AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Black Friday FUNKO POP : 2 achetés =2 offerts
Voir le deal

 Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente trois ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses filles. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est complètement fou amoureux. Papa (un peu gaga) des deux princesses de sa vie ; Lucy et Lena. Il y a Nathan leur fils de 11 ans qui les a rejoint et Mael qui vient agrandir leur famille.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme, ses enfants son chien et son chat.
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 3ddac7c34a92379d1b423599d6fb3ee74128441c
POSTS : 23068 POINTS : 960

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7
RPs EN COURS : Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 8acr
[07/07]

HH & Alex
Theodora #1
Deborah
Sofia #2
Primrose #9
hh#7

.:pré-liens disponibles :.
:l: les deux soeurs Anderson
:l: l'Interlude

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Xca0
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #67 (ua) ; Calex #70 (fb) ; Calex #71

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : lovebug (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le golden button.
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Empty
Message(#) Sujet: Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong EmptyJeu 26 Mai - 22:27



Deb & Caleb
Like a question without an answer, like music without its dancers. Like a bird without a song, tell me where did it all go wrong. Like a frame without a picture, like God without a scripture, like me when I know you're gone, tell me where did it all go wrong.
La soirée fut extrêmement banale. Comme à chaque fois qu’Alex m’envoie une photo de mes filles, j’ai souris devant ne pouvant même pas m’empêcher de montrer les nouveaux clichés à chacun de mes collègues qui a le malheur de passer à côté de moi toute la soirée. Oui, je suis ce genre de papa complètement gaga de ses filles, mais après tout je n’y peux rien moi, si elles sont toutes les deux adorables et en toute objectivité de loin les plus belles filles de dix-neuf mois du monde entier. Mes collègues n’échappent pas non plus aux vidéos que je reçois, de jour en jour le langage des filles s’améliore elles apprennent des nouveaux mots et je ne peux pas m’empêcher de trouver tout ça terriblement adorable. Ces derniers temps plus que jamais je me sens bien plus heureux que je ne l’ai jamais été. Je m’épanouis dans mon rôle de papa avec Lucy et Lena mais aussi avec bébé numéro trois – ou la petit crevette – pas encore née mais que j’aime déjà tellement et qui me remplit de bonheur tous les jours. Il y a Nathan aussi, et bien que les choses soient beaucoup plus complexes avec lui, chaque minute que je peux passer à ses côtés sont importantes pour moi. Elles me provoquent aussi beaucoup d’anxiété, parce que je veux bien faire et j’ai toujours peur de dire ou faire une connerie qui puisse lui faire beaucoup de mal. Alors je marche sur des œufs avec lui, j’essaie d’y aller doucement afin de ne pas le brusquer alors qu’au fond je ne rêve que d’une seule chose : passer le plus de temps possible avec lui pour rattraper ces dix années que nous avons perdues. Sauf que tout ça n’est pas si simple et je sais que pour lui faire la connaissance de ses parents biologiques ne doit pas être une mince affaire. Mais je ne me plains pas, je ne suis pas en mesure de faire des réclamations de toute façon, la personne à plaindre c’est cet enfant et très clairement pas moi ni même Alex.

Ce soir comme tous les jours maintenant la salle est pleine et les commandes s’enchaînent. Il faut aller vite mais surtout il faut faire bien et c’est toujours en gardant un œil sur chaque assiette qui est envoyée en salle que je m’applique dans mes moindres faits et gestes. Je suis perfectionniste, je suis exigeant et je veux que les clients puissent avoir la meilleure et la plus belle nourriture possible. C’est en étant exigeant avec soi-même qu’on arrive à atteindre ses objectifs ou du moins, moi c’est ainsi que je vois les choses. Comme souvent à la fin du service alors que l’euphorie est redescendue, la salle se vide petit à petit, la pression redescend alors je m’accorde une pause pour sortir fumer. Non pas une cigarette car ma dernière date d’il y a quelques semaines, mais c’est maintenant ma cigarette électronique qui a pris le relai. Alors que je regarde à nouveau les photos de mes filles envoyées par Alex un petit sourire aux lèvres, je reçois un message qui m’étonne mais surtout, qui m’inquiète assez rapidement. Il faudrait être un imbécile pour ne pas comprendre que Deborah ne semble pas être dans son état normal ce soir et ces quelques messages suffisent à m’interpeller. Je demande à mes collègues présents ce soir d’assurer la fin du service et la fermeture du restaurant et avant de monter ma voiture j’envoie tout de même un sms à ma femme pour la prévenir de mon potentiel retard ce soir. On ne s’est pas vu depuis un certain temps mais je ne me voyais pas laisser Deborah se débrouiller pour rentrer chez elle, ça ne me ressemble pas et c’est d’ailleurs assez rapidement que le trajet se fait. À cette heure-ci le bar est blindé ; tout ce que je déteste. La foule et les bars – et je réalise d’ailleurs que je n’ai pas remis les pieds dans ce genre d’endroit depuis quelques années. Je cherche du regard Deborah et bien entendu qu’elle se trouve à l’autre bout de la pièce. Je me faufile entre les gens, je me créais un passage pour essayer tant bien que mal de pouvoir passer. « Deb ? » que je lui demande doucement en tapotant sur son épaule pour qu’elle se tourne face à moi. Il y a du monde, les gens sont tous agités et je me fais même bousculer par quelqu’un qui, heureusement pour moi, avait un verre vide dans les mains. Je grimace un peu et quand Deborah se trouve face à moi je la regarde un instant, sans un mot. Elle a un verre à la main je ne sais pas s’il est vide ou plein et surtout un ventre semblable à ma propre femme sauf qu’Alex, elle, elle est enceinte. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » Question quelque peu ridicule dans le fond, la bonne question aurait plutôt été de savoir combien de verres a-t-elle bu ce soir.

© nightgaunt






Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
l'obscure clarté
l'obscure clarté
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong MTtf4TM ÂGE : Trente-quatre ans. (26.02)
SURNOM : Deb, Debbie, parfois Brody.
STATUT : Officieusement en apprentissage d'amour de soi. Officiellement avec Camil Smith depuis 2020. Son ancre dans la sphère privée sans qui elle ne serait plus là aujourd'hui.
MÉTIER : Sa fragilité mentale ne lui permet pas de travailler pour le moment.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley), désespérément seule.
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 4lqe
POSTS : 24824 POINTS : 605

TW IN RP : Dépression. Pensées suicidaires. TS. Violences physiques et verbales. Maternité. Abandon. Sexe. Alcool. Drogue. Tabac. Médicaments. Nourriture.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut. • Se bat contre une dépression depuis qu'elle a appris faire une grossesse nerveuse fin octobre 2021.
CODE COULEUR : #3D8D6B
RPs EN COURS :

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 9hob
KEEDY – Un nouvel univers où les larmes, les peines ne seraient qu'un mythe, qu'une putain de légende urbaine.

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong M4kd
SMIDY – And I tend to close my eyes when it hurts sometimes. I fall into your arms. I'll be safe in your sound til I come back around.

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Gfi2
MIDY – The reason I hold on 'cause I need this hole gone. Well, funny you're the broken one but I'm the only one who needed saving. 'Cause when you never see the light, it's hard to know which one of us is caving.

2022 – Cade#1Mabel#1Camil#8Joseph#8Caleb#1Sunsan#2Hayden#1Adorján#2Jackson#4Andrew#1

RPs TERMINÉS :

2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1Wren#UA
2019 – Elwyn#1Mitchell#1Austin#1Allie & Nino#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#3Raelyn#3One shotJoseph#4Calie#1Camil#2Joseph#5Mitchell#2Wren#2
2020 – Camil#3Camil#4 (& Sixtine#1)Joseph#UAJoseph#6Jax#1Jax#2Camil#5Wren#3
2021 – Camil#6Svetlana#1Wren#4Joseph#7Jean#1Heather#1Jackson#1Camil#7Sunan#1Sergio & Gabriel#UAIsaac#UA
2022 – Harold#1Jackson#2Jordan#UAJordan#1Louisa#1Adorján#1Jackson#3

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Lxbb
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong A6v1OZr
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong LkjGlzk

AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (ava) • beylin (code sign) • joseph (le potager)
DC :
PSEUDO : Cocaïne.
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t37713-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody https://rpgressource.tumblr.com/

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Empty
Message(#) Sujet: Re: Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong EmptyJeu 7 Juil - 8:30



Deb & Caleb
Like a question without an answer, like music without its dancers. Like a bird without a song, tell me where did it all go wrong. Like a frame without a picture, like God without a scripture, like me when I know you're gone, tell me where did it all go wrong.
Le tintement des bouteilles vides de chez elle avait poussé Deborah à franchir la porte de son appartement. Embrumée par l’alcool, elle ne s’estimait pas encore assez imbibée pour oublier. Au contraire. Les souvenirs étaient douloureux, le vide au cœur, l’âme en peine. Elle ne savait pas combien de temps elle avait marché pour trouver le premier bar bondé. Se fondre dans la masse, qu’on ne l’emmerde pas, qu’on ne lui pose aucune question. C’était tout ce qu’elle cherchait à faire lorsqu’elle se faufilait entre les gens pour aller s’asseoir au bar. Dans l’ombre du comptoir, elle avait glissé un billet sur le bois, assez pour se payer une bouteille d’un alcool fort quelconque. Pourvu que ça l’enivre assez pour éteindre cette douleur impalpable, invisible. Un verre puis un second et un troisième. Les heures avaient défilé sans qu’elle ne soit capable de les compter. La nuit s’était définitivement installée sur la ville et le bar avait fini de se remplir. L’ambiance était à la fête. Tant mieux. Un bruit entêtant pour l’empêcher de penser, c’est tout ce qu’elle avait demandé. Avec les gens et probablement l’alcool, la chaleur avait augmenté, l’obligeant à retirer son pull pour ne pas s’étouffer. Le sweat attaché autour de la taille, au-dessus de son ventre, le comptoir cachait encore sa grossesse qui n’avait ni début ni de fin. Une rondeur qui la faisait grimacer et se resservir un verre. Lorsque la bouteille était au trois quart vide, elle la glissait sur le bar en direction d’un groupe de jeunes étudiants – il lui semblait en tout cas. Cadeau. Elle se savait à sa limite – peut-être même l’avait-elle dépassé, le temps allait lui donner la réponse – et dans un éclair de lucidité, elle avait contacté Camil pour qu’il vienne la chercher.

C’était ce qu’elle avait cru en envoyant quelques messages et sa géolocalisation. La réalité voulait que le nom de Camil fût tout à côté de celui de Caleb dans son répertoire. Un vieil ami qu’elle n’avait plus vu depuis des années. De ceux qu’on sait tout près mais que la vie ne nous permet pas/plus de fréquenter. Alors forcément, lorsqu’il arrivait dans le bar tandis qu’elle était littéralement étalée sur le comptoir, elle ne réagissait pas de suite à son appel et son tapotement sur l’épaule. La voix de Camil, elle l’aurait reconnue entre milles. Néanmoins, le peu de conscience qu’il lui restait lui faisait relever le buste et se tourner vers son interlocuteur qui semblait la connaitre par la connaissance de son prénom. Quelques secondes de flottement puis un sourire. « Heyyyy Caleb ! » Elle était visiblement ravie qu’il soit là quand c’était, en fait, l’habitude qui lui faisait adopter un sourire de façade. « Bah écoute euh... comme tout le monde ici, je fais la fête ! » lançait-elle en fronçant les sourcils, constatant que son verre était vide, ayant déjà oublié qu’elle avait refilé sa bouteille à d’autres. Son entrain sonnait faux. Elle n’était plus capable de feinter quoi que ce soit à ce stade – d’alcoolisation comme de dépression. « Et toi alors ? D’habitude, tu es derrière le comptoir hein, pas d’avant ! » disait-elle en référence aux fourneaux plus qu’au comptoir, peu consciente que c’était lui qui avait reçu les messages et non Camil, qu’il était là pour venir la chercher, la mettre à l’abris davantage d’elle-même que des autres.

« Tu veux un verre ? Je te paye un verre, aller. » Instinctivement, elle s’était retournée vers le barman, prête à lui faire signe pour demander deux verres, persuadée que Caleb était simplement ici par hasard. Fausse bonne idée et pas le temps de le faire. Le mouvement brusque lui faisait tourner la tête, la pâleur au visage malgré la chaleur. « Je me sens pas très bien. » Presque un murmure quand son regard vague se tournait de nouveau vers Anderson. Le souffle au bord des lèvres, elle ne savait pas vraiment de quoi elle parlait. Oui, elle se sentait mal. La situation laissait comprendre qu’elle allait potentiellement vomir ou s’évanouir. Sa tête, elle, lui hurlait que la douleur était au-delà du physique, au-delà des mots, au-delà de cette apparence de femme enceinte qui la rendait criminelle d’être à ce point alcoolisée. La poupée se faisait de chiffon au fil du temps et elle cramait ses fils par les deux bouts.

© nightgaunt

@Caleb Anderson  Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 2396639051



I'm like a rubber band
until you pull too hard
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente trois ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses filles. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est complètement fou amoureux. Papa (un peu gaga) des deux princesses de sa vie ; Lucy et Lena. Il y a Nathan leur fils de 11 ans qui les a rejoint et Mael qui vient agrandir leur famille.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme, ses enfants son chien et son chat.
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 3ddac7c34a92379d1b423599d6fb3ee74128441c
POSTS : 23068 POINTS : 960

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7
RPs EN COURS : Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 8acr
[07/07]

HH & Alex
Theodora #1
Deborah
Sofia #2
Primrose #9
hh#7

.:pré-liens disponibles :.
:l: les deux soeurs Anderson
:l: l'Interlude

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Xca0
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #67 (ua) ; Calex #70 (fb) ; Calex #71

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : lovebug (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le golden button.
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Empty
Message(#) Sujet: Re: Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong EmptyDim 17 Juil - 17:51



Deb & Caleb
Like a question without an answer, like music without its dancers. Like a bird without a song, tell me where did it all go wrong. Like a frame without a picture, like God without a scripture, like me when I know you're gone, tell me where did it all go wrong.
« Heyyyy Caleb ! » Comme j’en avais l’impression par message, Deborah n’en est pas à son premier verre et elle semble déjà bien alcoolisée. Peut-être un peu trop, et je trouve dommage que nos retrouvailles se font avec un taux d’alcoolémie sans aucun doute supérieur à la moyenne de son côté. Le bar est plein et comme toujours je ne m’y sens pas vraiment à l’aise. Il y a beaucoup de bruit et la plupart des personnes autour de nous semblent elles aussi déjà bien alcoolisées. Un petit sourire sur les lèvres ma main passe dans mes cheveux pour finir sur ma nuque que je masse doucement. Mes yeux quant à eux glissent sur son verre vide et quelque chose me dit qu’il ne restera pas vide encore très longtemps. « Bah écoute euh... comme tout le monde ici, je fais la fête ! » Il n’a pas l’air très sincère, son sourire, et il est assez rare qu’une personne qui sorte seule dans les bars dans le seul et unique objectif étant de boire soit très heureuse. Elle me répondait avec un dynamisme qui a l’air presque forcé ce qui vient renforcer l’impression que j’ai : Deb ne va pas bien je n’en ai plus aucun doute. « Et toi alors ? D’habitude, tu es derrière le comptoir hein, pas d’avant ! » Sa question m’étonne car c’est bien elle qui m’a envoyé le premier message tout à l’heure me demandant ainsi de passer la chercher et si ce premier pas fait vers moi m’a étonné je ne manque pas à l’appel et je suis présent, à ses côtés dans un endroit bien trop peuplé et bruyant pour que je m’y sente à l’aise. Depuis quelques années Deborah fait partie de ce genre de proche dont on surveille les aventures de loin sur les réseaux sociaux sans plus vraiment entrer en contact avec. Moi aussi, j’ai eu une période où je préférais sortir plutôt que rester chez moi mais je n’étais pas heureux et je cherchais à pousser mes limites – bien que je n’y sois jamais allé très loin. « Deb, tu m’as envoyé un message. » Elle a l’air de l’avoir oublié et au vu de son état actuel je ne suis pas vraiment étonné alors comme preuve à l’appui je sors mon portable pour lui montrer nos derniers messages échangés. « T’es sûre que ça va ? » Question assez inutile au fond puisque j’en connais la réponse mais le ton de ma voix montre une réelle inquiétude à son sujet.

« Tu veux un verre ? Je te paye un verre, aller. » Deborah me pose une question mais elle n’attend pas vraiment ma réponse puisqu’elle se retourne rapidement – peut-être trop, d’ailleurs – vers le barman. Je secoue la tête sauf qu’elle ne peut pas le voir puisque son attention est maintenant posée sur le barman. « Non non j’ai pas envie de boire Deb, je conduis. » Et même si je ne conduisais pas je doute que ma réponse aurait été différente. « Je me sens pas très bien. » Et bizarrement je n’en suis pas vraiment étonné. Je regarde autour de nous quelques secondes hésitant entre les toilettes et dehors mais le choix se fait finalement assez rapidement. Je lui fais donc signe de me suivre, j’attrape doucement son poignet et j’essaie de nous frayer un chemin jusqu’à la porte de sortie. Les gens ne font pas vraiment attention aux autres dans ce genre d’endroit et j’ai l’impression d’être le seul à regarder où je mets les pieds mais me voilà rassuré quand je pousse la porte d’entrée attirant Deborah dehors avec moi. « Assieds-toi. » que je lui dis doucement. Il n’y a pas de banc ou de chaise libre mais c’est donc contre les murs extérieurs du bar et par terre que je l’invite à s’installer. L’air devrait lui faire du bien et l’aider à se ressaisir un peu. Je suppose. Je l’espère. Je remarque son ventre caché par un sweat attaché autour de sa taille. Elle semble être enceinte et même si je ne la juge absolument pas je ne comprends pas ce qui a pu la mener à se mettre dans un état pareil alors qu’un bébé grandi en elle. « Tu te sens un peu mieux ? Tu veux que j’aille te chercher un verre d’eau ? » De nouveau c’est avec un ton inquiet que je m’adresse à mon amie, j’ai envie de l’aider ce soir et j’espère y parvenir.

© nightgaunt






Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
l'obscure clarté
l'obscure clarté
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong MTtf4TM ÂGE : Trente-quatre ans. (26.02)
SURNOM : Deb, Debbie, parfois Brody.
STATUT : Officieusement en apprentissage d'amour de soi. Officiellement avec Camil Smith depuis 2020. Son ancre dans la sphère privée sans qui elle ne serait plus là aujourd'hui.
MÉTIER : Sa fragilité mentale ne lui permet pas de travailler pour le moment.
LOGEMENT : Appartement au #151 à Oxlade Drive (Fortitude Valley), désespérément seule.
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 4lqe
POSTS : 24824 POINTS : 605

TW IN RP : Dépression. Pensées suicidaires. TS. Violences physiques et verbales. Maternité. Abandon. Sexe. Alcool. Drogue. Tabac. Médicaments. Nourriture.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle vient d'une famille très catholique mais elle est athée. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 qu'elle a mis à l'adoption. • Elle n'a jamais eu de relation longue bien qu'elle soit un véritable cœur d'artichaut. • Se bat contre une dépression depuis qu'elle a appris faire une grossesse nerveuse fin octobre 2021.
CODE COULEUR : #3D8D6B
RPs EN COURS :

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 9hob
KEEDY – Un nouvel univers où les larmes, les peines ne seraient qu'un mythe, qu'une putain de légende urbaine.

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong M4kd
SMIDY – And I tend to close my eyes when it hurts sometimes. I fall into your arms. I'll be safe in your sound til I come back around.

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Gfi2
MIDY – The reason I hold on 'cause I need this hole gone. Well, funny you're the broken one but I'm the only one who needed saving. 'Cause when you never see the light, it's hard to know which one of us is caving.

2022 – Cade#1Mabel#1Camil#8Joseph#8Caleb#1Sunsan#2Hayden#1Adorján#2Jackson#4Andrew#1

RPs TERMINÉS :

2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1Wren#UA
2019 – Elwyn#1Mitchell#1Austin#1Allie & Nino#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#3Raelyn#3One shotJoseph#4Calie#1Camil#2Joseph#5Mitchell#2Wren#2
2020 – Camil#3Camil#4 (& Sixtine#1)Joseph#UAJoseph#6Jax#1Jax#2Camil#5Wren#3
2021 – Camil#6Svetlana#1Wren#4Joseph#7Jean#1Heather#1Jackson#1Camil#7Sunan#1Sergio & Gabriel#UAIsaac#UA
2022 – Harold#1Jackson#2Jordan#UAJordan#1Louisa#1Adorján#1Jackson#3

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Lxbb
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong A6v1OZr
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong LkjGlzk

AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (ava) • beylin (code sign) • joseph (le potager)
DC :
PSEUDO : Cocaïne.
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t37713-notebook-d-brody https://www.30yearsstillyoung.com/t22582-deborah-brody#918039 https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody https://rpgressource.tumblr.com/

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Empty
Message(#) Sujet: Re: Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong EmptyDim 20 Nov - 16:51



Deb & Caleb
Like a question without an answer, like music without its dancers. Like a bird without a song, tell me where did it all go wrong. Like a frame without a picture, like God without a scripture, like me when I know you're gone, tell me where did it all go wrong.
C’était d’abord la joie de le voir qui s’inviter sur son visage. Elle avait la sensation que ça faisait une éternité qu’elle n’avait pas vu Caleb en personne. Il était de ces gens dont elle avait des nouvelles par ses posts sur les réseaux sociaux (surtout pour alimenter le compte de son restaurant à vrai dire). Maintenant qu’elle l’avait devant elle, elle regrettait immédiatement de ne pas prendre plus de temps pour le voir et se trouvait honteuse d’être ainsi face à lui, dans un tel état. Son masque de joyeuse fille prenait alors le dessus. Feinter le bonheur, faire croire que tout va bien, elle était forte à ce jeu-là depuis des mois. Seulement Caleb était de ceux qui connaissait les différents sourires de Debra. Le sourire sincère qu’elle a pu afficher avec lui quand ils travaillaient ensemble il y a quelques années et le sourire de circonstances, celui qu’elle a pu afficher face à des clients en dépit d’une mauvaise journée. Comme si c’était hier, il distinguait sans mal ce faux sourire forcé, ce masque de faux semblants. La confusion se lisait alors sur le visage de la brune quand elle saisissait le téléphone de son ami pour lire les messages. Sans attendre, elle sortait le sien, comme pour comparer. Un petit tour dans son répertoire et le mystère était vite résolu. « Oui ça va, je me suis juste trompée… » Un mensonge, une vérité. Non elle n’allait pas bien, oui elle s’était trompée. « Je voulais envoyer un message à lui. » lui, Camil, le prénom qui suivait celui de Caleb dans le répertoire de son téléphone. « Pardon, je t’ai dérangé. » Cette sensation d’être un boulet pour tout le monde ne la quittait plus depuis quelques mois – ce qui expliquait aussi sa solitude dans ce bar, elle n’avait pas envie d’entraîner qui que ce soit dans le fond de son trou qu’elle s’évertuait à creuser un peu plus chaque jour.

Instantanément, elle cherchait à ne pas montrer son désarroi et lui proposait un verre, comme si toute cette situation était normale et sonnait comme une habitude. Pourtant elle le savait, elle le connaissait assez pour savoir que s’il était venu la chercher, ce n’était certainement pas pour se mettre une mine avec elle. Caleb était de ces gens que l’ancienne Deborah s’était évertuée à vouloir « décoincer ». Celle qu’elle était aujourd’hui comprenait que Caleb n’avait rien de coincé. C’était simplement une personne posée qui n’avait pas besoin d’artifices comme la fête et l’alcool pour se camoufler derrière. Presque en paix avec lui-même en quelque sorte. De toute manière, son état laissait savoir qu’elle avait bien assez bu, qu’un verre de plus ne ferait que la faire sombrer. Pour cause, un simple mouvement rapide la menait au bord du vomi – ou de l’évanouissement. Si Debra avait posé les mots, Caleb l’avait compris bien avant. Sans attendre, il avait glissé sa main dans la sienne pour l’entraîner avec lui vers l’extérieur. L’air frais de la nuit lui frappait les joues dès l’instant où ils passèrent le seuil de la porte. De quoi lui faire prendre une grande inspiration qui rafraîchissait ses poumons et faisait redescendre son envie de vomir. Sans protestation, elle posait son derrière au sol, le dos en appui contre le mur derrière elle. Ainsi positionnée, son ventre de prétendue femme enceinte était mis en valeur mais sur le moment, elle ne s’en souciait pas. Les paupières closes, elle secouait négativement la tête. Non, elle ne voulait pas d’eau et non, de toute évidence elle n’allait pas mieux. L’inquiétude apparente de Caleb la renvoyait à sa situation, à la réelle raison de son alcoolisation de ce soir. Non, elle ne faisait pas la fête comme elle l’avait prétendue quand il était arrivé. Elle voulait juste oublier et une seule question avait suffit à réveiller sa conscience.

WIN:

SO CLOSE:

FAIL:

© nightgaunt

@Caleb Anderson



I'm like a rubber band
until you pull too hard
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong V5Pnm5h ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Giphy
POSTS : 20403 POINTS : 1960

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Empty
Message(#) Sujet: Re: Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong EmptyDim 20 Nov - 16:51


Le membre 'Deborah Brody' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong PfAvyFy
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente trois ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses filles. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est complètement fou amoureux. Papa (un peu gaga) des deux princesses de sa vie ; Lucy et Lena. Il y a Nathan leur fils de 11 ans qui les a rejoint et Mael qui vient agrandir leur famille.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme, ses enfants son chien et son chat.
Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 3ddac7c34a92379d1b423599d6fb3ee74128441c
POSTS : 23068 POINTS : 960

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7
RPs EN COURS : Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 8acr
[07/07]

HH & Alex
Theodora #1
Deborah
Sofia #2
Primrose #9
hh#7

.:pré-liens disponibles :.
:l: les deux soeurs Anderson
:l: l'Interlude

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Xca0
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #67 (ua) ; Calex #70 (fb) ; Calex #71

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : lovebug (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le golden button.
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Empty
Message(#) Sujet: Re: Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong EmptyHier à 16:46



Deb & Caleb
Like a question without an answer, like music without its dancers. Like a bird without a song, tell me where did it all go wrong. Like a frame without a picture, like God without a scripture, like me when I know you're gone, tell me where did it all go wrong.
Un message envoyé et me voilà de retour dans un des endroits que je trouve des plus oppressants de la ville ; les bars. L’endroit est bien trop souvent rempli à craquer de personnes parlant bien trop fort et ayant un taux d’alcoolémie supérieur aux normes. En résumé c’est ici que je retrouve tout pour me faire fuir rapidement. Je n’ai jamais aimé être entouré de beaucoup de gens, bien plus à l’aise quand je suis seul ou avec seulement une ou deux personnes. Pourtant il y a eu des moments où j’y ai passé du temps, dans ces bars. À essayer de réparer un cœur brisé, à pousser mes limites afin de sortir de ma zone de confort pour cacher derrière ce changement une profonde tristesse et un sentiment insécurité profond. Deborah et moi avons toujours été très différents sur ce point-là et c’est sans doute la raison pour laquelle il fut un temps elle s’était donnée la mission de me pousser à sortir de chez moi plus souvent. En vain. Alex a elle aussi tenté sa chance quand nous étions plus jeunes. Victoria par la suite a également essayé de me faire sortir de mon cocon mais aucune d’entre elles n’y est parvenue. « Oui ça va, je me suis juste trompée… » qu’elle me répond après avoir jeté un coup d’œil aux messages que nous venons d’échanger. Elle me dit aller bien mais ce n’est pas l’image qu’elle me renvoie ce soir. « Je voulais envoyer un message à lui. » lui, je ne sais pas vraiment qui était le destinataire de base de ces messages mais je ne suis pas sûr que ça me regarde, non ? « Pardon, je t’ai dérangé. » « Tu ne me déranges pas.  » Je lui réponds presque au tac-au-tac, lui prouvant ainsi que mes mots sont plus que sincères. « Tu sais à quel point j’aime ce genre d’endroit en plus. » Cette fois une réplique remplie d’ironie avec une pointe d’humour. Elle sait mieux que personne que je ne suis pas le plus à mon aise dans des bars.

L’air frais devrait aider Deborah à se sentir mieux. L’air frais pourrait l’aider du moins car son mal-être semble bien plus profond qu’un besoin de sortir prendre l’air. Elle s’écroule par terre laissant glisser son dos contre le mur extérieur du bar cette position laisse son ventre arrondi ressortir encore plus et ne laisse donc aucun doute que la jeune femme attend un heureux événement dans les prochains mois. Heureux peut-être pas finalement si j’en crois la tristesse évidente qui semble émaner de son regard. Elle semble avoir envie de parler, Debbie. Ou peut-être qu’elle en a simplement besoin mais je suis bien placé pour savoir à quel point il peut être énervant ou frustrant quand on se sent poussait à la conversation. Je laisse le silence s’installer entre nous mais m’installe tout de même à ses côtés par terre respectant le temps dont elle semble avoir besoin. « J’arrive plus à dormir… j’arrive plus à rien en fait. » Comme un rappel désagréable des mots que j’ai pu moi-même prononcer il y a des années de ça. je n’arrive plus à dormir, je n’arrive plus à manger, je n’arrive plus à me lever le matin, je n’arrive plus sourire, je n’ai même plus la force de pleurer, je n’arrive plus à vivre tout simplement. Entendre ces mots ressortir de la bouche de mon amie n’est pas simple, c’est douloureux parce que je comprends mieux que personne ce qu’on peut ressentir dans ces moment-là et si j’ai l’impression que Deborah n’allait pas bien ce soir la vérité est encore plus triste que ce que je pensais. « Je suis pas vraiment enceinte tu sais... » Mon visage se tourne pour la regarder simplement quelques secondes respectant son envie de fuir mon regard. Oh comme je peux le comprendre ce besoin également, j’avais le même. « Ça se passe que dans ma tête et je suis même pas foutue de savoir si je fais une grossesse nerveuse parce que j’ai vraiment pas envie d’avoir d’enfant ou parce que j’en veux un absolument. » Une grossesse nerveuse. Ceci explique donc cela et je comprends un peu mieux la consommation d’alcool malgré ce ventre qui annonce en règle générale un heureux événement. Est-ce la grossesse nerveuse qui la fait sombrer dans cette profonde tristesse qui selon mon expérience s’apparente à une dépression ? Ou bien est-ce l’inverse ? Je viens m’humidifier les lèvres tout en frottant mes mains l’une contre l’autre. « Depuis quand est-ce que ça dure ? » ça étant la grossesse nerveuse mais je me reprends assez rapidement. « T’es pas obligée de me répondre si tu le sens pas, t’inquiètes pas. » Parce qu’après tout je ne veux surtout pas qu’elle se sente obligée d’aborder un sujet si délicat pour elle. « Tu en as déjà parlé à quelqu’un de tout ça ? » tout ça c’est-à-dire des troubles du sommeil et de cette sensation qu’elle a de ne plus arriver à rien parce que tout ça je le comprends, je l’ai ressenti aussi et je veux simplement m’assurer qu’elle ne fasse pas les mêmes erreurs que moi j’ai faites ; attendre, garder tout pour soi jusqu’à ce que les émotions ne deviennent trop difficiles à gérer et qu’elle ne fasse une connerie. C’est comme ça que j’ai fait moi, et aujourd’hui je suis sûr que si j’avais accepté d’en parler et de me faire aider plus tôt les choses auraient été bien différentes.

© nightgaunt






Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong 873483867:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Empty
Message(#) Sujet: Re: Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Deborah/Caleb - tell me where did it all go wrong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: canvas
-