AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -30%
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 ...
Voir le deal
189 €

 so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans, le début d'une nouvelle ère (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour.
MÉTIER : sera diplômé en sciences politiques à la fin du mois, mais n'a aucune idée de ce qu'il souhaite faire par la suite. met un pied trop de fois par semaine à la michaell hills en attendant de construire son avenir de ses propres mains.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5007 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant à la colombia university de new-york, il est officiellement venu en australie au début de l'été 2020 pour se rapprocher des siens. officieusement, ce sont ses problèmes de comportement qui ont poussé l'administration à lui demander de s'éloigner pour quelques temps › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(sept) - present: angus #5charlie #4jomegan #10saül #7 | past: megan #8saül #3

RPs EN ATTENTE : jasper › papa auden le best
RPs TERMINÉS :

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : alcaline (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › ruben hartfield (ft. harry styles).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Empty
Message(#) Sujet: so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) EmptyMer 01 Juin 2022, 22:46




so casually cruel in the name of being honest

La loyauté était quelque-chose d’étrange, quand on y prêtait réellement attention. Elle se basait sur des critères pouvant différer d’un être à l’autre, selon ce que ces derniers attendaient des personnes se trouvant en face d’eux, et avec qui ils interagissaient. Certains privilégiaient les actes, d’autres les paroles - et lorsque la combinaison des deux était réunie, souvent, cela représentait le summum de la loyauté. Cependant, dans certains cas, elle était due - lire ici, qu’elle était établie de facto sans s’appuyer sur des critères tangibles et pouvant être approuvés par tout le monde.

Lorsqu’il s’agissait de la famille, la loyauté pouvait être attribuée de la sorte, sans réellement se rendre compte à quel point elle était accordée de façon aveugle et sans raison aucune d’exister.

Et alors qu’il tapotait nerveusement sur le volant de sa voiture, le feu refusait apparement de passer au vert - comme s’il lui laissait le temps de préparer comme il le fallait son arrivée -, Damon repensait à la façon dont son père avait toujours fait en sorte, au fil des années écoulées, que son fils ait une loyauté aveugle envers lui. L’intimidation avait jouer un rôle très important, il était clair - et le fait qu’ensuite, le gamin n’avait plus aucune envie ou motivation pour tenir tête à celui qui avait toujours fait passer ses intérêts avant ceux de sa progéniture. Il se rappelait toutes les fois où le regard de l’italien s’était posé sur lui, la lueur lui indiquant d’avance qu’il savait qu’il courberait l’échine face à celui placé trop haut dans son estime, depuis trop de temps. Il se rappelait aussi les nuits où il avait pleuré silencieusement, pour être sûr que ses parents ne l’entendent pas agir de la sorte, alors qu’il voulait simplement être aimé et reconnu comme n’importe quel petit garçon.

Aujourd’hui, malheureusement pour Saül, ces souvenirs là ne suffisaient plus à maintenir son garçon dans le chemin qui avait été construit pour lui depuis sa plus tendre enfance. La loyauté que le blond portait à sa famille se retrouvait ébranlée par les événements qui semblaient en plus en finir de s’enchainer. Le mariage avait été une chose; Damon avait pourtant de son plein gré accepté l’accord que l’homme d’affaire avait manigancé, pensant réellement qu’en agissant de la sorte les choses pourraient s’arranger entre tout le monde. La façon dont il avait agi ces dernières semaines avait déjà été de trop à ses yeux - et s’interposer entre son père et sa femme avait été un grand pas, une grande étape pour lui. Mais connaître l’un des secrets, il en était sûr, les mieux gardés de Massimo Williams et se dire que son paternel avait tout de même agi de cette façon avec son fils: oh, qu’il n’allait pas garder cette nouvelle pour lui.

Dans un agacement qui n’était pas sien d’ordinaire, Damon finit par sortir de sa voiture alors que cette dernière était garée devant un bâtiment qu’il aurait préféré côtoyer aujourd’hui pour bien d’autres raisons - qu’il aurait, en réalité, préféré ne jamais avoir à côtoyer. Les vitres de l’ascenseur lui renvoyaient son reflet, et l’agacement se lisait dans le moindre de ses traits. Il détestait, agir de la sorte et surtout se laisser porter par de telles émotions. Mais aujourd’hui plus que jamais, il avait besoin de laisser son coeur parler; pour son bien, pour celui de Saül même si ce dernier ne s’en apercevrait jamais, et pour tous ceux qui avaient croisé son chemin et subit un sort similaire à celui du jeune homme. Lorsqu’il fut enfin devant la porte du bureau de l’homme d’affaire, il prit une seconde - une seule - pour inspirer longuement avant d’appuyer sur la poignée et de pénétrer dans l’antre que certains appelaient Crocodilo. Un reptile, un sang froid, cela lui avait toujours si bien été au teint. « Tu te fous de moi ? » Damon n’avait même pas pris la peine de fermer la porte derrière lui, parce-qu’il n’en avait plus grand chose à cirer que quelqu’un entende ce que les deux Williams avaient à se dire. Saül avait voulu jouer à un jeu qu’il maitrisait jusqu’alors, mais se méfier de l’eau qui dort était un bon adage. « Tous tes grands discours, toutes tes lignes de conduite et tes ’je sais ce qui est bon pour toi fiston ? Tu te fous de moi ? »



:rainbow::




Dernière édition par Damon Williams le Jeu 02 Juin 2022, 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saül Williams
Saül Williams
le glaive de justice
le glaive de justice
Voir le profil de l'utilisateur
so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) IAeu3cF ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Le 'crocodile' reprend du service. Pourvu qu'Abel l'appelle 'papa', quand il aura cessé de chercher sa maman des yeux.
STATUT : Elle est revenue - mais pas pour lui.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde. Fausse les comptes et tourne doucement ses yeux vers un trafic juteux de diamants importés illégalement depuis l'étranger. Réfléchit à quitter le navire avant qu'il ne coule avec lui.
LOGEMENT : Propriétaire du #04 Redcliffe, un appartement que lui et Ariane appelaient 'La Serre'. Depuis qu'elle est partie, Saül n'a plus osé y remettre les pieds. Il vit désormais au #666, Spring Hill avec Abel la terreur et Titus le chien qui a échoué aux tests de la brigade cynophile.
so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Ca73b0507e4e41be224feaa61cf04bee3dfb43d2
POSTS : 2363 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ a appris qu'il n'est pas l'enfant biologique de ses parents à l'âge de 45 ans ✵ plutôt solitaire, s'entoure peu, surtout depuis le départ de sa femme ✵ addict aux jeux d'argent ✵ a un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ papa d'Abel (Satan) Williams (17.02.21), petit garçon qu'il élève tout seul ✵ frère biologique de Otto Lazzari, actuellement recherché pour tentative d'assassinat ✵ propriétaire de Titus, le chien recalé de la police cynophile qui retourne l'appartement en quête de cocaïne
RPs EN COURS :
so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Tumblr_oiei4rbywt1tt2n2ao2_250
WILLER ✵ You told me you'd be coming back again for me, but you're not, you're going way out where the world will never find you. You made a claim that you would dance until we're bones. You told me you would never leave me all alone, but you lied.

willer : #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 (ua) - #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14 - #15 - #16 (ff) - #17 - #18 - #19 (fb) - #20 - #21 - #22 (fb) - #23 - #24 (fb) - #25 - #26 (ua) - #27 (ua) - #28 (ua) - #29 (ua) - #30 (ua) -#31 (ua) - #32 - #33 - #34 - #35 - #36 (ff) - #37 - #38 - #39 (fb) - #40 (fb) - #41 - #42 (ua) - #43 (naissance de Abel) - #44 - #45 (mariage willer) - #46 - #47 (ua) - one shot départ d'ariane - #48 - #49 - #50 - #51 - #52 - #53

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 9b0840a521339058d55484e6d0c5a764fb3020cb
SAÜLMON ✵ I knew a boy once, a towhead blond with eyes of salt. His parents cared more about the Bible than being good to their own child. He wore long sleeves 'cause of his dad ; and somehow, we fell out of touch.

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 200729120509389952
FAMIGLIA ✵ Why does the sun go on shining? Why does the sea rush to shore? Don't they know it's the end of the world?

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Fc27f21338ac9c526ea4e14845b9a2dc
SAÜLO ✵ Early this morning, you knocked upon my door. And I say, "Hello Satan, I believe that it's time to go". Me and the Devil, walking side by side.

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 65cf0a1363fe201b115ff9d7d40bf736431cf19b
MEGAN ✵ I don't fucking know if’s a lie or it's a fact, all your little fake friends will sell your secrets for some cash. I knew a girl just like you, she was vain just like you, such a pain just like you - and everybody knows the truth.

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 12be093229fce5af235ae7ef4d505420f6e4990c
SAÜLISE ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.
RPs EN ATTENTE : Scénario libre

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 70b8639ad0eda977270a81f6912a1d89c38c8b6a
Federico ; Eric Dane ✵ Does this make sense to you? 'Cause it doesn't make sense to me. Does this have weight for you? 'Cause it doesn't have weight for me.

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 4yVz
THE YŌNKOpré-liens libres
RPs TERMINÉS : so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Mummy10

adeliaauden #22elise #20marcus #4saülise #21federico #1wyatt #2elise & damonashley #1amos #2ariane #48solveig #1jeanmarcus #3elise #19sasha #1famiglia #4angus #1auden #21wyatt #3damon #6damon #4pirates #2versaillesclydeana#4ana #5mes gants #4mes gants #1saülise #14saülise #17 (fb)willer noblesseff mariagejauloverchlaulmariage willersaülinny #5gio/arisaülden #18tes gants #2saülmon #5saülise #18willer/jelisejet #3saülden #17testamentmacroco #2savannah #1solveigsaülden #15saulmon #2jaül #1macroco #1famiglia #2anastasia #2saülden #12soppy #2saülinny #2saulmon #1bro's parkerrepas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1saülden&anastasialcdf #1saülise #9saülden #10saülise #5soppy #1chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynsaülise #4saülise #2saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

Abandonnés:


so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Tumblr_n2p4dghMfH1rxfo1ho3_250
AVATAR : Leonardo DiCrabio (from Pinception)
CRÉDITS : jamie (ub) + wildgifs (gif) + ethereal (av).
DC : Grace la renarde & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t41752- https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Empty
Message(#) Sujet: Re: so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) EmptyMer 01 Juin 2022, 23:03



C'est une journée comme une autre, dans les grands bureaux de Michael Hills. Des réunions - trop de réunions - des hommes d'affaires en costard qu'il faut accompagner à la sortie des bureaux. Des moqueries, aussi. Beaucoup de moqueries, depuis que les photos de Megan sont sorties. S'ils ne disent rien, Saül sait bien qu'ils n'en pensent pas moins. Il peut le voir dans leurs regards. Certains posent des questions, ceux qui se sentent assez proches de l'italien pour s'y risquer. Ils rient, envoient des regards lubriques à travers la pièce à la recherche de Damon Williams. Certains ont même l'audace de demander où se trouve "la petite blonde". Saül serre les dents, bien sûr. Il n'a rien à répondre aux curieux et aux pervers. Généralement, l'homme d'affaires se contente de se sauver des questions en glissant vers un autre sujet. Bientôt, un petit malin imprimera les photos avant de les coller partout sur le bureau du fils Williams. Saül le voit venir gros comme une maison.

Assis au bord de sa chaise, l'italien trempe ses lèvres dans un whisky qu'il réserve habituellement aux invités. Anja est déjà passée pour la journée. Il n'a plus à s'inquiéter de ses visites ni à penser au ton réprobateur de son bras droit, si elle venait à le trouver en train de noyer sa peine. Les yeux de Saül sont fixés sur une écriture trop serrée, qu'il ne voit qu'à moitié, concentré mentalement sur autre chose. Peut-être pense-t-il à Abel, qu'il a laissé à la crèche pour la toute première fois, à regret. Plutôt mourir que de laisser l'enfant à Ariane. Elle a déjà beaucoup à faire avec les jumelles - que Saül espère secrètement rencontrer un jour. Juste pour voir. Juste pour s'assurer. Elles ne tiennent que de leur mère, assurément. Rien ne laisse deviner l'identité véritable du père des enfants et l'homme d'affaires ne se doute pas du tout que son sang coule dans leurs veines. Il a pour ainsi dire complètement effacé cet espoir de son cerveau, concentré sur la perspective d'obtenir la garde d'Abel dans le divorce qui l'oppose à son épouse. Quand bien même, Saül ne cessera de porter l'alliance qui l'unit à la rousse, ni la chevalière qu'elle lui a offerte.

Et soudain, un tourbillon entre dans la pièce. Saül lève les yeux de ses feuilles éparpillées, le stylo Mont-Blanc encore dans la main. Un sourcil haussé, l'homme d'affaires fait face à son écervelé de fils - le premier né. « Tu te fous de moi ? » « Bonjour, mon garçon. » qu'il réplique, de son habituel ton froid. Les derniers mots échangés avec Damon n'ont pas été courtois et Saül se souvient encore de la manière avec laquelle son fils s'est interposé entre le quarantenaire et sa femme. Il ne le mentionnera pas, cependant, préférant que l'événement paraisse oublié, relégué à des temps immémoriaux. Un tel geste sort pourtant de l'ordinaire, Saül étant habitué à la soumission de son garçon. Un penchant parfait pour l'obéissance. Une maîtrise parfaite de ses émotions - ressent-il seulement de la colère ? Autre chose que de la tristesse ? Saül dévisage maintenant l'aîné de ses fils, attendant sans doute un reproche ou le rappel des événements des jours précédents. Il s'est préparé au retour de bâton. Saül attendait sans doute la rébellion de son fils. Il savait que ce jour viendrait, mais ne l'attendait plus. Oh, c'est certainement une lueur de fierté teintée de malveillance qui a brillé dans le regard du crocodile, le jour où Damon s'est interposé pour protéger Megan. Le petit garçon a grandi.

Trop vite.

« Tous tes grands discours, toutes tes lignes de conduite et tes ’je sais ce qui est bon pour toi fiston ? Tu te fous de moi ? » L'italien fronce imperceptiblement les sourcils et s'appuie dans le fond de sa chaise, stylo toujours en main. « Dois-je te rappeler à qui tu t'adresses ? » assène-t-il tranquillement, vaguement ennuyé par la présence du tourbillon dans le calme olympien de son bureau. Nerveux, Saül ne l'est pas d'un cheveu. Il a l'habitude de faire face à des adversaires plus coriaces que la poupée de chiffons qu'est Damon. Mais la poupée de chiffons s'est réveillée, il y a peu. Damon est comme sorti de sa torpeur... peut-être pour de bon. « Cesse de donner ce spectacle ridicule tout de suite. J'ai déjà assez à faire avec les photos de ta femme. Je n'ai pas besoin que tu viennes m'emmerder chez moi. » Il est chez lui, Saül. En terrain conquis. « La porte est derrière toi. » finit-il par lâcher, désignant vaguement l'encadrement de cette dernière à Damon en replongeant son regard sur les dossiers. De sa main libre, l'italien rattrape son verre, signe que la conversation est ici terminée.


    Then they all fell to their knees and begged that drifter, begged him please, as he raised his fist before he spoke: I am the righteous hand of God, and I am the devil that you forgot. And I told you one day you will see, that I’ll be back I guarantee, and that hell's hell's coming with me.









Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans, le début d'une nouvelle ère (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour.
MÉTIER : sera diplômé en sciences politiques à la fin du mois, mais n'a aucune idée de ce qu'il souhaite faire par la suite. met un pied trop de fois par semaine à la michaell hills en attendant de construire son avenir de ses propres mains.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5007 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant à la colombia university de new-york, il est officiellement venu en australie au début de l'été 2020 pour se rapprocher des siens. officieusement, ce sont ses problèmes de comportement qui ont poussé l'administration à lui demander de s'éloigner pour quelques temps › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(sept) - present: angus #5charlie #4jomegan #10saül #7 | past: megan #8saül #3

RPs EN ATTENTE : jasper › papa auden le best
RPs TERMINÉS :

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : alcaline (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › ruben hartfield (ft. harry styles).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Empty
Message(#) Sujet: Re: so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) EmptyJeu 02 Juin 2022, 14:16




so casually cruel in the name of being honest

« Bonjour, mon garçon. » Si pendant des années, il avait prié pour que l’homme face à lui l’appelle mon garçon une fois de plus, aujourd'hui était une toute autre chose. Il ne désirait plus être mon garçon, parce-qu’il ne voulait plus être infantilisé de la sorte. Cosimo avait grandi, il avait muri, et si cela avait pris un peu de temps ces derniers mois il n’avait pas eu d’autre choix que de le faire de façon un peu plus rapide, un peu plus pressante. Il ne désirait plus avoir ce rôle là dans le regard de son paternel parce-que cela voulait dire qu’il n’avait aucun respect pour celui qu’il considérait pourquoi comme son fils. Ce n’était pas d’aujourd’hui non plus, mais l’admettre avait pris un petit peu de temps pour Damon. Cela restait une surprise, autant pour lui que pour Saül, en témoignaient les sourcils de se dernier se fronçant quelque peu sur son visage. Il n’était guère habitué à ce que le blond face à lui ne se range pas dans le droit chemin qu’il avait pavé d’avance pour lui. « Dois-je te rappeler à qui tu t'adresses ? » Oh, qu’il avait mille adjectifs lui venant à l’esprit, Damon, mais aucun n’arrivait à sortir avec facilité et habitude d’emploi, si bien qu’ils restaient tous coincés dans son esprit. « Cesse de donner ce spectacle ridicule tout de suite. J'ai déjà assez à faire avec les photos de ta femme. Je n'ai pas besoin que tu viennes m'emmerder chez moi. » Les mâchoires de Damon se serrèrent, de façon surement imperceptible pour l’homme face à lui. De toutes façons, il n’avait jamais prêté une réelle attention à l’attitude de son garçon, comme il aimait l’appeler. « La porte est derrière toi. » Alors, dans la lignée de ses vieilles habitudes, Damon rebroussa chemin jusque la porte du bureau de son père, posa la main sur la poignée de la porte.

Pour mieux pousser cette dernière et la faire claquer, d’un geste lent et lourd, afin que tout l’étage et plus si affinité soit parfaitement au courant que quelque-chose ne tournait pas rond dans le bureau en haut de la tour de verre. Il resta là un instant, le regard rivé sur la porte qu’il venait de fermer en restant pourtant dans le bureau du grand Williams, à reprendre son souffle comme s’il s’en allait en guerre - peut-être était-ce là son intention, là où ses émotions comptaient le porter. « T’emmerder chez toi ? » Un petit rire, de ceux que personne n’aimait entendre - railleur, moqueur, lassé aussi - s’échappa d’entre les lèvres de Damon. Plus par fatigue que par réelle envie, car là n’était rien de ses habitudes. « Parce-que c’est vrai que toi tu peux venir m’emmerder chez moi mais j’ai pas le droit de faire le contraire ? » Et enfin, il fit volte face et plongea son regard clair dans celui presque identique de cet homme avec qui pourtant il ne partageait pas un seul gêne, pas une seule goutte de sang. « A un menteur, c’est à cette personne que je m’adresse, non ? » Il avait l’impression que qu’importe la direction qu’il pouvait prendre, Damon, c’était face à des personnes de cette espèce là qu’il se retrouvait toujours. A force, très honnêtement, ça devenait lassant. « Parce-que tu peux prétendre autant que tu veux, tu peux essayer de me faire peur, j’ai plus envie de jouer à ce jeu là. » Oh, qu’il allait regretter le temps où Damon avait peur de lui, où Cosimo était encore présent, et où les choses se déroulaient de façon bien plus simple pour l’italien. Prenant une dernière inspiration, profitant du dernier calme avant l’ultime tempête, le jeune homme finit par déglutir avec un brin de difficulté avant de reprendre la parole.

« Pourquoi tu me reproches d’éprouver quelque-chose pour Angus alors que t’as vécu la même situation toi aussi ? » Et il ne cillerait pas cette fois-ci.



:rainbow::


Revenir en haut Aller en bas
Saül Williams
Saül Williams
le glaive de justice
le glaive de justice
Voir le profil de l'utilisateur
so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) IAeu3cF ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Le 'crocodile' reprend du service. Pourvu qu'Abel l'appelle 'papa', quand il aura cessé de chercher sa maman des yeux.
STATUT : Elle est revenue - mais pas pour lui.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde. Fausse les comptes et tourne doucement ses yeux vers un trafic juteux de diamants importés illégalement depuis l'étranger. Réfléchit à quitter le navire avant qu'il ne coule avec lui.
LOGEMENT : Propriétaire du #04 Redcliffe, un appartement que lui et Ariane appelaient 'La Serre'. Depuis qu'elle est partie, Saül n'a plus osé y remettre les pieds. Il vit désormais au #666, Spring Hill avec Abel la terreur et Titus le chien qui a échoué aux tests de la brigade cynophile.
so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Ca73b0507e4e41be224feaa61cf04bee3dfb43d2
POSTS : 2363 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ a appris qu'il n'est pas l'enfant biologique de ses parents à l'âge de 45 ans ✵ plutôt solitaire, s'entoure peu, surtout depuis le départ de sa femme ✵ addict aux jeux d'argent ✵ a un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ papa d'Abel (Satan) Williams (17.02.21), petit garçon qu'il élève tout seul ✵ frère biologique de Otto Lazzari, actuellement recherché pour tentative d'assassinat ✵ propriétaire de Titus, le chien recalé de la police cynophile qui retourne l'appartement en quête de cocaïne
RPs EN COURS :
so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Tumblr_oiei4rbywt1tt2n2ao2_250
WILLER ✵ You told me you'd be coming back again for me, but you're not, you're going way out where the world will never find you. You made a claim that you would dance until we're bones. You told me you would never leave me all alone, but you lied.

willer : #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 (ua) - #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14 - #15 - #16 (ff) - #17 - #18 - #19 (fb) - #20 - #21 - #22 (fb) - #23 - #24 (fb) - #25 - #26 (ua) - #27 (ua) - #28 (ua) - #29 (ua) - #30 (ua) -#31 (ua) - #32 - #33 - #34 - #35 - #36 (ff) - #37 - #38 - #39 (fb) - #40 (fb) - #41 - #42 (ua) - #43 (naissance de Abel) - #44 - #45 (mariage willer) - #46 - #47 (ua) - one shot départ d'ariane - #48 - #49 - #50 - #51 - #52 - #53

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 9b0840a521339058d55484e6d0c5a764fb3020cb
SAÜLMON ✵ I knew a boy once, a towhead blond with eyes of salt. His parents cared more about the Bible than being good to their own child. He wore long sleeves 'cause of his dad ; and somehow, we fell out of touch.

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 200729120509389952
FAMIGLIA ✵ Why does the sun go on shining? Why does the sea rush to shore? Don't they know it's the end of the world?

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Fc27f21338ac9c526ea4e14845b9a2dc
SAÜLO ✵ Early this morning, you knocked upon my door. And I say, "Hello Satan, I believe that it's time to go". Me and the Devil, walking side by side.

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 65cf0a1363fe201b115ff9d7d40bf736431cf19b
MEGAN ✵ I don't fucking know if’s a lie or it's a fact, all your little fake friends will sell your secrets for some cash. I knew a girl just like you, she was vain just like you, such a pain just like you - and everybody knows the truth.

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 12be093229fce5af235ae7ef4d505420f6e4990c
SAÜLISE ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.
RPs EN ATTENTE : Scénario libre

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 70b8639ad0eda977270a81f6912a1d89c38c8b6a
Federico ; Eric Dane ✵ Does this make sense to you? 'Cause it doesn't make sense to me. Does this have weight for you? 'Cause it doesn't have weight for me.

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) 4yVz
THE YŌNKOpré-liens libres
RPs TERMINÉS : so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Mummy10

adeliaauden #22elise #20marcus #4saülise #21federico #1wyatt #2elise & damonashley #1amos #2ariane #48solveig #1jeanmarcus #3elise #19sasha #1famiglia #4angus #1auden #21wyatt #3damon #6damon #4pirates #2versaillesclydeana#4ana #5mes gants #4mes gants #1saülise #14saülise #17 (fb)willer noblesseff mariagejauloverchlaulmariage willersaülinny #5gio/arisaülden #18tes gants #2saülmon #5saülise #18willer/jelisejet #3saülden #17testamentmacroco #2savannah #1solveigsaülden #15saulmon #2jaül #1macroco #1famiglia #2anastasia #2saülden #12soppy #2saülinny #2saulmon #1bro's parkerrepas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1saülden&anastasialcdf #1saülise #9saülden #10saülise #5soppy #1chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynsaülise #4saülise #2saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

Abandonnés:


so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Tumblr_n2p4dghMfH1rxfo1ho3_250
AVATAR : Leonardo DiCrabio (from Pinception)
CRÉDITS : jamie (ub) + wildgifs (gif) + ethereal (av).
DC : Grace la renarde & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t41752- https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Empty
Message(#) Sujet: Re: so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) EmptyDim 26 Juin 2022, 03:35



Le sujet est clos. Saül a de nouveau les yeux sur ses feuilles, il n'a pas envie d'épiloguer avec ce fils qui le dérange dans son travail. D'une main concentrée, Saül ratifie un document et un autre. Damon, lui, n'est toujours pas sorti de la pièce. Lorsqu'il file vers la porte d'un air décidé, Saül porte le verre à ses lèvres.

C'était sans compter sur le geste brusque du gamin, qui arrête net Saül dans son mouvement. Il a maintenant les yeux fixés sur sa progéniture qu'il dévisage, un grand point d'interrogation dans le regard. Damon ne se rebelle pas. Damon fait, au mieux, un commentaire désobligeant dans la barbe qu'il n'a pas. Damon se replie habituellement sur lui-même et joue certainement une centaine de versions des disputes qu'il a avec son père dans sa propre tête. Et là, Damon s'avance, conquérant. Le blond est sur le pied de guerre. Il fait maintenant face à son père, qui repose doucement le verre qu'il tient entre les doigts et immobilise dans le même temps son geste officiel. Il a la tête des réunions qui durent trop longtemps, celle qui dit c'est reparti pour un tour. La même qu'il a servie à ses collaborateurs le jour où ils ont eu ces rires gras en voyant les photos de Megan. Il est prêt, Saül. Mais on ne sert pas à son propre enfant un regard d'adversaire. Un regard d'ennemi sur le point de riposter, sans savoir de quoi il en retourne. « T’emmerder chez toi ? » L'italien bat des cils, incrédule. Doit-il se répéter ? « Parce-que c’est vrai que toi tu peux venir m’emmerder chez moi mais j’ai pas le droit de faire le contraire ? » L'homme d'affaires se care dans son siège, un sourire pincé sur le visage. Un sourire qui ne monte pas jusqu'à ses yeux qui sont, eux, agacés au possible. « Tu as un chez-toi parce que papa a mis de l'argent sur ton compte. Dois-je te rappeler quelle est ta place ? Quelle est la mienne ? » Saül a croisés les mains et les jambes. Il attend, patiemment, que son fils monte en pression. D'ici quelques instants, le jeune blondinet perdra complètement son sang-froid et tous ses moyens. Il sera alors facile à coincer. Saül le connaît... comme s'il l'avait fait.

« A un menteur, c’est à cette personne que je m’adresse, non ? » « Attention, Cosimo. » Le sourire au bord des lèvres de l'homme d'affaires grandit encore, se faisant au passage plus menaçant. Pour l'instant, le garçon l'amuse plus qu'il ne l'agace. S'il lui fait perdre son temps, c'est peut-être parce qu'il a besoin de se défouler. Cela, Saül peut le tolérer - mais ne cessera sans doute de le lui reprocher par la suite. « Parce-que tu peux prétendre autant que tu veux, tu peux essayer de me faire peur, j’ai plus envie de jouer à ce jeu là. » Saül jette un regard nonchalant à sa montre et reporte ses yeux sur son fils. Oh, qu'il est emmerdant. Saül descelle dans ses traits ceux d'Elise - du moins, ses expressions, son ton suffisant, ses petites manières piquées au vif. C'est dans ces moments là qu'elle manque à Saül, Elise.

Et puis, soudain. « Pourquoi tu me reproches d’éprouver quelque-chose pour Angus alors que t’as vécu la même situation toi aussi ? »

Saül ne sourit plus du tout.

Son cœur rate un battement alors que toute trace d'amusement teintée d'agacement disparaît de son visage. Peut-être a-t-il blêmit, avant que son visage ne se fige complètement. Autrefois, le prénom d'Angus aurait déclenché la colère de l'homme d'affaires. Cela ne l'aurait pas laissé pantelant, essoufflé d'avance. Littéralement sans mot. Un moment de silence se fait alors que Saül cherche à toute allure à reprendre sa parfaite composition suffisante - et franchement ennuyée. Il n'y parvient qu'au bout d'infinis efforts. « Je ne sais pas ce que tu insinues. Si tu te crois malin, c'est manqué. Je croyais t'avoir dit de ne plus mentionner Angus. Tu sais à quoi tient sa place. » A rien, voilà. Si Saül ne l'a pas tout simplement viré, c'est parce qu'il tient encore à garder Damon sous sa coupe. Le quarantenaire se redresse et s'accoude lentement à l'immense bureau derrière lequel il se sent encore un peu protégé. Ses barrières viennent pourtant d'être fragilisées. Non, Damon ne peut pas savoir. « Je te suggère de clarifier tes propos en faisant bien attention à ce que tu vas dire, Cosimo. » Pour l'heure, Saül garde une composition qui, il l'espère, ne trahit pas la panique avec laquelle son cœur bat désormais. Une telle prouesse de mensonge ne lui a pas été utile depuis des années.


    Then they all fell to their knees and begged that drifter, begged him please, as he raised his fist before he spoke: I am the righteous hand of God, and I am the devil that you forgot. And I told you one day you will see, that I’ll be back I guarantee, and that hell's hell's coming with me.









Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Empty
Message(#) Sujet: Re: so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

so casually cruel in the name of being honest (saülmon #8)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: central business district
-