AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-30%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 – 32″ FHD
189 € 269 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -30%
-30% Lego Classic – La valisette de construction ...
Voir le deal
10.49 €

 (eddon #14) let's write a future together

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(eddon #14) let's write a future together 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi par ses parents, oppa par sa sœur, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues.
STATUT : il s'apprête à faire le plus beau des cadeaux à la femme qu'il aime, sans même se demander s'il est prêt pour un si grand plongeon.
MÉTIER : danseur et chorégraphe pour la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente - et compagne.
LOGEMENT : #68 st paul's terrace (spring hill) avec Halston et leurs trois chats, en attendant que la famille s'agrandisse.
(eddon #14) let's write a future together RsoEjz3H_o
POSTS : 4740 POINTS : 390

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(eddon #14) let's write a future together YtR0nveD_o
eddon #13#14 ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

(eddon #14) let's write a future together O1o1nEs
callie | yang² ☆ because it's not a coincidence, dna. from the day of the universe’s creation and beyond. trough the infinite centuries and beyond. in the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

(eddon #14) let's write a future together PlDFaEq
chaddie #2 ☆ i miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. i miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. i miss those times, i miss those nights, i even miss our silly fights. ☆ 1

(eddon #14) let's write a future together RhyaCfe
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(eddon #14) let's write a future together PPJ9ikW
ebby ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. girl, you've got a friend in me. ☆ 12

(eddon #14) let's write a future together DaUl2BP
aleddie (scénario) ☆ that yellow moon teases me, that i can’t have you. "but you’re only a rough beast." if you’re going to say that kind of thing, get lost. if you need me, change me.

(eddon #14) let's write a future together 3HDuUZw
insane boyz (préliens) ☆ we just keep making and improving because we're one of a kind. no one can copy us, from the start it's been all ours.

(10)
sunan #2wolfie (fb) #1diana #3 x halstoneddon #13trent #1ruben x holden (event)eddon #14chaddie #2asher #3 › diana #4 › ebby #3 › chaddie #3


RPs EN ATTENTE :
(eddon #14) let's write a future together Qn8a

(diana #4, loan #2, eddon #2 ua, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

ab. dimitrikayleighmin-junnasirrileyhattieastridredliorcallie x halstonjenson

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://ladyfamestuff.tumblr.com/

(eddon #14) let's write a future together Empty
Message(#) Sujet: (eddon #14) let's write a future together (eddon #14) let's write a future together EmptySam 14 Mai 2022 - 19:00




☾ let's write a future together
You don't have to feel like a waste of space You're original, cannot be replaced If you only knew what the future holds After a hurricane comes a rainbow
@HALSTON HARGREEVES ☆ EDDIE YANG


mi-février 2022

Eddie a à peine terminé sa journée qu’on l’attend déjà à l’autre bout de la ville, et ce n’est pas à son appartement qu’il va se rendre car un détour par Toowong s’impose ce soir, en premier lieu. Il a été convenu avec sa mère qu’il passerait récupérer un album photo dont il parle à Halston depuis bien longtemps déjà, mais une légère appréhension le guette à l’approche du domicile de ses parents car le danseur entretient avec eux des rapports pour le moins compliqués. Kang-Dae a toujours autant tendance à s’écraser face à sa femme et Eddie sait d’avance que sa mère profitera de l’occasion pour juger ses choix de vie à commencer par sa couleur de cheveux, à moins qu’elle ne soit trop occupée à lui servir un véritable interrogatoire - si bien sûr Sun-Hi n’opte pas pour tout ça à la fois car après tout, pourquoi choisir ? C’est à chaque fois la même chose, Eddie n’a pas le souvenir d’une visite de sa part qui n’aurait pas connu son lot de tensions parce que sa mère sait s’y prendre comme personne pour arriver à bout de sa patience, et le fait qu’il se fasse particulièrement discret sur sa vie amoureuse n’aide pas non plus, ces temps-ci. Sun-Hi a toujours voulu intervenir dans celle-ci et elle le ferait encore sans hésiter si Eddie lui en offrait la possibilité. Le danseur ne veut pas que son couple pâtisse du côté envahissant de sa mère, la meilleure façon d’éviter qu’elle s’en mêle étant encore de l’en tenir éloignée tant qu’il le peut. Mais ce qu’Eddie garde pour lui, aussi, c’est que sa compagne actuelle ne coche pas les cases exigées par ses parents en étant à la fois américaine et plus âgée que lui. Les Yang n’approuveraient pas cette histoire et ne s’en cacheraient pas, voilà pourquoi le danseur tarde autant à leur présenter Halston, il gagne tout simplement du temps parce qu’il se dit peut-être un peu naïvement que la pilule aura de meilleures chances de passer quand ils vivront ensemble. Comme si Sun-Hi allait capituler face à cette preuve d’engagement, il en faudra à vrai dire bien plus pour la convaincre et ça Eddie le sait bien, au fond de lui. Il sait même pertinemment ce qui pourrait faire pencher la balance de leur côté, Sun-Hi comptant sur son fils pour exaucer un jour son plus grand souhait et dans un futur assez proche, puisque le danseur se rapproche selon sa mère de l’âge auquel certaines traditions se doivent d'être perpétuées. Ce sujet revient lui aussi régulièrement lors de leurs échanges mais aujourd’hui Eddie est surtout assailli de questions sur sa vie amoureuse si mystérieuse, Sun-Hi n’étant pas décidée à le laisser repartir sans obtenir un minimum d’informations et c’est même la condition qu’elle lui impose pour qu’il ait en retour le droit d’emporter les fameuses photos. Il s’en sort finalement en lui promettant qu’elle pourra découvrir son nouveau logement et sa compagne lorsqu’ils seront installés, conscient qu’il ne pourra de toute façon pas dissimuler sa nouvelle adresse à sa mère ni garder éternellement son couple secret.

Et cette nouvelle adresse Eddie est encore loin de la connaitre étant donné que sa recherche de logement débute à peine, c’est d’ailleurs ce qu’il est aussi censé voir avec Halston ce soir puisque leurs attentes respectives doivent maintenant être peaufinées. Ils n’ont pas encore pris le temps de se poser pour en parler et puisque le danseur compte prochainement recontacter l’agence de Channing le moment pour définir clairement ce qu’ils recherchent lui semble bien choisi. L’américaine ignore que le Walker a accepté de s’occuper de leur projet mais il attendait la bonne occasion pour lui faire part de la nouvelle, en espérant qu’elle s’en réjouira autant que lui même s’il n’en doute pas vraiment. Eddie regagne donc son appartement à la hâte avec l’album photos sous le bras, et vu son épaisseur c’est un miracle qu’il ait pu le faire rentrer dans le top case de sa moto. « J’ai bien cru que ma mère ne me laisserait jamais partir ! » s’exclame-t-il en franchissant la porte d’entrée, soulagé de ne pas avoir non plus trop joué les prolongations auprès des Yang car il n’aurait sacrifié cette soirée avec Halston pour rien au monde. Il y a trop d’enjeu ce soir, cette recherche de logement le motive beaucoup alors il lui tarde de s’y atteler sérieusement. Eddie se débarrasse de ses chaussures puis de sa veste avant d’aligner plusieurs pas en direction du salon, déposant sans attendre l’imposant album photos sur la table basse face à l’agente. « Elle m’a inondé de questions quand j’ai voulu récupérer l’album. C’était l’occasion rêvée pour elle de me cuisiner sur mon futur déménagement et sur le reste, ma vie sentimentale en tête de liste tu t’en doutes. » Des questions qu’Eddie a contourné du mieux qu’il a pu, même si cacher ce genre d’informations à une mère n’est pas simple alors à une mère comme la sienne, n’en parlons pas. « Mais j’ai réussi à m’échapper, je vais donc enfin pouvoir te montrer les photos que je t’ai promis il y a une éternité. » Il étire un sourire et finit par se pencher pour lui dérober un baiser, petit rituel adopté par le danseur au moment de retrouver l’agente chaque soir. « Je sais qu’on doit aussi parler de notre recherche et justement à ce sujet j’ai une bonne nouvelle à t’annoncer jagi. » Il serait temps de tout lui dire, car Halston aura peut-être encore plus envie de plonger dans ce grand projet avec lui quand elle saura qu’ils seront dignement accompagnés dans leur démarche. Eddie n’est pas peu fier d’être parvenu à rallier le plus grand brun qu’il connaisse à sa cause, d’autant plus avec leur passé commun et leur ancienne inimitié. Ce n’était pas gagné mais le temps a joliment fait son œuvre et rendu possible une vraie prise de conscience chez le danseur, leur permettant à présent de repartir sur des bases beaucoup plus saines. « Je ne t’ai jamais parlé de Channing Walker, si ? » il questionne dans un premier temps en se laissant doucement tomber sur le canapé, son regard se posant sur elle pendant que ses mains glissent sur l’album sans pour autant l’ouvrir. Il maintient encore un peu de suspense concernant les fameuses photos, juste le temps de la mettre à jour sur ses récentes retrouvailles avec l’héritier. « Walker comme le Walker Group, ça il y a des chances que tu connaisses par contre. » C’est un groupe très réputé dans le domaine de l’immobilier à Brisbane alors il se dit qu’Halston a pu en entendre parler, et si ce n’est pas le cas il se chargera de la briefer avant de lever le voile sur la bonne nouvelle qui n’attend plus que d'être partagée.






glitters:
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(eddon #14) let's write a future together Tumblr_inline_phphjvfRfb1vtopgs_250
POSTS : 3454 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Maisie - Eddon #13 - Alexandra - Diana & Eddie - James #3 - Eddon #14

(eddon #14) let's write a future together 4S2xhADq_o
EDDON #12 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(eddon #14) let's write a future together KnVjLzGw_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(eddon #14) let's write a future together 0y1l
HALSANA #2 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(eddon #14) let's write a future together Mx1f
RPs EN ATTENTE : Eddon #UA 2 - Micah - Charlie
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Lydie (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(eddon #14) let's write a future together Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #14) let's write a future together (eddon #14) let's write a future together EmptyDim 22 Mai 2022 - 16:16



Let's write a future together.



The best way to predict your future is to create it

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Ses coudes avaient été posés sur son bureau depuis plusieurs minutes, sa tête était maintenue par ses mains et son esprit semblait être bien loin de l’agence. Les tâches du jour semblaient avoir été reléguées au second plan, elles manquaient d’intérêt, mais surtout elles étaient éclipsées par ses mille et une pensées. Un nouvel homme s’était faite une place parmi celles-ci, un psychologue dont les paroles résonnaient souvent dans sa tête. Elles se voulaient rassurantes, elles lui répétaient que les probabilités qu’elle ne se fasse à nouveau cambriolée étaient quasiment nulles, mais quand étaient-elles de celles de recroiser son bourreau ? Après tout elle se rendait souvent dans des endroits luxueux, il pourrait apparaître tout bonnement n’importe où. Elle s’inquiétait également pour les acteurs peuplant Brisbane, et s’il avait fini par trouver leurs adresses ? La brune se demandait sérieusement si elle arriverait de nouveau à se sentir en sécurité dans cette ville. Il n’était pourtant aucunement question d’en déménager, alors qu’elle aurait pu en faire la suggestion à Eddie le soir même, mais elle savait que cette idée était idiote, le danger était partout. Une fois qu’elle retrouverait sa rationalité, tout irait mieux. Elle ne s’en était pas encore rendu compte, mais son quotidien s’était déjà amélioré, ses nuits se faisaient de moins en moins agitées. Cependant, son corps avait encore des réactions indésirables, plus particulièrement quand quelqu’un avait le malheur de la toucher, ce matin elle avait manqué de renversé son café sur un collègue parce que quelqu’un avait déposé sa main sur son épaule. Le personnel de l’agence savait ce qui lui était arrivé, mais il avait tendance à l’oublier parce qu’elle n’en parlait jamais, elle ne leur en tenait donc pas forcément rigueur. Elle essayait de faire preuve d’autant de patience avec le danseur, elle ne se plaignait plus lorsqu’il la surprenait, elle fermait ses paupières quelques secondes et essayait de se calmer à l’aide son souffle, comme le spécialiste le lui avait conseillé. C’était tout bête et pourtant cela faisait son effet, elle était donc heureuse d’avoir écouté le conseil de Jenson. Elle ne pouvait même pas le remercier d’avoir mis ce psychologue sur son chemin, car elle n’adressait plus la parole au chirurgien. Halston avait fait ce sacrifice pour Eddie, elle attendait qu’il en fasse de même de son côté avec son ex, elle ne savait pas si les ponts avaient bien été coupés, mais elle n’irait pas jusqu’à réclamer son téléphone pour en avoir la preuve. La jalousie était un ennemi redoutable de leur couple, l’un comme l’autre était persuadé que le potentiel de séduction de leur moitié était si élevé, qu’elle ferait forcément l’objet de convoitises. Ils avaient déjà bien assez de problèmes à gérer à côté de celui-ci, ne plus adresser la parole au blond lui semblait donc être une sage décision, même si elle n’en était pas fière. Elle fut extirpée de ses songes lorsqu’une personne toqua à sa porte, pour lui rappeler que la réunion du jour était imminente. L’envie était absente, mais elle se consola en se disant qu’une fois qu’elle serait terminée, elle pourrait retrouver Eddie.
 
Une fois dans sa voiture, elle pensa à la conversation qu’elle avait eue avec Alexandra, elle ne devait pas s’oublier. Une discussion décisive allait avoir lieue dans les prochaines heures, elle y avait beaucoup réfléchi, elle allait se lancer. Elle rentra la première à l’appartement, mais n’aura pas le temps d’y faire grand-chose, elle se posa rapidement sur le canapé afin d’y lire son courrier, avant d’entendre la porte d’entrée s’ouvrir. Son entrevue avec sa mère avait été interminable selon ses dires, mais il n’avait pas l’air fâché alors il avait dû réussir à la gérer. « Tu es tout de même rentré quasiment en même temps que moi, ce qui représente un exploit. » Cela n’arrivait presque jamais, ils avaient donc toute la soirée devant eux, mais elle espérait tout de même qu’ils n’allaient pas attendre la fin de celle-ci pour passer aux choses sérieuses. Il décrivit brièvement l’attitude de sa mère, avant d’ajouter qu’il allait enfin pouvoir remplir sa mission. Elle afficha un grand sourire, elle allait enfin découvrir sa frimousse enfantine et avoir une idée de ce à quoi une éventuelle progéniture pourrait ressembler. Ses joues rosirent au moment où ses lèvres entrèrent en contact avec, un heureux hasard qui lui permettrait peut-être de ne pas se douter de ce qu’il pouvait se tramer dans sa tête. Il n’avait pas oublié qu’ils devaient parler de leur recherche de logement, il avait même une bonne nouvelle à lui partager. « Quelle est cette bonne nouvelle, alors ? » Il lui donna un prénom et un nom, il se demandait s’il l’avait déjà mentionné en sa présence, si elle avait déjà entendu ce prénom peu commun un jour, elle s’en serait probablement souvenue. « Je ne crois pas, non. » L’américaine avait besoin de précisions et il lui en apporta sans attendre, en lui parlant d’une entreprise qui ne lui était pas tout à fait inconnue. « C’est une pointure de l’immobilier ça non ? » Elle se demanda comment il pouvait connaître un membre probablement important de cette firme, mais ce n’était pas la question la plus importante. « Tu as donc trouvé quelqu’un qui pourrait nous aider efficacement dans nos recherches ? » C’était donc effectivement une très bonne nouvelle, ils pourraient peut-être  bénéficier de certaines exclusivités. « C’est génial. » Dit-elle avant de déposer un baiser sur ses lippes. « Il va falloir que l’on soit vraiment au point sur nos critères. » Elle savait ce qu’elle voulait, mais serait-il sur la même longueur d’ondes ? Est-ce qu’il serait prêt à en parler à tout de suite ou est-ce qu’elle l’étoufferait ? Elle décida de le laisser un peu souffler, en partant à la recherche de l’album photos. « On pourrait d’abord se plonger dans tes souvenirs, tu n’as pas dû les voir depuis une éternité. Voyons à quel point tu étais mignon lorsque tu étais enfant. » Il n’y avait pas de doute là-dessus, un aussi bel homme que lui n’aurait pas pu être banal plus jeune. Elle ouvrit délicatement l’album, elle découvrit des photographies de lui bébé. « You were a chubby baby. » Elle trouvait ses joues dodues adorables. « Tout simplement à croquer. »


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(eddon #14) let's write a future together 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi par ses parents, oppa par sa sœur, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues.
STATUT : il s'apprête à faire le plus beau des cadeaux à la femme qu'il aime, sans même se demander s'il est prêt pour un si grand plongeon.
MÉTIER : danseur et chorégraphe pour la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente - et compagne.
LOGEMENT : #68 st paul's terrace (spring hill) avec Halston et leurs trois chats, en attendant que la famille s'agrandisse.
(eddon #14) let's write a future together RsoEjz3H_o
POSTS : 4740 POINTS : 390

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(eddon #14) let's write a future together YtR0nveD_o
eddon #13#14 ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

(eddon #14) let's write a future together O1o1nEs
callie | yang² ☆ because it's not a coincidence, dna. from the day of the universe’s creation and beyond. trough the infinite centuries and beyond. in the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

(eddon #14) let's write a future together PlDFaEq
chaddie #2 ☆ i miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. i miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. i miss those times, i miss those nights, i even miss our silly fights. ☆ 1

(eddon #14) let's write a future together RhyaCfe
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(eddon #14) let's write a future together PPJ9ikW
ebby ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. girl, you've got a friend in me. ☆ 12

(eddon #14) let's write a future together DaUl2BP
aleddie (scénario) ☆ that yellow moon teases me, that i can’t have you. "but you’re only a rough beast." if you’re going to say that kind of thing, get lost. if you need me, change me.

(eddon #14) let's write a future together 3HDuUZw
insane boyz (préliens) ☆ we just keep making and improving because we're one of a kind. no one can copy us, from the start it's been all ours.

(10)
sunan #2wolfie (fb) #1diana #3 x halstoneddon #13trent #1ruben x holden (event)eddon #14chaddie #2asher #3 › diana #4 › ebby #3 › chaddie #3


RPs EN ATTENTE :
(eddon #14) let's write a future together Qn8a

(diana #4, loan #2, eddon #2 ua, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

ab. dimitrikayleighmin-junnasirrileyhattieastridredliorcallie x halstonjenson

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://ladyfamestuff.tumblr.com/

(eddon #14) let's write a future together Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #14) let's write a future together (eddon #14) let's write a future together EmptyMer 25 Mai 2022 - 19:19




☾ let's write a future together
You don't have to feel like a waste of space You're original, cannot be replaced If you only knew what the future holds After a hurricane comes a rainbow
@HALSTON HARGREEVES ☆ EDDIE YANG


C’est un fait, Eddie perd facilement la notion du temps quand il honore ses parents d’une visite car avec eux n’importe quel échange censé être bref peut tourner au grand déballage, alors il sait toujours quand il y va mais jamais quand il en revient. Mais il ne se voit pas présenter les choses de cette façon à Halston, car la dernière fois qu’il n’a pas vu le temps passer en se rendant chez quelqu’un les murs de cet appartement ont tremblé. Il se contente donc de présenter sa mère comme une sangsue lui ayant encore tenu la jambe, car après tout c’est bien ce qu’elle a fait en profitant de cette rare occasion de voir son fils pour le retenir et l’interroger. Eddie ne voyait plus le bout de ses questions mais Sun-Hi a reçu un coup de fil inespéré qui lui a permis de filer - il pourrait remercier sa tante sur ce coup-là, parce qu’il suppose que c’est à Min-Se qu’il doit (encore) cette porte de sortie aujourd’hui. Halston ne l’a apparemment pas attendu bien longtemps, Eddie serait même rentré peu de temps après elle et cette information le rassure, en plus de lui prouver qu’il n’a finalement pas été si long que ça. « C’est une soirée importante, je ne voulais pas m’éterniser. » Il s’est effectivement échappé au plus vite parce qu’il avait en tête cette discussion programmée entre l’américaine et lui, cruciale pour leur avenir et même plus encore qu’il n’en a conscience. C’est simple : plus il parviendrait à dégager du temps et plus le couple pourrait progresser dans leurs recherches, sa motivation n’était autre que celle-ci. Il y a aussi cette promesse qu’Eddie va enfin pouvoir tenir, ces photos dont l’américaine entend parler depuis des mois sans en avoir une seule fois vu la couleur, mais il a d’abord une bonne nouvelle à lui partager. Elle lui confirme qu’il n’a jamais évoqué devant elle le prénom Channing ou le nom Walker, en revanche l’entreprise ne lui est pas inconnue et Halston visualise même très bien dans quelle branche le Walker Group a construit son renom. « Exact, Channing en est le dirigeant. On s’est connus l’année dernière lui et moi, puis on s’est perdus de vue pendant une dizaine de mois. » S’il peut éviter d’en donner les raisons ça l’arrangera bien, mais il n’a pas non plus envie de lui mentir ni de nier cette partie de son passé sous prétexte qu’elle n’est pas à sa gloire. Comme tout le monde Eddie a ses casseroles, et l’essentiel n’est plus là à présent. « Je l’ai finalement revu l’autre jour et le courant passe bien mieux entre nous aujourd’hui, alors je lui ai parlé de notre projet. J’ai profité qu’il s’y connaisse parce que je lui fais confiance, c’est un vrai pro et je tiens à ce qu’on soit bien accompagnés. » Channing sait qu’il n’aurait pas voulu se tourner vers quelqu’un d’autre car leur ancienne brouille ne change rien au fait qu’il n’y a pas mieux que lui dans ce domaine, alors il a pris le risque de se faire envoyer paître avant de réaliser que le Walker n’était pas du genre rancunier. « Et du coup oui, il accepte de nous aider. On pourra passer à son agence quand on aura défini tous nos critères de recherche, il me suffira de les appeler. » Les choses se feront donc en deux temps, Eddie n’a fait que préparer le terrain car comme il l’a confié au grand brun Halston et lui n’ont pas encore fait le point sur la question. « Tu es contente mon amour ? » il lui demande dans un sourire tout en venant caresser ses cheveux, car content Eddie l’est pour sa part. C’est motivant de se dire qu’ils ne sont pas tous seuls, et qu’ils bénéficieront en plus de l’expertise Walker. Le danseur n’aurait honnêtement pas pu rêver meilleur accompagnement. « On se fixe l’objectif de tout déterminer ce soir, d’accord ? Ce sera fait comme ça. » L’idéal serait vraiment qu’ils n’aient plus à revenir dessus ensuite, histoire de pouvoir débuter leurs recherches sans tarder et leur nouvelle vie à deux, sur le même élan.

Le couple devra éclaircir un certain nombre de points pour savoir comment orienter leurs recherches et se donner toutes les chances de trouver un logement qui leur conviendra à l’un comme à l’autre, mais Halston estime qu’avant d’entrer dans le vif du sujet ils peuvent déjà feuilleter ensemble l’album photos rapporté par le danseur. Elle n’a d’ailleurs pas tort en supposant qu’il n’a pas dû jeter un œil à ces clichés depuis des lustres car Eddie ne s’y replonge que rarement, sa mère veillant habituellement sur cet album comme on veillerait sur un trésor. « Mignon, mignon.. je vais peut-être te décevoir. » il glisse dans un sourire en coin, puis laisse Halston découvrir le contenu de cet album refermant de nombreux souvenirs de son enfance. Sun-Hi est du genre à tout conserver, il s’attend donc à ce que tout y soit bien rangé et annoté. La première photo est logiquement la plus ancienne de lui, quand Eddie n’avait même pas encore fêté sa première année de vie. « J’étais un bébé joufflu oui, mes parents me nourrissaient bien. » Et au même instant le téléphone du danseur se met à vibrer, en temps normal Eddie n’aurait pas interrompu un tel moment pour vérifier ses notifications mais il se trouve qu’il attend un message en particulier. « Ah, je vois que ma mère m’a envoyé la vidéo que je lui ai demandé. Regarde, je devais avoir deux ou trois ans. » Sun-Hi fait même preuve d’un timing parfait car cette vidéo suit chronologiquement leur (re)découverte de l’album, encore un peu et Eddie pourrait croire qu’elle le surveille. La prochaine page lui donne par contre quelques sueurs froides, car voilà une photo qu’Eddie aurait préféré ne jamais revoir. « Mon dieu.. Cette touffe que j’ai là-dessus. » Si jeune et déjà si chevelu, est-ce qu’il ne serait pas là finalement le plus grand ratage capillaire de sa vie ? « Je serais incapable de te dire où cette photo a été prise. » il ajoute en observant plusieurs secondes le cliché en question, et seule sa mère pourrait probablement répondre à cette question. « Ici je ferais presque honneur à mon amour pour le hip-hop, que je n'avais pourtant pas encore découvert à l'époque. » Car Eddie n'a sûrement pas treize ans sur cette photo, il sait encore à peu près estimer son âge. « Et là bon sang, on croirait voir l’intello de la classe alors que je ne l’étais pas du tout. » Les lunettes et son air sage renforcent cette impression, mais ses anciens professeurs pourraient affirmer qu’Eddie n’était pas l’élève studieux que l’on pourrait s’imaginer. Lorsque ça ne l’intéresse pas il fournit le minimum en terme d’efforts, et quand on y pense c’est une chose qui n’a pas tellement changé. « Ici c’est la seule fois de ma vie que je suis monté à cheval. » Il ne se rappelle pas de son ressenti sur l’expérience ni du jour où cette photo a été prise, il devine juste qu'elle date de l'époque Sydney, avant le déménagement des Yang à Brisbane. « Et là je ne sais pas trop à quoi on jouait, mais j’avais l’air de bien m’amuser. » Eddie étire un sourire nostalgique devant cette photo bien précise, reflétant l’enfant solaire qu’il pouvait être autrefois malgré le fait qu’il était aussi assez mal dans sa peau. Il a commencé à se prendre au sérieux quand la danse est entrée dans sa vie, après quoi ce genre d’amusement pourtant de son âge n’avait plus vraiment sa place dans son quotidien. « Porter des lunettes ne me manque pas du tout quand je vois ça. J’ai l’air complètement idiot d’ailleurs, sur celle-là. » Et ses cheveux ont encore de quoi faire peur, comment s’étonner qu’Eddie leur apporte désormais un tel soin quand ces photos sont là pour lui rappeler qu’il revient de loin. Un sacré bond dans le temps a lieu à la page suivante, le Eddie sur les clichés se rapprochant d’un coup beaucoup plus du Eddie assis à côté d’Halston. « Tiens, ma mère y a aussi rangé mes photos de conservatoire. Celle de la première année.. » Pas sa meilleure photo à en juger le regard qu'il pose dessus. « Celle de la seconde, et enfin la dernière année. J’étais visiblement content d’en finir avec les études. » Il est rare de le voir sourire de cette façon mais il faut dire qu’il avait de quoi être heureux à l’époque, entre un diplôme à portée de main, une petite amie d’un grand soutien et un possible avenir dans la compagnie de ses rêves. « Elle a même gardé les photos d'identité de ses deux enfants, je n'aurais pas cru. » Ce n'est pas censé l'étonner pourtant, Callie et lui savent bien que leur mère conserve tout ce qui les concerne très précieusement. Eddie se tourne légèrement vers l’américaine et pose l’une de ses mains sur sa cuisse. « Alors jagi, ton verdict sur l’uniforme ? » Est-ce qu’il porte la cravate et le blason du conservatoire aussi bien que ce qu’elle s’était imaginé ? Il peut tout entendre, car il ne pourra de toute façon rien changer au passé. « Tu sais qu’un jour je demanderai ma revanche pour voir les tiennes, de photos. » il la prévient avant d’embrasser son épaule, ce petit voyage dans le temps ayant pour effet d’avoir pas mal attendri le danseur. « Ce n’est pas rien pour moi de te montrer tout ça. » C’est avec douceur qu’il l’admet, il peut même y voir une jolie symbolique puisque ce partage a lieu lorsque l’avenir de leur couple est plus que jamais à l’ordre du jour. Il s’ouvre davantage à Halston en dévoilant une part de lui que peu de gens connaissent, et un passé qu’elle peut à présent se figurer beaucoup mieux.






glitters:
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(eddon #14) let's write a future together Tumblr_inline_phphjvfRfb1vtopgs_250
POSTS : 3454 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Maisie - Eddon #13 - Alexandra - Diana & Eddie - James #3 - Eddon #14

(eddon #14) let's write a future together 4S2xhADq_o
EDDON #12 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(eddon #14) let's write a future together KnVjLzGw_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(eddon #14) let's write a future together 0y1l
HALSANA #2 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(eddon #14) let's write a future together Mx1f
RPs EN ATTENTE : Eddon #UA 2 - Micah - Charlie
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Lydie (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(eddon #14) let's write a future together Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #14) let's write a future together (eddon #14) let's write a future together EmptyJeu 26 Mai 2022 - 22:22



Let's write a future together.



The best way to predict your future is to create it

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

La relation d’Eddie avec sa mère étant conflictuelle, Halston se doutait bien qu’il ne lui rendait que rarement visite et que celle-ci devait tout faire pour le retenir au maximum. Elle n’avait pas l’air du genre à l’appeler souvent pour avoir de ses nouvelles, à moins qu’elle ne l’appelle systématiquement aux moments où elle n’était pas avec lui, mais elle l’imaginait mal pendu au téléphone avec elle. Elle devait être au courant que la vie sentimentale de son unique garçon avait bien changée à présent, elle s’étonnait même qu’elle ne vienne pas à l’improviste pour découvrir la femme avec qui il partageait sa vie, qu’avait-il bien pu lui raconter pour qu’elle se montre patiente ? Lui avait-il fait la promesse qu’elle la rencontrerait très prochainement ? Ces questions n’étant pas à l’ordre du jour, elles resteraient en suspend pour le moment. « Rien ne peut être plus important que cette soirée. » Cette phrase était lourde de sens, mais il ne devinerait certainement jamais à quel point elle pouvait l’être. Il l’avait aussi bien préparé de son côté, plus que ce à quoi elle ne s’attendait puisqu’il avait trouvé quelqu’un qui pourrait leur venir en aide. Il était plutôt mystérieux sur la façon dont il l’avait rencontré, il précisait même ne l’avait pas vu depuis de nombreux mois, mais est-ce que tout ceci avait vraiment de l’importance ? Non, l’agente de stars n’avait pas besoin de beaucoup de détails, tout ce qui comptait était de savoir que ce Channing n’était pas n’importe qui. « J’ai hâte de faire sa connaissance, alors. » Le jour où elle le rencontrera étant celui où ils seront enfin en recherche active, elle ne pouvait qu’être pressée de lui être présentée. « Il est bon de savoir que nous n’aurons pas à contacter de nombreuses agences, je n’ai pas envie d’être harcelée. » Elle recevait déjà bien assez d’appels en temps normal, elle risquerait juste de passer à côté si ceux des agents immobiliers se noyaient dans la masse. La brune trouvait adorable que sa moitié recherche à avoir la confirmation verbale de son bonheur. « Bien évidemment. » Il était investi dans leur projet, que pouvait-elle demander de plus ? Il lui prouvait qu’il n’avait pas adhéré à son envie d’aménager avec elle juste pour lui faire plaisir, qu’il n’était pas qu’un canard comme pouvait le dire ce Cole, auquel elle tirerait bien les oreilles. Il lui demanda si elle voulait bien se fixer pour objectif de tout déterminer, elle n’y voyait pas d’inconvénients, après tout elle avait réservé cette soirée pour eux alors autant aller jusqu’au bout des choses, plutôt que de les faire à moitié. « Oui, le plus tôt sera le mieux. » Elle se sentait un peu à l’étroit dans son appartement, même si elle ne lui disait jamais de vive voix, elle ne voulait pas paraître prétentieuse en lui apprenant qu’elle avait toujours connu des surfaces plus grandes que celle-ci. L’américaine savait très bien ce qu’elle voulait, même si elle avait dû remettre certains critères en perspective à cause de ce qu’elle avait vécu, elle était persuadée que le bien de leurs rêves existait et qu’il était à leur portée.
 
Elle ne se précipitera pas pour autant sur la question, parce qu’elle avait bien envie qu’ils se détendent tous les deux, son détour chez ses parents n’avait pas dû être de tout repos et elle venait seulement de quitter son travail une heure plus tôt. L’enfance d’Eddie était le sujet tout désigné, sa légèreté était parfaite pour qu’ils puissent tous les deux s’aérer l’esprit. Les yeux d’Halston retournèrent brièvement vers lui lorsqu’il lui dit qu’il allait peut-être la décevoir, elle n’y croyait pas une seule seconde, même si elle savait que peu de personnes pouvaient se targuer de ne pas avoir vécu de moments ingrats physiquement parlant. Elle prit connaissance de ses tous premiers instants, une drôle de chaleur s’empara de son corps. La tête de la brune fut détournée à cause de la vibration d’un portable, dont Eddie s’empara bien vite. Il lui donna des explications et lui montra la fameuse vidéo qu’il venait de recevoir. Elle le trouvait encore plus craquant maintenant qu’elle découvrait ses mimiques et sa voix enfantine, elle ne comprenait strictement rien de ce qu’il disait, mais il paraissait plutôt coquin. « Ta mère devait être raide dingue de ta bouille. » Si elle était une jeune mère à l’heure actuelle, elle ferait peut-être partie de ces mamans qui inondent les réseaux sociaux de photographies et de vidéos de leurs progénitures. Il apparut en tenue traditionnelle avec ses cheveux au naturel, il était doté d’un joli volume capillaire dont il n’était pas fier. « Awww, j’aurais passé ma vie à te décoiffer. » Elle le trouvait probablement mieux ainsi, qu’avec les cheveux courts et quelques mèches qui se battaient en duel sur son front. « Dans un parc d’attractions, sûrement. » Supposa-t-elle. « Cela avait l’air de te plaire, tu te prenais sûrement pour un guerrier. » Comme la plupart des enfants, il devait adorer les jeux de rôles, les déguisements, elle était la première à adorer se grimer. Elle sourit bêtement quand elle le vit dans une drôle de posture avec une casquette, sa mère avait dû prédire sans le savoir qu’il aimerait le hip-hop. Il enchaîna avec une photographie qui n’avait rien à voir, où elle le découvrit pour la première fois avec des lunettes. « L’habit ne fait pas le moine alors. » A l’inverse du style qu’elle arborait lorsqu’elle était adolescente, qui correspondait plutôt bien à sa personnalité, même s’il était qualifié de look de coincée par sa grande sœur. Il précisa que le seul moment de sa vie où il était monté à cheval, avait été immortalisé. « Tu n’as pas aimé l’expérience, alors. » Elle préférait se dire cela, plutôt que de supposer que ses parents n’avaient peut-être pas les moyens de lui offrir des cours d’équitation. Les sourcils de la brune se froncèrent lorsque ses yeux se déposèrent sur un cliché où il jouait à un jeu qui lui était inconnu. « Cela a l’air bien inoffensif comparé au jeu du calamar. » Elle ne put s’empêcher de placer cette référence à la série, alors qu’elle ne savait même pas si ce jeu avait réellement existé ou s’il avait été inventé spécialement pour l’œuvre. Eddie avait eu l’air assez pensif l’espace d’un instant, avant de recommencer à lui partager ses pensées. « Tu es dur avec toi-même, tu m’as juste l’air content sur cette photo et tu ne ressembles pas à un imbécile heureux. » Il était juste un adolescent ordinaire à ses yeux, qui n’avait pas encore exploité tout son potentiel, fort heureusement aujourd’hui il savait le faire, ses cheveux en était une bonne preuve, même si elle n’était pas fan de sa couleur actuelle, elle s’y était faite. Elle pencha sa tête sur le côté lorsqu’il lui signala qu’il y avait également des photos de lui datant du conservatoire. « Quel regard de tombeur. » Cherchait-il à charmer la photographe sur la première ? Elle admira les clichés suivants, qui lui permirent de se familiariser avec son uniforme. Halston était étonnée de le voir avec des boucles d’oreilles qui tranchaient avec sa tenue, mais il s’agissait peut-être le seul moyen de se démarquer qui lui était autorisé. « Tu avais commencé à trouver ton style. » Ils terminèrent ce feuilletage sur deux photos d’identité, qui étaient vraiment réussies, il fallait dire que les modèles étaient tous les deux gâtés par la nature.  « Mon avis ? J’aurais sans aucun doute eu un crush sur toi dès l’instant où j’aurais posé mon regard sur toi. » Elle esquissa un grand sourire et le conserva malgré son avertissement. Elle lui rendit son baiser sur sa joue. « Mais j’ai une très bonne excuse pour ne pas te les montrer rapidement, elles sont à douze mille kilomètres d’ici. » Autrement elle n’était pas prête de lui dévoiler ce à quoi elle ressemblait avant, même si elle pourrait très bien demander l’aide d’Hildred pour recevoir quelques photos. Ce moment qu’ils venaient de partager pouvait paraître anodin, mais il ne l’était pas du tout pour lui, ni pour elle. « J’aime que tu partages tout cela avec moi et bientôt nous partagerons bien plus encore. » Un chez eux dont ils auront pensé les moindres détails et peut-être plus encore. Elle plia son bras, déposa son coude sur l’appui tête du canapé et tint sa tête, toutes ces images lui permettaient de visualiser ce à quoi pourrait ressembler un petit être composé de leurs gênes. « Une belle maison probablement. » Elle se pinça la lèvre, l’envie de lui parler de son désir de fonder une famille la démangeait, mais il était peut-être encore un peu tôt pour cela.


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(eddon #14) let's write a future together 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi par ses parents, oppa par sa sœur, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues.
STATUT : il s'apprête à faire le plus beau des cadeaux à la femme qu'il aime, sans même se demander s'il est prêt pour un si grand plongeon.
MÉTIER : danseur et chorégraphe pour la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente - et compagne.
LOGEMENT : #68 st paul's terrace (spring hill) avec Halston et leurs trois chats, en attendant que la famille s'agrandisse.
(eddon #14) let's write a future together RsoEjz3H_o
POSTS : 4740 POINTS : 390

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(eddon #14) let's write a future together YtR0nveD_o
eddon #13#14 ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

(eddon #14) let's write a future together O1o1nEs
callie | yang² ☆ because it's not a coincidence, dna. from the day of the universe’s creation and beyond. trough the infinite centuries and beyond. in the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

(eddon #14) let's write a future together PlDFaEq
chaddie #2 ☆ i miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. i miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. i miss those times, i miss those nights, i even miss our silly fights. ☆ 1

(eddon #14) let's write a future together RhyaCfe
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(eddon #14) let's write a future together PPJ9ikW
ebby ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. girl, you've got a friend in me. ☆ 12

(eddon #14) let's write a future together DaUl2BP
aleddie (scénario) ☆ that yellow moon teases me, that i can’t have you. "but you’re only a rough beast." if you’re going to say that kind of thing, get lost. if you need me, change me.

(eddon #14) let's write a future together 3HDuUZw
insane boyz (préliens) ☆ we just keep making and improving because we're one of a kind. no one can copy us, from the start it's been all ours.

(10)
sunan #2wolfie (fb) #1diana #3 x halstoneddon #13trent #1ruben x holden (event)eddon #14chaddie #2asher #3 › diana #4 › ebby #3 › chaddie #3


RPs EN ATTENTE :
(eddon #14) let's write a future together Qn8a

(diana #4, loan #2, eddon #2 ua, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

ab. dimitrikayleighmin-junnasirrileyhattieastridredliorcallie x halstonjenson

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://ladyfamestuff.tumblr.com/

(eddon #14) let's write a future together Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #14) let's write a future together (eddon #14) let's write a future together EmptyDim 29 Mai 2022 - 19:19




☾ let's write a future together
You don't have to feel like a waste of space You're original, cannot be replaced If you only knew what the future holds After a hurricane comes a rainbow
@HALSTON HARGREEVES ☆ EDDIE YANG


Rien ne peut être plus important que cette soirée.

Ces mots ne font que confirmer qu'une partie de leur avenir s'écrira ce soir. Eddie y accorde la même importance car même s'il n'est encore question à ses yeux que d'une recherche de logement le symbole n'en est pas moins fort. La dernière fois que le danseur s'est embarqué dans de telles démarches il était seul, tout juste indépendant et nouvellement célibataire, à l'époque il cherchait juste à s'installer et ses exigences étaient à la hauteur de ses moyens – plutôt minimes. Aujourd'hui son quotidien se conjugue au pluriel et ce n'est pas seulement un logement qu'il espère trouver, c'est aussi un véritable foyer qui devra être aussi confortable que rassurant pour qu'Halston s'y sente en sécurité. C'est l'un des critères dont Eddie tiendra tout particulièrement compte au cours de leurs recherches, il ne signera rien sans être certain que le bien-être de l'américaine sera garanti car c'est en partie la raison qui a précipité ce projet de déménagement, elle ne lui a jamais ouvertement dit mais il s'en doute. Autour d'eux la nouvelle n'a d’ailleurs pas ravi tout le monde, c'est même le moins que l'on puisse dire. La meilleure amie du danseur s'est bien gardée de le féliciter pour cette avancée dans leur couple qui ne lui inspire rien de bon, Diana n'a quant à elle pas digéré ce qu'elle considère comme un abandon et que dire de sa propre mère, qui lui reproche de faire les choses dans le désordre en s'installant avec une femme qu'elle n'a même pas encore pu rencontrer. Eddie sait qu'elle finira par s'inviter s'il ne prend pas cette initiative le premier, mais il appréhende une rencontre qu'il imagine chaotique, aussi inévitable soit-elle à ce stade. Il n'a pas envie d'aborder le sujet ce soir même s'il pense que Sun-Hi va être de plus en plus insistante une fois ce nouveau logement obtenu, Halston n'a pas besoin d'entendre qu'elle n'échappera bientôt plus aux Yang parce qu'il ne veut pas lui mettre cette pression sur les épaules, ni prendre le risque de la détourner de l'enjeu du jour. Au lieu de ça Eddie préfère lever le voile sur la petite avance qu'il s'est permis de prendre de son côté, en dégotant un allié de choix dans le domaine de l'immobilier pour encadrer leurs recherches. Channing est l'homme de la situation et elle s'en rendra bientôt compte, il n'ose juste pas imaginer ce que pourraient coûter les services d'un Walker mais ils ne sont pas forcés de voir ça dans l'immédiat, Halston lui ayant de toute façon bien fait comprendre qu'elle ne se limiterait en rien côté budget. L'argent est certainement le seul point susceptible de gêner Eddie, il sait que l'américaine peut assumer ce côté financier mais sa fierté s'en porterait très mal, sans parler du fait que tout son entourage sait bien qu'il ne roule pas sur l'or. Peut-être appréhende-t-il un peu les futures réactions que leur nouvelle demeure suscitera, puisque celle-ci pourrait bien faire de l'ombre à son appartement actuel même s'ils n'ont pas pleinement défini ce qu'ils voulaient. En attendant Halston se dit impatiente de rencontrer Channing, tout en étant soulagée de ne pas devoir démarcher toutes les agences de cette ville. « Il est très classe tu verras et aussi très grand, ça a de quoi surprendre la première fois. » Ça l'amuse de le souligner car ça lui rappelle se récente discussion avec l'héritier, et une certaine plaisanterie émise sur leurs tailles respectives. Channing est certes impressionnant mais c'est avant tout un professionnel auquel Eddie n'hésite pas à se fier pour l'un des plus grands projets de sa vie, et l'époque où ces deux-là ne se toléraient pas semble drôlement loin quand ils sont aujourd'hui capables d'un tel recul. « Si tu es heureuse alors je le suis aussi. » il glisse dans un tendre sourire car c'est tout ce qui lui importe, cette surprise récoltant au final très largement l'effet escompté. Eddie estime avoir pris un petit risque en la devançant sur leurs recherches mais il ne regrette pas de l'avoir fait si ça peut leur permettre de s'aventurer dans tout ça l'esprit serein, et leur faire gagner en prime un temps précieux.

Mais du temps ce soir le couple n'en manque pas, c'est pourquoi ils peuvent se permettre une petite plongée dans l'enfance du danseur avant d'aborder les questions relatives à leur déménagement. Et même quand Eddie arrive à s'échapper du domicile de ses parents sa mère le rattrape d'une façon ou d'une autre, à l'image de cette vidéo qui lui parvient très peu de temps après son retour à l'appartement alors qu'il lui avait bien précisé que ça ne pressait pas, et qu'elle pouvait prendre son temps pour la retrouver. Cette vidéo n'était vraissemblablement pas perdue comme Sun-Hi a pu le prétendre tout à l'heure, car sans doute espèrait-elle jouer un rôle dans cette soirée de couple dont Eddie lui a brièvement parlé, juste assez pour qu'elle puisse en saisir l'importance. Sa mère a toujours eu ce besoin d'intervenir d'une façon ou d'une autre, même à distance, seulement ce soir le danseur ne s'en plaindra pas car il peut ainsi faire découvrir un autre souvenir de sa petite enfance à Halston. Et cette vidéo semble beaucoup l'attendrir alors qu'on peut y entendre Eddie s'exprimer en coréen et imiter le bruit d'un appareil photo, ses parents ayant mis un point d'honneur à ce qu'il soit initié à sa langue maternelle en même temps que l'anglais et ce dès son plus jeune âge. La remarque de l'américaine le fait légèrement grimacer, car sans le vouloir elle pointe du doigt une vérité quelque peu amère. « Oui c'était la belle époque, quand j'étais encore sa plus grande fierté. Ça a bien changé. » Halston n'ignore pas que leurs rapports sont compliqués mais il ne s'est jamais étendu sur le sujet, sensible comme on le devine. Il laisse échapper un soupir sur ces derniers mots, préférant s'attarder sur la prochaine photo et cette coupe abominable qui rencontre un succès inattendu auprès de l'agente. « Je portais mon tout premier hanbok, j'imagine que ma mère l'a aussi gardé. » Le contraire serait étonnant alors qu'on la sait très attachée aux traditions, ce vêtement typiquement coréen a par la suite accompagné Eddie dans les grands moments de sa vie jusqu'à encore tout récemment, à l'occasion de Seollal que le danseur n'aurait pas pu rater. « Tu dois avoir raison, ça devait être au Luna Park de Sydney. » il lui accorde quand elle suppose que le cliché suivant a pu être pris dans un parc d'attractions, et il se demande même pourquoi il n'y a pas lui-même pensé. Son look de premier de la classe le fait sourire quand il songe à quel point les apparences pouvaient être trompeuses à l'époque, mais c'est sa première fois à cheval qui fait surtout réagir Halston alors qu'elle présume que l'expérience a pu ne pas lui plaire. « Hmm. » Il fait la moue comme pour sous-entendre que les faits sont différents de ce qu'elle s'imagine, mais pas entièrement non plus. « Pour tout t’avouer je ne m’en rappelle pas vraiment. C’est vieux tout ça et je ne crois pas avoir déjà demandé à en faire alors j’imagine que c’était plutôt l’envie de Eunbi. » Parce que sa petite sœur avait le dernier mot sur ce genre de choses, ça en revanche Eddie s'en souvient et c'est après plusieurs secondes qu'il réalise que le nom employé ne risque pas de lui dire grand-chose. « Callie je veux dire. » il rectifie car c'est par habitude qu'il prononce parfois le prénom coréen de sa sœur, d'autant plus aujourd'hui après une visite à ses parents aux yeux desquels, dans l'intimité, le danseur répond également au nom de Mingi. Un léger rire lui échappe au commentaire d'Halston sur la prochaine photo, alors qu'il n'identifie pas à quoi ses petits camarades et lui pouvaient bien jouer. « Le vrai jeu du calamar n’est pas si violent tu sais, mon père pourrait t’en parler puisqu’il y jouait quand il était petit. » Car ce n'est effectivement pas un mythe, ce jeu a bel et bien existé dans les cours de récréation coréennes entre les années soixante-dix et quatre-vingt. Quant au fait d'être dur avec lui-même c'est sûrement vrai, Eddie n'assume juste plus tellement sa bouille d'enfant quand celle-ci se trouve affublée de lunettes et d'un sourire un peu niais. « Tu n’avouerais jamais que j’ai un air crétin, même si tu le pensais. » Et il trouve ça mignon malgré tout, voilà pourquoi il ne l'accuse pas clairement de manquer d'objectivité le concernant. Il afficherait un regard de tombeur sur sa première photo de conservatoire, de quoi lui valoir un sourire presque timide avant qu'Halston ne lui fasse remarquer que son style commençait à se dessiner, et sans doute fait-elle référence aux boucles d'oreilles que le danseur n'hésitait déjà pas à arborer à défaut d'avoir pu se démarquer davantage. « À cette époque je n’étais pas vraiment libre de teindre mes cheveux comme je l’entendais, ce n’était pas très bien vu au conservatoire. » Les signes de distinction n'y étaient pas vraiment tolérés et l'établissement revendiquait une certaine excellence pas vraiment en accord avec ce genre d'excentricités, Eddie a donc débuté ses expérimentations capillaires à partir de 2016 soit une fois son diplôme obtenu et sa carrière lancée. Son sourire s'élargit lorsqu'elle lui fait savoir qu'elle n'aurait pas été insensible à ses charmes si elle l'avait rencontré sept ans plus tôt. « J'avais une admiratrice secrète en dernière année, tu aurais été capable toi de me laisser des petits mots dans mes affaires ? » Il avait oublié cette histoire qui lui revient subitement en mémoire, celle-ci a fait couler pas mal d'encre au sein de son cercle d'amis et son avis là-dessus n'a d’ailleurs pas changé. « Bon entre nous, j'ai toujours cru que c'était une mauvaise blague de mes potes. » Et Eddie le croit encore, il n'y avait probablement pas d'admiratrice secrète et ce n'est dans un sens pas plus mal, car en 2015 il était de notoriété publique que le danseur avait une petite amie. Alors oui, peut-être bien qu'il espère surtout n'avoir déçu personne. Halston prétend avoir une bonne excuse pour ne pas lui montrer de photos de sa jeunesse mais la distance n'en est pas vraiment une à ses yeux, Eddie remue même la tête comme pour rejeter fermement cet argument. « Oh allons, les photos ça s’envoie jagi. Je donnerais tout pour en voir au moins une. » Il finit par se pencher vers elle et rapproche son visage du sien, des fois qu'un simple regard apitoyé suffise. Eddie ne serait même pas difficile sur l'époque, tant que ça lui permettrait de voir sa bien aimée à l'un des âges passés en revue aujourd'hui. « Tu étais déjà craquante toi aussi, j’en suis sûr. » il ajoute en venant déposer un baiser dans le creux de son cou avant de se redresser, ravi de lui avoir dévoilé une partie importante de son passé et d'avoir pu tenir cette fameuse promesse. Il lui tarde de partager encore plus de choses avec elle, leur déménagement à venir ne pouvant qu'encourager ça et s'imposant même comme un sujet incontournable après cette petite rétrospective.

Halston évoque la probabilité que le couple se laisse tenter par l'achat d'une jolie maison, et c'est le point de départ d'une réflexion qu'ils vont pouvoir mener à deux ce soir. Avec ce sous-entendu l'américaine répond déjà à la première question à se poser pour une recherche de logement, car même s'il peut s'agir d'une évidence en ce qui les concerne ils ne l'avaient pas encore officialisé. « Je me doutais que ton choix se porterait sur une maison, et c’est aussi ma préférence. » Après quatre ans passés ici Eddie ne cracherait vraiment pas sur plus d'espace, il sait de toute façon que ce sera nécessaire parce que cet appartement est trop petit pour un couple et trois chats, et il mentirait aussi s'il disait que vivre dans une maison ne lui manque pas. Les Yang en ont toujours possédé une, à Sydney puis à Brisbane et aujourd'hui il semblerait que la tradition se perpétue enfin. « Tu as déjà réfléchi à un quartier où tu aimerais vivre ? » il la questionne tout en se levant pour aller récupérer son petit carnet fourre-tout, regroupant habituellement ses idées pour la danse et faisant ce soir office de calepin pour noter tout ce qui ressortira de cette discussion. « Ça pourrait être bien de trouver un compromis entre ton agence et mon théâtre. » C'est un point qu'il a déjà soumis à Channing en laissant quand même entendre qu'il devrait d'abord voir ça avec elle, mais il pense effectivement qu'un juste milieu serait intéressant à trouver pour leur permettre d'être tous deux gagnants dans l'affaire. Cet appartement est par exemple bien plus proche du travail d'Eddie que de celui d'Halston, et c'est une chose à laquelle ils pourraient remédier avec ce déménagement. « Si je peux juste émettre une petite condition : je voudrais quitter Redcliffe, après quatre ans j’ai vraiment besoin de changer d’air et de voir autre chose. » Il doute de toute façon que l'américaine se plaise dans ce quartier, plutôt modeste et bien trop touristique. « Et quitte à être pointilleux, j’avoue qu’une maison dotée d’un grand salon ne serait pas de refus. Je pourrais y répéter mes chorégraphies avec bien plus d’aisance qu’ici. » Est-ce qu'il ne s'emballerait pas un peu ? Peut-être, mais il est rare qu'Eddie s'autorise à rêver en grand et ses attentes ne sont quand même pas démesurées, quand on y pense. Parce qu'il n'est pas non plus en train d'exiger une salle de danse intégrée, non, il faut savoir rester raisonnable. « Même pour les chats, ce serait mieux. Parce qu’il faut quand même caser trois litières, un arbre à chat plutôt encombrant.. » Et toutes les babioles accumulées par Eddie durant les quatre dernières années, parmi lesquelles un nombre incalculable de jouets. L'idée n'est pas non plus d'en faire le paradis des chats mais il faut le comprendre, eux aussi sont à l'étroit ici alors il pense à leur bien-être autant qu'à celui de son couple – ils ne sont pas ses enfants pour rien, après tout. « Ils seront heureux d’avoir encore plus de place pour jouer, et je crois qu’on mérite aussi un canapé digne de ce nom toi et moi. » Voilà un autre critère à noter si Halston approuve, car cet humble canapé deux places a largement fait son temps. Eddie tente de garder des attentes réalistes, tout en restant à l'écoute de celles de l'américaine qui a tout autant le droit d'apporter ses idées. « Tu as des exigences ou des envies toi, jagi ? C’est le moment de faire chacun notre liste, je prends des notes en même temps. » Car c'est bien le but de cet échange, définir le bien de leurs rêves en mettant en commun leurs désirs, qui se rejoindront sûrement sur certains points. Et si elle pense à quelque chose elle ne doit pas hésiter à le lui dire, Eddie n'est fermé à rien lorsque le bonheur de sa compagne entre en jeu.






glitters:
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(eddon #14) let's write a future together Tumblr_inline_phphjvfRfb1vtopgs_250
POSTS : 3454 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Maisie - Eddon #13 - Alexandra - Diana & Eddie - James #3 - Eddon #14

(eddon #14) let's write a future together 4S2xhADq_o
EDDON #12 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(eddon #14) let's write a future together KnVjLzGw_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(eddon #14) let's write a future together 0y1l
HALSANA #2 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(eddon #14) let's write a future together Mx1f
RPs EN ATTENTE : Eddon #UA 2 - Micah - Charlie
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Lydie (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(eddon #14) let's write a future together Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #14) let's write a future together (eddon #14) let's write a future together EmptyVen 10 Juin 2022 - 19:00



Let's write a future together.



The best way to predict your future is to create it

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Un portrait très élogieux de Channing lui fut dépeint, au point où elle se demanda pourquoi il avait mis autant de temps à lui parler de cet homme s’il l’appréciait autant. Halston pensait avoir déjà rencontré la plus grande partie de son entourage, mais peut-être qu’il faisait partie de ces personnes qu’il s’était « mis à dos » pour des raisons plutôt obscures, mais elle décidera de ne pas creuser la question, préférant plutôt plaisanter. « C’est l’homme ou son expertise que tu essaies de me vendre ? Je suis perdue. » Cette réplique pouvait paraître assez audacieuse au vu de leur dernière dispute, mais le fait qu’elle soit prête à faire de l’humour sur ce sujet prouvait que cette crise de jalousie était déjà reléguée au grenier. Il avait plus de ressources qu’elle ne se l’était imaginée et elle n’allait pas s’en plaindre, au contraire, il leur enlevait une épine du pied. Il s’était peut-être quelque peu questionné sur sa démarche, puisqu’il avait pris de l’avance, avait choisi quelqu’un sans même demander son avis, mais elle avait confiance en lui, il ne confierait pas un projet d’une telle importance à n’importe qui. Elle ne se lancera donc pas dans un interrogatoire, elle avait une activité bien plus agréable à faire, même si celle-ci pourrait être délicate, raviver des souvenirs désagréables chez le jeune homme. La brune était encore loin de connaître toute sa vie, toutes ses failles, mais ce premier constat qu’il dressa n’avait rien d’étonnant, elle savait très bien ce qu’il ressentait puisqu’elle avait vécu la même chose, elle avait été la fierté de sa mère à l’époque où celle-ci avait beaucoup d’influence sur elle. L’américaine se contenta de lui lancer un regard compatissant, comprenant à travers son soupir qu’il ne voudrait pas s’étendre là-dessus. Elle apprit le nom de la tenue qu’il portait sur la photo suivante, ce qui lui rappela qu’elle n’en savait que trop peu sur sa culture, chose qui lui sera sûrement reprochée par sa belle-mère. Halston se mit dans un coin de la tête qu’elle devrait vraiment se mettre à acheter des livres qui lui permettraient de connaître l’essentiel, pour ne pas avoir l’air d’une idiote le jour J. Une rencontre qui n’était pour le moment pas encore prévue, alors elle pouvait encore respirer. Il lui accorda que sa première supposition devait être bonne, mais il n’était pas certain que la seconde le soit aussi, il prononça un prénom qu’elle ne connaissait pas, provoquant un léger froncement de ses sourcils. Il lui apporta rapidement un éclaircissement, il s’agissait du prénom coréen de sa sœur. « Ahh. » Elle ne l’avait d’ailleurs pas vu depuis un long moment, ce qui l’amena à poser la question suivante : « Elle se porte bien d’ailleurs ? » Il lui avait été difficile de créer un lien avec elle, non pas parce qu’elle la détestait, mais parce qu’elle l’avait rencontré dans des conditions particulières, qui ne l’avaient pas aidé à se faire apprécier de celle-ci à son plus grand regret. Elles pourraient peut-être repartir sur de bonnes bases bientôt, lorsqu’elle pourra l’inviter dans leur futur logement. La conversation dévia sur le père d’Eddie, qui était certainement le membre de sa famille dont il parlait le moins. Était-ce parce qu’il était le plus effacé ou parce qu’il avait une mauvaise relation avec lui aussi ? « Tes parents ont quels âges ? » Elle ressentit soudainement le besoin de comparer l’écart entre leurs parents, non pas pour se rappeler inutilement de celui qui les séparaient eux, mais pour mieux les visualiser. Halston se mit à rire quand il l’attaquait presque sur ce qui ressemblait à un manque d’objectivité selon lui, il était vrai qu’elle ne se voyait pas faire le moindre commentaire négatif à son égard, mais rien dans cet album ne méritait d’émettre une critique, du moins rien qui n’était de sa responsabilité. Ils se rapprochèrent de l’homme qu’il était à l’heure actuelle, il ne lui manquait plus qu’une teinture pour être pleinement lui, une envie de se démarquer qui ne datait pas d’hier selon ses dires. « Tu songeais déjà à changer tes cheveux, tu n’aimes vraiment pas être brun ou tu es juste adepte du changement ? » L’agente de stars aimerait parfois avoir cette audace, elle ne faisait jamais de changements bien significatifs et ce n’était même pas parce qu’elle se trouvait parfaite telle qu’elle était, mais plutôt par crainte du jugement d’autrui. Eddie était plus libre d’esprit à bien des niveaux et c’était grâce à cette différence qu’ils étaient ensemble à présent. Admettre qu’elle en aurait très certainement pincé pour lui au conservatoire, lui rappela un épisode qui n’avait pas l’air très glorieux, ce qu’il confirma en ajoutant une précision. « Je ne sais pas, j’aurais sûrement eu peur de me faire pincer alors j’aurais gardé ce secret pour moi à tout jamais. » Si Eddie était très entouré à l’époque il était même certain qu’elle n’aurait pas osé s’approcher de son casier.  « Dieu merci nous ne nous sommes pas rencontrés dans ce contexte. » Le protégé de l’agente de stars ne voulait pas faire preuve de patience, il cherchait déjà à l’amadouer et on pourrait presque croire que son regard pouvait la faire faillir, mais elle n’était pas aussi faible que cela, du moins jusqu’à ce qu’il ne se dise persuadé qu’elle était craquante et qu’il ne dépose un baiser sur son cou. « D’accord, juste une, mais je ne te promets pas que tu la verras bientôt. »  Elle ne voulait pas se forcer à parler à sa sœur par pur intérêt, elle préférait attendre un moment plus propice pour lui demander un petit service.
 
En mentionnant le mot maison, Halston avait décidé qu’il était l’heure de parler des choses sérieuses, la soirée ne faisait que de commencer mais elle ne se voyait pas attendre plus longtemps. Ils étaient tous les deux détendus et bien installés alors elle n’avait plus besoin de retarder le moment, il le lui confirma en partageant son avis sur le type de logement qu’ils rechercheraient. « C’est parfait, alors. » Elle l’aurait trouvé fou de vouloir rester en appartement, alors que cela n’égalerait jamais le confort d’une maison et qu’il aurait bien besoin d’espace pour mettre à l’aise tous ses animaux. Il lui demanda si elle avait jeté son dévolu sur un quartier en particulier, elle n’en connaissait pas beaucoup parce qu’elle fréquentait toujours les mêmes, mais elle ne s’était pas arrêtée sur l’un d’entre eux. « Réfléchi oui, choisi non. » Eddie souligna un critère qui était aussi important à ses yeux, qu’elle ne soit pas trop loin de son lieu de travail. « Cela réduirait déjà considérablement le nombre de quartiers à viser. » Et ce n’était pas plus mal de ne pas trop s’éparpiller à son sens, de plus ils n’auraient pas la même qualité de vie partout. Il émit son désir de ne pas rester à Redcliffe, elle était ravie de voir qu’il n’était pas réfractaire à l’idée d’en partir puisqu’elle n’était pas vraiment charmée par l’endroit. Il ne lui laissera même pas le temps d’acquiescer, il était trop pressé de lui parler d’un critère qu’elle aurait facilement pu deviner. Elle esquissa un sourire en coin. « J’aimerais également vivre dans un nouveau quartier, pour des raisons que tu connais déjà. » Elles étaient trop évidentes, elle n’avait pas besoin de les énoncer et elle avait aussi la sensation d’avoir fait le tour de Logan City. « Je ne me vois pas dans un petit salon, j’aimerais pouvoir y accueillir mes proches ou au moins avoir une jolie véranda. » Il parla du bien-être de ses chats, qui allaient nécessiter un certain espace rien que pour eux. « Ils découvriront la joie de gambader dans un jardin, car je ne prendrai pas de maison qui n’en possède pas un. » Quel serait l’intérêt de quitter un appartement pour ne pas avoir un minimum de verdure ? Il serait peut-être compliqué d’en trouver un dans une rue qui n’est pas trop éloignée de leurs lieux de travail, mais avec son budget elle était plutôt confiante. Elle se mit à rire quand elle l’entendit parler d’avoir un canapé digne de ce nom, elle le troquerait volontiers pour un autre dès qu’ils quitteront cet endroit. « Un beau canapé d’angle qui pourrait nous accueillir tous les cinq. » Les boules de poils étant tout aussi attirés qu’eux par le sofa, cela ne serait pas superflu. Eddie était prêt à gribouiller à toute allure toutes leurs envies, elle n’avait plus qu’à les lui confier. « J’aimerais avoir une maison moderne et lumineuse, avec un jardin, une salle de bain assez grande pour avoir une baignoire, une pièce qui nous servira de dressing. » Halston avait récemment pu constater qu’ils en auraient bien besoin, la coquetterie du danseur le poussait à avoir un certain nombre de vêtements. Le moment de se jeter à l’eau était venu, elle cessa de prendre appui sur le canapé et se mit bien droite. « J’aimerais avoir... plusieurs chambres, au moins trois. » La brune guetta sa réaction, il s’attendait sûrement à ce qu’elle soit plus explicite. « Premièrement pour pouvoir inviter des proches si nous le souhaitons et puis... » Est-ce que cela allait ressembler à un cheveu s’invitant dans la soupe ? Non, il n’y avait pas de meilleur contexte que celui-ci pour en parler, c’était maintenant ou jamais. « Pourquoi ne pas avoir une chambre d’enfant ? Nous ne sommes pas à l’abri de vouloir en faire un, enfin tu... sais que c’est déjà le cas pour ma part. » Halston fut foudroyée par l’envie de se faire toute petite, et si n’en avait pas envie lui ? Qu’allait-elle faire s’il refusait catégoriquement de fonder une famille ? La voilà suspendue à ses lèvres, en attente du terrible verdict. Pourvu qu’il ne soit pas dans le même état d’esprit que lors du jour de son premier test de grossesse, il pourrait aussi la torturer en lui demandant d’attendre alors qu’elle n’a justement pas le temps, d’attendre, contrairement à lui.




Dernière édition par Halston Hargreeves le Mer 22 Juin 2022 - 15:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(eddon #14) let's write a future together 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi par ses parents, oppa par sa sœur, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues.
STATUT : il s'apprête à faire le plus beau des cadeaux à la femme qu'il aime, sans même se demander s'il est prêt pour un si grand plongeon.
MÉTIER : danseur et chorégraphe pour la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente - et compagne.
LOGEMENT : #68 st paul's terrace (spring hill) avec Halston et leurs trois chats, en attendant que la famille s'agrandisse.
(eddon #14) let's write a future together RsoEjz3H_o
POSTS : 4740 POINTS : 390

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(eddon #14) let's write a future together YtR0nveD_o
eddon #13#14 ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

(eddon #14) let's write a future together O1o1nEs
callie | yang² ☆ because it's not a coincidence, dna. from the day of the universe’s creation and beyond. trough the infinite centuries and beyond. in the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

(eddon #14) let's write a future together PlDFaEq
chaddie #2 ☆ i miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. i miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. i miss those times, i miss those nights, i even miss our silly fights. ☆ 1

(eddon #14) let's write a future together RhyaCfe
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(eddon #14) let's write a future together PPJ9ikW
ebby ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. girl, you've got a friend in me. ☆ 12

(eddon #14) let's write a future together DaUl2BP
aleddie (scénario) ☆ that yellow moon teases me, that i can’t have you. "but you’re only a rough beast." if you’re going to say that kind of thing, get lost. if you need me, change me.

(eddon #14) let's write a future together 3HDuUZw
insane boyz (préliens) ☆ we just keep making and improving because we're one of a kind. no one can copy us, from the start it's been all ours.

(10)
sunan #2wolfie (fb) #1diana #3 x halstoneddon #13trent #1ruben x holden (event)eddon #14chaddie #2asher #3 › diana #4 › ebby #3 › chaddie #3


RPs EN ATTENTE :
(eddon #14) let's write a future together Qn8a

(diana #4, loan #2, eddon #2 ua, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

ab. dimitrikayleighmin-junnasirrileyhattieastridredliorcallie x halstonjenson

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://ladyfamestuff.tumblr.com/

(eddon #14) let's write a future together Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #14) let's write a future together (eddon #14) let's write a future together EmptyMer 15 Juin 2022 - 20:00




☾ let's write a future together
You don't have to feel like a waste of space You're original, cannot be replaced If you only knew what the future holds After a hurricane comes a rainbow
@HALSTON HARGREEVES ☆ EDDIE YANG


Halston se dit perdue et il réalise qu'il ne tarit effectivement pas d'éloges au sujet du Walker, dont il parlait autrefois en des termes bien moins flatteurs que l'américaine n'a jamais eu l'occasion d'entendre. Il ne lui a pas parlé de leur passé commun et il ne sait pas s'il le fera un jour, Eddie n'aurait pas de mal à admettre que Channing n'a pas toujours été un homme avec lequel il s'entend mais il ne se voit pas entrer dans les détails sachant qu'il les accompagnera prochainement dans leur recherche de logement. Qu'Halston puisse penser qu'il n'a pas bien agi par le passé ne serait pas dramatique parce qu'il assume les torts qui sont les siens, quand il considère que cette relation l'a changé c'est aussi dans le sens où il s'emploie à devenir une meilleure personne, plus mature que ce qu'il pouvait être un an plus tôt. Mais cette vieille histoire ne doit pas déteindre sur ce futur qu'ils sont en train de construire, Eddie ne veut pas tout mélanger alors il prévoit de ne pas trop en dire sur son ancienne inimitié avec Channing afin qu'ils puissent tous s'en tenir à des rapports professionnels dans les prochaines semaines. C'est mieux pour tout le monde, il en est convaincu. « Les deux ? » il réplique dans un sourire amusé. « Channing n'est pas blond alors je n'ai pas de quoi m'en faire. » Oui, il a osé. Toujours sur le ton de la plaisanterie Eddie se permet de revenir sur un sujet hautement sensible de leur plus grande dispute à ce jour, lorsqu'il avait supposé qu'Halston pouvait avoir une préférence pour les blonds entre sa nouvelle couleur qu'elle s'était empressée de décrier et ses rapports avec un certain médecin qui l'avaient particulièrement froissé. Il préfère en rire aujourd'hui, Jenson ne gravite plus dans le paysage de l'américaine et même si ça n'efface pas le lien qu'ils ont pu avoir Eddie veut laisser ces tensions derrière eux en espérant qu'elles ne ressurgiront pas un jour. Il fait en tout cas confiance à Channing pour ne pas lui faire concurrence aux yeux de la brune, et il sait de source sûre que le cœur de celui-ci bat pour une autre alors c'est on ne peut plus serein qu'il présentera sa compagne au grand brun lorsque le moment sera venu. Pour l'heure ce sont les photos de son enfance qui captent toute l'attention d'Halston, il apprécie d’ailleurs qu'elle ne rebondisse pas sur le commentaire émis au sujet de sa mère qu'il n'espère plus rendre fière à ce stade et qui regrette certainement beaucoup cette version de lui enfant qui comblait toutes ses attentes. En grandissant Eddie a emprunté une autre voie que celle qui lui était destinée et revoir ces photos lui rappelle combien la relation avec sa mère s'est détériorée au fil des années, mais aussi à quel point son soutien lui a manqué quand il pourchassait son rêve. Elle n'a jamais fait le déplacement pour le regarder danser et ses absences ont laissé en lui un vide profond, qu’Eddie préfère nier la plupart du temps. Il a heureusement toujours pu compter sur sa petite sœur pour venir l'encourager à chaque compétition avec son groupe et à chaque grande première au théâtre, sa plus fidèle supportrice n'a jamais cessé de croire en lui et dans un monde idéal leur relation n'aurait pas connu d'agitation l'an passé. Il a pourtant grandement déçu Callie avec ses dissimulations et ses manigances, et après plusieurs mois Eddie n'est pas certain de pouvoir dire qu'il a retrouvé l'entière confiance de sa petite sœur. « Elle va bien oui, je ne lui ai simplement pas encore parlé de notre déménagement. » Il compte le faire mais il n'oublie pas que Callie n'a pas accueilli la nouvelle de son couple avec beaucoup d'enthousiasme, alors cette fois il veut bien choisir son moment pour lui annoncer les choses. « Tu te souviens qu'elle est architecte ? Je pense qu'elle apprécierait de pouvoir donner son avis sur notre futur logement, étant donné que c'est son domaine mais.. je ne forcerai rien si l'idée ne te plait pas. » Il comprendrait qu'Halston émette quelques réserves étant donné la nature quasi inexistante de leur rapports, et le fait que les deux femmes ne se soient pas rencontrées dans les meilleures conditions. Eddie serait heureux d'inclure sa petite sœur à ce grand projet mais il ne le fera qu'avec l'accord d'Halston, à qui il n'imposera rien. La famille du danseur reste au centre de l'attention avec une prochaine question sur l'âge de ses parents, qu'Eddie n'est pas gêné de dévoiler. « Ma mère a 51 ans, mon père 56. » Le calcul est rapidement fait, Sun-Hi et Kang-Dae ont bien cinq ans d'écart mais cette petite différence n'a jamais choqué qui que ce soit, ce qui ne veut pas du tout dire que la leur sera bien acceptée. La société est plus tolérante quand l'homme s'avère être l'élément le plus âgé d'un couple, car c'est aussi en ça que leur propre histoire détonne. « Elle m’a eu à 25 ans, ça peut paraître jeune mais chez nous ça ne l’est pas tellement. » Sun-Hi dirait même que c'est l'âge idéal pour un premier enfant, alors ce n'est pas pour rien qu'elle revient régulièrement à la charge sur le sujet des enfants parce qu'elle ne désespère pas de voir son fils devenir papa dans un futur proche. Les photos les plus récentes sont celles qu'Eddie assume le plus, lui qui n'estime pas avoir beaucoup changé ces dernières années et qui est aujourd'hui très loin de l'enfant complexé et mal dans sa peau qu'il était bien des années en arrière. Trouver son style lui a permis de s'accepter puis de s'affirmer, avant d'oser véritablement se démarquer avec des colorations improbables, ou tout simplement remarquables. Halston comprend qu'il songe depuis longtemps à colorer ses cheveux, elle s'interroge alors sur ses motivations tout en effleurant l'idée qu'il puisse abominer son brun d’origine. « Je me lasse vite d'une couleur, qu'elle soit naturelle ou non j'ai besoin de me renouveler. Peut-être que je ferais un peu plus honneur à mon brun si ma mère n'y était pas autant attachée, elle voit ces colorations comme le désir d'effacer mes origines mais elle se trompe, j'aime juste changer de tête de temps en temps. » Il déteste les raccourcis que Sun-Hi peut faire, en l'accusant de renier ses racines asiatiques simplement parce qu'il n'est pas un adepte de la sobriété et du naturel. Il y a peut-être bien un désir de la provoquer derrière tout ça mais Eddie ne l'admettra pas, car peut-être n'en est-il lui-même pas totalement conscient. « À part ma dernière excentricité en date tu n'as rien contre ces changements toi, si ? » Halston n'est en principe pas gênée par ses variations capillaires mais elle a bien détesté sa dernière couleur, c'est le signe que ce qui lui plait ne plait pas forcément aux autres et qu'il n'est pas toujours facile à suivre quand il en fait voir de toutes les couleurs à ses cheveux – littéralement, pour le coup. L'américaine aurait eu trop peur de lui avouer son béguin s'ils s'étaient connus à l'époque du conservatoire alors il n'aurait pas eu droit à des petits mots de sa part comme ceux de sa mystérieuse admiratrice, aussi fictive a-t-elle pu être à l'époque. « Quel dommage, on se serait sûrement mutuellement plu sans le savoir. » Dans cette version de l'histoire Eddie n'a aucun mal à imaginer une attirance inavouée et réciproque, et toute ressemblance avec des faits réels n'est pas tellement fortuite. « Comme dans la réalité, finalement. » Il n'hésite pas à le souligner car c'est bien de là que découle leur couple, et il n'existe sans doute pas d'époque où Halston ne lui aurait pas tapé dans l'œil. Elle devait avoir tout pour lui plaire à vingt ans déjà, ce qu'Eddie ne pourra qu'essayer de se figurer tant qu'il n'aura pas vu de photos d'elle à cet âge ou à un autre. Il obtient quand même gain de cause en insistant légèrement, Halston lui promet une photo dont il ne verra pas la couleur tout de suite mais elle accepte de partager un bout de son passé avec lui, c'est déjà une petite victoire. « Merci jagi. » il souffle dans un sourire reconnaissant tout en acceptant de se montrer patient. Il n'y a pas d'urgence après tout, Eddie l'a lui-même fait attendre avant de lui dévoiler les clichés qu'il lui avait promis alors elle peut bien prendre son temps, à son tour.

Ils tombent naturellement d'accord sur le fait qu'ils partiront prochainement en quête d'une maison, la réflexion a vraisemblablement été menée d'un côté comme de l'autre avant d'être mise en commun ce soir et savoir que leurs attentes se rejoignent déjà sur ce premier point peut sembler prometteur pour la suite. Après tout Eddie vit depuis des années en appartement, Halston aurait pu croire qu'il s'y était trop habitué pour vouloir d’autre chose mais il doit bien admettre qu'une maison comporte tout un tas d'avantages face auxquels un appartement ne pourra jamais rivaliser. Il leur faut après ça se décider sur une zone de recherches car les biens à acquérir ne seront pas les mêmes d'un quartier à l'autre, en plus du prix susceptible d'évoluer c'est aussi la proximité avec leur travail qui doit être considérée et Halston a apparemment commencé à étudier la question sans avoir pour autant arrêté son choix. Eddie ne cache pas son désir de changer de secteur car il a fait son temps à Redcliffe, tout comme il comprend qu'elle ne souhaite pas non plus rester à Logan City entre les mauvais souvenirs qu'elle y garde et le fait qu'un peu de nouveauté soit toujours bon à prendre. Cette ville a tant à leur offrir, ils auraient tort de ne pas aller voir si l'herbe peut être plus verte ailleurs. « On élimine donc Redcliffe et Logan City.. » qu'il annonce tout en rayant ces deux quartiers de sa liste préétablie. « Il nous reste Toowong mais mes parents y habitent et je n'ai pas particulièrement envie de me rapprocher d'eux, Bayside en bord de mer, Fortitude Valley qui doit être le mieux situé par rapport à la Shining Stars' et la Northlight, et Spring Hill en centre-ville où se trouve ton agence. » Sur le papier Fortitude semble être le plus idéalement placé mais c'est un quartier animé en soirée d'après ce qu'il sait, et il s'imagine qu'Halston aspire plutôt à un quartier calme alors il ne le présente pas directement comme la meilleure solution pour eux, car être proches de leur travail a son importance mais ce n'est pas non plus le seul critère entrant en compte. Il note ensuite que l'américaine se projette avec un grand salon et une véranda, avant qu'elle ne valide le besoin d'espace pour ses chats et le côté indispensable d'un jardin dont elle n'imagine pas leur future maison être dépourvue. « J'adorerais avoir un jardin moi aussi, je ne te cache pas que ça me manque. Les chats n'ont jamais été habitués à sortir et je sais que Poby sera trop craintif pour ça, mais si les deux autres ne s'échappent pas ils pourront profiter de l'extérieur quand je serai là pour les surveiller. » Eddie, un papa-chat beaucoup trop protecteur ? Il possède des chats d'intérieur, les habituer à sortir à leur âge pourrait être compliqué et il n'a aucune envie que l'un d'eux puisse se faire la malle, alors il veillera à ce qu'ils ne quittent jamais le jardin et le reste du temps ils ne seront pas moins heureux à l'intérieur surtout si la maison ne manque pas de surface. Il approuve le canapé d'angle d'un hochement de tête puis continue de dresser la liste des envies d'Halston, une maison moderne et lumineuse rentre également tout à fait dans ses critères de choix et une salle de bain plus grande que l'actuelle ne sera pas non plus du luxe. L'allusion au dressing le fait sourire parce qu'il a toujours regretté que sa chambre ne soit équipée que de minuscules rangements, alors c'est un peu comme si l'américaine lisait dans ses pensées avant même qu'il ne puisse les formuler à voix haute. « J'en rêve si tu savais, il faut voir la place que prennent mes vêtements de sport et mes chaussures. » La vie de danseur dans toute sa splendeur. Rien que ça, déjà, nécessiterait une armoire entière et Eddie ne serait ainsi plus forcé de les entasser aux quatre coins de sa chambre et dans les vestiaires de son studio. Pour ce qui est du nombre de chambres Halston opterait idéalement pour trois, ce qui a le don de l'intriguer et l'amène à reporter un regard interrogateur vers elle. Il conçoit l'utilité d'une chambre d'ami pouvant accueillir leurs proches quand ils auront de la visite, mais son cœur rate un battement lorsqu'il devient question d'une chambre d'enfant alors qu'Halston semble réunir tout le courage qu'elle peut trouver pour lui communiquer cette idée. Eddie cesse de prendre des notes et repose son stylo dans un geste lent, avant de se tourner partiellement vers elle car il sent que la discussion à venir n'est pas du tout anodine, et qu'elle pourrait même changer le cours de leurs deux vies. « Je le sais, oui. » il souffle d'une voix empreinte de douceur car il ne peut pas ignorer son envie d'avoir un enfant, Halston n'est juste jamais revenue sur celle-ci et il suppose que ça n'était qu'une question de temps avant que le sujet ne s'immisce de nouveau entre eux. « On peut en parler tu sais, ça fait longtemps qu’on évite le sujet pour les raisons que tu connais. » Et il tente de prendre toutes les pincettes du monde en le disant, car tout ça le ramène inévitablement à un épisode survenu au bureau de l'argente, synonyme à l'époque de frayeur pour lui et de déception pour elle. Halston avait espéré un cadeau de la nature qui n'était finalement pas arrivé, il se souvient qu'elle avait aussi évoqué sa ménopause en approche et son désir de ne pas finir ses jours sans enfant. C'est fou comme tout lui revient subitement, et comme il peut aussi voir les choses sous un tout autre angle aujourd'hui. « Tu es bien sûre de vouloir de tout ça avec moi Halston ? » il ne peut s'empêcher de la questionner, ses yeux ancrés dans les siens et l'une de ses mains glissant jusqu'à celle de l'américaine. « Vraiment ? » Le jour de la fausse joie à son bureau Eddie lui avait dit qu'elle méritait de faire cet enfant avec un homme responsable qu'elle aurait choisi, un homme qu'elle aimerait et qui lui donnerait envie de fonder une famille autrement que par accident. Est-ce qu'il peut être cet homme-là, à présent ? Les choses semblent bien plus évidentes un an plus tard compte tenu des grands projets qu’ils font, mais Eddie mentirait s'il disait que ça ne lui donne pas encore le tournis. « C’est ton rêve, le plus important pour moi c’est que tu sois heureuse et forcément je.. j’espère être à la hauteur quand ça arrivera. » Il doute peut-être bien du père qu'il pourrait être mais l'idée ne le rebute plus comme autrefois, avec la maturité gagnée durant l'année et ses priorités qui ont aussi fondamentalement changé. Eddie croit en leur histoire et au futur qu'ils écriront ensemble, ils ont accompli tellement de chemin depuis leur belle erreur que les choses lui apparaissent avec d'autres couleurs désormais. Et bien sûr il songe à Halston qui attend ce jour depuis longtemps, dont tous les espoirs doivent aujourd'hui reposer sur lui. Est-ce qu’il pourrait lui faire ce cadeau ? Il le lui a déjà dit : il ferait n’importe quoi pour elle, y compris effectuer le plus grand saut de toute sa vie sans même se demander s’il est prêt pour ça. Eddie se rapproche alors pour venir coller son front au sien, et c'est d'une main délicate qu'il caresse sa joue. « Mais je t’aime, et si je dois avoir un enfant je sais que ce sera avec toi. » Il le sait parce qu'il n'avait jamais étudié l'idée avant de la connaitre, il ne parlerait pas d'évidence pour un rôle qu'il devra apprendre à endosser et qui l’effraie toujours sous certains aspects mais c'est le genre d'aventure qu'Eddie ne se verrait pas vivre avec une autre, aussi folle et imprévisible soit-elle. Halston est faite pour être mère, il n'en a jamais douté et même s'il ne le dit pas, son regard lui laisse entendre que cette chambre d'enfant aura bien sa place dans leur future maison.






glitters:
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(eddon #14) let's write a future together Tumblr_inline_phphjvfRfb1vtopgs_250
POSTS : 3454 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Maisie - Eddon #13 - Alexandra - Diana & Eddie - James #3 - Eddon #14

(eddon #14) let's write a future together 4S2xhADq_o
EDDON #12 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(eddon #14) let's write a future together KnVjLzGw_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(eddon #14) let's write a future together 0y1l
HALSANA #2 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(eddon #14) let's write a future together Mx1f
RPs EN ATTENTE : Eddon #UA 2 - Micah - Charlie
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Lydie (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(eddon #14) let's write a future together Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #14) let's write a future together (eddon #14) let's write a future together EmptyMer 22 Juin 2022 - 17:17



Let's write a future together.



The best way to predict your future is to create it

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

La décontraction d’Eddie face à sa question était étonnante, il lui avait toujours paru plus jaloux qu’elle et pourtant, il était à présent prêt à blaguer. Il devait certainement bien connaître l’homme en question et sa situation, pour lui répondre de cette manière, mais il restait tout de même un peu effronté, ce qui lui prouvait qu’il n’avait pas entièrement changé. Elle préférait en rire tout en secouant légèrement sa tête, cette prétendue préférence pour les blonds resterait donc dans les annales. L’agente de stars s’était pourtant habituée à la couleur de cheveux de son compagnon, certainement parce que celle-ci était moins flashy qu’au tout début, celle-ci attirait moins l’attention à présent. Les regards curieux qui se portaient vers eux ne la laissaient pas encore totalement indifférente, mais ce n’était pas un gros problème comparé à ceux qu’elle devait gérer depuis plusieurs semaines. La brune pourra peut-être aborder plus en profondeur sa relation avec le psychologue et son rapport avec son âge, une fois qu’elle aura mis ce cambriolage derrière elle. Deux chiffres qui lui poseront peut-être beaucoup moins de tracas une fois qu’elle aura une réponse à la question qui la taraudait de nouveau, encore plus que la première fois. Une certaine horloge ne cessait de lui rappeler qu’elle pourrait décider de son destin, si elle continuait de traîner. L’américaine l’oublia instantanément lorsque que la conversation se centra sur la sœur du danseur, à qui il n’avait pas encore parlé de leur futur déménagement. Elle en concluait que leur relation ne devait pas être encore au beau fixe, mais l’entendre parler du métier de la demoiselle et de son utilité, lui donnait l’impression qu’elle pourrait leur donner un coup de pouce pour qu’ils puissent renouer plus vite. Halston pensait également qu’elle serait plus facilement intégrée dans sa famille, si elle laissait un de ses membres apporter sa patte. « Pourquoi pas. Elle est jeune, donc je pense qu’elle pourrait nous aider à avoir un logement assez contemporain. » Elle ne pensait pas se mouiller en pensant que lui aussi préférerait la modernité à un style ancien. Halston ne voyait pas encore sur quels points ils pourraient être en désaccord, mis à part le nombre de chambres qu’elle souhaitait et qui allait très certainement le surprendre. Eddie lui confia les âges de ses deux parents, qui n’étaient pas très éloignés de ceux des siens, car ils avaient tous les quatre pour point commun d’avoir fonder leur famille plutôt jeunes. « Ma mère m’a eu pratiquement au même âge que la sienne. » Malgré ses ambitions, elle n’avait pas trop tarder à construire sa fratrie et cela ne l’avait pas empêché de créer un empire prospère. Une comparaison qui ne pouvait être que douloureuse, lui rappelant qu’elle n’était pas à la hauteur de l’ambition de ses parents, qui n’avaient pas dû favoriser leur travail avant leur désir d’enfanter. Elle se pinça les lèvres, avant de se demander si elle regrettait vraiment totalement ses choix ? Si elle avait donné naissance à un ou plusieurs enfants durant son union avec son ex-mari, elle ne se serait peut-être pas avec le danseur à l’heure actuelle, elle aurait sûrement eu bien plus de mal à divorcer dans de telles conditions. Elle regarda son cadet avec une certaine tendresse, comment aurait-elle pu passer à côté de lui ? Ce n’était tout bonnement pas concevable. Plus elle passait de temps à ses côtés et plus elle avait l’impression d’être plus épanouie avec lui qu’elle ne l’était avec l’acteur.  Elle adorait en découvrir toujours plus sur lui, il n’était pas avare d’explications concernant son adoration des colorations. « Je n’ai aucun doute sur le fait que tu ne renies pas tes origines, tu le fais donc en partie par rébellion. » Est-ce qu’elle en était étonnée ? Pas le moins du monde. Il lui démontrait qu’il se permettait plus de libertés, qu’elle n’avait pu en faire au même âge et c’était tant mieux pour lui. « Non, je trouve cela plutôt original d’être avec un homme qui change plus de couleurs que moi, mais je dois admettre que je ne vais pas forcément adhérer à toutes les excentricités. » L’ouverture d’esprit de la brune avait tout de même quelques limites, sur lesquelles il allait peut-être encore s’asseoir un jour. Le couple chercha à s’imaginer ce qui aurait pu arriver dans un univers parallèle où ils auraient fréquentés les mêmes bancs, un scénario qui n’avait rien de bien palpitant, au contraire puisqu’ils semblaient se mettre d’accord sur le fait qu’aucun d’entre eux n’aurait fait le premier pas. « Heureusement que notre réalité est bien moins décevante. » Dit-elle en battant des cils. Il finirait un jour par connaître ses anciennes apparences, il la remerciait déjà de bien vouloir les lui partager un jour. Il pouvait en découvrir certaines en quelques clics, mais elle préférait largement être celle qui lui partage ces images appartenant à d’autres époques.
 
Ils procédèrent à l’élimination de certains quartiers, elle avait oublié que les parents d’Eddie vivaient également à Brisbane, ce qui était plutôt normal puisqu’elle ne s’était encore jamais rendue chez eux. Il était bon de savoir où ils vivaient et qu’il ne voulait pas être trop près d’eux, l’inverse aurait étonné l’agente de stars qui le voyait comme un jeune homme assez indépendant. Elle était très soulagée de l’apprendre, après tout ils étaient deux parfaits inconnus avec lesquels elle ne s’entendrait pas forcément, elle préférait donc garder une certaine distance avec eux. « Nous ne retiendrons pas Toowong alors, Bayside a un beau cadre mais je crains que cela ne soit un peu loin de tout. La Fortitude Valley est un quartier un peu trop mouvementé à mon goût. » Il ne leur restait donc plus que le centre-ville, ce qui l’avantagerait probablement davantage elle plutôt que lui, mais cela n’avait pas l’air de le déranger plus que cela. L’américaine serait bien évidemment ravie de pouvoir diminuer son trajet. « Tu veux bien de Spring Hill du coup ? Être plus près de mon agence me conviendrait tout à fait. » Elle ne craignait pas la possibilité que de la proximité puisse la laisser se faire vampiriser par son bureau, parce qu’elle se voyait bien plus attirée par la demeure dans laquelle elle retrouverait Eddie et tous ses chats. Des animaux sur lesquels il voulait un peu trop veiller. « Si les clôtures sont suffisamment hautes, tu n’auras aucun soucis à te faire tu sais. » Après tout ses boules de poils ne possédaient pas de super pouvoirs leur permettant de s’enfuir à tout moment, contrairement à ce qu’il pourrait s’imaginer. La liste de leurs critères s’allongeait avec fluidité, elle croisait les doigts pour que cela dure jusqu’au bout. Le danseur acquiesça facilement à son extravagante envie qui était d’avoir un dressing, elle voyait bien qu’il peinait à ranger toutes ses affaires actuellement. « Je sais. » Elle n’avait pas laissé la majorité de ses vêtements à Logan City pour n’importe quelle raison, elle n’avait pas envie d’envahir cette espace qui était déjà insuffisant pour son occupant légitime. L’agente de stars n’était qu’une squatteuse qui ne participait pas au loyer, parce qu’elle savait bien qu’il le refuserait catégoriquement. Elle était plus dans l’ignorance concernant l’attitude qu’il adoptera face à son dernier critère. Halston avait la sensation qu’il n’y adhérait pas totalement, probablement parce qu’il ne savait pas où elle voulait en venir ou plutôt parce qu’il avait besoin qu’elle soit explicite. Elle préféra prendre les devants plutôt que de recevoir ses interrogations. Il sembla plus attentif que jamais, délaissant son stylo pour lui faire face. Ses premiers mots ne lui laisseront pas entendre son avis sur la question, mais son ton se voulait plutôt rassurant. Il lui signala qu’ils étaient libres de parler ouvertement de ce sujet, qu’elle avait soigneusement évité. Il ne lui avait pas l’air paniqué pour le moment, mais peut-être qu’il cachait juste bien son jeu. Eddie voulait s’assurer qu’elle voulait bien de tout cela avec lui. Elle était presque attristée qu’il puisse lui poser cette question, c’était comme s’il se considérait encore indigne de l’amour qu’elle lui portait. « Bien sûr. » Répondit-elle avec un sourire en coin. « Il n’y a pas plus logique pour moi que de vouloir fonder une famille avec l’homme que j’aime. » Halston ne voulait pas adopter et encore moins porter l’enfant d’un autre, elle lui avait donc répondu sans la moindre hésitation. Elle était déjà prête à devenir la mère de sa progéniture lorsqu’ils se connaissaient seulement depuis quelques mois, alors elle ne risquait pas de l’être encore moins maintenant qu’ils étaient en couple et sur le point d’acheter une maison ensemble. Il lui déclara que rien n’avait plus d’importance que de la rendre heureuse, même dans ses rêves les plus fous elle n’aurait jamais projeté une telle réponse. « Tu f... ferais ça pour moi ? » Il ne prenait pas ses jambes à son cou, ce qui était un joli pied de nez contre les Hargreeves qui ne croyaient pas en eux. Il se rapprocha d’elle et lui fit une déclaration qui enfonça le clou, déclenchant un tel bouleversement chez l’agente de stars qu’elle se mit à pleurer de joie. « Je t’aime, je t’aime, je... » Elle se jeta sur lui pour l’embrasser avec fougue, scellant cet accord qu’elle n’aurait jamais cru obtenir en l’espace de quelques minutes. « Je suis tellement heureuse si tu savais. » Elle pouvait aborder cette année plus sereinement, puisqu’elle celle-ci pourrait peut-être lui réserver la plus belle des surprises, mais elle avait besoin d’en avoir la confirmation. « Tu ne serais donc pas contre que j’arrête la contraception prochainement ? » Elle s’emballait peut-être sous le coup de l’excitation, elle reprit rapidement la parole. « Je ne veux rien t’imposer, si tu veux attendre encore un peu je l’accepterai. »  Même si cela lui coûterait de patienter une année ou plus, elle ne voulait pas gâcher cet instant.


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(eddon #14) let's write a future together 7vHkInU ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi par ses parents, oppa par sa sœur, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues.
STATUT : il s'apprête à faire le plus beau des cadeaux à la femme qu'il aime, sans même se demander s'il est prêt pour un si grand plongeon.
MÉTIER : danseur et chorégraphe pour la Northlight Theater Company, également acteur pour les beaux yeux de son agente - et compagne.
LOGEMENT : #68 st paul's terrace (spring hill) avec Halston et leurs trois chats, en attendant que la famille s'agrandisse.
(eddon #14) let's write a future together RsoEjz3H_o
POSTS : 4740 POINTS : 390

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(eddon #14) let's write a future together YtR0nveD_o
eddon #13#14 ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)1112

(eddon #14) let's write a future together O1o1nEs
callie | yang² ☆ because it's not a coincidence, dna. from the day of the universe’s creation and beyond. trough the infinite centuries and beyond. in the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 123

(eddon #14) let's write a future together PlDFaEq
chaddie #2 ☆ i miss the colors that you brought into my life, your golden smile, those blue-green eyes. i miss your gentle voice in lonely times like now, saying it'll be alright. i miss those times, i miss those nights, i even miss our silly fights. ☆ 1

(eddon #14) let's write a future together RhyaCfe
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(eddon #14) let's write a future together PPJ9ikW
ebby ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. girl, you've got a friend in me. ☆ 12

(eddon #14) let's write a future together DaUl2BP
aleddie (scénario) ☆ that yellow moon teases me, that i can’t have you. "but you’re only a rough beast." if you’re going to say that kind of thing, get lost. if you need me, change me.

(eddon #14) let's write a future together 3HDuUZw
insane boyz (préliens) ☆ we just keep making and improving because we're one of a kind. no one can copy us, from the start it's been all ours.

(10)
sunan #2wolfie (fb) #1diana #3 x halstoneddon #13trent #1ruben x holden (event)eddon #14chaddie #2asher #3 › diana #4 › ebby #3 › chaddie #3


RPs EN ATTENTE :
(eddon #14) let's write a future together Qn8a

(diana #4, loan #2, eddon #2 ua, ebby #3)


RPs TERMINÉS : (2022) diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

ab. dimitrikayleighmin-junnasirrileyhattieastridredliorcallie x halstonjenson

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://ladyfamestuff.tumblr.com/

(eddon #14) let's write a future together Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #14) let's write a future together (eddon #14) let's write a future together EmptyDim 3 Juil 2022 - 17:17




☾ let's write a future together
You don't have to feel like a waste of space You're original, cannot be replaced If you only knew what the future holds After a hurricane comes a rainbow
@HALSTON HARGREEVES ☆ EDDIE YANG


Il n'est pas forcément serein en soumettant l'idée que sa petite sœur intervienne dans l'aménagement de leur futur logement parce qu'il sait combien la situation est compliquée entre les deux femmes, en grande partie par sa faute. Eddie n'a pas bien fait les choses l'année passée en dissimulant cette relation à Callie après lui avoir déjà caché l'étendue de sa blessure pendant des mois, deux grands bouleversements survenus dans la vie du danseur dont sa cadette a pris brutalement connaissance dans un laps de temps rapproché ajoutés à tous les torts qu'Eddie cumulait déjà. Dire qu'il n'a pas assuré dans son rôle de frère serait un euphémisme à ce stade, et depuis chaque occasion est bonne pour tenter de recoller les morceaux avec Callie, doucement mais sûrement parce qu'il s'accroche encore à l'idée de retrouver la relation qui les unissait autrefois. Les choses ont changé pourtant, une nouvelle femme fait aujourd'hui partie de sa vie et Eddie rêve du jour où une entente sera possible entre sa compagne et sa sœur, sans avoir à redouter les fois où toutes deux seront amenées à se voir. Offrir un rôle à Callie dans ce grand projet pourrait être un bon moyen de l'inclure dans cette nouvelle vie où elle n'estime pas avoir vraiment sa place, même s'il préfère mettre l'accent sur les compétences de sa petite sœur face à Halston car après tout, avoir une architecte dans la famille peut s'avérer être un précieux atout dans leur situation. Et il est agréablement surpris d'entendre que l'américaine n'est pas contre l'idée, la jeunesse de sa sœur participerait même à la modernité sur laquelle le couple pourrait décider de miser et elle ne se trompe pas en supposant que du haut de ses vingt-quatre ans Callie est bel et bien en phase avec son époque. « C'est aussi ce que je pense. Je lui en parlerai alors, elle accueillera peut-être mieux la nouvelle du déménagement avec cette offre. » Il n'est pas sûr de lui en le disant mais il veut croire que la benjamine Yang sera quand même sensible à cette main tendue, tout comme au fait que le couple fasse appel à elle pour un projet leur tenant autant à cœur. « Merci pour elle. » il ajoute à l’attention de l’agente pour cet effort qu’elle consent à faire. Eddie serait heureux de pouvoir conjuguer Halston, Callie et ce nouveau logement mais leurs démarches débutant à peine, chaque chose en son temps. Il apprend que la mère de l'américaine et la sienne avaient sensiblement le même âge quand elles les ont mis au monde, la précocité de Sun-Hi ne risque donc pas de la choquer mais il est de toute façon bien connu que les mères d'aujourd'hui le deviennent plus tardivement que leurs prédécesseures. Eddie ne connait pas beaucoup de femmes de leur époque qui ont eu un enfant à vingt-cinq ans ou plus jeune, il pourrait évidemment citer Charlie mais elle se passerait bien d'un tel exemple, il s'en doute. Les temps ont en tout cas bien changé et la mère du danseur oublie que lui mettre la pression pour les enfants à son âge ne le fera pas devenir père plus vite. Il ne cherche plus à combler ses attentes depuis bien longtemps et il renonce aussi au fait de lui convenir capillairement parlant, quand bien même ce désir de suivre ses propres tendances puisse dissimuler l'envie de la contrarier. C'est ce qu'Halston en conclut alors que lui-même se l'avoue encore difficilement, refusant sans doute d'admettre que l'opinion de sa mère tient une place aussi importante dans sa vie pour qu'il cherche autant à aller à l'encontre celle-ci. Elle ne le croit au moins pas capable de renier ses origines et ça le rassure, même si ses prochains mots lui prouvent bien que la validation de l'américaine ne lui est pas automatiquement acquise quand il est question de colorations. « Je n’opérerai plus de changement radical au niveau de mes cheveux sans te prévenir. Et rassure-toi, le châtain reste ma transition préférée donc j'y reviendrai toujours. » il l'informe dans un sourire, même s’il semble aussi sous-entendre que le choix lui revient, malgré tout. Le jour où Eddie n'osera plus expérimenter les couleurs lui passant par la tête il faudra s'inquiéter, parce qu'il tient beaucoup trop à cette liberté pour accepter qu'on la lui enlève. Son tort la dernière fois a été d'opter pour ce violet sans en avertir Halston, c'est un regret qu'il a mais c'est aussi le seul, car la symbolique de cette couleur dans un tel moment de sa vie l'a emporté sur la désapprobation de sa compagne à l'arrivée. Ce n'est pas grave si parfois l'agente trouve qu'il va trop loin, ce ne sont que des cheveux et il ne croit pas se tromper en pensant qu'elle l'aime au-delà de tout ça. Et Eddie ne risque pas de la contredire sur le fait que leur réalité dépasse de très loin tous les scénarios fictionnels qu'ils peuvent imaginer, ce que leur rencontre aurait donné dans une autre dimension ou à une autre époque a même peu d'importance car ce qu'ils vivent aujourd'hui est finalement tout ce que le danseur souhaite retenir. « Je ne retournerai en arrière pour rien au monde, tu sais. » Bien sûr qu'elle le sait, son regard à lui seul en témoigne. Il ne prendrait certainement pas le risque de changer le cours des choses ainsi que l'évolution de leur relation, même si on lui proposait de remonter le temps pour tenter d'éviter toutes les complications qu'ils ont connues Eddie refuserait car ces obstacles ont aussi contribué à rendre leur histoire encore plus belle, et leur couple encore plus fort. C'est simple il ne changerait rien s'il le pouvait car il n'a jamais été du genre à vouloir réécrire le passé, aussi imparfait et frustrant a-t-il pu être parfois. Vivre avec des regrets, vraiment, très peu pour lui.

La liste entre ses mains s'affine peu à peu, à mesure qu'Eddie raye les options de quartiers ne récoltant pas leur préférence. Ils éviteront Toowong pour ne pas être trop proches des parents du danseur, et pour ne pas donner des idées à Sun-Hi comme débarquer à l'improviste chez eux à la moindre occasion. Halston est ensuite d'avis que Bayside ne représente pas beaucoup d'avantages en se trouvant assez loin de la ville, et en prenant leurs distances du centre de Brisbane ils ne rempliraient effectivement pas l'un de leurs objectifs consistant à trouver un juste milieu entre l'agence et le théâtre. « Bien. Je retire aussi Bayside alors, tu as raison. » approuve-t-il en tirant un trait net sur le quartier en question, avant que l'américaine ne lui fasse remarquer que Fortitude Valley risque d'être un peu trop animé pour elle. C'est aussi ce qu'il s'était dit en le proposant, il n'était lui-même pas vraiment convaincu qu'ils pourraient y mener une vie faite de quiétude comme ils semblent y aspirer l'un comme l'autre alors le mieux est certainement d'éliminer cette seconde option également. « Oui et puis toi et moi on sort peu, je ne sais honnêtement pas ce qu'on ferait dans un quartier grouillant de bars et d'animations. » Ils pourraient décider de sortir un peu plus cela dit, mais ce n'est pas demain la veille qu'on fera d'eux de vrais fêtards. Rien ne vaut le confort d'un nid douillet après une rude journée de travail, Eddie préfèrera toujours se détendre chez lui plutôt que d'enchainer les sorties et ce sera d'autant plus le cas quand ils auront une maison à eux. Spring Hill s'impose finalement comme le meilleur choix possible avec sa proximité avec la Shining Stars Agency d'une part, mais pas que. « Il y a aussi un centre commercial et un commissariat dans ce secteur, ça te rassurerait mon amour ? » Eddie songe évidemment au cambriolage qui a tant marqué l'américaine, et aux craintes qu'elle conserve peut-être encore malgré leur déménagement à venir. La présence d'un commissariat non loin de chez eux l'aidera peut-être à se sentir un peu plus en sécurité, même si ce quartier comporte un autre avantage qu'Eddie n'ose pas détailler. C'est aussi là que vit sa meilleure amie et ça ne lui déplairait forcément pas de se rapprocher d'elle même s'il ne se voit pas le souligner ici et maintenant. Halston pourrait croire que sa seule motivation réside dans le fait d'être proche de Charlie et il ne veut pas lui mettre inutilement ce genre d'idées en tête, encore moins un jour comme celui-ci. « Spring Hill me va parfaitement, je pense qu'on peut concentrer nos recherches dans cette zone en priorité. » Et quelque chose lui dit qu'avec l'aide de Channing ils ne mettront pas longtemps à trouver leur bonheur, il ne sait pas si ce quartier compte beaucoup de maisons à vendre ces temps-ci mais il n'est pas vraiment inquiet. Quant à la perspective de laisser ses chats gambader à l'extérieur Eddie n'est pas contre, il leur fait plutôt confiance pour ne pas tenter de s'échapper mais une clôture d'une certaine hauteur ne sera peut-être pas du luxe, comme le suggère l'américaine. C'est donc un autre critère dont Eddie prend note avant d'ajouter à sa liste la nécessité évidente d'un dressing, pour permettre enfin au couple d'entreposer dignement leurs affaires. Jusqu'ici Halston et lui n'ont aucun mal à s'entendre sur leurs attentes respectives, Eddie est même rassuré de voir à quel point celles-ci se complètent car c'est à ses yeux le signe qu'ils vont dans la même direction et que personne ne devra sacrifier ses envies pour tenter de trouver un terrain d'entente. Tout s'enchaine naturellement jusqu'à ce que la discussion ne dérive sur les chambres, rendant Halston manifestement plus songeuse que pour le reste. Il comprend vite que le sujet s'étend bien au-delà d'un simple chiffre à fixer et il ne se trompe pas, puisque l’américaine choisit de remettre sur la table un sujet que le couple contourne depuis de longs mois maintenant, brisant ainsi le tabou qui s'était installé avec le temps autour de la question des enfants. Eddie est prêt à en parler si c'est ce qu'elle souhaite, il n'a jamais osé revenir dessus le premier mais il se doutait au fond de lui qu'elle n'y avait pas renoncé, connaissant son rêve et son désir de porter la vie. Un rêve qu'il ne lui demandera jamais d'abandonner, bien au contraire. Il n'avait pas les épaules pour assumer la moindre paternité un an plus tôt, l'idée de se retrouver avec un tel rôle sur les bras lui faisait même affreusement peur mais leur relation n'est plus du tout ce qu'elle était et Eddie n'est plus tout à fait le même, lui non plus. Il n'avait jamais envisagé de se poser avec quelqu'un avant de la connaître, et il avait encore moins imaginé avoir des enfants avant de rencontrer une femme qui le souhaitait plus que tout, qui plus est avec lui. C'est ce qu'Halston lui confirme, si elle doit fonder une famille ce sera avec l'homme qu'elle aime et cette déclaration ne fait que le conforter dans l'idée de lui faire ce cadeau. Parce que c'est avec lui qu'elle souhaite avoir ces enfants, pas avec un autre et il n'est pas sûr qu'il existe quoi que ce soit de plus gratifiant pour un homme, en vérité. Ce n'est pas seulement flatteur, c'est aussi une preuve d'amour indéniable et sûrement la plus belle qu'Halston pouvait lui témoigner. Alors à la question visant à savoir s'il pourrait faire ça pour elle, la réponse du danseur ne tarde pas à tomber. « Oui, je veux être le père de tes enfants Halston. » Ces mots lui sont adressés pendant que son regard s'ancre profondément dans le sien, afin qu'elle ne puisse à aucun moment douter de leur sincérité et du cœur qu'il peut y mettre. « La première fois je t'avais dit que j'assumerais ce rôle quoi qu'il puisse arriver. Et c'est toujours le cas aujourd'hui, à la différence que cette fois je veux de tout ça avec toi. » Ce ne sera pas un accident, et il ne s’en sentira pas forcé non plus. La question ne se poserait tout simplement pas avec une autre, Eddie a l'impression de n'avoir l'étoffe d'un père qu'à ses côtés alors il n'émet aucun doute quant au fait que leur foyer s'agrandira tôt ou tard, malgré le fait qu'il ne sache pas totalement dans quoi il s'engage. Il accueille son baiser en renfermant ses bras autour d'elle avant de le prolonger, comme pour lui dire qu'elle ne poursuivra plus jamais un tel rêve seule car c'est ensemble qu'ils le concrétiseront. Elle et lui, tant qu'ils sont encore deux. « Je t'aime moi aussi. » il souffle contre ses lèvres tout en croisant son regard dont s'échappent des larmes qu'Eddie vient soigneusement balayer avec ses doigts. « Ne pleure pas ma chérie. » Même de joie, il préfère la voir sourire et entendre à quel point elle est heureuse. Eddie l'est également au simple fait de la voir aussi comblée, sa réaction le convainc qu’il fait le bon choix même s'il le fait pour elle, bien avant de le faire pour lui. Rien n'est trop beau pour la femme qu'il aime, à laquelle Eddie offrirait même le monde s'il le pouvait. Ses yeux ne se détachent toujours pas d'elle pendant qu’Halston effleure la possibilité d’arrêter prochainement sa contraception, s'il est d'accord. Eddie sent alors son cœur s’emballer légèrement car l’avenir qu’il se figurait prend peu à peu des allures de présent, sans pour autant lui donner envie de faire marche arrière. Il s’est engagé à lui faire cet enfant et que ce soit demain ou dans deux ans n’y changera pas grand-chose, en y pensant. Il n’imaginait sans doute pas les choses se faire aussi vite mais il n’a pas le sentiment que ce soit trop tôt, à partir du moment où son accord est donné et où leur situation les autorise à y penser. Cet enfant ne manquera de rien, surtout pas de l’amour de ses parents qui en ont eux-mêmes à revendre l’un pour l’autre. « Non tu peux l’arrêter, tu as mon accord. » il lui assure en entremêlant leurs doigts, officialisant le fait que tout ça est définitivement d’actualité. Eddie ne craint pas vraiment d’aller trop vite, il sait que le temps file actuellement contre elle d’un point de vue hormonal et il fera aussi tout ce qui est en son pouvoir pour lui éviter une grossesse à risque. « Mais Halston, tu as conscience que tu vas devoir rencontrer mes parents sans trop tarder ? » C’est inévitable à présent, il ne tient pas à lui mettre la pression mais il préfère la préparer compte tenu du grand projet qu’ils mettront bientôt en route. « Je ne pourrai pas leur cacher une grossesse en plus de mon couple, ils ne me le pardonneraient pas. » Et dire adieu au peu de liens existant encore entre ses parents et lui n’est pas son objectif, Eddie n’a pas pour ambition de se mettre tout le clan Yang à dos pour des cachotteries d’une importance non négligeable. Fonder une famille dans leur coin ne serait pas acceptable, ses parents sont beaucoup trop à cheval sur les traditions et Eddie a encore du respect pour celles-ci, même si la façon dont il mène sa vie semble trop souvent prouver l’inverse.






glitters:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(eddon #14) let's write a future together Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #14) let's write a future together (eddon #14) let's write a future together Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(eddon #14) let's write a future together

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-