AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où et quand vont sortir ...
Voir le deal

 catastrophic day ; corey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amy Castle
Amy Castle
la voix au bout du fil
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22 ans (21 février 2000)
SURNOM : Amy, c'est déjà assez court
STATUT : Seule, mais avec la petite Abby qui est née le 24 novembre 2020 avec deux semaines d'avance !
MÉTIER : Au centre d'appel des urgences, elle envoie les secours sur place
LOGEMENT : 350 Princess Street, dans le quartier de Logan City, avec sa mère et son beau père. Ou chez son père, au 797 Toowong
catastrophic day ; corey Jimmm0
POSTS : 21138 POINTS : 55

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : bouge beaucoup ; grande bavarde ; aime beaucoup dessiner ; a une phobie des oiseaux ; déteste les ascenseurs ; allergique au citron et aux fruits de mer ; aime bien faire de la course à pied ou de la natation ; a fait du judo et a gagné quelques trophées ; a grandi avec Naruto et ses déclinaisons ; aimait beaucoup jouer à Pokemon sur les consoles, se concentre plus sur Pokemon go ; adore les super héros, Marvel ou DC ; aime bien regarder la F1 ; son truc préféré ? Emmerder son père
RPs EN COURS :
catastrophic day ; corey Tumblr_inline_pm3318VNxM1sftto9_1280
Dimension :

Flashback : Shane#1 (juillet 2019)

2021 : Ash #34 ; Quinn #1 ; Elie #8 ; Romeo #1
RPs EN ATTENTE :
catastrophic day ; corey Tumblr_plk07jP42y1r2u39uo2_540
One day, you may be able to break my armor

catastrophic day ; corey Jimmm0
Now, it's us against the world! I'll give you my heart and will always love you

RPs TERMINÉS :
catastrophic day ; corey Tumblr_pma4pdrre91rpbzqyo6_250
Dimension : √(zombie) Ash #1 & Elie #1 ; x (ghost) Julian #1 ; x (UA) Simon #1 ; √ (ghost) Adèle #1

Flashback : √ (2016) Julian #1 ; √ (2016) Elie #1 ; √ (2016) Elie #2 ; √(2018) Connor #1 ; x (février 2018) Simon #3 ;√ (juin 2019) Frederick #1 ; (juin 2019) Moana #1
; √ (décembre 2019) Elie #3 ; √ (décembre 2019) Elie #4 ; x (mai 2020) Adèle #5 ; √ (juin 2020) Josh #2 ; √ (novembre 2020) Keith #3 ;

2020 : √ Ash #1 ; √ Ash #2 ; √ Ash #3 ; √ Hari #1 ; √ Elie #5 & Quinn #1 ; √ Ash #4 & Jimena #1 ; √ Ash #5 ; √ Ash #6 ; √ Obaid #1 ; √ Ash #7 ; √Ash #8 ; √ Ash #9 & Jimena #2 ; √ Ash #10 & Philomenn #1 ; √ Ash #11 ; √ Eve #1 ; √ Josh #1 ; √ Helene #1 ; √ Adèle #1 ; √ Ash #12 & Elie #6 ; x Liam #1 ; √ Ash #13 & Adèle #2 ; √ Ash #14 ; √ Danika #1 ; √ Ash #15 ; √ Ash #16 ; √ Ash #17 ; √ Hari #2 ; √ Ash #18 & Hari #3 ; √ Ash #19 ; // annonce du bébé // √ Keith #1 ; √ Simon #1 ; √ Ash #20 ; √ Ash #21 & Simon #2 ; √ Shephard² #2 ; √ Adèle #4 ; √ Ash #22 ; √ Zepp #1 ; √ Ash #23, Elie #5 & Hari #4 ; √ Ash #24 ; √ Ash #25 & Philo #2 // Rupture avec Ash // x Hari #5 ; √ Elie #6 x Wayne #1 // Accident // √ Ash #26 ; x Zepp #2 ; √ Ash #27 ; √ Claire #1 ; √ Jayden #1 ; √ Claire #2 ; √ Crystal #1 ; √ Ash #28 ; √Dylane #1 ; √ Ash #29 ; √ Dylane #2 ; √ Ash #30 ; √ Keith #2 ; √ Elie #6 ; √ Dylane #3 ; x Serinda #1 ; x Ash #31 ; x Ambre #1 ; x Dylane #4 ; x Pierre #1 ; √ Jade #1 ; Moana #2

2021 : √ Jade #2 ; √ Ash #32 ; Ash #33 ; x Freya #1 ; √ Elie #7 ; √ Max #1 ; x Josh #3 ;
AVATAR : Giorgia Whigham
CRÉDITS : Avatar de pretty girl', Sign de astra
DC : Jaylen
PSEUDO : Nao'
INSCRIT LE : 05/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t28947-family-is-not-always-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t28996-family-is-not-always-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t28995-amy-castle

catastrophic day ; corey Empty
Message(#) Sujet: catastrophic day ; corey catastrophic day ; corey EmptyVen 3 Juin - 18:16


catastrophic day
— with @Corey Ferguson

Y'a des journées, comme ça, où on ferait mieux de rester coucher. Où on ferait mieux de ... et bien, de rester à la maison. Pour pouponner, par exemple, ou pour prendre du temps pour soit. Et c'est un peu le cas de la demoiselle. Si elle avait su que ça serait autant la merde, elle serait portée pâle.

Ca a commencé avec le premier appel. Un incendie. Une pauvre femme enfermée dans la salle de bain de son immeuble, en proie aux flammes. Elle lui a donné tous les conseils possibles et imaginables pour essayer de la garder en vie. Et pour essayer de la garder calme, également. Sauf que ... sauf que ça n'a pas vraiment fonctionné. Non. La victime a perdu son calme. Elle a encore plus paniqué quand elle a vu les flammes sous la porte. Amy a fait son maximum. Lui a demandé de mettre une serviette mouillée au niveau de la porte, en dessous, pour éviter que ... Et bien, pour éviter qu'elle inhale trop de fumée. Elle a entendu les sirènes des pompiers via le téléphone de sa victime. Mais elle a entendu des cris, également, à pourfendre le coeur. Amy a fini par comprendre, quand la communication a coupé, que c'était foutu. Après, y'a eu l'histoire avec le mari violenté. Et oui. Comme quoi, y'a pas que les nanas qui sont victimes de violence. Ca arrive aussi aux hommes. Et ça craint un peu quand c'est l'épouse qui saccage tout et qui hurle qu'elle va le planter et lui faire la peau. Et les catastrophes se sont enchaînées les unes après les autres tout au long de la journée. A croire qu'aujourd'hui, c'était la fête d'Amy et que ... et que le monde lui en voulait. Ou une connerie dans le genre.

Alors, bien sûr, quand elle a enfin fini sa journée, elle est contente. "Putain ... quel calvaire !" Quand t'as un appel ou deux difficiles dans la journée ou qui te retourne dans l'estomac, Amy arrive à supporter. Mais quand c'est toute la journée ou presque. Au bout d'un moment, c'est pesant et fatiguant. Elle soupire et passe une main dans ses cheveux tandis qu'elle repose l'oreillette sur la base, histoire qu'elle charge. Abby est déjà à la maison. Avec sa mère. Donc, c'est déjà une chose en moins à faire. Elle peut prendre le temps pour rentrer. Oui, elle est un peu ... au bout du rouleau à dire vrai. Faudrait pas que ça soit tous les jours mine de rien.


you and i — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out
Revenir en haut Aller en bas
Corey Ferguson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 (01/07/1988)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Manager au call center
catastrophic day ; corey Fqzh
POSTS : 139 POINTS : 245

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il y a une pièce chez lui, une chambre d'ami/bureau qui prends la poussière car elle sert d'avantage de lieu de stockage. Là où Corey entrepose les souvenirs de ces choses, de ces gens, sur lesquels il est censé avoir tourné la page. Mais en fait pas vraiment.
RPs EN COURS : Lily#1
Amy#1
Alia#1
Hélène#1
Sasha#1
Stacey#1
Eliot#1
RPs EN ATTENTE : Abigail Stevens
AVATAR : Bill Skarsgård
DC : Aucuns
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44708-corey-ferguson https://www.30yearsstillyoung.com/t44721-corey-la-vie-c-est-les-rencontres#2267999

catastrophic day ; corey Empty
Message(#) Sujet: Re: catastrophic day ; corey catastrophic day ; corey EmptyVen 3 Juin - 23:52


Corey finit sa journée par revoir le planning du lendemain, en priorité, et des trois jours à venir. Tâche devenu habituelle pour ses fins de journées. Tout comme, il les commence toutes en s’assurant qu’il n’y a pas d’absences imprévues. Au centre d’appel d’urgence, on reçoit des appels tous les jours, 24H/24H. Il est donc nécessaire de s’organiser de manière qu’il y ait toujours plusieurs agents présents et qu’ils puissent se relayer de façon fluide et continue. Lorsque le téléphone sonne, il faut être en mesure de répondre dans les cinq secondes qui suivent pour pouvoir assurer une réponse des plus efficaces. Par conséquent, une mauvaise organisation et une absence impromptue sont les pires fléaux à craindre dans ce type d’organisation. Enfin ça, et les drames de masse : catastrophes naturelles, gros carambolages et autres, impliquant généralement une démultiplication des appels et donc un vrai parcours du combattant pour les agents.

Une fois que ce fut fait, il éteignit son ordinateur, récupéra ses affaires et quitta son bureau. Ce dernier donnait directement sur la salle des appels. Il y avait plusieurs équipes au centre, toutes composées d’un manager et de plusieurs agents. Mais finalement tous tournaient ensemble de façon la plus optimisée possible. Cela faisait un bon moment maintenant que Corey était devenu Manager, une évolution bienvenue dans sa carrière, après un long moment au poste d’agent. Jamais il n’aurait pensé que son premier job, pris un peu au hasard, ou du moins pas par conviction, pourrait lui plaire tant, qu’il y serait encore plus de 10 ans après. Cela dit, l’opportunité de changer de grade avait été la bienvenue. En tant que Manager, il prenait un peu de recul par rapport aux appels et donc aux situations parfois difficiles qui arrivaient tous les jours. Même s’il lui arrivait de reprendre ce rôle, soit pour assurer un remplacement imprévu. Soit, parce qu’il se l’imposait, dans le but de conserver un lien avec ce qui faisait l’essence de son travail mais aussi avec ce qui constituait le quotidien de l’équipe qu’il devait encadrer.

Il allait traverser la salle en saluant d’un signe de tête ceux qui n’étaient pas occupés à répondre quand il entendit un très sincère : "Putain ... quel calvaire !"Il s’arrêta aussitôt auprès de la propriétaire de la voix émettrice de cette jolie phrase. « Bonsoir Amy. »

L’avantage de finir sa journée par les plannings, c’est que Corey savait exactement quel agent finissait son tour et lequel allait le commencer. Au vu de l’heure, Amy terminait sa journée. Pour preuve, il la vit raccrocher son casque.
En soi, la phrase en elle-même n’avait rien de problématique. Chaque journée était différente et chaque appel pouvait entraîner des réactions différentes. Lui-même se rappelait quelques jurons bien sentis qu’il avait pu lâcher, une fois le téléphone raccroché, après quelques canulars aussi douteux que nuisibles. Cependant, l’une des tâches de son poste était de s’assurer que ses agents se portaient bien, ou du moins supportaient bien, leur travail et le poids moral que cela pouvait impliquer. Au fil des années, il avait vu plus d’un collègue démissionner et lui-même s’était une à deux fois poser la question par le passé. « Des appels difficiles aujourd’hui ? » continua t’il.
Tandis qu’autour d’eux les appels continuaient, il pensa que discuter ici n’était pas la meilleure des idées. Ils pouvaient gêner, voire déconcentrer leurs collègues. « Viens avec moi en salle de pause, je t’offre un jus de fruit. » Il ne lui laissait pas vraiment le choix et galantement lui indiqua la direction, bien qu’elle sache exactement où se trouvait la salle en question. Il l’y suivit puis se rendit à la machine à boisson « Qu’est-ce que tu veux ? ». Il récupéra une boisson pour lui, et en attendant son choix, poursuivit : « Je t’écoutes, raconte-moi ta journée. »


@Amy Castle : Hrp, petite question, comment on fait les marges sur les côtés ? (Oui je suis nulle en codage lol)
Revenir en haut Aller en bas
Amy Castle
Amy Castle
la voix au bout du fil
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22 ans (21 février 2000)
SURNOM : Amy, c'est déjà assez court
STATUT : Seule, mais avec la petite Abby qui est née le 24 novembre 2020 avec deux semaines d'avance !
MÉTIER : Au centre d'appel des urgences, elle envoie les secours sur place
LOGEMENT : 350 Princess Street, dans le quartier de Logan City, avec sa mère et son beau père. Ou chez son père, au 797 Toowong
catastrophic day ; corey Jimmm0
POSTS : 21138 POINTS : 55

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : bouge beaucoup ; grande bavarde ; aime beaucoup dessiner ; a une phobie des oiseaux ; déteste les ascenseurs ; allergique au citron et aux fruits de mer ; aime bien faire de la course à pied ou de la natation ; a fait du judo et a gagné quelques trophées ; a grandi avec Naruto et ses déclinaisons ; aimait beaucoup jouer à Pokemon sur les consoles, se concentre plus sur Pokemon go ; adore les super héros, Marvel ou DC ; aime bien regarder la F1 ; son truc préféré ? Emmerder son père
RPs EN COURS :
catastrophic day ; corey Tumblr_inline_pm3318VNxM1sftto9_1280
Dimension :

Flashback : Shane#1 (juillet 2019)

2021 : Ash #34 ; Quinn #1 ; Elie #8 ; Romeo #1
RPs EN ATTENTE :
catastrophic day ; corey Tumblr_plk07jP42y1r2u39uo2_540
One day, you may be able to break my armor

catastrophic day ; corey Jimmm0
Now, it's us against the world! I'll give you my heart and will always love you

RPs TERMINÉS :
catastrophic day ; corey Tumblr_pma4pdrre91rpbzqyo6_250
Dimension : √(zombie) Ash #1 & Elie #1 ; x (ghost) Julian #1 ; x (UA) Simon #1 ; √ (ghost) Adèle #1

Flashback : √ (2016) Julian #1 ; √ (2016) Elie #1 ; √ (2016) Elie #2 ; √(2018) Connor #1 ; x (février 2018) Simon #3 ;√ (juin 2019) Frederick #1 ; (juin 2019) Moana #1
; √ (décembre 2019) Elie #3 ; √ (décembre 2019) Elie #4 ; x (mai 2020) Adèle #5 ; √ (juin 2020) Josh #2 ; √ (novembre 2020) Keith #3 ;

2020 : √ Ash #1 ; √ Ash #2 ; √ Ash #3 ; √ Hari #1 ; √ Elie #5 & Quinn #1 ; √ Ash #4 & Jimena #1 ; √ Ash #5 ; √ Ash #6 ; √ Obaid #1 ; √ Ash #7 ; √Ash #8 ; √ Ash #9 & Jimena #2 ; √ Ash #10 & Philomenn #1 ; √ Ash #11 ; √ Eve #1 ; √ Josh #1 ; √ Helene #1 ; √ Adèle #1 ; √ Ash #12 & Elie #6 ; x Liam #1 ; √ Ash #13 & Adèle #2 ; √ Ash #14 ; √ Danika #1 ; √ Ash #15 ; √ Ash #16 ; √ Ash #17 ; √ Hari #2 ; √ Ash #18 & Hari #3 ; √ Ash #19 ; // annonce du bébé // √ Keith #1 ; √ Simon #1 ; √ Ash #20 ; √ Ash #21 & Simon #2 ; √ Shephard² #2 ; √ Adèle #4 ; √ Ash #22 ; √ Zepp #1 ; √ Ash #23, Elie #5 & Hari #4 ; √ Ash #24 ; √ Ash #25 & Philo #2 // Rupture avec Ash // x Hari #5 ; √ Elie #6 x Wayne #1 // Accident // √ Ash #26 ; x Zepp #2 ; √ Ash #27 ; √ Claire #1 ; √ Jayden #1 ; √ Claire #2 ; √ Crystal #1 ; √ Ash #28 ; √Dylane #1 ; √ Ash #29 ; √ Dylane #2 ; √ Ash #30 ; √ Keith #2 ; √ Elie #6 ; √ Dylane #3 ; x Serinda #1 ; x Ash #31 ; x Ambre #1 ; x Dylane #4 ; x Pierre #1 ; √ Jade #1 ; Moana #2

2021 : √ Jade #2 ; √ Ash #32 ; Ash #33 ; x Freya #1 ; √ Elie #7 ; √ Max #1 ; x Josh #3 ;
AVATAR : Giorgia Whigham
CRÉDITS : Avatar de pretty girl', Sign de astra
DC : Jaylen
PSEUDO : Nao'
INSCRIT LE : 05/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t28947-family-is-not-always-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t28996-family-is-not-always-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t28995-amy-castle

catastrophic day ; corey Empty
Message(#) Sujet: Re: catastrophic day ; corey catastrophic day ; corey EmptyJeu 9 Juin - 21:51


catastrophic day
— with @Corey Ferguson

Elle passe une main dans ses cheveux et prend une lente inspiration. Aujourd'hui, c'était pas la joie. Mais clairement pas à dire vrai. Elle ose espérer que le jour suivant sera un peu meilleur. Que sa journée aura un peu moins d'appels ... difficiles. Enfin, c'est pas tant qu'ils étaient difficiles. C'est plutôt que c'était des situations extrêmes. Loin d'être amusantes. Et terrifiantes pour les victimes. Et Amy serait pas humaine si ça ne la touchait pas un peu. Alors, bien sûr, on demande à ceux qui font se boulot de ne pas trop s'attacher. De ne pas prendre pour ceux. D'arriver à prendre du recul. Mais quand les appels de ce style sont ... enchaînés, oui. C'est compliqué. Et c'est pour ça que Amy râle un peu. Gentiment. Parce qu'elle ne va pas non plus laisser exploser sa colère ou sa frustration. Parce qu'elle sait que c'est juste une journée parmi tant d'autres. Mais bon. C'est vrai que ... elle n'est pas mécontente que ça soit terminé. Et pas qu'un peu d'ailleurs.

Elle est restée encore pendant quelques secondes sur sa chaise. Et elle manque un sursaut quand elle entend une voix dans son dos. "Ah Corey ... Tu m'as foutu la trouille." Elle a l'impression que son coeur va sortir de sa poitrine. Bon, ok, elle exagère peut-être un peu. Elle se doutait qu'il était encore dans le coin. L'équipe a peut-être terminé sa journée mais lui, il reste encore quelques minutes. Toujours. Du moins, c'est ce que la demoiselle a pu constater. "C'est pas qu'ils étaient difficiles. C'est que ..." Elle hausse les épaules. "J'sais pas trop comment l'expliquer. Y'a des jours où je hais ceux qui appellent pour rien dire ou pour faire des blagues. Mais j'crois que j'aurais aimé avoir un peu plus d'appels de ce genre aujourd'hui." Et demain, peut-être qu'elle pestera contre les petits cons qui appellent pour rien. Mais ceux là, quand même, ils sont bien plus simples à gérer que ceux où ça hurle de trouver une solution parce qu'ils voient leur vie défiler sous les yeux. Oui.

Corey lui propose d'aller en salle de pause pour papoter un peu. "J'ai pas à récupérer Abby. Donc oui, on peut faire ça." Elle peut se le permettre. Sa fille est tranquillement à la maison. Avec mamie. Donc, oui, pas de quoi se presser. D'autant qu'elle voulait aller se boire un petit quelque chose une fois son service terminé. Bon, pas forcément un jus de fruit. Elle aimerait sans doute quelque chose d'un peu plus fort. Mais c'est peut-être pas une solution non plus. L'alcool, ça fait pas que du bien. Mais oui. Il est vrai qu'elle n'est pas forcément dans la meilleure des situations et des dispositions actuellement. Disons qu'elle a connu des moments ... bien mieux la jeune maman. Mais elle essaie. Elle essaie de ne pas trop s'apitoyer. Elle essaie de ne pas trop se plaindre. Même si c'est pas toujours évident. Mais clairement, oui, depuis quelques temps, c'est la merde. Après quelques minutes, ils se retrouvent donc dans la salle de pause. Y'a personne. Ils sont seuls. En même temps, rare sont ceux qui s'attardent après leur shift. Et y'a pas toujours des gens en pause à dix-sept heures. Enfin, ça dépend. Des fois oui, des fois non. "J'veux bien un jus d'ananas. Merci." C'est pas ça qui va vraiment lui remonter le moral. Ni d'en parler vraiment avec Corey mais bon. Des fois, oui, vaut mieux dire les choses plutôt que de ramener des soucis à la maison. Elle s'attable et pose son sac sur la table. "J'ai cumulé les appels ... j'vais pas dire difficiles parce que je les ai gérés." Et qu'elle a pas eu besoin d'aide. "Mais j'crois que c'était un peu trop." Y'a des jours sans comme on dit.


you and i — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out
Revenir en haut Aller en bas
Corey Ferguson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 (01/07/1988)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Manager au call center
catastrophic day ; corey Fqzh
POSTS : 139 POINTS : 245

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il y a une pièce chez lui, une chambre d'ami/bureau qui prends la poussière car elle sert d'avantage de lieu de stockage. Là où Corey entrepose les souvenirs de ces choses, de ces gens, sur lesquels il est censé avoir tourné la page. Mais en fait pas vraiment.
RPs EN COURS : Lily#1
Amy#1
Alia#1
Hélène#1
Sasha#1
Stacey#1
Eliot#1
RPs EN ATTENTE : Abigail Stevens
AVATAR : Bill Skarsgård
DC : Aucuns
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44708-corey-ferguson https://www.30yearsstillyoung.com/t44721-corey-la-vie-c-est-les-rencontres#2267999

catastrophic day ; corey Empty
Message(#) Sujet: Re: catastrophic day ; corey catastrophic day ; corey EmptyDim 12 Juin - 19:54



Corey s’en voulait un peu d’avoir fait sursauter Amy. C’est vrai qu’il s’était manifesté dans son dos en sortant de nulle part. Il écoute ce qu’elle dit, sur les appels de la journée et comprend parfaitement ce qu’elle veut dire. Dans les faits, les blagues débiles sont terribles parce qu’elles font perdre du temps et que les petits farceurs n’ont pas l’air de se rendre compte qu’ils empêchent peut-être quelqu’un de réaliser un appel qui pourrait littéralement sauver une vie. Mais au moins ces appels, ne nécessite pas d’appeler la police, les pompiers, ni même d’enregistrer des cris ou d’indiquer quels gestes accomplir pour éviter un étouffement ou stopper une hémorragie. Puis certains ont parfois tellement d’imagination, que malgré l’agacement qu’ils provoquent, ils réussissent à tirer un sourire et permettent d’alimenter les conversations de la salle de pause quelquefois pour plusieurs jours. Alors il acquiesce d’un signe de tête et l’invite à venir discuter en salle de pause où ils seront plus tranquilles. Elle accepte car elle n’a pas sa fille à aller chercher et ils se mettent en route. « Quel âge à ta fille déjà ? 1 an ?» Amy est revenue après sa grossesse au cours de l’année passée, donc il ne doit pas être trop loin de la vérité. Corey n’a pas une mémoire infaillible dès qu’il s’agit des données personnelles de ses collègues, puis bon c’est leur vie privée après tout. « Elle est avec une nounou ? » demande il soucieux. Il ne voudrait pas retenir Amy trop longtemps si jamais, la garde de petite était tarifée à l’heure. Il n’y connait rien en garde d’enfant mais il ne veut pas causer des tracas supplémentaires à Amy.

Il lui tend le jus d’ananas tandis qu’elle exprime son ressentit de la journée. A priori, comme le dit Amy, c’est juste une mauvaise journée. Elle a géré. « Ouai, il y a des jours comme ça…Mais le plus dur, je ne suis pas sûr que ce soit tant que ça de gérer les appels. Oui bien sûr certains sont plus durs que d’autres mais… » Il laisse sa phrase en suspens. Oui parfois, on les appelle pour des choses terribles, parfois aussi il y a plus de peurs que de mal. Mais sur le moment, lorsqu’on a la personne au bout de la ligne, il n’est plus vraiment temps de réfléchir, il faut agir en gardant son sang-froid. C’est parfois frustrant, car leur seule façon d’agir c’est par leur voix et en moindre mesure en transmettant les informations adéquates aux forces capables d’intervenir. « Mais parfois je pense, et c’est peut-être seulement mon avis personnel, que la confidentialité de notre métier n’est pas évidente. » Il y a le fait, bien sûr de ne pas pouvoir communiquer à l’extérieur toutes informations se rapportant aux appels (après tout, ils ont accès la plupart du temps, aux noms et aux adresses des appelants) mais aussi le fait que de toutes façons, personne n’a vraiment envie d’entendre parler de blessés, d’incendie, de violence et autres autour du repas du soir. « C’est pourquoi il me paraît important d’en parler entre nous. Ce n’était peut-être qu’une mauvaise journée. Mais, ces journées, elles s’accumulent les unes aux autres et finalement, on a dans la tête un triste éventail de situations pénibles. » Et eux ne faisait qu’entendre. Parfois Corey s’imaginait la vie des policiers et des pompiers qui devaient intervenir ou des médecins qui devaient « réparer » les dégâts qu’eux ne faisaient que tenter de minimiser. Dans ces cas-là, il était heureux d’avoir abandonner la médecine en deuxième année, parce que leur job devait être bien plus terrible que le leur. « Je peux te demander comment tu t’es retrouvée à travailler ici ? et si ça te plaît ?»
Revenir en haut Aller en bas
Amy Castle
Amy Castle
la voix au bout du fil
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22 ans (21 février 2000)
SURNOM : Amy, c'est déjà assez court
STATUT : Seule, mais avec la petite Abby qui est née le 24 novembre 2020 avec deux semaines d'avance !
MÉTIER : Au centre d'appel des urgences, elle envoie les secours sur place
LOGEMENT : 350 Princess Street, dans le quartier de Logan City, avec sa mère et son beau père. Ou chez son père, au 797 Toowong
catastrophic day ; corey Jimmm0
POSTS : 21138 POINTS : 55

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : bouge beaucoup ; grande bavarde ; aime beaucoup dessiner ; a une phobie des oiseaux ; déteste les ascenseurs ; allergique au citron et aux fruits de mer ; aime bien faire de la course à pied ou de la natation ; a fait du judo et a gagné quelques trophées ; a grandi avec Naruto et ses déclinaisons ; aimait beaucoup jouer à Pokemon sur les consoles, se concentre plus sur Pokemon go ; adore les super héros, Marvel ou DC ; aime bien regarder la F1 ; son truc préféré ? Emmerder son père
RPs EN COURS :
catastrophic day ; corey Tumblr_inline_pm3318VNxM1sftto9_1280
Dimension :

Flashback : Shane#1 (juillet 2019)

2021 : Ash #34 ; Quinn #1 ; Elie #8 ; Romeo #1
RPs EN ATTENTE :
catastrophic day ; corey Tumblr_plk07jP42y1r2u39uo2_540
One day, you may be able to break my armor

catastrophic day ; corey Jimmm0
Now, it's us against the world! I'll give you my heart and will always love you

RPs TERMINÉS :
catastrophic day ; corey Tumblr_pma4pdrre91rpbzqyo6_250
Dimension : √(zombie) Ash #1 & Elie #1 ; x (ghost) Julian #1 ; x (UA) Simon #1 ; √ (ghost) Adèle #1

Flashback : √ (2016) Julian #1 ; √ (2016) Elie #1 ; √ (2016) Elie #2 ; √(2018) Connor #1 ; x (février 2018) Simon #3 ;√ (juin 2019) Frederick #1 ; (juin 2019) Moana #1
; √ (décembre 2019) Elie #3 ; √ (décembre 2019) Elie #4 ; x (mai 2020) Adèle #5 ; √ (juin 2020) Josh #2 ; √ (novembre 2020) Keith #3 ;

2020 : √ Ash #1 ; √ Ash #2 ; √ Ash #3 ; √ Hari #1 ; √ Elie #5 & Quinn #1 ; √ Ash #4 & Jimena #1 ; √ Ash #5 ; √ Ash #6 ; √ Obaid #1 ; √ Ash #7 ; √Ash #8 ; √ Ash #9 & Jimena #2 ; √ Ash #10 & Philomenn #1 ; √ Ash #11 ; √ Eve #1 ; √ Josh #1 ; √ Helene #1 ; √ Adèle #1 ; √ Ash #12 & Elie #6 ; x Liam #1 ; √ Ash #13 & Adèle #2 ; √ Ash #14 ; √ Danika #1 ; √ Ash #15 ; √ Ash #16 ; √ Ash #17 ; √ Hari #2 ; √ Ash #18 & Hari #3 ; √ Ash #19 ; // annonce du bébé // √ Keith #1 ; √ Simon #1 ; √ Ash #20 ; √ Ash #21 & Simon #2 ; √ Shephard² #2 ; √ Adèle #4 ; √ Ash #22 ; √ Zepp #1 ; √ Ash #23, Elie #5 & Hari #4 ; √ Ash #24 ; √ Ash #25 & Philo #2 // Rupture avec Ash // x Hari #5 ; √ Elie #6 x Wayne #1 // Accident // √ Ash #26 ; x Zepp #2 ; √ Ash #27 ; √ Claire #1 ; √ Jayden #1 ; √ Claire #2 ; √ Crystal #1 ; √ Ash #28 ; √Dylane #1 ; √ Ash #29 ; √ Dylane #2 ; √ Ash #30 ; √ Keith #2 ; √ Elie #6 ; √ Dylane #3 ; x Serinda #1 ; x Ash #31 ; x Ambre #1 ; x Dylane #4 ; x Pierre #1 ; √ Jade #1 ; Moana #2

2021 : √ Jade #2 ; √ Ash #32 ; Ash #33 ; x Freya #1 ; √ Elie #7 ; √ Max #1 ; x Josh #3 ;
AVATAR : Giorgia Whigham
CRÉDITS : Avatar de pretty girl', Sign de astra
DC : Jaylen
PSEUDO : Nao'
INSCRIT LE : 05/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t28947-family-is-not-always-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t28996-family-is-not-always-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t28995-amy-castle

catastrophic day ; corey Empty
Message(#) Sujet: Re: catastrophic day ; corey catastrophic day ; corey EmptySam 18 Juin - 17:38


catastrophic day
— with @Corey Ferguson

Les blagues téléphoniques, c'est pas drôle. C'est vrai. C'est pas amusant. Parce que ça peut risquer des vies. Parce que ça peut risquer de retarder ... un appel urgent. Une personne qui pourrait véritablement avoir besoin d'aide. Bien sûr, ces appels de blague, c'est une véritable perte de temps. Mais ça permet de décompresser un peu. Ou bien d'agacer les gens. Surtout si l'appel tout de suite après, c'est l'appel d'une victime qui peut avoir un besoin d'aide urgent. Alors, bien sûr, c'est pas cool. Bien sûr, des fois, ça retarde les secours et ça peut avoir des conséquences catastrophiques. Mais Amy essaie de ne pas trop penser à cela à dire vrai. Non.

Corey lui propose d'aller boire un petit quelque chose en salle de pause. Une boisson un peu plus forte qu'un jus de fruit, ça aurait été le bienvenu. Mais elle se doute qu'il ne peut pas vraiment faire ça. Ou du moins, faudrait qu'ils sortent des locaux. Et c'est pas non plus très raisonnable. "Elle a dix-neuf mois." Elle lui offre un sourire. Et oui, ça passe vite quand même. Sa petite princesse. Amy se demande ce que pourrait être sa vie sans sa fille. Une petite battante mine de rien. Parce qu'avec l'accident qu'elle avait pu avoir, quand elle s'était faite renversée par une voiture, ouais ... elle avait craint pour le bébé. Mais les médecins avaient été rassurants. Une chance pour elle. Même si au vu de la situation et du bordel que c'était dans sa vie à ce moment là, peut-être que ... peut-être que ce bébé, c'était pas ce qu'il lui fallait à cette époque. Mais passons. "Non, elle est avec ma mère." Laura adore garder sa petite fille quand elle le peut. Elle sait très bien que Amy cherche un appartement pour pouvoir vivre sa propre vie. Mais disons que Laura n'est pas vraiment très pressée que ça arrive.

Quoi qu'il en soit, ils se retrouvent donc en salle de pause. Avec un petit jus d'ananas. Là, la bière, ça manque un peu. Mais elle fera avec. Et puis, sinon, elle pourra toujours s'enfiler une petite bière quand elle sera arrivée à la maison. C'est pas bien grave après tout. "Y'a des jours où en vrai, tu te dis que t'aurais mieux fait de rester au lit et de te faire porter pâle." Elle a un léger sourire. Et pourtant ... ouais. A part son gros accident et son congé maternité, elle a toujours été là. Après, quand elle est malade comme un chien, oui, ça peut arriver que ... ça peut arriver qu'elle ait un petit arrêt maladie. Mais c'est pas son genre d'en abuser. A contrario de certains qui sont arrêtés tous les cinq du mois pour une raison ou pour une autre. Corey fait une remarque assez juste. Sur le fait qu'ils ne peuvent pas parler de leur boulot autant qu'ils pourraient le vouloir. "C'est vrai. Et puis, de toute façon, moi, en règle générale, quand je sors d'ici, j'préfère éviter de penser au boulot." Elle aime faire une coupure nette. Le boulot, c'est le boulot. Et une fois qu'elle passe les portes des locaux et qu'elle rentre dans sa voiture, elle met la musique et elle pense à autre chose que sa journée. Même si des fois, ça reste quand même compliqué de ne pas y penser. Y'a des jours avant. Y'a des jours sans. Voilà tout. "Tant que les journées comme ça se suivent pas sur tous les jours d'une semaine, ça m'arrangerait." Ca l'arrangerait fortement. Et pas qu'un peu à dire vrai. Oui. Des journées un peu plus cools, ça lui ferait pas de mal. Même si elle sait que les appels compliqués, ça arrive. Mais elle s'en sort. Toujours. Comme elle peut en tout cas.

"On en avait pas déjà parlé ?" Il lui semblait avoir déjà évoqué avec Corey comment elle en était venue à bosser ici. "J'avais vu une annonce. Ca mettait débutant accepté. Et j'me suis dit, pourquoi pas ?" Elle a un hochement de la tête. "J'suis restée parce que ça m'plaisait plutôt bien. J'sais que les membres de ma formation sont pas tous restés." En fait, ils sont encore trois. Certes, y'a pas mal d'avantages. Pour autant, pour certaines personnes, ça colle pas avec leur caractère. Elle, ça lui a permis de se canaliser et d'être un peu plus posée. Est-ce qu'elle se voit faire carrière ? Elle verra bien où elle en est. Ca fera bientôt trois ans. A voir où elle en sera dans deux ans. Ca fera cinq ans. Peut-être qu'elle se sentira toujours aussi bien.


you and i — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out
Revenir en haut Aller en bas
Corey Ferguson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 (01/07/1988)
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Manager au call center
catastrophic day ; corey Fqzh
POSTS : 139 POINTS : 245

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il y a une pièce chez lui, une chambre d'ami/bureau qui prends la poussière car elle sert d'avantage de lieu de stockage. Là où Corey entrepose les souvenirs de ces choses, de ces gens, sur lesquels il est censé avoir tourné la page. Mais en fait pas vraiment.
RPs EN COURS : Lily#1
Amy#1
Alia#1
Hélène#1
Sasha#1
Stacey#1
Eliot#1
RPs EN ATTENTE : Abigail Stevens
AVATAR : Bill Skarsgård
DC : Aucuns
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44708-corey-ferguson https://www.30yearsstillyoung.com/t44721-corey-la-vie-c-est-les-rencontres#2267999

catastrophic day ; corey Empty
Message(#) Sujet: Re: catastrophic day ; corey catastrophic day ; corey EmptyJeu 23 Juin - 23:26


Dix neuf mois  déjà, ce que le temps passait vite. Au fonds, sûrement rien de pire que les enfants pour faire prendre conscience que les années avancent. Et pourtant, un jour Corey aussi aimerait fonder sa propre famille. La petite était avec sa grand-mère donc pas de problématique d’horaires à craindre. Tant mieux. Pas que Corey pensait que la conversation serait longue, mais c’était juste qu’elle devait avoir lieu pour être sûr que tout allait bien. Parce que veillait au moral de ses équipes c’était une partie intégrante de son job, une partie qui lui tenait à cœur.

Elle évoque l’idée qu’il y a certain jours où on ferait mieux de se faire porter absent. Corey lui sourit avec compréhension. Il sait que c’est une façon de parler, presque une plaisanterie. Comme quand on rêve de sécher un devoir à l’école mais qu’on le révise quand même, parce qu’il faut bien le faire. Il n’a pas à se plaindre d’Amy. Pas du tout même. Ses absences ont toujours était justifié, son travail est bien fait et son comportement sans reproches. Elle semble assez d’accord avec lui, sur le fait qu’ils ne peuvent pas trop s’étendre sur leurs journées. Mais il est surtout content de l’entendre dire que passer la porte, elle tourne, si on peu dire, la page sur sa journée. « Tu fais bien. C’est important de savoir compartimenter les choses. Ramener nos appels à la maison ne servirait à rien. Une fois que l’on raccroche, notre rôle est terminé. » Et c’était entièrement vrai. Quand ils raccrochaient, c’était que, où dans le meilleur des cas, l’appelant était pris en charge par les autorités compétentes ou sortis de sa situation délicate. Et dans le pire des cas, et bien, il n’y avait plus personne au bout du fil. C’était une minorité des cas, mais ça arrivait. La personne perds le téléphone ou perds connaissance tout court. C’était le plus dur au fonds. Parce qu’ils n’apprenaient pas toujours le dénouement des faits.

Elle lui dit, qu’il faut juste que les journées pareilles ne s’enchaînent pas dans une même journée. « Non, en effet c’est compliqué dans ces cas là. Tu n’étais pas encore là lors des incendies de 2018 ? » C’était une question théorique. « C’était vraiment pas la joie et encore Brisbane n’a pas eu à être évacuée. Mais les appels avaient explosés. » Une bonne partie du Queensland était en alerte à ce moment là. Corey secoua la tête comme pour chasser ces souvenirs. Il regarda son jus de fruit puis dit à Amy en désignant leurs boissons. « Ca nous fera pas oublier, mais ça nous donnera des vitamines au moins. » C’est sûr qu’un alcool plus fort serait plus efficace, mais Corey n’était pas partisan de boire pour oublier. Pour s’amuser pourquoi pas. Mais fallait savoir être raisonnable.

Il réfléchit quand elle lui dit qu’ils avaient déjà parlé de la façon dont elle était venue à travailler ici. Oui c’était possible. « J’ai aussi commencé grâce à une petite annonce. C’était il y a 10 ans déjà ! » Pour Amy, ça ne faisait que 3 ans. Elle était aussi beaucoup plus jeune. Lui allait bientôt faire 34 ans, même si dans sa tête (et pas que) il était encore jeune, ça n’avait rien à voir avec la vingtaine encore éclatante d’Amy. « J’aime me dire qu’au moins à la fin de la journée on a pu aider quelques personnes, même si parfois il s’agit juste de rassurer. J’avais du mal à trouver ma voie et finalement c’est elle qui m’a trouvé. » C’est pour ça aussi que parfois il reprenait le téléphone. Il était content de s’être épanoui dans ce boulot et d’être monté en grade. Mais la base même du métier était ce qui l’avait fait rester au fil des années, même si parfois il avait douté et eut besoin de prendre l’air.

« Ecoute Amy, tu me sembles avoir une bonne philosophie, tu es très bonne dans ton travail, aussi si jamais un jour tu as besoin de parler, ou juste de faire une pause parce que les mauvaises journées s’enchainent, tu n’hésites pas à venir me voir. On trouvera une solution. Tu as raison, tout le monde ne reste pas. Je ne sais pas si tu as des projets de carrière précis, mais je pense qu’on a une équipe qui fonctionne plutôt bien…. » Il fit une pause. « D’ailleurs comment tu sens l’équipe ? Tout se passe bien avec les collègues ? Au niveau des horaires ? »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

catastrophic day ; corey Empty
Message(#) Sujet: Re: catastrophic day ; corey catastrophic day ; corey Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

catastrophic day ; corey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: central business district
-