AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Jeux, jouets et Lego : le deuxième à ...
Voir le deal

 Calex #61 - Keep my glass full until morning light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 9OYzxwd Présence réduite
ÂGE : 34 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8ky1
POSTS : 45738 POINTS : 120

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 4/5 | DeborahZeldaLucas #5MalikJameson

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #89 (UA)#96
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3Lucas #4 [FB]
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88#90#91#92#93#94#95

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)#84 (Juil 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / fassylover (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you
https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top
https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke
https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyLun 30 Mai 2022 - 16:18






Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn?
I push it down, I push it down
I'm the one "for a good time call". Phone's blowin' up, they're ringin' my doorbell
I feel the love, feel the love
1,2,3 1,2,3 drink
Throw 'em back, till I lose count

« Pose ce verre. » « Pose cette bouteille. » « Tu me fatigues Alex. » Bla, bla, bla, bla, voilà tout ce que j'entends depuis quelques minutes. Elle a du s'absenter, elle m'a laissé seule quelques minutes et à son retour elle me retrouve déjà beaucoup trop alcoolisée. Mais pas que. Elle le voit rapidement et après m'avoir laissé faire la fête toute seule pendant quelques minutes, elle veut m'empêcher de rentrer chez moi. Enfin pas chez moi, chez Caleb, mais c'est pareil non ? « Donne moi mes clefs. Je veuuuuuux aller voir mon chériiii. » Cette phrase est répétée en boucle alors que Rachel vient de me voler mes clefs de voiture. Je lui cours après, enfin je tente de lui courir après sauf que je trébuche, je tombe, je ris et je recommence sans penser une seconde que je puisse me faire mal. « Donne moi mes clefs. Je veuuuuuux aller voir mon chériiii. » Nouvelle tentative, nouvel échec, elle aussi elle a bu mais elle est en bien meilleur état que moi visiblement. « Tu es complètement bourrée Alex, tu vas pas conduire dans cet état. » Je ne vois pas ou est le problème, parce que je ne veux pas conduire, je veux juste voir mon chéri, et je lui ai dis. « Je veux pas conduire, je veux voir Caleeeeeeeeb. Et d'abord c'est toi qui est bourrée, pas moi. » Sauf qu'elle ne veut pas que je le vois et je ne comprends pas pourquoi et ça commence à m'agacer fortement. Je continue de lui courir après pour rattraper mes clefs, et elle me les rends enfin, sauf que je réalise qu'elle nous a enfermé dans une chambre de cette grande maison dans laquelle nous nous retrouvons à faire la fête. Une énième fête, sans réelle raison, mais faut-il une raison pour profiter de ses amis et faire la fête ? Je suis moins présente ces derniers temps, mais je sais toujours m'amuser et je le prouve à Rachel ce soir qui semble avoir du mal à gérer mon énergie. « T'sais que j'taime beaucoup Rach mais c'est pas avec toi que j'veux être enfermée dans cette chambre. » Je ris à ma propre blague, qui n'est même pas une blague parce que c'est clairement pas avec elle que je veux être dans cette chambre et dans ce lit sur lequel je finis par m'effondrer, non pas par choix mais après une énième perte d'équilibre.  « Tu sais avec qui je voudrais être ? » Les yeux qui brillent d'envie en pensant à celui avec qui je voudrais être à ce moment précis. « Au hasard avec Caleb ? » Elle a deviné, elle est trop forte ma copine. « OUI avec Caleb, il est trop beau et il est tellement doué au lit. » Je veux le voir, je veux le retrouver, je veux être avec lui mais je suis enfermée dans cette chambre avec Rachel et je soupire quand à nouveau elle refuse de me laisser sortir. Rachel me rejoins et je la sens sérieuse d'un coup sans que je comprenne pourquoi elle l'est. « T'as pris quoi ? » Je regarde ma meilleure amie en levant les yeux au ciel et les épaules aussi, dans des mouvements pas coordonnés et peu assurés. « J'sais pas d'quoi tu parles. » Oh bien-sur que si je le sais, mais s'il y a une chose qui est vraie dans ce que je lui dis, c'est que je ne sais pas. Enfin je sais de quoi elle parle, mais je ne sais pas ce que j'ai pris. « J'ai juste fumé. » Elle ne va pas me croire, parce qu'elle m'a déjà vu juste fumer, elle a même déjà fumé avec moi, mais ce soir j'ai clairement plus que fumé, elle le sait, je le sais sauf que je ne sais réellement pas ce que j'ai consommé et je m'en moque un peu parce que je me sens bien. Je me sens vraiment bien et je n'ai qu'une envie, voir mon chéri pour partager cette belle soirée avec lui. Tout me semble beau, tout me semble agréable, tout me semble simple dans ce monde dans lequel je suis plongée et pendant de longues minutes, allongée sur ce lit, je fixe le plafond tout en me sentant émerveillée par ce que je vois autour de moi. « Tu es complètement défoncée Alex. » Je ris avec excès à cette remarque qui ne se voulait même pas drôle. Je ris pendant de longues minutes, très longues minutes sans être capable de m'arrêter. Je ris jusqu'à pleurer et ce n'est qu'à ce moment que le monde magique dans lequel j'étais en train de flotter se transforme peu à peu. Les couleurs vives deviennent plus sombres et je me sens beaucoup moins enjouée et heureuse. « Je veux Caleb. » Le ton est différent. Je passe du rire aux larmes. De l'excitation à la peine. Ce n'est plus une envie mais un besoin et je supplie Rachel, les larmes aux yeux, de me laisser rentrer pour retrouver mon petit-ami. « Je l'ai appelé y'a déjà vingt minutes pour lui dire de venir te chercher, je savais que ça finirai comme ça. Il va arriver. » Je renifle, j'essuie mes larmes et je viens me blottir contre elle pour lui faire un câlin de remerciement. Je n'ai même pas remarqué l'appel qu'elle a passé, je dois être encore plus stone que je le pensais et pendant quelques minutes, je ne me sens pas bien, et Rachel me sert contre elle en me rassurant. Ce n'est pas la première fois que c'est elle qui me gère après avoir trop bu, après avoir prit des substances et pourtant elle déteste ça. Et ça faisait longtemps que je n'avais rien pris, longtemps que je ne m'étais pas retrouvée si mal mais ça je suis encore incapable de le réaliser.  La porte de la chambre s'ouvre et je le vois. Le voilà enfin et le voir me fait oublier cette sensation de mal-être dans lequel j'étais il y a de ça quelques minutes et c'est l'euphorie qui me gagne à nouveau. Je me lève du lit, trop vite, j'ai la tête qui tourne mais c'est pas ce qui m'arrête. « OH Rachel regarde qui est là ? C'est le plus beau, c'est mon chéri. » Je n'utilise pas de surnom, pas quand je suis sobre du moins mais là clairement je ne suis ni sobre, ni clean et je n'ai même plus la lucidité pour me rendre compte que je suis complètement dans un autre état. « Oui c'est le plus beau, je sais tu fais que de le dire depuis une heure. » Tout ce que je suis en mesure de réaliser c'est que Caleb est là. Qu'il est enfin là et je m'avance vers lui en tentant de ne pas trébucher. « Je suis si contente de te voir, tu m'as tellement manquééééé. » Mes bras autour de sa nuque, je me blottis contre lui en venant déposer pleins de baisers dans son cou et sur son menton. « Merci d'être venu, elle voulait à tout prix rentrer te voir. Tu devrais la ramener et la coucher, la nuit risque d'être compliquée. » Je comprends pas pourquoi elle dit que la nuit risque d'être compliquée, mais j'entends qu'elle veut que j'aille me coucher mais je ne veux pas moi. « Je veux pas aller me coucher, je veux faire la fête. Chériiiii, tu vas faire la fête avec nous ! Hein tu vas faire la fête avec moi, dis lui. » Il y a un petit moment (ou un long moment j'en sais rien moi) je voulais rentrer pour le retrouver, mais maintenant qu'il est là, je veux faire la fête avec lui. Je veux qu'on s'amuse tous ensemble, comme si je n'avais pas assez abusé ce soir. « Je peux jamais vous avoir tout les deux avec moi, alors on va pas dormir, on va boire et faire le fête. » Je quitte les bras de Caleb pour aller faire un tour dans le salon et revenir avec plusieurs bouteilles d'alcool. Ce n'est pas raisonnable, surement pas, mais ce n'est pas sur moi qu'il faut compter pour l'être, encore moins quand je suis déjà bourrée. C'est à même la bouteille que je bois quelques gorgées d'une boisson, je ne sais même pas ce que je bois, est-ce vraiment important ? Tant que c'est de l'alcool ça me va. Je tends la bouteille à Rachel qui m'imite. « Tu sais que j'tadore, t'es la meilleuuuuuure. »  Et c'est vers Caleb que je me tourne ensuite. « A toi chéri. » Je suis euphorique, je suis beaucoup trop joyeuse pour être dans mon état normal et beaucoup trop stone pour réaliser que l'on vient de réveiller mon petit ami au milieu de la nuit et qu'il risque d'être en colère. « Elle je l'adore, mais toi jt'aime comme j'ai jamais aimé quelqu'un, tu es mon chéri et j'ai tellement de chance. T'es le meilleur. » Et s'il doutait encore un tout petit peu de mon état, la façon avec laquelle je lui parle prouve bien que je suis plus vraiment la même qu'en temps normal. Non pas que je ne pense pas tout ce que je dis, mais c'est inhabituel de me voir exprimer mes sentiments avec autant de facilité. « Rach, dis lui que c'est le meilleur. » Elle boit une nouvelle gorgée de la bouteille que je lui ai donné et elle regarde Caleb. « D'après les dire de miss Clarke, oui tu es le meilleur. Et vraiment merci d'être là pour elle, y'a peu de mec qui aurait accepté de venir, tu es vraiment quelqu'un de bien Caleb. » Mon sourire s'agrandit en entendant ma meilleure amie parler ainsi à mon chéri. « Oh mais c'est trop chou, mes deux personnes préférées qui s'aiment, faut fêter ça. » Comme si j'avais pas déjà assez fais la fête. Mais c'est une bonne raison non ?


@Caleb Anderson   :l:  :ninja:

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme et toute sa troupe d'enfants
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Cd6efe960b8d068f94964786d65922a984d7c457
POSTS : 36050 POINTS : 640

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, sevrage nicotine
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8acr
[07/07]

Adèle #1
Byron #1
Heather #9
Zoya #3
Abel #4
Channing #4
‹ Cameron #2


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #89 (UA) ; Calex #96


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91#92#93#94#95


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)#84 (Juillet 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ecstaticruby (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Saddie, la jeunesse éternelle.
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever
https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905
https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyLun 6 Juin 2022 - 15:53



Calex
Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn ? I push it down, I push it down. I'm the one for a "good time call", phone's blowin' up, ringin' my doorbell I feel the love, feel the love. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. Throw 'em back 'til I lose count
«Caleb ? » Je n’ai même pas encore vraiment ouvert les yeux que j’entends déjà la voix de Rachel à l’autre bout du fil. Je ne sais pas quelle heure il est. Trop tard. Beaucoup trop tard sans aucun doute. Mes yeux piquent, je n’arrive même pas vraiment à les ouvrir. J’entends vaguement Alex qui doit être juste à côté de Rachel, je bouge ma main un peu partout dans mon lit et surtout à l’endroit où ma petite-amie devrait être si elle était déjà rentrée mais je constate que sa place est vide. Donc oui ça doit bien être Alex que j’entends à côté d’elle mais je ne peux pas entendre ce qu’elle dit la musique en fond est bien trop forte. Je soupire et je ne sais pas au bout de combien de temps j’arrive à répondre à la meilleure amie de ma copine mais je sais qu’il n’a fallu un certain temps. « Qu’est-ce qu’il y a Rachel ? Pourquoi tu m’appelles à Deuxième exploit, je parviens à ouvrir les yeux et j’éloigne mon portable de mon oreille pour regarder l’heure qui s’y affiche. trois heures trente-neuf du matin ? » Là c’est clairement d’un air complètement dépité que je termine ma phrase. Je suis rentré du restaurant il y a seulement un peu plus de trois heures et me voilà déjà réveillé en train de parler à Rachel au téléphone pour je ne sais quelle raison. « C’est Alex, elle est complètement éclatée et j’arrive plus du tout à la gérer. Tu peux venir la chercher ?  » Alex est complètement éclatée, ça veut dire qu’elle est bourrée ça non ? Pourtant généralement Rachel n’a pas vraiment de mal à gérer Alex quand elle a trop bu. Je soupire encore une fois passant ma main dans mes cheveux mais pourtant malgré l’heure et mon corps qui me hurle de lui dire de se débrouiller toute seule tant celui-ci a besoin de repos je me redresse dans mon lit. « Vous êtes où ? » Quitter mon lit n’a sûrement jamais été aussi difficile. J’ai encore mal au dos et aux pieds d’être resté debout presque toute la journée. « Merci Caleb, t’es le meilleur. Je t’envoie l’adresse par message. À tout de suuuuite.  » Elle raccroche et peut-être que si ce soir Rachel a du mal à gérer avec Alex c’est qu’elle n’est pas non plus vraiment sobre. Je prends le premier t-shirt qui me passe sous la main et je fais de même avec le pantalon que j’enfile à toute vitesse et je me retrouve au volant de ma voiture alors qu’il y a à peine cinq minutes j’étais en train de dormir sous la chaleur de mes draps.

Je reçois le message de Rachel assez rapidement qui me donne l’adresse où les récupérer et elle me précise également dans quelle pièce je pourrais les trouver une fois arrivé à destination. Il n’y a pas grand monde sur la route et en même temps ça n’a rien de bien étonnant puisqu’il est presque quatre heures du matin. Je trouve une place pour ma voiture rapidement et me fraie un chemin entre toutes ces personnes clairement bien trop alcoolisées pour retrouver ma copine et sa meilleure amie dans la pièce indiquée par celle-ci. « OH Rachel regarde qui est là ? C'est le plus beau, c'est mon chéri. » Je fronce immédiatement les sourcils réellement surpris par l’accueil que me réservait Alex et surtout, par le surnom affectueux utilisé en parlant de moi. « Oui c'est le plus beau, je sais tu fais que de le dire depuis une heure.  » Chaque pas que fait Alex pour s’avancer vers moi semble être un véritable parcours du combattant pour elle. « Je suis si contente de te voir, tu m'as tellement manquééééé. » La voilà maintenant contre moi, ses bras autour de ma nuque et ses lèvres qui se posent à chaque endroit qu’elle a à sa disposition. « Merci d'être venu, elle voulait à tout prix rentrer te voir. Tu devrais la ramener et la coucher, la nuit risque d'être compliquée.  » Je recule un peu et alors que je m’apprêtais à répondre à Rachel, Alex parle encore une fois. « Je veux pas aller me coucher, je veux faire la fête. Chériiiii, tu vas faire la fête avec nous ! Hein tu vas faire la fête avec moi, dis lui. Je peux jamais vous avoir tout les deux avec moi, alors on va pas dormir, on va boire et faire le fête. » Et là voilà qui disparait pour aller je ne sais où. J’aurais voulu la rattraper mais même si elle est bourrée, elle n’a pas perdu de sa rapidité. Je passe une main dans mes boucles et pars m’asseoir sur le lit à côté de Rachel. « Qu’est-ce qui lui arrive ? » Je lui demande vraiment en attente d’une réponse. J’ai déjà vu Alex alcoolisée à l’excès plus d’une fois mais jamais je ne l’ai vu dans un tel état et je commence sérieusement à m’inquiéter. Alex revient une bouteille d’alcool pleine à la main et elle ne perd pas une seconde pour boire directement dedans. « Tu sais que j'tadore, t'es la meilleuuuuuure. » C’est pour Rachel que sont ces mots alors qu’elle aussi boit l’alcool proposé par Alex. « A toi chéri. » Chéri. Si en temps normal j’aurais aimé entendre Alex m’appeler ainsi, ce soir ce n’est pas le cas parce que je sais que c’est le résultat de son abus d’alcool. Je la regarde cette fois en plissant les yeux et mes sourcils se froncent en même temps. « Je ne vais pas boire. » Que je lui réponds comme si j’essaye de la ramener à la réalité. « Et vous deux non plus vous n’allez plus boire. » Je prends tout de même la bouteille sans pour autant en prendre quelques gorgées. « Elle je l'adore, mais toi jt'aime comme j'ai jamais aimé quelqu'un, tu es mon chéri et j'ai tellement de chance. T'es le meilleur. » Si j’ai longtemps attendu qu’elle me dise ces trois mots ce soir elle n’a aucun mal à les dire en public ce qui n’est pas toujours le cas. Cette déclaration pourrait me toucher mais la voir dans cet état me fait plus peur qu’autre chose. Je ferme mes yeux pour venir frotter mes paupières et Rachel en profite pour m’arracher la bouteille de la main. « D'après les dire de miss Clarke, oui tu es le meilleur. Et vraiment merci d'être là pour elle, y'a peu de mec qui aurait accepté de venir, tu es vraiment quelqu'un de bien Caleb.  » « Oh mais c'est trop chou, mes deux personnes préférées qui s'aiment, faut fêter ça. » Cette fois mes doigts viennent masser mes tempes un instant. « Arrêtez de parler, vous allez me rendre fou. » Sobre, Alex a déjà un débit de parole supérieur à la normale alors je vous laisse imaginer à quel point ça peut être horrible quand elle est bourrée. Je finis par me lever pour me placer devant Alex. « Alex, je t’aime aussi mais je pense qu’il est temps pour toi d’arrêter de boire pour ce soir, d’accord ? » que je lui dis en prenant ses deux mains dans les miennes. J’aimerais que ce simple contact physique soit suffisant pour lui permettre de revenir à la même réalité que moi. « On va récupérer vos affaires et on rentre ça vous va ? » Cette fois ma question concerne aussi Rachel puisque je la regarde aussi en prononçant ces mots. Elle n’est pas non plus totalement sobre et il est hors de question que je la laisse seule ici ce soir.

© nightgaunt







Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 9OYzxwd Présence réduite
ÂGE : 34 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8ky1
POSTS : 45738 POINTS : 120

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 4/5 | DeborahZeldaLucas #5MalikJameson

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #89 (UA)#96
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3Lucas #4 [FB]
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88#90#91#92#93#94#95

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)#84 (Juil 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / fassylover (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you
https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top
https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke
https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyJeu 16 Juin 2022 - 8:26






Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn?
I push it down, I push it down
I'm the one "for a good time call". Phone's blowin' up, they're ringin' my doorbell
I feel the love, feel the love
1,2,3 1,2,3 drink
Throw 'em back, till I lose count

« Qu’est-ce qui lui arrive ? » Rachel lève les épaules, tiraillée entre l'envie de répondre à Caleb mais sans doute aussi l'envie de protéger Alex. « Elle a beaucoup trop bu. » Ils connaissent tous la Alex bourrée. Rachel encore un peu plus que Caleb qui n'est pas un habitué de ce genre de soirée. Mais Caleb ne connaît pas la Alex, défoncée, stone, droguée, peu importe le nom, peu importe la substance, c'est dans un état différent qu'elle est et Rachel le sait et c'est pour ça aussi qu'elle a appelé Caleb à la rescousse. « Je crois qu'elle a fumé aussi. » Rachel sait que c'est faux, qu'Alex n'a pas fait que fumer un joint malgré les dires de l'Anglaise, mais à défaut d'explication plus précise voilà ce qu'elle partage à Caleb avant qu'Alex ne revienne toujours aussi excitée et heureuse à l'idée de faire la fête avec les deux personnes qu'elle aime le plus à cette fête et sur cette terre. Mais chut, faut pas leur dire trop fort. L'alcool est déjà bien présent dans son organisme, elle n'a plus la lucidité pour le comprendre, elle n'est pas dans un état normal mais elle ne le sait pas. Du moins pas encore. Elle continue de consommer, de boire à même la bouteille, augmentant son alcoolémie et ses regrets quand elle se réveillera demain avec un mal de crâne et un estomac en vrac. Rachel n'hésite pas et l'accompagne dans ses excès d'alcool, mais pas Caleb. « Je ne vais pas boire. » Il prends la bouteille mais il ne boit pas. « Et vous deux non plus vous n’allez plus boire. » Ah bon ? Et pourquoi ça? Elle pense à un jeu de sa part alors qu'il tient la bouteille et si lui ne veut pas boire, elle le veut encore. « Mais j'ai soif moi. » Elle le regarde, enfin elle regarde surtout la bouteille et elle essaye de lui attraper des mains mais Alex ne fait que vaciller quand elle lève un bras pour tenter de s'emparer de la bouteille. Échec total mais qui fait rire Alex, pas vraiment Caleb visiblement. Il se frotte les paupières sans doute dépité par le spectacle auquel il assiste sans vraiment l'avoir décidé. La ou Alex a échoué, Rachel a réussi. La bouteille dans ses mains elle fête ça en buvant une autre gorgée et en faisant une petite déclaration à Caleb ce qui semble émouvoir plus l'Anglaise que le principal concernée. « Arrêtez de parler, vous allez me rendre fou. » Elle secoue la tête en direction de Rachel en riant. « L'écoute pas il est pas sérieux, il aime trop quand je parle. » En partie vraie, en partie faux. Ce soir, il n'aime pas visiblement. Mais, qui peut le blâmer ? Il est deux, trois, quatre ou même cinq heures, au final Alex ne le sait pas, et ça ne semble pas lui poser de problème ce léger détail de logistique. Quoiqu'il en soit, il est trop tard ou trop tôt (au choix) pour l'entendre parler autant. « Alex, je t’aime aussi mais je pense qu’il est temps pour toi d’arrêter de boire pour ce soir, d’accord ? » Les sourcils froncés, elle réalise qu'il n'est pas en train de jouer, mais elle ne comprends toujours pas pourquoi il semble si sérieux d'un coup, elle regarde les mains de Caleb qui prennent les siennes. « Mais il est encore si tôt. Et je suis pas fatiguééééée. » Bien sur qu'elle ne l'est pas, elle est défoncée et ça se voit dans son regard, dans ses gestes, dans sa voix. Tout le monde le voit, le sait, tout le monde sauf elle et elle ne sait pas encore qu'elle risque de bien le regretter dans quelques heures alors que les soirées ainsi ne sont plus son quotidien. L'alcool elle maîtrise, mais la drogue elle n'en consomme plus. Pas plus qu'un joint de temps en temps, et ce soir elle ne s'est clairement pas contenté de ça. « On va récupérer vos affaires et on rentre ça vous va ? » Le regard d'Alex pétille à nouveau alors qu'elle regarde tour à tour Caleb et Rachel. « Un after chez Caleb ! Tu viens Rachel ? Dis moi que tu viens !!! » Ce n'est pas ce que Caleb vient de proposer mais elle n'entends que ce qu'elle veut, elle comprends que ce qu'elle a envie. Rachel a sans doute comprit que Caleb ne vient pas de leur proposer une seconde soirée puisqu'elle est beaucoup plus lucide qu'Alex mais pourtant elle ne calme pas les ardeurs d'Alex. « Je ne peux rien te refuser Clarke tu le sais bien. » Elle devrait pourtant être celle qui sait quand il est temps de dire stop, mais au vue de l'état d'Alex, elle a failli ce soir. Elle n'est pas responsable d'Alex, l'Anglaise est assez grande pour faire ses propres choix et ses erreurs toute seule, mais si le niveau d'alcoolémie d'Alex doit être élevé ce soir celui de Rachel n'est pas si loin de celui de l'Anglaise. « Et si vous partez tout les deux, la soirée perds tout son intérêt vous êtes de bien meilleure compagnie que tout ces gens. » Alex ne pourrait pas contredire Rachel sur ce sujet, elle a même oublié chez qui ils étaient ce soir, la raison de la fête aussi. Bien, qu'elle dirait qu'il n'y a pas réellement besoin de raison pour faire la fête non ? Mais les autres ne comptent pas, il y a sa meilleure amie et surtout son chéri. Celui qu'elle n'appelle ainsi que parce qu'elle est bien bourrée. « J'aimeeeee cette idée, t'es le meilleur. » C'est sur la joue de Caleb qu'elle vient déposer un baiser avant de prendre des mains la bouteille à Rachel pour en boire une nouvelle gorgée. Alex n'a que peu de limites, ou du moins elle ne les connaît pas vraiment très bien. Elle flirte avec, elle les teste, les cherche, et les trouve sans penser aux conséquences et ce soir elle a été un peu trop loin, mais c'est sans difficulté qu'elle quitte la soirée, avec en tête l'envie de prolonger cette nuit avec Caleb et Rachel. Parce que c'est le plan non ? « Je viens avec vous pour qu'elle accepte de rentrer plus facilement, mais dès qu'elle est chez toi, je prends un taxi, à part si tu as besoin de moi. » C'est à Caleb qu'elle glisse quelques mots prouvant qu'elle n'a pas perdu toute sa lucidité et qu'elle est dans un meilleur état que ne le laissait penser ses paroles à Alex. L'Anglaise est bien trop dans son monde pour entendre les mots de Rachel et comprendre que la fin de soirée qu'elle espère risque de tourner court. Pour le moment ça ne lui importe peu, et à peine assisse sur le siège avant de la voiture de Caleb qu'elle commence à mettre la musique bien trop forte. Sa main qui se pose sur la cuisse de Caleb, elle le regarde avec beaucoup d'envie dans le regard. « J'ai envie de toi. » Elle a beau s'être penché vers lui pour lui dire ces quelques mots et essayer de faire preuve de discrétion, mais malgré la musique Rachel est au première loge pour voir et surtout entendre les mots d'Alex. « Alex, je suis là ! » Alex se détache de son sexy copain pour tirer la langue de façon très mature à sa meilleure amie qui vient de la faire revenir sur terre en lui rappelant qu'elle n'était pas seule avec son petit ami. « C'est pas de ma faute, regarde le comme il est sexy et encore tu as pas vu le reste. » Le reste étant réservé à Alex, et elle adore Rachel mais si elle accepte de tout partager avec l'Australienne, elle ne compte pas partager son petit ami. « Oh j'ai pas besoin d'en voir plus, je sais que ton homme est sexy, doué et que tu l'aimes et tout et tout mais calme tes ardeurs. » Elles discutent sans réellement réaliser que cette discussion pourrait mettre mal à l'aise le principal concerné, mais il a déjà vu les deux filles parler ensembles, il a déjà comprit qu'entre elles les secrets n'existaient pas vraiment. « T'as entendu, elle te trouve sexy. » C'est amusée qu'elle glisse ces mots à Caleb, se penchant sur lui et menaçant de lui tomber complètement dessus. C'est finalement après quelques minutes de trajet qu'ils se retrouvent devant l'immeuble de Caleb et le trajet en voiture n'a pas calmé Alex loin de là même si elle titube toujours un peu plus et qu'elle a besoin d'aide pour sortir de la voiture. Elle a atteint un stade d'alcoolémie bien élevé et Caleb n'a sans doute pas eu souvent l'occasion de la voir aussi mal en point, mais pour le moment elle se sent encore bien et c'est en entrant dans l'immeuble de Caleb, ses talons qui claquent le sol, qu'elle regarde en riant Rachel qui a elle aussi des talons qui résonnent dans la cage d'escalier. Elle mets un doigt devant sa bouche et sans aucune discrétion la voilà qui enchaine plusieurs « chut ! » en direction de Rachel. « Faut pas faire de bruit, le voisin est pas drôle, il aime pas quand on fait du bruit et la nuit dernière il a bien gueulé pourtant on faisait rien de mal. » Elle regarde Caleb qui se tient derrière elle dans les escaliers, et c'est une bien mauvaise idée. Son équilibre déjà bien précaire, le simple fait de regarder derrière elle la fait tanguer dangereusement. « C'était même tout le contraire, on se faisait beaucoup de bien si tu vois ce que je veux dire. » Oui, tout le monde voit ce qu'Alex est en train d'insinuer et à ce niveau ce n'est même plus de l'insinuation. Tout le monde peut l'entendre aussi puisque si elle réclame le silence, une Alex normale a déjà du mal à être silencieuse, alors une Alex bourrée et défoncée ça s’entend et la montée jusqu'à l'appartement de Caleb ne se fait pas sans difficulté mais c'est à peine entré dans l'appartement qu'Alex ressent le premier effet de ses abus et c'est dans les toilettes qu'elle se dirige se retenant aux murs pour éviter de tomber avant d'arrivée à sa cible. « Désolée j'aurais du t'appeler avant, tu mérites pas de devoir gérer tout ça, va dormir si tu veux je m'en occupe. » Aucun des deux ne mérite d'avoir à gérer une Anglaise qui a testé ses limites encore une fois au point d'en être malade désormais mais s'ils sont tout les deux en train de se demander qui va la gérer, ils n'ont pas prit en compte qu'Alex n'est pas encore prête à se calmer et la revoilà toute excitée, le visage qui est un peu plus terne, fatigué mais son énergie est toujours là et c'est en allumant la musique qu'elle compte bien marquer le fait qu'elle tient à son after. « Qui vient danser avec moi ? » Elle est debout dans le salon de Caleb et elle se déhanche toute seule en espérant que quelqu'un la rejoigne pour faire la fête.  


@Caleb Anderson   :l:  :ninja:

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr
[/quote]


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme et toute sa troupe d'enfants
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Cd6efe960b8d068f94964786d65922a984d7c457
POSTS : 36050 POINTS : 640

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, sevrage nicotine
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8acr
[07/07]

Adèle #1
Byron #1
Heather #9
Zoya #3
Abel #4
Channing #4
‹ Cameron #2


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #89 (UA) ; Calex #96


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91#92#93#94#95


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)#84 (Juillet 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ecstaticruby (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Saddie, la jeunesse éternelle.
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever
https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905
https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyLun 20 Juin 2022 - 15:29



Calex
Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn ? I push it down, I push it down. I'm the one for a "good time call", phone's blowin' up, ringin' my doorbell I feel the love, feel the love. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. Throw 'em back 'til I lose count
« Elle a beaucoup trop bu. » Mon regard passe de Rachel à ma petite-amie qui semble à peine tenir debout. J’ai déjà vu Alex avec un taux d’alcoolémie bien trop élevé mais je ne l’ai jamais vu dans cet état et je commence sérieusement à m’inquiéter. « Je crois qu'elle a fumé aussi. » Je sais qu’Alex est une consommatrice de cannabis et je l’ai déjà vu un joint à la main plus d’une fois mais encore une fois, il s’agit de la première fois que je vois ma copine dans un état d’ébriété aussi avancé. Mais Rachel sait de quoi elle parle, elle a passé la soirée avec Alex et si celle-ci avait fait un écart dont elle n’a pas l’habitude je suppose qu’elle m’en parlerait, non ? En tout cas les deux amies semblent toutes les deux d’humeur à boire encore plus ce qui n’est clairement pas mon cas. Je ne me suis pas levé en plein milieu de la nuit pour boire de la sorte parce que je compte vraiment retourner me coucher au plus vite.  « Mais j’ai soif moi. » Je pense qu’elle a déjà assez bu, non ? Le regard que je lui lance parle pour moi et Alex me connait assez pour le comprendre, sauf que vu l’état dans lequel elle se trouve il est fort possible qu’elle ne le remarque pas. Deux filles bourrées est égal à deux filles qui parlent encore, et encore, et encore, et encore. Et si effectivement comme Alex le dit, j’aime l’écouter parler, ce qu’elle semble oublier c’est l’heure tardive qu’il est et que l’appel de son amie m’a tiré du lit. « Mais il est encore si tôt. Et je suis pas fatiguééééée. » La question de savoir comment est-ce qu’il est possible de ne pas être fatiguée à cette heure-ci me traverse l’esprit mais je trouve la réponse à ma question tout seul : l’alcool et sûrement le ou les joints qu’elle a fumés ce soir. « Mais il est trois heures du matin. » Une tentative pour moi d’essayer de lui faire réaliser qu’il n’est peut-être pas si tôt qu’elle ne semble le penser. Je tente de les ramener à a réalité, surtout Alex bien que Rachel semble avoir bu quelques verres de trop elle reste tout de même assez lucide. « Un after chez Caleb ! Tu viens Rachel ? Dis moi que tu viens !!! » Mes sourcils se froncent car il ne me semble pas avoir évoqué un after chez moi. Mais Alex s’emballe, elle sautille presque sur place à l’idée de la suite de la fête chez moi sauf que je ne leur ai pas proposé cela. Pas vraiment du moins. «  Je ne peux rien te refuser Clarke tu le sais bien. » Est-ce que Rachel a compris ce que je sous-entendais en disant que je les ramenais chez moi ou était-elle finalement tout aussi bourrée que ma copine ? «  Et si vous partez tout les deux, la soirée perds tout son intérêt vous êtes de bien meilleure compagnie que tout ces gens. » « On peut sortir d’ici maintenant ? » Toujours peu à l’aise dans des endroits aussi blindés que celui-là, avec la musique tellement forte qu’elle m’en fait mal à la tête, je veux partir au plus vite pour être le plus rapidement possible au calme chez moi. Bien que la notion de calme ne sera très certainement pas au rendez-vous. « J'aimeeeee cette idée, t'es le meilleur. » Elle m’embrasse sur la joue mais pourtant je soupire grandement en la voyant prendre la bouteille pour boire à nouveau et c’est une seconde fois que je lui arrache des mains pour cette fois quitter cette chambre en compagnie des deux filles. «  Je viens avec vous pour qu'elle accepte de rentrer plus facilement, mais dès qu'elle est chez toi, je prends un taxi, à part si tu as besoin de moi. » Je fais un peu office de béquille pour Alex lui permettant ainsi de marcher plus ou moins droit et de ne pas tomber au moindre obstacle. « Non non tu pourras rester si tu veux, mon canapé est convertible. Tu as bu toi aussi et je ne peux pas te laisser rentrer seule chez toi. » S’il lui arrive quelque chose, je m’en voudrais beaucoup.

Alex est assise côté passager et Rachel sur la banquette arrière, et malheureusement pour moi elles ne sont toutes les deux pas plus calmes en voiture. La main d’Alex se pose sur ma cuisse et c’est sans aucune discrétion qu’elle me dit ces quelques mots « J'ai envie de toi. » Si en temps normal je pourrais lui répondre que moi aussi, voir ma petite-amie dans un tel état d’ébriété ne m’excite pas du tout. «  Alex je suis là ! » S’exclame Rachel et c’est un petit regard désolé que je lui lance via le rétroviseur. « C'est pas de ma faute, regarde le comme il est sexy et encore tu as pas vu le reste. » Je soupire. « Alex ! » À mon tour de lui montrer mon mécontentement. «  Oh j'ai pas besoin d'en voir plus, je sais que ton homme est sexy, doué et que tu l'aimes et tout et tout mais calme tes ardeurs. » J’ai envie de me creuser un trou et de ne plus jamais en ressortir et j’ai l’impression que mes joues commencent à rougir un peu. « T'as entendu, elle te trouve sexy. » « Arrêtez ça ! Calmez-vous ! » J’entends Rachel et Alex rire un peu et je suis rassuré en voyant que nous arrivons chez moi. Les filles descendent de la voiture avec mon aide ne voulant pas qu’elles puissent tomber. Leurs talons font un bruit monstre dans les escaliers. « Faut pas faire de bruit, le voisin est pas drôle, il aime pas quand on fait du bruit et la nuit dernière il a bien gueulé pourtant on faisait rien de mal. » Je prie pour qu’elle arrête son histoire ici et place ma main sur son dos pour la pousser à avancer et l’aider à garder un équilibre. « C'était même tout le contraire, on se faisait beaucoup de bien si tu vois ce que je veux dire. » Bien sûr que non elle ne s’est pas arrêté. Vas-y rentre encore plus dans les détails, dis-lui-même quelles sont nos positions préférées pendant que tu y es. « Je crois que tout le monde a compris ce que tu veux dire. » que je lui réponds d’un air dépité tout en tournant mes clés dans la porte et à peine l’appartement ouvert voilà Alex qui se dirige vers les toilettes. «  Désolée j'aurais du t'appeler avant, tu mérites pas de devoir gérer tout ça, va dormir si tu veux je m'en occupe. » Je me retourne vers Rachel et je la regarde vraiment pour la première fois depuis que je les ai toutes les deux rejoins. « T’as pas à t’excuser et non, t’en fais pas je ne peux pas la laisser. » Même si elle ne serait pas toute seule mais avec son amie, je ne me vois pas les laisser toutes les deux. C’est rapidement qu’Alex revient, toujours en forme même si elle semble assez fatiguée. « Qui vient danser avec moi ? » Je n’éteins pas entièrement la musique mais me contente de baisser un peu le volume et je rejoins Alex sans pour autant danser. Je prends ses deux mains dans les miennes pour l’attirer avec moi sur le canapé. « Je pense que tu devrais commencer par te changer bébé. » Première mission, qu’Alex soit en pyjama et ça ne sera très certainement pas si simple que ça. Parce qu’elle ne semble pas prête à se coucher alors que moi je ne rêve que de ça. « Et après on fera ce que tu veux. » Je sens que je vais sincèrement regretter cette phrase, mais c’est ensuite vers Rachel que mon regard se tourne. « Si tu veux je peux te prêter un de ses pyjamas (qu’elle ne met jamais car elle préfère apparemment dormir avec mes tshirts et chemises) et elle a du démaquillant et pleins d’autres produits dans la salle de bain. Fais comme chez toi si tu veux boire ou manger quelque chose. » De nouveau, je me concentre sur ma petite-amie. « Et toi tu viens là. » Je garde une de ses mains dans la mienne, je me lève la poussant ainsi à me suivre dans mon mouvement et je nous emmène dans ma chambre dans l’idée qu’elle se mette en pyjama.

© nightgaunt


@Alexandra Anderson voilà le 20.000ème posts pour le Calex Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 206649278 Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 206649278 Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 206649278  





Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 9OYzxwd Présence réduite
ÂGE : 34 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8ky1
POSTS : 45738 POINTS : 120

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 4/5 | DeborahZeldaLucas #5MalikJameson

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #89 (UA)#96
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3Lucas #4 [FB]
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88#90#91#92#93#94#95

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)#84 (Juil 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / fassylover (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you
https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top
https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke
https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyMar 21 Juin 2022 - 6:28






Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn?
I push it down, I push it down
I'm the one "for a good time call". Phone's blowin' up, they're ringin' my doorbell
I feel the love, feel the love
1,2,3 1,2,3 drink
Throw 'em back, till I lose count

« Mais il est trois heures du matin. » Ah oui effectivement, il n'est pas si tôt qu'elle le pensait, mais trois heures ça reste assez tôt non ? « La nuit est encore longue. » Il pensait sans doute la calmer, il n'en est rien. La musique est encore forte autour d'eux, il y a encore de l'alcool dans les bouteilles et de l’énergie en elle. Trois heures ou cinq heures, qu'importe au final, elle n'a plus conscience du temps, pas plus qu'elle n'a conscience que son copain aimerait sans doute dormir à trois heures du matin. Ils ne sont pas tous comme elle. Sans emploi. Sans études. Sans obligation. Ils ne sont pas tous irresponsable comme elle peut l'être. Mais, quand elle a bu, quand elle a consommé des substances, elle n'est plus consciente de la réalité du monde dans lequel elle vit. Elle n'en a pas toujours conscience en étant lucide, alors défoncée c'est beaucoup trop lui demander. Elle comprends ce qu'elle veut, ce qui l'arrange aussi, au grand désarroi et désespoir des gens qui l'entourent. Ils ne sont pas beaucoup mais ce soir, ou plutôt cette nuit, elle est en compagnie de deux des personnes qu'elle aime le plus et elle compte bien en profiter. Ici ou chez Caleb, qu'importe, elle est partante pour une seconde fête, un after en petit comité, c'est comme ça qu'elle imagine la suite de la soirée. Avec son chéri ronchon, et sa meilleure amie tout aussi fêtarde qu'elle. Elle n'a besoin de rien de plus, de personne de plus que ces deux là pour s'amuser. Eux et un peu d'alcool, mais elle a depuis longtemps dépassé le stade du « un peu ». « On peut sortir d’ici maintenant ? » Il s'impatiente, n'apprécie guère ce lieu, n'apprécie sans doute pas non plus l'état dans lequel il vient de retrouver sa petite amie, mais Alex est bien trop dans son monde pour réaliser tout ça. Et pourtant, elle le connaît. Elle, mieux que quiconque, sait comme c'est compliqué de faire venir Caleb dans ce genre d'endroit, et pourtant il est venu. Pour la chercher, après un appel à l'aide de Rachel, mais tout ce qu'Alex voit c'est qu'il est là, à trois heures du matin, pour ramener les deux filles chez lui pour une fin de soirée qui s'annonce mythique. C'est du moins, ce qu'elle pense Alex. Ce qu'elle a en tête et elle est loin de se douter que les deux autres n'ont pas les mêmes plans qu'elle. « Go chez Caleb ! J'aime ton appartement et j'aime ton lit aussi. » Et si la première partie de sa phrase est enjouée et presque dite dans un cri, le reste est murmuré (de façon pas discrète du tout) à l'oreille de Caleb. La bouteille dans la main, elle manque toujours de réflexe pour empêcher Caleb de s'emparer de ce bien si précieux, tellement précieux qu'elle ne sait même pas quel alcool elle est en train de boire. Peu importe non ? Arrivé à un certain stade, l'alcool c'est de l'alcool et le goût devient optionnel non ? Caleb aide Alex à marcher, il la soutient, l'empêche de trébucher ou de s'enfuir sur la piste de danse qui semble pourtant appeler l'anglaise. Elle se trémousse encore un peu au rythme de la musique, chantonne des paroles approximatives dans un rythme faux juste pour profiter encore un peu de l'ambiance mais elle ne lutte pas. Elle sait qu'une autre soirée l'attends avec les deux à côtés d'elles. Ils se parlent d'ailleurs, elle n'écoute pas, ne comprends pas. « Non non tu pourras rester si tu veux, mon canapé est convertible. Tu as bu toi aussi et je ne peux pas te laisser rentrer seule chez toi. » Alex ne réalise pas qu'ils sont en train de mettre à mal ses projets, présente mais pas toujours consciente de ce qui se passe autour d'elle. « Elle a vraiment de la chance de t'avoir trouvé. » Alex ne pourrait qu’acquiescer si elle était en état de saisir les mots de sa meilleure amie. Mais, elle sait la chance qu'elle a, elle sait le bonheur que ça représente d'avoir Caleb Anderson dans sa vie, elle le sait même si elle a tendance à avoir du mal à le dire. Elle aime son petit ami, et elle lui montre d'une manière légèrement dérangeante pour tout le monde. Tout le monde, sauf elle. Elle ne fait que partager ce qui lui vient en tête, et que ce soit Caleb ou Rachel, aucun des deux ne peut être surprit de savoir qu'Alex a envie de son petit ami. Elle en parle avec Rachel, elle le montre beaucoup à Caleb, mais pourtant que ce soit sa meilleure amie ou son petit copain, ils semblent tout deux gênés par les mots d'Alex. Chacun leurs tours, ils la reprennent, ils l'arrêtent. Son prénom est sur leurs lèvres suivis d'un soupir d'exaspération, et dans la bouche de Caleb, elle préférerait nettement un tout autre type de soupir mais qu'important elle n'est toujours pas consciente des limites à ne pas franchir. Elle a déjà franchis ses propres limites sans même en avoir conscience alors les limites de la bien-pensance ou d'autres limites socialement acceptables, elle n'en a que faire dans son état. « Arrêtez ça ! Calmez-vous ! » Alex rit, et ce n'est sans doute pas la réponse attendue par Caleb. « Il aime pas les compliments, pourtant il en mérite beaucoup, tu sais que c'est à cause de lui que j'aime tant le sexe. » A cause ou grâce à lui, les mots n'ont que peu d'importance, et le principal est dit. Alex aime le sexe avec Caleb et ce n'est ni une surprise pour le principal intéressé, ni pour Rachel, mais sans doute qu'aucun des deux n'avaient envie de l'entendre à ce moment précis de la soirée ou en présence les uns des autres. Ils connaissent Alex tout les deux, ils savent qu'elle peut être un vrai moulin à parole et qu'ils doivent la faire taire s'ils veulent éviter les situations trop gênantes de ce type. Parce qu'elle les enchaine Alex. Son esprit dérive entre l'envie de faire la fête, et ses autres envies dont elle a parlé plus tôt à Caleb. Le souvenir de leur nuit passée arrive dans la discussion pour le plus grand désespoir de Caleb, encore une fois. Désolée Caleb, mais Alex a très peu de retenue avec Rachel, très peu de secret, même en étant sobre, alors ce soir, elle n'en a plus aucune. « Je crois que tout le monde a compris ce que tu veux dire. » Elle se tourne vers Rachel pour s'assurer quand même qu'elle ait comprit, elle aussi. Caleb a comprit, il était présent, c'est facile pour lui. « Oui, oui j'ai compris, j'ai pas besoin de dessin je sais ce que vous faites tout les deux et je dois dire que je suis un peu jalouse. » Elle n'était pas présente, elle n'a pas entendu comme le voisin, mais elle a comprit et sans raison aucune, ça amuse beaucoup Alex. La suite est bien moins amusante pour elle puisqu'elle se dirige aux toilettes, appréciant que l'appartement de Caleb soit finalement assez petit et que les murs ne soient pas trop éloignés les uns des autres.« T’as pas à t’excuser et non, t’en fais pas je ne peux pas la laisser. »  Elle n'est plus là pour assister à la discussion entre les deux autres participants à sa petite fête. « Si c'est un peu de ma faute. J'ai merdé ce soir. Il y a un truc que je t'ai pas dis. Je l'ai laissé une quinzaine de minutes. » Elle s'arrête au milieu de sa phrase quand Alex revient, quand elle monte la musique beaucoup trop forte et qu'elle invente une piste de danse au milieu du petit salon de Caleb. Elle s'arrête et elle regarde Alex qui semble encore prête à faire la fête. « Laisse tomber c'est pas important pour le moment. » Savoir que sa petite amie a potentiellement consommé des drogues plus fortes et plus dangereuses que du cannabis, si c'est exactement le type d'information que l'on pourrait classer comme étant importantes, mais Rachel ne veut pas trahir Alex et elle se tait. C'est à Caleb que revient la lourde tâche de calmer l'énergie d'Alex et si pendant une seconde elle sautille et son sourire s'agrandit en voyant Caleb s'approcher d'elle, pour danser. C'est ce qu'elle pense du moins. Sa surprise est grande quand elle se retrouve attirée sur le canapé, elle ne lutte pas, elle a du mal à tenir sur ses jambes toute seule alors avec Caleb qui l'attire avec lui sur le canapé c'est peine perdu. Elle ronchonne. Un peu à l'idée d'être sur le canapé. « Je pense que tu devrais commencer par te changer bébé. » Elle ronchonne un peu plus pendant quelques secondes, des mots qui ne veulent pas dire grand chose, des bouts des phrases, des bouts de mots même, qu'elle ne finit pas, avant de réussir à construire une phrase entière. « Tu sais comment faire d'habitude pour me déshabiller et tu n'as pas besoin de moi pour le faire. » Le pyjama n'est pas du tout dans son esprit qui ne pense qu'à faire la fête, encore et encore, pour éliminer le trop plein d'énergie, d'adrénaline ou autres substances. « Et après on fera ce que tu veux. » Voilà ce qu'il aurait du commencer par dire pour obtenir l'attention d'Alex. « Touuuuuut ce que je veuuuuuux ? Vraiment touuuut ? » Le regard qui brille malgré les marques de fatigue sur son visage, ses dents qui pincent ses lèvres alors qu'elle regarde son petit ami. Voilà qui annonce une fin de soirée encore meilleure que ce qu'elle aurait pu espérer. « Tu dois vraiment avoir un truc spécial pour qu'elle pense à ça tout le temps. » Rachel le dit en lâchant un petit rire, mi amusée, mi gênée alors qu'elle regarde Caleb à la recherche de son truc spécial peut-être ? Alex n'a pas besoin de rechercher, elle le connaît parfaitement et elle sait surtout qu'il n'a pas un truc spécial mais beaucoup de trucs spéciaux et elle aussi elle regarde son petit ami avec la ferme intention de ne pas oublier qu'il vient de lui promettre (pas vraiment une promesse) tout ce qu'elle veut. « Si tu veux je peux te prêter un de ses pyjamas et elle a du démaquillant et pleins d’autres produits dans la salle de bain. Fais comme chez toi si tu veux boire ou manger quelque chose. » Rachel remercie Caleb avant de rejoindre la salle de bain comme vient de lui proposer Caleb. « Et toi tu viens là. » Elle se laisse guider jusqu'à la chambre, profitant de ces quelques mètres pour se coller à lui et quand ils arrivent dans la chambre, elle se laisse tomber sur le lit sans lâcher la main de son petit ami pour l’entrainer avec elle dans sa chute. « Je suis là dans ton lit. » Qu'elle lui dit avec une voix qui semble laisser place à aucune ambigüité sur le sens de ses mots et de ses envies. « Tu viens m'aider à me changer ? » Elle flirte avec son petit ami, elle tente du moins, elle enlève son haut se retrouvant en sous-vêtements et alors qu'elle se redresse sur les coudes, à nouveau la nausée arrive, à nouveau elle se lève brusquement, trébuche, se rattrape à la commode de Caleb avant de retrouver les toilettes, voilà qui devrait calmer ses ardeurs, ou du moins refroidir vraiment les choses. Rachel a entendu les derniers évènements et elle sort de la salle de bain pour s'assurer que tout va bien et c'est après une longue hésitation qu'elle finit par révéler à Caleb qu'Alex ce soir n'est pas uniquement bourrée. « Caleb, je t'ai un peu menti tout à l'heure, je pense que c'est quelque chose que tu dois savoir, quand je t'ai dis qu'elle avait fumé, c'est ce qu'elle m'a dit mais je la connais et je sais qu'elle n'a pas fait que fumer un ou deux joints, le cannabis n'a pas cet effet sur elle, sauf que je sais pas ce qu'elle a prit, j'aurais du te le dire plus tôt, je suis désolée. » Elle l'est sincèrement. Autant parce qu'elle a caché la vérité à Caleb que parce qu'elle a l'impression de trahir sa meilleure amie en avouant une chose qu'Alex aurait sans doute préféré garder pour elle. Mais, ils sont tout les deux dans la même galère et la nuit risque d'être encore longue finalement. « J'ai mal à la tête. » C'est Alex, en soutien-gorge qui sort des toilettes comme si tout était normal, comme si elle n'était pas dans un état déplorable, comme si, pour la première fois depuis qu'elle est avec Caleb, elle n'était pas défoncée. Elle s'approche de Caleb, sa tête tourne, sa marche est bancale. « On en était ou tout les deux ? » Nul part Alex, nul part, mais encore faudrait-il que tu sois en mesure de réaliser que ce soir tu n'auras rien. Ni fête, ni sexe mais plutôt un mal de tête, des nausées, des vomissements et d'autres symptômes tous aussi agréables et que les seuls soupirs que tu pousseras seront ceux de fatigues ou de douleurs.


@Caleb Anderson   :l: Félicitation pour ton 20.000 mots ! Direction le 30.000  Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 1f60e  Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 1f60d

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme et toute sa troupe d'enfants
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Cd6efe960b8d068f94964786d65922a984d7c457
POSTS : 36050 POINTS : 640

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, sevrage nicotine
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8acr
[07/07]

Adèle #1
Byron #1
Heather #9
Zoya #3
Abel #4
Channing #4
‹ Cameron #2


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #89 (UA) ; Calex #96


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91#92#93#94#95


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)#84 (Juillet 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ecstaticruby (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Saddie, la jeunesse éternelle.
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever
https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905
https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyMer 6 Juil 2022 - 11:45



Calex
Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn ? I push it down, I push it down. I'm the one for a "good time call", phone's blowin' up, ringin' my doorbell I feel the love, feel the love. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. Throw 'em back 'til I lose count
« La nuit est encore longue. » C’est un soupir qui frôle le désespoir qui s’échappe d’entre mes lèvres. Alex, je l’aime beaucoup. Je suis très amoureux de cette fille mais je dois avouer que la Alex fêtarde m’a toujours beaucoup moins plu. Et que pense que cela peut tout à fait se comprendre quand on sait à quel point je n’apprécie pas sortir et faire la fête comme elle et tous ses amis. Mais je le sais depuis le début : Alex est une bonne vivante, elle aime sortir, boire et je sais qu’elle ne fume pas que du tabac non plus. Elle est si différente de moi que beaucoup doivent se demander comment notre couple peut-être fonctionner. « Go chez Caleb ! J'aime ton appartement et j'aime ton lit aussi. » Elle déborde d’énergie, Alex. Elle est bien trop alcoolisée pour pouvoir le cacher ne serait-ce qu’un tout petit peu et je me sens obligé de l’aider à marcher. Déjà parce que j’ai peur de la voir trébucher mais aussi parce que je suis à peu près sûr que si je la lâche elle partira à toute vitesse sur la piste de danse. « Elle a vraiment de la chance de t'avoir trouvé. » Il me semble pourtant tout à fait normal de ne pas la laisser tomber. Rachel est la meilleure amie d’Alex et bien qu’elle et moi n’avons pas démarrer du bon pied je trouver qu’il ne serait pas correct de ma part de la lancer dans un taxi pour rentrer chez elle. Si elle a moins bu qu’Alex, tout l’alcool qu’elle a ingurgité ce soir la rend tout de même vulnérable et je m’en voudrais beaucoup s’il lui arrivait quelque chose. Je n’avais pas cette nuit-là en tête ; ma petite-amie complètement bourrée qui, je suis sûre n’est pas prête d’accepter de dormir et sa meilleure amie dans la pièce d’à côté sur le canapé. « Il aime pas les compliments, pourtant il en mérite beaucoup, tu sais que c'est à cause de lui que j'aime tant le sexe. » Je conduis mais je ferme les yeux et lâche un nouveau soupir d’exaspération. Si ce genre de remarque peut souvent me faire sourire et me donner quelques envies ce soir ma réaction est toute autre et pour cause : Rachel est sur la banquette arrière et Alex est complètement bourrée. Je regarde rapidement l’amie de ma copine par le rétroviseur et heureusement nous arrivons assez rapidement chez moi. « Oui, oui j'ai compris, j'ai pas besoin de dessin je sais ce que vous faites tout les deux et je dois dire que je suis un peu jalouse. » Moi qui me demandais si Rachel avait un petit-ami je crois que sa réponse répond à ma question qui, d’ailleurs, me fait monter le rouge aux joues sans que je ne sache vraiment pourquoi. « C’est bon t’as fini ? » Question que je pose à Alex, encore une fois, sur un ton quelque peu dépité, la poussant à continuer de monter les escalier en regardant devant elle.

C’est finalement seul avec Rachel que je me retrouve quand nous arrivons chez moi, Alex s’étant précipitée aux toilettes. « Si c'est un peu de ma faute. J'ai merdé ce soir. Il y a un truc que je t'ai pas dis. Je l'ai laissé une quinzaine de minutes. » J’attends quelques secondes laissant le temps à Rachel de m’en dire plus mais elle ne semble plus avoir cette idée. « Et ? » Que je lui demande les sourcils froncés, ne comprenant pas en quoi avoir laissé ma petite-amie seule pendant quinze minutes pouvait être qualifié comme étant une connerie. «  Laisse tomber c'est pas important pour le moment. » Elle change d’avis pour finalement me laisser en plein suspense, ce qui ne me plait pas beaucoup. « Non non non tu peux pas commencer à me dire quelque chose et te rétracter comme ça. Il lui est arrivé quelque chose ? » C’est réellement inquiet que je lui pose cette question malgré le fait qu’Alex revienne quasiment au même moment. Ce n’est pas tous les jours que je me retrouve seul avec deux filles alcoolisées chez moi et je ne sais pas vraiment comment gérer ça. « Tu sais comment faire d'habitude pour me déshabiller et tu n'as pas besoin de moi pour le faire. » Si dans le fond Alex a totalement raison sa prise de parole me fait à nouveau fermer les yeux, nouveau signe d’exaspération et encore une fois dans un autre contexte voilà une phrase qui m’aurait fait réagir tout autrement. « Touuuuuut ce que je veuuuuuux ? Vraiment touuuut ? » «  Tu dois vraiment avoir un truc spécial pour qu'elle pense à ça tout le temps. » Encore une réflexion qui me gêne, ma main passe dans mes boucles pour rester quelques secondes sur ma nuque et je finis par regarder Rachel pour lui répondre. « J’ai vraiment rien de spécial. » Que je lui avoue en levant les épaules. Rachel part se préparer seule car Dieu merci malgré l’alcool qu’elle a ingurgité elle est capable de s’habiller et déshabiller seule. Ce qui n’est pas le cas de ma petite-amie que je pousse avec moi dans ma chambre et elle ne se gêne pas pour m’entraîner avec elle dans sa chute sur le lit. « Je suis là dans ton lit.  Tu viens m'aider à me changer ? » Pourtant elle n’a aucun problème pour se déshabiller seule se retrouvant en sous-vêtements face à moi. Je ne peux m’empêcher de regarder son corps un court instant mais je finis par me lever à mon tour pour sortir un de mes t-shirt pour lui donner sauf que, quand je me retourne face à elle, la voilà qui a disparue. Sûrement de nouveau partie aux toilettes. C’est donc avec le t-shirt en main que je retourne dans le salon. J’attends quelques secondes devant la porte des toilettes avant de lui parler à travers celle-ci. « Alex, ça va ? Tu veux que je rentre ? » Que je lui demande en grimaçant. «  Caleb, je t'ai un peu menti tout à l'heure, je pense que c'est quelque chose que tu dois savoir, quand je t'ai dis qu'elle avait fumé, c'est ce qu'elle m'a dit mais je la connais et je sais qu'elle n'a pas fait que fumer un ou deux joints, le cannabis n'a pas cet effet sur elle, sauf que je sais pas ce qu'elle a prit, j'aurais du te le dire plus tôt, je suis désolée. » Je m’éloigne de la porte des toilettes pour rejoindre Rachel quand elle m’annonce qu’Alex aurait pris quelque chose de plus fort qu’un joint et de l’alcool ce soir et ça, je ne m’y attendais pas. Alors que j’aurais voulu la questionner à nouveau Alex ressort des toilettes, toujours en sous-vêtements. « J'ai mal à la tête. » Je repense aux mots de Rachel. Alex a pris quelque chose ce soir, mais elle ne sait pas quoi. Je finis par m’avancer vers elle dans l’idée de lui mettre ce t-shirt que j’ai toujours dans les mains. « On en était ou tout les deux ? » « Nulle part. » Cette fois, je la repousse clairement et si je me suis approché d’elle ce n’est clairement pas pour l’embrasser comme elle semblait le penser mais surtout pour lui mettre le fameux t-shirt. À peine habillée que je la force à s’asseoir sur le canapé et je m’éloigne quelques secondes pour lui chercher un médicament pour calmer ses maux de tête. Je réfléchis et reste bloqué sur les mots de Rachel et je lui en veux. À Alex, pas à son amie. Je la rejoins dans le salon tout en lui donnant un verre d’eau avec un médicament. « C’est pas de ta faute. » Des mots adressés à Rachel dans le but de la rassurer mais c’est assez rapidement sur Alex que mon attention se porte à nouveau et je m’assois à ses côtés sur le canapé. « Alex, tu as pris quoi ce soir ? » Que je lui demande, sincèrement inquiet d’entendre sa réponse.

© nightgaunt







Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 9OYzxwd Présence réduite
ÂGE : 34 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8ky1
POSTS : 45738 POINTS : 120

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 4/5 | DeborahZeldaLucas #5MalikJameson

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #89 (UA)#96
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3Lucas #4 [FB]
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88#90#91#92#93#94#95

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)#84 (Juil 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / fassylover (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you
https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top
https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke
https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptySam 9 Juil 2022 - 17:31






Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn?
I push it down, I push it down
I'm the one "for a good time call". Phone's blowin' up, they're ringin' my doorbell
I feel the love, feel the love
1,2,3 1,2,3 drink
Throw 'em back, till I lose count

Des soirées comme celles ci, elle en a connu déjà beaucoup Alex. Depuis son arrivée à Brisbane à ses 18 ans, elle a testé tout un tas de façon de faire la fête. Elle a testé ses limites, souvent dépassé même mais elle a toujours réussi à s'en sortir. Pas parce qu'elle sait gérer quand elle est alcoolisée, mais parce qu'elle a toujours su trouver des gens bienveillants pour veiller sur elle. Ce soir c'est Rachel qui joue ce rôle, et quand ça devient trop compliqué pour elle, quand l'état d'euphorie et d'excitation de l'Anglaise deviennent trop compliqué à canaliser pour l'Australienne, elle aussi alcoolisés, c'est Caleb qui ait appelé en renfort. Lui ne boit pas, lui connaît ses limites, lui ne les franchit pas juste pour le plaisir de se tester. Lui connaît les dangers de ce genre de pratique et pas parce que son expérience lui a apprit mais parce qu'il est quelqu'un de responsable Caleb, quelqu'un de fiable, quelqu'un sur qui Alex peut compter même si ce n'est pas elle qui l'a appelé. Même si ce soir, elle est dans un état qui ne lui permet pas encore de réaliser à quel point elle a de la chance de pouvoir compter sur lui au milieu de la nuit. Elle ne remarque pas non plus l'exaspération de son petit-ami, elle ne remarque pas à quel point chacune de ses phrases tends à énerver et fatiguer d'avantage l'Australien. Il est tard, très tard pour lui qui a bossé aujourd'hui, il est tôt, trop tôt pour celle qui ne vit que pour la fête parce que son quotidien n'est pas rempli par les études comme les personnes de son âge. Elle fait la fête, elle aime ça, ou peut-être qu'elle aime juste se sentir légère, se sentir plus sereine quand elle a bu. Mais, quelques soient les raisons pour lesquelles elle force sur l'alcool en soirée, quelques soient même les raisons pour lesquelles elle s'est laissée tenter par une drogue plus forte, le résultat est le même et Caleb doit observer le résultat avec un air dépité, parce qu'elle est dépitante Alex. « C’est bon t’as fini ? » Malheureusement pour Caleb, il est peu probable qu'elle ait vraiment fini Alex, pas alors qu'elle sautille partout quand bien même son équilibre est précaire. Elle n'a pas la tête d'une fille qui est prête à laisser son petit-ami dormir. Elle secoue la tête avec un peu trop d'entrain ce qui lui donne le tournis, ce qui menace de la faire tomber mais Caleb est là pour la tenir, et pour la pousser jusque dans leur appartement. Enfin c'est celui de Caleb, mais Alex a décidé d'en faire son repère. Un repère dans lequel elle se sent bien, dans lequel l'odeur de Caleb est partout, dans lequel elle peut sentir la présence de son petit-ami même quand il n'est pas là. Un appartement qui respire le bonheur parce qu'elle est heureuse quand elle est là avec lui. Sauf qu'elle a bu ce soir et si elle est heureuse d'être chez lui, elle ne le montre pas immédiatement puisque la première chose qu'elle fait c'est de se rendre aux toilettes. Son corps qui réagit lui aussi aux excès que la jeune femme s'est infligée, elle est minable à ce moment mais elle n'en a pas conscience, pas plus qu'elle n'a conscience du danger que représente ses habitudes de soirées. Rachel en a conscience elle, et dans un moment de lucidité elle se dit que peut-être Caleb mérite de savoir. Que peut-être même c'est importante qu'il le sache, que ce n'est pas l'alcool le problème, pas que du moins. Elle voudrait lui dire parce qu'il est responsable d'elle maintenant, parce qu'elle lui a refilé le bébé et qu'elle devrait lui dire qu'Alex a consommé des substances dont même elle ne connaît pas la provenance. Elle commence, elle ne finit pas. Parce qu'elle veut protéger Alex, parce qu'elle ne veut pas la mettre en difficulté face à son petit-ami, parce qu'elle sait à quel point Alex aime Caleb, à quel point aussi l'anglaise ne veut pas décevoir son petit-ami. Rachel sait tout ça et elle ne peut pas trahir sa meilleure amie. « Non non non tu peux pas commencer à me dire quelque chose et te rétracter comme ça. Il lui est arrivé quelque chose ? » Elle sent l’inquiétude de Caleb dans sa question, et elle est réellement heureuse de voir Alex revenir parmi eux, le regard fatigué, les traits tirés, mais toujours aussi excitée. « Non, non il ne lui est rien arrivé. » Elle glisse ces quelques mots à Caleb pour le rassurer et dans un sens c'est vrai. Il n'est rien arrivée à Alex. Elle a décidé toute seule de prendre de la drogue, enfin c'est ce que Rachel en a déduit, puisqu'elle n'était pas là mais c'est bien le genre d'Alex quand elle est bourrée, elle le sait alors même si elle pensait cette période révolue, elle n'en est pas étonnée pour autant. Elle observe Alex, elle est désolée pour Caleb, désolée de ne pas avoir réussi à contenir correctement Alex, de ne pas avoir réussi à gérer toute seule et elle espère qu'Alex ne lui en tiendra pas rigueur d'avoir appelé Caleb à la rescousse, mais pour l'heure, l'Anglaise n'a pas l'air de se plaindre de la présence de son petit-ami, au contraire même. Elle n'arrête pas, elle veut jouer avec lui sauf qu'elle ne remarque pas que la réciproque n'est clairement pas vrai. Ils sont en sécurité chez Caleb, il aurait pu aller se coucher et laisser les deux filles dans le salon se débrouiller mais il ne le fait pas, parce que c'est de Caleb dont on parle et si Alex ne réalise pas, pas encore la chance qu'elle a d'avoir un homme aussi prévenant, attentionné et aussi amoureux pour supporter ce genre de connerie, Rachel s'en rends compte, elle l'a déjà dit plutôt, elle en a de la chance Alex et désormais c'est en regardant l'homme qu'elle met en avant l'effet qu'il a sur Alex. « J’ai vraiment rien de spécial. » Il est bien trop modeste, bien trop timide pour l'avouer mais il a raison, il n'a rien de spécial, il EST spécial. « Oh si tu savais Rachel, tu peux pas imaginer à quel point il est spécial et doué. » Elle parle de sexe, toujours et encore, mais elle n'a pas totalement tord, même si elle est bourrée à cet instant précis, ce genre de paroles elle pourrait les avoir en étant sobre aussi. Elle n'a jamais vraiment aimé être intime avec des hommes, ce qui lui a sans doute évité bien des problèmes entre ses 18 et 20 ans, mais avec Caleb elle a découvert l'intimité, elle a découvert le plaisir de se laisser aller dans les bras d'un homme en qui elle a pleinement confiance, et qu'elle aime sincèrement. C'est dur pour elle de le dire, c'est dur pour elle d'accepter d'être liée si fortement à une seule personne mais c'est Caleb et tout devient moins dur avec lui, sauf au lit, là il est dur et ça plaît beaucoup à Alex, beaucoup trop quand on prends en compte le nombre de remarques qu'elle peut faire en si peu de temps. Et quand ils se retrouvent seuls, elle continue encore. Pas fatiguée, pas calmée, pas sobre, pas capable de comprendre que dans son état il ne se passera rien, elle essaye et c'est en sous-vêtements qu'elle tente de faire comprendre à son petit-ami ce qu'elle désire. A savoir lui. Il ne met pas longtemps à lui faire comprendre que lui n'est pas intéressé, enfin il ne lui dit pas vraiment et elle continue d'espérer et d'attendre en sous-vêtements sur un lit dans lequel elle passe toutes ses nuits désormais. Mais elle aussi quitte le lit, son corps la malmène comme elle l'a malmené toute la soirée. « Alex, ça va ? Tu veux que je rentre ? » Elle n'est pas bien lucide mais elle n'a clairement pas envie qu'il l'a voit comme ça, ce n'est pourtant pas la première fois, mais elle est encore en capacité de savoir que vomir n'a rien de sexy et elle veut être sexy pour lui. « Oui, oui ça ... » La phrase n'est pas terminée qu'elle se penche à nouveau sur les toilettes. « Non rentre pas je sors. » Ce qui n'est pas tout à fait vrai, il lui faut encore de longues minutes avant de sortir des toilettes et elle aurait du laisser son petit ami la voir dans cet état parce que de l'autre côté, c'est Rachel qui vient salir l'image de l'Anglaise. Enfin c'est ce qu'elle risque de penser Alex, même si Rachel ne fait que s'inquiéter pour son amie finalement. Elle sort des toilettes et elle n'a plus la même énergie, faut dire qu'elle s'épuise alors que son corps essaye d'éliminer le trop plein d'alcool qu'elle a ingurgité. Pour elle, ça ne peut être que l'alcool, elle a sans doute déjà oublié qu'elle n'a pas consommé que cette drogue liquide. Elle retrouve Caleb avec pourtant la même envie, la même idée en tête. « Nulle part. » Voilà qui est plutôt clair comme réponse, pas de gestes tendres, pas de baisers (tu viens de vomir Alex tu t'attendais à quoi?), et ce n'est clairement pas ce soir qu'elle va pouvoir bénéficier des talents si spéciaux de Caleb et lui qui aime pourtant la voir en sous-vêtements cette fois il l'habille de force. « T'es plus marrant quand tu me déshabilles. » Qu'elle ronchonne un peu en comprenant qu'il n'est pas réceptif à son charme. « Toi au moins tu vas faire la fête avec moi non ? » Elle cherche quelqu'un avec qui s'amuser encore et c'est vers Rachel qu'elle se tourne. « Non Alex, il faut que tu te calmes un peu, tu as vu dans quel état tu es ? » Rachel essaye de ramener Alex sur terre, de lui faire prendre conscience qu'elle commence à vraiment abuser là, mais Alex n'est pas encore en mesure de s'en rendre compte. Son cerveau ne fonctionne plus normalement, son esprit n'est plus clair, et elle soupire. Son petit-ami ne veut pas d'elle, sa meilleure amie ne veut pas d'elle non plus et elle n'aime pas l'idée qu'ils la repoussent tout les deux. Caleb revient avec un médicament qu'elle refuse de prendre, ainsi que le verre d'eau. « J'en ai pas besoin je vais bien. » Elle est vexée l'Anglaise, et si son corps réclame le médicament pour soulager ses maux de têtes, elle ne veut pas le montrer. Ils veulent qu'elle aille se coucher, elle ne veut pas, et elle préfère ignorer le fait que sa gorge soit ultra sèche que de boire un peu d'eau. Juste pour prouver qu'elle n'a pas besoin de lui, ni d'elle, s'ils ne veulent pas s'amuser avec elle. « C’est pas de ta faute. » Alex ne les regarde pas, elle ne les écoute pas, elle cherche la télécommande pour remettre la musique plus forte, elle la cherche depuis sa position et quand elle essaye de se lever du canapé elle retombe automatiquement dessus incapable de se tenir sur ses jambes. « Alex, tu as pris quoi ce soir ? » La musique n'est clairement pas assez forte pour qu'Alex n'ait pas entendu la question et elle croit même déceler l'inquiétude dans la voix de Caleb ce qu'elle ne comprends pas. Elle va très bien. « De l'alcool et un joint. Ou deux. » Elle n'a pas à feindre ou à mentir, elle est sincère, c'est ce qu'elle a prit, en partie du moins. Mais ni Caleb, ni Rachel ne peuvent savoir ce qu'elle a prit d'autres, même elle n'est pas sur de ce qu'elle a prit, mais c'était censé l'aider à faire la fête et la fête elle l'a faite, et elle a encore envie de la faire. « Alex, je sais que tu as pris autre chose, je te connais. » Alex regarde sa meilleure amie avec des yeux noirs, elle se sent trahis par celle qui était censée la protéger de tout et contre tout le monde sauf qu'elle se ligue contre elle et c'est face à Caleb qu'elle décide de le faire. « Vous me saoulez tout les deux. » C'est rare qu'elle parle ainsi, pas à Rachel ou Caleb en tout cas. Elle les aime beaucoup trop pour leur parler sur ce ton, dur et froid. La colère s'invite en elle, prends la place de l'excitation, l'envie de faire la fête a bien disparu grâce à eux, sauf que désormais elle se sent beaucoup moins bien et comme plus tôt avec Rachel, elle se sent envahis d'une émotion trop forte et incontrôlable qui menace de la faire pleurer. « Je voulais juste m'amuser, il m'avait promis que ce serait parfait pour se sentir léger et s'amuser, je voulais juste faire la fête. » C'est une toute autre Alex qui s'offre à eux, elle semble perdue, elle semble se rendre compte de ses conneries, elle semble souffrir aussi des premiers effets de ses conneries, mais elle ne veut pas le montrer. Elle aimerait ne pas le montrer. « Vous êtes contents ? Vous avez tout gâché. » Elle boude, elle s'énerve, elle n'est pas en mesure de voir que c'est elle qui a tout gâché, ou au contraire elle le sait mais elle ne veut pas faire face à ses responsabilité et elle se lève rapidement, tangue, se concentre et se dirige vers la chambre de Caleb et elle s'enferme à clef à l'intérieur. « Je suis désolée Caleb, je sais que c'est pas comme ça que tu pensais finir ta soirée. Tu sais qu'elle va s'en vouloir énormément demain mais ne lui en veut pas, elle a jamais su gérer en soirée. » Rachel vient déjà au secours de son amie mais elle devra se débrouiller seule Alex pour gérer les conséquences de ses conneries. « Tu sais qu'elle parle de toi tout le temps en soirée, dès qu'un homme l'approche elle n'a qu'un mot à la bouche Caleb son merveilleux petit ami. Je suis sûre que si tu venais un peu, elle partirait tôt des soirées juste pour être avec toi. » Rachel lève les épaules, bien loin l'idée de remettre la faute sur Caleb. « Et je la comprends, si j'avais un petit ami comme toi, moi aussi je voudrais passer tout mon temps avec lui. » Elle le dit avec beaucoup d'innocence mais pourtant elle rougit un peu Rachel et pendant ce temps, Alex a de nouveau quitté le lit pour vomir à nouveau et cette fois, elle risque d'avoir plus de mal à le gérer.  


@Caleb Anderson   :l: :l:

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr
[/quote]


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme et toute sa troupe d'enfants
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Cd6efe960b8d068f94964786d65922a984d7c457
POSTS : 36050 POINTS : 640

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, sevrage nicotine
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8acr
[07/07]

Adèle #1
Byron #1
Heather #9
Zoya #3
Abel #4
Channing #4
‹ Cameron #2


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #89 (UA) ; Calex #96


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91#92#93#94#95


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)#84 (Juillet 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ecstaticruby (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Saddie, la jeunesse éternelle.
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever
https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905
https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyMar 12 Juil 2022 - 22:07



Calex
Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn ? I push it down, I push it down. I'm the one for a "good time call", phone's blowin' up, ringin' my doorbell I feel the love, feel the love. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. Throw 'em back 'til I lose count
« Oh si tu savais Rachel, tu peux pas imaginer à quel point il est spécial et doué. » Je soupire pour la énième fois de la soirée. « Alex arrête ça. » Ce n’est pas non plus la première fois que je lui demande d’arrêter avec toutes ces insinuations qu’elle enchaîne depuis que je me suis levé en pleine nuit pour aller la chercher elle et sa meilleure amie toutes les deux bourrées, et bien plus que ça pour elle. Mais je finis tout de même par réussir à l’attirer dans ma chambre mais très clairement pas pour les mêmes raisons qui nous mènent à se retrouver ici habituellement. Pour dormir mais surtout mais un moment d’intimité qu’elle n’aura pas cette nuit bien qu’elle semble avoir du mal à le comprendre. Ma mission est à moitié réussie puisqu’elle se retrouve en sous-vêtements et si j’avais en tête de l’aider à s’habiller pour aller dormir Alex quitte la chambre en courant direction les toilettes, pour la deuxième fois en dix minutes. « Oui, oui ça ... Non rentre pas je sors. » Je soupire et je grimace en l’entendant vomir à nouveau et si j’aurais accepté sans problème de rentrer dans les toilettes pour lui apporter mon aide, elle le refuse, ce que je peux comprendre et qui je dois bien l’avouer me soulage tout de même un peu. Je rejoins Rachel dans le salon, sa présence chez moi n’est pas vraiment habituel, ou bien pas avec une Alex qui peut faire la conversation pour nous. Les choses entre la meilleure amie de ma copine et moi n’ont pas démarré du bon pied et bien que je ne lui en veuille plus vraiment, pour être tout à fait honnête nous n’avons plus grand-chose à lui dire. À peine ressortie des toilettes Alex s’avance vers moi, elle semble vouloir m’embrasser mais pour la première fois, je la repousse. Elle vient de vomir et même si je l’aime plus que tout au monde, non je ne l’embrasserais pas maintenant. « T'es plus marrant quand tu me déshabilles. » Je ferme les yeux, désespéré. Mais je ne dis rien. Heureusement que je suis patient, mais ma patience a des limites malgré tout et j’ai la sensation qu’Alex va venir flirter avec celles-ci cette nuit. « Toi au moins tu vas faire la fête avec moi non ? » Mon regard passe d’Alex à sa meilleure amie qui lui répond. « Non Alex, il faut que tu te calmes un peu, tu as vu dans quel état tu es ? » La réponse de Rachel me soulage mais ces mots ne semblent clairement pas avoir le même impact sur Alex. Je profite de sa plainte de mal de tête pour lui apporter un verre d’eau et un médicament. « J'en ai pas besoin je vais bien. » Dans l’incompréhension des plus totales je fronce les sourcils maintenant tout de même le verre d’eau à sa hauteur. « Mais tu viens de me dire que tu avais mal à la tête… » Je me sens bête comme ça, avec un médicament qu’elle refuse de prendre, et elle ne prend même pas le verre d’eau. Comme si elle s’était mise en tête que je voulais l’empoisonner. Et puis vient une partie des explications de Rachel me disant que ma petite amie avait ce soir, consommé une substance bien plus forte que du cannabis et de l’alcool. Inquiet, je m’assieds à ses côtés pour essayer d’en savoir plus. « De l'alcool et un joint. Ou deux. » Elle maintient sa première version des faits et je n’ai aucun mal à donner ma confiance à son amie plutôt qu’à elle ce soir. « Alex, je sais que tu as pris autre chose, je te connais. » Le regard qu’elle lance à son amie est inédit, je pense que c’est bien la première fois que je vois ses yeux si noirs et si froids. « Vous me saoulez tout les deux. » Encore quelque chose qui est nouveau ; jamais je ne l’avais entendu me parler ainsi et je dois dire que le ton employé à mon égard me fait beaucoup de mal. « Quoi ? » Pas une vraie question en soi mais ma voix se brise un peu et j’ose relever le regard vers elle seulement quelques secondes. « Je voulais juste m'amuser, il m'avait promis que ce serait parfait pour se sentir léger et s'amuser, je voulais juste faire la fête. Vous êtes contents ? Vous avez tout gâché. » Je n’ai même pas le temps de réagir que lorsque je relève vraiment la tête pour la regarder je vois la porte de ma chambre claquer et je l’entends tourner le verrou. Je me lève et frappe à plusieurs reprises sur la porte. « Alex s’il te plaît, ouvre-moi… je suis désolé… » Pourquoi est-ce que tu t’excuses, Caleb ? Je frappe une fois. Deux fois. Trois fois. Et je m’excuse tout autant mais aucune réponse de sa part ce qui me fait de nouveau baisser les yeux. «Je suis désolée Caleb, je sais que c'est pas comme ça que tu pensais finir ta soirée. Tu sais qu'elle va s'en vouloir énormément demain mais ne lui en veut pas, elle a jamais su gérer en soirée. » Je me retourne vers Rachel, moyennement convaincu par ses mots. Non je ne pense pas qu’elle s’en voudra demain, c’est à moi qu’elle en veut et une nuit de sommeil ne changera sûrement pas ça. « Tu sais qu'elle parle de toi tout le temps en soirée, dès qu'un homme l'approche elle n'a qu'un mot à la bouche Caleb son merveilleux petit ami. Je suis sûre que si tu venais un peu, elle partirait tôt des soirées juste pour être avec toi. » Cette fois je secoue la tête de gauche à droite en me posant à l’endroit exact où Alex était il y a encore une minute. « Te sens pas obligée d’inventer toutes ces choses pour me remonter le moral. » Parce que pas une seule seconde je crois au fait qu’Alex parle sans cesse de moi en soirée. « Et donc tu es en train de me dire que je dois me forcer à aller à vos soirées et boire comme vous le faites ? C’est pas mon truc, ça me plaît pas. » Elle est bien placée pour le savoir, Rachel, si elle se souvient de sa soirée d’anniversaire. « Mon truc c’est la cuisine et je ne la force pas à passer du temps derrière les fourneaux. Si elle est pas capable de comprendre que vos soirées c’est pas mon univers, peut-être qu’on est pas fait pour être ensemble. » C’est triste mais je le pense sincèrement. J’ai conscience qu’Alex et moi sommes différents et qu’il y a un monde qui nous sépare et je l’ai accepté, ce qui ne semble pas être son cas. Elle a dû dire tous ces mots à Rachel avant qu’elle ne m’en fasse part. « Et je la comprends, si j'avais un petit ami comme toi, moi aussi je voudrais passer tout mon temps avec lui. » Je lève les yeux sur Rachel, je la vois rougir mais je ne comprends pas vraiment pourquoi elle réagit ainsi. « Je ne suis pas un bon petit ami. Si c’était le cas elle n’agirait pas comme ça. » Je la soule, elle l’a dit elle-même et ce n’était pas l’alcool qui parlait mais bel et bien Alex qui, d’ailleurs est de nouveau sortie pour aller vomir mais cette fois je ne la calcule même plus. Pas un regard, rien. Parce que je commence à être en colère contre elle et ne voulant pas vraiment me disputer avec elle, je préfère me taire et tout garder pour moi.

© nightgaunt







Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 9OYzxwd Présence réduite
ÂGE : 34 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8ky1
POSTS : 45738 POINTS : 120

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 4/5 | DeborahZeldaLucas #5MalikJameson

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #89 (UA)#96
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3Lucas #4 [FB]
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88#90#91#92#93#94#95

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)#84 (Juil 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / fassylover (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you
https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top
https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke
https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyMer 13 Juil 2022 - 0:58






Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn?
I push it down, I push it down
I'm the one "for a good time call". Phone's blowin' up, they're ringin' my doorbell
I feel the love, feel the love
1,2,3 1,2,3 drink
Throw 'em back, till I lose count

« Mais tu viens de me dire que tu avais mal à la tête… » Sa tête cogne fort, elle tourne aussi et ses yeux commencent à lui piquer. Oui elle a mal à la tête mais elle est trop conne et trop vexée pour accepter qu'elle a besoin d'aide. Ils ne veulent pas faire la fête avec elle, chacun leur tour, les deux personnes qu'elle aime le plus viennent de la repousser et elle n'aime pas ça. Pas du tout. Comme elle n'aime pas les questionnements qui arrivent, les accusations de Rachel, et la position dans laquelle elle se retrouve face à Caleb. Il ne sait pas pour la drogue. Il ne sait pas à quel point elle peut se mettre minable, ou du moins à quel point elle a pu se mettre mal par le passé. Il ne sait pas tout ça et elle espérait que jamais il ne l'apprenne sauf que Rachel est en train de la trahir et elle se sent blessée, agressée par cette prise de parole de Rachel et elle réplique. Sans retenue, avec les émotions en vrac et les effets de l'alcool et de la drogue combinaient, elle a le regard noir, elle a les mots durs. Elle peut être froide Alex, elle peut être méchante même si elle se sent attaquée ou jugée mais elle ne l'est jamais avec eux. Jamais avant ce soir. « Quoi ? » Il est blessé par les mots d'Alex, sauf qu'elle ne peut pas le réaliser, pas encore. Elle ne peut pas voir à quel point elle fait du mal aux gens qu'elle aime, à quel point ses conneries l'impact elle mais aussi ceux qui tiennent à elle. C'était plus simple avant, quand il n'y avait personne à décevoir, personne à blesser. Ce n'est plus le cas aujourd'hui et elle leur fait du mal sans même le savoir. « Alex s’il te plaît, ouvre-moi… je suis désolé… » Elle est perdue Alex, enfermée dans la chambre de Caleb mais sans lui et c'est une première ça. C'est elle qui est en tords mais c'est lui qui s'excuse. Et ça pour le coup, ça ne risque pas d'être la première ni la dernière fois. Elle ne sait pas pourquoi il s'excuse, elle sait qu'il n'a rien fait mais elle lui en veut. Elle lui en veut parce qu'il sait pour elle et pour sa consommation de drogue. Elle lui en veut de savoir parce qu'elle aurait aimé que jamais il ne l'a voit ainsi mais c'est à elle même qu'elle en veut finalement. Trop honteuse pour ouvrir. Trop honteuse pour s'excuser aussi. Trop honteuse pour faire face au regard de Caleb, elle reste enfermée dans la chambre de son petit-ami, et elle écoute les mots échangés par sa meilleure ami et son petit ami. « Te sens pas obligée d’inventer toutes ces choses pour me remonter le moral. » Rachel est sans aucun doute, l'une des personnes qui connait le mieux Alex, qui comprends le mieux le fonctionnement de l'Anglaise mais avant de lui répondre, elle prends le médicament qu'Alex a refusé, rappelant ainsi qu'elle aussi elle commence à sentir les effets de l'alcool même si elle semble plutôt bien lucide finalement. « J'invente rien. Tu sais mieux que personne qu'elle me dit tout. » C'est peut-être pas le moment de rappeler cet élément alors que ça a, par le passé, été sources de tensions non ? Et pourtant c'est bien une preuve que Rachel peut parler à la place d'Alex, peut sans avoir à inventer des choses, parler de ce que ressent Alex. « Quand elle parle de toi elle est différente, elle a toujours un sourire sur les lèvres quelque chose de spécial qui me donnerait envie de croire en l'amour. » Parce qu'Alex y croit quand elle parle de Caleb. Elle croit en ce sentiment qu'elle a mit du temps à comprendre, à accepter. Elle comprends ce que ça signifie que d'aimer et d'être aimé, elle le comprends et elle le partage parce qu'elle est heureuse grâce à Caleb, chose qu'il ne semble même pas réaliser. « Et donc tu es en train de me dire que je dois me forcer à aller à vos soirées et boire comme vous le faites ? C’est pas mon truc, ça me plaît pas. Mon truc c’est la cuisine et je ne la force pas à passer du temps derrière les fourneaux. Si elle est pas capable de comprendre que vos soirées c’est pas mon univers, peut-être qu’on est pas fait pour être ensemble. » Alex est derrière la porte, elle entends tout de la conversation entre eux et elle se mets à pleurer. En silence, elle se sent mal d'entendre son petit ami remettre en question leur couple. Il y a cru au début, il y a cru pour eux deux, il lui a laissé du temps pour accepter ses sentiments mais aujourd'hui il doute ? Alex a peur, Alex a mal, Alex est terrifiée à l'idée qu'il réalise qu'elle n'est pas celle qui lui faut. Qu'il réalise ce qu'elle a toujours craint, qu'il comprenne qu'elle n'est pas assez bien pour lui. Rachel aussi est mal à l'aise devant ces mots de Caleb, elle qui sait à quel point Caleb est important pour Alex, elle se sent mal de l'entendre douter ainsi. « Ce soir si je t'ai appelé c'est parce qu'elle te réclamait, elle s'est mise à pleurer parce que je ne voulais pas la laisser te rejoindre. On faisait la fête et c'était avec toi qu'elle voulait être, juste toi. » Elle voulait quitter la fête pour être avec son petit-ami, elle voulait être avec lui et peut-être qu'il serait temps qu'elle réalise que tout ce qu'elle désire c'est passer du temps avec Caleb, sans alcool, sans drogue, juste être avec celui qui la rends heureuse ? « Tu n'es pas obligé de boire, mais je l'ai vu avec toi, je vois comme elle est différente quand tu es près d'elle, tu lui fais du bien et c'est ce qui lui manque. Elle ne sait que se faire du mal quand elle est toute seule. » Et c'est aussi pour ça qu'elle s'en voulait Rachel d'avoir laissé l'Anglaise toute seule. Elle n'est pas responsable des agissements de son amie et pourtant elle l'a connaît, elle sait qu'Alex n'a jamais su gérer ses limites, n'a jamais su se canaliser toute seule. Elle le sait pour l'avoir déjà vu en action, Caleb le découvre ce soir et Rachel se sent coupable de ne pas avoir su protéger Alex pour que jamais Caleb n'ait à la voir ainsi. « Je ne suis pas un bon petit ami. Si c’était le cas elle n’agirait pas comme ça. » Elle est toujours derrière la porte, elle ne rate pas une miette de la conversation entre eux et elle s'en veut Alex. Parce qu'il est parfait Caleb, plus qu'elle n'aurait jamais pu l'imaginer. Il est celui pour qui elle a fait face à ses peurs, celui pour qui elle a accepté d'apprendre à aimer, d'apprendre à être aimé. Il est celui pour qui elle a réussi à dire je t'aime pour la première fois. Il est parfait avec elle, et il l'a prouvé encore ce soir en venant en pleine nuit chercher une Alex complètement bourrée. Mais, tout ça, elle ne lui dit pas. Ou pas assez visiblement, parce qu'il ne s'en rends même pas compte. A nouveau son corps cherche à évacuer les substances ingurgitées en trop grandes quantités et elle sort de la chambre sans leur parler, bien trop honteuse de voir à quel point elle peut être fiable ce soir. « Tu te trompes Caleb, avant de te connaître la vie d'Alex était pire encore. » Ce n'est pas que trahir Alex de l'avouer. Rachel a connu Alex à une période ou l'Anglaise était complètement perdue. En recherche d'identité, à tester en permanence ses limites, Alex aurait pu se perdre mais elle a trouvé du monde pour la ramener sur le droit chemin. Elle a trouvé Rachel, Tim mais elle a surtout trouvé Caleb et si le jeune homme ne réalise pas son rôle dans la vie de l'Anglaise, Rachel n'hésite pas à lui rappeler. « Je ne l'ai jamais vu aussi heureuse que depuis qu'elle te connaît. Je l'ai vu avec d'autres hommes, mais je ne l'ai jamais vu comme elle est avec toi, elle est heureuse et sereine quand tu es là. » Personne n'a jamais vu Alex ainsi, puisqu'elle n'a jamais été aussi à l'aise avec quelqu'un mais ça Caleb doute beaucoup trop pour le réaliser. « Et tu en doutes peut-être mais moi je voudrais un petit ami comme toi. Tu es vraiment quelqu'un de bien et Alex a beaucoup de chance de t'avoir. » Ce n'est qu'une vérité de plus, des mots que Rachel a déjà pu dire à Alex, enfin la dernière partie uniquement. Oui Alex a de la chance d'avoir Caleb comme petit-ami, mais non Rachel ne lui a jamais dit qu'elle aussi voudrait un petit ami comme Caleb, qu'elle aussi elle voudrait une histoire comme ils ont tout les deux.

Elle est restée un long moment enfermée, elle s'est passée plusieurs fois de l'eau sur le visage pour essayer de retrouver ses esprits, et si l'eau aide un peu, un tout petit peu. L'eau ne fait rien pour cacher la mine fatiguée qu'elle a désormais. « Rach tu peux nous laisser s'il te plaît. » Elle revient dans le salon de longues minutes après avoir traversé le petit appartement pour vomir à nouveau. L'avantage de l'appartement de Caleb c'est qu'elle a pu tout entendre de leur discussion, elle a pu entendre les confidences de Rachel et si en temps normal elle aurait pu en vouloir à Rachel de trahir certaines de ses paroles, aujourd'hui elle sait que son amie le fait pour la défendre. « Je suis désolée Caleb, je voulais pas que tu me vois comme ça, jamais. » L'euphorie des substances est retombée de façon bien trop rapide et elle n'est pas en forme désormais mais c'est le cadet de ses soucis puisqu'elle a bien plus à perdre là. Peut-être qu'on est pas fait pour être ensemble. Elle repense aux mots de Caleb, à ses doutes et elle n'est pas prête à faire face à ce genre de questionnement. Elle n'est pas prête à lire la colère, le dégoût sur le visage de son petit-ami, elle n'est pas prête à l'entendre remettre en question leur histoire. « Je n'ai jamais voulu que tu changes ou que tu te forces à venir, je t'aime comme tu es et j'aime passer du temps avec toi même en cuisine si tu me le demandes, tant que c'est avec toi ça me va. » Elle a tout entendu, elle a tout écouté surtout et elle a aussi entendu les doutes exprimés par son petit ami et ça lui fait mal, bien plus que son mal de tête ou que son corps qui commence à fatiguer et à trembler de froid.  « Je t'ai assez prit de ton temps ce soir, je vais appeler un taxi et rentrer chez moi. » Est-ce qu'elle s'apprête à fuir de peur d'avoir une discussion qu'elle n'a pas envie d'avoir ? Peut-être bien mais elle se sent trop mal pour affronter le jugement de Caleb. Trop mal pour affronter les doutes, trop mal pour devoir faire face à ses actes aussi. Elle a prit de la drogue, elle le sait, il le sait et elle en a honte. Elle a honte de celle qu'elle est quand elle boit, elle a honte de faire souffrir son petit-ami, elle a honte de voir que ce soir elle lui a fait du mal.



@Caleb Anderson   :l: :l:

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme et toute sa troupe d'enfants
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Cd6efe960b8d068f94964786d65922a984d7c457
POSTS : 36050 POINTS : 640

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, sevrage nicotine
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8acr
[07/07]

Adèle #1
Byron #1
Heather #9
Zoya #3
Abel #4
Channing #4
‹ Cameron #2


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #89 (UA) ; Calex #96


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91#92#93#94#95


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)#84 (Juillet 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ecstaticruby (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Saddie, la jeunesse éternelle.
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever
https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905
https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyDim 24 Juil 2022 - 11:08



Calex
Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn ? I push it down, I push it down. I'm the one for a "good time call", phone's blowin' up, ringin' my doorbell I feel the love, feel the love. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. Throw 'em back 'til I lose count
Alex s’est enfermée dans ma chambre. Elle en a marre de moi, je la fais chier elle l’a dit elle-même et elle a beau être alcoolisée et avoir consommé je ne sais quelle autre substance ses mots semblaient vraiment très sincères. Ça devait bien finir par arriver de toute façon, je ne sais pas à quoi je m’attendais. Bien sûr qu’elle en a déjà marre de moi et je trouve qu’elle a déjà tenu très longtemps en ma présence. « J'invente rien. Tu sais mieux que personne qu'elle me dit tout. » Ça, malheureusement, oui, je le sais. « Quand elle parle de toi elle est différente, elle a toujours un sourire sur les lèvres quelque chose de spécial qui me donnerait envie de croire en l'amour.  » Sauf que ça, ça ne veut rien dire. Ce n’est pas parce qu’elle sourit quand elle parle de moi à sa meilleure amie qu’elle est heureuse avec moi. Quand Alex me parle de Rachel la plupart du temps elle sourit aussi et pourtant ce n’est pas de l’amour qu’elle ressent pour elle. Rachel me dit que si je venais plus souvent avec Alex à leurs soirées elle se limiterait certainement dans ses consommations et ça sonne très clairement comme un véritable reproche qu’elle me fait. Alex doit lui en avoir touché deux mots et Rachel profite de la situation pour me faire passer le message. « Ce soir si je t'ai appelé c'est parce qu'elle te réclamait, elle s'est mise à pleurer parce que je ne voulais pas la laisser te rejoindre. On faisait la fête et c'était avec toi qu'elle voulait être, juste toi.  » Si ses mots ont sans doute comme intérêt de me toucher, c’est raté. Parce que pour moi encore une fois tout cela ne veut rien dire. Alex pleure toujours et avoir toutes les substances différentes qu’elle a dans le sang ça ne devait pas arranger les choses. Elle voulait être avec moi mais pourtant c’est elle qui a choisi de sortir ce soir, et à la base je ne lui reprochais pas du tout. « Tu n'es pas obligé de boire, mais je l'ai vu avec toi, je vois comme elle est différente quand tu es près d'elle, tu lui fais du bien et c'est ce qui lui manque. Elle ne sait que se faire du mal quand elle est toute seule.  » Et encore une fois j’ai l’impression qu’on me demande de sortir tous les soirs avec ma petite-amie dans le simple et unique but de la canaliser et de la stopper dans sa consommation d’alcool et de drogue. Je soupire. Cette soirée m’agace, j’ai envie d’aller dormir pour le peu d’heures de sommeil qu’il me reste avant que mon réveil ne sonne pour m’indiquer qu’il est temps de partir pour une journée de cours. Elle tente de défendre sa meilleure amie, Rachel, elle fait de son mieux mais pourtant ses paroles n’ont pas franchement un grand impact sur moi. Alex sort de la chambre sans nous regarder et je ne lui adresse aucun regard moi non plus, je suis bien trop déçu et en colère pour ça. Je me concentre sur les paroles de Rachel qui sont censées être rassurantes mais qui ne le sont pas vraiment pour moi. « Tu te trompes Caleb, avant de te connaître la vie d'Alex était pire encore.  » Un sourcil qui se redresse je lève le regard pour regarder Rachel. « C’est censé me rassurer ? » Parce que ce n’est absolument pas le cas. La Alex que j’ai eu en face de moi ce soir n’est pas celle dont je suis tombé amoureux et les mots de Rachel me laissent penser que quand elle est avec moi elle n’est pas elle-même, elle joue un jeu et cette pensée me pousse à remettre bien des choses en question. « Je ne l'ai jamais vu aussi heureuse que depuis qu'elle te connaît. Je l'ai vu avec d'autres hommes, mais je ne l'ai jamais vu comme elle est avec toi, elle est heureuse et sereine quand tu es là. Et tu en doutes peut-être mais moi je voudrais un petit ami comme toi. Tu es vraiment quelqu'un de bien et Alex a beaucoup de chance de t'avoir. » Pourtant moi je la trouve ni heureuse ni sereine ce soir, Alex. Au contraire. Je la fais chier, je l’emmerde alors que j’essayais simplement de prendre soin d’elle.

« Rach tu peux nous laisser s'il te plaît. » Alex ressort des toilettes après y avoir de nouveau passer quelques minutes et si je ne la regarde pas en entendant sa voix je relève les yeux simplement pour regarder Rachel repartir dans la salle de bain. « Je suis désolée Caleb, je voulais pas que tu me vois comme ça, jamais. » Je fronce les sourcils alors que je suis toujours en train de jouer nerveusement avec mes doigts que je regarde avec beaucoup trop d’attention. Je suis fatigué. Exténué et je ne suis pas sûr d’avoir envie d’avoir une grande conversation. Pas maintenant. Je n’en ai pas la force. « T’as toujours été comme ça, apparemment. » Je me doute qu’elle a dû entendre ma conversation avec Rachel alors je me permets de lui dire ça. Je me demande donc si je suis tombé amoureux d’une fausse version d’Alex et cette pensée me fait énormément de mal. Sauf que je n’ai pas l’envie ni la force d’avoir cette discussion. « Je n'ai jamais voulu que tu changes ou que tu te forces à venir, je t'aime comme tu es et j'aime passer du temps avec toi même en cuisine si tu me le demandes, tant que c'est avec toi ça me va. » Mais pourtant si, elle aimerait que je sois plus présent à leur soirée et elle sait très bien que si je l’accompagne je me forcerais parce que je n’aime vraiment pas ce milieu-là. Je la regarde, mais je ne lui dis rien. Je suis bien trop fatigué pour ça. « Je t'ai assez prit de ton temps ce soir, je vais appeler un taxi et rentrer chez moi. » C’est cette fois en fronçant les sourcils que je la regarde. Je me lève, je récupère mes clefs qui étaient restées sur la porte d’entrée et je fouille son sac afin de trouver les siennes. « Non, il est hors de question que tu sortes et que tu prennes un taxi. Pas dans l’état dans lequel tu es. » je lui dis en relevant la tête une fois avoir trouvé ses clefs. « Je vais dormir moi. Je suis censé me lever dans… un coup d’œil jeté à ma monte un long soupir. une heure et demi. J’ai cours demain. Et j’ai demandé à mon patron d’être là pour le service du soir. » Quelque chose que je n’ai pas vraiment le droit de faire mais qu’il m’arrive tout de même de faire pour arrondir mes fins de mois. Je retourne dans ma chambre pour déposer les clefs dans le tiroir de ma table de chevet ainsi que récupérer des draps et un oreiller pour Rachel que je retourne poser dans le salon. Je déplie le canapé et j’installe les draps sur le lit. « À demain. » une fois l’installation du canapé lit terminée je m’apprête à partir et avant de disparaître dans ma chambre après un bref moment d’hésitation j’embrasse rapidement Alex sur la joue. Je sais qu’une discussion sera à avoir dans les prochains jours mais pas ce soir et c’est assez rapidement que je finis par trouver le sommeil.

© nightgaunt







Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 9OYzxwd Présence réduite
ÂGE : 34 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8ky1
POSTS : 45738 POINTS : 120

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 4/5 | DeborahZeldaLucas #5MalikJameson

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #89 (UA)#96
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3Lucas #4 [FB]
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88#90#91#92#93#94#95

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)#84 (Juil 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / fassylover (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you
https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top
https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke
https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyDim 25 Sep 2022 - 22:38






Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn?
I push it down, I push it down
I'm the one "for a good time call". Phone's blowin' up, they're ringin' my doorbell
I feel the love, feel the love
1,2,3 1,2,3 drink
Throw 'em back, till I lose count

Il ne la regarde pas. Ses yeux sont fixés sur ses doigts et elle se sent extrêmement mal et honteuse aussi de réaliser qu’il a trop honte d’elle pour la regarder. Voilà elle a tout gâché. Lui qui n’avait d’yeux que pour elle n’est même plus en mesure de la regarder ce soir et elle réalise ô combien le regard de Caleb est important pour elle. Elle le réalise au moment où elle a l’impression de le perdre et c’est douloureux. Plus que la gueule de bois qui commence à se faire ressentir. Plus que son estomac qui se tord depuis un petit moment et qui l’a déjà conduit plusieurs fois aux toilettes. Plus que les effets de la drogue qui est présente dans son organisme. Parce qu’elle a l’impression de perdre l’homme qu’elle aime et ça c’est quelque chose qu’elle n’a jamais ressenti auparavant. Elle n’a jamais aimé. Elle n’a donc jamais eu à vivre de chagrin d’amour mais la elle a l’impression de perdre la personne qui est devenue la personne la plus importante dans sa vie et ça fait mal. Vraiment très mal. « T’as toujours été comme ça, apparemment. » Les mots de Caleb sont piquants et pourtant elle sait qu’il ne l’est pas mais elle sent toute sa déception, toute sa honte aussi. Ou peut être que c’est sa propre honte qu’elle ressent mais il n’ose plus la regarder et il réalise peu à peu ce qu’Alex aurait voulu qu’il ne réalise jamais. Elle n’est pas une bonne personne. Elle n’est pas comme lui, elle n’est pas assez bien pour lui. Elle a essayé de le cacher parce qu’à ses côtés elle voulait être cette fille assez bien pour être avec lui mais visiblement elle a encore réussi à tout gâcher. Elle est douée pour ça. Gâcher son bonheur. Gâcher sa vie. Pourquoi ? Pour des futilités. Pour quelques instants à planer alors qu’elle n’a plus besoin de ça. Elle s’est trouvée, elle s’est construite une vie qu’elle aime et c’est avec Caleb sauf qu’elle a encore réussi à détruire ce qu’ils ont mit du temps à essayer de construire. Elle est pas douée en amour, pas douée dans la vie mais elle avait quelqu’un pour l’aider à trouver sa place, à apprendre a s’aimer, quelqu’un qui pouvait l’aider à s’aimer et à aimer. Mais c’est peine perdue, puisqu’elle est persuadée de l’avoir perdu désormais, parce qu'il y a les mots que Caleb a prononcé à Rachel qui ne sortent pas de la tête d'Alex. peut-être qu’on est pas fait pour être ensemble. Il doute et désormais, aux yeux d'Alex, le doute fait qu'il va ouvrir les yeux et réaliser qu'il mérite quelqu'un de mieux pour lui, quelqu'un de mieux qu'elle parce qu'elle n'a jamais été cette fille faite pour cette vie, faite pour être aimée.

Et c’est bien pour éviter d’avoir à faire face à cette réalité qu’elle cherche à fuir. Qu’elle veut quitter cet appartement dans lequel elle a pourtant déjà tant de bons souvenirs et dans lequel elle se sent si bien et si en sécurité aussi. Enfin habituellement parce qu’aujourd’hui elle a surtout l’impression de ne plus être à sa place. D’étouffer aussi. Mais ça c’est sans doute les effets de son état auquel Caleb fait référence.  « Non, il est hors de question que tu sortes et que tu prennes un taxi. Pas dans l’état dans lequel tu es. » Il ne dit pas qu’il veut qu’elle reste juste qu’elle est trop défoncée pour rentrer chez elle seule et à cet instant pourtant elle voudrait être encore plus défoncée pour ne pas réaliser ce qui est en train de se passer. Voilà pourquoi Alex gâche sa vie. Parce que la réalité est parfois trop dure à gérer, parce que même si c’est le problème c’est aussi ça la première solution à laquelle elle pense. Elle se déteste. Mais, elle a pourtant envie de boire encore pour oublier qu’elle a bu et qu’elle a déçu son petit ami au point qu’il remette en cause leur relation. Elle est conne. Elle le sait et c’est sans doute ça aussi qu’elle veut oublier. La honte de son petit ami. Les doutes qu’il a exprimé. Et cette soirée qui à ses yeux sonne comme une fin qui n’a juste pas encore été exprimée et elle veut boire pour oublier ca. « Je vais dormir moi. Je suis censé me lever dans… une heure et demi. J’ai cours demain. Et j’ai demandé à mon patron d’être là pour le service du soir. » Il va passer la journée loin et elle se demande si c’est le moment de vider l’appartement de Caleb ou non ? Parce qu’elle sait qu’il va le lui demander après cette soirée. Il doit la détester désormais. Ça serait logique non ? Après tout elle a tellement honte d’elle qu’elle n’ose pas imaginer ce que lui ressent. Mais ce n’est plus de l’amour ça c’est sur. Personne ne peut aimer une personne comme elle, elle en est certaine et encore moins quelqu'un comme Caleb. Il ne fait pas parti du même monde qu'elle, il n'est pas comme elle ou comme tout ceux avec qui elle traîne en soirée, et c'est bien pour ça que c'est de lui dont elle est tombé amoureuse. C'est bien pour ça qu'à ses côtés, elle n'a pas à boire, pas à se droguer pour être bien, parce qu'il est différent et qu'il lui apporte ce que personne n'a jamais pu lui apporter. Et c’est sans bouger, sans parler qu’elle le regarde aller et venir. Il installer le canapé lit pour Rachel. Et peut être pour elle même aussi non ? Et pourtant il ne dépose qu’un oreiller. Et pas celui d’Alex qui reste dans le lit de Caleb. Non, c’est juste parce qu’il a oublié aucunement parce qu’il veut que je le rejoigne. Il veut dormir et moi je suis l’élément qui l’en empêche avec mes conneries. Alex ne sait plus quoi croire ou comment gérer cette situation. Elle le regarde partir à nouveau puis s’arrêter à sa hauteur. Il hésite et c’est finalement avec un bref baiser sur la joue qu’il lui dit bonne nuit ou au revoir ? Un geste affectueux mais loin de ceux qui sont les leurs habituellement. Elle voudrait le retenir. Elle voudrait lui montrer comme elle l’aime, comme elle tient à lui. Comme elle est désolée et comme elle a honte ce soir. Comme elle réalise qu’elle tient à lui et qu’elle ne veut pas le perdre. Elle voudrait qu’il comprenne tout ça mais elle ne parle pas. Elle ne bouge pas alors il n’a aucun moyen pour le savoir. De toute façon elle l'a déjà perdu, elle en est persuadée alors que peut-elle dire de plus ? Rien, elle n'a rien à dire, rien à faire pour sauver cette situation merdique dans laquelle elle s'est mise toute seule. « Je veux pas le perdre. » C’est la première chose qu’elle dit à Rachel quand Caleb disparaît dans la chambre. « Je l’aime tellement ça fait trop mal. » Oui ça fait mal l’amour mais c’est aussi très beau quand on ne passe pas son temps à jouer avec le feu et a gâcher son propre bonheur. Elle ne pense pas avant d’agir Alex. Pas quand elle est en soirée, pas quand elle est dans l’euphorie et entourée de tout ces gens avec qui elle n'aime même pas forcément être en plus. Elle ne sait pas être elle dans ce genre de moment. Elle ne sait pas été mesurée, être posée, être juste celle qu’elle est avec Caleb. Et à cause de ça elle va le perdre. « Je déteste cette fille, je me déteste Rach, alors pourquoi je fais ça ? Pourquoi je continue ? J’ai pas besoin de ça, j’ai besoin de lui mais je l’ai perdu. » Elle tremble. Elle va mal. Elle a mal et elle l’a bien mérité. C’est un moindre mal à côté de la douleur qu’elle ressent en se rappelant les mots de son petit ami. Peut être qu’ils sont pas fait pour être ensembles. Et ces mots là font mal, très mal à une Anglaise qui réalise peu à peu que l'amour a prit une place dans sa vie tellement grande qu'elle se demande comment elle va pouvoir faire sans lui. « Alex calme toi, tu as besoin de dormir là maintenant, il n’a mit qu’un oreiller, je suis certaine qu’il veut que tu ailles dormir avec lui, alors va dormir et on en reparle demain. » Alex en est moins sur elle. Il lui a bien fait comprendre qu’il voulait dormir et qu’il n’avait déjà plus beaucoup de sommeil à cause d’elle alors elle ne pense pas qu’il veuille qu’elle le dérange. Elle devrait écouter Rachel, elle devrait toujours écouter Rachel, sauf qu'elle ne l'écoute pas. Elle ne pourrait pas dormir au côté de Caleb alors qu'elle est persuadée qu'il ne veut plus d'elle. Elle a besoin d'être rassurée mais elle ne peut pas lui demander ça, elle a envie de ses bras mais elle ne peut pas venir le déranger alors qu'il lui a bien fait comprendre qu'il voulait dormir. Alors à défaut d'avoir ce dont elle a besoin, elle se dirige vers quelque chose dont elle n'a réellement pas besoin, mais qui semble être la solution à son problème. « Alex si tu prends cette bouteille, je te promets que tu vas le perdre et me perdre aussi. Tu as un homme formidable que tu aimes comme une folle, je le sais et tu continues à tout gâcher. Tu ne peux pas faire ça je sais que tu es bien avec lui alors arrêtes tes conneries. Tu ne sais pas combien de femmes voudraient un homme comme lui. La façon dont il te regarde, la façon dont il prends soin de toi, la façon dont il parle de toi. Tu as tout et je ne peux pas te laisser tout gâcher. » Elle est ferme Rachel, et elle a raison sur toute la ligne. Alex le sait. Alex le réalise peu à peu, mais pourtant c'est difficile pour elle d'accepter qu'elle a tant besoin de Caleb dans sa vie. Pourtant elle écoute Rachel, elle pose la bouteille et elle vient s'allonger sur le canapé. « Tu l’as dis toi même. Tu l’aimes, tu as besoin de lui et tu ne veux pas le perdre alors comportes toi de sorte qu’il le comprenne. Montres lui à quel point il est important pour toi et arrêtes d’avoir peur d’être heureuse parce que tu peux l’être avec lui. C'est vraiment un homme bien Caleb, il est temps que tu acceptes que tu as le droit au bonheur toi aussi et que tu arrêtes tes conneries. » Allongée sur la canapé avec Rachel, Alex réfléchit aux mots de son ami, oui il serait temps qu'elle lui montre à quel point il est important, il serait temps qu'elle arrête ses conneries et qu'elle se livre à 100% dans cette relation qui lui fait du bien et qui la rends heureuse. Il serait temps qu'elle accepte que son bonheur ne va pas sans Caleb, qu'il est celui qui la fait sourire et qui lui apporte tant au quotidien. Il serait temps qu'elle accepte qu'elle ne voit plus sa vie sans Caleb dedans, elle lui dit qu'elle l'aimait et il est temps désormais qu'elle lui montre à quel point elle tient à lui. Silencieuse, elle écoute les propos de Rachel, silencieuse, elle réfléchit à sa relation et à tout ce qu'elle pourrait perdre. « J’ai essayé de lui faire comprendre à quel point il est important pour toi, parce que je le sais mais il est temps que ce soit toi qui lui dise. Parce qu’il a besoin de l’entendre et toi de l’accepter et de lâcher prise. Tu ne risques rien avec lui, à part d’être heureuse alors vas le rejoindre et montre lui que tu es celle dont il est tombé amoureuse. Bats toi pour lui, crois moi il le mérite. » Les mots de Rachel sont forts et surtout ils trouvent écho en Alex parce que Rachel est sans doute la personne qui connaît le mieux Alex. Elle a déjà vu l’anglaise sous tout ses aspects, dans toute sa complexité avec ses failles et ses différentes facettes alors qu’elle se cherchait encore. Aujourd’hui l’anglaise semble s’être trouvée. Semble avoir trouvée une stabilité mais c’est encore fragile et elle le prouve ce soir. Parce que le bonheur fait peur. Mais pourtant le bonheur elle l’a au bout de ses doigts et il est temps qu’Alex s’en rende compte, qu'elle l'attrape à pleines mains et qu'elle s'y accroche parce que Rachel a raison, Caleb mérite qu'on se batte pour lui. Caleb mérite qu'on l'aime totalement et sans retenue, Caleb mérite d'avoir quelqu'un de bien dans sa vie et Alex veut le devenir, pleinement et entièrement parce que ce soir elle réalise que l'amour qu'elle ressent pour Caleb, que l'importance de Caleb est immensément grand et qu'elle a besoin de lui dans sa vie. Elle ne veut pas le perdre, elle ne veut pas renoncer à lui et pour lui, elle est prête à renoncer à toutes ses conneries parce qu'il est plus important que tout le reste. « Je dois faire quoi pour ne pas le perdre ? » Elle est perdue et elle a besoin de conseils parce qu'elle n'a pas confiance en elle, pas confiance en ses capacités pour réussir à ne pas tout gâcher à nouveau. « Sois toi même, celle que tu es avec lui, celle que je sais que tu es au fond et montre lui que tu l'aimes. Dis lui aussi, il a besoin de l'entendre. Vous vous aimez, c'est flagrant et j'en suis presque jalouse, rappelles lui qui tu es et ce pourquoi il t'aime et ça devrait aller. Mais là tu vas te coucher, tu dors, tu décuves et demain tu te fais pardonner. » Se faire pardonner voilà un projet qui semble plus compliqué que ce que les mots de Rachel laisse penser. « Tu penses que je peux le rejoindre ? » Elle en a envie, très envie mais elle a peur que ce soit pas réciproque. « Tu as intérêt de le rejoindre oui, de toute façon je partage pas mon lit avec toi. » Et avant qu'Alex ne quitte son canapé, elle vient prendre dans ses bras sa meilleure amie parce qu'elle avait besoin de cette discussion parce qu'elle avait besoin d'être rassurée, d'être guidée et que quelqu'un l'aide à y voir plus clair dans cette situation nouvelle pour Alex. L'amour elle n'y connaît rien, mais elle veut apprendre encore au côté de Caleb, elle veut continuer à l'aimer et ça c'est une certitude pour elle. Elle se glisse dans la chambre de Caleb, une chambre dans laquelle elle dort bien plus que dans sa propre chambre, un lit qui a leur odeur à tout les deux et c'est une certaine sécurité qu'elle ressent en s'installant à sa place avec discrétion. Elle voudrait venir se blottir contre Caleb mais il semble dormir et il en a besoin alors elle reste à sa place, elle ne s'endormira pas dans ses bras mais elle pense déjà à la suite et si avant la discussion avec Rachel elle croyait que tout était perdu, ce n'est plus tout à fait le cas désormais parce qu'elle va se battre pour lui. Rachel l'a dit, Rachel a raison, Caleb mérite bien plus, bien mieux et il mérite qu'on se batte pour lui.

Il travaille ce soir, elle le sait, il lui a dit et elle sait qu'il risque d'être épuisé quand il va rentrer et pourtant elle n'a pas l'intention de ne rien faire pour cette fin de soirée. Elle a longtemps réfléchit, cherché la meilleure chose à faire pour cette soirée, elle a un temps pensé à aller sur la plage, comme lors de leur première soirée, pour se remémorer ces moments, mais elle s'est dit qu'il ne voudrait surement pas sortir après une nuit aussi chaotique et une journée aussi longue pour lui. Alors c'est dans l'appartement de Caleb qu'elle a organisé une fin de soirée. Elle ne sait pas s'il voudra parler ou s'il voudra juste se reposer, mais elle compte être là pour lui et quelque soit ce qu'il décide, elle se pliera à ce qu'il désire. Elle a passé la journée son téléphone à la main à se demander si elle devait lui écrire ou non, si elle devait s'excuser ou non, mais après plusieurs messages écrits et effacés, elle a décidé de garder les excuses quand elle serait face à lui, c'est plus sincère, plus authentique aussi. Elle a mit une robe, celle qu'elle avait le jour ou elle est venue chez lui la première fois, elle n'a pas sortie le vin en revanche, elle n'a pas sortie le « titanic » non plus, film trop long pour une soirée qui risque d'être courte pour Caleb, mais elle a rangé l'appartement et ça elle le fait très rarement pour ne pas dire jamais. Elle a préparé (ou plutôt acheté) des macarons, parce que ça aussi c'est un élément de leur première soirée ici. Rachel lui a dit de rappeler à Caleb pourquoi il aime Alex, alors elle essaye. Elle veut que les doutes qu'il a émit disparaissent de son esprit, elle veut qu'il se rappelle qu'ils sont heureux quand ils sont ensembles. « Bonsoir. » Elle semble timide Alex face à Caleb, et c'est rare ça, mais elle ne sait pas trop comment se comporter alors que les discussions de la veille sont dans son esprit. Elle se lève du canapé pourtant quand elle le voit entrer, mais elle ne se dirige pas vers lui pour l'embrasser, elle reste debout au milieu du salon. « Je sais que tu es fatigué et si tu veux que je te laisse dormir, je peux rentrer chez moi. » Elle n'en a pas envie, pas du tout et ça se voit à la manière dont elle est habillée mais si c'est ce qu'il veut elle se pliera à ses désirs. « Mais, j'avais envie d'être avec toi ce soir, je sais que j'ai merdé hier et que tu as toutes les raisons du monde de m'en vouloir, je sais que j'ai beaucoup à me faire pardonner. Mais avant que tu dises quoique ce soit, je voulais te dire que je suis sincèrement désolée pour hier soir, pour mon comportement, ce n'est pas moi cette fille, je veux pas être comme ça. Celle que je suis vraiment c'est celle que je suis avec toi, tu me rends tellement heureuse. Je t'aime et je ne veux pas te perdre. » Alex qui se livre autant et avec sincérité sans une petite blague, qui se livre à cœur ouvert c'est finalement assez rare mais elle lui a dit. Elle l'aime et elle ne veux pas le perdre. Et c'est tout ce qu'il faut qu'elle retienne de cette soirée, Caleb fait partie de sa vie et elle va se battre pour le garder parce qu'il est indispensable à son bonheur.  



@Caleb Anderson   :l: :l:

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme et toute sa troupe d'enfants
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Cd6efe960b8d068f94964786d65922a984d7c457
POSTS : 36050 POINTS : 640

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, sevrage nicotine
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8acr
[07/07]

Adèle #1
Byron #1
Heather #9
Zoya #3
Abel #4
Channing #4
‹ Cameron #2


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #89 (UA) ; Calex #96


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91#92#93#94#95


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)#84 (Juillet 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ecstaticruby (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Saddie, la jeunesse éternelle.
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever
https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905
https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyMer 28 Sep 2022 - 22:37



Calex
Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn ? I push it down, I push it down. I'm the one for a "good time call", phone's blowin' up, ringin' my doorbell I feel the love, feel the love. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. Throw 'em back 'til I lose count
La nuit a été courte, je ne suis même pas sûr qu’on puisse qualifier ces quelques petites heures de sommeil comme étant une nuit. Peut-être qu’appeler ça que sieste serait plus approprié. Elles sont rares les fois où Alex et moi nous ne dormons pas collés l’un à l’autre mais cette nuit c’est chacun de notre côté du lit que nous nous sommes endormis et quand mon réveil a sonné, je l’ai détesté et si se réveiller a été compliqué je ne le laisse pas sonner trop longtemps afin de ne pas réveiller Alex ni même Rachel qui doit entendre mon portable sonner. Je prends une douche rapidement en essayant de faire le moins de bruit possible parce que si Rachel était dans un meilleur état qu’Alex elle dort toujours profondément. Je décide même de ne pas prendre mon petit-déjeuner chez moi et à peine sorti de la douche c’est simplement avec mon sac de cours et mon portable que je quitte l’appartement. Si la nuit a été très courte, la journée me semble interminable. Mes cernes parlent pour moi et mes camarades n’ont pas à me demander si j’ai passé une bonne nuit ou non. J’essaie de suivre les cours, en vain. La fatigue est très importante et je suis à deux doigts de m’endormir pendant les premiers cours de la matinée. Je carbure au café et à dix heures du matin j’en ai déjà bu quatre, heureusement que les deux dernières heures de la matinée sont rythmées par des exercices pratiques qui m’aident à garder les yeux ouverts. Je mange avec quelques amis à midi et c’est j’appelle souvent Alex avant de retourner en cours aujourd’hui ce n’est pas le cas. Le reste de l’après-midi est long. Vraiment très long et c’est en restant collé à mon portable que j’essaie de suivre les derniers cours de la journée. J’écoute, oui, je prends des notes, oui mais mes yeux restent tout de même fixés sur l’écran de mon portable en espérant voir un sms de ma petite-amie, mais je suis déçu de ne rien voir. Je pourrais faire le premier pas me direz-vous et je lui ai écrit beaucoup de messages mais aucun ne lui a été envoyé. Des messages d’excuses, des messages dans lesquels je lui demande comment elle se sent mais je n’ose pas lui envoyer. Ce qui est complètement ridicule de ma part mais j’ai peur de sa réaction ou qu’elle puisse me répondre vouloir mettre fin à notre relation (ce qu’elle finira par faire un jour ou l’autre, j’en ai conscience. Une fille comme elle n’a rien à faire avec un garçon comme moi.) Et je sais que je vais devoir attendre tard ce soir pour la voir (si elle sera encore chez moi après le travail.) Parce que comme je lui ai dit hier après les cours je ne rentre pas chez moi mais j’enchaîne avec un service au restaurant. Pourtant je n’ai qu’une envie c’est rentrer à l’appartement et dormir. Mon lit m’appelle et avant que le service ne commence je vérifie une dernière fois mon portable en ayant l’espoir d’y voir une notification de ma petite-amie mais c’est déçu que je constate n’avoir toujours reçu aucun message.

Le service a été long. Le service a été dur et avec la fatigue intense que je ressens je n’ai pas vraiment été efficace ce que le chef s’empresse à me dire ou plutôt me reprocher. Il n’est pas le patron le plus gentil ou compréhensible que j’ai connu, il fait partie de ceux qui préfèrent crier en nous faisant des reproches plutôt que nous encourager avec bienveillance et c’est encore plus fatigué et désespéré que je termine cette longue journée. Sur le palier c’est avec étonnement que je constate la lumière dans mon appartement. Je ne pensais pas qu’Alex soit encore là mais j’en suis soulagé et même plutôt heureux bien que ce ne soit pas avec un sourire que j’entre chez moi. « Bonsoir. » Mes clefs déposées sur la table à côté que la porte d’entrée, j’enlève mes chaussures et c’est avec un petit sourire que je me retourne vers ma petite-amie pour la regarder. « hey… » Moi aussi c’est presque timidement que je lui réponds. Elle reste plantée en plein milieu du salon et moi tout près de la porte d’entrée ne sachant pas trop comment agir. On doit avoir l’air ridicule tous les deux et c’est seulement maintenant que je réalise que ce n’est pas n’importe quelle robe qu’elle porte. C’est celle qu’elle avait la première soirée qu’elle a passée ici, chez moi et c’est un sourire attendri qui se dessine sur mes lèvres quand je la regarde. « Je sais que tu es fatigué et si tu veux que je te laisse dormir, je peux rentrer chez moi. » Je secoue la tête et il suffit qu’elle me dise vouloir rentrer chez elle pour que je ne commence à avancer vers elle. « Non reste ici avec moi. » Je la supplie presque. « s’il te plait. » Je prends sa main dans la mienne, je pourrais continuer à parler mais pourtant je redeviens silencieux. « Mais, j'avais envie d'être avec toi ce soir, je sais que j'ai merdé hier et que tu as toutes les raisons du monde de m'en vouloir, je sais que j'ai beaucoup à me faire pardonner. Mais avant que tu dises quoique ce soit, je voulais te dire que je suis sincèrement désolée pour hier soir, pour mon comportement, ce n'est pas moi cette fille, je veux pas être comme ça. Celle que je suis vraiment c'est celle que je suis avec toi, tu me rends tellement heureuse. Je t'aime et je ne veux pas te perdre. » Ma main toujours dans la sienne et mes yeux qui se perdent dans les siens j’écoute ses explications que j’ai attendu toute la journée par message et si je lui en voulais un peu de ne pas avoir fait le premier pas par sms aujourd’hui je me dis que finalement, je préfère des excuses en face à face comme elle le fait actuellement. Et de toute façon elle n’est pas la seule à devoir en faire. « Moi aussi je suis désolé d'avoir sur-réagi hier. Je pense que j’étais fatigué énervé et perturbé de te voir dans cet état. » Dans cet état c’est-à-dire ; bourrée et défoncée à je ne sais quelle drogue, et je ne suis pas sûr d’avoir envie de lui demander. « Mais je t’en veux pas, je t’assure. Je comprends juste pas pourquoi tu es obligée de boire et de… » je grimace un peu en réfléchissant au meilleur terme à utiliser. Je crois que j’ai encore du mal à encaisser le fait que ma copine consomme des drogues dures alors je n’arrive pas à le dire à haute voix. « Je t’aime aussi, et tu m’as beaucoup manqué aujourd’hui. Et hier soir aussi. »  Finalement je ne termine même pas ma phrase et c’est moi qui fais le premier pas vers elle pour initier un baiser. Ma main qui se pose sur sa joue et la deuxième sur sa taille pour l’inviter à se rapprocher un peu plus de moi afin de rendre le baiser encore plus agréable. « Je vais prendre une douche rapide et je reviens. » Peut-être que passer sous l’eau m’aidera à me réveiller, je l’espère du moins et c’est donc rapidement que je passe sous l’eau et je ressors de cette douche soulagé de notre retrouvailles. Je pourrais m’habiller mais je dois avouer ne pas avoir la force de le faire alors je me tente de rester torse nu simplement habillé d’un pantalon de pyjama. « Tu portes toujours cette robe à la perfection. » que je lui dis en souriant en fermant la porte de la salle de bain derrière moi.

© nightgaunt







Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 9OYzxwd Présence réduite
ÂGE : 34 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8ky1
POSTS : 45738 POINTS : 120

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 4/5 | DeborahZeldaLucas #5MalikJameson

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #89 (UA)#96
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3Lucas #4 [FB]
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88#90#91#92#93#94#95

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)#84 (Juil 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / fassylover (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you
https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top
https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke
https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyVen 30 Sep 2022 - 17:42






Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn?
I push it down, I push it down
I'm the one "for a good time call". Phone's blowin' up, they're ringin' my doorbell
I feel the love, feel the love
1,2,3 1,2,3 drink
Throw 'em back, till I lose count

« Non reste ici avec moi. s’il te plait. » Je sens sa main qui vient chercher la mienne et sans hésitation je resserre mes doigts autour de sa main. Il est loin, très loin, d’imaginer à quel point j’avais besoin de ça. À quel point j’ai besoin de ce geste et de cette phrase aussi. Il veut que je reste avec lui et j’ai l’impression de sentir une grande partie du poids que j’en avais sur le cœur qui s’évapore. Il ne veut pas que je parte et au contraire il veut que je reste et c’est tout ce que je veux aussi. « Je n’avais pas envie de rentrer, je veux être avec toi. » Ce soir et les autres soirs. Mais j’en doutais grandement parce que j’ai merde. J’ai grave merdé et il a souffert à cause de mes conneries. Il a été déçu aussi et j’ai dû mal à vivre avec le sentiment de l’avoir déçu. Je m’excuse, ce que j’aurais dû faire plus tôt sans doute mais j’avais besoin de lui dire de vive voix, et c’est au travers de son regard qu’il me donne la force de me livrer. La force aussi de faire face à ce que j’ai fais la veille. Assumer. Accepter que j’ai échoué et surtout assumer les sentiments que je ressens pour lui. « Moi aussi je suis désolé d'avoir sur-réagi hier. Je pense que j’étais fatigué énervé et perturbé de te voir dans cet état. » Je ne me souviens pas de tout ce qu’on s’est dit. De tout ce qu’il s’est passé avec précision. Je me souviens de certaines phrases. De certaines choses qui font que le doute était grand au réveil mais je n’ai pas le souvenir qu’il doive s’excuser. Il a dit ce qu’il pensait et il n’a pas à s’excuser pour ça non ? Même si j’aimerais que lui aussi ait oublié certaines choses je sais que ce n’est pas le cas. « Tu n'as pas à t'excuser, c'est moi qui me suis mal comportée hier, tu n'as rien à te reprocher. » Ces remarques m'ont fait du mal, mais elles étaient méritées parce qu'hier je suis sur que j'ai du lui faire ressentir du dégoût, de la colère, et absolument aucun amour parce qu'on ne peut pas aimer la fille que je suis quand j'ai bu, quand je suis défoncée. Moi aussi je l'aime pas cette fille, pire encore je la déteste.  « Mais je t’en veux pas, je t’assure. Je comprends juste pas pourquoi tu es obligée de boire et de… » Je baisse les yeux quand il parle de l’alcool et d’autre chose dont il arrive même pas à réellement parler. Je sais qu’il a sans doute honte, moi j’ai honte qu’il m’ait vu comme ça. J’ai honte d’avoir montré cette facette de moi. Alors je n’ose pas le regarder. Parce que l’idée qu’il puisse me renvoyer cette honte au travers de son regard m’effraie énormément. Et je baisse les yeux aussi parce que je n’ai pas de réponses à cette question. J’en sais rien pourquoi je me comporte comme une abrutie doublée d’une traînée et d’une junkie quand je suis en soirée. Je ne sais pas pourquoi avec ces gens je ne sais pas me contenir. Je ne sais pas pourquoi deux verres deviennent constamment 7/8/9 autres. Je ne sais pas pourquoi je fais ça. Alors j’hausse les épaules. Je me terre dans le silence parce que j’ai peur des réponses que je pourrais lui apporter autant que des réponses que je pourrais trouver si je viens à fouiller en moi. Je ne veux pas faire face à tout ça, je ne veux pas non plus qu'il pense à ça, mais c'était avant que j'aurais du y penser. « Je sais, je suis désolée, j'ai tellement honte que tu m’aie vu comme ça. » Je ne réponds pas à sa remarque, pas vraiment du moins et je sais qu'il faudrait que je lui apporte une réponse, mais je ne peux pas, je ne sais pas quoi lui apporter comme réponse alors je serre sa main un peu plus fort et je regarde le sol incapable de le regarder lui alors que je sais qu'il pense à mon état de la veille. « Je t’aime aussi, et tu m’as beaucoup manqué aujourd’hui. Et hier soir aussi. » Je sens sa main se poser sur ma taille pour m’attirer vers lui, je relève les yeux vers lui et je ne me fais pas prier pour réduire la distance entre nous. Et c’est sans hésitation aucune que je lui rends son baiser parce que je crois que les mots font du bien mais ce baiser est carrément plus efficace encore pour calmer mes doutes sur ses intentions. Parce que je sens ses intentions dans ce baiser, je ressens tellement de chose quand il m’embrasse et ça me fait un bien fou. Et si j'ai honte de moi, il ne semble pas avoir honte lui, du moins pas au moment ou il m'embrasse. « Tu m'as tellement manqué aussi, j'ai voulu t'écrire toute la journée mais je ne savais pas si tu avais envie de me parler. » Parce qu'il avait tant de raisons de ne pas vouloir me parler mais finalement ce soir, je sens qu'il a envie que je sois là. Enfin je le sens pas, il me l'a dit, et il me le montre aussi. Et c'est tout ce dont j'ai besoin à cet instant précis, lui et que l'idée que je viens de perdre l'homme que j'aime quitte enfin mon esprit. « Je vais prendre une douche rapide et je reviens. » Il vient de passer plusieurs heures en cuisine alors je ne le retiens pas et je le laisse partir sous la douche non sans lui avoir volé un baiser avant de le laisser entrer dans la salle de bain.

Et quand je me retrouve seule dans son appart, j'aurais pu me sentir un peu mieux en sachant qu'il ne m'en veut pas, mais pourtant je repense à sa question. Pourquoi je fais ça ? Pourquoi j’ai pris de la drogue hier ? Pourquoi je bois trop ? Pourquoi je gâche tout ? Ça il ne l’a pas dit mais moi je le pense. Enfin je me demande pourquoi je suis une imbécile finie qui ne gère rien. Peut être parce que je suis une imbécile finie et c’est peut être l’unique réponse à toutes les questions. Je me fais un café, c’est sans doute pas utile à cette heure et dans mon état mais c’est pourtant bien mieux que les boissons que je buvais à cette heure hier soir. Et j’en profite aussi pour prendre une cigarette et fumer à la fenêtre de l’appart de Caleb. Je sais qu’il n’aime pas et pour une fois j’ai pris soin de fermer la porte de la chambre pour que l’odeur ne s’invite dans notre lit. Notre lit je me considère presque chez moi dans son petit appartement et je n’ai pas l’intention de le quitter et ce qui est d’un grand soulagement pour moi c’est qu’il n’a pas l’intention de me demander de partir non plus et cette nuit moi aussi je vais dormir dans ce lit. Le sien, le mien, le notre peu importe le lit tout ce qui m’importe c’est l’homme qui dort dedans et j'ai vraiment envie de lui montrer que je ne suis pas cette fille, celle qu'il ne comprends pas, celle qu'il a vu bourrée et défoncée hier soir ou plutôt y'a quelques heures. Je ne suis pas comme ça, je ne veux pas être comme ça, parce que cette fille il ne l'aime pas et je ne l'aime pas non plus. Personne ne l'aime. J’entends l’eau qui s’arrête de couler, et après avoir éteint la cigarette, j’allume quelques bougies pour cacher l’odeur même s’il n’aura aucun mal à le sentir sur moi et dans l’appart aussi, je fais couler un second café, pour lui ou pour moi s'il n'en veut pas et j'installe les macarons sur la petite table de son petit salon. Je le vois sortir de la salle de bain simplement vêtu d’un bas de pyjama et quand je le vois je lui souris sincèrement en regardant son torse. Il y a encore pas si longtemps, jamais je ne l’aurais imaginé se promener torse nu devant moi alors quand je le vois ce soir j’apprécie la vue et ce que ça représente aussi. « Tu portes toujours cette robe à la perfection. » Il a remarqué, non pas que je porte la robe à la perfection mais que je porte cette robe précisément. « C'est grâce à cette robe que tu as craqué alors je voulais être sur que tu ne puisses pas me résister. » Je m'approche de lui en souriant, j'essaye d'oublier les questionnements qui me prenaient la tête il y a encore quelques instants, et la vue de Caleb torse nu m'y aide énormément. « Tu portes toujours ce haut à la perfection. » Je rie doucement en répétant ses mots. « J’aime beaucoup cette vue, je peux toucher ou tu veux me punir en m’obligeant à ne faire que regarder sans pouvoir profiter ? » Peu importe sa réponse finalement, je suis déjà proche de lui. Mes mains sur son torse qui caressent sa peau nue et mes lèvres qui se posent sur les siennes. Voilà comment j’ai envie de passer ma soirée, toutes mes soirées parce qu’avec lui je n’ai pas à en faire plus, je n’ai pas à être quelqu’un d’autre pour plaire, je n’ai pas à tester mes limites. Il est là et tout ce que je veux c’est être moi même parce que je sais qu’il m’apprécie pour ce que je suis. Et les seuls tests que je veux faire sont ceux que l’on fait à deux. « Maintenant à côté de toi je me sens un peu trop habillée. » Je rigole mais c’est plutôt vrai, et ça ne me dérange absolument pas puisque je peux profiter de son corps et ça me plaît. Je prends sa main et je le guide jusqu'au canapé avec moi. Je continue à faire comme s'il ne s'était rien passé hier, c'est tellement plus simple. Mais pourtant, je sais qu'au fond de moi ce n'est pas la chose à faire, mais j'ai peur qu'en parler ne ravive les tensions de la veille ou sa colère, ou sa déception. Je sais que je veux être avec lui et c'est tout ce qui compte à mes yeux. Je m'installe contre lui sur le canapé, ma main caressant son avant bras, et sans le regarder je prends mon courage à deux mains pour lui parler. « Caleb je voulais que tu saches que ça faisait longtemps que je n'avais rien pris en soirée, je ne veux pas que tu crois que je suis comme ça, je l'ai été mais je ne le suis plus et ça ne se reproduira plus. » J'ai encore énormément de choses à lui dire mais je m'arrête là, quelques secondes seulement avant de reprendre la parole. « J'ai acheté des macarons tu en veux ? Et j'ai fais un café si tu veux. » J'ai peur de ce qu'il va pouvoir dire alors je change de sujet, je parle d'autre chose, je tente de faire en sorte que cette révélation ne soit pas si importante finalement et les macarons me semblent un sujet bien plus agréable à évoquer que la drogue, l'alcool et mon comportement en soirée.  


@Caleb Anderson   :l: :l:

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Aezh



Dernière édition par Alexandra Anderson le Ven 14 Oct 2022 - 4:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
le papa poule
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light MTtf4TM Présent
ÂGE : trente quatre ans (20.04.89)
SURNOM : Chéri ou bébé par sa femme. Papa par ses enfants. Chef au travail, et Caleb pour le reste du monde.
STATUT : Marié avec Alexandra dont il est fou amoureux. Papa investi et complètement gaga de Lucy Lena, Mael et Nathan.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside avec sa femme et toute sa troupe d'enfants
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Cd6efe960b8d068f94964786d65922a984d7c457
POSTS : 36050 POINTS : 640

TW IN RP : anxiété, dépression, idées noires, tentative de suicide, mort, sevrage nicotine
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : grand romantique › ambitieux perfectionniste et très exigeant avec lui-même › parle couramment le français et a un très bon niveau en italien › a passé un an en europe › a eu un accident de voiture durant lequel il a perdu sa fiancée, Victoria › s'est battu contre une dépression pendant deux ans › control freak › consulte toujours un psychologue › complètement addict à la cigarette, il est incapable de réussir à arrêter pendant plus de quelques mois › diagnostiqué avec une tachycardie › grand passionné de lecture › un vrai papa poule, il est capable de tout pour ses enfants et sa femme.
CODE COULEUR : il donne de l'amour et de la tendresse en #1948A7 (ou en #6682DA pour design sombre)
RPs EN COURS : Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8acr
[07/07]

Adèle #1
Byron #1
Heather #9
Zoya #3
Abel #4
Channing #4
‹ Cameron #2


.:scénario et pré-liens disponibles :.
:l: Primrose Anderson
:l: l'Interlude

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Czsh
CALEX - I could drown myself in someone like you. I could dive so deep I never come out. I thought it was impossible, but you make it possible. Love it stings and then it laughs, at every beat of my battered heart. A sudden jolt, a tender kiss, I know I'm gonna die of this.
Calex #89 (UA) ; Calex #96


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 826q
CALROSE- (scénario)We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 1ajv
ANDALKER - So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke your love life's DOA. It's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you, when the rain starts to pour, I'll be there for you like I've been there before, I'll be there for you 'cause you're there for me too.


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Vagl
CALEBOYA - You lose your way, just take my hand. You're lost at sea, then I'll command your boat to me again. Don't look too far, right where you are, that's where I am.

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Liste de mes rps terminés dans ma fiche de liens


Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Y4a8
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74 #75#76#77#79 #80#81#82 #83 #85#86#87#88#90#91#92#93#94#95


A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & Primrose HH & Calex


FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#47 (Oct 2010)#27 (Fev 2011)#61 (Juillet 2010)#70(Janvier 2011)#84 (Juillet 2011)

Calex #3 (UA) Calex #14 (UA)Calex #36 (UA)Calex #48 (UA) Calex 58 Calex #67 (UA) ▬ Calex #78 (UA) ▬

HH et son talent indéniable:

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : ecstaticruby (avatar), edif-crackship (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Saddie, la jeunesse éternelle.
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever
https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905
https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptySam 1 Oct 2022 - 21:47



Calex
Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn ? I push it down, I push it down. I'm the one for a "good time call", phone's blowin' up, ringin' my doorbell I feel the love, feel the love. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. One, two, three, one, two, three, drink. Throw 'em back 'til I lose count
« Je n’avais pas envie de rentrer, je veux être avec toi. » Je suis ravi et soulagé qu’elle ait choisi de rester avec moi plutôt que de rentrer chez elle ce soir. Après la soirée mouvementée que nous avons passé la nuit dernière j’aurais eu beaucoup de mal à accepter que nous ne nous réconciliions pas ce soir. « Tu n'as pas à t'excuser, c'est moi qui me suis mal comportée hier, tu n'as rien à te reprocher. » Dans le fond je sais qu’elle a raison et que je n’ai vraiment rien à me reprocher mais j’ai tout de même l’impression d’avoir sur-réagis hier et c’est en grande partie pour ça que je m’excuse. J’évoque sa consommation plus qu’excessive d’alcool hier et de la drogue qui la mise dans un état qui ne me plaît pas du tout et je me dis que bourrée et défoncée comme elle l’était hier si Rachel n’avait pas été là elle aurait sûrement fini dans le lit d’un autre homme. Peut-être que je devrais me faire violence et accompagner Alex plus souvent dans ses soirées comme son amie me l’a suggérée ? « Je sais, je suis désolée, j'ai tellement honte que tu m’aie vu comme ça. » Je pourrais lui dire que je ne lui en veux pas et que rien de tout ça n’est grave mais ça ne serait pas totalement vrai. Consommer de la drogue c’est grave mais ce soir je ne lui en veux plus pour les événements de la veille raison pour laquelle j’hausse les épaules sans ouvrir la bouche pour lui répondre, n’ayant pas vraiment envie de continuer à discuter de tout ça. « Tu m'as tellement manqué aussi, j'ai voulu t'écrire toute la journée mais je ne savais pas si tu avais envie de me parler. » Plutôt heureux de savoir qu’elle voulait elle aussi m’envoyer des messages aujourd’hui je souris tout en riant un peu. « Moi aussi, si tu savais le nombre de sms que j’ai effacé sans te les avoir envoyés. » Que je lui avoue, un peu gêné mais surtout amusé du ridicule de la situation.

Malgré l’heure tardive et la fatigue extrême que je ressens je file sous la douche et même si j’aimerais m’allonger au chaud dans mon lit juste après je sais que ce n’est pas ce qui est au programme. Demain je ne peux même pas dormir comme je le veux puisque j’ai cours mais passer du temps avec ma petite-amie et renouer un peu avec elle est bien plus important que le sommeil selon moi. C’est une douche rapide que je prends, pour enlever l’odeur de la cuisine présente sur mon corps mais certainement aussi pour m’aider à me réveiller. « C'est grâce à cette robe que tu as craqué alors je voulais être sur que tu ne puisses pas me résister. » Je ris sincèrement à ses explications. « Si tu voulais vraiment que je ne puisse pas te résister tu aurais dû m’attendre toute nue. » que je lui réponds cette fois sur le ton de la rigolade bien qu’il y ait un fond de vérité là-dedans. Alex sait à quel point je suis faible face à son corps. « Tu portes toujours ce haut à la perfection. J’aime beaucoup cette vue, je peux toucher ou tu veux me punir en m’obligeant à ne faire que regarder sans pouvoir profiter ? » Je lui souris doucement mais aussi tendrement et contrairement à quelques mois auparavant quand elle portait cette robe pour la première fois, je ne lui demande pas pour poser mes mains sur ses fesses. « Tu peux toucher. » je lui réponds alors que ses doigts sont déjà sur mon torse et son visage s’approche du mien. Je prolonge le baiser sans hésiter une seconde gardant une main sur ses fesses et la deuxième que je pose sur sa joue pour donner un caractère peut-être un peu plus intense au baiser. Ma langue aussi qui cherche la sienne intensifie elle aussi le baiser. « Maintenant à côté de toi je me sens un peu trop habillée. » Habituellement j’aurais profité de l’occasion pour lui dire que je pouvais me charger de l’aider à se sentir un peu moins habillée et je pense même que j’hésite un peu mais la fatigue que je ressens me rappelle bien vite que le sexe pour ce soir, je peux l’oublier. « Je voulais aussi que tu ne puisses pas me résister, parce qu’on sait très bien que mon torse musclé fait tomber toutes les filles que je croise. » C’est bien évidemment dit sur le ton de l’ironie car je ne pense pas un mot de ce que je viens de dire. Je la laisse m’attirer sur le canapé et si je sens la cigarette sur elle et dans l’appartement, je ne dis rien ne voulant surtout pas gâcher nos retrouvailles parfaites. « Caleb je voulais que tu saches que ça faisait longtemps que je n'avais rien pris en soirée, je ne veux pas que tu crois que je suis comme ça, je l'ai été mais je ne le suis plus et ça ne se reproduira plus. » Mes doigts se baladent sur sa robe caressant ainsi son corps non pas dans un but de l’exciter sexuellement mais simplement pas pure tendresse. C’est finalement elle qui finit par parler d’hier soir et j’aurais préféré que le sujet soit évité, pour être honnête mais le déni n’est sûrement pas la meilleure solution. « Je ne savais pas que tu touchais à la drogue. » je lui avoue doucement. La drogue autre que le cannabis, je ne pensais pas qu’Alex jouait sur ce terrain-là mais il faut croire que j’ai encore beaucoup à apprendre sur ma petite-amie. « J'ai acheté des macarons tu en veux ? Et j'ai fais un café si tu veux. » Elle change de sujet d’elle-même ce qui me fait lâcher un petit rire, je me penche vers la table basse pour attraper le plateau de macarons et le poser sur le canapé sans rompre le contact physique avec elle. Mes doigts sont toujours en train de glisser le long de sa robe. « Je ne dis pas non aux macarons mais non merci pour le café, pas à cette heure-ci il faut absolument que je dorme cette nuit. » Car je ne suis pas sûr de tenir encore une nouvelle journée de cours sans avoir dormi de la nuit. Je donne une bouchée d’un macaron à Alex mais je le finis moi-même. « Rachel est rentrée chez elle ce matin ? Elle se sentait mieux ? » Elle était dans un meilleur état qu’Alex mais elle avait elle aussi beaucoup trop bu. « Peut-être que je devrais venir plus souvent à vos soirées. » Idée de Rachel. Non pas que j’en ai réellement envie mais si elle m’a proposé ça c’est que les bénéfices devraient être plutôt positifs pour Alex, non ?

© nightgaunt







Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 9OYzxwd Présence réduite
ÂGE : 34 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Maman résonne dans la maison à longueur de journée et elle adore ça. Elle sourit à chaque fois que Caleb l'appelle bébé ou mon amour. Sinon pour le reste du monde c'est Alex.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman fière de ses quatre enfants, même si seulement trois sont officiellement les siens.
MÉTIER : Journaliste sportive qui vient de lancer son propre podcast, interviews, débats, échanges, elle parle de sujet de société au travers du sport avec des sportifs et des spécialistes
LOGEMENT : #535 Wellington Street à Bayside
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 8ky1
POSTS : 45738 POINTS : 120

TW IN RP : Addiction (drogue, alcool) - sexualité - abandon d'enfant
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, son accent est assumé et trahit ses origines ♦ Apprends à se taire quand il le faut, mais parler beaucoup pour ne rien dire, fait partie d'elle ♦ D'une nature sociable, elle parle facilement avec les inconnus mais rares sont ceux qui ont sa confiance ♦ Son passé est une zone pleine d'ombre qu'elle garde en elle et dont elle a encore honte aujourd'hui ♦ Ancienne alcoolique sobre depuis Février 2021, elle parle très peu de son alcoolisme ♦ Elle apprends à aimer et à s'aimer auprès de sa famille qui est le centre de sa vie.
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 4/5 | DeborahZeldaLucas #5MalikJameson

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #89 (UA)#96
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3Lucas #4 [FB]
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88#90#91#92#93#94#95

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)#84 (Juil 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / fassylover (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you
https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top
https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke
https://edif-crackship.tumblr.com/

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light EmptyVen 21 Oct 2022 - 23:52





Party girls don't get hurt, can't feel anything, when will I learn?
I push it down, I push it down
I'm the one "for a good time call". Phone's blowin' up, they're ringin' my doorbell
I feel the love, feel the love
1,2,3 1,2,3 drink
Throw 'em back, till I lose count

Les lendemains de soirées ne sont jamais vraiment simples. La gueule de bois me fait passer des journées un peu compliquées parfois, mais aujourd'hui c'est pour une toute autre raison que je me sens mal. Bien plus mal que ce que l'alcool peut avoir comme effets, j'ai mal au cœur, et pas à cause de l'alcool. J'ai mal parce que j'ai l'impression d'avoir tout gâché dans mon couple, parce que je l'ai déçu, je lui ai fais honte et j'ai peur qu'il réalise qu'il ne veut pas d'une fille comme moi. C'est une chose qui va finir par arriver, il est trop bien pour moi. C'est quelqu'un de bon Caleb, c'est quelqu'un de généreux, c'est quelqu'un de respectueux, d'attentionné, de doux. C'est une bonne personne Caleb tout ce que je ne suis pas. Et si je l'aime tant c'est aussi pour ses nombreuses qualités. La journée a été longue, très très très longue parce que j'ai redouté le moment ou il allait rentrer chez lui après une journée passée loin de moi. J'ai redouté le moment ou j'allais croiser son regard et sentir sa déception et sa colère. Mais, il n'en est rien. Et assez rapidement il arrive par sa présence à me rassurer. Il me montre qu'il ne compte pas me repousser, qu'il n'a pas honte, ou en tout cas il le cache, et il se montre comme à son habitude avec moi. Doux, tendre, affectueux et j'ai tellement besoin de ça ce soir. De lui, et de l'amour qu'il ressent pour moi et dont je ne semble plus capable de me passer. Il m'embrasse et si nos baisers sont nombreux, ce soir, il a un goût presque différent parce que j'ai vraiment cru que je ne pourrais plus l'embrasser. Il n'en est rien, et je suis là ce soir avec lui et je compte bien l'être encore pour longtemps parce que j'ai réalisé à quel point j'avais besoin de lui et si cette pensée me fait peur, celle de le perdre est bien supérieure et me terrifie réellement. « Moi aussi, si tu savais le nombre de sms que j’ai effacé sans te les avoir envoyés. »  Il sourit et rit légèrement et je souris aussi en l'entendant dire ces mots. « On est vraiment pas doués tout les deux. » ce n'est clairement pas une nouveauté ça, et c'est quelque chose que l'on s'est déjà avoué l'un et l'autre. « Mais tout ce que je veux c'est qu'on continue à être pas doués ensembles. » Ensemble c'est tout ce qui compte à mes yeux aujourd'hui et pour les jours, semaines, mois et années à venir parce que ce soir je prends conscience que je l'aime et si je le savais déjà, je prends surtout conscience que c'est à ses côtés que je veux être.

Il me retrouve après sa douche et le voir m'aide à oublier une partie des doutes et des questionnements qui m'ont occupé l'esprit ces dernières minutes, et cette journée toute entière. « Si tu voulais vraiment que je ne puisse pas te résister tu aurais dû m’attendre toute nue. »  Il rit, ce qui a le don de me faire rire aussi. « Je me suis dis que c'était pas très loyal de ma part, je sais comme tu es es faible face à ce corps de rêve. » Je ris légèrement, je ne doute pas de mon corps, même si j'ai mis du temps à comprendre le pouvoir de séduction qu'il me donnait sur les hommes, je n'hésite pas à l'utiliser avec Caleb parce que j'aime le voir regarder mon corps avec désir et envie. C'est le seul qui a le droit de me regarder ainsi, le seul à qui je laisse cette opportunité. Mais, pas ce soir. Pas que je ne veuille pas lui offrir ça, mais je ne veux pas utiliser mes atouts physiques pour le distraire et le faire craquer.  « Tu peux toucher. » Je n'ai pas attendu sa permission pour laisser mes mains se poser sur son torse. Pour laisser mes doigts glisser et caresser sa peau nue. Il n'aime pas son corps, et pourtant moi je l'aime énormément et si je ne lui dis que très peu, je ne rate pas une occasion d'en profiter. Surtout que c'est encore assez récent finalement, qu'il ose se montrer torse nu devant moi pour des moments autres qu'intimes. Lui aussi profite de mon corps, lui aussi se laisse aller à toucher mes formes et ce contact me plaît autant qu'il me rassure. Je ne le dégoûte pas, il n'a pas honte et il me le confirme avec le baiser qu'il prolonge et auquel il donne un caractère bien plus intense. Je me rapproche un peu de lui, je me colle contre son corps, alors que ma langue joue avec la sienne rendant ce baiser encore plus passionnel. « Je voulais aussi que tu ne puisses pas me résister, parce qu’on sait très bien que mon torse musclé fait tomber toutes les filles que je croise. » Je viens frapper doucement son torse de la paume de ma main, parce que j'entends l'ironie avec laquelle il parle de son corps, je sais qu'il n'aime pas cette partie de son corps et les autres aussi, mais moi c'est pourtant un corps que j'aime toucher, que j'ai découvert et dont je ne me lasse pas. « Il m'a fait craquer ton torse sur cette plage, mais tu as pas intérêt de vouloir l'offrir à une autre que moi. » Je sais qu'il pourrait dire qu'aucune autre femme ne voudrait de son corps et ce genre de paroles avec lesquelles il vient dénigrer son corps mais je le devance en mettant un doigt sur ses lèvres. « Je tolère aucun commentaire négatif, sinon tu es privé de profiter de mon corps. » Ce qui avouons le me déranger grandement moi aussi parce que j'aime le contact physique avec lui. Plus qu'avec personne d'autre, je n'ai jamais été aussi bien que quand je suis contre lui, dans ses bras, et assisse dans son canapé à ses côtés, je me colle à lui comme j'ai tendance à le faire tout le temps. A la recherche de ce contact physique, de sa douceur, de sa tendresse, de sa présence rassurante et apaisante qu'il apporte dans ma vie. Je m'ose à aborder le sujet délicat, parce qu'hier soir, il s'est passé quelque chose que je n'avais pas anticipé, que j'aurais aimé ne jamais avoir à lui faire vivre, me voir défoncée, alcoolisée, me voir ainsi et j'ai honte. Sa main qui caresse mon corps, m'aide aussi à trouver la force d'assumer les choses, de faire face à mes erreurs. « Je ne savais pas que tu touchais à la drogue. » Sa voix est douce, pas de rancœur, pas de honte, pas de reproche, pas de colère et si pendant quelques secondes j'ai senti mon corps se tendre en évoquant ce sujet, le fait qu'il semble si doux et si attentif m'aide à évoquer ce sujet sans trop craindre son jugement. « J'en prenais avant de rencontrer Rachel, mais j'en prends plus. Je ne sais pas pourquoi hier je me suis laissée tenter, mais tout ça, ça m'intéresse plus. Je te promets de ne plus jamais recommencer. » Tu oublies le cannabis Alex non? Mais c'est déjà une belle promesse que je compte bien tenir, parce qu'il me donne envie d'être meilleure, d'être quelqu'un de bien pour partager sa vie, et ça commence par arrêter de prendre tout et n'importe quoi, et arrêter aussi de boire à outrance tout le temps sous prétexte que je veux faire la fête. Ça consiste aussi à passer plus de temps avec lui, parce qu'hier c'est à lui que je pensais. J'avais bu, j'étais stone mais c'est avec lui que je voulais être et je sais que si j'étais restée avec lui, je n'aurais pas eu à vivre ce genre de situation. Et c'est sur cette pensée et cette promesse que je lui ai faite que je change de sujet, lui signifiant ainsi que je veux profiter de ces quelques moments à deux avant qu'il n'aille se coucher. « Je ne dis pas non aux macarons mais non merci pour le café, pas à cette heure-ci il faut absolument que je dorme cette nuit. » Je lui souris, est-ce que j'ai pensé à un autre programme pour nous ce soir ? Absolument oui, mais je sais qu'il a déjà beaucoup de sommeil en retard par ma faute et si moi je peux dormir la journée ce n'est pas son cas. Il se saisit d'un macaron et si les siens étaient fait maison la première fois que je suis venue dans cet appartement, ceux là ne sont pas fait de ma main et c'est mieux pour lui. Je croque dans le macaron qu'il me tends et je lui souris. Voilà comment j'aurais du passer ma soirée de la veille, avec lui. « Rachel est rentrée chez elle ce matin ? Elle se sentait mieux ? » Je secoue la tête pour lui répondre. « Oui, oui, elle est restée un peu avec moi, j'avais besoin de ses conseils, mais elle est rentrée et elle s'excuse pour hier soir. » J'avais énormément besoin de ses conseils, de sa présence, de ses remontrances et de ses mots rassurants aussi, Rachel c'est sans doute la personne qui me connaît le mieux, qui me comprends le mieux, qui sait me recadrer quand je craque, qui sait voir quand je vais mal et si je n'ai pas craqué aujourd'hui en attendant le retour de Caleb, c'est sans doute aussi grâce à elle. « Peut-être que je devrais venir plus souvent à vos soirées. » Je lève les épaules, un peu surprise par les mots de Caleb, surtout que je doute qu'il en ait réellement envie finalement mais qu'il le propose par rapport à ce qu'il s'est passé la veille. « Tu n'es pas obligé de faire ça, je sais que tu n'aimes pas et je veux pas que tu le fasses pour moi, et puis j'ai bien l'intention de sortir moins souvent. Mais peut-être que tu peux m'accompagner à des soirées en plus petit comité ? » Voilà qui me semble être une idée qui peut nous convenir à tout les deux. « J'étais complètement paniqué à l'idée de t'avoir perdu. » Je baisse les yeux légèrement, parce que cette peur est toujours là en moi quelque part. « Je veux juste passer tout mon temps avec toi, je t'aime Caleb, je t'aime tellement. » Je n'ajoute pas à quel point lui dire ces mots me terrifie parce que je réalise à quel point je l'aime, à quel point l'idée de le perdre me terrifie mais il doit le savoir, parce que l'amour c'est toujours quelque chose de compliquée pour moi, une notion que je suis toujours en train de découvrir mais aujourd'hui, ce n'est pas l'amour qui me terrifie le plus, mais l'idée de perdre l'amour de Caleb. Ma main sur son visage, mon visage qui remonte vers le sien, mes yeux qui se perdent dans ceux de Caleb, je lui souris tendrement, je suis amoureuse et c'est avec lui que je veux passer toutes mes nuits à l'avenir.  


@Caleb Anderson   :l: :l:

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Aezh

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty
Message(#) Sujet: Re: Calex #61 - Keep my glass full until morning light Calex #61 -  Keep my glass full until morning light Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Calex #61 - Keep my glass full until morning light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-