AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Manga : le contenu du Tome 10 Collector de ...
Voir le deal

 (stacey) you're just in time.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colin Brenner
Colin Brenner
l'ombre du mal
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans (07/04/97 - bélier)
STATUT : he puts the fun in dysfunctional.
MÉTIER : employé polyvalent chez l’antiquaire du coin, paradis des collectionneurs et des nostalgiques. il aime blaguer en disant que les propriétaires ne sont pas les seules antiquités du magasin (étrangement ça les fait jamais trop rire.)
LOGEMENT : #374 Doggett Street, c'est pas immense mais le loyer est raisonnable.
(stacey) you're just in time. N7x8
POSTS : 326 POINTS : 320

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : vous trouverez son père à la rubrique tueurs en série, entre Ted Bundy et Edmund Kemper (grosse ambiance) › a quitté Sydney treize ans plus tôt, sa famille et lui n'y sont plus les bienvenus › ne rend plus visite à son père en prison depuis cinq ans. pourtant, ce dernier a encore une immense emprise sur lui › très secret, ment comme il respire et élude les questions trop personnelles › passionné de photographie, de bouquins et d'objets chargés d'histoire › boule d'anxiété et de culpabilité › impulsif et inconséquent, il enchaîne les mauvaises idées et réfléchit toujours après avoir agi.
RPs EN COURS :
(stacey) you're just in time. Lylk
florayou and me are the same, we don't know or care who's to blame. but we know that whoever holds the reins, nothing will change. our cause has gone insane. you and me fall in line, to be punished for unproven crimes. and we know that there is no one we can trust; our ancient heroes, they are turning to dust.

(stacey) you're just in time. E4f2
henley (scénario libre)hold my hand, everything will be okay, I heard from the heavens that clouds have been grey. pull me close, wrap me in your aching arms, I see that you're hurtin'. why'd you take so long, to tell me you need me? I see that you're bleeding, you don't need to show me again. but if you decide to, I'll ride in this life with you. I won't let go 'til the end.

(stacey) you're just in time. Rs64
charlieI don't know where you're going, but do you got room for one more troubled soul? I don't know where I'm going, but I don't think I'm coming home. and I said, I'll check in tomorrow if I don't wake up dead. this is the road to ruin and we're starting at the end. Say, yeah, let's be alone together. we could stay young forever.

(stacey) you're just in time. Iupd
staceyI'm holding on to patience, undefined. we're a world of strangers, chasing signs. so hear this complicated heart of mine. all I want is someone when the night is long. half a lonely soul to make me whole. 'cause everybody needs someone, yeah. all I want is someone when the crowd is gone. to see that I'm alone, to take me home.


(08) charliestacey (fb 2015)angusjinaadèleshilohcarlmeryl

(stacey) you're just in time. Uufq

RPs TERMINÉS :
(stacey) you're just in time. Ropx
he-who-must-not-be-namedhate to see you like a monster, so I run and hide. hate to ask, but what's it like to leave me behind? are the pieces of you, in the pieces of me? I'm just so scared you're who I'll be. when I erupt just like you do. they look at me like I look at you. I won't be, no, I won't be like you. fighting back, I'm fighting back the truth. eyes like yours can look away. but you can't stop DNA.

AVATAR : nick robinson.
CRÉDITS : avatar @avengedinchains, userbars @loonywaltz.
DC : rory craine & james weatherton.
PSEUDO : charlotte, nairobi.
INSCRIT LE : 13/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44523-i-got-99-problems-and-you-are-all-of-them-colin https://www.30yearsstillyoung.com/t44576-colin-a-head-full-of-ghosts https://www.30yearsstillyoung.com/t44619-colin-brenner https://www.30yearsstillyoung.com/t44621-colin-brenner

(stacey) you're just in time. Empty
Message(#) Sujet: (stacey) you're just in time. (stacey) you're just in time. EmptyDim 22 Mai 2022 - 19:38



you're just in time.

(mai 2015.) Elle n'avait pas le moral, Stacey, et ça faisait plusieurs semaines que ça durait. Colin s'en était fait la réflexion chaque soir où ils s'étaient retrouvés à bosser ensemble dans ce petit bar-restaurant de quartier, et son instinct lui disait qu'il y avait peut être bien une peine de cœur là-dessous. Il n'en savait rien, à vrai dire, tous les deux n'avaient pas encore sympathisé au point de partager plus que quelques conversations entre deux services, lesquelles n'étaient jamais entrées dans les détails de leurs vies personnelles. C'était l'avantage de bosser ici, dans cet endroit toujours assez peu animé, probablement un peu trop désuet pour attirer une foule de clients ou bénéficier d'un vrai bouche-à-oreille. Colin n'était pas spécialement passionné par le service en salle mais il avait besoin de ce salaire pour soutenir sa mère financièrement, après qu'elle ait elle-même passé les six dernières années à ne se soucier que d'eux. De Flora, surtout, qui aujourd'hui était en primaire et suivait heureusement une scolarité normale, bien loin d'être aussi perturbée par l'absence de son père qu'on pourrait l'imaginer. Parce qu'elle était encore un peu trop jeune pour tout comprendre, un peu trop jeune aussi pour entendre certaines révélations qui feraient forcément beaucoup de dégâts. Il était bien placé pour le savoir, après tout, ainsi ils n'avaient pas d'autre choix que de lui cacher une partie de la vérité tant qu'ils le pouvaient encore, sachant pourtant que ça ne suffirait pas éternellement. Que viendrait le jour où elle poserait des questions, où sa curiosité d'enfant l'amènerait à vouloir connaître son histoire. C'est ce qui inquiétait principalement sa mère, et la raison pour laquelle Colin tentait d'aider tant qu'il vivait encore sous son toit. Son besoin d'indépendance grandissait, pourtant, et ces petits boulots étaient aussi l'occasion de mettre un peu d'argent de coté pour plus tard.

« Y'a pas un rat ce soir, ça te dit qu'on finisse notre service plus tôt ? » Il adressa à Stacey, au moment de se glisser à ces cotés dans la salle de restaurant quasi déserte, où les clients ne seraient décidément pas beaucoup plus nombreux ce soir que les autres jours. On ne se battait pas pour goûter le plat du jour, que le patron se contentait en vérité de remettre plusieurs fois par semaine. Et pour avoir droit de dîner dans l'arrière-cuisine et de se servir parmi les préparations invendues, tous les employés savaient bien que la cuisine ici n'était pas digne d'un trois étoiles. « Le patron s'est absenté, il en saura rien. » Il s'est absenté comme d'habitude, probablement pour aller fumer dans la cour de derrière ou pour aller regarder le match du soir directement depuis son salon – faire installer la télé dans le restaurant revenait trop cher, il faut croire. Colin, lui, n'était pas là pour bosser deux fois plus que le propriétaire des lieux et il n'avait pas non plus franchement envie de passer les trente prochaines minutes à fixer une salle vide. Personne ne viendrait, de toute façon, c'était comme ça presque tous les soirs et à ce rythme, on les ficherait dehors avant la fin de l'année. Raison de plus pour déroger à quelques règles, ni vu ni connu. « J'ai vu que t'étais pas trop dans ton assiette ces derniers temps, alors j'avais envie de t'emmener quelque part. Mais 'va falloir que tu me suives et que tu me fasses confiance. » Cette fois c'est un demi-sourire qui fendit ses lèvres. Il lui avait déjà parlé plusieurs fois de son projet de photos, et de cette envie qu'il avait de faire d'elle son modèle. Parce qu'elle était photogénique, Stacey, il n'avait qu'à poser les yeux sur elle pour le savoir. Pour contempler la façon dont la lumière flattait les traits de son visage. Seulement ils ne se connaissaient sans doute pas assez pour qu'elle se soit jusque là risquée à accepter. Ce qui ne l'avait jamais empêché de revenir à la charge, comme ce soir. « Je suis beaucoup plus fiable que j'en ai l'air, je te jure. » Il assura en levant les deux mains devant lui, comme une manière de dire qu'elle ne risquerait rien à lui faire confiance. Il venait de proposer de quitter leur travail en douce, c'est vrai, mais uniquement parce que l'endroit qu'il comptait lui montrer se laisserait plus volontiers admirer avant que le soleil ne se couche.



(stacey) you're just in time. ZTZa3WJ
(stacey) you're just in time. OfFbxmO
(stacey) you're just in time. FximBIO
(stacey) you're just in time. PvDC5CK
(stacey) you're just in time. DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Stacey Gallagher
Stacey Gallagher
le pacte avec le diable
le pacte avec le diable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans, née le 22 février 1994
SURNOM : Stace', Stay'.
STATUT : Single
MÉTIER : Depuis février 2022, elle a repris des études pour être infirmière et travaille toujours au DBD en tant que serveuse.
LOGEMENT : TOOWONG, #300 Carmody road, avec son frère Lawrence et sa petite soeur Mila..
(stacey) you're just in time. Nn0t
POSTS : 502 POINTS : 130

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Brisbane et y a grandi ≈ Adoptée par les Gallagher à l'âge de 3 ans, après la mort de ses parents ≈ A une petite soeur de dix ans sa cadette, Mila ≈ Retrouve son frère Lawrence après être tombée sur une annonce sur FB en 2009 ≈ Entame des études de médecine pendant trois ans ≈ Contrainte d'arrêter après le décès de sa mère en 2014 ≈ Son père vrille, n'assume plus son rôle, elle doit en quelque sorte prendre la relève ≈ Accumule plusieurs petits boulots pour subvenir au besoin de sa famille.
RPs EN COURS : (stacey) you're just in time. Giphy
FAMILY ♤ I will follow you way down wherever you may go, i'll follow you way down to your deepest low, i'll always be around wherever life takes you, you know I'll follow you

(stacey) you're just in time. V67o
HUNTCEY ♤ A true friend is someone who will always love you - the imperfect, the confused, the wrong you - because that is what people are supposed to.

(stacey) you're just in time. Giphy-downsized-large
COLIN ♤ U.C.

(stacey) you're just in time. 902f75e5a15338f3516069418b30cc8c711d5b44
OLICEY ♤ U.C.

(stacey) you're just in time. Giphy
ADDICEY ♤ U.C.

(02/06)
Lawcey #5 Addie #1Colin #1Oliver #1
RPs EN ATTENTE : Corey #1 ♤ Diego #1 ♤ Meryl #1 ♤ Mitchell # 3 ♤ Lawrence #6
RPs TERMINÉS :
FB
Huntcey #1 (janv. 2012) ♤ Staddy #1 (sept. 2014) ♤ Staddy #2 (fév. 2015)♤ Joycey #1 (janv. 2019)♤ Naocey #1 (déc. 2019)♤

2020
Lawcey #1 (nov) ♤

2021
Alma #1 (janv) ♤ Mitchell #1 (janv) ♤ Mila #1 (fév.) ♤ Mitchell #2 (fév.) ♤ Lawcey #2 (fév.) ♤ Alec #1 (fév.) ♤ Stacey birthday (fév.) ♤ Lawcey #3 (mars) ♤ Joycey #2 (avril) ♤ Mila #2 (mai) ♤ Maxwell #1 (mars) ♤ Lawcey #4 (juin) ♤ Lawcey #5 (oct.) ♤ Huntcey #2 (oct.) ♤ Joycey #3 (oct.) ♤
AVATAR : Lili Reinhart
CRÉDITS : @samounette (avatar) @gwensgifs (gifs)
DC : Gaby l'avocate; Zoya la photographe et Iris l'architecte
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36300-will-somebody-let-me-see-the-light-within-the-dark-trees-shadows-stacey https://www.30yearsstillyoung.com/t36370-i-know-that-theyll-be-better-days-stacey-gallagher https://www.30yearsstillyoung.com/t36368-stacey-gallagher

(stacey) you're just in time. Empty
Message(#) Sujet: Re: (stacey) you're just in time. (stacey) you're just in time. EmptyLun 30 Mai 2022 - 21:36



you're just in time  - ft   @Colin Brenner #1

mai 2015. Ce n’est franchement pas le meilleur endroit qu’elle ait trouvé pour travailler. D’ailleurs, au lieu de regarder les mouches volées, il est possible que Stacey se soit emparée du journal du jour, laissé sur le comptoir par son patron qui a mystérieusement disparu depuis une bonne vingtaine de minutes, pour regarder les offres d’emploi disponibles. Il y en a quelques-unes intéressantes dont elle relève le numéro pour les joindre dès le lendemain. Ce sera toujours mieux que ce restaurant qui laisse à désirer, où les clients ne se bousculent pas pour avoir une table. C’est limite si le patron n’utilise pas parfois la petite blonde pour aller chercher les clients qui passent devant le restaurant en les convaincant du délice de son plat du jour… qui est en réalité, immonde. Clairement, elle ne s’épanouit pas Stacey, subit plutôt ce job qu’elle a trouvé un peu en catastrophe pour compléter son emploi qu’elle a déjà à l’hôpital St Vincent, en tant que secrétaire aux services des urgences. L’obligation de cumuler deux emplois est nécessaire, si elle souhaite que sa petite sœur et elle puissent au moins survivre quand leur père semble avoir baissé les bras depuis le décès de sa femme l’hiver dernier. Il y a donc bien des tracas dans l’esprit de la jeune femme de vingt et un ans, des tracas qu’elle tente de dissimuler mais un peu en vain quand s’ajoute à cela une peine de cœur qui n’a fait qu’accentuer davantage sa peine déjà existante. Et, en s’ennuyant comme ce soir, alors qu’il n’y a plus aucun client dans le restaurant, sa mine déconfite est difficile à camoufler, puisqu’elle n’a que ça à penser.  « Y'a pas un rat ce soir, ça te dit qu'on finisse notre service plus tôt ? » Colin l’extirpe d’ailleurs de ses pensées en la rejoignant dans la salle. Elle est assisse sur une table, le journal en main que son regard délaisse pour se reporter sur le jeune homme, la mine grimaçante « Le patron s'est absenté, il en saura rien. ». Il marque un point et la Gallagher doit lui concéder, sa tête se penchant sur le côté alors qu’elle hoche celle-ci doucement. Pour autant, elle est hésitante parce que… « ça ne l’empêche pas de revenir à tout moment. Et même s’il ignore encore mon prénom depuis des mois que je travaille ici, j’aimerai au moins éviter de me faire virer avant d’avoir trouvé un autre job ». Et puis, ce n’est pas son genre de jouer les mauvais élèves, Stacey. Au contraire, elle a toujours été celle qui respecte les règles, ne s’est jamais rebellée face à un professeur et encore moins séchée un cours. Les mêmes principes s’appliquent dans le travail, elle qui est finalement nouvelle dans le domaine. Elle n’a jusqu’à présent jamais travaillé et même si son premier job est plutôt merdique, elle préfère s’en contenter que de mettre tout en l’air, surtout quand elle sait trop bien ce que cela impliquerait.   « Mais si tu veux y aller, Colin, vas-y. Je te couvrirai » oui, parce que ça aussi il fallait bien le reconnaitre à Stacey c’est sa gentillesse. Cette façon qu’elle a de toujours penser aux autres, avant elle, même à ceux qu’elle ne connait pas si bien que ça. Colin par exemple, qu’elle connait que depuis deux, trois mois grand maximum, ne déroge pas à cette règle non plus. « J'ai vu que t'étais pas trop dans ton assiette ces derniers temps, alors j'avais envie de t'emmener quelque part. Mais ‘va falloir que tu me suives et que tu me fasses confiance. »Et voilà qu’il recommence et Stacey abandonne sa place sur la table pour retomber sur ses pieds, laissant échapper un léger soupir, se mouvant dans la salle.  « Je suis beaucoup plus fiable que j'en ai l'air, je te jure. ». Elle arrange deux, trois tables au passage avant de se diriger vers le comptoir pour y délaisser dans un coin le journal qu’elle avait dans ses mains jusqu’à présent « Je vais bien Colin. Et même si on ferme plus tôt, je préfère rentrer et passer du temps avec ma petite sœur qui m’attend » . Mila, celle âgée d’à peine douze ans, qui est actuellement entre des bonnes mains avec Lawrence, son frère ainé, qui s’est porté volontaire pour veiller sur elle toute la soirée et même rester avec Stacey une fois que celle-ci serait rentrée du boulot. Parce qu’il sait lui, pourquoi ça ne va pas. Il sait qu’elle a cette peine de cœur à cause de ce cher Freddy Mulligan alors qu’elle arrive à peine à se relever du décès de sa mère… « C’est pas que je ne te fais pas confiance, Colin bon, si peut-être qu’il y a une part d’elle qui reste sur ses gardes, alors qu’elle adopte cet air désolé en s’excusant de la sorte c’est juste que…. Je ne comprends pas pourquoi tu tiens autant à ce que je sois ta "muse" et elle mime les guillemets pour tes photos. D’ailleurs, c’est peut-être cette partie là qui est un peu creepy Brenner » parce qu’il ne lâche pas le morceau, et ça depuis le début.

(c) ANAPHORE



be yourself...
Forgive quickly. Kiss slowly. Love truly. Laugh uncontrallably and never regret anything that made you smile. A. Hepburn.

@BESIDETHECROCODILE


(stacey) you're just in time. J9YtRIY
(stacey) you're just in time. 577022hopital
(stacey) you're just in time. 1thrvMD
Revenir en haut Aller en bas
Colin Brenner
Colin Brenner
l'ombre du mal
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans (07/04/97 - bélier)
STATUT : he puts the fun in dysfunctional.
MÉTIER : employé polyvalent chez l’antiquaire du coin, paradis des collectionneurs et des nostalgiques. il aime blaguer en disant que les propriétaires ne sont pas les seules antiquités du magasin (étrangement ça les fait jamais trop rire.)
LOGEMENT : #374 Doggett Street, c'est pas immense mais le loyer est raisonnable.
(stacey) you're just in time. N7x8
POSTS : 326 POINTS : 320

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : vous trouverez son père à la rubrique tueurs en série, entre Ted Bundy et Edmund Kemper (grosse ambiance) › a quitté Sydney treize ans plus tôt, sa famille et lui n'y sont plus les bienvenus › ne rend plus visite à son père en prison depuis cinq ans. pourtant, ce dernier a encore une immense emprise sur lui › très secret, ment comme il respire et élude les questions trop personnelles › passionné de photographie, de bouquins et d'objets chargés d'histoire › boule d'anxiété et de culpabilité › impulsif et inconséquent, il enchaîne les mauvaises idées et réfléchit toujours après avoir agi.
RPs EN COURS :
(stacey) you're just in time. Lylk
florayou and me are the same, we don't know or care who's to blame. but we know that whoever holds the reins, nothing will change. our cause has gone insane. you and me fall in line, to be punished for unproven crimes. and we know that there is no one we can trust; our ancient heroes, they are turning to dust.

(stacey) you're just in time. E4f2
henley (scénario libre)hold my hand, everything will be okay, I heard from the heavens that clouds have been grey. pull me close, wrap me in your aching arms, I see that you're hurtin'. why'd you take so long, to tell me you need me? I see that you're bleeding, you don't need to show me again. but if you decide to, I'll ride in this life with you. I won't let go 'til the end.

(stacey) you're just in time. Rs64
charlieI don't know where you're going, but do you got room for one more troubled soul? I don't know where I'm going, but I don't think I'm coming home. and I said, I'll check in tomorrow if I don't wake up dead. this is the road to ruin and we're starting at the end. Say, yeah, let's be alone together. we could stay young forever.

(stacey) you're just in time. Iupd
staceyI'm holding on to patience, undefined. we're a world of strangers, chasing signs. so hear this complicated heart of mine. all I want is someone when the night is long. half a lonely soul to make me whole. 'cause everybody needs someone, yeah. all I want is someone when the crowd is gone. to see that I'm alone, to take me home.


(08) charliestacey (fb 2015)angusjinaadèleshilohcarlmeryl

(stacey) you're just in time. Uufq

RPs TERMINÉS :
(stacey) you're just in time. Ropx
he-who-must-not-be-namedhate to see you like a monster, so I run and hide. hate to ask, but what's it like to leave me behind? are the pieces of you, in the pieces of me? I'm just so scared you're who I'll be. when I erupt just like you do. they look at me like I look at you. I won't be, no, I won't be like you. fighting back, I'm fighting back the truth. eyes like yours can look away. but you can't stop DNA.

AVATAR : nick robinson.
CRÉDITS : avatar @avengedinchains, userbars @loonywaltz.
DC : rory craine & james weatherton.
PSEUDO : charlotte, nairobi.
INSCRIT LE : 13/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44523-i-got-99-problems-and-you-are-all-of-them-colin https://www.30yearsstillyoung.com/t44576-colin-a-head-full-of-ghosts https://www.30yearsstillyoung.com/t44619-colin-brenner https://www.30yearsstillyoung.com/t44621-colin-brenner

(stacey) you're just in time. Empty
Message(#) Sujet: Re: (stacey) you're just in time. (stacey) you're just in time. EmptyLun 13 Juin 2022 - 22:08



you're just in time.

Si Colin avait du estimer ses chances de réussite en soumettant son idée à Stacey, probablement qu'il n'aurait tablé que sur un maigre 30%. Il commençait à bien la connaître, depuis des mois qu'ils bossaient ensemble, et il n'y avait personne de plus consciencieux qu'elle à des kilomètres. Stacey n'aimait probablement pas plus cet endroit que lui, pas plus que de travailler pour un homme qui ne faisait presque jamais acte de présence dans son propre bar mais se permettait quand même de leur verser un salaire de misère. Non, sans doute que ça n'avait rien d'une passion pour elle non plus, mais s'il y avait bien une chose que Colin avait appris en l'observant, c'est qu'elle avait elle aussi cruellement besoin de ce boulot. Il ne prétendait pas savoir pourquoi, ni à quel point sa situation était compliquée, mais il avait toutes les raisons de penser qu'elle jugerait son idée stupide et inutilement risquée. Qu'en d'autres termes, elle ne se laisserait pas facilement convaincre de fermer plus tôt. Ça ne l'avait pourtant jamais empêché de tenter sa chance, jusqu'ici. Peut être parce qu'il n'avait toujours que de mauvaises idées pour lui traverser l'esprit aux pires moments qui soient. « Ça ne l’empêche pas de revenir à tout moment. Et même s’il ignore encore mon prénom depuis des mois que je travaille ici, j’aimerai au moins éviter de me faire virer avant d’avoir trouvé un autre job. » Colin s'attendait à ce qu'elle oppose de la résistance, et il ne pouvait pas prétendre que son plan n'avait pas l'air mauvais quand, précisément, il n'avait rien de bon. Sur ce coup, il n'était pas la voix de la sagesse et ce qu'il proposait n'avait rien d'étique, mais ici les conséquences que ça pourrait avoir l'inquiétaient moins que de ne pas parvenir à la convaincre de tenter le coup. « T'es toujours aussi optimiste ? » Il demanda dans un sourire railleur. Stacey s'imaginait tout de suite les pires scénarios et quand bien même ils avaient effectivement de fortes chances de se produire, Colin les jugeait bien trop déprimants. « S'il connaît toujours pas ton prénom, c'est parce qu'il est constamment à l'ouest et qu'il saurait même pas trouver les bières dans son propre bar. » Ils savaient l'un comme l'autre que c'était vrai et que ce type ne serait rien sans eux : c'est eux qui après tout faisaient tourner cet endroit. Mais sans clients et sans patron sur le dos, ils seraient masochistes de vouloir rester. « Il passe toujours qu'en coup de vent, je suis presque sûr que ça lui prendrait une heure rien que de remarquer qu'on a filé. En admettant qu'il sache au moins à quoi on ressemble. » Ils pourraient engager deux figurants pour les remplacer qu'il n'y verrait que du feu.

« Mais si tu veux y aller, Colin, vas-y. Je te couvrirai. » Il se pinça les lèvres sans la quitter du regard, incapable de dire s'il trouvait cette dévotion naturelle adorable ou terriblement frustrante. Stacey était incontestablement une fille bien, mais un peu trop sage si on lui demandait son avis. « Si tu dois prendre le risque de t'attirer des ennuis parce que tu m'auras couvert, autant que tu viennes non ? » Un sourire au coin des lèvres, il essayait peut être bien de l'avoir à l'usure. Mais qu'elle reste ici à assurer ses arrières ou qu'elle décide de le suivre, il y avait fort à parier pour qu'elle prenne les mêmes risques. Alors il ne pouvait pas s'empêcher de se dire que ce serait dommage, qu'elle reste sagement derrière le bar à attendre des clients qui ne viendraient sûrement pas. Ce qu'il lui proposerait serait nettement plus amusant et il avait comme l'intuition que Stacey avait besoin de rire en ce moment. Qu'en tout cas quelque chose la minait suffisamment pour qu'elle paraisse éteinte et semble contenir une tristesse qui transparaissait dans sa façon de sourire, comme si elle se forçait toujours. Peut être bien qu'alors, il percevait son mal-être parce que le sien lui rendait la vie impossible. Parce que lui aussi, de son coté, ne savait pas faire autrement que de ressasser les mêmes pensées, en boucle, depuis déjà sept ans. Les années avaient beau eu passer depuis son emménagement à Brisbane, c'était encore comme si le fantôme de son père était partout, à chaque carrefour comme dans chaque recoin de son esprit. Comme s'il continuait de s’y immiscer, quoi qu'il fasse. La photo faisait partie de ces choses qui la plupart du temps l'aidaient à s'échapper de sa propre tête. « Je vais bien Colin. Et même si on ferme plus tôt, je préfère rentrer et passer du temps avec ma petite sœur qui m’attend. » Soudain, les confessions de la jeune femme captèrent son attention. Stacey ne se confiait pas beaucoup, à l'instar de lui, il mesurait donc la valeur de cet aveu. « Elle a quel âge ? La mienne a six ans. » Flora était à cet âge où elle se considérait déjà bien trop grande pour être accompagnée à l'école ou confiée aux bons soins d'une babysitter, mais il faut dire qu'elle avait toujours fait preuve d'une grande maturité. « Ce sera pas long. Je te montre un truc, et ensuite si tu veux je te ramène chez toi. » Seulement dans le cas où elle serait à l'aise à l'idée de lui donner son adresse, ce qui n'était pas gagné d'avance là non plus.

Parce qu'il le voyait bien, qu'elle n'était pas tellement à l'aise avec lui. Qu'elle se crispait chaque fois qu'il remettait cette histoire de photos sur le tapis – est-ce qu'il le faisait à outrance ? Peut être bien, mais Colin n'avait jamais été du genre à en démordre quand il avait une idée en tête. « C’est pas que je ne te fais pas confiance, Colin. » Vraiment, Stacey ? « T'as pas besoin de le dire pour que je le vois. » Et ça ne fait rien, il avait l'habitude de paraître suspicieux, les types qui ne disaient quasiment rien sur eux mais qui redoublaient d'énergie pour proposer toutes sortes de plans foireux faisaient généralement cet effet là. A ceci près que cette fois, il ne voyait pas ce qui pourrait mal tourner. « C’est juste que…. Je ne comprends pas pourquoi tu tiens autant à ce que je sois ta "muse" pour tes photos. D’ailleurs, c’est peut-être cette partie là qui est un peu creepy Brenner. » Colin ne put cette fois retenir un léger rire, pourtant plus spontané que nerveux. En y réfléchissant, il y a bien des choses qu'il pourrait lui dire qui lui paraîtraient certainement creepy et ne manqueraient probablement pas de lui donner envie de prendre ses jambes à son cou, mais c'est précisément parce qu'il en était conscient que la conversation tournait le plus souvent autour de ses photos. C'était la meilleure partie de lui qu'il pouvait lui offrir, elle n'en avait simplement pas conscience. « Parce que j'ai eu le coup de foudre la première fois que je t'ai vu et que depuis tu hantes mes rêves ? » Oh, Stacey était incontestablement ravissante, mais le large sourire accroché à ses lèvres lui indiquerait qu'il n'était pas sérieux. Dans d'autres circonstances il aurait peut être pu tenter sa chance, mais ils bossaient au même endroit et tout risquerait de devenir très bizarre. En plus, il ne la sentait pas du tout réceptive, et c'était pas son genre de jouer les types lourdingues. Pas pour arriver à ses fins, en tout cas. « Détends-toi, c'est pas un plan drague pourri. La vérité, c'est que je te trouve plutôt sympa quand tu te détends un peu, et que t'es quand même plus mignonne que Fred le cuistot. » Fred avait bien des qualités, mais il avait le double de son âge et la tête de quelqu'un qui avait probablement torturé un ou deux animaux au cours de sa vie. On ne jugeait pas un livre à sa couverture et il avait déjà développé des crushs sur des types qui n'étaient pas non plus des enfants de chœurs, mais depuis ce qui s'était passé avec son père il ne parvenait que rarement à garder sa méfiance endormie. « Ce serait juste pour poser quelques fois, si tu trouves ça chiant t'auras qu'à arrêter. T'es pas sous contrat ni rien. » Tout ce qu'elle avait à faire, c'est essayer. Prendre un risque, ce qui n'avait pas l'air d'être sa spécialité. Ça avait pourtant parfois du bon, et peut être qu'elle s'apercevrait qu'il était plutôt sympa, lui aussi, quand on creusait un peu. « Au pire, on lui laisse un mot ? » « On se faisait chier alors on est partis plus tôt », oui, c'est vrai que ça passerait tout de suite mieux.



(stacey) you're just in time. ZTZa3WJ
(stacey) you're just in time. OfFbxmO
(stacey) you're just in time. FximBIO
(stacey) you're just in time. PvDC5CK
(stacey) you're just in time. DukhMfv
Revenir en haut Aller en bas
Stacey Gallagher
Stacey Gallagher
le pacte avec le diable
le pacte avec le diable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans, née le 22 février 1994
SURNOM : Stace', Stay'.
STATUT : Single
MÉTIER : Depuis février 2022, elle a repris des études pour être infirmière et travaille toujours au DBD en tant que serveuse.
LOGEMENT : TOOWONG, #300 Carmody road, avec son frère Lawrence et sa petite soeur Mila..
(stacey) you're just in time. Nn0t
POSTS : 502 POINTS : 130

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Originaire de Brisbane et y a grandi ≈ Adoptée par les Gallagher à l'âge de 3 ans, après la mort de ses parents ≈ A une petite soeur de dix ans sa cadette, Mila ≈ Retrouve son frère Lawrence après être tombée sur une annonce sur FB en 2009 ≈ Entame des études de médecine pendant trois ans ≈ Contrainte d'arrêter après le décès de sa mère en 2014 ≈ Son père vrille, n'assume plus son rôle, elle doit en quelque sorte prendre la relève ≈ Accumule plusieurs petits boulots pour subvenir au besoin de sa famille.
RPs EN COURS : (stacey) you're just in time. Giphy
FAMILY ♤ I will follow you way down wherever you may go, i'll follow you way down to your deepest low, i'll always be around wherever life takes you, you know I'll follow you

(stacey) you're just in time. V67o
HUNTCEY ♤ A true friend is someone who will always love you - the imperfect, the confused, the wrong you - because that is what people are supposed to.

(stacey) you're just in time. Giphy-downsized-large
COLIN ♤ U.C.

(stacey) you're just in time. 902f75e5a15338f3516069418b30cc8c711d5b44
OLICEY ♤ U.C.

(stacey) you're just in time. Giphy
ADDICEY ♤ U.C.

(02/06)
Lawcey #5 Addie #1Colin #1Oliver #1
RPs EN ATTENTE : Corey #1 ♤ Diego #1 ♤ Meryl #1 ♤ Mitchell # 3 ♤ Lawrence #6
RPs TERMINÉS :
FB
Huntcey #1 (janv. 2012) ♤ Staddy #1 (sept. 2014) ♤ Staddy #2 (fév. 2015)♤ Joycey #1 (janv. 2019)♤ Naocey #1 (déc. 2019)♤

2020
Lawcey #1 (nov) ♤

2021
Alma #1 (janv) ♤ Mitchell #1 (janv) ♤ Mila #1 (fév.) ♤ Mitchell #2 (fév.) ♤ Lawcey #2 (fév.) ♤ Alec #1 (fév.) ♤ Stacey birthday (fév.) ♤ Lawcey #3 (mars) ♤ Joycey #2 (avril) ♤ Mila #2 (mai) ♤ Maxwell #1 (mars) ♤ Lawcey #4 (juin) ♤ Lawcey #5 (oct.) ♤ Huntcey #2 (oct.) ♤ Joycey #3 (oct.) ♤
AVATAR : Lili Reinhart
CRÉDITS : @samounette (avatar) @gwensgifs (gifs)
DC : Gaby l'avocate; Zoya la photographe et Iris l'architecte
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36300-will-somebody-let-me-see-the-light-within-the-dark-trees-shadows-stacey https://www.30yearsstillyoung.com/t36370-i-know-that-theyll-be-better-days-stacey-gallagher https://www.30yearsstillyoung.com/t36368-stacey-gallagher

(stacey) you're just in time. Empty
Message(#) Sujet: Re: (stacey) you're just in time. (stacey) you're just in time. EmptyDim 26 Juin 2022 - 12:38



you're just in time  - ft   @Colin Brenner #1

mai 2015. Stacey est consciencieuse et surtout sérieuse. Peut-être trop. C’est ce qui lui a valu plus d’une fois ce titre d’intello au collège ou encore au lycée, ou même de lèche-botte parce qu’elle restait toujours droite dans ses baskets et ne transgressait jamais une quelconque règle établie. Et avec le temps, la jeune femme n’a pas réellement changé, n’ayant jamais manqué une seule heure de cours à la fac, malgré une éventuelle grosse soirée la veille – quoi que, grosse soirée pour elle signifiait une heure du matin grand maximum – et depuis qu’elle travaille, jamais elle n’a manqué une seule journée. Encore que, pour ce point, cela soi taussi pour d’autres raisons, il faut savoir que Stacey n’est pas du genre à se rebeller et surtout réfléchit beaucoup trop aux conséquences potentielles de ses actes et surtout ce que cela pourrait lui coûter. Alors, pour être sûre de ne pas perdre sa place, elle ne se permet pas des folies, comme celles que vient de lui proposer Colin, d’où ses objections à quitter le poste plus tôt que prévu « T'es toujours aussi optimiste ? » Stacey grimace et en réalité, il touche un point sensible quand effectivement, elle a pu être plus optimiste par le passé. Mais là n’est pas la question, il s’agit surtout de garder sa place ici car elle a cruellement besoin d’argent pour subvenir à ses besoins et surtout à ceux de sa famille. « S'il connaît toujours pas ton prénom, c'est parce qu'il est constamment à l'ouest et qu'il saurait même pas trouver les bières dans son propre bar. » Colin marque un point, ce qui vaut ce petit haussement d’épaules de la part de la Gallagher qui reste toutefois silencieuse face à un Colin qui déballe sa plaidoirie.  « Il passe toujours qu'en coup de vent, je suis presque sûr que ça lui prendrait une heure rien que de remarquer qu'on a filé. En admettant qu'il sache au moins à quoi on ressemble. » Un petit rire s’échappe peut-être des lèvres de Stacey suite à ses derniers mots. Il n’a pas tort, leur patron étant tellement à l’ouest, elle est même persuadée qu’elle pourrait mettre sa petite sœur à sa place – elle ne le fera pas rassurez-vous – qu’il ne verrait que du feu « C’est pas faux… » concède-t-elle sans toutefois accepter son invitation.

Non d’ailleurs, elle invite même Colin à partir s’il le souhaite, prête à le couvrir – elle n’aura pas du mal à trouver une excuse du genre il ne se sentait pas bien, il a dû rentrer chez lui « Si tu dois prendre le risque de t'attirer des ennuis parce que tu m'auras couvert, autant que tu viennes non ? » « Si je lui dis que tu étais atrocement malade, au point que tu as régurgiter ton dîner en plein milieu de la salle, je ne pense pas m’attirer d’ennui dit-t-elle avec un petit sourire quelque peu amusé je serai toujours là quoi qu’il en soit, donc je ne risque rien. Que si je pars…il n’y aura plus personne pour nous couvrir » Après tout, même si leur patron n’est pas si lucide que ça, qui dit qu’il ne se rendra pas réellement compte de leur absence ? Et qui dit qu’il ne décidera pas de les virer tous les deux dès le lendemain quand ils reviendront à leurs postes ? Elle pense toujours au pire Stacey, c’est pour cette raison qu’elle est incapable de transgresser la règle et accepter la folie – à ses yeux – que lui propose de faire Colin ce soir. Et quand bien même elle venait à accepter, la blonde préfèrerait alors rejoindre sa petite sœur plutôt que de traîner elle ne sait où avec Colin. Pas forcément parce qu’elle n’a pas confiance en lui – même si elle ne le connait que depuis quelques semaines – mais plus parce qu’elle culpabilise déjà assez de laisser sa petite sœur seule plusieurs fois par semaine et qu’à partir plus tôt, elle préfère en profiter pour la voir… même si elle dort possiblement à cette heure-ci. « Elle a quel âge ? La mienne a six ans. » Stacey apprend que Colin aussi à une petite sœur, mais Mila est plus âgée que la sienne « Elle a 12 ans » et même si elle est complètement apte à se garder toute seule – et que ce soir, en plus, Mila n’est pas seule puisque Lawrence a été lui tenir compagnie – Stacey culpabilise, surtout depuis la perte de leur mère. Mila est encore fragilisée par rapport à ce décès soudain, survenu même pas encore un an plus tôt et Stace’ essaye au mieux d’être là pour elle. Elle lui a promis de ne pas la laisser tomber, elle lui a promis qu’elle se serrerait les coudes, c’est la promesse qu’elle lui a faite et ne souhaite pas faillir, contrairement à leur paternel… « Ce sera pas long. Je te montre un truc, et ensuite si tu veux je te ramène chez toi. » Il insiste, ne démord pas et souhaite absolument entraîner Stacey dans son idée. Et peut-être qu’à l’usure, il parviendra à obtenir gain de cause « Je ne sais pas, Colin… » On sent l’hésitation dans sa voix et sûrement que ce je ne sais pas finira dans quelques minutes par se transformer en un ok qui réjouira le Brenner.

« T'as pas besoin de le dire pour que je le vois. » Stacey a ce mouvement de recul de la tête alors qu’il l’interrompt et cela ne manque pas de la faire sourire une fois que ses épaules se relâchent. Elle lui explique alors qu’elle trouve son insistance au sujet de ses photos qu’il veut prendre d’elle assez bizarre et que c’est pour cette raison qu’elle est autant réticente à son égard « Parce que j'ai eu le coup de foudre la première fois que je t'ai vu et que depuis tu hantes mes rêves ? » Elle le fixe quelques secondes durant lesquelles elle ne sait pas trop si elle doit le prendre au sérieux ou non puis pouffe légèrement avant de tourner la tête de droite à gauche « Tu vois creepy c’est ce que je disais » dit-t-elle en le désignant de son index, sans cet air amusé sur ses traits. « Détends-toi, c'est pas un plan drague pourri. La vérité, c'est que je te trouve plutôt sympa quand tu te détends un peu, et que t'es quand même plus mignonne que Fred le cuistot. » « Je suppose que je dois le prendre comme un compliment cette comparaison avec Fred le cuistot, qui fichait un peu la chair de poule à Stacey d’ailleurs, même si elle ne l’avouera pas. « Ce serait juste pour poser quelques fois, si tu trouves ça chiant t'auras qu'à arrêter. T'es pas sous contrat ni rien. » La Gallagher réfléchit de plus en plus à cette éventualité, après tout, elle ne risque rien à s’y tenter et peut-être aussi que cette séance photo improvisée pourrait l’aider à se changer les idées. Mila est entre de bonnes mains, Lawrence savait de toute façon qu’elle rentrerait tardivement et ne l’attendait pas spécifiquement à une heure précise. « Au pire, on lui laisse un mot ? » « Mauvaise idée » répond immédiatement Stacey qui sort de sa rêverie. « Bon… d’accord dit-t-elle d’une voix tout de même hésitante je veux bien te suivre » Elle guette la réaction de Colin qui ne tarde pas à se manifester et quelques secondes après, les voilà tout deux en train de s’activer pour plier boutique au plus vite.

Ils sont désormais installés dans la voiture de Colin, Stacey bouclant sa ceinture de sécurité « J’ai au moins le droit de connaitre la destination ou tu comptes me dire c’est une surprise ? » Elle emprunte un ton de voix qui se veut similaire à celui de Colin, non sans un sourire moqueur. Il y a peut-être un sentiment de culpabilité qui la traverse alors qu’ils s’éloignent du restaurant dans lequel ils devraient se trouver encore mais aussi ce sentiment de légèreté où elle a l’impression que ce moment avec le jeune homme lui fera certainement du bien, quand elle ne prend plus le temps de vivre telle une jeune adulte de son âge « Ca fait longtemps que tu fais de la photo ? Comment t’es venu cette passion ? » s’intéresse-t-elle alors que les lumières des bâtiments de la ville défilent sous leurs yeux.


(c) ANAPHORE



be yourself...
Forgive quickly. Kiss slowly. Love truly. Laugh uncontrallably and never regret anything that made you smile. A. Hepburn.

@BESIDETHECROCODILE


(stacey) you're just in time. J9YtRIY
(stacey) you're just in time. 577022hopital
(stacey) you're just in time. 1thrvMD
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(stacey) you're just in time. Empty
Message(#) Sujet: Re: (stacey) you're just in time. (stacey) you're just in time. Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(stacey) you're just in time.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-