AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
One Piece : pas de tome Collector 25 ans prévu chez Glénat ?
Voir le deal

 it was so easy ; hunter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oliver Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : célibataire ; expérimente une drôle d'amitié avec son binôme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
it was so easy ; hunter  Db4bf527b56be55cb18d9d98496f12b632d4cbfd
POSTS : 229 POINTS : 370

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice.
it was so easy ; hunter  Cole-sprouse-riverdale

EMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister.
it was so easy ; hunter  A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1a

OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer.
it was so easy ; hunter  2d30ec20e23d2351976b4ddf6521c1b1

OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love.
it was so easy ; hunter  Z1tv

BOLLY.
it was so easy ; hunter  6560782aa909f751644ce85a3a57a35dc0f26e8a

AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

it was so easy ; hunter  Empty
Message(#) Sujet: it was so easy ; hunter it was so easy ; hunter  EmptySam 28 Mai - 19:02



  @Hunter Stringer
It was so easy
And the words so sweet
You can't remember
You try to feel a beat

Novembre 2021. Il vient de se garer dans la rue, l’air grave. Clope coincée entre les lèvres, il tire une longue latte tout en laissant l’arrière de sa tête venir se reposer sur l’appui tête. Il ferme les yeux et la fumée grisâtre s’échappe de ses narines. Il a la tronche du mec inquiet et c’est parce qu’il est inquiet. Inquiet pour Hunter. Voilà un paquet d’années qu’il n’a pas eu à se faire de souci, qu’il a essayé de le placer dans un tiroir de son cerveau où il ne s’y rend pas souvent. Ne surtout pas l’ouvrir. C’est la boite de Pandore ce tiroir. Mais il avait fallu que Stacey lui évoque son retour à Brisbane. Elle n’avait pas sauté de joie, elle avait eu cet air triste. Pas besoin d’être enquêteur à la criminelle pour comprendre qu’elle lui cachait un sacré pavé et il n’allait pas creuser. Leur amitié repose depuis toujours sur la confiance et le respect : il ne lui tire pas les vers du nez et elle ne cherche pas à le raisonner quand il vrille. Il pince de nouveau la cigarette entre ses lèvres pour en tirer une nouvelle latte. Le bout incandescent s’illumine et crépite. Une bonne dose de nicotine, il n’y a rien de tel. Il ouvre le cendrier de sa voiture pour y écraser son mégot, le referme du revers de la main pour sortir finalement de sa voiture … s’enveloppant d’un énième nuage gris. Trop tard pour faire demi-tour. Il est venu jusqu’ici, c’est pour voir la sale tronche du mec qui ne cesse de compter pour lui.

Car c’est ce qu’est Hunter. L’ami d’enfance, le meilleur ami. Celui qui l’a toujours compris. Celui qui ne l’a jamais jugé. Celui avec qui il n’a jamais eu la moindre honte. Il est celui qui a compté, toujours. Il est celui qu’il a toujours rêvé de pouvoir avoir dans sa vie. Et puis, il est aussi celui qui lui a brisé le coeur. Le seul sans doute. C’est con mais les histoires de coeur brisée ont souvent à voir avec un couple, une relation amoureuse et charnelle. Pas pour Oli. Son coeur a été brisé par son meilleur ami. Il tapote les poches de sa veste pour vérifier qu’il y a bel et bien son paquet de clopes tout en traversant la route qui le sépare de chez Hunter. Un coup d’oeil circulaire lui fait confirmer que ce dernier ne semble pas vivre dans un trou à rats : au moins, ça a quelque chose de rassurant. Sa plus grande peur avait toujours été de le retrouver dans une affaire sur son bureau ou alors avec une balle entre les deux yeux dans les rues obscures de Brisbane. Apparemment, il s’en était sorti.

Une fois face à la porte de chez Hunter, au moment où son index s’apprête à presser la sonnette … il se demande s’il a quelque chose à faire ici. Qu’est-ce-que tu fous là, Oui ? Se demande-t-il tout en secouant la tête de droite à gauche. Une idée à la con. Une décision prise sur un coup de tête. Il soupire et son index ne semble pas vouloir prendre part à son débat philosophique puisqu’il presse la fameuse sonnette. Il croise et décroise les bras à deux ou trois reprises avant que la porte ne s’ouvre et ne laisse apparaitre un Hunter sur le seuil.

« Tu es d'retour à Brisbane et tu prends même pas le temps de me laisser un post-it. »




Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Hunter Stringer
Hunter Stringer
l'enfant terrible
l'enfant terrible
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans, né en octobre 1994.
SURNOM : hunt le jour, wolfy la nuit.
STATUT : célibataire, il fait croire que son coeur n'est fait que de pierre.
MÉTIER : dealer pour le club, il tente une couverture chez mécanor où il apprécie mettre les mains dans le cambouis.
LOGEMENT : il habite à fortitude valley dans un appartement un poil trop grand pour lui mais leto vient égayer ses fins de soirée.
it was so easy ; hunter  85a4cfc51157d838a085b491a1bbfb9b847ff24b
POSTS : 2564 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : born and raised in brisbane ≈ son père est mort d'une maladie héréditaire ≈ depuis hunter s'est renfermé sur lui-même sans pour autant arrêter d'être secrètement passionné d'écriture, photographie & écriture ≈ fumeur de havane et parfois plus ≈
RPs EN COURS :
it was so easy ; hunter  8ip8
STRINGERS ◊ « one of us is goin' down, define your meaning of fun is it fuckin', druggin' or guns, i feel the heat comin' off of the blacktop so get ready for another one let's take a trip down memory lane the words circulate in my brain; you can treat this like another, all the same but don't cry like a bitch when you feel the pain. »
it was so easy ; hunter  Tumblr_otyupzbcjZ1us8xyao1_500
OLITER #1 « it is difficult to say who does the most mischief: enemies with the worst intentions or friends with the best. »
it was so easy ; hunter  Jlxo
HUNTCEY #3« don't wanna let you down, but i am hell-bound though this is all for you, don't wanna hide the truth no matter what we breed, we still are made of greed this is my kingdom come; when you feel my heat, look into my eyes it's where my demons hide, don't get too close; it's dark inside it's where my demons hide. »
it was so easy ; hunter  X4o5
HUNTRY (fb) #1« you're the same as me, when it comes to love, you're just as blinded baby, maybe our relationship isn't as crazy as it seems maybe that's just what happens when a tornado meets a volcano »


RPs EN ATTENTE : autumn #5 // penny #4 (coming soon)
RPs TERMINÉS : penny (fb) #1 + maxence #1 + stacey (fb) #1 + inaya #1 + autumn #1 + channing #1 + stacey #2 + inaya #2 + maxence #2 + charlie (fb) #1 + autumn #2 + penny #2 + event slasher 2021: maxence #3 (ua slasher) & autumn #3 (ua slasher) + stacey #3 + leto#1 + channing #2 + penny #3 + autumn #4 + spencer #1 + laïla #1

lost and gone:

AVATAR : cole sprouse.
CRÉDITS : ran94 (avatar), gif profil&sign (theclassymike)
DC : joy, la warrior princess & deklan, le surfeur déchu.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38529-i-m-a-little-drunk-i-know-it-i-ma-get-high-as-hell-i-m-a-little-bit-unholy-hunter https://www.30yearsstillyoung.com/t38563-i-m-a-little-unholy-hunter

it was so easy ; hunter  Empty
Message(#) Sujet: Re: it was so easy ; hunter it was so easy ; hunter  EmptyDim 29 Mai - 18:35


it was so easy
@Oliver Dawson & hunter stringer
code by exordium.
5 novembre 2021. Un mois. Il s’était passé un mois depuis l’anniversaire de Hunter, et aussi un mois depuis son agression dans les rues de Brisbane. Il avait eu une côte cassée, de gros hématome, et des points de suture au visage dont Stacey s’était occupée. Il n’avait pas su vers qui se tourner, et finalement ce fut son ex petite amie qui l’avait aidé. Le jeune homme avait fini par tout lui avouer, et avec grande surprise, Stacey ne lui avait pas fait la morale. Au contraire, elle s’était confiée aussi au sujet de ses liens avec le Club, le suppliant de faire attention. C’était ce qu’il faisait, du moins ce qu’il pouvait… Il était d’autant plus en alerte depuis son agression, il ne voulait pas que ça se reproduise. Le brun n’avait pratiquement plus de séquelles visibles, en tout cas, son visage d’ange était revenu à la normale, il avait seulement encore quelques douleurs au niveau des côtés et du dos, mais il tentait comme toujours de tout camoufler derrière un sourire maladroit.

Le seul endroit où il n’avait pas à faire semblant, c’était chez lui. Perché à plusieurs étages de l’immeuble, Hunter était fourré dans son appartement, sur sa terrasse en train de fumer un joint. Il n’attendait personne, et son téléphone était en silencieux. Il ne voulait pas faire de commande ce soir, il avait eu une longue journée au Mecanor, il avait juste envie de décompresser. Donc, lorsque la sonnette retentit il eut un léger sursaut, terminant de tirer sur son joint, il hésita un instant à se lever. Puis, il se rappela que peu de personne savait où il habitait, alors il était plutôt étonné et surtout curieux de savoir qui se cachait derrière cette porte. Il passa l’œil dans le judas et reconnut la tête de Oliver. Qu’est ce qu’il foutait ici ? S’il s’était déplacé jusque-là, c’était sûrement que quelque chose de grave s’était produit… Il ouvrit son la porte. « Tu es d'retour à Brisbane et tu prends même pas le temps de me laisser un post-it. » Il avait dit cette phrase comme si les deux hommes s’étaient vus la veille. Clairement Hunter avait coupé les ponts avec lui d’autant plus quand il avait appris par Emery qu’il se lançait dans la police – les deux hommes n’avaient plus rien à voir ensemble. Ils ne vivaient clairement plus dans le même monde. « Qu’est ce que tu fous ici ? » lança-t-il, perplexe, ne sachant quoi répondre. Perdu entre la curiosité et l’agacement, il se doutait maintenant que Stacey avait dû jouer un rôle la-dedans, elle faisait partie des rares personnes à savoir où il habitait.

 

Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : célibataire ; expérimente une drôle d'amitié avec son binôme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
it was so easy ; hunter  Db4bf527b56be55cb18d9d98496f12b632d4cbfd
POSTS : 229 POINTS : 370

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice.
it was so easy ; hunter  Cole-sprouse-riverdale

EMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister.
it was so easy ; hunter  A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1a

OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer.
it was so easy ; hunter  2d30ec20e23d2351976b4ddf6521c1b1

OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love.
it was so easy ; hunter  Z1tv

BOLLY.
it was so easy ; hunter  6560782aa909f751644ce85a3a57a35dc0f26e8a

AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

it was so easy ; hunter  Empty
Message(#) Sujet: Re: it was so easy ; hunter it was so easy ; hunter  EmptyDim 29 Mai - 20:53



  @Hunter Stringer
It was so easy
And the words so sweet
You can't remember
You try to feel a beat

« Qu’est ce que tu fous ici ?»
« Toujours aussi aimable quand t’as pas assez dormi. » répondit-il sur le même ton détendu.

Stacey lui avait fait promettre de ne pas se comporter comme un gamin. Il lui avait fait la promesse : il n’allait pas s’énerver, il n’allait pas réagir comme une gamine de quinze ans après s’être fait délaissé le jour du bal par son prétendant. Mais il y avait toujours cette vieille rancoeur quand il croisait son regard. Les années étaient passées. Ils avaient été secoué par la vie et les événements n’avaient pas été partagé. Il lui en voulait toujours de ne plus faire partie de sa vie. Il lui en voulait d’avoir disparu de la carte, de l’avoir envoyé sur les roses à chaque tentative. Il lui en voulait parce qu’aujourd’hui encore, ce meilleur ami lui manquait. Incapable de remplir le vide qu’il avait laissé, Oliver avait appris à vivre avec. Avec ce vide.

« Tu veux vraiment qu’on parle sur le palier ? » demande-t-il en haussant les épaules et se laissant tomber sur le coin de la porte. Il avait surtout envie de pousser la porte et d’y pénétrer dans son appartement. Il avait envie de lui hurler de lui parler, qu’il était et serait toujours là pour lui car une histoire comme la leur, ca ne se fabrique pas, ca ne se termine pas. Jamais. « Comme tu veux » souffla-t-il en plongeant son regard dans celui de Hunter. « Quand j’ai vu la tronche de Stacey qui me disait que tu étais de retour … j’ai compris qu’il y avait anguille sous roche. Pas besoin d’être flic pour s’en rendre compte, juste être son pote depuis trop longtemps. Tu connais combien elle n’est pas douée pour cacher ce genre de truc… » dit-il sur le même ton ennuyant. Il n’y avait pas à chercher une raison de sa venue. Il avait toujours joué la carte de la vérité avec Hunter. Cela avait toujours été leur crédo à l’époque avant que ce dernier ne décide de fermer toutes les portes et moyens d’accès à sa petite personne. Oliver était venu ici car il avait lu dans les prunelles de Stacey qu’il avait des problèmes. Aucune idée de quelle envergure et de quelle nature mais il y avait anguille sous roche.

C’était un rappel à l’ancien Oliver. Il avait toujours veillé sur lui, sur eux. Ils avaient toujours veillé les uns sur les autres. Une amitié comme la leur, ca ne s’oublie pas. Ca ne devrait pas s’oublier. C’était la raison pour laquelle il était là, comme un crétin, devant son ancien meilleur ami … prêt à se prendre de nouveau une tornade, voire une porte qui claque sous son nez. Il les avait accumulé à une époque avant d’accepter son sort. Hunter ne voulait plus de lui dans sa vie.




Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Hunter Stringer
Hunter Stringer
l'enfant terrible
l'enfant terrible
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans, né en octobre 1994.
SURNOM : hunt le jour, wolfy la nuit.
STATUT : célibataire, il fait croire que son coeur n'est fait que de pierre.
MÉTIER : dealer pour le club, il tente une couverture chez mécanor où il apprécie mettre les mains dans le cambouis.
LOGEMENT : il habite à fortitude valley dans un appartement un poil trop grand pour lui mais leto vient égayer ses fins de soirée.
it was so easy ; hunter  85a4cfc51157d838a085b491a1bbfb9b847ff24b
POSTS : 2564 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : born and raised in brisbane ≈ son père est mort d'une maladie héréditaire ≈ depuis hunter s'est renfermé sur lui-même sans pour autant arrêter d'être secrètement passionné d'écriture, photographie & écriture ≈ fumeur de havane et parfois plus ≈
RPs EN COURS :
it was so easy ; hunter  8ip8
STRINGERS ◊ « one of us is goin' down, define your meaning of fun is it fuckin', druggin' or guns, i feel the heat comin' off of the blacktop so get ready for another one let's take a trip down memory lane the words circulate in my brain; you can treat this like another, all the same but don't cry like a bitch when you feel the pain. »
it was so easy ; hunter  Tumblr_otyupzbcjZ1us8xyao1_500
OLITER #1 « it is difficult to say who does the most mischief: enemies with the worst intentions or friends with the best. »
it was so easy ; hunter  Jlxo
HUNTCEY #3« don't wanna let you down, but i am hell-bound though this is all for you, don't wanna hide the truth no matter what we breed, we still are made of greed this is my kingdom come; when you feel my heat, look into my eyes it's where my demons hide, don't get too close; it's dark inside it's where my demons hide. »
it was so easy ; hunter  X4o5
HUNTRY (fb) #1« you're the same as me, when it comes to love, you're just as blinded baby, maybe our relationship isn't as crazy as it seems maybe that's just what happens when a tornado meets a volcano »


RPs EN ATTENTE : autumn #5 // penny #4 (coming soon)
RPs TERMINÉS : penny (fb) #1 + maxence #1 + stacey (fb) #1 + inaya #1 + autumn #1 + channing #1 + stacey #2 + inaya #2 + maxence #2 + charlie (fb) #1 + autumn #2 + penny #2 + event slasher 2021: maxence #3 (ua slasher) & autumn #3 (ua slasher) + stacey #3 + leto#1 + channing #2 + penny #3 + autumn #4 + spencer #1 + laïla #1

lost and gone:

AVATAR : cole sprouse.
CRÉDITS : ran94 (avatar), gif profil&sign (theclassymike)
DC : joy, la warrior princess & deklan, le surfeur déchu.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38529-i-m-a-little-drunk-i-know-it-i-ma-get-high-as-hell-i-m-a-little-bit-unholy-hunter https://www.30yearsstillyoung.com/t38563-i-m-a-little-unholy-hunter

it was so easy ; hunter  Empty
Message(#) Sujet: Re: it was so easy ; hunter it was so easy ; hunter  EmptyLun 30 Mai - 11:19


it was so easy
@Oliver Dawson & hunter stringer
code by exordium.
5 novembre 2021. Hunter n’attendait jamais personne – depuis qu’il s’était installé à Brisbane en mai dernier, son cercle social était plutôt réduit. Suite à son poste pourvu au Mecanor, et à son job d’appoint au Club, il avait pu se prendre un appartement courant septembre, une première colocation s’était vite éteinte, et après seulement deux semaines il s’était à nouveau retrouvé seul dans ce grand appartement. On ne pouvait pas dire qu’il avait noué des liens avec ces collègues principalement quadragénaires au Mecanor, et puis de toute façon il avait fait en sorte d’être invisible là-bas. Et puis, concernant son job de dealer, ce n’était pas vraiment le milieu où l’on faisait des rencontres. Stacey avait renoué contact avec lui, grâce à Adèle, ils avaient pu en quelques sortes se reparler mais ce n’était pas non plus le genre d’ami qui venait boire une bière après le travail, et puis… Il y avait Adèle, Addie, avec qui il avait fauté en février dernier, et dont il n’avait plus de nouvelles depuis. On pouvait dire que Hunter n’était pas très doué pour entretenir des liens. Et voir Oliver derrière cette porte ne faisait que lui rappeler à quel point il était mieux seul. « Toujours aussi aimable quand t’as pas assez dormi. » Toujours grognon, Hunter n’avait pas envie de faire des efforts. « Tu veux vraiment qu’on parle sur le palier ? » Ce n’était pas la bonne question, ce n’était pas la bonne réponse. Hunter voulait savoir ce qu’il fichait là, et il restait planté devant lui en attendant sa réponse. « Comme tu veux » balança-t-il d’un ton détaché. « Quand j’ai vu la tronche de Stacey qui me disait que tu étais de retour … j’ai compris qu’il y avait anguille sous roche. Pas besoin d’être flic pour s’en rendre compte, juste être son pote depuis trop longtemps. Tu connais combien elle n’est pas douée pour cacher ce genre de truc… »  Il devait se douter que cela venait de Stacey, et Hunter soupira, mi-agacé mi-fatigué de cette situation. Oliver était flic en plus de ça, il avait fini par le savoir par le biais de Adèle, et cela avait encouragé Stringer à garder ses distances. « Et bien tu connais Stacey, et à quel point elle peut dramatiser les choses. » lança-t-il finalement en s’écartant de la porte, lui laissant libre choix d’entrer. Hunter se dirigea sur sa terrasse, donnant une vie à peu près potable du quartier de Fortitude. Il reprit son joint en main, et l’alluma à nouveau, se fichant éperdument des principes de son ancien meilleur ami. Il s’assit confortablement sur sa chaise d’extérieur. « Je sais pas ce que tu viens faire ici Oliver, mais tu perds ton temps. » annonça-t-il finalement, expirant l’air toxique de sa drogue.

Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : célibataire ; expérimente une drôle d'amitié avec son binôme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
it was so easy ; hunter  Db4bf527b56be55cb18d9d98496f12b632d4cbfd
POSTS : 229 POINTS : 370

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice.
it was so easy ; hunter  Cole-sprouse-riverdale

EMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister.
it was so easy ; hunter  A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1a

OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer.
it was so easy ; hunter  2d30ec20e23d2351976b4ddf6521c1b1

OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love.
it was so easy ; hunter  Z1tv

BOLLY.
it was so easy ; hunter  6560782aa909f751644ce85a3a57a35dc0f26e8a

AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

it was so easy ; hunter  Empty
Message(#) Sujet: Re: it was so easy ; hunter it was so easy ; hunter  EmptyLun 30 Mai - 15:58




  @Hunter Stringer
It was so easy
And the words so sweet
You can't remember
You try to feel a beat


« Et bien tu connais Stacey, et à quel point elle peut dramatiser les choses. » Il y avait un peu de vrai dans ses propos mais ce n’était pas le moment de parler de Stacey et de sa tendance à surprotéger les personnes qui comptaient à ses yeux. Il haussa une nouvelle fois les épaules avec désinvolture avant de soupirer intérieurement de soulagement en le voyant se décaler du cadre de la porte pour le laisse rentrer. Il faisait donc le premier pas. C’était un début. Voilà des années qu’ils n’avaient pas été aussi proches. Oliver ne comptait plus les fois où Hunter lui avait bonnement et gentiment claquer la porte à la gueule, sans le moindre mot. La tête décomposée qu’il lui avait affiché résumait la situation : pas le bienvenue, Oli. Alors, il pénétra dans l’antre de l’ancien meilleur ami tout en fermant la porte derrière lui. Un coup d’œil circulaire pour observer rapidement les lieux, il lui emboita le pas jusqu’à la terrasse. Hunter y prenait ses aises … un peu trop vu l’odeur de marijuana qui commençait à venir chatouiller les narines de l’enquêteur. Intérieurement, il hurlait. Il avait envie de le secouer, de lui donner même une claque derrière la tête mais il relativisait. Il ne laissait rien paraitre. Avec Hunter, il relativisait. Mieux vaut de la marijuana que du crystal meth. Positiver, il fallait qu’il relativise pour ne pas avoir à sortir la carte du mec qui suit les règles, qui représente la loi. Dans un silence de plomb, il prit lui aussi place aux côtés de Hunter, ignorant royalement le nuage de fumée qui vint les envelopper. « Je sais pas ce que tu viens faire ici Oliver, mais tu perds ton temps. » Oliver ne put réprimer un sourire en entendant cette phrase qu’il avait déjà entendu un million de fois.

Ces quelques mots le ramenaient des années en arrière. Ils étaient adolescents, à l’époque. Des gamins qui se croyaient adultes. Des mômes qui ne connaissaient encore rien de la vie et de ce qu’elle pouvait leur réserver. Ils étaient installés dans le lit d’Oliver, le regard rivé vers le film qui tournait sans vraiment qu’ils y prêtent attention. Un soda entre les mains, la mine fermée, ils s’étaient emmurés dans un monde de silence. Seuls les coups de feu et les répliques de Snatch résonnaient dans la chambre de l’adolescent, devenu depuis toujours leur repaire. Ils ne parlaient pas. C’était devenu leur stratégie quand l’un d’entre eux n’allait pas bien et que l’autre le savait. Pas de question curieuse, pas de forage au plus profond du cœur de l’ami. Ils attendaient que celui qui en avait gros sur la patate crache le morceau. Parfois pendant des heures, parfois pendant des jours ou des semaines mais ils finissaient toujours par céder. Avec respect, ils attendaient que l’autre fasse le premier pas. Ce qui comptait, c’était d’avoir l’autre à portée de main. Au cas où. Oliver prit place aux côtés de Hunter et eut le sentiment de se revoir dans une de ces scenettes du passé. Ils avaient vu juste pris quelques années dans la tronche. Il plongea une main dans la poche de sa veste pour en sortir un paquet de cigarettes et s’en coinça une entre les lèvres avant de se l’allumer.

Le bout incandescent de la cigarette s’illumina et il laissa tomber la tête légèrement en arrière pour cracher la fumée. Il n’allait pas le noyer de paroles réconfortantes. Il n’allait pas lui poser de questions. Il allait simplement être là, rester là … Hunter semblait avoir la flemme de se battre, de l’envoyer chier alors autant sauter sur l’occasion pour y faire son petit nid. Il tira une nouvelle fois sur sa cigarette avant de lui adresser un regard en coin. Au fond de lui, il espérait que ces souvenirs ne soient pas uniquement les siens. Il espérait que ces souvenirs soient les leurs. Il espérait qu’au fond de son prétendu cœur de pierre il y ait encore une once d’humanité, un peu de Hunter/Oli. Oui, il l’espérait.




Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Hunter Stringer
Hunter Stringer
l'enfant terrible
l'enfant terrible
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans, né en octobre 1994.
SURNOM : hunt le jour, wolfy la nuit.
STATUT : célibataire, il fait croire que son coeur n'est fait que de pierre.
MÉTIER : dealer pour le club, il tente une couverture chez mécanor où il apprécie mettre les mains dans le cambouis.
LOGEMENT : il habite à fortitude valley dans un appartement un poil trop grand pour lui mais leto vient égayer ses fins de soirée.
it was so easy ; hunter  85a4cfc51157d838a085b491a1bbfb9b847ff24b
POSTS : 2564 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : born and raised in brisbane ≈ son père est mort d'une maladie héréditaire ≈ depuis hunter s'est renfermé sur lui-même sans pour autant arrêter d'être secrètement passionné d'écriture, photographie & écriture ≈ fumeur de havane et parfois plus ≈
RPs EN COURS :
it was so easy ; hunter  8ip8
STRINGERS ◊ « one of us is goin' down, define your meaning of fun is it fuckin', druggin' or guns, i feel the heat comin' off of the blacktop so get ready for another one let's take a trip down memory lane the words circulate in my brain; you can treat this like another, all the same but don't cry like a bitch when you feel the pain. »
it was so easy ; hunter  Tumblr_otyupzbcjZ1us8xyao1_500
OLITER #1 « it is difficult to say who does the most mischief: enemies with the worst intentions or friends with the best. »
it was so easy ; hunter  Jlxo
HUNTCEY #3« don't wanna let you down, but i am hell-bound though this is all for you, don't wanna hide the truth no matter what we breed, we still are made of greed this is my kingdom come; when you feel my heat, look into my eyes it's where my demons hide, don't get too close; it's dark inside it's where my demons hide. »
it was so easy ; hunter  X4o5
HUNTRY (fb) #1« you're the same as me, when it comes to love, you're just as blinded baby, maybe our relationship isn't as crazy as it seems maybe that's just what happens when a tornado meets a volcano »


RPs EN ATTENTE : autumn #5 // penny #4 (coming soon)
RPs TERMINÉS : penny (fb) #1 + maxence #1 + stacey (fb) #1 + inaya #1 + autumn #1 + channing #1 + stacey #2 + inaya #2 + maxence #2 + charlie (fb) #1 + autumn #2 + penny #2 + event slasher 2021: maxence #3 (ua slasher) & autumn #3 (ua slasher) + stacey #3 + leto#1 + channing #2 + penny #3 + autumn #4 + spencer #1 + laïla #1

lost and gone:

AVATAR : cole sprouse.
CRÉDITS : ran94 (avatar), gif profil&sign (theclassymike)
DC : joy, la warrior princess & deklan, le surfeur déchu.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38529-i-m-a-little-drunk-i-know-it-i-ma-get-high-as-hell-i-m-a-little-bit-unholy-hunter https://www.30yearsstillyoung.com/t38563-i-m-a-little-unholy-hunter

it was so easy ; hunter  Empty
Message(#) Sujet: Re: it was so easy ; hunter it was so easy ; hunter  EmptySam 11 Juin - 10:56


it was so easy
@Oliver Dawson & hunter stringer
code by exordium.
5 novembre 2021. Il était loin le temps où les deux hommes étaient proches. Si fusionnels dès leur première minute à se parler dans la cour avant de leur maison familiale respective, aujourd’hui deux étrangers se faisaient face. Hunter en était probablement le seul responsable mais il assumait la distance qu’il avait mise avec Oliver, comprenant très vite, sûrement plus vite que le policier que leur chemin n’était plus fait pour se croiser. Se doutant néanmoins que Stacey était mêlée à cette histoire, pour une fois, Hunter ne ferma pas la porte au nez sur son ancien meilleur ami. Il ne savait pas vraiment ce qu’il faisait ici. En fait si, en réalité, il se doutait que suite à son agression, son ancienne petite amie avait dû flipper et avait certainement dû faire comprendre à Oliver que Hunter courait un danger dans ce gang. Même s’il espérait fortement que Stacey n’ait rien dit à ce sujet, mais au vu de son passif avec le gang, Hunter se rassurait sur le fait qu’elle n’ait pas autant révélé à son sujet.

Hunter était chez lui, par conséquent, il prenait ses aises sans gêne quitte à brûler son joint devant un flic, il s’en tapait royalement. En plus, Oliver n’avait rien à dire il savait que s’il faisait une remarque à ce sujet, il ne ferait que creuser un peu plus sa tombe. Du coin de l’œil, il vit son ancien meilleur ami s’allumait une clope. Cette image était paradoxalement opposée aux deux adolescents posés au bord du lit à jouer aux jeux vidéos. Ils avaient grandi, et surtout ils avaient bien changé. Ils n’étaient plus les mêmes. Et même Hunter ne pouvait pas prétendre qu’il connaissait Oliver, depuis le temps ils ne se connaissaient plus. Tirant à nouveau sur son joint, il posa finalement son regard sur le flic : « T’es venu faire quoi ? T’assurer que j’étais en vie ? » L’air toxique sortait de ses narines alors qu’il parlait, mais Oliver ne parlait pas et s’il comptait rester ici des heures, il se leurrait. Il était fini le temps où ils pouvaient passer des heures sans parler tout en se comprenant. Oliver n'avait plus cette place-là, d'autant plus que leur relation s'était d'autant plus détériorée quand Hunter avait hébergé pendant près de deux ans la cousine de son ancien meilleur ami et que tout ne s'était pas forcément très bien terminé.

Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : célibataire ; expérimente une drôle d'amitié avec son binôme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
it was so easy ; hunter  Db4bf527b56be55cb18d9d98496f12b632d4cbfd
POSTS : 229 POINTS : 370

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice.
it was so easy ; hunter  Cole-sprouse-riverdale

EMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister.
it was so easy ; hunter  A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1a

OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer.
it was so easy ; hunter  2d30ec20e23d2351976b4ddf6521c1b1

OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love.
it was so easy ; hunter  Z1tv

BOLLY.
it was so easy ; hunter  6560782aa909f751644ce85a3a57a35dc0f26e8a

AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

it was so easy ; hunter  Empty
Message(#) Sujet: Re: it was so easy ; hunter it was so easy ; hunter  EmptyMar 14 Juin - 17:59



  @Hunter Stringer
It was so easy
And the words so sweet
You can't remember
You try to feel a beat


« T’es venu faire quoi ? T’assurer que j’étais en vie ? » Oliver tourna la tête vers Hunter, sa cigarette pincée entre ses lèvres. Qu’est-ce-qu’il était venu foutre chez lui ? Une putain de bonne question qu’il lui posait et il n’était pas sur d’en connaitre les réponses. Y avait-il seulement une réponse ? Il avait agi par instinct. Un instinct tout droit sorti du passé. Pourquoi tenait-il encore à Hunter alors que ce dernier lui avait maintes et maintes fois fait comprendre que plus rien ne les attaché, ne les relié ? Il n’était plus rien l’un pour l’autre. « Si c’est ce que j’avais voulu, je me s’rais vraiment moins fait chier et aurais éviter de me déplacer jusqu’ici … » Il savait d’autant plus qu’il aurait pu questionner Stacey pour en savoir davantage. Elle n’était pas du genre à déballer la vérité et balancer sur ses amis, mais il savait qu’en creusant un petit peu, il aurait pu avoir quelques informations qui l’auraient mis sur la piste de l’état d’Hunter. Il retira sa cigarette d’entre ses lèvres, se redressa doucement pour finalement quitter du regard Hunter. « Pour être honnête avec toi, j’sais pas vraiment ce qui m’amène ici, Hunt. Je croyais que j’avais une idée derrière la tête en venant jusqu’ici mais  maintenant que je me retrouve ici… » Les coudes posées sur ses cuisses, il avait le dos légèrement courbé vu qu’il était penché en avant et tourna la tête pour fixer celui qui se faisait un malin plaisir - sans doute double - à fumer son joint devant son ancien meilleur ami devenu flic en prime.
« Possible que tu m’aies pas envoyé balader suffisamment pour que j’en ai rien à foutre de toi. » Il était vraiment en train de sous entendre qu’il avait toujours un certain attachement pour celui qui avait disparu. Il était en train d’avouer qu’Hunter n’était pas un fantôme de son passé. Il était toujours là, dans un coin de son esprit. Et a vrai dire, il était bien plus important qu’on puisse le penser. Hunter, il le voyait dans certains de ses affaires. Il était une espèce d’ombre qui planait toujours dans sa vie. Un personnage principal devenu secondaire. « Pas mal de choses ont changé, je te le concède mais je suis toujours aussi casse-couilles que par le passé … et que tu le veuilles ou non, tu fais partie de ma famille. » La famille de sang n’avait pas toujours eu un grand rôle pour le Dawson. Hunter avait été sa famille, la famille qu’il avait choisie. Il avait été celui qui l’avait soutenu au cours de la leucémie de sa cadette. Il avait été celui qui l’avait aidé à relativiser quand son paternel lui avait répété n’être qu’un moins que rien. Hunter avait, a et aura toujours une place particulière … car c’était à ses côtes qu’il avait grandi, qu’il était devenu l’homme qu’il était.





Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Hunter Stringer
Hunter Stringer
l'enfant terrible
l'enfant terrible
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans, né en octobre 1994.
SURNOM : hunt le jour, wolfy la nuit.
STATUT : célibataire, il fait croire que son coeur n'est fait que de pierre.
MÉTIER : dealer pour le club, il tente une couverture chez mécanor où il apprécie mettre les mains dans le cambouis.
LOGEMENT : il habite à fortitude valley dans un appartement un poil trop grand pour lui mais leto vient égayer ses fins de soirée.
it was so easy ; hunter  85a4cfc51157d838a085b491a1bbfb9b847ff24b
POSTS : 2564 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : born and raised in brisbane ≈ son père est mort d'une maladie héréditaire ≈ depuis hunter s'est renfermé sur lui-même sans pour autant arrêter d'être secrètement passionné d'écriture, photographie & écriture ≈ fumeur de havane et parfois plus ≈
RPs EN COURS :
it was so easy ; hunter  8ip8
STRINGERS ◊ « one of us is goin' down, define your meaning of fun is it fuckin', druggin' or guns, i feel the heat comin' off of the blacktop so get ready for another one let's take a trip down memory lane the words circulate in my brain; you can treat this like another, all the same but don't cry like a bitch when you feel the pain. »
it was so easy ; hunter  Tumblr_otyupzbcjZ1us8xyao1_500
OLITER #1 « it is difficult to say who does the most mischief: enemies with the worst intentions or friends with the best. »
it was so easy ; hunter  Jlxo
HUNTCEY #3« don't wanna let you down, but i am hell-bound though this is all for you, don't wanna hide the truth no matter what we breed, we still are made of greed this is my kingdom come; when you feel my heat, look into my eyes it's where my demons hide, don't get too close; it's dark inside it's where my demons hide. »
it was so easy ; hunter  X4o5
HUNTRY (fb) #1« you're the same as me, when it comes to love, you're just as blinded baby, maybe our relationship isn't as crazy as it seems maybe that's just what happens when a tornado meets a volcano »


RPs EN ATTENTE : autumn #5 // penny #4 (coming soon)
RPs TERMINÉS : penny (fb) #1 + maxence #1 + stacey (fb) #1 + inaya #1 + autumn #1 + channing #1 + stacey #2 + inaya #2 + maxence #2 + charlie (fb) #1 + autumn #2 + penny #2 + event slasher 2021: maxence #3 (ua slasher) & autumn #3 (ua slasher) + stacey #3 + leto#1 + channing #2 + penny #3 + autumn #4 + spencer #1 + laïla #1

lost and gone:

AVATAR : cole sprouse.
CRÉDITS : ran94 (avatar), gif profil&sign (theclassymike)
DC : joy, la warrior princess & deklan, le surfeur déchu.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38529-i-m-a-little-drunk-i-know-it-i-ma-get-high-as-hell-i-m-a-little-bit-unholy-hunter https://www.30yearsstillyoung.com/t38563-i-m-a-little-unholy-hunter

it was so easy ; hunter  Empty
Message(#) Sujet: Re: it was so easy ; hunter it was so easy ; hunter  EmptySam 25 Juin - 17:56


it was so easy
@Oliver Dawson & hunter stringer
code by exordium.
5 novembre 2021. Des questions, autant l’un que l’autre aurait pu s’en poser. Après tout cela faisait des années qu’ils ne s’étaient pas retrouvés ainsi, tous les deux, face l’un à l’autre. Pourtant, ils agissaient comme s’ils s’étaient vus la veille et qu’ils n’avaient rien à se dire. Le dealer tentait alors d’enclencher la conversation, essayant de comprendre ce qui avait poussé Oliver à venir jusqu’ici. Il se doutait que Stacey avait dû baver à son sujet, mais il voulait quand même l’entendre de la bouche de son ancien meilleur ami. « Si c’est ce que j’avais voulu, je me s’rais vraiment moins fait chier et aurais éviter de me déplacer jusqu’ici … » Hunter vint tirer sur son joint, attendant tout de même un peu plus d’explications. « Pour être honnête avec toi, j’sais pas vraiment ce qui m’amène ici, Hunt. Je croyais que j’avais une idée derrière la tête en venant jusqu’ici mais  maintenant que je me retrouve ici… » Hunter lui offrit une rapide œillade, voyant qu’Oliver avait envie de lui dire des choses mais que finalement, une fois devant lui, il n’osait plus rien faire. Ils n’étaient plus les adolescents de l’époque, c’était fini ce temps-là. « Possible que tu m’aies pas envoyé balader suffisamment pour que j’en ai rien à foutre de toi. » Un rire de fond de gorge vint se faire entendre alors que la fumée de son joint s’extirpa de ses lèvres et narines. « Pas mal de choses ont changé, je te le concède mais je suis toujours aussi casse-couilles que par le passé … et que tu le veuilles ou non, tu fais partie de ma famille. » La famille, à part sa mère, Hunter n’en considérait plus beaucoup. Même si sa cousine Penny essayait encore et toujours de mettre de l’eau dans son vin pour entretenir un quelconque lien avec lui, Hunter avait la fâcheuse habitude de rejeter tous les gens qui voulaient s’approcher de lui. Le mécanicien s’avachit dans son siège, et posa les yeux sur son ancien ami, se demandant comment il pouvait rester encore aussi bienveillant envers lui, notamment après tout l’épisode et chapitre ‘Emery’. « Je suis de retour à Brisbane, je roule mes bosses à droite à gauche, j’essaye de reprendre un semblant de vie, mais on ne vit clairement plus dans le même monde – toi et moi. » dit-il finalement, d’un ton plutôt neutre, loin d’un reproche mais plutôt le triste constat de leur vie. Et encore, il se doutait que Stacey ne l’avait pas non plus balancé quant au fait qu’il était dealer, mais Hunter n’avait clairement pas envie de côtoyer un flic au quotidien quand on connaissait sa double vie.  

Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : célibataire ; expérimente une drôle d'amitié avec son binôme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
it was so easy ; hunter  Db4bf527b56be55cb18d9d98496f12b632d4cbfd
POSTS : 229 POINTS : 370

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS :
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice.
it was so easy ; hunter  Cole-sprouse-riverdale

EMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister.
it was so easy ; hunter  A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1a

OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer.
it was so easy ; hunter  2d30ec20e23d2351976b4ddf6521c1b1

OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love.
it was so easy ; hunter  Z1tv

BOLLY.
it was so easy ; hunter  6560782aa909f751644ce85a3a57a35dc0f26e8a

AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

it was so easy ; hunter  Empty
Message(#) Sujet: Re: it was so easy ; hunter it was so easy ; hunter  EmptyVen 1 Juil - 15:33



  @Hunter Stringer
It was so easy
And the words so sweet
You can't remember
You try to feel a beat


«Je suis de retour à Brisbane, je roule mes bosses à droite à gauche, j’essaye de reprendre un semblant de vie, mais on ne vit clairement plus dans le même monde – toi et moi. » Oliver tourna la tête vers cet ancien ami. Leurs regards se croisèrent et cette triste révélation criante de vérité rendait la scène encore plus pathétique, encore plus dramatique. Lui, le toxicomane. L’autre, le flic. Tous les deux étaient pourtant brisés par la vie qui s’était foutue de leur gueule de la pire façon qu’il soit. Il pourrait avoir envie de lui briser la nuque, de lui casser les rotules pour le voir ramper à ses pieds … il avait même imaginé le secouer de telle manière qu’il lui briserait le cou mais il avait toujours fini par céder. Parce que Hunter était plus. Il était plus qu’un ami, qu’un meilleur ami d’enfance. Il était le frère, le support, l’allié. Il était celui à qui il avait dit « je t’aime » sans la moindre retenue, sans le filet pour le saisir au vol. Pas un amour romantique mais le vrai amour. Un amour sans concession, sans retenue. Pour toujours. «On a toujours été différents, Hunt. C’est pas nouveau. » qu’il finit par lâcher tout en déviant son regard de celui de Hunter. Ils étaient différents. Ils l’avaient toujours été. Personne avait demandé à l’autre de changer, de s’adapter, ils s’étaient harmonisés … comme deux sons différents s’harmonisent pour former une musique. Ca avait été le secret de leur amitié, laissant pas mal de monde sur le cul. « On a jamais clairement vécu dans le même monde … juste qu’on était suffisamment malin pour laisser la porte ouverte à l’autre. » pas comme aujourd’hui où l’on se ferme, où l’on souligne les différences … c’était ce qu’il aurait sans douté ajouté s’il n’était pas Oliver Dawson. A la fin de sa phrase, il tira sur sa clope pour regarder de nouveau Hunter qui était davantage avachi sur sa chaise.

«A un moment donné, on est devenu sacrément cons. » qu’il dit d’une voix rieuse tout en crachant la fumée grise. Ouais, à un moment donné, ils sont devenus cons. Des adolescents brisés qui essayaient de se construire dans un monde en déconstruction. Cela fait des dégâts, pas mal de dégâts collatéraux même. Ils s’étaient séparés, déchirés. Oliver l’avait vu sombrer, impuissant. Il avait encaissé les remarques de son paternel sur cet ami qu’il continuait de défendre sans la moindre raison, sans le moindre argument. Devenir adultes avait été loin d’être une partie de plaisir. Ils en avaient chier. Mais, ils en étaient là. Le cul posé sur une chaise dans un balcon. La nicotine se mêlant à l’herbe. Un toxicomane. Un flic. Mille et une raison d’exploser et pourtant, chacun fumait, le regard vide, le coeur rempli de rancoeur, de regret et de remord.

Oliver tourna de nouveau la tête vers Hunter.




Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

it was so easy ; hunter  Empty
Message(#) Sujet: Re: it was so easy ; hunter it was so easy ; hunter  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

it was so easy ; hunter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-