AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% sur 4 jouets
Voir le deal

 (halstay #8) can this be our one last chance?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Autumn Galloway
Autumn Galloway
le désordre émotif
le désordre émotif
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans — oh no. (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : elle les croyait ensemble à nouveau, elle avait tort.
MÉTIER : le diplôme est finalement en poche, un pas de plus vers cette stabilité qu'elle désire mais qu'elle ne s'autorise pas pourtant, remettant constamment à demain les recherches d'emplois.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle partage avec un homme qu'elle connaît à peine.
(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_pha88yMv121rk450s_540
POSTS : 2079 POINTS : 20

TW IN RP : automutilation, dépression, trouble de la personnalité limite, pensées suicidaires, abus physique et mental.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
CODE COULEUR : Autumn parle (trop) en orangered.
RPs EN COURS : (10)cían #3kaikieran #8kieran #9letomason #2owen #2will.

flashbacksreese (décembre 2021).

univers alternatifskieran #2 (married).

(halstay #8) can this be our one last chance? 085e2079952faf79a7a9335839848adc1003aff5
halstay ☽ dancing in the moonlight, everything just felt right. i should have known better. i guess i know better now. someone i was seen by, someone who was so mine. i should have known better. i guess i know better now. i could spend my whole life searching for that feeling, but it won't be enough. you are my story i would rewrite so i could stop you leaving. cause this ending's all wrong. try to move on, but I know i'm a fool. any love that ain't you is a love that ain't true. i thought i was strong, but my heart hasn't moved. cause any love that ain't you is a love that ain't true.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

RPs EN ATTENTE : archie #4 › kieran #10 › you?

Spoiler:

RPs TERMINÉS :
(halstay #8) can this be our one last chance? 003e11e05fb8876ea94063dacd19fea216e69b21
halstayfell so deep we couldn't see, maybe we were never meant to be
#1 (fb)#2#3#4 (fb)#5#6#7#8.

(2022)cían #2owenaddiearchie #3.

(2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3birthday partycíanmason & birdiesawyer #1wyattzoyahunter #4archie #2sawyer #3.

flashbackshunter #1archie #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding)kieran #1 (slasher).


AVATAR : lucy boynton.
CRÉDITS : (av. murdock) › (sign. siren charms) › (gifs dan smith. harley) › (crackship hardway. sawyer) › (gifs. ethereal) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny › rosalie › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

(halstay #8) can this be our one last chance? Empty
Message(#) Sujet: (halstay #8) can this be our one last chance? (halstay #8) can this be our one last chance? EmptyLun 6 Juin - 11:25



can this be our one last chance?

AUTUMN GALLOWAY & @KIERAN HALSTEAD

Dans un autre monde, dans une autre vie, ce voyage aurait été tout autre. Tu oses croire qu’il n’aurait pas été une grande première. Que vous n’en seriez pas à votre première fois à quitter l’Australie ensemble, en amoureux, à finalement découvrir le monde comme tu en avais si souvent parler lors de vos premières années ensemble. C’était le manque de fonds qui vous avait retenu à l’époque, mais aujourd’hui, dans cette réalité parallèle, vous ne manqueriez de rien, non. Kieran aurait enfin réalisé son plein potentiel avec son art et toi, tu te serais enfin placée dans une carrière qui te va bien. L’enseignement sûrement. Le rythme des vacances offert par ton boulot serait accompagné par la liberté financière de Kieran 2.0 et vous pourriez enfin meubler vos journées selon vos désirs, loin de vos problèmes, loin de ce qui vous a toujours tiré vers le bas plutôt que de vous permettre d’avoir une relation à la hauteur du potentiel que tu savais pourtant que vous aviez ensemble. Oh, il ne se passe pas une journée sans que tu ne penses à tout cela. À ce qui aurait pu être, à ce que tu voudrais qui soit encore possible. Ce voyage pour l’Indonésie aurait pu être pour célébrer votre deuxième anniversaire de mariage avec quelques semaines de retard. Ça aurait été beau, ça aurait été romantique tout autant. Ça aurait été à des années lumières de ce qui se passe présentement. Du malaise qui avait été palpable dès l’instant où tu avais invité Kieran pour ce voyage et que tu avais insisté. Et ce serait presque drôle, la manière à laquelle tu t’accroches bien plus facilement à une réalité complètement inventée dans un recoin de ton esprit plutôt qu’à la vérité qui s’étale sous tes yeux depuis des mois, des années vraiment. C’est que ta vie a toujours eu meilleur goût dans ton imagination après tout.

Ce n’est pas pour autant que tu es tellement déconnectée de ce qui se passe vraiment. Non, tu es consciente de tout ce qui s’est passé. Surtout de tout ce qui s’est passé depuis ton anniversaire. Depuis cette rechute, celle que tu ne mentionnes jamais, celle dont tu t’efforces d’oublier l’existence malgré les questions devenues fréquentes de Kieran à savoir comment tu vas vraiment, comme si tu allais lui donner une réponse différente avec un peu d’emphase de sa part. Tu sais que ça part d’une bonne intention, tu veux même croire qu’il s’inquiète réellement pour toi, mais tu veux faire tout en ton possible pour lui faire oublier cet accrochage. Pour lui faire oublier que sous la version 2.0 d’Autumn avec améliorations, il y a encore quelques soucis de défaut de fabrication. Encore quelques bugs du premier modèle qui n’ont pas été réparé aussi bien que tu ne cesses de le répéter. Alors ta mission pour ce voyage, à défaut de pouvoir en faire une destination romantique, c’est de prouver à Kieran de toutes les manières possibles et imaginables que tu vas bien. Pour de vrai de vrai. Que tu es une fille différente. Une qui ne lui ferait pas de mal. Une qui n’abuserait pas de lui, ni de sa confiance, comme tu as pu le faire par le passé. Que tout ce que tu lui dis, que tout ce que tu fais pour lui part d’une intention noble et sincère. Celle de renouer. Celle d’être là pour lui. De t’occuper de lui comme il a toujours su s’occuper de toi. Parce qu’ensemble, tu veux vraiment croire que vous pouvez vraiment aller mieux.

Mais dans quel monde est-ce que tu vis, Autumn?

Dans celui où le déni se fait toujours un peu plus confortable avec chaque jour qui passe. « Ça va, t’as pas trop le mal de mer? » Tu t’approches de Kieran doucement, sans oser le toucher même si l’envie de glisser une main dans son dos reste une éternelle tentation lorsqu’il est à proximité. Tu ne sais pas si Kieran a déjà pris un ferry par le passé, tu ne sais pas non plus s’il a un problème quelconque avec ce moyen de transport. Pour l’instant, tu gères. C’est particulier comme sensation, mais tu ne trouves pas ça désagréable. Et puis tu sais qu’une fois que vous aurez atteint l’île que t’a été décrite comme étant paradisiaque, le temps passé à bord de ce navire en vaudra grandement la peine. « Je pense que c’est la première fois que je prends un ferry. C’est pas comme si on était entouré par l’eau à Toowoomba non plus. » Tu ris doucement. Tu remplis le silence de tout ce qui te passe par la tête. Parler pour parler. Pour éviter d’aborder des sujets de conversations qui se veulent bien trop lourds, ceux qui reviennent pourtant sans cesse, peu importe ce que vous faites. « Je suis vraiment contente que tu aies accepté de m’accompagner. » Jusqu’à l’île. Jusqu’en Indonésie. Contente qu’il soit là. Qu’il soit avec toi, même si ce n’est pas exactement ça. Tu prends chaque morceau qu’il t’offre, peu importe si tu te retrouves simplement avec cette envie irrésistible d’en demander toujours plus.



(halstay #8) can this be our one last chance? P0rWgDf(halstay #8) can this be our one last chance? J36iNh6(halstay #8) can this be our one last chance? FyMeElc
(halstay #8) can this be our one last chance? QHnF9bK
(halstay #8) can this be our one last chance? U5iGBpI
(halstay #8) can this be our one last chance? IUJCx06
(halstay #8) can this be our one last chance? 7ZWT0EU
(halstay #8) can this be our one last chance? FximBIO
(halstay #8) can this be our one last chance? YtxTUla
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(halstay #8) can this be our one last chance? IAeu3cF ÂGE : trente-trois (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, refuse d’imposer son fardeau à quiconque. promis, il a essayé de s’aimer ; il n’y est pas parvenu.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels, en arrêt maladie.
LOGEMENT : il occupe actuellement une chambre dans le service psychiatrique de l’hôpital st-vincent.
(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_psm6uzdIBF1si63peo1_r1_400
POSTS : 2533 POINTS : 35

TW IN RP : dépression, pensées suicidaires, tentative de suicide, relation toxique, maltraitance, abus physiques et psychologiques, harcèlement scolaire, dépréciation, troubles anxieux, distorsion corporelle, mention d'agression physique (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, très proche de la dernière famille qui s’est occupée de lui ≈ souffre néanmoins de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ a quitté sa fiancée il y a deux ans, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé ≈ a fait une tentative de suicide fin novembre 2022.
CODE COULEUR : kieran bafouille en rosybrown.
RPs EN COURS : (halstay #8) can this be our one last chance? 6ba4a5983331b5e0b9e48b855e9d42773eb917bb
#8, #9 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(halstay #8) can this be our one last chance? 279f4c0ba307ff09f22c4b110fad4aa457d4934e
spencer #3 ⊹ i've been begging, hope you're listening. i've done my wrongs but i'm someone different.

(halstay #8) can this be our one last chance? Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #10 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(halstay #8) can this be our one last chance? F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
ally ⊹ oh, if i can take something to make me feel better than i'm feeling now and everything else will work itself out.

(16/06 - à l'image de ma vie, je contrôle plus rien)laila #2eliot #2birdie #2 & jordan #2jessalyn #2caitriona #2florayarajudealbane #1archie #4
RPs EN ATTENTE : andrew #2 › louisa #2 › primrose #2 › greta #1
RPs TERMINÉS : (halstay #8) can this be our one last chance? MokPW9e
(halstay #8) can this be our one last chance? 8978
kieyer ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(2001) ichabod (2015) laila #1autumn #1raphael #2 (2016) archie #1autumn #4 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1andrew #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6ivy #7peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2louisa #1ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1ottoautumn #5owen #1aleisha #1 (2022) raphael #9may #2primrose #1autumn #6ivy #8autumn #7spencer #2aleisha #2

autumn ua #1 (slasher)jina #1 (zombie)jina #2 (zombie)lena #2 (hunger games)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreenmurphy (ua)carlylena #2 (hunger games)ninasawyer #4

RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ladyfame ♡ (ava), aslongitsrealforyou, ethereal, hiddlestonss, harley, maurawrites, raquelgifs, mvttmrdck & marril96 (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(halstay #8) can this be our one last chance? Empty
Message(#) Sujet: Re: (halstay #8) can this be our one last chance? (halstay #8) can this be our one last chance? EmptyDim 10 Juil - 23:50



can this be our one last chance?

@AUTUMN GALLOWAY & KIERAN HALSTEAD
(c) harley

Il y a des personnes, quand elles se sentent redevables, qui n’hésitent pas à faire des dizaines de kilomètres en voiture ou à payer une addition astronomique pour tenter de remettre les compteurs à égalité. Et il y a Kieran, qui a accepté d’accompagner son ex à l’autre bout du monde pour un voyage qu’il n’a pas les moyens de se payer. Est-ce que ce trop-plein de dévotion surprendra quelqu’un ? Personne ? Bien. Est-ce une raison pour ignorer à quel point l’acte est insensé ? Non. Et si tu pensais que j’allais m’abstenir de tout commentaire, c’est bien mal me connaître, Kieran. Je ne vais pas te faire l’affront de te déclarer stupide ; mais ta décision l’est. Oh oui, qu’elle l’est, et si tu permets, j’aimerais même accentuer légèrement les choses : elle est stupide, ridicule, irréfléchie, idiote, absurde, ... je continue ou le message est passé ? Tu m’excuseras d’en douter ; je t’ai fait part de mes oppositions dès le moment où Autumn a verbalisé l’invitation et pour quel résultat ? Ouais, t’es là, à tanguer sur un bateau et à réprimer un début de mal de mer. C’est la version officielle ; est-ce que tu n’aurais pas plutôt la nausée à l’idée des raisons derrière ce voyage, qui commenceraient enfin à te paraître pour ce qu’elles sont ; déraisonnables ? Ce n’est même pas le fait de partir avec son ex. Certains arrivent à rester amis et un départ en vacances ensemble ne serait pas surprenant. Mais vous ? Toi et Autumn ? Ça va, tu comprends tout seul ou il faut encore que j’élabore ? Mauvais. Calcul. Très. Mauvais. Calcul. Je l’ai souligné, je l’ai hurlé même, à en martyriser sa boîte crânienne et ça n’a pas eu l’effet escompté jusqu’à aujourd’hui, jusqu’à ce qu’il se rende compte que cette fois-ci, il est bien à Semarang et qu’il ne peut pas reculer. Et je sais bien que tu t’agaces que je tienne la liste, mais... on peut dire que concernant les bonnes vieilles idées de merde, on tient une gagnante, hein ?

Je suis le premier à m’en surprendre ; il ne semble pas totalement en opposition avec ma manière de voir les choses. Il n’est pas aussi tranchant que moi ; il n’ira pas jusqu’à dénigrer le séjour, mais son anxiété gagne toujours un peu plus de terrain depuis qu’ils ont quitté Brisbane. Depuis qu’il n’y a plus que lui et Autumn, depuis qu’il est inévitable d’avoir à la côtoyer, depuis que la fuite n’est plus une option – vraiment ? C’est pas ce que tu fais, pourtant, Kieran ? Tu fuis la ville, tu fuis les rendez-vous médicaux, tu fuis Raphael, auprès de celle que tu as fui deux ans plus tôt. C’est presque ironique, presque comme une façon de boucler cette histoire de la même manière qu’elle a commencé. Est-ce vraiment une finalité ou le début d’un autre chapitre ? J’aimerais que ce soit la première option ; Kieran, lui, oscille entre les deux options. Une envie de mettre cette histoire derrière lui et le désir, jamais disparu même dans les heures les plus sombres, de croire à une fin différente. Mais on en a déjà parlé, toi et moi, de tout ça. De la manière dont l’histoire ne peut connaître d’autre issue, de la façon dont Autumn et toi ne pourrez jamais être compatibles parce que vous êtes deux bombes prêtes à exploser et que les dégâts de l’un font les séquelles de l’autre. Ce voyage ne changera pas l’histoire, Kieran. Je suis désolé de te l’apprendre ; je suis désolé d’insister sur cette vérité que tu refuses encore de voir. Et je suis désolé de ne pas avoir été assez efficace pour que tu cesses de te penser redevable, pour que ce sentiment dicte tes choix au détriment de ce que tu veux vraiment. Je suis désolé que tu ne sois pas en mesure de prendre les décisions avec le courage et la confiance que je te souhaitais ; sans quoi tu aurais refusé, sans quoi tu te ne serais pas retrouvé ici, dans cette posture indélicate. C’est indélicat ; quiconque connaissait leur historique s’en rendrait compte. Mais ils n’iraient pas chercher plus loin que le malaise liée à une fin de relation légèrement mouvementée et non pas tous les aboutissants derrière celle-ci. Derrière l’obligation qu’il a ressentie à l’accompagner ici après les récents événements ; ce sentiment de lui devoir quelque chose après cette nuit de novembre, et l’inquiétude de la laisser seule qui fait suite à cette soirée de mars. Il l’a abandonnée par le passé et il ne veut pas se rendre coupable d’une seconde absence dont les conséquences pourraient être bien plus dramatiques. Alors il a dit oui. Il a dit oui, scellant les chaînes autour de lui alors qu’il était parvenu à s’en libérer deux ans plus tôt.

Il s’en rend compte de tout ça, Kieran. Il n’arrive pas encore à formuler les choses avec autant de clarté, mais il en a conscience. Tout comme il a conscience que l’envie a aussi joué son rôle derrière son acceptation, cette même envie qu’il essaie de dissimuler pour ne pas réveiller mon agacement – comme si tu pouvais me cacher quelque chose, ah, ah. « Ça va, t’as pas trop le mal de mer? » La voix d’Autumn le rappelle à lui alors qu’il détourne le regard sur elle. « Ça va. » Il rétorque simplement alors que ses préoccupations sont autres. « Je pense que c’est la première fois que je prends un ferry. C’est pas comme si on était entouré par l’eau à Toowoomba non plus. » Il esquisse un sourire, aussi nostalgique qu’il n’est triste. Les rappels de leur vie à Toowoomba a le don de réchauffer autant que de briser un peu plus sur cœur ; quand il songe à tout ce qu’ils étaient, à tout ce qu’ils ont perdu. « Je crois que c’est ma première fois, à moi aussi. » Il souligne avant de reporter son regard sur le large. « Je sais pas encore quoi en penser. » Tout dépendra de la tenue de son estomac sur le long terme. « Je suis vraiment contente que tu aies accepté de m’accompagner. » Il reporte son attention sur la jeune femme, l’observe un instant. « Et je suis content que tu aies eu envie de faire ce voyage. » De partir, ailleurs, d’avoir un objectif, quelque chose à quoi se raccrocher. « Qu’est-ce que tu as prévu, durant le séjour ? » Il demande, tentant de ne pas donner l’impression de lui faire passer un interrogatoire alors qu’il poursuit : « Tu dors chez l’habitant ? » Il en aurait encore des milliers, des questions à poser pour s’assurer que ce voyage se passera au mieux pour elle, mais il se pince la lèvre pour les limiter, ne voulant pas l’étouffer alors qu’il veut simplement lui assurer que, cette fois-ci, il est là pour elle. Et toi, dans tout ça, Kieran ?



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
le désordre émotif
le désordre émotif
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans — oh no. (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : elle les croyait ensemble à nouveau, elle avait tort.
MÉTIER : le diplôme est finalement en poche, un pas de plus vers cette stabilité qu'elle désire mais qu'elle ne s'autorise pas pourtant, remettant constamment à demain les recherches d'emplois.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle partage avec un homme qu'elle connaît à peine.
(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_pha88yMv121rk450s_540
POSTS : 2079 POINTS : 20

TW IN RP : automutilation, dépression, trouble de la personnalité limite, pensées suicidaires, abus physique et mental.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
CODE COULEUR : Autumn parle (trop) en orangered.
RPs EN COURS : (10)cían #3kaikieran #8kieran #9letomason #2owen #2will.

flashbacksreese (décembre 2021).

univers alternatifskieran #2 (married).

(halstay #8) can this be our one last chance? 085e2079952faf79a7a9335839848adc1003aff5
halstay ☽ dancing in the moonlight, everything just felt right. i should have known better. i guess i know better now. someone i was seen by, someone who was so mine. i should have known better. i guess i know better now. i could spend my whole life searching for that feeling, but it won't be enough. you are my story i would rewrite so i could stop you leaving. cause this ending's all wrong. try to move on, but I know i'm a fool. any love that ain't you is a love that ain't true. i thought i was strong, but my heart hasn't moved. cause any love that ain't you is a love that ain't true.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

RPs EN ATTENTE : archie #4 › kieran #10 › you?

Spoiler:

RPs TERMINÉS :
(halstay #8) can this be our one last chance? 003e11e05fb8876ea94063dacd19fea216e69b21
halstayfell so deep we couldn't see, maybe we were never meant to be
#1 (fb)#2#3#4 (fb)#5#6#7#8.

(2022)cían #2owenaddiearchie #3.

(2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3birthday partycíanmason & birdiesawyer #1wyattzoyahunter #4archie #2sawyer #3.

flashbackshunter #1archie #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding)kieran #1 (slasher).


AVATAR : lucy boynton.
CRÉDITS : (av. murdock) › (sign. siren charms) › (gifs dan smith. harley) › (crackship hardway. sawyer) › (gifs. ethereal) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny › rosalie › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

(halstay #8) can this be our one last chance? Empty
Message(#) Sujet: Re: (halstay #8) can this be our one last chance? (halstay #8) can this be our one last chance? EmptyLun 11 Juil - 3:42


N’importe qui t’aurait dit que c’était une mauvaise idée, une très mauvaise idée. Sans doute que c’est pour cette raison bien précise, que tu n’as rien dit à personne. Que tu n’as pas chercher l’avis des quelques amis qui font encore partie de ton quotidien, des connaissances bien plus que des amis d’ailleurs, certains qui te connaissaient déjà à l’époque de Kieran, d’autres qui n’ont eu que des versions variables sur ce qui peut être les plus belles années de ta vie, ou les pires, selon ton humeur et selon ton interlocuteur. Qu’importe vraiment, quand tu n’as demandé l’avis de personne et que tu l’as fait quand même. Inviter Kieran. À Semerang. Loin de tout et de tout le monde. Coup de tête à la base – comme la plupart de tes idées et de tes décisions – tu ne pensais pas vraiment que tu arriverais à le convaincre de te suivre. Ça n’avait pas été si difficile pourtant. Ça voulait certainement dire quelque chose donc, te répétait constamment cette petite voix dans ta tête, celle qui ne lâchait jamais l’idée que ton histoire avec Kieran pourrait connaître une bien meilleure fin, si vous vous en donniez la chance. Et elle prenait de plus en plus de place, cette voix, contre ta logique et ta raison que tu terrais dans un coin, que tu ignorais à outrance comme tu savais si bien le faire. La deuxième chance sous un décor exotique et une envie de mettre le passé loin derrière. De le jeter dans l’océan et de ne plus jamais y repenser, rien de plus pratique considérant où vous vous trouvez actuellement. Oh, c’est qu’elle chantait de plus en plus fort la petite voix, elle prenait toute la place désormais et tu y croyais. Pire encore, tu t’y accrochais. Tu lui donnais raison sans jamais tenter de redescendre sur terre. Tu te sentais bien, bien près de lui, comme ça aurait toujours dû être le cas. Tu ne voulais plus voir tout le mal que tu lui avais fait, tout le mal que tu vous avais fait. Tu voulais fermer les yeux et ne voir que cette image de perfection que tu préparais depuis deux ans déjà. Oui, c’est ça. Tant pis si c’est loin de la réalité. Tant pis si la chute risque d’être brutale. Tant pis si tu risques de tomber sans parachute, sans rien pour ralentir la descente, sans rien pour amortir l’atterrissage. Tant pis. Tu vas bien de toute façon, plus rien ne peut t’atteindre, pas même le sol.

Pas même le manque évident d’enthousiasme de Kieran que tu tentes d’ignorer. Si tu ne l’adresses pas directement, alors ce n’est pas un problème, ce n’est pas quelque chose de réel, de concret. Tu peux te permettre de continuer à croire qu’il veut peut-être, tout au fond de lui, les mêmes choses que toi. Qu’il a les mêmes envies, les mêmes rêves pour vous deux. Tu peux continuer de fabuler alors que tu t’approches de lui, alors que tu lui fais des yeux doux, que tu lui offres ta voix la plus mielleuse, ton attitude la plus douce. Tout pour lui rappeler les traits de la Autumn dont il est autrefois tombé amoureux. Celle qui n’était malade, celle qui ne lui faisait pas mal, celle avec qui il pouvait s’imaginer un futur au point de se mettre un genou par terre un soir d’été et lui demander de l’épouser. Tu voulais qu’il retrouve cette Autumn-là, autant que tu voulais de nouveau être cette Autumn-là. Et si ce qui s’était passé à ton anniversaire compliquait un peu les choses, tu ne t’avouais pas vaincue pour autant. « Ça va. » Tu lui offres un simple sourire, tentant un peu plus d’ignorer la nonchalance du Halstead. Tu essayes de provoquer une réaction quelconque, en mentionnant ainsi Toowoomba. En mentionnant ainsi votre ancienne vie, vos vieux souvenirs, tout ce que vous avez perdu, mais qui n’est peut-être pas impossible de retrouver, avec un peu d’effort, un peu de volonté. Comme si les efforts et la volonté pouvaient réellement effacer les blessures que tu t’efforces d’effacer de ta mémoire et de ta peau. Comme si. « Je crois que c’est ma première fois à moi aussi. » La simple idée d’encore partager des premières fois avec Kieran te fait vraiment plaisir, sûrement trop d’ailleurs. « Je sais pas encore quoi en penser. » Tu échappes un petit rire, cette fois-ci, tu ne retiens pas le mouvement de ta main qui prend doucement place sur son bras. D’un naturel qui se veut un brin trop forcé, mais dont la sensation est toujours aussi agréable. Pour toi, du moins. « Je crois qu’il n’en reste pas trop long, avant qu’on arrive sur l’île. » Tu essayes de te faire rassurante, comme si de quelques mots seulement, tu pouvais effacer toute trace de nausées. À coup de sourires charmants et de battements de cils, tout passera mieux, non? Oh ce que tu peux être naïve quand tu t’y mets, Autumn. « Si tu regardes ailleurs que les vagues, ça aide à diminuer cette sensation de tanguer. » Alors regarde-moi, Kieran, s’il-te-plaît. Me vois-tu comme j’ai besoin que tu me vois?

« Et je suis content que tu aies eu envie de faire ce voyage. » Encore une fois, ce n’est pas exactement ce que tu espérais entendre, et c’est bien plus difficile que prévu, de ne pas le laisser voir que ton sourire se crispe peu à peu, alors qu’il ne suit pas le dialogue que tu t’étais créée de toutes pièces dans ta tête. C’est qu’il y a certains travers qui sont plus difficiles à irradier que d’autres, de toute évidence. « C’est exactement ce dont j’avais besoin. J’espère que ça te fera du bien, à toi aussi. » Lui aussi, il en avait besoin, tu en étais convaincu. Lui aussi, avait eu son lot de moments difficiles dans les six derniers mois et ce voyage, c’était une occasion de se concentrer sur lui, sur le beau, sur le futur. Celui dans lequel tu tentes si fort de te faire une place, bien évidemment. « Qu’est-ce que tu as prévu, durant le séjour? » « Rien de couler dans le béton jusqu’à maintenant. » Traduction : je suis ouverte à toutes tes suggestions, si jamais tu en as. Mon horaire sera le tien, si tu le souhaites. « J’aime bien faire au jour le jour quand je voyage. » que tu justifies, comme si ça pouvait vraiment expliquer ta réticence à te faire des plans qui n’impliqueraient pas Kieran d’une manière ou d’une autre. « Tu dors chez l’habitant? » Tu fais signe que oui de la tête. « Ma famille est merveilleuse. Ils habitent dans une grande maison, tu devrais voir, c’est magnifique et spacieux. J’ai même ma propre salle de bain, et les deux autres australiennes qui restent là aussi. » Et de ce que tu avais entendu de d’autres australiens participant au même échange, tu avais été très chanceuse de tomber sur eux. « Toi aussi? » que tu lui demandes, presque certaine que c’était l’option qui faisait le plus de sens pour lui aussi. Tu espérais sincèrement qu’il ait eu autant de chance que toi avec sa famille d’accueil, presque autant que tu espérais que non, pour pouvoir lui offrir de rester avec toi, s’il en avait réellement besoin, toujours à la recherche de la moindre raison et occasion de créer des rapprochements quelconque. Comme ta main toujours sur son bras, par exemple. De ta main libre, tu pointes l’île qui se fait désormais visible à l’œil nue, à quelques mètres de vous. « Je te l’avais dit que ça en vaudrait la peine. » que tu murmures, tout ton corps se rapprochant du sien, sourire éclatant aux lèvres alors que tu te perds déjà sous la vue infinie de la plage aux sables blancs contre laquelle le ferry viendra très rapidement se placer.
@Kieran Halstead (halstay #8) can this be our one last chance? 1949770018



(halstay #8) can this be our one last chance? P0rWgDf(halstay #8) can this be our one last chance? J36iNh6(halstay #8) can this be our one last chance? FyMeElc
(halstay #8) can this be our one last chance? QHnF9bK
(halstay #8) can this be our one last chance? U5iGBpI
(halstay #8) can this be our one last chance? IUJCx06
(halstay #8) can this be our one last chance? 7ZWT0EU
(halstay #8) can this be our one last chance? FximBIO
(halstay #8) can this be our one last chance? YtxTUla
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(halstay #8) can this be our one last chance? IAeu3cF ÂGE : trente-trois (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, refuse d’imposer son fardeau à quiconque. promis, il a essayé de s’aimer ; il n’y est pas parvenu.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels, en arrêt maladie.
LOGEMENT : il occupe actuellement une chambre dans le service psychiatrique de l’hôpital st-vincent.
(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_psm6uzdIBF1si63peo1_r1_400
POSTS : 2533 POINTS : 35

TW IN RP : dépression, pensées suicidaires, tentative de suicide, relation toxique, maltraitance, abus physiques et psychologiques, harcèlement scolaire, dépréciation, troubles anxieux, distorsion corporelle, mention d'agression physique (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, très proche de la dernière famille qui s’est occupée de lui ≈ souffre néanmoins de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ a quitté sa fiancée il y a deux ans, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé ≈ a fait une tentative de suicide fin novembre 2022.
CODE COULEUR : kieran bafouille en rosybrown.
RPs EN COURS : (halstay #8) can this be our one last chance? 6ba4a5983331b5e0b9e48b855e9d42773eb917bb
#8, #9 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(halstay #8) can this be our one last chance? 279f4c0ba307ff09f22c4b110fad4aa457d4934e
spencer #3 ⊹ i've been begging, hope you're listening. i've done my wrongs but i'm someone different.

(halstay #8) can this be our one last chance? Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #10 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(halstay #8) can this be our one last chance? F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
ally ⊹ oh, if i can take something to make me feel better than i'm feeling now and everything else will work itself out.

(16/06 - à l'image de ma vie, je contrôle plus rien)laila #2eliot #2birdie #2 & jordan #2jessalyn #2caitriona #2florayarajudealbane #1archie #4
RPs EN ATTENTE : andrew #2 › louisa #2 › primrose #2 › greta #1
RPs TERMINÉS : (halstay #8) can this be our one last chance? MokPW9e
(halstay #8) can this be our one last chance? 8978
kieyer ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(2001) ichabod (2015) laila #1autumn #1raphael #2 (2016) archie #1autumn #4 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1andrew #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6ivy #7peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2louisa #1ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1ottoautumn #5owen #1aleisha #1 (2022) raphael #9may #2primrose #1autumn #6ivy #8autumn #7spencer #2aleisha #2

autumn ua #1 (slasher)jina #1 (zombie)jina #2 (zombie)lena #2 (hunger games)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreenmurphy (ua)carlylena #2 (hunger games)ninasawyer #4

RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ladyfame ♡ (ava), aslongitsrealforyou, ethereal, hiddlestonss, harley, maurawrites, raquelgifs, mvttmrdck & marril96 (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(halstay #8) can this be our one last chance? Empty
Message(#) Sujet: Re: (halstay #8) can this be our one last chance? (halstay #8) can this be our one last chance? EmptyJeu 18 Aoû - 21:20



Le regard porté devant lui sans même accorder la moindre attention à un horizon qu’il ne reverra pas de sitôt, Kieran s’interroge sur les raisons qui l’ont mené jusqu’ici. À première vue, il ne s’agit de rien d’autre que d’une proposition de voyage qui a été acceptée – l’envie de voir autre chose qu’un pays qu’il n’a jamais quitté, le besoin de changer d’air, aussi, ont contribué à sa décision. Ce n’est certainement pas une fausse raison – je sais à quel point il rêve de découvrir le monde et qu’il ne pouvait décemment pas manquer une occasion qui ne se présentera peut-être jamais plus – mais ce n’est pas non plus la principale. Il aurait voulu autant que moi que ce soit le cas. Que son désir de liberté, de sensations et de découvertes soient les moteurs à cette escapade à des milliers de kilomètres de Brisbane. Qu’il s’agirait d’un voyage qui viserait à cocher certains numéros de la liste de ses désirs plutôt que de barrer la culpabilité qu’il ressent à l’égard d’Autumn depuis leurs retrouvailles, doucement transformée en reconnaissance. Mais quelle reconnaissance au juste, Kieran ? De t’avoir sauvé si près du but, alors même que tu pouvais passer pour un dommage collatéral et non pas un lâche ? Tu sais autant que moi que tu n’es pas si reconnaissant que ça, et que si tes valeurs morales ne t’obligeaient pas à rendre la pareille, l’intrusion dont a fait preuve la jeune femme ce soir-là serait source d’agacement plus que de gratitude. Il aurait même pu craquer le soir de son anniversaire, où toute sa détresse faisait écho à la sienne. Un instant, il avait eu envie de lui dire ce qu’il avait ressenti à l’idée d’être sauvé, partager avec quelqu’un qui le comprendrait mieux que quiconque ce renoncement qui va à l’encontre de l’instinct de survie et dont il avait été le premier à s’en surprendre. Mais si dans leur affliction respective demeure les derniers points communs entre eux, ce n’est pas suffisant pour prétendre se comprendre. Elle n’aurait probablement pas compris pourquoi ce couteau planté dans sa chair avait été la source d’autant de réjouissance de sa part et pourquoi son arrivée avait mis un terme à tous ses espoirs les plus enfouis, tout comme il n’aurait pas pu comprendre les raisons l’ayant amenée à rechuter après qu’elle lui ait pourtant assuré qu’elle avait été en mesure de se reprendre en main. Il aurait pu craquer ce soir-là mais ne l’avait pas fait, le silence restant sa meilleure arme quand vient le moment de communiquer.

Et aujourd’hui ne fait pas exception à la règle, alors qu’à mesure que le bateau s’approche de l’île, Kieran n’arrive pas à comprendre comment il en est arrivé-là. Comment en l’espace de quelques semaines, la nécessité d’oublier Autumn a fait place au besoin de ne jamais la savoir loin de lui. Et si j’ai souvent l’impression d’avoir failli à la mission avec toi, Kieran, le simple fait que tu te poses la question me prouve que tout n’est peut-être pas perdu. C’est vrai ça, comment vous en êtes arrivés-là ? Les signaux que son corps lui renvoient en présence d’Autumn ne sont pas les mêmes que le soir où il a laissé cette lettre sans jamais se retourner, que le jour où leurs chemins se sont croisés pour la première fois après deux ans d’ignorance. Ils ne sont pas non plus ceux qui l’animaient au moment des premiers rendez-vous, au moment où il a posé ce genou par terre en étant persuadé de prendre la meilleure décision de sa vie. C’est un entre-deux, ce sont des émotions sur lesquelles il n’arrive pas encore à statuer, qui l’enveloppe d’une certaine nostalgie autant qu’elles ne l’entraînent dans un malaise persistant. Je n’ai même pas besoin de lui rappeler la détresse qui était la sienne quand leurs chemins se sont recroisés, Kieran ne l’a jamais vraiment oublié, encore moins en se demandant comment, à partir de ce moment-là, ils ont fini par partir ensemble si loin de tout ce qu’ils ont toujours connu. Rien ne laissait présager ces instants qu’ils s’apprêtent à vivre et Kieran ne goûte pas au sentiment de liberté après lequel il court désespérément, mais bien à l’impression d’être entravé. Et si tu identifies si bien les choses, c’est parce que tu les reconnais, pas vrai ?

La main qu’Autumn glisse sur son bras le ramène sur terre. « Je crois qu’il n’en reste pas trop long, avant qu’on arrive sur l’île. » Il met quelques instants à reporter son regard sur la jeune femme et loin de le rassurer, il sent son estomac se nouer. Que feront-ils, une fois sur l’île ? Est-ce qu’il devra constamment rester près d’elle pour s’assurer qu’elle ne ment pas, cette fois-ci, et qu’elle va mieux ? « Si tu regardes ailleurs que les vagues, ça aide à diminuer cette sensation de tanguer. » - « Oh, ok. » Mais son regard n’arrive pas à ignorer les vagues, qui ne sont finalement pas les seules responsables de ses nausées. « C’est exactement ce dont j’avais besoin. J’espère que ça te fera du bien, à toi aussi. » À ces mots il détourne légèrement la tête pour l’observer du coin de l’œil, un léger sourire au coin des lèvres. « Je pense, oui. Je suis jamais parti aussi loin. » L’aveu n’a rien d’inédit, elle sait mieux que personne qu’il n’a jamais quitté l’Australie et que son épopée la plus marquante a été le moment où il a été déraciné de Nouvelles-Galles du Sud pour arriver dans le Queensland. L’expérience ne l’avait pas particulièrement séduite, raison pour laquelle il ne s’est probablement jamais autorisé remettre ses repères à l’épreuve avant aujourd’hui. « Rien de couler dans le béton jusqu’à maintenant. » Autumn, elle, s’en fiche bien de ses marques et ce constat lui tire un maigre sourire – elle a toujours fait selon ses envies du moment et c’était bien ce qui lui plaisait – avant que ça ne devienne désastreux, pas vrai, Kieran ? « J’aime bien faire au jour le jour quand je voyage. » - « Je me souviens, oui. » Quand lui n’arrive pas à concevoir de ne pas avoir un programme détaillé qui lui permet d’anticiper chaque journée et de prévoir le moindre imprévu avant même qu’il n’arrive. « Mais t’as des envies particulières ou pas du tout ? » Il insiste quelque peu, ayant besoin de s’assurer que la jeune femme ne compte pas seulement vivre de son impulsivité durant le séjour – ils savent aussi bien l’un que l’autre que ça n’a rien de bon, même dans un tel contexte ; surtout pas dans un tel contexte si l’on prend en compte cette soirée de mars qu’il n’arrive pas à oublier. « Ma famille est merveilleuse. Ils habitent dans une grande maison, tu devrais voir, c’est magnifique et spacieux. J’ai même ma propre salle de bain, et les deux autres australiennes qui restent là aussi. » Il écarquille légèrement les yeux, surpris autant que jaloux quant à cette description qui s’éloigne de celle qu’il peut faire de son logement. « Tu vas pas avoir envie de repartir s’ils t’accueillent ainsi. » Il souligne avec un rire timide. Un coup d’œil à l’horizon – qu’il prend le temps d’admirer cette fois – suffit à comprendre que cette île peut transformer les touristes en locaux en un rien de temps. « Tu les connais, les filles qui sont avec toi ? » Il continue de poser des questions, toutes celles qui lui permettraient d’aborder le voyage aussi sereinement que possible. « Toi aussi? » Secouant légèrement la tête par la négative, c’est un soupir qui s’échappe finalement de ses lèvres. « Non, ils ont prévu une tente dans leur jardin. J’essaie de me dire que les bestioles qui y vivent sont sûrement moins pires que celles qu’on a chez nous. » Même s’il n’a pas pour habitude de se réveiller nez-à-nez avec une araignée qui fait la taille de son poing sous prétexte qu’il vit en Australie – et il aimerait tout autant rester ignorant de la faune locale. « Je te l’avais dit que ça en vaudrait la peine. » Elle pointe du doigt l’île dont ils se rapprochent et Kieran s’avoue vaincu, toujours sur l’horizon alors qu’il sent la jeune femme plus proche de lui, que son bras effleure le sien à la ferveur des vagues. « J’en ai jamais douté. » Il précise avec un léger sourire alors qu’ils amarrent et qu’une dizaine de minutes plus tard, ils sont désormais libres de leurs mouvements. « Tu veux rejoindre ta famille tout de suite ou tu veux déjà faire un tour de l’île ? » Il la questionne, car si son programme se décide au jour le jour, le sien aussi ; plus particulièrement, il se calque sur celui de la jeune femme.

@Autumn Galloway (halstay #8) can this be our one last chance? 1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
le désordre émotif
le désordre émotif
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans — oh no. (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : elle les croyait ensemble à nouveau, elle avait tort.
MÉTIER : le diplôme est finalement en poche, un pas de plus vers cette stabilité qu'elle désire mais qu'elle ne s'autorise pas pourtant, remettant constamment à demain les recherches d'emplois.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle partage avec un homme qu'elle connaît à peine.
(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_pha88yMv121rk450s_540
POSTS : 2079 POINTS : 20

TW IN RP : automutilation, dépression, trouble de la personnalité limite, pensées suicidaires, abus physique et mental.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
CODE COULEUR : Autumn parle (trop) en orangered.
RPs EN COURS : (10)cían #3kaikieran #8kieran #9letomason #2owen #2will.

flashbacksreese (décembre 2021).

univers alternatifskieran #2 (married).

(halstay #8) can this be our one last chance? 085e2079952faf79a7a9335839848adc1003aff5
halstay ☽ dancing in the moonlight, everything just felt right. i should have known better. i guess i know better now. someone i was seen by, someone who was so mine. i should have known better. i guess i know better now. i could spend my whole life searching for that feeling, but it won't be enough. you are my story i would rewrite so i could stop you leaving. cause this ending's all wrong. try to move on, but I know i'm a fool. any love that ain't you is a love that ain't true. i thought i was strong, but my heart hasn't moved. cause any love that ain't you is a love that ain't true.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

RPs EN ATTENTE : archie #4 › kieran #10 › you?

Spoiler:

RPs TERMINÉS :
(halstay #8) can this be our one last chance? 003e11e05fb8876ea94063dacd19fea216e69b21
halstayfell so deep we couldn't see, maybe we were never meant to be
#1 (fb)#2#3#4 (fb)#5#6#7#8.

(2022)cían #2owenaddiearchie #3.

(2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3birthday partycíanmason & birdiesawyer #1wyattzoyahunter #4archie #2sawyer #3.

flashbackshunter #1archie #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding)kieran #1 (slasher).


AVATAR : lucy boynton.
CRÉDITS : (av. murdock) › (sign. siren charms) › (gifs dan smith. harley) › (crackship hardway. sawyer) › (gifs. ethereal) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny › rosalie › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

(halstay #8) can this be our one last chance? Empty
Message(#) Sujet: Re: (halstay #8) can this be our one last chance? (halstay #8) can this be our one last chance? EmptyMar 20 Sep - 8:00


Il y a tout ce dont tu pourrais avoir besoin, juste ici. Une vue paradisiaque, de la nouveauté partout où tu poses ton regard, une échappatoire à ton quotidien et Kieran. Oui, vraiment, tu ne pourrais rien demander de plus, même si tu n’es pas certaine de saisir comment vous en êtes arrivés là. Ça te fait plaisir, peut-être que ça ne devrait pas. Tu te fais tous pleins de films, ça, la toute petite partie logique de ton cerveau sait que tu ne devrais pas, mais ça fait longtemps que tu ne l’écoutes plus, cette voix-là de la raison. Tu préfères te perdre un peu plus loin dans les parties malades de ton esprit, celles qui te permettent (t’obligent?) de ressentir tout en puissance, en grandeur. Pas juste les mauvaises émotions, les belles aussi. Comme ces papillons qui virevoltent dans le fond de ton estomac chaque fois que tu poses les yeux sur Kieran. Tu veux croire que c’est de l’amour qui n’a jamais disparu, des sentiments que tu as toujours conservé à son égard. Qu’importe si en fait, c’est ton corps qui tente de te signaler que c’est un stress que tu ne devrais pas imposer, ni à toi, ni au Halstead. Qu’importe si une fois de plus, ton corps, ta tête et ton cœur se font la guerre? Ça fait longtemps que tu as arrêté de compter les points entre eux de toute façon. Là, il y a ton cœur qui veut que tu te rapproches de Kieran, ton corps qui écoute quand tu viens légèrement le frôler, ta tête qui oublie absolument tout dès que sa peau entre en contact avec la tienne, même aussi légèrement. « Oh, ok. » qu’il répond tout simplement à ton conseil, son regard néanmoins toujours posé vers l’océan. Tu voudrais qu’il se détende, qu’il profite de ce moment comme toi tu en profites, qu’il oublie tout le reste, mais tu connais assez Kieran pour savoir que ce n’est pas dans ses habitudes, de facilement s’oublier dans l’instant présent. « Je pense, oui. Je suis jamais parti aussi loin. » « Peut-être que ça te donnera la piqûre pour les voyages. » que tu suggères avec un sourire, ta mission de lui trouver de nouveaux intérêts toujours en arrière-plan, des commentaires que tu n’entends même plus, avec des intentions qui peuvent être mal-interprétés, même si ce n’a jamais été ton attention.

Tu n'as pas vraiment de plan pour ce voyage. Si tu as toujours aimé l’idée d’être organisée, d’être de ceux qui savent bien classer les choses, préparer les horaires et tenir un agenda parfaitement à jour, tu n’as jamais réussi à exceller dans cet art qui te serait pourtant bien utile pour ton futur travail d’enseignante. Tu es plutôt une pro de l’improvisation, trop souvent sous l’effet de tes humeurs qui contrôlent tout et n’importe quoi. Cette escapade indonésienne n’est qu’une preuve de plus à cette liste qui s’allonge un peu trop rapidement dernièrement. « Je me souviens, oui. » Tu lui rends son sourire, souhaitant replongée toi aussi dans cette nostalgie des bons moments, des beaux moments, comme tes petites manies et toutes ces choses qu’il aimait tant chez toi, à l’époque. « T’aimais ça, que je te sorte de ta zone de confort. » que tu lui rappelles avec ta petite voix de fille cute, comme si tu pensais que ça pouvait encore avoir le même effet sur lui aujourd’hui qu’à l’époque. Peut-être. En ce moment, tu as envie de croire que tout est possible, prise dans une effervescence dont la chute risque d’être amèrement douloureuse. Mais ça, tu refuses simplement d’y penser. « Mais t’as des envies particulières ou pas du tout? » « Je veux profiter de la plage et des paysages, surtout. » que tu avoues sans grande surprise. Oui, vous aviez des plages magnifiques en Australie, mais tu voulais découvrir celles du pays, tout comme tu souhaitais simplement te laisser te guider par tes envies du jour. Idéalement, tu voulais faire tout ça avec le Halstead à tes côtés. « Tu vas pas avoir repartir s’ils t’accueillent ainsi. » Tu échappes un rire. « Ça pourrait être un problème. » Vous veniez à peine d’arriver que tu savais que ce serait sans aucun doute difficile pour toi de repartir. De laisser cet univers paradisiaque dans lequel tu n’as pas apporté le moindre de tes problèmes (ou du moins, tu essayes de t’en convaincre) pour retrouver une routine dans laquelle tu es plus souvent qu’autrement misérable, peu importe ce que tu t’efforces de dire à Kieran pour le rassurer suite à ce qui s’est passé au mois de mars. Ouais, ça pourrait être un problème, un avec lequel tu géreras plus tard, ou jamais, qu’importe. Tu veux être dans le présent, tannée de te torturer avec le passé, pas prête à faire face au futur. « Tu les connais, les filles qui sont avec toi? » Tu fais signe que non de la tête. Tu ne savais pas non plus si tu chercherais tant que ça à socialiser avec elles. Elles n’étaient pas celles avec qui tu voulais réellement profiter de ce voyage. « Non, ils ont prévu une tente dans leur jardin. J’essaie de me dire que les bestioles qui y vivent sont sûrement moins pires que celles qu’on a chez nous. » « Tu pourras dormir à la belle étoile. » que tu essayes de romantiser, réalisant qu’une tente dans un jardin, ça n’avait pas exactement le même attrait qu’une suite privée dans une maison immense. « Tu te souviens quand on a fait du camping à Gold Coast? » Peut-être bien que tu avais envie de revisiter le passé un peu finalement, seulement les moments qui te font plaisir toutefois. Ce moment-là, tu t’en souviens parfaitement. Les long kilomètres de plage au sable blanc, les problèmes avec la tente et votre décision de juste vous installer sous le ciel étoilé avec le strict minimum.

« J’en ai jamais douté. » L’île est tout ce que tu aurais pu espérer, même plus encore. Mais tu n’es pas pressée d’aller te poser chez ta famille d’accueil. Tu comprendrais que Kieran préférerait aller se poser, mais de ton côté, tu considères que la journée est encore jeune et qu’il y a tant à faire. Et idéalement, à faire ensemble. « Tu veux rejoindre ta famille tout de suite ou tu veux déjà faire un tour de l’île? » « J’ai bien envie d’aller me promener un peu. » que tu annonces, l’invitation bien présente dans le fond de ta voix. « Je suis vraiment contente, qu’on puisse faire ça ensemble. » Tu hésites un peu avant de lever la tête vers lui, alors qu’à l’horizon le ferry retrace en chemin inverse sur l’eau. « Y’a trop de choses qu’on a pas eu l’occasion de faire ensemble, avant. » Et même si c’est loin d’être comme avant, ce maintenant avec lui est mieux que les dernières années sans lui. Du moins, il y a longtemps que tu t’es convaincue qu’être près de lui, peu importe la forme, est mieux que de ne pas l’avoir dans ta vie.
@Kieran Halstead (halstay #8) can this be our one last chance? 1949770018



(halstay #8) can this be our one last chance? P0rWgDf(halstay #8) can this be our one last chance? J36iNh6(halstay #8) can this be our one last chance? FyMeElc
(halstay #8) can this be our one last chance? QHnF9bK
(halstay #8) can this be our one last chance? U5iGBpI
(halstay #8) can this be our one last chance? IUJCx06
(halstay #8) can this be our one last chance? 7ZWT0EU
(halstay #8) can this be our one last chance? FximBIO
(halstay #8) can this be our one last chance? YtxTUla
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(halstay #8) can this be our one last chance? IAeu3cF ÂGE : trente-trois (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, refuse d’imposer son fardeau à quiconque. promis, il a essayé de s’aimer ; il n’y est pas parvenu.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels, en arrêt maladie.
LOGEMENT : il occupe actuellement une chambre dans le service psychiatrique de l’hôpital st-vincent.
(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_psm6uzdIBF1si63peo1_r1_400
POSTS : 2533 POINTS : 35

TW IN RP : dépression, pensées suicidaires, tentative de suicide, relation toxique, maltraitance, abus physiques et psychologiques, harcèlement scolaire, dépréciation, troubles anxieux, distorsion corporelle, mention d'agression physique (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, très proche de la dernière famille qui s’est occupée de lui ≈ souffre néanmoins de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ a quitté sa fiancée il y a deux ans, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé ≈ a fait une tentative de suicide fin novembre 2022.
CODE COULEUR : kieran bafouille en rosybrown.
RPs EN COURS : (halstay #8) can this be our one last chance? 6ba4a5983331b5e0b9e48b855e9d42773eb917bb
#8, #9 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(halstay #8) can this be our one last chance? 279f4c0ba307ff09f22c4b110fad4aa457d4934e
spencer #3 ⊹ i've been begging, hope you're listening. i've done my wrongs but i'm someone different.

(halstay #8) can this be our one last chance? Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #10 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(halstay #8) can this be our one last chance? F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
ally ⊹ oh, if i can take something to make me feel better than i'm feeling now and everything else will work itself out.

(16/06 - à l'image de ma vie, je contrôle plus rien)laila #2eliot #2birdie #2 & jordan #2jessalyn #2caitriona #2florayarajudealbane #1archie #4
RPs EN ATTENTE : andrew #2 › louisa #2 › primrose #2 › greta #1
RPs TERMINÉS : (halstay #8) can this be our one last chance? MokPW9e
(halstay #8) can this be our one last chance? 8978
kieyer ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(2001) ichabod (2015) laila #1autumn #1raphael #2 (2016) archie #1autumn #4 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1andrew #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6ivy #7peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2louisa #1ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1ottoautumn #5owen #1aleisha #1 (2022) raphael #9may #2primrose #1autumn #6ivy #8autumn #7spencer #2aleisha #2

autumn ua #1 (slasher)jina #1 (zombie)jina #2 (zombie)lena #2 (hunger games)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreenmurphy (ua)carlylena #2 (hunger games)ninasawyer #4

RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ladyfame ♡ (ava), aslongitsrealforyou, ethereal, hiddlestonss, harley, maurawrites, raquelgifs, mvttmrdck & marril96 (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(halstay #8) can this be our one last chance? Empty
Message(#) Sujet: Re: (halstay #8) can this be our one last chance? (halstay #8) can this be our one last chance? EmptyLun 26 Sep - 22:37



Le mal de mer n’est pas tant lié à celle-ci qu’à l’anxiété qu’il ressent depuis leur départ, depuis le moment même où il accepté ce voyage. Et si la nervosité est un trait de personnalité comme un autre pour un Kieran qui l’est constamment, il ne peut pas nier que la présence d’Autumn accentue celui-ci. Pour le meilleur, avec ce voyage qu’il ne se serait jamais permis de faire dans d’autres circonstances et dont le fait de ne pas l’avoir organisé lui fait peur, et pour le pire, avec cette proximité avec la rouquine dont il a autant rêvé que craint. Elle lui fait du bien, oui, il ne peut pas le nier. Elle te fait du mal aussi, Kieran. Il m’entend, mais il n’écoute pas, sans quoi il ne serait probablement pas ici aujourd’hui. Mais il a envie de croire que la distance est suffisante pour effacer toutes les fautes passées. Il a aussi envie de croire que ce voyage est l’occasion de remettre les choses à plat, peu importe la finalité que ça donnera à cette relation qu’il est impossible de décrire aujourd’hui. Partagé entre l’envie de croire à une nouvelle chance autant qu’à la douleur de l’avoir si près de lui, Kieran espère aussi trouver ces réponses-là. Sauf qu’on ne part pas en voyage avec son ex si l’on a aucune intention, Kieran. Et si tu es tenté d’en avoir ; rappelle-toi qu’elle est mariée. Ça fait mal, n’est-ce pas ? Même si ça ne veut rien dire, même si c’est au premier connard venu, même si l’union a peut-être déjà été annulée, toujours est-il qu’elle t’a remplacé. Et si tu refuses de voir la vérité, je vais le faire pour toi. Peu importe si c’est bien avec toi qu’elle est là aujourd’hui, ça n’efface rien, ça n’efface pas le fait d’avoir été remplacé. Et vous savez le pire dans tout ça ? Il ne s’en étonne même pas. Si j’essaie de lui rappeler qu’il l’a vue dans ses plus mauvais jours, il s’accroche aux plus beaux, et il comprend qu’on puisse tomber amoureux d’elle, il comprend qu’on puisse vouloir lier son destin au sien sans y réfléchir, sans même la connaître. Elle a tout pour elle, l’originalité, le répondant, la gentillesse, l’humour, la tendresse et tant d’autres choses qui font d’elle une femme qu’on envie ou désire, c’est selon. Il est passé par les deux ; il est encore en plein dedans, tout en sachant que ce sont des sentiments qu’il n’a plus le droit d’avoir à son égard. Ça ne l’étonne pas non plus d’avoir été remplacé car contrairement à elle, il n’a rien d’unique et on ne peut pas dire que la liste de ses qualités soit aussi longue que celle de la jeune femme. Il est facile de l’ignorer, encore plus facile de l’oublier ; peu importe si ce sont ses propres croyances et non des faits avérés. « Peut-être que ça te donnera la piqûre pour les voyages. » C’est le problème, Autumn. Ça lui donnera la piqûre pour les voyages, mais pas n’importe lesquels ; ceux qui se font à tes côtés.

Et en parfait suiveur, ce sera à elle de dicter le déroulé du voyage, Kieran s’étant contenté d’accepter et comme toujours, de rester silencieux sur ses propres envies – de toute façon, elles n’auraient probablement pas leur place dans un tel contexte. « T’aimais ça, que je te sorte de ta zone de confort. » Un léger rire s’échappe d’entre ses lèvres avant que les souvenirs ne le rattrapent. Il aimait ça, au début. Et puis, il restait bien trop enfermé dans sa zone de confort pour leur permettre d’évoluer ; s’il peut reconnaître cet aspect-là, il peine à considérer toutes les disputes que cela a impliqué, alors même qu’il n’ignore pas le poids des responsabilités qui sont les siennes dans cette histoire. « J’aime toujours. » Oh non, non, ne va pas sur ce terrain, Kieran. « Qu’on me sorte de ma zone de confort. » Il se reprend, bien que ce « on » ne dupe personne – et certainement pas moi. « Je veux profiter de la plage et des paysages, surtout. » La plage et le paysage. Sortir, ne pas rester seule avec ses pensées, c’est une option qui lui plaît et qui lui fera du bien à lui-aussi. Ouais, essaie de t’en convaincre, Kieran. « Alors on profitera de la plage et des paysages. » Dans tous les cas, vu la beauté du lieu les entourant, ils auront de quoi s’occuper l’esprit – comme si c’était ça qui occupait leurs pensées. « Ça pourrait être un problème. » Oui, pour lui ça pourrait être un problème qu’elle ne revienne pas. Pour moi, ce serait l’arrachage de pansement brutal mais efficace dont il a tant besoin. « Je pense qu’il y a pire que de vivre ici. » Il dit avec un sourire, en observant l’horizon. Oui, c’est un bel endroit pour repartir de zéro, même de manière temporaire. Sauf que ce ne sera pas que vous deux, durant ce voyage, Kieran. Que tout ceci vise avant tout à t’assurer qu’elle va bien et non pas à t’assurer que vous allez bien, ensemble.

Elle ne connait pas les filles qui seront avec elle et ça ne l’étonne pas, lui-même ne connait pas ceux qui partageront sa tente – quelle ambiance. « Tu pourras dormir à la belle étoile. » - « Avec des inconnus ? Super. » Il râle gentiment, Kieran n’étant pas particulièrement connu pour être à l’aise avec des inconnus, alors dormir si près d’eux, alors même qu’il tient à son intimité et à éviter toute proximité avec les autres, même lorsqu’il les connaît, on ne peut pas dire que ce soit son séjour de rêve. « Tu te souviens quand on a fait du camping à Gold Coast? » Il secoue la tête par l’affirmative alors qu’un sourire naît sur ses lèvres. « C’était bien parce que les conditions étaient réunies pour que ça le soit, ce jour-là. » Que dormir à la belle étoile ne représentait pas un problème, compte tenu du fait qu’il était avec Autumn et que ça suffisait à son confort. « Là, disons que... je suis pas à l’abri de finir dans le premier hôtel que je trouve. » Dramatique ? À peine. « J’ai bien envie d’aller me promener un peu. » La jeune femme décide du programme quand le bateau arrive et il ne s’en plaint pas – elle a toujours été plus doué pour faire un choix. « Je suis vraiment contente, qu’on puisse faire ça ensemble. » Se calquant sur ses pas alors qu’il entame déjà leur promenade, il finit par croiser son regard dans lequel il se noie une seconde de trop – comme si c’était d’aujourd’hui, Kieran. « Y’a trop de choses qu’on a pas eu l’occasion de faire ensemble, avant. » - « Comme quoi ? » Il demande aussitôt, simplement par curiosité de connaître la liste de ce qu’elle voudrait qu’il fasse ensemble, se rétractant rapidement en réalisant qu’il n’a pas le droit de poser une telle question. Et il baisse la tête, rougit un peu, réfléchit beaucoup. Il voudrait lui dérouler la liste de toutes ces choses qu’ils n’ont effectivement pas faites ensemble et qu’il regrette ; il songe surtout au fait qu’il n’est plus celui qui doit avoir ce rôle. « Je veux dire, je sais Autumn, mais... c’est plus avec moi que tu dois faire ça, je crois. » Oh et je sens à quel point son cœur se brise à cet instant. Parce qu’il voudrait justement être cette personne, mais il a laissé la place à un sombre connard – peu importe s’il n’a pas le droit d’être aussi vindicatif à l’égard d’un inconnu. Mais il ne parlera pas de ce mari, ayant conscience que leur dernière conversation à ce sujet a été compliquée et bien trop chargée émotionnellement pour s’infliger cela à nouveau. « Mais j’étais sincère, je suis content d’être là. » Il était content qu’elle ait fait ce voyage, il admet l’être aussi à l’idée de faire celui-ci à ses côtés, même si ça ne devrait pas être lui à cette place, justement, et qu’il se demande pourquoi le mari en question n’est pas là – mais il ne posera pas la question, de peur que la réponse lui fasse mal. Comme si quelque chose pouvait lui faire plus mal de la savoir unie à autre que lui.

@Autumn Galloway (halstay #8) can this be our one last chance? 1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
le désordre émotif
le désordre émotif
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans — oh no. (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : elle les croyait ensemble à nouveau, elle avait tort.
MÉTIER : le diplôme est finalement en poche, un pas de plus vers cette stabilité qu'elle désire mais qu'elle ne s'autorise pas pourtant, remettant constamment à demain les recherches d'emplois.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle partage avec un homme qu'elle connaît à peine.
(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_pha88yMv121rk450s_540
POSTS : 2079 POINTS : 20

TW IN RP : automutilation, dépression, trouble de la personnalité limite, pensées suicidaires, abus physique et mental.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
CODE COULEUR : Autumn parle (trop) en orangered.
RPs EN COURS : (10)cían #3kaikieran #8kieran #9letomason #2owen #2will.

flashbacksreese (décembre 2021).

univers alternatifskieran #2 (married).

(halstay #8) can this be our one last chance? 085e2079952faf79a7a9335839848adc1003aff5
halstay ☽ dancing in the moonlight, everything just felt right. i should have known better. i guess i know better now. someone i was seen by, someone who was so mine. i should have known better. i guess i know better now. i could spend my whole life searching for that feeling, but it won't be enough. you are my story i would rewrite so i could stop you leaving. cause this ending's all wrong. try to move on, but I know i'm a fool. any love that ain't you is a love that ain't true. i thought i was strong, but my heart hasn't moved. cause any love that ain't you is a love that ain't true.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

RPs EN ATTENTE : archie #4 › kieran #10 › you?

Spoiler:

RPs TERMINÉS :
(halstay #8) can this be our one last chance? 003e11e05fb8876ea94063dacd19fea216e69b21
halstayfell so deep we couldn't see, maybe we were never meant to be
#1 (fb)#2#3#4 (fb)#5#6#7#8.

(2022)cían #2owenaddiearchie #3.

(2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3birthday partycíanmason & birdiesawyer #1wyattzoyahunter #4archie #2sawyer #3.

flashbackshunter #1archie #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding)kieran #1 (slasher).


AVATAR : lucy boynton.
CRÉDITS : (av. murdock) › (sign. siren charms) › (gifs dan smith. harley) › (crackship hardway. sawyer) › (gifs. ethereal) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny › rosalie › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

(halstay #8) can this be our one last chance? Empty
Message(#) Sujet: Re: (halstay #8) can this be our one last chance? (halstay #8) can this be our one last chance? EmptyVen 21 Oct - 6:55


« J’aime toujours. » C’est qu’il est large, le sourire qui s’installe sur tes lèvres dès le moment où Kieran confirme ce que tu avais envie d’entendre. Peut-être qu’il y a des choses qui sont vouées à rester les mêmes, peu importe le temps qui passe. « Qu’on me sorte de ma zone de confort. » La précision se voudrait presque décevante, mais tu as toujours été plutôt douée, pour n’entendre que ce que tu voulais entendre. Ça n’efface en rien l’air satisfait qui habite ton visage, ça ne ralentit pas les battements de ton cœur qui se sont accélérés à l’idée d’utiliser les prochains jours pour lui rappeler les choses qu’il aimait chez toi, ces choses qu’il aime peut-être encore, tu l’espères. « Alors on ajoutera ça à l’horaire. » Des sorties de sa zone de confort, quelque part entre les plages et les paysages qu’il t’accorde sans aucune résistance. Il doit bien y en avoir, des activités un peu plus sportives, un peu plus téméraires qui l’amèneraient loin du quotidien auquel il est habitué. Tu te demandes s’il sort un peu de son horaire, parfois, ou s’il préfère s’en tenir à une routine un peu trop stable, une routine que tu as toujours trouvé trop ennuyante, toi qui n’as jamais aimé su te contenter d’un mode de vie répétitif. « Je pense qu’il y a pire que de vivre ici. » « C’est sûr. » que tu réponds avec un rire. Il y a pire, il y a sûrement mieux aussi. Tout ce qui t’importe présentement, c’est que c’est différent. Différent de Brisbane, très loin de Toowoomba, une expérience qui n’a rien à voir avec tes quelques mois passés au Canada. Tu peux être qui tu veux, ici. Kieran aussi, s’il se prête au jeu. Vous pouvez recommencer comme vous voulez dans ce paysage, loin de vos erreurs et de vos échecs. Même si c’est pour quelques jours seulement. Même si c’est cruellement éphémère. Qu’importe, tu n’as jamais été très bonne pour apprendre de tes erreurs, pour comprendre que si tes chutes font si mal, c’est parce que tu t’autorises à aller beaucoup trop loin, quand tu vas bien.

« Avec des inconnus? Super. » Le sarcasme, meilleur ami de Kieran. Aujourd’hui, ça te fait rire. Mais il y a bien des fois où ça t’agaçait profondément, cette manie qu’il avait de toujours voir le pire de chaque moment. « Ils ne resteront pas des inconnus bien longtemps. Ça peut être bien, aie confiance. » que tu proposes, faisant bien attention de ne pas imposer, comme ça a souvent été le cas par le passé. On a dit qu’on ne répétait pas les erreurs du passé, il faut faire attention de ne pas laisser les vieilles manies reprendre le dessus, et ça, c’est bien plus facile à dire qu’à faire. « C’était bien parce que les conditions étaient réunies pour que ça le soit, ce jour-là. » « Il y a pas de raisons pour que les conditions ne soient pas réunies à nouveau. » Est-ce que tu es en train de sous-entendre bien peu subtilement que tu n’as rien contre l’idée de dormir avec lui à la belle étoile? Tout à fait. Si tu le connais bien Kieran, ça le fera rougir sûrement, ou peut-être qu’il fera comme si tu n’avais pas suggéré exactement ce que tu viens de dire, mais peu importe. Tu te fais de moins en moins subtile dans tes intentions, sans pour autant être certaine des réactions du Halstead. Tu veux d’une part le rassurer que ton comportement lors de ton anniversaire n’est pas sur le point de se reproduire, tout comme tu as envie de lui faire comprendre que tu es bien quand il est là. Que peu importe ce que ça veut dire ou ce que vous faites, l’avoir de nouveau dans ton quotidien t’apporte plus qu’il ne peut se l’imaginer. « Là, disons que… je suis pas à l’abri de finir dans le premier hôtel que je trouve. » Tu hoches la tête, amusée. « Attends de voir avant de te faire des idées. » Il pourrait être agréablement surpris, Kieran, parce ce que ce voyage a en réserve pour lui. C’est ce que tu lui souhaites, en tout cas.

Tu n'es pas prête à séparer ton chemin de celui de Kieran, pas tout de suite, c’est donc sans grande surprise que tu privilégies l’activité avec lui plutôt que de prendre chacun le chemin de vos résidences pour la durée de ce voyage. « Comme quoi? » qu’il demande Kieran, quand tu lui avoues qu’il y a trop de choses que vous n’avez pas eu l’occasion de faire ensemble. Ça te fait plaisir qu’il demande, peut-être que ça veut dire qu’il a envie de rectifier le tir, lui aussi. De revoir cette liste délaissée depuis plusieurs années, de voir ce qui est possible malgré tout ce qui s’est passé. Est-ce que ça se peut vraiment? Ça ne devrait pas, et pourtant, vous êtes bel et bien en Indonésie tous les deux, ensemble, alors de toute évidence, il n’y a rien qui soit complètement impossible. Tu n’as pas le temps de répondre toutefois que la voix du brun s’élève à nouveau entre vous deux. « Je veux dire, je sais Autumn, mais… c’est plus avec moi que tu dois faire ça, je crois. » « Pourquoi pas? » La réponse file entre tes lèvres sans que jamais tu ne cherches à comprendre ce qui est sous-entendu dans les paroles du Halstead. « J’ai envie d’être avec toi, et je pense que t’as envie d’être avec moi. » Sinon il n’aurait pas accepté ton invitation, non? Sinon, il aurait arrêté de répondre à tes messages, il ne passerait pas du temps avec toi. Il t’a déjà ignoré pendant plusieurs années, qu’est-ce qui l’empêcherait de le faire à nouveau, s’il n’avait pas envie de te voir? Rien à voir avec le fait que tu puisses être cruellement insistante, ou que tu as lui as fait terriblement peur il n’y a pas si longtemps. Non, évidemment que ça ne peut pas être ça. « J’veux dire, c’est pas obligé de vouloir dire quoique ce soit, ni d’être comme avant. » Mais ça pourrait l’être, s’il avait envie. L’avant quand tout était beau, pas celui qui faisait mal. Tu t’arrêtes quelques secondes, ton corps retourné pour lui faire légèrement face, ton regard insistant sur son visage. « Tu m’fais du bien. C’est tout. » Et tu as envie que ça dure. Est-ce que c’est trop demander, ça? Est-ce que c’est si grave, de savoir, quelque part en sourdine dans le fond de tes pensées, que vous êtes plus doués à vous faire du mal que le contraire? « Mais j’étais sincère, je suis content d’être là. » Alors, il est où le problème? « Je sais. » Tu n’as pas envie de remettre ça en question, surtout pas. « On a jamais vraiment parlé de ce qui s’est passé, à mon anniversaire… et je… j’voulais juste que tu saches que c’était juste un mauvais moment. » Pas une preuve irréfutable que tous tes progrès des dernières années s’étaient évaporés en un claquement de doigt, même si… « Et je voulais te dire merci. D’être venu et d’être resté malgré ce que j’ai dit. » Parce que tu ne voulais pas vraiment qu’il parte, cette nuit-là. Tu ne voulais pas qu’il t’abandonne, jamais plus.
@Kieran Halstead (halstay #8) can this be our one last chance? 1949770018



(halstay #8) can this be our one last chance? P0rWgDf(halstay #8) can this be our one last chance? J36iNh6(halstay #8) can this be our one last chance? FyMeElc
(halstay #8) can this be our one last chance? QHnF9bK
(halstay #8) can this be our one last chance? U5iGBpI
(halstay #8) can this be our one last chance? IUJCx06
(halstay #8) can this be our one last chance? 7ZWT0EU
(halstay #8) can this be our one last chance? FximBIO
(halstay #8) can this be our one last chance? YtxTUla
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
(halstay #8) can this be our one last chance? IAeu3cF ÂGE : trente-trois (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, refuse d’imposer son fardeau à quiconque. promis, il a essayé de s’aimer ; il n’y est pas parvenu.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels, en arrêt maladie.
LOGEMENT : il occupe actuellement une chambre dans le service psychiatrique de l’hôpital st-vincent.
(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_psm6uzdIBF1si63peo1_r1_400
POSTS : 2533 POINTS : 35

TW IN RP : dépression, pensées suicidaires, tentative de suicide, relation toxique, maltraitance, abus physiques et psychologiques, harcèlement scolaire, dépréciation, troubles anxieux, distorsion corporelle, mention d'agression physique (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, très proche de la dernière famille qui s’est occupée de lui ≈ souffre néanmoins de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ a quitté sa fiancée il y a deux ans, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé ≈ a fait une tentative de suicide fin novembre 2022.
CODE COULEUR : kieran bafouille en rosybrown.
RPs EN COURS : (halstay #8) can this be our one last chance? 6ba4a5983331b5e0b9e48b855e9d42773eb917bb
#8, #9 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

(halstay #8) can this be our one last chance? 279f4c0ba307ff09f22c4b110fad4aa457d4934e
spencer #3 ⊹ i've been begging, hope you're listening. i've done my wrongs but i'm someone different.

(halstay #8) can this be our one last chance? Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #10 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

(halstay #8) can this be our one last chance? F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
ally ⊹ oh, if i can take something to make me feel better than i'm feeling now and everything else will work itself out.

(16/06 - à l'image de ma vie, je contrôle plus rien)laila #2eliot #2birdie #2 & jordan #2jessalyn #2caitriona #2florayarajudealbane #1archie #4
RPs EN ATTENTE : andrew #2 › louisa #2 › primrose #2 › greta #1
RPs TERMINÉS : (halstay #8) can this be our one last chance? MokPW9e
(halstay #8) can this be our one last chance? 8978
kieyer ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

(2001) ichabod (2015) laila #1autumn #1raphael #2 (2016) archie #1autumn #4 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1andrew #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6ivy #7peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2louisa #1ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1ottoautumn #5owen #1aleisha #1 (2022) raphael #9may #2primrose #1autumn #6ivy #8autumn #7spencer #2aleisha #2

autumn ua #1 (slasher)jina #1 (zombie)jina #2 (zombie)lena #2 (hunger games)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreenmurphy (ua)carlylena #2 (hunger games)ninasawyer #4

RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ladyfame ♡ (ava), aslongitsrealforyou, ethereal, hiddlestonss, harley, maurawrites, raquelgifs, mvttmrdck & marril96 (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

(halstay #8) can this be our one last chance? Empty
Message(#) Sujet: Re: (halstay #8) can this be our one last chance? (halstay #8) can this be our one last chance? EmptyJeu 17 Nov - 20:42



Personne n’est dupe, Kieran, et certainement pas moi. Ce n’est pas tant le fait de sortir de ta zone de confort que tu aimes, c’est le fait que ce soit Autumn qui s’y attèle. C’est le fait qu’il s’agisse d’Autumn, tout simplement. Ce que tu aimes vraiment, c’est ce voyage avec elle, son bras qui s’appuie contre le tien au rythme des vagues, sa présence à tes côtés. C’est elle que tu aimes, même si tu veux me persuader du contraire, même si tu veux te persuader du contraire – parce que tu sais autant que moi que c’est une mauvaise chose, pas vrai ? Je n’ai même pas besoin de l’expliciter pour que tu le comprennes et peut-être qu’on a plus avancé que je ne le pensais toi et moi, même si ta présence ici démontre du nombre d’efforts qu’il reste à faire avant de parvenir à te détacher de la jeune femme. Je ne pensais pas que cela prendrait autant de temps ; néanmoins je m’attendais à ce qu’il replonge dans ses vieux sentiments sans la moindre hésitation – oh non, n’essaie pas de me contredire en espérant me faire croire que tu as lutté, le combat a duré à peu près dix minutes. Autumn l’a invité, il a prétendu devoir vérifier son agenda pour ne pas trahir son empressement à passer ces quelques jours avec elle, mais la blonde n’avait pas fini de formuler son invitation qu’elle était déjà acceptée. « Alors on ajoutera ça à l’horaire. » Oh, serait-ce une hésitation que je perçois, Kieran ? Ça m’a tout l’air, oui. Pas une hésitation quant à ce que j’espère, pourtant. Quant au fait qu’il se doit d’hésiter à accompagner Autumn à plus d'activités qu’il ne l’avait prévu ; non, lui se focalise sur le fait qu’il n’est certainement pas prêt à sauter d’une falaise ou à plonger dans les profondeurs de la mer. Qu’il n’est pas prêt à sortir de sa zone de confort comme il l’a initialement prétendu. « Très bien. » Mais qu’il est prêt à le faire pour elle, bien sûr. Il y a des choses qui ne changent pas. Il y a des choses qui ne changeront probablement jamais ; ne va pas croire pour autant que je m’avoue vaincu, Kieran. Va pas croire non plus que je vais te laisser rêver d’une vie avec Autumn loin de l’Australie qui vous a détruit. Ce n’est pas le pays qui l’a fait. C’est toi, c’est elle, c’est vous deux mis ensemble, des éléments perturbateurs qui ne peuvent pas coexister sans créer des conséquences désastreuses. « C’est sûr. » C’est sûr qu’il y a pire, Kieran. C’est sûr qu’il y a Brisbane. Tu sais, là-bas, où les choses reprendront leur cours, où les démons reprendront leurs aises dans ton esprit, où les traumatismes reprendront le pas sur ton quotidien.

« Ils ne resteront pas des inconnus bien longtemps. Ça peut être bien, aie confiance. » Sauf qu’il n’a jamais confiance, Kieran. Il prétend qu’il l’accorde trop facilement – et c’est souvent le cas – mais au fond, il ne cesse d’imaginer le pire et n’arrive jamais à l’accorder dans sa totalité, convaincu qu’on s’en servira contre lui à la première occasion. Que ce soit des inconnus ou des proches ne change pas grand-chose à ces craintes. « De toute façon, si on dort les uns contre les autres, c’est sûr qu’ils vont pas le rester très longtemps. » Non, c’est certain et pour quelqu’un qui fuit la proximité comme Kieran, on ne peut pas dire que cette hypothèse le rassure. Il n’a rien contre le fait de dormir à la belle étoile, il préfère seulement le faire avec des gens qu’il connaît et, encore mieux, apprécie. « Il y a pas de raisons pour que les conditions ne soient pas réunies à nouveau. » Son sens du premier degré a envie de préciser qu’elles ne peuvent pas l’être puisqu’elle ne sera pas à ses côtés. Ma raisonnabilité l’en empêche ; tu ne crois pas que tu vas un peu trop vite, Kieran ? Tu sais très bien que j’étais contre ce voyage, ne va pas me donner de raisons supplémentaires de m’y opposer et de tout mettre en œuvre pour te le gâcher. Parce que tes souvenirs ne sont plus accessibles qu’à toi ; et que tu sais très bien qu’ils sont une arme de destruction massive quand ils le veulent. Alors à défaut, il se contente d’un rire nerveux et d’un silence gênant comme il les connaît si bien ; mais qu’il maîtrise si peu. « Attends de voir avant de te faire des idées. » - « J’anticipe toujours trop, n’est-ce pas ? » La question est rhétorique. Bien sûr qu’il continue d’anticiper, Kieran, beaucoup trop, s’empêchant toute forme de spontanéité, pour garder un contrôle sur les rares éléments qu’il peut espérer maîtriser. Un contrôle qui vire à l’obsession, qui devient oppressant, déstabilisant et agaçant. Elle a suffisamment fait les frais par le passé.

Le pied posé sur la terre ferme, il devrait s’autoriser de fuir quelques heures. Il n’a jamais accepté de passer chaque minute du voyage en sa compagnie, non, c’est lui qui le veut – et certainement pas moi. Tu as déjà glissé, Kieran, mais il est encore temps de te rattraper. Comme si mon avis changeait quoi que ce soit. Tu as glissé, et pour une répétition dont tu connais pourtant la fin : elle sera douloureuse. Parce que toi et Autumn, ça ne matche pas malgré vos efforts, parce que vous vous faites plus de mal que de bien et que celui que tu crois percevoir aujourd’hui n’est que temporaire. Parce que comme trop souvent, tu craques pour l’inaccessible, parce qu’Autumn l’est désormais, elle qui n’affiche pourtant pas sa bague à l’annuaire. Elle qui t’a remplacé de la pire des manières et qui l’a annoncé avec tout autant de justesse. « Pourquoi pas? » Et il est véritablement soulagé qu’elle reprenne aussitôt la parole, lui permettant de gagner quelques instants quant à la meilleure manière de formuler les choses. « J’ai envie d’être avec toi, et je pense que t’as envie d’être avec moi. » - « Je suis pas sûr que ton mari soit du même avis. » Qu’il finit par avouer, tandis que je le félicite autant pour sa sincérité que la manière dont il esquive la question. Parce que tu sais que je ne serais pas d’accord avec ta réponse, Kieran, pas vrai ? « J’veux dire, c’est pas obligé de vouloir dire quoique ce soit, ni d’être comme avant. » Ça ne le sera jamais. Je sais que tu as envie de le lui dire, Kieran. Je sais que tu t’en empêches pour ne pas être trop brutal alors que les lieux ne s’y prêtent pas ; alors que tu ne veux pas l’admettre. « Est-ce que tu penses que ça pourrait l’être ? Comme avant ? » Si on fait abstraction de son mari – parce qu’il s’agit évidemment du seul obstacle, Kieran. Si tu poses la question, c’est que tu as conscience de tous ceux qui se dressent devant vous. De tous ceux que je continuerai de dresser devant elle. « Tu m’fais du bien. C’est tout. » - « Dis pas ça. » Parce que ce n’est pas vrai, hein ? Parce que malgré les mots qu’elle a pu avoir ces dernières semaines, tu continues de croire que tu es responsable de son malheur ; et que même si elle a l’impression que tu l’es aussi de son bonheur, ce n’est qu’éphémère. Parce que tu n’as pas changé, pas en bien du moins, et que lorsqu’elle le découvrira, qu’elle découvrira tout ce qu’il se passe réellement dans ta tête (et je ne parle même pas de moi) elle n’aura qu’une envie ; celle de fuir. Alors il veut profiter de ces instants où tout va bien, même si c’est pour de faux. « On a jamais vraiment parlé de ce qui s’est passé, à mon anniversaire… et je… j’voulais juste que tu saches que c’était juste un mauvais moment. » S’il a fui son regard jusqu’ici, même quand elle le portait sur lui, il se décide à l’affronter pour jauger de la sincérité de ses propos. « On est pas obligés de le faire, tu sais. » Il ne veut pas la mettre mal à l’aise, il ne veut pas lui imposer ça. Mais je crois qu’il le faut, Kieran. Je crois surtout que c’est toi qui ne veut pas t’imposer ça. « Et je voulais te dire merci. D’être venu et d’être resté malgré ce que j’ai dit. » - « Je t’aurais jamais laissée. » Jamais dans cet état. Parce qu’il ne se le serait pas pardonné, parce qu’il a naïvement cru que sa présence ce soir-là rattraperait une absence de deux ans. « Je crois pas que ce soit une bonne idée d’en parler. » Il avoue finalement, en quittant son regard. « Je sais toujours pas comment m’y prendre. » Pour parler. Pour s’exprimer, pour dire ce qu’il a sur le cœur, pour reconnaître ses émotions, pour verbaliser ses blessures. Pour aider celles des autres à panser. Je crois que j’y arriverai jamais. « Je veux juste que tu saches que je suis là pour toi. » Qu’il essaie, plutôt. Qu’il veut être là parce qu’il se sent obligé, parce qu’il lui est redevable. Il y a beaucoup de choses dont ils ont cessé de parler, beaucoup de choses qui ne peuvent plus être rattrapées. « J’ai envie d’être là pour toi. » J’ai envie de faire partie de ta vie, à nouveau. T’as surtout envie de souffrir encore un peu plus, Kieran, si tu veux mon avis. Parce que c'est la seule forme d'amour que tu connais et c'est celle dans laquelle vous excellez avec Autumn.

@Autumn Galloway  (halstay #8) can this be our one last chance? 893420793



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
le désordre émotif
le désordre émotif
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans — oh no. (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : elle les croyait ensemble à nouveau, elle avait tort.
MÉTIER : le diplôme est finalement en poche, un pas de plus vers cette stabilité qu'elle désire mais qu'elle ne s'autorise pas pourtant, remettant constamment à demain les recherches d'emplois.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle partage avec un homme qu'elle connaît à peine.
(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_pha88yMv121rk450s_540
POSTS : 2079 POINTS : 20

TW IN RP : automutilation, dépression, trouble de la personnalité limite, pensées suicidaires, abus physique et mental.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
CODE COULEUR : Autumn parle (trop) en orangered.
RPs EN COURS : (10)cían #3kaikieran #8kieran #9letomason #2owen #2will.

flashbacksreese (décembre 2021).

univers alternatifskieran #2 (married).

(halstay #8) can this be our one last chance? 085e2079952faf79a7a9335839848adc1003aff5
halstay ☽ dancing in the moonlight, everything just felt right. i should have known better. i guess i know better now. someone i was seen by, someone who was so mine. i should have known better. i guess i know better now. i could spend my whole life searching for that feeling, but it won't be enough. you are my story i would rewrite so i could stop you leaving. cause this ending's all wrong. try to move on, but I know i'm a fool. any love that ain't you is a love that ain't true. i thought i was strong, but my heart hasn't moved. cause any love that ain't you is a love that ain't true.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

(halstay #8) can this be our one last chance? Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

RPs EN ATTENTE : archie #4 › kieran #10 › you?

Spoiler:

RPs TERMINÉS :
(halstay #8) can this be our one last chance? 003e11e05fb8876ea94063dacd19fea216e69b21
halstayfell so deep we couldn't see, maybe we were never meant to be
#1 (fb)#2#3#4 (fb)#5#6#7#8.

(2022)cían #2owenaddiearchie #3.

(2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3birthday partycíanmason & birdiesawyer #1wyattzoyahunter #4archie #2sawyer #3.

flashbackshunter #1archie #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding)kieran #1 (slasher).


AVATAR : lucy boynton.
CRÉDITS : (av. murdock) › (sign. siren charms) › (gifs dan smith. harley) › (crackship hardway. sawyer) › (gifs. ethereal) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny › rosalie › trent › eleonora › matilda.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

(halstay #8) can this be our one last chance? Empty
Message(#) Sujet: Re: (halstay #8) can this be our one last chance? (halstay #8) can this be our one last chance? EmptyDim 27 Nov - 11:54


« Très bien. » qu’il annonce lorsque tu annonces sans la moindre hésitation que la prise de risque sera ajoutée à votre horaire bien calme de plage et de paysages. Ça t’amuse encore, de le sentir se raidir à tes côtés parce qu’il ne sait toujours pas à quoi s’attendre avec toi, qu’il ne l’a jamais vraiment su. Il fut un temps, c’était amusant pour tout le monde. Tu le sortais de sa coquille, tu lui faisais découvrir un monde qu’il s’était toujours interdit. Après quelques années, ça n’avait plus le même goût toutefois.  Ta spontanéité n’était plus qu’impulsivité sous sa pire forme, et l’amusement qui t’éprenait n’avait plus rien d’innocent. Aujourd’hui? Tu ne sais toujours pas réellement dire où se trouve la ligne que tu cherches pourtant désespérément, pour ne pas la franchir à nouveau. Parce que tu veux bien faire, mais tu veux faire avec lui et pour ça, tu es prête à tout et ça vient directement en contradiction avec ton envie de le protéger, même de toi. « Crains pas, j’vais pas te demander de sauter à l’eau du haut d’une falaise. » que tu lances d’abord à la blague, et puis tu t’imagines cette scène digne d’un film, celle où les protagonistes sautent du haut de larges rochers, plongeant dans une eau parfaitement bleutée. Tu dois admettre que cette idée-là n’est pas mal, c’est qu’ils ont toujours l’air heureux ceux qui font ça, à vaincre leurs peurs, à se retrouver dans l’eau comme si plus rien d’autre n’existait. « Sauf si tu me le proposes. » que tu glisses donc avec un sourire, ce qui ne devait être qu’une blague soudainement considérée. C’est le problème avec toi Autumn, c’est que tout part de rien, qu’un extrême n’attend pas l’autre et que des vacances qui se veulent relaxantes à la base peuvent rapidement devenir un jeu d’aventure duquel personne ne sort réellement gagnant.

« De toute façon, si on dort les uns contre les autres, c’est sûr qu’ils vont pas le rester longtemps. » Tu hausses les épaules. Tu pourrais lui faire de long discours sur le sujet que tu ne le ferais pas changer d’idée sur la question. Tu le sais parce que tu as longtemps essayé par le passé. Ça a bien trop souvent mal fini d’ailleurs, donc aujourd’hui tu te contentes de te mordre la langue et de retenir un soupir qui aurait facilement été échappé par le passé. Tu lui proposes tout de même une alternative, avec bien peu de subtilité, à laquelle il choisit de ne répondre que d’un rire gêné, comme s’il se refusait de réellement la considérer. Tu pourrais insister, mais le voyage commence à peine, tu auras d’autres opportunités, d’autres moments pour lui faire comprendre que tu espères multiplier les souvenirs avec lui sur cette île paradisiaque. « J’anticipe toujours trop, n’est-ce pas? » C’est lui qui le dit et si tu aurais fait tout ton possible pour retenir le commentaire, la moue qui apparaît sur ton visage est bien incapable de le démentir. Oui, il anticipe trop. Oui, il se crée sans aucun doute bien trop de peurs sur tout ce qui peut se passer ou ne pas se passer dans les prochains jours. Oui, il craint tout et tout le monde, et lui par-dessus tout. Et tu aimerais tellement pouvoir prendre tout ça et l’en libérer, mais ce serait bien ironique de ta part, n’est-ce pas, quand bien que différente, tu souffres d’une même sorte d’anxiété. Quand toi aussi, tu es douée pour tourner en rond avec tes pensées obsessives et te retrouver prisonnière de ces dernières. La différence entre Kieran et toi, c’est qu’il semble éternellement coincé là où toi tu agis avant de réfléchir et tu t’en mords plus souvent qu’autrement les doigts, devant faire face à tout un tas de conséquences que tu repousses toujours au lendemain. « J’veux juste que tu profites de ton voyage, c’est tout. » que tu te contentes pour toute réponse, et s’il parvient à laisser un peu de ces angoisses derrière tu penses que ce sera pour le mieux, mais ce combat-là, de Kieran contre Kieran, tu n’es pas certaine de pouvoir y jouer un quelconque rôle à nouveau, au risque que ça réveille des blessures qui ne sont pas pourtant pas encore endormies.

Tu ne sais pas si c’est d’être soudainement sur la terre ferme qui amène un vent de renouveau dans cette conversation dont toute subtilité s’est envolée, mais tu te sens courageuse, quand tu avoues enfin de but en blanc que tu as envie d’être avec lui et que tu crois que cette envie est réciproque. « Je suis pas sûr que ton mari soit du même avis. » Tu fronces d’abord les sourcils, surprise d’entendre parler de cet épisode des moins glorieux de ta dernière année, et puis tu réalises que le sujet de Mason n’a pas été abordé entre vous deux, depuis la plage, depuis cette discussion alcoolisée qui s’était terminé dans les larmes et qui semblait avoir mis un point final entre vous sans réellement le faire, avant que tout ne change encore suite à son agression. Tu ne pensais pas qu’il te croyait encore mariée, jamais tu n’aurais pu t’imaginer que c’était une barrière entre vous quand tu ne voyais là qu’une connerie sans conséquence (hum), il te fallait désormais comprendre que ça avait peut-être eu plus d’impact que tu ne l’aurais voulu. « Je suis pas mariée Kier. Ça comptait pas, ça a jamais compté. » Ça n’avait à tes yeux aucune valeur sentimentale, Mason Bradford ne représentait qu’une tâche de plus sur ton parcours loin d’être exemplaire, un nom que tu avais oublié jusqu’à ce que Kieran ne le ramène sur le plancher comme s’il avait moindrement sa place dans la conversation alors que ce n’est pas le cas. « T’aurais jamais dû l’apprendre parce que ça aurait jamais dû se passer en premier lieu. C’était vraiment stupide, je suis désolée. » Pourquoi est-ce que tu t’excuses au juste, Autumn? Ce n’est pas comme si tu lui devais quoique ce soit à ce moment-là, vos rapports étaient loin d’être à la bonne entente à cette période l’année passée, et pourtant, tu sais que ça n’a rien à voir avec ça. Qu’en te mariant comme ça, même pour de faux, c’est comme si tu te moquais de ce que vous vous étiez promis, avant. Vos fiançailles qui valaient pourtant tout l’or du mode à tes yeux, même quand ça allait mal, même quand ça n’aurait pas dû se passer de cette façon-là. C’est une promesse que tu voulais tenir, un toujours dont tu rêvais encore à ses côtés. Mais ça, c’est loin désormais. Inatteignable, pas vrai? « Il s’est jamais rien passé avec Mason. J’ai même jamais couché avec lui. » Tu n’étais sûrement pas obligée de lui partager ce détail, mais dans ton empresse de faire de Mason un non-cas, tu continues malheureusement de lui donner bien plus d’importance qu’il n’en a réellement. « J’ai fait annulé le mariage. C’est comme si c’était jamais arrivé. » Un peu comme vos fiançailles, non? Non. Les fiançailles, elles ont eu lieu. Tu as encore la bague qu’il t’avait offerte. Tu gardes un bon souvenir de sa demande, qu’importe tout ce qui l’entourait à l’époque. Ça, ça compte. Mason non. C’est tout ce que tu essayes de dire, bien qu’incertaine que le message passe aussi clairement à l’oral qu’il ne fait sens dans ta tête. Il te connaît, hein? Il va comprendre ce que tu essayes de dire, ce que tu essayes de faire, pas vrai?

« Est-ce que tu penses que ça pourrait l’être? Comme avant? » La question parvient finalement à te taire, va même jusqu’à t’arrêter dans tes pas alors que ton cœur s’emballe sans crier garde. Est-ce que tu penses sincèrement que ça pourrait être comme avant? Non, bien sûr que non, même dans toute la folie qui t’habite, tu n’es pas assez naïve pour croire que l’historique des trois dernières années n’aurait pas son incidence sur ce que vous avez autrefois partagé. Est-ce que c’est ce que tu veux toutefois? Que tout soit comme avant, mieux même? Plus que tout, évidemment. Tu ferais n’importe quoi pour le retrouver et ça t’étonne qu’il ne semble pas l’avoir pleinement compris. « Est-ce que c’est ce que tu voudrais, toi? » Tu aurais pu répondre en premier, c’est lui qui a posé la question d’abord après tout, mais tu crains de dire que oui, que c’est ce que tu veux seulement pour voir l’herbe t’être coupé sous le pied. « Dis pas ça. » « C’est vrai pourtant. Tu m’fais du bien Kieran, j’veux que tu le saches. » Tu veux surtout qu’il se défasse de cette idée qu’il est responsable de tous tes malheurs, qu’importe si c’est toi qui l’as germé là, cette idée. Ce n’est pas parce que toi tu es capable de passer du noir au blanc en trois secondes que tout le monde peut suivre le rythme, malheureusement. Désormais face à lui, tu sens ses yeux qui osent enfin rencontrer les tiens et il y a toujours ce courant électrique qui se faufile partout dans ton être quand il te regarde, juste comme ça, avec une inquiétude qui ne s’efface jamais complètement, un brillant dans le fond de ses iris bleutés que tu ne pourrais jamais oublier. « On est pas obligés de le faire, tu sais. » Pas obligés non, mais ce serait bien de le faire, de s’en défaire, une bonne fois pour tout. Pour ne plus jamais être contraints de revenir sur les raisons qui t’ont poussé à commettre un geste aussi désespéré, une peine que tu n’avais pas été capable de refouler plus longuement à cause de l’alcool, à cause de la journée, à cause de l’impression que tout t’échappait une fois de plus. Mais pas parce que tu ne vas pas mieux, non. C’était juste une fois, juste une mauvaise journée, juste un accident. Bien sûr, tu gères tout Autumn, avec ton sourire lumineux aux allures sincères, avec ta main qui vient naturellement trouver la sienne, ton regard qui s’appuie longuement sur lui pour être sûr que c’est ok, ce nouveau contact dont tu meures pourtant d’envie depuis des lustres. « Je t’aurais jamais laissée. » Tes doigts serrent les siens un peu plus fort, c’est tout ce que tu voulais entendre, la seule chose qui compte désormais. « Je crois pas que ce soit une bonne idée d’en parler. Je sais toujours pas comment m’y prendre. » « J’voulais juste te dire merci. De pas avoir lâcher prise avec moi. » À nouveau. Qu’importe. Le passé est derrière, pas vrai? Pas aussi loin que tu le voudrais, malheureusement. Ne pas s’attarder sur le sujet semble toutefois être la meilleure des idées. Se remettre à marcher vers la plage pourrait en être une autre, mais tu crains que si tu te défais de ce contact avec lui, de sa main dans la tienne, tu ne pourras pas la retrouver de sitôt. « Je veux juste que tu saches que je suis là pour toi. » « Moi aussi, je suis là pour toi. » Si tu me donnes la chance de l’être à nouveau, comme avant. C’est bien ce qu’on est en train de se dire, hein Kieran? Dis-moi que je ne suis pas en train d’halluciner ce qui est en train de se passer. « J’ai envie d’être là pour toi. » Dis-le, dis-le encore. « J’ai envie que tu sois là pour moi. » Ton sourire s’élargit sur tes lèvres, il y a ta deuxième main qui vient trouver la sienne qui est toujours libre, ton regard plongé dans le sien, la distance minime entre vous. « Si on fait comme avant, c’est le moment où tu m’embrasses, normalement. » que tu chuchotes doucement, léger rire dans la voix, les yeux brillants, le cœur battant si fort contre ta poitrine que tu ne serais pas étonnée qu’il puisse l’entendre.
@Kieran Halstead (halstay #8) can this be our one last chance? 206649278



(halstay #8) can this be our one last chance? P0rWgDf(halstay #8) can this be our one last chance? J36iNh6(halstay #8) can this be our one last chance? FyMeElc
(halstay #8) can this be our one last chance? QHnF9bK
(halstay #8) can this be our one last chance? U5iGBpI
(halstay #8) can this be our one last chance? IUJCx06
(halstay #8) can this be our one last chance? 7ZWT0EU
(halstay #8) can this be our one last chance? FximBIO
(halstay #8) can this be our one last chance? YtxTUla
:l::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(halstay #8) can this be our one last chance? Empty
Message(#) Sujet: Re: (halstay #8) can this be our one last chance? (halstay #8) can this be our one last chance? Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(halstay #8) can this be our one last chance?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-