée. » Quoi ? C’est pas parce qu’il tente désespérément de se tenir loin de l’alcool qu’il ne peut pas plaisanter. Pour le reste, les bonbons sont bien réels, et Edge aura tout le loisir de se moquer de son régime alimentaire digne d’un adolescent en crise.

"Je ne vois pas du tout de quoi tu parles Finn, du tout." Hm, vraiment ? Le torse bombé et le geste à peine exagéré, il se moque à peine, le roux, quand il souligne : « tu peux te détendre, ta copine n'est pas là. » Peut-être est-ce audacieux de sa part de mentionner Yasmine, mais puisqu’il s’agit d’une tentative d’humour et qu’il est très loin d’être malveillant envers la jeune femme, il s’ose. Après tout, il est bien là pour être lui-même, n’est-ce pas ? Avec ses failles, qu’elles concernant l’alcool ou son humour peu convaincant, hm. Son rire se joint à celui d’Edge avant que les deux hommes se concentrent sur la priorité ; à savoir monter cette tente. "Plus sérieusement, je n'ai pas fait de camping depuis longtemps, je voyage toujours autant qu'avant, souvent même, mais maintenant je préfère le confort des hôtels." - « Ça se comprend. L’avantage, c’est que t’es parti avec quelqu’un qui connait plus le camping aux hôtels. » Outre l’attachement liée à l’activité familiale que ça représente, les raisons se sont voulues, plus tard, financières. "Mais tu as dit que tu voulais faire du camping alors... j'ai dû aller fouiller dans mon garage pour retrouver ma tente, mais ce n'est pas si compliqué que ça. On n'a même des instructions, regarde." - « C’est toujours bon à avoir sous la main, mais je crois que tu peux me faire confiance sur ce coup-là. » Ça fait au moins un domaine où il est capable de se gérer. « Passe-moi la bâche. » Il demande à Edge alors que de son côté il étale les piquets sur le sol pour s’y retrouver au moment voulu. "Et je vais poser les questions qui fâchent maintenant, comme ça on continue le week-end en paix." Évidemment. Il devait s’y attendre ; après tout ce n’est pas par seule envie de se retrouver loin de la ville qu’ils se retrouvent ici. Finnley n’est pas mécontent d’avoir de quoi s’occuper à cet instant pour fuir le regard d’Edge alors qu’il attend la sentence – c’est-à-dire, la première question. "Ce mois de sobriété, t'en as pensé quoi... honnêtement ?" Mettant quelques instants avant de s’arrêter dans ses mouvements, un soupir aux lèvres alors qu’il relève les yeux vers Edge, il sait qu’il peut jouer la carte de l’honnêteté, même si elle lui déplait. « Honnêtement ? » Qu’il répète avec un léger rire, plus désabusé qu’amusé. « Je peine à y voir l’intérêt. » Le rouquin admet alors que ses mains finissent par lâcher le piquet désormais enfoncé dans la tente. « Je subis tous les inconvénients sans y voir les bénéfices. » En résumé. « J’imagine que ça viendra, mais pour l’instant... c’est horrible, si je suis honnête. » Il se pince les lèvres, un peu gêné par cette confession quand bien même elle est réaliste ; il ne s’attendait pas à la facilité, mais il ne s’attendait certainement pas à ça non plus.

@Edge Price (finnley & edge) you made it this far 1949770018


(finnley & edge) you made it this far 8XKLS6S

(finnley & edge) you made it this far MinG18P
(finnley & edge) you made it this far Leo10
(finnley & edge) you made it this far ZZBr7e1
(finnley & edge) you made it this far 872289volunteer
(finnley & edge) you made it this far YtxTUla
(finnley & edge) you made it this far FximBIO
(finnley & edge) you made it this far IDlrfYk

(finnley & edge) you made it this far 873483867:

Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(finnley & edge) you made it this far D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1055 POINTS : 110

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(finnley & edge) you made it this far Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3 • bellamy
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyLun 18 Juil 2022 - 18:51



≈ ≈ ≈
{you made it this far}
crédit/(tumblr) ✰ w/@Finnley Coverdale
Au moins, Finnley te parait un peu plus réactif que la dernière fois que vous avez eu une conversation à cœur ouvert, un très bon point pour lui. Tu supposes que passer un week-end loin du confort certain avec un semi-étranger est une bonne façon de briser la glace et de parler, et tu es content de constater que pour le moment, il n'y a pas de moments de grands silences ou même gênants entre vous deux. Cela aurait été vraiment embêtant que tu ne peux t'empêcher de penser et tu as même prévu deux ou trois sujets de conversations neutres au cas où ça coince. Tu ne le souhaites pas, il s'agit du moment du rouquin après tout et tu te retrouves un peu dans le rôle de celui qui doit l'encourager. Cependant, tu ne comptes pas lui poser une main sur l'épaule et lui assurer que tout va bien et que tout ce qu'il a à faire, c'est croire en sa propre personne, non, loin de dispenser des clichés tout prémâchés et pas forcément valables dans ce cas-là, tu comprends dans quoi Finnley a décidé de mettre les pieds. Tu as traversé la même route il y a des mois de cela, tu la traverses toujours et quand on connait ta décision vis-à-vis de l'alcool, il s'agit sûrement de chemins que tu vas devoir traverser de maintes et maintes fois. Cela ne t'effraie pas pour autant, tu es plus que prêt à faire le boulot qu'il faut, si cela signifie que tu es plus qu'à l'aise dans tes baskets et que tu n'as pas cette culpabilité qui te pèse sur les épaules en permanence. Cela vaut bien tous les efforts à tes yeux.
"Je n'ai pas de secret hein, c'est juste que je déteste m'ennuyer, comme beaucoup je suppose, je fais en sorte d'être occupé la plupart du temps. C'est peut-être pour cela que je parais organisé de loin..." De très loin alors, tu sais que tu renvoies l'image d'un type qui a tout compris de la vie et qui a un futur assuré, ce n'est pas toi en réalité. Tu as 37 ans et tu vois maintenant tout le temps que tu as perdu à faire l'idiot. Tu ne peux pas retourner en arrière malheureusement, tu ne peux rien changer, tu ne peux pas tenter de te réveiller plus tôt, de faire moins mal à certains et certaines, tout ce que tu peux faire c'est essayer et avancer, c'est tout. Avec l'assurance que tu es un bien meilleur homme que celui que tu étais le jour d'avant, et le jour d'avant, et le jour d'avant. "Et oui pour te répondre, j'ai toujours su que je voulais bosser dans la photo, c'est une passion que m'a transmise ma mère, dès que j'ai su que je pouvais en faire un métier, je n'ai pas hésité." Du tout, si bien que tu ne te vois pas faire autre chose et que ce métier fait partie intégrante de ta vie et de ton quotidien, ton appareil photo, ce n'est qu'une extension de toi dans un sens, une très bonne façon d'immortaliser les moments importants et de continuer de chercher ce genre de moment.
Les questions de Finnley ne te dérangent pas, bien au contraire, ça veut dire qu'il est un peu plus à l'aise avec toi et c'est bien le but de tout ce week-end, n'est-ce pas ?  "Oh si ma copine était là, la tente aurait déjà été montée, crois-moi." Tu ponctues ta phrase par un clin d'œil avant de suivre les directives de l'autre homme. "Oui chef !" Tu t'exécutes aussitôt et tu laisses Finnley prendre les devants, tu n'as aucune raison de douter de sa parole et tu es certain qu'il va se débrouiller mieux que toi. Ses réponses ne t'étonnent même pas, c'est bien cela le plus dommage en réalité, arrêter de boire ne va pas soudainement tout changer d'un claquement de doigts, ce n'est qu'un petit pas dans la bonne direction. "Encore une fois, ta réponse ne me surprend pas. Il n'y a pas de trucs, tu ne vas pas soudainement découvrir la signification de la vie parce que tu as arrêté de boire c’est…" Tu marques une pause, cherchant les bons mots, ton regard posé sur Finnley avant de réaliser que tu n'aides pas vraiment, tu bouges comme il te le dit la seconde suivante histoire de ne pas passer la nuit à la belle étoile. "C'est les mêmes journées, les mêmes émotions, les mêmes merdes parfois, c'est juste que maintenant tu n'as plus rien pour t'anesthésier et oublier... donc tu es responsable de toi et de tous tes choix." Les bons comme les mauvais d'ailleurs; tu te souviens encore de tes premières journées à l'hôpital, ton bras dans le plâtre et sans source d'alcool à proximité, tu avais l'impression que quelqu'un s'amusait à rajouter des heures à tes journées mais non, c'était juste un tour de ton esprit, ni plus, ni moins en réalité. Tout ça te parait bien loin désormais, surtout ici avec Finnley, tu es sobre depuis cette nuit d'Octobre 2019, et si c'était à refaire, pas de doute que tu prendrais la même route.
"Mais au moins tu sais que si tu merdes, c'est toi qui étais aux commandes. Moi je trouve cela réconfortant." Terrifiant parfois, mais plus d'excuses derrières lesquelles se cacher, juste des choix à faire et des responsabilités à prendre pour se reprendre en main, ce que tu as fait, tu n'en sais rien pour Finnley, c'est sa vie à lui après tout. "Hey regarde ! Une tente ! Moi je dis, tu te sous-estimes..." Tu as un nouveau sourire sur les lèvres en disant cela, fier du résultat, qui n'aurait pas été accompli sans Finnley c'est certain. "Du coup maintenant, on range tout à l'intérieur et ... rando ?" Que tu proposes, attrant déjà vos affaires délaissées il y a un peu plus tôt.



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
(finnley & edge) you made it this far 9OYzxwd ÂGE : trente-cinq ans, outch (huit août).
SURNOM : finn. ariel, aussi, par une certaine grande gueule, il ne valide pas.
STATUT : il s'est réveillé avec une gueule de bois et une alliance au doigt.
MÉTIER : s'occupe de la maintenance du paradise city. c'est pas son rêve, mais ça paie les factures.
LOGEMENT : #10 sherwood road, où jenna lui prête une chambre (elle lui doit bien ça, hm).
(finnley & edge) you made it this far A10f0dffd6e2f45a59be3bb05ced977568e643fd
POSTS : 9346 POINTS : 220

TW IN RP : alcoolisme, parent toxique, parentification adolescente, emprisonnement, deuil (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère emprisonnée, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial ≈ contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de dix-sept ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis plusieurs années, décide enfin de se reprendre en main fin 2021 ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
CODE COULEUR : finnley économise ses mots en darkmagenta.
RPs EN COURS : (finnley & edge) you made it this far C3e90771ade808bd3b9d66a2ede8c0e8325ceadb
coverdales ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

(finnley & edge) you made it this far Tumblr_inline_nsc2gzuM8G1qlt39u_400
sinn ⊹ and there's no remedy for memory, your face is like a melody, it won't leave my head, your soul is haunting me and telling me that everything is fine.

(08/06)zoya#1 (fb)edge #2evelyn #2amos #1jenna #1madison #1lara #3

(finnley & edge) you made it this far M564Z138_o

RPs EN ATTENTE : caitriona #2 › tessa #1 › edge #3
RPs TERMINÉS : (2003) evelyn (2005) mattjill #3 (2016) cora #1 (2017) lydialoucynthialou #2vittoriocora #2 (2018) bryn #2lou #3bryn #3jackcora #3jamesonjill #1lonnielou #4cora #4kane (2019) charlieromyjill #2cora #5jeremiahdanika (2020) lou #5lou #8jill #4raelynlou #6jill #5lou #7 (2021) mollylara #1scarlett #1caitriona #1 (2022) scarlett #2josephedge #1paradise citylara #2

RÉALITÉS ALTERNATIVES : event halloweensujet commun (df)clément (df)lucia (ds)

ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejeanbrynrubyfreyaconstanceheïanaaaronbrynarrowsiannatrevorluanasiennasiennalou #9poppy #1holly
AVATAR : domhnall gleeson.
CRÉDITS : visenya. (ava), harley (doggoooo), leroichevalier (gifs), loonywaltz (ub)
DC : alfie maslow, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyJeu 18 Aoû 2022 - 20:22


Finnley ignore les règles supposément en vigueur dans un tel contexte. Bien sûr, c’est son jour – Edge l’a souligné – il devrait les établir lui-même pour que la journée se passe telle qu’il veut qu’elle se passe, mais le fait est qu’Edge n’est pas tout à fait un ami, pas non plus un parrain (pas officiellement, du moins). Malgré la nature récente de leurs liens, l’homme face à lui s’est très vite imposé comme une ressource, comme quelqu’un sur lequel il peut compter et qui s’est fait une place rapidement dans son quotidien quand bien même ils ne se fréquentent pas réellement. Ils ne se fréquentent surtout pas au-delà de ces difficultés communes, de cette addiction – passée pour l’un, encore bien présente pour l’autre – et en ce sens Finn n’est pas certain de la bonne direction à emprunter avec Edge. Ce dernier ne lui a jamais paru brutal ni même désagréable s’il venait à glisser sur un sujet trop personnel, mais à quel moment il est susceptible de franchir une frontière dont il devrait se tenir éloignée ? Edge fait partie de sa vie, désormais ; et dans un sens Finnley n’a aucune envie que leurs rencontres ne tournent qu’autour de ce point commun, de cet alcool face auquel il est encore bien trop susceptible de céder. Et même s’il apprécie la liberté de parole qui lui est permis face à un Edge qui sait parfaitement ce qu’il ressent, les épreuves qui l’attendent autant que les doutes qui sont les siens, il n’a pas foncièrement avant que l’alcool soit un sujet de fond, toujours prêt à apparaître, parce qu’il aimerait aussi apprendre à exister en dehors de celui-ci ; et cela implique de mieux connaître l’homme face à lui et non celui qui est devenu un parrain par la force des choses.

"Je n'ai pas de secret hein, c'est juste que je déteste m'ennuyer, comme beaucoup je suppose, je fais en sorte d'être occupé la plupart du temps. C'est peut-être pour cela que je parais organisé de loin..." Un rictus se glisse sur ses lèvres à cette précision. Il n’obtiendra donc pas le secret de l’organisation au même titre que celui de l’abstinence, mais il s’en remettra pour le premier (et espère toujours pour le second). Il n’a pas de mal à croire qu’Edge ait à cœur de s’occuper – oui, encore des jugements basés sur une impression, mais qui lui semble suffisamment importante pour qu’il se permette de la suivre. « Je prends note de la technique. » D’être occupé pour paraître organisé, ou de simplement avoir de quoi s’occuper tout court – on ne peut pas dire que le quotidien de Finn soit particulièrement rythmé ces derniers mois et que ses journées lui permettent de penser à autre chose que sa faiblesse. "Et oui pour te répondre, j'ai toujours su que je voulais bosser dans la photo, c'est une passion que m'a transmise ma mère, dès que j'ai su que je pouvais en faire un métier, je n'ai pas hésité." Un fin sourire se dessine sur ses lèvres à l’annonce de l’influence de sa mère. Il comprend parfaitement, même s’il n’en a pas fait son métier, c’est bien son père qui l’a initié à la musique et au-delà de cette influence, il y a le besoin de conserver ce lien avec un parent, peu importe ce qu’il peut se passer. « Tu exposes ? » Il l’interroge soudainement curieux, bien qu’il lui semble avoir entendu parler de son projet concrétisé il y a peu – il n’est juste plus certain qu’il s’agisse d’un studio, d’une galerie ou simplement d’une expo. « Je serais curieux de voir ton travail, si tu le veux bien. » Finn se justifie par la suite, toujours avec précaution, dans l’hypothèse où Edge ne voudrait pas voir ces deux mondes se mélanger. Mais s’il est là aujourd’hui, s’il a même été le premier à émettre la proposition, c’est que ça ne doit pas tant le déranger que ça, si ? Dans tous les cas, la démarche de Finn est sincère et il est véritablement curieux de découvrir les merveilles (il n’en doute pas) qu’Edge peut faire avec un appareil photo. Il n’a jamais été particulièrement sensible à l’art, pourtant, mais il l’est au travail et aux efforts fournis par les artistes.

"Oh si ma copine était là, la tente aurait déjà été montée, crois-moi." Un rire s’échappe d’entre ses lèvres alors qu’il hausse les épaules, l’air de lui confirmer qu’il devra se contenter de lui pour qu’il ait un endroit où s’abriter une fois la nuit tombée. "Oui chef !" Le rouquin prend les devants, dictant les ordres et appréciant plus que nécessaire ce rôle. Non pas celui d’autorité, mais bien parce que les souvenirs des séjours en pleine nature avec son père lui reviennent en mémoire et ont le don d’apaiser des tourments qui reviennent rapidement quand il s’agit d’évoquer cette abstinence qui n’a rien de facile. "Encore une fois, ta réponse ne me surprend pas. Il n'y a pas de trucs, tu ne vas pas soudainement découvrir la signification de la vie parce que tu as arrêté de boire c’est…" - « Utopique. » Qu’il grince entre ses dents, non pas à l’égard d’Edge, mais bien face à l’ensemble de cette situation. Il est rationnel, Finnley, il sait que les choses ne fonctionnent pas d’un claquement de doigts, pourtant s’il y a une fois où il voudrait retrouver un peu de la naïveté qui le caractérisait plus jeune, c’est bien dans ces instants. Il invite Edge à se décaler alors qu’après avoir plié la bâche il déroule la tente dessus et que son comparse reprend la parole. "C'est les mêmes journées, les mêmes émotions, les mêmes merdes parfois, c'est juste que maintenant tu n'as plus rien pour t'anesthésier et oublier... donc tu es responsable de toi et de tous tes choix." Continuant à s’affairer, les paroles d’Edge l’atteignent bien que son regard ne se porte pas sur ce dernier. « Et j’imagine que trouver quelque chose d’autre pour s’anesthésier n’est pas vraiment recommandé, je me trompe ? » Il ne pense même pas à quelque chose de plus fort – oh non, son ex copine est une foutue dealeuse et ça l’a bien assez calmé pour songer à plonger le nez dedans – mais il imagine que remplacer une addiction par une autre, supposément saine, n’est pas vraiment une bonne idée. Pas qu’il se mettrait au sport à outrance ou à la pâtisserie à en distribuer dans tout son quartier, mais il suppose qu’un comportement obsessionnel n’est pas supposé en remplacer un autre et en ce sens il est compliqué de se divertir assez pour ne pas y penser, mais pas trop pour que cela en devienne sa seule raison de rester sobre. "Mais au moins tu sais que si tu merdes, c'est toi qui étais aux commandes. Moi je trouve cela réconfortant." Fixant cette fois la tente au sol, c’est un rire presque cynique qui s’échappe des lèvres de Finn. « C’est démoralisant tu veux dire, non ? » Finn n’a jamais brillé par son optimisme et bien qu’il ait su prendre ses responsabilités durant des années, les dernières ont démontré qu’il tendait à ne pas les assumer – et ça, c’était réconfortant. De se dire que la faute n’est pas totalement la sienne, qu’il n’est pas totalement maître de ses actions, qu’il n’est pas totalement conscient de ce qu’il s’inflige. « Comment tu te relèves après avoir merdé ? » Il l’interroge en se relevant, ajoutant rapidement : « Parce que j’imagine que ça va m’arriver. » Il est sobre, pour l’instant. Son corps s’est sevré de l’alcool, ce n’était pas l’étape la plus difficile malgré les quelques jours d’enfer à suer son poids en eau, à vomir ses tripes et tout autre symptôme bien appréciable. Non, le plus dur consiste à résister à ses cravings qui monopolisent chaque parcelle de son esprit, qui se sont infiltrés dans chaque cellule de son corps. Il va merder au moins une fois, il en a l’assurance, et plutôt que d’imaginer naïvement réussir son objectif du premier coup, il préfère anticiper pour mieux se relever. S’il vit d’utopie et de faux espoirs, il n’en sera que plus dur de se remettre de son échec. "Hey regarde ! Une tente ! Moi je dis, tu te sous-estimes..." Un rire s’échappe d’entre ses lèvres alors que le sourire qu’il affiche par la suite traduit d’une certaine fierté. « C’est comme le vélo, faut croire. » Ça ne s’oublie pas et peut-être que ce week-end il va briller par sa capacité d’adaptation en pleine nature, comme au bon vieux temps. "Du coup maintenant, on range tout à l'intérieur et ... rando ?" - « Cette fois, c’est toi le chef. » Il précise en imitant Edge pour ranger quelques affaires, avant de s’emparer de son sac à dos sous les couinements d’un Wernicke qui se rappelle à eux par peur qu’ils ne l’oublient. « J’espère juste que t’as pas prévu un parcours de plusieurs heures, qu'il demande à Edge, parce qu’il fait le fier maintenant, mais quand faudra le porter, hein. » Cette fois-ci c’est au chien qu’il s’adresse, celui-là même qui semble à l’article de la mort mais qui s’avère surprenant quand il veut quelque chose. « Désolé, je sais que c’est un peu contraignant, mais... c’est mon week-end, n’est-ce pas ? » Et si le sourire de Finn est un tantinet provocateur, dans ses yeux se lisent une gratitude certaine.

@Edge Price (finnley & edge) you made it this far 1949770018


(finnley & edge) you made it this far 8XKLS6S

(finnley & edge) you made it this far MinG18P
(finnley & edge) you made it this far Leo10
(finnley & edge) you made it this far ZZBr7e1
(finnley & edge) you made it this far 872289volunteer
(finnley & edge) you made it this far YtxTUla
(finnley & edge) you made it this far FximBIO
(finnley & edge) you made it this far IDlrfYk

(finnley & edge) you made it this far 873483867:

Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(finnley & edge) you made it this far D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1055 POINTS : 110

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(finnley & edge) you made it this far Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3 • bellamy
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyLun 29 Aoû 2022 - 22:28



≈ ≈ ≈
{you made it this far}
crédit/(tumblr) ✰ w/@Finnley Coverdale
Quand il s'agit de demeurer sobre pendant plusieurs jours durant, oui, tu as beaucoup plus d'expérience que Finnley. Est-ce que cela veut dire que tu as trouvé toutes les réponses à tes questions depuis que tu as emprunté ce chemin-là ? Ou que tu sais quoi faire quand tu sens que toi-même tu vas flancher et que ton esprit te joue des tours et tente de te persuader que juste une petite bière ne fera absolument pas de mal à qui que ce soi, et surtout pas à toi ? Non, absolument pas, du tout même, même si tu es sobre depuis beaucoup plus d'un an, parfois, tu as la désagréable impression que tu reprends depuis le début. Que c'est le tout premier jour et que tu ne seras pas assez fort pour faire cela et survivre jusqu'au lendemain. Parce que oui, parfois, il ne s'agit même pas de vivre, c'est bien survivre jusqu'au lendemain, jusqu'au moment où tout n'est plus aussi flou ou définitif, mais si, les moments de battements où tu as l'impression d'avoir la tête sous l'eau et que l'air vient à manquer. Alors que tes poumons se remplissent et se vident à chacune de tes inspirations et de tes expirations, les pires moments. Finnley voit sûrement très bien de quoi tu veux parler, tu ne le mentionnes pas, tu ne veux vraiment pas ruiner le ton de votre week-end, cependant, tu as toujours été honnête avec lui, étant capable de faire passer beaucoup et de lui expliquer des choses qui échappent à certaines personnes qui ne se sont jamais retrouvées dans vos chaussures.
"T'es du genre à voir le verre à moitié vide, non ?" Que tu demandes avec un sourire sur le visage, le genre de sourire qui veut dire que non, il n'est pas spécialement hilarant et qu'il doit le savoir. Tu hausses les épaules en continuant d'assembler la tente et quand il demande ce que tu fais quand tu flanches, tu laisses échapper un autre soupir. "Ah , c'est la question à un million de dollars, pas vrai ?" Parce que cela ne t’est jamais encore arrivé, ta volonté semble toujours gagner sur cette soif qui vient toujours s'emparer de ta gorge et qui est si particulière, que rien ne peut vraiment épancher à part quelque chose de fort. Tu t'es souvent posé la question, des jours et des jours plus tard, tu n'as toujours pas de réponse, tu t'es toujours dit qu'au moment où cela t'arriverait, il te faudrait trouver une solution et très vite. La tente est montée et tu choisis de te concentrer sur cela, et tu regardes l'autre homme copier tes mouvements avant de te tourner vers lui et son chien, rien ne te dérange, absolument pas, tu es plutôt arrangeant et tu finis par trouver ton appareil photo dans ton sac avant de répondre. "Moi je dis, commençons par faire un tour du domaine, et voir tout ce qu'il propose, les chèvres, je prends une ou deux photos et on voit ce qui nous fait le plus envie... et non, tu n'échapperas pas à la pêche, j'y tiens, si si." Que tu dis avec un léger rire, parce que ce n'est pas quelque chose que tu as souvent l'occasion et que tu veux te prêter à l'exercice.
C'est son week-end camping certes, mais autant tout faire de cliché et dans les règles de l'art avant de rentrer, et puis si tu galères plus que nécessaire, Finnley pourra se moquer un peu de toi et quelque chose te dit que c'est ce qu'il a besoin de faire. Tu lui fais signe de te suivre après avoir pris une bouteille d'eau pour vous trois, au cas où, le chemin de la randonnée est clairement indiqué par un panneau en bois, qui a certes connu de meilleurs jours, mais c'est visible. Tu guides Finnley vers le chemin facilement, un coup de vent passe et après un moment de silence, tu reprends facilement, prêt à répondre à sa question précédente, tu n'as pas fait exprès de la mettre de côté, non, vraiment pas. "Ma thérapeute te dirait sûrement que c'est normal de merder, qu'on est humains et qu'en plus d'être définis par nos limites, on est aussi définis par nos victoires. Si t'as réussi à tenir un mois sobre, tu peux te fixer un autre objectif : deux mois. Et ainsi de suite, et de suite." Et oui que tu penses en observant la cime des arbres environnant et les feuilles de différentes couleurs, c'est juste cela la vie, une succession de listes, d'objectifs et de limites à repousser le plus loin possible, pour soi-même, pour ses proches et c'est tout. "Et si tu n'y arrives pas et que tu merdes, je peux te garantir que le moindre ne va pas s'effondrer." Là, tu parles en connaissance de cause, vraiment pour le coup, se tenir droit face aux autres implique tellement de sacrifices, tellement d'efforts, pour certains, ça vient naturellement, ils n'auront jamais vos démons, et ce n'est pas juste, c'est comme ça. "Ce qui est aussi beau quand on y pense, je veux dire, à ton échelle, tout te parait immense et important, il suffit juste de prendre un peu de recul pour réaliser que... ce n'est pas le cas du tout." C'est bien pour cela que tu aimes bien, non, que tu adores voyager, pour prendre littéralement du recul, pour recharger tes batteries dans un environnement peu familier et réaliser que les autres vivent toujours leur vie.
"Je veux dire, regarde ça..." Sur votre droite, un autre chemin, tu y guides Finnley vers un lac où quelques-uns se sont déjà installés pour pêcher. La vision est quasiment idyllique et tu rapproches ton appareil de ton visage pour immortaliser le moment. "Que tu décides de boire ou pas, ce sera toujours là, le soleil se lèvera toujours demain matin, les arbres seront toujours là, le lac aussi..." Et n'est-ce pas rassurant dans le fond ? Si vos simples actions affectaient tout cela, ce serait plus chaotique et moins reposant à vivre au jour le jour. "Tu as juste besoin d'un point d'ancrage." Le tient c'est Yasmine, et l'assurance que même si tu finis par flancher, même si tu te sens un peu faible, tu peux et tu pourras lui en parler et elle sera là pour te tenir la main. "Oh et arrête d'être aussi infect avec toi-même, vraiment, tu me fais presque passer pour une personne équilibrée."




Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
(finnley & edge) you made it this far 9OYzxwd ÂGE : trente-cinq ans, outch (huit août).
SURNOM : finn. ariel, aussi, par une certaine grande gueule, il ne valide pas.
STATUT : il s'est réveillé avec une gueule de bois et une alliance au doigt.
MÉTIER : s'occupe de la maintenance du paradise city. c'est pas son rêve, mais ça paie les factures.
LOGEMENT : #10 sherwood road, où jenna lui prête une chambre (elle lui doit bien ça, hm).
(finnley & edge) you made it this far A10f0dffd6e2f45a59be3bb05ced977568e643fd
POSTS : 9346 POINTS : 220

TW IN RP : alcoolisme, parent toxique, parentification adolescente, emprisonnement, deuil (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère emprisonnée, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial ≈ contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de dix-sept ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis plusieurs années, décide enfin de se reprendre en main fin 2021 ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
CODE COULEUR : finnley économise ses mots en darkmagenta.
RPs EN COURS : (finnley & edge) you made it this far C3e90771ade808bd3b9d66a2ede8c0e8325ceadb
coverdales ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

(finnley & edge) you made it this far Tumblr_inline_nsc2gzuM8G1qlt39u_400
sinn ⊹ and there's no remedy for memory, your face is like a melody, it won't leave my head, your soul is haunting me and telling me that everything is fine.

(08/06)zoya#1 (fb)edge #2evelyn #2amos #1jenna #1madison #1lara #3

(finnley & edge) you made it this far M564Z138_o

RPs EN ATTENTE : caitriona #2 › tessa #1 › edge #3
RPs TERMINÉS : (2003) evelyn (2005) mattjill #3 (2016) cora #1 (2017) lydialoucynthialou #2vittoriocora #2 (2018) bryn #2lou #3bryn #3jackcora #3jamesonjill #1lonnielou #4cora #4kane (2019) charlieromyjill #2cora #5jeremiahdanika (2020) lou #5lou #8jill #4raelynlou #6jill #5lou #7 (2021) mollylara #1scarlett #1caitriona #1 (2022) scarlett #2josephedge #1paradise citylara #2

RÉALITÉS ALTERNATIVES : event halloweensujet commun (df)clément (df)lucia (ds)

ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejeanbrynrubyfreyaconstanceheïanaaaronbrynarrowsiannatrevorluanasiennasiennalou #9poppy #1holly
AVATAR : domhnall gleeson.
CRÉDITS : visenya. (ava), harley (doggoooo), leroichevalier (gifs), loonywaltz (ub)
DC : alfie maslow, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyVen 9 Sep 2022 - 13:22


"T'es du genre à voir le verre à moitié vide, non ?" Un haussement d’épaules qui plaide coupable à la place de ses mots, Finn ne peut pas contester cette question (cette affirmation). Il se souvient vaguement de son adolescence, où son optimisme lui permettait de continuer à espérer que sa situation finirait par s’arranger ; avant de totalement basculer dans le pessimisme aussitôt après le décès de son père. Il a toujours été admiratif des gens qui réussissaient à tirer une force des drames de leur vie, capables de se relever et de poursuivre leur chemin en espérant de meilleures issues pour eux. Il n’en a jamais été capable et ce n’est certainement pas aujourd’hui, après des décennies à voir le verre à moitié vide comme le souligne si justement Edge, que les choses pourraient changer. Il n’y a donc rien d’étonnant à ce qu’il s’imagine déjà flancher. À vrai dire, ce n’est pas tant de l’imagination que de l’anticipation – il sait que ça finira par arriver, parce qu’après tant d’années à donner une place si importante à l’alcool, il n’est pas sûr de savoir comment faire sans lui, il n’est pas non plus sûr de vouloir apprendre à faire sans lui. "Ah, c'est la question à un million de dollars, pas vrai ?" Celle qui n’a pas de réponse, c’est certain. Il le savait avant même de la poser et, bien conscient qu’il n’existe pas de solution magique pour lutter contrer ses envies, il veut au moins entendre que c’est normal, qu’il s’en remettra ou n’importe quel discours motivationnel qui, de la bouche de n’importe qui d’autre, n’aurait absolument aucun sens. Mais de la part d’Edge, de la part de quelqu’un en qui il peut avoir confiance pour comprendre ce qu’il traverse, n’importe quelle réponse ferait en réalité l’affaire. "Moi je dis, commençons par faire un tour du domaine, et voir tout ce qu'il propose, les chèvres, je prends une ou deux photos et on voit ce qui nous fait le plus envie... et non, tu n'échapperas pas à la pêche, j'y tiens, si si." Et il note qu’Edge s’échappe, tandis que les sourcils de Finn se froncent sous la surprise, peu habitué à ce que l’homme face à lui ne fasse pas preuve d’une honnêteté qui est toujours juste, souvent brutale pourtant aux yeux d’un Finn qui n’est pas toujours prêt à assumer toutes les difficultés qui se présenteront encore à lui. Il ne peut s’empêcher de se questionner quant à ce qu’Edge semble vouloir lui cacher – parce qu’il ne peut s’agir que de ça, que d’une réponse qui est si réelle que le rouquin ne la supporterait pas. Et bien qu’il reste silencieux, légèrement perturbé par cette nécessité de mettre en avant les activités plutôt que de lui répondre, le sourire pincé qu’il affiche fait office de confirmation que le programme lui convient, tandis qu’ils se mettent en route avec leur matériel, Wernicke sur leurs pas.

"Ma thérapeute te dirait sûrement que c'est normal de merder, qu'on est humains et qu'en plus d'être définis par nos limites, on est aussi définis par nos victoires. Si t'as réussi à tenir un mois sobre, tu peux te fixer un autre objectif : deux mois. Et ainsi de suite, et de suite." Edge vient briser le silence et il en est presque surpris, bien qu’il s’agisse surtout d’un grand soulagement qui l’enveloppe aussitôt. Parce qu’Edge reste la personne la plus à même de l’écouter, de l’aider et que s’il opte pour le silence, il ne saurait vers qui d’autre se tourner. D’autant que ses paroles (ou plutôt celles de sa thérapeute) font sens. Trop habitué à croire que la seule victoire possible est celle qui conclut une course longue haleine, il en oublie que les étapes méritent aussi d’être célébrées – bien qu’Edge lui l’ait rappelé par le seul fait de l’emmener ici ce week-end. « Je crois que ça me fait peur, d’être définis par mes victoires. Parce que j’ai l’impression que ça m’oblige à accepter mes échecs avant ça, et j’en suis encore loin. » En réalité, le seul fait d’avoir déjà conscience de certaines de ses erreurs est une victoire, mais rappelons que Finn voit le verre à moitié vide et qu’en ce sens, il voit surtout tous les échecs qui l’ont amenés jusqu’à cette dépendance – et encore, il les voit, mais ne les assume pas encore complètement. Quand ce sera le cas, le goût de la victoire n’en sera pas plus agréable, mais beaucoup plus amère dans sa vision des choses. "Et si tu n'y arrives pas et que tu merdes, je peux te garantir que le monde ne va pas s'effondrer." Et ça, il aimerait y croire, Finnley. Mais d’aussi loin qu’il se souvienne de ses premiers déboires avec l’alcool, sa sœur jumelle n’avait pas manqué d’insister sur le fait qu’il était responsable de leurs tensions familiales – et dans un sens, c’est son monde à lui qui s’effondre dans ces moments-là. « J’ai pas l’impression d’avoir le droit à une nouvelle chance avec mes proches. » Qu’il souligne, ce qui implique que s’il merde, tout autour de lui va probablement s’effondrer puisqu’il se sait déjà en sursis auprès de son entourage. Il sait que Cora ne lui pardonnera pas, il sait que Bryn s’éloignera encore un peu plus. "Ce qui est aussi beau quand on y pense, je veux dire, à ton échelle, tout te parait immense et important, il suffit juste de prendre un peu de recul pour réaliser que... ce n'est pas le cas du tout." Sauf que du recul, Finn peine encore à en prendre. À en prendre suffisamment pour réévaluer la situation sous un autre angle, pour cesser de se considérer comme le fautif, pour accepter que l’alcoolisme est une maladie et non pas sa faute. "Je veux dire, regarde ça..." Suivant toujours Edge, son chien derrière eux, son regard admire l’horizon tandis que le photographe poursuit : "Que tu décides de boire ou pas, ce sera toujours là, le soleil se lèvera toujours demain matin, les arbres seront toujours là, le lac aussi..." Si un instant il est tenté de se moquer sur le fait qu’il ne peut certainement pas mettre un beau lac au même plan que sa famille, il finit par voir où il veut en venir. Peu importe s’il se vautre sur le chemin de la sobriété, rien autour de lui ne changera et il aura le droit de s’offrir un nouveau commencement. Y compris auprès de ceux qu’il aime ; car même s’ils peuvent s’éloigner, même s’ils peuvent le détester, rien ne sera définitif tant qu’ils seront là et il aura toujours la possibilité de racheter ses fautes. "Tu as juste besoin d'un point d'ancrage." - « Je suis plus vraiment sûr d’en avoir un. » Ses sœurs vivent aux Etats-Unis, sa vie amoureuse est affligeante, il n’a plus d’emploi, plus vraiment de logement à lui et plus qu’une poignée d’amis qui ne seront cependant pas assez proches pour qu’il s’accroche à eux. « Mais je vais en trouver un. » Il se corrige aussitôt, car s’il y a un moment où il ne doit pas voir le verre à moitié vide, c’est bien maintenant. "Oh et arrête d'être aussi infect avec toi-même, vraiment, tu me fais presque passer pour une personne équilibrée." À ces mots, son visage se détend pour laisser échapper un rire. « On est pas très équilibrés chez les Coverdale, c’est un truc de famille. » C’est le moins que l’on puisse dire ; et pour cela il peut remercier sa charmante mère pour l’avoir aidé à développer sa confiance en lui et son amour propre (non). « Ça t’aide ? » Qu’il finit par demander, plus sérieux après quelques instants. « La thérapie ? » C’est peut-être trop intime, mais il sait aussi qu’avec Edge, ce n’est plus vraiment une limite quand ils en viennent sur le sujet. « J’ai commencé à me rendre aux alcooliques anonymes, mais de baigner dans ces récits, je suis pas sûr que ça m’aide. » D’entendre parler d’alcool, encore et encore, d’entendre les gens évoquer leurs échecs – pour mieux savourer leurs rares victoires, certes, mais Finn n’apprécie pas cette ambiance constamment sous tension. « Et la thérapie... je sais pas, j’ai peur qu’on finisse par m’analyser. Et il y aurait du boulot. » Un certain nombre de mommy issues jamais résolues qui justifieraient des années à passer sur le divan ; et pour quelqu’un qui parle de lui avec parcimonie, il n’est certainement pas le meilleur client pour cela, il en a conscience.

@Edge Price (finnley & edge) you made it this far 1949770018


(finnley & edge) you made it this far 8XKLS6S

(finnley & edge) you made it this far MinG18P
(finnley & edge) you made it this far Leo10
(finnley & edge) you made it this far ZZBr7e1
(finnley & edge) you made it this far 872289volunteer
(finnley & edge) you made it this far YtxTUla
(finnley & edge) you made it this far FximBIO
(finnley & edge) you made it this far IDlrfYk

(finnley & edge) you made it this far 873483867:

Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(finnley & edge) you made it this far D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1055 POINTS : 110

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(finnley & edge) you made it this far Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3 • bellamy
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptySam 17 Sep 2022 - 14:02



≈ ≈ ≈
{you made it this far}
crédit/(tumblr) ✰ w/@Finnley Coverdale
Parler de tout ceci avec Finn, eh bien ça te fait réaliser qu'il est bien souvent difficile de mettre des mots sur ce genre de sentiments. On aura beau te dire qu'il vaut mieux parler pour apaiser tous les maux, ce n'est pas un conseil que tu peux facilement recommander. Parce que cela implique d'avoir un vocabulaire bien particulier pour mettre des mots sur ce que l'on ressent et ce n'est pas quelque chose que tu aurais pu faire facilement il y a des mois en arrière. Ou même en parler à quelqu'un de complètement nouveau dans ta vie, à l'échelle de toutes tes connaissances, oui, Finnley est quelqu'un de relativement nouveau, il ne faut pas s'y tromper et pourtant, tu comprends très bien ce qu'il veut dire quand il ne veut pas être défini par ses victoires. Mais s'il ne le fait pas, qu'est-ce qui lui reste au final ? Dans les moments de doute, tu t'accroches à tout ce qu'il y a de bon dans ta vie, Yasmine, ta famille, et tu fais en sorte de ne pas lâcher jusqu'à ce que tout redevienne normal. Oui, tu te trouves franchement égoïste parfois, mais c'est tout de même mieux que de toucher le fond et de dépasser les limites que tu t'es imposées avec soin, tu le sais.
Le rouquin ne t'a pas parlé dans les détails de ses proches et de sa famille, tu sais uniquement qu'il s'est marié sur un coup de tête et avec beaucoup, beaucoup, d'alcool dans le sang. Tu supposes que ce n'est pas quelque chose qu'on peut annoncer à ses parents ou même à ses frères et sœurs autour d'une tasse de thé ou même au téléphone, non. Le mariage est considéré comme une union sacrée et importante aux yeux de certains. Et même toi, même toi qui ne vois absolument rien de religieux dans la chose, tu penses que c'est important et tu n'as prévu que de le faire qu'une seule et unique fois. Donc tu comprends un peu son désarroi face à une erreur aussi colossale dans un sens. "Je sais pas si c’est rassurant, mais on n’est pas plus équilibrés chez les Prices... on est proches et je sais que si je disparaissais de la circulation mes cousins et cousines me chercheraient donc ... ça aide je suppose." Aucune famille n'est équilibrée, que Finnley se rassure, il est très facile de se dire que tout le monde est heureux d'un point de vue externe, on n'en sait pas grand chose avant de vraiment être au milieu de tout ça et de réaliser que beaucoup de gens se cherchent et ce même au sein de leur propre famille.
Donc qu'il ne tire pas ses propres conclusions et qu'il ne se tire pas une balle dans le pied. Tu hausses les épaules avant de prendre quelques clichés du lac et tu fais signe à Finnley de te suivre tandis que vous avancez sur le chemin de la randonnée pour progresser et continuer d'observer le domaine. Il te pose des questions sur la thérapie, il n'est pas le premier à le faire et tu le sais, il ne sera pas le dernier, tu as un autre haussement de tes épaules suivi d'une légère grimace. "Désolé de le dire mais le but c’est qu’on t’analyse." Malheureusement et c'est bien pour cela que tu as refusé de te prêter au jeu dès que l'on te l'a proposé il y a bien des lunes de cela. Tu étais persuadé de n'avoir absolument rien à dire, non, tu n'as jamais prétendu être la personne la plus équilibrée du monde, mais payer pour se faire volontairement disséquer. Pas besoin qu'on te pointe tes défauts, pas vrai ? Tu le sais maintenant qu'il ne s'agit pas juste de faire une liste de tes erreurs et de te dire de quelle manière tu peux t'améliorer et là où tu as fauté ou non, tu le sais, c'était bien stupide et réducteur cette vision des choses, mais comment est-ce que tu aurais pu le savoir, hmm ? Et puis, que tu te dis en avançant sur le chemin fait principalement de rochers et de feuilles mortes, c'est différent pour tout le monde la thérapie. Si cela fonctionne sur toi et que tu as eu de la chance de trouver une thérapeute qui te convient, cela ne veut pas dire que ce sera le cas pour Finnley, ni même du premier coup, ce n'est pas vraiment quelque chose que tu peux expliquer.
"Ce qui n’est pas du tout agréable et ça implique un bon degré d'honnêteté et de vulnérabilité donc..." Donc à lui de voir s'il veut se lancer dedans. On oubliera pas de dire que ce n'est pas gratuit, la santé mentale n'est pas considérée comme quelque chose de primordial donc il va devoir tout sortir de sa poche. Il ne t'avait pas dit qu'il cherchait encore à se remettre sur pied et à chercher du boulot ? Oui, quelque chose comme cela. "Je dirais que oui, ça aide dans un sens, ça m’aide à prendre du recul et voir les choses, certaines situations, sous un autre angle. Il n’y a pas de miracle hein, mais mettre des mots sur certains trucs, ouais, ça aide." C'est bien toi qui doit faire le travail après, prendre du temps pour respirer et appliquer les conseils donnés par ton médecin après, il n'y a pas vraiment de secret, tu es toujours celui qui est aux commandes et déjà que Finnley n'a pas l'air de se faire confiance... Tu dis cela en lui jetant un regard en biais tandis que vous marchez côte à côte.
"Mais c’est moi, on est tous différents, faut que tu trouves un truc qui marche pour toi." Vous passez devant d'autres gens en train d'installer des tentes et c'est à ce moment là que tu fais une simple suggestion. "Si tu aimes ce genre d’endroit, tu peux te fixer comme objectif de revenir ici sobre plus souvent." Cela pourrait être son point d'ancrage justement, son petit havre de paix, loin de tous et de toutes, un endroit que personne ne pourrait ruiner à ses yeux. "C’est une idée." Une idée comme une autre, il en fait ce qu'il en veut. "Sinon... J’ai ramené un paquet de marshmallow, bon okay deux, j’espère que tu sais faire un feu de camp parce c’est prévu qu’on les grille et qu’on mange ça. Et oui, j’ai douze ans, oui." Tu ajoutes cela pour alléger l'atmosphère qui est trop sérieuse depuis que vous êtes arrivés, le but de ce week-end était la détente, pas l'inverse.



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
(finnley & edge) you made it this far 9OYzxwd ÂGE : trente-cinq ans, outch (huit août).
SURNOM : finn. ariel, aussi, par une certaine grande gueule, il ne valide pas.
STATUT : il s'est réveillé avec une gueule de bois et une alliance au doigt.
MÉTIER : s'occupe de la maintenance du paradise city. c'est pas son rêve, mais ça paie les factures.
LOGEMENT : #10 sherwood road, où jenna lui prête une chambre (elle lui doit bien ça, hm).
(finnley & edge) you made it this far A10f0dffd6e2f45a59be3bb05ced977568e643fd
POSTS : 9346 POINTS : 220

TW IN RP : alcoolisme, parent toxique, parentification adolescente, emprisonnement, deuil (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère emprisonnée, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial ≈ contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de dix-sept ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis plusieurs années, décide enfin de se reprendre en main fin 2021 ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
CODE COULEUR : finnley économise ses mots en darkmagenta.
RPs EN COURS : (finnley & edge) you made it this far C3e90771ade808bd3b9d66a2ede8c0e8325ceadb
coverdales ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

(finnley & edge) you made it this far Tumblr_inline_nsc2gzuM8G1qlt39u_400
sinn ⊹ and there's no remedy for memory, your face is like a melody, it won't leave my head, your soul is haunting me and telling me that everything is fine.

(08/06)zoya#1 (fb)edge #2evelyn #2amos #1jenna #1madison #1lara #3

(finnley & edge) you made it this far M564Z138_o

RPs EN ATTENTE : caitriona #2 › tessa #1 › edge #3
RPs TERMINÉS : (2003) evelyn (2005) mattjill #3 (2016) cora #1 (2017) lydialoucynthialou #2vittoriocora #2 (2018) bryn #2lou #3bryn #3jackcora #3jamesonjill #1lonnielou #4cora #4kane (2019) charlieromyjill #2cora #5jeremiahdanika (2020) lou #5lou #8jill #4raelynlou #6jill #5lou #7 (2021) mollylara #1scarlett #1caitriona #1 (2022) scarlett #2josephedge #1paradise citylara #2

RÉALITÉS ALTERNATIVES : event halloweensujet commun (df)clément (df)lucia (ds)

ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejeanbrynrubyfreyaconstanceheïanaaaronbrynarrowsiannatrevorluanasiennasiennalou #9poppy #1holly
AVATAR : domhnall gleeson.
CRÉDITS : visenya. (ava), harley (doggoooo), leroichevalier (gifs), loonywaltz (ub)
DC : alfie maslow, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyLun 26 Sep 2022 - 22:09


Finnley n’a jamais brillé par son optimisme et ses propos en sont une nouvelle preuve. Au lieu de voir le plaisir de la victoire, la satisfaction d’avoir atteint ce qu’il pensait inatteignable, il n’y voit que les échecs accumulés qui donnent accès à la victoire avec un goût amer dont il n’est pas certain de pouvoir se débarrasser. Surtout, il faudrait reconnaître que ses erreurs ne s’arrêtent pas à un mariage sur un coup de tête (même s’il s’agit de la plus importante de toutes). Et s’il peut comprendre l’idée de célébrer les réussites, de son côté il ne peut s’empêcher de trouver cela trop anticipé : il n’a pas l’assurance qu’il ne retombera pas dans ses travers et cela entachera inévitablement ses exploits. Il se connaît suffisamment pour anticiper ses réactions et ses ressentis, raison pour laquelle il se refuse encore de se définir par ses succès. Aujourd’hui ne fait pas exception, et même si Finnley se félicite d’avoir tenu ce mois qu’il pensait impossible à supporter (en réalité, ça a été impossible à supporter), il ne compte pas s’accrocher à ce moment, conscient que lui donner plus d’importance que nécessaire le rendra bien douloureux s’il ne parvient pas à respecter les promesses que, cette fois-ci, il essaie de tenir pour lui-même et non pour les autres. Bien sûr, la pression de ses proches et plus particulièrement de sa famille ne l’aide pas à être particulièrement à l’aise concernant les efforts qu’il fournit, mais Finnley a compris que le premier pas vers l’abstinence, et plus largement la paix intérieure, c’est d’avant tout le vouloir soi-même. Il apprend à son rythme ; et peut-être qu’un jour il prendra le temps de féliciter ses réussites comme il se doit. Son apprentissage bénéficie d’un avantage non-négligeable qui était tout autant un avantage à se perdre autrefois dans sa consommation : sa famille, justement, aussi peu équilibrée soit-elle et à laquelle il tient malgré tout, n’est pas là pour sonder ses moindres faits et gestes. La pression, finalement, est toujours celle qu’il se met à lui-même à l’idée de les décevoir une fois de plus, et moins celle sous laquelle ils peuvent l’étouffer physiquement. "Je sais pas si c’est rassurant, mais on n’est pas plus équilibrés chez les Prices... on est proches et je sais que si je disparaissais de la circulation mes cousins et cousines me chercheraient donc ... ça aide je suppose." Il esquisse un sourire pincé en songeant à ceux qui seraient amenés à le chercher s’il ne donnait plus de nouvelles. Bryn, probablement, mais compte tenu du peu de nouvelles qu’il lui donne déjà, peut-être qu’elle se contenterait d’accepter la condition qu’il lui impose sans se poser plus de questions. Il l’aurait mérité, après tout. « J’imagine que ma petite sœur me chercherait. Elle vient peut-être d’être promue au rôle d’ancrage. » Il finit par souligner avec un léger sourire. Finalement, c’est l’évidence. Malgré les tensions, Bryn est la seule qui est restée à ses côtés ; il n’y a personne d’elle qui peut avoir ce rôle et qui peut le rendre suffisamment important pour qu’il s’accroche malgré les difficultés qu’il va inévitablement traverser.

La vue qui s’offre à eux en contemplant le lac l’apaise quelques instants, avant qu’ils ne reprennent leur chemin et avec lui, les questionnements de Finnley qui semblent essentiels. "Désolé de le dire mais le but c’est qu’on t’analyse." Un rire s’échappe d’entre ses lèvres. Fair enough. Disons seulement qu’il ne veut pas une vie de psychanalyse, à décortiquer chaque événement de son enfance qui ont façonné l’homme qu’il est devenu. Et compte tenu de la génitrice qu’il se coltine, le thérapeute qui s’occupera de lui touchera le bingo. "Ce qui n’est pas du tout agréable et ça implique un bon degré d'honnêteté et de vulnérabilité donc..." Et l’honnêteté, on ne peut pas dire qu’il le soit encore, Finn. « Pour la vulnérabilité, je suis en plein dedans, au moins. » Pour le reste, il peut au moins se satisfaire de remplir les conditions, oui. "Je dirais que oui, ça aide dans un sens, ça m’aide à prendre du recul et voir les choses, certaines situations, sous un autre angle. Il n’y a pas de miracle hein, mais mettre des mots sur certains trucs, ouais, ça aide." Et compte tenu de la façon dont Edge présente la situation, il ne peut nier qu’il s’y retrouve quelque peu par le biais de leur relation. Car s’il y a une chose qu’Edge lui permet, c’est bien cette écoute et cette remise en perspective de choses qui lui paraissent impossibles à décrire au commun des mortels. À l’exception d’un spécialiste, tiens. "Mais c’est moi, on est tous différents, faut que tu trouves un truc qui marche pour toi." Il hoche doucement la tête, avant de préciser : « Je pense que ça marcherait, si j’arrive à passer outre mes appréhensions. » Ce qui est probablement le plus délicat à l’heure actuelle. « Et prendre du recul, mettre des mots sur certains trucs... C’est ce que tu me permets de faire, dans un sens. Mais j’ai bien conscience que c’est pas ton boulot, que tu me dois rien et que je pourrai pas compter indéfiniment sur toi. » Parce qu’Edge a sa propre vie et qu’il ne pourra pas toujours gérer les crises d’un addict en manque, qu’il n’est pas là pour ça et Finnley n’a aucune envie de lui en demander plus que nécessaire. « Et même si ces dernières semaines ont été compliquées et que je me suis souvent demandé pourquoi je m’inflige ça, j’ai envie de profiter d’être.... disons, capable de réfléchir pour mettre en place tout ce qui pourrait m’aider. » Ce n’est certainement pas dans les mauvais jours qu’il aura l’énergie de s’assurer un suivi, dans l’urgence qui plus est, pour l’aider à mieux supporter ses envies. Alors même si à l’heure actuelle la visite chez un psy lui fait peur, il doit néanmoins reconnaître que ça reste l’option la plus adaptée. "Si tu aimes ce genre d’endroit, tu peux te fixer comme objectif de revenir ici sobre plus souvent. C’est une idée." Un objectif qui ne serait pas tant une célébration ; le but étant seulement de trouver de quoi s’occuper, quelque chose qui lui fasse de bien. « Je pourrais, oui. J’ai jamais pris de cuite en pleine randonnée en plus, j’imagine que ça permet de partir sur de bonnes bases. » Il ajoute, avec un léger rire, tentant de dédramatiser, bien qu’il soit sincère. Au moins, ça ne sera pas associé à toutes ces erreurs qu’il ne veut toujours pas admettre. "Sinon... J’ai ramené un paquet de marshmallow, bon okay deux, j’espère que tu sais faire un feu de camp parce c’est prévu qu’on les grille et qu’on mange ça. Et oui, j’ai douze ans, oui." Un nouveau rire s’échappe d’entre ses lèvres, alors qu’ils ont certainement fait le tour des plus grandes craintes de Finnley autant que tout ce qu’il avait besoin de partager. Il y aurait encore de nombreuses choses à dire, mais il sait aussi qu’Edge doit profiter du week-end et non pas être renvoyés constamment à un état qu’il a peut-être réussi à gérer, mais qui ne doit pas être associés aux meilleurs épisodes de son existence. « Rassure-toi, tu les auras, tes marshmallows. » Il sait effectivement faire un feu de camp, alors qu’Edge soit tranquille. « C’est une stratégie pour repousser le moment où je jugerai tes talents de pêcheur ? » Il interroge, sur le ton de l’humour, avant de demander, plus sérieux, dans une volonté de ne plus parler de leur point commun le plus évident : « T’as pris toutes les photos que tu voulais ? Je voudrais pas brimer ta créativité. » Il avoue, parce qu’il n’aurait aucun problème à repousser le moment de se poser pour s’occuper des marshmallows si cela permet à Edge de profiter encore un peu des horizons.

@Edge Price (finnley & edge) you made it this far 1949770018


(finnley & edge) you made it this far 8XKLS6S

(finnley & edge) you made it this far MinG18P
(finnley & edge) you made it this far Leo10
(finnley & edge) you made it this far ZZBr7e1
(finnley & edge) you made it this far 872289volunteer
(finnley & edge) you made it this far YtxTUla
(finnley & edge) you made it this far FximBIO
(finnley & edge) you made it this far IDlrfYk

(finnley & edge) you made it this far 873483867:

Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(finnley & edge) you made it this far D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1055 POINTS : 110

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(finnley & edge) you made it this far Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3 • bellamy
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyMar 4 Oct 2022 - 23:20



≈ ≈ ≈
{you made it this far}
crédit/(tumblr) ✰ w/@Finnley Coverdale
C'est bizarre dans un sens de partager ce genre d'expérience avec Finnley, il y a quelques mois, ou plutôt, il y a quelques années, tu aurais été incapable d'avoir une telle perspective ou même de conseiller le rouquin sur la sobriété. Tu ne considérais même pas que tu avais un problème avant de finir dans une chambre du St Vincent, avec un bras cassé et Yasmine à ton chevet. Oui, c'est ce qu'on appelle un réveil plus que brutal et tu es content de t'être défait de tout cela, de tous les progrès faits. Pas d'un seul claquement de doigts, il faut le dire, ça a été un long travail, fait de bons et de mauvais jours, à te dire que si tu l'as déjà fait, alors tu peux le refaire. Pas de formules magiques, pas de secret, juste du travail et une volonté d'être sobre et de ne pas répéter les mêmes erreurs. Parce que tu n'as plus l'âge de répéter les mêmes bêtises et de réaliser que cela te conduit toujours au même point, ouvrir les yeux c'est chaotique, mais tu es bien content de l'avoir fait dans tous les cas.  
Finnley en est au même point et tu ne veux vraiment pas minimiser ce qu'il vit ou ce qu'il ressent, ou pire encore, que lui le fasse, tous ces moments, aujourd'hui, c'est important et il se rappellera de tout cela dans quelques jours ou même dans quelques mois et qu'il y puise de la force pour continuer. "Ouais, ce n'est pas mon boulot et j'apprécie ta considération mais, chose que tu apprendras très vite à propos de moi, si je n'ai pas envie de faire quelque chose, je ne le fais pas. Peu importe les règles de politesse ou autre hein..." Que tu tiens à clarifier, pour alléger un peu la culpabilité que tu peux voir sur les épaules de Finnley, le pire serait qu'il s'excuse. S'excuser de quelque chose qu'il ne peut pas contrôler ? Ce serait tellement stupide, pourtant, quelque chose te dit que c'est le genre du jeune homme de le faire et tu préfères l'interrompre dès maintenant. Quand tu lui as donné ton numéro de téléphone il y a des mois de cela et que tu lui as dit de t'appeler quand il voudrait décrocher, tu étais sincère. Tout comme tu aurais fait demi-tour si tu avais senti qu'il n'était pas sérieux à propos de son sevrage, vraiment, tu es plutôt doué pour lire les gens et si ton instinct t'avait dit qu'il ne s'était s'agit que de sa phase du moment, tu seras rapidement passé à autre chose. Tu n'es pas psy, tu n'es pas un pro, il y en a des tas de groupes de paroles pour addict pour Brisbane, il aurait pu trouver chaussure à son pied et ce, sans aucun problème.
Donc que Finn se rassure, tu n'es pas là non plus pour faire une bonne action ou en tirer quelque chose, ce n'est pas ton genre déjà et tes motivations sont généralement bien simples. Là en l'occurrence, Finnley avait besoin que quelqu'un lui tende la main et tu l'as fait, tout simplement, sans rien attendre en retour, ni plus, ni moins. "Je ne dis pas que je serais tout le temps disponible mais... si t'as besoin d'en parler un peu et de faire le point, je suis là." C'est tout ce que tu peux lui garantir, tu n'as pas besoin de faire de promesse, il a ton numéro de téléphone et non, tu ne peux pas accourir à toute heure du jour ou de la nuit, mais, tu peux au moins répondre à ses messages, pour qu'il sache qu'il n'est pas tout seul et qu'il y a quelqu'un qui comprend ce qu'il vit et ce qu'il traverse. "De très bonnes bases." Que tu commentes avec un hochement de tête, continuant d'avancer sur le chemin de randonnée, il te rassure, vous ferez bien une pause et tu lâches un léger rire alors que l'idée de pêcher reviens sur le tapis.
"Oh, tu penses que ton opinion entre en jeu ? C'est adorable, vraiment." Et aussi, tu t'en fiches complètement de passer pour la personne la plus ridicule du monde, t'es pas un expert quand il s'agit de pêcher, mais cela ne va certainement pas t'empêcher d'essayer ou de pratiquer. "Cela prendra le temps que ça prendra mais je tiens au moins à attraper quelque chose, histoire de pouvoir me vanter et raconter tout ça à Yasmine." Et de prendre un peu plus de photos, et de lui montrer ce que tu auras réussi à capturer avec un sourire satisfait, que la brune sache de quoi tu es capable si jamais ce genre de virées hors de Brisbane la tente. Si jamais. Mais assez parlé de ta partenaire, Finn te demande si tu as pris suffisamment de photos et tu tournes vers lui pour lâcher un :"Hmm, presque." et la fois suivante quand tu te caches derrière ton appareil photo, tu tournes l'objectif vers lui, vers Finnley. Pourquoi pas ? La lumière est bonne, le cadre est le bon également et Finnley est détendu, tu prends quelques photos sans hésiter et sans lui donner le temps ou l'occasion de se cacher.
"Voilà." Que tu déclares et tu te rapproches de Finn pour lui montrer le résultat et les photos de lui que tu viens de prendre. "Regarde de quoi tu as l'air quand tu ne te prends pas la tête." Un fait rare si tu as bien compris, mais, est-ce vraiment de sa faute ? Après tout, toutes les conversations que vous avez eu ont toujours été lourde à souhait et toujours à propos de décisions importantes. "Je peux t'envoyer une copie."



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
(finnley & edge) you made it this far 9OYzxwd ÂGE : trente-cinq ans, outch (huit août).
SURNOM : finn. ariel, aussi, par une certaine grande gueule, il ne valide pas.
STATUT : il s'est réveillé avec une gueule de bois et une alliance au doigt.
MÉTIER : s'occupe de la maintenance du paradise city. c'est pas son rêve, mais ça paie les factures.
LOGEMENT : #10 sherwood road, où jenna lui prête une chambre (elle lui doit bien ça, hm).
(finnley & edge) you made it this far A10f0dffd6e2f45a59be3bb05ced977568e643fd
POSTS : 9346 POINTS : 220

TW IN RP : alcoolisme, parent toxique, parentification adolescente, emprisonnement, deuil (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère emprisonnée, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial ≈ contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de dix-sept ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis plusieurs années, décide enfin de se reprendre en main fin 2021 ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
CODE COULEUR : finnley économise ses mots en darkmagenta.
RPs EN COURS : (finnley & edge) you made it this far C3e90771ade808bd3b9d66a2ede8c0e8325ceadb
coverdales ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

(finnley & edge) you made it this far Tumblr_inline_nsc2gzuM8G1qlt39u_400
sinn ⊹ and there's no remedy for memory, your face is like a melody, it won't leave my head, your soul is haunting me and telling me that everything is fine.

(08/06)zoya#1 (fb)edge #2evelyn #2amos #1jenna #1madison #1lara #3

(finnley & edge) you made it this far M564Z138_o

RPs EN ATTENTE : caitriona #2 › tessa #1 › edge #3
RPs TERMINÉS : (2003) evelyn (2005) mattjill #3 (2016) cora #1 (2017) lydialoucynthialou #2vittoriocora #2 (2018) bryn #2lou #3bryn #3jackcora #3jamesonjill #1lonnielou #4cora #4kane (2019) charlieromyjill #2cora #5jeremiahdanika (2020) lou #5lou #8jill #4raelynlou #6jill #5lou #7 (2021) mollylara #1scarlett #1caitriona #1 (2022) scarlett #2josephedge #1paradise citylara #2

RÉALITÉS ALTERNATIVES : event halloweensujet commun (df)clément (df)lucia (ds)

ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejeanbrynrubyfreyaconstanceheïanaaaronbrynarrowsiannatrevorluanasiennasiennalou #9poppy #1holly
AVATAR : domhnall gleeson.
CRÉDITS : visenya. (ava), harley (doggoooo), leroichevalier (gifs), loonywaltz (ub)
DC : alfie maslow, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyJeu 20 Oct 2022 - 20:13



Bien qu’il ne mette pas sur les épaules d’Edge la pression d’être le garant de sa sobriété en l’accompagnant dans ce nouveau chapitre de son quotidien, Finn ne peut pas nier que son soutien lui permet de voir les choses autrement. De par leur partage d’expérience, du fait d’avoir enfin quelqu’un qui comprend sans prétendre ce qu’il a vécu, vit et vivra sûrement encore, de lui offrir un espace où il peut lâcher tout ce qu’il a sur le cœur, exprimer ses doutes et poser ses questions en ayant l’assurance d’avoir, face à lui, une oreille attentive prête à accueillir ses confessions et ses regrets. Pour autant, il sait aussi que ce n’est pas le rôle d’Edge. À vrai dire, le rôle de celui-ci n’a jamais été clarifié de manière explicite et les frontières peuvent être amenées à se brouiller, comme c’est le cas aujourd’hui avec cette randonnée qui leur permet de se retrouver dans un autre contexte que ceux auxquels ils étaient habitués. Ce qu’il essaie d’exprimer, surtout, c’est qu’il ne voudrait pas prendre le risque de lasser Edge, de l’obliger à rétracter sa main tendue parce que Finn s’accroche à lui comme à un professionnel, alors qu’il n’en a pas le titre et qu’il n’a peut-être, à terme, pas l’envie d’être celui qui lui ôte ses œillères et l’invite à voir les choses sous un nouvel angle, à envisager d’autres perspectives et d’autres chemins pour se soigner. "Ouais, ce n'est pas mon boulot et j'apprécie ta considération mais, chose que tu apprendras très vite à propos de moi, si je n'ai pas envie de faire quelque chose, je ne le fais pas. Peu importe les règles de politesse ou autre hein..." Finn hoche brièvement la tête, alors qu’un sourire s’affiche sur ses lèvres. Il ne peut pas le contenir ; ça lui fait plaisir autant que ça le rassure de savoir qu’Edge ne le fait pas par dépit ; et que le jour où il en aura assez d’avoir à « s’occuper » de Finnley, il saura le verbaliser. Pas qu’il en doutait, en réalité, son impression du trentenaire était celle d’un homme assez sûr de lui, et donc capable de poser des limites au besoin. Pour autant, même de telles qualités peuvent empêcher de savoir mettre de la distance une fois qu’il est trop tard. Et il est ravi que ce ne soit pas le cas pour Edge. "Je ne dis pas que je serais tout le temps disponible mais... si t'as besoin d'en parler un peu et de faire le point, je suis là." Oh, bien sûr, il ne s’attend pas à ce qu’Edge lui tienne la main des années durant, ni même qu’il ne réponde à des appels à des heures déraisonnables (il n’aurait de toute façon pas l’idée de lui imposer ça), mais, pour l’heure, ça reste agréable de se reposer, un peu, sur lui. « Ça peut paraître con, mais j’avais besoin de l’entendre. Pas que je doutais de ta sincérité, mais, je crois que les vieilles habitudes ont la vie dure et j’ai toujours peur d’être un fardeau. » Encore une fois, on remercie sa chère mère et les mommy issues qui en découlent et qui sont encore proéminents des années après. Alors il est tout aussi sincère, lui, quand il constate qu’il n’est pas (encore) un fardeau pour Edge. « Et t’inquiète pas. J’ai pas l’intention de t’épuiser ou de t’en demander plus que ce que tu ne fais déjà. » Il voudrait bien en faire la promesse, mais il sait aussi que celles-ci n’ont plus beaucoup de valeur de sa part.

Finnley prend néanmoins note d’envisager la solution du thérapeute, et s’il a conscience qu’il ne fera probablement aucune démarche à son retour en ville, la perspective est à garder en mémoire pour la mettre en marche le jour où il en sera capable – et surtout avant qu’il ne soit amené à se débattre avec lui-même en risquant la rechute, afin d’anticiper les choses. Tout comme il anticipe que cette activité puisse devenir salvatrice, quelque chose à laquelle se raccrocher, et, en plus de ça, dans un contexte neutre. "De très bonnes bases." Une base qui a son importance surtout, car rares sont les choses qui ne se rapportent plus à un souvenir en lien avec la boisson. Alors qu’ils poursuivent leur chemin, il ne peut s’empêcher de remettre la pêche sur le tapis, amusé par la perspective d’un Edge qui tente de maîtriser la discipline. "Oh, tu penses que ton opinion entre en jeu ? C'est adorable, vraiment." Finn esquisse une brève grimace qui laisse vite place à un sourire. "Cela prendra le temps que ça prendra mais je tiens au moins à attraper quelque chose, histoire de pouvoir me vanter et raconter tout ça à Yasmine." Ah, la fierté masculine, surtout liée aux exploits pour impressionner la compagne, il ne peut pas dire qu’il soit familier avec ça, hm. « Une chance que tu aies ton appareil et un témoin avec toi. » Juste au cas où. « Vu le coin, je pense qu’on arrivera à quelque chose. T’auras de quoi te vanter. » Il ajoute avec un léger sourire. L’endroit semble propice à la pêche, et Finn est confiant sur le fait que ça mordra plus rapidement que prévu. Un instant, à force d’entendre Yasmine mentionnée, il est curieux de savoir si la jeune femme est au courant de ses problèmes passés, et surtout, de savoir comment les amener dans une relation qu’on ne veut pas risquer de briser. Celui d’après, il se ravise en songeant au fait que ça ne le concerne pas et qu’ils se sont mis d’accord pour profiter du moment. Et c’est donc naturellement qu’il demande à son comparse s’il a assez profité pour prendre des photos. "Hmm, presque." Il lui adresse un regard alors qu’il se saisit de son appareil pour... tourner celui-ci vers lui. Surpris, le temps de réaction de Finn est ralenti ; Edge aura peut-être une ou deux photos de lui avant que son réflexe ne soit de tourner la tête. "Voilà." -  « C’était pas au programme, ça. » Qu’il s’offusque (gentiment) alors que’Edge s’approche pour lui montrer le résultat et que, malgré sa dépréciation naturelle, il guette celui-ci. "Regarde de quoi tu as l'air quand tu ne te prends pas la tête." Un sourire s’affiche sur ses lèvres, non pas parce qu’il apprécie le résultat – le point sensible étant son visage plus que le talent d’Edge – mais parce que la réflexion de celui-ci a le mérite d’être juste. "Je peux t'envoyer une copie." -  « Parfait pour mon profil Tinder. » Il souligne, avant de reprendre : « Ça rattrapera peut-être la mention marié mais pas tout à fait en description. » Non. D’abord parce qu’il n’a pas de profil Tinder, ensuite parce que ça lui paraît assez évident que ce n’est pas le genre de choses qu’on précise, mais ça permet au moins à Edge de savoir que le mariage dont il lui a parlé est toujours d’actualité, soit. « D’accord, je veux bien reconnaître qu’un bon photographe peut faire quelque chose d’un mauvais modèle. » Il dit alors qu’il jette un dernier coup d’œil à la photo. On ne peut pas dire que Finn se trouve particulièrement beau, mais il peut reconnaître que ce n’est de loin pas la pire photo de lui. « Mais... je veux bien la copie, allez. J’imagine qu’un petit boost de l’estime de soi fait jamais de mal. » Et dans ce cas précis, il y en a besoin.

@Edge Price (finnley & edge) you made it this far 1949770018


(finnley & edge) you made it this far 8XKLS6S

(finnley & edge) you made it this far MinG18P
(finnley & edge) you made it this far Leo10
(finnley & edge) you made it this far ZZBr7e1
(finnley & edge) you made it this far 872289volunteer
(finnley & edge) you made it this far YtxTUla
(finnley & edge) you made it this far FximBIO
(finnley & edge) you made it this far IDlrfYk

(finnley & edge) you made it this far 873483867:

Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(finnley & edge) you made it this far D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1055 POINTS : 110

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(finnley & edge) you made it this far Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3 • bellamy
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far EmptyDim 30 Oct 2022 - 13:30



≈ ≈ ≈
{you made it this far}
crédit/(tumblr) ✰ w/@Finnley Coverdale
Tu avais déjà prévu de détendre l'atmosphère avec une ou deux blagues si les choses devenaient un peu trop bizarres ou même lourdes avec Finnley. Après tout, et comme tu l'as dit à Yasmine en faisant ton sac, vous ne vous connaissez pas si bien que cela et en dehors d'un trauma partagé, tu ne sais vraiment pas ce qui intéresse le rouquin. Il a parlé de sa situation amoureuse et financière, un peu de sa famille et tu as bien réalisé qu'il a distillé les informations au compte-goutte. Pourquoi ? Par peur que tout cela se retourne contre lui ? Que tu te moques de lui ? De baisser sa garde pour ensuite te regarder partir ? Aucune idée, tu ne lis pas encore dans les pensées, cependant, tu peux tout à fait comprendre et respecter qu'il soit un minimum sur ses gardes, qu'il ne veuille pas être encore plus vulnérable. Que des inquiétudes valides à tes yeux et ce n'est vraiment pas toi qui vas reprocher tout cela à Finnley ou qui va l'accuser de quoi que ce soit, vraiment pas. Tu es tout de même surpris de voir qu'il a l'air un peu plus détendu que d'habitude et tu as un léger sourire en l'entendant blaguer. "Était-ce un trait d'humour Finnley ? Je me disais que tu ne faisais pas que dans les crises existentielles quand même..." Que tu ajoutes avec un léger sourire sur le visage, un trait d'humour sur et contre toi mais tu l'acceptes cela dans tous les cas. Tu te dis que c'est une bonne forme de paiement en échange des photos que tu viens de prendre de lui, oui, pas vraiment un échange juste mais tant pis. Au moins Finnley accepte de regarder les clichés que tu viens de prendre, il n'est pas de ceux qui sont trop timides et qui fuient dès qu'on prenne des photos d'eux et qui ne veulent jamais en entendre parler.  Oui, tu en connais et cela te fait toujours un peu rouler des yeux, tu appelles cela de la fausse modestie et c'est quelque chose que tu n'as jamais compris dans le fond.
"Ce n'est jamais au programme mais cela arrive souvent quand tu traines avec un photographe, désolé, j'aurais dû te prévenir." Est-ce ta façon un peu bancale de t'excuser ? Oui, quelque chose comme ça, vraiment, mais prendre des photos te vient aussi naturellement et facilement que de respirer maintenant que tu y penses. Et de voir des choses que personne d'autres ne voient, de les capturer et de les retranscrire du mieux que tu peux avec ton appareil photo, oui, c'est sûrement un peu prétentieux, tu supposes que tu ne pourras pas faire ce métier si tu n'étais pas un peu prétentieux justement. C'est un prêté pour un rendu maintenant que tu y penses bien et tu as un léger rire quand Finnley parle de son profil Tinder, tu as bien dû mal à l'imaginer sur un site de rencontres pareil, à trouver chaussure à son pied ou même quelqu'un pour la nuit. "Nan, il y a que la photo des abdos qui fait oublier une bague, voyons..." Tu dis cela comme si c'était une évidence ou que tu avais la moindre expérience en la matière, non, tu as rencontré Yasmine complètement par hasard, quand tu as été admis au St Vincent des suites d'un combat de boxe (on ne peut vraiment pas faire plus aléatoire que cela maintenant que tu y penses) et en dehors de cela, ton endroit de prédilection, dans le passé, c'était les bars. Et oui, tu es plus vieux que Finnley, cela tu le savais déjà, cependant, tu ne vas pas te lancer dans les récits des aventures de bars et de tavernes, déjà, parce que cela ne sera pas très glamour, parce que tu as déjà une partenaire maintenant et tu doutes que cela l'intéresse vraiment. Et puis, il y a un peu plus urgent dans la présente et à tes yeux.  
"T'es pas un mauvais modèle, t'auras une copie bien sûr. Juste, arrête de te descendre en flèche vraiment." Tu dis cela en tentant d'être le plus diplomatique et avec le plus de tact possible, tant pis si cela sonne un peu brutal, mais c'est quelque chose que tu avais déjà remarqué et que Finnley devrait arrêter de faire. Le monde ne lui en veut pas juste pour être là ou pour respirer, vraiment pas. "Je vais finir par te dire de te balader avec des morceaux de scotch sur tes bras et d'en enlever un, pour que ça fasse mal oui, à chaque fois que tu te rabaisses sans l'aide de qui que ce soit." Haussement de tes sourcils, avant que tu te dises que vraiment, ça ne serait pas une si mauvaise idée que cela, vu la fréquence à laquelle il le fait, ça ne doit certainement pas aider avec l'image qu'il a de lui-même ou la façon dont il se perçoit. Non, tu n'es pas encore psychologue et tu ne vas pas te voir comme un expert parce que tu fréquentes le canapé d'une thérapeute, tes problèmes sont tes problèmes, tu t'efforces de les régler un à un, ceux de Finnley ? Ils sont sur ses épaules à lui et c'est lui qui va devoir s'en occuper. "Je sais qu'on ne pas tous être moi, mais quand même..." Tu es un peu trop, un peu trop confiant, un peu trop sûr de tes choix parfois, un peu arrogant, tu le sais, tu fais semblant de l'ignorer à chaque fois qu'on te le dit mais tu le sais.  
"Encore une fois... T'as le droit de juste respirer." Que tu fais remarquer en haussant les épaules. "Et sur cette bonne leçon, moi je dis allons récupérer notre équipement pour commencer à pêcher..." Tu dis cela avec un autre hochement de tête, avant de nouveau guider Finnley vers votre tente montée il y a quelques moments de cela, vous avez tout un week-end qui vous attend après tout. Plus de jours pour lui apprendre comme se tenir un peu plus droit et espérer qu'il reparte avec le cœur un peu plus léger.



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(finnley & edge) you made it this far Empty
Message(#) Sujet: Re: (finnley & edge) you made it this far (finnley & edge) you made it this far Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(finnley & edge) you made it this far

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-