AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Promos Nike : Jusqu’à -50% de réduction !
Voir le deal

 Business Strategy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Savannah Williams
Savannah Williams
les collisions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Sav', Savie, Blondie
STATUT : Because true love is worth it, I won't let you go again. C.G
MÉTIER : Assistante de direction pour la société Campbell, spécialisée dans l'achat et la construction de complexes immobiliers écologiques -Assez naïve pour croire que travailler pour son ex ne lui attirera pas de problème
LOGEMENT : #218, BaySide
Business Strategy Kckw
POSTS : 10178 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle joue souvent avec ses cheveux ≈ Elle a pratiqué auparavant le chant en tant qu'artiste professionnelle ≈Elle joue de la guitare et du piano ≈ Elle a causé un accident de voiture dans le passé qui a coûté la vie à un jeune homme. Un secret qu'elle tente de garder pour elle ≈ Elle culpabilise toujours ≈ Elle a un rire extrêmement communicatif ≈ Elle est maman de Mathis, 5 ans, qu'elle cherche à connaître, et qu'elle a eu avec son second amour, James Beauregard.
RPs EN COURS :
Business Strategy P7q7
Cade#23Cade#24


Business Strategy 200729120509389952
WILLIAMS FAMILY
Auden#6
Ornella#1


Jacob#1





RPs TERMINÉS : James #1James #2James #3CadeMatteoColinThomasJames #4Cade#2AmalCade#3CarlisleCade#4LeahJosephNicolasColinGabrielCade#5Cade#6AudenCade #7Cade #8SethCarlisle#2Cade #9Evan#1Cade#10Auden#2Saül#1Evan#2Cade#11Evan#3Ivy CodyCade#12Family&CadeCade #13Evan#4Cade#14AnaCade #15FamigliaCade#16Cade #17Evan#6AudenCade #18Cade #19Cade#20Carlisle#3Caelan#1Axel#1Axel#2Cade#21Cade#22

FLASHBACK
2012Harold#1Harold#2
2017Evan#5

Abandonnés :
Spoiler:

AVATAR : Margot Robbie
DC : Nope
INSCRIT LE : 10/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19937-my-world-is-your-world-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20175-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t20258-savannah-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t20441-savannah-williams#803173

Business Strategy Empty
Message(#) Sujet: Business Strategy Business Strategy EmptyMer 25 Mai 2022, 08:59



Business Strategy

Jacob & Savannah


“Je suis ravie de vous rencontrer Mademoiselle Williams”. Un délicat sourire vient étirer mes lèvres alors que ma main vient doucement resserrer la sienne en guise de salutations “Tout le plaisir est pour moi monsieur Colleman”. L’homme, âgé d’une soixante dizaine d’années affiche une mine particulièrement radieuse, comme si le temps n’avait eu aucune impact sur son apparence. Ou peut-être est-ce simplement cette gaieté innocente qui me donne cette impression. “Suivez-moi” me lance-il avec un engouement appréciable. Son attachement à ses lieux se ressent jusqu’à sa démarche, alors qu’il semble éprouver une certaine fierté en me faisant arpenter les couloirs. “Ce domaine a appartenu à mes parents pendant longtemps. Mon père était agriculteur, et ma mère a rapidement abandonné son travail pour pouvoir l’accompagner dans les différentes tâches. N’étant qu’un simple employé, il est vite tombé sous le charme de cet endroit, et a décidé de le racheter au propriétaire de l’époque. Les affaires financières n’étaient pourtant pas florissantes, mais ce n’était pas la raison pour laquelle il souhaitait l’acquérir.” Mon regard curieux se balade sur différents tableaux, à la décoration un peu rustique, alors que la narration de l’histoire le pousse à ralentir inconsciemment la cadence “L’exploitation agricole était bien évidemment l’activité principale, les écuries ne sont venues que dans un second temps…Ils ont rapidement fait construire cette maison sur leurs terres, et c’est donc ici que j’ai grandi avec ma soeur. La bâtisse ne payait pas de mine, mais nous nous y sentions bien.” Un hochement de tête, alors qu’un sourire illumine à nouveau mon visage “Je vois très bien de quoi vous parler.” avouais-je, espérant ne pas perturber malgré tout son récit. J’étais ce genre de personne, qui croyait fortement à la magie du lieu “Et puis le temps a passé…J’ai décidé de récupérer l’exploitation au décès de mes parents, parce qu’il m’était impensable de pouvoir faire autrement, et j’ai oeuvré pour le rendre encore meilleur, notamment en développement l’affaire par quelques aménagements pour accueillir des personnes pour la nuit.” Une auberge qui ne payait pas de mine, qui devait certainement sa réussite à la sympathie et à la générosité de monsieur Colleman, mais aussi à la simplicité d’un tel endroit. Un véritable havre de paix, situé à une trentaine de kilomètres de Brisbane, au beau milieu de la campagne. Pourtant, la ville dans laquelle est située le bien est en plein essor, et pourrait permettre de valoriser cette dernière, d’offrir un souffle de modernité et d’écologie sur le secteur, chose qui m’a bien évidemment sauté aux yeux dès lorsque le premier contact a été établi avec ce chef d’entreprise, qui aujourd’hui, aspire pourtant à pouvoir profiter de sa retraite comme il se doit. “Nous avons toujours rêvé d’avoir des enfants avec ma femme, malheureusement, la vie en a décidé autrement, je n’ai donc d’autre choix que devoir me retirer, en espèrant offrir à cet endroit la meilleure fin possible.” Un air de méfiance qui semble s’emparer de lui, alors que je m’empresse de surenchérir. “Je l’entends bien, et je peux vous assurer que notre but est de faire de cet endroit quelque chose d’aussi chaleureux que paisible. De pouvoir profiter d’une ville moins urbaine que les métropoles, tout en apportant un souffle de modernité mais surtout d’écologie. Il s’agirait de construire quelques maisons, tout en ayant la possibilité de conserver les écuries par exemple” Il hoche de la tête, incapable d’exprimer la moindre émotion, comme si mes arguments ne suffisaient pas malgré tout. “Je sais…Mais peut-être qu’il serait possible de pouvoir conserver le bien tel quel” Je soupire doucement, tâchant de le ménager. “Monsieur Colleman, cet endroit est vraiment magnifique, unique, et je me doute que vous souhaiteriez le voir perdurer ainsi, malheureusement, les infrastructures sont pour la plupart vétustes, de nombreux travaux de rénovation sont à prévoir, une revente tel quel du bien vous pousserez à diviser par deux le prix que vous pourriez en obtenir”.La vérité était douloureuse, mais pourtant bien réelle. “Hmm” Un bref moment d’hésitation alors qu’il s’arrête face à une porte. “C’est la raison pour laquelle j’ai besoin d’étudier les possibilités qui me sont offertes”. Mon regard se fige, je suis perdue face à ses mots. La porte s’ouvre, sur ce qui semble être son bureau. Un homme, d’une quarantaine d’années, à l’apparence irréprochable se lève d’un fauteuil, croisant mon regard avec une hésitation semblable à la mienne. “Mademoiselle Williams, je vous présente Monsieur Copeland, il est à la tête de plusieurs agences immobilières.” Mon engouement n’est plus, alors que cet homme se dresse visiblement comme mon ennemi numéro un sur cette affaire. Ma main serre la sienne, alors que sans le vouloir, je le jauge du regard, comme si ce simple échange pourrait m’indiquer sa capacité à se montrer féroce. “Enchantée” lançais-je avec un semblant de sourire qui me brûle les lèvres, alors que je tente de m’imposer avec une prestance nécessaire pour atteindre mon but. “Bien. Vous êtes ici pour la même chose.” Et c’est bien ce qui confirme ma crainte. “Je tiens à cet endroit, et bien qu’il me soit impossible de le garder, il est important qu’il se retrouve entre de bonnes mains, je refuse qu’il devient l’un de ces immeubles imposants que l’on voit partout.” Je cherche à m’interposer “Monsieur je…” Il me coupe cependant dans mon élan “ Je souhaite que son avenir soit le meilleur possible…Cependant, je ne peux cacher que l’aspect financier joue un rôle important malgré tout, et je connais désormais tous deux vos intentions.”Un léger silence avant qu’il ne reprenne.” Vous savez, j’en ai vu défiler des personnes pour pouvoir récupérer le bien, et si vous vous trouvez ici, c’est que j’ai grande confiance en vous, et en vos projets. J’ai cependant besoin que vous arpentiez l’endroit pour vous l’imprégnez, et que vous preniez davantage en considération après votre visite. Je pourrais ainsi recevoir vos propositions de façon plus précise, et ainsi prendre une décision quand à son avenir.” Je plisse légèrement les yeux, comprenant que la charmante invitation qu’il m’avait adressé n’était visiblement pas unique, et que nous allions être deux requins, enfermés dans un infime bocal durant un temps sûrement trop important pour la situation.




Revenir en haut Aller en bas
Jacob Copeland
Jacob Copeland
le terrain miné
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 42 ans (17/08).
SURNOM : jake pour les intimes, monsieur copeland pour les autres.
STATUT : il a enfin osé prononcer le mot "divorce", c'est vers là qu'ils se dirigent désormais.
MÉTIER : patron de copeland estate (agences immobilières), il a été mis de côté durant de nombreux mois mais reprend enfin du service. fondateur de "the meetings", en parallèle, une association de groupe de paroles.
Business Strategy 33c00fb2a24790e973dfad7fd9287ab7f7c9e380
POSTS : 180 POINTS : 15

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS :
Business Strategy Tumblr_inline_psf6fiy6xf1t6dlp2_400
sophie 1oh, i used to say "i would never fall in love again until i found her" i said, "i would never fall unless it's you i fall into" i was lost within the darkness, but then i found her, i found you

Business Strategy 0mu6
lex 1but if you need me, i'll be right there, when you're dreaming all your nightmares. i'll come tackle the monsters, i'll find where they hide in the nighttime. if you need me, i'll be right there, when you're happy and when you're scared. i can still be your shoulder, i'll be by your side even if i'm not next to you

Business Strategy Tumblr_oieh2oukmH1qeyqvxo3_250
coperkampf 6we're living different lives, heaven only knows. if we'll make it back with all our fingers and our toes. 5 years, 20 years, come back. it will always be the same
RPs TERMINÉS : chronologie des rps maintenue à jour dans ma fiche de liens.

Business Strategy Tumblr_inline_pn1tqiIdyr1u3u0uv_250
Business Strategy Lq7fMMk
livake'cause you brought out the best of me, a part of me i'd never seen. you took my soul wiped it clean, our love was made for movie screens. all i want is, all i need is to find somebody like you

AVATAR : andrew scott.
CRÉDITS : strangehell (ava), astra (signa), loonywaltz (ub), niceponds (gifs).
DC : jake vaughan & rudy gutiérrez.
PSEUDO : momo.
INSCRIT LE : 26/04/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44281-already-gone-jacob https://www.30yearsstillyoung.com/t44391-nos-desirs-font-desordre-jacob https://www.30yearsstillyoung.com/t44392-jacob-copeland

Business Strategy Empty
Message(#) Sujet: Re: Business Strategy Business Strategy EmptyVen 24 Juin 2022, 16:25



Jacob adore les affaires compliquées. Quand ses clients sont très exigeants et ne veulent faire aucun sacrifice, quand le marché est capricieux, quand les propriétaires ne cèdent pas un seul centime. C’est lors de ces missions-là qu’il sent l’importance de son métier, et l’importance de bien savoir manier les mots. Avoir l’art et la manière, comme on dit. Quand monsieur Colleman l’a contacté pour son expertise, il a tout de suite compris qu’il allait aimer cet endroit. Un domaine qu’il faut rebâtir, sans pour autant le dénaturer. Un endroit qui doit garder toute sa magie mais trouver sa touche de modernité. Quelque chose qu’il ne faut absolument pas démolir pour reconstruire mais simplement refaçonner. Il a tout de suite accepté son invitation au domaine en lui précisant que tous ses meilleurs hommes étaient prêts à commencer les chantiers le plus tôt possible. Car les agences Copeland, c’est ça : non pas de simples agents immobiliers mais également du personnel du bâtiment, capable de remettre en état n’importe quelle ruine. Il a tout misé sur ça lorsqu’il a débuté dans le métier : si la maison ne plaît pas telle qu’elle est, autant la modifier plutôt qu’en chercher une autre. C’est comme ça qu’il a attiré toute sa gloire, comme ça que les uns et les autres ont commencé à l’aimer – et également comme ça qu’ils ne se sont jamais arrêtés puisque les agences Copeland jouissent d’une excellente réputation depuis des années et des années, bien au-delà des frontières australiennes. Il a rencontré monsieur Colleman il y a quelques minutes seulement et attend désormais dans le bureau de ce dernier. Il l’a tout de suite prévenu qu’il n’était pas le seul agent à avoir été appelé, qu’il avait besoin de voir les propositions de plusieurs personnes avant de prendre une décision. Jacob lui a dit que ça lui semblait tout à fait normal et s’est installé confortablement dans la chaise des invités. Il ne faut que quelques minutes d’attente avant qu’une blonde n’entre dans le bureau, précédée par leur client en commun. « Mademoiselle Williams, je vous présente Monsieur Copeland, il est à la tête de plusieurs agences immobilières. » Jacob se lève pour lui serrer la main. « Vous avez sûrement déjà entendu parler des agences Copeland. » Tous les agents immobiliers vivant à Brisbane ont forcément déjà entendu son nom, que ce soit à la télévision, sur des publicités en extérieur ou simplement sur les devantures des nombreuses agences qu’il y a dans la ville. « Enchantée ! » « Moi de même. » Il le dit sincèrement. Une rivale n’est pas une ennemie, pour Jacob, qui préfère voir ça comme un défi, un amusement. Il part gagnant et avise ensuite. « Bien. Vous êtes ici pour la même chose. Je tiens à cet endroit, et bien qu’il me soit impossible de le garder, il est important qu’il se retrouve entre de bonnes mains, je refuse qu’il devient l’un de ces immeubles imposants que l’on voit partout. » « Monsieur je… » « Je souhaite que son avenir soit le meilleur possible… Cependant, je ne peux cacher que l’aspect financier joue un rôle important malgré tout, et je connais désormais tous deux vos intentions. Vous savez, j’en ai vu défiler des personnes pour pouvoir récupérer le bien, et si vous vous trouvez ici, c’est que j’ai grande confiance en vous, et en vos projets. J’ai cependant besoin que vous arpentiez l’endroit pour vous l’imprégnez, et que vous preniez davantage en considération après votre visite. Je pourrais ainsi recevoir vos propositions de façon plus précise, et ainsi prendre une décision quand à son avenir. » Jacob observe et n’essaie pas d’intervenir tout au long de son monologue. Il hoche vivement son visage de haut en bas quand il est sûr que monsieur Colleman en a terminé. « Ce serait avec plaisir, de mon côté, de rester un peu dans les parages pour comprendre tout ce que ce domaine a à offrir. » Ils peuvent passer la nuit ici, monsieur Colleman l’a précisé dans son invitation et a dit qu’il fallait emmener de quoi se changer. « On peut avoir un aperçu d’où est-ce qu’on couchera ce soir ? » Histoire de se détendre légèrement, déjà, puis d’ensuite pouvoir faire face à Savannah sans que le client soit entre eux. Il veut lui parler sans oreilles indiscrètes et savoir quelles sont ses intentions, sans chercher les mots justes pour plaire au client. Entre requins, ils peuvent bien essayer de s’exprimer sans avoir à prendre de pincettes.


i'll never long for what might have been and now regret won't waste my life again. oh, i won't look back, i'll fight to remain. on this day i see clearly, everything has come to life. a bitter place and a broken dream, and we'll leave it all behind. on this day, it's so real to me, everything has come to life, another chance to chase a dream, 'nother chance to feel, chance to feel alive

Business Strategy NJB97Z9
Business Strategy 22gZxHg
Business Strategy GhXhICm
Business Strategy GZFHSTH
Business Strategy A7lPtC7
Business Strategy LDMxC17
Revenir en haut Aller en bas
 

Business Strategy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-