AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

 (angus #3) the pain of growing up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(angus #3) the pain of growing up 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(angus #3) the pain of growing up B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(angus #3) the pain of growing up PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(angus #3) the pain of growing up Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(angus #3) the pain of growing up Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(angus #3) the pain of growing up Empty
Message(#) Sujet: (angus #3) the pain of growing up (angus #3) the pain of growing up EmptyDim 29 Mai 2022 - 13:32



the pain of growing up

PENNY STRINGER & @ANGUS SUTTON

Tu ne saurais dire à quel moment les inconforts sont devenus des douleurs. Tu ne saurais mettre une heure précise sur le commencement de ces tiraillements dans le bas de ton dos, ou bien de ces douleurs qui rendent ton ventre dur comme de la roche. Tu ne voulais pas en faire de cas, après tout, ce n’était pas une grande surprise qu’avec la fin de ta grossesse imminente, tout ça plus difficile et plus désagréable à supporter. Mais plus le temps filait, plus les douleurs s’intensifiaient, moins tu avais l’impression que c’étaient seulement des désagréments de la grossesse et que c’était peut-être quelque chose de plus sérieux. Quelque chose qui demandait une attention médicale particulière, quelque chose qui exigeait que tu ne restes pas toute seule chez toi à attendre que ça passe, comme tu le faisais pourtant depuis quelques heures déjà. Le problème, c’est que tu n’étais pas exactement seule. Il y avait Jude, qui faisait la sieste depuis moins d’une heure déjà et qui bientôt voudrait que tu joues avec lui avec ses voitures, ou avec ses cahiers à colorier ou tout autre occupation qui changeait continuellement vu l’incapacité à rester concentré d’un enfant de trois ans à peine. Tu essayais de penser clairement, mais chaque nouvelle vague de douleur rendait le processus un peu plus difficile. Tu ne pouvais pas déjà être en travail, il était encore beaucoup trop tôt puisque la petite fille sous ton nombril devait y rester pour six semaines encore. Malgré ça, tu te faisais de plus en plus persuadée que tes douleurs n’avaient rien d’anodines et tu maudissais présentement que l’infirmier qui te servait d’amoureux ne soit pas dans les environs pour t’aider à te calmer et prendre des décisions de manières logiques et contrôlées. Après trois appels sans réponse, tu avais dû admettre à la défaite, comprenant que peu importe ce qu’il était en train de faire à l’hôpital, il était dans l’incapacité complète de te répondre, de te venir en aide. Il te fallait penser à autre, et vite.

Le message texte envoyé à Angus ne disait qu’une chose : besoin d’aide, viens vite. À la maison. Bien peu d’informations, mais tu espérais que ce serait suffisant pour que le Sutton comprenne l’urgence de la situation. Il avait été le premier à qui tu avais pensé dans le moment, son prénom apparaissant souvent dans tes conversations avec Isaac dernièrement sans que tu ne saches réellement pourquoi. Les deux hommes n’avaient pas encore eu l’occasion de se rencontrer, ou du moins, c’est ce que tu croyais, mais ton amoureux semblait décidé plus que jamais à changer ce fait avant la naissance de votre fille. Dans l’immédiat, tu n’espérais qu’une chose : que si Isaac et Angus devaient se rencontrer aujourd’hui, ce ne serait pas pour célébrer cette naissance pour laquelle tu ne te sentais pas prête du tout. Tu devais avoir encore six semaines. Trente-six jours. Pour te faire à cette idée. Pour qu’elle finisse de se développer comme il se doit, pour éviter tout type de complications ou de frayeurs comme tu en avais déjà bien trop entendu dans les sept derniers mois. Tu te forces à calmer ta respiration, sans grand succès, alors que tu attends de voir Angus arrivé. Tu ne sais pas combien de temps s’écoule entre le moment où tu reçois une réponse de sa part et le moment où tu l’entends enfin frapper contre la porte d’entrée, mais ça t’a semblé être une éternité et demie, sans vraiment être assez long pour que tu puisses préparer toutes les choses de Jude avec la confiance aveugle de ne rien avoir oublier. Jude dont Angus ignore encore tout de l’existence, tant vos vies ont été chaotiques dans les derniers mois et que tu n’as pas encore eu l’occasion de lui parler de ce petit détail qui est venu chambouler vos vies en début d’année. Jude qui ne semblait pas comprendre ce qui se passait, mais qui semblait tout de même percevoir que quelque chose n’allait pas, alors que sa main ne lâchait jamais la tienne. « Angus, dieu merci. Il y a quelque chose qui va pas, avec le bébé. » Ta voix est rapide, les mots mâchés. Tu n’as jamais été la plus douée pour rester calme en situation de panique, encore moins quand il y a de la douleur impliquée. « Je sais pas, c’est trop tôt pour que j’accouche, mais ughh. » Tu grimaces une nouvelle fois alors que la douleur s’intensifie, dans ton ventre, dans ton dos, partout à la fois on dirait et tu dois faire bien attention de ne pas écraser la main du petit blond dont le regard ne cesse de passer d’Angus à toi. « Est-ce que tu peux conduire? On prend ma voiture, il y a un siège d’auto à l’arrière. » Tu inspires, tu expires. C’est compliqué. Tu as l’impression que tout va vite autour de toi, mais incroyablement lentement en même temps. « Pas pour le bébé, pour Jude. » Jude qui lève les bras dans ta direction quand tu prononces son prénom, Jude que tu fais de ton mieux pour lever sans trop grimacer. « Je t’expliquerai dans la voiture. » En espérant que tu parviennes à te calmer, d’ici là, bien évidemment.



(angus #3) the pain of growing up P0rWgDf(angus #3) the pain of growing up J36iNh6(angus #3) the pain of growing up FyMeElc
(angus #3) the pain of growing up Vd7qr7j
(angus #3) the pain of growing up YlMyvG3
(angus #3) the pain of growing up HZjB4DU
(angus #3) the pain of growing up 872289volunteer
(angus #3) the pain of growing up Sdo13d7
(angus #3) the pain of growing up 2XVRHDx
(angus #3) the pain of growing up FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
(angus #3) the pain of growing up 7vHkInU ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(angus #3) the pain of growing up 1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3123 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (angus #3) the pain of growing up 1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(angus #3) the pain of growing up 1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(angus #3) the pain of growing up RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(angus #3) the pain of growing up 2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(angus #3) the pain of growing up 1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(angus #3) the pain of growing up Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage Nicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2CharlieDamon #5SpencerWill › Primrose

(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery ›
(angus #3) the pain of growing up XIqbFEx
(angus #3) the pain of growing up 1630788408-tamagotchi
RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)DinisLa chasse aux oeufs


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilanLevi
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(angus #3) the pain of growing up Empty
Message(#) Sujet: Re: (angus #3) the pain of growing up (angus #3) the pain of growing up EmptyDim 5 Juin 2022 - 1:27





The pain of growing up
with  @Penny Stringer :l:  
◊ ◊ ◊

Un texto de Penny, c'est tout ce qu'il aura suffit pour que tu quittes le boulot à la vitesse de la lumière pour monter dans ta voiture et rouler jusqu'à elle. "Besoin d'aide, viens vite à la maison." Elle aurait pu t'envoyer un S.O.S que ça t'aurais fait le même effet. Une main sur le volant, tu tiens ton téléphone de l'autre pour tenter de la joindre en vain. Sa voix brise le silence à travers les baffles de ton poste radio suivie de près par le bip de la messagerie. Tu raccroches sans laisser de message tout en enfonçant ton pied sur la pédale d'accélérateur alors que de ta main de libre tu envoies un simple "j'arrive". C'est la première fois que tu reçois un message de détresse de la part de ton amie, d'habitude c'est toi qui a tendance à lui demander de l'aide et non l'inverse. Tu peux pas t'empêcher de penser au pire et le pire serait qu'il y ait un problème avec le bébé. En fait, tu penses qu'à ça et plus t'y penses, plus t'accélères jusqu'à dépasser la limitation de vitesse, mais tu t'en moques pas mal parce que depuis le départ de ta mère, tu sais à quel moins les minutes peuvent être décisives et que tout peut changer en un claquement de doigt. Sauf que tu ne peux pas perdre Penny comme elle ne peut pas perdre son bébé. Est-ce que c'est toi qui portes la poisse ? Entre ceux qui se cassent et ceux qui doivent abandonner la partie Tu te mets à prier silencieusement un Dieu qui doit te voir comme le plus gros des égoïstes parce que tu pries jamais, Angus, sauf quand t'as peur de perdre quelqu'un. C'est la quatrième prière que tu fais depuis que t'es né, les trois premières ont été ignorées alors tu pries un peu plus fort cette fois-ci en promettant tout un tas de conneries. Tu promets d'être un peu moins centré sur ta personne, de ne plus mentir sur ta vie, d'arrêter de faire de la luxure une priorité et même de te rendre à l'église tous les dimanches si ça peut mettre Penny et le bébé hors de danger.


Tu toques à la porte avant de l'ouvrir à la volée pour tomber sur ton amie et, sans rien dire, tu t'empresses de venir la serrer fort contre toi parce que y'a eu ce moment où t'as bien cru qu'il ne serait plus jamais possible de la prendre dans tes bras.« Angus, dieu merci. Il y a quelque chose qui va pas, avec le bébé. »Tu prends même pas conscience qu'il y a un petit garçon qui se tient à côté d'elle, jusqu'à ce que tes yeux ne se posent sur son ventre arrondi et la petite main qu'elle tient fermement entre ses doigts. Y'a un problème avec le bébé, tu te répètes la phrase en boucle sans arriver à prononcer ne serait-ce qu'un mot pour la rassurer. « Je sais pas, c’est trop tôt pour que j’accouche, mais ughh. » Tu peux voir les traits de son visage se déformer sous la douleur et putain ce que tu déteste la voir comme ça. Elle va pas bien, le bébé va pas bien et toi, t'essayes de faire des calculs dans ta tête tout en sachant qu'elle a raison et qu'il est trop tôt pour qu'elle puisse accoucher. Tu le sais parce que ton petit-frère ne cesse de faire le décompte depuis qu'elle vous a annoncé la grossesse. C'est la panique dans ta tête, t'essayes de ne pas le montrer, mais t'as les mains moites et tu peux sentir ton coeur tambouriner contre ta cage thoracique."OK, il faut surtout pas paniquer, ça va aller. Y'a pas de quoi paniquer, pas vrai ? Je vais t'emmener à l'hôpital et tout va bien se passer." C'est tout ce que tu trouves à dire, les mots te manquent parce que t'y connais rien aux femmes enceintes. Tout ce que tu sais, tu l'as appris dans les séries" Inspire, expire, inspire, expire." C'est toi qui devrais respirer parce que là, t'es en train d'hyperventiler. « Est-ce que tu peux conduire? On prend ma voiture, il y a un siège d’auto à l’arrière. » Ça c'est dans tes cordes, ouais. Tu peux conduire, c'est sans doute tout ce que t'es en mesure de faire pour l'aider en espérant qu'elle n'accouche pas dans ta bagnole parce que tes compétences médicales s'arrêtent au jeu du docteur Maboul et encore, t'es vraiment pas doué pour sortir les objets sans faire sonner le jeu en touchant les rebords, alors un bébé ? T'attrapes le sac qui se trouve sur l'ilot de la cuisine puis te retourne vers Penny en fronçant les sourcils, parce que tu viens de percuter et que y'a un détail dans sa phrase qui te fait cogiter. "Un siège auto ?! Hors de question que t'accouches dans la voiture, tu m'entends ? Tu vas serrer les cuisses et garder ce bébé bien au chaud parce que t'es une Stringer et que y'a rien que tu ne sois pas capable de faire, ok ?" Tu parles trop vite, les syllabes se mélangent, tu balbuties, y'a rien qui va. Pas de panique t'as dit, tout va bien se passer. « Pas pour le bébé, pour Jude. » Le petit garçon que tu n'as même pas pris le temps de saluer lève les bras vers toi et sans réfléchir tu viens t'accroupir devant lui en souriant avant de le prendre dans tes bras. "Sac check, Jude check, bébé check, Penny check, on est bon ?" Au pire des cas tu pourras toujours revenir quand elle sera en sécurité à l'hôpital et en compagnie de son chéri. Putain ce que t'aimerais qu'Isaac puisse être là, c'est lui l'homme de la situation, d'une part parce que c'est lui qui a planté la graine et puis aussi parce qu'il est infirmier. « Je t’expliquerai dans la voiture. » Ouais, vaut mieux, t'as beau faire les calculs dans ta tête, tu comprends pas comment un bambin se retrouve dans l'équation sans que tu sois au courant.

"Tout va bien d'accord, on va juste faire un coucou à Isy et puis après on pourra aller se manger une glace ou une gaufre au chocolat. Ça te va ?" Tu proposes à Jude sur un ton qui se veut rassurant tout en l'installant dans le siège auto avant de venir ouvrir la portière à Penny et de venir l'aider à mettre sa ceinture. Heureusement que Samuel n'est pas là pour voir Penny dans cet état parce qu'il aurait très certainement paniqué. Tu t'installes rapidement sur le siège conducteur et ne te fais pas prier pour démarrer. Le doigt en direction du gamin qui se trouve à l'arrière, tu lances un regard à Penny en articulant un "sérieusement ?!""À partir de maintenant je veux qu'on se téléphone une fois par semaine, si ce n'est deux." Parce que là t'as l'impression d'avoir raté toute une saison entière de ta série préférée. T'es doué pour les secrets, mais les tiens n'ont jamais fait la taille d'un enfant en bas âge. La faute à qui, hein ? Certainement pas celle de Penny, c'est toi qui a mis des distances depuis le décès de ta mère parce que tu voulais pas lui mentir et que tu pouvais pas non plus lui en parler de peur de lui faire de la peine et de mettre sa grossesse en péril en lui ajoutant des soucis en plus. Isaac, en revanche, est l'une des rares personnes à être au courant et le seul à avoir été là le soir où un médecin est venu t'annoncer la mort de celle que t'as du mal à pardonner. Depuis, il vous arrive de vous voir pour discuter autour d'un café et plus le temps passe, plus tu l'apprécies davantage. Tu demandes à Siri de mettre une playlist pour enfant et monte le son pour que Jude ne puisse pas entendre votre conversation. "C'est quoi le délire ? Y'a Clearblue qui vous a fait une offre ? Un bébé de conçu, un enfant offert ?" Tu demandes alors que vous vous rapprochez un peu plus de l'hôpital.
 


BY PHANTASMAGORIA



    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.



Dernière édition par Angus Sutton le Dim 12 Juin 2022 - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(angus #3) the pain of growing up 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(angus #3) the pain of growing up B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(angus #3) the pain of growing up PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(angus #3) the pain of growing up Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(angus #3) the pain of growing up Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(angus #3) the pain of growing up Empty
Message(#) Sujet: Re: (angus #3) the pain of growing up (angus #3) the pain of growing up EmptyMer 8 Juin 2022 - 14:29



the pain of growing up

PENNY STRINGER & @ANGUS SUTTON

Te forcer à prendre de grandes respirations. Attendre que les douleurs subsistent, en vain. Attendre qu’enfin, des coups soient portés contre la porte, que la sonnette retentisse dans la demeure. Attendre que de l’aide arrive enfin, comme Angus te l’a confirmé dans un message texte reçu peu de temps après celui que tu lui as d’abord envoyé. Faire attention à ne pas terrifier Jude qui va rapidement se demander ce qui se passe si tu ne retiens pas les grognements qui sortent pourtant malgré toi de tes lèvres. Tu fermes les yeux, essayes de te concentrer sur autre chose, mais c’est bien impossible, du moins jusqu’à ce que tu ne sentes une paire de bras qui t’enlace. Dès que tu ouvres les yeux, tu réalises que non, tu n’es pas en train de rêver : Angus est bel et bien arrivé, en un temps record d’ailleurs, chose pour laquelle tu comptes bien le remercier dès que ton cerveau sera en mesure d’assimiler plus que la douleur qui te pétrifie sur place. « OK, il faut surtout pas paniquer, ça va aller. Y’a pas de quoi paniquer, pas vrai? Je vais t’emmener à l’hôpital et tout va bien se passer. » Il te pose des questions pour lesquelles tu n’as pas de réponses. Ou du moins, pas les réponses qu’il voudrait entendre. Ça fait assez mal pour que tu paniques, là, tout de suite. Tu es seulement contente de ne plus être toute seule avec Jude. « Inspire, expire, inspire, expire. » « ANGUS. » Tu t’emportes parce que plus ça va, plus c’est lui qui est en train de paniquer et tu n’es pas certaine que tu veuilles te retrouver dans la voiture avec lui qui conduit s’il est pour être encore plus nerveux que tu ne peux l’être présentement. Son regard ne quitte jamais ton visage, ce qui présentement est un peu un problème puisqu’il ne semble pas réaliser la présence de Jude qui se fait étonnamment silencieux dans le moment, comme s’il pouvait ressentir la tension tout autour. « Un siège auto?! Hors de question que t’accouches dans la voiture, tu m’entends? Tu vas serrer les cuisses et garder ce bébé bien au chaud parce que t’es une Stringer et que y’a rien que tu ne sois pas capable de faire, ok? » « Je suis pas certaine que ça fonctionne comme ça Gus! » Oui, tu as toujours été une overachiever, mais là, clairement, tout est hors de ton contrôle. Et puis tu veux bien serrer les cuisses s’il faut, mais ça n’a pas l’air non plus suffisant pour calmer ce que tu devines être des contractions. Angus prend enfin connaissance de l’enfant, un air interrogatif sur le visage, mais conscient que le temps est contre vous, là tout de suite. « Sac check, Jude check, Penny check, on est bons? » Tu hoches la tête et c’est bien tout ce que ça prend pour que vous sortiez enfin de la maison.

« Tout va bien d’accord, on va juste faire un coucou à Isy et puis après on pourra aller se manger une glace ou une gaufre au chocolat. Ça te va? » « Si tu continues de lui faire de telles promesses, tu vas rapidement devenir son préféré. » que tu ricanes entre deux gémissements de douleurs, Jude étant aussi fervent de sucre que tu ne peux l’être. Tu ne sais pas si c’est vraiment un plan plausible dans les circonstances, mais tu l’espères. C’est trop tôt pour être autre chose. C’est trop tôt pour que ce soit l’arrivée de cette petite fille qui se doit de cuire encore quelques semaines sous ton nombril avant d’être prête pour le grand monde. « À partir de maintenant je veux qu’on se téléphone une fois par semaine, si ce n’est deux. » « Je me voyais mal t’annoncer ça au téléphone. » que tu lui avoues, même si tu pouvais parfaitement voir son point. Tu avais été tellement occupé à te faire à cette nouvelle vie, à tous les changements qui vous étaient tombés dessus dans les derniers mois que la plupart de tes proches n’avaient été mis au courant que récemment de l’existence du petit blond. Tu ne sais pas ce qui te fait le plus grimacer par la suite, une nouvelle contraction, ou alors une chanson des Wiggles qui se fait entendre dans l’habitacle, quelque chose sans doute pour garder Jude heureux, même si personnellement, tu aurais pu faire sans avoir à entendre le groupe pour enfants s’exclamer devant une hot potato pour la millième fois aujourd’hui. « C’est quoi le délire? Y’a Clearblue qui vous a fait une offre? Un bébé de conçu, un enfant offert. » « Me fais pas rire, ça fait mal. » que tu te plains, bien qu’incapable de retenir le fou rire. Tu te retournes légèrement vers l’arrière, ton regard croisant celui de Jude qui semble complètement hypnotisé par les paysages qu’il admire par la fenêtre, ses pieds cognant contre ton siège au rythme de la chanson du groupe pour enfants. D’une voix aussi base que possible, tu commences à raconter tes dernières péripéties, en espérant que Jude ne prête pas trop attention à ce que tu dis. « Pour la nouvelle année, on a passé quelques jours à Torquay, chez mes parents. Et par hasard, on est tombé sur l’ex-fiancée d’Isaac, une fille que j’avais déjà croisé ici et là lors de mes dernières visites. » Sans jamais savoir de qui il s’agissait, bien évidemment, encore moins que le petit garçon attaché à elle finirait par prendre autant de place au sein de ta vie. « C’est une histoire compliquée, mais quand ils se sont séparés, elle était enceinte et elle lui a dit qu’elle s’était fait avorter. De toute évidence, c’est pas exactement comme ça que ça s’est passé. » Ta voix n’est qu’un murmure, tu ne veux surtout pas que Jude entende ça. « Bref, on a passé les derniers mois à enchaîné les voyagements entre Brisbane et Torquay, à apprendre à le connaître, à lui faire une place dans nos vies. Isaac avait beaucoup de temps a rattrapé. » Tu prends une pause, retiens difficilement un nouveau gémissement de douleur alors que la route défile rapidement sous vos yeux, chemin l’hôpital. « En terme de surprise, on fait difficilement plus incroyable. » que tu conclues, te concentrant à nouveau sur ta respiration.



(angus #3) the pain of growing up P0rWgDf(angus #3) the pain of growing up J36iNh6(angus #3) the pain of growing up FyMeElc
(angus #3) the pain of growing up Vd7qr7j
(angus #3) the pain of growing up YlMyvG3
(angus #3) the pain of growing up HZjB4DU
(angus #3) the pain of growing up 872289volunteer
(angus #3) the pain of growing up Sdo13d7
(angus #3) the pain of growing up 2XVRHDx
(angus #3) the pain of growing up FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
(angus #3) the pain of growing up 7vHkInU ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(angus #3) the pain of growing up 1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3123 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (angus #3) the pain of growing up 1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(angus #3) the pain of growing up 1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(angus #3) the pain of growing up RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(angus #3) the pain of growing up 2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(angus #3) the pain of growing up 1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(angus #3) the pain of growing up Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage Nicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2CharlieDamon #5SpencerWill › Primrose

(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery ›
(angus #3) the pain of growing up XIqbFEx
(angus #3) the pain of growing up 1630788408-tamagotchi
RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)DinisLa chasse aux oeufs


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilanLevi
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(angus #3) the pain of growing up Empty
Message(#) Sujet: Re: (angus #3) the pain of growing up (angus #3) the pain of growing up EmptyJeu 16 Juin 2022 - 10:40




The pain of growing up
with  @Penny Stringer :l:  
◊ ◊ ◊

C'est la première fois que tu la vois dans cet état, Penny. Tu pensais pourtant connaître toutes ses expressions faciales après l'avoir vu rire aux éclats; triste au point d'avoir du mal à retenir ses larmes; inquiète pour toi comme pour Sam ou encore déçu de ne pas avoir pu dénicher un rôle important, mais jamais tu n'avais vu la douleur prendre possession de son visage. Elle a mal sauf que ce n'est pas à cause d'une blessure que tu pourrais cacher derrière un pansement, mais à cause d'un petit être qui est peut-être sur le point de naître et cette pensée te fait paniquer davantage. « ANGUS. » L'entendre prononcer ton prénom en entier -et en gueulant qui plus est- te fait l'effet d'un électrochoc. Tu dois te ressaisir, t'es pas le genre de type à perdre tes moyens aussi facilement et si elle a fait appel à toi, c'est parce qu'elle te pensais capable de gérer la situation. T'as pas le droit de la décevoir et encore moins de te dégonfler. Les situations de crises, ça te connait, le stress aussi. T'es même connu pour être à l'aise dans les situations anxiogènes, c'est du moins ce que t'as toujours laissé croire donc tu vas te reprendre en main et gérer ça comme il se doit. Elle te parle de siège auto, alors que t'es toujours au stade où le bébé est bien chaud dans son ventre et que tu vois pas comment elle pourrait accoucher, là tout de suite. Tout comme Samuel, tu détestes les changements de dernière minute ou toutes les choses qui pourraient venir perturber tes plans. Les grossesses n'ont rien d'une science exacte, t'aurais dû le savoir pourtant t'avais pas prévu que le bébé de Penny puisse arriver avant terme ou peut-être qu'à force de stresser pour elle, tu avais réussi à te convaincre qu'un bébé ne pouvait pas mettre moins de neuf mois avant de pointer le bout de son nez. Comme un con, tu lui demandes de serrer les jambes comme si ton conseil allait être d'une quelconque aide.« Je suis pas certaine que ça fonctionne comme ça Gus! » Tu viens passer l'une de tes mains derrière la nuque en grimaçant. Ouais, peut-être bien que ça fonctionne pas comme ça, mais c'est aussi pour cette raison que tu t'es lancé dans des études de marketing et que t'as jamais voulu devenir maïeuticien. Tes yeux se posent instinctivement sur un petit-garçon lorsqu'elle fait référence à un prénom qui est inconnu au bataillon. T'as même pas le temps de te poser des questions qu'il lève ses petits-bras vers toi alors qu'il ne te connait même pas et ça t'arrache un sourire. Tu souris parce qu'il n'a pas l'air serein, Jude et que dans son cas, tu serais probablement encore plus inquiet que ce tu ne l'es déjà. Tu regrettes d'avoir paniqué devant lui et si t'avais pris la peine de dévier tes yeux du visage de Penny, peut-être que t'aurais pu lui épargner un peu de stress. Tu t'accroupis pour le prendre dans tes bras avant d'attraper le sac sur l'îlot de la cuisine et d'énumérer la liste à haute voix. Le compte est bon, sauf pour la grossesse de Penny.

« Si tu continues de lui faire de telles promesses, tu vas rapidement devenir son préféré. » Tu tournes la tête vers Penny en mêlant ton rire au sien jusqu'à ce que la douleur déforme une nouvelle fois son visage et que ton sourire ne se transforme en une mine soucieuse. T'adores les enfants et t'aimes à penser que, la plupart du temps, ils t'adorent en retour contrairement aux adultes. Tout est plus simple avec eux, t'as pas besoin de faire semblant d'être quelqu'un que tu n'es pas, mais juste de les prendre en considération. Avec les adultes, c'est plus difficile. T'as beau apprécier quelqu'un si ladite personne ne te trouve pas assez bien, elle finira par te nexter du jour au lendemain. On devient plus intransigeant en grandissant et beaucoup moins intéressant soit dit en passant. « Je me voyais mal t’annoncer ça au téléphone. » Non, c'est sûr mais à choisir t'aurais préféré découvrir l'existence du blondinet en étant à l'autre bout du combiné plutôt que lors d'une situation d'urgence. Tu cherches une playlist pour enfants sur spotify puis connecte ton portable au bluetooth de la radio afin que Jude ne puisse pas entendre la conversation qui va suivre.« Me fais pas rire, ça fait mal. » Elle rigole et tout d'un coup l'air devient un peu plus respirable au sein de l'habitacle. Tu t'assures que Penny soit bien attachée avant de démarrer,  t'aimerais avoir un gyrophare à pouvoir dégainer pour le coller sur le toit du véhicule, ça devrait même être autorisé pour les cas d'extrêmes urgences comme celui-ci. Si tu parlais toujours à ton père, tu lui aurais demander de venir vous chercher avec l'un des camions de pompier, mais ton père est un connard et ça fait bien longtemps qu'il a fait le choix de déserter. On est jamais mieux servi que par soi-même, hein.  « Pour la nouvelle année, on a passé quelques jours à Torquay, chez mes parents. Et par hasard, on est tombé sur l’ex-fiancée d’Isaac, une fille que j’avais déjà croisé ici et là lors de mes dernières visites. » T'étais au courant pour la visite chez ses parents, vous aviez même fait un FaceTime parce que Samuel avait voulu prendre de ses nouvelles et voir son frère, David. T'en avais profité pour passer le bonjour à ses parents, son père avait l'air d'aller un peu mieux, certainement très heureux d'avoir retrouvé sa fille. Malgré tout, Penny n'avait pas mentionné l'apparition soudaine de l'ex-fiancée d'Isaac. Tu savais même pas qu'il avait eu une relation aussi sérieuse avant de rencontrer Penny, lui non plus n'avait pas pris soin d'en parler lors de vos rendez-vous secrets. Secret, parce que ton amie ne sait rien du décès de ta mère. Elle ne sait pas que c'est son petit-ami qui s'est rendu à ton appartement pour la prendre charge, ni même qu'il a été d'un soutien inestimable depuis le soir du drame. "Son ex-fiancée ? Ils sont restés combien de temps ensemble ?"   Tu chuchotes en fronçant les sourcils. Non parce que les gens ne se fiancent pas au bout de six mois, si ? « C’est une histoire compliquée, mais quand ils se sont séparés, elle était enceinte et elle lui a dit qu’elle s’était fait avorter. De toute évidence, c’est pas exactement comme ça que ça s’est passé. » Une histoire compliquée, c'est peu dire. Tu te retournes vers Jude en souriant et c'est là que ça te frappe, la ressemblance entre le môme et Isy. Jude est donc un Jensen, tu ne saurais pas dire son âge. Combien de temps a-t-il passé loin de son père au juste ? Beaucoup trop. T'aurais compris l'excuse de son ex si Isaac était un homme exécrable et toxique or tu sais que c'est loin d'être le cas. "Comment il va, Isaac ?" Tu t'empresses de demander, parce que ça a dû lui faire un choc. Tu sais pas comment tu réagirais si t'apprenais l'existence d'une descendance ce qui ne pourrait jamais arriver parce que tu n'as jamais été dans une relation assez sérieuse pour arrêter de te protéger. "Et toi ? Tu le prends comment ?" Parce qu'elle a dû être presque tout aussi chamboulée que lui, Penny. "Mais qui fait ça, au juste ?!"  Tu t'insurges lorsque tu te rends compte de l'énorme mensonge qu'à pu lui sortir son ex. « Bref, on a passé les derniers mois à enchaîné les voyagements entre Brisbane et Torquay, à apprendre à le connaître, à lui faire une place dans nos vies. Isaac avait beaucoup de temps a rattrapé. »  Tu t'arrêtes à un feu rouge et te tourne vers Penny lorsqu'elle étouffe un gémissement plaintif. T'as envie de le griller, le feu ou d'utiliser le klaxon à foison pour faire comprendre aux gens de devant qu'une voiture c'est fait pour aller plus vite que les piétons. Toutefois, tu ne fais rien pour ne pas perturber ton amie et l'enfant qui chante sur le siège auto. Cette chanson est un vrai supplice, pour autant tu te retournes vers le blondinet pour faire la chorégraphie en faisant l'idiot. "cold spaghetti cold spaghetti" Que tu chantes, parce qu'elle a beau être horrible, ça te rappelle les fois où tu devais faire le pitre pour arriver à calmer les pleurs de ton petit-frère. Jude se met à rire, la mission est accomplie. « En terme de surprise, on fait difficilement plus incroyable. »  Ah ça pour une surprise, c'est une surprise. Tu regardes le fils d'Isaac qui bouge des pieds au rythme de la musique et un rictus vient étirer le rebord de tes lèvres. Une magnifique surprise, mais une surprise quand même. "Et du coup comment ça va se passer ? Ils vont faire une garde alternée ?" Tu demandes en baissant d'un ton. Le feu repasse au vert et t'enfonces le pied sur l'accélérateur en dépassant, un peu, la vitesse indiquée sur le panneau qui vient de défiler sous vos yeux. Ce n'est que lorsque t'arrives devant l'hôpital que tu te prends des flashs de la soirée en pleine face. Tu te revois attendre dans la salle d'attente pendant que ta mère est en train de rendre son dernier souffle à quelques mètres de toi. Un couloir, c'est tout ce que tu aurais eu à traverser pour lui faire tes adieux s'il n'y avait pas eu un manque de communication au sein de l'établissement de santé. Tu te mords l'intérieur de la joue pour réprimer ce mélange de colère et de tristesse qui te prends les tripes à chaque fois que tu te retrouves seul ou que quelque chose te ramène à elle. "T'as prévenu la maternité ?" Tu demandes en coupant le moteur. Et Isaac, est-ce qu'elle a prévenu Jensen ?


BY PHANTASMAGORIA



    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(angus #3) the pain of growing up 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(angus #3) the pain of growing up B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(angus #3) the pain of growing up PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(angus #3) the pain of growing up Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(angus #3) the pain of growing up Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(angus #3) the pain of growing up Empty
Message(#) Sujet: Re: (angus #3) the pain of growing up (angus #3) the pain of growing up EmptyVen 24 Juin 2022 - 19:22



the pain of growing up

PENNY STRINGER & @ANGUS SUTTON

Il se passe beaucoup de choses en trop peu de temps et tu tentes de gérer avec des émotions qui sont toutes plus contradictoires les unes des autres. Il y a la douleur évidemment, celle qui prévaut sur tout le reste tant elle semble augmenter avec ce que tu crois être de nouvelles contractions. Peut-être bien que c’est la panique qui rend le tout pire que ce ne l’est réellement, tu ne saurais dire. Il y a évidemment la peur, celle de donner naissance à ta petite fille bien trop vite, alors qu’il lui reste encore de nombreuses semaines à passer sous ton nombril, à cuire un peu plus longtemps pour être réellement prête pour le grand monde. D’un autre côté, tu es aussi contente de voir Angus, malgré les circonstances moins qu’idéales, et tu lui dois bien quelques explications sur le petit blondinet assis dans le siège à l’arrière, toi qui n’avais pas encore pris le temps de le mettre au courant de tout ce nouveau pan de ta vie qui avait été complètement chamboulé il y a plusieurs mois de ça déjà. « Son ex-fiancée? Ils sont restés ensemble combien de temps? » « Je sais pas, quelques années? » Tu réponds avec une question que tu sais pourtant qu’il ne pourra pas répondre. Faut dire que dans l’immédiat, tu n’es pas trop dans une position de penser aux anciennes relations amoureuses de ton petit ami, surtout pas alors qu’une partie de ton cerveau est persuadée que tu t’apprêtes à donner naissance à son deuxième enfant après moins d’un an de relation, ce qui reste complètement insensé et peut-être même une part irresponsable, ou du moins, c’est ce que vient chuchoter une voix dans ta tête, celle que tu refuses d’écouter tant tu sais que rien de ton histoire avec Isaac, bien que rapide et en montagnes russes, n’est irresponsable en ton sens. « Comment il va, Isaac? » « Comme il peut. » que tu admets, avec une nouvelle grimace de douleur qui vient tirer tes traits. « Il adore le petit, mais il en veut à sa mère. Trois ans sans savoir, ça se pardonne pas du jour au lendemain. » que tu murmures ensuite quand tu te sais capable de contrôler le ton de ta voix, ne cherchant toujours pas à alarmer Jude de ce qui se passe à l’avant du véhicule. Tu n’étais même pas certaine de savoir si Isy parviendrait à excuser Lucy pour ce qu’elle a fait un jour. Seul le temps saurait le dire. « Et toi? Tu le prends comment? » Tu lui lances un regard qui est évoquent : on ne peut pas dire que tu t’attendais à tout ça, surtout si peu de temps après avoir appris pour ta propre grossesse imprévue. « C’est beaucoup. » que tu marmonnes, un peu de mauvaise foi, l’esprit troublé par la douleur. La vérité c’est que Jude avait su se faire une belle place dans vos vies et tu ne pouvais plus vraiment t’imaginer votre quotidien sans lui. « Mais qui fait ça, au juste?! » « Une fille qui trompe son fiancé à répétitions. » que tu répliques, sans doute trop vite, offrant à Angus un détail que tu aurais sans doute pu garder pour toi. Tu n’oubliais cependant pas toute la douleur que Lucy avait causé et continuait de causer à ton amoureux qui en pâtissait bien plus qu’il ne le laissait paraître et tu tenais toi aussi une certaine rancœur à l’égard de la maman de Jude.

Tu te concentres tant bien que mal sur ta respiration alors que la voiture est arrêtée à un feu rouge et tu as l’impression que les secondes se font éternelles avant que le feu de circulation ne change enfin de couleur. « Cold spaghetti, cold spaghetti. » chante Angus à Jude, se faisant aller les bras comme le font les personnages des Wiggles, ce qui ne manque pas de te distraire et de te faire rire, au moins pour quelques instants. « J’te savais pas fin connaisseur des grands classiques Wiggles. » que tu commentes, ce qui semble pourtant faire plaisir à Jude qui continue de chanter les mots de la chanson Hot Potato avant que celle-ci ne soit remplacer par un autre classique du quatuor coloré : Fruit Salad, Yummy Yummy. « Et du coup comment ça va se passer? Ils vont faire une garde alternée? » Tu hoches légèrement la tête, tes mains tenant ton ventre fermement. « C’est l’idée. C’est pas idéal entre Torquay et Brisbane, mais tant que Jude va pas à l’école, ça s’arrange. » Ce n’est toutefois qu’une question de mois avant que le petit ne commence le pré-maternelle 4 ans et à ce moment-là, il sera nécessaire pour Isaac et Lucy de s’asseoir et de discuter de la meilleure manière de procéder, puisque sa vie à elle était là-bas, et la vôtre ici. « Il devait retourner chez sa mère il y a deux jours, mais elle nous a demandé de le garder une semaine de plus. » Sans vraiment vous donner d’explication ou dire quoique ce soit, et ce n’était pas non plus la première fois qu’elle faisait une telle demande en peu de temps. Isaac et toi aviez pris connaissance que son comportement était de plus en plus étrange, mais tu ne la connaissais pas assez pour réellement pouvoir juger de quoique ce soit concernant la Ersley. Et puis rien de rendait Isaac plus heureux que de passer davantage de temps avec son fils, et tu en profitais aussi pour te rapprocher du petit blond. Tu aurais presque oublié votre destination, si ce n’était pas des rappels de douleur constants et de l’immense hôpital soudainement sous vos yeux. « T’as prévenu la maternité? » Tu fais signe que oui de la tête. « Tu t’occupes de Jude? » que tu demandes à Angus qui s’assure déjà de sortir le petit garçon de son siège et lui attrape la main alors que vous approchez le St. Vincent, en direction de la maternité.

Ça ne prendra pas bien longtemps avant que tu ne sois examinée et ensuite branchée sur une machine qui mesure les contractions (fausses, apparemment) en plus de garder un œil sur les signes vitaux de ta petite fille encore bien au chaud. Tu envoies un message texte après une dizaine de minutes à Angus pour lui dire qu’il peut enfin entrer dans la pièce, avec Jude. « Apparemment que ce sont des fausses contractions. » que tu lui annonces directement, pour le rassurer. « J’ai encore moins hâte d’expérimenter les vrais, je t’avoue. » que tu ne peux t’empêcher d’ajouter avec un léger rire nerveux. Si tu avais cru au premier malaise que tu étais en travail, ça ne promettait absolument rien de bon pour la journée où ce serait réellement le cas. Jude s’approche du lit où tu es toujours étendue et tu tends les bras vers lui, ce à quoi il répond en tendant à son tour ses petits bras vers toi et tu l’attrapes pour l’asseoir sur le bord du lit, à tes côtés. « Angus s’est bien occupé de toi? » que tu lui demandes avec un sourire espiègle, ce à quoi le garçon répond d’un hochement de la tête assuré. « Il connaît toutes les meilleures chansons! » que Jude s’exclame, impressionné ce qui ne manque pas de te faire rire. « J’ai pas encore réussi à joindre papa, mais il devrait venir nous voir avant que l’on retourne à la maison. » que tu dis à Jude, bien que cela s’adresse autant à Angus pour lui faire comprendre que tu n’avais toujours pas été en mesure de parler à Isy, qui se trouvait pourtant pas très loin sans doute, dans le même bâtiment.



(angus #3) the pain of growing up P0rWgDf(angus #3) the pain of growing up J36iNh6(angus #3) the pain of growing up FyMeElc
(angus #3) the pain of growing up Vd7qr7j
(angus #3) the pain of growing up YlMyvG3
(angus #3) the pain of growing up HZjB4DU
(angus #3) the pain of growing up 872289volunteer
(angus #3) the pain of growing up Sdo13d7
(angus #3) the pain of growing up 2XVRHDx
(angus #3) the pain of growing up FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
(angus #3) the pain of growing up 7vHkInU ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(angus #3) the pain of growing up 1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3123 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (angus #3) the pain of growing up 1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(angus #3) the pain of growing up 1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(angus #3) the pain of growing up RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(angus #3) the pain of growing up 2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(angus #3) the pain of growing up 1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(angus #3) the pain of growing up Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage Nicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2CharlieDamon #5SpencerWill › Primrose

(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery ›
(angus #3) the pain of growing up XIqbFEx
(angus #3) the pain of growing up 1630788408-tamagotchi
RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)DinisLa chasse aux oeufs


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilanLevi
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(angus #3) the pain of growing up Empty
Message(#) Sujet: Re: (angus #3) the pain of growing up (angus #3) the pain of growing up EmptyMar 28 Juin 2022 - 12:08





The pain of growing up
with  @Penny Stringer :l:  
◊ ◊ ◊

Elle te raconte ce que t'as manqué quand elle était à Torquay et Dieu sait que t'avais pas mal d'épisodes à rattraper dont celui sur l'ex fiancée d'Isaac. Tu sais pas pourquoi ça t'étonne autant, c'est pas comme s'il n'avait connu personne avant Penny. T'oublies souvent qu'il est bien plus âgé que toi, peut-être parce que la différence d'âge ne se fait pas sentir lorsque vous discutez. « Je sais pas, quelques années? » Tu fais les yeux de merlant frit, parce que ça te fait quand même drôle de l'imaginer avec une autre que Penny. Ça fait même pas un an qu'ils sont ensemble, pourtant on dirait que ça fait une éternité comme quoi le temps c'est surfait et que c'est pas toujours les relations qui ont le plus duré qui finissent forcément par vous marquer. La preuve en est, Isaac a eu un enfant avec elle pourtant c'est avec Penny qu'il est à présent et a le voir aussi épanouis, tu ne peux qu'être sûr qu'il est raide dingue de ton ami. D'ailleurs tu t'empresses de demander de ses nouvelles, il a été pas mal pris par le boulot ces dernières semaines et hormis vous croisez, vous n'avez pas eu le temps de trop vous poser pour discuter. « Comme il peut. » Elle grimace et sans savoir pourquoi sa mimique vient s'incruster sur ton visage. T'as mal pour elle rien qu'à la voir souffrir alors t'oses même pas imaginer ce qu'elle doit endurer. T'accélères le plus possible, sans pour autant mettre vos vies en danger. « Il adore le petit, mais il en veut à sa mère. Trois ans sans savoir, ça se pardonne pas du jour au lendemain. »   Est-ce que ça se pardonne vraiment ? Peut-être pour Isaac qui a l'air moins rancunier que toi. Il a le coeur sur la main, tu serais pas surpris de le voir répondre présent pour son ex fiancée même après le coup bas qu'elle lui a fait. Tes yeux viennent croiser ceux de ton amie le temps d'un instant et tu en profites pour lui demander comment elle va, histoire d'avoir son impression face à cette nouvelle et pas des moindres. « C’est beaucoup. » Certes, mais tu sais qu'elle a les épaules assez solides pour y faire face. Elle est douée avec les enfants, Penny et le petit qui se trouve assis sur le siège auto n'a pas l'air malheureux, bien au contraire. Jude est chanceux, parce qu'il a gagné une belle-mère extraordinaire en plus d'avoir retrouvé son père. Finalement, même si cette histoire est tirée par les cheveux, tu ne peux que te concentrer sur le positif.  « Une fille qui trompe son fiancé à répétitions. » Ouais, bon ok. Y'a quand même pas mal de négatifs dans le passif d'Isaac. Son ex fiancée, pour ne pas la citer. "Vous êtes sûrs qu'il est de lui ?" Tu demandes en chuchotant. Franchement, y'a qu'à le regarder pour y voir les traits de Jensen, mais sait-on jamais. Y'a bien des gens qui se ressemblent comme deux gouttes d'eaux et qui n'ont aucun lien de parenté.

Tu profites du feu rouge pour te retourner vers Jude à qui t'offres ta plus belle imitation des Wiggles. La chanson déjà coincé dans la tête, tu chantes les paroles en espérant qu'elle se taille vite de tes pensées.« J’te savais pas fin connaisseur des grands classiques Wiggles. » Tu ris alors que tes yeux se reportent sur Penny. "C'est à cause de Sam, il m'a fait passer par tout un tas de registres. Y'a encore des chansons qui me hantent durant la nuit. " Tu réponds en rigolant, aujourd'hui il est trop grand pour écouter les comptines pour enfants et si t'aimes pas le voir grandir, t'es quand même bien content de ne plus avoir à te coltiner les musiques à base de fruits, de chiffres et d'animaux. « C’est l’idée. C’est pas idéal entre Torquay et Brisbane, mais tant que Jude va pas à l’école, ça s’arrange. » C'est clair que c'est pas la porte à côté, mais au moins ça lui donnera l'occasion d'aller voir ses parents et puis ça évitera à Jude de subir des changements trop important. « Il devait retourner chez sa mère il y a deux jours, mais elle nous a demandé de le garder une semaine de plus. »  Tu fronces les sourcils avant de monter le son de la musique ce qui vous vaut quelques regards en coin des piétons et quelques sourires de maman compatissantes qui patientes pour traverser. "C'est bizarre non ?" T'as pas d'enfants, même si tu considères un peu Samuel comme tel alors la simple idée de le laisser une semaine de plus te sembles inenvisageable, deux jours peut-être, trois si c'est lui qui le demande, mais pas plus. Vous arrivez finalement à l'hôpital et heureusement car le visage de Penny se crispe à nouveau. Tu te sens pas bien non plus, même si c'est pas pour les mêmes raisons. T'as les mains moites, le cœur qui bat plus vite que d'ordinaire. Y'a tout ton corps qui se met en alerte. Soudain, t'as peur pour Penny, une angoisse irrationnelle qui fait rétrécir ta cage thoracique. « Tu t’occupes de Jude? » "Ok, mais tu me tiens au courant par sms si ça dure trop longtemps." Tu réponds en détachant ta ceinture pour aider le petit blond à sortir de la voiture.

Penny se fait enregistrer puis disparait à l'autre bout d'un couloir tandis que Jude et moi on l'observe sans broncher jusqu'à ce qu'elle ne soit plus dans notre champ de vision. Le petit-garçon s'installe à une table pour enfant et commence à jouer avec l'arbre boulier. Toi, tu fais les cents pas en gardant fermement ton portable dans la main. Les minutes passent et paraissent durer des heures. T'envoies un message à Penny, puis un deuxième jusqu'à ce que tu te décides à venir prendre place sur une chaise pour bambin lorsque Jude commence à s'impatienter. Vous vous comprenez, le temps parait bien long sans Penny alors, pour rendre l'attente un peu plus agréable, tu commences à chanter des comptines à gestes jusqu'à ce que la sonnerie de ton portable ne signe la fin de la récréation. « Apparemment que ce sont des fausses contractions. » Tu lâches un soupire de soulagement. Plus de peur que de mal, hein. "Et c'est dû à quoi ?" Tu l'interroges pour être certain que cela ne se reproduise plus. Une chose est sûre, Penny a clairement besoin de repos. « J’ai encore moins hâte d’expérimenter les vrais, je t’avoue. »  Tu grimaces en guise de compassion avant d'aider Jude à grimper sur le lit pour rejoindre ton amie. "C'est déjà un petit farceur alors qu'il est même pas né." Tu dis en pointant du doigt le bidou de Penny. La prochaine fois, les choses seront différentes parce qu'elle y sera préparée; qu'Isaac sera là pour la soutenir et puis aussi parce que le terme aura été atteint. Dans le cas présent, la douleur a dû être exacerbée par le stress d'accoucher prématurément. T'en sais rien, en fait. « Angus s’est bien occupé de toi? » Vous n'avez pas fait grand chose parce que t'avais trop peur de t'éloigner de la salle pour envisager l'idée d'aller à la cafétéria. « Il connaît toutes les meilleures chansons! » Tu ris en secouant la tête. Peut-être bien que t'as raté ta vocation et que t'aurais plus de succès en devenant chanteur pour enfants. « J’ai pas encore réussi à joindre papa, mais il devrait venir nous voir avant que l’on retourne à la maison. »  Tu lances un regard entendu à Penny. Isaac doit être trop occupé à prendre soin de ses patients pour avoir un instant à consacré à son téléphone portable. Tu l'as vu à l'œuvre, c'est toujours lui que ses collègues appellent quand ils ont besoin d'aide. "Tu dois rester ici ou on peut aller à la cafétéria ?" Non pas que c'est angoissant de rester dans un box d'hôpital, mais un peu quand même. T'es pas à l'aise, même si t'essayes de le cacher, tu préfèrerais sortir d'ici au plus vite. "J'ai promis une glace et je suis un homme de parole." Tu ajoutes en ébouriffant les cheveux de Jude.  


BY PHANTASMAGORIA



    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(angus #3) the pain of growing up 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(angus #3) the pain of growing up B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(angus #3) the pain of growing up PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(angus #3) the pain of growing up Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(angus #3) the pain of growing up Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(angus #3) the pain of growing up Empty
Message(#) Sujet: Re: (angus #3) the pain of growing up (angus #3) the pain of growing up EmptyMer 6 Juil 2022 - 19:04



the pain of growing up

PENNY STRINGER & @ANGUS SUTTON

C’est toujours aussi désagréable de parler de Lucy, peu importe à qui tu en parles ou combien de fois tu abordes le sujet. Elle te semble complètement inexistante, l’époque où elle n’était qu’une fille qui s’était nouvellement installée au village. Ton emploi du temps ne t’avait jamais permis d’être assez à Torquay pour développer un quelconque lien de signifiance avec elle, mais assez tout de même pour que tu te sentes étrange de repenser aux quelques moments échangés avec elle, aux quelques confidences échangées, sans arrière-pensée à l’époque. Il est évident que tout est différent maintenant. Que ta perception d’elle a changé, teinté par l’opinion et les souvenirs relatés par Isaac. C’est biaisé sans aucun doute, mais même tes dernières interactions avec elle t’ont laissé dubitative, assez pour que tu te demandes s’il n’y a pas quelque chose de louche qui se trame derrière son comportement perturbant. Tu préfèrerais ne pas avoir à y penser, parce que ton assiette déborde déjà de choses à penser, tu as tellement à gérer que les problèmes de personnalité de la Ersley sont bien la dernière chose que tu veux prendre à charge. Mais tu penses évidemment à Jude qui pourrait être impacté par tout ça et ta perspective change du tout au tout. C’est fou, ce que les petits humains peuvent tout changer sur leur passage. Tu t’efforces de rester concise et vague dans les informations que tu relègues à Angus, pour ne pas éveiller l’attention du petit blond derrière qui est toujours pleinement occupé à chanter et mimer les différents hits des Wiggles. « Vous êtes sûrs qu’il est de lui? » « Regarde-le. » que tu murmures, consciente que le moment n’était peut-être pas idéal pour ce faire. « Je sais que t’as pas vu Isaac ailleurs que sur des photos, mais crois-moi quand je te dis qu’il est son portrait craché. » Si ce n’est pour les cheveux plus pâles, et encore. « C’est à cause de Sam, il m’a fait passer par tout un tas de registres. Y a encore des chansons qui me hantent pendant la nuit. » « C’est bon à savoir, tu viens de te placer numéro 1 sur notre liste de babysitter désigné. » que tu commentes avec un rire, avant que le rire ne se transforme une fois de plus en grimace. C’est la douleur et l’effet Lucy mélangé qui ne te va pas au teint, de toute évidence. « C’est bizarre, non? » Tu fais signe que oui de la tête. Toi aussi, tu trouves, et tu en as parlé à Isaac et dans l’immédiat, rien ne semble avoir changé. L’hôpital est enfin à vue, et si tu aurais encore beaucoup à dire sur Lucy, tu es bien plus intéressée à t’assurer que le bébé va bien et que tu n'es pas sur le point d’accoucher. « Ok, mais tu me tiens au courant par sms si ça dure trop longtemps. » « Promis. » Tu déposes un baiser sur sa joue quand tu passes derrière lui, et puis tu expliques à Jude qu’il doit rester avec Angus, mais que tu reviens très vite et voilà que tu disparais derrière les grandes portes de l’urgence.

Angus te texte deux fois plutôt qu’une alors que tu passes différents examens pour écarter complètement l’hypothèse du travail prématuré. Non, aussi désagréable et douloureuse que puissent te sembler les contractions, ce ne sont que des fausses. Une pratique qu’à même oser dire l’obstétricienne, ce qui lui a valu des gros yeux de ta part. Elle a ri toutefois et tu imagines qu’elle doit être habituée de recevoir cette réaction des mamans qui passent dans sa salle d’examen, tout particulièrement les premières mamans. Allongée et avec un peu d’eau, elle subsiste un peu et tu te sens un peu stupide d’avoir énervé tout le monde pour si peu. Tant pis, tu préférais quand même ne pas prendre de chance. Tu es soulagée lorsque tu poses finalement les yeux sur Angus et Jude, qui semblent tous les deux aussi contents de te voir. « Et c’est dû à quoi? » Tu hausses les épaules. « Rien en particulier. C’est juste le corps qui commence à se préparer tranquillement à l’accouchement. » Tu répètes les mots qui t’ont été dit, même si tu trouves qu’il n’y a eu absolument rien de tranquille à la dernière heure. Tu redoutes le grand jour plus que jamais désormais, et c’est peu dire. « C’est déjà un petit farceur alors qu’il est même pas né. » « Elle. » que tu rectifies, avec un doux sourire sur les lèvres. « Elle va nous garder en haleine du début à la fin j’ai l’impression. » Et tu ne saurais si bien dire. Tu poses les yeux sur Jude que tu attrapes pour le monter sur le lit, ses mains venant se poser tout en douceur sur ton ventre. « Elle est juste là. » que tu lui souffles en déplaçant sa main un peu plus haut sur ton ventre, ce qui fit répondre instantanément sa petite sœur d’un coup de pied. Tu as envoyé une dizaine de textos à Isaac, tu espères qu’il aura la chance de les voir rapidement, mais en attendant, tu ne demandais quand même pas mieux que de quitter cette chambre. « Tu dois rester ici ou on peut aller à la cafétéria? J’ai promis une glace et je suis un homme de parole. » « Je suis libre comme l’air. » que tu annonces en te redressant sur le lit, aidant Jude à regagner le sol. Vous prenez rapidement le chemin menant jusqu’à la cafétéria, et tu envoies un nouveau message à Isaac pour lui signifier ton changement d’emplacement et le rassurer une fois de plus que le bébé et toi allez parfaitement bien, malgré la petite frayeur. « Est-ce que j’ai le droit à une glace moi aussi? » que tu demandes à Angus avec un regard plaideur. « Ta filleule en réclame une. » que tu échappes avec un large sourire sur les lèvres, toi qui n’avais pas encore pris le temps de lui faire cette grande demande toute spéciale. Ce n’est certainement pas comme ça que tu t’imaginais le lui demander, mais tu étais beaucoup trop consciente que le temps filait trop vite entre vos doigts, et tu souhaitais le lui demander avant qu’elle ne pointe le bout de son nez. « Si tu acceptes d’être son parrain, évidemment. Ça se peut que ce soit beaucoup de boulot. » que tu souffles dans un rire, ton regard ne lâchant pas celui d’Angus.



(angus #3) the pain of growing up P0rWgDf(angus #3) the pain of growing up J36iNh6(angus #3) the pain of growing up FyMeElc
(angus #3) the pain of growing up Vd7qr7j
(angus #3) the pain of growing up YlMyvG3
(angus #3) the pain of growing up HZjB4DU
(angus #3) the pain of growing up 872289volunteer
(angus #3) the pain of growing up Sdo13d7
(angus #3) the pain of growing up 2XVRHDx
(angus #3) the pain of growing up FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
(angus #3) the pain of growing up 7vHkInU ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(angus #3) the pain of growing up 1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3123 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (angus #3) the pain of growing up 1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(angus #3) the pain of growing up 1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(angus #3) the pain of growing up RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(angus #3) the pain of growing up 2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(angus #3) the pain of growing up 1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(angus #3) the pain of growing up Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage Nicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2CharlieDamon #5SpencerWill › Primrose

(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery ›
(angus #3) the pain of growing up XIqbFEx
(angus #3) the pain of growing up 1630788408-tamagotchi
RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)DinisLa chasse aux oeufs


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilanLevi
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(angus #3) the pain of growing up Empty
Message(#) Sujet: Re: (angus #3) the pain of growing up (angus #3) the pain of growing up EmptyDim 4 Sep 2022 - 12:56





The pain of growing up
with  @Penny Stringer :l:  
◊ ◊ ◊

Qu'est-ce qu'on ferait pas pour faire rire des enfants. Tu te dandines sur ton siège en chantant les paroles d'une chanson que tu détestes. Du moins tu la détestes à moitié, parce qu'il y a un peu de nostalgie dans les paroles que tu récites et ça te fait sourire. Bientôt Jude sera aussi grand que Samuel, c'est fou ce que le temps passe vite et ça te fait un peu paniquer parce que les années ont beau filer à la vitesse de l'éclair, t'as pourtant l'impression de stagner. Le feu passe au vert et tu te retournes pour poser les yeux sur la route. « Regarde-le. » T'as pas besoin de le faire pour savoir ce qu'elle essaye de te dire. Jude est bien le fils d'Isaac, ils se ressemblent trop pour que ce ne soit pas le cas. « Je sais que t’as pas vu Isaac ailleurs que sur des photos, mais crois-moi quand je te dis qu’il est son portrait craché. » Tes mains resserrent le volant alors que tu gardes un visage impassible. C'est vrai que t'es censé ne l'avoir jamais rencontré, tu devrais pas pouvoir relever les similitudes entre les mimiques de son fils et les siennes. Pourtant, c'est le cas parce que tu l'as déjà rencontré à plusieurs reprises. Et l'entendre être persuadée du contraire ne fait qu'accroitre le sentiment de culpabilité qui ne te quitte plus depuis que t'as demandé à son copain de ne rien dire sur le décès de ta mère. T'as l'impression de trahir votre amitié et pire encore : de pousser Isy à la trahir aussi de son côté. Pourtant, si t'as fait le choix de ne pas lui en parler, c'est justement parce que tu tiens à elle et que t'as pas envie que la nouvelle affecte sa grossesse. « C’est bon à savoir, tu viens de te placer numéro 1 sur notre liste de babysitter désigné. » Tu ris tendrement. C'est que tu comptes bien tout faire pour garder la première place, t'es peut-être nul quand il est question de finir premier à un jeu vidéo, mais t'y tiens à ce podium là et puis Jude a l'air de t'apprécier.    "Tu n'auras qu'à m'appeler quand tu voudras passer une soirée en amoureux avec Isaac." Tu tournes la tête vers ton amie en souriant. Les enfants, ça fout la panique dans le quotidien. Y'a même des couples qui finissent par se séparer. Tu sais que ce ne sera sûrement pas le cas de Penny et Isaac, mais c'est facile de s'oublier lorsqu'on a un ou plusieurs enfant à charge. T'es pas en train de dire que c'est la faute de Sam si ta vie amoureuse est un tel désastre car c'est pas le cas et que tu sais que le problème est plus profond que ça. Néanmoins, tu peux pas te permettre de sortir autant que tes potes et voyager n'est même pas un luxe que tu pourrais envisager. Y'a juste des trucs que tu ne peux plus faire ou que tu te refuses à faire parce que tu sais que ça aurait forcément des incidences sur son mode de vie. Elle grimace de douleur et t'appuies un peu plus sur le champignon jusqu'à ce que vous arriviez enfin devant l'hôpital. Elle te propose de rester avec Jude et t'essayes de ne pas trop te faire du soucis même si tu n'aimes pas l'idée de la savoir seule dans un lieu que tu détestes. « Promis. » Elle quitte le véhicule et tu lui montres ton portable une nouvelle fois pour ne pas qu'elle oublie de te tenir au courant.

Elle entre dans la salle et tu regardes la porte se refermer derrière elle. Tu essayes de rassurer Jude en lui disant de pas s'en faire parce qu'elle reviendra bientôt, mais c'est toi que tu veux rassurer bien plus que le petit garçon qui se dirige déjà vers la table de jeux. T'envies son insouciance alors que tu te souviens plus des années où t'avais pas conscience des dangers. Après un moment ton portable finit par vibrer, c'est un message de Penny qui t'informe que vous pouvez entrer ce que tu t'empresses de faire, la main dans celle de Jude, tu pousses la porte pour découvrir ton amie qui a l'air d'aller bien mieux que lorsqu'elle vous a quitté. « Rien en particulier. C’est juste le corps qui commence à se préparer tranquillement à l’accouchement. » C'est quand même dingue le corps humain. À croire qu'il peut tout endurer et qu'il a toujours une longueur d'avance sur la psyché. Tu lâches un soupir de soulagement quand tu te rends compte qu'il n'y a visiblement plus de quoi s'inquiéter et ton corps finit même par se détendre après s'être mis en alerte face à la détresse de Penny. « Elle. » Il te faut du temps pour comprendre de quoi elle veut parler car mis à part Penny, il n'y a que des garçons dans la pièce. "OH" que tu t'exclames avant de venir poser une main sur son ventre en souriant. Une petite-fille, la première dans le clan de Suttinger. " J'espère que t'es prête pour toute la dose d'amour que tu t'apprêtes à recevoir." Tu murmures en direction du ventre de ton amie. T'es pas sûr que le bébé puisse t'entendre, mais dans le cas où ce serait le cas, il faut qu'elle se prépare à être chouchoutée. Y'a tellement de gens qui l'attendent, ses parents pour commencer et puis tous leurs proches qui, comme toi, sont impatients de la rencontrer. Une fille, t'en crois pas tes oreilles. « Elle va nous garder en haleine du début à la fin j’ai l’impression. » Tu ris sans pour autant lever les yeux du bidou. "Il faut bien qu'elle se fasse désirer." Et elle a raison de le faire. T'espères qu'elle le fera encore quand elle sera plus grande et qu'elle aura des garçons ou des filles à ses pieds. Au pire des cas, elle aura toujours Jude, David et Samuel pour jouer les bodyguard. « Elle est juste là. »Jude s'avance pour essayer de monter sur le lit et c'est naturellement que tu l'aides à rejoindre l'amoureuse de son père. Il pose sa petite main sur le ventre de Penny qui la déplace pour la positionner juste au dessus de sa petite-soeur. Qui aurait cru que Penny serait deux fois maman en si peu de temps ? Ça lui va bien, y'a qu'à voir son sourire pour comprendre qu'elle a toujours été faite pour endosser le rôle de mère. Tu regardes l'heure sur ton portable avant de demander s'il faut qu'elle reste ici ou si vous pouvez migrer vers la cafétéria pour aller manger une glace. Isaac doit être occupé, t'espères quand même qu'il pourra se libérer pour venir vous voir même si t'es pas certain qu'il veuille mentir devant Penny. « Je suis libre comme l’air. » Parfait, t'as hâte de quitter la chambre pour te retrouver dans un endroit un peu moins pénible à regarder parce que t'as beau essayer de ne pas y penser, te retrouver ici s'avère être plus difficile que ce que t'avais imaginer. "C'est quoi ta glace préférée ?" que tu demandes à Jude sur le chemin. T'es conscient que vous vous dirigez vers la cafétéria et par conséquent, les choix seront bien moins important que dans un autre endroit, mais les enfants sont pas difficiles en général quand il est question de sucrerie.  « Est-ce que j’ai le droit à une glace moi aussi? » - " T'es enceinte, t'as le droit à tout ce que tu veux" Tu réponds avec un sourire comme si ce que tu venais de dire n'était pas valable lorsqu'elle ne l'était pas. Y'a pas grand chose que tu ne ferais pas pour Penny. « Ta filleule en réclame une. » Ton sourire se fige alors que tu la regardes avec de grands yeux. "T'es sûre ?" que tu demandes parce que c'est toi, ça. T'as beau montrer le contraire, t'as toujours de ne pas être assez bien et tu veux ce qui a de mieux pour la fille de Penny. « Si tu acceptes d’être son parrain, évidemment. Ça se peut que ce soit beaucoup de boulot. » Tu la prends dans tes bras pour la serrer fort contre toi. Evidemment que t'acceptes et plutôt deux fois qu'une. Penny le sait pas, mais elle vient de d'apaiser toute l'horreur que t'as pu vivre au sein de cet hôpital en le liant à un évènement joyeux et peut-être que sa demande te met les larmes aux yeux, peut-être même que t'essayes de le cacher en les essuyant rapidement d'un revers de la main avant de mettre fin à votre étreinte. Être parrain, c'est pas rien. Ça veut dire qu'elle te fait assez confiance pour t'occuper de son bébé et que tu comptes autant qu'elle peut compter. "Même pas peur !" que tu rétorques en riant alors que l'émotion peut encore se faire entendre dans ta voix. "Merci..." Tu voudrais lui dire plus, mais la pudeur t'en empêche et puis tu sens une nouvelle fois tes yeux qui te piquent à force d'essayer de rien montrer car tu sais que y'en a beaucoup, des larmes, qui n'attendent qu'à être évacuées. Et même si celles qui te montent aux yeux ne sont que le symbole de la joie que tu peux ressentir en ce moment même, les autres ne se résument qu'à la peine des dernières semaines. "Je compte pas vous décevoir, je risque de tellement la chouchouter quand je viendrai vous rendre visite qu'elle en aura marre de me voir." Tu dis en souriant parce que c'est vrai, elle risque d'en faire une overdose de son parrain, heureusement que t'es du genre entêté. "Sam va sauter de joie, il espérait que ce soit une fille." T'as hâte qu'il fasse sa connaissance et celle du petit-garçon qui se tient devant la caisse de la cafet. "Alors, on prend quoi ?" Tu leur demandes lorsque tu t'es approché pour jeter un coup d'oeil aux différentes glaces.
  


BY PHANTASMAGORIA

spoiler:



    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(angus #3) the pain of growing up 7vHkInU ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(angus #3) the pain of growing up B32d40180a2878d99e4a96e1593c45d5b51e2e8c
POSTS : 12389 POINTS : 505

TW IN RP : agression sexuelle.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS : (5)abelangus #3mabel #3maddy #3 & isaacrory #10.

+ the one and only (5)isaac #13isaac #15isaac #16isaac #17isaac (ff).

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

(angus #3) the pain of growing up PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : juliana #3 › you?

(angus #3) the pain of growing up Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(angus #3) the pain of growing up Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(angus #3) the pain of growing up Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. wickedwitches) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (crackship stringers&jonny. mandown ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie › autumn › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(angus #3) the pain of growing up Empty
Message(#) Sujet: Re: (angus #3) the pain of growing up (angus #3) the pain of growing up EmptyVen 30 Sep 2022 - 10:21


the pain of growing up

PENNY STRINGER & @ANGUS SUTTON

Le pire est passé, du moins pour le moment. Tes contractions subsistent peu à peu, et même si elles sont encore douloureuses, tu te sens beaucoup plus sereine maintenant que tu sais que ce n’est pas du travail prématuré. Tu sais qu’il est encore trop tôt pour qu’elle fasse son apparition, votre petite surprise, et il est évident qu’Angus est soulagé lui aussi. Soulagement qui laisse place à une surprise lorsque tu lui apprends que le petit-être sous ton nombril est une petite fille. Voir le visage du Sutton s’illuminer de la sorte vient créer un large sourire sur ton portrait, alors que sa main vient se poser sur ton ventre, à la recherche d’un moindre mouvement de celle qui est le centre de la conversation et de toute l’attention avant même qu’elle ne pointe le bout de son nez. « J’espère que t’es prête pour toute la dose d’amour que tu t’apprêtes à recevoir. » Tu ris doucement, touchée par les paroles du grand brun. Tu sais qu’elle n’en manquera jamais d’amour, cette petite, tant elle sera bien entourée, autant par ton amoureux, ta famille que tes amis les plus proches. Angus occupe une place de choix dans ta vie depuis plusieurs années maintenant et tu n’as aucun mal à t’imaginer un futur dans lequel il voit ta fille grandir, un futur dans lequel il est impliqué dans sa vie comme il a toujours su l’être dans la tienne. Un futur dans lequel tu voudrais qu’il joue un grand rôle, une demande que tu ne lui as pas encore faite, mais qui ne saurait tarder. « Il faut bien qu’elle se fasse désirer. » « Oh ça, c’était gagné d’avance. » que tu souffles amusée. Quand bien même vous n’aviez pas prévu fonder une famille si rapidement Isaac et toi, il n’y avait aucun regret entourant cette grossesse surprise et tu n’étais qu’impatience d’enfin pouvoir rencontrer ta fille, ce parfait petit mélange de l’homme que tu aimes et de toi-même.

Ton regard se pose avec affection sur Jude alors que tu annonces enfin pouvoir quitter cette chambre, et l’hôpital dans son entièreté, mais la promesse d’une glace n’est pas oubliée par le petit bonhomme, qui répond avec entrain « Chocolat! » quand Angus lui demande quelle est sa saveur de glace préférée. Sourire espiègle aux lèvres, tu profites du moment pour y glisser cette demande si particulière que tu voulais faire au Sutton. « T’es enceinte, t’as le droit à tout ce que tu veux. » Et ça, Isaac s’assurait que tu ne l’oublies pas depuis le tout début de ta grossesse de part toutes ses attentions à ton égard. Tu étais réellement choyée d’être entourée d’hommes si bons, qui avaient constamment ton bien-être et celui de ta fille à cœur. Puis il se fige quand tu annonces que c’est sa filleule qui désire une glace, elle responsable de toutes tes envies des derniers mois. « T’es sûre? » « Évidemment que je suis sûre. » que tu réponds sans la moindre hésitation, ta main libre venant s’emparer de la sienne, tes doigts serrant doucement les siens. « Je ne pourrais pas imaginer une meilleure personne pour prendre ce rôle. » que tu appuies, de l’émotion plein les yeux. « Même pas peur! » Tu ris de plus belle, touchée qu’il accepte sans la moindre hésitation. C’était comme ça depuis le début, avec Angus. Rien ne faisait plus de sens que d’être présent l’un dans la vie de l’autre, de s’offrir support et moral dans les beaux moments comme dans les plus difficiles. Tu lui vouais une entière confiance, mettrais ta vie entre ses mains sans hésiter. « Merci… » Tu viens déposer un baiser sur sa joue alors que vous approchez de la cafétéria. « Je compte pas vous décevoir, je risque de tellement la chouchouter quand je viendrai vous vous rendre visite qu’elle en aura marre de me voir. » « Impossible. » Si ta fille est moindrement comme toi, elle adorera toutes les attentions de son parrain, probablement au point d’en vouloir toujours un peu plus. « Sam va sauter de joie, il espérait que ce soit une fille. » « Tu peux lui dire si tu veux, mais essaye de filmer sa réaction, s’il te le permet. » Tu sais que ça peut être compliqué parfois, la présence de caméra sur lui pour Samuel donc tu ne seras pas vexée si jamais Angus n’y parvient pas. « Alors, on prend quoi? » Jude rappelle en cœur qu’il veut une glace au chocolat, et de ton côté, tu penches pour une traditionnelle glace à la vanille. Angus prend la commande et ce n’est pas très long avant que les cornets ne disparaissent, cette visite surprise à l’hôpital se terminant sur une note bien plus douce que son arrivée.



(angus #3) the pain of growing up P0rWgDf(angus #3) the pain of growing up J36iNh6(angus #3) the pain of growing up FyMeElc
(angus #3) the pain of growing up Vd7qr7j
(angus #3) the pain of growing up YlMyvG3
(angus #3) the pain of growing up HZjB4DU
(angus #3) the pain of growing up 872289volunteer
(angus #3) the pain of growing up Sdo13d7
(angus #3) the pain of growing up 2XVRHDx
(angus #3) the pain of growing up FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(angus #3) the pain of growing up Empty
Message(#) Sujet: Re: (angus #3) the pain of growing up (angus #3) the pain of growing up Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(angus #3) the pain of growing up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-