AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Codes promo AliExpress : jusqu’à -50€
Voir le deal

 L'insolite colocation (Kalon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
L'insolite colocation (Kalon) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2486 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie2 - Deb1 - Alexis1
RPs TERMINÉS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

L'insolite colocation (Kalon) Empty
Message(#) Sujet: L'insolite colocation (Kalon) L'insolite colocation (Kalon) EmptySam 28 Mai 2022 - 22:36




L'insolite colocation
w/ @Kalon Yoon
28 mai 2022.

C

onsole allumée, game lancée, t’es complètement dans ta bulle. Journée de repos, parfait. Même pas de répétition de danse. Une journée vraiment pour toi. Pieds sur la table base, complètement concentré, tu es parti pour jouer à ce nouveau jeu vidéo jusqu’à pas d’heure et tant pis si demain, t’es crevé au boulot. Cependant le destin en décidé autrement. Ou peut-être pas le destin en fait. Juste toi et ta non organisation qui avez oublié un événement assez important.
La sonnette qui retentit, tu n’attends personne. Soupir. Faire semblant d’être absent, en voilà une bonne idée. Tu restes le plus silencieux possible en espérant que la personne qui se trouve derrière la porte se barre rapidement. Sauf que ça n’a pas l’air d’être le cas. Ca sonne encore. Tu grognes. Qu’il ou elle se casse. Puis d’un coup, il y a un élan de lucidité. Une sorte de doute qui s’installe. Aussitôt tu jettes un coup d’œil à ton téléphone, l’appli agenda plus précisément. Arrivée colocataire. Eh merde, si ça se trouve c’est lui. Surtout que le propriétaire n’a jamais vraiment donné l’heure d’arrivée. Tu quittes rapidement ton canapé pour aller enfiler quelque chose de plus décent aka un jogging. Parce qu’accueillir ton ou ta colocataire en boxer et tee-shirt, ce n’est peut-être pas la meilleure idée. Après être correct, tu te pointes devant la porte pour venir l’ouvrir. D’un coup, tu te retrouves nez à nez avec un homme. Tu ne peux t’empêcher de le regarder de haut en bas pour l’inspecter légèrement. Tu as l’impression que tu vas te retrouver à vivre avec un chieur. Il n’a pas l’air dans ce mood du je m’en foutisme. Tu es clairement mal barré. "Salut. Désolé d’avoir tardé pour ouvrir la porte, j’ai pas entendu la sonnette, j’avais mes écouteurs dans les oreilles." Fausse excuse qui devrait passer normalement. Une colocation qui débute sur un mensonge, c’est parfait ça ! Enfin, ce n’est qu’un petit mensonge, tu n’en es pas à ton premier, ce n’est donc pas bien grave. "Vas-y rentres, s’cuse, c’est un peu le foutoir." Bah ouais, Sun, ça fait bien longtemps que tu n’as pas rangé cet appartement. Et puis tu as surtout pris goût à vivre en solitaire, donc le ménage est passé au dernier rang des choses à faire. Et tu comptes bien continuer à vivre de cette manière alors le petit nouveau va devoir s’y faire. Mais si ce dernier rechigne à ce que tu fasses régulièrement le ménage, tu vas souffler.
Tu le laisses découvrir la pièce qui vous sert de salon mais aussi de cuisine. Tu cherches à lire dans ses gestes ce qu’il peut bien penser de l’appartement. A moins qu’il ait visité l’appartement durant une de tes absences parce que tu n’as pas le souvenir de l’avoir accueilli pour tâter le terrain. "Tu connais déjà l’appart ou faut que je te fasse la visite ? Le proprio a été assez avare sur les infos…" Puis c’est bien, en jouant au mec sympa, tu ne passes pas pour le type bougon, vite saoulé de tout voire pire pour l’asocial du quartier.



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas
Kalon Yoon
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 years old
SURNOM : Kalon n'aime pas forcément les surnoms, on l'appelle parfois par son nom de famille
STATUT : célibataire depuis pratiquement toujours, aucune relation amoureuse à déclarer
MÉTIER : Avocat spécialisé en droit des affaires internationnales
LOGEMENT : Il vient de rentrer, il dort à l'hotel le temps de se trouver un appartement
L'insolite colocation (Kalon) V7u5
POSTS : 33 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un prothèse à la jambe depuis qu'il à sept ans (peu de personne est au courant)
AVATAR : nam joo-hyuk
CRÉDITS : bycosmiclight
DC : aucun dc detecté
PSEUDO : iam
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40269-silence-allows-you-to-find-your-destiny-kalon#1997659

L'insolite colocation (Kalon) Empty
Message(#) Sujet: Re: L'insolite colocation (Kalon) L'insolite colocation (Kalon) EmptyVen 24 Juin 2022 - 18:51


Nouvel emménagement, nouvelle vie ? Kalon ne réagit pas avec ce genre de façon de penser, il voit plus son emménagement comme un autre style de vie à avoir. Ce n’est pas qu’il en a marre de vivre avec monsieur et madame Sweeney mais il est temps qu’il se trouve un appartement pour lui. C’est pour cela qu’il a regardé les annonces immobilières quotidiennement. Après quelques visites, une agence lui avait trouvé une colocation. S’il n’était pas parti pour faire une coloc dans les premiers temps, il était assez désespéré pour accepter. Au moins il devra apprendre à vivre avec un inconnu. C’est pour cela qu’aujourd’hui il avait rendez-vous pour emménager. Il a quelques affaires dans sa voiture, peu de choses restent sur les Sweeney. Il n’a pas grand-chose, il ne s’est jamais encombré de beaucoup d’affaires. Au fil du temps il a su conserver les seules choses essentielles. Il va de toute manière devoir faire des achats pour tout ça mais tant qu’il a un lit dans un premier temps, ça lui va, il ne débarque pas non plus dans un lieu vide normalement.
Devant l’appartement, il sonne une première fois avant de se demander s’il est bien à la bonne adresse. Aucune réponse, personne pour l’accueillir. Il n’attend pas qu’on lui déroule le tapis rouge mais qu’on vienne au moins lui ouvrir. Il tente alors de sonner, encore une fois et tandis que Kalon allait faire demi-tour, la porte s’ouvre. Un homme de plus ou moins son âge lui ouvre et il comprend qu’il est au bon endroit. On a toujours dit à Kalon de ne pas juger au premier coup d’œil mais ils n’ont pas l’air d’avoir beaucoup de points communs ces deux-là. « D’accord, je n’étais pas certain d’être au bon endroit ! » Il ne va pas faire de remarque, pas maintenant, pas à la première seconde où ils se rencontrent. Le mot ‘foutoir ‘ vient résonner dans ses oreilles et ça ne l’enchante guerre. Ce n’est pas qu’il soit manique mais beaucoup quand même. Mais bon, il a besoin d’un appartement alors il ne veut pas s’arrêter sur cette première impression. Il regarde le moindre détail et il lui faut un effort monstre pour ne pas montrer de grimace à la vue de trucs qui trainent. Kalon va vraiment devoir faire sûr lui mais il ne rebrousse pas le chemin. Il s’aventure dans l’appartement qui va devenir le sien. « J’ai vu quelques photos mais pas plus donc je veux bien que tu me fasses le tour ouais » il n’a pas osé ajouté qu’il aimerait bien voir aussi les règles entre eux. Non, il ne veut pas être chiant, il doit prendre sur lui. C’est ce qu’il n’arrête pas de se répéter. « Au fait je ne sais pas ce qu’ils t’ont dit sur moi, je suis Kalon ! » Ce n’est pas avec son prénom qu’il va en savoir beaucoup sur lui mais c’est un début. « Tu vis l'appart depuis longtemps ? » C’est assez gênant pour l’instant, comment deux inconnus totalement différents vont devoir s’apprivoiser et apprendre à vivre ensembles. Enfin, en espérant que ça se passe bien en tout cas.

@Sunan Erckens
Revenir en haut Aller en bas
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
L'insolite colocation (Kalon) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2486 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie2 - Deb1 - Alexis1
RPs TERMINÉS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

L'insolite colocation (Kalon) Empty
Message(#) Sujet: Re: L'insolite colocation (Kalon) L'insolite colocation (Kalon) EmptyDim 26 Juin 2022 - 13:16




L'insolite colocation
w/ @Kalon Yoon
28 mai 2022.

L’


homme qui se trouve devant la porte devient un peu une bête de foire quand tu te mets à le dévisager. Tu ne devrais pourtant pas être surpris de son arrivée puisque tu as été prévenu mais non, il faut toujours que tu oublies les dates importantes et celle-là en est bien une. "Ouais, c'est le bon endroit... Désolé encore d'avoir tardé à ouvrir." Tu te dis que t'excuser encore devrait faire passer cette attente que le nouvel arrivant a connu. Puis tu décides de te faire bien voir en lui demandant s'il a déjà fait le tour mais le jeune homme répondant à la négative, te voilà transformé en guide touristique de ton propre appartement. Tout ça parce que le propriétaire n'est pas capable de faire lui même la visite. "Ok.. Ouais, je vais te montrer..." Tu n'es pas très enthousiaste, tu devrais y mettre un peu plus du tien si tu ne veux pas que ce colocataire se tire aussi vite qu'il est arrivé. Tu le laisses un instant découvrir ce qui vous sert de pièce principale, et tu peux voir dans son regard que ta manière de vivre laisse quelque peu à désirer. Tu ne dirais pas qu'il en est dégoûté mais tu sens bien que tu vas devoir bousculer un peu tes habitudes si vous voulez cohabiter correctement. Celui qui se prénomme Kalon a l'air complètement différent et tu ne sais pas si ça collera réellement entre vous. La seule chose commune que vous pouvez avoir c'est ce nom original que vos parents vous ont donné. "Ouais nan, vraiment j'ai pas eu beaucoup d'infos sur toi... Le proprio est vraiment chelou... Mais ton nom je savais !" Enfin, ça c'est ce que tu dis mais le rappel était clairement de rigueur. "Moi, c'est Sunan, enfin je pense que tu le sais déjà." Premier sourire, peut-être parce que tu es un peu fier de la connerie que tu viens de dire. "Ouais, ça fait un petit moment maintenant, j'ai même eu un coloc avant mais il s'est vite barré, soit disant casé avec une meuf. Et depuis plus rien et comme le propriétaire cherchait pas de nouveau locataire, j'ai bien cru que j'allais garder l'appart pour moi tout seul !" Mais ce n'était que partie remise puisque Kalon se trouve maintenant devant toi.
"Bon avant de faire le tour de l'appart, je te montre ta chambre comme ça tu poses tes affaires dedans ?" Et avant même qu'il ne réponde, tu lui tournes le dos pour aller vers la pièce qui lui servira de petit cocon. Tu te plantes devant une porte, celle qui se trouve être la plus au fond du couloir puis tu l'ouvres. Tu aurais clairement pu ouvrir la fenêtre durant la journée pour retirer un peu cette odeur de renfermé. Kalon va te détester. Alors aussitôt, tu vas vers la fenêtre pour l'ouvrir. "Voilà, c'est ta piaule. On a chacun une clé pour la fermer si besoin... La tienne est sur le bureau. T'as ton jeu de clés de l'appart quand même ?" T'es sûr de rien puisque le jeune homme a sonné pour rentrer.



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

L'insolite colocation (Kalon) Empty
Message(#) Sujet: Re: L'insolite colocation (Kalon) L'insolite colocation (Kalon) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

L'insolite colocation (Kalon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-